Partagez | 
 

 Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Dim 2 Oct - 18:32

Saint-Uréa
Elle avait entendu bien des histoires sur le Royaume de Saint-Uréa, plusieurs Dragons Célestes y avaient vécu, la Marine avait fait de cet endroit un temple de la sécurité et du pouvoir. C'était un symbole de la Marine. Force, Honneur, Discipline, c'était un lieu iconique et une mutation sur l'île était signe d'un avancement rapide. Fendranah n'était jamais venue ici par le passé, elle n'avait pas été chargée à l'époque de la prise de renseignements pour la reconquête de ce lieu désormais terni. La folie du pouvoir avait presque créé un coup d'état contre le Gouvernement mondial et la Révolution en avait profité pour soulever le peuple contre la Marine et le Gouvernement. Mais l'offensive récente de la Marine avait permis la reconquête d'un symbole déchu, St-Uréa n'avait plus la grandeur d'autrefois et était devenu synonyme de tromperie et folie.

La cigarette fumante aux lèvres, elle avançait les mains dans les poches, elle était vêtue comme à son habitude avec un mini-short déchiré de part et d'autre, son top kaki beaucoup trop court, et sa paire de rangers mal lacées. Elle avait coiffé ses cheveux d'une simple queue de cheval. L'air était humide et le soleil déclinait peu à peu, indiquant une nuit couverte dans les prochaines heures. Elle avait fouillé dans sa poche pour ressortir un bout de papier, une adresse et un nom, une caserne non loin pour rencontrer un médecin. L'opération Nojiko demandait une préparation logistique sans précédent, d'autant plus que Fendranah était chargée de la coordination dans son intégralité. Beaucoup de médecins avaient été envoyés sur St-Uréa, les récents conflits avaient causer bon nombres de problèmes sanitaires et des troubles sociaux sans précédent. Le spectre de la révolution pouvait resurgir, il était donc évident que le Gouvernement se devait de s'occuper de la population pour éviter des nouveaux troubles.

Elle avait tourné à l'angle d'un quartier miteux, les dernières frappes avaient fait sauter certains éléments d'hygiène et de confort. À la vue des excréments à même le sol, les systèmes d'égouts n'étaient plus opérationnels, une femme à la fenêtre vidait même son pot de chambre à même la rue, sans prendre le soin de regarder si quelqu'un pouvait marcher ou non sous sa fenêtre. L'odeur nauséabonde, ça ne la gênait pas, elle avait un passé trouble et bien plus étrange et pourri que cette ville, Fendranah n'était pas un agent Cipher Pol comme les autres, elle était le mal. Elle était le mal nécessaire que le Gouvernement allé employé de plus en plus souvent. Elle était ce genre de personne à vouer un culte infini à l’institution, c'était une fanatique sans limite et sans remords, c'était une femme au cœur brisé et qui n'avait rien à perdre. Et les femmes sont souvent plus dangereuses que des fusils.

Elle était arrivée à bon port et avait frapper plusieurs coups contre une porte en bois tout aussi rongé et pourri que le reste du quartier. Un soldat et infirmier de la Marine lui ouvrit tout en lui tendant un linge blanc immaculé, elle avait rapidement compris pourquoi le linge. Elle l'avait mis devant sa bouche et son nez, les conditions d'hygiène étaient lamentables : malnutrition, galeux, plaies suppurantes, crasse, typhus... L'accumulation de malheur sur l'île ne semblait plus pouvoir s'arrêter, l'odeur putride était insoutenable. Elle avait avancé vers un vieil homme et lui tapota sur l'épaule, elle tenta de parler à travers son linge, étouffant sa voix.


"- Docteur Nils Gratz ? Fendranah Stal, Cipher Pol Seven, chargé des Frappes préventives. Nous avons besoin de discuter vous et moi."
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mar 4 Oct - 13:04




Ginny ! Ma sauveuse !



La situation était désastreuse pour le vieillard. Il avait appris peu de temps auparavant que sa femme se trouvait plus très loin et il avait tenté d’échapper à son devoir pour tenter de la retrouver. Malheureusement pour lui, le devoir au sein de la marine depuis qu’il avait été promu commandant était des plus intenses et il avait été renvoyé d’un bâtiment naval pour nombre de facéties qui lui avaient valu de se retrouvé au sein d’un désert médical. Il semblait pertinent de l’envoyer là-haut au départ, une sorte de punition au final pour le grand-père.

Au lieu de le motiver à être plus « sage », il n’en avait fait qu’à sa tête sur cette ile délabrée, il refusait pertinemment d’ausculter au départ en prétextant un trop plein de travail à droite et à gauche. En réalité, il ne cherchait qu’à faire sa sieste et il fut bien vite rattrapé par la situation lorsque quelques subordonnés vinrent percer à jour ses tentatives d’esquives. Depuis, il devait s’occuper de patients… la plaie ! Place aux jeunes ! C’étaient quand même eux la future génération, non ? Le grand-père avait fait son temps et il était plus que nécessaire de laisser les jeunes faire leurs preuves. C’était en ces termes qu’il s’était défendu. Une cause perdue en soit.

