Partagez | 
 

 Gambit Decima [Event - West Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1361

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 15 Oct - 11:30



Marcus Armstrong & Julia McGuiness
-PUTAIN IL FAIT CHIER !

Évitant la table lancé par son cher capitaine ayant pété les plombs, Julia tenta à nouveau de refroidir un peu les ardeurs de celui-ci sans grand succès.

-Je présume que vous avez essuyé un nouveau refus ?

-MERDE ! J'VAIS L'ASSASSINER CE CON !... Pourquoi j'ai écouté Salry ?! Évidemment qu'appeler de nouveau ce crétin ne va rien changer !... C'est bon, rien à battre, je vais m'en occuper moi-même comme prévu...

-Est-ce sage ?

-J'AI L'AIR D'UN MEC «SAGE» ?! Bordel ! J'ai déjà signé le contrat de toute façon... Ça et cet emmerdeur nous a refilé son poulain là... Kama-machin ?

-Kabayochi M. Kiru monsieur...

-Ouais ouais peu importe. Il est où ?

-Je crois qu'il est resté sur le pont.

Fouillant dans son bloc de primes, le jeune lieutenant de Tengen trouva finalement le nom du gamin avant de grimacer légèrement. 105 millions, pas trop mal comme prime pour quelqu'un de son niveau. Enfin qu'importe, Salry lui avait foutu ce gamin dans les pattes pour éviter qu'il ne fasse «déraper la situation», comme si c'était son genre ! Après avoir balancé une nouvelle table à l'autre bout de sa cabine, le lieutenant se tourna vers la seconde affiche de prime qu'il avait planté dans le mur à l'aide de son couteau. Francesko Abrahan... 210 millions de prime, multimillionnaire, potentiel allié des décimas et... Nouvellement allié à Tengen...

-RAAAAH ENCORE COMBIEN DE TEMPS ?!

-...Quelques heures tout au plus. Dit-elle après avoir regardé les dossiers qu'elle avait en main...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

-On se réveille les jeunes ! On est presque arrivé et z'avez intérêt à être en uniforme avant qu'on soit sur le pont !

Filant un coup de pied au gamin pâle et à la gonzesse aux mèches roses qu'ils avaient kidnappés sur les îles voisines, le vieux capitaine de la petite embarcation commença à faire le topo à ses deux nouveaux «employés».

-Alors les jeunes, on va faire ça... Simple ! Mon patron, est un grand philanthrope et cet homme auquel vous devez tout votre respect a décidé d'organiser un charmant bal masqué pour célébrer son succès et... Mais vous m'écoutez oui ou non ?! Vous allez pas me dire que vous êtes encore sonnés, j'ai pas frappé si fort ! Enfin passons ! On manque de serveurs, personne sur le navire veux s'en occuper et on aime pas ouvrir la porte aux candidatures alors... C'est vous qui prenez ! Fermez vos gueules, faites votre travail et vous serez grassement payés! Z'avez qu'à prendre ça comme une opportunité de faire de l'argent facile !

Leur balançant deux costumes constitués d'une paire de pantalon noirs, une chemise blanche, un nœud papillon et un masque blanc sans expression, le vieil homme pointa finalement son fusil à pompe sur les deux gamins pour leur signaler qu'ils n'avaient pas exactement le choix.

-Je vous présente, l'Olympus!


-Aller on se grouille, vous avez moins de 5 minutes pour monter sur le pont tout habillés, une seconde de retard et je serais contraint de vous plomber joyeusement la cage thoracique !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Quelques jours plus tôt...

Courant sous la pluie comme un dératé, Tidus s'efforçait tant bien que mal de couvrir la vieille enveloppe qu'il tenait en main pour la protéger de l'humidité. Ça faisait bien quinze minutes qu'il poursuivait le type en avant de lui sans jamais pouvoir le rattraper, en même temps le messager était particulièrement maladroit et incapable de mettre un pied devant l'autre sans s'écrouler à terre comme un imbécile... Enfin bref, il avait finalement rattrapé l'individu en question, celui que la jeune fille avait nommé «Edward», l'homme a qui il devait livrer son message... En théorie.

-Monsieur ! Dit-il en posant sa main sur son épaule. Pardon de vous déranger en... Reprenant son souffle l'homme cherchait ses mots maintenant qu'il avait finalement l'attention de l'homme. Pardon de vous déranger en cette journée, mais... Il se trouve que j'ai une invitation pour vous monsieur Edward... Heu... Law... Rence ?

Tentant de déchiffrer le nom de famille dilué par la pluie sur le papier qu'il tenait, le messager, loin de se douter qu'il avait confondu un «F» pour un «R», passa avec hésitation l'enveloppe destinée à M.Edward Lawfence au dénommé Edward Lawrence avant d'expliquer les détails du message.

-Vous êtes formellement invité au bal masqué de sir Abrahan ! La fête se fera en mer, sur son bateau, heu... Les coordonnés et la date sont incluses dans l'enveloppe et... N'oubliez pas le masque, c'est obligatoire ! Voilà je crois que c'est tout... Ah ! Évidemment vous avez l'autorisation d'inviter votre compagne !

Sans chercher à s'expliquer davantage, le messager tourna immédiatement les talons avant de se vautrer encore une fois en courant... Simplement pour se relever et disparaître dans la nuit. Pas le temps de s'expliquer davantage après tout, la fête approchait !



Voilà, dans l'ordre pour le moment c'est Kiru/Aaron/Maud/Edward/Mio, n'hésitez pas à commencer dans un léger flashback, après tout faut bien expliquer votre arrivé dans l'event. Kiru Salry t'as donné le mandat de surveiller Marcus pour qu'il ne fasse pas trop de conneries, Aaron/Maud bah... coup sur la tête et faites ce qu'on vous dit ou boum, Ed/Mio vous rentrez par la grande porte parce que z'êtes beaux.

Vous avez 72h pour poster. Votre tour commence quand celui de la personne qui vous précède s'achève ou qu'elle a posté. Vous pouvez demander un délai unique de 24h en cas de besoin.

À vous de jouer, messieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2810
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
177/500  (177/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Dim 16 Oct - 21:34


Un Mandat!


Les yeux du maudit se perdaient dans l'horizon des vagues, comme souvent cette position à tendance nostalgique était celle empruntée par l'ancien Révolutionnaire. Sans savoir réellement pourquoi il semblait que cette vision à tendance apaisante permette à l'homme de pierre de réfléchir plus aisément. Le bercement des flots sans aucun doute le ramenaient à son enfance ainsi qu'aux multiples expériences qu'il avait vécu lors de ses diverses aventures, laissant les souvenir ressurgir en lui. Depuis qu'il avait été déclaré mort à Las Camp il avait mené une vie de Hors-La-Loi, les événements de Nighty Town survenus quelques jours plus tôt ayant certainement permis au Gouvernement Mondial de confirmer sa survie. Pour autant aucune brève ni annonce générale n'avait eut lieu depuis, soit les gouvernementaux n'avaient pas eus l'information de sa présence soit ils n'avaient pas souhaités la partager pour le moment. Dans tous les cas la mission qui lui incombait aujourd'hui était à des années lumières de ces événements, et découlaient d'une association que ceux-ci étaient sans aucun doute loin d'envisager. Le mandat promis par Salry lorsqu'il avait du signer ce contrat qu'il n'avait pas lu afin de faciliter son intégration lui était finalement parvenu. Sur le papier une mission particulièrement inintéressante et qui risquait fort de s'avérer ennuyante. Néanmoins les personnes impliquées dans celle-ci étaient loin d'être des inconnus ou des moustiques sans influence. Dans un sens le simple fait que le lieutenant de Tengen ait cru nécessaire de l'affilier en renfort afin d'empêcher son nakama de faire des vagues auprès de leur récent allié laissait présager de l'agitation.

Demandez à Madame Mc Guiness de me refaire un point de la situation lorsqu'elle sera disponible, nul besoin de déranger Monsieur Armstrong.

Le soldat qui s'était approché derrière le Golem se stoppa net à quelques mètres de celui-ci, demeurant immobile et silencieux sous la surprise de l'intervention subite de l'individu devant lui. Kiru devina alors un acquiescement de sa part avant de le sentir s'éloigner, probablement parti transmettre le message à sa supérieure. Il transmettait cette demande à la seconde de l'équipage auquel il s'ajoutait aujourd'hui, préférant éviter trop de contacts avec le capitaine aux tendances explosives et qui ne semblait pas très heureux de sa présence, sans doute vexé qu'on le fasse "surveiller". Le maudit n'avait absolument rien contre lui mais il préférait néanmoins s'entretenir avec celle qui en ces lieux semblait représenter l'antithèse de cet énergumène. La jeune femme lui était apparue posée et mesurée, chose qui lui serait très certainement utile aujourd'hui, dans un sens leur objectif était similaire, empêcher l'homme de faire trop de vagues, afin d'éviter d'avoir à en gérer les conséquences. Et celles ci risquaient forts d'être particulièrement impressionnantes s'ils échouaient à leur tâche, Francesko Abrahan était un homme grandement réputé, autant pour son côté philanthrope que pour les méfaits qu'il semblait pouvoir accomplir. Un bon indice sur cela était le montant de sa prime, deux fois supérieur à celle de celui capable de détruire une ville lors d'un affrontement trop intensif. Nul doute que l'homme, de part ses ressources, avait des capacités qu'il ne valait mieux pas se mettre à dos.

Le regard du Golem se repositionna au large, pouvant sembler regarder un point indéfini pour un observateur extérieur, mais fixant en réalité un navire que nul ne pouvaient apercevoir à cette distance. Kiru aurait pu se déplacer seul, après tout cette histoire ne le concernait que lui pour le moment, néanmoins une information de la part d'Edward Lawrence quelques jours auparavant lui avait ouvert une opportunité. Sa récente recrue avait visiblement été invitée à la fête organisée par le nouvel allié de Tengen, et si deux des membres des Deadly Sins allaient être réunis en un même lieu par le destin, les autres ne seraient certainement pas très loin, prêts à sauter sur la moindre opportunité.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 299
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
34/120  (34/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Lun 17 Oct - 17:26











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron était sur St Johns, il se fait kidnappé. Une fois sur la barque il se magne à s'habiller et laisse ses deux armes (oui la canne à pêche compte) sur cette dernière en demandant s'il pourra les récupérer (ce qu'il compte faire peu importe ce qu'il se passe). Puis il monte, voit Maud et lui adresse la parole.

♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Aaron était resté sur l'île de St Johns après le succès de sa mission avec "Sarah". Cette mission avait été assez expéditive et Aaron eut la soirée pour lui seul. Il se décida donc à prendre son temps dans la nuit, il cherchait une quelconque occupation, tout en dégustant une "glace". Le Nocturne n'avait pas tellement d'idées de ce que c'était et croquait dans cette substance froide qu'il appréciait. Toujours accompagné de sa canne à pêche favorite et de sa dague, Aaron tentait une expérience des plus complexes. Un exercice qu'il avait déjà maintes et maintes fois tenté sans réussite. Mais il avait fait du progrès depuis. Réussir à modéliser un double de soi avec son ombre est la chose la plus difficile que Aaron n'ait jamais fait avec pêcher le seigneur du lac. Aaron arrivait à constituer un clone, mais il ne restait jamais longtemps en forme. Au bout de dizaines de minutes d'entraînement intensif Aaron s'arrêta et reprit son chemin vers l'hôtel.

Lorsqu'il se réveilla enfin, il fut dans une embarcation. Mais il n'en avait aucune idée, si ce n'est que pour lui le lit bougeait. Il faut dire que le Nocturne était très concentré dans son sommeil et il fallu au vieil homme plusieurs coups de pied afin que le Xérèsien n'ouvre enfin les yeux. Sur tout le discours du vieil homme qui l'avait apparemment kidnappé, Aaron ne retenu qu'une chose et il ne l'avait absolument pas comprise : philanthrope. Il cligna donc successivement des yeux afin de bien se réveiller alors que son "kidnappeur" lui envoyait des affaires à la tronche. Puis Aaron reçut des directives assez claires et précises pour être suivies dans l'instant.

Je magna donc vite fait bien fait mon fion et retira mes habits afin de mettre ceux qui m'avaient été donnés par le type. Le plus bizarre restait tout de même ce masque blanc, mais ça m'importait peu face au prix de ma vie. Et tout cela, sans pudicité. Ces habits me serraient vraiment trop mais j'avais été prêt dans la minute. Et ça, jamais je ne m'en serais sentis capable. J'en profita donc pour demander quelque chose de particulier au bonhomme en face :

- " Euh monsieur, je laisse ma canne à pêche et ma dague ici pour pas effrayer les gens, je pourrais les récupérer après hein ? "

Espérant une réponse positive du type, je monta par la suite sur le bateau prénommé "l'Olympus". J'y attendais ensuite les instructions jusqu'à ce qu'une jeune fille ne me rejoigne, et elle venait apparemment de la même embarcation que moi. Intrigué, je lui adressa alors la parole :

" Attends, t'étais sur la barque toi aussi ? J't'ai pas vu pourtant. T'as une idée de ce qu'il faut faire ? J'ai pas envie de me faire déglinguer ma race moi hein. Au fait, je m'appelle Aaron, ravi de te connaître. "

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac



Dernière édition par Aaron Guts le Jeu 1 Juin - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maud Butterfield
Trafiquant
Messages : 188

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
19/120  (19/120)
Berrys: 6.898.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 18 Oct - 6:33

Avant-soirée
event


Il y a un champ de Charlottes aux fraises. Et il y a des charlottes aux fraises, aussi. Je me promène au milieu de ce monde fantastique. Je croque un bout de charlotte, et une joue de Charlotte. C’est merveilleux. En plus l’herbe est toute rouge. Et au milieu du champ, un chemin de terre noire, qui ressemble à du vide. Et le ciel, lui, présente plusieurs nuances. Comme un coucher de soleil sur lequel les couleurs auraient été lancées au hasard. Un horizon rouge, des nuages bleus et verts, et la cime des cieux encore rose. Mais surtout, des Charlottes, partout. Et pas un insecte. Un monde parfait. Soudainement, une Charlotte se détache de son fraisier. En fait, c’est toute une branche qui s’arrache à l’arbre. Les bourgeons sont ses yeux, les jeunes pousses jaunes s’allongent et s’effilent, et les ramifications les plus âgées se lient pour former le corps de mon amie. Elle s’approche de moi, comme pour me dire un secret. Et je ferme les yeux alors qu’elle s’apprête à déposer ce secret sur mes lèvres, quand tout à coup, juste devant ma face, elle se met à hurler avec une voix de charcutier :

- On se réveille les jeunes ! On est presque arrivé et z'avez intérêt à être en uniforme avant qu'on soit sur le pont !

- Charlotte ? murmurai-je.

Un coup de pied me tira brusquement hors de mon rêve. Je lâchai un « putain » murmuré. Ça devrait être interdit, de réveiller les gens de cette manière. Ouais, ce « putain », il le méritait.

Je vais le déglinguer ce connard.

