Partagez | 
 

 [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 28 Juil - 12:01

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Quand on le mérite, la Nature finit toujours par nous sauver, elle ne nous abandonne jamais.  »



    C'était un triste jour. Cela faisait une semaine qu'elle volait dans le ciel sans trouver une terre où elle pourrait se reposer et manger. Elle commençait à manquer de force. La créature mythique allait sûrement s'éteindre dans la mer dans peu de temps, et toute la volonté du monde ne pourrait la sauver. Elle souffrait, avec ses muscles endoloris et son ventre vide qui criait. Mio n'avait jamais pensé à cette éventualité, qu'elle puisse mourir de fatigue, noyée dans cet océan sans fin. Elle n'avait aucun Dieu à prier, aucun ami qu'elle pourrait appeler. Elle allait mourir seule, sans avoir pu retrouver l'homme qu'elle aimait.

    Alors qu'elle commençait à perdre tout espoir, elle vit une terre. Cela lui rappelait une histoire de la vieille du village. Elle lui avait raconté que dans certaines contrées, il n'y avait ni forêts, ni villes, mais un désert, une étendue de sable, comme une plage sans mer, où il fait très chaud. Mio trouvait cet endroit horrible et effrayant : comment se nourrir et boire ? On ne pouvait que mourir de faim dans un endroit pareil, c'était terrifiant. La vieille l'avait rassurée en lui expliquant que la Nature était bien faite et qu'elle ne laisserait personne mourir de faim ainsi, qu'elle avait créer des oasis dans ces grands déserts et que ceux qui le méritaient étaient les seuls qui pouvait les trouver. Quand on le mérite, la Nature finit toujours par nous sauver, elle ne nous abandonne jamais.

    Mio ne pouvait que la croire quand elle vit cette terre, tout à coup, sûrement remplie de nourriture. Elle s'y posa, et reprit très vite sa forme humaine pour s'allonger sur le sable chaud et se reposer. Quand elle se sentit mieux, elle s'engouffra dans une forêt qui bordait l'île. Très vite, elle se sentit dans son élément. Elle aimait beaucoup les forêts et les arbres. Pourtant, elle sentait que quelque chose qui clochait. La végétation et les animaux étaient … étranges, différents. Son instinct semblait lui indiquer que, dans cette forêt, il y avait beaucoup beaucoup de choses à manger. Plus que d'habitude. Effectivement, en regardant bien, les arbres étaient remplis de fruits étranges et multiples. La rouquine grimpa dans l'un d'eux. Elle ne savait pas ce que c'était, ni si c'était mangeable, mais elle mourrait de faim. Entre mourir de faim ou d'un poison, le choix était vite fait. Et puis, de toute façon, depuis quand un Mio réfléchit ? Ce serait le comble. Ainsi, elle le mangea.

    Et là ! Quelle surprise ! Alors que la jeune fille s'attendait à un fruit juteux et sucré, elle sentit une goût salé fondant dans sa bouche. Cette saveur … Cela ressemblait à du fromage, sauf qu'elle n'avait mangé un fromage aussi bon. Mais comment du fromage pouvait se trouver à l'intérieur d'un fruit ? Elle se souvient que pour faire du fromage, ses parents utilisaient le lait des vaches. Intriguée, elle cassa une branche fine de l'arbre. Au bout, elle remarqua un liquide blanc. Elle le goûta.


    *Du lait ?! *


    Et oui, aussi l'incroyable que cela puisse l'être, la sève de l'arbre était du lait. Mais quelle était cette île étrange ? L'île des Gourmets. Tout simplement une île dont la nature rassemble les saveurs du monde. En effet, en allant plus loin dans la forêt, Mio découvrit une clairière avec des arbres à viande, des buissons de nouilles, des fleurs callas remplies de vin et des tulipes gonflée de soupe. En regardant bien, les herbes sur lesquelles la jeune fille posait ses pieds étaient des petits haricots verts. Cette île ne pouvait être réelle. A cet instant précis, elle comprit qu'elle était morte et qu'elle se trouvait dans le paradis de la nourriture. Sentant tout de même la faim lui tordre le ventre, la jeune fille n'attendit pas une seconde de plus pour goûter tous ces mets étranges.


    * C'est si déliciiieeeeeeeux !!! C'est pas si triste d'être mort en fait !! *


    Et alors qu'elle se régalait, un étrange animal l'observait. Tel un chat, il se cachait et attendait patiemment de pouvoir surgir des buissons et attaquer sa proie. Ce monstre était une grande panthère, mais pas n'importe laquelle car son magnifique pelage noir était en réalité du riz noir, une céréale qui rappelle le goût du pain chaud et de la noisette. Cette mystérieuse créature considéra que le moment était enfin arrivé. Sa proie avait fini de manger et rassasiée, elle se préparait à une sieste. Comme un ninja, elle se rua vers sa prise et se prépara à lui donner un coup de griffe. Malheureusement, sa proie se rendit compte de sa présence et poussa un cri. Elle tenta d'éviter l'attaque de la sublime créature, mais elle ne fut pas assez rapide et une partie de son bras fut écorchée. La panthère était folle de rage d'avoir échoué et de voir sa victime s'enfuir au loin. Elle traça à une vitesse ahurissante, plus rapide que celle d'une panthère normale, laissant ses grains de riz se raviver au vent. L'animal sombre pensa que ce n'était pas son jour pour rater une cible pareille. Mais il se réconforta en voyant que dans la direction où courrait sa proie, une deuxième proie avait fait son apparition.

    Spoiler:
     


Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Sam 30 Juil - 13:23

L'île des gourmets






L'une des premières missions que l'on avait confié au shandia durant sa formation et qu'il se devait de réaliser seul sans l'aide d'un quelconque gradé de la Marine consistait à traquer et à ramener un petit brigand qui se faisait connaître par ses quelques magouilles sur West Blue. Dave Thompson. L'homme d'une trentaine d'année utilisait ses talents d'escroc pour arnaquer les vendeurs de toutes les îles qu'il avait visité. Il n'était pas spécialement un grand danger pour le moment mais s'en débarrasser le plutôt possible éviterait bien de futures catastrophes.

La mission avait donc été remise au jeune shandia qui obtenu un délai de deux semaines pour capturer l'homme et le mettre hors d'état de nuire. Le rouquin ne perdit pas de temps et se lança à la poursuite du bandit dans le seul but de prouver à ses supérieurs qu'il faisait parti des "bons éléments" de la nouvelle génération ce qui pourrait peut-être lui permettre de se débarrasser des autres missions futiles.
Caligula avez passé des jours à rechercher l'homme mais lorsqu'il trouva celui-ci et qu'il se lança à sa poursuite à l'aide d'une petite barque, une tempête se déclencha soudainement alors qu'il suivait discrètement sa proie. Son véhicule n'étant évidemment pas assez robuste et performant, le shandia de retrouva dans la mer et tenta vainement de nager dans ces eaux déchaînées. Le futur zoan ne tint pas longtemps avant de perdre connaissance mais il eu tout de même la chance d'implorer Kalgara avant de sombrer dans les profondeurs de la mer.

-Hmm...du sable? Je suis vivant?! Merci bien Ô grand Kalgara.

Caligula n'y croyait pas. Il avait réussi à se sortir d'une situation des plus catastrophiques et surtout à s'en sortir vivant. Bon après il était quand même perdu sur une île en plein West Blue mais avec un peu de chance il pourrait en survivre. Et pour commencer il fallait chercher de quoi manger.
Caligula se dirigea en direction d'une forêt où les arbres étaient plein de fruits qui avaient l'air tous plus savoureux les uns que les autres. Mais ce que voulait le shandia ce n'était pas de petits fruits à grignoter, non. Actuellement la seule chose qui lui donnait envie était une bonne viande bien grasse et bien nourrissante. Trouver de la viande sur une île déserte n'est pas forcément la chose la plus facile mais apparemment Caligula était en ce jour un homme chanceux : une jeune femme courait en sa direction mais le félin qui la poursuivait intéressait bien plus le rouquin.
Il courut alors dans leur direction, bouscula la fille sans y faire trop attention et une fois face à la panthère qui lui bondit dessus, le shandia lui mit un uppercut assez violent au niveau de la mâchoire histoire de calmer les ardeurs de la bête.

-Du riz?!

En effet, le pelage de l'animal était composé de plusieurs grain de riz ce qui était un peu étrange mais ne dérangeait pas du tout notre rouquin : il pensait déjà au plat qu'il allait se concocter ce soir. Mais alors qu'il bavait déjà dessus la panthère ne perdit pas de temps et préféra s'en aller pour revenir plus tard en se garantissant cette fois-ci de ne pas rater sa cible.

