Partagez | 
 

 [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Dim 2 Oct - 19:55

  • Ren Tao
  • Fudo
Retrouvailles difficiles
Le coup de Nighty Town avait été un succès et une défaite à la fois. Chacun avait son opinion et le mien était ainsi : mitigé. Restais à voir ce que le Gouvernement allait en tirer comme conclusion. Allait-il enfin nous prendre pour cible comme les grandes personnes que nous sommes ? Me le demandant sans cesse, je savais que quoi qu’il arrive, nous referont quelque chose de dangereux. Et cela dans le but de grandir de plus belle. Le début des Shadow Ghost avait été annoncé et ce n’était pas pour être oublié de si tôt. Les Konan, la Triade, les groupuscules qui se font passer pour de potentiels ennemis publiques... Ils ne seront bientôt que des guignols comparé à nous tant en terme d’image qu’en terme d’actions. Le grand banditisme, la super-violence, le trafique d’arme et de drogue ne verra jamais une telle apothéose que pendant notre “ règne “. L’underwold allait voir un nouveau jour se lever. Et les hors-la-lois un nouveau “ roi “ s’éveiller : moi, nous, SG. Deux lettres qui feront trembler tant la surface que les sous-terrains de ce bas monde.

Du moins, tel aurait été mon opinion si je n’avais pas appris certaines nouvelles et la véritable fin de Nighty Town que je m’étais imaginé...

Soupirant de lassitude, je regardais l’horizon. L’eau semblait calme et pourtant, elle n’allait pas être trop longtemps ainsi, pas avec ce qui était prévu. Laissant la nouvelle membre des Shadiw Ghost ramer, celle-ci se permettait encore de faire des remontrances. Alala... Pourquoi diable l’avais-je accepté ? Sans doute de part le fait que s’était Ayabusa qui l’avait recruté. Quoi qu’il en soit, j’ignorais ses plaintes bien qu’à la longue, elles allaient m’énerver. Je reposais mon regard sur le corps des compagnons de Yao espérant que ce dernier s’en était sortit. Son “ sacrifice “ avait été utile en soit et pourtant, était-il obligatoire. Soupirant, je revins doucement à moi avant de simplement m’exprimer alors qu’une petite pile au milieu de nul part se dessinait enfin.

“ Arrête toi-là... “

La demoiselle ne se fit pas prier, se permettant même de me faire mille et une plaintes de nouveau. Quelle moulin à paroles celle-là. Roulant des yeux, je la laissais me questionner à m’en donner mal au crâne. Mais bordel, elle se la ferme jamais ? Je m’apprêtais à la baffer quand finalement la barque heurta le sable. Nous venions d’accoster sur le fameux lieu de rendez-vous.


Ayabusa / Krake

Les jours qui avaient suivis l’attaque massive avaient été difficile pour chaque membres des S.G et pour cause, les dégâts subits étaient énormes. On ne parle même pas des finances mises à l’eau au sens propre. Un navire important avec des armes originales et deux submersibles à la capacité de devenir volant. Autant le dire, même si les “ Wanted “ faisaient plaisir à voir, est-ce que tout ceci valait tant de sacrifices ? Chacun avait son opinion, mais les valeurs des S.G restaient inébranlables. Il fallait faire avec, telle était la dure réalité.

Se tenant debout sur le pont, l’ex-marine observait l’horizon n’ayant plus que ce petit plaisir. En effet, depuis cette histoire, il avait perdu l’ouïe et obtenue une cicatrice dans le dos afin de protéger Fudo. Krake quant à lui s’en était plutôt bien sortit malgré quelques hématomes. Mais quand est-il des autres ? Fudo avait été sauvé et soignés avant d’être mis en “ congé “ tel un électron libre jusqu’à être convié à cette “ réunion “. Mélina avait eu la chance d’échapper à tout ça et à la surprise générale - et pour le plus grand bonheur de Ren sans doute - Rei avait été absente lors du constat des dégâts ayant visiblement en fin de compte pris la fuite bien avant l’attaque. Mais une chose était sûre, elle était conviée à la fête et nul doute que sa présence allait faire du bruit, surtout quand cette dernière apprendra les pertes énormes au sein de l’organisation.

Ainsi donc, il ne restait officiellement que Ren, Fudo, Rei, Ayabusa, Krake et Mélina de vivant. Les autres étaient supposés morts, capturés ou mis hors jeux. Une nouvelle qui n’avait ravit personne et surtout pas Ren.

L’ex-Marine respirait l’air frais de la mer alors que l’objectif approchait. Krake avait envie de nager, mais il se reposait depuis bien des heures - et il était loin de douter que cette négligence maritime allait causer de gros ennuis - accompagné de Mélina qui remontait le moral des troupes. Le navire qui approchait était le seul restant, celui qui avait été donné aux camarades de Fenko. Malheureusement, suite à une engueulade, ces derniers avaient préférés se barrer plutôt que continuer à attendre que le groupe de mercenaires fasse réellement quelque chose pour récupérer le fameux capitaine sous le joug de Centes.
Bref, les nouvelles n’étaient pas forcément bonnes, et cette réunion allait être le moment d’annoncer un retour à la véritable gloire et démentir les rumeurs comme quoi l’organisation est morte. Et pour cause, il n’y avait pas que les vieux membres d’invités, il y avait aussi les nouveaux.

---------------------


???

Cachés, installés et à l’affût depuis des heures maintenant, le groupe d’hommes et de femmes semblait n’attendre qu’une chose : son feu vert. Chacun étaient prêt à l’action et pour cause, leur présence n’était dû qu’à une seule personne : Ren Tao.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Dim 2 Oct - 21:22



- Réunion PV Ren-



Les événements de Nighty Town marquèrent le début d'une grande histoire pour moi. Certes, si je voulais être véritablement précis, mes premiers pas furent aux côtés d'Ayabusa à Shabaody, ou encore cinq mois auparavant lorsque je rencontrai Kômatsu. A cette époque, moi même je n'y croyais que difficilement, au fait que j'allais réussir. Néanmoins, via cette rencontre et l'appel d'Ayabusa, je me retrouvais bel et bien lancé dans une incroyable aventure. Je mangeai un fruit du démon qui m'accordait des pouvoirs me permettant de tenir face à une assemblée de marines armés de canon pendant un certain temps. Ce pouvoir me paraissait dénué de limite, hormis sa zone d'effet, et plus je le maîtriserai plus je me rapprocherai de mon objectif ultime. L'organisation que je venais fraîchement de rejoindre avait un leader qui partageait mon rêve de devenir un grand de ce monde et il devait avoir d'autres trucs bien plus grands en réserve. Mais cela n'était que la partie visible de l'iceberg. En réalité chacun de ces points positifs n'étaient rien face à toute la contrepartie que j'eus à payer. Premièrement l'échec qu'était devenu Nighty Town suite à la dernière attaque menée par Ayabusa avec mon soutient. Cette attaque causa une immense perte, matérielle bien sûr, mais surtout humaine. Je perdis pour la première fois un être qui m'était proche, Tet. Puis suite à cela, il y eut ma rencontre avec Shir... Mes abdominaux se contractèrent rien qu'à la simple pensée de son prénom. Pour sûr, je n'oublierais jamais cet événement et en aucun cas j'aurais laissé cela se reproduire à nouveau. Regardant une dernière fois ma brûlure à l'avant-bras, je rabaissais la manche de mon pull, avant de saisir mes rames et de me remettre à avancer. L'heure était venue de se regrouper, de revoir Ayabusa, Krake et Ren. Finalement, ces types étaient tout ce qu'il me restait. Après ces évènements, je ne pensais plus pouvoir revenir sur mon île natale et retrouver une vie << normale >>, cela n'était plus possible. Et quand bien même c'était le cas, il était hors de question pour moi de faire marche arrière. Je n'avais qu'un objectif désormais: conquérir ce monde criminel après y avoir acquis ma place et conserver le peu de proches que j'avais à n'importe quel prix. N'ayant encore jamais eu l’occasion de rencontrer Ren, je pensais plutôt à Ayabusa. Après tout, ce fut lui qui me prit sous son aile à l'archipel Shabaody. Enfin, je retrouverai un jour ou l'autre Tet et le sauverai et s'il était mort je me serais renseigné sur les responsables de cet ennemi cybernétique qui causa sa perte. Une fois cela fait... j'avais déjà imaginé un bon nombre de scénario pour ce chapitre de ma vie criminelle, et tous me plaisaient.

-Oh...

J'étais visiblement sur le point d'arriver. Je pouvais voir au loin le navire qu'Ayabusa m'avait décrit lorsque je me mis en route, ainsi l'épéiste et Krake s'y trouvait avec les autres survivants de Nighty Town. J’accélérai donc la cadence. J'y serais dans quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Dim 2 Oct - 21:54

  • Ren Tao
  • Fudo
Prise de conscience
La demoiselle à mes côtés se demandait bien ce que nous venions faire dans ce genre d’endroit. Une île pommée au sens propre sans réel objectif. Déposant au sol les compagnons de Yao - qui n’avait pas donné de nouvelles - j’attendais donc l’arrivée des autres, supportant les remarques de la miss. Jusqu’à ce qu’enfin au loin une silhouette connue arrive à se faire voir. Là encore, voir cette forme me rendait mélancolique intérieurement. En effet, là encore, j’avais appris des choses qui ne me plaisaient pas plus que ça. Les amis de Fenko avaient désertés de part notre manque d’action à l”égard de Fenko. Il faut dire que ces derniers temps, nous étions assez occupé... Bref, je ne remarquais pas la barque qui collait au loin ce navire important. Senshi à mes côtés commençait à se faire bruyante, posant mille et une questions au sujet de cette arrivée. Ignorant ces paroles pour commencer, ce n’est que quand elle me donnait mal au crâne que j’acceptais de lui en dire plus.

“ Ce sont mes hommes, mes compagnons. Tes coéquipiers aussi. “

La miss manquait de pouffer de rire, ayant visiblement un certain point de vue différent du mien quand aux relations humaines avec autrui en mission. Quoi qu’il en soit, elle se fit plus ou moins calme, attendant que les autres arrivent. Une fois à bon port, le navire semblait enfin s’arrêter, laissant les trois principaux membres me rejoindre sur la terre ferme.

Une fois un petit trajet fait, ce n’est qu’en jetant un coup d’oeil vers l’arrière que je vis une petite chose au loin. Hm ? Essayant de distinguer ce dont il s’agissait, voilà qu’une nouvelle barque approchait. Je ne reconnaissait pas la personne et c’est donc naturellement que je me mis sur mes gardes, prêt à attaquer n’importe quel invité non prévu. Mais alors que j’allais réfléchir à quelque chose, voilà que Ayabusa se tourna vers la direction que je regardais et s’interposa.

“ Oh je t’arrête immédiatement, cette personne est mon petit protégé huhu. “

Intrigué, je me demandais s’il s’agissait bel et bien du petit nouveau dont il m’avait parler. Mélina semblait confirmer les dires de l’ex mouette, ce qui me donna un peu plus confiance. Le fameux Fudo ? Je lançais mon regard vers sa position de manière moins hostile qu’avant. La réunion allait enfin pouvoir commencer me disais-je. Tandis que je préparais donc ce qu’il fallait - à savoir une sorte de table faite via des morceaux de pierre et de bois aux alentours - Ayabusa de son côté allait enfin accueillir le nouveau membre qui allait être présenté. Le laissant prendre ses marques, il lui indiqua d’avancer tandis que moi, j’avais pris place.

Les membres se joignirent à moi autour de cette sorte de table improvisée. Une réunion en plein air, drôle d’idée n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, il fallait parler. Ainsi donc, observant chacun, je vins alors à soupirer.

“ ... Je suppose que ce n’est pas nécessaire en temps normal, mais maintenant qu’on est là, autant faire un bilan ensemble hm ? “

Laissant chacun encaisser tout ça, je vins alors à fixer le jeune Fudo, avant de détourner mon attention vers Ayabusa.

“ ... On a perdu gros et il va nous falloir du temps pour recouvrir de nos blessures. Si certains veulent quitter le groupe pour être plus en sécurité, c’est le moment. Mais désormais, on n’est plus que jamais en danger, ainsi va la vie.
Ayabusa, peux-tu faire un bilan plus concret pour informer chacun ? “

“ Je pense que je vais laisser la parole à Fudo, histoire qu’il se présente au passage. Pour ma part, les seules nouvelles que j’ai à apporter pour adoucir tout ça, c’est que deux nouvelles recrues ne devraient pas tarder, ainsi que Rei, si elle tient sa parole, mais vu le ton qu’elle a utilisée, je crois qu’elle a une dent contre toi Ren... “
“ ... Je vois. “

Je me tournais vers Fudo, attendant son rapport afin de m’apporter réellement la désillusion que je refusais jusqu’à maintenant. On avais perdu des membres, du matériel et outre nos ressources financières encore stables, niveau force de frappe, il nous fallait regagner gros pour revenir en course.

---------------------


???

Toujours à l’abri, ils observaient attentivement le mouvement du navire suivis par une barque. Aidés d'un rapport en temps réel par ce qui semblait être des espions déjà présents sur l'île, les inconnus de cette histoire attendaient le bon moment pour frapper, mais voilà qu'une nouvelle embarcation sommaire semblait approcher pour accoster. Les derniers invités à ce rassemblement ?
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Dim 2 Oct - 22:33



- Réunion PV Ren-


Encore quelques instants et je dépassais le navire, laissant en vue la plage d'une île paumée. Pourquoi un tel endroit ? Cela avait peu d'importance, mieux encore, une île perdue semblait être parfait pour se rejoindre et mettre au point nos nouveaux projets. Compte tenu de Nighty Town, Ren Tao était probablement devenu une cible de premier choix pour des chasseurs de pirates ainsi que des marines. De premier choix oui, sûrement pas la plus importante, mais son acte était néanmoins pas rien et n'importe quel marine voudrait le capturer s'il l'avait la possibilité. J'atteignis enfin la plage et rejoins l'attroupement qui s'était installé près d'une espèce de table. Je pris soin d'observer chacune des personnes présentes, une jeune à la chevelure écarlate que je n'avais jamais vu auparavant, Mélina que j'avais rencontré auprès d'Ayabusa lors de mon recrutement peu commun, Krake et Ayabusa. En ce qui concernait ces deux derniers, je les regardais avec plus de compassion et de tristesse qu'autre chose. Je ne pouvais dissocier l'image de Tet à celles de ces hommes, pas encore. Finalement j'avançais vers eux et me fixais devant la table. Mon attention fut dès lors captée par Ren Tao. Je l'avais vu sur des affiches de la marine, ainsi c'était lui mon leader. Celui pour qui je m'étais battu à Nighty Town, celui pour qui Tet était probablement mort, celui pour qui tous les autres avaient été décimés en fait. L'homme prit la parole, il précisait que si certains souhaitaient quitter le navire c'était le meilleur moment pour. Suite à cette réplique, une grimace se dessina sur mon visage, je serrais mes dents et plongeais mes mains dans mes poches pour me contenir. Après ces sacrifices, comment pourrait-on abandonner en cours de route ? Comment pourrait-on trahir la conscience de nos morts ? Qui ferait cela ? Car si quelqu'un se manifestait, je l'aurais sûrement incendier d'insultes avant de me jeter sur lui. Je m'arrachai à mes pensées lorsque Ayabusa m'invita à faire le bilan. Il souhaitait probablement me mettre en avant, dans le but de me faire ma propre place dans cette organisation, j'en avais bien l'attention. Je sortis mes mains de mes poches et commençais donc le bilan.

