Partagez | 
 

 (Présent) La cité des rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: (Présent) La cité des rêves   Ven 7 Oct - 18:39

Marine en déroute

Le Cipher Pol 7 était en pleine opération "Nojiko", un nom de code bien vague pour une mission qui l'était tout autant. Pourtant, l'agent Stal, entouré de mystère et de rumeurs était bel et bien présent sur le terrain, et plus précisément à Alubarna la capitale du Royaume désertique d'Alabasta.


Stal était devenue en quelques semaines une experte sur le royaume, sur des habitants et traditions, c'était un détail important pour la réussite de sa mission, et sa réputation de chien de guerre la précédait, elle était des plus assidue lorsqu'il fallait accomplir une mission. Elle avait fait une rencontre voilà plusieurs jours maintenant qu'elle avait enquêté sur la destruction d'un quartier. Elle y avait fait la rencontre d'un Lieutenant de la Marine, et plus précisément le responsable de la destruction du quartier. Grâce à une habille manœuvre, elle avait falsifié plusieurs rapports pour se donner un avantage tactique certain dans l'opération "Nojiko".

Fendranah s'était présentée sous sa véritable identité -si toutefois, Fendranah Stal était sa véritable identité.- et avait garder à l'oeil le Lieutenant par le biais d'autres agent, il ne fallait pas douter de sa bonne fois, mais il ne fallait pas non plus prendre le risque de faire échouer une opération d'envergure sur Alabasta. L'avenir du Royaume et des intérêts de la Marine en dépendaient fortement. C'est ainsi que le mystérieux agent gouvernemental s'était retrouvé informé par ses sbires de la position du Lieutenant Toupex. Elle s'était donc rendue sur le port de guerre de la Marine, l'un des derniers bastions du Royaume, les Décimas et les Pirates avaient pris une grande part du terrain, relayant ainsi la Marine au rang de figurants dans le tableau géopolitique de l'île. Il était donc tout à fait normal que la présence du Cipher Pol Seven soulève des questions. Ce dernier était qui plus est, spécialisé dans les frappes préventives. Le mot frappes préventives n'est rien d'autre qu'un terme générique pour instiller l'angoisse, il est en réalité bien plus subtil. En effet, le Cp-7 effectue des frappes préventives aussi bien dans l'ombre qu'au grand jour, prises de renseignements, actions coups de poing, préparation de terrain... C'était exactement ce que faisait l'agent Stal ce jour, elle préparait le terrain et s'était retrouvée devant le baraquement des officiers. Elle avait frappé plusieurs fois à la porte du Lieutenant, espérant la trouver ici.


Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Ven 7 Oct - 21:11

Inquiétude 

 
Les jours sur l’île des sables passaient mais ne se ressemblaient pas, loin de là. Depuis le début de l’escale de l’herboriste sur l’île, elle avait démantelé un réseau de braconnier, avait revu un ami et renouer des liens, rencontrer une agente Cipher Pol, avait retrouvé sans ancien capitaine Archer et avait combattu contre un nouvel ennemi avant de se rendre compte qu’il s’agissait d’une belle personne. Ce dernier évènement ne s’était pas déroulé sur Alabasta mais sur une petite île voisine dont la belle avait entendu parler pour ses cactus fleuris d’une rareté et d’une toxicité sans égale. Un voyage, des combats, des émotions, de la haine ou encore de la peine ; Kanäe avait vécu une quinzaine assez difficile mais avait néanmoins retrouvé un peu de chaleur auprès de ses compagnons animaliers. Elle avait recruté trois nouveaux compagnons sur cette île : une baleine-île, un gecko et un lézard géant et avait déjà établi avec eux des liens très forts et une relation de confiance profonde. Elle ne vivait plus sur l’île depuis l’achat de Bulle et avait pris ses quartiers dans la maison aménagée à l’intérieur de la baleine. L’inconvénient dans ce genre d’installation restait encore le fait qu’une personne extérieure ne pouvait entrer facilement en contact avec la chasseresse. La solution fut trouvée assez simplement et réglée par l’installation d’une sorte de perchoir près de l’évent de l’animal gigantesque. Perchoir sur lequel se trouvait très souvent la chauve-souris protectrice de la botaniste et allait chercher sa maîtresse le cas échéant.
 
Quoiqu’il en soit, le matin même la belle avait quitté son habitation pour rejoindre le centre de la capitale de l’île des sables, Alubarna la cité des rêves. Le groupe animalier de Kanäe était resté à bord de la baleine sauf l’impressionnante chauve-souris qui avait suivi la mouette dans sa folle aventure. La verte avait rejoint les quartiers des gradés de la marine pour saluer son mentor qui avait quitté Marijoa pour passer quelques semaines de repos sur l’île désertique. Norok attendait sur le toit, perché la tête en bas sur une grande antenne de réception des lignes escargophoniques. A l’intérieur, la maudite échangeait avec celui qu’elle considérait comme un oncle, sa femme et l’une de ses filles. Toute la famille avait appris à connaitre « la petite fleur » comme le père de famille aimait l’appeler. La discussion avait ainsi duré deux heures durant, temps durant lequel notre héroïne avait parlé à son ancien instructeur de toutes les péripéties qu’elle avait vécu, passant néanmoins sous silence sa collaboration avec le Dog et son altercation avec le Contre-Amiral Archer dont avait découlé son envie de mettre un terme à sa vie. Puis, alors que le sujet avait basculé sur les problèmes des nouvelles recrues de la garde civile de Marijoa, les interlocuteurs entendirent quelqu’un frappé à la porte. Un subordonné du maître des lieux alla ouvrir avant de rejoindre la pièce où se trouvait le groupe en pleine discussion. Il s’agissait d’une jeune marine que le vieil instructeur avait pris sous son aile.


 
Lieutenante, c’est pour vous. 

 
Kanäe comprit donc que le temps était venu pour elle de tirer sa révérence et remercia donc ses hôtes en donnant un grand baiser affectueux sur la joue de son mentor. Elle descendit les escaliers et retrouva le palier où se tenaient les deux gardes du gradé devant une porte close. Elle remercia encore les gardes et ouvrit pour découvrir une tête qu’elle avait découverte récemment, en découvrant ce visage un sentiment lui emplit l’esprit : l’inquiétude.
 
Agente Stal ? Que puis-je faire pour vous ? Il y a un souci ? 

 
En découvrant le visage de Fendranah Stal, la Zoan se demandait si la Cipher Pol avait découvert quelque chose sur le passé, les connaissances ou encore les relations actuelles de Kanäe. Il ne restait plus qu’à croiser les doigts.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 9:42

Mentir

Stal était donc face à face avec le Lieutenant. Une certaine tension était palpable pour plusieurs raisons. Fendranah avait affirmé qu'elle ne viendrait plus opportune le Lieutenant et que cette dernière devait se tenir plus ou moins à l'écart de l'opération "Nojiko". Il était donc légitime pour la Lieutenant d'être sur le qui-vive. Qui plus est, elle avait aussi averti qu'elle ne devait rien dire, ou peut-être avait-elle des doutes sur l'intégrité de son ami qui avait détruit avec elle, le quartier. Le simple fait qu'elle fasse partit du Cipher Pol pouvait aussi refroidir les liens sociaux. Il faut dire que le Cipher Pol Seven était connu pour ses assassinats et ses frappes préventives, et connaissant Stal, ça ne lui aurait procuré aucun état d'âme de tuer la Lieutenant et l'ensemble des personnes présentes dans la pièce.