Au bout de plusieurs jours, le vieillard s’était quand même décidé à y mettre du sien. Il se disait que plus vite il en aurait terminé avec ça, plus vite il pourrait se consacrer à son retour auprès de sa femme. Rien ne pouvait plus le motiver que cette idée.

Un début de soirée comme un autre, le vieillard piquait du nez au chevet d’un malade comateux, c’était encore le meilleur moyen pour lui de faire semblant de travailler. La planche de notes sur les genoux, une bulle dans le nez, heureusement qu’il n’était pas loin d’un mur sinon on aurait pu le repérer de loin le pauvre vieux. Soudainement, la bulle dans le nez éclata alors qu’une main se posait sur son épaule, se relevant instantanément, l’ancêtre manqua d’en perdre l’équilibre et se ressaisit tant bien que mal. Écarquillant les yeux devant la nouvelle venue, il constata qu’elle n’était pas infirmière. Rousse ? Plutôt jeune ? Nils n’étant pas très réveillée, son esprit et son cœur ne firent qu’un seul bon et le son étouffé du masque ne lui permit pas d’entendre les présentations. Pour lui, c’était évident : Ginny l’avait retrouvé ! Sa petite fille tant chérie était venue le sortir de ce calvaire et il ne tint guère plus d’une seconde pour lui sauter dans les bras.



Ma petite fille ! Ma chère et tendre petite fille ! Tu es venue me chercher !
Si tant est qu’il parvienne à la prendre dans ses bras, Nils en profiterait pour l’empêcher de parler davantage en posant son index sur sa bouche pour continuer son monologue.


Je sais que tu voulais me voir, tu es si belle ! Sortons d’ici, c’est le plus beau cadeau que la vie ait pu me faire !
Voilà que le grand-père était totalement ému de la situation. Il récupéra sa faux pour s'en servir comme d'une canne et tenta de prendre la main de celle qu’il prenait pour son enfant adoré pour partir en trombe à l’extérieur du bâtiment tout en apostrophant une des infirmières.

Il remarqua tout de même l'accoutrement ridicule de la jeunette. Sans doute encore un effet de mode de la jeunesse... il serait sans doute temps de recadrer la petite quand il aurait quelques secondes. Bien que vétu d'une blouse, chose assez rare pour lui, il n'avait pas de protection particulière, ses résistances naturelles étaient supérieures à bien des égards grâce à son fruit. Il n'était pas à l'abri de la maladie mais sa constitution et son immunité au poison semblaient cependant lui suffire largement.


Elle est malade ! C’est un cas urgent ! Je m’en occupe !

Mon dieu ! Nils n’avait jamais été aussi rapide et vivace depuis bien des jours !



Spoiler:
 

_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mer 5 Oct - 17:05

Si t'es roux t'as pas d'âme !
C'était une scène surréaliste pour la jeune femme, le vieil homme, aussi réputé de par ses compétences que de par son caractère singulier, avait littéralement étreint Fendranah. Elle avait au départ levé par réflexe, sa main droite, prête à lui décoller la mâchoire et son dentier, mais elle s'était ravisé pour opter par une moue totalement blasée.

Sa cigarette était tombée dans la bataille, l'agent gouvernemental était quelque peu perplexe devant la situation et les propos tenus. Elle n'avait pas pu en placer une et s'était retrouvée en dehors de l'hôpital de fortune, main dans la main avec le vieil homme. Elle ne savait plus quoi penser, plus rien ne l'étonnait en fait et elle se devait de s'adapter à la situation. De nouveau dehors, dans une petite cour intérieur avec un patio très coquet, un lieu anormalement étrange au vue des immondices du quartier et de l'insalubrité de l'hôpital adjacent. Elle avait sortit son briquet et une nouvelle cigarette, tout en prenant la parole, elle allumait le tabac.

"Bon, écoutez moi. Je vais la jouer poliment pour le coup. Je ne suis pas Ginny là... Je vous ai dis je m'appelle F-e-n-d-r-a-n-ah ? Vous m'entendez hein ? Fendranah ! Je suis... JE SUIS DU GOUVERNEMENT ! Je cherches le docteur Gratz ! C'est bien vous hein ? Le Cipher Pol Seven aurait besoin de vous pour une opération majeure sur Alabasta. Rassurez-vous, vous resterez à votre poste, nous avons besoin de vos compétences en fait. Vous me suivez là ?"

Elle soupirait une énième fois en espérant que le médecin comprenait la situation actuelle. Elle ne pourrait pas se permettre un faux pas pour la préparation logistique de son opération. Après tout, il était de la Marine, elle du Cipher Pol, leurs intérêts devaient forcément converger sur un point.

"- J'ai besoin que vous me prépariez une souche virale puissante qui pourrait plonger une personne au bord de la mort. J'ai aussi besoin de son antidote, il faut que le traité soit fiable à cent pour cent où toute une opération gouvernementale pourrait échouer Monsieur. Puis-je vous comptez comme collaborateur ?"

