Partagez | 
 

 [FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 386
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
144/200  (144/200)
Berrys: 4.959.000 B

MessageSujet: [FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]   Dim 5 Juin - 0:28




Manger ou être manger ?


Spoiler:
 

J'était encore et toujours à la dérive. J'avais fuis North Blue comme un lâche laissant derrière moi les cadavres de Mélia et de son père. Je rongeais mon frein sans cesse depuis ce jours maudit. Me laissant allait au grès des vents et des navire désireux de m'embarquer. A ce rythme la je m'étais retrouvé sur East Blue, la belle affaire qu'est ce que ça pouvais me faire réellement de savoir ou non sur quelle mer je me trouvais.
La mélodie incessante de la houle me sortie de ma rêverie, la promesse d'une terre au bout de ses paroles. Je la vit. Une petit île, un petit port rien de bien monumentale mais tout de même, cela semblait être un coin paisible ou y poser le pied.
Je foulais le ponton, emplis d'une rage sourde. J'en voulais au monde, à ce système qui m'avais volé celle que j'aimais. L'argent tout ce résumé a ça. Argent, Puissance et pouvoir voila ce sur quoi notre monde reposé. Diriger par la loi du plus riche et non la loi naturel du plus fort.
Je me mit à grincer des dents en pensant à tout ça. Ma guitare calé dans mon dos Je marché dans les rues de la petite bourgade. L’île semblait contrôlée par la marine mais qu'est ce que j'en avait a foutre ? Je doit bien l'avoué je ne cherchais que la mort depuis qu'elle m'avait était arraché. Le temps sembla alors défiler au ralentie lorsque je poser les yeux sur une étale.
Une pauvre gamine, débraillée se faisait matraquer par une troupe de soldat sous les yeux moqueur du vendeur. Je me vit au même âge, l'estomac hurlant à la mort, la peau sur les os, ne désirant que le gout suave d'une simple pomme. Ce monde est donc pourrit à ce point ? L'argent, cette belle saloperie empêchais même les enfants de manger.

Mon sang ne fit qu'un tour. Je fondais sur l'officier, lui empoignant le poignet je lui sourit sadiquement, et lui retournant la mains je leurs dis:


" Messieurs j'ai une proposition a vous faire. Pourquoi ne pas vous en prendre a quelqu'un de votre taille ? "

Dégageant ma guitare de ma mains libre j'envoyais un revers dans le visage du marine. enchainant sur un coup de pied sauter dans la poitrine j'envoyais le marine sur ses acolytes et me commençant a gratter quelque notes sur les cheveux d'ange de ma douce je souris a la bande de marin d'eau douce. Protégeant de mon corps la pauvre enfant apeurée. Je laissais doucement mais surement la rage envers ce foutu pouvoir montée en moi. Laissant ma musique explosé dans la ruelle, une lueur meurtrière dans les yeux je sourit sadiquement a nouveau, me préparant a utiliser le dance tempo s'ils se décidaient a attaquer.



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 682
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
265/350  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

MessageSujet: Re: [FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]   Jeu 9 Juin - 22:06


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Heziel: Reviens par ici teme !

Kain: Non!

Le cuistot de l’équipage était en train de courser son capitaine. Une fois de plus, et ce, malgré les menaces de mort, le goinfre avait piqué dans les réserves de nourriture. Loyal et Nescafé étaient assis sur la rambarde du navire. Ils se délectaient du spectacle. L’équipage était toujours aussi animé. Cela ne faisait que quelques mois qu’ils avaient pris la mer. Ils avaient malgré tout déjà vécu quelques péripéties. Kraehe qui avait fait sa grasse matinée arriva sur le pont en baillant. Il regarda la course-poursuite avant de s’en aller vers la cuisine avec pour seule envie de se faire couler un café bien serré. Les querelles matinales, c’était très peu pour lui.

Alors que Kain était en train de monter les escaliers qui menaient à la barre, Heziel s’arrêta. Le poing serré, il fit un énième reproche.

Heizel: Espèce de capitaine indigne!

