Partagez | 
 

 La nouvelle année à Luvneel [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1148
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
278/350  (278/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: La nouvelle année à Luvneel [Clos]   Lun 5 Sep - 21:31

La nouvelle année à Luvneel




Une nouvelle année, c'est ce qu'on choisi pour transformer le passé en futur, les mauvaises choses sont changées pour en donner de meilleures. Les hommes et femmes se donnent de nouveaux objectifs, de nouveaux buts pour avancer dans leurs vies paisibles ou tumultueuses. Lors du passage entre les deux, une fête est souvent organisée pour célébrer cet évènement, c'est le cas partout dans le monde, cependant une chose allait perturber la célébration du nouvel an. En effet, quelque part dans le monde une organisation criminelle nommée "La Cour Decima " pris d'assaut une fameuse vente aux enchères. S'en suit alors un combat acharné entre les défenseurs de la justice et ces terroristes. La fuite du chef ennemi conduisit à la sauvegarde des trésors vendus à cette occasion. Après cela, le Buster Call fut décidé, il devait mettre un terme à l'existence du chef rebelle, Centes Decima. L'attaque visait Ohara, berceau des plus grands archéologue et cette ile, avec un immense arbre en son centre, fut détruite. Personne n'y survécut et Centes, lui, n'y était certainement pas, car il commença ensuite à écumer les mers périlleuses de Grand Line.

Le gouvernement pris alors une décision qui changea la fête de la nouvelle année en cérémonie officielle. À partir de ce jour, le « Decret Decima » sera appliqué par tous les peuples du gouvernement. Cette loi avait pour objectif de ralentir l'expansion de la piraterie créée par Gol D. Roger et d'arrêter l'invasion de Centes Decima, mais les lois étaient peut-être trop dure ou peut être mal exprimé, car le lendemain de sa publication, sur Luvneel, le royaume des charpentier, un émeute eut lieux. Pour bien comprendre la situation, il faut revenir quelques jours plus tôt.

L'hiver était rude dans les profondeurs de North blue et l'ile aux mille charpentes n'y dérogeait pas. Les charpentiers se préparer à fêter la nouvelle année et préparer le spectacle qui aurait lieu dans la nuit de passation. La nouvelle de l'attaque de Silver Circus n'était pas encore parvenues aux oreilles des villageois et même s'il y avait des attaques de pirates de temps en autres, la marine, présentes sur les lieux était là pour empêcher tout actes barbares. Daisuke Aurola, nouveau marine était la depuis près de deux mois et avait participé à plusieurs arrestations, mais ça, c'est une autre histoire. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il participera à l'histoire que je vous raconte.

Daisuke avait une petite cabane en dehors du village où il s'entraînait, il avait commencé à s'entendre avec certains marines du Qg et avait les faveurs du colonel. Son combat contre le Ragnarock l'avait changé et il s'était dit qu'il deviendrait fort et pendant les deux mois qui séparèrent les deux histoires, il s'était en effet amélioré. Il avait appris à se servir de son nouveau chargeur et quels étaient ses avantages et ses inconvénients, il essaya quelques techniques pour essayer d'enrayer les difficultés dû à son utilisation, mais toute ne faisait que baisser la puissance de feu. Le chargeur Ullr ? Quelles étaient ses origines ?

Il s'entraînait encore avec ce chargeur, la chaine enroulée autour du bras, il venait certainement de tirer avec. Le bras porteur du fardeau semblait plus lourde et Daisuke avait une sensation de chaleur qui s'enroulait sur son côté droit. C'est avec cette vision qu'un des marines vint à sa rencontre. Lorsqu'il vit la chaine autour du bras de Daisuke, il aurait eu le droit de se poser des questions, mais il semblait déjà au courant. Le nouveau venu lui expliqua la situation et lui demanda de le suivre pour aller voir le Colonel. Ils ne se trouvaient pas très proche du bâtiment de la marine, mais ils arrivèrent assez rapidement. Le nouveau marine avait encore la chaine autour de son bras, cela voulait donc dire qu'il avait tiré au moins deux fois. Arrivés au bureau du colonel, la chaine se rétracta pour s'introduire lentement dans le pistolet.


La porte s'ouvrit de ses deux battants grinçant. L'homme gradé était déjà assis sur son bureau. Cette fois, il ne jouait pas. Il avait devant lui un message, un avis de recherche et son den-den mushi. Il regardant les arrivants d'un air dur et sérieux.