-Niveau perte... un des submersible-dirigeable s'est écrasé en plein Elème, Shiin qui en était aux commandes s'est fait capturé. On a dû laisser le navire de Mado aux mains des marines... et le dernier a été envoyé dans les profondeurs abyssales. Toutes les personnes à bord, Mado et Tet compris, sont... soit mortes noyées ou brûlées par la déflagration provoquée par l'autodestruction de notre adversaire, soit capturées par ces raclures de....

Entendant mes propres mots, je baissais les yeux, fixais mes chaussures et serrais mes poings. Au final, pouvait-on réellement dire avoir gagné ? Il n'y avait rien de glorieux. La défaite était amère, les pertes laissèrent un vide qui ne pouvait être comblé. Ce monde était à double tranchant, je le savais désormais, mais même en le sachant ça faisait toujours mal. Un monde froid et cruel, voilà ce dans quoi je vivais, au final j'avais toujours vécu dans un tel monde. Je ne le voyais juste pas, j'étais en quelque sorte protégé par ces conneries que m'imposait la société dans laquelle j'étais né. Ces normes morales, ces valeurs, ces règlements, tout ça ce n'était qu'une mascarade permettant de cacher cette impitoyable réalité...

Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Dim 2 Oct - 23:23

  • Ren Tao
  • Fudo
Menace sans précédent
Il fallait tout mettre à plat. Certes nous aurions pu simplement continuer comme si de rien était, mais garder nos “ peines “ ne servait à rien, si ce n’est nous faire du mal. Non, je préférais jouer carte sur table pour clairement savoir qui était motivé à continuer sur cette voix dangereuse et qui voudrait abandonner quand il en avait encore l’occasion. Indirectement, on pourrais voir cela comme une mise à l’épreuve mentale pour voir qui est apte et qui ne l’est pas. Ainsi donc, j’invitais Fudo à faire son petit rapport et il le fit. Je notais chaque réactions, chaque mimiques comme pour l’analyser. Il était jeune et ne semblait pas du genre à être un psychopathe ou personne à qui il manque une case dans sa tête. Pourquoi voulait-il entrer dans le monde des hors-la-loi ? Le monde est parfois remplit de choses étranges n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, je ne pouvais que accepter son choix vu la flamme qu’il m’inspirait. Sans flatteries indirect, je me voyais presque en lui à une certaine époque.

Je le voyais visiblement “ touché “ par ce qu’il venait de dire, tandis que moi je gardais un air presque neutre. On pourrais croire que j’en avais rien à faire, que pour moi les morts n’étaient que de simples “ pions “ délaissés, mais il n’en était rien. Alors que l’assemblée gardait le silence, je me contentais simplement de faire un signe à Ayabusa qui tapota brièvement le dos du jeune homme, alors que ma voix froide se fit pourtant très claire.

“ Ils seront vengés... Comme chaque personnes tombés au combat. “

Une chose assez cliché, venger ses compagnons, principe de fraternité. Pourtant, à mes yeux, je mettais un certain point d’honneur à cela. Les traitres recevront un châtiment et les gens qui n’ont par survécu mais qui n’ont pas tournés le dos seront vengés afin de dormir en paix. Telle était ma manière d’être même si aussi paradoxale cela soit-il, je n’en attendais pas autant quand il s’agissait de moi. Au contraire, je voyais dans mon cas une autre alternative. Mon désir le plus cher était qu’un d’eux reprenne le flambeau de mes idéaux si je venais à être capturé et tué lors d’une quelconque mission. Là est la vraie force d’un groupe qui devient légende, qu’importe les pertes, la “ chose “ devient inébranlable, car une idée, des principes et un idéal est une chose immatériel, à différence d’un être humain.

Soupirant un grand coup, je me permis de simplement allumer une cigarette pour annoncer donc nos nouveaux plans. Il fallait reprendre du poil de la bête et rebondir, sans quoi on allais sombrer comme certaines nouvelles le laissaient croire.

“ ... Il faut recruter des gens, regagner en force de frappe et pour se faire, nous allons voler de l’équipement, lancer des “ offres “. Suite à quoi, nous nous dirigeront vers le centre de Grand Line afin de nous implanter plus sérieusement.
Nos projets vont évolués sous peu, grâce à l’aide de quelques allié(e)s. En attendant de retrouver du poil de la bête, on se fera discret. On ne peux pas se permettre d’être aussi visibles qu’avant, on doit devenir plus furtif jusqu’à nouvel ordre. “

Les mesures à prendre étaient tombées. Même les plus grands doivent parfois faible profil bas et s’était exactement notre cas. Avec les attaques récentes provenues sur les Blues, les renforts avaient été augmentaient, et la marine n’était jamais autant sur son pied de guerre depuis des mois. Comme quoi, à force de secouer des cages, on énerve les bêtes sauvages. Me redressant pour mettre fin indirectement à cette réunion, je vins alors à annoncer la suite.

“ Nous allons nous disperser pour couvrir plus de terrains. Chacun est libre de fonctionner seul, ou en duo. Ayabusa, tu prendras la charge principalement de la communication et du transfert d’informations, ainsi que le recrutement. Les autres, votre tâche sera principalement de trouver de l’armement, laisser planer des rumeurs, jusqu’à ce que soit officiel notre retour. Si les marines pensent nous avoir abattus, on va montrer au monde qu’il en faut plus. Comme je l’ai dis à voix haute, c’est nous qui seront toujours maître de la situation. Ils nous couperont des membres ? Ils repousseront car il restera toujours la tête. Gardez la tête haute, on ne baissera jamais les bras. “

Message se voulant encourageant, je vins alors à regarder l’horizon, voyant une nouvelle barque. Hm ? Faisant signe à Ayabusa je lui demandais de voir de qui il s’agissait, mais les choses allaient vraiment devenir difficiles pour nous.
En effet, alors que la barque approchait et que l’ex-marine allait me dire de qui il s’agissait, voilà que quelque chose explosa sous l’eau, avalant la barque sans préavis. S’en suivis d’explosions soudaines proches de nous me surprenant moi en premier. Et merde... C’est quoi ce bordel ?

Quelque chose sortait de l’eau. Un navire ? Celui-ci semblait recouvert d’une couche spéciale permettant d’être submersible, typique lors d’un voyage dans le nouveau monde ou d’autres endroits sous l’eau. Quelle plaie, qui est-ce ? Le gouvernement ? Aucun pavillon ne semblait l’indiquer, mais je restais sur mes gardes.
Fixant l’immense bâtiment de guerre nous dominant en terme de taille, voilà que la “ bulle “ protectrice explosa. Et petit à petit, des bruits de pas se firent entendre. Un homme habillé de blanc se dévoilait face à chacun de nous. Mon regard s’écarquilla en voyant de qui il s’agissait au loin.


Ouklof masqué, ex chef de Ren

Habillé de blanc, l’homme masqué observait avec attention la petite scène. Un joli groupe que voilà se disait-il, mais rien comparé à son équipe d’élite spécialement venue pour s’occuper de ces quelques hommes qu’il se devait d’éliminer pour des raisons personnelles. Sa stature droite ne laissait voire qu’une chose : quelqu’un de dangereux. Et pour cause, s’était l’ex patron du rouquin un peu plus bas. Portant sa main à son masque, l’homme dévoilait son identité, n’ayant plus du tout honte de la montrer depuis un moment. Ni en terme de vie de tout les jours, que dans sa vie dite underground. Ouklof était peu connu, mais très à craindre de par ses business en tout genre et ses actions violentes ne laissant aucun doute : il marche sur la voie de Konan. Ce n’est pas un rigolo.


Ouklof, ex chef de Ren

Son unique oeil fixait intensément une seule personne : Ren. Et pour cause, sa haine n’était dirigée que vers lui. Cependant, il se jugeait généreux et c’est pour cela qu’il se contente de regarder brièvement chaque compagnons de ce dernier, avant de simplement claquer des doigts. Des bruits de pas supplémentaires se faisant entendre.
Sans plus tarder, voilà que quatre silhouettes vinrent rejoindre l’homme à la carrure d’homme d’affaire. Personnes différentes en terme d’apparence, de carrure, mais ne laissant aucun doute quant à leurs intentions. Tout ceci n’était pas une visite de courtoisie.


A1, A2, A3 et A4

Se dévoilaient quatre personnes. Une sortait du lot de par une carrure imposante. En armure massive tandis que les autres étaient plus “ normaux “. Ils étaient “ ordinaires “ physiquement si on oubliais quelques spécificité telle une cicatrice à l’oeil, des cheveux bleus ou des cernes noires sous les yeux.
Entouré de ces hommes, Ouklof vint alors à poser un pied sur le rebord de son navire, prononçant simplement quelques mots.

“ ... Cela faisait longtemps Ren hm ? Comme tu peux le voir, tu m’as laisser un certain cadeau la dernière fois dans la grange. Mais ne t’en fais pas je ne suis pas rancunier, ou très peu. Je vais faire ça vite et bien, comme tout bon assassin qui se respecte. “
“ Comment diable as-tu survécu ? “
“ ... Simple, en trahissant. Tu pensais vraiment que le gouvernement me mettrait la main dessus si facilement ? Je me suis échappé tout simplement, puis je me suis allié à certaines personnes capable de me remettre sur pied et ... Je suis revenu dans la course. Et toi ? Quand comptes tu enfin les trahir ? Après tout, ne me dit pas que ce sont eux tes compagnons ? “

Serrant les dents face à ces paroles, je savais clairement à quoi il voulait jouer. Je ne devais en aucun cas le laisser continuer de parler et pourtant, il le fit.

“ Ne me dites pas que vous le croyez comme étant votre leader hein ? Ce type est une belle ordure tout comme moi. Saviez vous qu’il a fait semblant d’avoir une amante pour infiltrer un lieu, suite à quoi il a dû tuer cette fameuse compagne et sa famille ? Tout ça pour hm... 100 000 000 Berrys ? Oh, et en tuant toutes les personnes qui l’avaient aidées, car la mission devait rester secrète bien sûre. Haha, le bon vieux temps. “

Serrant les poings, je ne pouvais renier un certain passé, mais tout ceci était avant. Je me contentais de lui dire de la fermer, incapable de prouver le contraire de ses dires. S’il continuait, qui sait si une mutinerie n’aurait pas lieu.

“ Je vais jouer avec vous tous. Voici mes règles : Vous me rejoignez et je vous offre une vraie vie d’aventure avec ce que vous désirez, ou bien... Je vous tuerais purement et simplement. Vivre ou mourir, il faut choisir. “
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Dim 2 Oct - 23:49



- Réunion PV Ren-


Suite à ce détestable bilan, Ayabusa me fit comprendre qu'il était lui aussi touché par cela. Après tout, lui était là lors de cette explosion qui nous avait littéralement volé notre victoire et la vie de nos camarades. Camarades... en réalité je n'en connaissais que deux, Mado et Tet. Me fichais-je des autres ? Étais-je uniquement affecté par la perte de Mado et de Tet ? Ou même simplement par celle du rouquin ? Je ne le savais pas. Pour le coup c'était comme si... comme si ces techniciens n'étaient que des pions remplaçables, sans réelles identités, juste des outils nous permettant de faire avancer les choses dans la direction souhaitée. Pensais-je cela ? Celui que j'étais à Nighty Town l'aurait sûrement pas pensé, mais désormais la question se posait. Cela me gênait, me rendait inconfortable, je n'étais plus à l'aise dans mes pompes, quel rôle jouer ? Etait-ce bien ce que je souhaitais faire ? Non pas vis-à-vis des morts, mais vis-à-vis de ma famille ainsi que de leurs valeurs. Ces mêmes valeurs qui nous étaient au final imposées et qui faussaient nos points de vues, je ne devais pas les prendre en compte. Ça faisait mal de l'admettre, cela voudrait dire que durant tout ce temps, toute ma vie n'était qu'un truquage ? Ren expliquait ce qui allait advenir de l'organisation pour les semaines à venir, je n'avais rien à redire, je ne m'y connaissais pas assez. Certes j'avais lu des histoires, mais encore une fois à quelle point ces dernières étaient-elles truquées par leurs écrivains ? Combien de fois avaient-elles été remodelées par ces derniers dans le but de passer la censure ?

Tous ces questionnements se firent mis en suspens par le manifestement d'un imprévu, quelque chose émergeait bruyamment de l'eau. Tous fixèrent alors un imposant bastion, à sa vue je restais bouche bée pendant un court instant puis me concentrais et pris un air ferme, mécontent.

Un homme masqué, vêtu d'un costard blanc, se pointait alors devant nous avant de retirer son masque. Il dévoila ainsi son visage de borgne, celui d'un criminel aguerri qui semblait vouer une certaine animosité envers Ren Tao au vu de son regard. L'homme claqua des doigts et quatre types déboulèrent comme des bons chiens dressés. Ces hommes de mains n'avaient pas l'air d'être des débutants, deux d'entre eux en particulier me firent frémir, mais je fis mon maximum afin de contenir cette sensation. Ma rage latente prenais peu à peu le dessus, depuis ce satané bilan je n'avais qu'une envie: exploser. Cette gène était étouffante, et le seul moyen pour moi de la faire partir était la colère. J'en avais ras-le-bol des questionnements, des théories, je voulais du concret car seuls les actes allaient me faire avancer et m'apporter des réponses. Ceux d'Ayabusa, de Ren, comme les miens. Le criminel prit alors la parole dans le but de s'adresser au chef des Shadow Ghost qui semblait étonné de rencontrer ce type ici, et pour cause il pensait l'avoir tué. Cet homme en costard racontait alors différentes choses à propos de Ren. Mais ce qu'il apportait là n'était guère important et n'allait pas changer ma façon de percevoir le leader de l'organisation dont je faisais désormais parti. Cela avait beau être encore difficile, mais il me fallait réfléchir avec les normes morales de ce nouveau monde criminel, du véritable monde, et non plus celui que je fréquentais étudiant qui n'était qu'au final qu'un vaste canular. Dans pareil cas, trahir des gens pour réussi et tuer pour de l'argent... c'en était presque banal. Ainsi malgré le fait que ce type et que ces hommes soient bien plus puissant que moi, je ne pus m'en empêcher de lui couper la parole en le pointant avec ma batte.

-Notre leader, comme tu dis, a fait ce qu'il a jugé nécessaire dans le but de réussir son ascension en tant que criminel. Pourquoi devrions-t-on lui reprocher cela ? En rejoignant son organisation, on fait le choix de s'en remettre à lui point barre. Si un jour j'ai le courage de le faire et surtout si nécessité est, je le ferai moi aussi !

