Partagez | 
 

 [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 09:23





Ne pas juger un livre à sa couverture...


Un point sur lequel on pouvait s'entendre, à n'en pas douter. Pour cette simple raison, les Dokugan étaient des forbans d'exception dans le sens purement à part du terme. Non contents de ne pas vivre un énorme train de vie, ils le revendiquaient ! Il n'avaient clairement pas pris la mer pour venir piller et saccager, emportant des ressources volées et des berrys amassés des poches d'autrui. Au contraire, malgré une économie rigoureuse de la part du second et chef cuisinier du Youthful Demon, qui devenait comptable à ses heures perdues, le déficit des Dokugan était parfois bien inexorable... entre les dépenses du médecin, celles de la cantatrice, et finalement la nourriture nécessaire à remplir les bouches et les estomacs de chacun, le Coffe jonglait toujours avec une mince réserve qu'il s'efforçait de ne pas dilapider. De ce fait, il était sans doute le plus à même d'être tenté par l'idée de voler un peu d'or à droite et à gauche : il n'en était rien, en réalité. Et puis, avec le trésor trouvé récemment sur Little Garden ils avaient de la marge malgré tout !

Il semblait que le courant passait bien entre la zoan et son interlocuteur. Maintenant que tout zèle irréfléchi avait été banni de leur interaction, ils se contentaient d'échanger de façon civilisée. Une petite confiance s'installait également. Du point de vue de la verte, le Coffe avait sauvé les civils en priorité et n'était donc pas une menace envers la veuve et l'orphelin. Pour le pirate au couvre-chef, la lieutenante l'avait soigné au lieu de le finir et avait décidé de cesser les hostilités. De fait, tout naturellement, ils se rapprochaient quelque peu. Finalement, elle lui fit une surprise : écrivant quelque chose sur un morceau de papier, elle lui offrit son numéro de Den Den Mushi, à usage personnel ! Il ne devait l'utiliser qu'en cas d'urgence ou, en tout cas, en cas de ligne sécurisée. D'abord la vivre card de Nakata, puis le numéro d'une gradée de la Marine... si l'on comptait le fait que les Dokugan avaient également le numéro de Erwin Dog, un ami de voyage qui était finalement devenu l'un des acteurs majeurs de la politique actuelle, alors un constat s'imposait. L'équipage était en train de tisser de nombreuses relations ! Il était même devenu allié du royaume d'Acmée, sur Grand Line, qui jouissait d'une totale indépendance vis à vis du Gouvernement Mondial. Il était certain que ça leur serait d'une grande utilité à l'avenir.

- Je te remercie. J'en ferai bon usage.

Elle lui posa ensuite une question sur la raison de sa présence ici. Venait-il donc pour la porcelaine ? Bien entendu que oui ! Même si il était assez rare de croiser un cuisinier aussi dédié que lui à sa faïence -noter qu'ici, rare signifie "quasi-impossible", le quasi n'étant qu'une mesure de sécurité-, il trouvait pour sa part normal de prendre soin de ses outils de travail. Aussi reprit-il avec vigueur.

- Bien entendu ! Un bon cuisinier doit connaître sa vaisselle et en prendre grand soin ! Après tout, les gens préfèrent-ils manger un joli repas dans une écuelle en cuivre, ou dans une belle assiette décorée et accordée ?

Il était très passionné par ce qu'il disait et ça se ressentait. Après tout, c'était la signature même des membres de l'équipage : ils avaient tous un caractère unique et une personnalité dénotant un point étrange, loufoque, parfois un peu effrayant, mais toujours drôle au final. Pour sa part, c'était l'amour de sa vaisselle, qu'il pouvait parfois nettoyer jusqu'à huit fois par jour, sans compter les nettoyages avant et après le repas ! En d'autres termes, c'était son propre trésor.

- Damné sois-je si je ne m'occupe pas bien de ma vaisselle ! Mais donc, et toi ? Tu es une botaniste... je suppose que ce sont les cactus qui t’intéressent ?

Semblant se rappeler de quelque chose, il leva le doigt avant de plonger sa main dans sa propre sacoche pour en sortir à son tour de quoi écrire. Griffonnant sur la moitié du morceau de papier, il la déchira soigneusement du reste avant de la tendre à la Toupex.

- Suis-je bête. Voici notre propre numéro. Je ne sais pas qui aura l'occasion de contacter l'autre en premier, alors je te le confie. Nous n'avons certes pas la même latitude d'action que quelqu'un du gouvernement mondial, mais si ça peut te sortir d'un mauvais pas... n'hésite pas !

Une collaboration semblait commencer à se former entre les deux protagonistes, malgré un contexte qui était bien différent, voir diamétralement opposé. La demoiselle à la crinière d'émeraude flirtait dangereusement avec l'autre côté de la ligne... pour sa part, Hezzy n'y prêtait pas plus attention que ça : ce n'était pas comme si ils se cachaient, d'ordinaire. Il sentait qu'il pouvait lui faire confiance à ce sujet.