Mais alors que j’allais me lever pour lui mettre une branlée, un étrange mal de crâne me stoppa net. Avec ça, un trou de mémoire. Les symptômes de la bonne gueule de bois auraient été là, si je n’avais pas eu le souvenir de n’avoir rien bu le soir précédent, ni celui de m’être faite agresser par… par qui, au juste ? Sarab et moi avions accosté une petite île de West Blue, sur laquelle nous avions passé la nuit. Puis pour tuer le temps, nous étions descendus dans une taverne. Ah si, en fait j’avais bu. Ça avait dégénéré, et dans tout le tohu-bohu j’avais reçu un coup sur la tête.

Et je me réveillais là, dans ce qui ressemblait à la cale humide d’un bateau. J’étais encore un peu dans les vapes quand le gars expliqua ce que je faisais ici, ce que j’allais faire, et ce qui m’arriverait si je refusais d’obéir. Etant donné que je n’envisageais pas de mourir tout de suite, je ne voyais pas de raison sérieuse de risquer ma vie. En plus, il proposait de me payer.

Payée ? Pourquoi me payer ? Ils m’ont enlevée, ils peuvent me faire chanter comme ils veulent. Ou me tuer, aussi. Mais bon, s’ils veulent payer, c’est pas mon souci. Ça se refuse pas, un peu d’argent.

Le gars balança dans ma direction deux costumes.

Il me vouvoie, et maintenant, m’envoie deux costumes… Hé, si ce crétin est en train de me traiter de grosse vache, je vais vraiment finir par l’…

Je pivotai la tête vers la droite, puis vers la gauche, pour découvrir un petit bonhomme tout pâle, aux cheveux noirs comme du charbon, juste à côté de moi.

Ah. Bon ben…

Il avait l’air encore plus loin que je ne l’étais à mon réveil. Ouais, ce petit maigrichon avait du passer une sale nuit, pour se réveiller dans cet état. Il me semblait qu’il ne m’avait même pas remarquée. Alors tranquillement, je retirai la robe que je portais jusqu’à présent, la laissant tomber sur le sol dans un bruit sourd. « Poum ».

Merde, Salade… euh… Sarab !

Je m’accroupis vers la robe pour trouver dans quel coin du tissu se trouvait le petit bonhomme. Je m’emmêlais plus les pinceaux qu’autre chose, et je devais être certainement en train de l’étouffer dans la robe. C’est pourquoi je décidai d’attraper le vêtement par le jupon, pour le remuer dans tous les sens.

Soooors d’iciiiii !

Puis, agacée de ne pas voir s’il s’était libéré ou non, je balançai la robe au fond de la cale. De toute façon, on trouverait bien un endroit où le cacher, dans l’autre tenue. D’ailleurs, quand je l’enfilai, je me rendis compte que le costard n’était pas vraiment cousu pour quelqu’un de ma taille. En fait, il n’était même pas taillé pour une femme. Bof, avec quelques ourlets, et en calant Sarab entre la ceinture du pantalon et mon ventre, ça devrait passer. Sarab me ferait une grosse bedaine, ça donnerait un style. Ne manquait, à part le Tontatta, qu’à ajuster le nœud papillon, et me voilà parée. Parfaite pour jouer les serveurs snobs à l’accent pointu et aux tics maniéristes.

Et il y avait ce masque. C’était bizarre, comme concept, de faire porter un masque aux serveurs. Ok, on avait été enlevés, mais au fond qui se souciait des serveurs ? On ne faisait pas partie de la fête. On était là pour meubler, et parfois écarter des invités le dur labeur qu’est le geste de chopper un putain de verre rempli de trois gouttes de pinard soi-même. Bordel. Les bourgeois sont des cons, mais j’enfilai le masque en me disant que cette soirée allait être drôle. Eux, les invités, ils allaient se faire chier, à jouer au plus raffiné pour épater leurs collègues ; pendant ce temps, moi, je serais vraiment dans ce bal masqué. Ouais, cette fête, je la sentais bien. Bon, par contre, sous ce masque, ça puait la mort. Ou l’humidité, ou le vieux, je savais pas trop. Mais ça cocottait un max. Du coup, je le relevai sur ma tête, pour en faire une sorte de chapeau.

Alors je montai sur le pont de l’Olympus avec plein d’entrain, prête à passer une nuit de folie. Le petit blanc-bec était déjà monté. Ses paroles confirmèrent ce que je pensais : il ne m’avait vraiment pas vu. En temps normal, j’aurais été vraiment vexée, mais j’étais bien trop excitée pour me soucier de passer inaperçu ou non.

- Attends, t'étais sur la barque toi aussi ? J't'ai pas vu pourtant. T'as une idée de ce qu'il faut faire ? J'ai pas envie de me faire déglinguer ma race moi hein. Au fait, je m'appelle Aaron, ravi de te connaître.

Quel fou, de me demander conseil. Je passais un regard vers lui, silencieuse, tentant de me contenir. Dans un calme chancelant, j’essayai le de rassurer :

- Oh, t’en fais pas…

Puis je pivotai tout mon corps dans sa direction, les yeux pétillants et un sourire déchirant mes joues. J’explosai :

- HIHIHIHIHIHI ! CE SOIR, ON FAIT LA FETE !


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 347
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
222/250  (222/250)
Berrys: 263.760.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 19 Oct - 17:11





Quelques jours plus tôt...
sur une certaine île de West Blue






Ah l’amour, un sentiment si extraordinaire… Pour s’en convaincre, il suffisait d’observer cette jeune fille batifoler avec une joie incommensurable, dans le but de retrouver son cher et tendre. Son euphorie était telle qu’il était aisé de l’imaginer courir dans un champ de fleur, ses mèches orangées volant au gré d’un vent féérique tandis que son rire enjoué résonnait dans ce paysage de rêve. Après avoir passé plusieurs mois exilée loin de son cher et tendre, la demoiselle était sur le point de retrouver l’élu de son cœur. Ainsi, il était tout à fait naturel de penser que rien ne pourrait gâcher une si belle journée : l’amour détenait le pouvoir de transformer le monde en un véritable conte de fées.


Mais les nuages vinrent rapidement assombrir cette vision idyllique. L’atmosphère se refroidit et les couleurs enjouées s’évaporèrent, ne laissant derrière elles que les pâles contours d’une vie terne et incolore, ajoutant ainsi un côté sinistre aux lieux. Le champ aux petits papillons et au cadre romantique s’était changé en de bien lugubres ruelles, mal famées. Comme pour renforcer cette véritable descente aux enfers, l’ombre de la mort commença à planer au-dessus de cette petite rouquine insouciante, l’entichant d’une bien sombre destinée. Et puis le ciel, comme accablé par cette évolution funeste de la situation, se mit peu à peu à verser des sanglots qui eurent vite fait de se transformer en de véritables torrents de tristesse. La demoiselle aux cheveux orangés poursuivit son périple tout en chantonnant joyeusement, sans se douter le moins du monde de ce qui se passait à l’extérieur de ses pensées idylliques.


Un peu plus loin, un homme louche progressait lui aussi vers son objectif. Il était comme hypnotisé par cette lueur vermeille qui émergeait malgré cet obscur crachin. Plus encore, c’était cette petite voix féminine qui semblait le motiver à poursuivre sa course. De temps à autre, il trébuchait sur l’un des pavés qui débordaient du sol et plongeait à la rencontre des flaques d’eau sale qui jonchait la chaussée. Mais, inlassablement, il se relevait, comme obnubilé par son but. L’inhabile individu s’était également doté d’un comportement des plus suspicieux. En effet, il semblait vouloir dissimuler un certain artefact dans ces mains. Il s’agissait sans doute d’une arme blanche qu’il destinait à la pauvre fille qu’il poursuivait. Jusqu’au moment où il eût totalement rattrapé sa proie.


___________________________________________


Cette pluie battante marquait le grand retour de la saison des emmerdes, littéralement, me forçant ainsi à délaisser mon projet visant à tester l’efficacité de cette toute nouvelle poudre que je tenais en main. Mais c’était là un contretemps bien insignifiant comparé à ce qui s’apprêtait à me tomber dessus. Cet infâme crachin était extrêmement prévisible si l’on se référait à cette version pessimiste d’un vieil adage : « Après le beau temps vient la pluie ». Oui, je pouvais me satisfaire d’avoir connu des derniers mois tranquilles, loin du tumulte d’un monde détonnant. Cette accalmie avait été nécessaire à la mise en place des premières briques de mon empire. Tout s’était déroulé sans encombre : un ciel dégagé sans l’ombre d’un nuage pour ternir le tableau. Jusqu’à cette pluie diluvienne annonciatrice d’un cataclysme. Une véritable tempête qui allait de nouveau déferler sur ma vie et m’inonder de problèmes. À mon grand dam.


Ce désespoir s’était matérialisé sous la forme d’une petite créature au pelage roux et qui m’avait fait de grands signes dès lors que je fusse entré dans son champ de vision. Évidemment, j’avais fait mine de n’avoir rien vu et avais poursuivi mon chemin. Mais rien n’y faisait, les parasites avaient cette faculté de s’accrocher à vous afin de vous pourrir l’existence. Finalement, je fus contraint d’accepter ma destinée lorsque la créature parvint à me rattraper. Elle semblait manifester une certaine joie à l’idée de me revoir, un sentiment que je ne partageais pas, et commença à mener son activité favorite : me taper sur le système à l’aide de son habituelle petite voix fluette. Elle se mit ainsi à parler, parler, parler, jusqu’à n’en plus finir, me racontant sa vie ainsi que son récent périple, comme si j’en avais quelque chose à faire. Ainsi donc, Mio R. Konki était revenue de son exil. Je ne mis pas bien longtemps avant de m’apercevoir qu’elle n’avait pas appliqué mes instructions, la rendant aussi obsolète pour la suite des opérations. Ainsi, la maudite n’était rien de plus qu’un poids qui ne m’était plus d’aucune utilité. Elle, qui était censée assurer ma protection, mettait plus souvent ma vie en danger plutôt que de faire correctement son travail. Ma main glissa donc inévitablement vers le maillet calibré de la justice : il était grand temps d’annoncer la funeste sentence. Il ne suffisait que d’une balle en pleine tête et je me délivrerais de tout mon désarroi.


___________________________________________



Plus loin, maintenant qu’il se trouvait à portée de sa proie, l’agresseur présumé de jeunes filles passa à l’action en se précipitant vers la rousse. C’en était fini de cette longue course sous la pluie. Désormais, il touchait au but.


___________________________________________



Et puis, une main se posa sur mon épaule anéantissant tout le suspens qui s’était accumulé jusqu’alors. Qui osait altérer mon jugement ? Qui s’était interposé ? Qui avait eu le courage de révoquer mon futur crime ? Je me retournai, prêt à abattre mon courroux sur ce malheureux.


Il était à court de souffle, comme s’il ressentait le poids de ces actes. Il s’agissait d’un homme de taille moyenne, trempé de la tête aux pieds, qui venait de me tendre une enveloppe, rallongeant sa vie et celle de Mio de quelques instants supplémentaires. Selon ses dires, il s’agissait d’une invitation, au bal masqué d’un certain Sir Abrahan, un nom qui me disait quelque chose, mais rien de précis pour le moment. Après m’avoir informé que le port du masque était obligatoire et qu’il m’était possible de venir accompagner, il se retira de manière précipitée. Le destin avait parlé. Mio méritait finalement de vivre encore quelque temps. À mesure que je parcourais le carton d’invitation, je sentis un animal gesticuler comme excité par la tournure des évènements. Bien entendu, il était hors de question d’être accompagné de cette chose qui me tournait autour frénétiquement, comme si le volatile était curieux de connaître le contenu de l’enveloppe. Pire encore, elle semblait se douter qu’il y avait là une merveilleuse opportunité de pourrir davantage mon existence.


Après avoir analysé l’invitation et en avoir mémorisé le contenu, j’eus pour réflexe de vouloir l’incinérer. Fort heureusement, le destin m’informa bien rapidement de mon erreur : la pluie rendant impossible cette action. Si le carton d’invitation ne pouvait être détruit présentement, cela signifiait que je devais me rendre impérativement à ce bal masqué : tel était ma destinée. Un signe des cieux qui me guiderait sans doute vers des lendemains grandioses. Voilà qui était intéressant. Revigoré par la tournure des évènements, je commençai à planifier et à organiser ma présence à cette… sauterie.



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 79
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
109/120  (109/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 19 Oct - 19:21

    EVENT : GAMBIT DECIMA





    Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

    Fin 1505












    Rp avec
    Kabayochi M. KiruAaaron Guts
    ♣ Puissant - Pirate renommé

    ++
    ♣ Pâle - Civil - Pêcheur

    ++
    Maud ButterfieldEdward Lawrence
    ♣ Libre - Violente - Dingue

    ++
    ♣ Fou - Colérique - Ambitieux

    ++
    Sarab
    ♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

    ++



    « Oh, et tant de joie. »



    Fin 1505 – Au Royaume d'Heiwaeien

    Rien n'avait changé depuis. Le bruit de l'eau qui bout dans la marmite. Les coups de couteau maladroits de ses sœurs sur le bois usé de la table. Les rires de Saigo. Tout était calme et paisible. Yasa aimait cette atmosphère propre à son village. Comme tous les jours, elle lavait la vaisselle, silencieuse. Sa vie était simple. C'était comme si sa sœur n'avait jamais existé, cette chipie insupportable et énergétique. Comme si jamais il n'y eut une « Mio » dans cette famille. Personne ne parlait d'elle, personne ne se souciait d'elle, personne ne souffrait de son absence. Dans ces moments là, quand l'image de sa sœur lui revenait en tête, Yasa était toujours perplexe. Incompréhension totale, choix absurde. Pourtant, pour la première fois, en pensant à Mio, elle eut un mauvais pressentiment.


    « Mio … Tu es toujours en vie n'est-ce pas ? Toi … Personne ne peut t'abattre... n'est-ce pas ? »



    ~ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    Personne.

    Et cet homme ? Le cœur sombre aux pensées funestes, une grande masse noire prêt à l'engloutir entièrement jusqu'à ce qu'elle disparaisse et qu'il ne reste que des ténèbres. Allait-il l'abattre ?

    Pouvait-il l'abattre ?




    ~ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    Fin 1505 – Sur une île de West Blue

    La fin de l'année était proche. Mio se souvenait encore de sa rencontre avec Edward, il y a deux ans de cela. Tant de choses s'était passées depuis. Au début de l'année 1504, elle était partie sur les mers et avaient rencontré et vécu toutes sortes d'aventures amusantes. Sa fuite sur Nighty Town, sa rencontre avec le puissant Caligula, … Elle se rappelle cette époque où elle découvrait le monde, ses pouvoirs et la mer, aveuglément, ne pouvant compter que sur elle même. Puis la rouquine avait revu Edward, un an après, sur un bateau, grâce à un heureux hasard. Ils avaient survolé ensemble la mer pour accoster ensuite sur une île où Mio avait pu lui faire partager ses souvenirs d'enfance. La jeune fille ne savait pas où Edward voulait aller et ce qu'il se passait dans sa tête, mais elle était prête à le suivre dans toutes ces aventures, quoi qu'elles puissent être, dangereuses ou amusantes. Sa seule raison d'être existait en Edward, son chemin était uniquement le sien. Pour lui faire plaisir, elle avait accepté de se séparer de lui et de s’entraîner pendant des mois. Elle ne savait pas vraiment en quoi cela consistait, mais elle avait fait ce qu'elle avait pu, survivant tant bien que mal, comptant les jours. Aujourd'hui, pour elle, tout était parfait, tout était beau. Elle avait tout ce qu'elle voulait. Elle ne désirait rien, comme si elle se laissait emporter agréablement par le flux du temps, nageant dans son petit bonheur. La petit carpe koi s'était adaptée à la mer et nageait avec son ami le poisson, inséparables et liés.

