-50%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi band 5 – Montre Connectée
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeJeu 15 Sep - 22:13




Autant en emporte le vent !

Le vent poussait mes notes au loin dans l'horizon qui commençais a s'éclaircirent. Nous quittions Shell Town certe pas totalement victorieux, mais pas totalement perdant a la fois. Il avait fallut faire des concessions pour le bien de ce peuple qui, emplis du souffle libérateur avait su se lever contre son oppresseur. Non pas pour y former une nouvel dictature mais bien pour se hisser vers le chemin le menant a une liberté. Personnellement mon raisonnement s'envoler vers des extrémité plus lointaine. Cette expérience m'avais en un sens ouvert les yeux sur une vérité que je ne désirais certainement pas m'avouer. Je ne ressentais plus le besoin de rendre des comptes, certes j'avais toujours certaines valeur qui m'étais propre mais plus que tout primé le role de la liberté dans tout ça. J'admirais l'horizon sous un autre angles non plus comme un loi édicté par l'ordre naturelle des choses comme étant le jour et la nuit. Mais plus comme un combat perpétuelle, l'une essayant d’asseoir ses ténèbres continuelle sur le monde tandis que l'autre ne désiré que la luminosité et la clarté pour toutes choses.

Certes tout cela resté trés stéréotypé mais le monde n'était-il pas a l'image de ces deux astres divinement régulier ? Les ténèbre contre a lumière, le bien contre le mal ? J'ouvrais les yeux sur une possibilité qui me correspondais plus. Il n'y avait pas de bien, pas de mal, tout n'était que point de vue. Point de vue bridé par une éducation, ou une morale gouvernementale inculquer a l'enfance. Tant et tant de choses présente et proposer pour brimer le bien fonder de toute personne désireuse d'assouvir un sentiment profond de liberté.

J'ouvrais les yeux sur tout ça. Il n'y avait pas de vois prédéfinis. Pas de sens a toutes ces lois édicter par des hommes bedonnant et avare. Il n'y avait aucunes raison en ce monde de se soumettre au pouvoir de l'or, au pouvoir du sang et encore moins au pouvoir de la hiérarchie. Seul les valeur fondamentale ne pouvais trouvais un sens a mes yeux. Ce n'était qu'en m'éloignant de l'île que je me promettais de faire trembler ces tas de graisse qui n'avait fait que lever la mains dans leur siège de velours. Je me fit la promesse d'incendier les fondations de ce monde d'une musique profondément libératrice qui incendierais tout sur son passage ne laissant aucune opportunité de renaissance a quel-qu’ordre que ce soit.

c'était sur toute ces pensée que je m'étais adressais a notre chère Warlord en me redressant de toute ma stature, la flamme de la liberté brûlant dans les yeux:


" Tu veux que je te dise mon pote ? Cette île m'aura fait le plus grand bien. Je ne sais pas pour toi mais je me sens d'attaque a renversé des gouvernements a la pelle "





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461


Dernière édition par Raki Goshuushou le Jeu 27 Oct - 3:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeSam 17 Sep - 0:35



Ressentiment. Les changements du Warlord.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

« Ouais, moi aussi, Raki. Mais j’ai compris un truc sur cette ile. Je ne suis vraiment pas celui que je croyais être. »
Alors que je venais de le rejoindre, il s’était levé pour m’adresser quelques mots auxquels je venais de répondre. C’était vrai, cette aventure m’avait bouleversé. Ce n’était sans doute pas visible, et de toute manière je faisais en sorte de ne rien montrer, mais je sentais que quelque chose avait changée en moi. Jusqu’à présent, je n’avais pensé qu’à moi, ma petite personne et rien d’autre. Ma vie avec Morihei m’avait transformé en un égocentrique dont je ne connaissais rien. Mon envie de toujours devenir plus fort m’avait enfermée dans un personnage que je n’étais pas. Je venais de recouvrer une partie de mon véritable moi sur cette ile, et il me fallait sans doute quelques temps pour me faire à l’idée. Etais-je vraiment destiner à devenir le Warlord ?
Je lui souriais, me remémorant les derniers instants passés sur Shell Town. Novotna et son ami était là, et Alek m’avait fait ses adieux quelques heures plus tôt. Il m’avait dit qu’il ne fallait pas qu’on nous voit ensemble maintenant. Je compris ses intentions et n’avais pas envie de l’embêter plus. Je saluais les quelques villageois qui accompagnaient les deux personnes que je comprenais le moins sur l’île et je les quittais. J’avais alors rejoins Rin, Kizuro et le reste de l’équipage. Raki étant déjà sur le bateau quand j’y montais, je ne le vis pas de suite, mais j’allais à sa rencontre dès que j’eus quelques minutes de répits – je n’aimais vraiment pas les manœuvres pour quitter les ports.
Je soufflais une fois que la bateau arriva à sa vitesse de croisière et je savais où nous menait cette route. J’approchais Raki pour lui parler et la conversation repris son cours.

« Il faut que je parle à Rin, car j’aimerais m’entretenir avec lui de certaines choses à voir. Ca te dirait de venir avec moi ? »

Je n’en disais pas plus, mais j’espérais au fond de moi qu’il serait avec moi lors de la conversation. J’aurais bien utilisé le mot confrontation, mais cela me paraissait une sorte de traitrise et je n’étais pas un traitre. Je ne restais donc pas longtemps à l’endroit où Raki était précédemment installé et me dirigea directement vers Rin, qui se trouvait au centre du pont. Je ne savais pas où était Kizuro, mais il n’était à l’extérieur – sans doute était-il en train de peaufiner un de ses remèdes ou alors mangeait-il un bout avec Shizuo dans la salle à manger. Bref, il était seul et j’allais à sa rencontre.

« Rin. Il faut qu’on parle ! Lui lançais-je.»


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeMar 20 Sep - 23:08




Ma douce !

Le moins que l'on puisse dire s'est que cette petite ile d'un gabarit insignifiant pour la plupart des hautes strates de ce monde avait eux l'effet d'un raz de marée sur notre petit équipage. D’après ce que mon cher collègues que je commençait a apprécier de plus en plus, me disait je n'étais pas le seul a avoir ressentit un certain changement. Je n'aurais sut dire dans l'état actuelle des choses ou il en était.
A vrai dire je ne savais pas grand choses sur lui. Certes nos session d'entrainement m'avais démontrer qu'il était d'un tout autres calibre que moi quand aux arts dangereusement démonstratif du combat. Mais j'avais comme la sensation qu'il se cherchait. Comme une âme ésseulé en dérive, a la recherche de lui même et de ce qu'il pourrait devenir.

De me mon coté ce sentiment que je ressentais depuis que nous avions quitté cette île de toutes les merveilles a mes yeux, ne cessais de grandir. Je me sentais emplis d'une énergie nouvelle je ne ressentais pas la fatigue de la nuit que nous avions passés a batailler et a négocier. En revanche je redescendis a moitié sur terre lors que la délicieuse claque de ma douce me percuta d'une exquise violence en plein visage. Je ne su effacer ce sourire béat de mon visage conscient de ce que j'avais éveiller chez ma douce ténébreuse. Je voyais ses yeux et son visage enflammer par la jalousie. Mais n'étais-ce pas ce que je cherchais dans un sens, certes elle m'avait dit tenir a moi mais je n'en savais pas plus sur les sentiments qu'elle pouvais ressentir. Avec ce simple geste brutale je savais désormais a quoi m'en tenir. Ce gout exquis pour la possessivité me mettais les sens d'avantage en émois et je me sentais d'humeur taquine je lui adressait donc un sourire en passant doucement ma main sur son visage d'ange:

" Permet ma douce que je m'entretienne avec notre sois disant capitaine et notre cher Warlord et tu aura autant de sang et d'attention que tu voudras. Sache juste que ton geste me plait au plus haut point "

J’emboîtais alors le pas a Vincent tout en volant un baiser au passage a la belle vampire de mon cœur. Je savais que ça la ferrais enrager mais j'adorais la voir s'embraser pour des geste ou des mots si futile. Sa beauté n'en étais que d'avantage révélé.