Il y avait aussi un détail qui pouvait perturber la Lieutenant, Stal avait abandonner sa tenue désinvolte pour un tailleur indigo, chemisier blanc, collants noirs et une paire d'escarpins rouge vernis. Un petit foulard en soie venait se nouer aussi autour de son cou. Pour tout dire, Fendranah sortait d'un briefing avec Dubois, ce qui expliquait sa tenue qui aurait pu déranger au premier abord. La jeune femme prit alors la parole d'une voix douce et intelligible.

"- Mes respects Lieutenant. Navrée de vous importuner aujourd'hui. Je suis Fendranah Stal, Agent du Cipher Pol Seven, mandaté par le Gouvernement Mondial pour une mission au caractère particulier. Je suis surprise que vous connaissiez déjà mon nom, mais les rumeurs sur les CP courent rapidement sur les bases navales. Je suis ravie de faire votre connaissance. J'ai ici une lettre pour vous formulant une demande toute à fait officielle. C'est l'agent spécial Dubois qui m'a vivement recommandé de vous utiliser pour vos talents en herboriste. Pourrions-nous cependant parlez dans un endroit plus discret et convenable pour quelqu'un de votre rang Lieutenant ?"


Fendranah avait parfaitement menti et feint l'indifférence, c'était une actrice née et semblait vraiment ne pas connaître le Lieutenant. Bien qu'elle soit intérieurement amusée par la situation, elle se devait de garder le plus grand sérieux. Elle savait de source sûre, que la base de la Marine avait été infiltrée par les Décimas, et c'était une véritable guerre de contre-espionnage qui s'était déclarée sur l'île désertique, et il fallait jouer de la sorte.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 10:56

Jeu d'actrice  

 
En se présentant devant la belle brune du CP7, la verte pensait reprendre leur relation là où elles l’avaient laissé, c’est-à-dire une entente cordiale et professionnelle. Elle fut néanmoins largement surprise et ce à double titre. Le premier était bien évidemment l’attitude de la jeune femme qui faisait comme si elle ne connaissait pas la lieutenante, comme si on lui avait conseillé le nom de la Toupex quelques temps auparavant. Kanäe entrevoyait quelques débuts d’explications constituant à imaginer que les agents subissaient des lavages de cerveau entre chaque mission pour ne pas s’attacher ou lié des relations de confiance. Cette explication lui paraissait néanmoins un peu étrange, car si on leur retirait leur mémoire après chaque avancée, comme un agent pouvait mener à son terme une mission sans se rappeler de ce qu’il avait déjà fait dans le processus final de cette attribution. Vint alors une seconde explication à la belle, elle se rappelait que l’agente lui avait dit que les institutions de la marine souffraient de quelques intrusions extérieures, et ici elles n’étaient pas seules. La Stal jouait donc l’ignorance pour éviter qu’un lien puisse être fait entre ces deux gouvernementales. L’explication tenait la route et la Zoan rentrerait dans le jeu mais elle restait un peu bloquée sur un autre détail qui n’avait attiré son attention qu’après avoir salué l’arrivante.
 
La maudite avait connu son homologue dans sa tenue de tous les jours : minishort au bouton supérieur inexistant maintenu par une ceinture peu occultant, léger débardeur et tatouage apparent, en quelques sortes, un look « alternatif » et pratique pour beaucoup. En ce jour, sa tenue était bien différente, le jour et la nuit avait pu défiler alors devant les yeux verts de la mouette. Cet accoutrement lui allait très bien, Kanäe devait avouer alors que la beauté de son interlocutrice était indéniable, elle laissait une impression de grandeur, de puissance et d’attirance assez impressionnante. Se rappelant de ses années d’apprentissage au sein des unités de formation de la marine, la lieutenante se remémora chaque lourdaud qu’elle avait pu congédier après une tentative de drague désespérée. Fendranah avait dû elle aussi avoir à faire à ce type d’attention.
 
Après avoir repassé en vue tous ses « merveilleux » souvenirs, la chasseresse décida de passer à autre chose et de revenir à la discussion en cours en entrant dans le jeu de la menteuse professionnelle.
 
Oui, j’ai entendu parler de vous sur la base, vous avez su attirer l’intention de nombreux hommes… Sacrée malédiction.  

 
Elle marqua une pause se demandant si sa justification était crédible mais n’y voyait pas réellement d’inconvénients, au contraire, il s’agissait probablement d’une des meilleurs explications possibles. Elle continua donc dans cette voie sans réfléchir davantage.
 
Beaucoup ont parlé de vous dans les casernes, « la tatouée super sexy », beau surnom s’il en est un. Je suis également ravie de faire votre connaissance et je serai heureuse de vous aider si j’en ai les capacités. Pour vous répondre, oui l’herboristerie est mon rayon, ma profession. Mais allons où vous voulez pour en parler, je vous suis.  

 
L’herboriste aurait pu emmener sa future cliente dans son atelier, chez elle, dans le ventre de Bulle, mais elle préférait clairement que le gouvernement ne soit pas au courant de cette installation sous-marine. Il s’agissait aussi pour elle d’un moyen de passer en dessous des radars si le besoin s’en faisait sentir. Elle laissa donc à la Cipher Pol le choix de la destination, elle ne devait pas ignorer que la verte aurait besoin de matériel pour synthétiser du poison ou des onguents. Elle devait probablement avoir prévu tout cela dans l’éventualité de l’acceptation de la botaniste. En tous les cas, elle la suivrait jusqu’à destination.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 13:20

Belle Plante

Fendranah n'avait en aucun cas réagit aux dires de la botaniste, il devait sûrement y avoir une raison valable et fiable dans ce écart de comportement vis-à-vis d'un Lieutenant de la Marine. L'agent du gouvernement avait en effet, suscité quelques regards des officiers et soldats présents dans la pièce du Lieutenant Toupex. Elle avait tournée les talons et le claquement de ses talons rouges flamboyant avaient pris le rôle de repère visuel dans le dédale de couloir du pré-fabriqué. Pré-fabriqué, oui, la Marine n'avait pas encore voulu investir trop de temps et d'argent dans une zone aussi sensible que Alabasta, le risque de perdre la base et les activités étaient bien trop grande. Cependant, plusieurs sections avaient étés déployées sur l'île et notamment des divisions scientifiques pour analyser la fameuse eau de roche, un produit si inflammable et si étrange.


Fendranah s'était retrouvée dehors, la chaleur d'étuve était aussi lourde qu'une chape de plomb sur les épaules des soldats. Si l'enfer existait, Fendranah et le Lieutenant devaient en être tout proche. La jeune femme prenait le plus grand soin à descendre les quelques marches avec une élégance féline avant que ses escarpins ne frappent le sol pavé en direction de la division de recherche de la base. Elle était déterminée à rapidement finir cette mission, Max serait bientôt sur place et tout serait rapidement mis en place pour accomplir cette fichue opération et repartir aussitôt vers d'autres mers et îles. La jeune femme ouvrait alors une porte, prenant soin de bien la tenir pour que le Lieutenant puisse lui emboîter le pas. Les deux femmes se retrouvaient alors bien vite dans un vaste laboratoire aux fonctions diverses et variés, bien loin du confort d'une véritable serre et du matériel traditionnel d'alchimie et de botanique. Ce n'était pas le rayon de l'agent gouvernementale, bien qu'elle soit une éternelle curieuse, les plantes et les décoctions n'était pas son fort, sûrement à tort.

Elle tendait la main, plutôt les mains, qui avaient poussés subitement de part et d'autres pour indiquer les différents points remarquables du lieu. Il devait y avoir une trentaine de bras.

