Partagez | 
 

 [FB]Exploser, oui, mais de l'avant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Jeu 18 Aoû - 11:50


« Exploser, oui, mais de l'avant »

Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Après mon entrevue avec Mr Z, j’étais finalement redescendu en ville. Sur le chemin, je pus songer à toute cette histoire. Il était encore trop tôt pour juger si cela était une bonne chose ou pas. C’était plié, désormais je m’étais engagé du côté du mal présumé. J’eus également le temps de réfléchir à la première mission qui m’avait été confiée. Cela se passerait visiblement sur West Blue, sur une île environnante qu’il me fallait deviner. Il était amusant de constater que l’organisation utilisait des sortes de petits poèmes en guise d’ordres de mission. Cela constituait une sorte d’énigme à résoudre pour pouvoir se mettre en travail. J’étais un peu interrogatif quant à l’efficacité de cette méthode. Et si les membres étaient stupides ? Ils ne pouvaient pas faire leur travail ?

Après quelques instants à réfléchir à ma destination, j’arrivai en ville. Cette île semblait avoir perdu de son attrait. La fameuse poudre que je cherchais auparavant n’était pas en ces lieux. Pourtant, il y avait d’autres sortes d’explosifs, tout aussi intéressants. Un mal pour un bien, finalement ? Ne voyant rien de passionnant à faire en ville pour le moment, je me dirigeai vers le port. Après tout, je me devais de trouver un transport vers ma future destination.

Une fois au port, je me positionnai sur une caisse tout en regardant le ciel. J’étais faible et cela me frustrait. J’étais encore frustré de m’être fait avoir par l’un de mes collègues. Il semblait y avoir un monde entre mes capacités et celles d’autres combattants. Je pus ainsi me remémorer tous les combats que j’avais pu mener jusqu’à maintenant et aucun ne me rendait particulièrement fier. Mes objectifs semblaient s’éloigner à mesure que je me rendais compte de ma véritable force. Un écran de fumée, rien de plus. J’avais passé ces dernières années à glander et, quelque part, je méritais ce qu’il m’arrivait actuellement. Les autres avaient progressé pendant que je stagnais. Le monde avait continué d’avancer pendant que je dormais. Il me faudrait du temps pour rattraper ce retard, beaucoup de temps. Je ne pouvais fuir éternellement les combats : il était temps de changer un peu de stratégie. C’était le seul moyen pour progresser.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Jeu 18 Aoû - 19:28

Exploser, oui mais de
l'avant!






-C'est donc là Powder Island, c'est pas exceptionnel mais bon...disons que l'île à son charme.

Il y a quelques jours, on avait confié une lettre au shandia qui traitait d'une future mission qu'il devrait faire d'ici quelques semaines. Celle-ci consistait à protéger une personne assez importante sur Powder Island qui pourrait être la cible de quelques attaques non pas très dangereuses mais sûrement nombreuses: un candidat au poste de maire actuellement vacant. Et en bon garde du corps qu'il était, même si il n'avait jamais fait quelques choses de similaires auparavant, il avait décidé de visiter l'île durant son temps libre histoire d'en connaître l'ensemble des coins et recoins : les lieux dangereux, les lieux fréquentables, les lieux touristiques, les lieux agréables et tout le tralala. Ceci lui permettrait d'en savoir plus sur la ville et sur les différents chemins à emprunter ou pas avec son client en cas d'agression par les opposants de celui-ci ou encore pour savoir les rues et ruelles que le candidat se devrait d'éviter....en bref, pour pouvoir bien faire son travail de garde du corps.

Tout celà n'était pas très amusant, mais ça lui permettait de passer le temps et en quelques sortes de s'avancer sur sa future mission et donc de s'assurer d'être bien payé car oui, l'homme ne travaille pas seulement pour le plaisir et celà vaut même pour le plus gentil et le plus heureux des hommes à savoir Caligula......
Ayant fini en ville, le shandia se dirigea vers le port pour vérifier la sécurité de celui-ci quand il vit de dos un homme d'une taille plus grande que la normale. Avec sa coupe de cheveux et sa carrure, le shandia reconnu immédiatement le personnage qui n'était autre qu'un camarade qu'il avait rencontré sur une île des plus étranges et avec qui il avait vécu une une expérience assez traumatisante pour le commun des mortels.
Il s'approcha finalement de lui et d'une tape assez forte sur le dos de l'homme bombe beaucoup trop grand pour que le shandia ne puisse atteindre sa tête, Caligula attira l'attention de celui-ci avant de prendre la parole :

-Quoi, tu penses encore aux nudistes d'Isshimato...de la dernière fois?






Dernière édition par Caligula Spown le Jeu 25 Aoû - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Ven 19 Aoû - 22:44


« Exploser, oui, mais de l'avant »

Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Une main vint percuter mon dos, mais rien ne se passa. N’était-ce pas là le symbole de ma toute impuissance ? Moi, qui étais censé être explosif. Censé, car visiblement, je n’avais rien d’intouchable, en dépit de mes capacités. Je me croyais dangereux pour le commun des mortels, mais il n’en était sans doute rien. Et cela me blessait profondément. Ainsi, si cette personne qui venait de me toucher le dos était dotée de mauvaises intentions à mon égard, il serait parvenu à ses fins, sans que je puisse rien n’y faire. Une hérésie pour un personnage tel que moi, qui parlait de puissance, de rêves grandioses. Tout cela pouvait s’effacer tellement vite.

Puis, je me retournai afin de contempler le visage que la mort avait choisi. Car y’avait-il autre chose qu’un homme plongé dans le désespoir aurait pu souhaiter ? Je ne l’avais pas vu venir, je ne comprenais pas. Quand était-ce ? Quand étais-je devenu aussi faible ? Il s’agissait toujours des mêmes questions qui me revenaient en tête. Et puis, ma mémoire commença à s’activer afin que je puisse faire face à la situation. Une couleur de cheveux écarlate peu commune, des épis de cheveux ébouriffés au sommet d’une silhouette qui m’était familière. Un teint de peau un peu plus foncé que ce qui pouvait être habituellement vu de par les mers. Et ces yeux fins, fourbes et légèrement intimidants. Enfin, cette voix qui me rappelait quelques souvenirs. Mauvais souvenirs, cependant. Tout ce ne s’était pas bien déroulé, ce jour-là. J’avais vécu une grosse désillusion.

- Oy, Caligula Spown.

Oui. Il est dit que les mésaventures rapprochent les gens et c’était sans doute vrai : ces horripilants évènements nous avaient fait travailler ensemble. Une bonne entente s’était forgée entre nous et je le considérais comme un allié. Et finalement, nous ne recroisions sur cette île. Je ne pouvais m’empêcher de penser qu’il était, quelque part, lié à ma destinée. Il y avait de très faibles probabilités pour que l’on se fût croisé sur la même île au même moment. Et pourtant.

- Ouais, ça fait un petit temps déjà. Laissons cette horripilante histoire derrière nous, tu veux ? Parle-moi un peu de toi. Qu’est-ce que tu deviens ?




Dernière édition par Edward Lawrence le Lun 22 Aoû - 7:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Sam 20 Aoû - 16:27

Exploser, oui mais de
l'avant!






Contrairement à ce que pensait Caligula, la tape dans le dos d'Edward n'avait pas immédiatement fait réagir celui-ci. Enfin l'homme avait bel réagi à la tape en se retournant, mais il n'avait pas eu la réaction attendu par le rouquin qui s'attendait à voir un Edward Lawrence plein d'entrain et de bonne humeur qui se retournerait avec une incroyable vivacité et non pas avec une lenteur déprimante. Le shandia douta un moment de l'identité de cet homme, mais lorsqu'il se retourna, Caligula reconnu le visage du maudit rencontré sur Isshimatowanu. Il préféra donc ne pas s'attarder sur l'attitude de son camarade en mettant ça sur un coup de fatigue passager et vint s'asseoir sur la caisse juste à côté de celle du brun.

