Partagez | 
 

 [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Lun 30 Mai - 12:16


Prêt à Voguer!


Les yeux de Kiru s'ouvrirent lentement sur la charpente de bois qui le surplombait, son corps encore endolori se réveillant lentement de la nuit de sommeil qui s'achevait désormais. Le soleil se levait à peine, une faible lueur venant simplement frapper les carreaux de la chambre du Golem, tintant celle-ci d'une belle couleur nacrée. Etirant légèrement ses muscles tout en demeurant allongé il tourna lentement la tête sur le côté, un sourire apparaissant sur son visage tandis qu'il découvrait comme tous les matins depuis quelques semaines désormais le visage de Caril, sans jamais s'en lasser. La jeune femme était encore endormie, un visage innocent et insouciant transpirant une paix et une sérénité qu'il lui enviait tellement parfois, elle était clairement la raison de son retour sur West Blue alors que la Révolution l'aurait certainement voulu présent sur Grand Line. Il savait pertinemment qu'il ne pourrait rester ici à tout jamais, une vie simple et tranquille n'était pas ce à quoi il aspirait, en tout cas certainement pas ce qui viendrait à lui spontanément. Dans un sens il s'en voulait parfois d'être revenu, de l'avoir mêlée à tout ça en se rapprochant d'elle, s'il lui arrivait quoi que ce soit il perdrait probablement tout ce qu'il lui restait après la mort de Lorka à Alabasta, elle ainsi que Jiro et Gaya. Chassant rapidement ces idées noires de son esprit il retrouva finalement son sourire, demeurant ainsi immobile quelques secondes pour la contempler avant de déposer un léger baiser sur son front. Se levant alors il prit soin de demeurer discret afin de ne pas réveiller la belle endormie, parvenant finalement dans le salon il s'habilla tranquillement, jetant un rapide coup d'œil à son bureau pour voir si quoi que ce soit de particulier était arrivé il s'étira une nouvelle fois avant de franchir la porte de sa maison, avançant de quelques mètres avant de jeter un dernier regard à celle-ci, la journée allait une nouvelle fois être remplie!

Après une dizaine de minutes de marche tranquille le maudit parvint finalement en ville, saluant avec le sourire les diverses personnes qu'il croisait, il les connaissait tous et il savait qu'ils lui faisaient confiance. Il avait toujours était depuis son arrivée sur l'île une sorte de protecteur de celle-ci, mais c'était récemment qu'il l'était devenu de manière plus officielle, et donc assumée. Certes son appartenance à la Révolution lui permettait d'avoir recours à une force de frappe potentiellement plus puissante, mes ses actions de création d'un camp d'entrainement de soldats et d'un large Chantier Naval sur l'île habituellement si calme avaient encore plus impactés sa popularité. Le Chantier surtout employait désormais une grande partie des travailleurs de l'île, et la majorité des hommes du village situé de l'autre côté de celle-ci. Las Camp qui n'avait jamais réellement eus d'intérêt stratégique ou économique commençait petit à petit à se développer, et les projets du maudit ne s'arrêteraient pas là! Mais pour l'heure un événement important avait lieu en cette douce matinée, la mise à l'eau à venir de leur premier grand navire, celui qu'il avait lui même commandé, une Galère de Guerre imposante qui viendrait s'ajouter aux trois qu'il possédait déjà, et pour l'occasion il préférait superviser directement toute l'opération, après tout il était à la fois, vendeur, client et charpentier sur ce projet.

Parvenant aux portes du Chantier Naval il jeta un coup d'œil en direction du port où stationnaient plusieurs bateaux, le développement de l'île avait également pour effet l'arrivée de multiples inconnus et donc l'augmentation de la difficulté à surveiller chacun d'entre eux, mais qui serait assez fou pour faire du grabuge sur l'île du Golem? Certains avaient essayés et l'avaient rapidement regrettés. Même un Navire d'Impel Down était finalement rapidement reparti après avoir accosté l'île, il ne sautait pas sur tout ce qui bougeait et pouvait comprendre que même ses adversaires aient besoin de vivres et de repos, mais lorsque l'on commençait à agir sur ses terres il devenait rapidement inflexible quant aux conséquences. Une légère impression d'événement à venir vint le titiller tandis que ses yeux se plissaient pour tenter de mieux observer les personnes s'affairant sur les quais, était-ce seulement l'excitation de voir son navire bientôt à l'eau? Haussant finalement les épaules il pénétra finalement dans le chantier, se dirigeant vers l'endroit où reposait le navire, il allait tout de même faire quelques dernières vérifications avant de le faire voguer sur les flots.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Mar 31 Mai - 16:15


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Quelque part sur la mer...

Mon périple dans West Blue se poursuivait avec la découverte d’une nouvelle île nommée Las Camp. En entendant son nom, je m’étais d’abord imaginé une île militaire, constituée de multiples camps. Mais la vérité était tout autre, comme je ne tarderais pas à le découvrir. À mesure que le navire sur lequel j’avais embarqué progressait, je regardais Powder Island s’éloigner, l’air songeur. C’était l’île de mes rêves, pour laquelle j’avais tant voyagé ces derniers temps. Je m’étais donné énormément de mal pour la localiser et pouvoir enfin poser le pied dessus. Et voilà que quelques jours plus tard, je la quittais déjà. Je ne pouvais m’empêcher de ressentir une intense sensation de gâchis. Tous ces efforts pour finalement quoi ? Je m’étais fait beaucoup de désillusions sur cette île et j’avais revu mes ambitions à la baisse. Je n’étais pas encore en moyen d’arriver à mes fins, il fallait que je sois patient. Mes récents échecs se répétaient et je sentais qu’il me manquait quelque chose. Jetant un dernier regard sur Powder Island, je me jurai de revenir un jour pour la rayer personnellement de la carte. Après tout, c’était le funeste destin de toute chose : redevenir un jour poussière. Puis, me tournant vers un autre horizon, je me remis à cogiter sur la planification de la suite des évènements en essayant d’oublier cet amour déchu. Il était peut-être temps de tourner la page afin d’écrire de nouvelles aventures.

J’étais à bord d’un navire-commerçant qui avait joyeusement accepté de me transporter. Les eaux étant plutôt dangereuses, quelques combattants n’étaient jamais de trop pour défendre leur précieuse marchandise. En faisant escale sur Powder Island, ils avaient mis la main sur une bonne quantité de poudre, qu’ils revendraient sans doute durant leur traversée. Je commençais à connaître cet équipage : après tout, c’étaient eux qui m’avaient aidé à atteindre mon objectif sur West Blue, et je leur avais rendu quelques services par le passé. Cette fois-ci, nous étions plus sereins quant à notre traversée : en effet, cette partie de West Blue était bien plus calme, et les îles environnantes ne détenaient aucun des enjeux stratégiques qui secouaient cette mer tumultueuse.

