Partagez | 
 

 [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Mar 26 Juil - 16:44

Magouilles sur les glaciers [1]

- Il fait froid ici.

Camille Zem n'était pas du genre frileuse d'habitude. Pourtant, Yakoutie Island n'était pas une île qu'elle affectionnait particulièrement. En tant que révolutionnaire, et gradée qui plus est, elle devait pourtant supporter ce genre de détails. Son époux, à ses côtés, l'accompagnait comme un rempart contre les mauvais courants d'air. Ils n'étaient pas seuls pour l'occasion, puisque Erwin Dog, Katia L. Ray et Stan Kubrique étaient aussi de la partie. La rencontre organisée avec Elina Kokuro avait des allures de réunion stratégique de premier ordre. Il s'agissait ni plus, ni moins que d'organiser la prise de Dwarf Town après tout... Dans la discrétion la plus absolue.

Si personne ne parlait, c'était sûrement parce qu'il était rare qu'ils fassent un trajet en caravelle pour venir se déplacer grâce aux pouvoirs du rouquin. Mais ce dernier avait jugé nécessaire de prendre un moment sur le navire pour qu'ils puissent discuter des termes du contrat qu'ils allaient proposer. Le trajet durant quelques jours, il s'était aussi enquis d'affaires urgentes et de paperasse que la Zem avait amené avec eux.

- Valides-tu le budget, au fait, Erwin ? Demanda l'Opportuniste avec un certain sérieux.
- Je ne crois pas que tu me laisses le choix, soupira le garçon.

Les négociations avaient été corsées, mais il avait finalement accepté de céder plusieurs centaines de millions de berrys pour le projet de conquête de Dwarf Town. Armement, implantation de nouvelles structures, différents pots de vins à verser dans quelques cas extrêmes, tout était pensé pour qu'ils puissent obtenir le contrôle de l'île par quelque moyen que ce soit. Bien sûr, le rouquin s'était enquis de préciser qu'il ne voulait pas de morts, et surtout pas de civils. La façon dont la Révolution serait accueillie sur l'île dépendrait principalement de la manière dont elle prendrait le pouvoir. Et si l'Inquisition devait planter son étendard là-bas, il valait mieux qu'aucune goutte de sang n'ait coulé.

- La salle de réunion se situe... ?

La question était pertinente. Cependant le Dog dirigea la petite troupe chaudement vêtue vers la mairie, où quelqu'un devrait pouvoir les accueillir. Stan avait un regard nostalgique sur ces lieux. Vingt ans plus tôt, il y avait recruté quelques éléments intéressants, malheureusement absents de North Blue à l'heure actuelle. C'était sûrement le plus sage du quintet. Il possédait aussi une importante connaissance concernant les mouvements des marines sur cette mer, et arrivait à peu près à l'ajuster avec les changements. Les manœuvres de ses ennemis n'avaient pas de secrets pour lui, pas plus que les galeries de Dwarf Town qu'il avait eu l'occasion d'étudier quand la Révolution projetait de prendre de front l'île des nains. Ce plan, avorté aujourd'hui, semblait irréalisable à plus d'un titre.

Ne s'embêtant pas à donner son avis sur la situation, il pensa à Arédian qui était resté sur l'île de Micqueot. Son bras-droit semblait décidé à s'entraîner plus que jamais pour gagner en puissance. Il avait trouvé en Hope Stanley un camarade à la fois modéré et puissant. Leur duo avait cela d'intéressant que la fougue de la jeunesse les habitait tous les deux. À trente-sept ans, l'homme-poisson était encore un bourgeon prêt à fleurir.

- Nous y sommes, lança le capitaine de l'Inquisition en enfonçant un nouveau pas dans la neige, sourdement.

La mairie se profilait devant eux. Une bâtisse qui convenait parfaitement à ce village dans lequel leur avait donné rendez-vous leur interlocutrice : tout en sobriété. D'où allait donc sortir la femme de la situation à présent, se demandèrent certains membres du groupe, dont certains sur leurs gardes. Si le rouquin n'avait pas une entière confiance en sa partenaire financière, il était sûr d'une chose : si elle avait quelque chose à y gagner pour une prise de risque modéré, elle ne cracherait pas dessus. Son influence en ces lieux et sa réputation lui donnaient accès à des portes fermées aux révolutionnaires, et c'était justement pour cela que la réunion aujourd'hui était essentielle.
PNJs présents:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Sam 29 Oct - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Mer 27 Juil - 16:19

Magouilles sur les glaciers.















- Ils arrivent, déclara Shiro d’une voix sobre.


Elina se leva de son fauteuil. Elle traversa la salle de réunion de la mairie sans se presser. Une longue table en bois sombre tronait en son centre, encerclée de multiples fauteuils rembourrés de coussins. Au fond de la pièce un feu crépitait dans l’âtre, répandant par la même occasion une douce chaleur fortement appréciée de par le climat polaire de l’île. Le bâtiment était désert en ce jour ensoleillé, puisqu’elle avait prétexté une possible attaque de bandits pour évacuer tout le personnel, ainsi que les quelques bâtisses avoisinantes. Ainsi, au milieu de ce petit village isolé de Yakoutie, la Zoan et ses associés pourraient rencontrer Erwin et ses collègues en toute tranquillité.

L’araignée ne comptait pas mener l’entière réunion ici même, car le maire local n’avait accepté que de mauvaise grâce de lui laisser les locaux. Elle comptait seulement juger du potentiel de leur petite équipe et, surtout, de l’entente cordiale des divers éléments qui seraient amenés à travailler ensemble. La conquête de Dwarf Town n’était pas un simple lancer de pavé dans la marre. S’ils réussissaient, leur pari risqué créerait un tsunami sur tout North Blue. Nul doute que la marine ne resterait pas inactive... Mais elle se projetait déjà trop en avant. Ils devaient déjà travailler leur tactique d’approche et restructurer leurs deux équipes en une seule troupe soudée et organisée.


« Une tache malaisée de prime abord. », ne put s’empêcher de penser Elina en arrivant à la fenêtre.


Elle reconnut la tignasse rousse d’Erwin, accompagné de deux femmes et deux hommes. La Zoan sortit à leur rencontre, sur le perron de la mairie, tandis que Seika et Shiro restaient à leurs places. Tetsujin, quant à lui, les attendait dans le marché noir bien à l’abri des regards, et très affairé comme toujours. Leur combat contre les trois crocs était loin d’être terminé. Elle avait beau détenir une lieutenante de cette organisation rivale, l’araignée ne perdait pas de vue le retard qu’elle avait accumulé dans cette guerre sous cape. Elle ignorait tout de ses adversaires : effectifs, emplacement, ressources, force de frappe, informations récupérées la concernant elle et ses associées... Elle débutait cette confrontation totalement aveugle et désavantagée. Cependant, elle refusait de ne pas répondre à la demande d’Erwin. Cela eut été avouer sa faiblesse et, peut être, laisser passer une occasion en or afin de réaliser un bond en avant dans le monde des ombres de North Blue.

Une fois dehors, elle chassa ces tristes pensées et sourit à l’adresse du hors la loi qui l’avait contactée quelques jours auparavant. Elina lui tendit une main gracile à travers son manteau blanc. Les longs pans de fourrure immaculée s’entrouvrirent, afin de laisser apercevoir une robe en soie noire. Enfin, la protectrice de Yakoutie Island salua les autres invités d’une voix claire :


- Bienvenue sur Yakoutie. Je me nomme Elina, enchantée. J’imagine que vous avez hâte de vous réchauffer, alors je vous en prie : entrez.


Elle leur montra donc le chemin vers la salle de réunion d’un geste gracieux en direction d’une porte ouverte. Seika se tenait dans l’embrasure et les salua tous d’un sourire et en inclinant le buste.


- Si vous désirez des boissons chaudes, je peux vous servir du thé, proposa-t-elle aimablement aux nouveaux arrivants.


S’ils acceptaient de suivre le chemin proposée par les deux jeunes femmes, Elina fermerait les portes de la mairie et de la salle de réunion derrière eux, puis irait prendre place dans le fauteuil qu’elle avait quitté. De son côté, le colosse qui servait de frère à Seika n’avait pas bougé de la fenêtre, adossé à un mur. Il saluerait probablement les nouveaux arrivants, lorsqu’ils rentreraient, d’un signe de la main et d’un simple sourire, en rustre qu’il était. Sans doutes échangeraient-ils quelques formalités d'usages avant de rentrer dans le vif du sujet, à moins qu'Erwin ne souhaite une approche directe. Pour sa part, elle avait besoin d'apprendre à connaitre ces nouveaux visages avant de leur accorder un tant soit peu de confiance.








Spoiler:
 


Dernière édition par Kokuro Elina le Jeu 13 Oct - 14:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Jeu 28 Juil - 17:20

Magouilles sur les glaciers [2]

L'arrivée d'Elina se fit dans la classe la plus parfaite. Elle tendit sa main qu'Erwin attrapa avec fermeté, sans pour autant y mettre particulièrement de force. Il avait changé depuis leur première rencontre : sa stature était devenue plus imposante, son corps plus grand et ses épaules plus carrées. Il évolua vers la silhouette d'un beau jeune homme qui ferait sûrement à terme plus d'un mètre quatre-vingt-cinq. Une poussée de croissance tardive qui le réveillait parfois en pleine nuit, mais qu'il accueillait avec une certaine satisfaction : il avait toujours maudit sa taille jusqu'à présent. En regardant la femme, il put constater qu'elle s'était habillée en conséquence. Sa classe n'avait rien à envier au style plutôt sobre des révolutionnaires, à l'exception d'une Camille qui portait un tailleur et un veston sous son manteau en fourrure. Préférant attendre de se mettre à l'intérieur après une salutation d'usage pour faire les présentations, Erwin suivit la jeune femme d'un pas décidé. Il observa en entrant la table solide et les chaises disposées autour, s'asseyant à une place quelconque, tandis que Camille choisissait d'être en face de son capitaine. Kordev préféra rester debout, derrière la chaise de sa femme, tandis que Stan et Katia prirent place chacun à côté des deux premiers à avoir pris place.

- Un thé serait une véritable source de bonheur actuellement, répondit aimablement Stan à la jeune fille en lui souriant.
- Pour moi aussi, s'il-te-plaît ! Lança Katia avec enthousiasme.

Les trois autres membres du groupe refusèrent poliment la proposition : Erwin par manque d'envie, Kordev par sérieux et Camille par méfiance. Malgré sa chance légendaire, elle n'allait pas tenter le diable, et ne l'avait que rarement fait, ce qui lui avait plutôt bien réussi jusqu'à présent. Posant son regard sur le Kubrique, elle échangea un regard qui en disait long sur ses attentes : pour elle, il fallait entrer dans le vif du sujet sans plus tarder, et le vieil homme pourrait l'aider à centrer le débat sur ce qui l'intéressait, comme ils en avaient convenu pendant leur trajet en mer, au grand damne de leur capitaine. Ce dernier fut cependant le premier à prendre la parole, et présenta ses camarades en commençant par le plus âgé, puis la jeune femme, son compagnon et en rappelant l'identité de sa sœur présente en tant que stratège de l'Inquisition. Malgré ses onze ans, elle réunissait un savoir inestimable qui lui permettait de venir avec des plans peaufinés et travaillés.

Il laissa à Elina l'occasion de présenter ses propres camarades avant de continuer sur un ton plus affirmé, et dont le sérieux prouvait qu'il souhaitait donner une direction bien ferme à la réunion. Autant être efficaces, ce serait ça de gagner sur leur journée :

- Pour commencer sur le sujet qui nous intéresse tous, je pense que Camille a quelque chose à nous dire.

L'Opportuniste haussa un sourcil, étonnée d'avoir été si facilement découverte. Ce n'était bien sûr pas du tout innocent, puisque Katia avait entendu sa conversation avec le vieil homme et s'était empressée de rediriger l'information vers son frère. Au lieu de la court-circuiter, il avait donc décider de lui donner la parole. L'actuelle gérante des opérations du côté de l'Inquisition redressa ses lunettes et sortit un dossier de la mallette qu'elle traînait avec elle. Les informations à l'intérieur étaient sans nulles doutes précieuses, et elle n'hésita pourtant pas à les diriger vers leur partenaire d'affaire.

- Ces dernières semaines, quelques-uns de mes hommes ont fait des allers-retours sur Dwarf Town. En dehors de la milice et des chargements embarqués par les marines, il n'y a pas eu de renforcement de la sécurité. La Very Melon Society semble cependant avoir perdu sa splendide à cause d'un éboulement dans le Tunnel n°143. Ses activités ont diminué de plus de moitié pendant quelques jours avant de reprendre à un rythme modéré. Apparemment une partie de la population s'est mise en grève dans la Ville-Basse à cause des conditions de sécurité déplorables dans les tunnels.

Elle invita leur hôte à regarder les documents. Les indications étaient fortement détaillées, un véritable travail d'orfèvre avec une liste des victimes, leurs familles, les dédommagements et le nom des charpentiers qui élevaient les poutres pour tenir le tunnel mis en cause. Le système était de toute évidence assez basique, ce qui posait certainement des problèmes. Camille en avait tout à fait conscience.

- C'est une porte d'entrée possible, qu'en pensez-vous, Mademoiselle Kokuro ?
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 30 Juil - 6:45

Magouilles sur les glaciers.














Ce début de rencontre se plaçait sous de bons auspices. Seules des conversations civilisées et des échanges en toute quiétude agitèrent la salle de la réunion, alors que les uns et les autres prenaient place. L’araignée reconnut d’ailleurs la petite sœur d’Erwin, qu’elle avait déjà croisée sur Micqueot quelques mois auparavant, lorsque celle-ci demanda sa boisson chaude d’un ton enjoué. Retournant la politesse à Erwin et ses associés, l’araignée présenta les deux membres de son organisation présents :


- La jeune fille qui prépare vos thés se nomme Seika. Son frère, adossé au mur, s’appelle Shiro. Je vous présenterai sans doute un peu plus tard deux autres associés avec qui vous serez amenés à travailler.


La parole fut alors donnée à Camille, qui se lança sans plus tarder dans le vif du sujet. Elina appréciait ce genre de femme pragmatique et tendit une oreille attentive, tandis que Seika débutait une cérémonie du thé privée pour les deux heureux élus. Sa protégée prit d’ailleurs grand soin de montrer qu’elle goutait le thé dans sa propre tasse, avant d’amener leurs commandes à Stan, Katia et Elina à partir de la même théière. Tout en remerciant d’un geste de la tête la jeune fille, la Zoan huma le parfum floral de sa boisson chaude, avant de répondre à la question qui lui était posée. Elle avait attentivement écouté l’introduction du dossier et exultait d’enfin travailler avec des professionnels qui partageaient son gout pour la préparation et non des brutes avides de sensations fortes. Elle reposa la tasse sur son socle et s’éclaircit la voix avant de débuter :


- Je vois que vous vous êtes bien renseignés. Utiliser les employés, qui forment la base de la Very Melon Society, me semble incontournable et nécessaire. Votre travail minutieux nous sera précieux pour obtenir le soutien des mineurs. Mais cela restera néanmoins insuffisant, de mon point de vue. Un de mes employés est originaire de Dwarf Town et connait bien la politique de l’île. Par ailleurs, même s’il ne le connait pas personnellement, il a eu l’occasion de voir les choix politiques et humains de Jorel, le maitre de l’ile et de la Very Melon Society, bien plus souvent que nous tous réunis.