-Horripilante...je suppose que c'est un synonyme d'horrible? Mais bref, oublions tout ça.
Qu'est ce que je suis devenu? Bah pour être honnête...j'ai pas trop changé que ce soit physiquement, mentalement ou encore au niveau social et économique mais en tout cas, je suis devenu bien plus fort Iahahahaha!!


Ce genre de réponse était prévisible de la part du rouquin mais elles restaient tout de même assez surprenantes pour ceux qui ne connaissaient pas encore le shandia assez bien. Le rouquin continua donc à rire ainsi pendant une bonne dizaines de secondes jusqu'à attirer l'attention des personnes présentes aux ports. Il s'arrêta finalement, sûrement à cause du manque d'air qui commençait à se faire présent puis il tapa une nouvelle fois sur le dos de son camarade avant de lui adresser quelques mots :

-Et toi, qu'est ce que tu es devenu? Tu m'as l'air un peu...mou. Pourtant t'as trouvé ton île et ta précieuse non? Euh attends, rassures moi, c'est bien ici Powder Island?

Étant donné qu'Edward avait bien réussi à se tromper lors des incidents arrivés sur l'île des nudistes mais qu'il s'était aussi trompé à de nombreuses reprises il n'était pas impossible que le shandia lui-même se soit égaré en chemin il se retrouve sur une île différente de celle qu'il pensait et dans ce cas là, il serait dans l'obligation de quitter le Lawrence au plus vite pour mener à bien ses préparations.




Dernière édition par Caligula Spown le Jeu 25 Aoû - 21:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Lun 22 Aoû - 7:38


« Exploser, oui, mais de l'avant »

Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Si les premiers mots composant la réponse de mon interlocuteur furent sans réel intérêt, les derniers retinrent toutefois mon attention. Juste avant son petit rire jubilatoire, il avait prononcé des mots qui m’étaient familiers. Des mots auxquels mon cerveau ne pouvait accorder que toute son attention étant donné mon état d’esprit. Et puis, des bribes de souvenir envahirent mon esprit. Et c’est ainsi que je revis cette scène, ce petit instant où nous avions combattu côtes à côtes. Je m’étais alors naturellement positionné en tant que soutien et c’était lui qui s’était élancé au corps à corps. Jusqu’à maintenant, je ne m’étais pas posé la question : pourquoi l’avoir ainsi soutenu ? Pourquoi ne pas y être allé à sa place, à prendre les devants ? Il était vrai que je privilégiais habituellement d’entamer un combat à distance, mais je savais au fond de moi que ce n’était qu’une excuse pour fuir la vérité. Et la vérité était que le savais plus fort. Instinctivement, je l’avais reconnu. Était-ce là un simple aveu de faiblesse de ma part ? Ou bien méritait-il le respect dont j’avais fait preuve ?

— WRAHAHAHAHAHAHA !! Powder Island ? Tu as vraiment le mot pour rire, Caligula. Ouais, on est au bon endroit. Mais ce n’est pas ce que j’imaginais… Je cherche autre chose à présent.

J’avais été surpris par la soudaine touche d’humour apportée par mon interlocuteur tellement j’étais occupé à cogiter des choses sérieuses. Oui, Caligula Spown était un homme divertissant et je devais reconnaître que je m’étais bien amusé malgré notre déconvenue. Pourtant, quelque chose me tracassait légèrement dans cette situation. Il semblait avoir remarqué ma lassitude émotionnelle, ce qui expliquait sans doute sa plaisanterie, à bien y réfléchir. Et il avait sans doute vu juste dans tout ça. Mais le destin était avec moi : il l’avait toujours été. Caligula Spown était un envoyé qui destiné à me le faire comprendre. Il possédait la force. La force dont j’avais besoin.

— Alors comme ça tu es devenu plus fort… Je suis curieux de voir ça !

Ces mots étaient sortis subitement de ma bouche, sans que je comprenne pourquoi. Visiblement, je refoulais une certaine envie de me battre depuis quelque temps. Mon corps s’était sans doute usé à demeurer prudent au possible et en évitant les véritables conflits. Mais ce n’était pas la bonne voie à emprunter pour aller plus haut. Il me fallait plus d’expérience des combats. Et inévitablement plus de puissance.

— Allons vers la montagne, c’est plus calme là-bas.

Il était désormais temps de s’éloigner des sentiers battus et de commencer à gravir la montagne qui me séparait de mes objectifs de grandeur. Et Caligula était sans doute la personne idéale pour m’aider à franchir ce pallié.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Mer 24 Aoû - 13:44

Exploser, oui mais de
l'avant!






Le Lawrence ne put se retenir de rire lorsque les mots du shandia lui vinrent à l'oreille mais il confirma leur position à Caligula par la même occasion, ce qui rassura celui-ci. Il exprima tout de même son mécontentement ou plutôt son insatisfaction face à cette île qui, en effet, n'avait rien d'extraordinaire. De plus, il semblait que la précieuse recherchée par Edward n'était pas à la hauteur de ses attentes ce qui expliquerait pourquoi celui-ci soit à la recherche d'autre chose. L'homme de trois mètres était vraiment quelqu'un de spécial et c'est sûrement l'une des choses qui avait surprise le shandia, lui qui n'était pas fan des hommes de cette mer : Edward Lawrence était quelqu'un de fou, d'imprévisible, mais qui s'avérait être un homme de confiance qui assumait, en majeure partie, la conséquence de ses actes. En réalité, il ressemblait un peu shandia même si des différences entre ces deux êtres restaient belles et bien présentes.

Soudain, les mots de l'ex-terroriste vinrent heurter le shandia et plus précisément son égo de combattant. Bien entendu, le paracemia n'avait pas l'intention de blesser son comparse mais la petite touche de provocation à la fin de la phrase avait eu l'effet attendu. Le shandia n'était évidemment pas en rogne, il souria dans son coin avant de répondre à Ed.

-Serait-ce...un défi? Parce que j'te préviens direct, t'as aucune chance Iahahahaha!!

Il se dirigea alors vers la montagne comme l'avait décidé Edward. Maintenant qu'il y pensait, lors de leur précédente rencontre Caligula avait fait équipe avec le Lawrence qui l'avait même sauvé d'une nudité certaine. Cependant, à ce moment là le marine avait perdu connaissance et il n'avait pas vu de quoi était capable son allié. Une fois arrivé au sommet, le rouquin s'échauffa quelques instants avant de reprendre la parole.

-Bon à toi l'honneur et donnes-toi à fond! En tout cas j'espère que t'es aussi divertissant en combat que tu l'es dans la vie de tous les jours!

Les choses étaient lancées mais comme par habitude, Caligula attendait la première offensive avec les mains dans les poches non pas parce qu'il sous-estimait son adversaire, cette action était juste significative de son incroyable arrogance...




Dernière édition par Caligula Spown le Jeu 25 Aoû - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Jeu 25 Aoû - 20:38


« Exploser, oui, mais de l'avant »

Fin 1504 - West Blue, Powder Island

L’homme des mers blanches que je m’apprêtais à affronter avait paru amusé par mes mots, comme s’il ne se sentait pas menacé par moi. C’était un fait plutôt curieux, car je me disais qu’il ignorait encore tout de mes capacités. Mais il n’avait sans doute aucune raison de s’inquiéter : il devait avoir suffisamment d’expérience au combat pour jauger ma force et une rapide analyse avait dû lui suffire pour s’apercevoir de ma faiblesse. Non, la seule chose discutable qui apparaissait dans son discours était mon intention de défi. Je ne me serais jamais permis une demande aussi timide, aussi effacée. Je me réservais pour l’avant-match, là où il est vraiment important de faire surgir son esprit combatif. Il n’était donc pas nécessaire de me gonfler à bloc maintenant.