Voila la nouvelle. Un groupe de terroriste, La Cour Decima, à attaquer les encheres de Silver Circus. Un nombre incalculable de marine y ont laissé la vie. Pourtant, rien n'a été volé, et ce, grâce au courage des marines présents et d'un Shishibukai. La victoire fut pénible. Leur Chef, Centes Decima a tout de même réussi à s'echapper. L'ordre d'utiliser le Buster Call à aussi été donné et nous lançons l'offencive sur Ohara dans deux jours. Pour le moment, nous n'avons reçu aucune demande d'attaque. Je vous tiens informé.

Mais pourquoi Ohara ?

C'est selon les dire de l'amiral, l'ile de naissance de Centes Decima. Pour montrer l'exemple et tuer tout ses proches, la décision est sans appel.

En sortant, Daisuke discuta un peu avec l'autre marine, il se posait beaucoup de questions et surtout ils se demandaient quelles réactions auraient la population. Comme ils parlaient en marchant, ils pouvaient entendre certain commentaire d'autres personnes au courant. Certains disaient qu'ils avaient que ce qu'ils méritaient, car il ne faut pas attaquer le gouvernement. D'autres s'opposaient à ce jugement, pensant que l'attaque sur Ohara avait d'autre but, l'histoire du siècle perdu. Daisuke ne savait rien de tout ça, il préféra ignorer cette histoire, puisqu'elle se passait à plus d'une centaine de kilomètre de là où il se trouvait, peut être avait-il tort.

Nous voilà trois jours plus tard, Daisuke est au réfectoire du Qg de la marine et attends des nouvelles du Buster Call. Il savait que rien de bon ne pouvait en sortir, mais ne s'imaginait tout de même pas ce qui allait se passer. Il avait fini de manger et commençait à ranger ses affaires quand un gradé vint l'arrêter pour qu'il se rende au bureau du Colonel. La porte était déjà ouverte et un autre homme sortait du bureau. En entrant, Daisuke vit le marine en train de parler sur son Den-den Mushi. Sa conversation terminée, il invita notre ami à s'asseoir.


J'ai des infos sur l'attaque d'Ohara. Complètement détruite. C'est tout ce qu'y reste de cette ile, rien. Tout les habitants sont mort. Au même moment, une nouvelle encore plus inquiétante, Centes Decima attaqué une ville dans une autre partie de Grand line. Il est donc encore en vie.

C'est vraiment mauvais.

Ouais, il ne reste que quelques jours avant le nouvel an et les gens vont être mis au courant maintenant. Si je pouvais, j'aimerais attendre la fin des festivités.

Ce serait le mieux, non ?

C'est ce que je pensais faire. Espérons que rien ne viendra entacher l'ordre.

Le bazar. Voilà ce qu'était devenu le monde en quelques semaines. Les attaques de pirates devenaient de plus en plus fréquentes, les mercenaires de plus en plus recherchés et maintenant la Cour Décima. Tout aller de mal en pis et tout ce que faisait Daisuke, s'était s'entrainer. était-ce la bonne solution ?

Le jour de l'an approche, les charpentiers ont fini de préparer le feu et les artificiers, le feu d'artifices. Centes a colonisé une nouvelle ile et continu son ascension. De l'autre côté, la marine à de plus en plus de mal à capturer des pirates, qui sont soutenus par des civils. C'est la crise au sein du gouvernement mondial. Le conseil des cinq étoiles se réunni pour trouver une solution. Il leur fallut deux jours pour trouver la meilleure solution, leur solution. C'est ainsi que le 31 décembre 1502 le décret Décima fut instauré, du moins, pas encore.

Daisuke fut convoqué en urgence au bureau du Colonel pour en être informé. Il se précipita au bâtiment et arriva rapidement chez le chef des lieux. Dans la tête du jeune marine, plein de questions se poser. Centes a été attraper ? A-t-il capturer une nouvelle ile ? Toutes les réponses à ces questions allaient être donné durant cette rencontre.

Que se passe-t'il, Colonel ?

He bien, je crois que le pire est arrivé. Le conseil des 5 étoiles a pris une décision.