    Spoiler:
     

    Oh, et tant de joie quand elle le vit, toujours le même avec son allure arrogante et son regard sombre. Le prince des ténèbres. Elle ne fut même pas étonnée de le voir partir à l'instant où il la remarqua. Mio savait qu'au fond, ils étaient assez complices pour se comprendre, Edward n'avait pas besoin de parler. Elle savait qu'elle devait juste le suivre, comme d''habitude. C'était ainsi qu'ils étaient.

    Oh... Oh ...

    Spoiler:
     

    Oh, et tant de joie. Encore et encore ! Oui il est là, il faut lui parler, tout lui dire, ils sont ensemble ces deux jeunes, c'est si beau ! On se revoit, on se raconte nos aventures respectives, la distance ne séparera pas nos cœurs, le temps ne nous changera pas. Oh ! Et tant de joie ! On parle et on s'amuse, même la pluie danse avec nous, elle nous fouette, nous glace, nous mouille de toute sa joie ! Elle est prête à nous donner sa surprise, un bel arc en ciel de couleur coloré et un soleil radieux pour fêter ces retrouvailles ! Oh ! ET TANT DE JOIE !!! Il est là ! Il est là ! Il existe, oui oui oui ! Il se retourne vers elle. Attention attention ! Tenez bien fermement cette jeune fille ! Le prince des ténèbres la regarde ! Elle ne doit pas fuir devant … L'EXPLOSION ! Oh son cœur explose, il vibre et tambourine … ! BOUM ! BOUM ! BOUM ! Il s'approche ? Un baiser ? Main dans sa poche ? Un cadeau ? OOOOOH !!!!!!!!! ET TANT DE JOOOOOOOOOOOOOIE !!!! Vive la vie, vive l'amour, vive la paix, vive la pluie, vive les oiseaux, vive les explosions, vive …

    Le monsieur ?

    Un homme s'était approché, essoufflé. Avec une certaine retenue, il s'était adressé à Edward et lui avait remis une enveloppe. Il semblait être une énorme boule de maladresse, le genre d'homme qui avait peu confiance en lui. Il finit par repartir avant de se vautrer au sol. Mio était toute excitée comme un enfant. Quel bonheur pour elle, pauvre paysanne, de pouvoir assister à un bal masqué en compagnie de son prince des ténèbres, vêtue d'une magnifique robe et plongée dans le luxe. Le royaume d'Heiwaeien lui paraissait si fermé, si petit devant toute la liberté qu'offrait le monde. Aurait-elle pu penser un jour se retrouver à la place de ces nobles du palais alors qu'elle était une Bachatiari, une maudite qui ne pouvait changer son destin ? Elle aurait bien aimé voir la tête de Yasa si elle savait ça, ou encore de Chita qui aimait faire la belle avec ses magnifiques cheveux rouges. Mio les trouvait finalement tous stupide, tous ces gens de son village qui ne savaient pas ce qu'ils rataient.


    « Wah ! Quelle chance Edward ! Si c'est pas génial … ! Dis dis dis … Je veux une magnifique robe ! Tu m'en achèteras une hein ? Tu peux choisir celle que tu veux tant qu'elle te plaît, moi ça me va ! »


    Pour Mio, cette fête représentait beaucoup de choses. Habillée avec de telles parures, il était évident qu'elle devait à tout prix en profiter pour séduire Edward. Comme si l'habit faisait le moine, il était flagrant qu'elle devait se tenir de la meilleure des façons pour être élégante et raffinée, telle une princesse. De plus, c'était l'occasion pour elle de goûter à tous les délicieux repas que serviraient les serveurs. Ainsi était son but. La petite sotte, ignorante des ténèbres du monde, dans son rêve naïf, dans son conte merveilleux et brillant.


Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 22 Oct - 16:34




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Il était tard, Sarab n'avait pas dormi de la nuit, nageant dans une écume de bière, tapant quelques têtes dans une carafe sur une table dans une taverne mal famée d'une île de West Blue. Il avait fait la fête toute la soirée, fêtant sa réussite comme il le devait, il avait réussi à ramener Al-Zalam hors d'East Blue, à l'escorter sur cette île miteuse et pourrie, mais il s'en foutait. Une bourse d'argent sur le comptoir, un homme ivre mort à côté, le jeune gnome se précipita hors de sa baignade, bondissant sur le sol, puis courant vers le tabouret de l'ivrogne, il s'accrochait au barreau afin de s'extirper vers le haut. Ses vêtements dégoulinaient de bière, des petites gouttes le suivaient à la trace, comme le petit poucet, notre Tontatta pourrait facilement retrouver son chemin jusqu'à sa boisson alcoolisée favorite. Il venait de grimper sur le bar, les yeux rivés sur le serveur, puis sur l'homme endormi, la tête entre les bras, plaquée contre le bois dur de ce meuble si vieux et jauni par l'usure et sûrement un peu de vomis. Sarab se saisissait de cette sacoche d'argent, puis glissant jusqu'au parquet de la taverne, il courait à nouveau vers Maud, les mains en l'air, portant sa récompense durement méritée au-dessus de sa tête et suivant les gouttes du liquide sur le sol afin de retourner à sa place. Il s'hissait jusqu'en haut de la table, posait les pièces d'or à côté de la jeune femme, un sourire puérile et heureux, il fit un clin d'œil et essayait de s'appuyer contre le coude de Al-Zalam.
« Je paye la tournée ! Commande deux autres carafes Maudite ! Ce soir on boit jusqu'à plus savoir où pisser ! Ha ha ha ! »
Il riait de bon cœur, puis essayant de se redresser sur ses deux pattes, il glissa, tournoyant, virevoltant sur place, chopant le tournis, il s'effondrait comme une étoile de mer contre la table, les yeux fermés, l'esprit ailleurs. Un léger ronflement, le visage aplatit comme une crêpe contre la surface, rêvassant aisément, il dormait. La nuit continuait, mais pas pour lui, tout autour de lui semblaient vivre, bouger, des cris de joies, des bagarres retentissaient, l'alcool coulait à flots, une soirée mémorable dans une taverne habitée par des pirates, des hors-la-loi, des civils, mais aucun foutu garde ou marine à l'horizon. Rien n'aurait pu empêcher ce bon peuple à apprécier le moment présent, mais notre jeune gnome ne se doutait pas de là où il se réveillerait, la gueule de bois, une haleine de chacal, des migraines et aucune notion du temps.

Sarab était dans une forêt, grimpant aux arbres, mangeant des fruits exotiques, buvant leurs jus exquis, il souriait, rien ne semblait le tracasser. Il avançait, courait sur les branches, touchant les feuilles de ses petites mains adroites, un pas après l'autre, une sensation de brise sur le visage, une odeur de mer. Ça tanguait, sa vision devenait trouble, il venait de rater son pas en avant, chutant dans le vide, son cœur fît un bon, s'extirpant de son sommeil par une décharge électrique signifiant qu'il était encore vivant. Le noir absolu, une grosse bosse sur la tête, une douleur au niveau du crâne et ce toucher doux, délicat, comme la robe de Maud... Il venait de voler à travers la pièce avant de finir dans un coin contre une caisse, il n'avait aucune idée de l'endroit où il était, alors cherchant une échappatoire à ce tissu interminable, il manquait d'air. Le Tontatta arriva enfin à trouver une sortie, laissant juste le haut de sa tête dépassait des plis de la robe, il observait la situation, remarquant la jeune femme habillait en serveuse et un autre homme maigre, hideux, pâle, ressemblant à un cadavre de loin...

Sarab se glissait hors du vêtement, courant derrière une cargaison de viande et un baril de quelque chose, sa petite taille lui aurait sûrement permis d'être incognito, invisible. Il regardait partout, cherchant une explication et d’après le canon qu'un homme pointait vers les deux serveurs, rien de bon n'était envisageable. La surface tanguait toujours, donc il était sur un bateau, l'odeur de la mer et la petite brise voulait signifier qu'il était déjà parti et les bruits venant d'au-dessus démontraient une présence supplémentaire. Le gnome décidait donc de ne pas attirer l'attention sur lui et de rester caché pour le moment, mais alors qu'un silence pesait dans la salle, un escargot salivait sur son bras, grimpant jusqu'à épaule, il eut à peine le temps de tourner la tête, qu'il se mit à retentir.

« Driiiiii-.....Katchaa... »

Sarab avait réussi à décrocher son Den Den Mushi miniature à temps, entament une discussion avec Ra's Al Ghul le plus discrètement possible, cherchant toujours à ne rien dévoiler sur sa position, ni son existence d'ailleurs....




© By Halloween






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1361

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Dim 30 Oct - 0:13



Julia McGuiness
Sortant de sa cabine en courant, Julia s'arrêta face au fameux Kabayochi M. Kiru qui l'avait demandé. Elle ignorait de quoi celui-ci pouvait bien vouloir lui parler dans une situation pareille, mais il ne faisait aucun doute qu'elle avait elle aussi deux trois choses à tirer au clair avec lui au préalable.

-Avant que vous ne disiez quoique ce soit, je dois vous prévenir que vu l'état actuel de mon capitaine il serait préférable de ne pas le provoquer. Je suis consciente que cette situation peut vous sembler particulière voir étrange, mais vous devez comprendre qu'en fonction de ce qui se produira sur le bateau de monsieur Abrahan, il pourrait y avoir de graves répercussions sur l'équipage de monsieur Tengen...

Redressant les lunettes pendant sur le bout de son nez, la jeune femme tendit un dossier dans lequel figurait quelques informations sur le dénommé Francesko Abrahan.

-Voyez vous monsieur Tengen a un équipage particulièrement volumineux... Chaque semaine et recrute de nouveaux membres et établit de nouvelles alliances. Le problème auquel nous faisons face ici est que nous avons un doute sur les motivations de cet homme et... Malheureusement ce problème que j'aurais préférée gérer en interne est parvenu aux oreilles de mon capitaine.

Faisant signe à quelques matelots d'aller calmer le capitaine qui, vu le fracas qui venait de retentir sur le pont, pétait une nouvelle crise, la jeune femme repris son briefing improvisé.

-Bref, ces informations nous ont été transmise par deux hommes de votre équipage, enfin, l'équipage de monsieur Salry. Donc je présume qu'il a également été informé de la situation et... De l'intention de mon capitaine d'attaquer monsieur Abrahan sans la permission du QG. Monsieur Salry lui a déjà fait signer un contrat pour limiter sa capacité d'agir, mais s'il fait quelque chose de stupide nous auront besoin de votre aide...

N'ayant pas vraiment eu le temps de s'informer du passé de son interlocuteur, la secrétaire avait simplement présumé qu'il connaissait les pouvoirs du chef des Paper-Pirate. C'était une erreur compréhensible dans la mesure où celle-ci était secrètement sur le point de griller un fusible devant la pile de travail qui sous lequel elle croulait depuis quelques jours...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Francesko Abrahan & Daniella Stormhold

-Cette idée n'est-elle pas un peu...

-Exagéré ? Allons Daniella il faut savoir divertir nos invités comme il se doit. Et puis n'était-ce pas ton idée d'organiser cette petite soirée ?

-Oui, mais de là à leur offrir... «ça»...

Fixant le large coffre posé au centre de la pièce, la jeune femme hésita un moment, triturant le bout de son sceptre à l'aide de son pouce ganté.

-Pourquoi ne pas l'utiliser toi-même ? Après tout, les choses risquent de s'accélérer bientôt...

-Et c'est pour ça qu'il faut conserver de bonnes relations avec nos amis. Aller ne faisons pas patienter nos invités plus longtemps, tu ne voudrais pas faire une mauvaise première impression pas vrai ?

Posant sa main sur le pommeau de sa lame, l'épéiste posa son masque d'argent sur son visage couvrant par le fait même la cicatrice marquant près de la moitié de son visage. Malgré ce petit artifice il restait facilement reconnaissable, après tout il le portait chaque fois qu'il quittait son navire que ce soit lors d'une attaque ou d'un simple arrêt pour ravitaillement. Finalement ce bal masqué ne faisait que mettre tout ses invités dans son quotidien, drôle d'idée, mais il n'allait pas dire non à sa partenaire.

-Oh et... Nous reparlerons de ton «autre proposition» après le bal si tu le veux bien. Je crois que j'ai pris une décision.

Gardant un air toujours aussi sérieux, Abrahan poussa la porte de sa cabine afin de s'engager dans le couloir de marbre menant au pont. La musique classique se faisait déjà entendre au travers le large portail lui faisant maintenant face, seul signe que la fête avait commencé sans son hôte. Qu'importe, le l'important était d'être là pour le clou du spectacle pas vrai ? Ouvrant le dernier obstacle entre le pirate et ses invités, l'homme esquissa un léger sourire lorsque tout les regards se tournèrent vers lui. L'atmosphère était détendue malgré l’opulence que présentait l'événement. Dans un coin jouait le pianiste de l'équipage, quelques serveurs incertains et sans expression derrière leur masque se baladant un peu partout pour servir les invités. Les torches dressés le long du bastingage servaient à éclairer d'une douce lueur orangé toute la fête. Le buffet aménagé près du cordage débordait quant à lui de viande et autres amuse-gueules savoureux. Jambon, salade, pâtes, saucisses, chocolatines, tout semblait tenir sur une seule table bien placé en plus d'être accessible au premier venu.

-Bienvenue ! Ravis de voir que vous avez tous reçu votre invitation ! J'ose espérer que vous avez eu le temps de vous mettre à l'aise. Ce soir j'ai quelques annonces pour ouvrir le bal !... Littéralement.

Laissant sa mauvaise blague s'écraser en ne faisant rire strictement personne, l'homme repris la parole comme si de rien n'était.

-Tout d'abord, vous vous tenez présentement sur le navire d'un nouvel allié de Tengen ! Un partenariat important que nous pouvons tous célébrer !

Laissant ses invités applaudir un grand coup, le sabreur commença à jouer avec l'alliance qu'il avait au doigt avant de désigner Daniella à sa gauche.

-Je me suis également marié récemment à ce magnifique spécimen ! Je ne vous la présente pas vous aurez... Amplement le temps de la connaître ce soir mes chers amis ! D'ailleurs afin de célébrer et d'épicer un peu ce bal, nous avons décidé de mettre en jeu l'une de mes toutes nouvelles acquisitions ! Un prix mystère qui en intéressera plus d'un à n'en pas douter ! Dit-il en posant son regard sur l'un de ses invités en costume militaire. Pour l'emporter vous devrez répondre à une série d'énigmes à travers la soirée, le groupe avec le plus de points pourra ramener cette récompense avec lui. Vous n'avez tous le droit qu'à une tentative chacun, les ententes et les coups fourrés sont donc de mise !