Et je le pensais. Je le dis uniquement pour prouver à Ren, mais surtout à Ayabusa que je connaissais le plus ici, que j'étais sincère avec eux et que je comptais bien assouvir mes objectifs, peu importait comment. Si eux aussi l'étaient envers moi et si je réussis à gagner ma place, pourquoi aurais-je dû trahir cette organisation qui me permettra d'atteindre mes fins ?

-Seul son comportement à notre égard provoquera une éventuelle trahison. Mais aujourd'hui n'est pas le bon moment pour en parler, se pointer ici et parler de la sorte c'est défier notre leader et se mettre en travers de notre chemin vers ce qui nous est important. Et ça, je suppose que tous ici à mes côtés ne le supportent pas.




Dernière édition par Fudo le Mar 1 Nov - 21:44, édité 3 fois (Raison : répet' de mots o/)
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Lun 3 Oct - 0:50

  • Ren Tao
  • Fudo
Clash des titans
Inquiet était le premier mot pour définir mon état mental à l’heure actuelle. Que Ouklof soit vivant, s’était surprenant, cependant, dans un tel état s’était une grande nouvelle peu réjouissante. Que devais-je faire maintenant ? Le voilà qui tentait de retourner mes hommes contre moi en jouant sur une certaine morale. Il appuyait sur le fait qu’une personne comme moi était faite pour trahir ses compagnons et que du coup, il valait mieux m’avoir avant que ce soit l’inverse. Tirer avant de se faire tirer dessus, belle philosophie n’est-ce pas ? Ravalant ma salive, je m’apprêtais à contrer ses blasphème quand soudain, une nouvelle voix se fit entendre. Hm ? Me retournant en partie vers le responsable, je regardais en premier lieu l’objet en métal avant de fixer celui qui la tenait : Fudo.

Sa personne était d’une telle honnêteté que j’en étais presque apaisé sur le coup. En réalité, j’avais été troublé de l’apparition d’Ouklof pour ne pas dire apeuré, mais heureusement à Fudo, je regagnais mon calme qui me serait nécessaire. Me retournant vers mon ex leader qui ne semblait pas très heureux de voir que des gens étaient capable de me suivre malgré une possible trahison, il vint alors simplement à jauger le jeune homme. La pression qu’il lui mettait était telle que je ne serais pas étonné s’il tremblait. Mais là n’était pas le but d’Ouklof, bien au contraire, il dénudait du regard le jeune homme usant sans le dire d’une aptitude qu’il avait acquit avec le temps : analysis. Cette aptitude lui permettait de deviner aisément les “ capacités “ physique d’une personne. Ainsi, d’un coup d’oeil et suite à une analyse rapide, il pouvait deviner si la personne est forte physiquement, rapide, agile ou autre. Cependant, celle-ci avait des failles comme le fait de ne pouvoir deviner des capacités qui permettant de masquer sa force réelle à titre d’exemple. Ainsi donc, il se tourna vers moi en souriant d’un rictus moqueur.

“ C’est tout ce que tu peux me proposer Ren ? ... Je suis déçu. “

D’un claquement de doigt, voilà qu’une de ses pions attrapa une lance plutôt imposante et la balança vers Fudo. La rapidité et puissance de tire était telle, que le hors la loi ne pourrait rien faire et quand bien même il aurait eu le temps de bouger, la lance ne pouvait pas être contrée aisément d’un coup de batte. Mais le nouveau n’avait rien à craindre étant donner ma réactivité exemplaire. D’un geste, j’avais attrapé la lance et l’avais empêché sans doute de pourfendre le jeune homme. Il avait parler avec franchise et je ne pouvais pas le laisser se faire avoir si facilement.
Devant mes hommes, je ne comptais pas les laisser se faire manipuler pour si peu.

“ ... Je vous donnerais toutes les explications plus tard, cependant, sachez que lui et moi n’avons plus rien à voir. Considérez le plutôt comme un fantôme de mon passé. Spectre à simplement effacer de cette vie actuelle. “

L’ordre était donner, chacun devait se tenir prêt à la bataille. D’un geste rapide et puissant, je relançais la lance vers le chef, mais tout comme moi, l’objet n’atteint pas la cible, stoppé par l’ex lanceur. Armée de son armure, l’homme s’élançait dans les airs, suivis de ses compagnons, tandis que moi, je m’élançais vers mon ex chef, déterminé à l’éliminer une bonne fois pour toute.

“ Tuez les !!! “ “ Tuez les !!! “ Nous exclamions nous simultanément.

L’instant actuel se transformait en combat de gladiateur à l’air libre. Atterrissant sur le navire de l’homme trafiquant d’arme et assassin, je le fixais, l’air devenant bien plus que pesant. Nous nous toisions, prêt à en découdre. Il souriait et moi j’étais dégoûté de le voir de si près. Le moindre geste allait vraiment déclencher le clash du siècle.

“ Tu te souviens de la fois où je suis venu te chercher ? “
“ ... Que trop bien. Mais ça ne se passera pas comme ça. “
“ Oh ? “

D’un geste, je me propulsais vers lui prêt à lui asséner un coup de poing, mais ce dernier contra avec une même attaque du genre. Sa précision et rapidité ne laissait transparaitre qu’une chose : haki de l’observation. Moqueur comme à son habitude, il tenta de me frapper dans l’estomac, mais à mon tour je fis de même. Duel comme contre un miroir ? Voilà qui allait être bien ennuyeux me disais-je.

“ C’est tout ? “

---------------------------------



A1, A2, A3 et A4

Se redressant à tour de rôle, chacun semblaient prêt à tuer. Une froideur semblable à Ren plutôt troublante. Un terrible secret se cachait derrière chacun d’eux, mais là n’était pas la question.

Dans un premier temps, l’homme en armure plus qu’imposante vint alors à prendre pour cible Fudo. Levant un immense marteau avec une forme de tête de dragon, ce dernier se mit à luire d’une certaine lueur avant de laisser des flammes naître. Pour les connaisseurs en arme, celle-ci était anciennement perdue, mais visiblement, elle avait été retrouvée. Ayabusa s’était interposé entre lui et Fudo ayant décidé de s’en occuper. Lançant un regard au jeune hors la loi, celui-ci lui fit signe de faire autre chose, couvrant ses arrières.

Après l’homme en armure, chacun prenait quelqu’un pour cible ou était prit comme cible. La demoiselle aux cheveux bleus se mis en face de la demoiselle au caractère chiant, plus loin, l’homme à la cicatrice à l’oeil se mit proche de l’homme requin, le défiant clairement du regard alors qu’une pseudo cape flottait dans l’air, ailleurs, et finalement, le dernier opposant se mit à coller Fudo, ne semblant pas aussi dangereux que ses comparses de part son air blasé. Et pourtant, A3 n’était pas à sous-estimer, mais ça, le Fudo allait vite s’en rendre compte.

La tension était à son apogée et pour cause, le clash des titans venait de débuter. Telle un bal d’ouverture, chaque adversaires commençaient.

A1, l’armure géante lançait un coup de marteau terriblement menaçant sur l’ex-marine qui s’empressa de bloquer le coup via ses épées, et la contre-attaque fut rapide avec l'intervention de Mélina qui tenta de pénétrer l'armure d'un coup d'épée en vain.
A2, l’homme à la cicatrice effectua un mouvement rapide qui fut aussi bloqué par son adversaire, à savoir Krake. Le haki de l’armement se faisait dès lors voir chez l’homme requin qui s’en servirait afin d’en finir au plus vite.
A4, la belle aux cheveux bleue se faufila jusqu’à la combattante timbré avec pour objectif de lui saisir une main, mais au lieu d’arracher le bras entier, elle ne fit que rencontrer une grosse résistance, chose qui la surprit et immédiatement, la combattante des S.G contra le coup en envoyant avec fourberie une droite vers son adversaire qui encaissa de plein fouet.
Quand à A3, le garçon à l’air blasé, il se contenta de fixer le jeune homme en face de lui à la batte. Il ne semblait pas satisfait de l’avoir comme adversaire et pour cause, il l’ennuyait lui et son regard. Il ne fit rien, le sous-estimant clairement avec son air de deux airs.

Voyant que la situation était sous contrôle, je me détendais quelque peu, alors que moi et mon boss nous échangions des coups rapides et précis, mais tandis que je poussais un profond soupire de soulagement, voilà que la voix du boss retentit à mes oreilles.

“ Tu penses vraiment que c’est ça la force de mon équipe d’élite ? ... Allons... Ce sont mes plus belles créations. “

Une phrase qui ne laissait présager rien de bon.


A1 ( lv ? ) vs Ayabusa + Mélina
A2 ( lv ? ) vs Krake
A3 ( lv ? ) vs Fudo
A4 ( lv ? ) vs Senshi

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Mer 5 Oct - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Lun 3 Oct - 6:23



- Réunion PV Ren-


Suite à mon intervention, un silence pesant s'installait et l'homme au costard me fixait longuement. Un regard glacial et dérangeant, comme s'il sondait mon esprit, comme s'il tentait de m'écraser via ses simples yeux. Après un moment, un léger sourire se dessina sur son visage et il s'adressa à Ren. Déçu ? De quoi ce type parlait ? J'eus à peine le temps d'esquisser une idée de réponse qu'un de ses gars, le gros en armure, balança sa lance dans ma direction. Rapide, beaucoup trop rapide par rapport à ce que j'avais à faire jusqu'à maintenant. La distance nous séparant était bien plus faible que celle qui me séparait des canons à Nighty Town, je n'avais ici pas le temps de former ma zone et de dévier cette lance où de la transposer. J'étais foutu, jusqu'à ce que Ren apparaisse subitement devant moi et stoppa net la lance d'une seule main. La pression venait de monter d'un cran, je reculai d'un pas afin de m'éloigner de cette lance meurtrière dont la pointe touchait quasiment mon front. Après nous avoir dit qu'il nous expliquerait toute son histoire relative à ce type en costard, il renvoya à son expéditeur l'épieu qui fut de sitôt stoppé par son propriétaire.

Après ce retour à l'envoyeur, le leader des Shadow Ghost s'élança en direction du navire adverse tandis que les hommes de mains de l'ancien chef de Ren firent de même vers nous. Dans un premier temps, l'armure géante se pointa devant moi. Grimaçant, je me préparais à faire apparaître ma zone lorsque Ayabusa déboula et m'indiqua qu'il s'occupait de lui. Pour le coup, je n'allais pas contester. Ce type était bien trop fort pour moi. Faisant quelques pas vers le centre de la plage, un des types se mit en travers de ma route avant de me dévisager. Hochant la tête, j'ouvris mon sac avant de faire passer sa bandoulière en travers de mon buste. Ainsi j'étais dans la capacité de me battre sans trop de soucis, tout en ayant à portée de main mes balles si importantes pour moi. Enfin, de ma main droite, je serrais fermement le manche de ma batte avant de la faire tournoyer. Je ne comptais guère utiliser mon fruit du démon en début de combat, valait mieux avoir un aperçu de la puissance de ce type avant d'activer mon pouvoir qui pouvait être facilement épuisant. Après quelques secondes à la faire tourner, je bondissais promptement vers le type blasé avant de tenter une première attaque écrasante avec ma batte. J'avais nommée cette dernière Pulse car elle était quelque peu différente d'un swing basique. C'était mon premier combat réel, en un contre un. J'appréhendais évidemment, mais il fallait bien se lancer pour avancer et je préférais le faire le plus vite afin que l'adrénaline me permette de ne pas laisser une quelconque peur prendre le dessus. J'étais au courant de ma situation, énervante, j'étais probablement face à quelqu'un de bien trop fort pour moi. Je canalisais du mieux que je pus mon envie d'exploser pour ma propre sécurité, mourir bêtement ici n'avait pas d’intérêt et ça aurait été trahir ceux qui m'avaient protégé récemment aux dépens d'une partie de leurs sens, ou encore de leur vie.



Spoiler:
 


Dernière édition par Fudo le Mar 1 Nov - 21:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mar 4 Oct - 0:35

  • Ren Tao
  • Fudo
Clash des titans
Créations disait-il ? Que voulait-il dire ? Je ne comprenais pas ce que signifiait cela, mais le connaissant, cela ne laissait présager rien de bon. Malheureusement, je n’avais pas le temps de prévenir mes compagnons, ils se devraient de faire avec jusqu’à ce que je sois libéré de ce type, chose qui allait prendre du temps me disais-je. Lui faisant face, nous échangions des coups simultanément sans arriver à réellement nous toucher. Un tel échange de coups allait vite devenir lassant et pourtant, de nous deux, c’est lui qui brisa cette “ égalité “. En effet, alors qu’on étais entrain de se foncer dessus pour se donner un coup dans le ventre, je vis son poing se recouvrir d’une substance noire. Le haki de l’armement aussi ? Trop tard pour esquiver, le contact eu lieu entre nous et de nous deux c’est bien moi qui pris le plus de dégâts. Crachant du sang, je fus repoussé sur quelques mètres. J’étais surpris, c’est un fait, mais ça ne devais pas être la fin pour moi, oh que non. Le fixant froidement de mes yeux couleur or, je repris mon souffle et me mis à respirer le plus calmement possible. Surtout, ne pas céder à la panique ou la colère, sans quoi, mon esprit serait parasité et je ne pourrais pas combattre correctement. Je réfléchissais tout en combattant afin de donner le meilleur de moi même. Je me demandais bien comment l’avoir, devais-je vraiment utilise “ ça “ dès le début ? Non, ma fierté m’en empêchait, je me devais de le vaincre sans faire cela. Ravalant ma salive, je me propulsais d’un seul coup vers lui, mais il stoppa mon attaque. Attrapant mon poignet, il me frappa à plusieurs reprises sans me lâcher, visiblement lassé de ce genre de rush.

“ Franchement... Vu tes aptitudes physiques, tu penses vraiment avoir besoin de ça pour être fort ? Pitoyable. “

D’un geste expert, l’homme arracha ma manche et le dispositif à mon poignet. Un de mes deux gants était arraché et envoyé plus loin. Tsss... Prenant immédiatement du recul en lançant quelques lames, il esquiva sans sourciller. Il avait gagné en force me disais-je, mais jusqu’à quel point ? Les attaques frontales s’enchaînaient et les choses se montraient plus difficiles que prévu, cet homme était aussi fort que beau parleur comme autrefois. Mais moi, j’avais aussi grandit.
Repoussé une énième fois, j’essuyais le sang sur mes lèvres d’un revers de main avant de soupirer à mon tour. Il fallait en finir...

“ Je voulais pas, mais tant pis... Salop. “

Le regard d’Ouklof était rivé sur moi et soudain, il prit une mine amusée en voyant mon “ image “ se décupler. Une technqiue qu’il avait connu, mais pas sous cette forme. Me mettant à tournoyer lentement autour de lui, il se mit à rire me sous estimant.

