Partagez | 
 

 [FB] L'on perd bientôt sa route à chercher trop de voies [PV - Zayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méliandre DeVitto
Pirate
avatar
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
70/350  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

MessageSujet: [FB] L'on perd bientôt sa route à chercher trop de voies [PV - Zayne]   Sam 1 Oct - 8:35

L'on perd bientôt sa route à chercher trop de voies
Zayne


Il faisait une chaleur à crever sur cette foutue île, le froid mordant de Drum me manquait tant. Impossible de se déplacer ici autrement que la nuit et ma condition de vampire n'aidait pas tellement à améliorer la chose. J'avais toujours aimé le soleil auparavant, ses doux rayons réchauffaient si peu souvent l'étendue glaciale qu'était mon pays natal, pourtant chaque journée ensoleillée me semblait un pur bonheur. Aujourd'hui le bonheur était loin, loin de tout ce que j'avais pu ou cru vivre, aujourd'hui était ce genre de jour où vous vous dites que vous auriez peut-être mieux fait de vous tirer une balle dans le pied plutôt que de vous extirper de vos couvertures... J'avais beau avoir cette vitesse et cette endurance hors du commun cela n'empêchais pas le fait que je finisse au plus mal, putain d'astre brûlant...
Je haïssais cette faiblesse tout comme elle me détestait de nous avoir foutu dans une merde pareille, d'avoir encore agit comme une stupide gamine qui n'en fait qu'à sa tête, je n'ai jamais aimé être enfermée, jamais aimé écouter les autres ni même que l'on me dise quoi faire, j'aimais la liberté, j'aimais lorsque je le pouvais la surpasser et voir le monde, découvrir tout ce que j'avais raté toutes ces années où j'avais sagement écouté, où je m'étais tue et que j'avais passé mon temps à l'attendre. Je l'avais retrouvé après tant d'années, il m'avait offert ce qui m'avait par le passé paru le plus beau des cadeaux qu'il aurait pu me faire, mais aujourd'hui je le détestais pour ce qu'il était, pour le fait d'être reparti à nouveau, pour ce qu'il m'avait laissé sans pour autant me donner toutes les cordes afin de m'en tirer, sans m'expliquer tant de choses encore, me laissant face au mur une fois de plus comme il a toujours si bien su le faire. Elle me l'avait répété elle aussi : celui qui hésite est perdu, tu hésites trop, tu nous perdras. Sa voix résonnait encore et toujours dans ma tête, elle se faisait moqueuse et tranchante, se mêlant à la perfection avec le mal de crâne qui me comprimait les méninges. Ma capuche rabattue sur la tête ma respiration se faisait de plus en plus saccadée alors que de ma main droite je tentais d'arrêter le sang qui s'échappait encore de mon abdomen. Foutu chasseur de primes, ne pouvaient-ils pas faire comme tout le monde et aller se bourrer la gueule dans un de ces troquets miteux pour tenter de ne pas mourir déséchés dans cet enfer ?
Et puis ne faisaient-ils pas la même chose avec les primés ? Ne les invitaient-ils pas à boire un verre, puis deux, puis trois, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'ils n'aient plus qu'à ramasser une loque humaine et la livrer au Gouvernement ? Le monde d'aujourd'hui n'était définitivement plus ce qu'il était, tout partait en vrille, tout se déphasait c'était à ne plus rien comprendre si même les chasseurs se mettaient à se comporter en pirates... Titubant légerment je finis par m'appuyer contre le mur d'un de ces bâtiments sans âmes de Whiskey Peak tout en cherchant de l'ombre dans une ruelle. Là Méliandre t'es clairement dans la merde on ne va pas se leurrer... Je sentais déjà la soif grandir en moi, se mettre à gronder, tonitruer, remonter dans tout mon être, j'en avais besoin, j'avais besoin de ça pour remonter, pour reprendre du poil de la bête et me tirer de cette île de malheur. Il fallait que je retrouve au plus vite le M.O.T et les autres avant qu'il ne soit trop tard et que je ne puisse plus lui faire ravaler toutes ces belles paroles qu'il avait pu me servir et avec lesquelles il avait pu me berner pendant tant d'années. J'avais été une fois de plus stupide, une fois de plus je m'étais laissée dépasser par mes sentiments, une fois de plus j'avais fait confiance et voilà où j'en étais aujourd'hui, à me vider de mon sang dans une ruelle miteuse en plein dans Whiskey Peak et le pire dans tout ça c'était les berrys que ces raclures allaient empocher sans même avoir à lever le petit doigt...