Claquant des doigts comme pour faire signe à ses employés, le capitaine admira une banderole se dérouler au-dessus du portail. Dessus on pouvait y lire J'éclaire le passage dans les moments sombres, je brille lorsque tout semble perdu, je suis la clé pour accéder à vos rêves. Qui suis-je ? S'écartant de l'énigme, Abrahan se dirigea nonchalamment vers les deux employés qui semblaient avoir mis les pieds sur son bateau à peine quelques minutes plus tôt. Ne leur prêtant pas trop attention, celui-ci jeta bref coup d'œil derrière eux pour voir son employé assis dans son propre petit bateau en contrebas. Il avait jeté l'ancre et resterait là toute la soirée, c'était préférable, après tout le vieil homme n'avait pas exactement le «style» pour participer à ce bal.

-N'hésitez pas à participer, tous mes invités peuvent prendre part au jeu ! Dit-il en se retournant vers son public.

La fête allait pouvoir commencer...



Donc, Ça discute encore un peu du côté de Kiru. Sinon vous pouvez considérer que vous êtes déjà tous sur le navire de Abrahan (sauf Kiru évidemment) et que vous portez vos MASQUES sans quoi on va vous BUTER. Heu... Bref ! Si vous arrivez à répondre aux énigmes vous pourriez gagner le prix, si vous vous plantez une fois vous avez plus le droit de tenter une réponse. Vous pouvez aussi agir comme les criminels que vous êtes et... Faire ce que vous voulez, vous faites juste pas prendre. <3
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2810
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
177/500  (177/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 1 Nov - 22:59


Climat Tendu!


Kiru regarda la jeune femme se placer en courant devant lui, visiblement préoccupée ce qui transformait son visage en une démonstration palpable de stress. Le jeune pirate ne put s'empêcher d'imaginer derrière les traits tirés de l'ingénue devant lui un visage magnifique n'aspirant qu'au calme. Néanmoins la colère démontrée par son capitaine depuis l'arrivée du Golem sur ce navire présageait que cela ne devait pas arriver souvent. Sentant l'empressement de celle qui lui faisait désormais face il se contenta de baisser légèrement la tête en signe de salut avant de la laisser s'exprimer, l'écoutant attentivement en retenant un léger sourire en coin. Il assimila les informations qui semblaient s'écouler sans pause réelle de la bouche de son interlocutrice, celle-ci s'arrêtant simplement pour reprendre son souffle et repositionner ses lunettes avant de poursuivre. Attrapant le dossier qu'on lui tendait il ouvrit celui-ci, le parcourant rapidement d'un regard furtif tout en tentant de capter chacune des paroles qui lui étaient adressées. Son regard se reporta finalement sur la jeune femme devant lui au moment où un bruit de mobilier brisé retentissait dans la cabine de leur hôte. Finalement il attendit d'être certain que la pirate ait terminée de faire le tour de ce qu'elle voulait lui dire avant d'entamer sa réponse :

Je vous aies justement demandé afin de ne pas tenter la patience de votre capitaine, je peux sentir que ma seule présence n'arrange pas réellement les choses.

Jetant un rapide regard à la suite des matelots qui s'apprêtaient à rentrer dans l'œil du cyclone il les plaint en silence, sachant pertinemment qu'ils ne pourraient probablement pas réellement calmer leur capitaine et ne feraient qu'en subir les conséquences. L'individu était certainement particulièrement fort et incontrôlable pour que Salry pense préférable de le dépêcher sur ce navire après lui avoir pourtant fait signer un contrat. Il ne savait que trop bien à quel point les contrats du lieutenant de Tengen pouvaient être complets et assommants, s'il ne se contentait pas de ceux-ci sur ce coup là ça ne pouvait pas réellement être bon signe. Reportant finalement son attention sur celle qui avait pris la peine de se déplacer jusqu'à lui il poursuivit finalement :

Vous en savez probablement plus sur moi que je n'en sais sur vous, je ne suis même pas certain d'avoir rejoins l'équipage de Tengen depuis beaucoup plus longtemps que Monsieur Abrahan. Après tout dîtes-moi, connaissez-vous mes motivations?

Le maudit laissa la question en suspens, laissant planer un léger doute dans l'air tendit qu'il repensait à son intégration. Difficile de s'assurer de la sincérité d'un homme auquel on ne laisse pas réellement le choix? Certes ces hommes lui avaient sauvés la vie, venant le sauver des flots sans le remettre aux Révolutionnaires l'attendant sur le bord. Mais pour autant les circonstances de son recrutement avaient été pour le moins nébuleuses et digne d'un kidnapping, probablement sa décision aurait-été la même si Salry l'avait abordé en d'autres circonstances mais l'empressement des choses faisait perdre en légitimité à la volonté du capitaine bureaucrate de le recruter autant qu'au Golem de les rejoindre. Tachant alors d'éviter de trop semer le doute chez son alliée du jour il reprit alors :

Je n'en sais peut-être que peu mais je sais reconnaître une impasse quand j'en vois une, je pense qu'au fond de vous-même vous savez déjà qu'il n'y a qu'une seule issue à cette histoire, et Salry le sait aussi sinon je ne serais pas ici. Néanmoins n'hésitez pas à me faire signe si vous avez besoin d'aide, je pourrais apaiser votre capitaine d'un geste, pour le bien de votre mobilier.

Un léger sourire vint appuyer les dernières paroles de Kiru qui se voulait apaisant auprès de la jeune demoiselle qui transpirait le stress, il tentait de lui faire comprendre qu'elle ne serait pas seule pour gérer les humeurs de son supérieur. Pour autant il savait aussi que celles-ci avaient peu de chance de bien se terminer, néanmoins s'il agissait avant la transgression de celui qu'il devait surveiller il risquait de voir le tout lui retomber dessus. C'était triste à dire mais il devrait attendre que l'homme franchisse la ligne pour pouvoir agir en toute légitimité, et puis d'un point de vue personnel il serait quelque peu déçu de ne pas pouvoir mettre les pieds sur le bateau où devait déjà se trouver son nakama.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 299
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
34/120  (34/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Ven 4 Nov - 19:24











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Point de vue de Aaron, pour lui Maud est folle. Et le capitaine est bizarre. L'énigme et le jeu l'intéresse un peu mais pas plus que ça. Il n'est pas motivé au point d'y aller à fond, mais s'il peut en tirer un quelconque profit ça l'arrangera.

♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Une folle.. j'étais tombé sur une folle-dingue. Retournée de la cervelle. On est embauchés pour servir et elle veut s'amuser ? Mais elle veut se faire plomber ou quoi ? Elle est pas bien.. en tout cas c'est son soucis. Si elle veut crever qu'elle essaye de s'amuser, moi je vais servir et c'est tout. Je veux bien être con, mais de là à mourir pour ça.. A peine avais-je finis de penser que je me bougea pour aller servir. Il y avait des tables pour les buffets mais on servait quand même. Drôle d'idée.. ils sont débiles ces "riches". Tout ça pour l'argent alors que ça sert à rien, j'vous dis moi ils sont frappadingue là-dedans.

L'homme qui nous avaient engagés tout deux et apparemment d'autres se présentait enfin. Le blabla commença et.. oh merde, il est pire niveau humour que moi. Je l'aurais bien hué mais j'ai peur de finir à la mer et.. j'ai pas tellement envie. Il évoqua un certain "Tengen" et tout le monde applaudissait. Le nom du gus me disait rien, bwoh sans doute un autre pirate lambda et ils sont alliés ils sont content ils vont se trahir ils sont pirates quoi.. A la suite de ça il nous présenta sa.. ah non son spécimen. J'avais envie de rire, mais tellement fort. Je pouffais de rire, son "spécimen".. Non mais c'est qui ce mec il croit que c'est un animal ou quoi ? Je veux bien croire qu'elle donne pas envie et qu'elle soit même moche habillée comme ça et avec son masque mais quand même un peu de respect.

Il changea de sujet et évoqua une récompense. Le tout semblait dans un coffre. Un coffre, ça veut souvent dire argent. Mais c'est louche, doit y avoir autre chose que de l'argent dedans. Ça peut être intéressant. Mais pour l'instant je vais pas m'avancer. La banderole constituant la première énigme se dévoila alors. Je la lis et réfléchis un moment...... rien. Rien ne me venait à l'esprit à part une étoile qui guiderait mais ça me semble nul. Je vais laisser les autres s'amuser, je suis là pour servir. Si jamais je trouve des réponses j'aurais toujours le moyen de m'en servir.

Le dirigeant de la fête se dirigea vers moi et la fille qui ne s'était même pas présentée. Il nous ignora et se plaça un peu plus loin. Je retourna servir des invités sans le moindre mot. Le jeu ne m'intéresse pas, mais des informations où la récompense à l'intérieur pourrait peut-être m'aider à retrouver cette peste rousse.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 347
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
222/250  (222/250)
Berrys: 263.760.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Dim 6 Nov - 21:55





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________






Une douce mélodie classique baigne les lieux, rythmée par le tumulte des conversations. Une véritable pléiade s’est rassemblée ce soir. Leurs apparats sont soignés, pour la plupart, me laissant ainsi penser qu’il s’agit d’une classe aisée. Cette idée est renforcée par la décoration luxueuse des lieux. Alors que mon regard balaie les environs, j’entrevois divers domestiques qui se faufilent à travers la foule afin d’assurer leur service. Et puis, comme avide de curiosité, je tente de détecter le centre névralgique de la réception. Il n’y a qu’à suivre les serveurs du regard, afin de savoir d’où ils viennent. Il ne me faut que quelques instants pour localiser le fruit défendu. Il m’attend là-bas, près du cordage. Par chance, je parviens à m’en rapprocher. Les effluves enivrantes des mets qui trônent sur le buffet des rêves me parviennent, m’hypnotisent. Plus rien n’a d’importance, désormais. Tant que je puisse me délecter de ces saveurs raffinées. Allez, encore quelques pas. Juste quelques petits et mon rêve deviendra réalité. Rapproche toi, encore un peu. J’y suis presque, je touche au but.


Non.


Littéralement, Non. Il refuse. Et puis, il s’éloigne, tandis que j’assiste à l’anéantissement de mon rêve. L’exil. Une punition divine qui m’est imposée et contre laquelle je suis impuissant. Comme si j’avais commis un immense péché. Un péché… capital. La Gourmandise.


Recentré sur d’autres objectifs, mon regard se plonge finalement vers mes semblables. Ils ajoutent à cette réception une certaine authenticité, une petite touche qui fait toute la différence. Et c’est ainsi que procèdent les nobles pour se distinguer du peuple. Le fait d’apercevoir tant de mes congénères présents en ces lieux me procure un intense réconfort. Cela montre notre réussite sociale, après tout. Une issue bien heureuse, en soi. D’autres, n’ont pas eu cette chance. En vérité, nous n’avons pas notre destin en main, tout est une question de chance. Après notre conception, nous sommes entreposés sur des comptoirs, derrière des vitrines, et mis à disposition du premier venu, moyennant une poignée de Berrys. Notre fonction première est de dissimuler. Certains maitres usent de nos services lors de bals masqués comme ce soir, et nous mettent ainsi en valeur. Mais d’autres, mal avisés, nous emploient des actions malveillantes au cours desquelles nous dissimulons leurs identités. Quant à moi…


Je me souviens de ce moment où je fus acquis pour la toute première fois. Une jeune fille au visage rayonnant était entrée, suivi d’un très grand homme à la mine austère. Un contraste amusant. Tandis que la jeune fille se précipita vers les robes, mon futur possesseur, quant à lui, vint jusqu’à moi. J’étais alors anxieux. Quelle personne était donc mon futur maitre ?


A bien y réfléchir, je ne savais pas grand-chose de lui.


Mais Je remplissais mon rôle avec fierté, dissimulant à la fois son visage et son identité. Ses sentiments m’étaient palpables : ils s'affichaient sur ses traits, ce qui me permettait de les lire et de les comprendre. L’homme habituellement austère et calme devenait bien plus humain lorsque qu’il me portait. C’était comme s’il se laissait aller, profitant que son visage soit couvert.



Que de colère et de frustration ressenties par cet homme, et ce, depuis le début de la soirée. Il semblait agacé de voir sa cavalière être aussi joyeuse. Agacé d’avoir été, semble-t-il, contraint de se présenter sur le navire. Des ordres d’en haut. Et pour couronner le tout, il y avait eu ce contrôle des invités, juste avant que nous joignions la fête. Il s’était présenté comme étant « Edward Lawfence ». J’avais alors pu sentir son âme se déchirer, comme s’il avait été insulté. Plus je passais du temps en sa compagnie, plus il me semblait évident qu’il souhaitait se faire discret. Quelle ne fût pas sa surprise lorsqu’il s’afficha à la foule en en compagnie de sa cavalière. Pendant quelques instants, tous les regards se tournèrent vers nous. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’il était permis de voir un duo aussi particulier. Et pour cause, l’homme était deux fois plus grand que la rouquine ! Après cette entrée remarquée, Messire Edward s’était empressé d’aller faire le tour des lieux, s’efforçant de demeurer discret au possible. Après s’être rapproché du buffet, il s’en éloigna. Et vous connaissez la suite…






Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 79
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
109/120  (109/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 8 Nov - 18:00

    EVENT : GAMBIT DECIMA





    Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

    Fin 1505












    Rp avec
    Kabayochi M. KiruAaaron Guts
    ♣ Puissant - Pirate renommé

    ++
    ♣ Pâle - Civil - Pêcheur

    ++
    Maud ButterfieldEdward Lawrence
    ♣ Libre - Violente - Dingue

    ++
    ♣ Fou - Colérique - Ambitieux

    ++
    Sarab
    ♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

    ++



    « Avec à la clé, en plus, un cadeau surprise ! »





    Spoiler:
     


    Mio s'avança, fière, aux côtés de son partenaire. Sa longue robe bleu dragée en soie brillait dans la nuit, frottant le sol délicatement. Ses longs cheveux oranges étaient coiffés, polis par les soins de luxe, et ornés de perles étincelantes. Son masque était féminin, brodé de motifs et décoré d'une grosse fleur. La lumineuse jeune fille ne pouvait être plus distinguée et parée, contrastant avec élégance avec l'apparence de son sombre compagnon dont les yeux rouges faisaient frisonner – d'amour, en ce qui concerne Mio. Le luxe était de toute beauté, scintillant de tous les côtés aux mêmes teintes que ses cheveux, effaçant toute l'atmosphère lugubre que pouvait dégager un bateau. Une douce mélodie classique flottait dans l'air, enivrant l'enfant lumineuse d'une intense légèreté. Telle une gracieuse danseuse de ballet, elle se rua en direction du buffet, devançant littéralement son partenaire d'un pas élancé qui ne manquait pas de témoigner de son incroyable prestance. Devant tous les mets colorés et inconnus exposés devant elle, son mucus ne tardait pas lui aussi à s'exhiber majestueusement devant tous les convives. Très vite, sa main se déposa sur l'un deux pour le déposer dans sa bouche, et puis un autre, et puis un autre encore, stimulant ses papilles pour un plaisir qui ne semblait ne jamais vouloir s'arrêter.