-Mais nan, reviens! JE VEUX DE LA VIANNNNNNNNNNNDE!



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 4 Aoû - 0:06

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Possédés par la Peur  »



    La bête bondissait en direction des deux jeunes. Cependant, ce n'était pas encore l'heure pour eux de mourir. Le jeune homme était fort, un guerrier averti. Une simple bête comme celle-ci ne pouvait l'effrayer. Ainsi, malgré la vitesse de la panthère, il réussit à lui asséner un grand coup. Sonnée et raisonnable, cette dernière ne pouvait que battre en retraite. Le combattant n'avait apparemment pas vu la jeune fille, qu'il avait précédemment bousculée dans sa riposte. Au contraire, il était plutôt intéressé par la « viande » qui venait de partir. La rouquine, posée au sol, n'était pas encore remise de ses émotions. Dans un premier temps, se faire réveiller en sursaut après un bon repas était quelque chose d'assez saisissant. Dans un deuxième temps, rencontrer une personne qui l'honore d'une si belle action que de sauver sa vie était quelque chose d'assez sacré. Et dans un troisième temps, elle se demandait tout simplement comment cette personne n'avait pas pu voir les arbres à viande de tout à l'heure.

    Mio prit quelque temps à s'en remettre, elle ne pouvait que regarder d'un air ahuri son sauveur – même s'il n'avait pas vraiment essayé de la sauver. Il y avait beaucoup de rouge en lui. La rouquine décida de l'appeler Akai. Puis, lentement, elle leva son bras dans une direction. Peut-être qu'elle se trompait de quelques mètres, mais elle était sure que les arbres de tout à l'heure se situaient là-bas.

    « Il y a de la viande en abondance là-bas. Si tu veux. »

    À peine sa phrase finie, son cerveau se remit en marche. Les rouages de la pensée se ranimèrent en tournant de plus en plus vite, aidés par les Mini-Mio qui tiraient sur les manivelles. D'autres Mini-Mio avaient d'autres tâches plus importantes. L'un s'occupaient de la vision. Un autre regardait la cinématique des événements du passé proche, un groupe descendait dans le corps, armé de décharge électrique pour réveiller les muscles et deux d'entre eux essayaient de discuter et de comprendre la situation, pendant que le conseil des Mio, chargés des actions du corps, attendaient les rapports des travailleurs.


    Spoiler:
     

    Le conseil des Mio étaient composés de 5 éléments indispensables. Il y avait la joie, une grosse fille hyperactive, mais absolument mignonne et adorable. Il y avait la colère, un bonhomme bien portant, mais très insouciant. Il y avait le dégoût, une fille minuscule que le conseil oubliait souvent. Il y avait la peur, un homme qui, étrangement, avait plus d'ignorance que de peur. Et pour finir, il y avait la tristesse, une jolie fille, distinguée et qui cause rarement des problèmes. Elle respecte énormément la joie et évite de lui imposer sa néfaste présence.

    Spoiler:
     

    Le rapport arriva. Joie se jeta dessus en bousculant le conseil. Tristesse partit dans un coin, laissant les autres. Elle n'était pas intéressée. Colère, également, n'en avait cure. Il restait seulement Colère, Peur et Dégoût. Joie prit la parole :

    « WAAAH c'est TROP TROP TROP génial quoi ! Il nous a sauvé ! Faut le remercier, faut lui sauter dessus, faut …
    - Hé minute papillon.
    - C'est Joie.
    -
    - On le connaît pas ton gars. Moi je te dis, faut se méfier.
    - En plus, il est étrange. Sa peau est foncée. Les cheveux rouges comme le sang. C'est pas top top joli.
    - Oui dans le rapport, c'est écrit qu'il s'appelle Akai.
    - MAIS JOIE … IL VA NOUS TUER … Tu vas vu sa puissance … Tu as vu ce qu'il lui a fait à cette paaaaauvre bête ! Il faut utiliser le fruit. LE FRUIT, ou on va tous MOURIIIIIIIR. ON SAIT PAS CE QU'IL VA TE FAIRE !
    - Mais il nous a sauvé ! ALLEZ ! Faut fêt...
    »

    BAM !

    Peur frappa Joie violemment. Les Hommes peuvent en effet devenir violents, possédés par la Peur. Il cacha le corps sous le poste de contrôle en vérifiant au préalable si les deux absents s'étaient rendu compte de quelque chose. Dégoût ne lâcha pas un mot, étant de son côté. Elle le laissa prendre les commandes.

    Ainsi, Mio se leva d'un coup. Elle pointa son doigt, mais cette fois-ci sur le jeune homme.

    « Mais d'abord Akai, tu vas devoir me dire si tu es de mon côté ! Et franchement, tes cheveux rouges, c'est pas beau ! »

    Dégoût avait touché aux commandes sans rien dire. En effet, grâce à sa petite taille, elle était capable de se faufiler partout sur le tableau de bord sans qu'on la remarque. Peur était tétanisé : cette phrase allait-elle leur causer du tord ? Akai allait-il attaquer ? Que feraient-ils s'il le faisait ? Peur se questionnait, mais oubliait de s’inquiéter de Colère et de Tristesse qui arrivaient par derrière. En voyant l'état de Joie, Colère était fou de rage. Il commença à réprimander Peur, pendant que Tristesse s'assurait de l'état de Joie, compressée sous le poste de contrôle. C'était déjà le chaos. Et il a fallut que Colère en rajoute : dans sa furie, il poussa un des leviers de commande.

    Quand elle termina sa phrase, Mio n'hésita pas à instant. Elle prit son arc et encocha une flèche, en guise de menace. S'il bougeait, elle était bien résolue à laisser sa flèche partir et le trouer.


Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 4 Aoû - 23:41

L'île des gourmets






La force du shandia le quittait peu à peu. Il avait cependant réussi à vaincre son adversaire sans se faire toucher son offensive et en un temps record ce qui lui permit de conserver un maximum d'énergie et de se fatiguer le moins possible. Pourtant le shandia se sentait de plus en plus faible. Non seulement il se trouvait sur une île qui lui était inconnue, mais en plus de tout ça, il avait le ventre presque vide. Toutefois, ce qui le démoralisait vraiment était le fait de voir un dîner si alléchant et si parfait se faire la malle alors que le plus dur était fait.

Face à tant d'injustice et face à un sort ne faisant que s'acharner sur lui, le rouquin se mit alors sur ses genoux et se mit à prier en direction du ciel. Il implorait en effet le grand Kalgara de le sortir de cette misère et pour commencer, faire venir la viande à lui serait une bonne chose. C'est alors qu'elle apparu : une jeune fille sortie de nulle part (selon le shandia qui ne l'avait tout simplement pas vu) lui indiqua une direction ou le marine devrait trouver son bonheur. Ce n'était pas la première fois que Kalgara aidait son jeune admirateur, mais c'était la première fois qu'il envoyait quelqu'un pour guider Caligula. Il s'inclina alors devant sa bienfaitrice qui cette fois-ci commençait à douter de lui tout en l'agressant. Akai? Son côté? Il ne fallait surtout pas se mettre à dos une envoyée de Kalgara selon le shandia.

-Merci bien ô envoyée du grand et unique Kalgara. Merci de me guider sur le droit chemin, je vous en suis reconnaissant. Cependant sauf votre respect, mon nom est Caligula et non Akai. Je suis évidemment de votre côté tout comme vous êtes du mien et pour finir...j'aimerais garder ma couleur et de cheveux et je voudrais aussi que votre arc change de cible, s'il vous plaît.

Est-ce la faim qui lui faisait perdre la boule et lui faisait donc croire que cette personne était "divine"? Peut-être bien. Moi même je ne saurais le dire. Cependant il était évident qu'elle n'arrangeait clairement pas son cas. Sous la faim, le shandia s'avérait être quelqu'un d'instable et d'imprévisible pouvant donc occasionnant de dangereux actes. Il fallait donc le surveiller et devinez qui est la candidate parfaite pour ça? Alors qu'il se relevait il regarda dans la direction annoncer par la jeune femme avant de prendre la parole.

-Bon, comme Kalgara vous a envoyé à mes côtés pour me protéger et me guider, je suppose que vous allez m'accompagner jusqu'à la viande que je recherche tant, n'est-ce pas?