1504 - West Blue, Las Camp

Quelques jours plus tard, le navire s’amarra enfin aux quais de Las Camp. C’était un port fraîchement construit qui nous avait accueillis. Après avoir aidé mes compagnons de route à décharger leur marchandise, je commençai à inspecter les lieux. Un tumulte attira mon attention et me fit découvrir un chantier naval flambant neuf. De nombreuses personnes semblaient s’y diriger comme si un évènement important allait s’y produire. Intrigué par ce mouvement populaire, je me décidai à m’y rendre afin de savoir de quoi il en retournait.

Je découvris avec stupéfaction un immense navire sur le point d’être inauguré. C’était sans doute une excellente nouvelle pour l’île qui semblait développer un commerce naval. Ils étaient sans doute inspirés par la très célèbre Water Seven qui était mondialement connue. C’était sans doute une bonne idée : à ma connaissance, West Blue n’était pas très pourvue en termes de chantiers navals et celui-ci pourrait certainement aider Las Camp à prospérer à l’avenir. Émerveillé par la construction, je le fis remarquer à haute voix :

— Ouah ! C’est un sacré bateau qu’on a là !


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Ven 3 Juin - 10:28


Un Bateau à la Mer!


Kiru avait passé quelques heures à inspecter le navire de fond en comble, son œil de charpentier s'assurant que rien n'était laissé au hasard. Il n'en était pas non plus à venir railler sur quelques finitions de mobilier, mais un trou dans la coque ou des planches espacées ne seraient pas réellement pratique pour la flottaison. Finalement sa dernière inspection fut interrompu par l'amassement progressif des riverains à proximité des navires, regardant alors l'heure il comprit que la mise à l'eau prévue était proche désormais. Souriant alors il signifia au chargé de travaux que tout était bon avant de se déplacer vers les premiers curieux, saluant ceux qu'il connaissait et les accueillant chaleureusement. Un petit buffet avait été dressé à quelques mètres, modeste certes mais assez fourni tout de même pour que Kiru puisse y aiguiller les badauds arrivés légèrement en avance. Finissant son accueil le Révolutionnaire se dirigea vers les bureaux du Chantier Naval, il avait encore quelques choses à régler, d'un point de vue administratif cette fois-ci. Cette simple idée sembla lui plomber légèrement le moral, laissant échapper un soupir il se reprit néanmoins à l'idée de pouvoir bientôt faire voguer la quatrième galère de guerre de sa flotte. Pénétrant ainsi dans les bureaux sobres qui occupaient une faible surface du chantier il se dirigea rapidement dans la salle de réunion où l'attendaient déjà quelques hommes. Refermant la porte derrière lui il s'assied finalement à la table, rapidement suivi de ses collaborateurs, commençant alors la réunion de fin de chantier. Celui-ci s'était étalé sur plusieurs mois et nécessitait donc bien entendu un débriefing de fin de parcours, mais pour le moment un simple retour rapide serait suffisant, il préférait tout de même voir l'embarcation flotter avant de clore le chantier, comme il en aurait été le cas pour tout client.

Après une bonne vingtaine de minutes la dizaine d'homme sortit des bâtiments, aussitôt frappée par la cohue massée au niveau du buffet, à croire que toute l'île s'était déplacée pour l'événement. A vrai dire cela était sûrement le cas car Kiru n'était pas certain qu'il y ait beaucoup plus d'habitants sur l'île qu'il n'en voyait actuellement, dans un autre sens il fallait avouer que les animations étaient rares dans les environs. Et pour une animation cela risquait fort d'en être une! Leur Chantier Naval n'était pas encore assez réputé pour avoir régulièrement des commandes de cette envergure, il était à vrai dire le seul à en avoir demandé pour le moment et une telle masse nécessitait normalement d'investir dans de nouvelles installations et des équipements coûteux afin de pouvoir le mettre à l'eau. Mais ils n'en avaient pas réellement les moyens pour le moment, ni l'intérêt puisqu'ils disposaient de quelqu'un pouvant le faire gratuitement. S'étirant rapidement le maudit enleva alors sa chemise, non sans provoquer une réaction immédiate dans la foule qui les observait, un léger sourire en coin il s'approcha finalement de l'embarcation, gardant tout de même quelques mètres de distance avec celle-ci. Le brouhaha de la foule sembla alors se calmer, baissant peu à peu pour finalement laisser place à un silence presque total. Tournant la tête vers le groupe de spectateurs il aperçu Caril, lui adressant un sourire tandis que celle-ci hochait la tête en guise de soutien, lui rendant aussitôt son sourire.

Se reconcentrant alors sur l'immense navire devant lui il se transforma en forme complète, la clameur reprenant aussitôt dans la foule à l'apparition de l'immense masse de pierre. Apposant doucement ses mains sur le haut de la coque afin de ne pas l'abimer il demeura immobile quelques secondes, concentrant ses forces vers ses bras et ses jambes tout en faisant attention de diviser sa poussée pour ne pas détruire le navire fraichement construit. Finalement il se mit à pousser violemment, ouvrant la bouche pour laisser sortir un cri caverneux tandis qu'il forçait sur tous les muscles de son corps pour déplacer l'énorme masse qui pouvait accueillir des centaines de personnes. Un bruit léger commença à se faire entendre, augmentant petit à petit tandis que le bateau commençait à avancer sur les rondins de bois placés pour l'occasion, les bouts de bois le retenant auparavant tombant sur le sol tandis que tout le poids du navire et son équilibre reposaient désormais sur les mains du Golem. Une vingtaine de secondes passèrent ainsi entre effort intense et gestion de sa poussée avant que le navire ne pénètre dans l'eau, le soulageant aussitôt d'une grande partie de son poids. Continuant néanmoins à assurer l'équilibre de l'embarcation il poussa celle-ci jusqu'à la limite du liquide bleuté, ne pouvant décemment pas aller plus loin. Se relâchant alors il sentit une douleur dans ses muscles, le terrain de mise à l'eau avait beau être en descente l'action était loin d'être aisée, il risquait d'avoir des courbatures pour quelques temps encore. Laissant alors les ouvriers gérer l'accostage du navire sur le bord du quai avant de le sortir de la cellule du Chantier Naval d'ici quelques heures il reprit forme humaine, attrapant rapidement la serviette qui lui était tendue pour essuyer la sueur couvrant désormais son corps tandis que des applaudissements montaient de la foule de spectateurs, visiblement satisfaits de la démonstration du Commandant Révolutionnaire. Remettant finalement sa chemise il se dirigea alors vers eux, ouvrant finalement les bras avant de lancer à voix haute :

Fêtons-ça mes amis!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Dim 12 Juin - 11:33