Ici Elina marqua un bref temps d’arrêt et reprit d’un air ennuyé :


- Pour l’île, ce nain est une bénédiction. Pour notre projet, il est une épine douloureuse dans notre pied. Jorel a le cœur sur la main selon mon employé, Mokuso. Il descendrait fréquemment auprès des mineurs pour s’assurer qu’ils supportent bien la charge de travail et s’enquérir lui-même des améliorations à apporter dans les infrastructures. Lutter contre un tel dévouement à l’égard de ses semblables, en tant qu’étrangers, nous est strictement impossible.


Avec un sourire en coin, l’araignée continua sur sa lancée :


- Néanmoins, il n’est pas le seul décideur au sein de son entreprise. Le conseil d’administration n’est pas forcément aussi prompt à soulager les travailleurs, surtout vis-à-vis du coût financier d’une rénovation complète des mines. Nous pourrions également jouer sur ce plan. Si les habitants pensent que Jorel n’avait pour simple mission que de les calmer de temps à autre, sans réellement écouter leurs plaintes, afin d’éviter une révolte... son image en prendrait un coup. Il faudrait, par ailleurs, appuyer encore plus sur l’état calamiteux des mines, sans faire plus de victime, tout en discréditant le président actuel et nous pourrions peut être le remplacer par un poulain qui nous serait tout acquis.


L’araignée reprit alors sa tasse de thé et souffla pour la refroidir, avant de reprendre d’une voix intéressée :


- Auriez-vous d’autres propositions ou informations à partager ?


Tout en savourant les talents de Seika à sélectionner les feuilles de thé pour en sublimer le gout du breuvage, Elina attendit les éventuelles réponses de ses collègues.








Spoiler:
 


Dernière édition par Kokuro Elina le Jeu 13 Oct - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Dim 9 Oct - 9:03

Magouilles sur les glaciers [3]

Ça y était. Les magouilles commençaient avec les premières propositions tout à fait posées de l'araignée qui tissait habilement sa toile devant une Camille appréciative et un Erwin dubitatif. Il n'aurait pas pensé à se tourner vers Jorel en utilisant un plan qui mettrait à mal l'un des bienfaiteurs de l'île. Le faire rejoindre ses rangs était au contraire un bien meilleur plan selon lui, mais même Katia semblait satisfaite du déroulement de la conversation. La stratège devait avoir une idée en tête, et Elina la menait exactement là où elle voulait aller. Alors que le plan se profilait doucement, quelques interrogations subsistaient, mais seule une était importante en l'état actuel des choses pour la féline et l'opportuniste :

- L'image de Jorel aura tout le mal du monde à se défaire, mais il est possible d'en arriver là par divers subterfuges. Un de nos hommes se chargera cependant de sa sécurité physique et nous lui trouverons un poste tout prêt à l'écart de la politique.

La Zoan Mythique regardait Elina droit dans les yeux. Elle avait cette empathie pour cette femme d'affaire qui savait de quoi elle parlait. Mais alors que ses instincts de révolutionnaire tournée vers la part d'ombre du mouvement reprenaient le dessus, Erwin s'éclaircit la voix et avança son buste vers la table :

- Il n'y a peut-être pas besoin d'aller jusque-là. Nous pourrions d'abord tenter d'acquérir Jorel à notre cause avant d'en arriver à le discréditer, si la première partie échoue. J'ai discuté du budget avec Camille, et nous pourrons débloquer un milliard de berrys dans un premier temps pour cette opération. Ils serviront à investir dans la sécurité de la mine. En ayant une place au Conseil Démocratique de l'île, avec un des hommes de l'Inquisition, un homme de Mademoiselle Kokuro et Jorel, nous pourrons assurer une stabilité politique, financière et sociale à l'île.
- Quelle naïveté, s'empressa Camille qui voyait là un moyen de ramener son capitaine sur terre. S'il était possible de le rallier...
- L'Inquisition se chargera de cette partie délicate, et si cela ne fonctionne pas, nous procéderons comme vous l'entendez, objecta finalement le rouquin en dirigeant son regard empreint de volonté vers sa principale interlocutrice avant de se reculer dans son siège.

Finalement les membres de l'Inquisition acquiescèrent. Kordev, le mari de Camille, était satisfait des décisions de son capitaine : contrairement à Oulanov, Sayouri ou Yoko il ne montrait pas les signes d'un quelconque extrémisme, pour l'instant. Il discutait toujours avec ses interlocuteurs pour leur donner une chance de se rendre, c'était une belle preuve d'humanité selon lui. Mais sa douce n'avait malheureusement pas autant de considération. Elle voyait dans le nain qui possédait les mines un ennui supplémentaire : plus vite il disparaîtrait de la circulation, plus vite la Révolution pourrait prendre possession de l'île. Mais là n'était à vrai dire pas le problème.

- Si cela vous convient, Mademoiselle Kokuro, nous passerons d'abord par la diplomatie, rectifia alors la Zem en gardant la tête froide, bien décidée à ne pas s'arrêter là. Notre projet n'est cependant pas de nous arrêter là, continua-t-elle en sortant un autre dossier sur lequel le fameux seau « Top Secret » était inscrit sur une pochette de carton jaune.

Les regards intrigués de Kordev, Stan et Katia indiquaient bel et bien que ce plan n'avait pas encore été dévoilé aux autres membres de l'Inquisition. Erwin avait donné carte blanche à la jeune femme pour le partager au moment venu, et elle avait apparemment décidé que l'occasion était présentement la bonne.

- Vous pouvez l'ouvrir. Vous trouverez ici toutes les informations que nous avons pu obtenir sur la Very Melon Society jusqu'à présent. Des chiffres de bénéfices, des informations sur les localisations de leurs mines, de leurs centres sociaux, sur des employés connus de nos autorités... En soit, un début de ce qu'il nous faudra pour prendre le contrôle de cette instance. Notre objectif est simple, nous voulons court-circuiter les ressources du Gouvernement Mondial en prenant le contrôle de leurs sources de minerais. Notre plan se compose de nombreuses étapes, et seule une esquisse se trouve ici. Dwarf Town n'est qu'un début, Mademoiselle Kokuro. Si vous acceptez cette collaboration, notre partenariat pourrait être bien plus fructueux que ce qu'il paraît au premier abord.

Et bien plus dangereux. Mais un tel plan, une telle proposition, arrivait-elle tous les jours sur le tapis ? Rien de moins certain...
PNJs présents:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Lun 10 Oct - 7:30

Magouilles sur les glaciers.














Tout en savourant son thé à petites gorgées, Elina écouta les réactions des membres de l’Inquisition présents. Elle fut surprise de voir la jeune sœur d’Erwin abonder dans son sens, mais pas réellement déstabilisée de l’entendre évoquer la sécurité de Jorel et l’idée d’une future retraite, loin de la politique, pour le nain ambitieux. La petite était futée et avait du cran, c’était indéniable, elle soutenait le regard sombre de l’araignée sans ciller tout en parlant d’une voix claire, sans la moindre hésitation. Malgré leur précédente rencontre sur Micqueot qui n’avait pas tourné à son avantage, Katia lui plaisait. Son frère se montra bien moins enthousiaste à l’idée de déloger un bienfaiteur de l’île, comme sa réputation le laissait présumer.

Néanmoins sa position restait bien trop idéaliste, voir candide, du point de vue de la Zoan. Jorel n’avait rien à gagner à se joindre à eux. Pire ! Puisqu’il était affilié au gouvernement mondial, il les verrait sans doute comme des dangers pour son île, des criminels menaçant ses concitoyens qu’il se devait de dénoncer auprès des autorités. L’assassin était dès lors ennuyée, car même si dans un monde idéal obtenir la bénédiction du président de la Very Melon Society aurait été une aubaine et la meilleure des façons d’infiltrer la sphère décisionnaire de l’île... elle soupçonnait le projet d’être irréalisable. Mais comment partager ce point de vue avec le révolutionnaire sans le froisser ? Elle n’eut pas à le lui faire comprendre, en fin de compte, puisque Camille déclara haut et fort ce qu’elle pensait tout bas :


- Quelle naïveté.


Après un moment de flottement, le tireur d’élite se rangea à la décision commune, mais seulement dans l’éventualité où sa tentative d’approche pacifique ne fonctionnerait pas. Il n’en démordait apparemment pas. Sans doute souhaitait-il arriver à ses fins par la voie diplomatique afin de gagner la confiance de la population locale. Un projet ambitieux et louable, en théorie, mais avec un très faible taux de succès dans la pratique. Camille demanda son avis à la protectrice de l’île qui acquiesça en silence. Le compromis sembla emporter l’unanimité, tant du côté de l’Inquisition que de Tsukiyo. Elina s’imaginait devoir rentrer dans les détails techniques à présent, aussi quelle ne fut pas sa surprise lorsque la jeune femme aux allures de secrétaire sortit un dossier marqué d’un sceau énigmatique. Elle écouta attentivement le rapport de son interlocutrice, tandis que cette dernière lui confiait le contenu de la pochette jaune qui avait piqué sa curiosité.

Les révolutionnaires ne faisaient pas les choses à moitié ! Elle-même s’était donné du mal pour réunir les maigres informations dont elle disposait. Et encore avait-elle l’assistance d’un exilé de l’île ayant travaillé dans les mines, mais aussi les établis et les ateliers technologiques. Dwarf Town n’avait que peu de secret pour Mokuso, si ce n’était les méandres de l’administration de la « VMS »... et Erwin venait de lui confier les pièces manquantes du puzzle sans sourciller. Tout en prêtant une oreille attentive aux dires de Camille, l’araignée découvrit peu à peu les documents et les étudia de son mieux, sans pour autant entrer dans les détails au cours de cette réunion qui, en ce cas, se serait prolongé des heures durant connaissant son léger penchant pour décortiquer le moindre détail. Cette collaboration comblait ses attentes, peut être même plus encore au vu de ce qu’elle entendait à présent. Elle continua quelques instants de parcourir les chiffres, les fiches de recensements divers et les cartes compilées dans le plus parfait des silences. Totalement absorbée par sa lecture, Elina ne vit pas vraiment le temps passer. Enfin, elle leva la tête vers Camille, puis Erwin, et leur sourit à tous deux.


- Il me faudra un peu de temps pour retirer la substantifique moelle de ce que vous m’apportez, mais je perçois dès à présent l’ampleur de la proposition que vous me faites. Soyez certains que j’apprécie une telle attention et que je vous renverrai la pareille. Quant à la participation de mes associés et de moi-même, elle vous est déjà acquise. Vous n’auriez jamais mis le pied sur cette île en tant qu’invités, dans le cas contraire.


Après un court instant de réflexion, la Zoan jeta un coup d’œil à une horloge comprit qu’il était temps de s’éclipser. En insatiable curieuse, elle avait passé bien plus de temps qu’elle ne s’était imaginée à feuilleter le présent d’Erwin ! L’administration de la mairie n’allait pas tarder à revenir et, si les locaux voyaient des criminels en compagnie de la protectrice de l’île, la situation pourrait tourner au vinaigre. Elle termina le fond de sa tasse de thé, s’éclaircit la gorge, puis se leva.


- Cependant, avant que vous acceptiez vous-même d’entériner notre collaboration, j’aimerais que vous ayez toutes les cartes en main. Il me semble indispensable de vous présenter à mon éminence grise. Si vous voulez bien me suivre, nous allons devoir nous diriger vers un endroit dissimulé au reste de la population. Je vous expliquerai tout une fois sur place.


Seika jeta un regard en biais à Elina, devant son attitude bien moins prudente qu’à l’accoutumée. La petite fleur avait saisi d’emblée leur destination, et qui l’araignée souhaitait leur dévoiler : Tetsujin les attendait au sein du marché noir. De son côté, le colosse qui lui servait de frère s’étira, bailla à s’en décrocher la mâchoire, puis vint se placer aux côtés de sa patronne.






Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 29 Oct - 5:42

Magouilles sur les glaciers [4]

Le regard de la femme d'affaire parcourait le dossier avec avidité. Camille avait bien gardé son jeu : son équipage avait réuni des informations dans le dos du rouquin, plus encore qu'il ne l'aurait imaginé. Elle avait sûrement utilisé les contacts qu'ils avaient à Luvneel et à Trader pour mener un tel brassage, et plus encore s'ils s'étaient appuyés sur leurs différentes incursions classées secrètes. Tant qu'un révolutionnaire n'était pas connu, il avait le mérite d'être utile à ce genre d'opérations. C'était la façon de penser de la Zem qui releva ses lunettes tandis qu'Elina s'extirpait des dossiers qui lui étaient adressés, et dont l'Opportuniste gardait une précieuse copie sur l'île de Micqueot, sous la surveillance de personnes armées jusqu'aux dents. Une autre banque de données était aussi présente, dans le cas où les papiers brûleraient : Katia et sa mémoire eidétique.

Erwin accueillit les paroles de sa nouvelle camarade avec un sourire : ils venaient de conclure la plus grosse partie de leur accord. C'était rassurant, ils pouvaient ainsi passer à autre chose, peut-être peaufiner les détails de leurs plans, s'intéresser aux divers financements. En quelques semaines, le rouquin avait du investir plusieurs milliards de Berrys dans des opérations diverses : le Cristal à Trader, en raison de sa promesse à Ju et Miko, les nouveaux entrepôts de sa compagnie, l'investissement colossal sur le Royaume de Luvneel... Il s'était étendu de manière à tisser une toile autour du Gouvernement Mondial. S'il arrivait à prendre le contrôle de deux des principaux axes d'accès à Reverse Mountain, pour réguler le flux de « hors-la-lois » qui tentaient de l'emprunter... Il n'avait pourtant pas encore posé sa patte sur East Blue et West Blue : pourtant, il avait déjà en tête une mission et la personne à qui il pourrait la confier pour s'immiscer dans la première mer. Quant à la seconde, Eken Sor était assez étendu pour ne pas nécessité son aide tant qu'il n'aurait pas affirmé sa position sur North Blue.

Chacun finit sa boisson sans ajouter un mot, le rouquin perdu dans ses pensées et ses camarades en attente d'une indication qui ne tarda pas à arriver.

Les invitant à sortir, Elina quitta la mairie en compagnie du petit groupe composé de l'Inquisition, intriguée, et de ses principaux alliés. Alors qu'Erwin restait à l'arrière du groupe pour discuter de quelques projets avec Katia et Stan, Camille s'approcha de l'araignée en toute discrétion, son mari un peu en retrait. Elle affichait un air sérieux, comme si la conversation qui s'était déroulée dans la salle de réunion n'était pas terminée.

- Vous êtes une femme qui comprend les intrigues politiques, Mademoiselle Kokuro, déclara comme une évidence l'opportuniste. Vous comprenez alors certainement que l'approche d'Erwin ne fera que nous faire perdre du temps, voire pire.

