Partagez | 
 

 Le bois d'or ment [MISSION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Le bois d'or ment [MISSION]   Lun 19 Sep - 4:29

Le bois d'or ment

Ore Sama Wa Kurohebi Da !




*Je n'ai pas dit que je serais quelqu'un de bien en tuant. Et s'il me fallait tuer pour le bien de ce monde ou celui de ma famille, je n'entraînerais pas d'innocents dans mon sillage, Ghetis Archer. À ton avis, quel est le principe d'un Buster Call ?*


- Des innocents... Ils sont tous fautifs... Cette île était pourrie jusqu'à l'os... Comment peut-il me reprocher d'avoir exterminer des criminels. Le but d'un Buster Call est d'éradiquer tout ce qui peut nuir au Gouvernement selon moi, c'est-à-dire : Détruire ce qui ne convient pas à la Justice... En d'autres termes : le Mal.

Pour le Gouvernement Mondial que tu sers, la vie humaine n'a de valeur que si elle se trouve dans ses hautes sphères. Tu vaux mieux que ça. Tu vaux mieux qu'eux. Arrête de te comporter comme un gamin en colère. Nous avons tous perdu de la famille, que ce soit à cause de criminels ou du Gouvernement. L'histoire de ce monde s'écrit sur les corps de ceux que l'on aime. Ne comprends-tu pas que c'est l'organisation par laquelle tu veux atteindre ta vengeance qui corrompt la vie ? Qu'elle n'est pas meilleure que ces hommes que tu pourchasses ?

- Je vaux mieux qu'eux ? La vrai question est... qu'est-ce que je vaux ? Je suis encore faible, très faible... trop faible pour atteindre ma vengeance par un autre moyen que celui-ci. Personne ne m'aurait permit de détruire cette base en toute impunité , sans risquer de devenir un criminel... Et aucune organisation valable ne s'attaque aux Décimas, alors.. Qu'importe si le Gouvernement est bon ou mauvais, c'est par lui que je trouve ma Justice. Si l'histoire s'écrit sur les corps de ceux que l'on aime, alors.... qu'importe qui je tuerai, tant que cela construit ma Justice... Tant que je ne fais rien à ma famille*


*Quelle Couronne portes-tu, Ghetis Archer ? Celle du Tyran ou celle du Juste ?*

Des paroles claires.... Mais dont la réponse paraissait évidente pour Ghetis. Quand bien même son raisonnement et son fonctionnement étaient ceux d'un parfait Tyran, lui se voyait comme un Juste et dans son bon droit. Il deviendrait le Tyran s'il devait le faire pour ses ambitions et tant pis pour ceux qui ne le comprendraient pas.

- Il faut savoir faire des sacrifices pour gagner !


Certes, il avait tué ceux qui pouvaient être considérer comme des innocents en vue de leur distance avec le conflit. Cependant, les habitants de Whisky Peak adhéraient à une île de criminels et pour cela ils appartenaient eux aussi à cette catégorie. Le Décret Décima fut clair à ce sujet, et Ghetis n'y voyait là qu'une juste explication : "Qui ne dit mots consent" .

Les habitants de Whisky Peak qui ne souhaitaient pas être assimilés à des criminels n'avaient qu'à quitter l'île tout était de leur faute.

- Voilà.. Tout est de leur faute, si cette île n'était pas criminelle, je n'aurais pas agit ainsi. C'est tout ce qu'il y a à retenir ! Si Connor souhaite que je devienne un Juste il n'a qu'à trouver une façon d'unir d'empêcher à des îles de devenir des îles pirates ou autres. Et si ces îles ne veulent pas s'y soumettre, il n'y aura qu'à raser leur population pour construire du neuf. C'est ça ! Il suffit de détruire pour tout recréer ! Le Chaos, puis le renouveau ! C'est ce qu'il me faut !

Pourtant Ghetis, se dirigeait vers la plus mauvaise des solutions en se livrant à une telle conclusion, inconsciemment il poussait la porte qui le mènerait vers le même couloir que Noctis, ce couloir qui ne causait que mort et tristesse au final. Sans adhérer à la philosophie malveillante de son cadet, il se livrait à une conclusion similaire, bien que le but restait différent.