« -Navrée, je n'ai que ce laboratoire pour ma demande un peu spéciale. Je souhaites clarifier la situation Lieutenant cependant. Je vous prie de m'excuser pour le petit numéro de Cipher Pol extrémiste toute à l'heure. J'étais obligée de brouiller les pistes afin de ne pas éveiller les soupçons sur l'opération Nojiko. Mais nous sommes seuls ici ! Donc, nous voilà enfin un peu plus libre. »


La jeune femme dénouait péniblement le nœud de son tour de cou avant de désserer un bouton de son chemisier blanc pour être plus à l'aise. Elle s'avança alors vers le laboratoire où les bras et mains ne cessaient de tenir d'étranges flacons, herbes, plantes et outils divers.


« -Je ne suis pas sûre de vous offrir le matériel adéquat pour votre mission. Je vous prie donc aussi de bien vouloir m'excuser par avance pour la médiocrité de mes connaissances. Je connais cependant votre talent en terme de botanique et d'alchimie. C'est pour ça que j'ai besoin de vous pour un dernier petit travail. Plusieurs membres du Cipher Pol Seven doivent arriver ce soir, et nous aurions besoins d'obtenir plusieurs seringues, avec des... Poisons non létaux. Mais il faut que l'injection soit « oubliée » par la victime et que cette dernière reste dans les vapes au minimum trente minutes. »


La jeune femme avait alors reposer tout le contenu des ses mains avant que ces dernières ne disparaissent totalement en laissant à leur emplacement, des pétales de cerisier. L'agent du gouvernement observait de la manière la plus stoïque qui soit la belle Lieutenant avant de reprendre.


« C'est une mission d'une haute importance et l'échec n'est pas permis sans vouloir vous mettre une pression. »
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 14:29

Dans son élément 

 
C’était en laissant derrière elle la maison de vacances de son mentor, les gardes bouches-bée et le calme d’un foyer familiale que la verte avait suivi la brune dans un dédale qui lui parut sans fin de couloir, de virage, de texture et autres sons pour arriver enfin dans un grand laboratoire où on l’avait invité à entrer. Ce fut donc le plus naturellement du monde que la botaniste s’était immiscée dans ce lieu si particulier animé lui-même par la malédiction de l’agente du CP7. Depuis leur dernière rencontre, la Zoan n’avait pas oublié que cette femme possédait elle aussi une malédiction de type paramecia. Il s’agissait d’un pouvoir que Kanäe trouvait fort utile, et pour être totalement honnête, qu’elle jalousait un petit peu.
 
Quoiqu’il en soit, pour en revenir à la discussion qui s’instaurait enfin entre les deux représentantes de la gente féminine, la verte recueillit simplement les excuses de l’agente en lui notifiant qu’il n’y avait pas eu de problème à l’aide d’un simple geste de la tête. S’en était alors suivit une explication des raisons de la visite de Fendranah et la demande bien particulière qu’elle avait à formuler à la professionnelle des poisons. Elle avait donc besoin d’une substance bien spécifique qui entrainerait chez l’empoisonnée une perte de connaissance associé à une perte de mémoire d’injection. Autant, pour le premier composant de la demande, il n’y avait pas réellement de difficulté. Mais pour la seconde, cela s’avérerait un peu plus compliqué, ce qu’elle devait donc expliqué à la jeune femme qui venait de lui notifier l’importance cette mission et le fait qu’elle ferait mieux d’y réussir.
 
Bon, tout d’abord ne vous inquiétez pas pour le matériel, j’ai l’habitude de travailler avec beaucoup moins que tout cela donc pour le coup, je suis aux anges. Pour ce qui est de mes aptitudes, oui je peux vous créer des poisons qui tiennent la route, non létaux ou létaux, comme vous voulez. En ce qui concerne votre demande particulière, vous devez savoir quelque chose. Les poisons qui entrainent une perte de connaissance sont principalement de deux types, agressifs ou non agressifs. Les poisons agressifs, ceux dont je me sers le plus en phase d’infiltration, ont vocation à agir très vite, voir même immédiatement après injection de telle sorte que la personne ne ressent pas vraiment la piqûre et au réveil il n’en a pas le souvenir d’avoir été piqué avant de sombrer. Le second type est un poison de combat plutôt, il va handicaper la cible pour finir par la rendre inapte à tout acte belliqueux, ils prennent plus de temps pour agir.  

 
L’experte marque une pause tout en regardant et détaillant le matériel mit à sa disposition pour la mission que l’on lui avait confié. Elle n’avait que rarement vu un tel attirail de matériel alchimique et pourrait tirer des quantités industrielles de poison si elle avait assez d’ingrédients. Elle se retourna enfin et reprit.
 
Vous vous demandez surement pourquoi ne pas utiliser les agressifs en combat ouvert, et bien tout simplement car ce sont des poisons plus instables, qui attaque dur l’organisme en un point précis : des substances qui n’aiment pas être dérangées. Mais en combat, le corps produit de nombreuses substances, dont l’adrénaline qui vient perturber la propagation des poisons pouvant aller jusqu’à retarder leurs effets au moment où l’adrénaline ce sera retiré. Ainsi un poison qui parait puissant pourrait devenir quasi inefficace. Tout cela pour dire qu’un poison qui agit très rapidement en combat ouvert peut être fait par mes soins, mais que la cible en oublie l’injection, il me faudrait un sérum que je ne peux fabriquer, ou alors la personne oublierait beaucoup plus que l’injection et le cas échéant, il me faudrait des plantes rares que je ne vois pas ici et dont je ne dispose pas. Si vous comptez agir en infiltration cependant, j’ai ce qu’il faut. A vous de me dire.    

 
Kanäe venait de poser son sac sur le plan de travail en métal du labo tout en sortant tout ce dont elle aurait besoin pour pouvoir fabriquer du poison. Elle savait qu’elle aurait aussi besoin d’une base solide pour lier les plantes et en tirer le maximum. Elle disposait de cette base et en large quantité, presque inépuisable. Il s’agissait de son propre venin. En principe, sa malédiction était inconnue pour une grande part de la marine et, s’en étant servie sur Shell Town, elle préférait qu’elle le reste. Elle devrait donc éloigner la Cipher Pol pour pouvoir extraire son venin. Mais chaque chose en son temps.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 15:57

Belle Plante

Fendranah avait une responsabilité énorme, ici, a Alabasta. Ce n'était anodin, Dubois voulait voir la jeune femme progresser, cela faisait plus de dix ans maintenant qu'elle était affiliée au Cipher Seven, et une des plus anciennes désormais. Entre les départs en retraite, les mutations et les morts. Elle se devait de prendre en compte tous les paramètres logistiques de l'opération, mais aussi des facteurs humains. Les facteurs humains, un bien grand mot pour décrire le tapage qui allait avoir lieu. Hésitante, elle reprit la parole après avoir écouté d'une oreille distraite le Lieutenant.


« -« -Lieutenant, je vous ai aussi fait venir ici pour une autre raison. J'aimerais que vous participiez à l'opération Nojiko. Vous êtes à la base du rapport qui nous permettra d'accomplir cette opération, votre témoignage aurait donc une valeur de poids dans ce que nous nous apprêtons à accomplir. Si vous acceptez, vous ne pourrez pas faire partie du briefing, "Nojiko" n'est qu'une petite pièce dans un engrenage significatif. Vous devrez donc m'obéir au doigt et à l'œil pour la survie et le bon déroulement de l'opération. Si vous aviez une robe de soirée ou quelque chose d'habiller aussi, ce serait un plus. »

Curieuse, Fendranah s'avançait vers l'officier pour observer sa science parfaite, curieuse aussi de savoir ce qu'elle répondrait à son offre. Partir sur une mission inconnue et sans briefing, elle refuserait forcément. Mais l'agent ne pouvait se permettre aucune fuite, ce type d'occasion ne se présentait qu'une seule et unique fois et il serait impossible d'ouvrir à nouveau une telle fenêtre.