Elle ne parlait pas avec animosité mais pragmatisme. Ce n'était pas son capitaine qu'elle voulait descendre, elle en avait sûrement encore besoin pour ses plans futurs, mais réussir cette mission pour laquelle on l'avait recruté passait en priorité. S'il fallait désobéir aux ordres, s'il fallait en arriver à certaines extrémités, elle s'y attellerait. Ce ne serait une trahison que si elle échouait après tout.

- Il me semble que discréditer ou faire disparaître Jorel optimisera nos chances de réussites, si cela est fait en premier lieu. Sachez en tout cas que, quelque soit votre décision concernant cet homme, je vous soutiendrai.

Des intrigues, toujours des intrigues. Si elle avait un doute quant à sa position au sein de l'Inquisition, Camille n'en avait aucune quant à sa place dans la Révolution : elle créait une toile qui s'enfermerait autour des principes du Dog. Tuer ce nain sur Dwarf Town ? S'il le fallait, elle s'y résoudrait. « Le monde n'est pas aussi joli que tu le désirerais, Capitaine. » pensait-elle avait amertume. Bientôt, la Révolution la connaîtrait comme étant celle qui avait réussi à imposer leur présence sur Dwarf Town. Les conséquences pour le Gouvernement de North Blue seraient désastreuses, bien plus encore qu'avec la prise de la plus grande réserve de bois de le mer, sur Luvneel.

Plus loin, Katia et Erwin concentraient leur attention sur quelques paroles du vieillard qui leur présentait les routes maritimes de North Blue que la marine empruntait pour le transport des minerais. Opérer sur cette mer contre la marine et les sanguinaires pirates allait demander d'être équipé, au même titre que les gouvernementaux.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 29 Oct - 7:43

Magouilles sur les glaciers.












Les révolutionnaires, en particulier Erwin, semblaient ravis de la tournure des événements. Après tout, leur alliance permettrait tant à l’inquisition qu’à Tsukiyo de faire fructifier leurs affaires s’ils arrivaient à leurs fins. Dwarf Town n’était qu’un premier pas vers un avenir radieux sur North Blue, l’araignée en était persuadée. Ses invités se joignirent à elle en direction du marché noir sans qu’il ne devine leur destination pour l’heure et, après avoir dissimulé les traces de leur réunion dans la mairie, Shiro et Seika les rejoignirent dans les rues enneigées de Yakoutie. Le village était désert, tous les habitants ayant été délocalisés à cause d’une factice attaque de criminels. Elina attrapa un Den Den Mushi avant de prévenir le maire que les bandits avaient été repoussés et qu’ils pouvaient donc réinvestir leurs domiciles. À peine raccrochait-elle que Camille vint l’entretenir d’un sujet préoccupant : la naïveté apparente d’Erwin. Si elle ne pouvait guère qu’acquiescer devant les dires de la jeune femme, la Zoan resta néanmoins prudente. Elle avait déjà assez à gérer au sein même de son organisation pour ne pas s’aventurer sur le terrain glissant des chamailleries ou divergences d’opinions au sein de l’Inquisition. Elle sourit distraitement à son interlocutrice avant de rétorquer d’une voix douce :


- Et vous êtes une femme intelligente et pragmatique, Camille. L’approche de votre capitaine risque très fortement d’échouer, nous sommes d’accord sur ce point. Mais malheureusement je ne peux m’opposer à lui. Il reste l’instigateur de cette conquête ambitieuse et, de mon côté, une simple pièce rapportée. Je comprends qu’il veuille redorer le blason de la révolution sur North Blue et ne peut que soutenir son projet.


Après un court instant, la protectrice de Yakoutie reprit :


- Pour autant, son idée pourrait nous servir. Lorsque Jorel refusera notre main tendue, car je rejoins votre pensée et pense qu’il le fera sans aucun doute, nous pourrons néanmoins en tirer avantage. Si Erwin endosse une image bienveillante et semble prompt à soulager les mineurs, mais qu’il se fait débouter par les cadres de la Very Melon Society... Que se passera-t-il lorsqu’une affaire de corruption ou, pire, de manipulation des masses atteindra les oreilles des habitants quelques temps après ? Bien entendu, les pontes crieront à la calomnie. Mais les faits joueront-ils en leur faveur lorsque des tunnels s’effondreront et que l’on découvrira qu’ils vivent dans le luxe le plus outrancier en mésusant des taxes ?


Ici, l’araignée jeta un regard amusé en direction de Camille, avant de lui sourire à pleines dents :


- Ne vous inquiétez pas trop de l’apparente candeur de votre capitaine, elle n’est pas une faiblesse. Toute organisation se doit d’entretenir une devanture chatoyante... et une autre part bien moins engageante, qui gomme les imperfections et s’active dans l’ombre. Je suis certaine que vous avez déjà compris à quelle partie Erwin et moi-même nous rattachions et pourquoi il est venu me chercher.


Elina resta pourtant prête à continuer la discussion, tout en dirigeant tout ce beau monde en direction des montagnes, loin des regards indiscrets. Sand doute ses hôtes seraient suspicieux, voire inquiet en la voyant quitter les habitations et se diriger vers un flanc de montagne. S’ils lui posaient des questions, leur guide répondrait quelques paroles rassurantes avant qu’ils n’arrivent devant un rocher semblable aux autres pour un œil non attentif. Sur un geste d’Elina, Shiro fit rouler l’énorme bloc rocheux sur le côté, révélant une entrée dissimulée à même la falaise. Tandis que la brute retenait la pierre qui refermerait l’entrée s’il la lâchait, Elina invita les révolutionnaires à continuer leur chemin :


- Nous sommes bientôt arrivés, suivez-moi, déclara-t-elle sobrement avant de pénétrer dans un long tunnel muni de multiples torches sur les murs.


Si tout se déroulait comme prévu, l’araignée guiderait le groupe jusqu’à une entrée de « La ville basse », le marché noir de Yakoutie.









Spoiler:
 


Dernière édition par Kokuro Elina le Dim 12 Fév - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 29 Oct - 8:39

Magouilles sur les glaciers [5]

Les tirades d'Elina s'enchaînaient dans la plus grande fluidité. Elle était cohérente dans sa pensée, comme dans ses prévisions. Il était évident pour les deux femmes qu'aucun compromis ne serait assez avantageux pour que Jorel ne concède le territoire de Dwarf Town à la Révolution. Mais les plans de l'araignée et du candide laissaient présager de potentielles représailles de la part du nain, ou une prudence excessive qui ne pourrait que desservir leurs plans. Cependant force était d'avouer que le plus pur des diamants n'était pas naturel, et que cette mission méritait encore quelques temps de réflexions et de polissage avant d'arriver à une mise en œuvre concluante. Pour Camille, l'image de la Révolution n'avait pas à être parfaite. Elle comprenait la nécessité des intrigues souterraines, des relations avec la Guilde Marchande que même Erwin encourageait... à condition, bien sûr, de ne pas tomber dans les extrêmes. Il avait mis ses limites dès le départ : pas de commerce d'humains, ni de drogues, ni d'armes. Il n'ouvrait lui-même pas d'armurerie, bien qu'il faille bientôt s'atteler à cette tâche pour fournir en armes les centaines de révolutionnaires qui avaient rejoint les rangs de l'Inquisition avec l'arrivée des quatre équipages, celui de Camille, celui d'Arthur, celui de Dorian et celui de Stan.

- Fort bien, se contenta de conclure la jeune secrétaire en remontant ses lunettes.

Il lui fallait accepter l'état actuel des choses. Elle suivrait le plan à la lettre. Mais il ne faudrait pas s'étonner si les habitants de Dwarf Town finissaient par rouer de coup le pauvre nain bienfaiteur qui les avait « exploités ». L'idée qu'il puisse arriver quelque chose à cet homme laissait de marbre la maîtresse de l'opération de conquête. Elle n'était après tout mise ici au même titre qu'Elina que comme un pion sur l'échiquier d'Erwin et de Katia, et il leur incomberait la responsabilité d'un événement hors des clous.

Finalement, la conversation entre Stan et la famille Ray prit fin à l'entrée du tunnel, annoncé par une Elina sobre et efficace. L'avancement se faisait à pas mesurés par les membres de l'Inquisition. Camille s'était décalée pour retourner auprès de Kordev, et Katia avait pragmatiquement mis sa main près de son arme, prête à dégainer à tout moment. Ni l'une, ni l'autre n'avaient confiance en l'araignée, même si elles partageaient ses manières de procédés, à certains égards, et dans certaines limites.

Les parois étaient munies de torches qui éclairaient le chemin. Le tunnel avait été solidifié pour ne pas s'écrouler à tout instant. Un travail de précision qui rappelait à chacun l'enjeu de la sécurité dans les mines de Dwarf Town. Stan, plus détendu, marchait sans stress. Il avait depuis longtemps compris qu'il ne servait à rien de se montrer prudent quand on avait une supériorité nette à ceux avec qui on négociait : ici, avec la présence d'Erwin et les rumeurs qui circulaient à son actif, seul un fou aurait pu penser à mal. Et Elina n'était très clairement pas de cette « catégorie ».

Scannant les lieux avec son Haki, le rouquin prit toutes les informations qui étaient nécessaires à leur bonne avancée, sans pour autant mettre en doute l'intégrité de leur hôte. Elle les avait amenés dans un endroit secret, à l'abri des regards indiscrets d'une population importante. Yakoutie Island possédait de nombreux problèmes d'ordre humain : des bandits, des maires incapables de coopérer entre eux pour le bien du peuple et enfin des habitants abrutis par des années d'inactivité politique. L'arrivée de la jeune femme avait du changer des choses dans leurs habitudes, mais il était rare qu'une information de cette île ne parvienne à aiguiser l'attention des révolutionnaires. Ils ne pouvaient clairement pas définir avec exactitude le climat politique qui régnait ici. Et pourtant, la protectrice de l'île...

- Où nous emmenez-vous, Mademoiselle Kokuro ? Finit par demander Stan en fronçant les sourcils à l'approche de la sortie du tunnel.

Question simple et pratique. Il découvrirait leur but bien assez tôt, de sorte à ce que la réponse de la jeune femme puisse accompagner le panorama auquel l'Inquisition allait se retrouver confronté.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 29 Oct - 9:25

Magouilles sur les glaciers.












Camille ne sembla pas ravie de la tournure des événements, mais dut se joindre à l’impartialité apparente d’Elina qui agirait dans l’ombre et prévoirait le pire, comme à son habitude. Bien qu’elle partage l’ambition d’Erwin de retirer Dwarf Town des griffes du gouvernement mondial, leurs procédés semblaient différer quelque peu. Elle le laisserait donc tenter une approche pacifique et diplomatique, avant d’entrer en scène via les coulisses lorsque Jorel refuserait de s’allier à eux, comme il le ferait certainement. Les détails de l’opération nécessitaient qu’elle se plonge dans le dossier qu’elle gardait sous le bras, gracieusement fourni par cette femme qui ressemblait fort à la secrétaire d’Erwin. Pour l’heure, l’araignée menait ses invités dans un long tunnel et, bientôt, le plus vieux lança tout haut la question qu’ils devaient tous se poser :


- Où nous emmenez-vous, Mademoiselle Kokuro ?
- Là où mon éminence grise siège la plupart du temps, confia-t-elle à Stan. Vous ne tarderez pas à comprendre où vous vous trouvez, mais soyez certains que vous êtes en sécurité.


Elle répondrait laconiquement aux éventuelles autres questions posées, mais refuserait de s’étendre dans les détails avant qu’ils n’arrivent à destination. Après plusieurs minutes dans le simple tunnel, ils débouchèrent dans une énorme artère souterraine, dont le plafond était couvert de lampes comme s’il avait été peint à l’image d’un ciel étoilé. Les gigantesques murs du marché noir étaient agrémentés de torches ou de luminaires et, en contrebas, la fourmilière s’activait jour et nuit. De nombreux criminels avaient accepté de respecter quelques engagements auprès de son organisation et de garder secret le double jeu de la protectrice de l’île, bien qu’ils ignorent qu’elle soit détentrice d’un fruit du démon. Ils étaient donc autorisés à arpenter ces rues dissimulées à la vue de tous en échange de menus services.

La Zoan guida l’équipage d’Erwin à travers des rues ponctuées de divers étals, boutiques dérobées et, bientôt, ils arrivèrent au bar nommé « Marrons et Larrons en foire ». En entrant ils trouvèrent une salle peuplée des agents de Tsukiyo qui saluèrent les nouveaux arrivants. Ils étaient attablés à un bar derrière lequel s’alignaient une ribambelle de bouteilles et la plupart levèrent leurs verres dans la démarche. De l’autre côté de la pièce un tableau regroupait les affiches des ennemis de l’organisation et celles de divers justiciers de North Blue, dont le marché noir mondial avait mis les têtes à prix. Enfin, elle les guida vers l’étage supérieur de la bâtisse où une autre salle de réunion bien moins officielle avait été aménagée, et où le vieil homme chauve doté d’une moustache grise les attendait. Tetsujin était assis sur une chaise, le nez plongé dans des rapports des espions de l’île lorsqu’il entendit tout ce beau monde débarquer. Il posa la liasse de feuilles et se leva pour accueillir comme il se devait les révolutionnaires :


- Bienvenue à vous, membres de l’Inquisition, je me nomme Tetsujin. Je vous en prie, asseyez-vous.


D’un geste de la main, Elina invita elle aussi Erwin et ses camarades à s’attabler, avant de reprendre la parole :


- Puisque nous nous sommes mis d’accord sur le principe de notre collaboration, j’ai estimé qu’il valait mieux changer de salle de réunion, dans l’hypothèse où celle-ci se prolongerait. N’y voyez aucune malice, mais je ne pouvais décemment pas vous amener d’entrée de jeu en ces lieux, vous vous en doutez.


Shiro s’était déjà affalé dans un fauteuil sans aucune grâce, tandis que Seika prenait place à côté du doyen de l’organisation criminelle, prête à l’épauler pour la suite des opérations. Pour sa part, l’araignée se contentait de regarder Erwin droit dans les yeux avant de continuer :


- Comme je vous l’ai dit, il serait malhonnête de ma part d’accepter une collaboration sans vous révéler la face cachée de mon organisation. Mais je ne doute pas que vous ayez déjà eu quelques soupçons, sinon vous ne vous seriez pas tourné vers moi.


Un mince sourire en coin illumina soudain son visage, tandis qu’elle se tournait vers Katia qui semblait extrêmement perspicace pour son âge :


- Sans doute mon passage sur Micqueot aura été moins discret que je l’imaginais ? Comment va monsieur Van Kant, d’ailleurs ? Les malfrats qui nuisaient à son commerce l’ont-ils bien laissé tranquille ?


Voilà bien des mois qu’elle n’était pas retournée voir son principal fournisseur de vin d’exception, à qui elle payait une fortune non seulement pour jouir de ses produits mais, également, pour assurer sa quiétude face à certains de ses rivaux. Qui aurait cru, alors, qu’Erwin et elle se retrouveraient en ces lieux pour préparer un putsch à l’encontre du gouvernement mondial ? Certainement pas elle en tout cas.








