Partagez | 
 

 [Conquête] War of change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2616
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 356.092.650 B

MessageSujet: Re: [Conquête] War of change    Mar 4 Oct - 15:22


Nous Partons!



Dead-End

Le son caractéristique d'un combiné que l'on venait de décrocher se fit entendre de l'autre côté du Den Den Mushi tandis qu'un large sourire naissait sur le visage de l'individu dont on ne pouvait distinguer le visage. La pièce où il se trouvait ne disposait d'aucune lumière, totalement hermétique seul le noir total y prenait place. Pour autant l'aura dégagée par ce sourire le rendait presque visible, le cerveau était une chose surprenante capable de nous tromper sans que l'on s'en doute. Néanmoins cela personne ne pouvait s'en rendre compte et ce n'était pas ce qui était important. Ouvrant finalement la bouche l'individu prononça alors quelques mots d'une voix rauque et modifiée :

Agent Alpha, j'aurais été ravi de discuter avec vous mais les événements nous pressent.

L'homme mystérieux laissa une légère pause, prenant le temps d'humer l'atmosphère empreinte d'odeur de sang avant de poursuivre :

Je vous recontacterais rapidement, libre à vous de répondre ou non. En attendant un agent vient récupérer mes hommes.

Sans plus attendre de réponse ou de contestation il raccrocha l'animal, mettant fin à l'appel. Mais il ne s'inquiétait pas pour autant, ses paroles devaient avoir données juste assez de temps à Kiru pour pouvoir intervenir contre toute velléité des hors-la-loi.



Kabayochi.M.Kiru

Le maudit débarqua dans le hangar qu'il avait rapidement repéré grâce à sa connaissance de la ville et des activités de BigJack, son haki lui permettant aussitôt d'identifier les forces en présence il regarda l'individu aux côtés d'Omega décrocher le Den Den. Lançant alors un regard à Omicron positionné à quelques mètres de lui il hocha la tête avant de foncer vers le mime, le contact avait été établi avec la Triade et désormais il n'avaient plus rien à faire ici. Une légère lueur blanche éphémère vint alors entourer ses mains rocailleuses avant de disparaitre aussi rapidement qu'elle était apparue. Aussitôt la vitesse du Golem sembla augmenter subitement, lui permettant de se projeter en avant et d'éviter d'éventuels ralentissements lancés par les individus présents dans le hangar. S'arrêtant finalement net aux côtés du duo formé par les agents de Dead-End et de la Triade il lança simplement à l'intention de l'homme dont la conversation téléphonique venait certainement de se terminer :

Nous partons!



Seta Panto (Omega)

Seta identifia rapidement l'individu qui se projetait vers eux, la voix du Golem était particulièrement reconnaissable et ce même s'il ne l'avait rencontré que peu de fois. Il ne comprenait pas réellement la raison pour laquelle le maudit ne faisait pas partie des sphères supérieures de Dead-End, peut-être sa notoriété ou un choix personnel l'empêchaient-ils d'évoluer dans l'organisation. Dans tous les cas son arrivée signifiait que la partie était terminée pour eux, et que les renforts gouvernementaux pouvaient leur tomber dessus rapidement s'ils trainaient trop. Ainsi dès lors que l'homme de pierre se stoppa à leur niveau il n'attendit même pas qu'il annonce leur départ au soldat de la Triade pour s'accroupir légèrement, mimant alors de monter des escaliers pour commencer à s'élever dans les airs. En partant par les airs il se permettait d'avoir une fuite plus tranquille ainsi qu'une vision périphérique des éventuels adversaires imprudents, mais il s'assurait aussi de pouvoir intervenir au plus vite avec de la vitesse si jamais les autres soldats présents dans le hangar décidaient de ne pas les laisser partir.


Tsuyo Kazu (Omicron)

Le semi-géant avait été le premier à voir arriver le maudit primé à plus de cent millions de berrys, celui-ci ne perdant pas de temps pour lui donner le signal censé accompagner son apparition avant de se jeter dans le hangar. Aussitôt Tsuyo s'avança légèrement, se rapprochant de l'endroit où l'action avait lieu. Le rescapé du groupe qu'il avait tenté d'arrêter un peu plus tôt n'avait plus aucun intérêt désormais, leur objectif était de partir désormais, si possible en évitant de perdre du temps dans un combat inutile. Il n'avait certes pas le niveau des deux agents de Dead-End côte à côte à ce moment précis, mais il n'hésiterait pas à se battre si cela était nécessaire. Néanmoins il ne perdrait plus une seconde de plus dans cet endroit si ses alliés parvenaient à partir sans être inquiétés, si l'agent A était là les marines risquaient forts de ne pas tarder à couper les sorties de l'île!