« -Donc, pour les poisons, vous êtes en train de me dire si je comprends bien. Que seule la voie de l'infiltration est permise ? Hm... Voyons voir, que je me remémore la chose. Allez-y, faites ainsi, nous adapterons notre plan le cas échéant. »


Fendranah faisait les cents pas dans le laboratoire, au rythme effréné de ses talons. Elle ne pouvait pas se permettre le moindre échec, aussi bien pour la mission que pour sa santé mentale. Si elle échouait, elle prendrait sûrement des risques inconsidérés pour atteindre le but demandé. Il était impossible pour elle de perdre la face. Tête en l'air, elle retournait vers la porte pour fermée cette dernière à clé, inutile de reproduire le schéma de mort comme dans le quartier détruit. Autant éviter les pertes inutiles.


«- Vivement qu'on se barre de cette putain d'île. »
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 16:31

Ultime proposition 

 
La réponse que la jeune herboriste attendait ne fut pas la première préoccupation de la Cipher Pol, celle-ci avait en effet prévue autre chose pour Kanäe, quelque chose de plus gros, bien plus gros. Cette opération dont la Stal lui avait parlé la première fois, ce fer de lance qui prenait tant de place dans l’esprit de la brune, la Toupex y était maintenant conviée. Et non plus en tant que complice par fourniture mais bien comme un co-auteur à plein temps. Cette proposition avait largement surprit l’invitée qui ne pensait pas le moins du monde se lancer dans une mission avec cette personne rencontrée il y a peu, elle ne pensait même pas y être invitée.
 
Pour cette quête, elle n’avait pas été briefée, elle ne connaissait ni les tenants, ni les aboutissants de l’opération, elle ne savait pas qui en faisait partie, elle ne savait pas si elle devrait tuer et elle devrait obéir aveuglement à une personne presque inconnue.  Tout semblait indiquer à Kanäe qu’elle devait se tenir loin de cette opération « Nojiko »… Mais d’un autre côté, cette opportunité inespérée lui offrirait bien des profits. Cette opération lui permettrait de se rapprocher du Cipher Pol Seven, de redorer un blason qu’elle pensait terni, de tisser de nouvelles relations d’influence et d’attirer l’œil bon d’un éventuel supérieur, dans un contexte comme le sien, il s’agissait d’une chose toujours bonne à prendre. Pour autant, elle ne répondit pas de suite et laissa l’interlocutrice reprendre la parole concernant les poisons. Apparemment, l’approche furtive n’était pas ce qu’elle espérait le plus mais pourrait s’en contenter. Elle reviendrait néanmoins sur ce point car Fendranah avait un peu trop interprété les paroles de Kanäe, celle-ci avait été un peu trop catégorique dans ses propositions artisanales.
 
Disons que ce n’est pas aussi tranché, le poison peut –être injecté de bien des façons et je peux vous en faire avec différents degrés d’agressivité et de toxicité. Le travail des plantes et des poisons me passionne, ce n’est donc pas une corvée pour moi que d’exercer mon art pour vous.   

 
L’agente paraissait sous tension, elle faisait les cents pas prête à exploser sur une pièce venait coincer le mécanisme bien huilé de son plan, elle avait fini par exprimer sa frustration dans son souhait de quitter rapidement Alabasta. Pendant ce temps, la verte profitait de chaque moment de distraction de l’agente pour transformer l’ongle de son index gauche en un dard contenant du poison. Il s’agissait d’une transformation qu’elle avait appris à maîtriser depuis peu par le biais de son fruit du démon, elle pressait ce dard contre la paroi de verre du tube à essai pour extirper la matière toxique dont elle avait besoin. A force de répétition, elle eut bientôt tout ce qu’il lui fallait pour se mettre à l’ouvrage.
 
Elle hachait, écrasait, pilonnait, assemblait, mélangeait diverses plantes et substances depuis quelques temps déjà et repensait sans cesse à la proposition initiale de la brune. Et plus elle y pensait, plus elle se disait que participer à cela était une très mauvaise idée : une chose qui pourrait attirer beaucoup d’ennuis à ces intérêts. Elle se tourna donc vers celle qui avait émis cette proposition et lui fit part de sa décision.
 
Agente Stal, concernant votre proposition de participer à cette mission secrète. Je ne sais pas si c’est une bonne idée pour moi de me joindre à vous. Je ne veux pas porter préjudice à l’opération, je n’en connais rien et je pense que cela peut être dangereux. Donc j’en serai.  

 
Kanäe avait fini avec un sourire malicieux, l’attrait de la chasse refaisait surface en elle et cette envie de découvrir l’inconnu était bien plus forte que toute autre chose, peu importe les conséquences définitives, elle en serait. Elle reprit enfin concernant la dernière inquiétude de l’espionne.
 
Pour répondre à vitre dernière interrogation, oui je dispose de robe de soirée, plusieurs pour être honnête.  

 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 16:58

Nojiko
La jeune femme ne prêtait aucune attention particulière vis-à-vis du Lieutenant, préférant faire les cent pas plutôt que de la déranger dans une préparation sûrement délicate. Un peu anxieuse, Stal savait parfaitement que l'heure fatidique des débuts de "Nojiko" débuterait sous peu. Toute la préparation avait reposé sur elle, de l'élaboration du plan à son exécution, de sa réussite ou de son échec. L'agent avait pourtant tout prévu, tout se déroulerait sans violence ou presque et la puissance et l'influence du Cipher Pol Seven n'en seraient que plus grande. Elle devait répondre toutefois au Lieutenant.


"-J'apprécie votre assiduité, mais à bien réfléchir l'approche d'infiltration est une excellente option, poursuivez sur cette lignée je vous prie, Lieutenant."

Toujours animée par ses lubies et ses doutes, voilà qu'elle s'était mise à tapoter du pied sur le sol en observant ses collants, c'était trop chaud pour elle et beaucoup trop serrer.

"-Honnêtement. Y a des femmes qui s'habillent comme ça tous les jours ?"

Quelque peu perturbée par un stress passager, elle n'avait de cesse de parler, que ce soit sérieusement ou en futilités. Il fallait s'occuper l'esprit, elle espérait juste ne pas avoir fait d'erreur avec le Lieutenant, elle espérait qu'elle serait à la hauteur de la tâche colossale qui aller les attendre. Max serait sûrement opposé à ce qu'elle fasse partie de la mission, mais il n'avait pas son mot à dire. Elle écoutait de nouveau sa préparatrice, qui avait simuler le refus avant d'enfin accepter. Fendranah réfléchit longuement à ses mots puis lui répondit enfin.

"-Ravie de l'entendre Lieutenant. Bien mettez votre plus jolie robe. Pas d'animaux, pas d'armes. Rien de cacher non plus, il faut venir de la manière la plus neutre possible. Révisé aussi vos manière en société et avec la noblesse, aucune entorse au protocole, agissez avec déférence. Laissez-nous parler et surtout, ayez la même version que votre rapport. C'est à peu près tout. Je crois."

Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 17:45

Changeons d'activité ! 

 
Le temps passait et la préparation manuelle avançait plutôt bien, de telle façon que bientôt la jeune femme n’aurait plus grand-chose à faire, seulement à laisser le temps faire son œuvre. Elle avait entendu la chef de l’expédition Nojiko parler de l’approche de la future mission, estimant la nouvelle idée de Kanäe plutôt bonne et semblait enfin la retenir. Kanäe lui fit alors observer les meilleurs manières d’administrer un poison dans le cas d’une intrusion furtive, certaines injections étaient meilleures que d’autres.
 
Vous savez, l’idéal dans ce cas est d’administrer le poison dans le cou directement, il monte bien plus vite aux terminaisons nerveuses du cerveau et entraine une chute immédiate. Il s’agit de la meilleure chose possible. Enfin, l’endroit à éviter, ce sont les jambes, il faudrait environ dix secondes mais dans tous les cas, la personne ne se souviendra pas de la piqure au réveil.  