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Mer 10 Aoû - 12:15

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Pas à pas, de pied ferme.  »



    L'homme aux cheveux rouges, après l'étrange comportement de Mio, ne se mit pas en colère. Au contraire, il s'inclina. Il était calme, respectueux. La jeune fille était impressionnée par sa politesse et l'attitude noble qu'il exhalait. Et même si elle ne comprenait rien à son charabia, elle était pleine d'admiration. Elle se calma ainsi elle-même et rangea son arc. Puis, elle lui dit en souriant :


    « Hihi ! Comme tu es gentil ! De plus, tout à l'heure, tu m'as aidée et … J'ai réagi de la pire des manières. Elle s'inclina à son tour, comme pour le suivre. Je suis vraiment désolée ! Et merci beaucoup ! Puis elle se releva : Je m'appelle Mio ! Enchanté ! Je vais te montrer où est la viande, tu vas voir, elle est délicieuse ! »


    Ainsi, elle emprunta le chemin qui menait à la clairière pleine d'arbres à viande. Elle ne s'était pas tant éloignée, la promenade fut assez courte. Même si la rouquine avait mangé, elle ne pouvait pas s'empêcher de regarder chaque arbre ou buissons étranges en se demandant le goût que cela pouvait avoir. Cependant, Mio savait très bien qu'elle ne pusse pas s'égarer : elle avait une dette envers ce jeune homme.
    Une fois arrivée, elle pointa du doigt les arbres.


    « Voilà ! C'est bizarre, mais c'est ici que je les ai trouvés.Tu peux les manger, ils sont très bons. Par contre, il y a quelque chose que j'aimerais faire … Humm … Ne bouge pas, je reviens très vite ! »


    En courant, elle s'engouffra dans la forêt. Elle descendit les sentiers, monta dans les arbres, chercha dans les buissons, … En effet, la rouquine était en quête d'une certaine chose. Les arbres, les grosses racines et les pierres, l'obscurité de la forêt, les sentiers, … Tout cela lui rappelait avec nostalgie son enfance, ses frères et sœurs, jouant aux aventuriers. Pour la première fois depuis qu'elle avait entreprit son voyage, toute sa vie passée lui manquait.


    * Où est ma mère ? Où est mon père ? Et mon grand-frère ? Et Yasa, Tao, Yao, Mouna, Héléna, Chita, Saigo ? Est-ce qu'ils vont bien ? Est-ce qu'ils sont tristes ? Ont-ils grandi ? Est-ce que Yasa est toujours aussi bête ? Et si je sors de cette forêt, est-ce que je vais les revoir ? Le village chaleureux, les voisins attentionné, la vieille qui fait rêver avec ces histoires, ma maison, le grand bûcher, … Si je sors de cette forêt, est-ce qu'ils seront tous là ? *


    Mio savait très bien que non. Qu'avait bien pu ressentir Shinrai en la voyant partir très loin ? Elle ne se l'était jamais demandé, elle était bien trop égoïste pour ça, elle ne pourrait jamais imaginer. D'un côté, elle se sentait stupide d'hésiter et de regretter.

    La jeune fille serra le poing, plissa les yeux pour ravaler ses larmes, tendit le bras et du plus fort qu'elle pouvait avec son corps chétif, elle se cogna. Une façon de se redonner du courage et de se pousser vers l'avant, sans hésitation. Pas à pas, de pied ferme, sans savoir où elle ira, elle atteindrait son but. Si elle y croyait, elle savait que ce serait possible. Ainsi, il fallait qu'elle pose quelques questions à son sauveur.

    Elle prit ce dont elle avait besoin, puis remonta à la clairière. Ensuite, elle s'approcha des fleurs callas, en cueillit deux et les vida de leur vin. Elle prit ce qu'elle avait cherché, des fruits – qu'elle avait goûté au préalable pour s'assurer de leur goût – et les pressa dans les fleurs. Toute contente après son travail terminé, Mio retourna à l'endroit où elle avait laissé le jeune homme, tenant dans ses deux mains les boissons.


    « Me revoilà ! Alors, la viande ? Au fait, au fait ! J'ai oublié de te demander ! C'est quoi un "envoyé de Kalgara" ? »


Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 11 Aoû - 1:35

L'île des Gourmets!






Comme prévu et comme convenu la pseudo ange gardienne du shandia avait baissé son arme et n'éprouvant plus aucun soupçon à l'encontre de Caligula, elle s'inclina à son tour en guise de respect envers celui-ci. La jeune femme accepta alors d'accompagner le rouquin jusqu'à son objectif, pour que celui-ci puisse manger à sa faim et sûrement plus encore.
Sans plus attendre, les deux êtres se mirent en direction du repas et une fois sur place ce fut une surprise des plus incroyables: un arbre plein de viande faisait désormais face rouquin dont les yeux s'emerveillaient. Caligula n'était pas effrayé, il ne se posait pas de questions, la seule chose qu'il avait envie de faire c'était de sauter dans cet arbre et de manger de la viande comme ça n'est pas permis...c'est d'ailleurs ce qu'il fit une fois sa gardienne partie faire un tour.

Actuellement Caligula nageait dans le bonheur. Il se promenait dans cet arbre feuillu ou branche et viande ne faisaient plus qu'un. Aussitôt qu'il avait avalé un morceau de viande il se jetait immédiatement sur la prochaine victime tel un carnivore affamé ou encore comme le félin qu'il avait envoyer valser il y a quelques minutes. Cependant cette précipitation lui causa quelques soucis : une vive douleur se fit ressentir au niveau de la poitrine et des difficultés à respirer apparurent simultanément, en clair, il s'étouffait. La viande elle même s'opposait désormais à lui ? Le shabdia tentait tant bien que mal de cracher le morceau bloqué à l'aide de puissant coup de poing sur le torse mais rien à faire. Plus il frappait, et plus il se sentait mal. Mais heureusement pour lui, elle refit son apparition.

Alors qu'il avait commencé à abandonner, il vit sa protectrice arrivé avec une boisson en main, boisson qu'il saisit sans attendre qu'il but d'un coup sec histoire de faire passer le bout de viande ce qui fut d'ailleurs un succès. D'abord elle le mène jusqu'à la nourriture et ensuite elle lui sauve la vie, si cette jeune femme n'était pas une envoyée de son Dieu le shandia en serait très surpris.

-Ah merci bien, vous venez encore une fois de me sauver la vie. Je ne sais pas comment vous remercier.
...
...
Quoi! VOUS NE SAVEZ PAS CE QU'EST UN ENVOYÉE DE KALGARA!


Comment était-ce possible ? Cette femme avait été envoyée par Kalgara pour sauver Caligula mais elle ne savait pas ? Le shandia se mit à réfléchir, puis il reprit la parole après s'être légèrement calmé.

-Maintenant que vous le dites, c'est vrai que vous n'êtes pas comme ce à quoi je pensais. Hmmm mais oui! Vous avez sûrement dû perdre la mémoire en tombant du ciel!
Bon alors pour commencer, est ce que vous avez des ailes? Tous les habitants des îles célestes ont des ailes. Et comme Kalgara en avait, je suppose que ses messagers en ont aussi, non? Kalgara est notre Dieu à nous les shandias...ça vous reviens?




Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 18 Aoû - 18:31

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Elle trace, elle trace, elle va loin.  »



    L'homme des îles Céleste but très rapidement la boisson de la rouquine. Cette dernière aurait préféré qu'il prenne son temps pour la boire, mais apparemment, il était assoiffé. Il lui avait même dit qu'elle lui avait sauvé la vie – chose qu'elle ne comprenait pas très bien. Finalement, la jeune fille avait eu une bonne idée. Ce qui est très rare chez les Mio ! Ce genre de spécimen, en effet, produise une quantité impressionnante d'idées, mais ce nombre important et cette rapidité empêche le bon développement des idées. Ainsi, de manière générale, elles sont toutes inachevées, foireuses, mauvaises ou même oubliées dans l'instant. Pour une Mio, produire une bonne idée, c'est comme gagner au loto. C'est pour cela qu'elle était actuellement ravie.

    Cependant, le Shandia s'offusqua devant sa question. Apparemment, c'était connu "Kalgara". Il tenta de lui expliquer. Il lui parla de mémoires, d'ailes, de tomber, de dieu, … La jeune fille avait du mal à comprendre. Elle serait donc une envoyée de Kalgara et aurait perdu la mémoire ? Effectivement, elle avait des ailes. Cela était très intéressant. Elle décida donc de confirmer cela avec le jeune homme en lui dévoilant sa forme hybride.