Je m'adressais alors a Vincent lui souriant de façon ironique laissant mes mots emplis de sous entendu:

" Ne soyons pas si dur avec notre inexistant capitaine veux-tu. Dit ce que tu as a dire mon ami. Je ferrais de même. Espère juste être moins tendre que moi "



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeSam 24 Sep - 1:03



Ressentiment. Les changements du Warlord.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Tu dis quelque chose de vrai, narrateur de Raki, Vincent se cherche encore. Et à cette période de sa vie, il n'était encore qu'une brindille comparé à l'arbre qu'il deviendra. En tout cas, pour l'instant, il était plutôt énervé et comptait bien s'expliquer avec son "inexistant" capitaine.

=====

Alors que je venais de lui annoncer qu'il fallait qu'on parle, notre capitaine se tourna vers moi avec un grand sourire. J'ai cru entendre le bois du bateau craquer sous mes pas quelques temps plus tôt, étais-je vraiment dans mon état habituel ? Je ne sais pas s'il comprit grâce au ton de ma voix ou au visage sérieux que la discussion allait être tendue, mais il prit lui aussi un air grave qui ressemblait plus à son frère. A ce moment là, on pouvait clairement le dire : ils étaient réellement jumeaux. Un instant, je me suis ravisais, retournant toutes mes questions. Était-ce vraiment lui qui était en tort ?

Je sentais tout le poids de mes mots peser sur mon corps. Ces quatre mots faisait vibrer mon coeur et je sentais qu'une tempête allait s'abattre sur nous lorsque nous allions entamer cette fameuse conversation. Je ne bougeais pas, et je le vis approcher. Kizuro n'était pas loin, mais sembler avoir compris ce que je voulais. Il devait sans doute se dire que ce n'était pas le moment d'intervenir. C'était entre Rin et moi. Sans doute avait-il compris, lui, que la situation allait sans doute empirer si jamais il intervenait. L'air se faisait aussi lourd que cette pression. Cette pression venait de Rin. Même s'il m'avait paru clair qu'il n'avait rien pu dire, ni même rien pu faire face à Kanaë, je savais qu'il était le capitaine. Il devait m'en vouloir, et devait avoir aussi de la rancœur envers Raki, qui me suivait. Je le laissais donc approcher et il apposa lentement sa main sur mon épaule en ajoutant doucement : "Pas ici."

Ses mots me transpercèrent le corps et je sentis une sorte de frisson horrifique me parcourir. Je ressentis un stress tel ceux que Morihei savait me donner. Ses yeux se changèrent en ceux d'un dragon guettant sa proie. Il devait probablement savoir exactement ce dont je voulais lui parler et connaissant Raki, il n'avait pas du se priver pour le critiquer à coup de petite pique bien cinglante - très bien placée.
L'air semblait me manquer et je le vis passer à côté de moi, sans un mot, sans un signe. Je suffoquais, mais ne laissant rien paraître - au moins j'essayais - je fis volte-face pour le suivre. Du coin de l'oeil j'observais d'abord le médecin de l'équipage, le frère du capitaine, puis je vis les membres de l'équipage me regarder, de loin. Finalement, mon regard finit par se poser sur le dos de mon capitaine juste après être passé sur les yeux de Raki. Serait-il de mon côté ? Je n'étais même pas sûr si j'étais vraiment contre le capitaine. Cette discussion allait sans doute changer l'équipage. Elle allait sans doute changer toute notre vie. Qui sait, peut être que rien n'allait vraiment changer, en fin de compte. Je marchais comme d'habitude, mais je sentais mes pas lourd. Je savais qu'il y avait du vent, mais je ne sentais pas l'air me frôler, ni même faire flotter mes cheveux.
D'ailleurs, ma nouvelle coupe plaisait-elle à mes compagnons ? Je ne m'étais jamais posé la question. Sérieusement, comment me trouvait-il, ainsi affiché ?

Je finissais par entrer à la suite de Rin à l'intérieur du bâtiment. Derrière moi, deux personnes nous suivaient et le second de l'équipage était là aussi. Kizuro devait sans doute être présent, alors que l'autre venait sans doute pour les mêmes raisons que moi. Je tentais de retrouver mon calme perdu sur le pont et je respirais au maximum de mes poumons, à grandes bouffées d'air discrètes. L'aura que je percevais chez Rin était celle qui lui avait fait défaut sur Shell Town et je regrettais ne pas l'avoir vu auparavant.

Nous entrions tous quatre dans la salle à manger et nous nous asseyons. Je voulus prendre la parole, mais Kizuro me devança en prononçant une sorte de pacte qu'on devait rendre absolu.

"Avant de commencer et si on le décide ensemble, cette conversation ne sortira pas de cette pièce. Vous comprenez qu'elle peut nous porter préjudice à tous les quatre et, en tant que Nakama, nous ne voulons pas ça, n'est ce pas ?"

Il se tourna vers Raki en premier, puis vers moi, puis étonnamment, vers son frère. Il ajouta alors avant que la conversation ne débute enfin :

"Je ne participerais pas à ce "débat", car je sais qu'il y en aura un, mais je respecterais votre choix final... Je sais qu'il ne pourra en ressortir que du bien... J'espère. Finissait-il doucement."


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeSam 24 Sep - 1:53




La bombe Verbale !

Spoiler:
 
Je regardais Rin faire signe a Vincent de le suivre, il osait commandait l'épéiste comme un vulgaire chien ? Ce même camarade qui avait combattu sur Shell Town et qui nous avais offert un poids certain dans ces négociations. Lui le planquer, le mec qui n'avait fait que nous mettre des battons dans les roues se permettait une tel chose ?

Et le Warlord qui ne réagissait absolument pas, comme paralyser par quelque choses. ce ne fut qu'a ce moment que je sentis plus que je ne vis la pression qui émané de notre semblant de capitaine. Cette sensation oppressante de puissance et d'envie de meurtre. Mon cœur commença a accentuer la mélodie percutante qui naissait au creux de mon être. Mes pupilles s’agrandir, un rictus de rage remplaça quasiment instantanément, le sourire que j'affectionnais tant. Mes poings et les muscles de mes bras se crispèrent tandis que je suivais cette blague ambulante et les deux autre hommes que je considéré comme mes véritable compagnon. J'entrée a leur suite, n'écoutant que d'une oreille ce que Kizuro avait a dire.

Je fulminais, cette raclure osait usé de ce stratagème sur un homme qu'il considéré comme un camarade. Cette pourriture ne prenais même pas la peine de respecté un tant soit peu ce que Vincent pouvais avoir accomplis. A mes yeux il le rabaissait au simple rang de détritus. Mais si seulement il n'y avait que ça. Le pire dans cette histoire c'est non content de tout ça il se permettait d'utiliser ce genre de choses sur le navire alors qu'il n'avait littéralement rien fait sur Shell Town forçant le Warlord et les autres a se battre tandis qu'il se la coulait douce.