Ningen Takai (Bêta)

Ningen avait beau être entrainé et habitué à se battre constamment en mouvement il sentait son souffle commencer à faiblir tandis que son corps devenait légèrement douloureux. Cette course-poursuite couplée à ses techniques commençaient clairement à l'éprouver et s'il demeurait dans ce bâtiment il n'en sortirait probablement jamais. Jetant un rapide regard derrière lui il apprécia l'avance qu'il avait pu se créer, usant alors de son haki pour tenter de repérer les troupes adverses. Il pu identifier trois groupes proches, ne maitrisant pas assez son haki pour pouvoir les détailler plus que cela, néanmoins cela pu lui permettre de s'assurer de la voie la plus sûre, un escalier sur sa droite vers lequel il bifurqua aussitôt, tentant tant bien que mal de ne pas faiblir le rythme. La salle où il s'était introduis pour voler les menottes se trouvait au sous-sol, grâce à cet escalier il était donc monté de deux niveaux, se retrouvant donc au premier étage. La solution lui apparue alors dès qu'il posa le pied sur le plancher de l'étage, si le sous-sol ne disposait d'aucune ouverture à l'extérieur et que le rez-de-chaussée était particulièrement renforcé ici plusieurs fenêtres parsemaient les murs. Certes les barres de fer barrant l'accès à l'extérieur les renforçaient mais rien qui ne résisteraient à sa force. Pour autant il n'était pas certain que la technique utilisée un peu plus tôt pour franchir le plancher suffise, après tout l'extérieur était particulièrement exposé même en hauteur, donc plus renforcé. S'arrêtant alors net devant une fenêtre à une dizaine de mètres des escaliers il s'immobilisa complètement, concentrant sa force dans ses poings. Il relâcha finalement celle-ci dans un coup puissant légèrement inférieur à celui qui lui avait permis de détruire la porte blindée un peu plus tôt, pressé par l'apparition soudaine de sa poursuivante à la sortie des escaliers. Sans plus attendre et lui laisser la moindre opportunité de le ralentir il se jeta à travers le trou en formation, disparaissant parmi les débris.

Ningen réalisa une roulade en tombant au sol, grimaçant légèrement en sentant les débris qu'il venait de projeter le frapper et ses genoux s'y écorcher. Jetant un rapide coup d'œil pour surveiller le trou d'où il venait il se releva aussitôt, se mettant à courir le long du quartier général. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu'il se trouvait du côté forêt du quartier général, et non celui faisant face au port. Repérant rapidement son endroit exact grâce aux heures qu'il avait passé à repérer les lieux et surtout à apprendre les plans par cœur. L'avantage dont l'équipier de Kiru disposait aujourd'hui était le passage précédent de son capitaine, celui-ci avait permis de découvrir et cartographier les souterrains et canalisations d'Eleme. Bifurquant finalement de nouveau subitement dans une ruelle plus étroite il vérifia rapidement que personne ne le voyait avant de soulever la lourde plaque de fer, prenant bien soin de la refermer afin de ne pas griller son échappatoire. De la même manière que Riku l'avait fait jadis, il fuyait le Quartier Général de la Marine par les voies souterraines. Certes un utilisateur du haki le repérerait facilement mais il doutait que sa poursuivante en soit une, elle n'avait pu prévoir sa feinte. De plus il se trouvait du côté forêt, celui par lequel il comptait fuir, vu l'agitation au port toutes les forces gouvernementales y seraient concentrées encore quelques minutes, il n'aurait pas besoin de beaucoup plus.



Mizu Sakana (Delta)

Les poings de Mizu ne s'étaient pas desserrés avant que l'embarcation n'ait dépassée leur navire de plus d'une centaine de mètres, il avait grandement hésité à attaquer ceux qui sans lui répondre avaient plutôt accélérés en réponse à sa question. Mais les individus à bord semblaient plutôt effrayés ou fuyants qu'agressifs, et il ne pouvait perdre plus de temps que nécessaire en combats inutiles. Dès lors qu'il fut assuré de la sécurité de leur moyen de sortie il repartit vers l'île, s'il était en retard ses collègues risquaient fort de lui en vouloir quelques peu.




