Partagez | 
 

 [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Dim 9 Oct - 16:01





Repousser ses limites.

Posté sur le pont, assis en tailleur, Heziel avait les yeux fermés. La route était tranquille et énormément d'événements récents relativement mouvementés rendait un tel état de fait des plus appréciables. Le cuistancier avait pensé à beaucoup de choses, depuis leur arrivée sur Grand Line. D'abord l'altercation avec Nakata, puis le départ de Toto, suivi de la disparition de Loyal... bien que ce dernier fut visiblement en sécurité et maître de la situation, le chapeau de paille en gardait un certain goût amer. Le nain de jardin lui manquait un peu, il fallait bien l'admettre. Mais bon, si il était en sûreté, alors il devait juste mettre ces pensées de côté. Lily les avait également quittés : une île remplie de carotte avait eu raison de sa résistance et elle était repartie libre comme l'air.

Néanmoins, deux nouveaux arrivants avaient rapidement rendu un peu de peps dans toute cette affaire : Milena et Tony ! La logia de l'or, bien qu'avec un caractère très spécial, semblait s'être éprise de la bande. Quant au forgeron au corps d'acier et au cœur tendre, il était un ajout très rafraîchissant à cette belle équipe de zinzins. Ils devaient effectivement faire un bout de route ensemble, ce qui promettait pas mal d'aventures ! Au fond, la vie était vraiment comme une boite de chocolat : on ne savait jamais sur quoi on pouvait tomber. Sauf si Kain était passé avant. Dans ce cas, on trouvait juste une boite de chocolat vide. Mais ça, c'était une autre histoire et il ne fallait pas mélanger les torchons et les serviettes.

Néanmoins, une chose restée ancrée dans son esprit depuis la discussion avec le Shichibukai : il devait parfaire ses compétences, et cela de la façon la plus affinée possible. Aussi s'était-il rigoureusement placé sous un nouveau d'exigence. Une exigence personnelle qui s'était vue gonfler suite à sa cuisante défaite éclair face au Phoenix. Désormais, il passait plus de temps à s'entraîner et il le faisait surtout avec plus d'intelligence : les quelques informations qu'il avait pu recueillir sur le haki lui permettaient en effet des exercices plus appropriés. Il s'avait désormais que le fluide était effectivement quelque chose qui se travaillait, sans forcément avoir de support d'étude, entre guillemets : aussi était-il depuis une bonne heure déjà en train de décortiquer ses moindres sensations, ne laissant qu'un vent frais l'accompagner dans sa quête initiatique.

Il le sentait. Il sentait qu'il était à un cap, que quelque chose l'attendait. Comme si une barrière invisible le retenait. Il sentait comme un mur l'empêchant de matérialiser... quoi, exactement ? Il n'en avait que des échos de la part du Fenice, mais c'était suffisant pour le pousser à aller plus loin. Dans sa peau, dans ses muscles, des picotements incessants semblaient comme vouloir s'extirper de ses pores. Il tenait là une étape supérieure dans la maîtrise de son Haki de l'armement, il en était certain. Mais restait encore à réussir à l'appliquer ! Il souffla. La sensation revint, lancinante. Une chaleur qui entourait diverses points de son corps, qu'il tentait comme d'épingler. Elle se faisait plus forte, plus entêtante encore. Elle se manifesta ainsi pendant un long moment, puis... elle disparu.

- Foutu Haki...

Ouvrant les yeux, Heziel pesta. Il se savait proche du but et n'essuyait que des échecs depuis ce matin ! C'était à le rendre fou. Il savait qu'il fallait de la patience, tout comme il lui en avait toujours fallu pour en arriver au niveau auquel il était aujourd'hui. Mais considérant la dangerosité de leurs récents trajets, c'était une patience qu'il était bien compliqué d'avoir sereinement. Il s'étira sommairement. Il était fatiguant de rester ainsi concentré sur sa couleur de l'armement. Quelques minutes de pause s'imposaient. Puis il repartirait à la tâche, jusqu'à ce qu'il parvienne à changer ces ratés en une réussite.




_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 




Dernière édition par Heziel Coffe le Mer 12 Oct - 0:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 330
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Dim 9 Oct - 17:05






Une histoire de fluide


Haki ?



Durant les derniers jours, on pouvait dire qu’il y avait eu un tas de trucs qui s’était produit ! Alors que nous explorions Little Garden il y a quelques jours à peine, nous étions maintenant bien loin de cette île. Malgré tout ce que nous y avions trouvé, la disparition de Loyal me rendait un peu triste… Mais nous avions rencontré plusieurs compagnons depuis ! Goldie, la logia d’or, et Barbarossa, l’explorateur nain, nous avaient rejoints après la découverte du fameux trésor de Little Garden ! Et après notre arrivée à Holiday Island, nous avions rencontré Tony ! J’étais vraiment content de l’avoir rencontré sur cette île alors que nous étions de passage. J’étais très content de lui montrer l’équipage que j’avais décidé de rejoindre. Et qui sait, peut-être qu’il finirait par être le sien également ?

Dans tous les cas, les derniers jours étaient une alternance entre des passages de bonheur et de tristesse. Une sorte de montagne russe d’émotion qui me rendait à la fois très heureux et très triste. Mais comme on disait souvent, ainsi va la vie. Et puis, on m’avait promis que Loyal se portait bien. C’était un peu étrange pour moi de ne pas trébucher sur lui pendant que je lavais le pont, mais je gardais confiance aux paroles du capitaine. Je finirais par m’habituer… peut-être… Je restais quand même positif malgré tout : c’est ce que Loyal voudrait.

Ça et manger une ou deux tartelettes aux fruits. Je suis persuadé que Kain le ferra en ton honneur !
Mais pour l’heure, il y avait quelque chose qui attirait mon attention. Plus particulièrement une personne : Heziel. Si j’étais habitué d’observer les entrainements du capitaine, qui étaient souvent lié à s’endurcir et à travailler ses muscles, Heziel s’entrainait toujours d’une façon très différente. Pour tout dire, je pensais au départ qu’il s’était endormi. Mais en fait, il était en train de méditer. Mais sur quoi ? Ça ne semblait pas son genre, pour être honnête. Bien sûr, le second était un homme réfléchi. Beaucoup plus que ne l’était Kain ! Mais de là à le penser spirituel ? Quelque chose m’échappait… Et ça piquait fortement ma curiosité ! Alors qu’il était assis sur le pont, je décidais de m’installer sur la rambarde qui était un peu plus haute. De ce perchoir, je tentais de comprendre ce qu’il cherchait.