 
La Toupex termina de prépare tous les ingrédients avant de les jeter dans les marmites d’eau bouillante, pendant ce temps, elle observait au-dessus de son épaule l’autre personne présente dans la salle. Elle semblait de plus en plus en train de perdre patience. La Stal se mit à parler de ses collants qu’elle ne pouvait plus supporter. Cette remarque fit sourire la préparatrice. Plus tard, après des explications botaniques, la jeune femme reprit la parole pour lui expliquer la marche à suivre sur le point de la future opération, elle devait prendre la mouette pour un rustre mais cela l’amusait encore. Dans le fond de l’histoire, cela n’était pas réellement faux, en tout cas en ce qui concerne l’éducation première de la belle. Noréa, l’île natale de la chasseresse, ne constituait pas un grand centre mondain, de cette façon les enfants ne recevait pas ce type d’éducation. Pour le cas de la lieutenante, elle avait reçu cette éducation ensuite, au centre de formation de la marine. En effet, les gradés de la marine se devaient de savoir se tenir en société.
 
Ne vous inquiétez pas, je n’emmènerai pas ma chienne, ni ma chauve-souris géante. Quant à mes dagues, elles seraient trop difficiles à cacher sous mes robes de soirée. Pour mes manières, ne vous inquiétez pas, je sais comment me tenir.  

 
Elle finissait enfin de jeter les dernières plantes dans l’eau bouillante et se retourna vers celle qui semblait complétement hors d’elle, la patience ayant totalement quitté son organisme. Elle lui proposa donc une nouvelle alternative.
 
Fendranah, arrêtez de m’appeler par mon grade, appelez-moi Kanäe. Ca me ferait plaisir et ça sera plus adapté si l’on doit d’introduire quelque part ensemble. Je vois que vous êtes à bout, je vous propose donc d’ôter vos vêtements pour votre tenue habituelle et de venir vous entrainer avec moi. Cela nous fera le plus grand bien de connaitre les dispositions et les capacités de chacune avant une telle opération. Qu’en pensez-vous ?  

 
S’entrainer avec la brune, s’était aussi savoir ce dont elle était capable et ainsi savoir si elle pouvait la vaincre en cas de souci, ou si la fuite était préférable.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 18:41

Duel au sommet
Fendranah avait parfaitement écouté les instructions donner par la botaniste, il était primordial de comprendre la puissance du produit et le rendre le plus efficient possible, le laps de temps pour le vol serait très court, il ne fallait laisser aucune trace du passage du Cipher Pol Seven. Du moins pour le moment.


"-Il me suffirait d’immobiliser les personnes avec mon fruit, Max peut gérer le reste, enfin je crois..."

Elle avait parlé à haute voix dans le but de réfléchir tout haut, plus que répondre au Lieutenant. Stal était un personnage bien atypique qui n'avait qu'un seul but, être, devenir, et rester l'arme de destruction la plus puissante du Gouvernement Mondial et pour ça elle était prête à empiler les cadavres pour atteindre sa cage dorée. Elle avait simple hocher la tête quant aux dires de la jeune femme sur ses manières et son accoutrement. Il était agréable de voir que tout ou presque tout, aller se dérouler comme prévu. Mais Fendranah était comme au second plan dans ce laboratoire étrange, elle était comme éteinte et bien trop anxieuse. Lorsque le Lieutenant lui avait une proposition, elle était sortie de sa torpeur et avait toiser du regard son homologue avec un rictus bien à elle.

"-Je ne sais pas si j'en serais capable Lieutenant, j'ai bien tro pde respect pour le grade et la fonction. Mais je veux bien essayer du moins. Quant à votre proposition... Je crains fort de déjà connaître l'issu. Mais j'accepte, bien que je sais que vous allez remporter ce défi haut la main. Nous nous rejoignons dehors."

Quelque peu perturbée par la demande, Fendranah sorti du laboratoire pour aller dans une pièce adjacente où se trouvait sa cantine, elle prit un petit ballotin contenant ses affaires avant de retourner à nouveau dans le laboratoire. Par paranoïa ou manque de confiance, elle était de retour dans cette étrange salle, ses affaires en main.

"-Je vous prie de m'excuser d'avance Lieutenant. Je me change ici, j'ai bien trop peur d'une attaque surprise où que quelqu'un tente de faire capoter mon plan. Pardonnez-moi encore."

L'agent gouvernemental était sans pudeur, ce qui était presque déconcertant. Elle avait ôté son chemiser, ses bas et sa jupe le plus naturellement du monde, se retrouvant en sous-vêtements raffinés et chic, ce qui ne lui ressemblait vraiment pas. Il ne lui fallait alors pas longtemps pour reprendre une apparence que l'on lui approprie plus facilement. Le mini-short, le débardeur délavé et trop court, le holster de cuir miteux et jaunit sans compter ses deux armes à feu. Une fois changée, elle avait pris le soin de plier ses affaires et de les laisser traîner sur une table avoisinante avant de sortir de la pièce, pour se retrouver dans la cour devant le laboratoire. Elle commençait à s'étirer çà et là, tout en faisait pousser plusieurs bras aux quatre coin de la cour, comme pour vérifier la portée.

"-Allez, je me vais me faire éclater en beauté."

Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Mar 11 Oct - 19:40

Ah... L'entrainement  

 
La Toupex avait recueilli son début de plan selon lequel elle immobiliserait les proies et où son collègue s’occuperait « du reste », donc probablement des injections de poison, mais pour un duo ne voulant laisser aucun souvenir, les immobilisations suivies d’injections forcées ne semblait pas être le meilleur plan possible. Plus tard, une fois les poisons prêts, elle lui proposerait probablement une solution moins violente et plus furtive, quitte à elle-même se mouiller et à faire les injections directement. Il s’agissait ni plus ni moins de la distribution du producteur au consommateur. La brune avait continué en parlant de sa capacité à appeler la verte par son prénom, et en l’occurrence elle ne s’en pensait pas capable mais essayerait néanmoins d’accéder à sa demande. S’agissant de la demande de combat, elle y avait accéder. Elle quittait ensuite la pièce pour se changer.
 
La mouette était repartie dans son coin fourneau pour voir si la cuisson commençait bien et c’était le cas, elle devait donc attendre de longues minutes voire une petite heure pour pouvoir faire quelque chose d’intéressant. Ce combat tombait donc parfaitement bien pour occuper le temps. Alors qu’elle pensait voir revenir une jeune femme avec sa tenue habituelle, elle vit revenir la Stal avec sa tenue très sérieuse. Elle lui fit comprendre qu’elle craignait une attaque surprise sur sa personne ou toute autre intervention conduisant son plan à la mort. Elle s’excusa avant de se déshabiller pour terminer en sous-vêtements. La belle la regardait plus ou moins sans y porter un réel intérêt, il s’agissait de deux femmes, et pour la verte du moins, qui aimaient les hommes. La pudeur ne semblait pas inonder la Cipher Pol mais dans une situation similaire, la lieutenante aurait fait la même chose. D’ailleurs, en y réfléchissant bien elle s’était déjà largement dévêtue devant un Contre-Amiral quelques mois auparavant. Heureusement que Taito Nowaki était un homme compréhensif et que les deux étaient passablement saouls.
 
Ne vous excusez pas Fendranah, je comprends.  