Il tendit le décret Decima à Daisuke. Le jeune prit le papier en trembla, pourquoi ? Il ne le savait pas lui-même. Il savait que c'était important puisque ça venait du conseil. Il commença sa lecture et compris à la fin du première paragraphe que ce n'était pas une bonne chose. C'est ensuite qu'il entama la lecture des articles. Les deux premiers lui paraissaient correct, mais ensuite il comprit qu'avec cette loi, ce n'était pas la liberté qu'ils offraient mais un dictature dissimuler derrière de beaux discours.

Que leurs arrivent-ils ?

Ils ont perdu la tête. Je ne comprend pas ce qu'ils veulent faire. Ils veulent qu'on l'annonce aujourd'hui, c'est impossible. Je n'annoncerais la nouvelle que demain. Je ne veux pas qu'ils soient au courant et que la fête de ce soir soit gâché.

Comptez sur moi pour ne pas le dire.

Daisuke quitta l'endroit pour rejoindre son repaire, de là-haut, il pouvait voir le port. La fête commençait et le soleil se couchait. La couleur orangé qu'il prenait transformait la vision du village et tout le monde étaient heureux. La lumière disparut rapidement et les gens se rapprochaient du port, des charpentiers firent partir un bateau au large, de la-bas, les artilleurs lancèrent le feu d'artifices. Il était merveilleux et il semblait que Daisuke ait trouvé la meilleure place pour le contempler. Il ne dura tout de même qu'une petite demi-heure, puis les artilleurs revint en barque, laissant le bateau, seul. Puis, dans l'obscurité, on pouvait apercevoir une lueur sur le bateau, il prenait feu de l'intérieur. Le fait qu'il prenne feu de dedans donner un volume impréssionnant au navire. Puis lorsqu'enfin le feu sorti, d'autres feux d'artifices s'envolèrent et explosèrent dans le ciel peu nuageux. C'était très beau. Le bateau coula quelques heures plus tard, mais Daisuke était encore face à ce large horizon.

La nuit fut courte pour Daisuke qui était anxieux par rapport au lendemain. Qu'allais dire les villageois à l'entente du décret. Lorsqu'il quitta sa cabane pour descendre au village, il vit le Colonel l'attendre. Il avait déjà fait convoquer les villageois à la grande place pour leur lire le décret Decima. Pour que tous le village soit présent, il a fallu attendre plus de deux heures, les premiers arrivés commençaient à être impatient. Le colonel pris donc rapidement la parole.


Mes chers amis, je vais être bref. Voici quelques temps que je vous caches certaine chose. Je ne voulais pas vous prévenir pensant que les choses allaient s'arranger, mais au contraire elle se sont dégradé. Pour tout vous dire, le choix qu'on pris mes supérieurs me peine énormément. Je vais donc vous expliquer ce qu'il se passe de par le monde. Tout à commençait lorsqu'un groupe de terroriste nommé la Cours Decima à attaqué les ventes aux encheres de Silver Circus.

Les Conversations entre citoyens se faisaient de plus en plus entendre. Daisuke se trouvaient non loin derrière le colonel et entendait certaine d'entre elle.

Laissez moi terminer. Pour plusieurs raisons, le chef du groupe ennemi a réussi à s'echapper. Malgré son ardeur, tous les trésors ont été protégé. Pour contrer son offensive contre le gouvernement, les hautes sphéres ont décidés d'attaquer son ile avec le Buster et il ne reste aucun survivant.

Certains commençaient à s'en aller, d'autre hurlaient aux scandales, les autres se taisaient soit parce qu'il ne comprennaient pas ou refléchissaient.

Attendez, ce n'est pas finis, Centes Decima, leur meneur à attaqué une ile sur Grand line en même temps, ce qui veux dire qu'il est toujours en vie. Le conseil des 5 étoiles à donc décidé de créer un décret qui se doit d'être écouté sur toutes les mers, même la notre. Je vais vous le lire. Citoyens et citoyennes de Grand Line, South Blue, Est Blue, West Blue et North Blue, suite aux récents évènements liés à la piraterie, au terrorisme et à la rébellion, l'honorable et respectueux Conseil des 5 Étoiles, sous l'injonction du chef du Gouvernement Mondial a décréter une nouvelle lois qui prendra effet dès le 1er Janvier 1503. Le « Decret Decima » sera valable pour tout les peuple membre du gouvernement et est constitué de dix d'articles dont voici la nature :
Citation :
Article 1 : L'autorité du Gouvernement Mondial est entière, absolue et irrévocable. Quiconque la conteste sera considéré comme un hors-la-loi au même titre que les Pirates, Révolutionnaires, Terroriste et autres forbans.