Techniques:
 

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: [Conquête] War of change    Mer 12 Oct - 12:08



Guerre de Gangs
★ "La Guerre est une multiplication du crime Parfait" - R. Sabatier




Feat
Ren Tao; Fudo; Kabayochi Kiru; Aaron Guts; Maitre-Jeu
...
Affrontement final. Peut être la dernière crapulerie ...





- Bon, il semblerait que ce soit le décrotteur de nez qui ait décidé d'agir en premier ...

Le Yakuza se parlait plus à lui même qu'à une personne précise dans l'entrepôt. Il ne semblait pas trop en extase de la réaction de ce type. Il aurait préféré se faire Long Claw et Big Jack dans la foulée, après tout c'était ça le réel but de son assaut en cette nuit agitée. M''enfin, il ne pouvait pas cracher contre un affrontement, même s'il allait être certainement très court...

Staz, après avoir mis de côté avec une facilité effroyable la jeune lieutenant du gros Jack, fonça avec une vitesse terrifiante sur la pile de caisse ou Yao se trouvait. Pour la première fois, je ne vous cacherai pas que Yao fut surpris de la vitesse de ce type. La différence de niveau lui donna même quelques frissons dans le dos tant elle était élevée.

Mais la situation le retourna rapidement à la réalité. Les caisses s'écroulaient et il était hors de question pour le voyou de finir au sol au milieu de tous ces ennemis qui c'étaient accumulés. C'était signer son arrêt de mort. Heureusement pour lui, le Yakuza avait plus d'une corde à son arc.
Quand ce fut une bonne partie des caissons de l'entrepôt qui chutait, écrasés par la puissance destructrice de l'envoyé de la Triade, le jeune maffioso eut le temps de réagir afin de ne pas finir écrabouiller tout en bas. Usant de ses éternelles galipettes de Shaolin, il sauta contre un mur de la bâtisse et y prit appui, puis bondit en direction de nouvelles caisses, un peu plus loin. Les Vento-Dials attachés à ses chaussures lui permettaient d'atteindre ce but beaucoup plus rapidement que prévu.

Laissant paraître quelques traces d'anxiété, le Yakuza bouillait en lui-même. Un mélange d'excitation, de stress et de concentration. Il devait agir rapidement contre cet homme car dans quelques minutes à peine il risquait sa vie. Poursuivre le combat au rez-de-chaussée n'était même pas envisageable. Seul hic, il n'y avait plus beaucoup de caissons encore debout avec tout le bordel que l'entrepôt avait connu dans la nuit.
En parlant de caissons, le regard fuyant du maffieux y fit le tour ... Et une petite idée germa dans sa tête. Elle était risquée, certes, allait faire très mal, mais c'était sans nul doute la seul chance qu'il avait ...

- Bah alors crotte de nez ! Je t'avais dis que j'étais pas aussi merdique que l'autre BlackSword ! Faudrait penser à passer la deuxième si tu veux m'abattre !


Yao s'adressait à Staz, en premier lieu. Il avait fait exprès de le provoquer d'une haute voix pour que Long Claw puisse aussi l'entendre. Après tout, le Yakuza en avait bluffé plus d'un dans sa vie. Mais cette fois-ci, il disait purement la vérité. En voyant le personnage avide de brutalité qu'était l'envoyé de la Triade, Long Claw commencera bien par avoir des soupçons.

En tout cas, passant à autre chose, Yao essaya de mettre son plan en marche. Il sauta de caissons en caissons sur les derniers qui restaient, s'écartant un peu plus de la troupe de bandits rassemblés au sol, mais toujours à la vue du terrible mercenaire.
Arrivé à cette destination bien précise, soit un caisson en particulier, le voyou se mit à tapoter les planches en bois en dessous lui. Le son qu'elles émient étaient satisfaisant. Il semblait bien que la cargaison de ce container était bien la même qui était écrit sur une étiquette en dessous.

Reprenant appui, sur ses gardes, les yeux rivés sur son adversaire, certainement le dernier de la soirée, Yao s'adressa une nouvelle fois à lui :

- Bon le décrotteur de nez ! On est même pas capable d'arrêter un petit voyou ?! Allez viens je t'attend, j'vais te montrer de quoi j'me chauffe petite lopette que tu es ! Bahahahaha ! Lopette !

Le tout accompagné d'un majestueux doigt d'honneur. De la pure provoc', by Yao.

Le Yakuza semblait sûr de lui. Son adversaire possédant un caractère volcanique ne pourrait pas s'empêcher de répondre à l'appelle de la provocation. Mais il restait lus concentré que jamais. Après tout, c'était peut être sa dernière chance, il ne devait pas la louper ...