Après une longue marche, nous parvînmes enfin au sommet de la montagne de Powder Island. Cette escapade était une bonne idée puisque parvenir à cet endroit avait nécessité quelques efforts qui faisaient office d’échauffement pour nous deux. Cela promettait donc un affrontement un plus intense où les combattants étaient supposés se lancer directement à fond. Malgré tout, je fus légèrement surpris de constater que Caligula effectuait d’autres mouvements. La marche n’avait pas dû lui suffire pour oxygéner convenablement ses muscles, ce qui sous-entendait évidemment que ma condition physique n’était pas aussi bonne que la sienne. Encore un point négatif.

— Moi ? Divertissant ? Wrahahahaha !

L’homme aux cheveux rougeoyants ne semblait pas du tout me prendre au sérieux, ce qui m’agaçait quelque peu. Je ne me voyais pas comme quelqu’un de divertissant, mais plutôt comme un danger potentiel. Étais-je donc si faible ? C’était donc ainsi qu’il me voyait. Un inoffensif compagnon, un homme grand juste par la taille. Tss. Il était temps de lui faire ressentir mon esprit combatif. La première étape de mon renouveau en tant que combattant.

— OY ! Caligula Spown ! Montre-moi toute ta force ! Je vais t’exploser !

Le véritable défi était lancé, celui de combattre un homme bien meilleur que moi. Je le savais, et c’était ce qui me motivait. Il était rapide, très rapide. Ses déplacements allaient me causer bien des soucis : je me jugeais incapable de rivaliser avec sa vitesse. Mais j’avais l’avantage du terrain : un tel massif allait inévitablement réduire l’efficacité de ses courses au sol. Autre point que je devais exploiter, son style de combat : je supposais qu’il se battait au corps à corps.

* PAN * PAN *

Mes deux pistolets surgirent soudainement de leurs emplacements et vinrent sonner le début des hostilités. J’avais fait exprès de viser à côté pour ces deux tirs de sommation. Profitant de cette attaque, je me projetai en arrière afin de marquer une certaine distance entre nous. Puis deux autres tirs qui avaient cette fois-ci pour cible le corps d’un être vivant. Mais j’avais hésité quelques instants avant de tirer et avais rectifié mes lignes de visée. Ce n’était pas un combat à mort, aussi je ne voulais pas blesser mortellement ce cher Caligula.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Ven 26 Aoû - 14:28

Exploser, oui mais de

l'avant!






Edward ne se considérait pas comme un simple divertissement? Dans ce cas, il devrait montrer cela à Caligula qui n'avait jamais pensé à considérer son camarade comme un être potentiellement dangereux, du moins dangereux pour lui. Pour dire vrai, le simple fait de ne pas connaître les capacités du Lawrence ne donnait aucune raison au shandia de sur-estimer Ed. Toutefois, ce combat allait permettre à l'homme originaire des mers blanches d'en savoir plus sur le pouvoir de son éventuel acolyte numéro 1.

-Tu veux toute ma force? Tu vas en avoir le double Edward! JE T'ATTENDS!

Le Lawrence entama alors les hostilités avec deux premiers tirs "factices" qui n'avaient pas fait broncher le shandia. Celui-ci se demanda dans un premier temps si Edward était un piètre tireur mais il comprit tout de suite lorsque le brun recula d'un puissant bond sûrement pour prendre un peu de distance. Caligula fut un peu surpris. Un tel geste de la part d'Edward l'avait surpris...mais agréablement surpris! Apparemment son opposant du jour avait de quoi le surprendre.

Alors que deux nouveaux tirs avaient eus lieu, le shandia disparut soudainement pour apparaître à même pas deux mètres du tireur. Cependant avec un tel sol, les déplacements rapides du roux furent légèrement "entravés" ce qui avait pu le ralentir. Une fois devant le brun et avec l'énergie cinétique emmagasinée, Caligula tenta d'enfoncer ses deux poing dans l'abdomen du paramecia qui se retrouverait propulser si il n'opposait aucune résistance.

-Allez Ed! Si t'essayes pas de me tuer, t'as aucune chance Iahahahaha Iahahahaha! En ce qui me concerne, il y a de fortes que je cherche à te briser quelques os mon pote.





Spoiler:
 


Dernière édition par Caligula Spown le Sam 27 Aoû - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Sam 27 Aoû - 12:40


« Exploser, oui, mais de l'avant »

Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Comme prévu, les balles tirées au préalable ne firent pas réagir Caligula, comme s’il savait qu’elles ne le lui étaient pas destinées, prouvant ainsi qu’il avait bel et bien plus d’expérience que moi au combat. Mais il s’aperçut vite du but de cette manœuvre : mettre de la distance entre nous. Je vis de la surprise s’afficher sur le visage de mon comparse : il ne s’attendait visiblement pas à un tel choix de ma part. Mais il souriait, comme si cette situation lui plaisait. Décidément, c’était vraiment quelqu’un d’intéressant. Mais je n’avais pas le temps de m’extasier devant son attitude. Il était fort, très fort et il fallait rester concentré.

Je compris que ma stratégie était désuète lorsqu’il disparut soudainement. J’avais déjà vu cette technique la fois où nous étions sur cette île de nudistes. Une sorte de téléportation… non ! C’était une charge rapide, tellement rapide qu’il semblait avoir disparu. Mais cette fois-ci, cela se passa différemment. J’avais presque pu l’entrevoir. Deux explications possibles à cela : j’étais devenu un peu plus fort et, surtout, le terrain l’avait un peu ralenti. Mais c’était loin d’être suffisant pour rivaliser avec une telle vitesse. Je n’avais pas le temps de réagir alors qu’il venait d’apparaître devant moi.

— Gaaah !

Instinctivement, j’essayai de ramener mes deux bras devant moi pour tenter de parer le probable coup de mon adversaire, ou du moins d’en réduire au maximum la puissance, le temps qu’il m’attaque. Mais ce fut gourmand de ma part. Cette attaque me coupa littéralement le souffle et propulsa bien plus loin. Malgré nos différences de gabarit, il était évident qu’il avait bien plus de force que moi. Mais l’on ne me frappe pas impunément et il allait le découvrir dans la douleur. Durant les phases de combats, j’activais mon pouvoir presque en permanence, et évidemment, ce fut le premier réflexe que j’eus lorsqu’il m’atteignit. Mes deux bras ainsi qu’une partie de mon thorax, libérant une puissante explosion. Un retour de flamme, littéralement.

Je vins alors m’écraser au sol, bien plus loin. Il ne m’était pas possible de me relever tout de suite, tant le coup avait été puissant. Mais ma riposte surprise allait me laisser un peu de temps pour récupérer et songer à une autre stratégie. Avant toute chose, je chargeai mes armes de mon souffle, me préparant pour la suite de l’affrontement. Mais je ne savais pas encore si mon explosion avait occasionné ou non des dégâts.





Résumé / Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Sam 27 Aoû - 16:05

Exploser, oui mais de

l'avant!






Le double coup de poing du shandia avait touché sa cible et malgré la tentative de se protéger un maximum, Edward se retrouva vite projeté sur une distance relativement courte car même si Caligula avait plus de force que lui dans les poings, le gabarit d'Edward lui octroyait aussi une plus grande force et résistance que la normal ce qui s'avérait utile en cas de combat au corps à corps. De plus, le grand gaillard ne manquait pas de ressources et il comptait bien le montrer au rouquin qui lui faisait face.

Juste au moment où les poings de Caligula vinrent percuter les bras et l'abdomen de son partenaire d'entraînement, une soudaine et violente explosion eue lieu et projeta aussi Caligula prit par la surprise et la puissance de celle-ci. Ayant été envoyé quelques mètres plus loin, Caligula regarda ses poings légèrement fumés par l'explosion puis il dirigea son regard sur le paramecia qui se retrouvait actuellement à terre. Il ressentait lui aussi une douleur qu'il n'avait jamais senti auparavant ce qui le poussa à sourire comme précédemment en levant les poings en l'air avant de crier bêtement.