Je posais d'abord le regard sur le dos de mon ami, puis je me détournais pour regardais Rin, je sortis alors une cigarette la portant a ma bouche je l'allumais et fumant un peu je laissait ma rage et ma colère montait au même rythme la clope se consumé. Je finit enfin par m'approchais de Rin lui jetant un regard mauvais en même temps que j'écraser ma cancéreuse au sol. A ce moment la je ne su alors me contenir, le ressentiment que j'avais accumuler jusque la explosa, le coup partis en direction du visage du lache. J'y incorporait toute la puissance de mes émotions. Puis enfin lui faisant face je m'adressais au jumeaux:


" Maintenant on peux causé ! Je n'irais pas par quatre chemin, tu nous parle de camarade Kizuro mais personnellement en ce qui concerne ton frère je ne le considère même pas comme un homme. Vous deux sachez que j'ai conscience de votre puissance ! Mais dites moi hormis vous pavaner dans des vêtements de gonzesse, vous permettre de mettre la pression comme ça alors que nous somme sois disant vos nakama ? Faut arrêter de se foutre de la gueule du monde..."

Je laissais ma phrase en suspens, Plongeant mon regard haineux dans celui de Rin je finis alors ma phrase:

" Si ça ne vous plait pas, allez y tuer moi je n'en ai concrètement rien a foutre vous qui avec vos belle paroles dites nous considérer comme des compagnons alors que vous user de moyen sur nous que vous n'utiliser pas sur vos ennemis."

Je refis une pause préparant ma bombe verbale, et faisant clairement comprendre au jumeaux que les choses ne serrais plus jamais comme avant je les regarder d'un regard sombre, un regard et un visage que je n'avais laissé apparaître que lorsque je traquais les homme de Gunther. Je laissais mes propre envie de meurtre monter sur mon visage crisper Pour enfin leur dire d'un ton sans équivoque:

" En ce qui me concerne, la seul personne sur ce navire qui mérite d'être capitaine a mes yeux n'est autre que Vincent et pas deux valseuse en manque de se faire tringler par le premier venu "





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeSam 8 Oct - 0:43



Révélation. La promotion de Vincent ?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Ok. J’étais un peu perturbé par la façon de faire de Rin. Mais c’était surtout sa menaçante aura qui m’avait un peu pétrifié. Je restais donc dans ses pas jusqu’à rejoindre la salle à manger. Je m’étais quelque peu repris et les explications de Kizuro finirent par me rendre mon calme. J’allais alors me mettre à donner mes raisons, mais je fus devancer par Raki. Le musicien ne se retint pas, il y allait directement sans se soucier des conséquences. C’était sa façon d’être, je ne pouvais pas l’en empêcher. Les deux frères avaient-ils conscience de cela, eux ?
La dernière réplique de l’homme-chat manqua de me faire mourir de rire. C’est vrai que Rin n’avait rien fait de bien dément sur Shell Town, ni même du côté de Kizuro. Ils s’étaient plutôt trouvé les coins les plus sympa, où ils pouvaient soit donner des ordres soit faire ce qu’ils voulaient. Bon, de mon côté, j’avais aussi eu la chance de pouvoir choisir mon office. J’étais donc allé me battre directement contre Basile, sans me soucier du reste de la mission. Mais au contraire de Raki, je n’étais pas forcément là pour taper du poing – même si cela paraissait maintenant un peu obligatoire – il était temps de tout sortir.

« Comme l’a bien dit Raki, je ne t’ai pas vu, Rin, lorsque la fille aux cheveux verts nous a empêché de faire notre boulot. Avais-tu peur, ou bien ? Je n’ai pas fini, tu répondras, si tu veux, lorsque j’aurais terminé… »

Je me tournais légèrement vers Kizuro, pour avoir son approbation. Pour moi, ç’aurait du être lui, le capitaine. Il était bien plus conciliant et posé que son frère. M’enfin, ils avaient vécu longtemps ensemble et avait décidé de laisser le commandement au brun, ils avaient peut être une bonne raison.

« Les jumeaux. Vous vous souvenez notre première aventure ensemble ? Cette fois où on s’est battu contre les trois gars de la même famille ? C’était super, mais je ne pensais pas que notre histoire allait tourner ainsi. Depuis quand vous tuez comme ça, sans sourciller ? Je ne m’attendais pas du tout à ça quand vous m’avez dit qu’on pouvait faire ce qu’on voulait. A vrai dire, je pensais que vous aviez au moins une limite. Je ne veux pas de cette vie. Ce n’est pas tuer ou être tué… »

Je baissais la tête, me remémorant tous mes souvenirs qui avait forgé mon caractère. Etais-je un pirate ou un homme ne recherchant que la liberté, et avant même que je ne finisse ma réflexion intérieure, Kizuro posa sa main sur l’épaule de son frère et entama une réponse – qu’il avait dit qu’il ne ferait pas.

« Mon ami. Je comprends ton jugement, Raki aussi d’ailleurs. Pour Shell Town, c’était un test. Nous voulions voir jusqu’à quels points vous pouviez aller, ainsi, nous savons que Sakuga et Moka sont capables de tuer sur notre ordre. Nous avons pu voir que toi et Raki vous entendez bien, au point d’avoir réussi à tenir tête à une lieutenante de l’inquisition. Nous savons qui est Erwin et nous connaissons son groupuscule.
- Même si j’en ai pas l’air… Je m’intéresse au monde extérieur… rajouta Rin.
- Nos tenues vestimentaires… Raki… N’ont rien à voir avec nos personnalités. On ne t’a jamais appris qu’il ne fallait jamais juger un livre à sa couverture ? Bref, je sais que Rin a peut être été un peu loin en forçant la main de Vincent, mais il ne voulait sans doute pas que le futur second de l’équipage et le capitaine se dispute devant tout le monde. Reprit Kizuro.
- C’est vrai… Avec ce qu’on a vu sur Shell Town, et notre passé commun. Vincent. On voulait te proposer le poste de Kizuro, le second de l’équipage. Nous informa Rin.
- De mon côté, je deviens le co-capitaine. Je garderais la barre pendant que Rin choisira où on ira, en gros. »

J’étais à la fois dans le doute et à la fois dans l’incompréhension. J’étais un peu dubitatif, en soit, et je ne comprenais pas la raison de ce test. Je restais silencieux, attendant la suite. Kizuro laissa la parole à Rin.

« Je vous présente mes excuses pour tout ce que j’ai pu vous faire croire. Jamais je ne vous ferez de mal et comme tu l’as si bien dit, Raki, Vincent serait amplement capable de devenir le capitaine… Mais pour l’instant, c’est encore moi ! Tu montres une fidélité et une confiance sans faille en cet homme qui devient, s’il le veut, le second de l’équipage et je t’en remercie, j’espère que cette confiance se répercutera sur moi et mon frère en temps voulu. »

Il regardait Raki du plus profond de son cœur, attendant lui aussi la suite de la discussion. C’était à Raki de répondre, c’était à lui que le destin de cette conversation était donné.


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeDim 9 Oct - 1:21




Trahison !