Article 2 : Aucun acte criminel, terroriste ou anti-gouvernemental ne sera toléré sous l'autorité du gouvernement, le châtiment sera la prison ou la potence.

Article 3 : Toute personne considéré ou suspecté comme hors-la-loi, Pirate ou Révolutionnaire, doit être impérativement dénoncé ou livré à la Marine. Le délit d'omission est considéré comme un acte hors-la-loi et passible de la peine capitale.

Article 4 : Aider, protéger, secourir ou soutenir un hors-la-loi ou quelqu'un ayant des rapports avec un hors-la-loi est considéré comme une complicité de crime et donc un acte criminel.

Article 5 : Chaque île membre du Gouvernement Mondial devra accueillir ses représentants de la Justice dans un locale approprié afin qu'il puisse défendre et faire régner au mieux les lois du Conseil.

Article 6 : Chaque île membre du Gouvernement Mondial devra fournir un nombre d'homme adulte proportionnel à l'effectif de sa population qui rejoindront les rangs de la Marine et ce, dans les plus brefs délais.

Article 7 : La liberté d'expression sera dorénavant contrôlé par le Cipher Pol 8 pour éviter toute contestation de l'autorité du Gouvernement.

Article 8 : Une police sera mise en place dans chaque île pour traité ses affaires internes et éviter tout soulèvement révolutionnaire. Celle-ci sera dirigé par les Cipher Pol 1 à 7.

Article 9 : Les Chasseurs de Primes devront désormais arrêter au moins un criminel par mois s'ils ne veulent pas être considéré eux mêmes comme des hors-la-loi. En échange, ils auront droit à une rémunération salarial chaque mois en plus des récompenses sur les têtes mises à prix.

Article 10 : La Cour Decima, organisation terroriste aux multiples crimes ne devra en aucun cas être ignoré par le peuple. Quiconque sera dans la capacité de délivrer de précieuses informations à leurs sujets, de capturer l'un de ses membres ou d'en tuer un, devra s'exécuter sur le champs. Le manquement à cette lois est passible de la peine de mort ou pire, l'emprisonnement à vie dans Impel Down...
Le reste n'est qu'un rassemblement d'ordre donné par mes supérieurs.

C'est une honte !

Comment osez vous ?!!

Les questions, les insultes les cris et les furieux se faisaient de plus en plus nombreux. Ceux qui étaient d'accord avec cette loi quittèrent les lieux, mais ne firent pas très nombreux. A bien y réfléchir, les principaux acheteur de bateaux sont soit les marines, soit les pirates. Après quelques bousculades, plusieurs groupes de pirates, qui étaient présents se rebellèrent emmenant avec eux des villageois furieux. Une émeute en naquit et les marines moins nombreux durent battre en retraite dans leur Qg. Daisuke était l'un des derniers avec le colonel.

Que fait on ?

On attend. On peut tenir des jours entiers avec la nourriture présente ici et il ne pourront pas défoncer la porte avant au moins deux jours. Et d'ici deux jours ils se seront calmés et les pirates tenteront bien quelque chose qui montrera aux villageois qu'ils ne peuvent pas se défendre sans nous.

Quelques heures plus tard, alors que les pirates essayèrent de piller le village, un groupe de charpentiers les arrêtèrent et leurs laissèrent deux choix, partir sans rien ou aller en prison. Les pirates partirent aux vu du nombre important d'homme face à eux. Certains s'étaient calmés, s'étant fait une raison, d'autre non, mais ne pouvaient rien faire et décidèrent d'abandonner. Les autres, eux, attendraient le bon moment pour trouver une solution. Un nouveau groupe de révolutionnaire, plus petit, certes, mais tout aussi ambitieux venait de naitre.

Le temps passa et les villageois reprirent leur vie, aucun pirate ne fut dénoncé, ils étaient certainement partis et les marines faisaient leur ronde, accompagné de membre du CP4 nouvellement venu en tant que police. Daisuke, lui, continuait à s'entrainer...


Dernière édition par Daisuke Aurola le Mer 1 Fév - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

La nouvelle année à Luvneel [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle année 2011
» Ma resolution pour la nouvelle année
» Nouvelle année
» une nouvelle année-libre a tous-
» Noël et nouvel an 2012-2013!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Royaume de Luvneel-