-T'as vu ça Ed?! Il y a eu une putain d'explosion quand je t'ai frappé. Ça veut donc dire que...j'ai développé une nouvelle aptitude trop classe qui me permet de provoquer de dangereuses explosions avec mes mains. Bon pour l'instant ça fait un peu mal, mais quand je l'aurais maîtrisé tout le monde s'abaissera devant ma grandeur. Iahahahahaa

Bon en effet, le shandia n'était pas spécialement intelligent car en faisant ça, il avait plus de chances de se blesser tout seul qu'autre chose. Cependant, c'est aussi ses commentaires stupides et son caractère qui le rendait intéressant. Une fois son rire finit, Caligula se rapprocha d'Edward pas à pas en esquivant les potentielles attaques de celui-ci et une fois à une distance relativement faible de celui-ci -même pas cinq mètres- il utilisa une nouvelle fois l'arcane du rokushiki pour se retrouver pratiquement collé au Lawrence et lui décrocher un violent crochet dans les côtes.

Non pas qu'il s'acharnait sur le tronc d'Edward, mais la différence de taille entre ces deux-là l'empêchait de viser la tête de celui-ci.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Sam 27 Aoû - 18:20


« Exploser, oui, mais de l'avant »

Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Une telle explosion avait eu raison de Caligula. Il avait été pris par surprise et de plein fouet par ma riposte, aussi je m’attendais à le voir sérieusement amoché. Quelque part, je m’en voulais de l’avoir fait subir ça, je pensais y être allé un peu trop fort. Dès que la fumée se dissipa, je fus en mesure d’apercevoir son cadavre gisant sur le sol, grièvement blessé. Ou plutôt son corps, se tenant debout avec quelques brûlures sur les poings. Hein ? Comment ça juste des brûlures ? Mais… il venait de prendre mon explosion de plein fouet !

— Oy… Oy… Sérieusement ?

Le fait de voir mon adversaire encaissé ainsi mon coup pendant j’avais peiné à prendre le sien me fit mal. J’étais plutôt stupéfait de cette situation à tel point que je demeurai paralysé pendant un moment. S’il était si peu sensible à mes explosions, qu’étais-je supposé faire pour le vaincre ? Étais-je donc si faible que cela ? Non, le combattant au corps à corps devait sans doute posséder une résistance hors du commun. S’il ne tombait sous mes coups, cela voulait simplement dire que je devais taper plus fort. Une nouvelle détermination s’embrasa en moi, comme si j’étais boosté par ce qui ressemblait à un défi : vaincre cet homme, à un niveau bien supérieur au mien. Ses paroles m’avaient également boosté, visiblement il n’était pas très fin et semblait croire que les explosions étaient de lui. Ce qui me donnait encore un peu l’avantage pour le surprendre.

Mais pendant que je réfléchissais et que je récupérais des forces, le temps ne s’était pas arrêté. Caligula, lui, jouissait d’une très bonne condition physique et était aussitôt repassé à l’offensive. À mon plus grand désespoir. Ce combat était trop rapide, il m’était impossible de suivre un rythme aussi effréné. Avec un peu plus de temps, j’aurais pu élaborer une petite stratégie, mettre en place quelques techniques. Mais non, mon opposant ne me laissait pas le moindre répit, tant sa vitesse était élevée. Cette fois-ci, j’étais au pied du mur. Tenter une esquive à la dernière seconde était risqué : bien qu’il semblait avoir opté pour la même technique, il suffisait que ce fût une feinte et ce serait la fin. Non, je devais trouver une meilleure alternative.

Le choc fut violent, très violent. Le coup de l’habitant des mers blanches percuta très brutalement mon ventre, au point que du sang s’échappa de ma bouche. Cette fois-ci, ce fut mon ventre et mon bassin qui explosèrent tandis que je me faisais projeter encore plus loin. Mais je ne comptais pas laisser Caligula s’en tirer à si bon compte. Il avait encaissé mon explosion précédente avec ses mains ? Que se passerait-il si je visais la tête ? Ainsi, je rassemblai mes forces et m’efforçai de me concentrai malgré la vive douleur que je ressentais et tirai deux fois en tenter de viser sa tête. Étant aveuglé par l’explosion, il n’y avait aucune chance qu’il puisse esquiver mes balles invisibles. Du moins en théorie.




Résumé / Techniques:
 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Sam 27 Aoû - 21:11

Exploser, oui mais de

 l'avant!






Malgré les points communs entre les deux êtres, il fallait dire qu'ils étaient assez différents. Leur taille étaient différentes, leur physique l'était aussi, mais c'est surtout leur niveau qui était différent et l'on voyait bien ceci dans cet affrontement qui parassait presque être un combat à sens unique. Cependant, Edward n'était pas quelqu'un à sous-estimer par sa volonté de réussir et son acharnement incroyable : il avait chercher sa précieuse sur l'ensemble des îles de West Blue  et avez bien fini par y arriver donc si il s'obstinait à vouloir vaincre Caligula, il est possible qu'il y arrive bien un jour ou peut-être même maintenant et ce malgré sa situation qui paraissait assez mauvaise.

Comme prévu le coup de Caligula avait fait mouche sur Edward et une explosion tout aussi violente que la précédente eu lieu. Étant préparé à celle-ci, Caligula ne recula que de quelques centimètres. Toutefois, son avant-bras fut légèrement carbonisé et la douleur commençait à se faire gênante ce qui agaça le shandia qui n'arrivait toujours pas à maîtriser sa soi-disante nouvelle aptitude.
Pris dans une fumée sombre et noire, Caligula entrechoqua son poing droit avec sa paume de main gauche de façon à oublier la douleur et à se remettre d'aplomb. S'il n'arrivait pas à contrôler son nouveau pouvoir, il n'aurait qu'à frapper plus fort encore son partenaire d'entraînement quitte à le blesser (non pas grièvement) pour enfin pouvoir dompter ses satanées explosions.

-Je suis désolé Ed mais on dirait bien que je vais devoir me donner à fond sur toi pour contrôler mon nouveau pouvoir. Mais ne t'en fais pas : une fois tout ça terminé je t'emmènerai à l'hôpital mon pote.

Ce sacré Caligula ne prenait pas en compte la santé de ses adversaires et l'état dans lequel il pourrait les laisser lors de ses entraînements. De plus, il s'avérait que le natif des mers blanches avait l'habitude d'énormément parler durant ses affrontements : il avait toujours quelque chose à dire. Insulter son adversaire, s'auto louer, rigoler bêtement...choses dont il pouvait bien s'abstenir, enfin bref.

Il fallait maintenant revenir au combat. Mais alors que Caligula fit un pas dans le but de sortir de ce nuage obscur, il se prit soudainement deux projectiles quasi simultanés en plein visage, l'un toucha son front pendant que l'autre atteignit l'arcade sourcilière gauche. Sa tête bascula violemment en arrière alors que son corps était presque rester droit. Il avait toutefois les jambes légèrement fléchies et les bras ballants. Le shandia resta dans cette position pendant plusieurs secondes sans émettre aucune réaction : Caligula avait été touché.

Le nuage de fumée s'était désormais dissipé et pourtant la position du rouquin n'avait pas changé. Il devait maintenant s'être écoulé une à deux minutes mais apparemment il n'y avait pas eu beaucoup de réactions des deux côtés. Soudain une voix se fit entendre, une voix grave mais que l'on entendait que très peu. C'était la voix de Caligula.

-Ed...c'est toi hein? C'est toi qui provoque ces putains de boom depuis tout à l'heure?!....
T'es vraiment...TROP BALÈZE!!


La tête de Caligula s'était remise en place et on pouvait dès lors voir son visage recouvert de sang provenant de son front ainsi que son oeil gauche gonflé ce qui handicapait grandement sa vue. Il avançait désormais pas à pas vers Édouard en faisant craquer les jointure de ses mains avec un énorme sourire qui arborait son visage.

-Je regrette pas d'avoir accepté ton défi bordel. C'est maintenant que le vrai combat commence Iahahahaha Iahahahaha!!