    « Des ailes … Un peu comme ça ? Je me souviens de rien mais je sais que je peux me faire des ailes ! Et pas que comme tu peux le constater … Je peux même me transformer en animal et voyager partoooout ! Alors alors ? Je suis vraiment une envoyée de Kalgara ? Ça fait quoi ? Je dois faire quoi ? »


    Mio était toute excitée. Un peu comme si on avait dit à une petite fille qu'elle était en réalité une princesse. Le fait d'être spécial, d'avoir quelque chose en plus que tous les humains de la terre, d'avoir une mission précise, d'être l'élu … Tout cela la faisait rêver. Un ange, envoyé par les Dieux, qui doit sauver la terre de l'apocalypse après avoir réuni les sept apôtres. Grâce à leur puissance, elle mènerait à bien sa mission en libérant le sceau protecteur de la terre qui est en eux ! Une aventure titanesque, amusante, trépidante … ! C'était ça qu'elle aimait cette jeune fille pleine de vie. Les yeux rayonnants, le corps à l'affût de tout, dynamique. Elle voulait bouger, courir, tracer, sauter, tourner, voler, le plus loin possible, le plus haut possible sans jamais regarder derrière, sans jamais hésiter, sans jamais reculer.

    Spoiler:
     

    Elle trace, elle trace, elle va loin. Elle passe sans problème le saut de chat et le transfert. Dans son élan, elle profite du rebord pour s'élancer en webster. Elle descend les escaliers et pour prendre moins de temps, elle fait un saut de fond amorti par une roulade. Elle continu toujours de courir. Un mur tente de l'arrêter. Il n'est pas si haut, elle peut le franchir avec un passe muraille. Elle descend sur un bloc de béton avec une saut de détente maîtrisé. Elle se sent bien, son corps se défoule mais il manque quelque chose. Elle court seule. Il manque une chose essentielle.


    Ainsi, l'intrépide demoiselle stoppa sa course et ses rêves fous. A quoi bon errer, seul, sans l'être aimé ? Depuis toute petite, elle aimait les aventures. Pourtant, elle n'avait jamais essayé de sortir de son pauvre village. La seule personne qui lui en avait donné le courage … C'était lui.


    « Ah mais … Si je suis un ange de ce bon Kalgara … Je crois que je serais déchue ! Parce qu'il y a des choses que je dois faire. Je dois retrouver l'homme que j'aime. »





Dernière édition par Mio R. Konki le Jeu 20 Oct - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 18 Aoû - 23:58

L'île des gourmets






Le shandia était convaincu dur comme fer que la fille qui lui faisait face était son Ange gardien et ses bonnes actions ne faisaient qu'améliorer son image auprès du rouquin nouvellement appelé Akai. Et si elle était réellement une envoyée de Kalgara et que sa mission était de protéger le shandia, la mission de Caligula était donc de faciliter la tâche de sa protectrice et pour ça il fallait lui rappeler qui elle était, d'où elle venait, qu'elle était sa mission. Et pour remémorer les souvenirs de la jeune femme, rien de mieux que lui parler de ses ailes, symbole significatif de la race des habitants des îles célestes. Cependant lorsqu'elle dévoila ses ailes, le shandia fut assez surpris : non seulement les ailes de la Konki étaient nettement plus importantes que celles des autres shandia, mais en plus de celà, Mio arborait désormais une forme plus bestiale que précédemment. Caligula s'émerveilla devant la nouvelle forme de son ange gardien et ne connaissant pas encore la "magie" des fruits du démon, il opta pour une autre hypothèse :

-Ahhh je vois, vous les envoyés de Kalgara vous possédez des ailes beaucoup plus incroyables que les nôtres et je suppose qu'elles sont assez puissantes pour vous permettre de voler, c'est incroyable!! Mais vous avez aussi le pouvoir d'utiliser la puissance des animaux représentatifs du Gaya Dari. Au vue de ta forme, je pense que tu es l'incarnation du Gaya Dari Qartal : le style de l'aigle. Donc...eh! Vous m'écoutez ou quoi!

L'ange gardienne du shandia se mettait à courrir, à faire quelques acrobaties, et tout un autre tas de choses sous le regard plein d'incompréhension du shandia qui avec le temps se demandait si tous les envoyés shandia étaient comme elle. Et soudainement, celle-ci s'arrêta. Elle se mit à se plaindre ou plutôt à se lamenter. Une ange déchue? L'homme qu'elle aime? Le shandia ne comprenait pas vraiment, mais il se devait de l'aider.

-Je n'ai pas tout compris, mais si vous avez besoin d'aide...je suis là! L'homme que vous cherchez est sur cette île? Je cherche aussi un homme, un magouilleur et un escroc...il est possible qu'il soit ici. Peut être qu'en cherchant mon homme, on trouvera le vôtre.

Se mettant en route, il attrapa sans plus attendre le bras de la Konki et la tira pour la forcer à le suivre avant de finalement s'arrêter et de lui poser une question constituant pourtant le minimum syndical pour une bonne relation entre deux personnes.

-Au faîtes, comment vous vous appelez?




Dernière édition par Caligula Spown le Jeu 25 Aoû - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Mer 24 Aoû - 22:16

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Apparemment, c'était un criminel.  »



    « Je n'ai pas tout compris, mais si vous avez besoin d'aide...je suis là! »

    Finalement, il était bien possible que ce role play ne parle que d'un enchaînement d'entraides mutuelles et bienveillantes. Bonnes actions après bonnes actions : "je t'aide, puis tu m'aides, et puisque c'est ça, je t'aide encore, et tu vas encore m'aider". Comment pouvait-on encore penser que le monde n'était qu'une masse noire alimentée de désespoir, de mort et de violence quand il existait de pareilles choses ? Oui, ces deux petites choses, des petites lumières affectueuses dans une île où la vie était présente à chaque coin d'herbes. Si Mio était une orange pétillante et ruisselante, Caligula était la tomate rebondissante et brillante. Deux fortes énergies chaudes, pleines de fraîcheur. Peut-être qu'en réalité, ils ne pouvaient que s'entendre dans cet oasis de la mer.

    Spoiler:
     

    L'homme aux cheveux écarlates continua :


    « L'homme que vous cherchez est sur cette île? Je cherche aussi un homme, un magouilleur et un escroc...il est possible qu'il soit ici. Peut être qu'en cherchant mon homme, on trouvera le vôtre. »


    Mio était tout de même contente : malgré son statut d'ange de Kalgara, son acolyte n'allait pas l'empêcher de faire ce qu'elle avait envie et se proposait même de l'aider. En l'écoutant, Mio eut envie elle aussi de l'aider à retrouver l'homme qu'il cherchait pour toutes les dettes qu'elle lui devait depuis un moment. Toujours obstinée, elle se promit à elle même de ne pas laisser tomber ce jeune homme tant qu'il n'aura pas retrouver la personne qu'il cherche. Apparemment, c'était un criminel. C'était bien de le qualifier de magouilleur et d'escroc, mais ça n'allait pas du tout l'aider : il y en avait tant dans ce monde. Il fallait une description physique. Dans tous les cas, Mio savait que l'homme qu'elle cherchait n'était pas celui que son compère cherchait. L'homme brun n'était pas un escroc, ni un magouilleur. C'était une personne digne, arrogante et ambitieuse. Tellement que, même s'il était un criminel, il ne pourrait pas s'abaisser à ce genre de crimes insipides. Voilà comment la jeune fille percevait son amant énigmatique.


    Alors qu'elle allait lui répondre, Akai la tira par le bras, s'empressant de prendre la route. Pourtant, il s'arrêta très vite pour lui demander son nom. S'il y avait bien quelque chose que la rouquine aimait, c'était de se présenter. Dans un premier temps, parce qu'elle aimait son nom étrange qui lui rappelait son village et sa famille, dans un deuxième temps pour sa signification, et puis aussi parce qu'elle adorait s'afficher dans ces moments là en parlant haut et fort et en gonflant sa poitrine : pour les Mio, se présenter de la meilleure des façons était primordiale, c'était une façon de montrer ce qu'on valait, un combat, comme les lions qui se saluent en grognant, les chats qui se donnent des coups de pattes, les oiseaux qui gonflent leur plumage pour se valoriser ou encore les chiens qui reniflaient … ! Ah, peut-être que ce n'était pas du tout à fait ça, mais peu importe. Ce rp parlait de l'entraide entre deux inconnus. Dorénavant, il parlera de la collaboration entre Caligula et …


    « MIO ! Mio Renbo Konki ! Et je veux t'aider ! On a le même objectif : on veut retrouver une personne. Je sais que l'homme brun que je cherche n'est pas cette personne que tu décris. Et puis de toute façon, comment tu veux le retrouver avec si peu d'informations ?! Ah, et puis, si tu veux qu'on vole quelque part, n'hésite pas ! »


    Nom de l'espèce : Mio
    Particularités : Renbo (tomber amoureux)
    Traits de caractère : Konki (persévérance)



Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 25 Aoû - 21:54

L'île des gourmets






Mio Renbo Konki, le shandia ne s'attendait pas à ce que le nom d'un des dirigeants divins de Kalgara soit si long et si hmmm "normal"? Lorsqu'il avait demandé le nom à la jeune femme, il pensait que celle-ci répondrait quelque chose du genre "Alexia" ou encore "Exodia"...un truc peu commun quoi! Cependant ceci n'était qu'un futile détail pour Caligula qui se mit à réfléchir pour répondre à son interlocutrice.