À quoi pensait-il ? Que cherchait-il ? Cherchait-il une réponse ? Ou cherchait-il à comprendre "pourquoi quarante-deux" ? Une étrange question que personne ne pouvait réellement répondre. Pourtant, je pense que plus je l’observais, moins je comprenais. Qu’est-ce qui pouvait pousser Heziel à être dans un tel état de réflexion ? Cependant, une chose était certaine pour moi : par moment, mon instinct me disait clairement de ne pas m’approcher de lui. C’était… Étrange… Comme une sorte de puissance cachée qui ne pouvait pas être contrôlée. Est-ce que c’était ça, son but ? Mais pourtant, même après une longue période de méditation, Heziel semblait incapable de comprendre ou de contrôler cette force. Comment je le savais ? Principalement par le ton de sa voix.

Aussi le fait que généralement, quand on disait l’expression "fichu …", c’est que ça ne se passait pas comme prévu. Heziel semblait prendre une pause de son exercice. C’est normal après un certain temps, on me dira. Mais maintenant, je me posais encore plus de questions ! C’était quoi, le Haki ? Pourquoi cet acharnement pour méditer à ce point ? Et pourquoi une partie de moi semblait craindre ce qu’il recherchait ? Mais entre la peur et la curiosité, mon esprit avait toujours été dirigé par le second. À force de réfléchir, j’étais maintenant dans une drôle de posture : tête en bas, les pieds bien accrochés à la rambarde, je ne pouvais m’empêcher de poser une question évidente :

-Haki ? Je n’ai jamais entendu ce mot… C’est quoi, le Haki ?




Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 653
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Jeu 13 Oct - 0:51





Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




Le voyage des pirates avait repris depuis quelques temps déjà. Le log pose pointait vers l’horizon. Le capitaine avait ramené un tabouret et était assis à côté de Nathan qui était en train de tenir la barre. Depuis le départ inopiné de Lily, Kain était un petit peu mélancolique. Même s’il ne pouvait obliger personne à rester, assister à des départs était toujours aussi difficile pour notre capitaine. Le nain jeta rapidement un coup d’oeil derrière lui avant de prendre la parole.

Nathan: Hey mon p’tit gars, tu penses encole à la p’tite poupée qui nous a quitté c’est ça ? Loin de moi l’idée de vouloil t’influencer, mais je clois qu’il va falloil que tu te lessaisisses. Aplès tout, c’est toi le capitaine ! Imagine la tête de tes compagnons si toi-même tu tiles la gueule toute la sainte joulnée…

Nescafé qui avait écouté toute l’histoire se retourna vers Kain et reprit le monologue du navigateur.

Nescafé: Il a raison, t’as pas le temps de rester ici à niaiser ! Rappelles-toi le combat avec Nakata tu te rappelles comment tu t’es fait rétamer ? Je suis sûr que tu as plein de trucs à faire. Après tout t’as beau avoir un fruit complètement sur-abusé qui rend jaloux la planète entière, c’est pas une raison pour te reposer sur tes beaux lauriers ! Même si t’as pas de cerveau, t’as au moins des muscles, mais encore faut-il savoir s’en servir ! Baaaaaaka !

Nathan: Je ne complend pas ce que dis ton hamstel, mais je suis sûl que c’est plein de bonnes intentions et de gentillesses ! Tu devlais nous écouter.

Le capitaine sembla convaincu par ces paroles. Il ne put s’empêcher de sourire avant de répondre à ces deux interlocuteurs.

Kain: Merci à vous deux les gars, vous êtes vraiment géniaux.

Nescafé & Nathan à l’unisson: Y’a pas de quoi !

Le borgne posa alors son index sur le front avant de se mettre à réfléchir intensément. Que pouvait-il bien faire pour pouvoir s’améliorer ? Quelles étaient ses faiblesses ? Les réponses à ces questions ne tardèrent pas à arriver. Le borgne ouvrit alors son œil, une ampoule apparut au-dessus de sa tête. Il savait quoi faire. Le capitaine se releva et quitta rapidement le haut du navire afin de trouver la personne adéquate, Heziel. Il ne lui fallut pas longtemps pour le trouver. En effet, il était actuellement sur le pont en train de jurer. Kain se rua sur lui avec son énergie habituelle. Il s’arrêta à quelques dizaines de centimètres de lui avant de prendre la parole, impatient, comme à son habitude.

Kain: Heziel, il y a des gens que je suis pas capable de taper comme Arnold ou l’homme-craie. Mais toi tu peux, apprends-moi comment faire s’il-te-plaît!




@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Jeu 13 Oct - 11:01





Repousser ses limites.


Alors qu'il se laissait aller à un peu de repos, Heziel entendit la voix du jeune mousse qui s'élevait non loin de lui, interrogative de ce qu'il avait voulu dire par "Haki". Il se tourna donc, le visage d'abord empreint de curiosité, jusqu'à trouver le petit bonhomme : accroché à la rambarde, tête en bas, il observait le second de l'équipage. Ses interrogations se lisaient sur son visage expressif, typique de celui d'un enfant de son âge. Le petit filou l'observait donc ! Depuis combien de temps ? Il n'aurait su le dire. Son Haki de l'observation fonctionnait toujours de façon un peu chaotique. Il percevait les voix de ses camarades sur la caravelle, mais ne savait toujours pas les différentier clairement. Pour lui, le p'tit rouge aurait tout aussi bien pu être au fond de la cale que dans les dortoirs, ou même dans la cuisine... il devait continuer à peaufiner ce fluide également. La couleur de l'observation pouvait lui offrir un avantage indéniable en cas de danger. C'était un moyen de plus de protéger ses nakama.