Dans le cas où Edward n'aurais pas réagit et serait inconscient, Caligula l'aurait tout simplement emporté avec lui. Dans le cas contraire...il se serait un peu défoulé sur son camarade avec un ou deux coup de poing au visage...mais seulement par sympathie, n'est ce pas?



Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Lun 29 Aoû - 10:29


« Exploser oui, mais de l'avant »


Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Ces deux balles d’air représentaient mes derniers espoirs de faire tomber ce bien imposant adversaire. Comment vaincre quelqu’un capable d’absorber toutes mes attaques ? Quelqu’un d’insensible à mes techniques ? J’avais donc cherché un point faible. Je me disais que comme beaucoup de créatures, le Caligula devait être sensible au niveau de la tête. Alors je fis ce pari insensé : il fallait que moi aussi je sois capable d’encaisser l’un de ses coups. Après qu’il m’eût tapé, une fenêtre de tir s’était ouverte : il avait légèrement relâché sa garde. Ce manque d’attention avait également été facilité par son ignorance : tant qu’il n’avait pas découvert la véritable nature de mon pouvoir, mes actions conservaient un certain effet de surprise. Et c’était là-dessus que j’avais misé. Ces deux balles représentaient donc mon dernier espoir, des tirs désespérés, peut-être même. Mais l’important n’était pas là : je me devais de faire mouche.

Et puis, la tête de Caligula sembla émerger de la fumée juste avant que mes projectiles lui eussent explosé à la figure. Touché ! Il se courba sous la puissance de mon attaque et sombra sur le sol. Mais mon irascible adversaire ne comptait pas s’avouer vaincu par si peu : il demeura debout, comme pour prouver son invincibilité. De mon côté, j’étais déjà à bout de force, nettement diminué par ce puissant coup reçu en plein ventre. Il n’y avait plus qu’à m’achever, désormais. Mais Caligula semblait sonné par mon coup : il y eut une à deux minutes de répit que j’utilisai pour reprendre des forces. Je savais que je devrais face à son retour, que rien n’était fini. Il fallait que je m’y prépare, que je lui tienne tête une fois de plus. Il m’avait prévenu qu’il reviendrait encore plus fort. A la différence que cette fois-ci, je n’étais pas sûr de pouvoir m’en tirer vivant tant j’avais eu du mal jusque-là.

Caligula Spown, ce titan du combat, s’approcha de mon cadavre qui gisait non loin du bord de la falaise où nous étions combattus. Il devait être déçu de me voir dans cet état lui qui était si enthousiaste de m’affronter, lui qui avait l’air de s’amuser. Il sembla s’apprêter à donne le coup de grâce, mais je ne pouvais le laisser faire ça.

— St… Stop ! Ca… li… Attends…

L’homme aux cheveux écarlate stoppa son mouvement, comme à ma demande. J’eus ainsi l’opportunité de me relever, petit à petit. Il m’avait bien amoché ce saligaud. J’étais désormais debout, faisant face à ce petit homme. Bien que fléchi sur mes appuis, me servant de mes dernières forces pour demeurer debout, j’étais nettement plus imposant que mon adversaire. Mais était-ce bien la vérité ? J’avais été dominé et malmené tout le long du combat. Mon adversaire était un bien plus grand guerrier que moi, en vérité. De ce fait, je ne semblais être rien de plus qu’un nain acculé par cet immense personnage. Mais, pour une fois, je voulais agir en véritable et combattant et faire honneur à mon incroyable adversaire. Ainsi, je voulais être battu debout et assumer pleinement ma défaite. C’était une belle fin pour moi qui était au bord du gouffre.

Et puis, Caligula m’acheva, d’un puissant coup de poing au visage. C’était fini, tout était fini de ce combat au sommet. Finalement, c’était pour moi une défaite totale. Je venais de tomber au combat, par manque de puissance sans doute. Puis mon dos toucha le sol, alors que j’avais été projeté en arrière. A un mètre de moi derrière moi, il y avait le vide, la descente aux enfers. J’allais tomber de haut, me croyant tout puissant et invincible. La défaite m’avait cependant fait prendre conscience d’une chose. Il fallait toujours avoir un plan pessimiste, au cas où les choses se passaient mal. Il était ainsi temps de recourir à cet ultime stratagème avant de chuter définitivement.

— Caligula… tu es trop fort… Mais… si je dois… tomber… NOUS TOMBERONS ENSEMBLE !! BIG BANG !!!

D’une voix faible, j’avais pu prononcer ma dernière volonté. Mes bras, alors écartés sur le sol vinrent se refermer brutalement sur ma poitrine pour provoquer une ultime explosion. Mais elle n’était aucunement comparable aux précédentes : il s’agissait là de ma plus puissante technique, mon ultime atout. Des dégâts considérables se firent ressentir, avant tout sur le décor. Le bord du sommet sur lequel nous nous trouvions fut littéralement réduit en miettes, nous ôtant ainsi tout support pour demeurer sur la montagne. Mon corps inerte fut inlassablement attiré par la gravité, chutant dans le vide. Alors que j’étais tombé de si haut, je ne pouvais m’empêcher de me remémorer les détails de mon plan suicide. Tout au long du combat, je m’étais déplacé vers le bord de la montagne, de sorte à y attirer mon adversaire pour éventuellement le faire chuter si jamais les choses se corsaient. Ce n’était qu’une vague stratégie qui m’était passée par la tête, pourtant je l’avais appliquée aveuglément, comme si dès le départ je savais que cela finirait ainsi. Étais-je défaitiste à ce point ? N’était-ce pas ce sentiment d’impuissance qui avait précipité ma chute ? Tant de question qui n’avaient désormais plus aucune importance, alors que je retournais là où demeurent les faibles et les vaincus : la terre.





Résumé / Techniques:
 


Dernière édition par Edward Lawrence le Mar 30 Aoû - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Lun 29 Aoû - 23:50

Exploser, oui mais de

 l'avant!






Caligula avançait d'un pas décidé vers le le corps d'Edward gisant presque au sol avec pour dernière intention de l'achever dignement. Le précédent coup du zoan avait eu la force d'achever le Lawrence et de l'envoyer valdinguer un peu plus loin ce qui, toutefois, permit au brun de placer deux balles tirées au bon moment et au bon endroit. Avec une meilleure maîtrise de son fruit il n'y avait aucun doute sur le fait qu'il serait nettement plus dangereux pour le shandia car avec des explosions plus puissantes, la victoire aurait certainement pu échapper au shandia pour appartenir au tireur. Qui sait?

À quelques centimètres de son "sparing partener", Caligula commença à s'agenouiller devant lui quand Edward lui demanda d'attendre. Attendre, que voulait il? Il abandonnait peut être ou bien il recevait un appel important? Caligula ne le savait pas mais par respect envers son allié et son adversaire, il attendit.
Il vit alors Edward se redresser petit à petit. Pour celà il devait certainement être en train d'utiliser les dernières forces qui lui restaient. Décidemment, il intéressait de plus en plus le shandia dont le sourire ne cessait de s'élargir : à chaque fois que le brun prenait de la hauteur en se remettant sur ses jambes, Caligula esquissait un sourire de plus en plus grand tout en se demandant ce que lui réservait ce personnage. Ce personnage qui désormais le regardait du haut de ses 3 mètres finit par accepter son sort et attendit donc à son tour, le jugement du shandia.

-Sérieusement? Iahahahahahaa! Tu m'intéresses de plus en plus Edward. Tu veux tomber comme un guerrier? J'aime cette mentalité mon pote. Je vais donc t'achever et en finir avec tout ça...
TIEEENS ÇA!


Malgré l'état dans lequel se trouvait déjà Edward, Caligula n'avait pas retenu son coup par respect pour son ami qui l'avait défié et qui voulait perdre avec honneur et dignité. Mais ce même ami qui voulait se faire achever il y a quelques secondes eu l'idée de se faire exploser ce qui engendra d'important dégât au sommet de la montagne. Une multitude de pierres se délivra alors que le shandia avait été propulsé quelques mètres plus bas par l'explosion.