- Bien, il est temps d'appeler l'équipage... Voilà bien deux semaines que je n'ai donné signe de vie à personne. Je ne me suis même pas entrainé. Tout ça à cause de ses maudites paroles ? Je vais devoir retrouver Maître Walker. Il m'avait donné la localisation d'une excellente île. En y allant je devrais certainement rattraper mon retard.

Les yeux rivés sur sa main, il finit par serrer son poing, son regard gagnant en conviction. Le corps de Ghetis était encore couvert de quelques malheureuses bandelettes datant de l'explosion, mais se fut sans hésiter qu'il les retira une à une. Depuis peu il avait élu domicile dans une maison abandonnée de Water Seven et n'avait contacté qu'Agon et Yzis pour venir à sa rencontre. S'il put le faire, il n'aurait contacté qu'Yzis, mais il fallait qu'il reçoivent des soins, sans attirer l'attention sur lui.

Dans un coin de la pièce se trouvait son armure, son gunbai et sa sacoche, le tout couvert de la poussière noirâtre de l'explosion.

- La bataille ne fait que commencer.

Et enfin Ghetis se releva, pour quitter la pièce, ouvrant les portes les unes après les autres et quitter la maison.

- Nous nous sommes débarrassés d'un ennemi, maintenant il ne nous reste plus qu'à reprendre le projet One, ce sera facile.

Désormais, c'était un homme nouveau qui se tenait debout devant un soleil tout juste lever, les rayons inondant le brun au corps tatoué des emblèmes phares du Gouvernement Mondial.

~


Les jours passèrent Ghetis convia quelques anciens membres de La Couronne et quelques marines à ses ordres abord de l’Éventail de Chasse, sa fière péniche.


- Bien. Nous y sommes. L’île que m’a indiquée Walker est ici.

Le pied posé sur la proue du bateau, Ghetis arborait un large sourire face à la brume dorée qui se trouvait en face de lui. Depuis il resta confiner dans sa haine, mais à partir d’aujourd’hui il recommençait à avancer et ce avec vitesse et sans défaite ! Qu’il ait été vaincu par Akainu n’avait que peu d’importance car la guerre fut une victoire totale. Qu’il ait été mis hors d’état de nuire par Dog ne représentait rien car il avait réussi à détruire le Q.G. de son ennemi. Il était resté inactif depuis trop longtemps et pour reprendre du service en beauté rien ne valait une nouvelle arme à son actif. Il comptait bien tomber sur des plantes d’un nouveau genre. Il allait devenir encore plus puissant encore, car c’était là la nature de son peuple, revenir plus puissant après chaque bataille, après chaque remise en question ! Le bateau fendait l’océan avec beauté, il ne comptait que quelques membres de l’équipage encore, les plus proches de Ghetis au moment de son appel général. La Couronne allait renaître de ses cendres… Du moins, elle n’était jamais morte ! Elle prit un court congé rien de plus.

- Pénétrer dans la brume !

Il tourna ainsi les talons, son manteau de Contre-Amiral ondulant au vent avec fierté, alors que l’armure du brun était aussi au rendez-vous. La guerre reprenait et Ghetis allait le montrer de la plus belle façon qui soit. Les poings serrés, le regard fier, il alla récupérer son gunbai et sa sacoche à Pop Green.

La brume était épaisse et plus le bateau y avançait, moins on y voyait, on pouvait ainsi dir qu’il se déplaçait à l’aveugle, sans aucun repère. Elle devenait si épaisse que plus personne sur le bateau ne se voyait, ce qui expliquait pourquoi l’île n’était peut-être pas répertoriée sur Grand Line, personne ne pouvait s’y rendre sans la localisation exact. Heureusement que Ghetis bénéficiait de navigateurs que lui offrait gracieusement son grade de Contre-Amiral.

- On dirait que la brume se dissipe.
- Je confirme.

- T’as pas les meilleurs yeux du monde Agon.

- La ferme le peintre !

- Ca m’avait presque manqué. rétorqua Ghetis sur un grand rire alors que la brume se dissipait complètement pour laisser place à une île des plus fabuleuses.