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Las Camp

Le retour des hommes prodigues. Ces dix hommes qui sortaient de leur quartier général et marchaient vers nous tels des conquérants. Ils étaient plus que des simples hommes, ils contribuaient à la richesse de leur pays, utilisaient leurs corps musclés pour bâtir un futur ensoleillé pour leurs concitoyens. Ensemble, ils construisaient une renommée pour cette île perdue dans West Blue. Tout le monde connaissait leurs noms, les scandait. En somme, c’était là le retour des héros du jour.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu devenir journaliste. Ces flashs qui illuminent la vérité, cette quête infinie d’information et ces voyages à travers le monde. Les journalistes sont des hommes qui combattent avec leurs plumes, comme s’ils transcendaient le monde physique : ils animaient tout un monde impalpable en usant de mots. Et en cela, ils sont les maitres. Il est fascinant de constater à quels points ils sont fort. Ce sont presque eux qui peignent la vérité et l’affiche aux yeux du monde. Dans ce monde, il est primordial d’être informé. Et donc, ces brillants informateurs sont des personnes très importantes : ce sont eux qui possèdent et diffusent les informations. Bien que ce soit le Gouvernement Mondial qui maintient une certaine emprise sur eux, imaginez, ne serait-ce qu’un instant, des journalistes libres de peindre toute la vérité. Ils seraient capables de détruire le monde et d’en rebâtir un selon les contours qu’ils auraient eux-mêmes tracés. Ces informateurs ont un potentiel effrayant. Un potentiel qui pourrait bien me servir un jour dans ma quête…

Ces apparats de journaliste m’allaient bien. Bien que la chemise me comprimait quelque peu, je sentais mon esprit était comme aiguisé, comme si la force des mots était déjà avec moi. Une plume se tenait prête à être dégainée, rangée dans l’une de mes poches, au cas où l’heure viendrait d’en découdre. Mais j’étais loin, vraiment très loin de me douter de la tournure des évènements. Les mains tremblantes, je saisis l’appareil photo qui pendait autour de mon coup et l’élevai vers mon visage, dans le but d’immortaliser ce moment extraordinaire. Un golem. Cet homme venait de se transformer… en golem. Mais dans quel monde vivions-nous au juste ?!

Une fois encore, je m’étais emporté trop tôt. Bien trop tôt. Appuyant frénétiquement sur le bouton pour capturer ces instants qui n’avaient rien de réel, je tentais de garder mon calme. Je ne voulais pas y croire, ce n’était pas possible. Il n’avait pas le droit de faire ça, de manquer ainsi de respect au genre humain. Cet homme, ou plutôt ce golem venaient de pousser le navire à la mer ! Il me fallut quelques minutes pour réaliser ce qui venait de se passer. Puis, reprenant enfin mes esprits, je repartis en quête d’informations pour mes lecteurs en me dirigeant vers la fête.

Kabayoshi.M.Kiru, c’était le nom de cette personne incroyable. Ou plutôt le nom de ce criminel recherché par le Gouvernement Mondial, l’un des deux grands Révolutionnaires qui protégeaient West Blue. Que faisait-il là, sur cette île sans histoire ? Ce chantier naval et ce navire de guerre m’intriguaient. Je m’approchai donc du Révolutionnaire afin de réaliser une interview.

— Bonjour ! Je suis un reporter indépendant et j’ai eu vent de ce chantier. Accepteriez-vous de donner une interview ?

Sortant mon calepin, je commençai à prendre des notes. De nombreuses questions fourmillaient dans ma tête et leurs réponses intéresseraient forcément les lecteurs.

— Vous etes le très célèbre Kabayoshi.M.Kiru, n'est-ce pas ? Votre travail sur le bateau est extraordinnaire ! Et cette mise à l'eau l'est tout autant. Quels sont vos projets sur cette île ? Et concernant la construction navale ?


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Jeu 1 Sep - 10:25


Agent Suspect!


Un verre de rhum à la main et un autre bras autour du coup de sa bien -aimée Caril Kiru riait à gorge déployée avec ses ouvriers. Le chantier n'avait pas était une partie de plaisir, il avait beau mettre le plus de choses en place pour faciliter le travail de ces hommes et éviter de prendre des délais trop court cela restait très physique et harassant. Pour autant la pression retombait désormais en ce jour avec le sentiment de fierté pour les travailleurs de voir le fruit de leurs efforts voguer devant eux. Certes d'autres navires à construire commenceraient dans les jours suivants mais aujourd'hui c'était jour de fête, et rien ne viendrait entamer leur bonne humeur. Mais alors que les rires étaient de rigueur le Commandant Révolutionnaire vit arriver du coin de l'œil un homme qui le dépassait d'un bon mètre, redevenant aussitôt sérieux tout en conservant néanmoins le même large sourire qu'auparavant. Il se pencha alors vers son ami et lui chuchota quelques mots à l'oreille, celle-ci l'embrassa alors sur la joue avant de s'éloigner à travers la foule. L'homme de pierre fit alors un pas vers celui qui s'avançait à sa rencontre, il savait de qui il s'agissait bien entendu, il avait donné l'ordre de le recruter et lui avait assigné cette mission lui-même. Néanmoins il s'était attendu à une approche un peu plus discrète que celle que l'homme réalisait actuellement. Pour autant il préférait ne pas juger complètement, après tout chacun avait ses techniques et il fallait attendre de voir ce qu'allait tenter l'individu. Pour autant il ne pu s'empêcher d'hausser un sourcil en entendant l'approche de Mr H, un reporter indépendant? Il était vrai qu'ils étaient réputés pour aller là où les autres n'allaient pas mais c'était généralement des zones de conflits ou dangereuses. Attendant alors que l'homme finisse sa première série de questions il coupa finalement court à celles-ci en lui répondant simplement d'un ton amical :

Allons plutôt parler dans mon bureau, ça sera plus simple il y aura moins de bruit.

Comme pour appuyer ses paroles de nouveaux élans de rires vinrent couvrir la fin de sa phrase. Sans attendre de réponse de la part de son vis-à-vis il se dirigea alors vers le bâtiment dont il était sorti un peu plus tôt, ne vérifiant pas que l'agent de Dead-End ne le suive mais doutant qu'il ne le fasse pas au vu de son approche. De plus un entretien en privé avec le maudit permettait d'envisager de pouvoir parler de choses plus secrètes, chose qu'un reporter cherchait toujours et qui s'accorderait parfaitement à la mission qui lui avait été donnée. Pénétrant alors dans son bureau il laissa la porte ouverte pour laisser pénétrer le nouveau venu, supputant toujours que celui-ci lui avait emboité le pas il lança alors :

Je n'ai pas bien saisi votre nom, Mr...?

La phrase avait été prononcée d'un ton bien plus sérieux que précédemment, bien entendu l'homme ne lui avait rien dit mais cette phrase à elle seule posait une atmosphère déjà plus lourde sur celui qui venait sans doute de pénétrer dans la pièce. Continuant alors sans attendre de réponse le Golem poursuivit :

Je pense que vous n'avez aucun doute sur qui je suis, une prime comme la mienne ne passe pas inaperçue sur les Blues! Merci pour les compliments mais ils reviennent majoritairement aux ouvriers, quant à mes projets je ne peux malheureusement pas vous en dire plus.