    Puis la musique cessa. La danse était finie, la ballerine s'était posée, au milieu des invités, laissant des restes de nourriture sur sa bouche, le regard tourné vers l'homme qui avait provoqué l'arrêt de la musique. Il avait une allure noble, des cheveux châtains mi longs, ébouriffés, et un masque gris plutôt imposant. A côté de lui se trouvait une jeune femme recouverte d'une énorme cape et portant un masque qui faisait étrangement allusion à une tête de mort. L'homme se mit à parler. Le sens de ses propos n'atteignaient pas vraiment Mio, mais lui témoignait malgré tout l'ambiance de convivialité d'une fête. Quand elle comprit que c'était l'hôte, elle se dirigea vers Edward pour lui manifester sa surprise :


    «  Oh t'as vu, c'est lui Abrahan ! Je pensais que ce serait un vieux avec ce nom moi ! »


    Abrahan continua en montrant sa nouvelle femme. En entendant le mot mariage, Mio ne put s'empêcher de se sentir exaltée. Elle voyait facilement en ces deux jeunes époux le radieux futur qui l'attendait avec Edward. L'hôte continua en annonçant l'animation de la soirée : un jeu de devinettes. Avec à la clé, en plus, un cadeau surprise ! Cette soirée n'aurais pas pu être plus parfaite, elle était une sorte de réunion entre tout ce qu'aimait Mio. Toute contente, elle s'empressa de lire le parchemin. Elle ne comprenait pas grand chose, mais cela n'était pas un problème. Cette tenue n'était pas qu'une simple robe : en réalité, elle était une panoplie complète destinée à augmenter son intelligence.


    Spoiler:
     


    La panoplie du bouftou royale, un mixte de gourmandise et de luxe, dropée sur les différentes créatures et aliments rares qui infestaient la map. À elle seule, cette panoplie avait le pouvoir de lui conférer une plus forte vitalité, des dommages plus efficaces, une meilleure capacité d'attaque, de la force, de la résistance pour tout dommages terriens, de la place pour son équipement, mais surtout … ! Une énorme et impressionnante INTELLIGENCE. Ce bonus incroyable était si brûlant d’activités cérébrales qu'il était capable de fondre sa peau pour la pénétrer et lui octroyer le don de la réflexion. L'énigme était devant ses yeux, les neurones moteurs chauffaient, prêtes au départ. Elles fusaient dans tous les sens à la recherche de la réponse. Alimentées par la puissante panoplie, elles commèrent à passer les différents checkpoints de la réponse.

    Le premier, un E, puiiiiiiiiiiiis un virage sur la droite bien serrrrrré qui l'amenèrent sur un S, puis s’enchaîna une boucle difficile avec un puissant P, pour se calmer doucement sur un carrefour qui annonçait la lettre O, où s’ensuivra ensuite une fraîche ligne droite présageant logiquement l'arrivée, formée d'un laborieux R.

    ESPOIR

    Cela était évident, tellement, qu'il planait dans l'air, partout, au dessus de tout le monde, sans que personne ne le voit - à part Mio.

    Sans réfléchir une seconde de plus, l'enfant étincelante se rua en direction d'Abrahan. Elle lui tapota gentiment l'épaule pour capter son attention, puis, lui dit de la manière la plus discrète possible et en chuchotant :


    « Hé … Hé … La … Attend attend … Faut pas nous entendre … Elle se rapprocha de son oreille. La réponse … C'est espoir n'est-ce pas ? »


Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Ven 11 Nov - 22:46




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Sarab avait suivi le serveur masqué, montant alors les escaliers afin de rejoindre la fête, il se faufilait de caisse en caisse, se cachant ensuite derrière un poteau en bois d'une rambarde. Une jeune femme venait de passer juste à côté du gnome, il en profitait pour s'hisser le long de sa chaussure, s'installant sur le plat de son pied. Il était caché par la longue robe traînante sur le sol, mais son poids semblait gêner la dame, alors qu'elle se dirigeait vers le buffet, elle s'arrêta nette, levant son vêtement au niveau de ses mollets afin de dévoiler la raison de son problème. Rien, il avait disparu, le jeune Tontatta s'était précipité vers la table, esquivant les pas des danseurs fous et de quelques personnes dépourvues d'attention. Il venait de se propulser sous la nappe, glissant sur le bois du bateau, arrivant rapidement à sa cachette, il soufflait et essuyait une goutte de sueur qui coulait le long de son front. Tournant sa tête vers la gauche, puis vers la droite, rien à proximité, Sarab était tranquille pour le moment et posant son derrière sur le sol, il attendait que la fête bat son pleins pour sortir de cet endroit et commencer ce dont il était destiné à faire.

Une voix roc, un homme s'exprimait à haute voix, tout le monde semblait être silencieux, plus aucun bruit, ils écoutaient tous, les paroles de l'homme mystérieux à la voix étrange. Une récompense, énigme, groupe, point... Sarab était paumé, il s'en foutait de toutes ces formalités, tout ce dont il désirait, c'était de vider les poches un peu trop lourdes des gugusses ici présent. Lui qui n'avait pas grande chose, à part un petit sac de pacotille comprenant un bout de miroir cassé et un marteau de charpentier mesurant à peine la taille d'un clou. Le jeune gnome n'avait jamais eu besoin d'argent, il se servait et personne ne le voyait, il volait, pillait les réserves de nourritures, de cordes, de toiles et de bois de Dressrosa, mais aussi des îles sur lesquelles il voyageait, Alabasta, Logue Town...

Voici son plan, alors que la fête bat son plein, pendant que les gens dansent, mangent, boivent, alors qu'ils sont tous occupés à chercher les réponses aux petits jeux de l'hôte de la soirée, il agira. Il comptera dépouiller tout être vivant sur ce bateau, ne laissant plus aucune trace de fortune, ni d'avarice et de cupidité. Amusez-vous tant que vous le pouvez, car bientôt sonnera le gong des hostilités et lorsque la cloche retentira, il sera déjà trop tard. Il agit dans l'ombre, c'est un fantôme, inconnu, il reste silencieux et vif, vous n'aurez pas le temps de l'apercevoir, qu'il sera déjà sur sa prochaine victime. Il venait de se relever, levant la tête vers la salle, sa vue toujours masquée par la nappe présente sur la table, il s'imagine déjà son plan. Un sourire machiavélique sur ses lèvres, son visage caché par sa capuche, ses petites mains féroces pliées, prêtes à bondir sur le butin. Une lueur brille sous l'ombre de son vêtement, elle brille et Sarab adore tout ce qui brille.




© By Halloween






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1361

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 15 Nov - 12:14



Francesko Abrahan
Déjà mêlé à la foule, Abrahan discutait avec ses invités. Essuyant les habituelles platitudes le félicitant pour ses fiançailles et la qualité de son bal, il tournait plutôt son attention vers le buffet qui, pour une raison lui échappant complètement, n'avait de cesse d'attirer son attention. Quelque chose n'allait pas, son sixième sens le tiraillait depuis déjà quelques minutes et il avait de la difficulté à trouver de quoi il s'agissait. Un problème avec l'agencement des plats ? Non. Malheureusement, sa réflexion fut coupé par une énième tape sur l'épaule d'une main cette fois très féminine. Espoir ? Au moins cette soirée commençait relativement bien !

-Mesdames et messieurs, cette... Magnifique créature semble avoir un certain raffinement pour les énigmes ! Vous avez raison ma chère, la réponse est bien espoir ! Tout comme j'ai espoir que nous tisserons des liens forts dans une avenir... Proche.

Déposant un baiser sur la main de la jeune inconnue, l'hôte se dirigeât vers le buffet afin de retirer le couvercle d'un des larges plats. En dessous était préparé un large sanglier rôti de haute qualité provenant directement de Farmer Island. Sa chair était marqué au fer rouge et présentait la seconde énigme de la soirée. Par une étincelle je m'enflamme, avec rage je dévore tout sur mon passage, après mes ravages je me répand. Qui suis-je ? Replaçant sa cape le long de son corps, Francesko s'éclipsa de nouveau dans la foule avant de s'approcher d'un des serveurs. Il n'avait pas vraiment l'air à sa place avec ses cheveux hirsutes et sa peau blanche, mais au moins il s'était décidé à ramasser un plateau et à travailler.

-Mon cher, je sens une certaine... Confusion chez vous. C'est le kidnapping ou le masque qui posent problème ?

Esquissant un léger sourire en saisissant un sablé sur le plateau du gamin, le pirate laissa un bref silence s'installer avant de poursuivre.

-J'ai toujours besoin d'hommes de mains, travaillez bien et peut-être vous trouverez vous une carrière ce soir...

En faisait-il trop en s'adressant directement à ses employés de bas étage ? Non pas forcément, parler à la populace avait son importance, surtout lorsqu'il s'agissait de renforcer la loyauté. Et puis n'était-il pas un homme du peuple ?... Pfff, non certainement pas, mais c'était bon pour l'égo.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Général Zumias

Alors que Mio se faisait maintenant harceler de tout les côtés par les invités souhaitant s'allier à elle pour obtenir le prix mystère, ce fut plutôt le soit-disant monsieur «Lawfence» qui fut visé par un mystérieux individu.

-Je vois que vous êtes le genre d'homme à bien choisir ses compagnes...

Devant le pirate se dressait maintenant un inconnu en costume militaire lui tendant la main avec un peu trop d’enthousiasme. S'il aurait fait tache dans n'importe quelle autre fête, l'homme se trouvait sur l'Olympus, un navire sur lequel il était tout sauf «hors de la norme». La main appuyé contre la garde de son épée, l'homme dans la quarantaine avait marqué une petite pause le temps de laisser son interlocuteur trouver ses mots. Évidemment, personne ici ne comptait se présenter sous son véritable nom étant donné les circonstances, mais ça ne voulait nullement dire qu'il était interdit de faire connaissance.

-Si j'ai appris quelque chose au fil de mes années de service, c'est bien l'importance de se trouver des alliés... Et dieu sait que ce cher Abrahan connaît une belle brochette gens influents. Je serais curieux de savoir à qui j'ai affaire d'ailleurs ! Qu'est-ce que vous pouvez bien faire de votre temps pour être invité par cet homme, hm ?

Passant son bras dans le dos de l'énergumène, le général d'armée tira l'homme masqué contre lui en pointant sa partenaire.

-Jouons cartes sur table, j'ai besoin de ce prix et il se trouve que vous et votre femme semblez maintenant en avance pour le récupérer... Mon pays est en guerre vous voyez ? Et disons que mon gouvernement serait prêt à payer une petite fortune pour le contenu de ce coffre.

Filant deux bonnes tapes sur l'épaule du brun, son sourire pris une tournure un brin plus sinistre lorsqu'il afficha clairement ses canines de chien affamé. La petite ayant déjà raflé la première réponse était encore aux prises avec les vautours tentant de la convaincre. Parmi eux le soldat pouvait facilement repérer quelques-uns de ses rivaux couvrir la rousse de compliments et d'offres en tout genre. Travaillez avec moi, vous serez grassement récompensée. Non choisissez moi et je vous offre la main de mon fils. Erf, ces cons avaient oubliés de porter leur attention sur la prochaine énigme avec cette merde. Une petite alliance avec le mari pour récupérer le point de la donzelle et une seconde réponse et ce serait dans la poche !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Marcus Armstrong & Julia McGuiness

Le sourire narquois de la jeune secrétaire était apparu pour la première fois de la journée. Finalement, ce type avait beau avoir l'air d'avoir un balais dans le derche, ça ne l'empêchait pas d'avoir un certain sens de l'humour.

-Vos motivations... Si je devais monter un profil de votre personne je dirais que vous voulez détruire le gouvernement mondial et que vous êtes un tantinet impulsif et mégalomane. Pas que je sois psychologue ou quoique ce soit...

Replaçant à nouveau ses lunettes sous les hurlements et le fracas provenant de la cabine de son capitaine, la jeune femme arracha ses dossiers des mains de son interlocuteur avant de reculer d'une dizaine de pas.

-Concernant votre offre ça serait apprécié, mais je doute que vous puissiez entrer en contact avec lui sans finir à l'hôpital... Oh et si j'étais vous je dégagerais le passage, nous sommes arrivés. ~

À peine eut-elle terminé sa phrase que la porte de la cabine explosa comme si un boulet de canon l'avait heurté de plein fouet. De celle-ci émergea un Marcus fonçant à pleine vitesse vers la proue de son navire en dégageant tout sur son passage à la vitesse du son. Son objectif ? La silhouette du navire au loin à peine illuminé par le clair de lune. Comment comptait-il l'atteindre ? En sautant tout simplement. Malheureusement pour lui, l'ex-révolutionnaire se trouvait encore sur son passage et le capitaine pirate lui n'en avait tout simplement... Rien à branler.

-ABRAHAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!!



Marcus est niveau 42 avec une force/vitesse titanesque (oui même pour toi Kiru) et il te fonce droit dessus. Laisse le passer ou prend toi l'impact de sa charge de plein fouet (tu risque de voler haut).

Ed' et Mio vous avez quelques petites offres d'alliances avec de parfaits inconnus.

Aaron, Abrahan vient t'adresser la parole directement. À toi de voir si tu veux tenter un truc ou pas.

Sarab t'es un nain on te voit pas... Sale nain !
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2810
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
177/500  (177/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 19 Nov - 11:52


Un Contrat!


Un sourire apparu sur le visage de la jeune fille devant lui en réaction à ses paroles, c'était déjà ça de réussi aujourd'hui, dérider une femme qui semblait en avoir bien besoin. Néanmoins l'analyse rapide que sembla vouloir faire sa désormais collègue le déçu quelque peu, un ancien Révolutionnaire qui veut anéantir le Gouvernement Mondial, quelle originalité. La femme n'était peut-être pas si habile que ça pour déchiffrer les méandres de son âme, dans un sens son analyse avait certainement été juste par le passé, malheureusement ce monde et ses atrocités l'avait forcé a évoluer. Le jeune idiot qui pensait pouvoir tout accomplir d'un revers de bras avait disparu pour laisser place à l'homme résigné pour qui le sacrifice ne semblait plus qu'être une solution obligatoire pour arriver à changer les choses. Se reconcentrant sur la jeune femme devant lui il rectifia alors :

J'aimerais avoir été aussi complexe pour en arriver ici aujourd'hui, malheureusement ce qui m'a amené jusqu'à vous est un instinct beaucoup plus basique, la survie!