Fendranah était encore courtoise et appliquée à respecter la Marine et ses différents protagonistes, mais le petit excès du Médecin lui avait hérisser le poil, elle était à la frontière de son comportement normal et de son respect, il ne fallait plus grand chose pour la pousser à bout: Une fois de plus...
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mer 5 Oct - 19:28




Echange honorable



Une moue désapprobatrice s’était emparée du visage du grand-père lorsque la jeunette avait allumé une nouvelle cigarette. Vraiment, sa petite fille avait beaucoup changé ! En plus de ça, la petite semblait vraiment prendre le vieillard pour un être sénile à lui épeller son nom. Une fois le monologue terminé et un peu plus réveillé, il constata que cette dernière n’était pas sa petite fille tant adorée : il faut dire que les paroles de la petite étaient on ne peut plus clairs.

Désappointé par cette nouvelle information, le vieux ne se laissa pas abattre : il avait tout de même trouvé le moyen de se sortir de là et c’était une aubaine pour ! Depuis toujours, Nils avait rejoint la marine dans le seul but de prendre la place de son fils qui avait été initialement appelé. En réalité, il ne portait que très peu de crédit aux intérêts de la marine et se fichait royalement de ce qu’il pouvait arriver autour de lui tant que sa famille se trouvait en sureté.

Prenant place en s’asseyant dans ce beau patio, le vieillard écouta d’une oreille quelque peu distraite la jeune femme. Une oreille plus que distraite et qui semblait visiblement le déranger puisqu’il tentait désespérément de retirer de la cire avec son auriculaire et un air béat sur le visage. Attendant que la jeune demoiselle ait fini son monologue, il retira finalement son doigt pour répondre d’un simple mot.


Na.
Il attendit quelques secondes avant d’étoffer son propos, juste histoire de nettoyer l’espèce de cire violacée de son doigt.


Je suis bien le docteur Gratz, en terme de poisons, je suis véritablement l’expert sans conteste mais…
Le vieillard était bel et bien l’expert le plus reconnu en termes de poison et sans doute grâce à son fruit. Bien qu’il ne le maîtrisait que relativement peu parce qu’il n’en avait jamais trouvé la moindre utilité, ses poisons étaient sans doute les plus dangereux connus à ce jour : capable du pire et mais même plus. Il comprenait alors pourquoi on s’adressait à lui, même si sa réponse appelait forcément une contrepartie.


Place aux jeunes ! J’ai la flemme de bosser en plus d’être ici, si tu me trouves le moyen de sortir d’ici, alors peut être que je t’aiderai... mais je te préviens, les ordres de la cheftaine, c’est pas commode !
Et c’était peu dire ! En effet, la personne qui avait réquisitionné l’hurluberlu pour tenter d’endiguer les différentes pandémies de l’ile était réputée pour être sauvage et carrément mal embouchée. La première rencontre avec le vieillard fut rude et nombre des habitants avaient pu entendre les cris de la responsable du laboratoire. La femme était sans doute aussi vieille que l’ancêtre mais avait dévoué sa vie à éradiquer les maladies, alors quand l’ancêtre avait dit qu’il ne comptait pas en faire des masses, le ton était vite monté. Depuis, ils s’évitaient et elle trouvait toujours le moyen de remettre le commandant à sa place en lui trouvant un malade de dernière minute chaque soir. En vérité, il n’avait jamais de repos.


Va falloir lui trouver une belle compensation si tu veux mon avis à la mégère ! Moi je te préviens, je ne veux pas la voir cette morue !

Toute l’animosité de l’ancêtre était dirigée vers la vieille femme qui semblait véritablement être la source de tous ses maux à ses yeux. Etait-ce véritablement de la haine que se vouaient les deux vioques ou simplement une histoire d’amour naissante ? Pour Nils tout au moins, c’était simplement une mégère : sa femme l’attendait et il n’avait pas le temps pour les batifolages ! Levant les bras comme dans un signe de désespoir, tout était maintenant entre les mains de la jeune femme.



_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mer 5 Oct - 22:29

Je vais toujours me taper les fous ?

"- Ok, putain ok, je... "

La belle agente du Cipher Pol s'était frotté les cheveux, pourtant ses deux bras étaient croisés, c'était un tout autre bras qui avait poussé sur l’épaule de la jeune femme pour venir lui caresser les cheveux. Elle était perplexe et désemparée. Pourquoi devait-elle tomber sans cesse sur des cas si particuliers pour réaliser une simple opération ?

"-Bon, Doc'. D'habitude, j'ai un respect énorme pour la Marine et ses soldats. Mais là, vous commencez gentiment à casse les ovaires façon ninja. Et moi, je n'aime pas ça, je suis une gentille fille bien élevée. Je suis venu vous voir, je n'ai pas été irrespectueuse. Avec tout le respect que je vous dois, non, non ça ne va pas dire vas te faire gros naze. C'est du vrai respect là, celui que tu respires au petit matin d'une prise d'armes ok ? Donc, avec tout le respect que je vous dois et sans vouloir, vous intimidez. Vous savez comment fonctionne le Cipher Pol, on demande gentiment la premièrement fois et on ne nous refuse pas. Si on refuse, on menace, si la menace ne marche pas, on fait des choses sales. Et moi le sale, c'est ma signature, je fais dans le dégueulasse et le sonore même ! Et même s'il me faut du temps, j'ai toujours ce que je veux. Je suis une femme, j'ai une paire d'arguments que t'aura jamais ! Bon, maintenant, on fait comme si t'as fait rien dis. Alors voilà ! Bonjour, Agent Stal Cipher Pol Seven, j'ai besoin d'un puissant agent pathogène, viral, ou poison avec de lourds symptômes et son remède qui doit être fiable ! À me faire pour maintenant, merci Doc', je vous cite en exemple dans mon rapport !"