Kiru fit une pause le temps de reprendre son souffle et de laisser l'atmosphère se charger du lourd silence qui s'installa avant de le briser à nouveau :

Maintenant à moi de vous poser une question, peu de gens extérieurs à l'île savait le lancement de ce bateau aujourd'hui, néanmoins la grande majorité de cette mer sait que je suis en charge de cette île. Donc dîtes moi, pourquoi êtes vous vraiment venus?



_________________


Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Lun 12 Sep - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Dim 4 Sep - 9:10


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Las Camp

Kabayoshi.M.Kiru m’invita à le suivre vers un endroit un peu plus discret, sans doute pour que nous puissions avoir une conversation qui le serait tout autant. Je le suivis alors vers l’endroit d’où il avait émergé un peu plus tôt avec ses collaborateurs. Autour de nous, de rires et des éclats de voix bruyants retentissaient, célébrant la réussite de leur entreprise.

— Monsieur Ash. Monsieur Ash Tag, pour être plus précis. Vous n’avez sans doute pas encore entendu parler de moi, car pour le moment je ne fais que rassembler des informations, des témoignages.

Le primé me demandait de décliner mon identité, mais son ton fut bien plus sérieux qu’il ne l’avait été un peu plus tôt. Il fut alors le moment pour moi de choisir mon pseudonyme d’écrivain, la signature de mes écrits, le nom qui retentirait à travers le monde à chaque fois que ma plume s’emballerait. Je ne pouvais et ne devait pas mentionner ma véritable identité : les hommes du Gouvernement Mondial auraient vite fait de me traquer pour me faire taire. Après tout, relayer les propos de criminels était un acte criminel, passible d’emprisonnement. Mais le monde devait connaitre la vérité. Et nous, les journalistes, étions les soldats au service de cette vérité.

— Eh bien, vous savez, je n’ai appris l’existence de ce chantier naval que tout à l’heure, lorsque je suis arrivé sur l’île. J’ai suivi le tumulte et je me suis retrouvé face à cet incroyable navire. J’étais loin de me douter que vous aviez de telles installations ici !

Le révolutionnaire semblait être sur ses gardes, comme s’il redoutait l’arrivée d’ennemis à tout moment. C’était sans doute la raison pour laquelle il scrutait et étudiait le moindre élément suspect. Il devait cependant accepter que je lui eusse dit la vérité et, en tant qu’écrivain, c’était même mon rôle.

— Vous êtes méfiant, monsieur Kabayoshi, comme si vous craigniez que des ennemis débarquent à tout moment. C’est donc cela la vie que mène un commandant révolutionnaire ? En défiant le monde, vous vous attendez tous les jours à de sanglantes représailles, je suppose. Je vois. Cela ne doit pas être facile de vivre tous les jours dans la peur, n’est-ce pas ?

Après avoir commencé à parler, je sortis mon calepin et commençai à griffonner frénétiquement quelques palabres. C’était là une situation très intéressante à décrire. Mais ces informations ne me suffisaient pas, je voulais en savoir plus. C’était mon travail, après tout.

— Et donc, cet imposant bateau. Est-il destiné à quelqu’un en particulier ? Pour l’instant, je comprends qu’il s’agit du navire sur lequel vous allez combattre le Gouvernement, ai-je raison ?

C’était l’interprétation logique que je pouvais faire, mais aussi la plus simple. Les révolutionnaires n’avaient aucun intérêt à renforcer d’autres camps, cela devait donc être un bateau qui servirait leurs propres intérêts. Mais ce dont le commandant avait parlé un peu plus tôt me titillait. Peu de gens situés à l’extérieur de l’île avaient eu vent de l’existence du chantier naval. Cela signifiait que d’autres personnes étaient au courant. Il y avait deux conjectures à émettre sur leur identité : soit des acheteurs, soit des plus hauts-placés révolutionnaires, qui avaient sans doute commandité l’élaboration de ce chantier. Vendre des navires était un bon moyen de renflouer les caisses de la révolution et ainsi permettre un plus large panel d’actions. Je ne pouvais pas écarter cette hypothèse pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Lun 12 Sep - 11:17


Situation Explosive?!


Edward ne s'était pas démonté malgré la réaction plutôt agressive du Golem, certes il faisait quelques têtes de plus que lui en forme humaine mais il devait se souvenir que l'homme devant lui faisait partie des plus grosses primes de cette mer! Dans un sens il semblait prendre goût au rôle qu'il avait revêtu aujourd'hui, peut-être même n'était-ce pas réellement un rôle mais bien une volonté. Dans tous les cas malgré le fait que Kiru connaisse exactement les raisons réelles de la présence de l'individu face à lui il devait reconnaître que son engouement et sa motivation à analyser les événements le rendaient presque crédible. Dans un sens c'était ce côté analyse constante que le Révolutionnaire appréciait particulièrement, même si cela amenait aussi une personnalité imprévu qui avait forcé à amener l'homme dans le secret. Généralement le Géant de Pierre n'aimait pas trop perdre son temps, mais aujourd'hui c'était jour de fête, il pouvait se permettre de rentrer dans le jeu de son vis-à-vis :

Avez-vous déjà été responsable de la vie d'une personne Monsieur Tag? Ou même encore plus responsable de sa mort? Ici toutes ces personnes me font confiance mais si la moindre d'entre elle venait à mourir cela serait sur ma conscience. Ils n'ont pas demandés le combat auquel ils sont confrontés, et croyez moi que lorsque mes ennemis débarqueront ici ils ne seront qu'une ligne de "dommages collatéraux" sur un rapport, même pour le Gouvernement Mondial.

Kiru dévoilait quelques peu ses sentiments pour ceux qu'il considérait comme sa famille, la seule encore vivante. Néanmoins il ne s'étala pas plus longtemps, reprenant sa posture droite et un regard fixe sur l'homme devant lui, son calepin à la main. Même si rien ne serait probablement publié le maudit préférait ne pas trop s'exposer, demeurer concentrer permettait d'éviter de s'ouvrir à des individus encore difficile à cerner. Cela aurait été prendre le risque de montrer des faiblesses à ses adversaires, et il ne pouvait clairement pas se le permettre. Poursuivant alors il reprit d'un ton intentionnellement plus décidé :

Nous sommes en guerre Monsieur Tag, la méfiance est naturelle et le relâchement une erreur potentiellement mortelle! Dévoiler une information à la légère peut changer le court d'un affrontement, ce navire est une fierté pour les hommes qui l'ont construit et ceux-ci ne le reverront jamais. Que je sois celui qui combatte dessus ou non nul doute qu'il se retrouvera rapidement dans des situations plutôt, explosives ...