To be continued ...


© Never-Utopia


Résumé:
 

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Hors La Loi]

avatar
Messages : 67

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Conquête] War of change    Ven 14 Oct - 17:28



Agaka et Staz
Alors qu'il s'attendait à des explications, a minima menues mais satisfaisantes, Agaka se heurta simplement au mépris d'un interlocuteur manifestement trop imbu de sa propre personne pour se rendre compte du danger dans lequel il venait de placer ses chers sbires. Ce type était peut-être plus redoutable qu'il ne le laissait présager, il n'avait aucunement la puissance de feu nécessaire pour tenir les envoyés de la Triade à distance : ils semblaient avoir tous oublié qu'il en allait de leur salut, et pas juste d'un marché bien établi entre deux factions criminelles. Les mercenaires de la Triade n'étaient pas là pour se faire des alliés, tout au contraire : de fait, la seule option viable si on ne leur fournissait pas les options alléchantes qu'ils espéraient depuis le début était la mort... Celle du pauvre mime, pour commencer, puis celle du révolutionnaire qui venait de se jeter dans le hangar pour lui venir en aide. Deux malheureux bougres, trop intrépides pour se rendre compte de la dangereuse situation dans laquelle ils venaient de se glisser... En l'espace d'un instant, le regard du hors-la-loi changea du tout au tout tandis qu'il raccrochait. Son bras-droit se couvrit d'une épaisse plaque du haki de l'armement et, en un clin d’œil, il parvint à faire un bref topo de la situation qui s'offrait à lui. Lequel des deux ennemis attaquer en premier ? Assurément le mime : il possédait vraisemblablement un fruit du démon handicapant et susceptible de le placer hors de danger si on lui laissait l'occasion de jouer à son petit jeu. Un risque que le combattant professionnel ne pouvait vraisemblablement pas courir : son objectif était donc simple, le mettre hors d'état de nuire dès à présent.

De l'autre côté du hangar, Staz fut satisfait lorsqu'il remarqua son ennemi sauter d'un caisson à un mur grâce à quelques tours de passe passe. Il était habile et agile, c'était un fait indéniable, et c'était une joie incommensurable pour le mercenaire qui comprenait qu'il allait enfin pouvoir s'amuser tout en cognant sur un pauvre bougre. Une bonne nouvelle, mais qui risquait pour autant de lui taper sur les nerfs plus promptement qu'il ne l'imaginait de prime abord : il n'y avait rien de plus long qu'un affrontement que l'on ne parvenait pas à livrer à cause de la lâcheté de l'ennemi. En l'occurrence, ce Yao semblait vouloir en user, de la lâcheté, au point même d'essayer de dresser les troupes de Big Jack contre lui... Lorsque la nouvelle remarque fusa, souhaitant manifestement pousser Long Claw à considérer que l'envoyé de la Triade n'était pas étranger au sort funeste que son frère venait de connaître, ce dernier se contenta d'un simple haussement d'épaules. Il se foutait pas mal du vieil homme et de ses sbires, à vrai dire : même si celui-ci était vaincu, d'autres criminels viendraient tôt ou tard prendre sa place, et la tentaculaire organisation qu'il servait reprendrait la part qui lui revenait de droit. Un rituel incessant et éternel, qui ne verrait jamais la fin... Du coup, plutôt que de tenter de s'en aller dans un échange de palabres inutiles et futiles, Staz décida au contraire de s'élancer en direction de son opposant avec un rire fou, sadique et incontrôlé : il allait lui briser les os, un à un, et lui faire ravaler son orgueil et sa détermination. Ouais, ce gars allait regretter d'avoir couvert la fuite de ses larbins.

Ainsi, comme un seul homme, Staz et Agaka s'étaient projetés en direction de leurs cibles respectives avec la ferme intention de leur en faire baver sec. Ils savaient tous les deux que leur duo était, et de très loin, le groupe le plus redoutable présent sur cette partie de l'île et que même Kiru avec l'aide de ses compagnons ne pourrait les mettre en danger : personne ne pouvait leur résister... Ou presque. Car, l'instant qui précéda leur tentative d'attaque, un nouveau vrombissement sonore insupportable eut lieu et un nouveau pan du toit commença à s'effondrer. Une silhouette accompagna les décombres, recouverte d'un manteau ample et bleuté. Lorsque la poussière se dégagea à nouveau, seules quelques paroles se firent ouïr tandis que l'apparence de l'homme se dévoilait enfin :


Contre-amiral Sorilon.