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 




Dernière édition par Heziel Coffe le Jeu 13 Oct 2016, 05:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 872
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.522.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 10:12

L'exception à la règle 

 
Kanäe se trouvait devant un passionné, elle connaissait ce sentiment qui envahissait une personne lorsqu’elle parlait de sa spécialité.  C’était dans ses moments de plaisir passionné que la botaniste oubliait jusqu’à son propre caractère, mettant de côté sa froideur habituelle –qui par ailleurs commençait à la quitter un peu plus après chacun de ses voyages, chacune de ses rencontres, elle s’ouvrait au monde- et ses doutes sur la nature humaine. Elle ne voyait plus que la verdure  de la chlorophylle contenue dans chaque plante et chaque feuille,  elle n’entendait que le doux son de la pluie sur les branches d’une forêt dense, elle ne sentait que les embruns de ses plantes écrasées et l’odeur de la jungle où elle avait vu le jour, le matin après une nuit humide. Cette passion des plantes qui l’habitait, elle commençait à comprendre que son interlocuteur du jour en entretenait une identique à l’encontre des éléments de vaisselle. Il semblait littéralement happé par la beauté, l’entretien, les décorations et constitutions de ces pièces destinées à accueillir les denrées alimentaires.
 
Il était donc venu sur cette île dans le but de découvrir cette spécialité de faïence propre à ce territoire et comme la verte avait satisfait sa curiosité et son intérêt en visitant les hauts-lieux de distribution sur l’île. Elle avait passé plusieurs heures dans un jardin botanique et ne doutait pas qu’il avait adopté le même comportement concernant le magasin où elle l’avait découvert. Cette rencontre, ce combat, cette discussion, tout cela était peut-être écrit et peut-être la Toupex était vouée à se lier à cet équipage de pirate par le biais de son second. Elle s’était intéressé à lui et il lui retourna l’appareil, la questionnant alors à son tour sur la raison de sa présence ici, il l’avait supposé et bien supposé.
 
Oui je suis bien là pour les cactus et leurs fleurs, j’ai eu la chance de pouvoir en récolté quelques une et j’ai bon espoir de pouvoir en faire de bonnes choses, nous verrons. Dire que je pensais prendre un peu de vacances en venant sur cette île reculé. Je ne pensais pas avoir recours à mes lames ici. Mais dans le fond, je ne m’en plains pas.  

 
Elle s’était contenue pour ne pas repartir une fois de plus dans un monologue profond sur les fondements de sa passion, sur les tenants et aboutissants de son métier, sur la diversité des plantes qu’elle avait pu connaitre et surtout, SURTOUT, sur les magnificences qui poussaient sur cette île. Mais non, le cuisinier ne s’était pas trop étendu, peut-être de peur de ne pas intéresser sa nouvelle connaissance, alors elle n’allait pas lui imposer  un tel supplice. Parler de botanique pendant des heures, elle pourrait le faire, mais avec un collègue qui trouverait un intérêt à parler du sujet. Puis alors qu’elle luttait silencieusement pour ne pas lui faire part de ses remarques botaniques, elle vit une main tendue vers elle contenant un bout de papier. Sur ce dernier était écrit un numéro de Den Den Mushi, elle ne savait pas s’il s’agissait de celui des Dokugans ou du numéro personnel d’Heziel mais cela pouvait lui être utile dans l’avenir ; un avenir plus ou moins proche.
 
Elle se trouvait enfin devant un dilemme sentimental, non pas qu’elle voulait prendre le cœur du pirate, elle le trouvait certes bel homme mais pas son style. Le dilemme se situait au niveau de la confiance, quelque chose de dur à recueillir lorsque l’on se trouvait face à la lieutenante. Elle l’avait accordé à des personnes qui ne l’avait pas mérité mais aussi à d’autres qui en méritait davantage. Elle pouvait prendre ce risque aujourd’hui en accordant sa confiance à ce pirate. Elle n’avait jamais réellement rencontré un forban comme lui, alors pourquoi pas. Elle décida, en ce jour ensoleillé, sur cette île peu connue, de faire quelque chose qui lui aurait paru impossible quelques temps plus tôt. Elle décida de parier sur le Dokugan no Ichimi. Et allait même aborder un sujet bien plus personnel.
 
Heziel, si lors de vos voyages avec l’équipage tu croises un homme, une capitaine pirate nommé Gadomasou. Préviens-moi. S’il tentait de s’échapper, n’ayez aucun doute, aucune hésitation et tuez le. Tu me rendrais un fier service. A moi, mais à ce monde aussi.

 
Ce nom… Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait plus prononcé, pour autant, elle ne l’avait certainement pas oublié. Récemment, elle s’était découvert la volonté de tuer Ghetis Archer, mais comparé à Gadomasou, l’Archer était une proie bien secondaire. Elle le retrouverait un jour et le tuerait alors pourquoi ne pas demander l’aide de voyageur appartenant au même camp que ce barbare, même s’ils étaient bien différents de lui.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 11:25





Ne pas juger un livre à sa couverture...


