Partagez | 
 

 [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mar 5 Juil - 16:27






Après l’esprit du muscle…


Quinze minutes



Dans la cuisine, j’étais très bien installé. Pour ceux qui ne le savaient pas, c’était également à cet endroit que je passais mes nuits. Pour tout fin observateur, il était possible d’observer ma présence sous la table, dormant sur un oreiller. Ou du moins, remarquer la présence d’un panda roux dormant sur un oreiller ! C’était une habitude que j’avais acquise avec le temps et je préférais dormir ici plutôt que dans la cale. Et comme ça, je pouvais agir comme première ligne de défense : en échange d’une position en cuisine, Heziel m’avait fait promettre de le réveiller si Kain était pris d’un somnambulisme le conduisant à vider le frigo. ¨Ça peut sembler simple, mais un Kain somnambule semblait au moins cent fois plus discret que lorsqu’il était réveillé !

Mais ce n’était pas le capitaine qui me réveillait en cette matinée, ni même un autre membre de l’équipage. Non, il s’agissait plutôt de l’horloge qui sonnait les douze coups de cinq heures ! Enfin, je me demande pourquoi on dit douze coups puisque seul midi devrait en posséder douze… Minuit, ce devrait être vingt-quatre ! Mais je me réveillais de bonne humeur et plein d’énergie ! Je me réveillais aussi tôt pour une bonne raison : depuis que Kain m’avait montré le pouvoir de l’esprit du muscle, je me préparais à m’entrainer tous les jours ! Avec un chronomètre en main, je commençais donc. Grimper la corde attachée au sommet du mat avec des poids était toujours aussi difficile. Mais avec le temps, je pourrais le faire plus facilement ! Ensuite, comme je n’avais plus Kain avec moi et que je me refusais de mettre des planches à clous sous mon nez, je fis le deuxième exercice simplement avec un poids important sur mon dos sans pause. Après les dix minutes, je pouvais dire que j’avais bien forcé mes muscles ! Et ensuite, je… Je me retrouvais sans rien faire… Kain ne m’avait montré que deux exercices que je pouvais reproduire par moi-même…

Il y avait peut-être une faille dans mon entrainement si ce dernier ne prenait que quinze minutes…

Ce n’est pas comme si je pouvais refaire les mêmes exercices durant toute la journée ! Ce n’était simplement pas sain ! Il faut de la diversité ! Mais pour l’instant, je devais me rendre à l’évidence : je venais de terminer mon entrainement… C’est un peu avec résignation que je rangeais mon matériel avant de m’occuper du navire. Mais pendant que je travaillais, je ne pouvais m’empêcher de chercher une solution. Je n’étais pas encore assez fort pour les autres exercices qui constituaient l’entrainement de Kain : j’ai regardé et je me suis dit que je préférais survivre encore un peu !

Il était encore tôt le matin, mais à une heure raisonnable pour voir les premières têtes endormis sortir de leurs songes. L’heure du petit-déjeuner était presque arrivée et Heziel avait accroché sa pancarte "accessible pour Kain pour un temps limité seulement". Une fois que nous étions tous à table avec un bon repas, il y avait cette bonne humeur qui régnait généralement dans l’équipage. Comment rester mare-à-boue avec un tel groupe ? Les rires étaient toujours de la partie lors des repas ! Mais une fois que la trêve Kaino-Hezielesque était terminée, le capitaine devait se retirer des cuisines volontairement s’il ne désirait pas se rendre à l’extérieur par la voie des airs. Alors que le reste de l’équipage semblait se diriger vers la sortie, je restais ici avec mon bol de céréales à peine entamé. Ce qui était plutôt rare : c’était mes préférés, elles contenaient beaucoup de sucre et de saveurs artificielles ! La seule chose qui manquait, c’était des guimauves et ce serait parfait ! Mais présentement, j’étais bien plus occupé à trouver une solution plutôt que de manger. Je tournais la cuillère dans mon bol, regardant les céréales qui parcouraient mon bol avec cette motion. Toujours dans ma tête, je pensais à voix haute pendant un instant.

- C'est difficile de s’entrainer quand on ne sait pas quoi faire…




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mar 5 Juil - 21:56





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Le petit déjeuner s'était déroulé sans encombre pour aujourd'hui. Il semblait que la pancarte d'interdiction de borgne et les quelques règles simples de présence en cuisine avaient un effet bénéfique... peut-être qu'avec le temps, Kain comprendrait tout seul et qu'il n'y aurait plus besoin de ces simagrées pour défendre les réserves de nourriture qu'ils parvenaient à s'octroyer ? Le Coffe secoua la tête, comme si il venait de sortir d'une rêverie. Il devait se rendre à l'évidence ! Ça n'arriverait sans doute jamais... idée qui le fit, pour une raison inconnue, tout de même sourire.

Les membres de l'équipage se retirèrent les uns après les autres, y compris le mastodonte qui avait malgré tout tenté d'expliquer de façon maladroite qu'en fait, ce n'était pas lui qui venait de manger, mais bien son jumeau... qui n'existait pas. Tentant de jouer les anguilles avec la finesse d'un pachyderme, le borgne avait rapidement été vaincu par une rhétorique simple qui consistait à dire que si il avait eu un jumeau, il aurait lui aussi été interdit de cuisine. Ce qui sembla ébranler ses convictions et le pousser à finalement quitter la pièce, désespéré de ne pas avoir eu de troisième service... néanmoins, le second des Dokugan qui s'affairait déjà à ranger et nettoyer ce qui pouvait l'être n'était pas seul dans sa pièce favorite.

Devant un bol de céréales à peine entamées, qui étaient pourtant son régal absolu, Pumori semblait pensif. Un peu embêté, à vrai dire. Il dévorait d'habitude ces cornflakes sucrées avec un appétit qui aurait pu égaler celui de Kain, quitte à ingérer trop de sucre parfois. Mais là, il semblait tout raplapla ! Cela inquiéta le plus vieux qui était habitué à voir le mousse rieur, insouciant, et surtout plein d'énergie. Finalement, la réponse à l'interrogation muette du maître-queux vint sous la forme d'une pensée soupirée tout haut. Ooooh... il cherchait comment s’entraîner. Maintenant qu'il le disait, il n'avait pas été dur pour le cuistot de l'équipage du borgne de remarquer une partie de la scène initiale impliquant Kain, ainsi que quelques séances. Le petit était tenace, c'était un fait. Et c'était nécessaire, maintenant. Un doux sourire tira les traits du pirate au chapeau de paille, ce dernier actuellement laissé accroché dans son dos, alors qu'il allait se placer à côté du zoan du panda roux.

- La question n'est peut-être pas de savoir quoi faire, mais comment...

Il se laissa aller sur sa chaise, prenant un petit moment de répit. Cela faisait depuis son réveil qu'il courait à droite à gauche pour s'assurer que tous les autres aient de quoi se régaler en sortant des bras de Morphée. Il souriait, les yeux plissés, comme si il y avait une suite à ses propos. Il n'en dit cependant rien pour le moment, puis s'accouda finalement à la table.

- Tu veux devenir plus fort, et c'est très bien. Mais être fort ne veux pas seulement dire avoir des muscles... la force se trouve dans beaucoup de choses, parfois même les plus bénignes.

Il observa son cadet en souriant. Pumori avait un bel avenir devant lui, à ce rythme... mais il était encore jeune. Ce qui n'avait rien d'un désavantage, mais pouvait entrainer certains ratés lorsqu'il s'agissait d'observer, de prendre du recul. En l'occurrence, comprendre que même se tenir droit pendant une durée étendue et sans bouger, pouvait être utile... c'était sans doute difficile à son âge. Le brun se souvenait lui même de ses entraînements auto infligés, avec Kain, suite à l'attaque sur Mormoilnoeud. Au départ, il n'avait qu'une idée très réduite de ce que "s’entraîner" pouvait bien vouloir dire...

- Je suis sûr qu'il y a des éléments qu'on peut travailler. Qu'est-ce que tu en dis ?



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mer 6 Juil - 1:57






Après l’esprit du muscle…


S’entrainer sans s’entrainer ?



Pendant une seconde, j’ai cru devenir fou. Alors que je regardais mes céréales qui tournaient continuellement, j’entendis une voix. Est-ce que mes céréales me parlaient à présent ? C’est pour ça qu’il faut les manger rapidement normalement ! Sinon, elles développent leur propre conscience ! Mais ses céréales avaient la même voix qu’Heziel… Coïncidence ? Ou bien il se trouvait tout près de moi, en ce moment même ? Je levais les yeux pendant une seconde, confirmant que j’étais encore sain d’esprit et que c’était bel et bien le cuisinier qui m’avait adressé la parole. Mais que voulait-il dire par "ce n’est de savoir quoi faire, mais comment" ? Ça voulait dire la même chose, non ? Si on ne sait pas quoi faire, on ne sait pas comment ! Et si on ne sait pas comment s’entrainer, on ne sait pas quoi faire !

Ça ne voulait rien dire comme phrase ! Je ne comprenais pas !

Peut-être que c’était une sorte de perle de sagesse ? Comme l’esprit du muscle que Kain m’avait expliqué ? Peut-être qu’il y avait quelque chose de bien plus profond que de simples paroles. J’attendais presque impatiemment la suite de la discussion. Mon bol de céréales était relayé aux oubliettes pour l’instant, alors que je déposais ma cuillère. Mais Heziel était également un maître du suspense ! Bien vite, il changea de sujet. Mais pour rester dans son personnage de maître mystérieux, il me dit encore des choses que je ne comprenais pas tout à fait. On peut trouver la force dans des choses les plus banales ? Je comprenais la partie de son discours qui disait que la force, ce n’était pas uniquement physique. L’une de mes plus grandes forces n’était pas mes muscles, mais bien la façon que je réagissais aux différentes situations. Sans parler de nos expériences de combats qui pouvaient nous permettre de trouver de nouvelles solutions. Mais je ne comprenais pas comment ses paroles réglaient mon problème d’entrainement… Je penchais la tête légèrement sur le côté et avec des interrogations pleines la tête.

Les seules choses que j’avais présentement, c’était de la motivation, de la curiosité et beaucoup de temps devant moi pour apprendre. Et c’était exactement ce qu’Heziel me proposait ! Enfin, je crois ! Je me demandais ce qu’il pouvait bien penser du concept d’entrainement. Pour Kain, l’entrainement c’était pour permettre d’agir selon notre volonté. Que ce ne soit pour protéger un ami, pour surmonter une épreuve, rien n’était impossible lorsqu’on donnait son 1110% ! Bien que je ne sais pas si c’était une erreur de calcul du capikain ou s’il désirait vraiment démontrer l’importance de tout donner. Mais pour Heziel, est-ce que c’était similaire ? Son approche me semblait pourtant si différente de celle de Kain… Alors que nous n’avions pas encore commencé !

- Bien sûr que je veux ! Mais on va faire quoi exactement ? Je suis tout oreilles ouvertes, mais je n’ai pas la moindre idée de ce que je peux comprendre sur la force des choses anodines…




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Jeu 7 Juil - 20:07





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Le cuisinier sourit face à l'interrogation du jeune mousse. Pour sûr, il n'allait pas être facile pour lui de trouver en quoi les choses les plus banales pouvaient l'aider à se surpasser... mais bon, ça c'était le rôle de Heziel après tout ! Même si beaucoup sur le navire pouvaient penser que son entrainement était essentiellement musculaire, il n'en était rien. Il n'avait pas atteint son niveau actuel en se contentant de soulever des poids ! Là où Kain se battait d'instinct, Heziel avait développé une technique acérée qu'il comptait bien continuer de travailler. Son credo était qu'il y avait toujours moyen d'améliorer quelque chose... et à quoi bon travailler des éléments complexes sans avoir les bases ? Car en combat, être agile, rapide, ou même fort était loin de faire tout... et il ne parlait pas forcément de l'intellect en pensant cela.

- Certains gestes anodins, parfois même ridicules, peuvent t'amener à augmenter tes capacités.

Il fit signe au mousse de le suivre après s'être saisit d'un large livre de cuisine très lourd qu'il comptait feuilleter au passage, puis emprunta l'escalier qui permettait de remonter de la cuisine au pont. Il était temps de passer à la pratique... et le second avait déjà une petite idée de comment commencer l'entrainement. Il avait trouvé un exercice simple que le mousse pourrait effectuer seul. Se munissant d'un filet, il l'attacha au mat, puis le relia à l'étage supérieur du navire où se trouvait le gouvernail. Tout en effectuant sa besogne, il continua d'expliquer à Pumori ce qu'il avait commencé à dire plus tôt.

- Il est dit que dans certaines écoles martiales, le simple fait de frapper de façon répétée du plat de la main dans un bol d'eau, ou de reproduire un coup de poing devant une bougie, peut permettre de développer un niveau de physique supérieur à celui que l'on possède. Bien sûr, c'est fastidieux ! Mais celui qui tapait dans un bol d'eau ou pratiquait ses coups dans le vent finit par fracasser de la pierre...

Une fois sa préparation terminée, il monta au niveau de la barre avec le zoan du panda roux. L'exercice allait être simple... si simple d'apparence qu'il lui paraîtrait presque comme une mauvaise farce, aux premiers abords. Mais le brun avait de la suite dans les idées et il était sûr que son petit exercice allait porter ses fruits, et de façon très pertinente...

- Monte sur la rambarde. Tiens en équilibre. Tu peux utiliser tes bras si tu veux, mais le but est de les laisser le long de ton corps autant que possible. Et ne pose pas de questions ! Pas encore, du moins.

Cela avait l'air bien simple, en effet... tenir en équilibre sur la rambarde menant vers l'intérieur du pont ! En plus, le filet avait été tendu pour lui éviter de se faire mal en perdant l'équilibre. En comptant en plus la naturelle adresse du p'tit rouge, ça semblait risible de prime abord. Néanmoins, le cuistancier avait un plan en tête. Il s'installa non loin, feuilletant son livre silencieusement, ignorant d'avance les potentiels regards étranges du mousse. Ce dernier allait sans doute finir par se demander ce qui se passait, puis se ramollir. Mais à son insu, l'effort dans tout son corps et sa perte d'attention allaient lui coûter cher... lorsque le chapeau de paille lui faucherait soudainement une jambe ! Très vite, le jeune homme comprendrait : être maître de son corps passait par de nombreuses étapes... même celles aussi banales que pouvoir tenir debout.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Jeu 7 Juil - 22:07






Après l’esprit du muscle…


Comme une mauvaise balance



J’étais maintenant bien plus intrigué par la proposition d’Heziel. Comment est-ce que des gestes simples pouvaient être bénéfiques pour un entrainement ? C’était plus simple de comprendre la définition d’entrainement venant du capitaine… Mais je commençais à bien connaître notre cuisinier : j’avais confiance que ce qu’il allait me montrer en vaut la chandelle ! Mais pour l’instant, j’avoue que j’étais légèrement perdu dans ses propos. Ou plutôt dans l’efficacité de ce qu’il me proposait. Pourtant, bien que Kain s’entraine toujours, Heziel pouvait rivaliser avec le capitaine sans pour autant mettre autant d’attention sur son développement physique.

J’étais beaucoup trop curieux à présent pour refuser de participer !

Alors qu’Heziel me fit signe de le suivre, je pris mon bol avant d’engloutir tout ce qu’il contenait. Je pris le pas derrière mon futur mentor alors que j’essuyais mon visage sur mon épaule. Pas le temps de prendre du retard et j’aurais besoin de toutes mes forces ! Je regardais donc la scène qui s’offrait à moi, alors qu’un grand filet était installé. Ah non, pas encore une chute ! J’ai déjà vécu ça avec l’entrainement de Kain ! Bien que la dernière fois, c’était attaché à mes pieds… Oh, c’était peut-être pour ma sécurité ? Un test d’équilibre peut-être ? Ce serait facile alors ! Je pouvais grimper rapidement sur n’importe quel arbre en tant que Zoan, alors j’avais pris un ou deux trucs en ce qui concerne courir sur des branches d’arbre, même sous forme humaine !

Pendant qu’il préparait l’exercice, Heziel me raconta l’efficacité d’un entrainement qui semblait sans grand intérêt. Je ne connaissais pas vraiment d’écoles martiales, seulement des histoires de moines qui pratiquaient leur art en toute quiétude. Et tout le monde connait l’efficacité des moines au combat ! Après tout, qui étais-je pour questionne la logique derrière le droit de moines de frapper des bols d’eau ou bien d’éteindre des bougies grâce au vent ? Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander qui était le premier moine qui s’était assis avec ses confrères pour leur annoncer ce changement d’entrainement ! Dans tous les cas, s’il avait eu des drôles de regards, les résultats parlaient d’eux même !

- Frapper de l’eau ou éteindre du feu pour casser de la pierre… C’est ironique quand même, non ?

L’exercice était… simple en fait. Garder l’équilibre sur la rambarde sans utiliser mes bras. C’était peut-être moins facile sans les bras, que l’on utilise comme balancier, mais ce n’était pas quelque chose que je considérais comme très difficile pour autant ! J’allais me retourner pour protester, mais c’était peine perdue : il m’avait déjoué ! En tournant ses yeux vers son livre, je ne pouvais plus l’interroger du regard ! Je commençais donc par sauter sur la rambarde, regardant la distance entre celle-ci et le filet de sécurité. Ce n’était pas très haut et puis, pour être honnête, je ne pensais pas en avoir besoin ! Je pouvais bien avec les deux bras attachés dans le dos que je réussirais ! Je commençais donc cet exercice..?

Je tentais de rester concentré. Une minute… Deux minutes… Je lançais un coup d’œil Heziel, toujours occupé à lire son livre de recettes. Je me demandais ce qu’il lisait. Trois minutes… Quatre minutes… C’était probablement plus intéressant que de rester debout comme un pic ! Cinq minutes… Six minutes… Moi qui étais monté sur la rambarde pleine d’énergie, j’étais maintenant beaucoup plus distrait. J’ai arrêté de compter après un moment. C’était ennuyant, je ne pouvais pas m’empêcher de bailler un peu, toujours incertain sur cette méthode… Puis, sans le moindre avertissement, Heziel me donna coupa l’herbe sous le pied ! Je me retrouvais en déséquilibre et, dans un effort désespéré pour ne pas tomber, je tendais les bras pour agripper Heziel devant moi.

C’était plutôt un réflexe que par esprit de vengeance. Cependant, alors que j’agrippais bien quelque chose, ce n’était pas des vêtements ou une main accueillante, mais quelque chose de bien plus solide ou lourd. Si on m’avait jadis dit que l’on pouvait se plonger dans un bon livre, je ne pensais jamais faire un plongeon avec un livre aussi lourd ! Serrer contre moi, je me réceptionnais dans le filet avec le livre de recettes dans les bras. Je… Je pense que je viens de manquer d’équilibre… Alors qu’un petit excès de colère, causé par le fait de m’être fait berner, ainsi que la confusion me fit lever un peu le ton, alors que je bougeais dans tous les sens dans le filet.

- Mais… ce n’était pas juste ! Je ne pensais pas qu’on m’attaquer comme ça ! J’arrivais très bien à me tenir en équilibre avant de…

… Avant de m’être laissé distraire par la monotonie de l’exercice… C’est mon manque d’attention qui était à blâmer en fait… Je devais toujours être concentré, même sur les choses les plus ennuyantes ? Non… Peu importe l’exercice, si on n’est pas concentré, on ne pouvait pas s’améliorer ? Je me retrouvais bien plus calme tout d’un coup, probablement encore plus confus par l’entrainement que me proposait Heziel… Alors que je me remettais debout et que je rejoignais de nouveau Heziel, je lui tendais son livre avant de chercher des débuts de réponse.

- Je dois rester plus attentif, c’est ça ?




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mer 13 Juil - 21:23





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Tout sourire, le cuisinier observait son cadet se débattre avec hargne dans les filets qu'il avait placés là, prêts à recevoir une chute planifiée depuis le début. Surpris et agacé, ce qui constituait en soit des réactions normales, le jeune mousse pointait avec colère le fait qu'on ne l'avait pas prévenu que ça allait se produire ainsi. Heziel garda les yeux plissés, ne semblant pas le moins du monde être gêné par énervement du zoan. Ce dernier, graduellement, se calma de lui même à la plus grande joie du cuistancier marin : seul, il venait de saisir une partie de la leçon après avoir pris quelques secondes pour réfléchir. Aussi, une fois son livre de nouveau en sa possession, le second de l'équipage alla se placer contre une rambarde et observa le large, cette fois-ci plus pensif qu'enjoué.

- Toujours. Les circonstances n'attendront pas ton accord pour te faire perdre l'équilibre ! Entre autres choses, d'ailleurs.

Sur ces mots, il déboutonna le haut de sa chemise et écarta le pan supérieur droit, dévoilant son épaule. Là, claire et visible, la cicatrice que lui avait infligée Arnold marquait sa peau d'un relief à la couleur plus claire. Sur un moment de surprise dû à son propre manque de discernement, le chef-cuisinier avait été poinçonné comme un sac de viande, planté contre un mur. Sans les interventions successives de Kain et de Kraehe, il n'aurait sans doute pas été là en ce jour, à enseigner quelques astuces au plus jeune. Il prit un air un peu plus sérieux tout en cachant sa balafre, bien que toujours décontracté, avant de poursuivre.

- Je ne parle pas seulement de tes ennemis. De nombreuses choses peuvent venir perturber un combat, donnant faveur à l'un des protagonistes. Au delà du fait de garder ton attention à son paroxysme, tu dois être suffisamment entraîné pour rester en bonne posture lorsque le destin te joue des tours...

Sur ces mots, il lui tendit le livre. Lourd et imposant, il allait s'avérer être un atout de poids. De quoi développer la discipline et la rigueur du jeune homme tout en faisant résonance à son entrainement précédent avec le capitaine de l'équipage. Si Pumori parvenait à un résultat satisfaisant sur cet exercice, alors Heziel pourrait passer à quelque chose de plus... tonique.

- Tiens ce livre devant toi, et tiens toi en équilibre. Je vais tenter de saper tes appuis. Que j'y parvienne ou non, tu devras développer un jeu de jambe suffisant pour maintenir ton équilibre. Si tu tombes, remonte et recommence. Je te dirai quand on arrête pour passer à autre chose, d'accord ?

Cela sonnait comme simple, mais risquait fort d'être plein de surprises : effectivement, plusieurs choses venaient de changer. Dans un premier temps, le livre que le mousse devait porter allait servir de remplacement pour un éventuel adversaire avec lequel il en viendrait aux mains. Si il ne parvenait pas à mobiliser les ressources de son corps et à se discipliner physiquement comme mentalement, alors le poids du livre l'emporterait au moindre mouvement trop brusque. Mouvement qui risquait fortement d'être provoqué par un rythme accru du cuisinier, qui comptait bien voir Pumori s'améliorer et faire sortir son potentiel le plus vite possible. Si Kain avait enseigné l'esprit du muscle et la force du cœur au garçon, Heziel n'allait pas lui dispenser le même enseignement. Pour sa part, il voulait lui inculquer la technicité et la force de l'esprit, deux choses qui lui avaient permis de devenir un combattant respectable par la seule force de ses poings.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Ven 15 Juil - 22:29






Après l’esprit du muscle…


On se souvient toujours de la chute !



Heziel semblait confirmer ce que je pensais. Toujours être aux aguets et toujours être prêt à affronter l’inconnu ! Aussi bien la situation que l’individu ! Et si je comprenais bien, il voulait aussi me dire autre chose. Malgré la meilleure des préparations, nous étions toujours en proie à des incidents… Alors qu’il déboutonnait un peu sa chemise, je pensais qu’il me montrerait la blessure qu’il avait subie contre le logia de grenat. Bien que je n’étais pas exactement présent pendant la bataille à LogueTown, j’en avais compris les enjeux et des conséquences… Surtout après la rencontre avec Nakata ! La blessure n’avait pas encore eu le temps de cicatriser et c’était partiellement rouvert ! Pourtant, ce n’était pas cette marque qu’il me montra, mais bien une autre ! Il en avait combien, des cicatrices ? Tout bon pirate avait une blessure, quelque part. Après tout, c’était une marque de vécu et la preuve que l’on avait survécu à quelque chose de plus fort que nous !

C’était aussi la preuve que quelque chose d’imprévu était arrivé… Qu’un manque de préparation, d’attention ou simplement de chance avait laissé sa marque pour toujours. Je me demandais ce qui avait bien causé celle-ci… Un peu distraitement, je passais ma langue là où se serait trouvée ma dent manquante. J’étais chanceux dans la matière, un bête accident qui aurait pu être bien pire ! Un peu plus bas, ma mâchoire serait peut-être fendue… Un peu plus haut et Kain ne serait peut-être pas le seul borgne de l’équipage ! Non, je n’avais pas trop à me plaindre ! Le seul malheur était que la seule dent que j’avais perdue de cette façon était la première dent qui avait atteint la maturité !

- Je connais un peu… C’est facile de faire un faux pas quand on ne fait pas attention… Et c’est pour cette raison que, normalement, c’est moi qui joue de vilains tours aux autres ! Mais on est jamais à l’abri d…

Bien que ce n’était pas encore dans le but d’être violent, Heziel me relança son livre qui, soyons honnête, pesait bien son poids !

- Ompff… à l’abri de mauvaises surprises.

Je devais maintenant continuer l’exercice, mais avec un défi supplémentaire : je savais maintenant que le cuisinier allait tout faire pour me déséquilibrer, mais je devais tenir le livre doit devant moi ! Et ce n’était pas vraiment quelque chose de simple. Se tenir en place avec les bras sur le côté était une chose, mais tenir un tel poids devant soi en était une autre ! Le point d’équilibre était bien plus difficile à atteindre et à conserver ! Je reprenais donc place sur la rambarde, incertain de mes chances de succès. J’avais beaucoup de difficulté à conserver un équilibre ! Je veux bien vous voir transporter votre poids et tenter de rester en équilibre dans de telles circonstances !

Ainsi, je commençais donc cet exercice avec brio ! Si brio veut dire "tomber à répétition", alors j’ai souvent utilisé de brio ! Bien souvent, quand je voyais le coup venir, le poids du livre me fait pencher vers l’avant et j’étais incapable de rester debout. Si je me concentrais trop sur le poids du livre, c’était les assauts du cuisinier qui me fait tomber dans le filet protecteur ! On pourrait croire qu’avec mon fruit du démon, l’équilibre était un de mes points forts. En fait, c’est tout le contraire… En forme de zoan, mon centre de gravité n’était pas vers le haut, mais plutôt vers le bas ! Du coup, c’était de réapprendre complètement ce que je connaissais tout en étant attaqué ! Cependant, l’exercice d’Heziel jouait beaucoup sur un principe élémentaire qui a toujours poussé les humains à se surpasser :

À force de tomber, on en a marre et on fait notre possible pour rester sur nos pieds !

Coincé dans ce moment entre la colère, la détermination et encore plus de colère, c’est à ce moment que je réussit à retomber sur mes deux pieds ! Mon attention était rivée sur Heziel et, une fois que je voyais le coup venir, je repositionnais mon centre en utilisant le livre pour accélérer ou ralentir mes mouvements. Incapable de savoir si c’était un coup de chance moi-même, je ne fus pas étonné quand cet exercice continua encore un peu. Mais cette fois, terminer les chutes ! Je ne serais plus une farce !

- Ha ha ! Ce n’est pas si compliqué en fait ! Il faut simplement tout oublier ce que je connais et apprendre depuis le début ! Ce serait plus facile si j’étais sous ma forme zoan par contre…




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Dim 24 Juil - 19:13





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Avec satisfaction, le brun observa la leçon s'incruster avec une certaine aisance dans l'esprit du mousse : comme dans tout apprentissage, il eut bien sûr des ratés assez visibles pour commencer. Les chutes s'enchaînaient et le filet tendu au mat principal semblait prendre toute son importance. Mais ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, et en l'occurrence, Pumori allait très rapidement apprendre à développer un jeu de jambe exceptionnel ! Alors que le temps passait, le livre lourd devant commencer à peser sur les bras à première vue menus du jeune zoan, les coups de Heziel commencèrent à perdre en efficacité : s'adaptant au rythme imposé par le cuisinier, son cadet commençait à prendre le coup bien en main. Ses pieds se reposaient sur la rambarde avec une facilité croissante, jusqu'à ce qu'il soit même capable de sautiller tout en tenant l'énorme livre de recettes ! Un sourire se dessinait sur le visage du Coffe, qui s'élargissait au fur et à mesure des réussites du garçon. Sa méthode faisait effet et il ne pouvait qu'en être satisfait.

- Il est certain que tes pouvoirs de fruit du démon liés à ton aisance naturelle et ton instinct très développé seraient un plus pour ce genre d'exercice. Cela étant, et de mon analyse jusqu'à maintenant... sur cet océan, il vaut mieux que l'on garde nos ressources cachées jusqu'au dernier moment. D'où le fait de savoir en faire un maximum sans avoir recours à ton fruit !

L'exercice dura encore un petit moment avant que finalement, le second de l'équipage ne sonne la fin du match. Il était temps de passer à autre chose d'un peu plus interactif, une activité qui allait mettre à l'épreuve l'équilibre du mousse d'une autre façon... ainsi que sa capacité à mixer instinct et technique de façon savante pour obtenir un résultat du plus haut degré. Ce que le cuistancier au chapeau de paille attendait sur ce coup, c'était que le jeune zoan parvienne tout simplement à la prendre de court pour réussir. Ce qui n'allait pas être une chose évidente : entre ses capacités physiques et techniques, le brun originaire de Mormoilnoeud était une arme aiguisée de bouts en bouts. Si il venait d'apprendre au jeune forban qu'il fallait rester sur ses gardes, cela impliquait qu'il était lui même assurément attentif... en d'autres termes, ce qu'il allait proposer au jeune homme s'avérait intéressant et enrichissant pour ce dernier, qui allait pouvoir utiliser sa forme animale à son bon gré pour parvenir à ses fins. C'est ainsi que le pirate au chapeau se retrouva sur le pont, faisant tournoyer un jeu de clé autour de son index. Il s'agissait en réalité de celles qu'il utilisait pour accéder à la salle des provisions. Une mesure précaire pour contrer l'appétit sans fin du borgne, mais qui avait su faire ses preuves malgré tout...

- Pour le prochain exercice... prend moi ce trousseau de clé des mains. Tu peux utiliser ta forme de Zoan si tu le souhaites.

Il ne précisait pas comment utiliser son aptitude exceptionnelle au plus jeune : après tout, c'était à lui d'apprendre par l'expérience qu'il fallait savoir doser ses capacités pour créer le style le plus adéquat pour lui. Il le savait déjà efficace quant à ses changements de forme et risquait donc de ne pas facilement se faire avoir avec ce genre de tour de passe passe : néanmoins, il était confiant quant au fait que le panda roux saurait le surprendre. Dans un premier temps, cela risquait fort d'entraîner Pumori à utiliser son équilibre précédemment travaillé en situation réelle de déplacement, ce qui était très différent de se tenir debout sur une rambarde. Dans un second temps, le maître-coq verrait bien... mais il avait de la suite dans les idées. Après tout, le but final était que le Fulgen soit un adversaire aguerri et un combattant accompli, aussi bien mentalement que physiquement.


_________________






Dernière édition par Heziel Coffe le Mar 26 Juil - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mar 26 Juil - 22:25






Après l’esprit du muscle…


La clé du succès



Ce que me disait Heziel n’était pas faux: en combat, moins nos adversaires en connaissaient, plus aisément nous pouvions les surprendre ! Après tout, j’avais dissimulé l’existence de mon fruit à bien des reprises. Bien que la marine ait probablement une fiche quelque part sur moi… C’était possible après tous ! Ils avaient tenté de m’attraper quand j’étais sur Mirror Ball à quelques reprises, j’avais participé à l’arrestation de quelques hors-la-loi et j’avais également combattu un capitaine de la marine ! Et ça, c’était les choses les plus marquantes dont je me souviens en ce moment ! Mais sinon, j’ai toujours été plus discret à propos de mes pouvoirs auparavant. Bien que ma motivation était surtout portée par mon environnement.

C’est peureux les adultes, toujours peurs des utilisateurs de fruits du démon… Depuis que j’étais avec l’équipage, je n’avais plus aucune restriction pour l’utiliser. Personne ici ne me jugeait et c’était quelque chose de très libérateur. Mais j’avais conscience que l’effet de surprise pouvait me sauver d’une mauvaise situation. Si on s’imagine que je suis un enfant sans protection, c’est bien plus simple de leur donner un bon coup de pied entre les deux yeux ! Ou entre les deux oreilles. C’est pareil : ça va leur faire mal dans les deux cas !

Pour le prochain exercice, les choses allaient se corser. Cette fois, je n’avais aucune restriction. Pas de livres dans les bras, pas de limite sur l’utilisation de mes pouvoirs ! Par contre, ce serait loin d’être simple. Pour attendre mon but, et récupérer le trousseau de clés tant convoité, je devais le prendre des mains d’Heziel ! Il semblait nonchalant, mais je me doutais bien que c’était pour diminuer mon attention. Et en plus, il venait de m’expliquer pourquoi ce ne serait pas simple : il connaissait mes stratégies de transformations ! Je ne pourrais pas le surprendre de cette façon…

Je devrais donc trouver quelque chose pour le surprendre !

J’étais maintenant en position, prêt à attraper ce trousseau de clés. Je devais y aller en douceur et ne pas laisser paraitre que j’avais réellement un plan ! Tout d’abord, je commençais par faire des sauts et plongeons sous diverses formes. Animale, hybride, humain. Les trois formes que je maîtrisais à ce jour. Bien sûr, je n’échangeais pas de forme de façon logique ou cyclique : je pouvais bien rester pendant une minute sous la même forme que de changer sans arrêt pendant les quinze prochaines secondes ! Grimpant sur les murs, glissant sur le pont ou chargeant sur Heziel de façon directe, j’observais ses mouvements tout en conservant une démarche aussi chaotique. Mais le plus important était de lier des mouvements précis à la forme que je possédais. Par ça, je voulais dire que j’associais délibérément certaines de mes actions afin d’habituer Heziel à certaines ripostes. Si je tente toujours un uppercut sous ma forme humaine pour tenter de sauter et de prendre les clés, inconsciemment Heziel se préparerait toujours à ce que je répète les mêmes attaques.

Ce qui me permettrait d’apprendre ses réactions et de trouver comment il agirait pour protéger les clés ! Ce petit manège continua pendant encore quelques minutes. Sous ma forme animale, je tentais toujours de grimper sur Heziel afin d’obtenir les clés. En tant qu’humain, je tentais normalement les affrontements directs et de sauter pour obtenir les clés. Sous ma forme hybride, je me propulsais dans les airs pour tenter de charger sur la main du cuisinier. Mais lors de mon attaque décisive, je semblais recommencer mon manège une fois de plus. Pourtant, je me préparais pour le coup final ! Je courrais directement contre Heziel, sous ma forme humaine, prêt à me saisir de la victoire. Alors que le second levait le bras pour éloigner l’objet tant convoité de ma portée. Mais alors que mes jambes ne bougeaient plus, j’étais déjà propulsé dans le ciel et je tendais les bras. Comment avais-je fait ? Mais avec le Tēru haru bien entendu !

Mais j’étais encore sous ma forme humaine ! Mon contrôle sur mon fruit du démon avait évolué et si mon corps physique était celui du jeune mousse humain, dans mon dos était dissimulé une queue de panda roux ! Et c’était là que ma stratégie devait fonctionner ! Il était habitué à ce que je ne lance pas mon offensive de cette façon avec ma forme humaine ! Bien sûr, il était plus rapide que moi, mais si je réussissais… Ce serait magnifique !




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mar 2 Aoû - 20:57





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Avec une grande concentration, le p'tit rouge s'était rapidement pris au jeu. Force était d'admettre pour Heziel qu'il ne s'attendait pas réellement à une telle application dès le départ : après tout, le jeune homme était animé par une fougue caractéristique de son âge, ce qui l'amenait parfois à prendre des décisions inconsidérées, ou plus généralement aller trop vite en besogne. Peut-être que l'entrainement précédent lui avait donné un avant goût suffisant pour qu'il prenne ses précautions ? Ou peut-être que tout simplement, il avait développé depuis leur rencontre une meilleure discipline. Les deux se valaient aux yeux du cuisinier : satisfaisant, pour le moins ! En effet, là où il était plutôt préparé à voir le garçon subir quelques déboires retentissants, du fait de cette énergie débordante qui l'amenait parfois au faux pas, il fut rapidement plongé dans son propre exercice... sauf qu'il semblait sur la défensive ! Le jeune zoan faisait un usage accompli de son fruit, alternant en cassant à chaque fois le rythme. Le cuistot étant sur ses gardes de tous les instants, cela ne parvenait néanmoins pas à lui arracher les clés.

Malgré tout, quelque chose clochait dans tout ceci... étant lui même un pugiliste duquel on devait se méfier, le brun constata que malgré des transformations impromptues, une certaine monotonie se faisait ressentir. Dans ses propres gestes, notamment. Si lui faisait toujours des gestes similaires, cela signifiait que son assaillant aussi... se pouvait-il que... ses yeux s'écarquillèrent très doucement alors que cette danse folle poursuivait son cours. Le gamin était en train de le conditionner, lentement mais sûrement ! Ça alors. Il était relativement épaté. C'était pourtant une chose que lui même était habitué à faire durant les combats assez longs pour le lui permettre... surtout depuis qu'un manque d'analyse avait failli lui coûter sa peau. Cela ne lui disait pas ce que le mousse comptait faire, loin de là. Mais ça lui montrait deux choses : il ne devait réellement en aucun cas se relâcher, dans un premier temps. Dans un second temps, Pumori était doué. L'espace d'un instant, il aurait pu se demander qui apprécierait le plus cet entrainement d'ici la fin, tant le panda roux le surprenait.

Le manège continua. Néanmoins, avec précaution et subtilité, tout comme il avait effectué le mouvement face à Lim Focker (aaah... Lim !), il plaça sa main dans la sacoche qui saillait toujours à son côté. D'un geste expert, profitant des moments où le Zoan se concentrait sur les clés tant désirées, il ouvrit l'un des poivriers et en plaça une dose conséquente dans la paume de sa main libre. La contre attaque piquante était parée... car après tout, si il se contentait de se défendre sans riposter, l'exercice allait bien vite évoluer ! Finalement, le moment tant attendu mais toujours inconnu vint lorsque le jeune Dokugan brisa le rythme encore une fois, mais cette fois dans un geste incongru : le voilà qui se propulsait sans l'usage de ses jambes ou de ses bras... non, c'était bien grâce à la queue de sa forme animale qu'il volait là ! Il se rapprocha dangereusement du trousseau, ayant pris de cours le cuistot... ce dernier n'eut d'autre choix que de réagir promptement. Très promptement ! Dans un geste sans violence, il étendit son bras afin de bloquer la tête de son cadet dont le bras tendu titillait presque l'objet de sa convoitise... sauf que sa main était pleine de poivre ! Pour sûr, il n'allait peut-être pas aimer cette attention, mais mieux valait du poivre que quelque chose de vraiment dangereux...

Une fois cela fait, il fit un petit bond en arrière, laissant le Fulgen se remettre de sa mésaventure. Il devait admettre que la réussite du plus jeune n'avait ici tenu qu'à un fil... ce qui, en soit, était déjà un très bon point. Après tout, le but premier était de lui apprendre à faire un usage intelligent de ses capacités, et en ce sens, il avait réussi : si le Coffe n'avait pas été plus rapide que lui et assez expérimenté pour dénoter son entourloupe, nulle doute qu'il aurait eu les deux mains vides suite à ce tour de passe passe.

- Fiou, c'était moins une ! Dis donc, tu aurais presque pu me les prendre, ces clés... je suis impressionné, je dois l'admettre.

Sur ces mots, il fit tournoyer les dites clés autour de son index, observant Pumori avec un sourire. Après tout, l'entrainement n'était pas terminé ! Mais maintenant que le jeune homme allait faire attention aux ripostes possibles, le potentiel de développement offert par ce petit jeu d'apparence simple serait à son maximum.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Jeu 4 Aoû - 21:33






Après l’esprit du muscle…


Le poivre, c’est du sel qui pique !



Pendant un instant, j’ai cru que j’avais réussi. Peut-être que l’effet de surprise était suffisant pour tromper la vigilance et les réflexes d’Heziel. Bien que dans un véritable combat, une situation d’entrainement ne serait jamais possible. Peut-être qu’il me laissait une chance ? Non, ce n’était pas le genre du second des dokugans de laisser des chances. Il me l’avait prouvé plus tôt ! Et c’est à ce moment que je ressentis la main de ce dernier me barrer la route. Je n’étais toujours pas assez rapide pour le prendre de revers. Mais ce n’était pas tout : je sentais bien que quelque chose clochait ! Et pas qu’au sens littéraire !

L’odeur de trois différents poivres s’engouffra dans mes narines ! Je ne l’avais pas vue prendre de telles précautions ! J’étais bien plus occupé à me concentrer de mes propres mouvements que de ceux d’Heziel ! Encore une fois, je n’avais pas été assez vigilant… Mais c’était une amélioration, pas vrai ? Et puis, j’étais en train de payer durement mon manque d’attention. Bien rapidement, les premiers éternuements se firent entendre. Atcha… Atchoum ! Je ne pouvais m’empêcher de fermer les yeux alors que je sentais les effets complètement dévastateurs sur mon pauvre nez. Et pourtant, il y avait quelque chose qui clochait…

J’avais peut-être perdu le contrôle pour un instant. Comme j’avais beaucoup utilisé mon pouvoir de transformation, les éternuements répétitifs me firent changer de forme à chaque fois ! Une fois sous ma forme animale, j’étais propulsé par la force de ma propre réaction contre le poivre. Je sentais mon corps qui changeait souvent de forme, passant de la forme la plus basique vers celles plus complexes. À un moment, j’ai même pris une forme que j’ignorais possible. Bien plus imposante, bien plus… grasse ? Ceci ne dura qu’une fraction de seconde… Mais après quelques éternuements plus tard, différentes formes étranges semblaient également émergées. Je ne comprenais pas grand-chose de ce qui se passait, mais la série d’éternuement semblait se terminer. Peut-être que cette scène avait pris une minute au grand maximum..? Mais une fois que j’avais une pause des transformations multiples, je couvris mon nez avec mes deux mains. Plus d’éternuements cette fois-ci !

Par contre, plusieurs questions se soulevaient… Je n’ai pas rêvé avec les différentes formes de zoan ! Comment j’avais fait ? Je tentais de me concentrer, mais j’étais incapable d’adopter ses formes. Ah, c’est énervant ! Ça éveillait cependant aussi ma curiosité… Pour le moment, je devais me concentrer sur l’entrainement, ce n’était pas terminé ! Et je n’allais pas m’annoncer vaincu pour si peu !

- Mais ce n’était pas assez ! Et comme je ne t’ai pas vu prendre le poivre, c’est parce que je n’étais pas assez concentré. Mais je trouverais un moyen d’obtenir les clés !

Et c’était reparti pour un tour ! J’avais une nouvelle idée pour attraper le trousseau ! Ah, Kain serait jaloux s’il pouvait me voir avec les clés de la réserve dans mes mains ! Mais cette fois, je devais faire attention au poivre d’Heziel ! Je conservais parfois mes distances, observant les mouvements qu’il effectuait. Je conservais une stratégie similaire à la précédente, mais je l’améliorais un peu. Bien que j’aie vécu quelques échanges bien poivrés, je protégeais mon nez plus efficacement. Et une fois, alors que je sautais pour éviter le nuage noir, gris et blanc, je savais qu’il y avait une ouverture.

Sous ma forme hybride, je gobais un bonbon. Le sucre commençait déjà à faire son effet. Je tapais sur le sol à répétition avec mon pied. Et à ce moment, je me déplaçais à grande vitesse. Mais mon manque d’expérience avec cette technique me fit rater mon action… J’ai visé trop haut dans mon déplacement et je me retrouvais tête première sur le grand mat… Aplati contre ce dernier, je glissais pendant quelques secondes avant de me retrouver par terre. J’étais un peu sonné, je voyais des étoiles ! Et comme nous étions de jour, ce n’était pas bon signe lorsque l’on regarde le ciel !

- Je… Je peux prendre une pause de cinq minutes ?




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Jeu 11 Aoû - 19:05





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Les mots du mousse emplirent le pirate de fierté. Devant l'adversité, il ne reculait pas d'un poil. Le jeune homme avait même déjà décelé son erreur et semblait d'attaque pour un second round. Le cuisinier n'en espérait pas moins, à vrai dire : il avait de bons espoirs concernant ce gosse. Malgré sa jeunesse et son manque d'expérience, le petit rouge était doté de talents indéniables et surtout, il avait bon cœur. Le cœur certes encore un peu naif d'une personne de son âge, mais il était bon. Heziel tenait à ce que ça reste ainsi. L'entrainer était également pour lui une façon de se rapprocher de Pumori, de le prendre sous son aile. Il y tenait. Il y tenait, car il savait pertinemment qu'il se blâmerait au moindre malheur arrivant au cadet des Dokugans : depuis longtemps déjà, le pirate au chapeau de paille plaçait la sécurité de ses nakama en haut de la liste de ses priorités. Pour le zoan du panda roux, c'était encore plus marqué : il s'inquiétait constamment de lui durant leurs aventures. Il avait encore tant de choses devant lui... hors de question qu'il lui arriva le moindre malheur !

L'entrainement reprit donc de plus belle, le jeune homme se protégeant désormais des contre attaques poivrées avec efficacité et panache. C'était bien, il s'adaptait et réduisait les failles dans sa propre offensive ! Un élément important dans cette partie de l'entrainement. Montrer que si l'instinct était et serait toujours une grande partie de son style, d'autant plus qu'il utilisait un fruit lui permettant d'adopter les traits d'un animal, ça ne faisait pas tout. La technique était quelque chose qui se travaillait savamment, avec patience et observation. Couplée aux ressentis précis de son côté panda, la technique lui apporterait son lot de bénéfices, à n'en pas douter.

Soudain, le jeune homme effectua un geste qui surprit totalement le brun, ce dernier ne s'attendant pas à le voir l'exécuter : il utilisa un déplacement rapide après avoir ingéré une sucrerie. C'était semblable à son propre blink ! De nombreux coups sur le sol, puis il avait disparu... mais il le rata, hélas, et termina dans le mat du navire dans un grand bruit. Se précipitant à ses côtés alors que le plus jeune semblait décidément sonné, il plaça une main sur son épaule en souriant, se grattant la tête d'un air gêné. La situation avait quelque chose de comique, mais il aurait aimé lui éviter de se ramasser ainsi. Enfin, plus de peur que de mal !

- Où as-tu appris à faire ça ?! Enfin, passons... c'était bien tenté, mais il te faut t’entraîner ! Tu ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur car tu bouges trop vite pour ton propre bien, non ?

En vérité, même si il lui donnait ça comme un axe d'amélioration à travailler, ça restait inédit. Lui même n'avait appris que récemment à utiliser ce genre de déplacement rapide, et il avait aussi eu ses propres ratés. Voilà que le garçon en réalisait un, certes maladroit et bancal, mais un tout de même... il était plein de surprises. Rangeant les clés dans sa poche, le cuistancier se redressa.

- Allez, on arrête avec ça. On recommencera une autre fois si tu veux, mais tu as déjà fait quelques bons progrès. Prend le temps de te reposer un peu et de te remettre. Tu dois garder ton corps en bonne forme si tu veux que l'entrainement ait le meilleur des effets !

Il s'éloigna par la suite, laissant le temps au plus jeune de revenir à lui. Après tout, ça faisait un bon moment déjà qu'ils s’entraînaient. Une petite pause s'imposait. Un nouvel exercice pointait le bout de son nez, le dernier pour venir clore cette après midi passée à se dépasser... ce que le cuisinier voulait désormais, c'était tester quelques réflexes. Non pas du jeune homme en lui même, mais bien de son corps, tout simplement ! La différence ? Il la verrait bien assez vite.

Placé devant le jeune zoan, Heziel se tenait les mains sur les hanches, avant de finalement se mettre en garde. Il n'allait pas y aller de toute ses forces, bien entendu : le but ici n'était pas de tester la résistance de son élève, ni même de se blesser. Non, il voulait lui montrer qu'en combat, un corps discipliné ET un instinct aiguisé formaient un cocktail détonnant.

- C'est très simple ! Je vais t'indiquer où je vais frapper. Je ne vais pas y aller fort, mais je ne compte pas te laisser le temps de respirer... alors sois réactif ! Pare, et contre attaque même si tu en as l'occasion.

Comme d'habitude, le cuisinier se lança dans ce petit jeu en omettant un détail d'une importance capitale : le fait que parfois, il dirait frapper quelque part pour finalement attaquer ailleurs... de quoi renforcer encore l'attention du jeune zoan, qui ne pouvait décemment pas s'attendre à être pris par la main par ses adversaires.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Ven 12 Aoû - 17:17






Après l’esprit du muscle…


Gauche ou droit ?



Je me remettais de mes émotions alors que le cuisinier de l’équipage me disait que j’avais mérité un petit moment de repos. Heureusement, j’avais la tête dure et ce coup n’était rien comparé au coup infligé par le shichibukai. Cependant, à mon plus grand regret, Heziel avait rangé les clés dans ses poches. C’était donc un échec de ma part… Ce qui était un peu triste… Mais je venais de démontrer que j’avais encore beaucoup à apprendre avant de réussir. Par contre, j’avais l’impression que je m’améliorais tranquillement. Et puis, si je réussissais tout du premier coup, il n’y aurait plus rien à faire par la suite ! Je pris la peine de répondre à Heziel lorsqu’il me demandait comment j’ai découvert cette technique. Je prenais le temps de me reposer et de reprendre mon souffle tout en lui disant la vérité.

- Où je l’ai appris ? Simplement en mangeant du sucre !

Pour être honnête, j’étais étonné que l’on me pose la question. Après tout, ce n’était qu’une technique comme les autres. Je n’avais pas vraiment une histoire très importante en ce qui la concernait. Pas de grand maître qui me l’a enseigné, de livre ancestral qui m’a révélé ses secrets, ni de méditation dans un monastère pendant plus d’une dizaine d’années !

- Un jour, j’ai découvert que quand je mange du sucre sous ma forme zoan, je deviens plus rapide. Lors des premières fois, un tic nerveux était de dépenser mon énergie en tapant du pied au sol. Et puis là… BAM ! Je me suis pris un mur.

Je pointais alors l’espace où ma dent était manquante. Je m’étais beaucoup amélioré depuis le premier jour où j’avais découvert cette technique. Je n’aimais pas trop raconter cette histoire puisque c’était un peu humiliant… Mais dans des circonstances comme celles-ci, je n’avais pas vraiment peur de me couvrir de ridicule ! Et puis, avec Heziel, je tentais de ne pas avoir vraiment de secret. Pour être honnête, j’étais tout à fait capable d’effectuer cette technique sans consommer de sucre… Mais je voulais être certain de surpasser Heziel en termes de vitesse ! Une erreur de ma part quand j’y repensais à tête reposée… sur le sol… après m’être pris le mat en plein visage ! Peut-être que de simplement le faire sans bonbon pouvait fonctionner. Pour être franc, depuis que j’étais avec les Dokugans, je m’améliorais beaucoup plus que lorsque j’étais seul. L’entrainement y était pour quelque chose, mais la motivation qui me poussait à m’améliorer était le plus grand facteur !

Je ne voulais pas être fort pour être fort, mais être fort pour prouver que je serais utile ! Et plus que tous, pour rester avec eux lors de tout ce voyage !

Pour la suite de l’entrainement, Heziel m’expliquait ce qu’il allait faire. En annonçant là où il m’attaquerait, je devais parer ou faire mes propres contre-attaques. Ça semblait simple, mais il y avait probablement aiguille sous roche ! Et les aiguilles, ça pique ! Tous les exercices que j’avais faits auparavant avaient des petites surprises. S’il y avait une chose qu’Heziel voulait me montrer, c’était de rester attentif et aux aguets en tout temps ! L’entrainement commençait donc. Tout commençait gentiment : coup sur la droite suivie de la gauche. Alternation des coups pour ne pas rester trop prévisible. Je restais sur la défensive, guettant le moment pour une contre-attaque. Et c’est à ce moment que je compris la supercherie. En annonçant un coup sur la droite, Heziel m’attaquait sur la gauche ! Je n’ai pas eu le temps de faire une parade efficace, mais je me lançais au sol pour éviter le coup de justesse. Je ne savais pas s’il était permis de me transformer, alors je ne l’ai pas fait ! Maintenant, plutôt que de me fier à ce qu’Heziel disait, je me concentrais sur ses mouvements. J’avais bien plus de chance de trouver une faille si je me concentrais sur ses attaques plutôt que sur ses paroles. Mais j’avais également un plan secret…

Attention Heziel ! Car si j’en ai la chance, je vais réussir à prendre les clés qui sont dans tes poches !




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mar 6 Sep - 19:46





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

Le but de l'entrainement ? Il était très simple ! Si le Fulgen avait effectivement des réflexes et un instinct indéniable, ce n'était pas encore suffisant aux yeux du cuisinier marin. En combat, il allait devoir devenir capable de dissocier complètement ce qu'il pensait de ce que son corps pouvait faire. Il lui faudrait atteindre un niveau de concentration et d'excellence martiale tel qu'il pourrait anticiper les mouvements de son adversaire par pure réaction corporelle. Pour un pugiliste comme le chapeau de paille, c'était un entrainement d'une importance indéniable : apprendre à son corps à réagir lorsque l'esprit n'a pas le temps de le faire. Cela lui avait sauvé la vie de nombreuse fois, et ça restait hasardeux : parfois, on faisait pire que mieux !

Néanmoins, au moment culminant d'un affrontement, il était essentiel de laisser son esprit vaquer et ses poings s'exprimer. La mémoire du corps était selon le brun un allié essentiel pour toute personne se lançant dans un semblant d'arts martiaux, ou plus généralement toute personne donnant de son corps pour combattre ! Pour sa part, le p'tit rouge s'en sortait plutôt bien. Néanmoins, il devait parfois se jeter au sol ou perdre ses appuis pour esquiver certains coups ! En combat, cela lui serait fatal, car si les adversaires n'annonçaient certainement pas l'endroit visé par leurs attaques, ils laissaient encore moins de répit... Aussi, le cuisinier augmenta graduellement la cadence. Chaque nouvelle frappe était moins conciliante que la précédente. Que le jeune homme tombe, se rate, glisse, trébuche ou non, le cuistot continuait d'annoncer des angles qu'il ne respectait pas à tous les coups.

- Allez, du nerf ! Donne toi à fond ! Je commence à peine !

Le ton encourageant sur lequel étaient prononcés ces mots trahissait une certaine forme d'espoir de la part du mormoilnien. Diantre, le plus jeune venait même d'effectuer un simili-soru, certes bien maladroit, mais un soru tout de même. Tout ça parce qu'il avait consommé du sucre... loin de se placer en position de supériorité, il comptait sur ces quelques mots pour booster la flamme qui dansait dans le coeur du petit panda roux. Il avait déjà fait beaucoup de progrés en une séance, se montrant capable de patience, de concentration, d'observation... maintenant, il fallait juste qu'il s'accroche à sa position comme une moule à son rocher. Qu'il soit assez patient pour contrôler le timing de ses propres mouvements. Qu'il se concentre assez pour remarquer le mensonge dans les directions annoncées, vis à vis d'une simple rotation des hanches par exemple. Qu'il observe suffisamment le cuistancier pour s'imprégner de ses mouvements, les parant de plus en plus tôt, de mieux en mieux... bref, il fallait qu'il condense ce qu'il avait appris aujourd'hui dans ce petit duel improvisé. Après cela, Heziel devrait néanmoins lui poser une petite question... il n'était pas sans avoir remarqué qu'un peu plus tôt, des formes inhabituelles avaient remplacé le garçon. Des formes qu'il n'avait jamais vues auparavant.



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Mer 7 Sep - 21:00






Après l’esprit du muscle…


Boucler la boucle



Ce n’était pas toujours évident de suivre le rythme d’Heziel, alors l’esquive de ses attaques était un entrainement coriace ! Il voulait que je me donne à fond ? Mais c’est bien ce que je voulais faire ! Mais la différence de puissance était un peu… désarçonnant ? J’avais peut-être vécu des moments lors desquels mes adversaires étaient surpuissants et pouvaient m’aplatir comme une crêpe de panda roux, mais c’était différent avec le cuisinier… Je veux dire : à chaque fois que je pensais l’atteindre, il semblait posséder d’autres ressources qu’il me cachait ! Plutôt que d’être face à face avec une personne démontrant sa toute-puissance, le sentiment véhiculé était tout autre : il me démontrait qu’il jouait un peu avec moi plutôt que d’être entièrement sérieux.

Pour les circonstances, c’était normal : nous étions en plein entrainement et nous ne cherchions pas vraiment à nous faire du mal. Mais lors d’un combat, cette situation serait bien plus enrageante selon moi. Et c’était bien de le vivre maintenant entre membres d’équipage. Avec Heziel, je m’adaptais un peu plus à contrôler ma tête pour me concentrer sur le combat et uniquement sur celui-ci. Pas de distractions, uniquement un entrainement. Heureusement que j’avais appris l’esprit du muscle avec Kain ! Je pense que sans ses exercices, je ferais bien plus balle-figure contre Heziel ! Quand je semblais capable d’observer et d’esquiver convenablement ses coups, il augmentait sa vitesse ! Ce qui me remet à la case départ, incapable de contre-attaquer et de riposter. Effectuant roulades, parades, esquives et triple boucle piquée sur le pont récemment ciré, je ne perdais pas mon objectif de vu :

Heziel et les clés de la réserve !

Mon plan était simple. J’avais dit à Heziel comment fonctionnaient mes capacités avec le sucre, alors j’allais lui jouer un bon tour. Pendant un moment de répit, je sortis un bonbon et je fis mine de le dévorer. Mais c’était là que mon plan infailliblement génial commençait : je ne l’avais pas mangé et je le gardais précieusement entre deux dents. Le plus difficile était de ne pas croquer ce délicieux… succulent… divin… NON ! Je ne devais pas penser à le manger ! Pas encore ! Mais pour faire croire à une amélioration de mes capacités, j’augmentais ma vitesse de mouvement. Je devais lui faire croire que l’effet du bonbon était présent alors que j’attendais de nouveau une nouvelle faille.

Je devais utiliser ma technique secrète : Hamusutā no yūyo ! Légué de hamster en hamster et interdit d’être transmis à des non-hamsters, Nescafé avait cependant brisé l’ultime règle pour me l’apprendre ! Enfin, c’est ce que Kain m’avait dit en traduisant les propos de notre hamster géant miniature. Et une fois que le moment fut venu, alors que je bondissais par-derrière pour éviter un coup, je me transformais en zoan pour une courte durée. Croquant alors la friandise avec mes dents pointues, j’étais presque en transe et je m’élançais vers Heziel. Je ne pouvais pas faire cette technique plus tôt puisque l’attention du cuisinier était axée sur son précieux bien, mais ce n’était plus le cas à présent. En un instant, je traversais la courte distance et, après que je sois derrière Heziel, j’avais la sensation d’un objet métallique au creux de ma main.

Ça y est ! J’ai attrapé l’anneau métallique qui contient les clés ! Je suis trop fort, j’ai réussi ! Je vais faire une petite danse de la victoire pour commémorer ! Enfin, c’est ce que je désirais faire… Dans la réalité, j’avais bien attrapé un anneau de métal, mais ce n’était pas un trousseau de clés : c’était une boucle de ceinture ! Et avec la ceinture qui venait avec ! Bon sang de bonsoir, moi qui pensais avoir réussi ! Tout ça pour rien… Pourtant, Nescafé m’avait juré que ça ne fonctionnait pas uniquement sur les vêtements ! Sans me retourner, je tendis le bras par-derrière, presque honteux, en disant :

-Oups, ce n’était pas fait exprès… Un peu plus sur le côté et j’avais les clés…




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]    Jeu 8 Sep - 0:02





Petit mousse deviendra grand... et fort ! Entrainement Dokugan !

L'entrainement se poursuivait avec panache. Le petit rouge faisait face à la difficulté avec brio et Heziel prenait même un certain plaisir à augmenter le rythme, curieux de voir jusqu'où il pouvait pousser l'endurance et les réflexes de son élève du moment. Les coups pleuvaient, bien que loin d'être donnés pour provoquer de la douleur ou un handicap. Ce petit jeu était très prenant et le brun devait également admettre en son for intérieur que cela lui permettait de faire un peu d'exercice également. Après tout, avec les récents événements, il avait compris qu'il ne pouvait pas faire confiance à ses capacités pour survivre à Grand Line. À constat simple, remède sommaire : il fallait qu'il s'améliore, encore et toujours. C'était pour cette même raison qu'au matin, il avait commencé sa journée par une séance d'exercice sommaire après un petit déjeuner qui ne l'était pas moins. Il n'avait pas le loisir de se reposer.

Alors que le jeune homme semblait commencer à s'y perdre dans le rythme, il ingurgita une friandise, mettant immédiatement le cuistancier en alerte ! Si les effets du sucre sur son corps étaient bien ce qu'ils étaient, alors il allait gagner en vitalité pour un instant suffisant dans le cadre de leur activité. Effectivement, il accéléra lui aussi la cadence, commençant bientôt à reprendre du terrain dans cette parodie d'affrontement. Tout sourire, le chapeau de paille s'amusait bien. Il n'y avait rien de tel qu'un peu de sollicitation physique sous un beau temps pareil pour se mettre de bonne humeur !

Néanmoins, il fut rapidement victime d'un tour que pour le coup, il n'avait pas vu venir. Alors que le mousse de l'équipage adoptait sa forme animale avec brio, le brun n'eut que le temps d'entendre un léger craquement en provenance de sa gueule. Le même genre que celui de quelqu'un mâchant goulûment des cornflakes... ou en l'occurrence, un bonbon ! Ni une ni deux, le plus jeune avait disparu dans un éclair. Il venait d'effectuer un déplacement d'une grande rapidité pour lequel le cuisinier n'était pas préparé. Comme quoi, ses leçons s'appliquaient aussi à lui, ce qui était un gage de leur bon fondement ! Se retournant rapidement, il observa son cadet lui tendre sans regarder un objet métallique qu'il reconnu assez rapidement, alors même que sous le mouvement, son propre pantalon descendit de moitié. C'était la boucle de sa ceinture. Se sapant à nouveau dans un geste mal assuré, assez étonné de ce qui venait de se produire, il tendit une main fébrile vers l'objet de sa convoitise immédiate qu'il récupéra en ajoutant quelques mots.

- Heu... on... on va dire que l'idée était bonne !

Quelques instants d'une légère gêne plus tard, le maître-coq était comme neuf. Il soupira. Décidément, on ne pouvait pas prédire les idées farfelues de ce jeune maudit... ce qui, en soit, était rassurant. Si il n'était pas en position de voir venir ce genre de tours, alors les adversaires qu'ils rencontreraient ne le pourraient sans doute pas non plus. À moins de posséder un haki de l'observation fonctionnel, peut-être. Chose qui lui faisait défaut... et encore ! Le coup de l'ingurgitation à retardement relevait de l'aiguille dans une botte de foin, à son sens.

Il se recula jusqu'à la rambarde et s'appuya nonchalamment dessus. La séance avait été belle. Pour sa part, il considérait que la boucle était bouclée pour aujourd'hui. Pumori avait montré de grands progrès, ce qui était très encourageant vis à vis des défis qui les attendaient désormais tous. Il tapa deux fois dans ses mains, tout sourire, avant de reprendre la parole.

- C'est tout pour le moment ! Garde ces exercices en tête et n'hésite pas à me dire si tu veux qu'on reprenne demain. Pour ma part, j'y ai pris beaucoup de plaisir !

Il s'étira un peu. C'est que l'heure du goûter approchait, à force ! Il allait devoir retourner au front pour préparer le "repas de quatre heures" de l'ogre qui dirigeait cette belle bande de loufoques notoires. Autrement dit, il avait de toute manière du pain sur la planche... et si il ne s'exécutait pas, il y aurait deux malheureux. Kain et son estomac. Il termina donc sur une note plus légère tandis qu'il rejoignait à nouveau la cuisine, les clés toujours sur lui... mais pour combien de temps encore ?

- Je suis fier de toi. Ne t'en fais pas, tu n'as peut être pas eu les clés aujourd'hui, mais tu n'en étais pas loin... en tout cas, la prochaine fois, j'espère que tu ne me feras pas perdre mon pantalon !

Après tout, c'était moins convenable de se balader en caleçon...



_________________




Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Après l'esprit du muscle... [PV Dokugans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» «Lendemains nauséeux et esprit vaseux, le bonheur des héroïnomanes.» [PV : Ralph]
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer :: Bateaux Pirates :: Youthful Demon-