Le Golem avait marqué une courte pause avant de lâcher ce dernier mot à l'apparence anodine pour un observateur extérieur. Néanmoins nul doute que le prétendu journaliste allait tiquer, cela commençait à faire beaucoup de personnes sur West Blue qui insinuaient connaître son pouvoir et tentaient de le prendre de court. Pour autant le doute persisterait toujours, aucune confirmation physique ou verbale, excepté cette légère pause, ne venait prouver la volonté de Kiru de délivrer quelque information que ce soit pour le moment. Cela serait certainement le dernier test situationnel de Mr H aujourd'hui, Kiru s'apprêtant à couper court à la mascarade rapidement après la réaction de l'homme, mais nul doute que celle-ci risquait d'être particulièrement intéressante.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Jeu 29 Sep - 5:33


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Las Camp

Kabayoshi M. Kiru, l’un des hommes les plus puissants de West Blue mais aussi l’un des plus recherchés. L’un des commandants révolutionnaires, se tenait devant moi. Et même mieux : j’avais carrément droit à une intervention de sa part. Je pouvais imaginer bien de ses ennemis qui auraient aimés se trouver à ma place en ce moment. Mais vouloir se tenir devant un tel homme n’était pas suffisant, il fallait aussi un certain courage pour lui l’interroger comme je le faisais. A bien y réfléchir, mon comportement était plutôt imprudent : j’étais seul, dans la tanière de ce chef révolutionnaire, entouré de ses hommes. Et quand bien même, les cent cinq millions de prime déposés sur sa tête en disait long sur les dangers que représentaient cet homme. Je supposais aisément que sa force était exceptionnelle : j’avais encore en tête la scène peu croyable à laquelle j’avais assisté un peu plus tôt. Le Zoan mythique du Golem, une malédiction incroyable qui rendait mes propres capacités ridicules en comparaison. Oui, il fallait du cran pour oser vouloir se mesurer à une telle personne. Mais un journaliste tel que moi n’avait pas à s’embarrasser de tous ces détails.

Il était intéressant de noter les diverses informations qui filtraient malgré les évidents efforts de mon interlocuteur à vouloir me les dissimuler. Sur le personnage même, je pouvais noter quelques détails. D’un altruisme évident, Kabayoshi M. Kiru se souciait de la vie de ses collègues de travail, de ses compagnons d’arme ainsi que des civils qui peuplaient l’île. En bon ennemi du Gouvernement, le maudit s’empressa de définir le Gouvernement Mondial comme étant la principale menace pour la vie des citoyens de Las Camp, des dommages collatéraux, selon ses dires. Il avait sans doute raison sur ce point. Néanmoins, je ne pouvais m’empêcher de penser d’une manière différente : « Il n’y a pas de fumée sans feu ». Les civils n’étaient-ils pas menacés par les Révolutionnaires, ceux-là même qui prétendaient les protéger ? Bien que munis de bonnes intentions, la présence de ces criminels aux yeux du Gouvernement induisait inévitablement un danger certain pour les civils qu’ils côtoyaient. Une hérésie.

La suite du discours du criminel fut bien plus emplie de sous-entendus. Déjà, il venait de complimenter mon métier par des termes des plus flatteurs. Oui, le pouvoir de l’information n’était assurément pas à sous-estimer et, nous autres journalistes en quête de vérité, en étions les chevaliers. Il devait ainsi manier avec précaution les paroles qu’il me transmettait car les conséquences pouvaient s’avérer dramatiques. En effet, une fois les bons tuyaux en poche, j’étais libre de les exploiter comme bon me semblait. Provoquer une tempête, préserver la paix, causer la mort, protéger les innocents. Tant de pouvoir rassembler dans le creux de ma main, dans ce stylo qui continue de griffonner une mélodie si particulière, un véritable instrument capable d’influer sur le destin du monde.

Et puis, le révolutionnaire commit ce qui, à mes yeux, avait tout d’une grossière erreur. C’était l’instant que je guettai depuis le début des hostilités, l’opportunité qui me donnerait un avantage certain. Un énorme sous-entendu de la part du golem avec cette allusion et cette pause. Le mot clé qu’il avait prononcé embrasa littéralement mon esprit dès l’instant où je pus l’assimiler. J’avais sous-estimé l’influence de cet homme, le réseau d’information incroyable dont il disposait. Je me contentai de rester silencieux, ce qui était sans doute la manière la plus prudente d’agir, pour le moment. Je me devais de temporiser, me laisser le temps de réfléchir aux conséquences de ses paroles, à la portée de ses mots. C’était tout un monde sous-terrain qui semblait se dévoiler sous mes yeux. Des connexions improbables s’effectuaient dans mon esprit. Il connaissait donc mon identité, mon parcours atypique dans ce milieu. Rien n’avait été laissé au hasard depuis le début, tout était sous son contrôle. Sans doute avait-il consulté une fiche informative me concernant, dès mon arrivée sur l’île. Ou même avant. L’ampleur de son réseau d’information, dont j’avais encore un peu de mal à définir les limites, me faisait frémir. Certes, mes quelques faits d’armes avaient eu quelques conséquences explosives par le passé. C’était là mon tempérament, je dévoilais mes informations dans un grand fracas, c’était quelque chose que j’appréciais. Mais il était fort étonnant d’apprendre que le golem était au courant de mes actes passés, de mes publications explosives. Après tout, je n’étais encore qu’un petit journaliste de pacotille. Et, bien que c’était flatteur, le fait que l’une des grandes pompes de West Blue s’intéresse de si près à moi avait quelque chose d’étonnant. J’en vins donc à une conclusion, certes un peu prématurée, mais qui prenait tout son sens au vue des événements récents. Agissant une nouvelle fois tel un journaliste, il ne me restait plus qu’à attendre le moment opportun pour délivrer ces mots couchés sur papier, ces mots qui, une fois révélés aux yeux du monde, auraient sans doute l’effet d’une bombe.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Mar 18 Oct - 20:06


Mr A!


Aucune réaction extérieure réelle de la part de l'individu face à lui! Cela était tout de même un peu décevant pour le Golem qui avait bien prêter attention à tenter de sortir celui-ci de sa zone de confort. Dans un sens cela valait peut-être mieux, après tout même si Kiru pensait pouvoir agir suffisamment rapidement pour retenir une éventuelle explosion cela n'était pas particulièrement sécuritaire pour les civils autour du bâtiment. Et puis le silence et l'immobilité du prétendu journaliste trahissaient très bien ce qu'il se passait dans sa tête, l'homme semblait pris de court et un peu perdu. Dans ces conditions il était parfois difficile de pouvoir réagir rapidement et de manière rationnelle, une décision rapide étant souvent stupide ou dangereuse, et une décision réfléchie prenant toujours plus de temps. Le stratagème monté par le maudit avait finalement porté ses fruits et les résultats qu'il avait pu constater l'avait même surpris. Les premiers retours qu'il avait analysait lui laissait plus présager un homme aux tendances plutôt impulsives, néanmoins sa non-réaction immédiate prouvait qu'il savait également réfléchir, chose qui lui faisait sans aucun doute marquer des points auprès de l'homme de pierre. Dans tous les cas faire durer la mascarade plus longtemps n'avait plus d'intérêt réel, Kiru avait pu voir ce qu'il voulait. Désormais il ne restait plus qu'à exposer au jeune pirate perdu devant lui la raison de sa présence ici, même si pour cela le chef Révolutionnaire n'avait pas pour autant prévu de tout lui dire.