Spoiler:
 


Dernière édition par Kokuro Elina le Dim 12 Fév - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 29 Oct - 11:36

Magouilles sur les glaciers [6]

Les lieux étaient éclairés par des lanternes, quelques lampadaires et torches. Stan n'avait pas insisté lorsque la Kokuro s'était montrée lacunaire sur sa réponse. Il n'envisageait pas un interrogatoire qui n'aurait abouti nul part. Seule la vue de ce lieu qui fermentait la corruption pouvait l'éclairer quant aux diverses réponses qu'il aurait aimé avoir. Et ainsi, lorsqu'il croisa les grouillots qui arpentaient les rues de la ville basse, ses doutes se confirmèrent. C'était un marché noir. Très clairement pas le genre d'endroits qu'il aurait aimé visiter en temps normal, mais cela n'étonnait aucun des membres de l'Inquisition. Ils avaient compris, depuis leur arrivée sur l'île, par l'attitude d'Elina, dans quel monde elle évoluait. Pour le rouquin, cela faisait longtemps qu'il avait saisi cette nuance : sûrement quelques temps après les accords de l'araignée sur Micqueot.

En progressant dans ces lieux sombres, les soupçons se confirmaient. Ils étaient en plein territoire de la jeune femme, pour peu qu'elle soit à la tête de tout ce réseau. Le rouquin ne doutait pas que son influence y était étendu quelque soit sa position : pour l'instant personne ne lui manquait de respect, et elle se trouvait en position de force vis à vis de tous les habitués du bar dans lequel ils finirent par entrer.

- Intéressant, souleva Katia avec un petit sourire au coin des lèvres.

Son frère la regarda avec suspicion. Il n'aimait pas la façon dont sa sœur s'approchait doucement mais sûrement des ténèbres dans lesquelles elle risquait d'évoluer un jour. Pour l'instant elle était encore jeune mais progressivement, cette jeunesse disparaîtrait, emmenant avec elle les quelques brides d'insouciances qui pouvaient encore transparaître dans son attitude ou son regard au quotidien. Il ne souhaitait pas qu'elle devienne une seconde Yoko Ceresa, une femme froide et capable de sacrifier un mouvement entier pour accomplir ses objectifs. Mais à présent, les magouilles faisaient parties du contrat. Aurait-il réellement du l'emmener ici ? Il n'y avait rien de moins sûr.

- Merci, répondit le rouquin à l'homme qui lui faisait face. Je me nomme Erwin Dog, et voici mes camarades.

Il les présenta un à un, précisant pour Camille et Stan leur grade de Capitaine de Division auxquels ils tenaient. Ces racines qui les enlisaient dans l'ancien mouvement permettaient de les mettre à hauteur de leu rang d'autres fois. Ils n'étaient pas de simples subordonnés. C'était important de faire la nuance. Chacun avait son équipage et un pouvoir de décision, ou du moins représentait une force individuelle. Erwin n'était là que pour cimenter les relations entre toutes ces personnes qui le suivaient par amitié, par honneur ou par ambition.

Une fois qu'elle eut fini de dévoiler dans quel monde elle travaillait, croisant le regard d'un Dog distrait, la jeune femme enchaîna sur une question. Ce ne fut cependant pas le rouquin qui répondit, pris de court par la voix fluette de sa sœur.

- Monsieur Van Kant va très bien. Les malfrats qui lui nuisaient n'ont pas refait surface, fort heureusement. Le vin de cette année promet d'être exquis, m'a-t-il confié.

La promesse d'une saison vigneronne meilleure que les autres avait le don de réjouir Stan qui était un fervent adorateur de ce vin, qu'il avait appris à découvrir au travers des ventes faites par quelques marchands itinérants et opportunistes. Le maudit s'en émouvait bien moins. Il laissait l'échange se faire, mais il fallait qu'il pense à la suite des opérations.

- Nous voilà donc installés, à nouveau, fit Camille en regardant finalement la salle.

Elle imposait en voix et en stature, essayant de se faire entendre. Ses paroles pouvaient permettre de reprendre le sujet. Erwin soupira : il n'y avait pas de repos pour les héros. Ni pour les malfrats. Fixant leur hôte puis tournant son regard vers l'homme chauve, il se contenta de hausser les épaules pour prendre part à la conversation. La Zem se lança alors dans l'explication des grandes lignes de l'opération : infiltration auprès de Jorel, aborder les habitants de la ville basse composée d'ouvriers, et mettre en avant les failles si le nain ne se montrait pas coopératif. Une fois cela fait, il faudrait investir et se hisser en grands protecteurs des lieux, en investissant dans les mines quelques millions de berrys. Continuer l'exploitation et payer les employés... En somme, prendre le contrôle de l'île en commençant par l'économie. Une fois cette partie faite, ils devraient recourir à la politique qui irait de paire avec le social. Installer leurs poulains...

- Nous avons déjà un allié sur l'île, confia Camille pour conclure. Un nain qui représentera l'Inquisition quand nous aurons investis les lieux.

Elle termina sur ça, laissant la parole à Elina ou à ses alliés pour qu'ils la corrigent... ou la conseillent.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Dim 30 Oct - 9:17

Magouilles sur les glaciers.












Les simples présentations échangées et les révolutionnaires installés, le vieil homme accepta avec un sourire le dossier sur Dwarf Town constitué par Camille. Le vieux renard la remercia chaudement et lui assura qu’il lui ferait parvenir le complètement d’informations dont il disposait sous peu car, sans doute, devraient-ils éclaircir certains points d’ombre et discuter des détails de la future opération de grande ampleur. De son côté, Elina fut heureuse d’apprendre que les vils coquins qu’elle avait effrayés respectaient leur part du marché et laissaient le fin vigneron produire son « Itelzbulger Stein ». La jeune femme à lunettes qui accompagnait Erwin reprit la parole et recentra quelque peu la discussion, ramenant ainsi un climat sérieux et propice aux manigances dont l’araignée était friande. La capitaine révolutionnaire résuma alors la situation pour le doyen de Tsukiyo et ce dernier l’écouta d’un air pensif, bien conscient que la collaboration avec l’inquisition et, par extension, la planification de la conquête prendrait un peu plus qu’une simple réunion pour trouver un parfait accord. À l’annonce du possible allié des rebelles sur Dwarf Town, le vieil homme déclara à son tour :


- Il en va de même pour Tsukiyo. Nous avons contacté une vieille connaissance de Mokuso, un cadre moyen de la Very Melon Society, qui regrette profondément l’exil de son ami pour quelques malheureuses expériences. Il nous est tout acquis et sera utile pour propager des rumeurs ou récupérer des informations au sein de la multinationale.


Lorsque le silence se prolongea, Elina conclut que la future opération nécessitait un temps de maturation et de plus amples coordinations, tant dans les recherches de cibles que dans les infiltrations d’agents sur place. Il était donc inutile de tirer des traits sur la comète pour l’heure, mais se laisser un peu de temps semblait bien plus profitable. Elle en fit part au reste des intervenants, avant de possiblement embrayer sur un autre sujet sensible :


- Je doute que nous puissions avancer bien plus sur le sujet de Dwarf Town aujourd’hui. À moins que vous n'ayez d’autres précisions à apporter ?


Si personne ne se manifestait, elle continuerait de la sorte :


- Nous avons donc besoin de nous accorder un certain temps pour agir de concert et mettre en commun nos efforts. En revanche, comme vous l’aviez abordé précédemment, Dwarf Town n’est pas le seul objectif à accomplir sur North Blue, bien qu’il soit le second plus malaisé à réaliser.


Après un court échange de regards avec Tetsujin, l’araignée conclut qu’elle pouvait aller plus en avant et reprit la parole :


- Toujours dans un effort d’entraide et d’honnêteté, j’aimerais vous faire part des futurs projets de Tsukiyo sur cette mer qui pourraient entrer en collision avec les vôtres.


Seika déposa devant Camille trois dossiers de couleurs différentes, dont un énorme bleu qui semblait peser son poids. Elle fit également passer quelques feuilles résumant les points principaux aux autres participants, avant que la Zoan ne continue :


- Premièrement, le Royaume de Luvneel est une de nos futures cibles prioritaires. Récemment attaqué par les chasseurs de primes de la « Jaegar Squad », des révolutionnaires sont prisonniers du gouvernement mondial ; et il en va de même pour un homme que je souhaite recruter : un expert en Den Den Mushi nommé Maimai Kichigai. Nous nous proposons afin de les libérer et de tenter de les rallier à votre cause. Les informations à ce sujet sont répertoriées dans le dossier vert.


La précision était adressée à Camille, et l’araignée attendit qu’elle en prenne bonne note, voire qu’elle parcourt les feuilles récapitulant leurs contacts sur l’île, les forces connues du gouvernement en faction et la liste des prisonniers officiels, entre autres...


- Deuxièmement, une organisation criminelle rivale discrète, dont l’étendard se trouve sur le dossier mauve, nous met fréquemment des bâtons dans les roues. Les « trois crocs » comme nous les appelons, se sont apparemment infiltrés sur tout North Blue et disposent de moyens importants et d’un manque d’éthique affligeant. Rien ne les arrête et ils souhaitent asservir cette île. Ils vont même jusqu’à s’introduire sur Yakoutie et mettre en danger la population locale pour tenter de nous pousser à la faute et de nous détruire. Rassurez vous, je ne vous demande pas de lutter contre eux, loin de là. Je sais que vous avez déjà fort à faire avec le gouvernement mondial.


Elina se tourna alors vers Erwin et lui lança un regard dénué d’émotion avant de prendre la parole :


- Je ne connais pas votre position concernant les interrogatoires de vos ennemis, Erwin. Pour ma part, je préfère les laisser mariner et attendre qu’ils passent spontanément aux aveux. Mais si la situation ou le manque de temps m’y obligent, je suis en de rares cas obligée de recourir à des procédés plus extrêmes... Si vous détenez quelqu’un capable de lui soutirer des informations, nous avons fait prisonnière une des lieutenants des « trois crocs ». Toute aide sera grandement appréciée.


La Zoan savait que le capitaine de cet équipage possédait un sens moral qui, pour sa part, faisait défaut en grande partie à la criminelle. Ainsi, l’annonce à peine voilée de torture comme solution envisagée pouvait très bien aviver sa colère, ou précipiter son éventuel concours pour éviter pareil extrémisme. Elle prenait un risque en lui révélant cette information, puisqu’elle n’était pas encore certaine qu’il ne condamnait pas cette pratique autant que la mise en danger de civils. Aussi préféra-t-elle attendre sa réaction, avant d’éventuellement terminer par le dernier chapitre, qui n’était pas le moindre !










Dernière édition par Kokuro Elina le Dim 12 Fév - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 7 Jan - 10:10

Magouilles sur les glaciers [7]

Enfin la conversation sur Dwarf Town arrivait à son terme. Il s'agissait là des prémices, et d'autres réunions auraient encore sûrement lieu – peut-être pour finaliser le budget, les interventions et la mise en place de plans plus précis – mais l'essentiel était là. Un accord avait été réalisé, et c'était à ça que le rouquin voulait parvenir. Bien sûr, il ne montrait pas la profonde antipathie qu'il portait envers les méthodes les plus obscures : il en avait été le témoin et la main à certaines époques de sa vie. Cela aurait été presque hypocrite de se mettre en position de moralisateur, surtout devant le besoin qu'il avait de se faire des alliés sur North Blue. Ce n'était pas ses forces qui étaient pourtant à mettre en cause : il savait que sans l'intervention de Marineford ou Ennies Lobby qui planait sur sa tête, ce n'était pas les forces présentes à Seppen Town qui pouvaient l'empêcher de bouger. En revanche, la prise de pouvoir sur des îles civiles requérait un peu plus de doigté. Bientôt, lui-même aurait atteint un niveau de combat qui pourrait égaler celui des plus hautes têtes gouvernementales... Du moins il l'espérait : Aston Finley, Lyda Asia et tant d'autres étaient des noms de potentiels ennemis surpuissants. Se déplacer sur les Blues ? Très peu pour eux en temps normal. En revanche s'il bougeait trop vite, il risquait de se montrer comme une menace trop importante. Agir prudemment et se faire des alliés était ainsi la seule, l'unique solution.

Après la démonstration du pouvoir de l'Inquisition au travers des multiples informations récoltées, c'était au tour d'Elina et de ses alliés de montrer qu'eux-mêmes n'étaient pas restés inactifs. Ainsi arriva le premier dossier : Luvneel. Le rouquin se frotta la tête en regardant celui-ci : il ne voulait pas trop en dire quant aux actions présentes là-bas. Il valait mieux rester le plus évasif possible.

- L'Inquisition est déjà en train de reprendre du terrain, expliqua finalement le jeune homme. Nos hommes ont été mobilisés pour prendre le pouvoir là-bas. Une fois que vous aurez plus d'informations concernant vos besoins, vous pourrez contacter notre contact sur place.

Il sortit un numéro de Den Den Mushi, celui de Sacha Pendragon. Il était la seule personne apte à diriger les opérations, en permanence sur l'île. En fonction des périodes, Stan pourrait se montrer disponible et opérer aux côtés des malfrats, mais il était sûr qu'une seule chose pourrait en ressortir : la victoire de l'Inquisition sur le Royaume.

- La prison reste un sujet sensible, précisa Stan en fronçant les sourcils. Elle a été scellée de l'intérieur, et nous craignons de ne pouvoir l'ouvrir sans faire de blessés. Il y a des vivres pour tenir plusieurs semaines, mais les marines présents là-bas devraient finir par céder.

Le rouquin acquiesça finalement. Il aurait aimé pouvoir agir, mais il semblait que sa présence ne changerait rien à la situation. Au final, il valait mieux laisser ses camarades faire : eux connaissaient les moindres recoins de l'île, et si il y avait la possibilité de trouver une entrée secondaire, cela se ferait aisément. Acquiesçant mutuellement, le jeune et le vieux révolutionnaire s'accordèrent tacitement sur la gestion de cette mission.

Finalement, ce fut Camille qui s'approcha et se saisit du dossier. Elle en feuilleta les quelques lignes qui l'intéresseraient et le tendit à Katia dont l'intérêt fut plus longtemps capté par les listes de prisonniers. Un nom sembla capter son attention mais elle fit mine de ne pas s'y attarder pour ensuite tendre la paperasse à Stan qui s'arma d'une plume et d'une feuille, conservés dans son imposante tenue, afin de noter les informations qui l'intéressaient, avant de rendre le dossier.

- On dirait que nous allons avoir de quoi faire. La prison est excentrée, elle a été construite suite à la prise de pouvoir des révolutionnaires en 1503, de mémoire.

En effet, parmi les révolutionnaires présents, quelques-uns faisaient partis de ses connaissances : Rô Hage était par exemple un de ses anciens élèves. Homme-bête de son état, il paraissait bien plus jeune qu'il ne l'était en réalité et avait été nommé Capitaine de Division après seulement six mois dans l'armée révolutionnaire. Tender Bee, de son nom de code, était une femme exquise quant à elle. Exquise mais d'une violence inouïe au combat. Depuis la mort d'Arias, elle semblait avoir décidé de se mêler aux extrémistes révolutionnaires de Sayouri. La raison l'avait de toute évidence quittée. D'autres noms évoquaient bien sûr quelque chose au vieil homme mais il se contentait de noter ceux des plus dangereux. Il n'y avait aucun doute quant au fait qu'Oulanov voudrait récupérer certains alliés parmi la demi-douzaine d'anciens gradés de North Blue enfermés à Luvneel.