-C'est mieux ainsi, je ne voudrais surtout pas que l'homme que je recherche soit le tien. Je pourrais me résoudre à le capturer si tel était le cas...Pour ce qui est du physique, c'est un homme trapu avec une grosse moustache et un crâne complètement chauve. Il doit avoir la quarantaine et possède un regard assez menaçant. Je ne suis pas sur à cent pour cent qu'il qu'il est sur cette île, mais comme je me suis échoué ici alors que j'étais à sa poursuite, il y a de fortes chances pour que lui aussi se trouve en ces lieux.

Reprenant la route et s'aventurant dans cette forêt pleine de nourriture, Caligula jeta de nombreux coups d’œil dans toutes les directions mais même si il tenta de garder son sérieux quelques temps, au bout d'une dizaine de minutes Caligula fut vite fatigué et surtout attiré par toute cette nourriture dont le goût dépassait clairement ses attentes. Il attrapa finalement deux, trois fruits qu'il ingurgita en un nombre minimal de bouchée. Il s'adossa ensuite contre un arbre et soupira un bon coup:

C'est trop fatiguant de chercher quelqu'un le ventre plein Madame Renbo Konbi...avez vous trouvé quelque chose? Votre homme?...ou encore un escroc? J'ai personnellement trouvé des fruits bien...fruités Iahahahaha
Au fait, je sais pas si vous vous en rappelez mais chez moi tout le monde possède une paire d'ailes mais on ne peut pas s'en servir pour voler. Bon en ce qui me concerne j'en ai pas actuellement mais bref...Pourriez-vous me faire découvrir le monde aérien?


Voler comme un oiseau, c'était l'un des rêves du shandia. Bien sur il pourrait développer le geppou un peu plus tard, mais voler librement en sentant les brassements d'air provoqués par de vrais ailes...Il voulait voler comme un ange.



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Ven 2 Sep - 21:47

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Ce serait un scandale, une honte  »



    « Pour ce qui est du physique, c'est un homme trapu avec une grosse moustache et un crâne complètement chauve. Il doit avoir la quarantaine et possède un regard assez menaçant. »


    En effet, ce n'était pas du tout la description de l'homme brun qu'elle recherchait depuis tout ce temps. Cependant, avec cette description physique, ils avaient déjà plus de chance de retrouver le criminel recherché par Caligula. Nous l'appellerons, pour plus de simplicité, "Charlie". Mio était malgré tout assez embêtée : la recherche de Charlie semblait de plus en plus difficile. Comment trouver cet homme, dans ce paysage immense ? D'autant plus qu'il y avait de fortes chances qu'il ne s'y trouve même pas. Ce serait un scandale, une honte. Comment retrouver Charlie si l'auteur trichait en ne le dessinant pas sur la page ? Avouez tout de même qu'il n'y a jamais pensé, de ne pas le dessiner ce cher Charlie. Mais c'est alors que ...

    "tilt !"

    EVIDEMMENT ! Comment l'auteur ne pourrait-il pas dessiner Charlie ?! Cela ne faisait aucun doute : Charlie était forcément dessiné quelque part sur cette page "Île Gourmet". L'auteur n'aurait jamais pu faire un coup aussi bas, même si l'idée lui était passée par la tête. La rouquine était alors sure d'elle : Charlie était ici, quelque part, caché derrière les nombreuses végétations et formes vivantes !

    Spoiler:
     

    Ainsi, les deux jeunes se mirent en route à la recherche de Charlie. Il traversèrent les sentiers de la forêt, entourés de multiples saveurs alléchantes. Très vite, l'homme aux cheveux rouges y céda, ne supportant plus ce supplice de Tantale. Cependant, Mio, toujours sous sa forme hybride, ne prêtait pas attention aux délices de l'île. Comme si l'esprit animal de l'aigle l'avait possédée, elle était obnubilée par sa proie. Elle la cherchait, sans quitter des yeux l'endroit qui les entourait. Pour elle, chaque brin d'herbe était susceptible de cacher Charlie. Sa vue l'aidait à voir loin, et elle voyait bien qu'il n'y avait, pour l'instant, aucun homme à l'horizon. L'hybride étrange ne prêtait pas vraiment attention à son compagnon qui mangeait des fruits. Son attitude aurait vraiment pu être agaçante : il ne semblait pas du tout sérieux. Il n'était pas concentré et semblait laisser tout le travail à Mio.

    Puis le jeune homme demanda à la jeune fille si elle pouvait "lui faire découvrir le monde aérien". Mio était une personne simpliste : cela ne la dérangeait absolument pas. Il y avait très peu de choses qui la dérangeaient en réalité. C'était comme si les idées préconçues de ce qu'on doit faire ou ne pas faire ne l'atteignaient pas. Par exemple, beaucoup de personnes trouveraient cela immonde de ne pas se laver. Pour Mio, peu importe, elle se lavait quand elle le voulait. On pouvait lui demander de se rouler dans la boue, elle le ferait. Pour cette jeune fille étrange, il fallait toujours une raison très importante pour que quelque chose la dérange. Une raison pour qu'elle ne le fasse pas. C'est pour cela qu'on pouvait lui demander n'importe quoi sans retenue. Elle le ferait.

    « Bien su...»

    Pourtant, à ce moment là, la rouquine se tut. Au début, elle ne comprit pas la raison : dans son for intérieur, il y avait juste quelque chose qui lui disait de refuser. Quelque chose la dérangeait, dans le fait de se transformer en griffon, de commencer à voler et laisser Caligula m... Elle avait compris. Oui, c'était bien là le problème dans toute cette histoire. Cela était si embarrassant et gênant pour cette âme innocente que son corps reprit sa forme humaine. Ses membres tremblèrent et son visage prenait de plus en plus la couleur des cheveux de l'homme qui l'accompagnait. Ce n'était pas possible.

    «Je ... Je suis désolée, j'ai dit qu'il n'y avait pas de problème m... Mais ... Je ... JE REFUSE QU'UN AUTRE HOMME QUE L'HOMME BRUN ME MONTE DESSUS ... !!! Alors ... Heu ... Hmm ... O... ON CONTINUE A PIED ! »

    Aussitôt dit, la rouquine se retourna et continua sa route.



Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Dim 4 Sep - 16:48

L'île des gourmets






Il y a quelques instants, Mio Renbo Konki avait dévoilé à Caligula qu'elle avait la capacité de voler comme un oiseau ou comme un véritable ange. De ce fait durant les recherches, pendant que Caligula s'amusait à manger tout ce qu'il trouvait à proximité de sa bouche, Mio elle, prit son envol et tel un aigle elle se mit à scruter les environs à la recherche de sa proie ou plutôt de celle d'Akai. Même malgré son œil de rapace, la jeune fille ne put trouver l'homme et fut d'ailleurs interrompue par Caligula qui lui demanda quelque chose d'assez simple qui ne devait pas poser de soucis...normalement du moins.

Si tout à l'heure ceci ne la dérangeait pas, la zoan se mit cette fois dans tous ces états lorsque le shandia lui posa la question. Elle alla même jusqu'à perdre sa forme dite divine par Caligula, puis son visage se teinta de rouge et elle finit par hurler sa réponse au shandia, une réponse malheureusement négative. Caligula avait compris que Mio avait refusé. Il n'avait cependant pas compris la raison de ce refus puisqu'il ignorait qui était l'homme brun et pourquoi il devait lui monter dessus. Se grattant l'arrière de la tête, il finit par suivre Mio et continua donc à s'aventurer dans la forêt.

Cependant avant même qu'il ne puisse faire un pas, un cri de peur se fit entendre ce qui fut une très bonne nouvelle pour Caligula : il avait reconnu la voix, il avait reconnu sa proie. Il se mit alors à courir en direction de celle-ci au risque de laisser Mio en arrière. Non seulement il ne voulait pas laisser David Thompson lui échapper une fois de plus, mais il voulait aussi éviter de ramasser le cadavre de l'escroc : le ramener mort n'intéresserait aucunement ses supérieurs mais en plus de cela, Caligula comptait délivrer quelques poings sur l'homme qui lui avait fait perdre tant de temps et frapper un homme mort n'avait rien d'apaisant.