Comme il lâchait ce dernier mot il senti alors que l'agitation augmentait dans la cabine du capitaine, prêtant à peine attention aux mots que lui adressait son interlocutrice il se contenta d'assimiler ceux-ci sans réellement les écouter, ses muscles se tendant déjà en sentant qu'ils allaient devoir passer à l'action. Comme pour confirmer cela la porte située non loin explosa littéralement en divers morceaux tandis qu'une véritable boule de nerf sortait des débris en criant le nom de l'homme avec qui il était venu régler ses comptes. Sans se retourner Kiru avait entraperçu au loin le bâtiment naval, comprenant rapidement que si la voix de Marcus n'atteindrait certainement pas les oreilles de son destinataire au vu du bruit que devait provoquer la fête il comprit néanmoins que celui-ci comptait sauter à sa rencontre dès maintenant. Une telle détermination dans le regard impliquait donc que malgré la distance énorme demeurant encore entre les deux bateaux l'homme face à lui n'avait aucun doute sur ses capacités à y parvenir, trahissant une force exceptionnelle tandis que la vitesse avec laquelle il s'approchait du Golem l'était tout autant. On lui avait recommandé de s'écarter et au vu de l'expression de l'homme qui fonçait sur lui ce ne serait pas son initiative de le faire. Néanmoins s'il avait été envoyé ici aujourd'hui c'était justement pour que cet homme n'en fasse pas qu'à sa tête, il avait pour mission de faire en sorte que Marcus n'intervienne pas auprès d'Abrahan, et s'il n'était pas certain de pouvoir totalement l'arrêter il pourrait au moins le limiter dans ses actions. S'écartant alors légèrement sur le côté il imagina déjà le sourire naître sur le visage de Julia qui pensait sûrement qu'il souhaitait éviter l'affrontement. Pour autant son bras se transforma soudain en forme complète, la lourde pierre venant racler le sol du ponton tandis qu'une lueur blanchâtre apparaissait au niveau de sa main et qu'il fléchissait les jambes, prêt à bondir en avant.

Le plan était simple, son haki bloqué sur Marcus qui continuait sur sa lancée en ligne droite s'assurait qu'il ne change pas de trajectoire, permettant au maudit d'anticiper celle-ci si jamais il le faisait. Néanmoins il doutait que celui-ci change quoi que ce soit, il semblait si certain de sa force et si obnubilé par le navire qu'on distinguait au loin que Kiru doutait que quoi que ce soit puisse le détourner de sa ligne prédéfinie. Les jambes de l'homme de pierre vinrent finalement se fléchirent au maximum, leur propriétaire guettant le moment opportun pour finalement bondir d'un seul coup en avant, son bras de pierre ouvert comme une griffe s'apprêtant à saisir sa proie tandis que sa vitesse était subitement augmentée par la division de sa résistance à l'air. Certes il ne serait certainement pas capable de rivaliser avec son vis-à-vis en terme de vitesse réelle mais grâce à ce bond celui-ci ne pourrait lui échapper qu'en modifiant pleinement sa course, et donc en abandonnant brièvement son projet de saut sur le navire d'Abrahan. Si tout se passait comme prévu le bras de Kiru viendrait frapper le crâne de Marcus en le divisant du reste de son corps, laissant celui-ci continuer sur sa route tandis que la tête du lieutenant de Tengen demeurerait dans sa main. Il annulerait alors subitement la division afin d'attirer le corps lancé jusqu'à lui, le faisant peu à peu ralentir pour finalement rejoindre la tête qu'il détenait. Cette solution était probablement la meilleure, tenter d'arrêter le corps entier se serait soldé dans un duel de force titanesque et aurait obligé le Golem à prendre une forme plus volumineuse. Ceci et le choc qui s'ensuivrait probablement risquait fort de nuire à l'intégrité du navire, ce qui n'était pas réellement souhaitable.





Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 299
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
34/120  (34/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 19 Nov - 16:04











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron considère la proposition d'Abrahan puis lui réponds en laissant sa réponse à la deuxième énigme. Il se mélange ensuite dans la foule pour ne pas se faire identifier comme celui ayant trouvé la réponse afin de pas se faire coller par les invités. Il prends un autre plateau et aperçois le bateau au loin.

♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

A peine quelques minutes s'étaient passées depuis l'annonce de la première énigme que la réponse fut annoncée par Abrahan. Une femme semblait vive d'esprit ici. Bien-sûr, tous les lèche-culs se jetèrent sur elle afin de faire équipe. Aaah.. qu'est-ce qu'ils sont drôles. En tout cas, ce jeu me plaît. Il faut dire que les énigmes c'est assez particulier. Une phrase des plus simples avec de savants mots et voilà de quoi cogiter des heures. Chaque personne comprends les choses différemment, et c'est ça qui fait la beauté des énigmes. La réponse avait donc été "espoir".


Durant tout ce temps de réflexion intérieur mon plateau s'était fait dévalisé et j'avais dut en chercher un autre afin de satisfaire tout ces pigeons. Je retourna là où j'étais, c'est à dire toujours prêt du bateau qui nous a amené. Le pirate organisateur de la fête fit ses manières avant de se diriger vers le buffet. Quoi ? Il veut se mettre à servir lui aussi ? Ah ah ! Alors qu'il levait un couvercle la deuxième énigme se dévoilait. Eh bien on ne perds pas de temps ici. Mon cerveau lu l'énigme mais je n'eût pas le temps de réfléchir que je me faisais déjà envahir par ces invités.

N'empêche ces masques ça fait bizarre, pendant que j'y pense où est passé cette folle aux cheveux roses ? Je ne la vois plus dans la foule, se serait-elle sauvée ? Si c'est le cas elle a des sacrées couilles.. enfin.. du courage quoi. La voix d'Abrahan vient à m'arracher de mes pensées, ce dernier me posa une question assez étrange. En fait je pense plus qu'il avait revêtu sa cape de mec hautain et qu'il voulait me faire chier. Ignorant sa question, je me contenta de relire l'énigme à voix haute dans ma tête : " Par une étincelle je m'enflamme, avec rage je dévore tout sur mon passage, après mes ravages je me répand. Qui suis-je ? "

L'homme venait tout juste de sourire en se servant sur mon plateau. Il continua par.. une offre d'embauche. Enfin ce qui pouvait s'y apparenter. En gros si je fais du bon boulot ce soir je pourrais servir plus longtemps chez lui ? Ahem, ça c'est à discuté. Je fronça un instant les sourcils, puis j'aborda un sourire large avant de lui répondre :

- " Il faudra alors qu'on en discute, mais je crois que la bonne réponse est plutôt La Révolution.. "

J'avais parlé à demi-voix afin qu'il soit le seul à m'entendre. Je n'avais qu'un espoir, qu'il ne dise pas que ce soit moi qui ait donné la réponse. J'avais fait exprès de parler à voix basse, je m'écarta alors de ma dernière position pour retourner chercher un plateau en me dissimulant dans la foule. J'étais certain de la réponse, à 100%. Une fois à hauteur du banquet je saisis un nouveau plateau et mon regard remonta soudainement vers la mer avec intrigue. J'avais entendu un bruit, perçant le brouhaha ambiant. Je n'avais pas pu distinguer exactement les paroles, mais une chose était sûre il venait du bateau au loin que je venais tout juste d'apercevoir.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 347
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
222/250  (222/250)
Berrys: 263.760.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 22 Nov - 15:52





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________






Alors que j’étais resté positionné au niveau du buffet, les événements prirent une tournure inattendue. Le boulet que je m’étais traîné jusqu’à cet endroit semblait s’être octroyé une utilité. Cet imprévisible bestiau avait littéralement déjoué les lois de la nature et possédait désormais une valeur considérable. Il était difficile de dire si cela était dû aux fruits d’une réflexion poussée ou bien de la manifestation du hasard. En temps normal, je me serais réjoui de cet incroyable retournement de situation, armé d’un rire des plus tonitruants. Mais cette situation me mettait plutôt dans une situation des plus contraignantes. Avec le point qu’elle venait de remporter, ma cavalière s’était affublée d’une certaine valeur. Et là était tout le dilemme. Il était inconcevable de vouloir se débarrasser d’un atout, même temporaire.


Alors que j’étais tiraillé par ce choix cornélien, un homme masqué se présenta à moi. Très enthousiaste, il n’eut aucun mal à engager la conversation sur un ton amical. Il était aisé de deviner la raison de sa venue. Avec ce point fraîchement acquis, Mio et moi-même étions très bien lancés pour remporter la mystérieuse récompense qui semblait décidément très convoitée.


- Je suis un marchand d’armes de West Blue. Spécialisé en arme à feu et explosifs.


Bien que je ressentais une certaine animosité à son égard, force était de constater que mon éducation noble était encore ancrée en moi. Ce n’était pas si mal, causer du grabuge aussi tôt dans la soirée pourrait s’avérer fâcheux. Aussi, je ne manquai pas de rappeler la spécialité de la maison. Après tout, ces lieux offraient une très belle opportunité de sublimer mes talents d’artificier et faire connaître mon enseigne. Une situation idéale pour faire un peu de publicité et étendre l’influence de mon business.


- Hm… et quelle est donc la nature de ce prix ?


Je n’appréciais pas les manières familières de cet homme, aussi avais-je secrètement espéré exploser après les deux contacts de sa paume dans mon dos. Mais la curiosité était plus forte. Quel était donc l’objet de toutes les convoitises ? Mais le militaire ne sembla pas enclin à m’en dévoiler davantage, se contentant d’une réponse vague. En procédant ainsi, il conservait un certain avantage, ce qui pouvait lui faciliter d’éventuelles négociations.


- Je vois, vous n’êtes pas disposé à en dire plus. Concernant votre pays, sachez que je peux vous fournir l’armement nécessaire pour vous faire gagner cette guerre.


Je marquai une pause.


- Pour en revenir à ce jeu… Je vais réfléchir à votre candidature. Que pensez-vous de cette seconde énigme ? Personnellement, je pense à… la haine. Peut-être devriez-vous tenter cette réponse avant que quelqu’un nous coupe l'herbe sous le pied.




Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 79
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
109/120  (109/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 23 Nov - 22:05

    EVENT : GAMBIT DECIMA





    Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

    Fin 1505












    Rp avec
    Kabayochi M. KiruAaaron Guts
    ♣ Puissant - Pirate renommé

    ++
    ♣ Pâle - Civil - Pêcheur

    ++
    Maud ButterfieldEdward Lawrence
    ♣ Libre - Violente - Dingue

    ++
    ♣ Fou - Colérique - Ambitieux

    ++
    Sarab
    ♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

    ++



    « Il était même fait. »





    « Mesdames et messieurs, cette... Magnifique créature semble avoir un certain raffinement pour les énigmes ! »




    Ainsi sonnait l'air de la victoire, retentissant avec fracas, attirant toute l'attention. Les éloges fusaient, les regards bondissaient en rythme, les corps vibraient de différentes tonalités, la foule soufflait d'étonnement en harmonie. Voilà qu'une lumière aveuglante leur avait transmis cette glorieuse symphonie. Toute l'assemblée ne pouvait s'empêcher de crépiter en entendant ces intenses paroles. Une instrumentale beaucoup trop prématurée, un orchestre qui commençait sans son maestro. Le bruit était assourdissant. Insupportable pour certains, comme si chaque temps fort était un coup de batte. Une ingénieuse femme vêtue de sa longue robe translucide les avait devancé. La magnifique créature raffinée. L'oiseau de lumière. Oriana. Merlin l'Enchanteur. La Femme Verte. La Grande Monarque, ou encore Le Christ Cosmique, Sylvain Pierre Durif, alias Sylvanus – Mio quoi.


    Spoiler:
     


    « Vous avez raison ma chère, la réponse est bien espoir ! Tout comme j'ai espoir que nous tisserons des liens forts dans une avenir... Proche. »





    Ma chère. Des liens forts. Proches. Baiser. Espoir.

    ALERTE ! ALERTE ! ALERTE !

    Mio était scandalisée : qu'est-ce que cet homme attendait d'elle par de tels messages subliminaux ? Lui qui était un homme marié, riche et puissant, pouvait-il se permettre de tels actes indécents ? Il ne manquait plus que le clin d’œil, le sourire kitsch et les roses pour creuser sa tombe. Mais ce qui fut sûrement la chose la plus déstabilisante, c'était ce baiser de gorgone glacé. Même avec Edward, elle n'était pas allée jusque là, les baisers fantomatiques étaient toujours de rigueur. Celui-ci ne semblait pas avoir assisté à l’événement. Déception d'être transparente ou soulagement, peu importait. Il fallait agir, et vite. Cet homme … C'en était fait. Il était même fait. Il n'y avait plus d'issue possible pour lui. Le virus l'avait déjà infesté, il parcourait ses veines, son image charmante s'effaçait, laissant place à une chose difforme et malsaine, à l'odeur nauséabonde. Le virus de la haine. Un virus que les Mio relâche très rarement, pour une petite portion de personnes qui devaient vraiment l'avoir cherchée.

    Suspicion. Inquiétude. Répulsion. Rancœur. HAINE.

    Il n'était plus l'heure des énigmes. Il n'était plus l'heure de s'amuser. Il n'était plus l'heure de manger. Il n'était plus l'heure de sourire bêtement aux convives. Il était l'heure pour Mio d'arrêter cette mascarade stupide, cessée par l'indécence de ce vil homme. Son acte fut risqué. Et tant maladroit. Et trop … Proche. Trop baiser. Trop espoir. Trop chère. Trop liens fort. Son beau rêve anéanti. Retour violent à la réalité et espoir … Brisé.

    Les vautours bruyants et exaspérants n'eurent pas de réponse. Le FEU qui brûlait à l'intérieur de Mio se rependait doucement en elle. Elle qui baissait la tête depuis cette souillure, bombait dorénavant le torse, d'une marche assurée et arrogante. On s'écartait devant elle dans l'incompréhension générale, on la regardait s'éloigner, silencieux.

    La rouquine se dirigea vers l'homme qu'elle aimait. Aucune attention aux alentours, ces personnages sans importance n'étaient rien face à lui. Elle lui prit le bras, pour l'attirer vers elle. Lui était l'espoir. Lui était le rêve. Lui était tout. Elle pouvait gagner à tous les jeux, elle pouvait obtenir des milliards, un bateau, une robe, rien ne serait intéressant sans le protagoniste de l'histoire. Pauvre homme, une sangsue collée sur le dos.

    Pour atteindre sa hauteur de son oreille, elle se hissa sur la pointe des pieds, collée contre lui, essayant de lui tirer le bras pour que son oreille atteigne son visage. Elle lui chuchota ces quelques mots :


    « Edward. Cet homme là bas, c'est un problème tu ne crois pas ? » 


    Puis, comme si Edward possédait une sorte de mystérieuse magie, Mio s'apaisa et sourit. Une bombe d'amour avait explosé en son cœur, la transportant dans une curieuse joie. Elle se mit à tournoyer deux ou trois fois sur elle même, pour revenir ensuite à son interlocuteur.


    « On fait toujours comme tu veux Edward ! Allez allez ! Puis elle reprit doucement. Mon père disait souvent : « Pendant que les riches tuent le temps, le temps tue les pauvres. »



Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 26 Nov - 21:21




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Malgré les envies avares et cupides de Sarab, l'odeur alléchante des plats qui se situaient juste au-dessus de sa tête faisaient gargouiller son estomac. Un petit creux apparaissait dans son bide, une faim de loup, il pourrait dévorer un bœuf. Alors se glissant sur la pointe des pieds afin de ne pas faire de bruit, il soulevait la nappe d'un petit centimètre afin de jeter un coup d'œil dans la salle. Tout le monde semblait être occupé à chercher la réponse d'une énigme ou à chercher l'appui d'une certaine femme...