Un test ! On en était définitivement la, Shell Town n'avait était que ça pour eux ? Un simple test de compétence et de loyauté ? La réponse de Kizuro fit bouillir mon sang. Je ne ressentais non pas une simple animosité vis a vis des jumeaux mais bien une rancoeur, voir même une haine tenace. J'avais suivis Vincent a la base non pas pour assouvir les désirs puérils de deux gosses mais bien pour découvrir la voix qui me convenais et qui correspondais le plus au idéaux que je forgeais au fur et a mesure que notre avenir se profiler. je n'était en rien présent pour passer de simple test. Je ne me retrouvais pas mélé a eux pour le plaisir de passé des test inutiles, tout cela me donnais la nausée.

Mes machoire se crispèrent au fur et a mesure que la conversations avancé. Je laissais Rin et Kizuro abreuver Vincent de leurs insannité sans nom tandis que personnelement je fulminé de rage. Ces mec n'avait définitivement aucun respect pour nous et a mon sens n'en aurais jamais. Je regardais tour a tour Rin, Kizuro et enfin celui qui me déçu le plus en ne réagissant qu'a moitié, Vincent. Je les regardait déblatérait. Je les voyait offrir le poste de second au Warlord. Il semblait apprécier la chose tandis que de mon coté je me permettais de voir la chose sous un angle diamétralement opposé. Je considéré juste la choses comme un os a rogner rien de plus. Juste une friandise donnais a un chien pour le calmer.

A ce moment la je pris une cigarette. L'allumant pendant que les regards des trois lascar se tournaient vers moi. Je les regardais tour a tour, exultant ma fumée au rythme de ma rage. Je pris la parole d'un ton glacial:

" Que les choses soit clair entre nous quatres ! Rin ma confiance tu peux toujours crevé pour l'avoir. Kizuro ton test a la con sur Shell Town, vous êtes une belle bande de salopard, en attendant même pour un test c'est pas vous qui avait pris des coups. Enfin, vos tenu vestimentaire tu me dis Kizuro, mais laisse moi doucement rire, Pourquoi te battre pour ta liberté et celle de tes compagnons quand tu peux te planquer derrière un amas de tissu ample ? "

Je continuais de fumer avidement afin de ne pas reproduire mon geste violent précédent. Je finit enfin par écraser ma cigarette sous mon pied. Je pris alors la direction de la porte de sortie adressant un regard mauvais a Vincent:

" Je conclurais sur une chose, faites ce que vous voulez, tous les trois ! C'est plus mon problème ! Ne comptais pas sur moi, toi compris le walord ! Tu veux te plier devant des mecs imbus de leur personne c'est toi que ça regarde personnelement je descend a la prochaine escale "

J'ouvrais alors la porte sortant dans la lumière du jour et traçant mon chemin jusqu'a la prou du navire. Je sortais a nouveau l'une de mes cancéreuse afin de la fumer pour me calmé.



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeMer 12 Oct - 23:09



Acceptation. Le nouveau second de l'équipage !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Je savais qu’il allait réagir violemment, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit d’une telle ampleur. Comme avec les paroles de Kizuro et de Rin, je laissais celles de Raki se terminer avant même de commencer à y réfléchir. En effet, j’ai souvent eu le coup de ne pas bien saisir le sens des mots des personnes avec qui je parlais avant la fin de leur discours. Ainsi, je comprenais le désespoir du musicien, ainsi que la vanité des deux hommes en face de moi. Je saisissais très bien les mots de Raki, mais ne m’ayant pas laissé placer un mot, je ne pouvais néanmoins pas me « défendre » - ce en quoi je n’aspirais pas vraiment. J’étais tout à fait libre de choisir de prendre cette place qu’on m’offrait, et comme il disait si bien : « faites ce que vous voulez. »
Je restais silencieux, alors qu’il quittait précipitamment la pièce. Je l’entendis écraser le parquet des escaliers de ses pas bruyants. Je soupirais un peu, car il me faisait tellement penser à ce qu’aurait pu être Morihei plus jeune que ça m’exaspérait. A tel point qu’il m’attirait. Alors… Même si j’étais tout à fait d’accord avec mon ami le musicien, je me levais, regardant le capitaine dans les yeux pour ensuite lui répondre.
« J’accepte votre offre, capitaine. Je comprends enfin vos actes sur Shell Town et je saisis la porté de vos pensées. Je ferais en sorte de garder un œil sur Raki, et je pense trouver les mots justes pour le faire rester, c’est un homme de valeur sur lequel je pense que l’on peut compter, ce serait dommage de le laisser partir si vite. »
Je repoussais la chaise sous la table et saluais les deux hommes. Ils n’ajoutèrent rien, car plus rien n’était à dire. Je sortais de la pièce, suivant les pas de Raki et je montais les marches pour arriver sur le pont. Je le vis alors nettement au fond, en train de fumer. Je le laissais un moment et je m’approchais de Shizuo.
« Tu veux bien aller me préparer un seau d’eau s’il te plait ?
- Ouep’ ! Me répondit-il. »
Je sentais en ce moussaillon une sorte de respect qui ne me déplaisait pas. Il répondait toujours présent quand je l’appelais et il faisait absolument tout ce que je lui demandais sans sourciller. Bien sûr, je n’étais jamais allé trop loin, mais je crois qu’il me prenait pour l’un des gars les plus importants de l’équipage – ce qui me semblait être devenu le cas maintenant. Je regardais le ciel, et une fois que je vis le blond remplir le seau, je m’approchais de mon musicos préféré et entama la conversation.
« T’es parti comme une tornade. Tu ne m’as même pas laissé le temps de répondre, ah ah… »
Je commençais à rigoler un peu.
« Tu as devant toi le nouveau second de l’équipage, tu devrais être content pour moi, non ? »
Je savais qu’il devait fulminer intérieurement, et tout ce que je disais n’était que de la provocation. Je voulais le faire sortir de ses gongs pour enfin lui faire comprendre que j’étais de son côté et que quoi que les deux hommes m’avaient dit, c’était l’équipage en priorité et les ordres ensuite. Pour avoir une emprise sur eux, il nous fallait plus de responsabilité. J’étais persuadé que le coup du test n’était que du pipeau, mais rien ne nous le prouvait et je n’aimais pas douter si facilement de personnes avec qui j’avais déjà fait un bon bout de chemin. Je restais calme, et à une distance convenable pour savoir esquiver une quelconque offensive de sa part.


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeJeu 13 Oct - 1:01




Liberté !

Je ressassais encore les mots de Rin, ces mec me foutaient définitivement la nausée. Leur suffisance et façon de faire me faisait pensée a ce que Gunther aurais était capable de faire envers ses propre sbires. J'avais envie de tout plaquer de m'en aller maintenant, mais sans aucun moyen de locomotion je n'avais pas le choix j'était dans l'obligation de les supporter le temps de la traversé.