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
avatar
Messages : 216
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
121/200  (121/200)
Berrys: 600.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'on perd bientôt sa route à chercher trop de voies [PV - Zayne]   Dim 2 Oct - 15:52

  • Zayne Akimura
  • Méliandre Devitto
Bloody meeting
Avancer, dans la vie, il faut toujours avancer. Voilà ce que m’avait apprit la vie. Quoi qu’il arrive, on devais regarder vers l’avant et regarder derrière le moins possible. Sans doute est-ce pour cela que j’étais un chasseur de prime temporairement, car je ne me voyais pas courir après des bandits toute ma vie ? Quoi qu’il en soit, moi et ma petite “ bande “, nous faisions une pause sur l’île qui servait un peu de “ lieu de repos “. Comme d’ordinaire, Shiro et le petit s’étaient installés dans un endroit “ abandonné “ à l’écart de la population tandis que moi j’allais chercher des informations pour définir notre prochaine destination.

Malheureusement, voyager a beau être sympathique comme activité, la faim est universelle et c’est mon appétit qui se mit à raisonner. C’est ainsi que je fis le tour de l’île à la recherche d’un petit marché où des gens seraient prêts à troquer quelques fruits et légumes contre un peu d’argent, cependant, mon porte monnaie était limité ce mois-ci, faute de proies capturées.
Mais alors que la ruine frappait ma personne de toutes ses forces, voilà que des murmures se firent entendre. D’après quelques dires, il semblerait qu’une primée ose se balader dans le coin. Son nom ne me disait pas grand chose, mais une fois mon petit carnet vérifié, je compris dessuite : M. Devitto, primée à 30 Millions de Berrys. Certes, de nos jours ce n’est pas quelque chose d’énorme, mais pour moi, s’était toute une autre histoire. Si celle-ci était dans le coin, pour me nourrir avec aisance il me fallait sa prime.

C’est ainsi que je remis ma capuche pour me couvrir du soleil et je me mis à sa recherche. Tel un aventurier, je parcourais l’île comme un touriste. Même si je connaissais sa prime et son nom, mon carnet n’était sans doute pas aussi complet que celui d’un vrai chasseur. En effet, seul le nom et la prime étaient inscrites sur ces papiers, mais comparé à d’autre, je n’avais pas d’info comme l’équipage à lequel elle appartient, ses capacités, ou même, sa race... Chose qui allait bien me jouer défaut.

Après moult recherches, je me mis à fouiller désespérément des ruelles et c’est là que je cru voir une certaine silhouette. Inconscient du fait qu’il s’agissait d’elle, je ressentis avant tout une odeur alléchante : du sang. La personne serait-elle blessée ? Quand je me rendis compte de l’intensité de l’odeur et donc du fait que ce n’était pas une vulgaire coupure, j’en perdis mon “ appétit “ d’argent. Désormais, autre chose naissait et intérieurement, je combattais cette autre faim afin de me concentrer sur quelque chose de plus naturel, de plus normal selon moi.

“ Hey.. “

Accélérant le pas, je me plaçais devant la personne avant de m’accroupir et chercher l’origine de ce parfum aussi écoeurant qu’agréable selon mes narines. Égal à moi-même, je ne pouvais pas m’empêcher de penser à autrui avant de penser à ma petite personne et sans doute est-ce ça qui me fait éviter des “ viol “ de nuque à outrance.

“ Vous êtes blessée ? “

Cherchant la zone touchée, ce n’est que trop tardivement que je relevais mes yeux vers le visage de la personne et donc en toute logique, ce n’est que bien trop tard que je me rendis compte de qui il s’agissait. Mes yeux s’écarquillaient tandis que je me perdais dans ce regard d’un rouge aussi vif que le liquide carmin qui tâchait son abdomen. Mes lèvres s’immobilisaient tout comme ma personne toute entière. Je venais d’enfin capter de qui il s’agissait : Méliandre Devitto.

“ ... “

Un silence profond s’installait et on pourrais presque croire que ça allait partir en combat n’est-ce pas ? Peut-être que pour la belle ça allait être le cas, mais j’allais être bien plus rapide qu’elle sur le coup. Mes mots partir comme des balles, mais l’objectif n’était pas de blesser, bien au contraire.

“ Où exactement est la blessure ? C... Comment vous vous êtes fait ça ? “
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] L'on perd bientôt sa route à chercher trop de voies [PV - Zayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: Whiskey Peak-