Fendranah venait d'abattre une de ses nombreuses cartes, elle ne voulait pas manquer de respect ou être menaçante, mais la mission prime. Elle était le chien de guerre du Gouvernement Mondial, c'était une fanatique folle à lié et elle serait prête à tout pour obtenir le soutien logistique dont elle avait besoin. Nul doute qu'elle mettrait du temps avant de perdre totalement contrôle et de s'en prendre directement au vieillard, ce n'était pas sa méthode que de s'en prendre à la Marine. Le discours était cependant pour les soldats de la Marine sous ses ordres, mais le Docteur ne l'était hélas pas, posant un problème moral et éthique à la jeune femme à la personnalité si trempée.

"- Qui plus est. Ta chef ici elle à rien dire si je lui donne l'ordre express du gouvernement de fermer sa grande mâchoire. Si je décide que tu pars, tu pars et c'est tout. Je le noterais dans mon rapport et tu seras sûrement démobiliser de Saint-Uréa dans les prochains jours."

La belle agente était obligée de rappeler les règles avant de devoir, une fois de plus, emprunter des chemins qui sillonnent le fil du rasoir de l'éthique.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Sam 8 Oct - 12:13




Pitié !



Le pauvre Nils était assailli d’un monologue sans queue ni tête. En fait, toutes les expressions utilisées par la jeunette semblaient dénuées de sens pour lui. Faut dire que le langage des « D’jeuns », le vieillard n’y avait jamais que trop peu prêté attention, alors quand on vint à lui parler de cassage d’ovaire façon Ninja à un médecin de la vieille école, il ne souhaitait répliquer qu’une seule chose mais se retint tout de même de rappeler l’anatomie pour les débutants.

En fait, il n’en avait tout simplement pas eu l’occasion, c’est que la jeune Sipee Séveune avait du caractère… et en réalité, Nils ne savait absolument pas ce qu’était que cette organisation. Il avait de nombreuses lacunes sur la marine et sur les différents groupes du gouvernement mondial et ça se ressentait. Il aurait bien voulu intervenir pour rabattre le caquet de la jeunette pour lui expliquer que de son temps ça ne se passait pas comme ça, mais visiblement, elle paraissait intarissable.

Sûre d’elle, c’était presque un ordre qui était donné. Bien que Nils eut vécu suffisamment longtemps pour savoir que mettre en rogne une femme était l’un des dangers les plus grands de ce monde, il eut tout de même un frisson en imaginant cette jeune demoiselle plus vieille : un peu comme sa femme mais en plus cash et plus sournoise. Le vieux prit une grande inspiration et bomba un peu le torse en s’apprêtant à répondre.


Je…

- NILSSSSSSSSSSSSSS !



La mégère

Soudain, la porte du patio s’ouvrit à la volée pour révéler une femme plutôt forte et carrément mal embouchée, elle avait le teint rouge de colère et semblait avoir des raisons de mettre à mal tout ce qui se trouvait dans la pièce. Des craquelures apparurent alors que la porte qui se fracassait dans le mur. Un son strident provenait de cette femme, de quoi faire pâlir même le plus robuste des soldats. A la simple vue de la vieille mégère, Nils écarquilla les yeux et perdit toute crédibilité. Mu d’une fougue sans égal, il se releva pour se cacher derrière la jeune qui requérait ses services, c’était un vieillard tremblant et carrément fébrile qui se trouvait maintenant dans ce patio. Les genoux tremblants, une peur folle semblait monter en lui.

D’un pas assuré, sûre d’elle-même, la vieille morue avançait vers le duo. Chacun de ses pas était à même de faire trembler le sol tellement elle transpirait la rage et la hargne. Plusieurs raisons pouvait expliquer une telle attitude : d’une part, Nils montrait tous les signes qu’il tirait de nouveau au flan et ça, elle ne le supportait pas mais pire encore, une jeunette tout droit sorti du CP7, mignonne, avec du caractère était en tête à tête avec son gros roudoudou ! Le docteur Gratz préférait batifoler avec les petites minettes ? Très bien ! Une guerre ouverte était sur le point de se déclarer.

Tout flageolant, l’ancêtre n’en menait pas large. Éperdument amoureux de sa femme, il n’avait pas le temps pour ces bêtises et il espérait bien tenter de s’en sortir grâce à sa nouvelle comparse du jour. Après tout, ce serait du donnant donnant. Il finit alors par lui chuchoter quelques mots, signe de sa bonne foi.



Pitié ! J’ferai tout ce que tu veux après !