-Ah! Je te tiens Thompson! Tu pensais m'échapper pendant combien de temps encore hein? Espèce de misérable cafard va!

Il arriva enfin sur le lieu du crime où il trouva Thompson a terre. Caligula s'empressa de venir s'agenouiller aux côtés du bandit qui n'était pas mort mais simplement évanoui. Caligula sorti alors les menottes qu'il avait préparé pour cet homme mais ce qu'il ne savait pas c'est que pendant qu'il attachait solidement sa cible, il était lui même la cible d'un animal qui voulait maintenant prendre sa revanche : la panthère de riz qui semblait enragé se trouvait juste derrière Caligula et ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle se décide à lui bondir dessus.



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Mar 11 Oct - 16:22

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Comme ébranlé par une foi divine  »



    Le rebondissement.

    Nous pensons souvent que le rebondissement est quelque chose de mauvais. En effet, il peut arriver d'un coup, sans rien dire et détruire tout l’édifice de notre vie. On l'associe souvent l'élément perturbateur d'une histoire, le méchant, celui qui déclenche la tempête, celui qui nous enlève notre bonheur quotidien. Telle est la raison de vivre du rebondissement : nous surprendre, nous embêter. Ainsi, quand il vient nous voir, nous ne sommes jamais très content de le recevoir. Mais nous nous trompons. Il n'est pas celui que nous pensons. Il est tel un pistolet à eau qui, au premier abord, nous semble menaçant et dangereux, mais qui, en vérité, veut juste que nous nous mouillons un peu dans notre vie sèche et insipide. Aujourd'hui, il a du travail.

    Spoiler:
     

    Le reborndissement, vêtu d'un costard noir et d'une tétine jaune, avait l'habitude d'utiliser dans son chargeur qu'un certain type de balles, destinées à éveiller tous nos sens : la balle de la Grande Volonté. Tel était son travail. Aussi efficace qu'un shinigami, il transperçait les individus par une puissante balle qui éveillait leur flamme de Grande Volonté. Ainsi, si la motivation, la persévérance ou la détermination d'une personne avaient succombé, le reborndissement leur donnait une nouvelle vie. Pour le jeune Caligula, la balle s'était bien ancrée dans son corps et commençait à le mener vers ce qu'il recherchait. La mission du reborndissement était achevée. Mais à sa plus grande surprise, la rouquine qui accompagnait le jeune homme l'avait vu. Discrètement, elle lui avait fait sourire et l'avait remercié. Grâce à l'acte du reborndissement, l'horrible sentiment de honte qui la rongeait avait disparu. Tout le concept même du rebondissement était inversé, déformé. Plutôt que de causer des problèmes à une situation confortable, il avait engendré une situation confortable à des problèmes. Ce jour-là, comme ébranlé par une foi divine, le reborndissement donna sa démission.

    Ainsi, un cri retentit, stoppant net le duo. Alors que Mio semblait absorbée par quelque chose d'invisible, Caligula se rua vers le bruit, tel un animal sauvage en quête de sa proie. La jeune fille se dépêcha de le suivre, ne voulant pas perdre sa trace. Quand elle le rejoignit, elle le vit passer les menottes à un homme à terre. Malgré son manque de bon sens, la rouquine comprit que c'était l'homme que son partenaire recherchait. En voyant son visage, elle fut balancée entre un sentiment de soulagement et de déception : ce n'était pas l'homme qu'elle aimait. Puis, elle vit la panthère noire qui s'approchait de Caligula. Elle n'eut qu'un réflexe :


    « HEEE CALIGULA , DERRIÈRE !!! »


    En effet, la panthère noir, recouverte de son délicieux riz, était revenue. Cela ne faisait aucun doute qu'elle était responsable de l'état de l'homme à terre. Mio était paralysée sur place. Non pas parce que cette panthère l'impressionnait par sa taille ou quoique ce soit d'autre. Elle était terrorisée par l'idée que le riz de cette panthère était en réalité rempli de sang caillé de ces victimes – ce qui était absurde.


Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Mar 18 Oct - 10:21

L'île des gourmets






Le shandia avait enfin retrouvé le bandit qu'il cherchait depuis si longtemps et il ne comptait évidemment pas le laisser s'en sortir d'aussitôt. Mais avant même qu'il ne finisse de le ligoter, l'ange envoyé par Kalgara se mit à hurler pour l'alerter du danger qui le menaçait. Le roux n'eut à peine le temps de se retourner qu'il vit alors une énorme masse recouverte de riz lui tomber dessus. Si pour certains la panthère en question s'avérait être un danger ou un prédateur, pour Caligula elle n'était autre que son déjeuner et tout comme pour Thompson, il ne la laisserait plus lui échapper.

Grâce à la bonne intervention de Mio, le shandia put placer son avant bras gauche devant la redoutable mâchoire de la bête qui mordit dedans à pleine dent et qui se retrouva sur le marine, désormais allongé au sol. Son membre sacrifié lui servait de protection contre la panthère, mais si il ne trouvait pas une rapide solution, les chances pour qu’il y laisse la vie ne feraient qu'augmenter avec le temps. Mais ça n'était pas tout. Du coin de l’œil, le shandia put apercevoir qu'autour d'eux, d'autres panthères (et plus précisément trois) avaient fait leur apparition et semblaient être attirées par leur futur dîné. Toutefois, c'est ce qui était au départ vu comme une mauvaise nouvelle qui donna à Caligula la force nécessaire pour la suite des événements

Tout d'un coup il balança, d'un vif geste du bras, la bête qui s'était accrochée à lui et se releva petit à petit sans trop de difficultés, comme-ci il venait simplement de terminer sa sieste. Il bondit ensuite sur le groupe de panthère fraîchement arrivé tout en ignorant la douleur ressentie dans la partie gauche de son corps. Tout cela n'était possible que pour une raison : il voulait toutes les déguster. Parmi les trois bêtes arrivées, le shandia avait eut la chance de tomber sur une panthère dont le pelage était constitué d'herbe à curry, une panthère de piment qui recouvrait les parties les plus chaudes du corps de l'animal et une panthère...rose dont la viande devait avoir bon gout...peut-être?

En bref, il avait devant lui le plat de consistance et il n'allait pour rien au monde se faire manger par sa propre nourriture. C'est donc avec de nombreux coups de poings et quelques courses poursuites dont on vous évitera les détails qu'au bout d'une dizaine de minutes, le shandia trimbalait sur son corps l'ensemble des ingrédients qui constitueraient son dernier repas sur cette île.

-Madame l'ange céleste! C'est l'heure de cuisiner désormais, j'ai ramené de quoi nous rassasier pour au moins deux semaines Iahahahaha!



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Mer 19 Oct - 0:10

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Il y avait pourtant un homme là, qui agissait curieusement.  »






    Spoiler:
     


    Alors les hommes ne seraient pas des bêtes ?

    Il y avait pourtant un homme là, qui agissait curieusement. C'était un homme, aucun doute là dessus. Il se hissait sur ses deux jambes minces et longues, son bassin était droit pour s'élever dans toute sa prédominance et il s'équilibrait grâce à ses deux bras habiles et trapus. Comme tous les hommes, il ne possédait pas de museau, son visage était aplati. Ses yeux en amandes s'était étirés et ouverts le plus possible pour voir le monde. L'homme était bien un homme dans toute sa splendeur et sa discordance. Il ne pouvait être qu'un homme.


    Spoiler:
     


    Alors comment les hommes seraient humains ?

    Il y avait pourtant un homme là, qui agissait curieusement. Devant l'attaque de cette bête – être vivant qui n'est pas un homme – l'homme s'était empressé de la stopper avec son bras agile et trapus, laissant la bête lui déchirer la chair avec ses crocs, comme s'il ne connaissait pas la douleur. L'homme n'a pas la puissance de cette bête, tel est l'homme, c'est ainsi. Il est obligé de se soumettre à la puissance de la nature, féroce et immense. Ainsi était l'homme au sol, ainsi était l'équilibre du monde, l'homme n'échappait pas à la loi du plus fort érigée par la nature.