Visiblement, ils avaient tous les deux été pris de court par la façon dont les évènements s'étaient déroulés. Même si elle avait engagé les hostilités, il était effectivement logique de penser qu'elle ne comptait pas spécialement se battre en venant ici : non, elle était également venue par intérêt professionnel. La récolte avait été bonne et elle espérait pouvoir faire quelque chose de bon de tout ceci. Il n'en doutait pas : son onguent était déjà très efficace ! La douleur s'était apaisée et il se sentait moins dérangé par la balafre dans son dos, qui commencerait bientôt à cicatriser. Il s'étira d'ailleurs quelque peu, sans trop forcer. Il sentait bien que ce n'était pas exactement rétabli... mais la bonne nouvelle, c'est qu'après un petit passage chez son propre médecin et en tenant en compte sa propre résilience, il n'y avait aucun doute que ça disparaîtrait dans les jours à venir. D'un autre côté, ça pouvait être effrayant : on lui avait un jour dit que ceux qui savent soigner doivent d'abord apprendre à tuer... une herbe médicinale pouvait se révéler toxique si elle était dosée d'une autre manière. Concrètement : Kanaë devait être plus que capable d'ôter une vie avec le même genre de produit. Il se releva par la suite.

Ce qu'elle lui dit un peu plus tard le laissa perplexe. Elle sembla accepter son numéro mais restait songeuse. Jusqu'à ce qu'elle parle finalement d'un certain Gadomasou. À la façon dont elle l'avait prononcé, elle semblait avoir un passif avec cet homme, même si le Coffe n'avait aucune idée du pourquoi ni du comment. Au final, il se retrouvait nageant dans une certaine incompréhension... était-ce un criminel ? Car elle venait de lui demander de la prévenir, certes... mais aussi de le tuer sans hésitation si il risquait de s'enfuir ! Même avec certaines ordures de haute volée, Heziel n'arrivait pas à cette extrémité. À dire vrai, il était dans ce contexte la personne avec la vue de l'extérieur. Si il n'avait aucune idée de l'identité de cet homme, cela l'aidait à garder la tête froide. Effectivement, il était bien au fait des comportements que quelqu'un pouvait adopter par rancune ou colère...

- Gadomasou ? Le tuer ?

Il observa la verte en faisant la moue, avant de finalement ramasser sa chemise qu'il remit sommairement. Mieux valait ça que d'exhiber le haut de son corps devant tout le monde, de toute manière...

- C'est un criminel ? Je n'en ai jamais entendu parler. Vu ce que tu me demandes, il me faut plus de détails pour arriver à cette extrémité.

Recevoir une demande de la sorte pouvait être déstabilisant. Après tout, il savait bien que le monde était sillonné de vipères qui ne méritaient que d'avoir la tête tranchée. Lui même était loin d'être partisan des négociations lorsqu'il se retrouvait en face d'individus de cette trempe. Néanmoins... il n'en restait pas moins que l'équipage du borgne ne tuait qu'en cas d'ultime nécessité. Aussi ne pouvait-il pas accepter ce genre de demande sans même savoir qui il allait punir, et pourquoi. Ils avaient déjà du sang sur les mains qu'ils auraient voulu éviter, dans la mesure du possible. Il s'en souvenait : la sensation d'une voix s'éteignant dans sa tête, puis une autre. Puis des dizaines alors que ces navires coulaient. Alors que Kain se retournait pour disparaître jusqu'au lendemain, sans mot dire, se fustigeant de son acte alors qu'il n'avait fait que les protéger...



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 




Dernière édition par Heziel Coffe le Jeu 13 Oct 2016, 05:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 872
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.522.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 12:02

Passivité et révélations 

 
Kanäe avait bien vu qu’elle avait presque choqué son interlocuteur en lui faisant une telle demande, le problème restait le fait que la marine n’avait pas ou beaucoup trop peu d’information sur la personne de ce pirate tant recherché par la verte. Il lui avait tout prit et elle serait qui le lui rendrait bien au moment venu, elle lui prendrait tout et lui ferait souffrir pour le poids de ses années. La Toupex avait retrouvé la passivité et cette froideur qui la caractérisait encore beaucoup trop, elle ne s’était pas encore montrée sous ce jour devant le pirate. Il s’agissait d’une situation bien différente, un souvenir, une histoire et des blessures qui remontaient à plusieurs années. Plusieurs années où la rancœur cachée et dissimulée devant le public ne partait pas, bien au contraire. Chaque jour elle entendait la voix qui avait prononcé ce nom, elle revoyait l’ombre d’un énorme bateau surplombé d’un drapeau à tête de mort s’éloigner de cette île. Elle avait réussi à mettre de côté ce sentiment de vengeance  de côté, à éviter d’être rongée par toute cette haine mais jamais elle ne l’oublierait jusqu’à ce qu’elle ait pu planter son dard dans le cœur du tueur.
 
Elle voyait devant elle un Heziel quant à lui bourrer de doute, il ne savait pas de quoi il en retournait mais ne semblait pas très chaud à l’idée d’ôter une vie sans en savoir plus sur cet homme. Il voulait en savoir plus et cela n’était pas étonnant, la verte s’y attendait. Il s’était relevé et elle l’imita pour arriver à son niveau mais malgré tout elle ne le regarda pas, elle fixait le ciel sans interruption, le visage fermé, froid, passif. On l’entendit expirer bruyamment, encore une fois elle devrait raconter cette histoire qu’elle se remémorait tous les jours mais si cela pouvait la faire avancer dans cette traque, le jeu en valait la chandelle. Elle laissa donc sa tête retombée tranquillement vers le Coffe, le visage totalement inexpressif elle commença le plus normalement du monde.
 
Il a tué ma mère, mon père, mon clan et brulé mon village.  

 
La révélation était lâchée mais elle savait pertinemment qu’une personne réfléchie comme le forban ne pourrait se contenter de cela, elle fit quelques pas, ramassa son sac pour le mettre sur son épaule et reprit.
 
Il y a onze ans, je vivais sur une île végétale sur Grand Line, Noréa. Notre île était très spéciale, la flore et la faune étaient largement majoritaire, seul un petit clan d’humain avait survécu, mon clan. Un jour, comme les autres, j’étais partie chasser pour participer à la fourniture de nourriture du village et je m’étais éloignée du village, énormément. Au bout de quelques heures de chasse, quelque chose m’a interrompu, une odeur et un bruit. J’ai escaladé un arbre et ait vu une grande chape de fumée en provenance de mon village, il brûlait. Je me suis précipitée mais lorsque je suis arrivée, je n’ai retrouvé que des cadavres et parmi eux, celui de ma mère. J’ai foncé vers le champ de bataille vers la plage et j’y aie retrouvai mon père, mort debout au milieu de plusieurs morts ennemis. J’ai néanmoins continué, sans m’arrêter jusqu’à arriver sur la plage où j’ai vu un imposant navire surmonté d’un drapeau à tête de mort s’éloigner.  Après cela, je n’ai retrouvé qu’un survivant, notre vieux sage qui n’avait entendu qu’un seul nom : « Capitaine Gadomasou ». Tu l’auras donc compris et je ne m’en cache pas, je cherche ici à me livrer à une vengeance, elle ne me ronge pas, mais je l’accomplirai. Je sais bien que ce n'est pas sain, beaucoup m'ont déjà fait la morale sur la vengeance mais je ne suis pas l'archétype de la vengeresse, j'arrive à vivre, je vis bien. Mais je vivrai mieux une fois la terre débarrassée de cet assassin. De plus, et pour être honnête, je ne fais pas ça que pour moi, je préfère éviter qu'il ne recommence ailleurs.    

 
Elle lui avait donné la version relativement courte tout en lui délivrant toutes les informations à donner pour que l’histoire soit claire. Elle avait été la plus compréhensible possible et espérait maintenant que le jeune homme puisse lui apporter son aide dans le déroulement de cette chasse.
 
Pour finir, oui c’est bien un criminel. Je préférerais m’occuper de lui personnellement mais  je ne veux qu’une chose : le voir mort. Si c’est de la main d’un autre je l’accepterai avec plaisir. Si tu le croises, pourras tu intervenir ? Je ne te demande pas de mettre ta vie en danger mais au moins de me prévenir que tu l’as vu passer.   

 
Elle attendait une réponse et espérait qu’il l’aiderait.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 12:45





Ne pas juger un livre à sa couverture...


Ainsi, c'était ça l'histoire qui se cachait derrière le désir de la verte. Une histoire de vengeance. Heziel resta silencieux. Il l'écouta raconter son histoire sans mot dire, par respect pour l'effort que ça devait lui demander de ressasser ces souvenirs. Même si les gens ne le montraient pas, certaines blessures ne se refermaient jamais vraiment... en l'occurrence, il était certain que malgré la froideur de la demoiselle, au plus profond d'elle se terrait un certain désarroi. Après tout, le coeur humain était l'une des choses les plus difficiles à réparer. Même après des années, certaines blessures restaient intactes. Pour sa part, il lui était arrivé la même chose, à ceci près que la finalité avait été bien différente : ses parents avaient survécu, comme la plus grande partie du village. Ils avaient bouté les envahisseurs pirates hors de leur maison en limitant les pertes. Mais cette incursion non désirée l'avait fait énormément grandir : ce jour là, il avait failli perdre sa mère, son père. Même Emilia, qui était pourtant avec lui, avait été en grave danger. Kain y avait perdu un oeil... en résumé, certains évènements pouvaient rapidement changer la vie de quelqu'un en cauchemar éveillé. Tout dépendait du côté duquel la pièce lancée par la destinée retombait.

Sous ce jour là, il semblait effectivement impératif d'arrêter cet homme si il le rencontrait... ce qui était une autre étape. De là à prendre sa vie, il y avait une marge qu'il ne pouvait promettre de franchir. Aussi soupira-t-il finalement avant de replacer son chapeau de paille sur sa tête. Il ne pouvait décemment pas promettre la tête d'un homme sur un plateau d'argent à la Toupex. Néanmoins, ça ne voulait pas dire qu'il ne pouvait absolument pas lui venir en aide.

- Je ne suis pas un adepte de la peine de mort... mais je comprends. Si j'ai l'occasion de l'arrêter, je ferai en sorte de le mettre hors d'état de nuire. Dans tous les cas, tu en seras prévenue.

Un voile pesant s'était installé sur leur conversation. Souriant finalement doucement, il se retourna vers l'artère de laquelle il était venu. Pour l'heure, c'était retour arrière vers une boutique où il pourrait trouver une chemise appropriée ! Inclinant son visage de son côté, il reprit d'une voix calme et détendue.

- Je vais avoir besoin de me trouver un nouveau haut. Tu m'accompagnes ?

La balle était dans son camp. Ils pouvaient continuer à discuter sur la route, le temps qu'il aille se chercher ce dont il avait besoin. Elle pouvait également le laisser ici. Il savait pertinemment que leur présence côte à côte pouvait être mal vue si les gens avaient conscience de son grade. Et puis, peut-être qu'elle allait être contactée pour effectuer une opération ou autre. C'est que les marines avaient un planning chargé, des fois ! Du moins, il se l'imaginait assez facilement. En tout cas, sur ces mots, il reprit sa route vers le quartier commerçant.



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 872
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.522.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 13:28

Un dernier tour et s'en vont  

 
Le Coffe avait  su rassurer la verte, elle ne savait pas s’il disait la vérité mais elle ne voyait pas pourquoi il mentirait en dénommant un tel personnage. Il lui avait donc dit qu’il l’arrêterait s’il en avait le pouvoir mais qu’il ne le mettrait probablement pas à mort. De tout cela, Kanäe retint surtout la fin de la phrase : il la préviendrait en tous les cas. Elle ne savait pas s’il comprenait ce que la prévenir allait impliquer, elle n’hésiterait pas et le tuerait dès le premier regard, peut-être lui laisserait-elle le temps de s’expliquer sur les raisons de cette attaque. Il avait ensuite su calmer le jeu et remettre un peu de légèreté dans leur rencontre en lui proposant de l’accompagner pour pouvoir remplacer la chemise largement abimée par la guerrière gouvernementale. Cela la faisait sourire et ce à deux égards, tout d’abord car elle trouvait cet homme bien sympathique, mais aussi par moquerie. Le pirate avait remis son ancienne chemise déchirée ce qui lui donnait un look absolument merveilleux. Elle ne parvint pas à retenir ses pensées et se permit la remarque.
 
Te trouver un nouveau haut ? Pourquoi, tu veux te changer ? Je ne comprends pas, cette chemise-là te donne un style sans égal.  

 
Pour le reste, elle savait qu’être vue à ses côtés n’était pas une bonne chose mais elle ne se trouvait pas sur une île connue, ni très touristique, les forces de la marine n’y étaient pas présentes et surtout, personne ne savait qu’elle se trouvait là. L’avantage de voyager à bord d’une baleine-île était aussi le fait de voyager en sous-marin, et donc d’être difficilement traquée. Objectivement elle ne risquait donc pas grand-chose et pourrait toujours trouver un mensonge en cas de souci, quitte à y impliquer des personnes qui pourrait la couvrir. Elle pensait d’ailleurs déjà à quelqu’un : Caligula Spown. Il faisait grosso modo la même taille qu’Heziel, il lui suffirait de dire qu’il s’agissait de lui avec un chapeau sur la tête. Enfin ce plan n’interviendrait qu’en ultime recours. Pour l’heure, elle assura sa prise sur son sac en le mettant correctement sur son épaule et répondit à son acolyte.
 
Eh bien allons faire un peu de shopping Monsieur Coffe. Après cependant, je te laisserai, je pense qu’il sera temps pour moi de rentrer à Alablasta, mes animaux commencent probablement à trouver le temps long.  

 
Elle suivit donc logiquement le dénudé vers le quartier commerçant et un magasin de vêtement. Dans les premiers commerces se trouvaient un magasin de prêt-à-porter masculin avec en vitrine, de nombreux mannequins portant des chemises. Kanäe estima cependant qu’elle avait une large part de responsabilité dans ce futur achat et prit donc ses responsabilités.
 
Allons ici, ils ont l’air d’avoir de belles choses, par contre, je te préviens de suite : c’est moi qui régale. C’est ma faute si ta chemise est tombée en décrépitude et donc à moi de la remplacer.  

 
Kanäe poussa la porte et entra dans le magasin supposant qu’il allait la suivre. Elle se rendit rapidement compte de son erreur à savoir le fait que les habits étaient assez onéreux dans ce magasin… Tant pis.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 14:36





Ne pas juger un livre à sa couverture...


Elle accepta son invitation à aller faire un peu de shopping, ce qui lui fit plaisir. Au moins, ils auraient l'occasion de passer un moment tranquille comme les gens du commun avant de se séparer. Il rit de bon coeur lorsqu'elle le nargua vis-à-vis de sa chemise : quelle image bien piètre il devait donner ! Mais bon, peu lui importait l'air que prenait son dos avec une chemise déchirée : personne n'avait été tué dans l'affrontement, c'était l'essentiel. Néanmoins, elle insista pour prendre en charge les "frais de garde-robe" auxquels ils allaient inévitablement faire face ! D'abord un peu réticent, Heziel se rendit bien vite compte qu'elle ne le laisserait pas s'en tirer avec un vêtement payé de sa poche. Aussi finit-il par accepter, comprenant que de toute manière il n'arriverait pas à la faire changer d'avis... et ne désirant pas la contrarier non plus. Son père lui avait toujours dit qu'il ne fallait jamais contredire une femme en matière d'habillage. C'était souvent après s'être fait botter le cul par sa mère, qui malgré ses airs de femme tranquille, pouvait être terrible à ses heures !

Il entreprirent donc de regagner l'aire marchande, avançant d'un pas tranquille et allégé par leur entente d'un peu plus tôt. Les rues étaient assez actives. Magasins de denrées alimentaires, joaillier, travailleurs du cuir... ils passèrent même devant une échoppe vendant des meubles ! Un décorateur d'intérieur, ni plus ni moins. Bien entendu, les différents commerces restaient modestes en taille, mais semblaient bien tourner entre eux et se compléter à merveille. Finalement, ils arrivèrent devant un magasin de prêt-à-porter masculin. Au travers de la vitrine, Heziel jeta un oeil et découvrit une succession de hauts colorés ou sobres, amples ou cintrés, à manches courtes ou à manches longues.

- Oh, il y a du choix !

Suivant Kanaë à l'intérieur du magasin, il découvrit lui aussi la réalité un peu plus embêtante : le prix était... un poil trop grand ? Il tenta de se tourner vers la verte avec l'intention d'essayer de renégocier son offre généreuse, mais abandonna bien vite lorsqu'il constata que ça ne changeait pas grand chose. Aussi se mit-il finalement à passer entre les rayonnages, observant les différents choix qui s'offraient à lui. Cela lui prit un petit cinq minutes le temps de tout observer, mais finalement, il se retrouva avec trois chemises différentes. La première était cintrée, rouge foncé, avec des manches courtes brodées d'un petit motif en spirale noir -de la même couleur que les boutons- au niveau des bords de ces dernières. La deuxième chemise était elle aussi cintrée, mais à manches longues. Couleur bleu nuit, elle tranchait largement avec l'autre, piquetée par des boutons d'un bleu un poil plus clair. La troisième contrastait un peu : violette foncée et striée de bandes blanches. Les manches étaient un peu plus longues que pour la première, mais restaient relativement courtes. Il avait d'ailleurs choisi un T-shirt gris pour mettre en dessous de cette dernière. Bien que possédant des boutons au coloris blanc cassé, elle semblait étudiée pour rester ouverte.

- Alors ? Tu préfères laquelle, toi ? Personnellement je ne sais pas trop.

Eh oui ! Aujourd'hui, la Toupex allait avoir le plaisir de choisir comment Heziel risquait de s'habiller pour les temps à venir. Il était du genre à avoir des vêtements fétiches qu'il lavait très régulièrement. Ça faisait en réalité partie de son style reconnaissable également.



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 872
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.522.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 15:56

Sobriété  

 
Il l’avait suivi, il était entré et finalement il n’avait pas trop rechigné devant le fait qu’il se fasse vêtir aux frais d’une femme, alors même si Kanäe n’y voyait aucuns inconvénients, il faut avouer que le narrateur voit en ce comportement celui d’un petit gigolo. Bon, en ce qui concernait la Toupex, celle-ci furetait dans les allées en regardant chacune des chemises qui étaient présentées. Le pirate semblait heureux de voir le choix et avait vu aussi les prix tentant alors, en vain, de négocier. Il avait ensuite imité le comportement de la jeune femme en trainant dans le magasin et en mettant de côté celles qui lui plaisait le plus avant de les présenter à la verte. Elle les observa, toutes, et au fond d’elle, un sentiment de gêne s’institua.  La verte n’espérait qu’une chose ; que le cuistot était meilleur pour préparer de bon petits plats que pour choisir ses vêtements, et en plus du choix des couleurs, au top du top, il voulait encore mettre un T-shirt en dessous de la chemise. La chasseresse n’était pas une professionnelle de la mode mais faisait néanmoins toujours attention à sa tenue et clairement ça n’allait pas. Elle respira profondément et décida de faire part de ses « remarques » à son acolyte ici présent, elle serait gentil, mais pas trop.
 
Dis-moi Heziel, tu t’habilles seul d’habitude ou une de tes amies pirates te prépare tes vêtements. C’est quoi ces chemises ?   

 
Elle se rendait compte de plus en plus rapidement en fixant de plus en plus les frusques qu’il avait sorti. La bleue nuit, passe encore mais alors les deux autres…. Rouge vif et violet, au niveau de la faute de goût on était vraiment très haut placé, elle se sentait agressée visuellement parlant.
 
Eventuellement, la bleue, dans une soirée habillée, ça pourrait le faire, mais éventuellement hein ! Sinon…  

 
Elle tourna les talons et entreprit de chercher quelque chose de mieux pour une tenue de « tous les jours ». Dans son style, la jeune femme était assez sobre et imaginait mal comment le Coffe, avec un capitaine aussi excentrique que le sien, ne pouvait pas être lui aussi sobre. Avec un supérieur comme Kain, on ne pouvait qu’être conscient que la simplicité avait clairement du bon. Avec cette idée en tête, la Zoan récupéra deux chemises, l’une blanche, cintrée, simple, sans fioriture, bouton blanc et manche longue : une chemise classe et passe-partout. De l’autre côté, un contrepied intégral pour capter a minima le style du fan de vaisselle. Elle ressorti des rayons de chemise à manche courte, relativement cintrée mais aux motifs exotiques, une chemise hawaïenne mais pas moche, ce qui était souvent le cas de ce style de vêtement.
 
Tiens, prend plutôt une des deux-là, soit tu es sobre, soit tu ne l’es pas, tu l’assumes et surtout ce n’est pas laid comme les draps que tu nous as sorti.   

 
Elle fit le tour d’un portique pour lui donner les deux vêtements et le laisser les essayer pour choisir. Même si elle en avait proposé d’eux, son cœur penchait clairement pour une des deux et elle exprima son point de vue, à voix basse à peine audible pour le combattant mais un message qui lui était pourtant adressé, presque un conseil à peine soufflé.
 
La sobriété c’est une valeur sure. 



Son regard se porta soudain sur l’horloge qui se situait dans le magasin et elle ne put remarquer qu’elle avait quitté sa ménagerie depuis bientôt cinq heures, Norok et compagnie n’allaient pas finir de le lui faire remarquer. Une fois le choix fait et la chemise payée, elle rentrerait.

 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Mer 12 Oct 2016, 17:32





Ne pas juger un livre à sa couverture...


Contrairement à ce qu'il attendait de la part de la demoiselle, il ne reçut pas vraiment d'approbation ! En vérité, la chemise bleue nuit semblait "potentiellement" pouvoir être potable... mais pour ce qui était des deux autres, elle refusait catégoriquement de le voir porter ce genre de "drap". Sans doute un peu surpris aux premiers abords, Heziel observa les chemises avec une moue pensives.

- Tu trouves ? Je les aime bien, moi...

Finalement, elle se mit en tête de lui dégoter quelque chose de convenable afin de pouvoir vite oublier la vision gênante d'un peu plus tôt. Elle revint finalement vers lui avec deux choix : un très sobre, l'autre plus coloré mais de telle sorte que ça paraissait naturel. Le Coffe observa les deux tout en se massant le menton, l'air visiblement soucieux de faire le bon choix. Kanaë lui glissa quelque chose concernant le fait que la sobriété était une valeur sûre. Hmhmmm... pour sa part, il n'avait pas besoin de sûreté. Il avait déjà fait son choix, en réalité. Ça lui semblait évident d'ailleurs !

- Je vais prendre celle-ci !

Quelques instants plus tard, tout sourire, il portait fièrement la chemise hawaïenne dans ses bras jusqu'au comptoir. Il ne restait plus qu'à régler la note et il pourrait revêtir sa nouvelle acquisition. Il aimait vraiment bien cet agencement de couleurs ! Et puis, c'était cintré et les motifs étaient originaux, pas forcément floraux. Du coup, il était plutôt conquis. Il ne se voyait pas remettre une chemise blanche et neutre, il fallait changer un peu aussi dans la vie !

- Je te remercie de prendre en charge cet achat. C'est très gentil de ta part !

Ce qui était un peu plus dommage, c'est que ce n'était pas vraiment le choix favoris de la Toupex, mais il coûtait encore plus cher... hé oui, techniquement c'était bien plus difficile de réaliser cette chemise que l'autre. Le coût de manufacture entrait donc en jeu ! Et là, c'était un sacré tarif. Mais le brun n'y pensait pas. Il attendait juste avec impatience de pouvoir montrer cette nouvelle acquisition à ses camarades une fois revenu sur le navire !




_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 872
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.522.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Jeu 13 Oct 2016, 03:09

Nous nous reverrons  

 
La balle était dans son camp. Et après avoir été quelque peu désappointé par les remarques si ce n’est les critiques de la verte à propos de ces choix personnels, il ne semblait pas tellement triste des deux choix féminins et avait été tout particulièrement attiré par l’une des deux. Dans ce choix, il était clairement visible que le Coffe était un Dokugan à part entière, un pirate pas comme les autres et après tout c’était peut-être cette différence qui faisait leur force. Il avait donc choisit la chemise aux motifs hawaïens et l’avait emmené jusqu’en caisse attendant alors que la verte le rejoigne pour régler la note, chose qui ne la dérangeait pas le moins du monde. Non pas qu’elle était très fortuné, elle ne pouvait pour autant pas se plaindre, le salaire d’un lieutenant était, sans être mirobolant, assez confortable tant que l’on n’avait pas un haut rythme de vie.   En l’occurrence Kanäe se contentait de peu et arrivait donc parfaitement à vivre et à économiser de l’argent sur ce dit salaire. Dans quelques temps, elle l’espérait, elle pourrait faire construire quelques boutiques spécialisées dans la distribution de remède naturelle, et peut-être même dans celle, limitée, de poison.
 