 
Jetant quelques regards discrets pendant qu’elle se rhabillait, la gradée ne put que confirmer ce qu’elle pensait : l’agente était d’une beauté rare et extrême. Quoiqu’il en soit, cet intermède vestimentaire se termina bien vite et le combat s’annonçait, bientôt, les deux belles passeraient aux choses sérieuses. Néanmoins, il ne s’agissait que d’un entrainement et si elle n’excluait pas le fait d’avoir recours à sa malédiction, Kanäe se refusait à combattre armée. Elle retira donc les dagues de sa ceinture et le pose sur le plan de travail et suivit ensuite la femme fatale dans la cour. Une fois en face d’elle et lui fit un signe de tête en direction de ses armes à feu.
 
Peut-être devriez-vous laisser ça de côté, évitons de nous blesser avant la grande mission.  

 
Une fois les choses en place, elle laisserait le soin à son adversaire de lancer les hostilités, pour pouvoir la jauger tout en restant à l’abri.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Jeu 13 Oct - 20:27

Chaleur et Sang
Fendranah savait parfaitement qu'elle aurait dû poser ses deux armes à feu, mais se battre sans eux, c'était comme être nu. Même si elle n'allait en aucun cas les utiliser, elle avait besoin de leur présence et et de leurs poids. Elle devait sentir la fraicheur du métal sur ses côtes. Elle avait jeté le mégot de sa cigarette sur le sol avant de laisser sa botte l'écraser avec une certaine violence. La jeune femme avisait le terrain, il était encore désert, mais le bruit et l'agitation attireraient peut-être du monde. Fendranah avait croisé les bras et poser son regard sur le Lieutenant Toupex. Elle avait alors commencé à crier, son visage s'était mû dans une expression féroce et déconcertante. Elle transpirait la rage et la haine, ce n'était plus l'agent courtois Stal. C'était une machine de guerre, formée par le CP et créer et façonner pour la destruction. Ses yeux n'avaient plus l'éclat émeraude d'accoutumer, mais bel et bien, une lueur de folie malsaine.


"-Deux Fleurs !"

Une nuée de pétale de cerisier avait éclater autour de Fendranah, cachant partiellement ses gestes. Elle espérait avoir atteint le Lieutenant pour lui faire pousser deux bras tatoué sur elle. Si son attaque avait réussie, elle pourrait se concentrer d'avantage sur la constriction et faire perdre son souffle au Lieutenant, mais rien n'était encore joué. Elle se devait d'enchaîner en cas d'échec pour prendre l'initiative sur le combat.

"Six Slap Fleurs !"

De nouveau cacher dans le flux de pétales de cerisier, elle espérait pouvoir faire pousser six bras sur le corps de son homologue et lui asséner de manière disparates, plusieurs gifles et coups de poing qui aurait pût lui permettre de passer dans son dos en utilisant le Soru. De là, elle aurait put espérer faire pousser six bras sur elle même pour assener un déluge de coup, mais tout cela dépendait uniquement de la défense de son adversaire, qui ne se laisserait sûrement pas faire aussi facilement. Elle avait sûrement plus d'expérience de terrain que l'agent du Cipher Pol.

"-Je ne retiendrais pas mes coups en gage de mon respect ! Lieutenant !."

L'agent gouvernemental était dans son état naturel, la violence et la folie à l'état pur, prête à tout sacrifier pour la destruction totale de son adversaire, et l'accomplissement de sa mission.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Ven 14 Oct - 11:39

Fruit contraignant  

 
Kanäe ne pouvait que s’incliner devant le fait que la Cipher Pol ne se débarrasse pas de ses armes, lorsque l’on se bat avec un poids certain aussi haut dans le corps et attirant inévitablement le centre de gravité d’une personne vers le sol. La tireuse devait probablement se battre en tout temps avec ces armes, vivre avec elles, peut-être même dormir et se doucher avec elles, qui sait. Ce fut donc les pistolets bien accrochés que les hostilités débutèrent, la jeune femme savait comment débuter un match elle cherchait l’immobilisation pour pouvoir poursuivre et envoyé des coups plus importants. Le grand problème de ce fruit restait qu’il était très dur à combattre car très handicapant, le bénéfice de la malédiction de la Zoan lui aurait permis de résister aux torsions imposées. La carapace lui aurait ainsi permit de pouvoir résister mais pour autant, elle ne voulait pas dévoiler sa malédiction, pas encore, pas devant un membre des agences de renseignement de la marine. Elle savait pertinemment que ce pouvoir serait découvert par le gouvernement mondial, peut-être même avait-il déjà tout. Elle devait donc se concentrer pour pouvoir prendre le dessus, pour éviter ses torsions et ses multiplications de coups très représentatif du pouvoir de cette malédiction.
 
La Toupex vit alors que la brune se concentrait largement sur elle, quelques secondes plus tard, plusieurs pétales de cerisier s’échappaient du corps de la belle pour la cacher mais rien ne permettait de cacher sa concentration. La maudite du scorpion remarqua alors deux bras poussés sur elle pour l’entraver dans ses mouvements, elle due alors réagir vite pour éviter de laisser trop de temps à son opposante, elle devait l’incapacité le plus rapidement possible et ensuite rester en mouvement constant pour l’empêcher de faire pousser de nouveaux membres. Elle se dépêcha de franchir la distance qui la séparait de l’agente à l’aide d’un art maîtrisé par les deux combattantes : le soru. Elle espérait que son mouvement rapide empêcherait toute torsion de son corps et lancerait sa contre-attaque.
 
Bien essayé agente.  

 
La verte avait pu observer la puissance qui découlait du regard de la tueuse, elle ne laisserait rien passer et devait se comporter comme elle l’aurait fait devant n’importe quel ennemi. Elle rassembla toute sa force dans son poing droit sans être étonnée de ressentir cette énergie qu’elle ne connaissait que depuis peu se joindre à sa force naturelle, physiquement elle ne lui donnait pas plus de puissance mais elle la ressentait et la confortait dans sa volonté de guerrière. Cette excitation de la bataille qu’elle ressentait devant chaque adversaire l’avait complétement envahit et comme devant chaque ennemi, elle se lâchait entièrement. Elle viserait donc la poitrine de cette femme avec son poing en y aillant mit la grande majorité de ses forces, elle pourrait finir ce combat si la belle ne se protégeait pas, et même avec cela, elle n’en ressortirait pas indemne. Même si elle ne s’en était pas rendu compte, la différence de force entre ces deux-là était non négligeable mais ce fruit du démon… Une vraie plaie.
 
Quoiqu’il en soit, la verte s’amusait et elle ne regrettait pas cette idée de petit entrainement rapide pendant le léger temps de repos en cuisson des plantes destinées à produire les poisons. Un bon échauffement pour ce qui arriverait dans la suite de la vie de Kanäe. Se battre contre une maudite de ce style revenait à explorer une nouvelle expérience.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Sam 15 Oct - 11:35

Fluide
Fendranah avait cru bon de pouvoir prendre de vitesse son adversaire, mais aucune de ses attaques n'avait entamer la défense du Lieutenant. Au contraire ! Elle avait offert une opportunité en or de terminer l'agent gouvernemental en un seul coup ! Fendranah était stupéfait par la puissance qui avait parcouru le bras du Lieutenant. Elle avait déjà combattu une personne détentrice du fluide et savait pertinemment qu'elle n'aurait pas la moindre chance. Distraite par la puissance, elle avait encaissé le coup dans le ventre à pleine puissance. Le choc était tel, qu'elle avait craché quelques gouttes de sang avant que son corps ne s'envole sous l'effet du choc. Alors qu'elle semblait inanimée, la collision avec l'un des murs d'enceinte semblait inévitable.


"-Trente Fleurs !"

Une nuée de pétales de cerisier avait éclaté autour du mur d'enceinte, et trente bras étaient sortis de nuls parts afin d'amortir la violence de l'impact, ils avaient cueilli Fendranah avant de la relâcher au sol. Visiblement éprouvée par la bataille, elle aurait pu demander l'arrêt de l'entraînement. Mais Fendranah avait cette combativité légendaire qui lui interdisait de s'arrêter avant d'être au sol complètement K.O.