“ Tu penses vraiment m’avoir avec cette vieille technique ? Allons Ren... Ne me prends pas pour un idiot. “
“ Regarde bien... “

Sur ces mots, interrogatif au début, celui-ci vint alors à perdre son sourire. En effet, d’ordinaire, il saurait qui est le vrai Ren, mais à sa grande surprise, il ne ressentit plus de voix. Autant les images rémanente de ma personne n’avaient pas de voix, mais moi, cela le surprenais. Il n’était pas capable de déterminer lequel des Ren autour de lui était le vrai et pour cause : j’utilisais mon haki de l’observation avancé. Au prix d’une concentration exemplaire aux limite de la sérénité humaine, j’éteignais ma voix à la limite du réel. Additionné à ma technique de marche silencieuse et spéciale, j’embrouillais totalement l’ennemi. Le regard de mon boss devenait perçant.

“ Tsss... Un simple tour de passe-passe, mais n’oublie pas que je sais que quand tu attaqueras ces images disparaitrons. “
“ C’est là que tu te trompes... “

Intrigué, il vit effectivement les “ clones “ foncer sur lui et le frapper. Seul un coup eu une réelle connexion avec lui, mais elle fut suffisante pour l’envoyer boulet contre un mât. Une première humiliation pour lui, qui en soit me redonnait confiance. Je pouvais le vaincre cette-fois. L’homme se relevait avec une mine énervée.

“ Toi... “

---------------------------------



A1, A2, A3 et A4

A1 avait un certain challenge en apparence contre Ayabusa aidé de la petite Mélina. Cet épéiste n’était pas QUE un cerveau d’après sa manière de se battre et l’homme en armure n’en était que plus content - un peu moins à cause de la petite discrète qui était plus une gêne qu'autre chose - malgré lui. Après tout, pour ce dernier, il était ennuyant d’écraser des moucherons, non, pour lui, il n’y avait rien de plus satisfaisant d’écraser des moucherons qui en valent la peine avec son marteau, plutôt que du menu fretin. Cela rendais la corvée - qui consistait à nettoyer son marteau couvert du sang de son ennemi - plus agréable en fin de compte. Mais les échanges de coups avaient beau être intense, très rapidement, le membre de l’équipe d’élite d’Ouklof sentit son impatience monter. Il était temps de passer à la vitesse supérieur, à voir si son fameux adversaire serait à la hauteur ou non. La seule chose qu’il lui dirait, c’est qu’il était méritant de l’amuser assez pour utiliser “ ça “. Coupant court au combat un bref instant, il ingurgita une sorte de pilule avant de se placer en face de lui. Il semblait comme avant et pourtant ... Le plein potentiel de cet homme allait enfin se dévoiler.

A2 de son côté multipliait ses assauts contre l’homme poisson et malgré son haki de l’armement, le requin tenait fébrilement. Hors de l’eau, le requin n’était pas des plus à l’aise et c’est pour cela qu’il tenta même de faire basculer son adversaire dans l’eau, mais alors qu’il comptait y arriver, alors que sa prise se faisait ferme, l’homme contre Krake asséna à ce dernier un coup qui allait en surprendre plus d’un. Tel un célèbre corsaire ( ou ex-corsaire ? ) un éclair noir vit le jour. Le coup envoya valser le requin un peu plus loin en plus de légèrement le blesser. Soufflant sur le coup, l’homme prit alors une sorte de cacheton, avalant ce dernier d’une traite, se mettant à son tour à dégager quelque chose de spécial.

A4 elle tenait bon face à la folle des SG. Les coups étaient comme Ren contre Ouklof, ça se rendait coups pour coups sans vraiment arriver à en découdre, mais alors qu’elle pensait l’entraver, voilà que quelque chose attaqua dans la combattante des S.G. Arrachant ce dont il s’agissait, la guerrière à la force surhumaine fut surprise de voir que ce qui l’avait attaqué n’était nul autre que des cheveux. Grimaçant face à l’acte de la barbare, la demoiselle aux cheveux azurés la relâcha avant de la foudroyer du regard. Elle avala une pilule avant de simplement lui faire face avec sa stature de femme stricte.

A3 lui était là, contre le prodige des SG. En effet, il observait simplement son petit adversaire tenter quelque chose. Sa technique ne l’impressionnait pas et cela se traduisait par un regard si “ moue “ qu’il en aurait de quoi en énerver plus d’un. Pourquoi diable avait-il eu à le choisir lui ? En effet, le petit teigneux fonçait sur lui avec une frappe si prévisible que pour la stopper, il se contenta de lever la main. Attrapant la batte, la seule surprise était la force de frappe et l’onde de choc accompagnée du coup. Prit de court, l’homme mit un genoux à terre, ce qui eut le don de l’emmerder. Fierté et égo... Tout ça donnait un coktail explosif que Fudo allait subir. À différence de ses comparse, le numéros 3 n’allait pas prendre sa pilule, pas maintenant, cependant, des changements physiques se faisaient voir. Ses dents poussaient pour prendre des allures de requin. En effet, l’homme était un hybride homme poisson et allait le faire sentir passer auprès du jeune homme. Il invita la racaille à montrer ce qu’il avait, prêt à prouver qu’il était faible au point qu’il n’avait pas besoin d’utiliser plus de 50% de sa force.


A1 ( lv ? ) vs Ayabusa + Mélina
A2 ( lv ? ) vs Krake
A3 ( lv ? ) vs Fudo
A4 ( lv ? ) vs Senshi

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mar 4 Oct - 6:17



- Réunion PV Ren-


Mon adversaire ne bougea pas durant ma course, il se contentait de me regarder comme si je n'étais qu'un vulgaire insecte, il ne me considérait clairement pas comme étant à son niveau. De ce fait, ce fut avec une bien plus grande rage que je comptais l'écraser avec ma batte. Néanmoins, ce type l'attrapa juste avant qu'elle n'atteigne le haut de son crâne. J'écarquillais alors mes yeux face à un tel spectacle, il venait de stopper net ma plus puissante attaque physique. L'onde de choc engendrée par le coup lui fit seulement mettre un genou à terre, je compris à cet instant que je venais de commettre une grave erreur d'être venu au corps-à-corps. De là, ses dents se modifièrent, qu'était ce monstre ? Affligé par ce phénomène, je souhaitais prendre mes distances, cependant la monstruosité ne lâchait guère prise sur ma batte. Sa main était agrippée à l'arme, son emprise était telle que je ne pus la mouvoir ne serait-ce que d'un millimètre. Si je n'agissais pas dans l'instant, j'allais prendre plein tarif.

-Espèce de...

Sans plus attendre, je lâchai ma batte et fis un bond en arrière tout en ramenant mon poing devant mon buste avant de l'ouvrir d'un coup, il n'y avait plus de doutes à avoir, pas d'observations possibles. Ma zone apparaissait et cette fois-ci j'en étais le centre. N'attendant pas plus longtemps et ne voulant pas que le type ait l'opportunité d'utiliser mon arme contre moi, je plongeai une main dans mon sac pour en ressortir une balle puis croisai les doigts avec l'autre main. La batte apparue alors dans ma main gauche, la balle, elle, allait sûrement se faire broyer par l'étreinte de la chose qui me faisait face. Dans quel pétrin nous trouvions nous ? Il fallait encore que le sort s'acharne sur nous... sur moi. Je n'eus le temps d'évaluer la situation des autres face aux comparses de mon opposant. J'espérais simplement que cela se passait mieux que moi, car je le voyais clairement: j'étais dans une situation désavantageuse, dans la merde jusqu'au cou. Aucune voie de retraite possible, il n'y avait rien d'utile vis-à-vis de mes capacités sur cette plage. En temps normal j'aurais pu utiliser une technique que j'avais découvert quelques temps auparavant pour gêner les potentiels déplacements de l'humanoïde. Mais là, avec ce sable à la noix, je ne pouvais tenter une telle manœuvre, c'était perdu d'avance. Merde. Je restais ainsi sur mes gardes, sachant que ça allait faire mal d'une façon ou d'une autre.




Dernière édition par Fudo le Mar 1 Nov - 21:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mar 4 Oct - 15:01

  • Ren Tao
  • Fudo
Clash des titans
Une ouverture venait de se créer, je le sentais. L’expression de mon ex chef était sans appel : il était prit de court. Ma tactique allait fonctionner ou alors je venais de griller mon joker bêtement. Fou de rage cette fois, il se propulsa vers moi en tentant de me donner un coup droit auquel je tentais de répondre via une feinte et avec un certaine étonnement, il semblait hésitant. Pourquoi donc ? Parce que grâce à mon haki avancé, j’annulais d’une certaine façon le sien. Le gouffre entre nous ne semblait pas si grand et de ce fait, il n’arrivait plus à “ lire “ mes mouvements avec autant d’avance. Ma feinte fonctionna et je le repoussais violemment. Mon haki était efficace et donc il me fallait en finir au plus vite. Prenant un peu mes aises, je me rua sur lui, mais il me décocha une droite recouverte de haki qui stoppa nette ma tentative de finition. Même en désavantage, il ne comptait pas abandonner hein ? Se redressant en titubant légèrement, il grognait tout comme moi quand je suis mécontent. Un chien enragé, voilà ce qu’il est.

“ Tu paies rien pour attendre Ren... Il semblerait que je doive aussi en arriver là. Tu es une plaie jusqu’au bout de ta vie hein ? “

Sortant d’une de ses poches une fiole, j’observais le liquide rouge qui était contenu dans le tube de verre. Qu’est-ce que c’est que ça hein ? Arquant un sourcil, je tenta de la briser en lançant une lame dessus, mais il mit hors de portée cette chose via un geste vif et précis. Débouchant la petite fiole, je me posais trop de questions et c’est ainsi qu’il avala cette dernière d’une traite sans hésitations. Quelque chose changea alors en lui, je ne saurais l’expliquer, mais si je devais expliquer mon ressentis je devrais me comparer à une bête. Mon instinct me disait que quelque chose de dangereux me menaçait. Et cet instinct, une demoiselle dans le submersible l’eut, ses oreilles se dressant sur sa tête.

Immédiatement, je me mis alors sur mes gardes n’aimant pas cette impression. Et quand je jeta un coup d’oeil vers mes compagnons, je pouvais alors ressentir la même chose. Se pourrait-il que ? Foudroyant du regard Ouklof, je vins alors à le questionner.

“ C’est quoi cette merde ? “

“ Oh ? Tu as remarqué ? Héhé... “

Son ricanement ne me disait rien de bon. Il fallait agir rapidement. Fonçant vers lui, je voyais bien qu’il ne pouvait pas lire mes mouvements, pourtant, au moment même où mon poing frappait son visage, il fit de même. La vitesse de son mouvement était telle que je n’avais rien vu venir. Sa férocité était décuplée pour une raison que j’ignore et je fis doucement le lien entre sa fiole et cette nouvelle force. M’écrasant contre un mât, j’en eu le souffle coupé, alors que la silhouette de mon chef approchait de moi, visiblement plus sombre que d’habitude.

“ La science est une chose incroyable Ren... Si tu étais resté avec moi, tu aurais pu t’en rendre compte. L’homme est fait de forces et de faiblesses. Toi, tu as une certaine agilité naturelle, moi, j’ai une force supérieur. D’autres ont des maladies qui les invalides... Mais grâce à la science, on peut transformer des gens tu savais ? C’est ce que mon produit miracle a fait. D’ailleurs, ces gens qui sont avec moi, tu veux savoir un truc ? ... Ils étaient tous condamnés, jusqu’à ce que je leur donne cette fiole huhu. L’agent Omnicron, c’est son nom. “

Ses révélations ne me faisaient ni chaud ni froid et pourtant, il continuait comme s’il était persuadé que ça allait me faire changer d’avis, ou me faire peur.

“ Cet agent est une solution qu’on pourrais qualifier de miracle. La substance dans un premier temps purifie le sang, nettoyant chaque imperfection, mais j’ai découvert qu’elle ne faisait pas que ça. Non... Elle nettoie ok, mais ... Elle renforce aussi les cellules avant de les délaisser. Double tranchant certes, mais tu vas voir le potentiel qu’on peut atteindre grâce à cette chose. “

Ainsi donc, s’était ni plus ni moins une sorte de drogue qui boost un certain temps avant de laisser tout faible ? Deux solutions s’offraient à moi : affronter le dopé et attendre l’instant où il se relâcherait, ou alors combattre et le vaincre. Ne sachant quoi faire, je m’écartais de lui alors qu’il brisa sans mal le fameux mat derrière moi. D’ordinaire, un épéiste pur aurait fait ça sans trop de mal, ou un géant, mais là, il l’avait fait comme si s’était naturel. Ouvrant grand les yeux, je tentais de garder mon calme, me rendant compte que le combat ne faisait que commencer.

“ Observe, l’équipe Cataclysm entre en action... “

---------------------------------



A1, A2, A3 et A4

A1, alias Iron-Knight était l’élément brute de l’équipe. Sa force et ses compétences martiales étaient aussi élevées que sa carrure imposante. Il tenait désormais tête au duo d'épéistes expérimentés sans mal et pour cause, dopé désormais, il était capable de rivaliser avec Ouklof en terme de force brute. Ses coups de marteau réussissaient à mettre à genoux Ayabusa et repousser Mélina qui déviaient principalement les jets de flammes du marteau, mais jamais ils n’arrivaient à contre-attaquer. Le chevalier de métal écrasait son ennemi en terme de prestance et il allait vite l’achever si l’occasion se présentait. Donnant un puissance coup de pied dans le ventre de l’ex marine, il avançait vers lui sans s’attendre à la suite. En effet, loin d’avoir abandonné, l’ancienne mouette donna un coup rapide et puissant ajoutant son style d’épéiste pour électrocuter au maximum le poignet du colosse qui avançait vers lui. La surprise était telle, qu’il lâcha son marteau légendaire, mais cela n’allait pas suffire à l’arrêter, car avec ou sans arme, il restait un véritable Goliath face à petit David. Il traita la pseudo mouette comme un vulgaire chat qu’on maltraite en lui tirant la queue, le faisant valdinguer plusieurs fois contre le sol, avant de l’envoyer plus loin, à moitié inconscient avant d'enchaîner avec Mélina via une simple baffe.

A2, dit Black-Thunder ne portait pas ce surnom pour faire joli et pour cause. Avant d’être sérieux, ses coups étaient simplement classiques, mais depuis peu, ils semblaient créer une foudre noire. Celles-ci n’étaient pas sans rappeler un coup fétiche de Ren, mais à un tout autre niveau, comparable à celui d’un certain Corsaire. Brutal, fracassant et précis, il frappait à plusieurs reprises le requin qui malgré sa force et son haki avait du mal à contrer les attaques incessantes de l’homme poisson censé être plus résistant que son adversaire. La balance venait de pencher pour le foudre noire.

A4 elle n’était autre que Tempesta-Azul. Et la combattante allait vite comprendre pourquoi. Autrefois assaillit par de simples mains, désormais, c’est une véritable tempête bleue qui s’attaquait à la miss. Les cheveux de la demoiselle gagnaient en longueur et attaquaient son adversaire en la submergeant de toute part, laissant presque croire que l’océan s’écrasait sur elle. Dépassée, Senshi avait beau utiliser ses atouts, elle n’arrivait pas à avancer et approcher son adversaire. Elle subissait cette offensive sans savoir comment s’en sortir, à court d’idée pour la première fois de sa vie. Un peu de jardinage n’aurait pas été de refus pour le coup.

Quant à A3, ce dernier n’avait pas encore révélé sa vraie nature jusqu’à maintenant. Semblant plus sauvage et brutal qu’avant, il observait Fudo avec un regard de prédateur. Quoi de plus digne de la part d’un demi homme poisson requin tigre ? Hypnotisé par son amuse-bouche du jour, il ne fit même pas attention à l’artifice de Fudo qui eu l’effet d’échanger une balle avec sa batte. Comme imaginé la balle fut carrément broyé dans la main de l’hybride. Deadly-Shark ne faisait que montrer le bout de son nez. Désirant s’amuser avec son jouet du moment, il se propulsa avec une telle force qu’il semblait presque apparaitre devant Fudo. Ni une ni deux, il le gratifia d’un coup de boule au pouvoir destructeur. Mais il ne s’arrêtait pas là, car il tenta d’attraper sans plus tarder le poignet du jeune homme pour lui éviter d’être propulsé en arrière. Après le coup de tête, il entreprit un coup de poing dans le ventre où cette fois il le lâcha. Il prit une pose de sprinteur et s’apprêtait à se propulser telle une fusée, montrant les dents avec pour objectif de le déchiqueter dans les airs. D’un coup, il disparu, mais alors que Fudo allait sans doute imaginer le pire, voilà que quelque chose interrompit la charge meurtrière de l’hybride. Seul le haki de l’armement empêchait la mâchoire du demi requin d’être brisée suite au coup de la nouvelle individu.


Rei, Seconde des S.G

La miss était là, reposant les pieds au sol. Son air menaçant était tel, qu’il ne laissait aucun doute : elle était hors d’elle. Elle s’était juré de ne plus intervenir dans les conneries de son “ copain “, cependant, les choses partaient trop en couille pour elle. Ainsi donc, dégainant sa lame noire, elle jeta un regard au jeune homme sans rien rajouter. Retournant son attention vers l’adversaire qui se remettait de son coup, elle le laissait cracher quelques insultes et prendre une chose en bouche. N’aimant guère ce qui se passait autour d’elle, elle n’avait plus qu’une seule idée : se débarrasser de ces types et parler à Ren au plus vite. Elle l’avait laisser taxer une île abusivement, attaquer une île gouvernemental, faire du terrorisme, laisser mourir des esclaves, mais là, elle ne pouvait plus laisser passer ça. Elle allait éliminer ces gens qu’importe le sang qu’elle fera couler ou qu’elle perdra. C’est Ren qui allait prendre cher une fois tout ça terminé, la louve se le jurait.

Loin d’être prit au dépourvu, le demi requin fonça alors sur le nouveau duo du combat géant qui venait de naître : Fudo et Rei vs A3.



A1 ( lv 36 ) vs Ayabusa + Mélina
A2 ( lv 36 ) vs Krake
A3 ( lv 35 ) vs Fudo
A4 ( lv 35 ) vs Senshi

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Mer 5 Oct - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mar 4 Oct - 16:17



- Réunion PV Ren-


Même si je me trouvais au centre de ma zone, endroit où j'étais censé être à mon plein potentiel, je ne le sentais vraiment pas. Aucun échappatoire possible. J'aurais pu essayer de gagner de la distance en balançant une balle et en échangeant ma position avec elle avant qu'elle ne quitte ma zone. Mais même ça serait sûrement vain. Rien n'était assuré pour moi et pour cause la monstruosité me faisant face disparu l'espace d'un instant avant de réapparaître juste en face de moi, lorsque son crâne percuta le mien. Ce coup fut si violent que je lâchai prise sur ma batte et laissai tomber quelques balles de mon sac. Ma zone se dissipa elle aussi pendant que je fus momentanément projeté en arrière. Cependant, mon adversaire n'en avait pas fini et m'attrapa par le poignet afin de me garder à portée, il me tira brusquement vers lui dans le but de m'infliger de poing dans le ventre. Ce dernier fit remuer quasiment tous mes organes, j'en crachais du sang mélangé à de la bile alors que je fis cette fois-ci propulsé au loin. Je tourbillonnais à ras-du-sol tandis que j'essayai d'apercevoir entre deux rotations la silhouette - au moins - de l'humanoïde. Celle-ci n'était plus visible. Mon heure était sans doute venue, mon périple s'arrêtait donc là, à son début.

Ce fut au moment où je tombai au sol que je me rendis compte qu'une force supérieure avait décidée de me laisser vivre quelques moments de plus. Je me relevais donc, encore secoué par ce déchaînement de violence, puis observais à quelques mètres de moi mon adversaire aux prises avec la soi-disant force supérieure, une jeune femme à la même chevelure que Ren. Me remettant sur pied, j'essuyais mes lèvres en tentant de comprendre ce qu'il se passait. C'était simple pourtant, on venait de me mettre une bonne branlée puis on me sauva. Un frisson parcouru tout mon corps quand je pensais à ce dernier mot. J'aurais pu mourir si cette femme n'était pas intervenue. Moi, un gamin de dix neuf ans, tué sauvagement en quelques secondes seulement. Sans plus de considération, moi Zetsu Fudo aurait pu mourir. Mon destin volé par ce criminel, ce meurtrier. De la même façon qu'on vola le destin de Tet et de Shiro. Les frissons s'accentuaient tandis que je m'approchais de la jeune femme. Était-elle envoyée par quelqu'un dans le but de s'assurer que j'allais mener à bien ce pour quoi je fus créer ? Je divaguais, oui. Peu importait son identité, elle allait en découdre avec ce type et visiblement en avait le niveau. J'allais me laisser guider par cette personne, et lorsque j'en verrais l’occasion, je comptais bien faire payer ce meurtrier. Une fois à proximité, j'activais une nouvelle fois ma zone qui nous englobait tous les trois, ma batte était à l’extrémité nord de cette dernière, derrière le tueur. Je sortis de mon sac deux des seules balles qui restaient, le reste étant parti dans le ciel durant la projection, et les lançais vers le type. Une à sa droite ainsi qu'une en hauteur. Je tendis alors le bras droit avant d'échanger la position de la balle à sa droite par ma batte puis je me transposais avec celle en hauteur qui devait avoir dépassé sa position d'une trentaine de centimètre. Si ce type esquivait ma batte, j'aurais pu tenter de lui asséner un coup de masse en joignant mes deux poing. Si il arrivait à tout parer, alors je m'en remettrais à ma sauveuse qui allait sûrement avoir le champ libre dans pareil cas. Je me foutais de le blesser directement ou non, je voulais le voir souffrir et en difficulté. Ce sale bata....




Dernière édition par Fudo le Mer 5 Oct - 6:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mer 5 Oct - 1:55

  • Ren Tao
  • Fudo
Clash des titans
La situation était désespérée. En effet, l’homme m’avait invité à regarder le spectacle qui se déroulait plus bas et malheureusement, je le fis. Les combattants de cet homme semblaient neutraliser un à un mes compagnons. Ayabusa semblait être le premier à être en difficulté, suivis de Krake, Mélina, Senshi et finalement Fudo. Est-ce que les S.G allaient être décimés par un pseudo malade ? Je le refusais... Que mon organisation soit écrasée de la sorte parce qu’ils nous ont prit par surprise, ce n’est pas digne de nous, pas de moi. Fronçant les sourcils, je m’apprêtais à frapper Ouklouf, mais il me devança ayant profité de la “ distraction “. Volant contre une paroi de bois, je me retrouvais dans ce qui semblait être la cuisine, mais j’en sortis aussitôt en titubant légèrement. J’allais perdre le contrôle et ne plus pouvoir user de mon haki à cette allure. Je devais me grouiller. Ainsi donc, le voyant venir à toute allure, je serrais fortement les dents et mis tout ce que j’avais dans mon poing. Ressentant encore cette sensation de renforcement, j’ignorais que cette fois ce serais inutile. Son coup rencontra le mien, mais la manifestation de mon haki n’était rien contre sa maîtrise plus classique. Ainsi donc, il me fit traverser le planché, m’envoyant dans la cale. Crachant du sang, je perdais l’usage de mon haki avancé, trop mal en point à cause de ce choc pour maintenir mon état de sérénité.

“ Merde.. “

Essayant de revenir à moi, je vis l’ex chef descendre pour alors me choper à la gorge et m’envoyer de nouveau sur le pont via sa poigne impitoyable. Une sorte de déjà-vu amer se faisait ressentir intérieurement. Il me maîtrisait comme un père qui s’occupe de son fils à son plus jeune âge.

“ Merde... “

Je tentais de me redressais, incapable d’agir au spectacle qui se déroulait sous mes yeux. Et quel divertissement... J’aurais préféré être aveugle que voir ça.

---------------------------------



A1, A2, A3 et A4

Chaque membres des Ombres Fantômes se faisaient avoir un à un. Ayabusa au sol, Krake mal en point, Mélina mise à mal et Senshi traité comme un jouet, seul Fudo échappait à un triste sort grâce à l’intervention inespérée de Rei. La louve visiblement hors d’elle comptait bien en découdre et elle allait commencer avec ce type qui ne lui inspirait rien de bon. Son entrée en scène avait été si remarquée, que chaque membre de l’équipe Cataclysm relâchaient leurs attention sur leurs ennemis individuel. Ils observaient la louve au lieu de continuer ou achever leurs adversaires. Pour A1, ce n’était pas un souci, mais A2 se prit un coup de plein fouet de la part de Krake qui en avait à revendre. Malheureusement, pas du genre à laisser les comptes en déséquilibre, la foudre noire s’abattit sur l’homme requin, le mettant hors jeu. Senshi suivit rapidement grâce à la force décuplée de son adversaire. Cependant, les ennemis ne s’attendaient pas à ce qui allait suivre.

En effet, la louve assistée de Fudo n’allait pas laisser s’en sortir le petit poisson face à elle. Oui, malgré son air menaçant, l’aura de la louve était cent fois pire en terme de sauvagerie et pour cause, quelque chose allait bientôt exploser en elle. Pas cette fois, mais une prochaine. Se ruant sur son adversaire, grâce aux coups de Fudo en simultané, alors que l’hybride bloquait chaque offensives pitoyable du jeune homme à la batte, la miss aux cheveux aussi rouges que le chef se rua sur sa cible. Ses attaques étaient d’une telle rapidité et férocité qu’on pourrais voir non plus une humaine, mais une bête sauvage. Se déchaînant sur lui, la tempête rouge sanglante qui s’abattait sur A3 était telle, que quand celle-ci prit fin, il ne restait qu’un corps inerte. Il n’était pas mort, mais K.O à n’en pas douter.

La chose surprit les trois autres membres qui ne perdirent pas de temps, prenant place dans une formation triangulaire. Ils comptaient bien se charger de Fudo et cette gêneuse de Rei. En effet, ils avaient tirés cette conclusion simple, mais diablement correcte : elle est dangereuse. Sa rapidité, sa puissance physique et sauvagerie n’était pas à la hauteur de la réputation qu’on faisais d’elle. Elle dépassait de loin les rumeurs et seulement car elle n’avait pas participé aux derniers événements. Pour sûr, si elle avait totalement les même traits d’esprit que Ren, ces deux là seraient un duo à craindre plus que n’importe qui, deux démons sanguinaires.

Pendant ce temps, Ayabusa dans les vapeurs s’approchaient du fameux marteau, espérant pouvoir le passer à quelqu’un, ou s’en servir à bon escient.

Rei ne lâchait pas du regard ses opposants, nullement décontenancés par cette approche. Quatre contre deux ? C’est mal partit et pourtant, aveuglée par la rage, elle comptait bien se dépatouiller de là qu’importe les moyens.

Ouklof remonta alors à la surface, venant aussi admirer le spectacle. Son sourire machiavélique ne présageait rien de bon de même que son commentaire.

“ Observe la mise à mort... “



A1 ( lv 36 ) vs Ayabusa + Mélina
A2 ( lv 36 ) vs Krake
A3 ( lv 35 ) vs Fudo + Rei
A4 ( lv 35 ) vs Senshi

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mer 5 Oct - 6:02



- Réunion PV Ren-


Mes attaques furent encore une fois nullifiées par l'humanoïde. Mais comme prévu, la jeune femme eut le champ libre pour se lancer dans une série de rapides et puissants coups. Un enchaînement impitoyable, ne laissant place à aucune failles ou très peu à exploiter pour une éventuelle contre attaque. L'adversaire inondé de coup se retrouva bientôt au sol, son corps totalement abîmé. La jeune femme s'était stoppée et l'aura obscure qui semblait l'entourer s'accentua peu à peu lorsqu'elle fixa le corps de l'inconscient. Cette aura me glaçait le sang et m'empêchait d'assouvir mon désir de revanche en infligeant un gros coup de batte à ce type toujours dans les vapes. Peu après, les quatre hommes de mains restant se rejoignirent devant la rousse. Ils la reluquaient, l'évaluaient ? Ces types étaient visiblement d'un autre monde, et je souhaitais me faire une place ici ? M'imposer ? De quelle manière aurais-je pu le faire ? J'étais plus lent, plus faible, moins expérimenté qu'eux. C'en était décourageant, où avais-je bien mis les pieds ?

J'aurais aimé parler à la personne qui venait de me sauver, mais son regard noir dirigé à ces types ne m'inspirait rien de bon. Elle était là pour une autre raison, j'étais un coup de vent ici, le type qui mourrait à cause d'une balle perdue. Que faire ? Ma présence n'allait définitivement rien changer, mais il était hors de question pour moi de fuir. Je trahirais de cette manière la mémoire de mes camarades, je trahirais Ayabusa. Et de toute façon, vu comment cela semblait être parti, ils auraient bien vite fait de me mettre à terre une fois isolé des autres. La fuite était donc quelque chose d’impossible dans tous les cas, tant je voulais me garder en vie. Je devais trouver un moyen de faire avancer les choses. Au fond, cette satanée histoire ne me concernait pas, je n'avais donc pas de temps à perdre ici. Ces types allaient probablement nous démonter avant que je ne puisse faire quoi que ce soit. Je soupirais, lassé d'être faible, d'avoir un train de retard sur les autres. J'allais participer au prochain affrontement, opposant ces monstres face à la rousse, en tant que support et la femme n'avait pas l'air d'humeur coopérative. Si je le faisais, c'était bien parce que je n'avais pas d'autres possibilités. Tsss. Cela accentua encore plus ma gêne et ainsi ma rage. << Deviens fort et vite >> pensais-je.


Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mer 5 Oct - 10:35

  • Ren Tao
  • Fudo
Clash des titans
Pas K.O, mais mis à l’écart, je ne pouvais qu’observer ce qui se passait, tandis qu’Ouklof se mit à me piétiner en me maintenant au sol. Je ne pouvais pas intervenir d’une quelconque manière afin d’aider Fudo et Rei. Ces deux là se retrouvaient totalement à la merci des quatre types restants. Mais à quoi bon ? Dopés comme ils étaient, en supposant qu’ils soient moins forts qu’Ouklof, mais proche malgré tout de sa puissance, même Rei en état de rage n’allait pas tenir le coup n’est-ce pas ? Il me fallait agir, écraser ces gens, montrer que j’étais le plus fort. Serrant les dents, je m’apprêtais à hurler de colère. Une mise à mort disait Ouklof ? La dernière fois qu’il a dit ça, je m’en rappel très bien et c’est pas pour rien... À l’époque où j’étais encore avec lui, cette phrase signifiait la mise en place d’une stratégie dite implacable. Un combo ? On peut dire ça ainsi... Ces types n’étaient pas des amateurs.

“ REI ! FUDO ! ATTENTION !!! “

---------------------------------



A1, A2 et A4

Les trois guerriers restants s’étaient mis autour du petit duo qui restait encore debout. Visiblement d’humeur massacrantes, ils s’apprêtaient à simplement éliminer la rousse et la racaille d’une traite. Comment ? Ils allaient sortir leur fameuse “ botte secrète “. Dit ainsi cela fait assez cliché et pourtant, c’est ainsi que ça marche. Les groupes entraînés ont souvent ce genre de démarche, des techniques combinées qui font presque office de signature et même s’ils n’étaient plus cinq, à trois ça fonctionne aussi. Là, à défaut de goûter au Triangle Final, Fudo et Rei étaient en proie à autre chose de tout aussi terrifiant : Tri-Finisher.

Simultanément, A2 et A4 lançaient des attaques vers le duo. Un éclair noir menaçait de foudroyer la miss, tandis qu’une salve de cheveux bleutés menaçaient d’engloutir Fudo. Mais Rei agit rapidement. D’un geste d’épée, sa lame découpa la menace qui pesait sur Fudo et elle espérait que ce dernier puisse faire un truc pour l’aider en contre-partie, après tout, à défaut d’être LA personne capable, il pouvait être un formidable soutient stratégique et ils allaient vite en avoir besoin. Car en plus de la foudre noir, voilà que la personne à la carrure titanesque s’était élancée, prête à les écraser. Rei ne pouvait pas les contenir longtemps et s’était donc à Fudo de briller à cet instant.

L’impact eu lieu et une belle masse de poussière se soulevait. Est-ce la fin pour Rei et Fudo ?

Pour ma part, simple spectateur, je n’avais rien vu de précis et je ne pouvais pas le dire, tandis que mon boss rigolait d’avance, annonçant une victoire certaine. Si tel était le cas... Mon sang n’en ferait qu’un tour.



A1 + A2 + A4 vs Rei + Fudo


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mer 5 Oct - 14:17

[quote="Fudo"]

- Réunion PV Ren-


Alors que devais-je faire ? Tandis que Ren hurlait, Rei et moi étions toujours face à ces trois monstruosités. Je regardais autour de nous, à la recherche de quelque-chose. Un possible endroit de fuite ? Non cela était hors de question. Ayabusa, Krake et la jeune rouquine étaient en piteux états. Quand bien même Rei était suffisamment forte pour coucher l'un de ces monstres en un contre un, elle n'allait pas tenir longtemps dans ce combat déséquilibré. Que faire ?

L'adversaire à la cicatrice me forçait à prendre une décision en projetant un éclair sombre dans notre direction, tandis que son acolyte envoyait sa chevelure bleue dans le but de me trancher en petites pièces. C'était sans compter sur Rei, elle usa de sa sombre lame afin de réduire en miettes l'offensive bleutée sans se soucier de la foudre qui allait la frapper de plein fouet. Avait-elle choisi pour moi et ainsi me montrer le bon chemin à suivre ? Se combattre ensemble ou mourir. Malgré son aura peu amicale, elle était sans aucun doute dans mon camp. Elle était plus expérimentée et avait raison, pour survivre on devait coopérer. Sans plus attendre, j'hochais la tête avant de balancer ma batte métallique en direction de l'éclair. Ma zone était encore active et tout le monde se trouvait dedans, j'aurais pu faire autre chose néanmoins je souhaitais éviter de dévoiler mes techniques si je pouvais m'en passer. Garder l'effet de surprise, même dans une situation si périlleuse. Mon arme intercepta donc l'éclair, lorsque les trois adversaires se mirent à bouger. L'un d'entre eux, le plus effrayant, fonçait désormais sur nous avec l'intention de nous massacrer dès que nous aurions été à portée. C'était à moi de jouer, l'initiative me revenait. Je voyais bien un moyen de mettre fin à cela, s'il réussissait alors j'aurais pour sûr fait mes preuves au groupe en sauvant à mon tour cette femme et en me débarrassant de ces types. J'entrevis la lumière à travers le sombre brouillard qui embourbait mon esprit depuis un moment déjà. Je me rapprochai de Rei d'un bond puis attendis qu'un seul mètre ne nous sépare du colosse avant d'utiliser de ma technique favorite. Tandis que ce dernier allait nous atteindre, j'échangeai ma position avec celle du type à la cicatrice, et sans plus attendre fis de même pour Rei avec la femme aux cheveux bleus. Peu importait ses réflexes, face à cette incompréhensible situation il n'aurait pu stopper son attaque avant d'avoir atteint ses camarades. Le trio censé nous détruire allait s'affronter contre leur grès en un choc qu'ils pouvaient difficilement éviter.


Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mer 5 Oct - 14:52

  • Ren Tao
  • Fudo
Clash des titans


A1, A2 et A4

Les titans avaient attaqués et le résultat de l’attaque restait incertain. Avaient-ils réussit ? Alors que le nuage de poussière se dissipait en douceur, quatre silhouettes se faisaient voir, suivis de deux autres en retrait. Que de soulagement pour moi quand je vis que celles en retrait n’était autre que Rei et Fudo. Visiblement, les talents du jeune homme avaient réussit à faire un miracle. En effet, les quatre opposants ne s’étaient pas neutralisés, mais sonnés mutuellement. Pour Rei, s’était une opportunité en or et elle la saisit. Voyant devant ses yeux le géant de métal désarmé et désœuvré, elle s’en prit à lui en tentant de trancher son armure, malheureusement, un imprévu se passa. La lame cogna l’armure mais en aucun cas elle passa au travers. D’ordinaire elle aurait du fendre dans le métal comme dans du beurre, mais pour une raison inconnue elle ne le faisait pas. La réponse était simple : une couche noire recouvrait l’armure dans le dos, prouvant une utilisation du haki de l’armement. Grognant de mécontentement, la miss s’apprêtait à reprendre son assaut, mais celle-ci fut balayé d’un coup de poing de la part de l'éclair noir, A2. Repoussée, retournant proche de Fudo avec les fesses en avant, elle prit une pose animale ne semblant guère heureuse d’avoir subit un tel affront. La rouge jura mille fois avant de repartir à l’assaut précipitamment oubliant la dernière opposante qui s’ajoutait aux deux premiers. Grave erreur quand ces trois élites agirent de plus belle ensemble.

En effet, une marée de cheveux bleus surgirent de nul part allant immobiliser Fudo. Ces “ serpents “ bleutés s’accrochaient aux chevilles et aux poignets du jeune homme avant de simplement momifier ses mains. La demoiselle avait bien comprit comment marchait le pouvoir du jeune homme, ou du moins une partie. Neutralisé en terme d’action pouvant être gênante, les deux autres avaient le champs libre pour combattre la rouge sans être sur un pied d’égalité.
Le clash eu lieu et il n’était pas beau à voir. Rei avait beau montrer les crocs, déverser sa rage, les hommes avaient retrouvés leurs esprits et la balance changea de nouveau de bord. Le chevalier de fer donna un coup renforcé au haki dans le visage de la belle la propulsant dans les airs. Et l'acolyte fit une attaque combinée, envoyant un coup qui provoqua un éclair partant vers le bas. L’explosion qui en découla laissa voir un corps inerte cette-fois. Rei venait de tomber et pour se faire achever, voilà que l’homme de fer la frappa avec une telle force qu’elle fut presque enfoncée dans le sol, totalement inconsciente.

“ REI !!! “

Cette vision m’horrifiait, mais Ouklof m’empêchait d’agir. Me maintenant au sol en appuyant un de ses pieds dans mon dos, je fulminais. J’espérais que quelqu’un la sauve et ce quelqu’un, j’avais ma petite idée de qui pourrait faire cette chose, mais sans le savoir tout ceci n’était qu’espoir en vain. Me mordant la lèvre, j’imaginais mille et une choses peu plaisantes. Ils allaient me le payer. Ils allaient répondre de leurs actes, je le jurais sur ma propre vie d’assassin.

Les trois colosses se retournaient alors vers le Fudo de l’équipe. Complétement à leur merci, qu’allait-il bien pouvoir se passer hein ? Vu le sourire mesquin que les lèvres de la demoiselle qui immobiliser le jeune homme, rien de bon. Les trois s’approchaient de lui avec la ferme intention de le tabasser si ce n’est pas pire. Il allait être la première cible de ces meurtres qui n’allait en rien affliger le gouvernement, bien au contraire.
Leurs pas se faisaient menaçant, pesant, terrifiant. Chaque secondes devaient devenir des heures pour le jeune homme, mais pour moi, s’était une éternité. Surtout avec Ouklof qui en rajoutait une couche.

“ Regarde bien comment je vais les écraser sous tes yeux. Tous un par un, comme ta copine. “

M’attrapant par les cheveux, il me maintenait immobile, jouant de mon corps comme celui d’une poupée désarticulée. Pourtant, l’énergie était encore là dans mon corps, quelque chose de ravageur, de sauvage semblable à Rei quand elle était énervée, mais bien pire. Cette fois de sang devenait insatiable.

“ Je vais les réduire en miette sous tes yeux, et seulement après je t’autoriserais à mourir. Observe... “

Pour commencer, les prises sur les parties du corps de Fudo se resserraient à un point qu’on pourrais croire qu’il allait être broyé sur place. Mais le pire était sans doute les coups qui partaient tout seul. Visant le ventre principalement, le géant de faire et le demi-géant laissaient une marque de leurs poings dans Fudo. Suivis de peu par derrière par l’éclair noir qui frappait dans l’opposé du corps, dans le dos. Et une fois ceci fait, la demoiselle fit tournoyer dans les airs le jeune homme avant de le faire s’écraser au sol, le laissant là sans doute au bord de la mort, ou souffrant comme un martyr.
Il allait en être de même pour les autres alors qu’ils étaient K.O ?

“ Et de deux... Aux autres. “

Le rire gras de mon chef était risible, je me maudissais de ne pas l’avoir tué plus tôt dans ma vie. Je sentais une rage bouillir en moi. Mes envies de meurtre n’avaient jamais été aussi puissantes. Et pourtant, le cri de lion qui allait rugir ne se traduisait que par un “ miaulement “ pour l’instant.

“ Arrêtez... “

Ton sinistre, dur et autoritaire. Quelque chose montait en moi, autre que de la colère. Une chose qui avait atteint sa " maturité " si on peut dire. Tel un volcan qui entre en éruption, cela se traduit d'abord par un tremblement de terre qui actuellement était le l'intonation de ma voix. Elle sonnait grave et abrupte. J'étais à bout, surtout mentalement et cela n'allait donner rien de bon.



_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Mer 5 Oct - 20:21



- Réunion PV Ren-


Mon ultime manœuvre était effectuée, je découvris son résultat en me retournant lentement vers nos opposants. A ce moment là, on pouvait sûrement voir ma désillusion sur mon visage. Ils s'étaient peut-être sonnés, mais ils avaient l'air d'être en pleine forme. Ainsi lorsque Rei fonçait sur eux armée de son épée, je souhaitais lui hurler d'arrêter néanmoins, seul un faible murmure sortit de ma bouche. Lorsque son attaque fut inefficace et que le colosse se tourna vers elle juste avant de l'envoyer valser en ma direction, mes genoux faillirent céder tant j'étais découragé. La jeune femme colérique semblait toujours vouloir se battre, quand bien même cela était inutile, moi j''étais simplement tétanisé. Des serpentins bleus vinrent alors m'attraper bras et jambes, je n'avais rien fait pour fuir... à quoi bon ? Sous l'effet des cheveux de l'adversaire, ma main s'ouvrit et mes doigts furent saisis un-à-un. Cette fois-ci j'étais hors-jeu, en réalité je le fus depuis le début, pas vrai ? Regardant le sinistre destin de Rei, je me mis alors à repenser au petit chemin que j'avais parcouru. Tout avait été... raté. De ma rencontre hasardeuse avec Kômatsu, je sus rejoindre une organisation qui avait de grandes ambitions. Après avoir rejoins Ayabusa sur Shabaody, je pensais réellement que ma destinée était mise en marche. Malheureusement la cruelle réalité me rattrapa et fracassa tous mes espoirs. Nous menions un premier échec sur Nighty Town, et le fait que Ren ait tué un contre amiral ne changeait rien. Suite à cela, j'avais promis de venir en aide à une personne qui en l'espace d'une seconde m'avait rendu le sourire. Un autre échec. Au final ce qui était supposé être une ascension n'était qu'une débâcle.


Mon rythme cardiaque s’accélérait de plus en plus et bientôt mes pensées devenaient quasiment inaudibles, insignifiantes face à une telle situation. Le groupuscule se dirigeait vers moi, lentement mais surement. Une fois qu'ils étaient à proximité, ils devinrent propriétaire de mon corps ainsi que de ma misérable existence. Le premier coup annonçait ma mise à mort, il détruisit le peu de ma ceinture abdominale qui était restée inconsciemment gainée. Le second rentra comme dans du beurre et fit sortir tout ce qui était liquide dans mon estomac. A la fin de la série de coups, une sorte d'électrochoc me ramenait à moi et me fit hurler douloureusement, tant ma gorge était irrité et sanguinolente. Mon regard se posait sur mes pieds, je voyais flou désormais, mais ça ne m'empêcha point de constater une flaque rougeâtre. Je fus ensuite brusquement tiré vers le haut, le monstre aux cheveux bleus devait s'amuser comme une folle, mais mon corps ne réagissait même plus, la douleur avait déjà atteint son summum. Lorsque j'heurtais une ultime fois le sol et que l'emprise des serpentins se défit, je pus retrouver mes pensées. Peut-être souriais-je en repensant à mes frères. Peut-être pleurais-je quand le visage des morts, qui semblaient me hanter, apparurent soudainement aux côtés de mes homologues. Une chose était sûre, mes yeux perdaient de leur lumière. Ma vie me quittait peu à peu, j'allais rejoindre ceux que j'avais juré de ne point rejoindre. Mes membres devinrent froid, tout devint froid.