Une question taraudait pourtant les plus informés des révolutionnaires : pourquoi ces hommes n'avaient pas été transférés à Impel Down ? Pour Stan, il s'agissait d'une conséquence de la séparation des pouvoirs de Luvneel. Pour mettre la pression aux révolutionnaires, ils avaient contracté une manie de ne pas exécuter mais d'enfermer leurs ennemis. De cette manière ils pouvaient faire pression et sauvegarder leur roi. L'attaque éclair des révolutionnaires avait permis de capturer ce fameux roi : ils étaient à présent à armes égales et l'exécution des uns risquait d'entraîner des représailles sur l'autre.

Évacuant ces questions à la révélation du second dossier, les révolutionnaires s'arrêtèrent un instant devant la confession de la torture qu'opérait Elina sur ses prisonniers. Des hors-la-lois torturés par des hors-la-lois. Certes, les méthodes étaient mauvaises mais elles n'avaient rien de choquantes. Tant que les civils n'étaient pas impliqués, le rouquin ne monterait pas au plafond.

- Amenez-moi à elle, fit le maudit. Si je me retrouve seul en sa compagnie, sans escargophone de surveillance, je pourrai obtenir des informations. Les autres resteront ici.

Il jeta un coup d’œil à Elina : cette organisation, il n'en avait pas entendu parler dans les derniers rapports. Katia semblait avoir légèrement tilté mais ce fut Camille qui enchaîna. Elle était présente sur North Blue depuis plus longtemps que certaines autres personnes, mais surtout bien plus impliqué dans les affaires underground. Son mari acquiesça simplement au capitaine, ne comprenant pas les enjeux.

- Votre description correspond à certaines exactions qui ont eu lieu aux abords du Royaume d'Orphée, à la fin de l'année dernière, et huit mois plus tôt. La population locale avait été mise en danger par des hors-la-lois sans foi ni loi. Ils avaient été repoussés à l'époque par un contingent de marines. Je pourrais peut-être vous retrouver le nom de leur leader de l'époque...

Elle ne savait pas si cela était encore possible, mais Anastasia Grey, la princesse de ce Royaume, faisait partie de l'Inquisition. Elle donnerait l'information avec plaisir, ou du moins Camille l'espérait.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Jeu 19 Jan - 18:53

Magouilles sur les glaciers.












Elle avait bien fait de prendre quelques précautions. Comme à son habitude, l'araignée avait préféré intriguer et avancer pas à pas devant un terrain potentiellement glissant. Pour l'heure, le sujet de Luvneel semblait un brin plus épineux qu'elle ne l'aurait souhaité de prime abord. Ainsi elle n'était pas la seule à entretenir des vues sur cette île à la politique particulière, du fait de la présence du gouvernement et de la révolution. Erwin semblait d'ailleurs avoir un coup d'avance sur elle et avoir déjà mis en branle ses plans pour prendre le contrôle de ce territoire. D'un bref coup d'œil échangé avec son ainé, Tetsujin lui fit comprendre d'un geste de la tête discret qu'il valait mieux s'effacer. Que les révolutionnaires s'accaparent cette tête de proue, cette devanture chatoyante de l'île, n'était pas un mal. Ce que Tsukiyo recherchait avant tout, c'était le soutien du marché noir local. Elle avait déjà, et à de multiples reprises, commencé à resserrer les liens entre ces deux mondes sous terrains de cette mer glacée. Elle progressait lentement et un coup d'éclat pourrait sans doute faciliter sa prise de pouvoir.

Lorsqu'Erwin sortit un numéro de Den Den Mushi de son contact local, Elina l'accepta avec un geste poli de remerciement, avant de tendre l'oreille vers l'autre doyen de la salle. Ce dernier semblait sceptique quant à l'incursion organisée par Tsukiyo à l'encontre de la prison. Ses arguments avancés étaient recevables, si on occultait un fâcheux détail :


- Je vous rejoins sur le fait qu'un certain doigté soit nécessaire pour mener pareille opération, déclara la Zoan à l'adresse de Stan. Néanmoins, attendre que les marines ne cèdent pourrait prendre une tournure désastreuse. Lorsqu'ils se sauront piégés, à bout de vivres et sans renforts possibles, la présence éventuelle d'extrémistes ou de fanatiques de la Justice dans les murs pourrait conduire à un massacre des criminels et révolutionnaires, plutôt qu'à les penser libérés.


Elle planta ses prunelles noires dans celles du vieil homme, avant d'assener sans animosité :


- Je ne le permettrai en aucun cas.


Après un court silence, elle reprit, sûre d'elle :


- L'espoir d'un retournement de situation est ce qui maintien les marines et nos futurs alliés en vie. Il est impératif d’entretenir cette illusion et de frapper au moment opportun si nous voulons les libérer. J'ai déjà prévu de me rendre sur place en repérage, afin de me procurer les plans de la prison grâce à un contact du marché noir de l'île. Je préfère une opération bien préparée plutôt que de m'en remettre à la chance, ou de rester les bras croisés à attendre que les marines ne se décident à éventuellement rendre les armes.


Néanmoins son intervention sembla superflue, puisqu'Erwin et le vieil homme semblaient déjà s'être entendus pour la gestion de cette mission de sauvetage. Le dossier fit le tour de la table, chaque membre de l'Inquisition semblant trouver son lot d'informations croustillantes. Elina repéra notamment des lueurs d'intérêt lorsqu'ils parcoururent la liste des détenus. En effet, plusieurs d'entre eux étaient d'anciens hauts gradés de la révolution avant leurs incarcérations... De quoi les inciter à lui prêter main forte.

Lorsqu'elle annonça sans s'en cacher pratiquer la torture en quelques occasions sur ses ennemis, un subit froid tomba sur la salle. Bien vite, Erwin reprit la situation en main et se proposa pour extraire les informations de la lieutenante. La formulation de la demande ne manqua pas de piquer la curiosité d'Elina. Il voulait être seul avec elle et sans Den Den Mushi de surveillance ? Sa carte maîtresse devait être extraordinairement efficace et au secret jalousement gardée. Autrement dit, il ne s'agissait sans doute pas d'une méthode d'interrogatoire particulière, mais d'une aptitude hors du commun. Peut être pourrait-elle glaner quelques informations à ce sujet en une autre occasion, mais pour l'heure l'araignée abdiqua :


- Je vous conduirai à elle lorsque les rues seront désertes. Elle est incarcérée dans l'ancien Igloo du gouvernement mondial, en plein centre ville. Or, je ne peux pas me permettre de m'exhiber à la vue de la population en votre compagnie, Erwin. Après tout, vous avez déjà écopé d'une prime conséquente !


La suite de la conversation lui apporta un détail qu'elle ignorait totalement : les trois crocs avaient des vues sur le royaume d'Orphée... tout comme elle à l'époque. Cependant, la garde avait depuis été renforcée et l'œil du gouvernement mondial était un peu trop braqué sur ces terres pour qu'elle ne tente sa chance à son tour. Elle accueillit la démarche de Camille d'un remerciement chaleureux, avant d'inviter cette dernière à ouvrir le dernier dossier bleu, bien plus conséquent que les deux autres réunis.


- Encore une fois, je vous remercie de votre aide apportée et je saurais m'en souvenir. À présent, concernant le dernier projet phare de Tsukiyo, il est bien plus dangereux et ambitieux que tous les autres. Sans aucune commune mesure avec la mission de sauvetage sur le royaume de Luvneel, ni même avec la conquête de Dwarf Town.


Une fois certaine d'avoir obtenu l'attention de ses interlocuteurs, la Zoan sourit avant de jeter un pavé dans la mare :


- Je vous propose de nous associer, afin de nous débarrasser du gouvernement mondial sur North Blue.


À l'image de Tetsujin et de son goût pour le théâtralisme, elle marqua un bref silence avant de finalement asséner :


- Je vous propose de prendre le quartier général de la marine sur Seppen Town.






Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Mar 24 Jan - 13:00

Magouilles sur les glaciers [8]

Elina avait le goût du secret, et le maintenir hors de sa portée était prendre un risque qu'elle tente de le découvrir par d'autres moyens. À vrai dire, même le Gouvernement Mondial n'était pas au courant de sa capacité : seuls certains alliés y avaient accès, en dehors de sa famille. Nakata Fenice, par exemple, qui connaissait cet aspect suite à l'une de leurs dernières rencontres : sûrement un effet boule de neige du à la proximité des deux rouquins à la tête de l'Inquisition avec la jolie rose, Holly Wate. C'était pour cette raison qu'il souhaitait la garder sous le coude, en cas de coup dur : quoi de plus effrayant de savoir de quoi il était capable, de lire dans les souvenirs des gens sans leur accord, en déclenchant ceux-ci par de simples paroles. Il aurait de toutes les manières bientôt l'occasion d'en faire une démonstration, mais pas trop tôt.

Stan Kubrique acquiesça aux paroles de la Kokuro. Ils ne pouvaient pas se permettre d'attendre : un certain nombre de révolutionnaires étaient coincés là-bas, et c'était d'autant plus plausible qu'ils doivent utiliser leurs forces pour les libérer en un temps acceptable. Si seulement quelqu'un avait vu l'intérieur de ces lieux, Erwin aurait pu les ouvrir de l'intérieur, mais il était, hélas, tout aussi impuissant que n'importe qui. Un mécanisme pareil, c'était un bijou de sécurité : infranchissable, mais forcément accompagné d'une faille.

En continuant la conversation, ils arrivèrent au clou du spectacle. Le projet le plus intense de cette réunion, le plus gourmand à la fois en ressources et en manigances. La chute définitive de la marine sur North Blue, la construction de leur rêve à bien des égards : la chute de Seppen Town. Cette île était un point stratégique : située à proximité de Reverse Mountain, elle était un passage obligatoire pour les hors-la-lois. C'était un enjeu important. Bien sûr, Erwin avait réussi à le contourner grâce à son pouvoir, mais il représentait un point d'accroche important pour élargir le commerce, et surtout supprimer l'influence néfaste des marines.

- Bingo, ne put s'empêcher de dire Camille dont le regard scintillait.
- Intéressant, commenta Stan avec un air accroché et curieux.
- J'ai hâte ! S'impatienta Katia en frétillant presque sur place.
- Il va y avoir de l'action, lança Kordev sur un ton plus que satisfait.
- C'est un peu précipité, soupira Erwin en fixant ses camarades. Nous acceptons bien sûr de coopérer, mais vous comme nous ne pouvons supporter le poids d'une telle île. Même si nous venions, par un miracle certain, à la prendre des mains des marines, nous ne pourrions assumer de garder une telle position avec nos simples forces.

Il était certain de ce fait : lui-même peinait à recruter des personnes capables de se tenir droites devant les actes des marines. Sans le soutien de Paul et Sophie Titanos, ils étaient aussi impuissants qu'au premier jour de l'Inquisition, où seuls une dizaine de membres faisaient alors partis de l'équipage révolutionnaire. Seuls eux pourraient s'asseoir au milieu de la flotte de North Blue pour la commander en son absence, et laisser l'occasion à un de ses camarades de prendre le contrôle de l'île. Sans compter les capitaines de divisions prisonniers de cette maudite prison à Luvneel, il lui fallait encore asseoir un peu plus ses forces sur cette mer. Camille, Stan et Arthur n'étaient pas suffisants à ses plans. Les autres n'avaient ni l'influence, ni le soutien de plus de quelques personnes disséminées de-ci, de-là. Il y avait bien sûr Vadim Oulanov, nouveau résident sur le Royaume de Luvneel, mais... Il n'était pas encore assez digne de confiance pour qu'il puisse s'appuyer sur lui dans le cadre de cette opération. Il le mettrait à profit en temps voulu, bien sûr. Un aussi gros projet demanderait un certain doigté, doigté qu'ils ne pouvaient avoir qu'en devenant assez tentaculaires pour cela.

- La Révolution de North Blue souhaite plus que tout la chute de Seppen Town. Nous serons de la partie quand nos forces seront suffisantes pour faire chuter notre ennemi commun... Et maintenir la position sur l'île.

Les choses s’accéléreraient dans les prochains mois. La guerre qu'ils comptaient diriger avait une toute autre portée que celles jusqu'alors menées. Elle était plus tentaculaire, et demandait une sorte de tact qui semblait manquer chez certains de ses prédécesseurs. Seul manquait à l'appel le côté extrémiste porté par Sayouri Taka, dont le chagrin lui avait fait oublié les raisons de leur lutte.

Malgré les paroles du garçon, divers regards interrogatifs se tournaient vers lui. Si Stan avait immédiatement saisi les enjeux d'une telle position, Camille avait plus de mal à avaler ce type de considérations. Elle ravala cependant sa fierté et laissa son capitaine prendre cette décision. Chaque chose en son temps : d'abord Dwarf Town, qui leur rapporterait le contrôle sur les mines de North Blue. Ensuite, ils parlementeraient à nouveau avec le Royaume d'Orphée pour obtenir ce qu'ils cherchaient à obtenir de lui depuis des semaines... Et enfin, quand le père et la fille Titanos les auraient rejoint, ils seraient aptes à ouvrir de nouvelles portes sur cette mer.

Katia, elle, n'eut pas sa langue dans sa poche. Elle préférait intervenir en amont, pour préparer le terrain.

- Cette guerre contre Seppen Town risque d'être plus frontale que les autres. C'est le seul moyen d'imposer ses forces sur cette mer.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Dim 12 Fév - 18:37

Magouilles sur les glaciers.












Elina s’était attendu à plus de réserves de la part des révolutionnaires, surtout compte tenu des réactions précédentes vis-à-vis de l’assaut de la prison sur Luvneel. Aussi, elle fut agréablement surprise de l’engouement général concernant la future attaque du quartier général de la marine de North Blue. Erwin ramena bien vite les esprits sur terre : ils étaient, bien entendu, tout à fait incapables d’un tel exploit à ce jour, ni même dans les mois suivants. Ce projet n’était valable qu’à long terme... très long terme. Elle-même n’en était qu’aux balbutiements pour récupérer des informations cruciales afin de leur faciliter la tâche. Le chef révolutionnaire était également conscient de l’impossibilité de maintenir une telle position, si par un quelconque miracle ils arrivaient à vaincre leur ennemi.

Mais toutes ces difficultés, l’araignée les ressassait déjà depuis les préambules de ce grand projet. Erwin ne faisait que les lui rappeler et lui confirmer que, décidément, cet homme avait les pieds sur terre. Elina acquiesça à chacun des propos tenus par son vis-à-vis, ayant elle-même prévu de les amener sur le tapis si personne ne le faisait. Du coin de l’œil, elle remarqua le sourire en coin de Tetsujin. Apparemment, le rationalisme et la préparation du jeune homme roux plaisaient à son maitre espion. Soudain, la petite sœur d’Erwin lança de but en blanc :

- Cette guerre contre Seppen Town risque d'être plus frontale que les autres. C'est le seul moyen d'imposer ses forces sur cette mer.