Le spectacle était alors surprenant ! La brume agissait tel un anneau autour de l’île qui baignait dans les rayons du soleil avec puissance. Le sable de ses cotes paraissait presque doré, tandis que l’île était entièrement couverte d’arbres qui semblaient être faits d’or ! Sa verdure elle-même irradiait de cette même couleur presque aveuglante. L’île réussit le tour de force de couper le souffle et la parole de toutes les personnes abord du navire. Lorsque le bateau arriva non loin de l’île, Ghetis ne perdit pas un instant pour prendre un fort appui sur le planché et se propulser directement vers l’île, aider de sa force surhumaine pour permettre le geste et de son geppou pour compléter l’atterrissage qui put ainsi se faire en douceur.

Il se tourna ensuite le bateau et donna un sauvage coup de gunbai provoquant une puissante bourrasque, qui vint laisser un long sillon sur la mer, le message était clair : Ne venez pas.

* Je ne veux pas les mêler à mes propres combats. Ma famille est mon plus grand point faible. Je ne voulais pas y croire, mais je ne peux pas les protéger de la meilleure façon qui soit. Je suis trop faible pour cela et trop égoïste dans le fond. C’est une bonne chose que Caligula et Sypher ne soit pas là. Whisky Peak me l’a bien montré, s’ils reviennent je les accueillerai, mais dans le cas échéant je ne leur en voudrai pas. J’espère juste qu’ils ne se sont pas écartés de leur voie...*

Il s’agissait de la plus grande crainte d’un père. Devoir se retourner contre ses fils le détruirait davantage et avec la perte de celui qu’il considérait comme un ami, cela ferait trop de choses à devoir gérer.

*Quelle Couronne portes-tu, Ghetis Archer ? Celle du Tyran ou celle du Juste ?*

- Connors, enfin, Erwin. Depuis le début tu savais que nous ne serions pas amis, c’est pour cela que tu m’as menti sur ton identité je suppose. Qu’importe, cette affaire ne compte plus. Je vais m’enfoncer dans l’île tout simplement et je reviendrai dans une semaine environ. Cela sera parfaitement suffisant pour récupérer un peu. Il doit y avoir des animaux là-bas, sinon je n’aurais qu’à planter un de mes arbres tout simplement. Il faut que je découvre les capacités des plantes de cette île les arbres ne peuvent pas projeter cette couleur sans raison. Ils ne scintillent pas assez pour aveugler efficacement. Il faut que je continue mes expériences, il est encore tôt, je vais faire un tour de l’île en geppou pour repérer quelques points d’eau.

Et de nouveau Ghetis disparu pendant deux semaines.

~
Premier jour.

Ainsi Ghetis commença à s’enfoncer dans la forêt sans grande hésitation. Il lui fallait trouver une clairière pour poser ses affaires un ruisseau par exemple. Rien de bien compliquer quand on savait qu’il vaincu pendant près de cinq ans seul dans une forêt, une époque aujourd’hui révolu, mais encore bien présente dans le passé du brun. Néanmoins, à peine eut-il fait quelques pas qu’il tomba sur une grande rivière, si bien qu’il ne put qu’être surpris de la trouver en si peu de temps puisqu’une biche y prenait même le temps de boire de l’eau.

- Ma survie sur l’île ne sera peut-être pas si compliquer que cela.

Sans trop de difficulté il s’occupa donc du cas de la biche... Dépecer, éviscérer, couper quelques branches des arbres dorés, préparer un feu de camp, utiliser comme combustible une pop green pivoine et la bête commençait à brûler.

- Les Pops Greens ne cesseront de m’impressionner. Celle-ci prend feu dès qu’elle entre en contact avec une autre plante, du coup il suffit d’en planter deux au même endroit et on peut faire un feu sans difficulté. En revanche je suis surpris. Quand j’ai coupé le bois il n’était pas doré à l’intérieur, comme-ci seule son écorce libérait cette couleur. Je vais en couper quelques-uns pour voir ce que cache le tronc. J’en profiterai pour faire une bouture.

Tout allait bien dans le meilleur des mondes pour l’instant. Ghetis prit le temps d’ôter son armure, pour rester buste nu et se dirigea vers les arbres qui se trouvait proche de lui, sans hésitation il coupa les arbres d’un coup net du long gunbai, coupant les arbres un à un autour de lui. Il se trouvait malgré tout dans le même flot de lumière puisqu’il y avait encore des arbres autour de lui. Ainsi il s’intéressa à l’intérieur de chaque source. Il y passa son doigt pour voir leur « texture », découvrir leur relief. Il s’intéressa aux feuilles toutes aussi dorées que les arbres, et analysa leur nervure. De sa petite dague il prit une branche, dont il ôta uniquement l’écorce pour constater que l’écorce brillait même lorsqu’elle n’était plus au contact du reste, mais que l’intérieur du bois restait un ensemble entre le marron et le vert comme un bois normal en soi.