Dernière édition par Fudo le Jeu 6 Oct - 6:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Jeu 6 Oct - 0:49

  • Ren Tao
  • Fudo
L'éveil d'un roi

Cette bataille tournait au vinaigre depuis un certain moment et cela ne s’arrangeait pas quand le “ dernier “ espoir de ce combat était mis hors-jeu - Rei - . Suivis par son compagnon - Fudo -, il restait plus que deux ou trois personnes, mais en mauvais état. Que pouvaient faire Krake, Ayabusa ou Senshi contre ces monstres ? Même moi, je ne savais pas si je pouvais les vaincre tant qu’ils n’étaient pas dans leur période de faiblesse. Forcé à regarder ce spectacle, je voyais Fudo se faire tabasser sans relâche. Ils le traitaient comme de la merde sous mes yeux écrasant sa personne et mon organisation avec. Maintenu debout par la main d’Ouklouf, je grognais en lui ordonnant de s’arrêter, d'un ton sec, loin d'être suppliant. Un ordre comme on n'en donne que quand on est dans un état presque second.

Pendant quelques secondes, je me mis à repenser à toutes mes aventures et principalement leurs mauvais côté. Dans un premier temps, je repensais à cette fois où j’ai rencontrer Fenko. Cette découverte a officialiser une alliance, mais au prix d’une certaine mort, tâchant mon honneur, la vie d'une de mes comparses ayant été prise ce jour-là. Suivit de ça, il y a eu la bataille contre Oda. Cette dernière ne c’est pas terminé par un réel combat mais un enlèvement important et la mort d’une seconde personne qui m’étais chère. Plus tard, nous arrivons à l’épisode de Shabaody, avec le vol du siècle, malheureusement pour s’en sortir, un de nos compagnons s’est sacrifié pour nous permettre de nous échapper. Le nombre de morts se résument à trois et cette liste ne fait qu’augmenter avec le temps. Est-ce ma faute ? Ces questions se bousculent et finalement, alors que je commençais à douter, je me dis que non. Pourquoi est-ce que ce serais ma faute hein ? Ou celle d'une des personnes de mon organisation ?
Après toutes ces aventures où on s’en est sortit avec ou sans pertes, je devrais tout perdre ? On devrais me marcher dessus sans que je puisse rien faire ? Moi Ren Tao ? Ils déconnent ? Ils pensaient s’en sortir ainsi ? Pouvoir meurtrir mes compagnons, Rei et moi sans en payer les conséquences ? Le destin allait encore me faire une farce de ce style ? Me jouer une douce mélodie pour faire passer la pilule ?

Voilà que les trois colosses s’avançaient chacun vers un de leurs ex-adversaires et se mirent à les frapper de plus en plus fort. À ce rythme, ils allaient vraiment les tuer. Serrant encore plus les dents, je refusais ce constat. Je devais faire quelque chose, faire bouger les choses. Alors que les attaques raisonnaient comme des coups de marteaux au creux de mes oreilles - me filant des bourdonnements incessant - je sentis quelque chose bouillonner en moi, atteignant un niveau jamais atteint avant. Pire que de la colère, il s'agissait là de mon égo, ma fierté qui était mise à mal.

“ Vous pensez que je vous laisserez vous barrer sans rien dire ? Je vais vous tuer, un par un, tous autant que vous êtes vous m’entendez ? “

Serrant les poings, je laissais mon visage se décomposer sous ma colère grandissante, laissant exploser ma rage que je gardais si bien enfoui en moi depuis si longtemps. Chaque fois je " lockais " tout ça après les échecs comme pour m'éviter du mal, mais à quoi bon maintenant ? Les mots s'échappaient d'eux-même, tout devenant d'un naturel à faire pâlir les plus grand monarques de cette ère.

“ Vous pensez que je vais mourir aujourd’hui ? Que je vais vous laisser me tuer si facilement ? Je vais survivre... Je vais survivre quoi que vous me fassiez. À moi ou mes compagnons, je resterais debout et je vais vous trouver. “

Mon ton s’assombrissait et cela malgré la prise de mon boss qui se raffermissait. Mon corps tremblait presque de rage tant je me laissais aller. Cette chose grandissante avait atteint sa maturité, elle était enfin prête à se dévoiler au grand jour.

“ Je vais vous trouver et vous exterminer !!! “

Tandis que mon ton avait augmenté graduellement pour enfin atteindre son paroxysme s’approchant plus du hurlement, quelque chose se produit. Pour certains ce n’était qu’un coup de gueule, mais pour les connaisseurs s’était autre chose. Quelque chose avait explosé, laissant une véritable “ onde de choc “ se propager dans l’air. Si on devais imager la chose alors on pourrais croire qu’une aura rouge venait d’émaner de mon corps avant de laisser place à une sorte de foudre se répandant dans les environs. Je refusais qu’on écrase ma famille, mais surtout qu’on m’écrase moi, ma fierté, mes projets, ma personne toute entière. Et il était grand temps de le clamer haut et fort.
Cette “ explosion “ de colère était si intense que les trois colosses - commençant à être affaiblit par la drogue - subirent de plein fouet cette dernière, se stoppant net dans leurs actions. Ouklouf en revanche était sceptique, paralysé mais conscient comprenant ce qui se passait sous ses yeux.

“ Enfoiré ... “

Relâchant sa pression pendant quelques secondes, je rassemblais mes forces pour alors lui donner un coup de coude dans les côtes afin de me libérer de sa prise et je fonçais sur les adversaires restants. Animé par cette soif de vengeance inhumaine, je fis le trajet du navire à la plage en usant du geppou, puis, je me saisis du marteau que le chevalier de fer avait laisser derrière lui pour alors m’en servir contre eux. Quelque peu dans les vaps à cause de ce haki si spécial - mais surtout le contrecoup de la drogue qui commençait à se faire enfin ressentir - j’en profitais pour leur asséner à plusieurs reprise des coups afin de les envoyer dans la mer ou les repousser tout simplement.
Je frappais principalement la tête du géant de fer pour le sonner sur place, tandis que pour les deux autres, le ventre suffisait vu leurs carrures respectives. Je m'acharnais comme un diable, chaque attaques ayant pour but de tuer et non simplement blesser.

Mais alors que j’allais vraiment les achever si j'en avais l'opportunité, Ouklof intervint pour les récupérer, m’empêchant de finir mon travail. Il le savait lui aussi, il ne pouvait plus être si performant, ressentant petit à petit aussi les effets de sa propre drogue. J’allais l’attaquer, mais c’est moi qui ressentis l’adrénaline me quitter, retournant dans un état peu plaisant, la fatigue étant avancée. Le souffle court, je m’attendais à un coup très tordu de sa part, mais ce qui se passa dépassait mon imagination.

“ Tu paies rien pour attendre Ren... “

Sur ces mots, il s’empressa de rassembler son équipe - ou plutôt ce qu’il en restait - avant de visiblement faire le nécessaire pour partir. Quoi ? S’enfuir ? Comme si j’allais le laisser filer. Je tentais de totalement me redresser, avec le marteau en main, malheureusement, mon corps ne suivait pas et tandis que j’aurais voulu lui courir après, je sombrais misérablement, lui offrant son opportunité de partir sur un plateau doré. Un genoux au sol, incapable de correctement me lever, je le vis s'enfuir la queue entre les jambes, aider de quelques sbires - de la main d'oeuvre plutôt que des guerriers - qui ne perdaient pas de temps.

Sans avoir l'opportunité de le suivre, je le vis faire une chose qui me mit hors de moi : prendre le corps de Rei en otage. Incapable de bouger, cela ne signifiait pas que je ne pouvais pas hurler. On aurais pu croire que mes veines allaient exploser tant j'étais fou de rage. Encore une fois, on me prenais quelque chose sous mes yeux, sans avoir la chance de pouvoir intervenir.
Et c'est ainsi qu'il s'en allait sans plus tarder. Il aurait pu peut-être détruire mon navire, mais son état et celui de ses hommes était si préoccupant - vu le contre-coup de sa drogue - qu'il partit sans tarder.

Pour ma part, je sombrais dans un état comateux, ne me réveillant que quelques heures plus tard, éreinté.

/!\Tentative d'éveil du Haki des Rois./!\

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Ven 7 Oct - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Jeu 6 Oct - 6:41



- Réunion PV Ren-


Une larme chaude émergeait du bas de mon œil, puis elle coulait sur ma joue en perdant petit à petit de sa chaleur, jusqu'à devenir glaciale. Ce froid s'étendait peu à peu jusqu'à m'englober. Une étrange sensation, il fusait dans tout mon corps, gelant tout sur son passage, enlaçant mon cœur. Je me retrouvais pris dans une épaisse brume froide qui jaillissait de mon corps, il n'y avait plus rien autour de moi, si ce n'était le silence. Je tentais de me relever malgré mon corps endoloris et m'enfonçait un peu plus dans cette brume, à la recherche de mes camarades. Je me retrouvais vite engloutit par le brouillard, il m'entourait et restreignait désormais mes membres. Je tentais de me débattre, où était Rei ? Krake ? Ayabusa ? Ren... ? J'hurlais de toutes mes forces leurs prénoms, mais la brume s'engouffrait de sitôt dans ma bouche et étouffait mes cris. Le sol disparu d'un coup, et je chutais tandis que j'essayais de me défaire de cette épaisse brouillasse. Rien ne fonctionnait, elle s’épaississait de plus en plus et mon pouvoir ne voulait guère s'activer. Tandis que je perdais petit à petit mes forces, la brume devint sombre et je me retrouvais dans le noir total lorsque je fus totalement immobilisé. Mon corps ne réagissait plus... j'essayais de bouger un doigt, un seul, mais je ne sentis rien. Je désirais alors fermer mes yeux, mais rien encore une fois, je ne sentis même pas ma paupière supérieure toucher ma paupière inférieure. C'était à se demander si je possédais un corps. En avais-je un ? Mes pensées perturbaient le silence sépulcral environnant, elles devenaient pénibles et dérangeantes. Alors je fis mon possible pour m'arrêter de penser.

Le froid qui m'avait emmené ici, je le sentais tourbillonner délicatement autour de moi. Il ne cherchait plus à me restreindre, il m'enlaçait, il me réconfortait et me délivrait peu à peu de mes doutes, du poids pesant sur mes épaules. Je n'étais plus Fudo, je n'étais plus humain, je n'avais aucun rattachement à une quelconque existence terrestre, plus de douleur, de peine. J'étais comme accompli. Je restais alors là, aux côtés de cette brume apaisante. J'étais en communion avec elle, nous ne formions désormais plus qu'un, du moins c'était le sentiment que j'avais.


Puis au loin, dans ces ténèbres relaxant, je vis une espèce de goutte blanchâtre tomber et épouser l'obscurité. Un amas de front d'ondes circulaires se propageaient dans toutes les directions. Cette goutte semblait provenir d'une silhouette blanchâtre qui apparut au même endroit. Ainsi, ce fut guidé par le froid que je flottais vers la source de ces ondes. Je pus observer de plus près, un infime grain de lumière se trouvait au pied d'un enfant. Ce dernier était en train de frotter son avant-bras sur son visage, comme s'il voulait essuyer ses larmes. Une autre gouttelette tomba au sol, cette fois-ci un tintement se fit entendre. Le mioche retira son bras de son visage et étudiait la particule à ses pieds, intrigué. Je fis donc de même. Étrangement, la brume semblait m'implorer. Comme si cette lumière représentait un quelconque danger dans ce lieux si paisible. La lueur me captivait et je me rapprochais encore d'elle sans l'aide de la douce brume. Mon intérêt pour cette lumière me tirait peu à peu de cette dernière, ou bien était-ce elle qui me quittait ? La lumière grandissait et rapidement le grain devint une espèce de flaque. Je compris ce que le froid me disait lorsque mon regard plongea dans cette lumière désormais étouffante. Je vis en son centre un corps meurtri, ensanglanté, qui se faisait recouvrir de terre par deux silhouettes. Le visage du cadavre ressemblait trait pour trait à celui des deux personnes qui creusaient dans la terre. J'observais la scène tandis que la brume fuyait la lumière, une partie me quittait tandis qu'une autre, infime, restait toujours rattachée à moi. A chaque fois qu'une des personnes recouvraient de terre le corps, une vive douleur me parcourait, aussi étrange que cela puisse paraître. Ma pensée était revenue, son poids aussi, et quand le corps était totalement recouvert, je chutai dans ce monde de lumière qui me parus bien plus sombre que l'endroit où m'avait amené la brume. Je me rendis compte que mon corps était de retour. A mes côtés se trouvait le mioche, il se mit sans plus tarder à marcher vers la nouvelle tombe. Puis quelque chose se déclencha en moi, je fonçai vers la tombe et traversai les deux personnes, comme si je n'étais qu'un vulgaire fantôme, jusqu'à rejoindre l'enfant. D'ici je commençai à creuser à mains nues pendant de longues minutes. Le corps devenait peu à peu visible, je me focalisais sur la partie supérieure tandis que l'être de lumière m'observait en se masquant cette fois les yeux avec ses mains. Une fois le travail fini, un profond vide s'installa en moi, je faisais face à mon propre cadavre. Il semblait me fixer et bientôt sa main émergea de la terre et saisit mon cou. Elle était brûlante, j'hurlai et mon cadavre aussi. Des images me vinrent alors en tête, celle du colosse envoyant valser d'un violent coup le corps d'une jeune femme rousse dans l'océan. Celle de ce même colosse qui me détruisit mes côtes via une déferlante d'assaut. La douleur d'un éclair noir me traversant le dos. Une flaque de mon sang mêlée à ma bile. Tout cette souffrance, mon cadavre me la transmettait. Puis finalement, une seule image semblait demeurée dans mon esprit, celle d'un jeune homme triste, malgré le fait qu'il ait menée à bien sa mission. Une personne brisée par un monde trop cruel pour lui. Un innocent pleurant la perte de sa famille, qu'il avait perdue à cause de ses stupides choix. Un inconscient regrettant d'avoir fait tant d'erreurs.

La chaleur infiltra mon corps et chassa une bonne fois pour toute le reste de froid qui restait en moi. Ce dernier émergea, cette fois-ci, de mon corps sous une brume épaisse et sale. Je sentis une de mes côtes se craqueler après que la chaleur les ait atteins. Mon estomac, lui, fut retourné dans tous les sens, mes avant-bras et jambes furent écrasés. Puis enfin, du sang bouillonnant sortait lentement de ma bouche. Le cadavre braillait d'innombrables mots inaudibles d'une voix tonitruante. Il s'était relevé et profita de cette situation pour m'écraser au sol, pour me mettre dans cette tombe qui, au final, m'appartenait. Sous cette imposante force, ma tête s'engouffra dans la terre, cette dernière pénétra dans ma bouche et mon nez, puis enfin dans mes oreilles. La température augmentait, la terre était en train de devenir liquide. Lorsque mon corps fut totalement immergé dans cette épaisse boue brûlante, le cadavre me lâcha et me laissait ainsi couler. Je ne pouvais guère remonter à la surface, mon corps était trop endoloris et la sorte de magma était bien trop lourd. J'étais engloutis dans le désespoir et la douleur.