Elina sourit à la jeune fille et lui répondit sur le même ton :


- Je suis contrainte de vous contredire, Katia. La base de cette guerre sera de mener dans le camp ennemi des préparatifs adéquats, de façon à ce que le résultat de notre affrontement soit décidé d’avance.


Après un court silence, l’araignée reprit, son sourire s’élargissant :


- Autrement dit, nous aurons besoin d’informations venant de l’intérieur. Mon organisation se propose de s’occuper en grande partie de cette lutte sous cape, afin de récupérer des prisonniers à interroger ou, mieux encore, placer un traitre dans leurs murs. Le procédé sera délicat et nous demandera des mois de préparation, mais je ne doute pas que nous parviendrons à nos fins…


D’un regard entendu vers la Zoan féline, l’araignée lui concéda néanmoins un autre point :


- Cependant l’épilogue se réglera par un face à face qui risque d’être sanglant, je vous l’accorde. Mais je ne jetterai pas mes troupes à l’assaut sans être déjà certaine que Seppen Town est affaiblie de l’intérieur. De même, je doute qu’Erwin accepte une attaque sans quelques garanties tangibles de succès ?


La question rhétorique n’était lancée que pour la forme, car elle commençait de mieux en mieux à cerner le personnage. Elle attendit pourtant sa réponse et, si celle-ci était conforme à ses attentes, elle continuerait ainsi :


- Bien qu’il soit encore trop tôt pour aborder le sujet de la distribution du territoire et des avantages aussi bien politiques qu’économiques en cas de victoire, j’aurais néanmoins une requête.


Ici, Tetsujin, Shiro et Seika marquèrent leur surprise car, en effet, Elina n’avait prévenu ni son éminence grise ni ses deux plus proches associés de la récompense qu’elle exigerait, car tel était le mot :


- Je veux Burmeister Piso, vivant. La raison est tout à fait personnelle, et si j’accepterais certaines autres concessions, je resterais intransigeante pour celle-ci.


Elle laissa le temps aux autres participants de la réunion de répondre s’ils le souhaitaient, puis si elle ne rencontrait aucune contestation, terminerait sa prise de parole de manière plus diplomatique :


- À présent que les grandes lignes sont tracées, mes associés et moi-même sommes tout à fait disposés à répondre à vos éventuelles questions ou vos demandes supplémentaires. Nous partagerons nos informations et tenterons de vous appuyer sur North Blue si vous le souhaitez et que cela relève de nos possibilités.


Après tout, il fallait savoir osciller entre montrer les crocs et faire le dos rond pour parfois obtenir ce que l’on souhaitait. Voilà bien longtemps qu’Elina l’avait compris.








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 1 Avr - 6:40

Magouilles sur les glaciers [9]

Suite à l'intervention d'Elina, le Dog ne put qu’acquiescer silencieusement. Bien qu'ils aient leurs informateurs, l'Inquisition manquait clairement, à ce jour, de personnes capables d'infiltrer les rangs ennemis. Pourtant, s'il réussissait à convaincre Yoko de mettre son réseau à son service, ou simplement Kira qui fut un jour un de ses proches alliés, il était certain qu'ils auraient des ressources inespérées à leur proposer. Les bases marines étaient plus faciles à infiltrer qu'il n'y paraissait. Lorsqu'elle demanda le monopole de Burmeister, Katia fronça des sourcils. Il était une mine d'informations importante, sûrement bien plus que tous ses collègues. Si Erwin réussissait à l'avoir en tête-à-tête sans qu'il ne se ôte de la vie, il pourrait en apprendre plus sur la marine en quelques minutes qu'ils n'en avaient appris en des mois de combats. C'était un très gros enjeux... Une concession qui, elle en était pourtant sûre, il était prêt à faire. Ce fut d'abord Camille qui intervint en relevant ses lunettes :

- Si nous avons accès au Granit Marin présent dans la base en plus grandes proportions, cela pourrait être une concession...
- L'information ou la puissance, marmonna Stan. Nous pourrions avoir les deux, si Mademoiselle Kokuro est prête à nous prêter le Contre-Amiral Piso le temps d'un interrogatoire.

Se regardant, les deux capitaines de divisions avaient l'air d'être sur la même longueur d'onde. Un long soupir sortit alors du jeune rouquin qui leva les yeux vers Elina. Il n'en attendait pas moins d'elle, et les raisons d'obtenir cet homme vivaient l’indifférait. Allait-elle le tuer de ses propres mains ? Cela aurait été une information intéressante à obtenir, et pourtant il savait qu'il ne devait pas creuser trop profondément. Ces hommes, les marines de haut grade, étaient des ennemis prioritaires. Leur mort serait, sinon une alternative à envisager, au moins un dégât collatéral « acceptable ». C'était ainsi qu'il devait penser à présent, pour éviter de blâmer ses camarades si un combat se terminait mal.

- Nous ferons notre possible. Mes compagnons auront l'ordre de le capturer vivant... L'Inquisition préfère éviter les morts inutiles.

Il précisait quelque chose d'inutile. Stan avait, durant sa longue vie, ôté la vie à plus d'un marine. Camille et Kordev étaient amenés à le faire, s'il le fallait. Katia, quant à elle, présentait ce défaut d'être capable de ce genre de choses si la situation s'envenimait. Pourtant, ils avaient tous accepté, en entrant dans l'Inquisition, le compromis de faire leur possible pour ne pas tuer. Pour certains, il s'agissait d'un mensonge, d'une manière d'arriver au pouvoir. Pour d'autre, il s'agissait d'une promesse.

- Nous partagerons aussi nos informations, conclut Katia. Si vous avez des ennuis, contactez-nous. Nous vous aiderons autant que possible.

Avec un sourire, la stratège des révolutionnaires de North Blue avait parlé franchement. Elle ne considérait pas encore la Kokuro comme une alliée fiable. Et pourtant, il était une chose sur laquelle elle ne reviendrait pas : ces alliances faites aujourd'hui étaient le début d'une nouvelle ère pour North Blue, une ère où la marine n'aurait plus autant d'influence qu'auparavant. Elle peinerait à recruter alors que les révolutionnaires montreraient leurs crocs, accompagnés dans l'ombre par une araignée qui avait déjà commencé à tisser sa toile.

Enfin, une fois que chacun eut acquiescé aux derniers termes du contrat, le Dog, les épaules droites, se tourna vers les maîtres des lieux. Il n'était pas ici pour bavarder plus encore, les détails des plans se résoudraient entre la stratège, l'opportuniste et la Kokuro. Lui avait fait sa part pour Dwarf Town. Il devait à présent revenir sur la proposition qu'il avait faite à ses nouveaux alliés.

- Vous aviez besoin de mon aide pour un interrogatoire, n'est-ce pas ? Allons-y.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 1 Avr - 7:50

Magouilles sur les glaciers.












L'araignée avait peut être laissé parler ses sentiments de manière trop vivace. Cela ne lui ressemblait pas, mais après tout l'enjeu en valait la chandelle. Elle écouta calmement les dires de Camille et Stan, mais alors comprit qu'ils avaient mal saisi son propos. Quoi de moins étonnant, compte tenu de la hargne qu'elle avait mise dans son exigence. Elle respira profondément pour se calmer. Erwin tenta de rasséréner les esprits et Katia d'adoucir ses propos en mettant en avant le partage d'informations. Une fois apaisée, la Zoan reprit la parole :


- Je me suis sans doute mal faite comprendre... Je ne souhaites pas obtenir le monopole des secrets de la marine d'une manière aussi rude !


Après un bref instant de silence, afin de laisser le temps aux révolutionnaires d'assimiler ce qu'elle venait de dire, l'araignée reprit :


- Si nous réussissons et que nous capturons Piso, toute information obtenue sera, encore une fois, relayée auprès de vous Camille, ou de toute autre personne intéressée. Vous pourrez même assister aux interrogatoires si cela vous sied. Mais je veux Piso sur Yakoutie, dissimulé dans mes geoles. Encore une fois, la raison en est tout à fait personnelle et ne touche aucunement, de près ou de loin, à une quelconque tentative de rétention.


Elle espérait avoir dissipé les doutes de l'Inquisiton à son sujet. Certes, elle était loin d'être une sainte et beaucoup s'était mordu les doigts de lui avoir fait confiance un jour... mais elle avait besoin de cette alliance avec Erwin Dog. Aussi, comme en de rares occasions, l'araignée allait-elle jouer franc jeu... sauf concernant ce petit secret inavouable. Pas même Shiro et Seika ne savaient, sans parler de Tetsujin dont la curiosité devait être piquée à vif. Mais elle garderait pour elle cette part de sa vie.

Soudain, Erwin reprit la parole et lui rappela qu'il avait promis de l'aider dans l'interrogatoire de la lieutenante des trois crocs. La jeune femme sourit et, contre toute attente, temporisa la proposition du révolutionnaire :


- Je vous en remercie Erwin, mais avant cela j'aimerais terminer cette réunion en enfonçant une dernière porte ouverte, ce afin d'éviter tout malentendu à l'avenir.


Elle commença à retirer son manteau tout en parlant d'une voix calme :


- Vous l'avez tous compris, je suis loin d'être la civile exemplaire qui protège tout une île par pure bonté d'âme. Néanmoins, malgré mes défauts, je tiens réellement à Yakoutie pour diverses raisons.


La jeune femme posa sa pelisse sur la chaise à coté d'elle, puis se tourna vers Camille, Stan et Kordev :


- Katia le sait déjà depuis des mois, Erwin également, et vous-même venez de l'apprendre : je suis, tout comme vous, une criminelle aux yeux des marines. Cependant, ma situation reste un peu particulière. Kokuro Elina est censée être une civile qui oeuvre pour Yakoutie, mais qui a eu quelques démélés avec des marines corrompus. Je compte la rabibocher avec la marine d'ici quelque temps, une fois que les habitants seront prêts.


Ici, elle sourit et sous les yeux des révolutionnaires, commença a muer. Sa peau prit une teinte plus sombre, tandis qu'un exosquelette d'arachnide apparaissait peu à peu. Ses ongles se transformèrent en griffes écarlates, tandis que ses cheveux s'empourpraient et que des appendices aigus perçaient dans son dos. Enfin, d'une voix déformée par sa transformation, la Zoan reprit en dardant ses yeux rouge sang sur l'assemblée :


- Voilà mon véritable visage, et j'aimerais qu'il reste un secret entre nous. Vous êtes les premières personnes, hormis mon organisation, à pouvoir contempler mon changement de forme. Je vous demanderai que cet état de fait perdure. Aussi, si d'aventures nous nous retrouvons à l'extérieur : Kokuro Elina est votre ennemie, mais Jorogumo sera votre alliée.


Après un bref silence, l'assassin reprit sa forme humaine et se drapa de son manteau à nouveau. Une fois rhabillée, elle se tourna vers Erwin et lui lança d'une voix claire :


- Si vous voulez bien me suivre, la prisonnière se trouve dans l'ancien QG de la marine. Cependant il nous faudra être extrêmement prudents et ne pas nous faire remarquer des citoyens. J'espère que vous savez vous montrer discret ?








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 1 Avr - 9:19

Magouilles sur les glaciers [10]

Le souffle court, les révolutionnaires observèrent la transformation de la criminelle. Seule Katia resta de marbre devant cette révélation. Une maudite... Il s'agissait d'une maudite. Et pas n'importe laquelle. Le réseau d'informateurs de l'Inquisition était une véritable mine d'or lorsqu'il s'agissait d'en apprendre plus sur les hors-la-lois. C'est ainsi que le nom de la nouvelle forme d'Elina Kokuro ne tarda pas à survenir. D'abord dans un souffle à peine audible de la part de Katia, puis dans un plus important son qui en étonna plus d'un :

- Jorogumo... Je suspectais une connexion entre cette criminelle et Yakoutie Island, depuis notre dernière rencontre.

Elle parlait de cette rencontre sur Micqueot bien sûr. Les deux femmes purent échanger un regard, d'une part au moins, puisque les yeux de félins de Katia faillirent se faire voir tandis qu'un sombre instant elle hésita à prendre sa forme hybride pour dévoiler à leur alliée ses propres pouvoirs – ceux d'un Zoan Mythique qui pourraient apporter certaines considérations auprès de son homologue. La main d'Erwin sur son épaule l'en empêcha cependant. Il n'était pas prêt à ce que Camille connaisse les pouvoirs de la Zoan, une inconnue importante pour lui... Et une carte supplémentaire à jouer le moment venu.

- Vol d'un navire marine, assassinats de cartels d'esclavagistes... Vous avez plus faits parlé de vous qu'il n'y paraît, releva Katia en cachant les liens de la jeune femme au criminel Ren Tao.
- On dirait que vous faîtes du bon boulot, sous une forme comme sous une autre. Je me réjouis que vous nous ayez confié cette information, nous saurons la garder secrète.

L'ordre sous-jacent était donné. Il n'allait pas falloir ébruiter quoique ce soit : il y avait un risque que la marine utilise une telle information pour pousser la Kokuro dans ses retranchements en s'attaquant à Yakoutie Island. Fermant la parenthèse de l'incroyable découverte qui venait de leur être faite, Erwin s'apprêta à laisser passer le rabibochage avec la marine, sachant où cela allait mener, mais Camille n'était pas du même avis. Elle y voyait une opportunité, une manière de bien faire les choses... Un large sourire s'élança sur ses joues tandis qu'une idée germait dans son esprit.

- Et quoi de mieux que de se rabibocher avec la marine que de leur livrer un criminel, Mademoiselle Kokuro ?

Étonné, Erwin s'apprêta à protester. Ils n'allaient tout de même pas aider la marine en capturant leurs ennemis. Cependant ce ne fut pas sa voix qui fut la plus rapide à sortir, mais celle de Stan qui semblait suivre la pensée de l'Opportuniste.

- Tu penses à cet homme j'imagine...
- On dirait que nous sommes sur la même longueur d'onde...

Les deux personnes se sourirent. Elles avaient l'air d'avoir une idée en tête, et pas n'importe laquelle. Laissant Camille poursuivre sa pensée, celle-ci remonta à nouveau ses lunettes sur son nez, et reprit :

- Il y a de ces hommes violents que nous ne souhaitons plus voir traîner sur les mers, à cause de leur caractère à la fois imprévisible et meurtrier... C'est le cas de Talpan. C'est un élément indésirable qui pourrait arriver au pire moment pour nos plans. Si vous souhaitez entrer dans les bonnes grâces de la marine, il pourrait être envisageable de le capturer. L'Inquisition se chargerait d'obtenir sa localisation pour vous, bien sûr.

C'était une proposition qui pourrait faciliter les choses pour Elina Kokuro, même si cette idée était loin d'être sans dangers. Mais à quoi bon vivre sans frissons ? Quelque soit la réponse de la Kokuro, Erwin la suivrait pour honorer sa parole. Il recouvrirait sa tête d'une capuche pour ne pas montrer son visage aux citoyens, tout en indiquant à ses camarades de retourner à leur embarcation au port. La discrétion était loin d'être un problème pour lui.
PNJs présents:
 


Dernière édition par Erwin Dog le Sam 8 Avr - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 1 Avr - 10:52

Magouilles sur les glaciers.












D'une oreille attentive, Elina avait écouté les réactions des membres de l'inquisition face à la révélation. Comme elle s'y attendait, Erwin et Katia avaient déjà compris de quoi il en retournait. D'ailleurs, un geste discret échangé entre eux deux fit soupçonner à l'araignée que le révolutionnaire avait empêché sa sœur de répondre à la révélation comme elle l'aurait souhaité. Après tout, une main sur l'épaule rappelait souvent à la fois un geste protecteur, mais également en d'autres occasions une personne en retenant une autre. Cependant, puisqu'Erwin respecta sa demande de rester incognito, elle laissa couler ce détail.

De leur coté, Stan et Camille accueillirent la nouvelle avec beaucoup plus d'intérêt pour le désir de la protectrice de Yakoutie Island de faussement se rapprocher de la marine. Ainsi, les deux conspirateurs tentèrent de convaincre la Zoan d'arriver auprès des mouettes avec en cadeau la tête d'un criminel recherché. Et pas le moindre ! Le ninja Koro Talpan faisait effectivement des ravages sur North Blue. Néanmoins, Elina ne se sentait pas encore capable de l'abattre... d'autant plus qu'il était accompagné, selon les rumeurs ! De plus, elle n'aimait pas cette désagréable impression d'être utilisée par la secrétaire d'Erwin. Elle préféra biaiser :


- Je ne suis pas un chien de chasse, Camille. Néanmoins, ce ninja reste une épine dans notre pied tant qu'il court librement sur North Blue, je vous le concède. Je verrai ce que je peux faire... Nous en reparlerons.


Sans plus attendre, elle conduisit Erwin à l'extérieur du bar de Tetsujin, non sans souhaiter un bon voyage au reste des révolutionnaires. Les deux chefs d'organisations cheminèrent dans les ruelles sombres du marché noir, en direction de la sortie la plus proche de l'ancien QG de la marine. Si Erwin la suivait de bout en bout, ils monteraient des escaliers et finiraient par entrer dans un autre bar en passant par le faux fond du réfrigérateur d'une cuisine.

Une fois de nouveau dans les rues enneigées de North Blue, l'araignée les ferait passer par des petites ruelles et des passages peu visités, jusqu'à finalement arriver derrière le QG sans encombre. Une fois sur place, ils passeraient par la porte arrière et rentreraient jusque dans les geôles actuelles de son organisation, bien à l'abri des regards. Trois hommes montaient la garde devant une cellule en particulier, dont la porte hermétique ne laissait passer aucun son et aucun rayon de soleil. Ainsi, la lieutenante était littéralement coupée du monde depuis plusieurs semaines...


- Vous souhaitiez la voir seule, si je ne m'abuse ? lança l'araignée, l'air de rien.


Elle espérait bien pouvoir observer la façon de faire d'Erwin, mais elle savait qu'il n'accepterait sans doute pas. Aussi, elle préférait fermer les yeux sur son petit secret et obtenir les informations tant souhaitées de la part de sa captive. Sa lutte contre les trois crocs l'y obligeait. Elle était prête à ne pas satisfaire sa curiosité, si cela lui donnait une infime chance de renverser la vapeur face aux hors la loi ennemis... Pour l'heure, elle ordonna à ses hommes d'ouvrir la porte.

Le premier rayon du soleil aveugla la jeune femme. Elle était libre dans un petit cachot, sans aucune chaîne ni menotte. Elle plaça une main sale devant ses cheveux gras pour se protéger de la lumière, avant de lâcher un râle. Une fois ses yeux habitués à la nouvelle luminosité, elle reconnut Elina et tenta de lui cracher dessus avant de l'insulter copieusement. Son crachat s'écrasa contre la porte, tandis que ses insultes et menaces rebondissaient sur la Zoan sans l'émouvoir.


- Sortez là d'ici, et placez là dans une salle d'interrogatoire, ordonna-t-elle sobrement.


Bien vite, les trois hommes maîtrisèrent la femme affaiblie, se contentant de l'immobiliser pour lui passer des menottes. Enfin, sous les cris de la jeune femme blonde, Elina invita Erwin à la suivre jusqu'à une seconde porte. La lieutenante fut solidement attachée à une chaise, puis les hommes sortirent en la laissant seule dans la pièce. L'araignée, pour sa part, s'était tournée vers Erwin avec un air affable avant de reprendre :


- Elle est toute à vous.


Ce faisant, elle l'invita d'un geste à entrer dans la salle, tandis qu'elle même resterait à l'extérieur.








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Mer 5 Avr - 18:48

Magouilles sur les glaciers [11]

Camille avait senti sa demande se faire discrètement snober. Celle que l'on surnommait parfois l'Opportuniste avait manqué le coche : si elle avait bénéficié du hasard des années durant pour fréquenter les plus grandes figures de la Révolution, elle n'était aujourd'hui plus qu'une gradé qui marchait sur les cendres d'une ancienne organisation à la puissance non négligeable. Aurait-elle aimé qu'on lui donne plus de considération, au moins les quelques manigances nécessaires à l'accomplissement de son devoir étaient-elles en marche. La pensée d'Elina ferait son chemin, et elle se rendrait à l'évidence de la nécessite d'apporter le Talpan derrière les geôles de la marine. Ainsi, si elle ne répondit pas à la remarque de l'araignée, Camille prit au moins note d'une chose : il allait falloir être plus fine pour arriver à ses fins avec cette femme. Ainsi, prenant la direction du navire de l'Inquisition, elle fit quelques messes-basses à Stan dont le regard sage se transformait progressivement en celui d'un homme à la fois pris par les manigances et intrigué. Plus loin en arrière, Katia arborait un air suspicieux vis à vis des acolytes : elle sentait qu'ils cachaient quelque chose, et elle finirait par découvrir de quoi il s'agissait.

Alors qu'il arrivait dans les geôles de la Kokuwo, le rouquin sentit son échine frisonner. C'était inhabituel, et pourtant... Les méthodes que devait utiliser la jeune femme étaient peu conventionnelle, imaginait-il. Quand elle n'obtenait pas les informations qu'elle souhaitait par la force, elle était du genre à avoir assez de jugeote pour utiliser la torture psychologique. La pire forme de torture qui soit : et si certains agents y étaient entraînés, d'autres ne pouvaient y résister.

- J'irai effectivement seul.

Il entra dans la salle une fois la blonde attachée à sa chaise, un regard dément qui forçait son expression faciale. Elle semblait attachée non pas seulement au monde matériel mais aussi dans son esprit. Pour le rouquin, elle dégageait une drôle d'impression qu'il n'arrivait pas à cerner.

- On dirait qu'elle ne vous apprécie pas... Je vais vous obtenir les informations qu'elle a.

Alors, il disparut dans la salle et en ferma la porte. Il n'était pas sot : il savait que l'araignée risquait d'écouter. Ce n'était pas réellement un soucis. Il pourrait faire en sorte de cacher l'exactitude de son secret encore quelques temps, bien que les contours risquaient de s'en dessiner. Après une brève introduction – il dévoila son visage, son nom et son prénom à la jeune femme – et une insulte rétorquée de la part de la prisonnière, il se mit à l'interrogatoire. Il tourna un instant autour du pot. Il lui posa des questions simples : Nom, date de naissance, groupe sanguin... Tant de choses qui auraient pu faire croire qu'il cherchait à acquérir sa confiance. Ce n'en était rien. Ici, il avait le temps. Il pouvait prendre le temps. À chaque fois qu'elle répondait oralement par une insulte ou une moquerie, une raillerie, il pénétrait dans son esprit et arrachait les informations qu'il demandait à travers des souvenirs. Parfois, il se retrouvait avec des détails supplémentaires : il y avait le visage d'un homme qui revenait régulièrement, ses longs cheveux penchés au-dessus de sa tête, ses lèvres, oh la sensation de ses lèvres contre les siennes, ce souvenir si tendre du toucher. La mémoire kinesthésique. C'était la plus développée chez elle.

Ainsi, lorsqu'il demanda « De combien de personnes êtes-vous tombée amoureuse ? », non seulement fut-il surpris d'entendre la réponse de vive voix, mais en plus un frisson le parcourut lorsqu'il sentit le couteau se planter dans son estomac. Pas d'images, juste une sensation. Le souvenir d'une sensation. Il respira lourdement avant de regarder la jeune femme d'un air compatissant. Elle avait relié l'amour à ce souvenir empli de haine.

À présent, il savait comment elle fonctionnait. Il en avait assez demandé. Il la regarda, puis vint faire couler ses doigts le long de sa mâchoire. Elle tenta de les lui arracher avec ses dents, avant de comprendre que cela ne servait à rien. Il allait avoir ce qu'il voulait. Comment le savait-elle ? Elle le sentait. Alors à quoi bon lutter.

- Qui sont les Trois Crocs ?

La question tomba, tranchante comme une guillotine. Cette fois-ci le brouillard, puis une île. Un bunker, de longs couloirs en métal froids, des canons.

Elle s'assied sur une table. Il est là. L'homme aux cheveux longs. Elle le regarda amoureusement et il lui répond par un sourire laconique. Alors ses lèvres s'étirent : il a tourné sa tête dans sa direction. Elle est folle de lui, apparemment. Son reflet dans le miroir en dit long. Cheveux parfaitement coiffés, tenue adéquate et qui met pourtant en valeur son joli teint de pêche. Elle se remet une mèche de ses cheveux soyeux derrière son oreille.

Soudain, le souvenir s'arrête. Que lui avait-elle montré ? Leur base. C'était là-bas qu'ils se réunissaient. Lorsqu'elle le regarda avec un air farouche, la jeune femme laissa tomber à nouveau ses défenses. Elle replongea dans ses pensées, et comme si elle avait laissé la porte ouverte, il rentra dans la maison. Un nouveau souvenir, tout frais.

Ils sont au-dessus de papiers, un plan de North Blue. Il y a un drapeau au-dessus de leur position, et des dizaines de navires de guerres prêts à partir à l'assaut. Les murs sont toujours aussi froids autour d'elle. Lorsqu'elle lève les yeux, elle voit trois personnes qui semblent plus importantes que les autres. Sa voix la trahit, elle les appelle « Chef » pendant toute la réunion. À ses côtés, l'homme de ses souvenirs érotiques revient. Il n lui sourit toujours pas. Les forces sont disposées au-dessus d'une carte. Il ne comprend pas leur code, mais elle ne semble pas vraiment avoir envie de l'expliciter : il est connu de tout le monde ici.
Des forces dispersées autour de Yakoutie Island et au sein de Luvneel et de Dwarf Town. Ils évoquent les réseaux hors-la-lois dans lesquels ils sont ancrés. Quelques noms surviennent, se répètent parfois en écho. « Ce réseau. », « Ce réseau-là ? ». Bien sûr, idiot. Arrête de me faire perdre mon temps. Il est allé trop loin.


Erwin venait de couper son Haki Avancé. Il en avait assez vu. S'il creusait plus, il risquait d'avoir des informations supplémentaires non désirables.

- Je reviens, fit le jeune homme en disparaissant et en revenant quelques instants plus tard avec un garçon bien peu connu. Arthur Lokan. Cet homme va faire le portrait robot de tes camarades.

Alors il lui posa quelques séries de questions. Elle ne répondait pas, s'énervait, capitulait puis hurlait, ne comprenant pas comment il arrivait à sélectionner les bonnes informations. Arthur n'avait toujours pas réagi. Il était venu avec son calepin, comme le lui avait demandé Erwin. Ce n'était pas un artiste, mais les portraits robot, ça le connaissait. Lorsqu'ils eurent fini, plus d'une heure et demi s'était écoulée. Il avait indiqué tout ce qu'il avait pu trouver : de la position de l'île des Trois Crocs au moment où il avait obtenu l'information en la faisant chercher sur une carte, à taton. Lorsqu'il sortit de la salle d'interrogatoire, il tendit le rapport manuscrit, les quelques dessins qui comprenaient les leaders et l'homme aux cheveux longs, ainsi que la carte, avec indiqué les informations qu'il avait pu trouver sur leurs positions. Une liste avait aussi été écrite avec le nom de quelques organisations criminelles affiliées aux Trois Crocs. En moins de deux heures, le révolutionnaire avait réussi à faire des miracles.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Ven 7 Avr - 13:40

Magouilles sur les glaciers.












Le révolutionnaire avait à peine fermé la porte derrière lui que l'araignée s'était dirigée vers un mur bien particulier. Depuis qu'elle avait chassé la marine de Yakoutie, elle avait investi leur QG et l'utilisait pour le moment comme des geôles à l'abri des regards indiscrets. Elle avait ainsi découvert ces fameuses salles d'interrogatoire, dont un mur de la pièce devait avoir été conçu par un scientifique brillant : de l'intérieur il ressemblait à n'importe quel autre mur, mais du coté de l'araignée, il permettait lorsqu'on appuyait sur un bouton de voir tout ce qui se déroulait à l'intérieur de la pièce !

Dès lors, Elina observa la séance si particulière d'interrogatoire... et le résultat la bluffa. Par elle ne comprenait pas par quel moyen, mais Erwin réussissait à non seulement saisir lorsque la lieutenante lui cachait quelque chose, mais elle avait presque l'impression qu'il tapait dans le mille à coup sûr ! Ou bien il lui avait caché ce talent pour la fine psychologie et l'art de repérer les mensonges... ou bien il s'agissait là de tout autre chose. Les sons lui arrivaient étouffés, aussi ne put elle percevoir toutes les phrases échangées mais la gestuelle lui en apprit déjà beaucoup. Pas une seule fois le révolutionnaire ne toucha la jeune femme en ce début d'entretien et, pourtant, il lui fit cracher petit à petit les informations désirées. Il était aisé de s'en rendre compte, tant la détresse et la culpabilité étaient visibles sur le faciès de la captive... bien vite, une autre émotion vint se graver sur tous les traits de la blonde : la résignation.


« Comment fait-il... », se rongeait de l'intérieure Elina. « C'est un pouvoir inestimable ! De quoi s'agit il ? Hypnose ? Un niveau autrement plus élevé de l'art que je connais déjà ? Un fruit du démon ?! »


Bien vite, elle se ravisa : il ne pouvait s'agir d'une malédiction : Erwin en possédait déjà une autre. Elle s'était renseignée et avait analysé leur dernière rencontre sur Micqueot pour en arriver à la conclusion évidente qu'Erwin pouvait se téléporter. Elle n'en connaissait pas les détails, les conditions préalables ni même les limites... mais ce pouvoir restait terrifiant. Cela n'enleva en rien la part de mystère : par quel arcane réussissait-il en quelques minutes là où elle avait échoué des semaines durant ?