Il se faufilait sous le drap, s'agrippant au pied de table, il s'hissait jusqu'en haut afin d'atteindre la surface plane où se trouvaient des plats merveilleux et appétissants. Silencieux, tel un fantôme, il se déplaçait invisible aux gens tellement ils étaient concentrés sur leurs discussions et sur le petit jeu du maître de réception. Prenant une assiette, celle-ci contenait un sanglier, fumant, rougeâtre d'une inscription étrange. Le gnome haussait des épaules, il s'en fichait, sûrement un rite des géants, il piquait le plat et se précipitait sous la table une nouvelle fois.

Il aurait pu être vu, mais il se mit à manger tellement vite le cochon, tel un rat bouffant des ordures, qu'il eut fini le repas en quelques secondes, son ventre énorme, sur-gonflé, ne demandait qu'une chose, exploser. Alors même si quelqu'un l'auraient vu, il venait de se lever, de courir vers le coin de la salle, où se situait une colonne de pierre avec un pot contenant une plante extraordinaire. Ses petits pas étaient discrets et agiles, il sautillait entre les gens dansant, esquivant les pieds énormes de ces géants. Il venait de se cacher derrière ce meuble imposant, supprimant toute suspicions qui se trouvait sous la table à manger. Il restait là, observant la situation, attendant son heure, prêt à se mouvoir dans les poches des personnes présentent au bal.




© By Halloween






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1361

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 6 Déc - 20:11



Marcus Armstrong & Julia McGuiness
Fonçant droit devant lui comme une bête sauvage, Marcus réalisa bien vite le problème avec la trajectoire qu'il empruntait. Ce sale petit enquiquineur qu'il s'était fait mettre dans les pattes par Salry semblait préparer un trucs et le capitaine n'avait simplement pas de temps à perdre avec lui. Croyait-il vraiment qu'il était énervé à un point tel qu'il ne remarquait pas ce qu'il s’apprêtait à faire ? Ridicule. En fait, malgré ses accès de colère, Marcus était encore extrêmement calme et réfléchi dans cette situation... En même temps s'il était entré en mode berserk sur son navire, tout son équipage aurait fini au fond de l'eau.

Enfin pour le coup le haki de l'homme fort avait tilté dès que le gamin s'était reculé. Non-seulement préparait-il un truc louche, mais en plus son bras avait commencé à se transformer sous ses yeux, un processus qui prendrait encore une ou deux secondes. Devait-il l'exploser ou tenter de passer tout droit ? Aucun des deux, il n'avait pas une seconde à perdre et ne souhaitait pas perdre son temps à gérer un type aux pouvoirs inconnus. Choisissant l'option de la facilité, Marcus utilisa toute l'énergie cinétique emmagasiné par sa course effréné pour faire une pirouette vers l'avant et abattre son pied soudainement sur le pont. Le résultat ? Ce dernier explosa violemment en son centre pour y laisser un trou béant et... Faire disparaître le capitaine de l'embarcation dans sa cale. Cette action soudaine ayant pris tout le monde par surprise avait permise au combattant de simplement s'éclipser un étage plus bas et ce, avant même que la transformation étrange du gamin ne soit vraiment complété. Pas de doute, il avait un certain avantage en terme de vitesse.

À peine deux secondes plus tard, un second fracas retenti, cette fois un peu plus bas dans le bateau. Apparemment Marcus faisait bien confiance à son charpentier et pour preuve de cette confiance il avait fait voler en éclat une large partie de l'avant du bateau avant de sauter à l'eau. Un bateau salement endommagé et un capitaine en furie fonçant maintenant à la nage droit vers un autre navire à la vitesse d'une torpille. Julia ne put s'empêcher d'esquisser un sourire nerveux au milieux de tout ces nouveaux éléments des plus... Stressants. Mais tout allait bien non ? Quel était le pire qui puisse arriver ? Que Tengen les massacre parce qu'ils avaient fait une connerie ?... Merde.

-Remontez les voiles et activez le coup de portée arrière ! On a un capitaine à rattraper au plus vite ! Et vous... J'espère que vous avez autre chose à offrir qu'un énorme bras en pierre parce qu'autrement vous n'arriverez jamais à stopper notre capitaine. Il faut couper la racine du problème, les Décimas. Vous dresser sur le chemin d'une force inarrêtable ne vous donnera pas grand résultat !

C'est sur ce dernier mot qu'une violente explosion retentit à l'arrière du navire. Un petit atout surprise d'un des membres de l'équipage avait eu pour effet de propulser le navire en rapidement en direction de celui d'Abrahan. Ils n'arriveraient pas avant leur capitaine, mais avec de la chance il n'aurait pas trop le temps de causer des dégâts.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Zech le Fantastique & Daniella Stormhold

-Oh, auriez-vous de la compétition ? J'en connais une qui va voir sa tête être fracassé à coup de masse !

Fixant l'étrange scène d'Abrahan embrassant la main d'une jeune inconnue, le magicien de service trouva bon de piquer un peu la jalousie de sa vieille amie histoire de voir les résultats. Malheureusement, celle-ci semblait trop froide pour mordre à l'hameçon comme il aurait du s'y attendre.

-Tu connais très bien la raison de ce mariage, nous avions un gain à faire un point c'est tout. Enfin... Je vais tout de même lui en parler ce soir, ce serait bête de voir mon partenaire se trouver quelqu'un d'autre...

-Aw, c'est bien dommage. Un jour j'arriverais bien à te voir énervé. ~

-Si tu veux m'énerver il te suffit de ruiner cette alliance, mais je te préviens si ça venait à arriver c'est ton crâne qui rencontrerait le bout de ma masse et personne d'autre.

-Oh je suis terrifié mademoiselle ! Tellement que je crois que je vais aller divertir un peu les invités, ce groupe à l'air de s'ennuyer. Tata. ~

S'éloignant en direction d'un groupe relativement louche d'hommes masqués dans un coin, le magicien exécuta un petit tour de magie en marchant afin de libérer une flopée de colombes sur la foule. Rien de bien grandiose, mais assez pour émerveiller les jeunes gens. Assez aussi pour gagner un peu de temps à lui et discuter un peu avec le petit groupe qu'il était venu voir.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Francesko Abrahan

Révolution ? Alors l'employé se tentait à une réponse lui aussi hein ? Pas de problème, après tout d'une certaine manière il était en quelque sorte invité sur son navire. L'hôte ne put toutefois pas s'empêcher d'esquisser un sourire en coin en entendant cette réponse. C'était courageux de s'essayer sans connaître les règles du jeu, Abrahan ne pouvait que le féliciter. Pas la bonne réponse certes, mais il devait bien admettre que la tentative en elle-même avait rehaussé son intérêt pour le gamin. Qui sait, peut-être avait-il un tant soit peu de potentiel ?

Dans tout les cas l'attention de l'hôte s'était maintenant retourné vers le buffet où un certain brouhaha s'était entamé suite à la prétendue disparition d'un cochon. Il ne s'était pas planté, il y avait bien quelque chose de louche en direction de cette table et ce quelque chose venait tout juste de s'échapper au milieux de ses invités. De la vermine ? Est-ce qu'un rat capable d'engloutir un cochon existait sur cette mer ? Dans tout les cas c'était inacceptable. Son navire était reconnu comme un bastion de luxe et de modernité, pas question de laisser ce genre d'horreurs salir sa réputation.

Enfin, il n'allait pas non-plus se mettre à la chasse au rat. Son statut social était tout bonnement trop important pour le mettre dans une situation si ridicule. Ainsi, un éclair de génie traversa l'esprit du capitaine afin de régler ce problème en vitesse. Plutôt que de s'en occuper lui-même et de se faire remarquer, le capitaine se contenta de retrouver le jeune serveur avec qui il avait discuté plus tôt et de le mettre au travail à mi-voix.

-Toi, il y a un petit truc qui rôde près de la plante là-bas, attrape le et je t'assure une récompense... Et agit avec discrétion compris?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Général Zumias

Apparemment le général venait de se trouver un partenaire potentiel en affaire. Enfin le « potentiel » était ici particulièrement important, ce type semblait dur en affaire et pour couronner le tout, il ne semblait pas trop apprécier le militaire. Si son offre d'armes pouvait être intéressante pour son royaume dans une certaine mesure, il doutait encore un peu de la capacité de production de l'entreprise de ce jeune homme. Pouvait-il produire suffisamment pour armer toute une section de soldats ? Enfin les détails seraient à voir plus tard et de toute façon, cette offre n'était pas la plus importante de toute. Non, l'arme qu'il y avait à gagner ici était plus importante qu'un simple trafic d'arme avec un vendeur quelconque.

Après tout, c'était pour récupérer cette arme que Zumias s'était spécialement déplacé au lieu d'envoyer un de ses laquets. Malheureusement il s'attendait plutôt à une enchère ou à une offre personnelle faite auprès d'Abrahan, pas à un stupide jeu... Voilà qu'il se retrouvait avec une enveloppe budgétaire débordante et celle-ci ne pouvait que lui servir à acheter des points. Enfin qu'importe, si sa mission réussissait la rébellion contre son gouvernement prendrait fin immédiatement et ça... C'était amplement suffisant. Enfin en attendant, ce gamin semblait vouloir abuser de leur deal à peine formé... Enfonçant ses doigts un peu plus loin dans l'épaule de son interlocuteur, il esquissa un nouveau sourire carnassier affichant clairement qu'il n'était pas dupe.

-Allons mon cher, je ne suis pas né de la dernière pluie. Je tente votre réponse, je me plante et je suis éliminé ? Quel intérêt auriez-vous à vous associer avec moi si je n'avait plus de tentatives à offrir ? Vous n'avez même pas encore énoncé d'intérêt à me vendre cette arme.

Retirant son bras lorsque la jeune partenaire de son nouveau partenaire en affaire se manifesta, le militaire recula quelque peu vers le buffet avant d'exprimer les choses clairement.

-Soyons clair, je suis prêt à vous offrir une somme non-négligeable pour votre coopération, mais je ne peux pas vous laisser décider seulement lorsque vous l'aurez remporté pour vérifier le contenu de la boîte. C'est une offre à prendre ou à laisser... Et concernant votre réponse je vous suggérerais de la donner vous même, si vous vous plantez vous aurez toujours le point de mademoiselle à négocier en échange de votre coopération...




Voilà, donc Aaron est chargé de capturer Sarab (ou le tuer) discrètement. Zumias négocie difficilement et Kiru baaah pas grand chose pour le moment mais prochain tour ça embarque !... À moins que t'appel Ed' ou je sais pas quoi.

Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2810
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
177/500  (177/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 7 Déc - 11:59


Saut Vers L'Inconnu!


Tout eut lieu très vite! Marcus avait subitement défoncé son propre pont pour passer dans les étages inférieur alors que Kiru terminait à peine sa transformation. Son haki l'avait prévenu du changement d'initiative du capitaine mais il n'avait pas été en mesure d'agir immédiatement. Grommelant légèrement il fronça les sourcils en sentant l'homme poursuivre sa course sous ses pieds, l'envoyer dans la soute était son plan de secours initialement, pas censé être une solution. L'avant du navire explosa soudainement tandis que l'homme enragé plongeait dans les flots agités, poursuivant sa course à la nage avec la même détermination encore palpable. Aussitôt le maudit laissa son bras transformé reprendre sa texture de chair habituelle non sans réprimé une grimace de mécontentement. Décidément on n'allait pas le laisser s'amuser aujourd'hui, le comble lorsque l'on se dirigeait justement vers une fête. Se plaçant finalement de manière à faire face au navire qui n'était encore qu'un élément lointain il tenta d'apprécier la distance qui séparait les deux bâtiments flottants.

Il se retourna ensuite vers la jeune femme qui commençait à donner des ordres à ses soldats, ne manquant pas de lancer une petite pique à son encontre sur son incapacité à stopper le capitaine quelques secondes plus tôt. L'homme de pierre afficha alors à Julia un visage particulièrement sérieux tandis qu'il lui répondait simplement :

Mes ordres sont d'empêcher votre capitaine de faire trop de dégâts, on ne m'a donné aucune consigne concernant les Decimas, tant que leur présence ne sera pas avérée ma seule cible sera Marcus!

Finalement il sembla se détendre, jetant un rapide regard derrière lui pour s'assurer de la position de sa cible avant d'afficher un léger sourire et de rajouter :

Et s'il est si inarrêtable que cela, pourquoi n'a t'il pas simplement continuer vers moi?

Il laissa la question avec un air de défi en suspens tandis qu'il s'éloignait de la proue du navire, calculant mentalement chacun des pas qu'il réalisait. Se plaçant finalement de nouveau en direction du navire que Marcus avait pris pour cible le Golem lança à la jeune femme une dernière phrase avec un large sourire :

Pas de repos pour un baby-sitter!

A peine finissait-il sa phrase qu'il se mettait à courir, accélérant de manière fulgurante tandis qu'une légère lueur blanchâtre trahissait la division du frottement de l'air qu'il venait d'effectuer. Finalement son corps se transforma subitement, son torse se recouvrant d'une légère couche de pierre tandis qu'il s'accroupissait sur des jambes immenses qui à elle seules firent craquer le parquet du pont. Finalement la force de ces extrémités démesurées le propulsa subitement dans les airs, son corps déjà victime d'une première poussée à cause du navire, se détacha subitement de celui-ci pour se propulser en direction du bateau d'Abrahan. A peine sentit-il le bois se dérober sous sa poussée qu'il se retransforma alors en forme humaine afin de profiter le plus possible de cette vitesse acquise, il devait réduire son poids au maximum pour espérer atteindre le navire face à lui. Jetant un rapide regard en direction de l'embarcation qu'il venait de quitter et qui s'éloigner rapidement il pu voir les débris du pont qu'il venait à son tour d'exploser par son impulsion retomber dans la mer agitée, décidément le charpentier de l'équipage allait tirer la tronche. Se reconcentrant finalement sur son objectif il constata en grimaçant que sa poussée initiale ne serait pas suffisante, et que s'il ne faisait rien il allait bientôt nourrir les poissons. Bien sûr cela ne se produirait pas aujourd'hui et son haki lui indiquait effectivement que son filet de secours principal n'était pas loin, néanmoins il préférait garder cet atout dans sa manche tant qu'il le pourrait. Fouillant dans son manteau il en sortit un coquillage à l'allure étrange qu'il n'avait plus utiliser depuis des lustres. Se retournant alors difficilement dans les airs il plaça l'Impact Dial sur ses paumes à l'opposé exact de sa direction et attendit de sentir sa course aérienne commencer à décliner avant de l'enclencher. Le choc se ressentit dans tout son corps tandis qu'il accélérait et s'élevait de nouveau. Rangeant rapidement son arme il estima sa trajectoire, annulant même son boost de résistance au frottement de l'air afin de ne pas atterrir trop loin, il arriverait rapidement sur le pont du bâtiment qui se rapprochait à toute vitesse. Là il lui resterait à s'expliquer auprès des soldats qui ne manqueraient pas de surveiller et protéger le navire. Il se prépara alors à se défendre et à se réceptionner convenablement. Il n'aurait ainsi laissé à Marcus que quelques secondes d'avance là où le reste de son équipage allait encore perdre quelques minutes!