-Mais t'es complètement barjo Ed!! On va y passer avec tes conneries merde!

Même si il était en chute libre, Caligula n'allait pas en rester la et il ne voulait pas finir aplati à cause de cet idiot d'Edwaed. Le shandia dirigea sa chute en se rapprochant de l'homme-bombe à qui il saisit brusquement le bras avant de tenter une technique qui pourrait les sortir de là.
Caligula se mit à frapper le sol de ses pieds à mat reprises et à grande vitesse ce qui lui permit de ralentir sa chute jusqu'à arriver sur la terre ferme...du moins c'est ce qui aurai dû se passer si il maîtrisait complètement sa technique. Alors qu'ils étaient seulement à quelques mètres du sol, le shandia perdit l'équilibre ce qui le fit tomber lui et son idiot d'ami.




Spoiler:
 


Dernière édition par Caligula Spown le Mar 30 Aoû - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Mar 30 Aoû - 7:45


« Exploser oui, mais de l'avant »


Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Edward Lawrence venait de perdre connaissance alors que son corps chutait vers une mort certaine. Dans sa tentative désespérée, il avait tenté d’emporter avec lui son adversaire, Caligula Spown. Mais il s’était fourvoyé, ne se rendant pas compte du fossé qui le séparait du jeune marine. Cet écart pouvait sembler ne pas être aussi significatif que ça. Et pourtant, l’homme aux cheveux écarlates lui avait manqué de respect. En effet, le Shandia n’avait pas utilisé son arsenal technique, loin de là. Je ne saurais vous dire si le vaincu s’en était aperçu au cours du combat ou non, mais je doute qu’il ait pu se douter de la malédiction de son adversaire. Lawrence aurait ainsi pu avoir à faire un Zoan ancien remarquable qui l’aurait massacré, littéralement. Ainsi cet homme qui avait tout fait pour protéger sa fierté n’en avait plus : elle avait été souillée par ce combat. Edward Lawrence ne chutait pas uniquement parce qu’il avait perdu ce combat : il tombait parce qu’il n’avait pas d’ailes pour le porter jusqu’au ciel.

Caligula Spown était assurément un redoutable combattant. Il n’avait pas montré tous ces atouts durant cet affrontement. Malgré qu’il se fût battu contre moins fort que lui, il avait tout de même tiré un enseignement. Cette technique qu’il ne maitrisait pas encore, le Geppou leur sauva la vie. Il avait réagi au dernier moment et avait connu suffisamment de réussite : comme si le destin appuyait ses actes. Pour couronner le tout, il avait pris la peine de sauver son adversaire, celui-là même qui avait mis leurs vies en jeu.


Quelques heures plus tard.


Les paupières d’un homme frémirent, comme apeurées par la lueur d’un jour déclinant. Son corps, meurtri par les récents événements, tenta de se redresser, mais le processus était douloureux. Il savait pourquoi il se trouvait là : battu à plates coutures, celles-là mêmes qui ornaient l’une des plaies ouvertes durant son dernier affrontement. L’homme vaincu tenta de se mettre sur ses membres inférieurs et y parvint, avec difficulté. Il était peut-être un peu tôt pour vouloir marcher. Mais cela n’importait pas pour le moment. Il voulait le voir, l’homme responsable de cette situation. L’homme qui lui avait permis de voir le jour à nouveau. Il n’était pas là. Plus loin peut-être ? Le blessé titubait, errant en quête de réponses. Il se trouvait dans une petite cabane abandonnée, non loin du pied de la montagne. Alors qu’il marchait dehors, il vit soudain les contours d’une silhouette qui lui parut familière. L’homme était de dos, assis sur un gros rocher. D’une voix rocailleuse, le vaincu prononça fatalement ces quelques mots :

— Caligula ? […] Comment avons-nous survécu ?


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Mar 30 Aoû - 16:27

Exploser, oui mais de

l'avant!






L'atterrissage avait été brutale et pourtant il n'avait pas réussi à sortir le Lawrence de son sommeil profond...ou de sa légère convalescence. "Faire sauter le sommet, quelle idée stupide", c'est ce à quoi pensait le shandia. Heureusement qu'ils n'avaient pas été blessé ni eux, ni d'éventuels passants ou travailleur qui aurait pu être touché par les débris qu'avait engendrée l'explosion. L'insouciance et l'idiotie de cet acte atteignait un degré que même Caligula n'aurait pu dépasser...enfin je l’espère.

Pourtant, même si Edward avait stupidement agi, cette explosion avait ravi le shandia. Son opposant avait tenté le tout pour le tout sur le moment présent sans soucier de ce qui arriverait après comme l'aurait fait Caligula. Cet entrainement avec le brun l'avait fait sourire à plusieurs reprises et même si il n'avait pas vraiment été mis à l'épreuve physiquement, Caligula ne regrettait pas le temps qu'il avait passé au sommet de cette montagne.

Il se dirigea ensuite vers une cabane abandonnée non loin de leur point de chute pour y déposer son ami. L'état n'était pas très louable mais il fallait bien un endroit pour que celui-ci puisse se reposer un temps soit peu. Une fois le "colis" déposé, Caligula s'en alla s'asseoir sur un rocher pour désormais s'occuper de sa blessure : le sang qui coulait de son front ne s'était pas arrêté depuis le temps et il valait mieux pour Caligula que ce problème là se résolve. Il arracha un bout de sa manche qu'il mouilla avec sa gourde et s'essuya le front avec. Il utilisa ensuite ce même tissu pour l'attacher sur son front et s'en faire un bandeau.

-Ah voilà. Je saigne plus et j'ai l'air trop classe en plus, c'est doublement bénéfique...Ah Ed, t'es déjà réveillé?!

Le garçon n'avait pas dormi longtemps avant de se remettre sur ses pieds mais il demanda tout de même à Caligula comment ils avaient pu s'en sortir. Caligula s'approcha alors de son compagnon ce qui suivit d'un léger coup de poing dans le ventre.

-C'est quoi cette question?! Si tu savais qu'on allait pas s'en sortir qu'est qui t'as pris de lancer le Big Bang enflure?! Et si j'étais pas là t'aurais fait comment...bon si j'étais pas là t'aurais jamais fait ça...mais c'est pas une raison!
Pfff......
En ce qui concerne tout à l'heure, j'ai utilisé une technique du rokushiki, nommée le geppou et ça m'a permit d’atterrir en douceur. Normalement avec ça tu peux voler mais bon...je suis pas au point. C'est une technique très puissante et très efficace tout comme le soru, c'est ce qui me permettait de me déplacer aussi vite tout à l'heure. Ce sont des techniques secrètes de base mais bon...




Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Sam 3 Sep - 17:58


« Exploser oui, mais de l'avant »


Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Caligula Spown se retourna à l’appel de son nom. Contrairement à son adversaire, l’homme aux cheveux colorés ne portait pas les affres d’un récent combat. À un détail prêt, un léger détail. Il s’était pris une explosion en plein visage et l’un de ses yeux avait été blessé. Un pansement maladroit et artisanal venait camoufler la seule blessure que j’étais parvenu à lui infliger. Sans doute un morceau de la veste qu’il portait, déchiré pour l’occasion. Et, fidèle à lui-même, le Shandia se croyait sans doute empreint de classe, ce qui me fit très légèrement sourire. D’un bond, il surgit à mon niveau et me fit chaleureusement cadeau d’un coup de poing amical dans le ventre qui me plia en deux. Je n’étais pas encore rétabli, à quoi pensait donc ce monstre ?!

Malgré moi, je pus survivre à ce geste et assister à la suite de son discours. Il me demandait ce qu’il m’avait pris de sortir une telle puissance de feu. Mais il ne pouvait sans doute pas comprendre à quel point la défaite était douloureuse. Cela me rappelait de biens sombres souvenirs. Bien que j’eusse tout fait pour la rejeter, mon éducation avait été basée là-dessus. Mais, j’étais surtout vexé de n’avoir rien pu faire face à mon adversaire. Ce combat prouvait mon incompétence dans ce bas monde. Était-il même possible de réaliser quoi que ce soit en étant faible ? Non, la puissance ne respectait que la puissance dans un monde façonné par le feu de mille batailles. Toutes ces sombres pensées constituaient des ténèbres, dans lesquels j’étais plongé malgré moi. Le désespoir.