    Et pourtant, l'homme outrepassa ce qu'il devait être. D'une force dont l'origine resta mystérieuse, il repoussa la bête. Imparable, l'homme commença à bondir sur les bêtes. Alors qu'il était censé être un être d'une logique infaillible, un être censé, intelligent, l'homme était en train de s'attaquer à un groupe de félins énormes, munis de moyens de défense développés, tandis que lui en était tristement dépourvu. Cette même force mystérieuse continua sa lancée, rendant les coups de l'homme assez puissant pour terrasser toutes ces bêtes. Ils ne leur laissa pas un seul répit, pas une chance de rester en vie. Et quand elles eurent assez de coups et de souffrances pour sombrer, il commença à les dépecer, les démembrer, les écarteler, les dépouiller, sans aucun scrupules, sans même se demander s'il leur restait un souffle de vie. Ses mains habiles et trapus souillaient leur chair fraîche et grasse. Très vite, les bêtes devinrent un tas de viande méconnaissable. Les restes puants et fétides gisaient sur le sol, pendant que l'homme, dans un semblant de joie, rassemblaient les morceaux ragoutant et gélatineux.

    Alors qu'il contemplait son butin, son visage commençait à se crisper. Un énorme sourire tordait son visage, un sourire émoustillé et corrompu par la gourmandise. La joie d'un délicieux repas commençait à s'installer. L'homme voulait s'adonner à la préparation de celui-ci, impatient par envie de dévorer ce qui fut autrefois une bête et faire d'elle un repas dont il aura l'honneur de manger. La dégustation se faisait de plus en plus attendre, l'empêchant de penser à autre chose. L'homme se devait de parfaire ses aliments avant de les manger, du haut de sa distinction. C'était ainsi.

    Mais était-il un homme qui serait humain ?

    Féroce, violent, cruel, agissant selon ses instincts de survie. Quelle était la différence ? L'homme était bête et la bête était l'homme, la définition était en réalité erronée.

    Pourtant, Mio ne pouvait pas le voir comme ça. Pour elle, il y avait les hommes. Et à côté, il y avait les bêtes. Elle ne pouvait s'empêcher de suivre cette logique implacable, tant son esprit n'était pas capable de penser aussi loin, préférant éviter toutes ces lumières qui tentaient d'établir un monde où tout était relatif. Pour Mio, c'était très clair. En vérité, les hommes sont des hommes. C'était juste Caligua qui était une bête.

    Aka na Kemono. La bête rouge.




    « Madame l'ange céleste! C'est l'heure de cuisiner désormais, j'ai ramené de quoi nous rassasier pour au moins deux semaines Iahahahaha! »


    La tension descendit. Le ciel sombre redevint clair. Les ombres menaçantes des arbres étaient parties. Les idées noires s'étaient évaporées. Comme si elle avait été touchée par une forme d'agnosie, Mio revint à son état normal. Elle commença à ressentir la même joie que Caligula devant l'attente d'un repas. Sans trop réfléchir, emportée par le courant Caligulalien, elle commença à préparer la viande. La jeune fille avait beau être une terrible empotée, elle savait tout de même cuisiner. Après tout, elle préférait cela aux mots de désespoir de sa mère qui n'aurait pas supporté qu'une de ses filles ne sache pas cuisiner. C'était ainsi dans son village, chacun avait son rôle. Les hommes ne cuisinaient pas, c'était un fait, une réalité, quelque chose de complètement normal dont l'inverse serait absurde.


    « Repose toi. Je m'en occupe ! Après tous les efforts que tu as fait en plus … Tu es vraiment très fort, on aurait dit une b... Enfin bref. Bravo ! »


    La nature était aussi quelque chose de commun dans son village, bordé par la forêt. Malheureusement, comme un homme qui ne cuisine pas, une femme ne va pas dans la forêt – à quelques exceptions près quand on est une Mio rebelle. Ainsi, personne n'avait appris à la jeune fille comment cuisiner en forêt. On lui avait toujours montré la distinction entre ses deux parties. On pouvait manger du lapin cru dans la forêt, mais à la maison, il devait être cuit.
    Quelque peu embarrassée, elle demanda à Caligula :


    « Heeeeu, excuse moi mais … Je ne sais pas du tout comment cuisiner en forêt comme ça … Je veux dire, on cuisine dans une cuisine n'est-ce pas ?! Je suppose que tu ne dois pas savoir non plus. Après tout, tu es un homme ! Est-ce que ça te va si on manga la viande comme ça ? »


    Mio se disait que, quand même, c'était étrange qu'elle puisse s'entendre avec une bête. La rouquine n'avait vraiment jamais été proche de personnes étrangères à sa famille. Et quand à l'homme qu'elle aimait, sa rencontre avec lui fut très brève. Cependant, il y avait comme un doute. En effet, Caligula était son partenaire. Il avait retrouvé la personne qu'il cherchait. Il était gentil et fort. Pourtant ... Mio se demandait si, actuellement, elle n'était pas plutôt le mouton qui s'abaisse devant le loup.


Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 20 Oct - 11:57

L'île des gourmets






-Madame l'ange céleste! C'est l'heure de cuisiner désormais, j'ai ramené de quoi nous rassasier pour au moins deux semaines Iahahahaha!

C'est avec un sourire mêlant joie et sadisme que le shandia présenta les corps inertes de ses victimes à Mio. Cela devait surement être le côté le plus effrayant du shandia : ses violentes et cruelles manières étaient comme dissimulées derrière sa bonne humeur ainsi que la joie de vivre, et de combattre, qui émanait abondamment de lui. Et si il ne s'en rendait pas compte, son entourage et ses adversaires ne tardaient pas à le remarquer en général quitte à ce que ce soit trop tard.

Pour l'heure, le shandia avait le droit à un petit repos mérité qui lui fut conféré par sa gardienne. En échange de tous les efforts faits depuis leur arrivée sur l'île, et plus principalement ceux effectués durant le violent affrontement qu'il venait de conclure, la Renbo Konki se proposa pour faire le repas. Caligula accepta donc l'offre sans hésiter puis il s'assit à même la terre tout en relâchant un long soupir trahissant toute la fatigue qu'il y avait en lui. Il profita par la même occasion de cet instant pour recouvrir sa blessure avec un bandage improvisé qu'il tirait d'une manche de son manteau comme à son habitude.

Mais alors qu'il s'apprêtait à siester, Mio lui avoua soudainement que cuisiner en forêt n'était pas son fort. Le shandia sentit alors une sensation forte déplaisante. Une sensation de honte. Comment avait il pu, comment avait-il pu demander à un être aussi divin que la jeune Mio Renbo Konki, une des subalternes directes de Kalgara, de lui faire à manger. Pour qui se prenait-il bon sang?! Caligula s'agenouilla aussitôt devant elle et après avoir placé ses paumes de mains face contre terre, il abaissa sa tête à de nombreuses reprises frappant le sol avec celle-ci jusqu'à s'en faire saigner le front.

-Désolé!..Désolé!..Désolé!..Désolé!..Désolé!..Je suis vraiment désolé madame! Désolé!..Désolé!..Désolé!..

Il continuerait ainsi jusqu'à ce que la belle Mio le pardonne, puis il retrousserait ses manches et s'empresserait de cuisiner les quatre panthères avec l'appui de ses propres compétences de cuisinier. Il n'était certes pas un expert, mais le rouquin avait comme un don pour faire à manger et il espérait sérieusement que son plat convienne à Mio : riz blanc accompagné de viande cuit à point beignant elle même dans une sauce curry légèrement épicée.

-S'il vous plaît, Madame Renbo Konki, veuillez accepter ce plat en guise d'excuse! Je suis encore désolé!



Revenir en haut Aller en bas
Mio R. Konki
Pirate
avatar
Messages : 89
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
32/120  (32/120)
Berrys: 322.000 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Jeu 20 Oct - 18:38

    Quête. 1 : A la recherche de l'homme brun.

    Rp. 2 : L'île Gourmet : personne n'attend pour manger !




    Île 3 – L'île Gourmet – West Blue

    21 Août 1504



    Rp avec Caligula Spown
    ♣ Marine - Arrogant - Fou

    ++




    « Une personne un peu étrange et folle, puissante et sympathique  »





    Aka na kemono restait surprenant. En effet, Mio ne s'attendait pas à ce qu'il s'agenouille devant elle et lui répète sans cesse milles excuses. Elle ne pouvait s'empêcher de le regarder avec cet air béat tandis qu'il se fracassait la tête contre le sol de façon intempestive. Finalement, cette réaction exagérée la fit sourire : bien qu'elle eut peur précédemment de la force brute de Caligula, elle commençait à apprécier sa compagnie et moins le voir comme un inconnu. La rouquine voyait maintenant quelle genre de personne il était : Une personne un peu étrange et folle, puissante et sympathique. Il était évident qu'elle pouvait s'entendre avec lui. Il n'était plus nécessaire de se méfier et d'imaginer toutes ces choses pour taire ses doutes qui la rongeaient depuis leur rencontre. Ainsi était fait les Mio. Une espèce perturbée aux défenses étranges, des sortes d'autopersuation, un déficit de l'attention extrême. Après tout, comment se comporter face à une personne dont l'on ne connaît rien ?