Résumé:
 

_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Lun 26 Déc - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Guts
Le Nocturne
avatar
Messages : 299
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
34/120  (34/120)
Berrys: 9.972.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mer 7 Déc - 16:00











Gambit Decima.









Nom ; Guts.
Prénom ; Aaron.
Surnom ; Le Nocturne.
Âge ; Âgé de 17 ans.
Sexe ; Homme.
Race ; Humain.
Lieu de naissance ; West Blue, à Nighty Town dans le village de Xérèse.
Camp ; Civil.
Équipage ; X
But / Rêves ; Aaron rêve de beaucoup de choses, mais celui-ci n'a jamais eu de réel but dans sa vie.
Métier ; Il n'en a pas, il rend service aux gens et c'est comme cela qu'il est rémunéré.
Arme/Fruit du Démon ; Une canne à pêche solide rustique et une dague en dents de scie. Le Kage Kage no Mi.
♛ Résumé
LE JOUR N'EST FAIT QUE DE CE QUE LA NUIT A DÉCIDÉ.

Aaron se rends compte qu'il échoue à l'énigme et passe à la suite, il sert des invités, repère les figures sur la bateau. Il réponds ensuite à la requête d'Abrahan et tente d'aller chopper discrètement Sarab pour le mettre dans sa poche, s'il réussit il se redirige vers Abrahan.
♛ Venons-en aux faits
UN HOMME SE MESURE EN UNE NUIT.

Erreur. Apparemment, je venais d'échouer à la réponse. Abrahan n'avait rien signalé et cela confirmait bien mes doutes. Tant pis, ce sera pas pour moi. De toutes façons tout ça c'est que du plus. Je continuais alors à servir la foule tout en essayant de garder une vue globale sur le bateau. Un magicien, la femme qui bouge pas, des invités bruyants, la fille de la première réponse et son.. mec ? Un gros bonhomme à côté, et Abrahan qui revient vers moi alors que je me rapprochais à nouveau du buffet.

Ces invités, des vrais pies. Pire, des charognards. Ils pillent dans le plateau et se contentent de faire semblant d'être impressionné et de s'y connaitre en cuisine. Ça se voit en plus ces choses là, remarque tant que ça satisfait l'égo de l'autre ça me va j'aurais plus de chance d'avoir ce que je veux. En parlant du type, voilà qu'il venait prendre un air sérieux et une voix des plus silencieuses. Son regard se dirigeait en effet vers un coin du bateau alors qu'il mentionnait une plante. Une bestiole qui fout la pagaille ? Une récompense ? Que demander de mieux. En route alors, et avec un plateau à la main pour rester discret.

En passant à côté du buffet je réalisa tard qu'en effet le cochon de la deuxième énigme s'était envolé. Je marchais sereinement et mon regard fut de nouveau attirer au loin, par de nouveaux bruits. Là-bas, assez loin le bateau que j'avais aperçu semblait avoir des problèmes. J'arrivais à distinguer une forme dans l'eau, aussi rapide qu'un animal marin mais pourtant beaucoup plus petite. Et derrière, le bateau semblait comme prendre de la vitesse d'un coup d'un seul. Ça pue tout sa.. je ferais mieux de me préparer à me couvrir.

J'arrivai donc au dit coin en servant quelques invités sur le passage, tout en jetant des regards vers la plante. Intrigué, une petite forme sombre semblait se mouvoir quelque peu. Voilà donc ma cible.. impeccable. Discrètement, sans attirer l'attention des invités je m'approcha de la forme et tenta de la saisir afin de la mettre dans ma poche. Si je réussis, je ramène c'te truc à Abrahan, récupère ma récompense et après j'aviserai.

♛ Précisions
LA NUIT JE FERME LES YEUX ET JE LAISSE COMMENCER LA VRAIE VIE.

Liste des techniques utilisées ;
Dernier mot ; Euh, soucis dans le codage même si ça change pas grand chose, j'essaye de régler ça mais apparemment ça ne vient pas de moi.
© Never-Utopia par Pastomaniac

Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 347
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
222/250  (222/250)
Berrys: 263.760.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 10 Déc - 13:59





Quelque part dans West Blue...






___________________________________________






Un certain tumulte venait de s’élever autour du buffet, non loin de ma position. J’inspectai brièvement la situation d’un coin de l’œil. Cela ne semblait pas être bien important. D’autant que j’avais d’autres préoccupations : mon attention était partagée entre deux éléments clés, en ce début de soirée. D’une part, il y avait ces âpres négociations avec cet homme militaire, qui se montrait bien difficile en affaires. Mais, plus loin, j’observais minutieusement le maître des lieux, sans conteste l’élément central de cette soirée. Il était important de surveiller son comportement, ainsi que les venues des éventuels rivaux dans la quête du Saint Graal. À peine plus tôt, c’était un serveur qui l’avait abordé. À première vue, il était difficile de savoir s’il avait lui aussi tenté sa chance. Mais, en l’absence officielle de l’hôte du soir, il semblait évident que ce second point était toujours en jeu.


Alors que je songeais aux paroles du militaire qui s’était légèrement éloigné, la petite bête vint me trouver. Pour le moment, elle s’avérait bien plus utile que je n’aurais pu l’espérer. Mais c’était également ce qui me faisait peur. Si elle était capable d’agir de manière aussi correcte, elle était aussi capable du pire. Ce qui pouvait très bien nous être fatal. Fermant un instant les yeux, je soupirai. Et je ne manquai pas de rappeler à l’ordre mon incontrôlable et éphémère cavalière.


– Tiens-toi tranquille. Tout cela ne te concerne pas.


Rétorquai-je sèchement. L’instant était mal choisi pour m’occuper de cette gamine. Je conservais toujours mon attention sur mes deux cibles du soir : le militaire et Abrahan. Et je demeurai ainsi, quelques instants durant, songeant à la possible tournure des événements. Le général semblait avoir compris mes intentions le concernant, ou en tout cas, il ne semblait pas me faire confiance. Aussi s’était-il empressé de refuser mon offre.


– Oh ! Une somme non négligeable ? Intéressant. Je vais suivre votre conseil et aller livrer ma réponse, dans ce cas.


Son discours était très sensé. Il n’avait pas vraiment d’intérêt à se mouiller dès maintenant. C’était donc à moi de le faire, ce qui m’obligeait à prendre moi-même le risque de me disqualifier. Et en échange, il me proposait une rémunération des plus conséquentes. Telle était sa proposition. Je débutai alors mon parcours, afin de faire vérifier mon hypothèse. Mais, au bout de quelques pas, je me retournai face au militaire afin de lui glisser un petit « postscriptum ».


– Au fait, général. Je vous souhaite bonne chance. Vous en aurez besoin si vous souhaitez vous approprier le prix. Wrahahahahaha !


Et, d’un rire inaugural, je clôturai ces négociations stériles. Le militaire n’était pas en position de force, je n’avais donc pas à me plier à ses exigences. Cela aurait dû être l’inverse. Mais tant pis pour lui, il avait sans doute plus à perdre que moi. Reprenant ma route en direction du maître des lieux, je songeais à la réponse que je m’apprêtais à lui communiquer. De nombreuses possibilités fourmillaient dans mon esprit. Puis, vint le moment fatidique de faire mes jeux. Après avoir salué avec courtoisie l’hôte de la soirée, bien entendu.


– Bonsoir, Sir Abrahan. Je ne puis m’empêcher de saluer le raffinement des lieux. Votre fête et votre bateau sont d’une noblesse sans nom. Je tente également ma chance…


Finalement, j’avais fini par me décider, choisissant non pas la possibilité la moins risquée, mais plutôt celle qui me parlait le plus. Quitte à se livrer, autant le faire avec à un concept qui me tenait à cœur. Je m’amusai à reprendre l’intitulé de la devinette afin d’introduire ma proposition.


– Il suffit d’une étincelle pour que la haine embrase le cœur des gens. Avec rage, la haine dévore tout sur son passage, causant guerres et désolation. Et après ces ravages, elle se répand. Car la haine attise la haine.





Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 79
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
109/120  (109/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Mar 13 Déc - 11:52

    EVENT : GAMBIT DECIMA





    Bateau d'Abrahan – Quelque part sur West Blue

    Fin 1505












    Rp avec
    Kabayochi M. KiruAaaron Guts
    ♣ Puissant - Pirate renommé

    ++
    ♣ Pâle - Civil - Pêcheur

    ++
    Maud ButterfieldEdward Lawrence
    ♣ Libre - Violente - Dingue

    ++
    ♣ Fou - Colérique - Ambitieux

    ++
    Sarab
    ♣ Tontatta - Deux faces - Hors la loi

    ++



    « Pourtant, les voilà à s'échanger quelques mots. »



    « Pas drôle, ennuyeux, barbant, terne, nul, moche, ... »


    Ainsi marmonnait Mio, en grignotant les mets savoureux du buffet. Toute cette fête commençait sévèrement à l'ennuyer. Les invités ne faisaient que manger et déblatérer des choses inutiles et inintéressantes. Sans compter ceux qui s'étaient approchés d'elle en quête de collaborations – ils pouvaient bien espérer, la rouquine ne comptait pas partager les gains. C'était comme vouloir s'associer dans un survival game : c'était absurde s'il devait n'en rester qu'un à la fin. Autrement dit : elle savait très bien qu'on lui volerait ce qui lui était dû. Les Mio étaient toujours stupide, mais en ce qui concernait les jeux, les Mio avaient de l’expérience. Tao, une espèce cohabitant avec les Mio, était le maître en la matière, un génie des fausses collaborations et de la traitrise. Non, on ne pouvait décidément pas l'avoir là dessus.


    « Coincé, méchant, constipé,  ... »


    La liste des adjectifs étaient longues, autant que la pile de nourriture qu'elle ingurgitait. Elle sentait le pire arriver : bientôt, elle ne pourrait plus s'occuper en mangeant ou en cherchant des adjectifs exprimant son mépris et sa déception envers Edward. Précédemment, il l'avait violemment rejetée, la mettant de côté comme on balaye une mouche de la main, sans trop y faire attention. Devant cette terrible indifférence glaciale, Mio ne put lutter. Elle s'était doucement laissée emportée par le vent pour s'écraser près du buffet.


    « méchant, méchant, méchant, troooop méchant, ... »


    Même les adjectifs avaient atteint leur limite. Dépitée, elle observa l'homme qu'elle aimait. Il s'était approché de l'hôte de la fête. La jeune fille lui en voulait toujours de l'avoir approchée d'un peu trop près, d'une façon aussi confuse. Elle commença à imaginer ce que son sombre partenaire pouvait bien lui vouloir. Elle vacilla entre un obscure scénario de Seinen où Edward, tel un psychopathe infecté par le syndrome 1866, développeraient des pensées meurtrières contre cet homme ; pour ensuite se plonger dans une charmante histoire de Shôjo où deux hommes se battraient pour le cœur d'une seule et prude jeune fille ; et ensuite passer à un combat entre le niceboy et le dark badboy, deux meilleurs amis qui se combattraient dans des duels de shuriken et de techniques improbables pour une intrigue digne d'un Shonen.

    Pourtant, les voilà à s'échanger quelques mots. Mio ne comprenait pas les motivations d'Edward, quelle raison avait bien pu le pousser à venir ici si ce n'était ni pour être avec elle et ni pour tout faire chavirer ?


    « A part moi et les explosions, il n'aime rien d'autre non ? »


    Exténuée par tant de réflexion, Mio poussa un long soupir. Finalement, il était peut être temps pour elle de se calmer et d'écouter son cavalier.


    « Se tenir tranquille hein. Première et dernière fois que je le fais, après, il devra me dire ce qu'il a derrière la tête. »


Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   Sam 17 Déc - 11:42




HUNT AND KILL


Event Gambit Décima

Sarab, le gnome, il avait saisi sa chance et venait de bouffer une partie du buffet, le ventre plein il s'était dirigé vers le coin de la pièce derrière une colonne en pierre ou se situait une plante à son sommet. Une silhouette s'approchait, il était repéré, il ne pouvait rester sur place et attendre que la personne le découvre. Il se devait de rapidement partir d'ici afin de rester caché et de garder son identité secrète. En voyant l'ombre s'avançait de plus en plus, le Tontatta n'avait plus aucune échappatoire, à moins que... Il venait de sortir de son sac un bout de miroir cassé et fixant son reflet un changement eu lieu.
Une idée venait de traverser son esprit, si brillante était-elle, un sourire machiavélique venait de parcourir ses lèvres, son regard déterminé, il attendait et alors que la main du serveur venait de passer à quelques centimètres de sa position, un léger rire sorti de sa bouche. Sarab venait de poser son pouce et son index sur la main du jeune homme, la saisissant sans difficulté, l'homme pâle ne pouvait plus bouger. Usant de sa force extraordinaire, il bloquait toute progression ou tout retrait possible, ses yeux pétillaient d'une lueur sadique il s'exprimait alors.

« Aucun mot petit homme, laisse moi te guider ou subi les conséquences. »

Sarab ne s'était montré que partiellement, sa silhouette de gnome était donc apparu à la vision d'Aaron, cependant aucun détail n'aurait pu permettre à l'homme d'identifier clairement qui il était. Le Tontatta venait de se soulever du sol et grimper désormais le long du bras du serveur, sous la manche de sa veste, il atteignit rapidement l'épaule et ne sortant que le bout de sa tête afin de murmurer quelques mots, Sarab détenait une emprise certaine sur le corps du jeune homme, même avec toutes ses forces, il ne pourrait se défaire de sous sa grippe.

« Laisse moi te montrer quelque chose et je ferai en sorte que tu survive. »

Venait-il de dire d'une voix démoniaque et cruel, cependant d'un ton charismatique et enjouer, le gnome se laissait alors chuter jusqu'au ventre d'Aaron, au niveau de la ceinture, puis glissant le long de sa jambe, il s'agrippait à sa cheville et utilisant sa force surhumaine, il forçait le serveur à mettre le pied gauche en avant. Se réfugiant sous les plis du pantalon, le Tontatta était caché de tous, avançant alors sous couverture fournie par le serveur...
Dans la cale, avant même que le bal commence, Sarab avait vu le visage du garçon, avant même qu'il ne mette son masque ridicule, il détenait un certain avantage par rapport à ça. Il venait de chuchoter quelques mots, se parlant à lui-même, dévoilant ses pensées, Aaron aurait pu l'entendre, mais seulement lui, sa petite voix masquée par la musique et les autres personnes présentent dans la salle.

« Commençons mon petit jeu... Homme masqué... Mais cette fois... Avec mes règles! »




© By Halloween






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gambit Decima [Event - West Blue]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gambit Decima [Event - West Blue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gambit Decima [Event - West Blue]
» Gambit Decima [Event - Grand Line 2]
» Gambit Decima [Event - Grand Line 3]
» Gambit Decima [Event - Groupe 7 Grand Line]
» Gambit Decima [Event - Groupe 10 Calm Belt]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-