"C'est... C'est fourbe ça ! C'est très fourbe ! Mais c'est fort... C'est très fort !"

Encore haletante et pliée par la douleur, Fendranah tentait de se ressaisir avant de s'élancer de nouveau vers son ennemi temporaire. Cette fois, elle n'avait pas croisé les bras pour lancer sa série d'attaques, preuve qu'elle était aussi capable de simplement créer des extensions par la pensée.

"-Seize Fleurs ! Block Fleurs !"

L'agent gouvernemental était en pleine course vers son ennemi, plusieurs bras avaient encore poussés sur le corps du Lieutenant pour tenter de la bloquer. Dans un premier temps, les seize premiers bras tenteraient de l'immobiliser, et dans un autre, les treize autres tenteraient de l'étreindre. Fendranah, elle, avait pendant ce temps pris initiative de faire pousser six autres bras sur chacun de ses avants bras pour tenter de distribuer une série de coup sur le Lieutenant. Mais la tâche était ardue, et le risque qu'une autre série de défense et de coups surviennent était très élevé.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Sam 15 Oct - 12:59

Fin de négociation

 
Les mouvements de la jeune femme et sa concentration ne lui avait donc pas permis de contrer l’assaut rapide de la Toupex, elle avait ainsi encaissé un coup violent mais avait réussi à amortir le choc final. Elle avait été maligne et pouvait ainsi continué le combat, le problème était justement qu’elle souhaitait continuer. Non pas que la verte n’aimait pas les combats d’entrainement mais elle ne voulait en aucun cas blesser cette jeune agente, surtout quelques temps avant sa grande mission de reconquête de l’île désertique. Elle ne se sentait pas cependant de la laisser sur sa faim et sur sa rage tout en estimant qu’il fallait simplement y aller un peu plus gentiment. Elle eut presque envie de se laisser faire  pour permettre à la brune de lui passer quelques coups, cependant tout cela était contraire à de nombreuses valeurs que la chasseresse défendait, et la première d’entre elles : le plaisir du combat. Un chasseur véritable ne laisse pas sa proie filer uniquement parce qu’elle semble plus faible que lui, il ressentira peut-être moins de plaisir à lui donner la mort mais il se devait d’aller jusqu’au bout. La Zoan avait été élevée dans le respect de ces valeurs et s’était promis de les honorer tout au long de sa vie.
 
Perdue dans ses tergiversations, elle ne vit pas le prochain coup venir, la Stal avait déjà tenté une immobilisation et la belle ne pensait pas qu’elle reprendrait le même schéma, elle fut donc surprise de se sentir bloquée sur la grande majorité du corps par les membres supplémentaires de la Cipher Pol. Cette dernière avait encore fait pousser des membres sur son corps, probablement dans le but d’enchainer des coups au corps à corps. Face à une telle constriction, la détenue n’avait que quelques options : faire jouer la force physique pour se libérer en espérant que son adversaire n’était pas plus forte qu’elle, résister à toutes torsions  en augmentant son propre potentiel physique et sa résistance à l’aide de sa malédiction et de sa forme hybride, ou jouer la ruse.
 
Elle se rappelait en effet d’un livre sur la faune marine qu’elle avait pu consulter dans la bibliothèque de sa caserne et dans lequel y était fait état de la technique de chasse impressionnante d’un prédateur. Il s’agissait d’un poisson qui faisait le mort au fond des océans, il se laissait asticoter, toucher et même mordre par ses proies pour qu’elles baissent leur garde, et une fois que le visiteur se sentait en confiance, au moment où pensait avoir le dessus et pouvoir vivre tranquille ou se repaitre du présumé mort, ce dernier lui sautait dessus et le tuait. Il s’agissait d’un style fourbe mais que la mouette affectionnait, elle allait donc encore le mettre en pratique.
 
Elle joua la détention, complétement à la merci de la prise de l’agente en la laissant approcher dans le but de se faire frapper, mais au moment où celle-ci fut arrivée devant l’actrice, celle-ci lâcherait tout et prendrait la toute mesure de sa malédiction. Elle prendrait sa forme hybride, forcerait pour se laisser tomber en arrière et enverrait un coup contondant de queue en direction des côtes de l’assaillante. Celle-ci avait certes prévu beaucoup de membres supplémentaires mais n’avait probablement pas pensé à la queue, un membre supplémentaire était toujours bon à prendre, et pas uniquement pour la paramecia. Le coup visait à la projeter violemment et à la calmer définitivement. Kanäe savait qu'elle frappait fort à cet instant et proposerait ensuite de finir cet entrainement ici, elle ne voulait pas handicaper ou blesser son homologue.
 
Elle ne voulait pas dévoiler son pouvoir, mais l’adversaire était membre du gouvernement et avait enquêter sur le combat entre elle et Caligula, elle avait donc probablement recueillit des témoignages attestant de la présence d’une femme scorpion. Donc, après tout…
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Jeu 20 Oct - 15:53

Zoan
Fendranah n'avait pas cru un seul instant possible de pouvoir atteindre le Lieutenant. Et pourtant, le subterfuge avait fait son petit effet. Mais c'était sans savoir que la jeune avait un fruit du démon singulier. Elle avait donc reçu de plein fouet, le coup de queue d'une femme scorpion ! La propulsant quelques mètres plus loin, les bras avaient disparus aussitôt ne laissant que des pétales de cerisier. Au sol et quelque peu groogy, l'agent du Cipher Pol se relevait, résignée.


"-Bon ça c'est mon problème putain. Je sais pas m'arrêter. Ok Lieutenant, vous avez gagner pour cette fois, ça me va ok ? J'ai eu mon compte je l'admets !"

Elle s'était relevée avec difficulté avant de frotter énergiquement ses vêtements couvert de poussière et de sable. Elle avait aussi secouer ses cheveux pour enlever la désagréable sensation des grains de sable sur le cuir chevelu, de quoi vous rendre fou ! Elle avait alors scruter l'horizon pour voir que qu loin, un épais mur sombre se dressait et avançait lentement vers leur direction. Il faudrait moins d'une heure à ce mur pour être sur eux, et la tempête de sable serait alors très violente.

"-Bon, Lieutenant. Je ne voudrais pas vous pressez, mais. Vous pensez que mes produits sont prêts maintenant ? "

Il avait fallut rassembler des trésors de volonté pour parler au Lieutenant sans que sa voix ne trésaille sous la douleur qui l'habitait encore. Elle se trouvait bien peu soldie face à un Lieutenant, alors comment pourrait-elle l'être d'avantage devant un Décima déterminé ? Elle devait redoubler de force et d'entrainement pour parvenir à ses fins. Ne devient pas le plus puissant pion du Gouvernement qui veut.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Jeu 20 Oct - 16:32

Retour au travail 

 
Le coup avait porté et il avait porté fort, enfin avec toute la puissance que la Zoan avait bien voulu lâcher dans ce coup ultime, elle avait mesuré sa force pour ne frapper trop fort et ne pas blesser la pauvrette. L’agente avait été sympathique et elle ne méritait pas une déculottée monumentale. Il n’en restait pas moins que cette femme était à surveiller, sa malédiction lui offrant un véritable avantage, aussi bien sur une masse importante d’ennemi qu’au cours d’un combat en face à face. Ce fruit de l’éclosion n’avait pas été efficace sur la lieutenante du fait de sa vitesse et de l’écart de niveau et d’expérience qui pouvait exister entre les deux combattantes.  Dans un combat plus équilibré, cette malédiction serait synonyme d’une très mauvaise expérience pour l’adversaire de la brune.
 