Je fumais avidement éspérant ainsi réduir cette rage qui monter au fur et a mesure, cette même rage qui m'avait consummer pendant des années tandis que je traquais les hommes du père a Mélia, seul ce foutu cornu m'avais permis de sortir un tant soit peu de ce carcan que je m'était imposé tout ce temps. Je doit bien avouer que son franc parler et ses connerie répétitive me manquaient.
Je me surpris alors a sourire en repensant a mon ami que je n'avais pas vue depuis quasiement un an maintenant. MA colère avait également diminuer ce qui n'était pas pour me déplaire. Je m'était fait la promesse sur Shell Town de ne plus me laissait dominé par tout ça mais bien de pronnais la liberté avant tout. Je m'était redressais et appuyais sur le bastinguage pour continuer de fumer tranquillement tandis que la pression redescendait, a ce moment la j'entendis alors les pas de Vincent approcher. Je continuais toujours le dos, le laissant dire ce qu'il avait a dire. Je me mit alors a sourire, alors comme ça il avait acceptais leur offre, mais son ton laissait sous entendre qu'il avait autre choses en tête. Je me tournais alors vers lui tout en continuant a m'appuyais sur le bastingage et la clope au bec je lui adressais un sourire narquois. Jouant le vis jusqu'au bout je lui dit alors d'un ton provocateur:


" C'est bien ! Tu veux un os a machouiller pour te récompenser ? "

Mon sourire s'élargis d'avantage je finissais ma cigarette pour enfin la lancer par dessus bord et j'envoyais un clin d'oeil a Moka qui me regardait d'un regard sombre me faisant comprendre que la teneur de notre propre conversation ne serrait pas des plus tendre. Je tournais a nouveau mon regard vers le Warlord, un regard froid dénuer du moindre sentiment, le tout accompagner d'un magnifique sourire enjoleur, je lui dit alors:

" Mon coco, comme je l'ai dit tu fais ce que tu veux, Shell Town m'a ouvert les lieux, rien n'est plus important que la liberté. C'est mec te bride mais c'est a toi de décider ce que tu veux faire de ta liberté pas a moi... "

Je laissait ma phrase en suspens pour allumer une nouvelle cancéreuse, puis tirant un peu dessus je poursuivis en utilisant des mots qui m'écorchèrent les lèvres:

" Tu es quelqu'un que je respect et que j'apprécie. Je n'ai dit ce genre de truc qu'a une seul personne autre que toi, un foutu cornu un peu stupide mais diablement loyal. Enfin ce n'est pas le sujet, tout ça pour te dire que je n'ai aucune animosité envers toi, si tu compte me convaincre de ne pas m'en allait au prochain port faudra trouver mieux que cet air fanfaron. En l'état je descend toujours a la prochaine éscale, content ou non c'est comme ça ! "



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeMer 23 Nov - 23:43



Mise au point. Qu'en pense Vincent !?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

J’avais bien compris que cela ne servait à rien de le pousser à bout, il repousserait à chaque fois mes provocations. En effet, il avait raison, et peu importe jusqu’où j’irais pour lui faire pousser un cri ou une bonne gueulante, je risquais plus de le froisser que de l’amuser par la suite. Je me retins donc de répondre de suite et attendis la fin de ses propos pour enfin réagir.

« Certes, je comprends ce que tu dis et je suis totalement d’accord. En fait, je n’avais pas l’intention de ressortir de cette pièce avec un sourire, c’était juste parce que je n’aime pas faire la gueule et je trouvais drôle d’essayer de te faire péter une durite. »

A ce moment là, Shizuo arriva avec le seau que je lui avais de mandé. Il ne savait pas encore que j’étais devenu le second de l’équipage, et c’était tant mieux car je voulais l’annoncer avec fierté devant tout le monde. Je lui pris des mains, le remerciant illico et, regardant d’un air amusé mon musicien préféré, je le levais dans sa direction.

« Maintenant, c’est la partie la plus drôle ! »

L’instant d’après je le soulevais encore un peu plus et, dans un élan de délire, je le fis se retourner sur moi. D’un coup d’un seul, je me retrouvais mouiller de la tête aux pieds sans avoir même changé de posture ni de faciès. Je restais, tout sourire, face à mon nouvel ami. A vrai dire, j’avais songé à lui balancer dessus pour le calmer, mais quand j’avais compris qu’il garderait tous au fond de lui, je m’étais ravisé.

« En fait, il fait plutôt froid. Rajoutai-je. »

C’est vrai que le vent marin qui passait ce jour là était suffisamment frais pour m’attirer des ennuis maladifs. Je me frottais pour tenter de me réchauffer, l’air bête et tout en reprenant un air sérieux, je plongeais dans une sérénité que j’avais presque oubliée.

« Ecoute. En fait, je pense de la même manière que toi, pour le coup. Je n’ai pas rejoins Rin et son frère parce que je croyais en leurs idéaux. Il faut dire aussi que je ne sais pas trop vers quoi ils nous mènent et c’est sans doute ça qui m’avait plus quand je les ai rejoins. Ne pas savoir ce que demain sera fait, c’est un peu ma vie, mais… Même s’ils n’ont pas joués franc jeu avec nous lors de notre histoire sur Shell Town… Ils ne nous ont pas trompés. Jamais ils ne nous ont obligés à faire ce qu’on a fait. En fin de compte, je crois plutôt qu’on s’était leurré à notre sujet. Enfin, c’est ce que je ressens pour moi. Je ne m’étais jamais posé la question de ce qu’est un capitaine et ce que doit faire un de ses membres pour lui convenir. Est-ce qu’on doit être de bons toutous à son maî maitre comme tu me l’as si bien envoyé, là. Je ne crois pas. Et je ne suis pas comme ça. Mais est ce qu’on doit se retourner contre eux après ce qu’ils ont fait, je ne crois pas non plus. En fait… Je pense qu’on n’est pas parti avec les bonnes cartes en main. Rin est le premier capitaine que je suis, et auparavant, je n’étais qu’avec des gens d’une stature et d’une puissance bien différente. Je les suivais pour d’autres raisons, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, ce n’étaient pas les mêmes et aujourd’hui, j’en viens à me poser la question : pourquoi j’ai quitté ma routine solitaire pour rejoindre Rin. Ai-je fait le bon choix ? »

Je laissais un blanc, mais je repris quasiment de suite.

« Alors oui, j’ai du mal à digérer le fait qu’ils nous ai laissé un peu en roue libre. J’ai du mal à gober leur foutaise du test. J’ai du mal à piffrer leur tronche d’incestueux… Mais je ne peux pas refuser cette place de second. J’aurais du mal à te dire pourquoi je n’y arriverais pas, mais je crois que c’est justement pour cette « liberté » dont tu parles. Je crois que je pourrais la vivre et la donner aux autres membres de l’équipage bien plus aisément que si je restais simplement Vincent, l’un des membres de l’équipage… »

Cette fois, j’avais presque fini, je soufflais un peu, car ce monologue m’avait pas mal fatigué, mais je repris une dernière fois.

« T’en pense quoi, toi ? Et ne me dis pas qu’on devrait juste se barrer. S’teuplait. »



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeJeu 24 Nov - 22:30




On se casse !

Je souris lorsque Vincent se renversa le sceau d'eau dessus, ainsi que lorsqu'il m'avoua vouloir me faire péter une durite. Heuresement pour eux que je n'en étais jamais arrivé à ce point la d'énervement et de rancoeur. Tout ça pour dire que notre Warlord embrailla alors sur un long discour, me dévoilant ses opinions. Me parlant succintement de son passé et des personnes qu'il avait suivi, lui au moins avait eux cette chance. Lorsqu'il eux finit je lui souris amicalement, m'allumant une cigarette je retirais ensuite ma veste en cuir dévoilant au passage les cicatrice de coup de fouet et de marquage au fer rouge que j'avais dans le dos. Je lui lançais alors la veste en lui disant d'un air amusé:

" J'en pense que tu vas attraper la mort avec ce vent. Couvre toi avant que notre second nouvellement nommé se retrouve entre quatre planches à mourir béttement pour amuser la galerie."