Au même moment, le borgne envoya l’os qu’il était en train de mâchouiller sur son second. L’os fit mouche et alla se ficher dans la figure du brun. Des suites de cet impact, l’objet blanc effectua un rebond avant d’aller s’écraser mollement sur le plancher du pont. Tout d’abord interdit, le cuistot ne tarda pas à bouillir de rage. Après quelques ricanements du borgne, la course-poursuite reprit de plus belle. Les deux zigotos étaient tellement occupés qu’ils n’avaient pas remarqué qu’ils étaient sur le point d’accoster sur une nouvelle île.

Les membres de l’équipage s’agitèrent et firent le nécessaire pour pouvoir mettre le navire à un emplacement convenable du port. C’était le moment pour Heziel de compter les maigres économies du groupe afin de faire le plein de vivre. Cependant, il devait faire respecter la justice. Il avait finalement mis la main sur le borgne qui avait déjà le visage tout cabossé. Il était en train de le traîner derrière lui. Complètement inanimé, le colosse ne bougeait pas. Quelques villageois se demandaient s’il n’était pas mort.

Une douce odeur de viande grillée le ramena instantanément à la vie. Sur ses deux jambes, il se dirigea vers l’emplacement. Le coupable ? Une personne qui était en train de retourner de la viande de porc sur une grille chaude. Il donnait quelques coups d’éventails avant d’attraper les lamelles de viande avec ses baguettes, vérifiant que les deux côtés du morceau avaient la même cuisson. Ce qui s’apparentait à des grosses gouttes de salive vinrent créer encore plus de fumée. L’homme dût mettre son coude devant le nez afin de se protéger avant d’éventer aussi vite que possible. Lorsqu’il leva les yeux, il vit le capitaine qui regardait avec avidité ces morceaux de viande. C’était d’une main tremblante que les doigts gantés du pirate se rapprochaient dangereusement du met. Mais tout à coup, un poing rempli de volonté s’enfonça dans la joue de l’homme à la tignasse grise.

Heziel: ON A NI LE TEMPS, NI L’ARGENT POUR CES CHOSES!

Le pirate vola et traversa l’allée à une vitesse fulgurante. Il ne put que crier gare. Mais cela n’avait malheureusement pas suffit. Le forban percuta de plein fouet un groupe de personnes qui semblait avoir quelques quiproquos avec un autre jeune homme guitariste. L’impact envoya rouler le groupe et fit souleva un nuage de poussière. Le capitaine avait mal à la joue. Le nuage ne s’était pas encore complètement dissipé, alors qu’il se relevait de toute sa stature. Il se massa en faisant des ronds avec ses doigts. Le coup que venait de lui envoyer son ami d’enfance avait été puissant. Il se fit ensuite craquer le cou. Faisant un pas sur le côté, il marcha sur l’un des hommes qui avait été percuté par le boulet humain. Kain eut alors un mouvement de recul avant de reprendre sa tête d’ahuri habituel.

Kain: Oy, je suis désolé de vous avoir marché dessus !

Il attendit quelques secondes avant de reprendre.

Kain: Mais pourquoi vous êtes tous par terre ? Vous faites une sieste?… ~ Il se gratta le crâne avant de reprendre tout en rigolant~ Vous êtes bizarres hihi

Le colosse se retourna alors avant de découvrir un jeune homme qui tenait auprès de lui une jeune fille. Le capitaine resta figé quelques instants avant de prendre la parole d’un air interrogatif.

Kain: Vous êtes amoureux?


@Heziel Coffe



Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
Le Régicide
avatar
Messages : 386
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
144/200  (144/200)
Berrys: 4.959.000 B

MessageSujet: Re: [FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]   Sam 13 Aoû - 21:49




Amoureux ?

J'étais résolu à me battre. Ma musique commençant à me plonger dans un état émotionnel intense. Puis il y eux un vacarme monumentale suivit d'un strike mémorable et d'un nuage de poussière. J’arrêtais alors de jouer. Je me positionnais devant la jeune fille. La je le vis. Je ne discernais pas de suite son visage à travers la poussière. En revanche sa silhouette me fit froid dans le dos. J'avais déjà eux affaire des personnes de grande taille et je n'étais pas quelqu'un de petit non plus. Mais la ça dépassait l'entendement. Le gaillard me dépassait d'au moins deux têtes et il avait la carrure qui allait avec. Une goutte de sueur froide parcourut mon échine traçant un long sillon glacé dans mon dos.