    Spoiler:
     


    « Ah ah ah ah ! C'est pas grave hein ! »



    A peine avait-elle fini sa phrase que "la belle" Mio se rendit compte qu'elle ne savait même pas pourquoi il s'excusait.

    Ainsi, Caligula se mit à l'oeuvre. Mio ne pouvait s'empêcher d'observer son savoir-faire, admirative. Ces gestes, incompréhensibles pour elle, semblaient si simple pour lui. Encore une fois, cela stimulait son imagination. Elle voyait là un Caligula avec un bandeau sur la tête et un tablier blanc s'adonner à sa cuisine avec aisance et sûr de lui. A chaque action incongrue, la surprise pouvait se lire sur le visage de la jeune fille. Il trouvait des problèmes aux solutions avec ingéniosité. Tel un peintre avant-gardiste, il avait même l'arrogance de casser les codes de la cuisine. Et plus il peignait, plus son oeuvre commençait à se former, titillant les papilles gustative de la rouquine. Puis, sans aucune hésitation sur sa mixture – comme si c'était une évidence même – il lui servit le plat sur ses mots :

    Spoiler:
     


    Enfin du moins les mots logiques qui devaient suivre après une telle prestation. Pourtant, voilà ce qu'ils furent en réalité :


    « S'il vous plaît, Madame Renbo Konki, veuillez accepter ce plat en guise d'excuse! Je suis encore désolé! »


    Sans le prendre en compte, Mio commença à observer le plat, avec envie. Il éveillait la gourmandise en tous ces sens. La rouquine sentait cette forte odeur de viande cuite, qui curieusement, sentait affreusement bon, sans oublier les épices subtiles qui avaient naturellement fait parti des panthères. Elle ne pouvait s'empêcher de se mordre les lèvres, comme si la nourriture la dominait complètement. Comment ne pas jubiler devant cette viande ruisselante baignant dans une sauce ocre, accompagnée d'un riz noir de jais ? C'en était trop, elle ne pouvait subir ce supplice plus longtemps, son corps ne tenait pas en place.

    La jeune fille commença alors la dégustation.

    Spoiler:
     

    Appétissant, délicieux, exquis, juteux, savoureux, fondant, ... Il y avait tant de mots et pourtant, aucun d'eux n'étaient assez forts pour décrire la sensation que ce plat lui avait fait ressentir.


    « Aaah ... Ah, c'est très bon...»


    Que ce soit les aliments ou les talents de Caligula – ou encore peut-être une mystérieuse illusion – ou même les deux, Mio était ravie. Toujours contente, elle se mit à s'empriffer, les joues roses et gonflées. C'était comme si elle ne pouvait pas s'arrêter, son corps semblait en demander encore et encore.


    « MIAM ! C'est trooooooop booon ! Merci Caligula ! C'est un peu tard, mais bon appétit ahahahah ! »




    Mio aimait particlièrement ce moment : un repas partagé. Il n'y avait rien de mieux. C'était une chose curieuse, mais c'était ainsi : les hommes pouvaient se faire la guerre, cela n'y changerait rien. On pouvait parler d'argent, de pouvoir, de force, tout cela était complètement arronné. Le monde était régi par la nourriture.

    C'était évident.

    Puis le repas terminé, Mio revint à la réalité, comme si elle avait été possédée par la force des aliments et qu'elle l'avait exorcisée en se remplissant l'estomac. Elle se reconcentra sur son véritable objectif . En effet, Caligula avait accompli le sien. C'était maintenant à elle de remplir le sien, de retrouver l'homme qu'elle aimait. Il n'avait plus de raisons de l'aider et Mio ne sentait pas qu'il en était capable. Son instinct lui murmurait certaines choses.



    * L'homme que tu cherches n'est pas là *
    * Et celui qui est devant toi ne le connaît pas *
    * Cette île déserte recouverte par la végétation *
    * Ne convient pas à cet homme d'exception *
    * Et aussi vite que le soleil plonge dans les ténèbres *
    * Son ombre s'évapore sous une douce mélodie funèbre *




    « Waaaaaaaaaah, j'ai bien mangé. Bon ! Je suis prête à repartir ! Je te remercie pour toute l'aide que tu m'as donné aujourd'hui Caligula. Tu fais un peu peur des fois mais tu es vachement sympa ahah ! Je ne t'oublierai pas, j'espère te revoir un jour ! Et peut-être remanger avec toi. On s'amusera encore une fois ensemble. A ce moment là, j'aurais déjà retrouver l'homme que je cherche. Je te le présenterai, promis. »

    Mio sourit. Il était temps de partir. Alors, petit à petit, son corps se déforma, s'aggrandit, dévoilant ses ailes et son corps de griffon. Elle commença à courir, prenant son élan pour sauter le plus haut possible. D'un battement d'aile puissant, son corps imposant prit de la hauteur, et, portée par le vent, elle s'envola.

    [fini pour moi !]


Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 454
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   Ven 21 Oct - 18:19

L'île des gourmets






Lorsqu'il tendit le plat à Mio, le shandia observa par la même occasion tous les mouvements de celle-ci sans aucune exception. Ainsi, lorsque l'on voyait une jeune femme émerveillée par un repas si appétissant, le shandia ne voyait face à lui qu'un juge intransigeant qui se ferait un plaisir de le rabaisser si ses talents de cuisinier n'étaient pas à la hauteur. Il voyait ce juge se tâtant à manger ou non l'assiette tout en tournant autour d'elle. Le stress commençait à monter en Caligula. Que ferait-il si l'être divin n'aimait pas sa nourriture. Aurait il été utile ne serait-ce qu'une seule fois à cette personne? Elle qui l'avait sauvé à de nombreuses reprises dans cette sorte de jungle, qu'avait-il pu lui offrir si ce n'était que ce simple repas? Non, il n'avait pas le choix. Il fallait que Mio aime son repas car si tel n'était pas le cas, Caligula pourrait très bien tomber dans une de ces dépressions à n'en pas finir. Alors,pendant qu'elle prenait la première bouchée, le shandia ne put que fermer les yeux et prier de tout cœur que celle-ci puisse suffire à une personne aussi pure que l'était la Renbo Konki.

« Aaah ... Ah, c'est très bon...»

Ces premiers mots sonnèrent comme une libération pour Caligula qui ouvrit soudainement ses globes oculaires avec émerveillement. Si Mio aimait ce qu'il avait fait, Caligula ne pouvait être qu'heureux. Il en oublia même de manger à son tour et du attendre que sa camarade le lui rappela. Il dégusta à son tour son mets et reconnut, sans le dire à voix haute, que pour le coup il s'était surpassé. Ce repas en compagnie de la zoan avait de quoi le rendre heureux : pour lui elle n'était autre qu'une gardienne de son idole, le grand Kalgara. Ce qui lui arrivait était comparable à un rêve d'enfant qui se réalisait enfin. En ce jour, Caligula était sûrement l'homme le plus heureux du monde.

Mais chaque chose a une fin et son aventure en compagnie de la jeune gardienne céleste s'achevait. Mio devait désormais s'en aller pour elle aussi, accomplir son objectif et retrouver l'homme qui occupait une importante place en son cœur. Caligula frotta vivement ses yeux dans le but de ne pas laisser apercevoir les larmes qui coulaient le long de son visage. Le duo devait déjà se séparer mais Caligula savait pertinemment qu'il reverrait sa gardienne un jour où l'autre.

-Au revoir Mio Renbo Konki, et n'oubliez pas de parler de moi à Kalgara!

C'est en agitant vivement sa main qu'il saluait celle qui avait prit une apparence légèrement bestiale et qui s'éloignait de cette terre en empruntant les voies aériennes. Il se tourna ensuite vers le brigand Thompson qui...tentait de s'échapper, malgré les cordes qui le ligotaient, en rampant à la manière du chenille ou encore celle d'un asticot.

-Où crois-tu aller déchet?!



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] L'île Gourmet : personne n'attend pour manger ! [PV: Caligula Spown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu peux lever les bras vers le ciel, personne ne viendra pour te sauver
» Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? [PV]
» " S'il n'y avait personne sur terre, je resterais. Mais puisque ce n'est pas le cas, je m'en vais. ♦ PRIVATE ~ LILIETH"
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» J'ai peur...il n'y a personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-