Je m'accoudais alors au bastingage, prenant ma forme hybride pour ne pas prendre froid à mon tour, je lui souris de tous mes crocs calant ma cancéreuse dans mon bec je continué alors sur un ton bien plus sombre et empreint d'amertume:

" Je te dis ça car je te considère comme un ami, une seul personne a l'heure actuel connais un tant soit peu mon histoire. Lorsqu'on s'est rencontré sur Dwarf Town je t'ai demandé si tu venais d'Ironfall, il s'agit de mon ile natal qui se situe sur North Blue, pour faire bref la femme que j'aimais a l'époque est morte tandis que je tentais de la sortir des griffes de son traficant de père. Dans toute mon existence je n'ai connu que le fouet, le fer rouge, les coups, la peine et la tristesse. Mon seul réconfort à été la musique et ce cornu prénommé Akira, il s'agit de l'ami le plus cher que j'ai et je ne laisserais rien en ce monde le bridé lui ou moi. Tout ça pour dire que la confiance et la loyauté que j'ai pour Rin, Kizuro, ou toi se mérite au même titre que l'on acquiert un objet précieux. Je ne les suis pas eux, le seul qui m'ai sauvé des griffes de Pernica c'est toi. Mais pour en revenir à mon incartade de tout a l'heure, je ne supporte en aucun cas que l'on puisse réduir en un seul regard, a l'état d'insecte l'un de mes ami. Ce regard et cette sensation que Rin a laissé échapé tout a l'heure, vous m'auriez connu il y a un ans je l'aurais tué pour ça, ces danseuse avec leurs manières ne connaissent rien de la douleur mentale ou physique. J'ai fait des choses durant les cinq dernières années qu'ils ne pourraient même pas imaginer..."

Je souris alors de manière sadique et folle au Warlord:

" Qu'ils se méfient juste de ce qui pourrait se trouvais dans leur rhum, leur eau ou leur plat.... Mais non t'inquiète pas ! je disais ça pour te faire marcher ! En revanche, la question qui se pose a moi et pour laquelle je serrais pret à mettre une part de ma liberté de coté s'est , Souhaites-tu que je reste à tes coté ? Je précise bien a tes cotés et non au leurs !"



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeMer 21 Déc - 18:21



Mise au point. Qu'en pense Vincent !?

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

J’écoutais ce qu’il avait à me dire, et je comprenais parfaitement son point de vue – et généralement, je le partageais. Après m’être couvert, je le laissais encore parlé et c’est qu’il avait pas mal à dire. Son histoire me choquait et je m’amusais, intérieurement, à mesurer à quel point elle était différente de la mienne et comment, de son côté, il avait pu arriver dans cet équipage. Pourquoi Rin l’avait-il choisi et pourquoi Raki avait-il accepté. Après tout ce qu’il avait vécu, pourquoi nous avoir suivis, pourquoi m’avoir suivit ? Voyait-il en moi une sorte de mentor ou bien une sorte d’ami ? Lorsqu’il eu fini, j’eu envie de lui demander, mais je pensais qu’en cet instant il avait tout dit. Je laissais alors moment de silence à sa question.
Qui étais-je pour lui dire de rester à mes côtés. Je ne savais plus trop comment réagir avec lui. Je ne voulais pas le blesser, mais je ne voulais pas non plus qu’il ne me prenne pas au sérieux. Il y avait aussi la possibilité qu’il n’accepte tout simplement pas ma façon de penser, et qu’adviendrait-il, s’il n’était pas d’accord avec mon comportement. Il précisait bien qu’il me suivrait moi, et moi seul, et que l’équipage n’était qu’un « prétexte » pour me suivre, mais quand bien même, je n’étais pas le capitaine. Que se passerait-il si les deux têtes de l’équipage l’apprenaient ? Feraient-ils quelque chose que je n’accepterais pas ? Y aurait-il, du coup, des clans qui se formeraient ? N’étions nous pas, justement, en train de créer un clan au sein de l’équipage ?

Je me mis à rire intérieurement, je me faisais tout un film, tout un scénario, sur une simple question. Mais elle était importante. Elle prouvait qu’il manquait quelque chose à Rin, en tant que capitaine, et cela me tourmentait beaucoup. S’il me suivait moi, est-ce parce que je lui avais prouvé que j’avais des capacités, celles d’un capitaine, que Rin ne manifestait pas. Quelles étaient-elles, du coup ? Avait-il vu en moi une personne respectable ou bien était-il tout simplement tombé amoureux de moi ?

Je poussais le débat intérieur tellement loin que sa question me paraissait tellement floue. J’hésitais tant qu’il devait sans doute se poser des questions à son tour. Et je me mis à me demander ce qu’il pouvait bien penser de moi à ce moment.

« Et bien… Voilà quelque chose de compliqué. Je ne veux pas te priver de ta liberté, mais je ne veux pas non plus que t’éloignes de moi, car tu es devenu quelqu’un d’assez important pour moi. Si je pouvais te donner ce que tu souhaites, je te l’offrirais, mais il faut que je t’avoue quelque chose. Je n’ai toujours pas bien réussi à te cerner, et c’est compliqué pour moi de répondre à la question que tu me pose. Bien sûr que je souhaite que tu m’accompagnes pour nos futures aventures. Je comprends, bien sûr, que dans tes choix, tu décides de ne pas suivre aveuglement Rin et Kizuro, mais de mon côté je reste un simple membre de leur équipage, même si je suis devenu le second récemment. Je ne suis pas un traitre et jamais je ne leur tournerais le dos, je ne suis pas comme ça. »

Je restais, face à lui, le regardant fixement. J’attendais une réaction de sa part. Mes mots n’étaient pas là pour le rabaisser ou dire de lui que c’était un traitre. C’était pour appuyer mes dires de mots forts, de mots réalistes. Nous étions dans un monde difficile, et ce n’était pas parce qu’ils nous avaient fait un mauvais coup qu’on devait leur tourner le dos.

« Que penses-tu de ma façon de penser, Raki ? Suis-je stupide de rester leur « toutou » ? »




_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeSam 21 Jan - 0:44




Pourquoi ?


Spoiler:
 

Je le regardais plus que je ne l'écoutais, ses paroles pleines de sens refletaient ce qu'il pensais à l'inverse des deux geysha que nous avions actuellement pour capitaine. A l'inverse des jumaux le Warlord n'y allais pas par quatres chemins il disait les choses tels qu'il les pensait, je me sentais un peu honteux en cette instant, j'avais conscience que ma question avait dut le mettre dans l'ambarat et dans un sens je m'en voulais pour ça. Mais je ne pouvais rester sans être sur qu'au moins une personne au sein de cette équipage était pret a suivre sa propre voix. Entre cette ingénieur angélique aveugle du moment qu'on lui donnait un ordre et les jumaux avides de puissance et de sang. J'avais d'autres objectifs masqués ou non et je ne souhaitais en aucuns cas que l'on brides ces idéaux que j'avais.