Et puis, il vint la lumière, toute puissante, qui m’éclaira un autre chemin, un autre itinéraire que le mien. Les choses me parurent soudainement beaucoup plus claires. Je relevai la tête et décidai de poursuivre ma route à l’opposée, loin de ces ombres derrière moi. Cette soudaine lueur, c’était Caligula qui l’avait allumé en prononçant ces quelques mots. Il demeurait toujours la possibilité que je devienne plus fort, que j’outrepasse mes limites actuelles. Une lumière que l’on nomme espoir.

Je connaissais à présent le secret de cette défaite qui pouvait se résumer en deux points : le soru et le geppou, ces deux techniques remarquables que possédait le Shandia et qui avaient totalement déséquilibré l’affrontement. Il fut alors temps de prendre une décision. Mon nouveau but était tout tracé grâce à Caligula : il me fallait impérativement aller de l’avant. Mais il m’était encore possible de choisir entre deux chemins. En empruntant l’une de ces deux voies, je renonçais à l’autre, et ce, de manière inéluctable. Et je savais bien l’importance d’une telle décision qui pouvait se résumer en quelques mots : « Choisir, c’est renoncer ».


Alors Edward Lawrence ? Qu’es-tu prêt à sacrifier dans ta quête ? Tu sais pertinemment que l’on ne peut avancer sans lâcher du lest, après tout, tu en as fait l’expérience auparavant. Je suis curieux de voir qui tu es au fond. Cette fois-ci c’est différent, n’est-ce pas ? Il ne s’agit pas du même sacrifice. Es-tu prêt à souiller tes origines ? Es-tu prêt à cracher sur ta propre grandeur ? Edward Lawrence, toi qui possèdes encore les qualités pour devenir roi, je me demande quel sera ton choix. Je sens ton sang bouillonner en toi, se révolter contre cette décision. Toi qui es si fier, montre-moi ce que tu comptes laisser derrière toi. Montre-moi cette fierté si profondément ancrée en toi.