_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mar 11 Oct - 9:14

Début des négociations
Le docteur était clair, et ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, si elle parvenait à se débarrasser de la vieille dame aux airs bourrus, elle pourrait demander à Nils ce qu'elle voulait. Cependant, elle avait du mal à croire que ce qui lui poserait le plus de problèmes, que ce serait la Marine. Elle qui avait toujours été courtoise et franche avec eux, voilà que désormais, elle venait presque à envier ses collègues qui n'avaient de cesse de les dénigrer. Elle soupirait longuement avant de sortir son briquet qui venait de faire ce bruit métallique si caractéristique, elle allumait son énième cigarette alors que la "mégère" avait placé son visage tout près de celui de l'agent du gouvernement. Fendranah relâchait alors la fumée emprisonnée dans ses poumons, laissant ainsi tout le produit de la combustion se déverser sur la vieille dame dans cette odeur insupportable pour certains. Nils était toujours derrière Fendranah qui ne pouvait s'empêcher de réfléchir à une stratégie, elle décidait de commencer par le mensonge.


"- Madame, je suis désolée de monopoliser votre meilleur médecin. Mais je suis sa petite-fille et porteuse d'une mauvaise nouvelle. La femme de Monsieur Gratz est décédée cette nuit, ma grand-mère est morte. Je suis... Ravagée par la tristesse. Je suis venue ici avertir son grand-père donc. C'est avec un profond respect que vous demande l'autorisation de lui faire quitter l'île pour qu'il puisse rendre un ultime hommage à sa femme."

Fendranah s'inclina plus de raison pour clôturer sa demande avec le plus de respect possible. Si le stratagème ne fonctionnait pas, elle devrait alors trouver autre chose et cette fois sans mentir. Elle appréciait réellement la Marine, et souhaiter donc se mettre en quatre avant de devoir en arriver à des extrémités déplaisantes. La force par exemple.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mer 12 Oct - 11:47




Ascenseur émotionnel



Tout flageolant qu’il était, le vieillard passait difficilement inaperçu derrière son allié du jour. Même si on pouvait lui prêter à loisir l’image d’un vieil homme qui fait claquer son dentier, le vieux écoutait attentivement ce qui allait se jouer devant lui. Ce n’est que lorsque la jeunette admit d’elle-même qu’elle était la petite fille du grand-père que ce dernier perdit toute retenue. S’était-il trompé dès le début ?

Au départ, il pensait que c’était elle, puis il eut la confirmation que non et en réalité : ce n’était qu’un déguisement pour tromper l’ennemi ! C’était indéniable : sa petite fille était véritablement comme le grand-père et avait une intelligence démesurée. Soudain aux prises avec une fierté indicible, Nils ne put contenir son élan de joie et serra de nouveau la jeunette dans ses bras, ému comme jamais. Il se disait qu’il avait enfin réussi à retrouver Ginny, quel belle journée finalement !

Malheureusement pour lui, il déchanta bien vite. D’une part, voyant cet élan d’affection, la mégère ne retint pas un rictus qui en disait long sur ses pensées : elle voyait clair dans le jeu de la petite et c’était bien visiblement un mensonge. Seulement bien vite vint la raison de sa venue : la mort de mamie Linedea. Une décharge électrique parcourut alors l’ensemble du corps du grand père, comme si quelque chose venait véritablement de se briser. Le sourire qu’il avait alors se transforma en un rictus de peur, de honte et d’échec cuisant. Sa femme serait morte et c’est sa petite fille qui viendrait le lui annoncer ? L’ascenseur émotionnel du grand-père était particulièrement virulent en seulement quelques mots.

La mégère révisa ses pensées l’espace d’un instant. Tournant légèrement la tête vers le grand-père et alternant avec la présupposée petite fille, elle ne pouvait croire qu’une personne serait aussi cruelle pour inventer pareil mensonge et ainsi affecter son roudoudou. La violence des termes de la jeunette, la puissance des mots choisis, tout semblait indiquer qu’elle était tombée dans le panneau. Soudainement, ses lèvres se tordirent quelques peu, un tremblement laissait présager qu’elle aussi était particulièrement émue. Visiblement, l’ascenseur émotionnel ne concernait pas que le grand-père national mais également la vieille dame.

Sans crier gare, elle se mit à fondre en larme et c’est un véritable torrent qui sortait de ses yeux. D’un geste vif et avec ses bras puissants, elle se saisit alors de l’ancêtre tout en tentant d’enlacer également la présupposée petite fille. Les bras long et puissants de la vieille morue allaient jusqu’à broyer le grand-père au point qu’il en eut très vite le souffle coupé. Si Fendranah était elle aussi prise dans le lot, elle subirait alors la compression sandwich entre de vieux, quelle horreur !

Les larmes ne cessèrent alors pas et c’est une véritable douche qui s’abattit sur le vieillard et potentiellement son alliée du jour. Les yeux exorbités, Nils, avec beaucoup de mal pour respirer ne put se concentrer sur sa tristesse suffisamment longtemps et implorait maintenant la jeunette de faire quelque chose. Si la situation continuait de cette façon, le vieillard risquait de devoir arriver à des extrémités qu’il se refusait à employer : il allait faire chier, au propre, comme au figuré.





_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Ven 14 Oct - 9:00

Et merde...
Elle s'était retrouvée prise en sandwich. Son débardeur trop court était littéralement trempé et elle n'était plus libre de ses mouvements tant les deux vieux serrer fort. Elle venait même à se demander si le service de gériatrie n'était pas loin pour les deux, elle suspectait même une odeur d'urine, aller savoir, l'un des deux vieux croûtons était peut-être incontinent et totalement sénile. Dans la bousculade, un peu de la cendre de sa cigarette était tombée sur l'épaule de la vieille. Totalement stoïque, Fendranah avait pendant un temps, subit les événements et les caprices du vieil homme et de sa cheffe. Maintenant, il était temps de jouer une toute autre carte.