Il s'apprêtait à répondre lorsqu'un ouragan de volonté se présenta devant lui. Du haut de ses deux mètres quasi-cinquante -en réalité, Heziel ne comptait plus, il s'était juste habitué au fait de devoir lever la tête pour lui parler normalement-, Kain venait de débarquer avec une idée fixée en tête : apprendre à frapper les utilisateurs de logia. Donc... apprendre le haki de l'armement. Et il voulait que Heziel lui enseigne les bases ! Plissant les yeux et se grattant la tête d'un air gêné, Heziel prit finalement la parole alors que ses camarades l'observaient, attendant chacun la réponse adaptée à leur question.

- T'apprendre le haki ? Eh bien je... je le ferais avec plaisir ! C'est que... moi même je ne le maîtrise pas réellement !

Il prit une moue pensive avant de se gratter le menton. Comment pouvait-il expliquer le Haki ? Il capitalisa sur ses émotions, ses ressentis, et les explications qu'il avait pu obtenir par le passé. Effectivement, si Kain pouvait développer le Haki, alors le cuistancier n'aurait plus à s'inquiéter pour lui lors de ses affrontements contre des utilisateurs de fruits du démon. De façon générale, l'utilisation du fluide était un art qui nécessitait beaucoup de pratique mais apportait de grandes réussites : certes, Heziel le travaillait sans cesse depuis East Blue. Mais en contrepartie, il avait pu défaire Gaspard à la craie. Il avait pu vaincre Arnold Saylong deux fois. Il avait même pu se débarrasser du chasseur de prime aux oreillers, à Whisky Peak ! Quant à sa couleur de l'observation, elle lui avait permis d'échapper au Cipher Pol Aleos, là où il aurait du être vaincu. Définitivement, ça en valait la peine.

- Yosh, très bien... posez vous donc et écoutez moi, je vais vous dire ce que je sais.

Il se tourna donc vers eux en conservant sa position en tailleur. Il inspira, plaçant ses propos de façon simple et compréhensible, afin qu'ils saisissent tout deux l'essence même de la chose. Pour une raison étrange, il ne craignait pas que Kain décroche et s'occupe d'autre chose : la lueur dans son oeil unique indiquait clairement qu'il voulait apprendre. Dans ces moments là, rien ne l'arrêtait. Sous certains aspects, le colosse au grand coeur était le meilleur des élèves.

- Le haki, aussi appelé le fluide, est une force cachée en chacun de nous. Peu de gens parviennent à l'éveiller, encore moins à le maîtriser, mais tous le possèdent. Dans ces circonstances, il en existe deux types : le haki de l'armement, et le haki de l'observation. L'armement est ce que j'utilise pour affronter à armes égales des maudits comme Arnold ou Gaspard à la craie. L'observation est... eh bien, pour l'heure ça m'handicape plus qu'autre chose, mais à termes, ça me permet de ressentir la présence des êtres vivants autour de moi. Ce que l'on appelle les "voix". À un niveau supérieur, il permet également d'anticiper les mouvements des gens que l'on affronte en décryptant leurs... intentions, d'une certaine manière.

Il s'arrêta pour répondre à d'éventuelles questions, observant ses deux acolytes. Par la suite, il reprit son explication.

- Je ne saurais pas vraiment vous dire comment s’entraîner au Haki. C'est une force qui, pour ma part, s'est révélée à moi dans les cas critiques : lors de l'affrontement contre Gaspard à la craie, mon armement s'est éveillé car c'était notre seule issue. Lors de notre passage sur l'île des hommes poissons, l'homme qui a permis ma capture a failli me prendre la vie. C'est grâce à l'observation que j'ai pu lui survivre et le défaire.

Il se massa les tempes. Il était assez difficile de restituer un sujet que lui même ne maîtrisait pas complètement. Néanmoins, le fait qu'il puisse en parler avec des exemples prouvait qu'il avait déjà gagné une meilleure compréhension de son Haki. Il grimaça d'un seul coup, cligna plusieurs fois des yeux et lâcha un léger soupir de malaise : ses migraines le reprenaient. Elles étaient plus faibles lorsqu'il se trouvait sur le navire, pour la simple et bonne raison que moins de gens s'y trouvaient. Le pire, c'était lorsqu'ils se retrouvaient dans une grande ville...

- Ne vous en faites pas... c'est mes maux de tête de ces derniers temps. Ils sont directement liés au fait que mon fluide de l'observation soit en train de se développer.

Voilà qui allait soulever de nombreuses questions. Il tenta néanmoins de ponctuer cette première phase d'explication par quelque chose de simple, mais vrai.

- C'est une force qui réside en vous. Vous le saurez, lorsqu'elle se manifestera.



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 330
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Jeu 13 Oct - 14:06






Une histoire de fluide


Une compréhension fluide


Au final, on dirait que je n’étais pas le seul à observer attentivement Heziel ce matin ! J’espérais simplement que ce ne soit pas considéré comme une forme d’espionnage collectif… Mais je devais avouer que j’étais surpris d’entendre que Kain aussi ne comprenait pas. Par contre, j’avais peut-être une piste si le cuisinier ne voulait pas expliquer ce qu’était le Haki ! Heziel possédait la faculté de toucher les gens qui étaient des logias ? Du genre comme l’utilisateur du logia qui était constitué "d’un liquide blanc pâteux" que l’on avait rencontré sur Little Garden ? Je me souvenais encore de l’expérience désagréable… Incapable de rien faire contre lui, saisi comme une vulgaire chaussette que l’on lançait dans une horde de dents-tranchantes !