Erwin s'approcha et toucha enfin la hors la loi, pour finir de franchir les dernières lignes de résistance de cette dernière. Le visage de la prisonnière s'adoucit, elle en devenait presque émue ! Peu à peu, elle sentit que la situation échappait à la questionnée... mais toujours la méthode employée lui restait impossible à identifier. Et elle savait qu'observer un peu plus ne changerait rien à cet état de fait : sa curiosité resterait insatisfaite ! Elle appuya de nouveau sur le fameux bouton pour faire reprendre au mur sa pale apathie, puis rejoignit la porte d'entrée et y prit son mal en patience. Quelques minutes plus tard, le révolutionnaire sortit et lui confia une liasse de feuilles aux informations ô combien souhaitées : le rapport de toute la séance d'interrogatoire.

L'araignée écarquilla les yeux devant la masse de données accumulées en quelques instants ! Localisation approximative de la base des trois crocs, topographie des lieux et météorologie locale, effectifs, répartition des troupes sur North Blue... Plus important encore, elle tenait les portraits robots des trois chefs ! Elle découvrit le dénommé « Kisan » un homme aux traits fins et aux longs cheveux noirs, doté d'yeux étrécis et froids. « Haku », un homme sombre aux cheveux noirs de jais et aux traits dissimulés dans un grand manteau. Puis... Son coeur manqua un battement. Ses mains se crispèrent. Elle lâcha toutes les autres feuilles et blêmit, les doigts recroquevillés sur le portrait robot.


- Azrog... reconnut-elle immédiatement le dernier des trois leaders.


Les deux autres leaders lui étaient inconnus, sinon de réputation, mais l'homme loup... elle l'avait déjà croisé des années auparavant, avant qu'elle ne devienne une hors la loi, avant même qu'elle n'obtienne son fruit du démon, tandis qu'elle était encore fiancée à Aoji. Cet homme bête travaillait à l'époque pour son ancien amant, le noble de Grand Line qui avait tenté de la tuer à de multiples reprises, avant de perdre sa trace.

Elle secoua la tête et reprit bien vite contenance, avant de ramasser le reste du si précieux manuscrit. L'araignée se tourna vers son bienfaiteur et le remercia comme il se devait :


- Vous venez de réaliser un miracle, Erwin, ni plus ni moins. Croyez bien que je saurais m'en souvenir et que je vous retournerai la pareille.


Pendant un court instant elle se fit violence... mais sa curiosité fut décidément la plus forte :


- Je meurs d'envie de savoir... Comment avez-vous fait ? Cela fait des jours et des jours que nous utilisons tous les moyens possibles et imaginables sans aucun résultat ! Il vous a suffit de quelques minutes pour... pour tout obtenir d'elle !


Plus que tout, l'araignée raffolait du pouvoir sous toutes ses formes. Pour elle, l'adage qui disait qu'il valait mieux apprendre à un homme à pêcher plutôt que de lui donner un poisson n'avait jamais été aussi vrai. Elle n'osait imaginer les possibilités qui s'ouvraient à elle si elle pouvait apprendre cette capacité... Mais était-ce seulement possible ?








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Ven 7 Avr - 14:17

Magouilles sur les glaciers [12]

Lorsqu'il sortit de la salle, le rouquin put observer tour à tour le visage jubilatoire puis blême de l'araignée. Lorsqu'elle laissa tomber les papiers au sol, Arthur ne put s'empêcher de l'aider à les ramasser, dans une discrétion et un tact qui lui ressemblaient bien. Le chef de l'Inquisition n'aurait échangé les services de ce garçon pour rien au monde : il représentait un grand atout, tandis que ses capacités de réflexion étaient supérieures à celles de son ami Dorlin, et que son aptitude à la discrétion surpassait clairement celle de la plupart de ses homologues révolutionnaires. Un subordonné à la fois efficace et cohérent dans ses engagements : un véritable plaisir dans le monde inconstant des révolutionnaires. Avec un sourire à peine masqué, Erwin prit plaisir à observer la joie d'Elina tandis qu'elle vantait le pouvoir durement acquis du maudit. Celui-ci voulut dans un premier temps lui dire la vérité. Elle lui avait bien confié son secret, et il ne risquait pas de pouvoir garder le sien réellement longtemps... Pour autant, si elle faisait les corrélations suffisantes, ses connaissances entre les mains des marines pourraient s'avérer dangereuses. Il valait mieux mentir, pour l'instant. Le moment venu, il rétablirait la vérité.

- Un fruit du démon, de toute évidence.

Il avait lâché cela comme une bombe, sans vraiment en connaître la portée de la détonation. Arthur lui-même s'étonna de la réponse, inconscient du pouvoir de son capitaine. Il n'en fit pour autant rien paraître : s'il le disait, c'était sûrement vrai. Ce n'était pas à lui d'aller colporter les capacités du rouquin. Peut-être que était-ce une évolution de la téléportation après tout : il pouvait téléporter son esprit dans celui de la jeune femme. Il n'y avait tout simplement aucune raison, aucun risque qu'il puisse avoir un second fruit du démon... A moins qu'il ne soit une sorte d'élu mystique ou qu'il ait mangé le fruit de la Division, ce qui ne semblait pas impossible depuis la trahison et disparition du Kabayochi, peut-être mort à l'heure actuelle.

Alors que l'esprit d'Arthur bouillonnait plus que de raison, l'expression neutre du chef de l'Inquisition laissait planer le doute sur la véracité de l'information qu'il venait de fournir. N'en faisant pas d'état d'âme, il se contenta de regarder Elina pour lui poser à son tour une question :

- J'imagine que ces informations vous seront utiles. Nous nous chargerons des Trois Crocs près du Royaume d'Orphée, s'ils reviennent, et vous livrerons les lieutenants qui pourraient y être capturés. Le reste des assaillants, s'il y en a, iront dans les geôles du Royaume. J'ai cependant... une question. Mes plans n'incluent pas que vous finissiez dans l'estomac de cet homme-loup. Dois-je considérer que si vous avez besoin d'aide, vous pourriez venir à ma rencontre ?

Une armée. C'était cela qui attendait Elina Kokuwo et ses quelques hommes. Elle allait affronter quelque chose d'équivalent à une base marine bien armée et protégée : si elle voulait en ressortir vivant, il allait lui falloir de l'aide. Lui en proposait-il ? En réalité, il attendait une demande officieuse de sa part. Les criminels de cet acabit étaient du même poison que Talpan : imprévisibles, ils pouvaient intervenir à n'importe quel moment. C'était un risque que de les laisser se balader en liberté. Peut-être s'agissait-il d'ailleurs du même risque que celui provoqué par les pirates comme Valentine D. Kain ou Kururu Kokoro, pour le Gouvernement Mondial. Ils n'étaient pas hargneux, mais ils bouleversaient l'ordre établi. Sans ajouter un moment, Erwin attendit patiemment la réponse de l'araignée, tandis qu'Arthur, stoïque, semblait aborder la situation avec sérénité. Il connaissait à présent un peu son patron : si ce dernier choisissait de combattre une organisation criminelle qu'il ne connaissait ni d'Eve, ni d'Adam, cela signifiait tout simplement qu'il avait vu quelque chose dans les souvenirs de cette femme, et qu'il n'avait peut-être pas reporté à Elina, qui lui était désagréable....
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 441
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
56/350  (56/350)
Berrys: 4.281.896.000 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 8 Avr - 13:09

Magouilles sur les glaciers.












Erwin avait accueilli ses remerciements de bon cœur, car pour une fois Elina avait été franche et directe : elle lui était réellement et profondément reconnaissante. Néanmoins sa curiosité naturelle n'avait pas tardé à pointer le bout de son nez. Aussi, elle avait poussé sa chance en demandant au révolutionnaire de lui révéler son secret pour obtenir si rapidement ces fameuses informations. Alors qu'elle s'attendait à voir sa demande rejetée, ou habilement esquivée, Erwin sembla hésiter un instant, puis prendre une résolution en lui révélant qu'il s'agissait d'un fruit du démon. La jeune femme tiqua, mais n'en montra rien. Malgré toute sa puissance, le révolutionnaire était un débutant dans l'art de mentir... son grand cœur et sa nature honnête devaient y être pour quelque chose. Elle, en revanche, avait passé sa vie à dissimuler sa vraie nature aux yeux du monde, à intriguer, tromper et user de toute sa fourberie pour arriver à ses fins.

Il était certain qu'Erwin soit déjà le détenteur du fruit de la téléportation. Elle émettait déjà des doutes auparavant, mais la pièce finale pour compléter le puzzle n'était autre que cet homme blond qui l'accompagnait à présent comme son ombre, et qui n'était pas présent jusqu'à lors ! Alors détenir une deuxième malédiction ? Impossible.


« Dommage.», pensa Elina.


Elle inclina la tête néanmoins, remerciant de nouveau Erwin pour son aide inestimable dans sa lutte contre les Trois Crocs. La raison qui le poussait à mentir lui était inconnue, mais sans doute pourrait elle dénicher un petit quelque chose de son coté. Car, si elle n'avait aucune idée de quoi il s'agissait, peut être Tetsujin saurait trouver un être un peu plus éclairé à ce sujet. L'araignée se concentra sur la situation présente lorsque son bienfaiteur reprit la parole. Elle sourit de nouveau en l'entendant affirmer qu'ils contreraient les Trois Crocs sur le Royaume d'Orphée, mais sous euphorie s'évanouit lorsqu'Azrog fut ramené sur le tapis. Cette homme-loup était une véritable plaie, même à l'époque... alors à présent ? Sa puissance devait être encore plus grande qu'alors ! Elle frémit, mais sa fierté la poussa à refuser l'offre d'Erwin :


- Azrog n'est pas à prendre à la légère, c'est un fait. Il a d'ailleurs deux autres compagnons puissants que je connais de renom. Ils sont tristement célèbres dans le milieu hors la loi de North Blue. Néanmoins... mon organisation n'a pas pour but de participer à une confrontation frontale de but en blanc. Nous sommes spécialisés dans les subterfuges et les actions sous capes.


Elle déglutit difficilement malgré tout, se souvenant de la force bestiale de son futur adversaire. Elle allait devoir s’entraîner d'arrache pied pour tenter de survivre. Néanmoins, elle n'en laissa rien paraître :


- Je vous remercie de votre aide, Erwin, mais vous avez déjà suffisamment à faire de votre coté. J'ai d'autres alliés qui viendront me prêter main forte sans attirer l'attention si le besoin s'en fait sentir, ne vous inquiétez pas.


Enfin, la Zoan se permit de sourire à nouveau :


- Par ailleurs, finir dans l'estomac de cet homme-loup ne fait pas partie de mes plans non plus, je vous rassure ! Vous m'avez donné de quoi le combattre efficacement, à ma manière. C'est à moi de faire le reste.


Elina se tourna vers le jeune homme qui avait, semblait-il, dessiné les portraits robots pour le remercier à son tour. D'un geste, elle renvoya la lieutenante dans une cellule un peu moins inhumaine, puis se tourna de nouveau vers ses invités :


- Je suppose que nous en avons terminé pour aujourd'hui ? À moins que vous n'ayez d'autres questions ou demandes ? Si vous le voulez, je peux vous accompagner discrètement jusqu'à la sortie de la ville, pour vous indiquer le chemin de votre navire ? Je sais que l'île est immense et il est aisé de s'y perdre !


L'araignée avait encore tant à faire, mais elle pouvait bien accorder un peu plus de son temps à Erwin. Elle lui devait bien ça !








Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3187
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
656/1000  (656/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   Sam 8 Avr - 13:57

Magouilles sur les glaciers [13]

Lorsque la Jorogumo eut fini de rejeter la proposition du rouquin, celui-ci ne put que se rendre à l'évidence : elle était à même de mener cette mission. Elle avait ses chances d'y gagner, et d'en grandir... Le réseau de North Blue, au niveau des hors-la-lois, laissait encore présager un grand nombre de surprises. Adressant un sourire à la jeune femme, il répondit simplement :

- Ne vous en faîtes pas, je saurai me montrer discret en partant. À une prochaine fois.

Il toucha alors l'épaule d'Arthur. Disparaissant avec ce dernier, il apparut sur la côte de Yakoutie Island, à côté du navire qui avait été amarré par ses camarades. La navigation sur cette mer n'était pas l'aspect qu'il préférait dans ce méli-mélo d'obligations qu'il se devait de remplir, même s'il y voyait des aspects bénéfiques : profiter de temps à autre, à nouveau, des voyages sur les mers avait un aspect réjouissant. Il souriait, tout en se dirigeant vers le pont. Camille haussa un sourcil en voyant l'un de ses anciens camarades, un entraîneur avant d'être un capitaine de division, présent loin de son champ d'action

- Que s'est-il passé avec Mademoiselle Kokuro ? Demanda l'opportuniste en se précipitant vers son Capitaine.

Elle aurait espéré qu'il prenne moins de temps, et pourtant durant les deux heures qui venaient de passer, elle avait attendu dehors, alors que tous les autres étaient rentrés au chaud. Il ne fallait pas se fier à sa carrure : cette femme avait une volonté qui dépassait largement celle de ses camarades. Quand on en venait à parler de possibilités, d'opportunités, elle était la première à les saisir. La porte de la cale s'ouvrit tandis que Stan et Katia en sortirent. Fidèle à son poste, Kordev s'était hissé en hauteur pour observer les environs.

- Je vous raconterai tout ça très prochainement. Stan, Katia, veuillez enquêter sur la présence des « Trois Crocs » sur le Royaume d'Orphée. Je pense que s'ils ont arrêté d'attaquer l'île, c'est qu'ils ont réussi à l'infiltrer.

Il prit le calepin d'Arthur. Derrière la première feuille, vierge mais où était encore marquées les informations fournies à Elina sur un autre papier, une liste de noms étaient inscrite, concernant clairement les personnes qu'il pensait impliquées.

- Camille, concernant Dwarf Town, j'aimerais que tu contactes Djinn. Demande-lui d'enquêter... discrètement. Je veux un compte-rendu journalier sur mon bureau.
- J'imagine que Luvneel...
- Je contacterai Sacha pour qu'il mène l'enquête. À ce que j'ai pu comprendre, nous ne serons pas embêtés prochainement...

Chacun acquiesça quant à sa mission. Si Camille fut la plus prompt à s'exécuter, elle fut cependant la seule qui ne participa pas activement à l'enquête à mener. Deux jours plus tard, Katia et Stan prenaient un navire de transition vers le Royaume d'Orphée, en compagnie de la Princesse Anastasia Grey, préoccupée par la situation. Les forces l'Inquisition trouveraient alors qu'un des Ministres avait été envoyé par les Trois Crocs, et avait pour but de masquer un commerce de substances illégales. La découverte préoccupante serait pourtant une nouvelle victoire pour l'Inquisition qui se verrait entrer dans les bonnes grâces d'une partie de la royauté.

Sur Dwarf Town, l'opération serait plus ardue... Mais cela, c'est une autre histoire.
PNJs présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Magouilles sur les glaciers [Pv : Elina Kokuro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Elina a 1 an !!!
» La Suisse couvre ses glaciers
» LISTE PARTIELLE DES VICTIMES ET MAGOUILLES DU LAVALAS
» Magouille électorale
» Myrlande Manigat felisite Michel Martely.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Yakoutie Island-