Bien Mr Lawrence maintenant que nous avons convenu que cette interview n'est pas la raison de votre présence ici nous allons pouvoir avancer.

Une nouvelle pause vint alourdir l'ambiance déjà pesante qui se formait autour de l'homme qui le dépassait pourtant de plus d'une tête. Cette fois-ci le nom du jeune pirate avait été prononcé, enlevant tous les doutes que celui-ci pouvait encore avoir sur le fait que Kiru connaissait son identité. Néanmoins laisser le pauvre hère sur cette simple information aurait pu être contreproductif, le faisant sentir plus piégé et obligé d'agir de manière extrême pour se sortir de cette situation. Il ajouta alors :

Vous êtes ici parce que Mr Z a réussi sa mission, ou a au moins suffisamment éveillé votre curiosité pour que vous tentiez l'expérience. Je m'excuse pour cette "mission" mais nous devions vérifier votre fiabilité avant de vous confier des informations potentiellement sensibles.

Les informations qu'il venait de dévoiler auraient pour effet soit de rassurer son vis-à-vis soit de le mettre encore plus sur ses gardes. Après tout cela signifiait que plus que l'avoir recruté en le connaissant en détails sur Powder Island ils avaient contrôlés ses déplacements et ses actions depuis lors, sans même qu'il ne s'en doute. Pour autant cela n'avait pas été fait au hasard, tout était calculé lorsqu'il s'agissait de Dead-End et ce qui allait suivre l'était tout autant, la seule inconnue étant la réaction d'Edward Lawrence à tout cela. Pour terminer ses révélations Kiru fini alors par dire en s'asseyant à son bureau, invitant l'homme face à lui à faire de même :

Je suis Mr A, vous avez été envoyé à moi afin que je réponde aux questions que vous avez sur notre organisation, celles que je pourrais éluder tout du moins.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Mer 19 Oct - 11:22


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Las Camp

Et puis, le rideau se souleva et toute la supercherie fut dévoilée. Le déclic s’opéra dès que mon véritable nom fut prononcé, m’indiquant ainsi que ma couverture était devenue obsolète. Ou du moins, elle n’avait jamais été fiable. La première allusion suspecte du révolutionnaire l’avait quelque peu trahi, semant le doute dans mon esprit. Désormais, tout devenait très clair, les différents éléments étant reliés par le fil de la logique. Kabayoshi.M.Kiru avait un lien évident avec l’organisation qui m’avait recruté, c’était la seule explication raisonnable qui émergeait de mon esprit. Il y avait deux éléments qui prouvaient cela : le fait qu’ils aient tant d’information sur moi malgré la discrétion dont j’avais fait preuve jusqu’alors démontrait leur intérêt, ainsi que la puissance de leur réseau d’information. Et puis, les indications bien trop précises de mes employeurs sur les activités d’un chef révolutionnaire, ainsi que l’emplacement de sa base qui était sans aucun doute secrète aux yeux du monde. J’étais curieux d’entendre les explications du golem, car ses prochains mots allaient sans doute être lourds de conséquences.

Le maudit me confirma rapidement mes déductions en citant un dénommé Mr Z, sur qui je ne parvenais pas à mettre un visage. Mais, finalement, il s’agissait surement de ce petit homme un peu flasque qui m’avait recruté sur l’île détonante. Une colère que je gardais pour l’instant enfouie montait en moi, à mesure que les minutes passaient. Ces individus s’étaient littéralement joués de moi, m’avaient manipulé, et je me jurais de leur rendre au centuple. Mais pour l’heure, je choisis de m’intéresser aux précieuses informations délivrées par cet homme décidément bien bavard.

– Donc… vous êtes Mr A. Je suppose qu’il s’agit d’une hiérarchie qui suit les lettres de l’alphabet. Ce qui ferait de vous… le chef.

Ainsi donc, je me tenais devant le chef de cette organisation, l’homme inconnu qui se tenait au sommet de cette pyramide ? Il subsistait tout de même des éléments qui venaient contredire ce schéma organisationnel. Je n’arrivais pas à placer le dénommé Omicron dans tout cela. Et puisque ma mission était d’en apprendre davantage, que le primé était là pour ça, je me décidai à l’interroger en bonne et due forme.

– Mais… nan, j’y crois pas. Le grand chef n’aurait aucun intérêt à s’afficher devant un nouveau membre qui n’a encore rien prouvé et qui pourrait tout aussi bien être une taupe. Je veux donc savoir qui est aux commandes. Quel est le nom de l’organisation ? Comment êtes-vous vraiment organisés ? Où se trouve le QG ? Quelles sont vos motivations ? Et enfin, pourquoi m’avoir choisi moi ?



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Lun 26 Déc - 15:58


Carte Sur Table!


Cette fois-ci la réaction attendue par le maudit était au rendez-vous, l'individu dans un premier temps décontenancé et silencieux semblait finalement parvenir à rassembler les pièces du puzzle. Certes la vision qu'il commençait à se former n'était qu'un minuscule pixel sur le large écran de la vérité mais les informations qu'allait lui révéler le Golem avaient une importance cruciale. Le maudit pouvait sentir l'empressement et la rage devenue palpable dans le corps de celui qui lui faisait face, le pouvoir dont disposait sa nouvelle recrue était particulièrement impressionnant d'après les rapports. Et bien qu'il aurait adoré le pousser plus encore pour pouvoir s'en rendre compte de ses propres yeux il savait pertinemment que ce n'était pas le meilleur moment ni le meilleur endroit pour cela. En réalité le passage de Mr Z et Omicron avait également eut pour but de tester la méfiance du dénommé Edward Lawrence, s'assurer qu'il n'exploserait pas à la première contrariété pour éviter quelques désagréments. Certes la présence alentour de multiples civils avait certainement aidée mais Kiru sentait qu'il pourrait aisément le pousser dans ses derniers retranchements s'il le souhaitait. D'un simple regard il pouvait constater que les questions se bousculaient dans la tête de son vis-à-vis, et que celui-ci était troublé par cet afflux d'informations et de remises en question. Il commença finalement par poser une affirmation, réfléchissant tout haut pour ne s'en retrouver que plus confus. Edward commençait à reconstituer les événements et à les lier entre eux, il le prenait pour le chef et le Golem sourit intérieurement en le voyant déjà réfuter cette hypothèse, pourtant il n'était pas si loin de la vérité, il n'avait simplement aucun moyen de le savoir. Le maudit laissa sa nouvelle recrue poursuivre, écoutant avec intérêt chacune de ses questions jusqu'à ce qu'il soit certain que l'individu ait terminé, bien entendu il ne pourrait pas répondre à tout ce qui lui était demandé mais il choisirait bien ses mots pour convaincre le pirate. Se décidant finalement à parler il brisa le silence qui s'était installé :

Je ne suis effectivement pas le "Grand Chef", j'ignore son identité, et je doute même que quiconque à part les lieutenants le sache. Son nom de code est Alpha, tout agent ayant une lettre grecque sera un de vos supérieurs, et vous devrez exécuter ses ordres à la lettre. Notre organisation se prénomme "Dead-End", mais vous risquez plus d'entendre parler des initiales, "Dieu"!