Puis la poussière commença à retomber, je pus alors distinguer le visage du colosse et découvrir un visage des plus ahurit. ça me rassura un peu de prime abord puis enfin ce qu'il finit par dire. L'on aurais dit un gosse enfermé dans un corps d'adulte. Mais le pire fut lorsqu'il me demanda si la gamine et moi étions amoureux. Je me mis à éclater de rire. J'en riais tellement que des larmes perlèrent au coin de mes paupières. Je ne réussit à me calmer que quelque instants plus tard. Certes j'aimais la gente féminines et plus particulièrement les femmes aux atouts avantageux. Mais la fallait pas déconner non plus. Cette jeunette ne devait pas avoir plus de seize ans et n'avait toujours pas la moindre forme annonciatrice d’appâts imposant. Son visage n'était pas laid mais il était tout de même très commun. J'essuyais les quelques larmes d'un revers de la main et s'est en souriant au grand gosse que je dit alors:


" Il n'y a pas de mal l'ami. Pour te répondre, non nous ne sommes pas amoureux. J'aidais juste cette pauvre gamine face au quelques lourdaud que tu as étalé. Mais tout cela semble réglé on dirait. J'en oublie les plus humble des politesses. Permet moi de me présenter. Je me prénomme Raki Goshuushou, musicien de mon état. Si tu veux pour te remercier j'aimerais t'offrir le souper. Puis qui sais ça me permettrais de faire une mémorable représentation devant ce publique si réceptif."





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 682
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
265/350  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

MessageSujet: Re: [FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]   Jeu 15 Sep - 15:31


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!




La situation dans laquelle Kain venait de se fourrer venait de se transformer en un étonnant sauvetage. Le borgne écouta avec toute l’attention dont il était capable les divers mots du jeune homme qui lui faisait face. Il répondait au nom de Raki et semblait satisfait de rencontrer une personne telle que lui dans une situation fortuit. Pourtant, la phrase qui captiva le plus l’attention du pirate était l’une des dernières. Il se proposait de lui offrir le souper. Les oreilles du borgne semblèrent bouger au son de ces mots. Il se releva alors de tout son être et s’approcha de Raki avant de lui tendre la main. Le sourire aux lèvres et la salive déjà dégoulinante à l’idée de manger un repas gratuitement. Il essuya sa bave d’un revers de main avant de serrer celle de celui qu’il considérait déjà comme un nouvel ami.

Kain: Moi c’est Kain, je serai le futur Seigneur des Pirates.

Il pointa alors du doigt son hamster qui venait de sortir de ses cheveux. Il regardait avec une certaine envie la jeune demoiselle qui se trouvait aux côtés de Raki.

Kain: Lui c’est Nescafé!

Nescafé:SQUIIIICK (tr : enchantééé)

Il ne fallut que le temps d’un saut pour permettre au rongeur de se blottir dans la poitrine de la jeune fille qui sembla l’accueillir avec un grand sourire. Décidément, le rongeur avait un certain succès avec la gente féminine. Il était déjà en train de nager dans le soutien-gorge de la douce tandis que le capitaine attrapait une corde qui se trouvait là. Il ligota alors la bande de ploucs qu’il venait de mettre k.o. D’un lancé habile, il put faire passer la corde au-dessus d’une branche. Il tira dessus et souleva alors les lurons, faisant grincer la branche par la même occasion. Il accrocha alors fermement le bout de corde qu’il tenait à une poignée de porte. Ils n’allaient pas se sortir de cette galère de si tôt. Le pirate se frotta alors les mains afin d’en retirer la poussière avant de se tourner à nouveau vers Raki. Il replaça l’ancre qu’il portait dans son dos, elle avait été mal positionnée durant son vol et cela lui faisait un mal fou, l’objet appuyait sévèrement contre ses reins.

Le borgne fit alors un signe de main à Raki, le sourire aux lèvres.

Kain: On y va?

Bien qu’il ne savait où aller, il entama une marche tout en sifflotant.


@Heziel Coffe

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB -9 mois] Midi sonne a ma porte [ PV: Kain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-