Elle avait gentiment repoussée la vieille et avait du s'y reprendre à plusieurs reprise pour enlever Nils de son dos. Visiblement fumante de rage, elle n'avait encore décroché aucun mot. Elle avait alors mis ses mains sur son propre front avant de se mettre à crier.

"-Toi la vieille tu vas pas nous faire chier ! J'ai vraiment envie de te faire un troisième œil ! Ça te dit de voir ton cerveau ? Bon alors maintenant tu vas lâcher ce vieux péteux pour qu'il fasse mon job compris ? Et toi le vioque t'as intérêt à plus JAMAIS me toucher et faire ce que je t'ai dis où je vous jure ça va vraiment mal tourné pour vous deux. Voilà, là je suis encore à peu près gentille alors magnez-vous vite !"

Visiblement sur les nerfs, il ne faudrait plus longtemps pour que la jeune femme ne perdes totalement le contrôle de son sang-froid et de ses gestes. Elle était sous pression et la présence des deux anciens et elle n'hésiterait pas à littéralement exploser de devenir bien plus expressive.

Fendranah ne voulait qu'une seule et unique chose, qu'on réalise ce qu'elle avait demander de manière très courtoise au départ. Elle en avait besoin, ses futures missions en dépendaient et elle irait loin dans son plan pour obtenir son dû.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Ven 14 Oct - 11:19




Nouvelle famille ?



Oh la malotrue ! Traiter ainsi la vieille femme de la sorte et sortir de ses gonds de cette façon était indigne d’une Gratz. Le vieillard se retint de lui foutre un taquet dans la mesure où la jeune femme était parvenue à sortir de l’emprise des deux vieillards. Une bataille au sommet semblait avoir lieu dans le regard entre les deux femmes pour le docteur. Dans peu de temps, ça risquait de virer au bain de sang, c’était certain !

C’est qu’en plus elle était colérique la jeunette ! Papy écarquilla les yeux un instant avant de rester bouche bée, complètement pantois devant la situation. S’il avait pu avoir la langue pendante en cet instant, il ne se serait pas gêné.

La mégère quant à elle, semblait bien plus aux prises avec ses émotions. Tiraillée entre le fait qu’elle était en train de se faire insulter et qu’il puisse s’agir de la petite fille de son gros roudoudou d’amour, elle ne savait pas vraiment comment réagir comme pouvait en témoigner le premier silence avec les regards. Mais le haussement de ton de la jeunette était catégorique : la pauvre fillette était dans la phase de colère du deuil et c’est tout naturellement que Nils remarqua ça aussi. Ne tenant absolument pas compte des recommandations de la fillette. Les deux vieillards s’inquiétèrent alors sans relâche pour la petite qui semblait perdre pied.

Le commandant prit alors un ton rassurant envers Fendranah, pour la rassurer, autant que pour la calmer. En vérité, maintenant qu’il était libéré de l’emprise de la mégère, il avait tout le loisir pour exprimer sa profonde tristesse… sa femme venait-elle vraiment de mourir ? La voix rassurante prit alors une tournure quelque peu tremblotante.


Je comprends ta colère ma petite… mais je suis là moi, tu peux m’en parler si tu veux, non ?
Voyant la situation lui échapper totalement, le trio d’abord présent dans les quelques minutes passées semblait se transformer en duo familial et si la place de mamie venait de se libérer, alors la mégère devait absolument réussir à se placer. Sûr d’elle, bien plus rassurante et fourbe que le grand-père, celle qui se voyait déjà comme la future grand-mère s’approcha lentement de la jeune fille. Sortant de sa blouse une sucette, elle faisait trembler le sol sous ses pieds mais c’est une nouvelle voix toute douce que Nils ne lui connaissait pas qui sortit de la commissure de ses lèvres.

- Ma chère et tendre… je comprends ta douleur et ta hargne… viens faire un calin à mamie… se réfugier dans une mission n’est pas la solution : reviens vers ta nouvelle famille mon enfant…

Nils eut un haut le cœur : la situation devenait bien pire encore ! Maintenant c’était certain, si sa petite-fille l’acceptait, il allait devoir renoncer à son amour pour sa femme et finir avec la grognasse ? Il en était hors de question ! Le vieillard n’espérait qu’une chose : que la petite réfléchisse avant de parler, son futur en dépendait !

Croisant mentalement les doigts, le grand-père se mordillait les lèvres, signe de tension évidente. Si jamais il le fallait, il s’apprêtait à se servir de ses pouvoirs pour ne pas envenimer la situation… à moins que ce ne soit le contraire ?



_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Jeu 27 Oct - 13:45

Faut pas pousser mémé dans les orties
Cette fois s'en était trop. Le calme de Fendranah avait totalement disparu et son visage s'était tortillé dans tous les sens pour adopter une mine plus sombre et un rictus proche du diable. Il était plus que temps que tout ceci ne cesse et la vieille aller, devoir se plier aux règles fixé par la CP. Finis, la diplomatie et les amourettes, l'heure était à la compréhension ! Totalement opprimée par une grand-mère tyrannique et un grand-père gâteux à la frontière de la démence. Fendranah s'était retrouvée dans une énième démonstration de tendresse gériatrique.

La cigarette fumante aux lèvres, le regard sombre et cet air blasé. Elle avait fait pousser une dizaine de bras sur la vieille dame pour la faire, reculer et l'immobiliser, puisque le grand-père s'amusait à se servir de l'agent gouvernemental, c'était à elle, et elle seule de fixer les règles du jeu désormais ! Aussi, les bras commençaient à s'entortiller çà et là sur la vieille dame et deux mains s'étaient posées sur la nuque de la vieille femme. Fendranah prit alors une courte pause pour aspirer une longue volute de fumée et de s'asseoir tranquillement contre le mur le plus proche avant d'aviser le médecin.


"- Bon ! J'avais dit putain ! Je l'avais foutrement bien dit ! Mais on m'écoute jamais et on arrive à des situations de merdes comme maintenant ! Alors voilà... Vous vous êtes bien payez ma tête les deux. J'ai dit gentiment au Doc' Gratz de me faire ces putains d'agents pathogènes dont j'ai grandement besoin. Il a dit oui, si la doyenne le laisser partir alors voilà. J'ai joué le jeu, hein... Comme une conne soit dit en passant. Mais là, stop ! Voilà, maintenant, on va jouer à mes jeux et faites gaffe, je suis vraiment... Vraiment ! Mauvaise perdante. Donc voilà le jeu Doc ! T'as deux minutes pour convaincre la vieille ici présente de te laisser partir. Après quoi, si tu y arrives, on se casse et tu me donnes ce que j’exige ! Si tu y arrives pas, je lui brise la nuque et fait craquer le reste de ses os si fort que la moitié va se retrouver en dehors de son corps ! Et les tâches de seins bien dégueulasses partiront jamais même après quatre couches de peinture. À moins que la vieille conne s'incline d'elle-même et t'autorise à partir ? Oui non ? Tic tac tic tas ! C'est partit !"

Cette fois, elle ne plaisantait plus, et au vu de ses états de service et de son penchant pour la violence, elle n'hésiterait pas un seul instant.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Dim 6 Nov - 12:29




Laxe les tifs !



Voilà que tout partait finalement dans tous les sens. Plus rien n’allait plus au point que le vieillard avait maintenant des hallucinations dignes des plus grands films d’horreurs. De voir à la fois la mégère mais également plusieurs membres qui lui poussèrent alors sur la tête, y avait franchement de quoi avoir peur. Et en plus de ça, la p’tiote était dans un état pas joli à voir. Non c’était sûr et certain : le vieillard recevait bien trop d’informations en même temps, il n’allait pas pouvoir contenir pour sûr.

Devoir se défendre seul lui rappela tout de même de beaux souvenirs sur une ile reculée où il avait été une fois. Pour le coup, c’était une histoire rocambolesque et il avait dû se sortir d’affaire avec un roux des plus étranges. Il se rappela tout de même comment il avait pu échapper à la mort. Son fruit lui avait sauvé la mise : il était désormais temps de recommencer le stratagème.

Inspirant à plein poumon, le vieillard bloqua sa respiration tout en faisant des signes d’incompréhension à ses deux comparses du jour. On aurait ainsi dit un sale môme qui s’empêchait de respirer pour montrer son mécontentement… c’était plus ou moins le cas en fait : tandis qu’il attirait l’attention sur son attitude quelque peu désinvolte et hors de propos, il laissa son fruit répandre son gaz empoisonné le plus puissant. Le poison laxatif allait faire son effet dans peu de temps : de cette façon, une porte de sortie en courant s’offrirait au vieillard. Lui était immunisé à tous genres de poisons, il n’en ressentirait pas les effets mais ses compagnons risquaient de devoir courir dans le même sens.

L’énamourée commençait d’ailleurs à en ressentir les effets et se dandinait sur place, ne pouvant pas bouger car maintenue par divers bras. Elle prenait d’ailleurs peur et risquait à tout moment de se briser elle-même la nuque. Il deviendrait tout de même difficile d’expliquer, même pour un agent du CP, un meurtre sur un membre du gouvernement mondial.

Nils tenta donc doucement de raisonner la forcenée. En fait c’était quand même une sale mioche : Faire tout un caprice parce qu’elle n’avait pas ce qu’elle voulait, fallait quand même être pas mal atteint ! Bon en même temps c’est peut-être un peu l’hôpital qui se moque de la charité mais le vieillard était tout de même un grand-père avant tout.


Lâche la ma petite ! T’as sans doute mieux à faire pour le moment non ?
Nils osait espérer que la petite était elle aussi atteinte par le gaz et risquait ainsi de devoir courir si elle ne voulait pas perdre la face en tant que « précieux » agent du CP. La vieille dame était littéralement en train de se faire dessus, au « propre » comme au figuré mais ne trouva pas d’autres moyens que d’aller dans le sens du grand-père. Craignant pour sa vie et son honneur qui commençait déjà à être bafoué, elle implora presque l’agent.

- Oui oui oui oui oui… partez, je vous envoie ailleurs docteur, allez où vous voulez… et embarquez cette mioche loin de moi ! Je ne veux pas d’une telle famille !