Dernière édition par Fudo le Mar 1 Nov - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Jeu 6 Oct - 15:17

  • Ren Tao
  • Fudo
Réveil difficile
Ce combat avait été une vraie torture tant physique que mentale. Ce n’est qu’après quelques heures que je me réveillais tel un lendemain de “ cuite “. Mal de crâne oblige, mes premiers mots n’étaient ni plus ni moins qu’un classique “ merde “ en bonne et dû forme. Tentant de me redresser dans un premier temps, je sentis une vive douleur dans mon dos m’empêchant de finaliser mon mouvement. Regardant où j’étais, je reconnaissais immédiatement l’intérieur du navire que nous avions “ prêté “ aux copains de Fenko. Hm ? Soufflant de lassitude, je me concentrais sur la première voix que j’entendis : celle d’Ayabusa et Krake. Le requin m’ordonnait de ne pas me débattre de trop tandis que Ayabusa replaçait quelques pansements sur lui.

“ ... Tout le monde est ? “
“ Ils sont à bord. Fudo est dans une autre pièce, en compagnie d’une autre personne, une des nouvelles recrues censée venir nous rejoindre. La personne qui a été complétement mis out dès le début, elle va bien fort heureusement, juste une grande surprise et quelques blessures à cause du choc. Senshi elle récupère plus longtemps que les autres... Nous ça va. J'ai quelques points à faire ou refaire, et idem pour Ayabusa. “

Regardant ma personne, quelques bandages venaient orner mon torse et mon front. Au pied de mon lit se trouvait le fameux marteau qui pouvait cracher des flammes via un dial visiblement. Me reposant, je revins alors à penser à la fin de cette petite guerre et immédiatement, je m’exclamais.

“ REI !!! “

Je me débattais et me fis vite calmer par Krake et Ayabusa qui tentaient de m’empêcher de forcer sur mon corps. Je devais rester allonger et basta. Ce n’est qu’après quelques minutes que je m’arrêtais de gesticuler et me décidais à me laisser aller. Ils disaient des choses que je ne voulais pas comprendre. Enlevée ? Kidnappée ? Loin à l’heure qu’il est ? Pour elle, j’irais foutre le monde à feu et à sang... Je ne pouvais pas laisser passer ça. Et à défaut de pouvoir la poursuivre, je vins à donner mes ordres à mon meilleur homme actuel en terme de renseignement.

“ Aya’... Je veux que tu utilises tout tes moyens pour la chercher. Rumeurs, descriptions, je me fiche de savoir ce que c’est, mais je veux qu’on la trouve le plus rapidement possible. J’appellerais un vieil ami pour que de son côté aussi il use aussi de ses atouts pour tenter de la localiser au plus vite. “

Ne posant pas plus de questions, je vins alors simplement à laisser le temps passer. Quelques minutes passaient et je m’exclamais très brièvement.

“ Quand Fudo et les autres seront là, je vous dirais tout ce qu’il y a à savoir sur cet homme... Vous avez le droit de savoir. Oh.. Et on met les voiles dès que possible. Manquerait plus que la marine ait vent de cet incident et décident d'en profiter... “
.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Jeu 6 Oct - 16:30



- Réunion PV Ren-



Elle s'était réveillée depuis un moment déjà. La créature à l'allure androgyne observa méticuleusement autour d'elle. Elle comprit bien rapidement qu'elle avait perdu connaissance dès le début, que ce qui s'ensuivit fut atroce pour le groupuscule. Mais malgré cela, une pointe d’émerveillement se trouvait dans ses yeux. La demoiselle était heureuse de sa situation, elle venait de prendre une bonne décision, selon elle, en rejoignant les Shadow Ghost. Une organisation qui possédait un destin incertain, certes, mais grandiose. A son réveil, l'homme requin lui expliqua ce qu'il s'était passé pendant qu'elle était dans les vapes. Dès lors elle fut intriguée par le jeune homme qui se trouvait dans le lit à deux mètres du sien dans cette petite pièce. Il était bien amoché, mais ses blessures avaient été prises en charge par le médecin. Selena savait que ce qui empêchait le jeune hors-la-loi, aux goûts capillaires douteux, de se réveiller était plus de l'ordre psychologique qu'autre chose. En effet, il était agité depuis un bon bout de temps et laissait s'échapper plusieurs mots de sa bouche. Des négations, des prénoms, des cris parfois. Il avait l'air de ne pas vouloir rejoindre certains de ses proches, mais en même temps il était découragé par sa flagrante faiblesse. Faiblesse ? Manque de force ? Non, un retard plutôt. Il manquait d'expérience, il n'était qu'un novice et pourtant il avait déjà eut à faire face au pire. Tout cela en une si petite période, qui ne serait pas perdu ?

La jeune adulte mit ses lunettes sur son nez et s'approchait de Fudo. Il grimaçait encore une fois. Elle souleva alors sa couverture afin d'observer l'état de son corps. Ce dernier était recouvert de maintes bandages. Sur son ventre un condensé d'hématomes étaient visibles. Elle effleura ceux-ci avec son doigt avant de le ramener à ses lèvres. Puis le jeune homme se remit à gémir un prénom: Shiro. Selena arqua un sourcil avant de s'abaisser et de disposer l'une de ses oreilles juste devant la bouche de Fudo. Elle voulait en savoir plus sur le novice. Elle attendait là, dans cette étrange situation, pendant un long moment, dans le silence complet. Avait-il fini par renoncer et accepter la mort ? Foutaises. Il était bel et bien vivant, elle le savait. Il gigotait tel un asticot dans ses bandages depuis tant de temps, cela prouvait qu'il était bien décidé à vivre. Seuls les faibles auraient accepté ce sort. Elle s'écarta du visage du jeune homme avant de le regarder à nouveau. Il avait les yeux ouverts, recouverts de larmes. Selena fit donc quelques pas en arrière, pivota vers la porte avant de l'ouvrir. Elle laissa s'échapper quelques mots avant de la franchir puis de la fermer. Elle avait vu ce qu'elle souhaitait voir. Une expression rageuse et non mélancolique. Un visage fermé ne laissant paraître aucunes émotions.

-Bienvenue parmi les vivants. Je vais prévenir les autres de ton réveil.

Le jeune homme ne fit guère attention à la nouvelle venue. Il fixait le plafond avec une seule pensée à l'esprit: << Ne m'attendez pas >>.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Jeu 6 Oct - 19:57




Cela faisait maintenant plusieurs jours que le martin pécheur était parti. Celui-ci était quelque peu différent, une allure plus sombre, un regard quelque peu vide, il portait tout de même son sac en bandoulière mais son accoutrement ne laissait rien présager d’un quelconque rapport au gouvernement mondial. Il avait dû braver bien des difficultés climatiques pour en arriver là aujourd’hui. Dans son champ de vision, une plage, une table et des individus qui semblaient vouloir se mettre sur la tronche. L’oiseau paressait totalement se désintéresser de cet événement. Et pourtant : la missive qu’il tenait dans son bec était de la plus haute importance.

Décrivant plusieurs cercles en hauteur dans le ciel, il était en quête d’un moment de répit. Il attendit plusieurs heures que les hostilités cessent et descendit nonchalamment pour se poser sur un bout de bois du navire, au plus proche de Ren possible, attendant que ce dernier le rejoigne. Il déposa alors la missive ainsi qu’un éternal pos et partit quelques secondes plus tard tout aussi nonchalamment qu’il était venu.


Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 954
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Ven 7 Oct - 0:47

  • Ren Tao
  • Fudo
Retour à la réalité
Il fallait avancer, ou du moins, c’est ce que je me disais. Mais derrière mon air assuré, il se cache quelque chose de plus fragile qu’on pourrais le croire. Rei n’était pas juste une personne comme j’en connaissais des centaines, non, il s’agissait ni plus ni moins de ma femme si l’on peut dire. Ce kidnapping ne serait pas mis de côté en me disant “ une de perdue, dix de retrouvées “. Malheureusement, le destin n’était pas assez cruel et une nouvelle chose vint me frapper de plein fouet.

Après quelques heures, tandis je pensais pouvoir un peu la paix pour réfléchir à nos prochains projets, voilà que quelque chose d’étrange attira mon attention. Un piaf semblait venir apporter quelque chose. Hm ? Une missive ? Je m’étonnais au début, croyant à l’intervention du gouvernement. Seraient-ils assez fou pour me proposer un job ayant eu une belle démonstration de force la dernière fois ? Ce n’est pas une supposition si conne que ça, après tout, il est plus simple d’avoir un ennemi en allié et éviter le combat, plutôt que l’avoir comme tel et devoir perdre de l’énergie pour le vaincre.
Quoi qu’il en soit, je pris la missive et l’objet qui pointait une certaine direction avant de lire la fameuse lettre.

Immédiatement, mes yeux s’écarquillaient et mon sang ne fit qu’un tour. Je pouvais l’affirmer, le hasard n’existe pas, et quand bien même ce n’est pas un “ dieu “ qui décide du destin, ceux qui s’en occupent sont de sacrés salops... Quelques heures de ça se déroulait le quasi-massacre de mon équipe, le kidnapping de mon amante et là “ça” !!! Pourquoi diable ne pouvais-je pas voir mes plans se réaliser simplement ? Obtenir une prime dépassant les 100 Millions de Berrys, être contacté par des groupuscules ayant besoin de puissance de frappe et ainsi être craint comme étant une personne plus que dangereuse ? Au lieu de ça, voilà qu’un de mes ennemis faisait le correspondant en m’envoyant une lettre.

“ ... Les enfoirés... “

Et oui, la missive pouvait sembler irréelle et pourtant, il s’agissait bien d’une invitation des Décimas. Flatteries, pirouettes presque comique pour me faire sourire, les mots n’avaient rien d’hostile et pourtant, on pouvais clairement sentir une “ ambiance “ malsaine. Refuser serait-il porteur de mauvais présages par la suite ? Quoi qu’il en soit, je froissais la lettre à cause de la moutarde qui me montait au nez.

Ayabusa se pointa proche de moi, curieux comme à son habitude. Me retournant plus ou moins vivement, je vins alors à lui filer le fameux engin pour aller vers l’île indiquée et je me fis plus que précis dans mes dires.

“ On met les voiles. On s’arrête pour acheter des armes ou autres, et on se rends à la fête... Mots d’ordre : sur ses gardes. Reposez-vous un max... Car on ne peux pas reculer cette-fois. “

Allant vers ma cabine, je rencontrais rapidement la nouvelle “ recrue “ qui - à mon grand étonnement - se permit de faire une remarque sur ma taille. Elle m’imaginait plus grand ? Pour qui elle se prenait elle ? Je me contentais d’un simple “ contente toi de pas mourir sous peu “ avant de simplement partir de là. Fudo de son côté avait droit à une visite du “ médecin “. Rien de sexy, juste un gros homme requin qui touchait parfois son corps pour voir si certaines blessures étaient encore là ou non, puis en partant, il se contenta de l’informer que dans la soirée ou bientôt, il y aurait des “ révélations “.

Et en effet, alors que les jours passaient, et que le jour J de la rencontre avec les Décimas approchait, je fis la fameuse révélation attendue.

“ ... Cet homme était mon ancien chef. Avant de former ma propre organisation, j’ai fait partit d’un groupe similaire à celui-ci en terme d’actions et ambitions. Cependant, un coup a foiré et le groupe a été décimé. Je pensais chacun mort, y compris cette personne, mais ce n’est pas le cas. Je l’ai rencontré plus tard, mais là encore, je pensais l’avoir tué. Quoi qu’il en soit, n’écoutez jamais ce qu’il a à vous dire, il est du genre à manipuler autrui puis user de la force pour obtenir ce qu’il veut. Ce n’est pas contre vous, mais si vous le croisez sans que je sois proche de vous, fuyez immédiatement, ne l’affrontez pas seul. Est-ce clair ?
Outre ça, j’ai été comme j’ai été. J’ai tué pour de l’argent, j’ai fais des choses ignobles, mais toujours en respectant une chose : mes compagnons. “


Et c’est sur ces mots que je laissais les miens se faire leurs opinions. Libre à eux de me croire ou se montrer méfiant. Je jouais carte sur table désormais avec eux comme avec le monde entier.
Commentaire

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Fudo
Le Roi Fou
avatar
Messages : 506
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
137/250  (137/250)
Berrys: 353.899.000 B

MessageSujet: Re: [Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )   Ven 7 Oct - 5:56



- Réunion PV Ren-



Les premières heures furent les plus ennuyantes pour Fudo. Il était de retour dans ce corps qui lui semblait si étriqué et douloureux malgré les soins portés par Krake. Il restait là, allongé sur ce lit, toute la journée. Un moment le squale médecin vint lui rendre visite et ausculta le corps du jeune homme, vérifia ses constantes puis remballa son matériel. Il sortit de la pièce en prévenant Fudo que leur leader comptait leur expliquer des choses. Le rescapé gardait cette information dans un coin de sa tête, il savait déjà de quoi il en retournait. Une explication de ce quI venait de se dérouler, peut-être des excuses aussi. Peu importait pour lui, cela n'allait rien changer. Il voulait simplement être rétabli et passer à autre chose. Il souhaitait aller de l'avant et mettre fin à cette succession d'échecs et ce fut en pensant à cela qu'il trouva sommeil. Le lendemain il restait allongé toute la journée, et le jour suivant aussi. Fudo restait dans un silence qui le seyait.

Au bout de plusieurs jours, il prit la décision de bouger. Dans un premier temps il s'assit au bord de son lit, puis il se levait. Il avait souvenir de Krake ainsi que d'une personne possédant une étrange allure. Le jeune homme soupira avant de faire ses premiers pas, il dut s'aider du mur pour se soutenir, puis il retrouva ses moyens assez rapidement. Il quitta donc cette pièce et tombait nez-à-nez avec la nouvelle recrue qu'il avait vu en se réveillant. Selena le fixait d'un air interrogateur tandis que Fudo laissait transparaître une lassitude. Il se fichait pas mal d'elle pour le moment, il lui tourna le dos et se remit en route vers nulle part lorsqu'elle lui dit que Ren souhaitait voir tout le monde. Il retournait donc sa tête vers la demoiselle qui lui indiquait donc le chemin. Après quelques instants, ils arrivèrent devant tout le monde. Fudo jeta un coup d’œil vers Ayabusa afin d'évaluer si oui ou non il était gravement blessé. Il ne vit rien de particulier. Ainsi, seul lui avait été mis dans un si mauvais état. Il regarda ses bandages une nouvelle fois, lorsque Ren prit la parole. Le néophyte écoutait le message, il se dit qu'il n'y avait rien de surprenant et que son leader avait fait ce qui était le mieux pour évoluer rapidement. Mais Fudo ne s'en fichait pas, contrairement à ce que pouvaient penser ses camarades, il portait attention à chaque mots prononcés. A la fin du discours, il fit un tour sur lui-même et quittait la pièce silencieusement. Le maudit se dirigeait vers le pont du navire, s'appuyait sur la rambarde et regardait l'océan.

Revenir en haut Aller en bas
 

[Présent] Réunion de crise ( Pv Fudo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réunion de crise
» Réunion de crise [Capitaines]
» Réunion de Crise
» Réunion de crise
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-