Quoiqu’il en soit, pour en revenir à nos moutons, elle rejoignit le brun et paya l’habit tout en estimant quand même que le prix était bien trop élevé pour une simple chemise bariolée. Elle se dirigea ensuite vers la sortie en remerciant les vendeuses et vendeurs tout en attendant dehors le coquet Heziel. Le temps des adieux était arrivé. Cependant, aujourd’hui, elle sentait les choses différemment, il ne s’agissait pas d’adieu mais d’un simple au revoir. Une fois que le pirate l’aurait rejoint, elle pourrait alors commencer.
 
Voilà Heziel Coffe, j’ai bien l’impression que le temps est venu, je dois retourner voir mes animaux et refaire la route vers Alabasta. Sache néanmoins que ce fut un plaisir de te rencontrer et que j’ai beaucoup apprécié cette journée. D’ailleurs, excuse-moi encore pour t’avoir attaqué, les vieilles habitudes ont la vie dure. Faites attentions à la marine.  

 
Ces « au revoir » étaient sobres, à l’image d’une lieutenante souvent trop réservée mais qui avait su sourire aujourd’hui sous la bonne humeur et les différences apparentes de ce cuisinier. Elle avait aussi peut-être trouvé des alliés en ce jour, des gens sur qui elle pourrait compter si les choses tournaient mal au sein de la marine pour elle. Kain était assez fou et Heziel assez sympathique pour attaquer une île gouvernementale juste pour en tirer quelqu’un, elle espérait faire partie de ces  quelques-uns. Elle termina enfin.
 
La prochaine fois, j’attends de voir ta cuisine, et surtout dans quelle belle faïence elle sera servie… Nous nous reverrons, transmets mes amitiés à Kain.  

 
Kanäe laisserait à Heziel le temps de répondre et repartirait de son côté, dans un coin un peu éloigné où Bulle l’attendait déjà impatiemment. Le retour sur Alabasta et vers la suite des évènements était arrivé.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]   Jeu 13 Oct 2016, 04:27





Ne pas juger un livre à sa couverture...

Sa nouvelle acquisition dûment payée, il l'enfila sans tarder. Elle lui allait comme un gant. Même si c'était une chemise. Enfin... vous voyez le principe, quoi ! Il sentait qu'il allait être à l'aise là-dedans. Replaçant son chapeau de paille au dessus de sa tête, il sourit largement tout en sortant du magasin, là où la lieutenante de la Marine l'attendait. Visiblement, le temps des au revoir était arrivé. C'est ainsi que la Zoan femme-scorpion le remercia pour ce bon moment passé avant de s'excuser à nouveau pour l'altercation d'un peu plus tôt. Il mit la main gauche sur la hanche correspondante et la main droite au sommet de son couvre chef, ses yeux devenant deux fentes étroites alors qu'il servait son habituel visage satisfait.

- Oh, ce n'est rien ! Je me suis bien amusé. Merci pour la pommade magique et pour cette belle chemise !

Elle lui demanda par la suite de transmettre ses amitiés au Valentine D. tout en l'assurant qu'ils se reverraient un jour. Le Coffe n'en doutait pas : après tout, chacun évoluait dans son coin. Mais les routes finissaient parfois par s'entremêler et se croiser à nouveau. Même si ils se séparaient aujourd'hui, ils avaient formé un lien. Un lien qui été né non pas d'une quelconque affiliation ou d'une quelconque alliance, mais bien de l'empathie de deux créatures vivantes qui avaient mis de côté les barrières sociales qui les retenaient. Pour cela, le Coffe était très heureux : depuis sa discussion avec Nakata, il se sentait plus concerné par certains problèmes du monde actuel. Il s'était rendu compte que son instinct de protection des innocents était également alimenté par un certain désir. Non pas un désir de justice : il n'aurait jamais pu s'arroger le droit de dire ce qui était juste ou non. Néanmoins, il avait la volonté de faire ce qui était bien. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Tout et n'importe quoi, d'une personne à l'autre... néanmoins, cela ne l'avait jamais amené à se tromper jusqu'à maintenant.

- Je n'en doute pas. Je lui passerai le bonjour de ta part. À la revoyure, Kanaë !

Ils se séparèrent sur ces mots. Pour sa part, sa journée ici n'était pas finie : il restait après tout un sacré set de faïence qui n'attendait que lui. Direction le Youthful Demon ! Ce n'est qu'un peu plus tard que les Dokugan quitteraient les lieux afin de repartir à l'aventure, laissant là une rencontre bien particulière pour le second de la bande. Leur direction ? N'était-ce pas évident ? Vers le One Piece !



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 

[FB 3jours] A bas les préjugés ! [Ft Hez]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Orgueil et préjugés (27/11 - 19h55)
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)
» Tordre le cou aux préjugés [ LIBRE ]
» Avec orgueil et préjugés - Loevarez
» Johann + Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3-