Ce Warlord semblait au fur et à mesure de son discour plus démunie, comme amené vers des terres inconnues, il ne semblait pas vouloir y allait tel que son surnom le disais, comme un conquérant, Et enfin pour finir il me demanda ma façon de pensée sur la sienne. Je ne sut trop quoi lui répondre de suite, Me tournant face a l'océan infini je souris, j'en avais marre, marre de me cacher, marre de cette haine, marre de cette méfiance qui m'obnubilais plus que tout autres choses. Me retournant a nouveau cette fois pour faire face à Vincent je lui souris de façon sincère, c'était bien l'une des seuls personne qui avais droit a ce sourire hésitant et timide, je laissais alors tomber la mascarade, laissant la haine de coté pour, pris d'un vertige, me laissais glissais sur les genoux. Comme si mon organisme le ressentait je pris involontairement ma forme animal comme pour me montrais sous mon jours le plus vulnérable je lui dit alors, une larme invisible coulant sur mon pelage:


" T'as façon de pensais est loin d'être idiote, la mienne est emplis de haine, de rage et de rancoeur. Je ne peux pas sentir Rin car sa façon d'agir ressemble trop a celle de ce qui dirige l'ile d'ou je viens. Alors que toi a mon sens tu es pur, certes tu as du vivre des choses abomminable mais a ma différence j'ai l'impression que tu ne te laisses pas dévorer par la haine qui t'habite. Tu veux que je t'avoue une choses, je suis fatigué ! J'en ai marre de cette haine, marre de toute cette rage, marre de cette corruption qui nous domine tous ! Je n'aspire qu'a un monde ou seul l'individualité humaine pourrais s'exprimer librement, loin des dictats de l'or et de la main mise omniprésente d'une autorité dirigeante. Tu te demande certainement pourquoi je te suis toi ? La réponse est simple, tu l'as dit toi même tu ne veux pas me privé de ma liberté, ce qui pour moi équivaux a tout les trésors du monde, tu ne cherche pas a m'imposer des règles ou des ordres tu me laisse vivre comme je l'entend ce que je n'ai presque jamais connu tu me le propose sur un plateau d'argent, et je ne peux que t'en remercier. "

Je resté en forme animal, comme le pauvre individue fragile et instable que j'étais je me livrais a cette personne qui ne cherchais pas a m'enchainer.



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeDim 12 Mar - 9:43



Mais quel est donc cette situation !? Vincent parle de Morihei.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Je n’avais jamais pensé à tout ça. A vrai dire, quand je disais que j’avais du mal à le cerner, c’était vrai. Je ne connaissais personne avec un désir de liberté aussi important. A côté de lui, je paraissais tellement enfermé dans une sorte de cage. Quel était cette envie, qu’il avait au fond de lui, qui le poussait à vouloir être aussi libre ! Quelle était pour lui la signification du mot liberté ! Pour moi, la liberté était une chose très importante, mais ça correspondait juste pouvoir faire ce qu’on veut sans se faire attraper, mais je pensais que « sa » liberté allait plus loin.

« La haine… Je connais. Il y a un homme que je ne peux pas blairer. Un type, qui, même juste en entendant son nom me donne des frissons de peur et de rage. C’est à cause de lui que je suis celui que je suis aujourd’hui. Je ne fais plus confiance en personne, et ce n’est sans doute pas les actions de Rin et son frère qui vont m’aider dans mon changement, mais je ne peux tout simplement pas les trahir pour une situation telle que celle-là, mais ne crois pas que je sois réellement attaché à la situation actuelle. Si une meilleure venait à se présenter, je n’hésiterais pas à l’améliorer, tant que je ne trahis pas mes convictions et mes alliés. »

Je ne savais pas trop quoi ajouter d’autres. A vrai dire, je crois que c’était la première fois que je parlais autant à quelqu’un. Surtout une personne que je ne connaissais que depuis quelques mois seulement. Enfin, je n’avais pas la notion du temps, ça pouvait faire plus, ça pouvait faire moins. J’étais un peu perdu au milieu de l’océan et nos aventures m’avaient paru si longue et si courte à la fois, à croire qu’on avait rien fait en si tant de temps. Je souriais, croyant qu’on s’était enfin compris tous les deux, et comme si c’était moi qui venait de découvrir un truc sur moi-même que j’ignorais en écoutant les paroles de Raki.

A vrai dire, sa colère et sa haine, je la connaissais, mais j’avais fini par m’y habituer, les avoir dans le sang, prêtes à sortir à l’approche de Morihei. Sentirais-je sa présence ou devrais-je attendre de le voir face à moi pour la laisser se déchainer ?

« Sinon, Raki. Je t’inviterais bien à aller boire un coup à notre prochaine escale, qu’on puisse parler un peu plus profondément de la situation. Qui sait, peut-être qu’autour d’un verre des choses pourraient nous être révélés, non ? »

Content de la proposition que j’avais faite au musicien, j’étais fin restauré de la conversation avec les capitaines. Maintenant, j’étais le second de l’équipage, je devenais par la même le « supérieur » des autres, et j’avais la possibilité de leur donner des ordres, alors comment j’allais commencer ? Un peu anxieux, une dernière fois je demandais un petit quelque chose au guitariste.

« Peux-tu me jouer un petit air dont tu as le secret, je vais annoncer la « bonne » nouvelle aux autres. »


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeVen 7 Avr - 0:05



Autant en emporte le vent !


Spoiler:
 

J'écoutais attentivement cet homme qui comme moi avait souffert a cause d'autrui. Il m'exprimait tout ça sans aucune retenue. Me dévoilant ce qu'il ressentait a la simple mention du patronyme du dit lascar. Je comprenais également sont envie de se conformer a une moral qui lui dicter une conduite irréprochable vis a vis de sa parole ou de son honneur du moins a ce qu'il me semblait comprendre. Dans un sens je comprenais et respectais cela, mais je ne voulais pas m'y plier pour autant. Je ne voulais avoir de compte a rendre qu'a moi même et pas a des homme en tenu de prostitué se pavanant avec le titre de capitaine quand cela les arrangeaient. Certes Kizuro s'était salit les mains sur Dwarf Town et un peu sur Shell Town, mais il s'était presque instantanément évaporer lorsque son frangin avait pointé le bout de son nez, le laissant jouer au capitaine sans jamais le pousser a l'action lorsque cela semblait nécessaire de la part d'un capitaine d'équipage.

Et a ce moment la le Sabreur me redonna du baume au cœur, il m'offrit une échappatoire autre que la dissociation pur et simple de ce tout dont je faisait a présent parti et que j'appréciais. J’acquiesçais a sa proposition de boire un verre avec un grand sourire qui s'élargis d'avantage lorsqu'il me demanda de jouer un morceau.

Je ne sus alors quoi jouer, comme un amant pris de panique ou ému lors de sa première fois, je ne sus qu'elle ton donné a cette rencontre qui me semblait si haineuse a la base et qui pourtant se révélait tellement amicale, j'était perturbé par ce foutu Warlord qui sans chercher midi a quatorze heure m'accepter moi et mon immonde caractère comme j'étais, et l’apothéose de tout ça étant ce souhait musical. Je n'étais pourtant pas un génie apte a exaucer tout les vœux !

Mais il s'agissait d'un simple souhait, une simple musique, un simple chant, un simple accord. En tout cela rien n'était compliquer, il n'y avait que ma musique tendre et désireuse d’aigailler le cœur d'autrui, cela faisait trop longtemps que je n'avait pas jouer pour les autres plus que pour moi même, inconsciemment mes phalange avait commencées a faire leur oeuvre laissant s'épanouir une mélodie rythmique et joyeuse que j'accompagner pour commençais d'un simple sifflement pour ensuite développer un chant dans lequel je laissait s’échapper la moindre essence d'amitié que je pouvais exprimer en des termes excessivement simple que mes notes mais qui signifié tellement plus a mes yeux que les mots que mes lèvres maladives pouvaient révéler.