Ah ? La vieille pensait donc qu’il s’agissait du second effet du pouvoir de la petite ? Comment comptait s’en sortir l’agent devant tant de danger pour son propre honneur elle aussi ?





Technique:
 

_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Nova S. Mengsk
La Rose Cendrée
avatar
Messages : 153
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
15/75  (15/75)
Expériences:
3/80  (3/80)
Berrys: 5.093.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Jeu 1 Déc - 9:13

Le gaz qui donne les gazs
Un puissant gaz s'était répandu dans la cour et avait envelopper la zone d'un puissant brouillard, il était impossible de ne pas inhaler le gaz qui semblait même s'infiltrer par les pores de la peau. Au départ, Fendranah avait retenue sa respiration, en cherchant désespérément un endroit ou un lieu de refuge, mais elle avait dû se résigner à respirer cette terrible arme chimique. Ainsi, ce que l'on avait dit sur l'ancien était vrai, il était doué, très doué. Le gaz était parfaitement inodore et Fendranah n'avait pas saisit tout de suite la subtilité du gaz avant de voir que la doyenne se dandinait dans tous les sens. Dans incompréhension, elle reprit normalement son petit manège avant d'être déchirée par un puissant mal de ventre. Ses entrailles se tordaient et frapper son ventre, l'effet d'un coup de poing était plus doux.

La cigarette s'était retrouvée au sol, et peu à peu l'emprise sur la doyenne se désserait au fur et à mesure que l'agent se retrouvait au sol, plié en deux. Les membres superflu avaient disparus, laissant la mégère libre de ses mouvements et de ses actions.


"- Putain ! Je peux t'assurer que tu vas me le payer ça ! Crois moi."

Son visage était tordu par la haine et la colère, mais aussi par l’irrépressible envie. Il ne fallait alors pas longtemps pour que l'agent délaisse son "opération" pour se ruer vers les premières toilettes, laissant ainsi la mégère et l'ancien sans surveillance. L'opération était sûrement comprise, et l'ancien serait en mesure de s'enfuir cette fois. SI tel était le cas, ce ne serait que partie remise pour l'agent Gouvernementale qui souhaitait la vengeance.
Fendranah Stal CP-7
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
avatar
Messages : 1405
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
150/250  (150/250)
Berrys: 34.054.000 B

MessageSujet: Re: Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)   Mer 21 Déc - 15:29




Mon héros !



VNils n’avait pas eu le choix. La situation avait dégénéré en très peu de temps et visiblement, la jeune femme était maudite. Bien que Nils ne sache pas véritablement ce que signifiait cette information, il n’en demeurait pas moins vrai qu’il pouvait profiter de cette péripétie pour fuir le plus loin possible mais ce n’était pas la façon de faire du vieillard. Ainsi, alors que la jeune demoiselle partit sans demander son reste, le vieillard rejoignit la vieille mégère pour lui apporter son aide.

Passant ses bras autour du corps affaibli, il tenta de toutes ses forces de la soulever mais rien à faire : même en suant sang et eau pour la soulever, il ne parvint qu’à aggraver son cas de lumbago. La vieille était tombée dans une sorte d’état vaseux depuis quelques secondes mais reprenait peu à peu conscience tandis que ses sphincters se lâchaient. Une mare marron qu’elle ne sembla d’abord pas remarquer semblait lui permettre de glisser quelque peu sur le sol.

Toujours désireux de l’aider tout de même malgré le fait que la jeunette soit partie, il s’approcha une nouvelle fois en espérant la faire rouler pour l’amener au niveau de l’infirmerie mais alors qu’il s’approchait pour la saisir, un regain de vitalité de la femme vint brusquement saisir le visage de l’ancêtre qui n’eut tout bonnement pas le temps de réagir.

- Mon héros !

Mon dieu. Les bras de la vieille dame enlaçaient maintenant le vieil homme et ce sont des lèvres pulpeuses et bien humides qui vinrent cueillir celles du grand-père. Rien à faire, il ne pouvait pas esquiver et un baiser dans un mélange d’excrément eut raison du courage de ce dernier. Avec le peu de vivacité qui lui restait, le vieillard parvint à se détacher avant de prendre ses jambes à son cou. Jamais il n’avait couru aussi vite de sa vie et pour cause ! Venait-il de tromper sa femme ? Comment allait-il lui annoncer ça ? Beaucoup trop d’éléments lui venaient en tête alors qu’il s’éloignait de la zone du drame.

Plusieurs jours plus tard, la situation s’était quelque peu calmée, Nils parvenait tant bien que mal à esquiver les entretiens avec la vieille mais lors de réunions, des clins d’oeils appuyés venaient lui rappeler la triste vérité.

Finalement, le docteur parvint tout de même à lui faire croire à quelques hallucinations et finit par obtenir une nouvelle affectation. Pour une fois, c’était sur sa demande, chose pour le moins étrange venant de lui.



_________________

Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
 

Traitement viral (FB- 1 Mois, Pv Nils le Papy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C.C. Deviantart et Mon site photos
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» SISSI croisée caniche bichon 6 mois DOUAI (59) ADOPTEE
» MOIS DE GLACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de StUrea-