Kiru laissa quelques secondes à sa nouvelle recrue pour assimiler les informations qu'il venait de divulguer, il savait que si celles-ci venaient à fuiter cela poserait problème néanmoins il avait confiance en l'individu, et si celui-ci avait de mauvaises intentions à leur égard il ne quitterait pas cette île vivant. Il reprit alors en voulant tout d'abord clarifier son identité auprès de lui :

Notre organisation est divisé en deux Sphères d'influences rassemblant les principaux éléments de celle-ci, la Sphère supérieure composée des lettres grecques représente les agents importants, ils ont prouvés leur valeur et peuvent à eux seul faire basculer une mission, vous n'en rencontrerez que rarement. La Sphère inférieure composée des lettres de notre alphabet désigne les agents annexes qui sont importants pour l'organisation mais n'ont pas démontrés leur vitalité ou leur légitimité à monter de grade. Vous avez été nommé Mr H ce qui signifie que vous êtes importants aux yeux des dirigeants mais que vous devez encore faire vos preuves. En tant que Mr A je suis un pu en dehors de ces règles, disons que je joue le rôle de "Chef du recrutement".

Son discours touchait à sa fin, il en avait dit plus que bien d'autres n'en savaient dans l'organisation, néanmoins il voulait être le plus complet possible, montrer une face honnête après avoir piégé l'individu pouvait l'assurer de son soutien. Reprenant finalement il termina de répondre aux questions :

L'un de nos QG se trouve à Powder Island, où vous avez été recruté. Nos objectifs sont d'étendre une influence suffisamment importantes à travers le monde pour pouvoir changer les choses et par notre seule implication faire pencher la balance d'un conflit. Disons que nous sommes des Révolutionnaires ayant compris qu'il fallait parfois transgresser certains principes pour réussir à sauver des pays et faire tomber des organisations malveillantes. Enfin vous avez été approché car vos actions et les valeurs que vous avez représentés jusque là sont en adéquation avec les nôtres, et que vos capacités font de vous un atout de poids.

Un nouveau silence, autant pour souffler que pour prendre le temps de choisir avec soin les paroles qu'il prononcerait ensuite :

Je vais être direct, nous vous avons assez fait tourner autour du pot! Nous pensons que vous pouvez nous aider à changer les choses de manière substantielle et non pas juste en surface. Nous espérons que vous serez en capacité de nous aider à bâtir un empire plus grand que le Gouvernement Mondial mais pour cela nous voulons être sûr que vous serez prêt à prendre les décisions qui s'imposeront au bon moment. Pour s'assurer de cela et de par votre choix de la piraterie on vous a dirigé vers moi, dans quelques mois je créerai un équipage pirate que je vous propose de rejoindre afin d'agir à la lumière du jour. Dead-End continuera à vous envoyer des missions pendant ce temps, pensait à cela comme une couverture. Vous serez totalement libre jusqu'à votre entrée dans cet équipage, et aurait juste quelques obligations après cela. Mais s'il y a une chose que je peux vous promettre c'est que nous pouvons vous donner tout ce que vous désirez, et plus encore!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Jeu 16 Fév - 15:55


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Las Camp


Dead-End. Une organisation au diminutif divin, comme pour prouver sa suprématie sur le monde. Son ambition ? Gouverner le monde, à sa façon. Surpasser le Gouvernement Mondial ? Des révolutionnaires prêts à se plier à l’immuable loi du sacrifice pour avancer ? Foutaises, inepties ! Mon intérêt stoppa net son ascension. Finalement, ils n’en valaient pas la peine. Dead-End causerait tôt ou tard sa propre perte, comme si c’était écrit, quelque part. Je n’avais décidément aucun respect pour les révolutionnaires, que je considérais comme de la vulgaire chair à canon. Et cette organisation, voir même cette île pouvait constituer une dantesque explosion. Je me réjouissais d’espérer pouvoir assister un jour à ce spectacle incroyable. Et mettre moi-même le feu aux poudres.


Toutefois, je dus me résoudre à approuver les dires de ce Mr A. Je trouvais mon compte dans cette histoire, sur bien des aspects. Joindre le milieu sous-terrain m’octroyait la possibilité de tisser des liens avec des personnes intéressantes. J’avais l’occasion de grandir au sein de cette communauté, de l’ombre de ce que je supposais être une imposante hiérarchie. Et, telle une mauvaise herbe, je me hisserais vers les sommets de l’organisation afin d’aller chercher des réponses de moi-même. Du point de vue salarial, là aussi, il devenait possible de mener à bien différents projets afin de me lancer réellement dans le monde criminel. Et que dire de l’influence, de la protection que me conférait un tel statut. Tout cela dans l’ombre, un parfait moyen de grandir, de me préparer à prendre mon envol, en définitive.


- Mh ? Piraterie ? Cette éventualité me plaît. Cela dit, j'ai besoin de bien plus d'infos. Sinon, vous aurez uniquement ma réponse en temps voulu.






Dernière édition par Edward Lawrence le Dim 5 Mar - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Sam 25 Fév - 2:31


Nous Nous Reverrons!


Sa réponse avait été longue et complète, probablement avait il divulgué un nombre trop important d'informations pour une personne demeurant encore une recrue potentielle et dont la fiabilité n'avait pas encore été testée. Néanmoins il avait un bon pressentiment concernant l'homme qui se tenait devant lui, peut-être s'agissait-il de sa propre naïveté qui lui jouait des tours mais il pensait pouvoir lui faire confiance, et avoir trouvé en lui un partenaire durable. A cette idée un léger sourire furtif apparu sur son visage, il aurait probablement pu écraser l'individu face à lui qui demeurait encore jeune et inexpérimenté dans les eaux où il naviguait. Cependant il ne l'avait pas considéré comme un simple allié qui travaillerait pour lui, mais bien comme un partenaire, quelqu'un qui même s'il n'était pas encore son égal en terme de puissance et de réputation saurait sans aucun doute pour lui le devenir. Dans un sens il avait le sentiment non pas de simplement miser sur une personne aujourd'hui, mais sur une relation qu'il espérait construire forte. Revenant subitement au moment présent tandis que son invité brisait finalement le long silence qui avait suivi le monologue du Golem il ne pu s'empêcher de laisser échapper un sourire de satisfaction en entendant les paroles d'Edward. Certes aucune réponse favorable n'avait été prononcée mais Kiru considérait déjà le fait que l'éventualité lui plaise comme une acceptation, considérant dès lors l'homme comme son nouveau Nakama. Se réfrénant tout de même afin de garder son sérieux il leva le doigt devant le pirate, lui indiquant de patienter quelques secondes alors qu'il se dirigeait vers la porte d'où ils étaient rentrés dans la pièce, laissant l'homme seul sans aucune réponse supplémentaire.