Quoiqu’il en soit, cette dernière avait pris un sale coup et se trouvait encore toute retournée, proposant alors d’en rester là. Elle était couverte de sable, tout comme la verte qui s’était laissée tombée pour envoyer son coup furtif et puissant, elle copia donc son adversaire en enlevant les grains de sable qui pouvaient encore se trouver dans ses cheveux ou sur ses vêtements. Elle reporta ensuite son attention sur Fendranah, il était effectivement venu le temps d’arrêter ce combat. L’échange avait été court, trop peut-être, mais restait une expérience intéressante.
 
Oui, je pense que nous devrions en rester là, ça ne sert à rien que l’une de nous soit blessée.  

 
Le sérieux de l’agente refit immédiatement surface lorsqu’elle demanda si les « produits demandés » étaient prêts. Kanäe retourna donc dans la salle de cuisson en se penchant au-dessus de la marmite de confection et humant le fumet qu’il s’en dégageait. En principe, un herboriste qui vérifiait l’avancement de ses créations à l’odeur mourrait assez rapidement, empoisonné par ses propres mixtures, mais la médication de Kanäe lui permettait ses largesses qu’elle ne s’était jamais permise auparavant. Une fois s’être assurée de la couleur, de la texture et de l’odeur de la préparation, la Toupex fut en mesure de répondre au commanditaire des poisons.
 
Oui je pense que l’on est sur un excellent état des poisons, il faut les laisser refroidir et se poser dans les fioles que vous prendrez. Dans environs douze heures ils seront prêts à l’emploi.  

 
Kanäe prit le temps de remplir chaque fiole pour en remplir finalement quatre, avec une telle dose, elle pourrait empoisonner une bonne quinzaine de personne sans difficultés. Une pensée lui vint en tête au moment où elle tendait les récipients pleins à leur nouvelle propriétaire.
 
Je sais que vous en avez conscience mais lors de l’emploi, faites bien attention à ne pas vous en injecter à vous-même ou à un allié. Vous ne seriez pas la première à faire l’erreur.   

 
La mouette attendit que la cliente prennent les produits avant de ranger ses ustensiles dans son sac et de se préparer pour le départ, elle avait hâte de retrouver Bulle et les autres animaux.  
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 151
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Sam 22 Oct - 21:45

Finitions
Fendranah avait accompagné le Lieutenant dans la salle de préparation. Le laboratoire de fortune de la base avait servi à la création de puissants poisons non-létaux en vue de la finalité de l'opération "Nojiko". Nojiko était une opération d'importance majeure pour l'agent du gouvernement, aucune faute ne pouvait être commise. Les pressions s'étaient accentuées les dernières semaines, mais Dubois ne laissait rien paraître à ses agents sur le terrain. Stal avait dû se changer à nouveau pour adopter une tenue plus convenable au rang des Cipher Pol, mais une tenue qui lui l'importunait au possible. Inutile de dire qu'elle n'avait pas fait de manière pour se changer devant la Lieutenant, sans aucune gêne ou pudeur. Après tout, elles étaient des soldats pas des mannequin bon marché de Marijoa. La belle brune, une fois changée s'était adressée directement au Lieutenant.

"-C'est du très bon travail Lieutenant. Soyez sûre que vous serez cité dans mon rapport. L'opération Nojiko intéresse les plus hautes sphères du gouvernement. Merci aussi pour les conseils pratiques de votre cuisine locale. Bref, concernant notre petite entrevue. Jouez votre rôle, vous serez juste vous. Pour les détails supplémentaires, nous avisons sur place. N'oubliez pas votre plus belle tenue pour... Pour voilà... Soyez classe et élégante, ce sera le maître-mot. Aucune arme, aucun animal. Et cachez bien votre pouvoir, tout comme moi d'ailleurs. Quelqu'un viendra vous chercher le moment venu. Nous en restons là pour aujourd'hui. À très bientôt, Lieutenant."

L'agent Cipher Pol avait récupéré ses affaires et les différentes fioles avant de tourner les talons. Toute la préparation de Nojiko s'était déroulée sans encombre jusqu'ici. Il lui restait cependant un dernier détail, un détail crucial qu'elle devait se procurer auprès du Gouvernement Mondial. Mais c'était une autre paire de manche qui ne concernait ni le Cipher Pol Seven, ni le Lieutenant Toupex qui était bien loin de l'étendue de la machination en cours. Elle ne savait pas non plus que l'état-major avait annulée la plupart de ses missions pour pouvoir participer à l'opération Nojiko. Tout était solidement ficelé et nul doute que Stal puisse démontrer au cours de cette mission toute son intelligence et sa violence. C'est une fois qu'elle avait sécurisé ses biens, qu'elle partit de la base pour rejoindre le centre-ville d'Alubarna, Capitale du Royaume d'Alasbata. Ville qui serait bientôt le théâtre d'une machination sans innommable qui ne figurait jamais dans l'histoire et les récits.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1568
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   Sam 22 Oct - 22:24

Nojiko 

 
La commanditaire paraissait satisfaite et contente du produit final, des consignes d’utilisations et de l’efficacité de la préparatrice, pour autant elle ne pourrait vérifier l’efficience de telles mixtures qu’une fois sur le terrain, il ne faudrait pas que celles-ci s’avèrent inutiles. Elle parlait encore de faire figurer son nom dans un rapport soulignant par la même toute l’importance que la jeune herboriste avait pu avoir dans la préparation de l’opération Cipher Pol sur l’île d’Alabasta. A ce sujet, la verte était perplexe, elle ne doutait pas de la bonne volonté de Fendranah ou encore de sa sincérité mais se demandait si le gouvernement mondial accordait tant d’importance que cela aux diverses actions de préparations où la belle avait pu apporter son concours. En somme, et très objectivement, elle n’avait pas fait énormément, seulement une petite falsification de rapport accompagnée d’une préparation de poison, son métier par ailleurs. Au final, elle sentait de plus en plus que cette vaste opération secrète ne lui apporterait peut-être pas autant que ce qu’elle pouvait espérer ou encore que ce que la Stal lui avait laissé entendre. Enfin, elle connaitrait au moins l’excitation de la mission pour reprendre les choses en main sur l’île des sables.
 
La cliente s’était changée et cette seconde entrevue entre les deux femmes semblait touchée à sa fin, l’agente lui adressa une nouvelle fois ses consignes de base pour leur prochaine rencontre : le début de la mission Nojiko. Pour celle-ci, elle ne devait qu’être belle, classe et discrète : rien de bien différent de la personne qu’elle était chaque jour de sa vie. Une dernière consigne qui découlait de ce combat et qui n’avait jamais été abordé avant : aucun recours à sa malédiction Zoan, d’ailleurs la  CP7 cacherait elle aussi ses talents de duplication de membre. Tout cela s’acheva enfin par une prise de congé de la brune qui devrait probablement retourner au reste de ses préparatifs, elle semblait tellement investie qu’elle ne devait plus en dormir.
 
Kanäe, bien loin de ces tracas, réfléchissait déjà à la robe qu’elle porterait le jour J et n’adressa qu’un simple signe de la main à l’autre femme alors qu’elle quittait la salle en direction de Bulle et du reste de la ménagerie. Au sein de l’estomac de la baleine, dans la maison aménagée de la Toupex, dormaient et dansaient au rythme de la baleine-île, les robes de soirée de la lieutenante : Noire, verte, blanche et même rose –ce qui ne ressemblait guère à Kanäe- toutes étaient susceptible de devenir l’élue, mais laquelle aurait ce privilège ?
 
La mouette s’éloignait en gardant à l’esprit qu’elle reverrait bientôt l’espionne, pour cette mystérieuse opération Nojiko.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Présent) La cité des rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Présent) La cité des rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-