Je me laissait totalement submerger par ce morceaux, hymne a cette amitié nouvelle qui naissait au sein de ce cœur en-noircis par tant d'année de traque, de violence, de meurtre et de torture, je pouvais ressentir l'éclat resplendissant de Satanas auquel s'ajouter le Warlord pour ne former qu'un ensemble harmonieux et symphonique qui se propager dans mon univers tout entier. Je ne pouvais exprimer ce que je ressentais autrement que part cette musique qui me comblais, qui ne faisait qu'ajouter a cette liberté totale qui était mienne.


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Wardog
Vincent W. Turen
Messages : 330
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue33/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue112/220[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeVen 7 Avr - 16:26



Le moment le plus heureux ?! La musique de Raki enivre Vincent !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Je ne sais pas comment tout ça a pu arriver. A vrai dire, je pense que c’était l’un des moments les plus heureux de ma vie. Je ne sais pas si cela venait de la musique de Raki ou du fait que j’avais enfin extériorisé ma haine et que j’en avais parlé à quelqu’un. J’étais heureux et, sur un moment précis, je crus comprendre enfin pourquoi j’avais continué à avancer. J’étais enfin arrivé quelque part que je pouvais appeler « chez moi ».

Bien sûr, comme chaque chez soi, il y avait des désaccords, des malentendus, des déceptions… Mais il y avait surtout des joies et de tout le chaos que l’on venait de vivre, je revêtais un voile de bonheur. Peut-être était-ce parce que je comprenais Raki et que l’on s’entendait bien, malgré que nous venions d’horizon diamétralement opposé ; je ne savais pas.

Sa musique me transcendait. Elle parcourait mon corps, s’infiltrant dans chaque veine présente et le faisait bouillir. Elle m’exaltait. Au début, je commençais simplement par claquer des doigts dans le rythme, faisant face à la mer. Cette immensité ne me faisait plus si peur, désormais. Je devenais chaque fois plus lucide, à mesure que l’on se comprenait. Ainsi, alors que la musique prenait place sur tout le bateau et que tout le monde pouvait maintenant l’entendre, j’appelais tous les membres de l’équipage. Ainsi, les deux femmes et les hommes vinrent à mon encontre.


Je souriais, bougeant légèrement au rythme de la musique. Je ne savais pas ce qu’elle représentait, mais pour moi ce n’était que du bonheur. Un sans limite, qui s’accaparait mon existence pour me faire oublier tous les torts que l’on m’avait fait. Une fois qu’ils furent tous réunis, certains ne comprenaient pas vraiment mon attitude, mais je m’en foutais.

Je ne sais plus trop comment je leur ai expliqué la situation, mais à la fin de ma discussion, ils savaient que j’étais maintenant le second de l’équipage – et que Kizuro devenait le co-capitaine. La situation n’avait guère évolué, en fin de compte, car ils restaient totalement les maitres à bords. Ils me confiaient cependant le rôle de « messager » entre les membres et eux, à croire qu’ils n’avaient pas le feeling, dirais-je.


Une fois les explications passées, je m’étais mis à danser. Ce devait être horrible, je m’en doute, mais j’ai bien compris une chose : ils s’en foutaient ! Certains me rejoignirent, égayés par les notes du musicien, d’autres reprirent leurs activités ou restèrent impassible, je m’en foutais aussi.

Je laissais la musique m’envahir, délaissant tous mes tracas, et je ne sais pas comment une pinte après l’autre, la soirée s’était terminé. Je suppose que, d’après mes souvenirs, l’on avait passé une des meilleures soirées de l’équipage. C’est ainsi que débuta mon ascension – par une nette montée en grade. Ce n’était cependant que le début – le début d’une grande aventure. Je n’aurais jamais imaginé que tout ceci ne serait, un jour, que de vagues souvenirs… Que je raconterais autour d’un feu… Loin de tout… Loin de tous ces gens…


_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 1466523315-vincent-now-2
Thème de Vincent
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
Raki Goshuushou
Messages : 578
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue37/75[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Left_bar_bleue176/350[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty_bar_bleue  (176/350)
Berrys: 293.336.000 B

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitimeSam 8 Avr - 1:00



Hear me now !


Je regardais mon compère tandis que ma musique ne faisait que croître sur ce navire en total perdition sur les eaux profondes qui nous entouraient. Je ne cherchais pas de fioriture, point d'enluminure, et encore moins de superflus. Je ne prêtais pas attention aux explications que le sabreur pouvait fournir aux autres, je me consacrais totalement a cette mélodie enivrante qui plus que me libérant de mes démons était également libératrice pour mes compagnons de bord.

Je ressentais comme un sentiment de retrouvaille, comme si je renouais avec une vieille connaissance perdu de vue depuis bien des années durant, et cela faisait diablement du bien. Je ne peux encore aujourd'hui exprimer concrètement ce qui se passait en moi mais je peux affirmer que ce moment restera à jamais gravé en moi comme un tournant. Non pas comme le jour ou je me suis enfoncé dans mes ténèbres mais bien comme le jour ou comme mes fidèles ami me voyais, ou espéraient me voir. Pour une fois je ne ressassais pas ce passé infernale qui me consummait petit a petit, je profitais de l'instant présent poussant la chansonnette pour le simple plaisir d'amuser la galerie, pour mon plaisir de jouer un air joyeux et dansant et pour le bonheur des tympans de mes compagnons. Je continuais comme ça jusqu’à ce que le ciel se couvre de ténèbres, prenant alors le temps de me servir plusieurs verre je trinquais avec tous et toutes a l’exception de ces pseudo capitaine. L'alcool commençant a monter sauvagement, attiser par la fatigue qui s'accumuler suite aux événements de shell town je commençais a voir le monde d'une autre façon. D'un façon bien plus musicale et décalé.

Spoiler:
 

Prenant ma guitare je laissais mes phalanges prendre un envole endiablé tandis que parlant d'une voix forte et claire je pris la parole tournant mon regard avidement provocateur en direction de Rin:


" Je dédicace ces quelques mots a notre capitaine !"

Laissant place a mon chant qui de prime abord semblait totalement décalé je savais qu'une personne me connaissant un minimum saurait lire entre les lignes. Cette soirée dura, comme dans ces années folle ou j'exercer dans les bar sur Ironfall, j'adorais ça, ce sentiment infinie d'éternité musicale, cette fièvre compulsive qui me poussait a aller plus loin. Je ne cessais d’enchaîner les morceaux et les pintes jusqu'au petit matin. Je ne réussit qu'a gagner ma cabine d'un pas follement titubant. Me laissant m'écrouler sur mon lit je ne sut retenir un fou rire lorsque Moka effectua sa ponction, puis l'alcool aidant je ne pris absolument pas attention au mots de ma ténébreuse, me laissant couler dans un sommeil de plomb je m'en allait vers d'autres horizon avec ce nouvel ensemble dont je fait partie.

Code by Wiise sur Never-Utopia

_________________
[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] 200119042744678461
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]   [FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Autant en emporte le vent [pv: vincent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer-