Partagez | 
 

 [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Ven 17 Juin - 0:43






Pour éviter de rester en rade !


L’approche Klabautermann



~Logue Town~


- Oui bonjour ! Je veux des renseignements sur…

- C’est pour l’achat ou la réparation de votre navire ?

- Pas exactement, c’est pour…

- Dans ce cas, pas intéressé. Au plaisir de vous reparler après que vous ayez remplis l’une des deux conditions suivantes : désirer acheter ou réparer votre navire.

Clic

- Bonjour ! J’aimerais …

- Écoute gamin, si c’est pour faire un coup d’escargophone, ce n’est pas le meilleur endroit pour appeler. Trop de gens l’on déjà fait ! Si c’est pour du business sérieux, demande à un adulte !

- Mais je suis très sérieux ! Je...


Clic

- Mais je vous dis que j’ai besoin d’aide ! Je dois me faire passer pour un Klabautermann pour obtenir de l’aide ?

- Je récapitule : tu demandes à nous, des employés de la Galley-La, de t’apprendre à réparer le navire de ton équipage ?

- Exactement ! Ce n’est pas compliqué ! Vous êtes la première personne à le comprendre ! Bien que je n'ai pas tout à fait un équipage encore, mais ça va venir je le jure !

- ... Tu sais que si on acceptait de répondre à tous les appels qui nous demande des conseils comme ça, personne ne viendrait à Water Seven pour réparer leurs navires ?

- Heu...

- Passe une bonne journée petit, mais je doute que quelqu'un ici ne te donne de réponse.

Clic

Je regardais mon den den mushi alors qu’il perdait les traits de mon interlocuteur et qu’il retournait dans un sommeil profond. À la fois triste et démoralisé, je posais ma tête contre la table. Je ne pensais pas que ce serait aussi difficile d’obtenir quelques informations ! Je ne m’attendais pas à ce que les charpentiers soient aussi protecteurs de leurs secrets ! Je ne demandais pas le secret pour réparer un navire de fond en comble ! Je n’avais ni la force ni la possibilité de le faire ! Non, je ne voulais que de simples conseils, rien de plus ! J’étais peut-être habile avec mes deux mains, mais il y avait toujours des limites à ce que je pouvais faire !

Et comme le disait le dicton : malgré ses mille et une utilités, il y a des limites au pouvoir du ruban adhésif !

Alors, je me suis dit que si je devais attendre l’arrivée des Dokugan à Logue Town, aussi bien en profiter pour améliorer mes connaissances ! C’était mon devoir de mousse de toucher un peu à tous dans l’entretien du navire ! Et bien que je doute être capable de réparer la coque d’un navire, je pouvais probablement prévenir les fuites jusqu’à ce qu’un professionnel s’en occupe ! Avec l’aide de mon superbe den den mushi noir, j’avais réussi à intercepter un message entre un équipage de pirate stationné à Logue Town qui passait commande d’un navire à Water Seven. Après, il était facile de contacter la compagnie Galley-La ! Mais il y avait un détail que les employés ne comprenaient pas : si le navire ne survit pas jusqu’à Water Seven, ils perdraient un client malgré tout !

N’empêche, c’était quand même un peu démoralisant… Après tous les appels que j’ai faits pour obtenir une réponse… Je pensais que le premier refuserait de me répondre, mais pas le deuxième ni le troisième ! Tant pis ! Si je devais appeler l’entièreté de la compagnie, je le ferrais ! Mais après le dixième appel, ma foi dans la réussite de mon plan semblait vaciller… Non, malgré les rejets, il y en avait probablement un qui accepterait de me parler ! Au vingtième appel, je redevenais positif : je devais bien commencer à me créer une réputation ! Ils finiraient bien par me répondre pour que j’arrête mes appels ! Au trentième, la déprime revint… Ils étaient de plus en plus malpolis et je reconnaissais certaines voix… Au quarantième essaie, certaines personnes raccrochaient sans même que je puisse dire le moindre mot.

Je crois qu’ils ne voulaient plus me parler… Bon… Allez, je vais essayer une dernière fois puis ensuite je laisse tomber ! Je tentais de rester calme, je regardais par la fenêtre la lune qui illuminait le ciel. Aller, c’était la fin de journée, les gens sont moins occupés et donc plus chaleureux !

- Bonsoir ! Vous vous y connaissez en bateaux ? Car j’ai vraiment besoin d’aide et personne d’autre ne veut m’aider !




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Dim 19 Juin - 11:58

Ne jamais laisser un client dans le besoinLe mousse et le forgeron
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

Pfiouuuuuuuuuuuu ! Quelle journée !

Avachi à l'ombre du mât dont il vient juste de terminer la réparation, Tony savourait un verre de rhum bien mérité après ses 10 heures de dur labeur sur les chantiers de Galley-La Company. Les yeux dans le soleil couchant, le forgepentier (ou le charperon, au choix) laissait son corps se détendre.

Il faut dire que cette après-midi avait été légèrement plus rudes que d'ordinaire.

Les soucis s'étaient accumulés, et des accidents étaient survenus.

Le problème ne venait pas du travail en lui-même, pas plus que des ouvriers : dans cette compagnie prestigieuse entres toutes, chacun était un expert dans son domaine, tout le monde étant plus que qualifié pour tout ce qui touche à la réparation ou la construction de bâtiments navals. Non, apparemment, c'était la faute d'un Klabauterman qui n'avait cessé de harceler les ouvriers à l'escargophone de la compagnie. Ça avait commencé plutôt tranquillement, les ouvriers avaient répondus à l'appel, et s'étaient contentés d'éconduire poliment ce qui semblait être un jeune garçon qui demandait qu'on lui apprenne à réparer un navire. Jusque là, rien de grave...

Puis le den den s'était remis à sonner...

Encore...

Et encore...

Et encore...

Le premier incident avait eut lieu juste après la pause repas de midi. Le contremaître était alors occupé à installer la vigie, lorsque le lutin facétieux avait rappelé et, visiblement, réitéré sa demande. Déconcentré, le contremaître avait alors poussé du pied une poignée de clous... Qui étaient tombés pile sur la tronche de Tony, occupé à fixer des étais au pied du mât. Cela aurait transpercée la tête de n'importe qui d'autre, mais heureusement, rien de grave pour l'homme incassable...

Puis il sonna à nouveau quelques temps plus tard. Cette fois, ce fut un ébéniste qui, gesticulant dans tous les sens en perdant son sang-froid, fit trébucher l'un de ses collègues dans la scieuse à poutres. Heureusement pour l'artiste du bois, ce collègue, c'était Tony. Malheureusement pour la compagnie, la lame géante était bonne à jeter, et le forgeron devrait passer son prochain jours de congés à la réparer, gratuitement, sous peine de devoir rembourser les dégâts. Encore une fois, rien de grave...

Puis en fin d'après midi, celui qui répondit à l'escagophone hurla si fort qu'un bout céda alors que les ouvriers étaient en train de hisser l'artimon avec les poulies. Le mât en suspension se retrouva donc déséquilibré... Mais rassurez-vous, le gigantesque morceau de bois ne tomba pas à la mer, puisqu'il était arrimé à la coque du navire, par sécurité... Et devinez autour de quelle cheville vint s'enrouler le cordage qui y était attaché ? Gagné ! Et qui se retrouva donc suspendu en plein air, accroché par une cheville au mât, à la coque par le poignet, et n'évita la mort que grâce au pouvoir de son fruit ?

Bingo. Mes aïeux... quel boxon …

Et ça avait continué crescendo jusqu'au soleil couchant. Les employés étaient rentrés chez eux, épuisés, et convaincus qu'un esprit malin s'amusait à leur jouer des tours qui finiraient par avoir leur peau... Ou tout du moins, celle de Tony ! Tous étaient terrifiés à l'idée que le Klabauterman du navire qu'il venait de réparer vienne prendre leur vie pour qu'ils lui tiennent compagnie dans l'autre monde.

Le forgeron, pour sa part, était resté, et patientait devant l'escargophone qui avait terrorisé ses confrères tout au long de la journée. Il en aurait mis sa main au feu (piètre menace, quant on y réfléchit, mais l'intention reste la même), ce n'était pas un Klabauterman qu'il y avait au bout du fil. Cette légende sur l'âme des navires qui prend quelquefois forme humaine pour jouer des tours aux marins qui ne prennent pas soin de leur bâtiment, il la connaissait depuis petit, et son oncle lui avait toujours répété : les accidents n'arrivent JAMAIS par accident, spectre ou pas. Et cela c'était vérifié aujourd'hui, ses mésaventure n'étant, pour ce qu'il pouvait en voir, dues qu'aux mouvements d'humeur de ses coéquipiers. Et apparemment, il était aussi le seul à ne pas avoir encore parlé à ce mystérieux lutin...

Quelle ne fut pas sa surprise d'entendre alors une telle supplique, portée par une voix d'enfant complètement paniquée ?!

Hoy, du calme gamin... Évidemment que je m'y connais en bateaux, comme tous ceux que tu as harcelés aujourd'hui. Alors dis moi : qu'est-ce que je peux faire pour toi ?



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Lun 20 Juin - 22:50






Pour éviter de rester en rade !


Un simple conseil ..?



~LogueTown~

Enfin, on me répondait convenablement ! Pas d’insultes, d’injures et de commentaires désobligeants ! La seule chose qui m’étonnait était possiblement le ton de sa voix. Il y avait une pointe de surprise dans celle-ci. Il s’attendait peut-être à quelqu’un de plus vieux ? Normalement, ce ne sont pas les jeunes qui s’intéressent au métier de charpentier. Par contre, quelque chose m’échappait… Est-ce qu’il disait que j’étais un harceleur ? Non, mais je rêve ! Si on m’avait répondu dès le début, tout se serait fait en un seul appel ! Mais au moins, celui-ci semblait sympathique ! Assez pour ne pas me raccrocher au nez en tout cas ! Je lui devais bien quelques explications.

- Harceler ? Je n’ai rien fait de tel ! Je voulais simplement que l’on me donne des conseils pour réparer un navire ! Je pars bientôt en mer et il n’y a pas vraiment de charpentier à bord… *dans un murmure* Enfin je crois…

Bon, je n’avais pas vu concrètement de charpentier sur les affiches de recherche pour les dokugans. Peut-être qu’il y en avait un qui ne possédait pas de prime ? Bien que ce serait étonnant. Avec la prime du capitaine, le moindre homme sous ses ordres possédait probablement un prix pour sa tête. Et pour l’instant, ce serait probablement mon rôle de m’assurer que leur navire survit aux plus grandes vagues et aux récifs les plus dangereux !

- Dans tous les cas, j’aimerais avoir des conseils pour réparer un navire. Par exemple le… Heu… Ou bien les… Hum…

Bon sang ! À force de tenter d’escargophoner toute la journée, j’en avais complètement oublié ce que je désirais précisément apprendre ! Si je lui demandais des choses trop simples, j’aurais l’air de quoi ? D’un gamin qui ne savait rien faire de ses dix doigts, voilà quoi ! Non, il était déjà bien gentil de vouloir me répondre, mais je ne pouvais pas lui faire un tel coup. Ce serait mal élevé d’abuser de sa gentillesse. Après tout, il avait bien pris la peine de me répondre, je lui devais bien ça pour lui éviter de perdre son temps ! Je pris une pause avant de dire mes prochains mots :

- Tu sais quoi ? Je te redonne un coup d’escargophone demain avec une liste des choses que je dois vérifier ! À la même heure ! Comme ça, ils ne pourront pas dire que je les harcèle ! Passe une bonne soirée !

Je raccrochais la ligne avant de commencer à bâiller. Décidément, j’avais passé beaucoup de temps à tenter de rejoindre quelqu’un aujourd’hui. Alors que je me frottais les yeux, incapable de me souvenir quand le marchand de sable était passé pour la dernière fois, je pensais aux choses que je devais faire demain. J’avais toute la journée devant moi pour me créer une liste des choses à observer sur un navire. Je voulais être prêt à toute éventualité ! J’étais chanceux d’être tombé sur… sur…

Ah mince, j’ai oublié de lui demander son nom…




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Lun 27 Juin - 13:13

Ne jamais laisser un client dans le besoinLe mousse et le forgeron
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

Aaaaaaaaaaaaaah boooooooooon ! C'était donc ça ?!

Ainsi donc, le terrible Klabautermann qui avait provoqué tant d'émoi dans la célèbre Galley-La Company n'était finalement qu'un jeune mousse qui devait bientôt prendre la mer, et dont la conscience professionnelle lui dictait d'en apprendre le plus possible sur l'anatomie des navires et toutes les manières possibles pour les maintenir en état. Tony renifla, à la fois surpris et impressionné. Son correspondant semblait bien jeune, et pourtant, son sens du devoir et son implication dans le bien-être de son équipage étaient admirables. Cependant, le fil des causes et des conséquences se forma dans l'esprit du forgeron, qui comprenait soudain beaucoup mieux l'enchaînement de foirages et les pétages de câbles en série qui avaient eut lieu aujourd'hui.

Les consignes de Galley-La concernant la demande de renseignements par escargophone étaient cependant strictes : Les employés ne devaient dispenser leur précieux savoir que dans le cas extrême où la vie de ceux qui appelaient à l'aide était menacée, lorsque leur embarcation était sur le point de faire naufrage. C'était une politique qui se comprenait. Après tout, si tout le monde partageait un même savoir, comment gagner sa vie avec, n'est-ce pas ? Et pourtant, les doux enfoirés qui avaient pondus cette règle avaient oubliés de menus détails, comme le fait que quelques conseils de base pour l'entretien de la charpente, le traitement du bois ou le colmatage des fuites permettaient de sauver des vies, ou le fait qu'une explication théorique aussi précise soit-elle ne remplacera jamais le véritable savoir-faire d'un artisan. Tony se sentait donc le droit (sinon le devoir) d'apporter son aide au jeune homme qui la réclamait...

Mais il sembla avoir oublié ce qu'il voulait demander, et raccrocha instantanément après avoir promis de rappeler demain à la même heure. Sans même laisser son nom ni demander celui de son interlocuteur.

Tony en resta comme deux ronds de flan, démuni devant l'escargophone qui s'était rendormi.

Il éclata de rire. Elle était pas mal celle-là.


… … … Le lendemain … … …


Tony suait sang et eau (enfin, façon de parler) dans la fonderie de la compagnie, concentré dans le façonnage d'une ancre de galion de plusieurs centaines de kilos. Mais malgré ses pouvoirs et son habilité hors pair, il galérait quant même pas mal. La raison en était simple : quant il avait dit aux autres employés que le Klabautermann allait se repointer aujourd'hui en fin de journée, tout le monde avait déserté les locaux une heure avant, laissant le forgeron se débrouiller seul avec les systèmes de poulies de l'atelier comme seul aide pour terminer son travail. Bande de poltrons !

Ainsi, la journée touchait à sa fin. Le grand blond venait juste d'achever sa tâche lorsque l'escargophone sonna, arborant les traits juvénile de son mystérieux client. C'était lui, le revoilà.

Bienvenue sur la ligne de Galley-La Company, mon petit Klabautermann. Qu''est-ce que je peux faire pour toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Sam 2 Juil - 1:17






Pour éviter de rester en rade !


Klabautermann II: Le retour !



~LogueTown~


Ma journée s’était bien passée, mine de rien. Un peu de travail par-ci par-là, quelques moments de détente grâce à mon super den den mushi noir et surtout quelques heures passées à étudier des navires ! Et surtout poser un tas de questions sur le mode de réparation que l’on connaissait. S’il y avait des petits tours de passe-passe que tous connaissaient, comme l’utilisation de vêtement pour réparer une voile ayant perdu des morceaux de toile, certains étaient plus étranges… Et je doutais fortement de leur efficacité. Par exemple, colmater des petits trous avec de la gomme à mâcher me semblait pas très efficace… Mais tout ce que j’apprenais, ce n’était que des choses courantes ! Des problèmes que même-moi je pouvais régler avec un peu de jugeote !

Non, j’avais en effet un tas de questions à poser ! Par exemple, comment réparer le gouvernail sans toucher l’eau ? Si le monsieur de la Galley-La me posait la question, je pouvais simplement lui dire que je ne savais pas nager ! Sinon, des questions telles que les matériaux que je pouvais utiliser comme substitut. Je doutais que si nous avions du bois à bord, il était bien possible qu’il y ait un manque de planche après quelques coups bien placés contre la coque ! Et en termes de charpenterie, il y avait peut-être quelques astuces pour fabriquer des morceaux plus importants pour un navire. J’avais peur du moment où je devrais réparer la barre du navire ! Et si j’inversais les contrôles ? Que la droite dirigeait le navire à gauche et vice-versa ? Remarque, ce serait bien pratique si je pouvais inverser haut et bas… Je pourrais faire un navire volant ou un sous-marin ! Mais comment est-ce que je peux faire un sous-marin uniquement avec du bois ? C’est un peu farfelu comme idée !

Par contre, un navire volant, je n’ai rien à redire sur le sujet !

Il était bientôt l’heure de faire mon appel à la Galley-La. J’espérais bien que mon interlocuteur serait bien là aujourd’hui ! Sinon, je serais contraint de recommencer mon petit manège demain matin à la première heure ! Mais j’avais confiance ! Aller, je me lance ! C’était déjà un bon départ, on avait décroché sans me raccrocher au nez. Et je reconnaissais la voix ! Bien qu’il semblait un peu… fatiguer ? Sa respiration était un peu plus bruyante que la journée précédente. De plus, je pouvais voir le den den qui semblait créer des perles de sueur sur son front. Tiens, je n’avais jamais remarqué ce détail auparavant ! Mais je ne m’attardais pas plus longtemps à ce petit détail, je n’allais pas faire patienter mon interlocuteur plus longtemps !

- Oui, je suis un pauvre Klabautermann sans navire qui ne désire qu’en trouver un ! Sans ton aide, je ne pourrais pas bien travailler !

J’y allais peut-être avec une pointe de moquerie, mais ce n’était pas personnel. Vraiment, ils pensaient tous que j’étais l’esprit d’un navire qui désirait des renseignements ? Ils sont vraiment uniques, les gens de la Galley-La ! Mais je devenais un peu plus sérieux alors que je posais mes vastes et nombreuses questions. J’espérais qu’il était patient, car j’en aurais probablement pour plusieurs heures ! Enfin, c’est ce que je me disais au fond… Mais je ne voulais pas trop abuser de sa gentillesse. Il pouvait m’arrêter quand il le désirait ! Le temps passait et on répondait plutôt bien à mes questions. Et plus je parlais, plus j’évitais d’aller droit au but ! J’aimais bien la conversation que nous avions, alors je commençais à me laisser un peu distraire !

- … Et c’est à ce moment qu’ils m’ont dit que pour boucher le trou cause par un boulet de canon, c’était préférable d’utiliser le derrière de sa mère ! Je ne te raconte pas la bagarre qu’il y a eu cette soirée-là ! Et ensuite il…

- Hey gamin, tu vas raccrocher le den den ou pas ? Il y a des gens qui tentent de dormir ici !

- Heuuuu…. Il semblerait que je dois raccrocher pour ce soir… Mais je peux rappeler demain encore ? Il y a encore un tas de questions que je me pose ! Ou pour parler d’autre chose, c’est plutôt sympa comme discussion ! Ah, au fait, je ne me suis toujours pas réellement présenté. Je m’appelle Pumori !

Cette fois-ci, j’espérais obtenir le sien d’une façon détournée. Enfin, s’il désirait bien continuer de me parler demain !




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Jeu 7 Juil - 17:16

Ne jamais laisser un client dans le besoinLe mousse et le forgeron
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

L'escargophone dans une main et ses outils dans l'autre, Tony Stronghold mettait de l'ordre dans la fonderie, s'acharnant à ranger le plus impeccablement possible les locaux de l'illustre Galley-La Company, tout en répondant aux questions du mystérieux Klabautermann qui avait tout du jeune mousse avide de connaissance.

Ah non, effectivement, la gomme à mâcher n'est pas ce qu'il se fait de mieux pour colmater une brèche dans la coque... Si t'as pas trop le temps et que le diamètre n'est pas trop gros, le mieux c'est encore de riveter une plaque d'acier : rapide, pas cher, efficace. Bon éventuellement, si t'as rien d'autre sous la main, tu peux utiliser la gomme pour faire un joint d'étanchéité temporaire dessus !

Le temps passait, et Tony continuait d'abreuver le jeune home de son savoir (cette phrase peut teeeeeellement être sortie de son contexte...). Il se sentait comme un professeur aidant un jeunot à faire ses devoirs. Posé, serein en son fort intérieur, le forgeron parlait d'une voix calme, déployant des trésors d'imagination lorsque les situations présentées par son interlocuteur sortaient de l'ordinaire. Il riait très souvent pour ponctuer ses phrases.

Sans toucher l'eau ? Eh bien... le plus simple, c'est encore de poser le navire en cale sèche, même si ça ne se trouve pas à tous les coins de rue... Ou sinon, tu échoues ton navire à marrée basse sur une plage... Ah ! J'ai entendu dire que les collègues de Luvneel utilisent des... comment appeler ça... Des espèces de combinaisons de plongée : ils prennent un tonneau, font des trous pour les bras et les jambes, s'enrobent les membres dans un cuir large, se foutent un bocal sur la tête et en avant Guingamp ! Aussi sec qu'à la surface ! Bon, je m'y risquerai pas sans avoir une totale confiance dans le mec qui a crée le bouzin, surtout qu'il faut sûrement des gars en surface pour pomper l'air via un tube, mais... Si tu aimes vivre dangereusement...

Plus le temps poursuivait son implacable course, plus la conversation déviait sur des sujets qui n'avaient plus grand chose à voir avec le domaine de la charpenterie navale.

Aaaaah non ! Je te garantis que rajouter de la voilure ne sera pas suffisant pour faire voler un bateau ! Déjà, pour échapper à la gravité... Nan, il faudrait des ailes... Ouais, comme les oiseaux ! Mais un truc commak, hein ! sinon, c'est même pas la peine... Oui voilà, avec une structure de bord à bord pour les maintenir....

Le forgeron avait depuis longtemps terminé son service, et il se posait à nouveau sous le soleil couchant pour poursuivre cet échange improbable. Cela avait quelque chose de rafraîchissant et de captivant...

Noooon, t'as osé ?! Eh ben, tu doute de rien ! Et il a répondu quoi ???

… Tant et si bien que la nuit était déjà tombée lorsqu'il entendit une voix étouffée rappeler à l'ordre son jeune élève. Ah, c'était donc le signal de la fin des cours ?

Et il apprenait enfin le nom du garnement qui avait tant effrayé ses collègues !

Eh bien, enchanté Pumori ! Moi c'estTony Stronghold, à ton service ! Bien sûr que tu peux me rappeler si tu as encore des questions ! N'hésites pas. T'as juste à me demander à la fonderie si c'est quelqu'un d'autre qui te répond. Allez, à la prochaine !

Puis il raccrocha retourna sa bouteille de rhum. Celle-ci était désespérément vide. Tony sourit. Il en était sûr: ce petit irait loin. Et il rappellerait prochainement.

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Ven 8 Juil - 19:24






Pour éviter de rester en rade !


Jamais deux sans trois !



~LogueTown~

Cette fois-ci, j’avais entendu le bon nom. Tony Stronghold. J’avais maintenant un moyen de recontacter plus facilement lorsque je prenais l’escargophone. Enfin… À condition que je ne recommence pas mon petit manège de klabautermann ! Ce n’était pas si mal, pour être honnête ! Mais je ne désirais pas obtenir une prime "pour harcèlement continuel du personnel d’une compagnie offrant ses services au gouvernement mondiale" ! D’ailleurs, la Galley-La offrait ses services à n’importe qui, à condition d’avoir des moyens. Le gouvernement les laissait faire ce qu’ils voulaient ? Ça me donnait l’impression d’être un endroit aussi neutre que Baratie.

Ça devait être marrant quand un équipage de pirate et de marine ennemis était tous les deux à Water Seven pour réparer leurs navires respectifs. Il devait y avoir bagarre ! Ou au minimum des regards très meurtriers alors que les équipages se dévisageaient à la caisse ! Tiens, faudrait que je demande à Tony s’il avait déjà vécu une situation pareille. Après tout, s’il y avait une chose qui était sûre à propos de la Galley-La, à l’exception d’être les meilleurs charpentiers de Grand Line, c’était leur férocité ! Pas un seul pirate ayant un peu d’intelligence n’oserait arnaquer ou s’attaquer à la grande compagnie ! Il faudrait que je demande à Tony !

Mais est-ce que j’avais d’autres questions à lui poser ? Enfin, en ce qui concerne les navires… Mine de rien, il ne m’en restait que très peu ! Je devrais en trouver d’autres avant la conversation de demain…

-----

J’avais trouvé le parfait stratagème : pourquoi chercher moi-même des problèmes aux navires alors que je me trouvais entouré de marins qui avaient leurs problèmes avec les navires ! Je pouvais bien tout noter et simplement poser les questions qui me plaisent ou qui sont pertinentes ! Ça, c’était se servir de sa tête ! Enfin, ça, c’était pour les questions que je devais poser. Maintenant, la phase que je préférais le plus : me trouver un alibi ! Car oui, je ne l’ai pas encore mentionné, mais je désirais donner une bonne leçon à la Galley-La ! Penser que j’étais un fantôme était une chose, mais tout remettre sur les épaules de Tony, ce n’était pas marrant !

L’astuce, c’était de trouver un doubleur qui avait à environs mon âge. Et à LogueTown, ce n’était pas ce qu’il manquait ! Surtout avec les hors-la-loi qui contrôlent l’île en ce moment. Et pour bien leur faire peur, je donnais un imperméable jaune à mon complice. Ce n’était pas bien dur de convaincre un jeune de m’aider. Comme si la simple promesse de passer des mauvais coups au téléphone ne suffisait pas, j’offrais en cadeau quelques sacs de friandises. Les adultes avaient bien leurs berrys, les enfants avaient aussi leurs monnaies d’échange ! Tout était prêt alors que nous passions tous les deux un coup de den den à la compagnie. Mon "double" semait la pagaille en clamant être un Klabautermann et qui réclamait vengeance puisque le manque d’information avait fait périr son équipage. Pendant ce temps, je demandais calmement à parler à Tony dans la section de la forge.

- Salut Tony, c’est Pumori ! J’espère que tu n’es pas trop occupé ! Si possible, met toi dans un coin tranquille… Ou un endroit pour assister au spectacle ! Si quelqu’un te demande, dis qu’un Klabautermann t’enquiquine tant que tu ne lui réponds pas !

Je rigolais un peu, mais j’espérais vraiment que personne ne viendrait l’embêter avec tout ça. De l’autre côté, il y avait mon nouvel ami qui rigolait profusément entre deux appels. Appels aléatoires, mais toujours très fréquents. Et moi ? Oh, je discutais tranquillement avec Tony ! Mais je lui avouais quelques trucs aujourd’hui…

- Tu vois… La raison pour laquelle je demandais comment faire des réparations sans être dans l’eau, c’est parce que je ne sais pas nager. Enfin, ça ne sert à rien d’apprendre à nager avec ma condition : je coule, peu importe ce que je fais. Du coup, tu penses que même avec une combinaison, on peut être sous l’eau ?

J’espérais que le charpentier comprenait mon allusion quand je disais que je ne pouvais pas nager. Mais je ne voulais pas dire que je possédais un fruit du démon aussi directement. Qui sait, peut-être qu’il y avait des gens qui écoutaient ? Bah, ce ne serait pas grave après tout : ce n’est pas comme si j’étais connu. Il n’y avait pas un prix sur ma tête !

- Sinon, à part quand vous avez des individus louches qui passent des coups d’escargophones à répétition, il y a souvent des conflits ? Du genre un pirate qui ne paie pas la réparation de son navire ou quelque chose du genre ?




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Ven 15 Juil - 18:26

Évocations et confessionsLe mousse et le forgeron
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

Un nouveau jour, de nouvelles aventures !

Tony était donc, comme à son habitude, affairé à la confection minutieuse de pièces de fixations pour les mâts d'un énième galion, travaillant avec son ardeur habituelle dans l'enfer de la forge. Ce fut le timbre mélodieux de son collègue qui l'arracha à sa besogne ; une voix puissante qui dut s'y reprendre à trois ou quatre fois pour couvrir le vacarme des coups de marteau et le ronronnement des soufflets. Quelqu'un le demandais à l'escargophone. Le grand blond fut d'abord surpris... Puis lorsqu'il reconnu les traits qu'arborait la bestiole, la mémoire lui revint. Cela dit, il aurait dut s'en douter : depuis ce matin, la rumeur courrait que le fameux Klabauterman criait vengeance. Mais il ne s'attendait pas à ce que le jeune mousse le recontacte aussi rapidement. Un fin sourire se dessina sur son visage carré. Il déposa ses outils et saisit le combiné.

Salut petit ! Eh ben on peut dire que tu ne perds pas ton temps ! Qu'est-ce que je peux faire pour toi aujourd'hui ?

Le jeunot lui conseillait de s'isoler. Ça sentait la conversation longue durée. Qu'à cela ne tienne ! Sa tâche immédiate ne requérais aucun talent particulier, et son poto pouvait s'en charger. Le forgeron pouvait bien s'absenter quelques instants, aussi s'adressa t'il à son comparse.

Eh Rolo ! Tu peux me remplacer un moment avec les embases ? Y'a encore ce Klabautermann qui me demandes. Et si je lui répond pas, j'vais me retrouver maudit de chez maudit !

Son assistant blêmit et s'empressa de prendre la place de Tony pendant que celui-ci s'empressait d'aller se poser à l'écart en riant sous cape. Eh ben mes cadets... Eh ben mes p'tits frères... Tony fut bien forcé de l'admettre : le mousse n'avait pas son pareil pour foutre le boxon. Effectivement, vu d'ici, la pagaille que ce gosse créait dans la compagnie commençait à prendre des proportions bibliques. Le forgeron éclata de rire avant de s'allumer une cigarette et de reporter son attention sur son interlocuteur.

Sa justification à sa question de la dernière fois laissa Tony quelque peu perplexe. Il avait le cerveau lent quelquefois... Puis il compris.

Aaaaaaaaaaah d'accoooooord !!

Il se reprit. Ce n'était pas le moment d'être inconvenant.

Ainsi donc, ce Pumori avait lui aussi avalé un fruit du démon... Ce garçon était bien mystérieux. Et le blond commençait à soupçonner d'avantage de surprises.

Néanmoins, son secret était bien gardé avec Tony. Il souriait d'aise. Après tout, entre maudits, il fallait bien se serrer les coudes. Et d'ailleurs, le forgeron n'avait pas chômé pour sa part ! Depuis la dernière fois, il s'était rencardé sur les divers techniques permettant de survivre sous l'eau.

Hum... Ne t'inquiètes pas, j'ai le même problème, mon pote. J'ai demandé et on me l'a confirmé : ces combinaisons ont justement été prévues pour ça : Tant que l'eau ne te touche pas directement, tu ne crains rien. D'ailleurs, tu as déjà entendu parler de l'Archipel des Shabaody ? Tu gardes ça pour toi... mais il paraît que là bas, ils utilisent même une technique qui permet à des navires entiers de naviguer sous la flotte pour passer dans le Nouveau Monde. C'est bien une preuve, non ?

Là, il s'aventurait tout de même en terrain risqué : ce genre d'information était tout de même réservée à un publique averti, voir privé. Il savait au fond de sa conscience que le jeune Pumori ne ferait pas mauvais usage de cette information, ni n'en ébruiterai la source, mais il fallait calmer le jeu. Sans compter qu'il ignorait les détails de cette fameuse technique, et qu'il lui faudrait encore investiguer d'avantage.

Bon, fais gaffe quant même, je voudrais pas que tu te noies connement en écoutant mes conseils foireux. Ce n'est que de la théorie que je n'ai jamais mise à l'épreuve, alors si tu doutes, penses à ta peau et restes au sec. Et saches aussi que je risque ma place si on apprend que je dévoile des infos démenties officiellement par la marine...

L'allusion était claire : il valait mieux parler d'autre chose dans l'immédiat. Ce que Pumori fit sans se faire prier.

Ah, les pirates... Tony eut un petit rire. C'est vrai que c'étaient de sacrés phénomènes quant ils s'y mettaient. C'était un gros morceau, mais ça restait l'une des nombreuses spécialités des fortes têtes de Galley-La Company. Après tout, quant les lois des affaires ne retiennent plus les forbans de vouloir imposer leur volonté, il fallait bien être en mesure de leur poser un gros stop du futur à la seule force du poignet. Car sur les mers comme ailleurs, la force ne respecte que la force.

Hahaha, oui, ça arrive de temps en temps. C'est surtout des petites frappes qui foutent le bordel parce qu'ils ont beaucoup d'hommes sous leurs ordres... Mais ils le foutent longtemps, crois-moi ! En général c'est que de la gueule ces mecs là, et on les marave vite-fait... Non, les vraies plaies, c'est les patrons de grosses entreprises qui se croient tout permis parce qu'ils ont du blé, ou les huiles de la Marine qui veulent se faire faire un navire custom pour épater la galerie et qui nous embrouillent pour deux berrys de trop sur la facture... Ceux là, ils ont droit à un traitement de faveur : On dévisse un petit truc de rien du tout... Tu sais, le genre de pièce invisible mais indispensable ? Alors le navire tombe en rideau, on leur file un marteau, du ruban adhésif et une paire de clous, et on leur dit de se démerder!

Tony tira une énième bouffée de nicotine avant de la recracher en un épais nuage au dessus de sa tête. Il avait lui-même quelquefois eut maille à partir avec de fameux forbans prêts à faire ce que tout hors-la-loi serait tenté de faire : partir sans payer, ou même voler un navire flambant neuf. Il minimisait la puissance de ces mecs... Puisqu'il leur devait quelques unes de ces cicatrices les plus récentes. Après tout, aucun pirate ne parvient au bout d'une voie de Grand Line sans avoir la puissance de porter ses cacahuètes. Fort heureusement, cela s'appliquait également aux ouvriers ici présents.

Bon je te dis ça, mais c'est des cas extrêmes, hein... On est pas des saboteurs, ni des arnaqueurs. On aime notre métier et on veut pas porter préjudice à la réputation de la profession. Mais on est pas des enfants de chœur non plus. C'est comme avec les cuistots : emmerder un charpentier naval en pleine mer, c'est commettre délibérément un suicide. Bwahahahaha !

Les conversations avec le jeune homme devenaient de plus en plus amusantes.

Et sinon, y'a d'autres choses que tu veux savoir ?

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Lun 18 Juil - 0:36






Pour éviter de rester en rade !


Motus et bouche cousue !



~LogueTown~

La conversation était plutôt agréable. Ou devrais-je plutôt dire "continuait d’être agréable comme les autres fois précédentes" ? Il n’y avait aucune critique sur la pagaille et les problèmes que je donnais à la Galley-La ! J’étais plutôt content que quelqu’un là-bas apprécie bien mes efforts ! Les adultes étaient parfois trop sérieux et ils avaient besoin que quelques personnes sèment la pagaille ! S’il n’y avait jamais aucun imprévu, la vie serait bien triste… Et mine de rien, je suis sûr que Tony n’était pas le seul à en rire ! Ce n’était pas vraiment méchant comme blague ! Et rien ne les obligeait à décrocher le combiné de l’escargophone lorsqu’il sonnait !

Mais revenons-en à la conversation actuelle ! Je n’avais pas fini avec les membres de la Galley-La, mais ce serait pour une autre fois ! Tony semblait comprendre ce que je disais et, si je lisais entre les lignes, il était lui aussi maudit ? Oh, je me demandais ce qu’il avait eu lui ! Peut-être qu’il pouvait tirer des lasers ! Ou bien il pouvait se transformer en robot géant ! Ou peut-être qu’il avait le pouvoir de replier une carte sans la moindre difficulté ! J’avais envie de lui demander, mais ce serait gâcher la surprise ! Et pour l’instant, la curiosité l’emportait et je voulais écouter les propos du charpentier à propos des moyens de réparer le navire sous l’eau. Et pour m’intriguer, il y avait de quoi vendre du rêve ! Des combinaisons qui fonctionnaient pour les individus, mais également pour les navires ? Du coup, les navires pouvaient être sous l’eau ? Je n’avais jamais entendu parler de Shabaody, mais ça me semblait être un endroit très intéressant ! Et c’est quoi exactement, le Nouveau Monde ? Je connaissais peut-être les îles d’East Blue et quelques points importants une fois dans Grand Line, mais rien au-delà ! Pourtant… Si Grand Line est entourée des Blues Seas, le Nouveau Monde était donc encore plus au centre ? Ou de l’autre côté ? Ahhh ! Pourquoi personne ne m’avait appris la géographie ! J’avais envie de comprendre ! Mais pour le moment, je me contenterais de savoir que, sur cet archipel, il y avait un moyen d’être sous l’eau ! Ou en théorie selon mon ami de Grand Line. Rien qu’il avait testé, donc similaire aux légendes que l’on me racontait à Miror Ball : tout restait à prouver, mais il faut garder les yeux ouverts pour ne pas être bernés ! Et pour tout ça, Tony n’avait rien à craindre sur le sujet.

- Motus et bouche cousue ! Et puis, personne ne va croire aux dires d’un enfant comme moi ! La majorité des adultes sont comme ça. Sauf ceux qui sont différents ! Ceux qui continuent de rêver une fois plus vieux !

J’étais sincère quand je disais tout ça. Les adultes que je rencontrais normalement étaient trop sérieux et accordaient peu leurs confiances aux enfants. Ce n’est pas à cause que l’on est jeune que tout ce que l’on dit est faux ! Enfin, je déforme un peu la réalité de temps en temps, mais je suis en général plutôt honnête ! Mais pires que tout, ils oublient ce qu’ils apprennent durant leur jeunesse ! Quand j’aurais deux cents ans comme eux, je n’aurais pas oublié mes rêves et mes convictions sous prétexte de me trouver un travail convenable. Je travaillais plus fort que trois hommes et je n’avais pas oublié comme rire et comment regarder le futur avec espoir !

J’écoutais désormais les histoires des mauvais pailleurs ou simplement des individus désagréables qui font affaire à Water Seven. Ce n’était pas vraiment une bonne idée d’attaquer ou de manquer de respect au type qui répare ton moyen de transport ! Que ce soient des pirates, des grands agriculteurs ayant du blé ou des cuisinières à l’huile de la Marine, ils agissaient tous de la même façon ! Aucun respect pour le métier quoi ! Et avant que l’on implique que je sois un hypocrate, il faut se souvenir que si je fais des blagues aux charpentiers, c’était pour rire ! Je ne tentais pas de les arnaquer ou d’acheter au rabais le résultat de leurs efforts !

Notre conversation continuait et je commençais à manquer de réelles questions qui concernaient la réparation de navire. C’est marrant quand même… Au premier jour, j’étais en recherche de réponses, maintenant j’étais à la recherche de questions pour continuer la conversation ! Mais pour être franc, mon intérêt se dirigeait maintenant de plus en plus vers celui derrière le den den mushi. Ce charpentier qui possédait potentiellement le fruit du démon de l’origami (ou l’un des milliers d’autres qui existent vraiment) ! Je pense que ce que je voulais vraiment lui demander, c’était pourquoi il travaillait là-bas. Bon, d’accord, pour un salaire… Mais il y avait plus, non ? Je me demandais s’il était un peu comme moi… En train d’attendre le bon équipage avant de partir en mer !

- Tu n’as jamais eu l’envie d’embarquer sur un bateau et de partir en mer ? Je veux dire : au nombre de navire qui passe, tu dois bien trouver des gens sympa là-bas, non ? Ou peut-être de voyager ? J’ai travaillé fort pendant deux ans pour me rendre à LogueTown ! Tout ça pour que je puisse trouver l’équipage qui m’acceptera. Les gens de mon île n’étaient pas d’accord à la base, mais bon… Je suis convaincu que j’aurais ma place l’équipage que je convoite !




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Mer 3 Aoû - 17:14

Rêves et lames de fondLe mousse et le forgeron
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

Pumori démontrait une maturité relativement impressionnante pour son âge, ayant bien compris que les adultes ne prenaient que rarement les enfants au sérieux. Sur ce point là, Tony était d'accord, malheureusement. C'est tout de même triste un monde où les rêves ne sont pas pris au sérieux...

Tiens, puisqu'on parle de rêves...

La question du Klabautermann, et l'explicitation de ses objectifs, laissèrent le forgeron sans voix, songeur. Quel drôle de personnage ! Songeur, le grand blond tirait sur sa clope, les yeux dans les nuages, soupesant et repassant dans son esprit les milles questions qu'il s'était toujours posé.

Tu as bien raison de vouloir prendre la mer, p'tit gars... Le monde est vaste, rempli de merveilles. Ce serait bête de passer à côté...

Le doux visage de sa chère sœur tournait dans la tête du forgelier, qui se parlait d'ailleurs plus à lui même qu'au jeune homme à l'autre bout du fil. Il était tiraillé. Cela faisait quoi ? Pas loin de dix ans qu'il repoussait l'appel de l'océan ? Chaque fois il se trouvait de bonnes excuses. Il manquait de compétences. Il n'avait pas fini son apprentissage. Et puis c'était dangereux de s'aventurer en mer. Il n'y avait qu'à voir l'état déplorable des bateaux qui venaient accoster ici. Ça, il en avait vu, des blessures par balles, des trous gigantesques dans la coque, des mâts arrachés. Trop de vent. Pas assez. L'eau est trop humide. Non, définitivement, ce n'était pas raisonnable...

Mais depuis peu, ça le démangeait. Chaque fois qu'un équipage le remerciait, les larmes aux yeux, d'avoir réparé leur navire, un petit pincement au cœur venait le saisir. Il regardait ces hommes hurler de joie en repartant à la poursuite de leurs rêves. Et lui, il restait à quai, vissé au sol comme une enclume. Et son rêve à lui, sa promesse, elle s'envolait avec la brise marine, portée haut par le cri des mouettes et le fracas des vagues.

Embarquer, hein ?

On lui avait quelquefois proposé un poste de forgeron / charpentier au sein d'un équipage. Mais il avait toujours refusé. Souvent des Marines d'ailleurs. Ça a dut jouer. Des marchands aussi. Mais cela ne l'avait pas séduit : trop prévisible, des routes bien prédéfinies, ce n'était pas l'idée qu'il se faisait de l'aventure. Et surtout, personne de costaud à bord, rien de tel pour couler en cas de coup dur. Il y eut quelques pirates, c'est vrais. Mais à chaque fois, quelque chose le retenait d'accepter. Un petit quelque chose de rien du tout qui manquait, un sentiment, une impression. La sensation que ce n'était pas les bonnes personnes avec qui partager son rêves, ses joies et ses peines.

Tony expira doucement la fumée qu'il avait dans les poumons.

Oui... je suppose que j'attends le bon équipage, moi aussi. J'ai déjà voyagé pas mal hein. Mais... ouais, je suppose que... une fois que j'aurais terminé mon contrat... si des personnes que j'estime solides et droites me le proposent, je m'engagerai à leur bord... J'aimerai bien, en tout cas.

Le grand blond regardait les cieux. Il s'était toujours demandé si le ciel avait partout la même couleur. Oui, c'était une des nombreuses question qui le taraudaient.

Mais c'était encore trop tôt. Revenant au présent, il laissa ses inquiétudes transparaître.

Mais tu sais, s'aventurer en pleine mer, c'est pas des vacances non plus. Il faut avoir le cœur bien accroché, et être prêt à mettre sa vie en jeu... Je veux pas te décourager hein ! Mais l'océan ne fait pas de cadeaux. Il faut être vraiment sûr de soi, et de pourquoi on y est...

Une question lui vint soudain.

Et toi, dis moi : tu as un rêve ? Qu'est-ce qui te pousse à vouloir prendre le large ?

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Sam 6 Aoû - 18:32






Pour éviter de rester en rade !


D’un rêve à un autre



~LogueTown~

C’était quand même bien étrange, quand j’y réfléchissais. Dans le bon sens du terme, bien entendu. Quand je parlais aux adultes, généralement on me disait des trucs du genre "moi je souhaite être riche, avoir du pouvoir" ou bien "simplement élever une famille" ou des trucs de ce genre. Alors d’entendre Tony qui me disait posséder des aspirations similaires, je trouvais ça à la fois étrange et réconfortant. Et plus que tout, je pouvais comprendre que de l’autre côté du den den mushi, il y avait une personne qui voyait la chose comme moi. Pourquoi rester sur une seule île alors que le monde est si vaste ? Je n’avais que visité quelques endroits dans ma vie, mais tous étaient différents ! Moi qui étais originaire de l’île de la danse, toutes celles que j’avais visitées étaient uniques. Même Loguetown n’était en aucun cas similaire à celle-ci. Sans parler des tous les gens que l’on peut rencontrer ! Des cultures différentes, voir même des races différentes ! J’étais étonné qu’il n’y ait pas plus d’individus pourchassant une telle volonté de voyager et de découvrir le monde. Enfin… Si on ne considère pas les pirates pouvant couler un navire de croisière ou les marines s’ils ont un doute sur la nature du navire…

En fait, je comprenais tout à fait pourquoi les gens ne voyageaient pas : par crainte de ne pas revenir.

Tony me révélait qu’il avait déjà voyagé un peu avant de prendre pied à Water Seven. Il était chanceux d’avoir vécu un peu de tout ça ! Être en mer, ce n’était pas la chose la plus simple. Ça, je le savais déjà. Ce n’était pas fait pour tout le monde ! Et pendant quelque temps, j’ai cru que je n’étais pas fait pour le travail… Lors de mon premier voyage en bateau, j’ai un mal de mer terrible… Je me suis rétabli, mais je plaignais ceux et celles qui le possédaient en permanence ! Mais au-delà des périples en mers, il y avait les différentes îles…

- Oh, je sais que c’est dangereux ! J’ai à peine visité quelques îles dans East Blue et c’était la pagaille ! Attaque de pirate et poursuite par un marine ivre, attaque de bandits sur une île, visite d’une île volcanique où j’ai aidé à créer une explosion… Et ça, ce n’est pas encore sur Grand Line ! Mais pour être honnête, j’ai vécu des situations bien pires à Mirror Ball, là où j’habitais…

Ceci dit, ça n’expliquait pas pourquoi je désirais partir. Pourquoi voyager alors que tant d’autres étaient satisfaits par une vie toute simple dans une maison confortable ? Pour moi, c’était simple : je n’avais aucune raison pour ne pas le faire !

-Je n’ai jamais vraiment été à ma place sur l’île où je vivais. Je n’ai pas vraiment de famille et rien qui me retenait là-bas. Mais le soir, j’écoutais toujours les histoires et les chansons des marins. C’est peut-être un peu simple, mais j’ai moi aussi envie de vivre des aventures et de contribuer à de tels récits. Trouver des gens qui m’apprécient bien et voyager le monde… Mais comme je suis un peu ambitieux, je ne vais pas prendre un équipage tout moisi ! Je dois être dans le meilleur qu’il soit !

Voir en grand, c’était une bonne chose. Pourquoi se contenter du strict minimum quand l’on pouvait obtenir bien plus ? Et tant que l’on travaille fort pour obtenir ce que l’on veut, pourquoi se faire prier ? Mais plus que tout, j’étais exigeant, car je voulais être dans un groupe qui ne serait jamais dissout. J’étais prêt à faire tous les efforts possibles et inimaginables pour prouver que je pouvais rejoindre un tel groupe ! Quand je regardais les affiches des dokugans, j’avais en moi cette sensation qu’ils n’étaient pas un groupe simple. Non, il y avait quelque chose que je ressentais de particulier… Similaire au début d’une histoire que l’on racontait à la taverne. Quelque chose de grand ! Et c’est pour ça que je voulais les rejoindre ! Car avec eux, je sais que je pourrais vivre mon rêve à son plein potentiel !

- Plus que les dangers, j’ai peur de vivre avec une rancune contre moi-même. De me dire que je devrais partir et que je ne l’ai jamais fait. Alors j’ai travaillé pendant des années pour me rendre là où je suis. Dans un sens, je suis sur le point de vraiment vivre mon rêve.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Mar 6 Sep - 21:28

Plus loin que l'HorizonUn rêve commun
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

Tony Stronghold, adossé à la balustrade du mât de misaine d'un navire en préparation, était surtout suspendu aux paroles du jeune Pumori qui narrait avec une simplicité touchante les péripéties qui jonchait sa vie. Si courte, et pourtant si remplie! Le Klabautermann exposait ses motivations sans ambages, et ses paroles sincères touchèrent le forgeron en plein cœur.

Lui aussi était un déraciné, bercé par les épopées grandioses et les légendes de pirates racontées au coin du feu. Et sil ne craignait pas pour sa vie, il s'en serait en revanche mortellement voulu à lui-même de manquer les opportunités qui se présentent à lui... les occasions de vivre son rêve. Tony en eut le souffle coupé. Il avait l'impression de discuter à la fois avec une version rajeunie ET une version plus âgée et sage de lui-même. Il fut pris d'un léger vertige, et il lui sembla un instant que la terre venait de trembler. Y avait-il là un signe futur ?

Il mit quelques instants de trop à revenir à la situation. Quant il parla, ce fut d'une voix presque pâteuse, lente et posée, comme s'il cherchait les mots qui devaient suivre. Ou plutôt, comme s'il avait du mal à croire qu'il aurait un jour put les prononcer.

Petit... Je dois bien l'avouer : tu m'impressionnes. Tu parles avec plus de sagesse et de clairvoyance que bien des hommes adultes que j'ai rencontré. Tu me ferais presque douter...

Une vague clameur, dans laquelle il crût bien reconnaître son prénom, l'arracha à la conversation. Il jeta un œil en contrebas. Son collègue Rolo avait achevé de mouler les embases, mais la présence du grand était maintenant vivement souhaitée pour fondre l'ancre avant la tombée de la nuit. Le forgeron prit soudain conscience que la lumière dorée dans laquelle il baignait commençait doucement à se teinter de pourpre à la faveur du soleil déclinant. Encore une fois, il n'avait pas vu le temps passer, et il lui sembla soudain qu'un mois entier pouvait s'écouler sans qu'il s'en apperçoive, tant il appréciait de converser avec le jeune homme. Il eut un sourire doux-amer, tandis qu'il soupirait d'une lassitude renouvelée.

Désolé mon pote, mais il va falloir que je te laisse pour aujourd'hui. Le devoir m'appelle.

Il héla ses compagnons pour leur signaler qu'il avait entendu leur appel, promettant d'arriver rapidement. En son for intérieur, il aurait cependant préféré continuer à converser avec Pumori...

Un escadron de mouettes s'envola vers le large. Il les regarda passer, envieux de cette liberté qui n'appartient finalement qu'au monde animal. Une soudaine inspiration lui vint.

T'es un bon p'tit gars, je suis sûr que tu intégreras ce fameux équipage, et que tu vivras ton rêve. En tout cas, je te le souhaite. Si jamais vous passez par Water Seven... ou si tu as besoin d'un conseil quelconque, n'hésites pas à me recontacter. J'espère te rencontrer en chair et en os, un jour... Et je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que ça arrivera plus tôt qu'on ne le croit.

Il eut un petit rire. Il ne savait pas vraiment pourquoi il disait tout ça... Mais en tout cas, il le souhaitait sincèrement.

À la revoyure mon pote. Puisse Illmärinnen veiller sur toi au cours de tes voyages.

Puis il raccrocha, se hâtant de retrouver son quotidien et son atelier. Au fond de lui, il sentit croître une bulle de sérénité. Un pressentiment. Tout irait bien. Le jour approchait où, lui aussi, partirait à la conquête de son propre rêve.

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Dim 11 Sep - 0:08






Pour éviter de rester en rade !


La meilleure mauvaise journée



~LogueTown~

C’est quand même bien étonnant, après simplement quelques jours de conversations par escargophone, qu’une telle complicité ait commencé à s’installer entre nous. Sans avoir le même âge, nous avions pourtant plusieurs aspirations en commun. Je ne savais pas exactement comment réagir à son compliment alors qu’il me considérait comme sage et avisé… C’était bien une première pour moi ! Au final, je ne disais que ce qui me semblait juste. Tony semblait aussi avoir une vision similaire à la mienne. Je disais seulement ce qui me semblait vrai en fait. Qui ne veut pas suivre ses propres inspirations ? Ou disait-on aspirations ? Dans tous les cas, qui ne désire pas accomplir ses propres objectifs ?

Mais pour moi, ce qui était le plus triste n’était pas que son rêve était inaccessible, mais que l’on commence à l’oublier. Je préfère ne jamais rien faire et continuer de rêver plutôt que de vivre sans but. C’était plus qu’un simple désir, c’était un mode de vie en fait.

Après un petit moment à discuter ensemble, et par petit moment je voulais dire une bonne partie de la journée, Tony semblait être rappelé à l’ordre par ses supérieurs. Ah, ça je connais bien. Pour être honnête, j’étais presque en vacance actuellement quand j’y pensais. Peu de travail, beaucoup de temps pour moi… Ça me permettait d’observer l’arrivée des nouveaux navires et d’écouter ce qui se tramait avec mon den den mushi noir. Et aussi de parler à un charpentier à Water Seven. Qui lui avait encore son travail à faire… Je ne devais pas vraiment aider à sa productivité actuellement ! En plus, il est sympa Tony ! Si je suis refusé dans l’équipage des Dokugans, je prendrais une chaloupe et j’irais le chercher pour vivre une merveilleuse épopée ! C’est plutôt les autres de la compagnie qui devraient être pénalisés pour ne pas aider un jeune en besoin !

J’avais déjà mon équipe qui travaillait là-dessus…

- Je comprends. Le travail n’attend pas après tout ! Mais conseil d’ami, prend une journée de congé demain ! Prétexte une mauvaise grippe ou une entorse au petit orteil ! C’est vicieux, les coups de téléphone de Klabautermann ! Oh, et garde ce den den mushi en main jusqu’à demain. Je dis ça comme ça, sans raison motifs ult-et-rieur ni aucune attitude suspecte !

Je pense que j’avais eu une assez mauvaise réputation comme farfadet des mers pour que personne ne puisse reprocher à Tony de prendre congé. Après tout, bien que nos conversations ensemble étaient intéressantes, personne d’autre ne le savait ! Il pouvait bien être le seul rempart entre la Galley-La et la menace ultime d’un esprit réparateur vengeur ! Il pouvait toujours se présenter au travail, mais ce serait son choix. Ce serait très marrant dans tous les sens de toute façon ! Il peut bien être au boulot pour observer le spectacle !

- On restera en contact, promis !

Je raccrochais donc le combiné de l’escargophone en pensant à la suite des choses. Je me dirigeais rapidement mais discrètement dans le hangar de la compagnie. J’étais ici pour… emprunter quelques petits trucs… Si si, seulement emprunter ! Il y avait une caisse qui m’intéressait beaucoup pour mes plans de demain !

-----

- Vous savez tous ce qu’il faut faire ?

Dis-je devant près d’une dizaine d’enfants. Plusieurs oui et de signe de la tête affirmatif ont été dits. Il était presque l’heure ! Nous étions dans l’une des maisons d’un de ceux-ci puisque ses parents étaient partis au travail de bonne heure. Sur la table, il y avait un bol gigantesque rempli de friandises ainsi que plusieurs bouteilles de jus. Ce n’était VRAIMENT pas difficile de trouver des jeunes qui aiment faire des coups d’escargophones. En plus de récompenses, je leur offrais la possibilité de faire le coup du siècle ! Et la cerise sur le gâteau était les imperméables que j’avais trouvés au hangar numéro 16. Les den den monteraient l’image de jeunes personnes dotées d’un imperméable…

Une bande de Klabautermann qui venait hanter la Galley-La !

J’imaginais bien la scène grâce aux réactions des autres enfants. Une fois qu’ils avaient commencé leurs appels, c’était la débandade à la Galley-La ! Un peu de peur, un peu de colère, un peu de tout. Il était difficile de ne pas éclater de rire devant cette situation : qui aurait pensé que cette situation aurait pris une telle ampleur ? Ils y repenseront à deux fois avant de raccrocher au nez des personnes ayant besoin de leurs services ! Pour ma part, je grimpais au second étage pour avoir un peu de paix et de silence pour discuter avec Tony. Une fois qu’il avait décroché et que j’ai reconnu sa voix, je lui expliquais un peu ce qu’il se passait dans les ateliers de Water Seven.

-Il faut vraiment que je trouve un moyen plus simple pour communiquer ensemble ! Tu devrais investir dans un escargophone personnel ! Ils vont finir par savoir et je ne voudrais pas qu’il t’arrive de problème à cause de tout ça.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tony Stronghold
L'Enclume Ardente
avatar
Messages : 104
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi / L'équipage du Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
2/200  (2/200)
Berrys: 6.750.500 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Jeu 13 Oct - 19:16

Plus loin que l'HorizonCe n'est qu'un au revoir
Pour éviter de rester en rade



~ Water Seven ~

Ce jour là, Tony n'eut même pas besoin de sortir de chez lui pour entendre le remue ménage provenant de Galley-La Company, un fracas résonnant dans toute la cité maritime. Comme Pumori l'avait suggéré siiiiiiiiiii subtilement, il s'était fait porté pâle. Il n'eut d'ailleurs pas à réfléchir bien longtemps pour trouver la cause de l'émoi de ses estimés confrères : L'escargophone sonna, et il y sut instinctivement le rôle que le petit diablotin avait certainement joué dans l'affaire.

Ce fut avec un soupir mêlé de rire qu'il entama la conversation avec le jeune maudit. Les explications ne tardèrent pas. Décidément, ce mioche avait de la suite dans les idées. C'en était presque effrayant... De fil en aiguille, le jeunot en vint à mentionner suggérer un moyen de communication plus simple, et surtout plus sécurisé. Tony ne put réprimer un rire.

Dès que j'ai les sous, je m'achète mon propre escargophone, promis ! Mais tu devrais quant même lâcher un peu de lest avec tes coups de fil... Les contremaîtres gardent la tête froide, mais les bleus sont terrifiés, et ça leur fait faire des conneries. Pour l'instant c'est drôle, mais si ça continue, il pourrait y avoir des blessés... Et je me doute que ce n'est pas ce que tu voudrais. Ah tiens, à ce propos...

Tony venait de se souvenir d'une information importante, dont le gérant lui avait part la veille au soir.

Ton acharnement a fini par payer ! Les ouvriers les plus superstitieux sont allés se plaindre à la direction. Ils ne voulaient plus retourner au travail tant que rien n'aurait été fait pour calmer ce Klabautermann venu les hanter. Alors les patrons ont décidés de remettre en service les «Flotteurs», le service de réparation à distance, qui a pour mission d'aller filer la main sur d'autres îles lorsqu'ils sont demandés, ou d'aller faire des réparations d'urgence sur les navires en perdition qui seraient dans le périmètre de Water Seven. C'est plutôt balèze, ça fait des années qu'ils avaient mis ce service au placard. Il faut dire que la majorité des ouvriers qui partaient ne revenaient jamais...

Naviguer sur Grand Line, même sur de faibles distances, ça n'était pas une partie de rigolade. Tony continua, tout en roulant sa clope du matin.

Ça a pas mal débattu, mais ils ont estimés qu'ils avaient commis une faute, et que s'il ne pouvaient pas la réparer, il faudrait faire ce qui était en notre pouvoir pour qu'elle ne se reproduise pas. Apparemment, même les big boss croient aux esprits... Enfin bref : Tu as réussi un sacré tour de force, mon pote !

Et il partit d'un grand éclat de rire. Ce petit bout d'homme avait réussi ce que plusieurs générations de charpentiers avaient tentés d'accomplir. Décidément, Pumori était... unique.

La conversation continua un moment. Une bonne partie de la journée en fait. Jusqu'à ce que finalement, arrive encore une fois, une dernière fois, le moment des adieux.

Zarmaaaaa il fait déjà nuit ?!?!! Allez p'tit mec, c'est pas tout ça, mais il faut que j'y aille. On se reverra sur les mers !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 331
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
81/250  (81/250)
Berrys: 30.793.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]   Sam 15 Oct - 21:06






Pour éviter de rester en rade !


Une petite lettre !


~Water Seven~

Quelques jours s’étaient déroulés depuis le dernier appel de Pumori et des différents klabautermann. Si certains pensaient que la décision des membres de la Galley-La avait calmé les esprits, il y avait une personne qui connaissait la vérité. Le mauvais coup du jeune mousse avait eu des effets plus que positifs. Enfin, à condition que les réparations en hautes mers ne soient pas catastrophiques ! Mais pour le jeune homme, ce n’était ce qu’il avait provoqué qui l’intéressait particulièrement, mais bien la rencontre fortuite qu’il avait faite. De plus, Tony l’avait très bien aidé et il s’était senti très confiant lorsqu’il avait mis les pieds sur le Youthful Demon. Cependant, avec les aventures qu’il vivait à ce moment, il lui était impossible de discuter avec son nouvel ami. C’est alors qu’un martin facteur se présenta à la fenêtre de Tony de bon matin. Avec un petit paquet qui contenait plusieurs choses. La première était la présence d’une lettre rédigée par la main du jeune maudit.

Cher Tony Stronghold,

De la part de la société des klabautermann, je te remercie d’avoir pris de ton temps pour répondre aussi efficacement à nos questions et pour avoir offert d’excellents conseils à l’un d’entre nous. Mais puisque je suis dans l’impossibilité d’utiliser mon escargophone pour le moment, je tenais à te faire parvenir la nouvelle quand même. Je t’ai fait joindre avec cette lettre quelques affiches qui te montreront les membres d’équipage que j’ai finalement rejoint. Eh oui, terminé l’attente ! Et cette fois, c’est pour de bon ! Bien sûr, puisque tous les membres n’ont pas d’affiches, je ne peux pas tous te les présenter. Alors je devrais attendre la prochaine fois que nous nous parlerons par den den pour tout te raconter.

Je t’ai aussi envoyé avec cette lettre mes coordonnées pour me parler par Den Den lorsque tu en auras envie. Je ne sais pas si je serais toujours devant lui, mais je m’occupe du système de den den mushi de l’équipage pour l’instant ! Je n’ai pas eu l’occasion d’envoyer cette lettre auparavant puisque je traversais les montagnes pour me rendre au Grand Line. J’espère que ça ne t’aura pas trop inquiété, nous allons tous plutôt bien pour l’instant.

Dans tous les cas, j’espère que nous serons rapidement en contact ! J’ai hâte de tout raconter !

Pumori Fulgen

P.S : Au risque de briser la magie, je t’ai envoyé une photo avec tous les klabautermann qui ont participé à ce coup magistrale. Peut-être que tu seras capable de me reconnaitre ?

P.S.S : Non, je ne suis pas celui qui possède l’imperméable rouge et blanc.


La photo qui venait avec tous les autres papiers avait été prise la veille du départ du jeune homme. Plusieurs enfants étaient présents, habillés avec leurs imperméables, la majorité bels et bien jaunes. Pour une personne qui connaissait Pumori, il était tout souriant au milieu de l'image. Ce n'était peut-être pas le moyen le plus simple de cacher son identité, mais c'était justement le but ! Ainsi, Tony aurait une idée de l'identité de la jeune recrue des dokugans.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

[FB - 6 mois] Pour éviter de rester en rade ! [PV Tony Stronghold]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» jane&lullaby - on dit "ça va" pour éviter les "pourquoi" ?
» Michèle Pierre-Louis réclame un moratoire de 6 mois avant de définir une politiq
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Des fois, mieux vaut rester dans son territoire ¬ Thomas L. Fletcher
» Stratégie pour éviter les désastres causés par les cyclones?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-