- Les feuilles doivent être jaunes par nature à cause de l’exposition constante à la lumière. En revanche, l’intérieur reste normal, il n’y a que l’écorce qui brille. J’ai tendance à croire qu’elle brille grâce à la lumière du soleil car la brume l’entour, mais le soleil tombe directement sur l’île. J’y verrai plus clair cette nuit. Je trouve ça un peu paradoxal comme phrase.

Y voir plus clair la nuit… Cela avait de quoi être étrangement dit, mais c’était bel et bien le cas. Avec le sourire aux lèvres Ghetis commença à se faire un petit abri. Pour cela il récupéra quatre bout de bois en forme de « Y » , il les planta au sol pour former un rectangle. Il plaça un bâton entre les « bras » de deux bâtons en « Y », puis fit de même pour les deux autres. En clair, il avait les « pieds de son lit, en haut il y avait un bâton à l’horizontal et en bas de même. Ensuite, il plaça plusieurs bâtons à la verticale, il était ainsi soutenu par ceux à l’horizontal. Et hop le lit artisanal fut prêt. Il ne restait plus qu’à liés les bâtons avec du cordage à chaque angle et ensuite les recouvrir de feuillage. En guise toit il planta une Pop Green parasol et le tour était joué. Sa viande grillée toute faite et bien conserver par rapport à son mode de cuisson, il prit une cuisse de la bête et commença à la manger sans hésiter, alors que le soleil se couchait petit à petit. Tout allait pour le mieux, mais une chose étrange se produisait alors que Shin dégustait la viande…

- Elle n’a aucun goût… Et j’ai l’impression qu’elle ne remplit pas mon estomac… C’est comme-ci je ne mâchais rien… Etrange, les arbres auraient annulé mes sens ?

Alors le soleil se coucha définitivement, plongeant l’île entière dans les ténèbres. Les arbres ne brillaient plus et paraissaient même terne, l’île entière venait de s’éteindre, mais chose encore plus étrange ! La rivière et la biche venait de disparaître, tout comme le pop parasol, le feu ou le lit ! Pire encore, il avait encore son armure sur lui, comme s’il ne l’avait jamais retiré.


- Mais… Que se passe-t-il ? La rivière et tout le reste a disparu ? On dirait le même processus que mes arènes c’est étrange… Ou non, mon arène demeure consistante, on dirait plutôt un mirage. Aurais-je eu une hallucination ?

Une seule façon de le savoir, Ghetis s’élança dans le ciel avec son geppou pour surplomber l’île. Il vit d’abord son bateau au loin, puis commença à faire le tour de l’île depuis le ciel. La pleine Lune éclairait légèrement le ciel et permit à Ghetis de trouver un véritable point d’eau cette fois-ci, il y descendit rapidement et cette fois-ci sans perdre de temps il fit de nouveau son campement.

- J’en suis presque sûr, maintenant. L’île m’a plongé dans une illusion… Mais elle va de pair avec la baisse de luminosité des arbres. Ce qui signifie que la lumière des arbres est la raison de mes hallucinations. Est-ce la brume de l’île qui donne aux arbres cette vertu ? J’en doute beaucoup, mais tout porte à croire que c’est la faute des arbres et logiquement, s’ils ont cessé de briller en même temps que le soleil, c’est que leur lumière provient de celui-ci, à moins que les arbres agissent comme des tournesols. Si les tournesols peuvent se coucher quand il n’y a pas de soleil, ces arbres peuvent bien s’éteindre au même moment. A moins que toutes lumières les activent. Il faut que je m’en ferme dans une grotte le jour, et que je ressorte le soir pour réaliser une bouture de ces arbres et d’une pop green. Je n’aurais ensuite qu’à faire une arène pour faire mes expériences sur eux. C’est ça…. Je dois trouver une grotte. J’aurais dû y penser avant de refaire mon campement j’ai perdu du temps. Si je crée une arène je vais devoir somnoler pour qu’elle reste en place, si je m’endors elle ne tiendra pas. Il ne me reste plus qu’à trouver une grotte... Non ! Je suis bête ! Si je veux pouvoir réaliser la bouture il faut que je sois sûr de couper le bon bois ! Quoique, la logique voudrait que je fasse directement la greffe pour créer la Pop Hybride et ainsi étudier l’arbre de cette façon, je n’aurai ensuite qu’à attendre que la pop bourgeonne pour obtenir les graines. Pendant ce laps de temps je vais passer chaque jour dans mon arène pour m’entrainer. C’est la Pleine Lune je la greffe devait bien se passer en plus.


La greffe est une opération ayant pour mission de reproduire les différents végétaux en unissant deux espèces. On effectue une soudure pour que les espèces ne fassent plus qu'une. Pour ce faire, il est important de s'assurer de la mise en contact des cambiums des deux végétaux à unir. C'est-à-dire qu'il faut faire coïncider la zone dans laquelle circule la sève élaborée, une connexion vasculaire se réalisera et le greffon pourra être nourri. Pour cela il faudra fendre l’écorce du porte-greffe, ici l’arbre doré, et y insérer le greffon, ici la plante à l’origine des pop greens.

- Autour de la grotte maintenant.
Une fois ceci fait, Ghetis s’écarta un peu et donna un grand coup au sol pour y laisser un bon gros trou en guise de repère et sans plus tarda il commença à courir dans la forêt à la recherche d’une grotte.

Il courut encore et encore, mais après une heure à chercher presque à l’aveugle dans la forêt il n’eut toujours aucun résultat et décida de s’arrêter un instant. Il observa un peu partout autour de lui à la recherche d’un « je ne sais quoi » qui pourrait l’aider à choisir l’endroit où il partirait chercher la grotte, jusqu’à ce qu’une subite lueur bleutée n’apparaisse au loin. Très légère, comme une flamme, ou un feu follet, elle ne manqua point d’attirer l’attention du Archer qui ne croyait guère aux superstitions, si bien qu’il accouru vers la lueur qui commença à avancer en même temps que lui pour une raison obscure. Néanmoins, il la suivi pendant plusieurs minutes, puis « pouf », elle disparut !

- La flamme a disparu ? Bizarre. Encore une illusion de l’île je dirais.

Cependant, dans la situation actuelle, il ne lui restait qu’à continuer à suivre la direction initiée par la flamme bleue…

- Hein ?!

Une grotte.

Oui, la flamme venait de le guider droit vers une grotte dans laquelle il entra avec prudence, son mantra bien actif, mais la grotte était vide et après avoir récupérer quelques branchages il ne tarda pas à y établir un feu et se faire un rapide lit de feuilles puisqu’il ne pourrait faire mieux.

- Où ai-je atterri. Je vais devoir attendre une bonne semaine avant d’avoir la greffe. Qu’importe, j’espère que l’équipage ne s’est pas aventuré dans la forêt… Ils sont intelligents je pense pouvoir leur faire confiance.

~

Suite à ce premier jour, l’île connu tous les jours et à des heures bien précises, l’apparition et la disparition d’un colisée. Ce qui permit à l’équipage de savoir que leur capitaine était encore bien vivant. En guise d’entrainement Ghetis recommençait simplement à lever des poids de taille anormale et s’exerçait aussi bien à la course qu’à l’utilisation de son geppou. On ne pouvait pas vraiment dire qu’il fortifiait son corps, il rattrapait plutôt ses semaines de fainéantise par du vrai travail. Petit à petit son corps reprit ses bonnes habitudes et à terme Ghetis put s’occuper un peu plus de son utilisation des pops greens dans son arène. A ce moment il ne l’avait pas encore remarqué, mais à chacun de ses entrainements il était soutenu et encouragé par une personne.


~

Les sept jours finirent par passer sans encombre et Ghetis ne quitta son arène que lorsque le soleil se coucha. Il entreprit de retrouver son point d’eau abandonné depuis longtemps et ne tarda pas à voir réapparaître la lueur bleue qui l’avait accompagné vers la grotte la semaine précédente.

- Encore cette flamme bleue ?

Sauf qu’il ne voyait aucune raison d’hésiter et la suivi de nouveau, si bien qu’il retrouva son point d’eau sans difficulté et que la flamme disparu comme la dernière fois. Le greffon avait bien grandit et laissa ainsi quelques graines se libérer.

- La Pop Hybridation est vraiment une technique impressionnante. Malgré ça Harlock Zora reste au-dessus de moi en termes de botanique, son fruit l’avantage de façon nette. Contrairement à elle j’ai la technique, aucune facilité, mais bien de l’expérience !

De nouveau les expériences reprirent maintenant qu’il avait pu faire de cet arbre une de ses pops greens. Alors il retourna à sa grotte, ayant retenu le chemin cette fois-ci.

- J’espère trouver un animal à manger… J’en ai marre de manger les glaces de ma Pop Pistache-choco et boire l’eau de l’arène, en plus j’ai déjà mangé toutes les chauves-souris de la grotte... Je suis sous-alimenté j’en suis sûr. En même temps à part des poissons, qu’est-ce qui pourrait survivre à ses illusions permanentes, peut-être des insectes...

De retour à la grotte il put dormir tranquillement.

~

Un jour passé et une semaine, le neuvième jour pouvait donc commencer.

Ghetis créa d’abord une arène d’où irradiait la lumière du soleil. Il libéra plusieurs des pops dorées et en quelques instants il ne tarda pas à voir se manifester les signes d’une hallucination, une hallucination des plus perturbantes, puisqu’il se vit lui-même apparaître en face de… lui.

Un lui qui en tarda pas à donner un grand coup de gunbai dans le vide, provoquant une grande bourrasque, les cheveux de Ghetis ondulèrent tout comme l’armure et la poussière, mais… Pour une raison obscure Ghetis ne sentit pas la sensation du vent qui fendait sa peau. Son double fonça ensuite sur lui pour lui donner un « un violent » coup de gunbai qui ne fit aucun effet à Ghetis, mais pourtant il vit son arène se briser et tomber au sol, alors que son sang commença à couler abondamment.

Les yeux écarquillés, surpris par cette situation, son double le frappait encore et encore, mimant parfaitement le geste de le toucher, le corps de Ghetis se laissant meurtrir de blessures et ruisseler de sang, alors que lui ne sentait absolument rien.

- Impressionnant ! C’est une illusion purement visuelle ! Je n’entends pas les pas du double et je ne ressens aucune douleur. Qui plus est j’ai tenté de manger la biche et elle n’avait aucun goût… Si j’ai pu la griller cuir et la manger, c’est parce que j’ai agis dans le sens de l’illusion, mais dès lors que je ne bouge pas et que je n’agis pas on perce de suite l’erreur. Je sais déjà que dans l’obscurité rien ne fonctionne, cette lueur que j’ai vue ne peut pas venir des arbres… Par contre il faut que je tente avec une arène éclairée par le feu, mais en plongée dans la nuit.

Il tenta donc une arène nocturne, les arbres éclairés par les flammes, mais rien ne se produisit, il créa de nouveau une simple arène, mais n’y planta rien.

- L’arbre est donc inutilisable sans le soleil, avec mes arènes ce n’est pas un paramètre gênant, mais il faut le prendre en compte. La vraie question est de savoir si je peux modeler ses arbres à mon avantage. Je pourrais concevoir des « pochoirs ». En admettant que je créer de grand cube sans plafond. J’y lancerai la graine, l’arbre y poussera. Les murs quant à eux auront des formes découpées et la lumière ne brillera que par l’orifice ayant cette forme. Cela ne fonctionnera pas forcément, mais peut-être que si la personne pense à un dragon en voyant cette forme, son cerveau modélisera plus facilement un dragon qu’autre chose. Pour un usage, moins maitrisé je peux simplement les planter et voir comment réagira l’ennemi. C’est bien plus simple que l’idée du pochoir, elle me parait trop encombrante à mettre en place. J’y pense ! Tenshi pourrait être bien plus puissante avec ce genre de graines. Elle pourrait capter la lumière des arbres et la projeter vers l’ennemi en lui donnant exactement la forme qu’elle veut. De plus avec sa technique d’invisibilité elle pourrait empêcher à cette lumière d’atteindre son corps… Décidément. Si elle avait eu cette arme durant notre combat à Shabondy, mon haki ne m’aurait pas suffi à déjouer les effets de sa lame. En parti du principe qu’il s’agit d’une sabreuse de talent elle peut peut-être même donner certaines formes à ses lames d’air, il n’est pas rare que certains s’amusent à faire des lames d’air en forme d’oiseau par exemple. Si en plus elle peut rendre ses lames d’air lumineuses… Avec la lumière de ces arbres, elle pourrait projeter une lame d’air lumineuse avec une forme précise et rendre l’illusion très facile à matérialiser dans l’esprit de son adversaire. Au final c’est une bonne chose que cette île soit introuvable, mais c’est surtout une bonne chose que peu de personnes puissent maîtriser ma technique d’hybridation, déjà que les Pops Greens sont elle-même peu utilisées. Peu importe, je dois me servir de ses illusions du mieux que je puisse. C’est pour cela que mon maître m’y a envoyé. Je vais pouvoir quitter l’île.


- Pas si vite !

- Cette voix ! Maître !


Depuis quand était-il ici et pire encore, comment avait-il pu passer le haki du brun ? Il n’était pas rare qu’un animal ou autre passe au travers de son pouvoir par son manque d’hostilité, mais un humain… Son haki n’était pas à sous sa forme avancée, mais tout de même… Cela l’intriguait.

L’homme qui se tenait en face de lui était celui qui lui avait tout enseigné en botanique, et était aussi celui lui ayant donné un fruit du démon.

L’un des meilleurs botanistes du monde : Donatello Walker.

Son arbre sur sa tête, son manteau vert et sa longue barbe. Ce grand-père était un expert de la botanique et guida Ghetis sur la voie de la botanique, à tel point que Ghetis s’inclina dès qu’il le vit. L’homme était plus petit que lui, mais de lui émanait un savoir et une expérience sûre, même s’il paraissait parfois chétif. Cet homme méritait le respect de l’Archer.




- Il y a longtemps que je ne t’ai vu Ghetis. Tu ne portes plus ton masque apparemment. Les journaux disent que tu es devenu un Contre-Amiral aux méthodes peu orthodoxe.

- Maît…
Walker leva la main en guise d’arrêt.

- Je ne suis pas ici pour te juger, dès lors où tu étais un chasseur de primes, je savais déjà que tu ne reculerais devant rien pour atteindre tes objectifs. J’espère juste que tes sentiments les plus obscurs ne t’ont pas aveuglé. Ne crois pas tout ce que tu vois. Certaines choses doivent se comprendre, s’apprendre et bien d’autres encore. Ne sois pas buté et garde un esprit apte à l’évolution. Et surtout, ne pense pas qu’à toi, nous ne sommes que les plantes d’une vaste forêt dépendant. Nous sommes un écosystème et chacun à son importance, même le criminel. S’il existe un grand prédateur dans chaque écosystème c’est pour réguler le nombre de prédateurs moyens, ce qui permet d’offrir d’un répit aux prédateurs faibles et ainsi de suite. Le cycle peut ainsi s’opérer et tu ne dois pas l’oublier.

- Je… je comprends Maître… Même si je ne sais pas si je pourrais mettre cela en pratique je comprends.

- D’ailleurs, il est bon de tenir compte des faibles prédateurs, les victimes et autres. Depuis quand es-tu ici ?

- Un peu plus d’une semaine.

- Tu as donc compris qu’il ne faut sortir que la nuit si on ne veut pas être importuné par les illusions. Cependant, as-tu remarqué que tu étais suivi ?

- Hein ? Vous parlez de la lueur ? Il y a effectivement uen flamme lbeue qui m’orientait quand j’avais besoin d’aide, mais elle disparaissait aussitôt.

- Tu étais tellement obnubilé par ton désir d’entrainement que tu n’as pas remarqué la présence du gardien de la forêt. Pourtant, il est actuellement à côté de toi.

- Est-ce vous ?

- Ne sois pas bête et utilise ton mantra pour autre chose que détecter les présences hostiles !


Et après une brève concentration, Ghetis fixa avec un geste brusque, le sol à côté de lui et subitement un petit renard apparu ! D’un pelage blanc, qui tirait vers le bleu, il arbora trois queues aux pointes d’un bleu encore plus prononcé.

- Il suit et guide tous ceux perdus sur l’île. Il les guide toujours vers un lieu sûr. Tu n’es pas le premier élève que j’envoie ici, et encore moins le premier homme à venir ici. En revanche… De tous tu es bien le seul qui peut se vanter d’avoir tenu le gardien en sympathie. Il reste toujours loin des autres, il les aide au loin. Mais depuis que mon arrivée, il est à tes pieds et de sa voix émane de la confiance. Ghetis, ton passé m’est bien inconnu, mais les hommes aimer des animaux ne sont pas mauvais. Alors, ne le deviens pas. J’y ai longuement pensé et je veux que tu hérites de ceci. C’est un précieux trésor, il n’en existe que dix dans ce monde, fais-en bon usage s’il te plait. La haine, ne t’emmènera rien de bon.

- Maître…


Le vieil homme sortit de son manteau un livre d’un cuir marron, la première de couverture arborait un arbre aux feuilles vertes, mais aux fruits violets et remplit de spirales. Il n’y avait aucun titre ni rien. Une attache permettait de fermer le livre, mais rien de plus.

- Ce livre répertorie tous les fruits du démon existant dans le monde. Lis-le régulièrement, apprends-le, tâche de le connaître du mieux que tu le puisses. Les fruits du démon sont des armes, il faut pouvoir les connaître pour lutter face à eux. Même si je n’aime pas cette idée, je sais que tu dois te battre et connaître les capacités de ton adversaire te sera indispensable. Mais attention ! Ne laisse pas se livre se répandre dans le globe. Tente plutôt de retrouver les neuf autres. Et quand tu n’en auras plus besoin, donnes-le à une personne de confiance, ou emportes-le dans ta tombe.


~

La demande était solennelle, claire et précise. Elle eut le mérite de mettre un froid, mais désormais Ghetis y voyait plus clair, les paroles de son maître frappaient son esprit avec force et dans un sens les paroles d’Erwin lui revenaient en tête.

*La Couronne du Tyran ou du Juste, qui suis-je ?*


- Il est temps pour moi de te laisser. Cette fois-ci, mon enseignement ne sera que succinct.

- Pourquoi partez-vous maintenant ?

- Je n’ai plus rien à t’apprendre Ghetis, tu dois désormais voler de tes propres ailes. Tu es un fier arbre maintenant, à toi de perdurer. Vas-tu être détruit ? Deviendras-tu un centenaire ? Le choix te revient. Lorsque tu douteras de toi, de tes besoins reviens sur cette île, elle est parfaite pour cela. Je ne te fais pas mes adieux Ghetis, mais nous ne sommes pas certains de nous revoir.

- Je comprends, je vais retirer l’arène… Bon voyage à vous maître.

- Bonne chance Ghetis, reste juste dans toutes tes décisions et tu avanceras.


Alors, l’arène disparu, les deux hommes se retrouvaient dans la grotte, la nuit était tombée et sans plus de mot, après que Ghetis est accepté le livre et après lui avoir donné un petit sac de graines, certainement celles des arbres en place, Donatello parti.

Le brun quant à lui reste sur l’île cinq jours de plus, mais cette fois-ci aucune arène n’apparut. Deux semaines s’étaient écoulées au total et ce fut par le petit matin du quinzième jour, que l’équipage vit Ghetis quitter la forêt dans laquelle il était entré, avec pour compagnie ce petit renard. Un sourire aux lèvres, il regarda l’animal et lui dit avec entrain.

- On y va ?

Ce à quoi la bête répondu par un cri, avant de sauter dans les bras du brun qui ne tarda à s’élancer dans les cieux avec le Pas de Lune pour finalement se poser sur le bateau.

- J’espère que vous n’avez pas baillé au corneille durant mon absence. Je vous présente Plum. Ne vous laissez pas avoir par lui, il peut créer des illusions et peut se montrer assez espiègle, bien que généralement calme.

- Encore un animal sur notre bateau, tu aurais dû ouvrir un zoo je t’assure.

- C’est déjà le cas, tu as été mon premier tigre mon cher Yzis.

- Je ne te permets pas espèce de ! Tss, au moins il a une belle couleur à peindre.

- Aller, on y va direction San Faldo, j’ai une île à gérer. Le Projet One reprend ! Nous verrons quel membre de l’équipage daigne revenir depuis mon appel d’il y a deux semaines. En avant !


Et ainsi, le bateau faisait demi-tour pour fendre la brume qui recommençait à prendre une teinte dorée, quittant cette île sans nom, cette île qui n’existait pas.

D’ailleurs, quelle île ?


DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
 

Le bois d'or ment [MISSION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brûlons du bois flottant hého [Mission AS]
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]
» Une mission décidément très fatigante !
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-