— Caligula… Merci pour ce combat. J’ai pu mesurer l’étendue du gouffre qui nous sépare. Je veux devenir plus fort, je le sais maintenant. Mais pour ça, j’ai besoin de maitriser ces deux techniques, à tout prix. C’est pourquoi… je te le demande, Caligula ! Aide-moi à devenir plus fort !


~~~~~~~

À mesure qu’il parlait, Edward Lawrence s’abaissait, dans tous les sens du terme. Ses jambes pliaient sous le poids de ses paroles. C’était une incroyable détermination qui lui permettait d’aller ainsi de l’avant. Puis, ses genoux se posèrent à terre et il implora son adversaire. Il lui implora de lui venir en aide, allant jusqu’à poser son front sur cette terre, pourtant si éloignée de ses rêves. Finalement, il l’avait rejeté, ce poids qui l’empêchait jusqu’alors d’avancer. Faire l’impasse sur sa fierté, le meilleur moyen pour progresser ?


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Dim 4 Sep - 15:33

Exploser, oui mais de

l'avant!






Caligula n'y étais pas aller de main morte sur le coup donné à Edward mais même si il avait comprit les émotions qui poussèrent son compagnon à faire cet acte aussi puissant que dangereux et il fallait qu'il lui fasse comprendre que ça n'était clairement pas la meilleure des chose à faire pour leur santé à chacun.

Pour en revenir au moment présent, le shandia venait d'expliquer le secret de sa victoire éclair qui s'était caractérisée par deux techniques assez simples mais qui pouvaient s'avérer être particulièrement utiles : il y avait donc le soru, technique de déplacement quasi instantané, puis le geppou, dont le fonctionnement ressemble à celui de la précédente mais qui permet carrément de voyager dans les airs. Ainsi, il avait pu attaquer le paramecia sans lui laisser le temps de souffler puis il réussit à le sauver d'un danger important provoqué par une immense explosion. Edward venait de comprendre qu'il n'avait pas eu une seule chance contre cet adversaire et il venait désormais de prendre une décision soudaine qui surprit énormément le shandia.

Petit à petit, il s'abaissaitt devant le shandia. Petit à petit, il se rapprochait du sol. Petit à petit, Caligula avait la "chance" de regarder de haut l'homme qu'il venait de défaire. Finalement, celui-ci s'agenouilla face à Caligula, front à terre, et implora même le shandia de lui apprendre les techniques pour devenir plus fort. C'est ce qu'il voulait.
Face à ça, Caligula ne put retenir ses émotions : ses dents grincèrent pendant que son poing se serrait. Il se laissa emporté et finit par mettre un coup de pied à cet homme qui s'était mis au sol devant lui. Caligula se retourna de façon à présenter son dos au Lawrence.

-Et dire que je te pensais intéressant, tu me déprimes pauvre homme. Je regrette presque de t'avoir affronté aujourd'hui.

Certains hommes aurait sans doute trouvé l'action d'Edward courageuse ou audacieuse, mais pour Caligula ce n'était qu'une perte de temps et il l'avait bien fait comprendre : pour un adepte du Gaya Dari Aslan, donner un coup de pied était synonyme de mépris à l'égard qui ne méritait pas les coups de poings du combattant. Le shandia reprit la parole en adressant cette fois-ci un sourire à son "élève".

-Je ne veux plus jamais voir ta faiblesse ou même te voir faible. Face à quiconque tu dois garder ton côté fier et vaillant, c'est ma première règle de notre entraînement.

L'entraînement avait été accepté mais il risquait surement d'être long et beaucoup plus dur que prévu.



Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Dim 11 Sep - 7:08


« Exploser oui, mais de l'avant »


Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Un coup de pied soudain vint me heurter de plein fouet alors que je m’étais abaissé au niveau de la terre : je me retrouvai une nouvelle fois projeté un peu plus loin. Visiblement, Caligula ne semblait pas avoir apprécié mon attitude. Peut-être se sentait-il insulté de me voir ainsi après l’affrontement que nous avions eu. Mais c’était là l’expression même de la déchéance qui m’habitait alors. Et puis, de manière hautaine, le guerrier des mers blanches me présenta son dos. Ses paroles acerbes transpercèrent mes oreilles, mais ne firent pas bien plus de dégâts : j’étais déjà dans un processus d’amélioration. Et encaisser les coups faisait partie de l’entrainement.

Mais dans un sourire, Caligula se retourna et m’offrit la possibilité de m’améliorer, finalement. Il ne voulait plus voir aucun signe de faiblesse chez moi. Il voulait me voir fier et vaillant. Était-ce là l’exigence de tous les maitres envers leurs disciples ? Je comprenais ces motivations, mais, aussi loin que je pusse me souvenir, je n’avais jamais été un véritable guerrier. J’avais mes propres ambitions après tout. Le combat n’était au mieux qu’un outil pour m’aider à réaliser mes buts. Enfin, l’entrainement put débuter.

Le vaillant guerrier m’expliqua les bases de ces deux techniques, leur fonctionnement. Quelques démonstrations vinrent étayer ses propos. Le Geppou et le Soru étaient deux techniques plutôt similaires : il s’agissait de taper ou l’air ou la terre violents afin de se propulser dans la direction voulue. Tout reposait dans les jambes, la capacité de frapper très vite et très fort le sol pour se propulser. Mais dans les airs, c’était bien plus complexe, bien moins évident à réaliser : comment était-il possible de frapper quelque chose d’intangible comme l’air ? Caligula avait d’ailleurs beaucoup de mal à effectuer cette technique qu’il ne maitrisait pas encore.

Ainsi, durant plusieurs jours, je subis un entrainement intensif concentré sur les jambes. Mais mes quelques essais infructueux étaient tous liés par une même finalité. C’était absolument irréalisable pour le moment, mon corps n’était pas suffisamment entrainé. Finalement, c’était les conséquences de ma nonchalance lors de ces dernières années. Il allait me falloir du temps pour rattraper tout ça. Aussi, je commençais à me rendre compte des années de labeur nécessaires pour atteindre ce niveau physique nécessaire à l’accomplissement de ces techniques.

Alors que je venais d’échouer une nouvelle fois, je fis exploser mon pied, frustré par ce nouvel échec. L’explosion me déstabilisa quelque peu et je me retrouvai par terre. Je mis un certain temps avant de déceler l’origine de ceci. Le souffle produit par l’explosion. C’était ça qui m’avait projeté. Et c’était lourd de sens. Mon fruit du démon pouvait me permettre de combler mes lacunes physiques : une nouvelle manière d’utiliser mes pouvoirs. Le mode Boost était né. En réduisant la déflagration et en me concentrant sur l’onde de choc, il m’était possible de me servir du souffle pour déplacer mon corps bien plus vite. Je fis la démonstration de cette découverte à mon sensei : deux semblants de Soru et de Geppou étaient à déplorer. Au sol, je n’étais pas encore assez vif pour égaler l’originale : ma technique copiée pouvait au mieux faire la moitié du travail. Et dans les airs, j’avais trouvé un moyen de créer une explosion en tapant mon pied droit sur mon talon gauche et inversement, ce qui pouvait m’amener maladroitement à atteindre plusieurs mètres de hauteur. De nouvelles perspectives s’ouvraient à moi.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 391
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
290/350  (290/350)
Berrys: 3.476.549.498 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Dim 11 Sep - 21:28

Exploser, oui mais de

 l'avant!






Edward fut sûrement surpris du coup de pied que lui avait donné le shandia. En effet, celui-ci sortait un peu de nul part mais lorsque l'on connaissait le tempérament et l'attitude du shandia, tout ceci paraissait légèrement plus clair. Finalement, ils se mirent sans plus attendre à s'entraîner car aussi bien pour l'un que pour l'autre, le temps était quelque chose de fort précieux pour l'heure actuelle.

Pour le bon déroulement de l'entraînement, Caligula entama d'abord une phase dite explicative ayant pour principe de détailler le fonctionnement ainsi que les bases des deux techniques qu'il allait enseigner à Edward. Fort heureusement, le soru ainsi que le geppou n'étaient pas deux arcanes dont l'explication s'avérait être complexe, c'était la pratique qui l'était à vrai dire et on le voyait bien lors des démonstrations faites par Caligula : si le soru pouvait être considéré comme pratiquement acquis, le geppou du shandia était encore incomplet et se baser dessus n'était certainement pas une bonne idée. Mais même sans un bon exemple, les explications du rouquin devraient suffires au paramecia.

Les techniques étaient en effet dures à maitriser mais Caligula n'avait jamais pensé qu'Edward aurait tant de mal à les maîtriser. D'après ses souvenirs, il n'avait pas eu tant dans mal lui...mais il est tout aussi possible qu'il eu un bien meilleur entraîneur et cette possibilité, bien qu'envisageable, ne serait jamais celle à envisager du point de vue de Caligula.

Alors même qu'il commençait à désespérer au point de conseiller à son ami de lâcher la prise, Caligula entendit Edward faire appel à lui. Avant même que le rouquin dirigea son regard vers lui, le brun venait de disparaître en un éclair puis de décoller du sol sous les yeux ébahis du shandia. Il souriait face à la réussite de son élève : si celui-ci n'avait pas les aptitudes physiques pour les techniques, son fruit du démon lui permettait tout de même quelques prouesses assez incroyables.

-On dirait bien que je n'ai plus rien à t'apprendre désormais. Tu es vraiment...intéressant Edward. Très intéressant.

Le shandia se mit en direction du port après ces mots. Sa mission de "reconnaissance" était dès lors achevé et son élève en savait déjà suffisamment et ne pouvait plus compter que sur ses propres capacités. Il se retourna cependant une dernière fois vers le brun avant de crier comme à son habitude.

-EDWARD!! La prochaine fois que l'on se verra, ce sera d'égal à égal que je t'affronterais et encore une fois, je gagnerais Iahahahahaha!



Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 247
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   Lun 12 Sep - 18:29


« Exploser oui, mais de l'avant »


Fin 1504 - West Blue, Powder Island

Après tant d’échecs successifs, la réussite semblait encore plus satisfaisante, comme amplifiée par le contraste de ces deux opposés. À tel point que je ne pus empêcher des pensées philosophiques de me traverser l’esprit. Et si la véritable réussite passait par l’échec, si l’on ne pouvait réussir que dans l’échec ? Mais il n’était pas temps de tergiverser : je voulais avant tout fêter cette victoire, cette avancée décisive qui allait sans doute nettement améliorer mon espérance de vie dans ce monde si dangereux. Caligula Spown, l’homme qui m’avait permis de franchir ce pallié, semblait extrêmement surpris de me voir si soudainement parvenir à utiliser deux des six attaques signatures des membres du Gouvernement. Il ne manqua d’ailleurs pas de me montrer son émerveillement. Ainsi donc, il me trouvait intéressant ? Voilà que le mépris que je lui avais inspiré avant que nous débutions l’entrainement s’était envolé. C’était un fait : les gagnants étaient toujours mieux perçus que les perdants.

Puis, il vint le temps de nous séparer, l’homme aux cheveux écarlates devant reprendre la mer en quête d’autres horizons. Avant de me tourner le dos pour de bon, Caligula eut ces quelques mots dont il avait le secret, ces paroles provocantes et combatives. Celles d’un véritable combattant. Il voulait encore m’affronter, lors de notre prochaine rencontre. En guise de réponse, il n’obtint rien de plus qu’un sourire amusé de ma part. Il était difficile de nous imaginer un jour combattre d’égal à égal, temps notre différence de niveau était flagrante. Certes, les deux techniques qu’il m’avait enseignées réduiraient cet écart, mais je savais au fond de moi qu’il dissimulait sa véritable force. J’étais certain qu’un grand pouvoir sommeillait en lui et qu’il n’avait pas montré toute l’étendue de ces talents. Mais, à travers cette rivalité, il m’était possible d’entretenir un espoir de revanche, et c’était sans doute ce sentiment qui me permettrait de me dépasser.

Après le départ du guerrier, je pus retourner à mes occupations. Après tout, j’avais une première mission à effectuer pour le compte de mes nouveaux employeurs. Je pris tout de même le temps de repenser aux quelques tuyaux échangés avec le vainqueur de mon dernier combat. Il existait toutes sortes de coquillages fabuleux dans le ciel qui permettaient de faire bien des choses. Sur les mers bleues, il était très difficile de s’en procurer. Ayant remarqué que je me montrais intéressé par ces objets, Caligula put ainsi me fournir quelques contacts précieux afin de m’aider à bâtir un commerce. C’était là une idée qui trottait dans mon esprit depuis quelque temps. Bâtir un véritable réseau commercial pour me forger une certaine puissance. De nouvelles opportunités étaient ainsi nées de cette rencontre avec mon désormais rival. J’étais satisfait du résultat, je me sentais changé, libéré. C’était comme si ces bonnes paires de baffes m’avaient permis de me réveiller. Maintenant, je commençais à voir le chemin qui se traçait devant moi. Et mon avancée s’opérerait toujours de la même manière. Je n’avais plus à regarder en arrière. Désormais, mes explosions me propulseront de l’avant.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB]Exploser, oui, mais de l'avant   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]Exploser, oui, mais de l'avant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» • Raphaël - Avant j'étais gentil, mais ça c'était avant.
» une soirée comme les autres.... [Rp libre, mais me contacter avant....]
» Avant j'étais schizophrène mais maintenant nous allons mieux. Elisabeth
» Avant j'avais des amis, mais ça c'était avant
» Vera - avant, j'étais saine d'esprit, mais ça, c'était avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-