Bon, ma métaphore n’était peut-être pas très au point…

Par contre, mon intérêt grandissait. Comment arrivait-il à faire ça ? Je pensais que seul le granite marin pouvait permettre de toucher un utilisateur de fruit logia ! Enfin, ça ou certaines faiblesses particulières pour certains fruits. Dans tous les cas, le seul moyen fiable que je connaissais était de s’approprier des objets faits de granite marin. Alors pour moi, d’entendre l’existence d’une technique secrète qui permettait de le faire, ça m’impressionnait ! Par contre, je devais avouer que ça n’expliquait pas exactement ce que c’était. Ni pourquoi Heziel méditait. Peut-être que c’était dans le même corpus que le soru, le tekkai ou le Kami-E ? C’était quoi déjà ? Le Ruko… Roku… Rokuokuoshi ? Enfin, des techniques qui nécessitaient normalement d’obtenir le contrôle parfait de son propre corps. Peut-être que le Haki, c’était la prochaine étape ? Et si Heziel méditait, c’était pour comprendre le plein potentiel de son corps ? Je n’en étais pas sûr, mais c’était la première idée qui me venait à l’esprit !

J’attendais donc les réponses d’Heziel avec impatience. Et je pense que le capitaine voulait également en savoir plus. C’était étrange : j’étais habitué à recevoir des conseils de Kain lorsque je m’entrainais, mais lui aussi demandait des conseils à notre second. Par contre, il y avait aiguille sous roche ! Drôle d’expression… Enfin ! Heziel était prêt à nous révéler les secrets qu’il connaissait, mais sans pour autant tout nous dire. Il faut dire que, si l’on ne comprend pas complètement quelque chose, c’était difficile d’expliquer la matière dans les moindres détails ! Du coup, il pourrait tenter de nous expliquer les bases ou les concepts qui étaient plus difficiles à comprendre ! Ce qui était déjà très bien : le panda roux curieux qui sommeille (je ne devrais pas plutôt dire "qui est toujours éveillé" dans mon cas ?) en moi était déjà bien content d’apprendre ce que c’était.

Sous les directives d’Heziel, je descendis de mon perchoir avant de m’assoir devant lui. Les jambes croisées, tenant mes pieds avec mes mains, j’étais prêt pour écouter et à tenter de comprendre ce qu’était le Haki. Et bon sang, ce n’était pas exactement aussi simple que je ne le pensais ! Déjà, quand on parlait de Haki, on parlait au pluriel ! Ce n’était pas deux facettes du même pouvoir, mais bien deux capacités distinctes ! Si la première, le haki de l’armement, permettait de toucher les maudits, le second, le haki de l’observation, permettait de comprendre ce qui se passait autour de lui. Je clignais des yeux rapidement, aussi bien un signe de surprise que d’intenses réflexions. Ça existait vraiment, un tel pouvoir ? J’étais bien étonné. Nous avions tous la possibilité de développer et de comprendre ce potentiel ? Pourquoi personne ne m’en avait parlé avant aujourd’hui !

Une pensée se forma rapidement dans mon esprit. Peut-être parce que personne que je connaissais avant ne pouvait le faire ? Du coup, le Haki, ce n’était pas simple à apprendre… Si je pouvais l’apprendre moi aussi…

-Ça peut sembler stupide mais… Est-ce que tous peuvent l’apprendre ? Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui connaissait le Haki auparavant… Du coup, c’est simplement difficile à maîtriser ou certaines personnes ne peuvent simplement pas l’apprendre ?

J’étais très sérieux en posant cette question. Si ce pouvoir existait, est-ce que tous les gens que nous rencontrions dans le futur pouvaient posséder les capacités du Haki ? Ou si ce n’était qu’une faible minorité qui pouvaient comprendre et maîtriser un tel enseignement ? Après cette période de questions, j’écoutais plus attentivement le reste de l’explication. D’après ce que j’ai compris, le Haki, c’était une force qui venait de l’intérieur de soi. Heziel avait commencé à les utilisés lors qu’il a été mis dos au mur dans des aventures précédentes. Bien que je ne connaisse pas monsieur "à la craie", je connaissais Arnold. Je repensais à la cicatrice d’Heziel et je grimaçais un peu. Même en comprenant le Haki, on ne pouvait pas tout à fait se défendre ou annuler les pouvoirs d’un maudit. Dans les deux cas, que ce soit pour l’haki de l’armement ou celui de l’observation, le cuisinier était dans une situation critique…

Je me mis à réfléchir d’une façon plus intensive. De telles connaissances nécessitaient que je sois concentré. Je ne savais pas si cette réflexion serait plus simple pour Kain. Après tout, c’était logique : lui et Heziel ont souvent été dans des situations de vie ou de mort. Du coup, il est possible que l’expérience passée lui permette de comprendre le Haki plus facilement que moi. Il avait peut-être déjà ressenti ce que le second de notre équipage avait vécu. Le capitaine avait peut-être même utilisé le Haki avant sans le savoir ! Enfin… Je ne pouvais pas en être certain. Après un moment, Heziel nous annonçait qu’il avait un peu mal à la tête à cause du développement du haki de l’observation. Du coup, une fois que l’on avait conscience que le Haki existait, cette force devenait une partie de nous. Si on ne pouvait pas exactement contrôler comment utiliser le fluide, on avait conscience de cette force…

Puis, il y eut une sorte de déclic dans ma tête :

Mais en fait, c’était très logique ! Le Haki, c’est la capacité d’imposer sa propre volonté ! Le fluide de l’armement, c’était lorsque l’on imposait à son corps de continuer à bouger même lorsque l’on est à bout. Obliger son propre corps à dépasser ses propres limites et rendre ce qui est normalement physiquement impossible possible ! Donc, si le haki de l’armement concerne notre corps, celui de l’observation est l’imposition de sa volonté sur son environnement. On pouvait obliger ce qui nous entourait à nous donner des informations que l’on n’aurait pas accès normalement ! Du coup, est-ce que c’était similaire à des capacités comme lire dans les pensées ? Oh ! Je me souviens maintenant ! Il y avait un marine que j’avais rencontré avant !

-Je viens de me souvenir ! J’ai déjà rencontré un marine aveugle auparavant ! Il était sourd et muet aussi… Mais il comprenait tout ! Il savait exactement là où se retrouvaient ses adversaires, savait exactement ce que je pensais et était capable d’éviter des attaques vraiment impressionnantes ! Nous affrontions une personne qui utilisait les sons comme arme. Mais de ce que je me souviens, alors que les attaques faites par du son pouvaient détruire le sol, même les débris ne pouvaient pas le toucher ! Il savait tout ce qui était autour de lui !

J’étais heureux de partager ce que je connaissais et j’étais encore plus heureux lorsque je pensais à ce que je comprenais du Haki ! Du coup, c’était vraiment une question d’imposition de volonté ! Du coup, est-ce qu’une personne ayant une volonté plus forte que les autres pouvait développer le Haki plus aisément ? Mais une idée farfelue me venait en tête… Si le fluide de l’armement était l’imposition de sa propre volonté sur son corps et le fluide de l’observation l’imposition de sa volonté sur son environnement… Est-ce que c’était possible d’imposer sa propre volonté sur ses adversaires ? Après tout, Heziel ne comprenait pas entièrement le Haki…

C’était une perspective quand même bien effrayante quand j’y pensais !






Dernière édition par Pumori Fulgen le Ven 14 Oct - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 653
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Ven 14 Oct - 1:40





Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




Le capitaine avait eu une explication digne de ce nom de la part de son second. Il était resté attentif du début à la fin. Dans un effort surhumain, il avait mobilisé la totalité de sa matière grise afin de saisir au mieux ce qu’il lui était en train de dire. Malheureusement, sa matière grise étant limité, il n’avait été capable que de comprendre la moitié des explications. Par chance, il s’agissait cette fois-ci de la partie intéressante. Le borgne ne put s’empêcher de sourire, fier de son exploit. Il répondit alors à son nakama en ricanant.

Kain: Je dois juste me battre alors, facile nihihihi

Comme à son habitude, lui qui était alors triste il y a quelques minutes de cela, avait retrouvé son optimisme habituel. Il serra alors son poing avant de le fixer. Il se mettait à trembler d’excitation ne pouvant pas attendre d’éveiller ce fameux haki. Lui qui n’avait pas été capable de toucher les utilisateurs de Logia ou toute autre personne insensible aux attaques conventionnels. Finalement, comme tout être humain il en était capable. Ce handicap, avec des efforts n’en serait plus un. Il se mit alors à fixer l’horizon, constatant que quelques oiseaux migrateurs étaient en train de traverser les nuages. Au fond de lui, il le savait, bientôt, il serait lui aussi capable d’avoir recours à un tel pouvoir. Heziel avait malgré tout un don pour la communication. Kain qui était généralement une tête de mule qui ne comprenait pas vraiment le monde qui l’entourait venait d’être capable de comprendre une notion aussi abstraite que le haki.

Il se retourna alors vers pumori en souriant. Soudainement il se mit en garde et leva ses poings au niveau- du visage avant de frapper à quelques reprises le vide.

Kain: Pumori, ça te dirait un petit combat afin d’éveiller ce fameux haki?

Il fut coupé dans son élan par l’intervention du hamster le plus célèbre des mers. Ce dernier arrivait en marchant sur ses deux pattes en arrière tout en faisant un signe de négation avec ce qui pouvait s’apparenter à son index.

Nescafé:Non non Kain, c’est pas comme ça que ça marche ! Il faut que ce soit un combat contre quelqu’un de dangereux où tu sais qu’il y aura beaucoup d’enjeux. Tu ne peux pas t’amuser à te battre pour le seul fait de te battre.

Kain: Ah bon?

Nescafé: Bien sûr triple buse. Tu te rappelles combien de fois tu t’es battu depuis que tu es devenu pirate ?

Kain: Hmmm...Eto...

Nescafé: Beaucoup…

Kain: Ah oui c’est ça, beaucoup oui ! Nihihi

Nescafé: Et t’as jamais pu réveiller le haki jusqu’à maintenant…

Kain: Ah oui t’as pas tord !

Nescafé: Évidemment que j’ai raison ! Il faut que ce soit un combat serré où tu sois obligé de te surpasser. Comme tu as l’habitude de faire, c’est juste que jusqu’à maintenant, tu n’as pas été assez poussé à bout pour pouvoir l’éveiller ! Et pour Nakata, il t’a juste défoncé t’as pas eu le temps d’éveiller un tel pouvoir ! Mais on est sur Grand Line, je suis sûr que prochainement tu seras capable d’éveiller un pouvoir extraordinaire et même les pourritures comme Arnold ne pourront pas te résister ! Après tout, tu es notre capitaine !

Le borgne s’était mis à sourire. Il frappa alors le creux de sa main avec son poing.

Kain: Yosh, tu as raison, je suis gonflé à bloc maintenant!

Le regard du borgne se dirigea à nouveau vers l’horizon, s’interrogeant déjà sur quel type d’aventures il allait bien pouvoir vivre lors de leur prochaine escale...



@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Ven 14 Oct - 10:16





Repousser ses limites.


Comme il s'y attendait, le borgne comprit l'essentiel de l'explication mais d'une façon un peu trop "arrangeante". Il pensait effectivement qu'il suffisait de combattre pour éveiller le Haki. Donc de s'entraîner avec un ami par exemple... mais ce n'était pas ça. Le Haki ne ressortait que dans des moments critiques, des moments où la survie n'était pas une certitude mais bien une récompense à obtenir. À partir de là seulement, il était possible de le modeler, de le forger en une arme utile et puissante. Avant que Heziel n'ait pu répliquer, Nescafé entra en scène. À force de nombreux "squick squick", il sembla expliquer quelque chose au colosse qui écouta également attentivement et sembla en tirer des conclusions logiques. Pour sa part, Pumori avait une question : tous pouvaient-ils apprendre le Haki ? Il enchaîna sur un cas pratique de Haki de l'observation auquel il avait pu assister autrefois. Effectivement, ça en avait tout l'air : un homme aveugle parvenait à esquiver jusqu'à d'infimes débris.

- Le fluide réside en chacun de nous. Néanmoins, l'éveiller est une autre paire de manches. Le maîtriser également... malgré tout, je pense que l'éveil est le stade le plus difficile à passer. Certains n'y parviennent jamais, malgré le fait qu'ils possèdent le haki, dormant au plus profond de leur être.

Il se massa sommairement l'arrête du nez en fermant les yeux. Ces voix étaient vraiment dérangeantes, en l'état... mais au moins, avec le temps passant, elles le harassaient de moins en moins. Il espérait qu'à force d'efforts et de concentration, il parviendrait également à maîtriser cette capacité. En y repensant, ça leur aurait évité bien des traquenards, si il l'avait développée plus tôt. Il jeta un coup d'oeil vers l'étendue bleutée : le navire avançait à un bon train.

- Entraîner le Haki est difficile, je ne vous le cache pas. De nombreuses fois, surtout au départ, je n'arrivais même pas à le "provoquer". Mais avec de la patience et de la rigueur, on est vite récompensé !

Il prit une inspiration puis fit craquer ses doigts tout en s'étirant. Un rictus confiant s'installa sur son visage. La présence de ses amis autour de lui dissipait sa frustration d'un peu plus tôt. Le chemin qu'il lui restait à faire pour obtenir une maîtrise correcte de son haki de l'armement lui semblait bien plus aisé lorsqu'ils étaient à ses côtés.

- Mais vous allez voir. Bientôt, je le maîtriserai. Si ça peut m'aider à protéger l'équipage, alors je le maîtriserai ! Je le sens, j'y suis presque...

Il était proche de l'accomplissement. Il ne comptait pas s'arrêter avant d'avoir obtenu ce qu'il voulait, ainsi que ce qui était nécessaire qu'il obtienne : un véritable fluide de l'armement. Que se passerait-il, si en pleine situation critique cette capacité lui faisait défaut ? Si il se jetait à l'assaut, sûr de son coup, avant de finalement échouer ? Non, il ne pouvait pas se résoudre à laisser une telle marge d'erreur exister. Maintenant qu'ils étaient sur Grand Line, certaines erreurs pouvaient signifier la mort. Or, la mort n'était clairement pas une option. Finalement, une autre pensée lui vint en tête.

- Oh, j'ai entendu parler d'un troisième type de Haki. Il serait très rare, seulement possédé par une poignée de personnes sur toute la population. Je n'ai pas compris tous les détails, mais... il permettrait d'imposer sa volonté à quelqu'un d'autre. Effrayant, pas vrai ? Mais bon, je ne sais pas si c'est une réalité.

Ou peut-être avait-il peur que ce le soit ? Pour quelqu'un comme lui, qui parvenait à avancer à grand coups de courage et de pugnacité, l'idée de quelqu'un réduisant son mental à néant était la pire.



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 653
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Ven 14 Oct - 15:27





Je ne sais pas cuisiner,
je ne sais pas jouer d'un instrument,
je ne sais pas naviguer,
mais je peux vous protéger,
et je le ferai,
en tant qu'ami et capitaine !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




Heziel rajoutait de nouvelles précisions quant à ce fameux haki. Kain écoutait la plupart de ses propos. Il mettait en avant la difficulté pour maîtriser un tel pouvoir. Mais cela ne décourageait pas le capitaine des Dokugans, bien au contraire, il était de plus en plus motivé à obtenir cette capacité. Il serra alors son poing, toujours aussi impatient. Il répondit à son ami d’enfance.

Kain: à quoi bon obtenir quelque chose gratuitement ? Le plus intéressant dans une aventure, c’est pas le but, mais la manière de l’atteindre ! Maîtriser un pouvoir aussi facilement ne le rendrait pas unique nihihi

Kain ne s’en était pas rendu compte, mais il venait de prononcer là des phrases empreintes d’une intelligence insoupçonnée. La logique dévastatrice du borgne avait une nouvelle fois frappé, mais cette fois-ci dans le bon sens. Le capitaine ne put s’empêcher de sourire lorsque les allusions à la protection de l’équipage furent émises par le second. Finalement en tout et pour tout, l’une des raisons pour devenir plus fort était au sein de cette équipage universelle : celle de protéger les personnes que l’on aime. L’attention du capitaine fut également captivée lorsque le cuisinier fit allusion à un autre type de haki. Malheureusement, cette fois-ci, c’était bien trop théorique pour lui et il n’y compris rien. Ce dernier se contenta de hausser des épaules avant de s’éloigner. D’un simple signe il remercia son confrère Mormoilmien.

Le Dokugan retourna à la barre. Nathan le regardait du con de l’œil. Ce dernier n’avait dit mot, mais il avait jeté un coup d’œil de temps en temps à la conversation, mais était bien trop loin pour en avoir saisi l’essence. Il n’était pas curieux quant au sujet de la conversation, mais l’humeur du capitaine lui importait beaucoup.

Nathan: Alols mon galçon ? Qu’as-tu applis ?

Kain: Des trucs nihihi

Nathan: Que faisons-nous maintenant ?

Kain attrapa son ancre flambant neuve et pointa alors l’avant du navire.

Kain: Jusqu’à la prochaine île Nathan!

Nathan: Tout de suite mon capitaine !


TO BE CONTINUED


@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 330
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Ven 14 Oct - 15:54






Une histoire de fluide


Un manque de volonté ?


J’étais tiré de mes profondes réflexions avec une proposition particulièrement… kainesque. Je vais être franc, je ne pensais jamais que Kain me provoquerait en duel ! Il semblait comprendre l’aspect physique du Haki, ce qui n’était pas nécessairement une mauvaise chose. Mais je doute qu’il puisse développer le fluide de l’armement en me combattant. En fait, l’inverse serait probablement plus plausible ! Moi qui tente de me battre sérieusement avec lui, puisque le capitaine était bien plus fort que moi, avais de meilleures chances de provoquer le haki de l’armement.

Mais pour être franc, avec ce qu’Heziel disait pour déclencher ses propres facultés, je n’avais pas réellement un désir particulier de mettre ma vie en danger ! J’étais peut-être parfois un peu réactif dans une bataille, mais jamais je n’étais pas du genre à provoquer de tels combats ! Et puis, si Kain devient sérieux, c’est probablement le navire qui prendrait le plus gros choc… Sans navire, je doute que nous soyons capables de faire la planche… Je n’ai cependant pas eu la possibilité de répondre au capitaine avant que Nescafé ne se charge de lui prodiguer quelques conseils. Puisque je ne comprenais qu’à moitié la conversation qui se produisait, à savoir uniquement la moitié qui parlait le langage commun, le cuisinier m’expliqua que le Haki était une puissance qui était en chacun de nous.

Le problème était d’emmener son propre corps à le déclencher. Si on pouvait en obtenir un contrôle quasi instinctif plus tard, ça semblait vraiment difficile à provoquer. Ce qui me rendait plutôt triste, dans une certaine mesure. Et si j’étais de ceux qui n’obtenaient jamais le Haki et qui ne pouvait jamais le provoquer ? J’étais peut-être trop jeune aussi ? Bien que si c’est quelque chose qui vient du plus profond de nous-mêmes, le Haki serait quelque chose presque inné si je comprenais bien. Dans tous les cas, j’espérais que je serais capable de survivre à cet éveil ! Bah oui… Si on doit être dans une situation désastreuse qui peut potentiellement coûter la vie pour commencer à réveiller ses propres capacités, ce n’est probablement pas quelque chose de très sécuritaire. Je me demandais combien d’individus avaient, en cas de crise, réussi à toucher le Haki avant de simplement périr quelques instants plus tard ? Que ce soit du côté de la marine, des pirates, des chasseurs de prime ou même des révolutionnaires, une grande partie des combats étaient sans pitié.

Mais malgré cette crainte, ça me motivait un peu également. Je savais déjà que, pour les prochains entrainements, je serais encore plus exigeant envers moi-même. J’allais survivre au déclenchement de mon Haki ! Que ce soit à cause de voix que j’entendais dans ma tête ou bien simplement car je suis en combat contre un adversaire bien plus fort que moi, je devais réussir. Principalement pour ma propre survie, mais aussi pour les gens qui étaient avec moi. Je ne pouvais pas les laisser tomber et je ne voulais plus être un boulet comme je l’avais été alors de notre affrontement avec Nakata. La prochaine fois, je serai prêt !

Je ne savais pas si Heziel était capable de lire dans mes pensées, s’il avait déjà prévu de le mentionner ou si c’était une forme de motivation pour Kain, mais il semblerait que je n’avais pas exactement tort. Pour tout dire, ça confirmait encore plus ce que je pensais plus tôt. Le Haki, c’était l’expression de notre volonté. Mais il y avait une autre sorte de fluide. Celui qui permettait de s’imposer contre ses adversaires. Celui-ci semblait être plus rare si je comprenais bien. Mais pourquoi était-il plus rare ? Est-ce qu’il était plus difficile à éveiller que les autres ? Est-ce que, pour celui-ci, certaines personnes étaient nées avec ce don ? Comment est-ce que tout ça fonctionnait ? Comprendre le principe était une chose, comprendre ce qui fait fonctionner le tout en est une autre !

-Du coup… Si ce que je comprends du Haki est vrai… Comme les différentes formes de fluides sont déjà des expressions de sa propre volonté, ce serait presque logique qu’une personne qui possède une énorme volonté puisse l’obtenir. Mais si c’est une question d’imposer sa volonté sur les autres, il ne suffit pas de posséder soi-même une grande volonté pour y résister ?

J’étais en mode de profonde réflexion. Toujours assis par terre, je commençais à tendre la main vers mes poches pour en sortir une ou deux friandises. Je ne cherchais pas à déclencher le Haki qui était en moi. Ou du moins, pas aujourd’hui ! Heziel tentait de perfectionner son art et Kain ne voulait pas attendre pour l’apprendre. Bien que ses dernières paroles, avant de rejoindre le pont, était pleins de sagesses : rien qui n’en vaut la peine n’est facile à obtenir. Pour moi, je sentais que, sans évènement déclencheur, c’était probablement impossible de déclencher cette énergie. Mais plus je comprendrais le Haki, plus ce que j’apprenais me serait utile si je me retrouve dans les bonnes conditions pour l’utiliser. Je me posais aussi beaucoup de questions sur le Haki en général, c’était encore très abstrait et nouveau. Mais en repensant à ce que je venais de dire, si une volonté forte pouvait imposer sa volonté, ce ne serait pas Kain qui était le mieux placé pour le faire ? Cette pensée me fit à la fois sourire et trembler en même temps.




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Ven 14 Oct - 16:52





Repousser ses limites.


Kain semblait enjoué à l'idée d'éprouver des difficultés pour éveiller et contrôler le fluide. Cela ne surprenait pas Heziel : si l'armoire à glace avait beau ne pas briller par son intellect, c'était bien son sens du défi qui lui faisait souvent honneur. En l'occurrence, il déclara quelque chose d'intelligent et de vrai -deux caractéristiques qu'il était difficile de trouver dans les phrases de Kain en même temps- concernant l'apprentissage de façon générale, et l'aventure. Ce n'était pas la destination qui comptait, mais bien le trajet, en somme... donc si il devait passer par de grandes épreuves pour débloquer ce pouvoir jusque là insoupçonné, alors il le ferait sans hésiter.

Sur ces mots, le capitaine de l'équipage prit congés de son second ainsi que du jeune mousse. Le Coffe était satisfait. Non seulement, son ami d'enfance se montrait toujours aussi enjoué à l'idée des tests qu'ils allaient sans doute devoir passer, mais en plus de cela il l'avait écouté. Ce qui était chose très rare... comme quoi, on pouvait trouver une pierre précieuse dans la poussière, en cherchant assez bien. Il se tourna ensuite vers Pumori alors que celui-ci posait une autre question qui ne relevait pas de ses connaissances. Il ne savait même pas si ce fluide existait... alors de là à pouvoir le disséquer !

- Aucune idée. Néanmoins, je doute que ce soit aussi simple, si tant est que cela existe vraiment.

Sur ces mots, il se replaça en tailleur et inspira doucement. Il n'allait pas tarder à reprendre son entrainement. Quelques chose perça d'ailleurs son esprit : une voix, aux alentours, se détachait des autres. Sa nature était relativement différente et... quelque chose n'était pas "pareil". Il du se concentrer pour réussir à mieux la discerner, sans pour autant comprendre quoi que ce soit. C'est alors qu'avec un sourire de coin dont l'origine ne pouvait être connue que de lui seul, il comprit. Il comprit qu'il venait effectivement d'entendre la voix de Nescafé... et il avait su, un court instant, le localiser dans les alentours. Il sentit son Haki de l'armement venir à nouveau s'écouler en lui, traversant la fibre de ses muscles, parcourant la surface de sa peau, picotant sa colonne vertébrale. Il devait y arriver.

- On verra bien, pas vrai ?




_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 330
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Ven 14 Oct - 23:37






Une histoire de fluide


Apprendre à marcher avant de courir


Je pense que je réfléchissais un peu trop à tout ça. Après tout, j’étais en train d’imaginer le raisonnement qui se cache derrière une technique que je ne maîtrisais pas du tout ! En fait, je parlais de quelque chose dont j’ignorais l’existence il y a moins de quelques minutes ! Et ce n’était pas tout ! J’étais en train de réfléchir sur la possibilité de contrer une forme spécifique de Haki qui n’existait peut-être pas ! J’étais donc en train de former une théorie à l’intérieur d’une théorie qui se trouvait dans un champ d’étude théorique ! Je pense que je devais arrêter de penser à tout ceci pour le moment. Il faut apprendre à marcher avant de courir après tout.

Heziel semblait reprendre son entrainement plus sérieusement alors qu’il semblait retomber dans un état presque second. Il se concentrait vraiment très fort pour comprendre et maîtriser cette énergie. Plus tard, j’aimerais qu’il m’explique ce qu’il a tenté de faire. La seule chose que je voyais utile de faire était de sortir mon calepin et d’écrire ce que je pensais avoir du Haki. Pas question de l’oublier après un cas d’amnésie ! Qui sait, peut-être que de telles notes me seront utiles plus tard. Mais pour l’heure, c’était peut-être une bonne idée de laisser mon ami tranquille. Il avait besoin de se concentrer après tout ! Je me relevais donc et je m’apprêtais à retourner au travail à faire sur le navire. Que ce soit pour le lavage, réchauffer l’eau de la douche ou réparer les petites blessures du navire, on avait toujours besoin d’un mousse ! Par contre, je ne pouvais pas partir sans dire un dernier petit quelque chose :

- Rien ne semble simple avec le Haki de toute façon ! Mais ça ne m’empêchera pas d’y réfléchir de temps en temps. Et une fois que tu comprendras, je vais te demander des conseils !

C’est donc avec un grand sourire que je quittais cette section du pont pour laisser place à Heziel.






Dernière édition par Pumori Fulgen le Sam 15 Oct - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 917
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.610.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]   Sam 15 Oct - 1:56





Repousser ses limites.


Il était l'heure pour nos compagnons de retourner chacun vaquer à une activité qui leur était propre. Dans le cas de Heziel, il allait tout simplement continuer à s'exercer, pendant des heures si c'était nécessaires, afin de finalement terminer ce qu'il avait commencé. Dans le fond, tout ceci le rendait confiant en l'avenir : ses camarades étaient enthousiastes et pleins de bonne volonté. Ils s'amusaient de leurs progressions, rendant quelque peu enfantin l'aspect parfois rude des aventures qu'ils avaient à traverser. C'était l'une des choses qui rendait cet équipage unique : dans des situations parfois sérieuses et même un peu morbides, l'un des Dokugan trouvait toujours la petite réplique qui faisait sourire. En l'occurrence, la phrase philosophique de Kain avait rendu caduque tout l'aspect complexe du fluide. C'était un entrainement comme un autre... et il avait raison : la seule différence, c'est qu'il fallait comprendre la portée de cet enseignement avant de pouvoir réellement le mettre en application.

Le mousse le laissa donc en lui assurant qu'il reviendrait vers lui pour de plus amples informations une fois que le chapeau de paille serait devenu un professeur plus adéquat. En effet, Hezzy se voyait mal tenter d'éduquer ses amis sur un sujet dont il ne pouvait clamer la moindre connaissance concrète. En l'occurrence, à part dire que l'observation permettait de saisir des voix et que l'armement passait au travers des défenses des fruits du démon... il n'était pas arrivé bien loin. Même si certains faits d'arme parlaient pour lui, il était encore un novice dans cette vie de piraterie : un novice prometteur, certes. Mais un novice tout de même. Il était de son ressort de changer la donne !

- On recommence.

Prenant une large inspiration, il s'adonna à nouveau à une étude de cette sensation qui fourmillait en lui. L'approche qu'il avait de son haki était désormais différente. Autrefois, bien que faisant partie intégrale de lui même, il avait souvent eu la sensation qu'il s'agissait plutôt d'une bête qu'il lui fallait dompter pour réussir à en faire quelque chose. Son propre esprit jouait contre lui, il se devait de le plier à sa volonté. Dit comme cela, ça paraissait stupide. Mais c'était une leçon qui lui semblait malgré tout claire comme de l'eau de roche : son pire frein dans cet apprentissage, c'était lui même. Désormais, il ne voyait plus sa pratique de la même façon. Le courant sauvage qui circulait dans son être était devenu une sorte de compagnon. Un "quelque chose" avec lequel il pouvait entrer en harmonie.

C'est ainsi qu'il reprit son entraînement. Il laissait le fluide couler librement en lui. Au lieu de tenter de restreindre sa circulation ou de la forcer, il la suivait tout en tentant de s'auto-suggérer certains détours... parfois, il parvenait à renforcer l'impression dans ses avant-bras. De plus en plus fréquemment et avec le plus en plus d'acuité. Durant plusieurs heures, il resta ainsi sur le pont, ne se laissant pas distraire par la vie de l'équipage autour de lui, par le bruit des vagues ou par le souffle timoré du vent. Il la sentait. Il la tenait presque... il la tenait, oui !

Ouvrant les yeux, il observa l'horizon. Le soleil commençait à tomber pour laisser place à sa collègue lunaire. Un mince sourire se dessina alors sur son visage.



_________________




L'entretien de la vaisselle, c'est important (Merci Kain) :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] Une histoire de fluide. [PV Pumori & Kain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer :: Bateaux Pirates :: Youthful Demon-