Sortant des petits bureaux aménagés il s'arrêta quelques instants, constatant avec plaisir que les réjouissances continuaient à bon train et que tous semblaient passer un bon moment. Repérant finalement légèrement à l'écart du groupe l'homme qu'il recherchait il lui fit un grand signe de la main avant de pénétrer à nouveau dans la bâtisse improvisée. Se retrouvant de nouveau face à l'agent de D-E il lança alors comme s'il n'avait pas bougé :

Comme je vous l'ai déjà dis cette initiative n'est pas prévue avant plusieurs mois et je ne peux donc pas vous en dire grand chose.

L'homme qu'il venait d'appeler entra alors dans le bureau sans que Kiru ne lui jette le moindre regard, l'individu s'avança alors vers Edward pour lui serrer la main tandis que l'homme de pierre reprenait la parole :

Voici William! Il est le navigateur d'un de mes navires et lui et son équipage seront à votre disposition jusqu'à ce que nous nous revoyons, vous me donnerez alors votre réponse définitive. En attendant mon navire est à vous et William se fera un plaisir de vous amener là où vous le souhaitez.

Kiru tourna alors la tête vers le navigateur qui acquiesça d'un visage qu'il voulait neutre mais qui laissait tout de même transparaître toute la joie qu'il ressentait à cette annonce. Le Révolutionnaire lui avait promis qu'il l'autoriserait bientôt à prendre la mer de manière plus autonome, l'homme ne souhaitait que passer son temps à voyager et la situation récente du maudit l'avait poussé à limiter ses déplacements à son plus grand désarroi. Se reconcentrant finalement sur le principal intéressé de la pièce il cru bon de rajouter :

Vous pouvez demeurer sur l'île tant que vous le souhaiter mais je ne saurais que trop vous recommander de ne pas trop vous attarder, ne vous fiez pas à l'ambiance d'aujourd'hui, cette île sera bientôt une zone de guerre! Nous nous reverrons rapidement!

Sur ces mots le Golem tourna les talons et laissa les deux hommes seuls, William était un excellent navigateur mais il ne savait quasiment rien sur son employeur et ne lui serait pas d'une grande aide s'il avait des questions. Néanmoins il serait parfaitement capable de l'amener au galion amarré dans une crique avec les trois autres et de partir au plus vite si tel était le choix de son nouveau capitaine. Kiru quant à lui reprit les festivités là où il les avait laissé, une bière à la main et le bras entouré autour de Caril, un large sourire au visage tandis qu'il était persuadé d'avoir trouvé un nouvel allié pour l'accompagner dans la nouvelle vie qu'il s'apprêtait à devoir construire.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
avatar
Messages : 242
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
181/200  (181/200)
Berrys: 193.475.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   Dim 5 Mar - 17:36


« Séance d'espionnage »


1504 - West Blue, Las Camp


– Bien… merci pour ces éléments de réponse.

Je supposai qu’il était temps de mettre fin à cette entrevue, et par la même occasion à ma mission. En y repensant, ce n’était qu’un arrangement destiné à mettre en place cet entretien. Je doutais qu’ils eussent réservé le même traitement à un membre lambda, ce qui me laissait suggérer que j’étais réellement spécial à leurs yeux. Qu’ils comptaient sur moi à l’avenir. J’eus un soupir. Ces gens savaient décidément s’y prendre pour recruter. Alors que je m’apprêtais à quitter le lieu, Kiru me héla afin d’ajouter quelques éléments supplémentaires. Une question de temps avant que son projet aboutisse. Plusieurs mois. Il en profita pour me présenter un homme qui venait de nous rejoindre, à l’intérieur du bureau. William, un navigateur qui, avec son équipage, serait à mon service le temps de mettre en place ce fameux équipage pirate. Très bien.


– Enchanté, William. Je vais aller visiter un peu les alentours avant de repartir d’ici. Voici comment me joindre. Monsieur Kabayoshi, je vous remercie pour cet entretien. Vous savez comment me contacter. Sur ce…


Avant de quitter la pièce, je veillai à échanger mes coordonnées avec William. Les dernières paroles de Mr A me laissèrent songeur, l’espace d’un instant. Je sentis comme une once de fatalité dans ses paroles, ce qui contrastait avec ses précédentes interventions. Mais peut-être n’était-ce là qu’une vague impression.


Et ce fut sur ces dernières paroles que nous nous retirâmes chacun du bureau du commandant révolutionnaire. Je traversai les lieux toujours festifs songeant à l’éventuelle tournure qu’auraient pu prendre les événements. Finalement je n’avais pas fait de vagues. Il m’était pourtant si facile d’imaginer ces lieux à feux et à sang, entendre ces cris de souffrance percer l’habituelle tranquillité de Las Camp. Pour ma part, je demeurais campé sur mes positions. La cause de ces soi-disant révolutionnaires était une hérésie. En combattant au nom de la paix, ils ne faisaient que combattre cette même paix. Ridicule. Déterminé à poursuivre mon propre idéal de Justice, je quittai les lieux pour me retrouver à l’air libre. Libre comme le vent, prêt à planer vers de nouveaux horizons. Et pourtant, je venais de m’enchaîner à une nouvelle cause. C’était là la volonté de Dieu.

Mes cogitations finirent par me mener au-devant de l’immensité de l’océan. J’avais besoin d’être seul, quelque temps. Cette rencontre, cette île, ces individus, ces choix… Tout cela avait fait émerger en moi des souvenirs enfouis. Alors que je me questionnais toujours sur un plan dans le but d’atteindre mes noirs desseins, une lueur se glissa dans mon raisonnement. Peu à peu, le fil de mes pensées fut inondé par de nouvelles perspectives. Ces chaines que je venais de revêtir. Étaient-elles même réelles ? Et puis, je commençai à douter de mes propres convictions. Un navire. Un navigateur et son équipage… à mes ordres ? Foutaises. Il ne s’agissait là que d’un moyen détourné pour me surveiller. Il était impossible qu’un tel criminel ait pu me fournir aussi facilement une telle confiance. Et pourtant, il y avait un certain sentiment de satisfaction qui s’animait en moi, quelque chose que je n’arrivais pas à comprendre. J’avais du mal à comprendre les intentions de cet homme. Il venait de m’offrir une certaine liberté et je n’avais pas souvenir d’avoir jamais été traité de la sorte. Ne sachant plus s’il fallait le considérer comme un allié ou comme un ennemi, je me contentai de regarder l’horizon impalpable, l’air amusé.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Séance d'Espionnage Pv Edward Lawrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SPY ON YOU || RPG d'espionnage
» [libre]Une enquête chez soi [Trickbast, rang D, Pirates, Baston & Espionnage]
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ∼
» Espionnage et attaque de Méandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Las Camp-