-Vous êtes tous en état d'arrestation.

Un haut-gradé recouvert d'une armure de haki de l'armement total, le corps vierge de toute blessure et les muscles saillants prêts à rentrer dans le tas dès qu'il en aurait l'occasion... Cette vision ne sembla pas ravir les deux envoyés de la Triade puisqu'ils semblèrent déserter le hangar dans la seconde : avec une vitesse inouïe et une agilité dépassant tout ce que les autres hors-la-loi présents auraient pu mettre en oeuvre, Staz et Agaka se frayèrent un chemin à travers les décombres avec une vélocité extraordinaire, faussant compagnie au reste de la clique sans la moindre hésitation. Leur anonymat était clairement plus important que cette petite partie de Nighty Town... Et ils n'avaient pas les capacités nécessaires pour mettre à mal une telle pointure. Ah, si seulement Betelgeuse avait été là !



Staz est niveau 37. Agaka est niveau 36.
Long Claw est lvl 25.

Au moment où Staz et Agaka veulent attaquer, Sorilon se pointe. Ils ne sont déjà plus dans le hangar. xD
Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 314

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Conquête] War of change    Sam 15 Oct - 1:30



Amirale en chef Chairoka et Vice-Amirale Iliena.
-Les principaux commanditaires semblent avoir réussi à prendre la fuite, notamment en partant depuis les zones criminelles de Nighty Town, mais une partie de leurs subordonnés et alliés ont été capturé ou tué. Certains peuvent être soumis à interrogations dans les plus brefs délais.
-Bien. Quant aux pertes ?
-Grandement minimisées, même si elles n'ont pas encore été calculées, grâce à l'intervention des contres-amiraux Alyxander et Zigmund notamment.
-Et le contre-amiral Ericken ?
-Retrouvé inconscient, mais intègre.

L'amirale en chef poussa un léger soupir à demi satisfait, mais relativement soulagé. La situation avait été gérée avec brio, malgré le fait que les Seas Blues n'avaient jamais été réellement préparé à une offensive terroriste de ce type... C'était encore la preuve qu'ils ne devaient pas céder de terrain aux criminels sous prétexte que ceux-ci ne voguaient pas sur Grand Line : ils n'en étaient pas moins stupides et dangereux. Avec une telle opération, Ren Tao et les siens auraient pu posséder sur les mains le sang de centaines d'innocents... En plus de celui des marines, valeureusement morts au combat. Bien entendu, aucun sacrifice apporté sur cette île durant l'assaut n'avait été vain : chaque soldat avait su protéger son lot d'honnêtes citoyens, et tous étaient responsables de la capture des quelques odieux hors-la-loi trop peu habiles pour s'enfuir. Pour autant, Chairoka ne pouvait évidemment pas se montrer enthousiaste : c'était un nouvel affront lancé à la face du Gouvernement Mondial, même si les Shadow Ghosts en avaient pour le coup eut pour leur argent. Ils seraient tournés en ridicule dans les prochains journaux, les cadavres et leurs acolytes seraient mis en avant dans chaque édition comme une provocation ouverte à leur grossière agressivité, et le Cipher Pol ferait en sorte d'augmenter leurs primes sans affoler la population. De quoi attirer un groupe important de chasseurs de primes pour s'en occuper eux-mêmes... Pourtant, la jeune gradée gardait à l'esprit que ces types n'étaient que les symptômes d'une société malade, profondément : d'autres allaient probablement, dans une telle situation, tenter leur propre chance sur d'autres îles pourtant fortement gardées... Et semer un chaos certes progressif, mais bel et bien fondé. Fort heureusement, la Section Scientifique avait l'air de réagir à la mort de l'un de leurs gradés avec une férocité qu'on ne leur connaissait guère : ils déployaient d'ores et déjà les résultats de leurs nouvelles expériences et folles créations. Le résultat promettait d'être à la hauteur des attentes : un bon paquet de suicidaires se retrouverait probablement derrière les barreaux avant d'avoir fait exploser la moindre bombe. Restait toutefois à continuer sur cette voie tout en inquiétant encore et toujours les Decimas et les pirates de Paradise : un pari complexe, qu'ils allaient devoir réfléchir ardemment s'ils ne voulaient pas s'écraser à la première difficulté venue.

-Le vice-amiral Ezra peut reprendre ses opérations. Iliena, vous restez sur Nighty Town pour en assurer la régence jusqu'au réveil d'Ericken. Je veux que les patrouilles soient fortifiées, et qu'aucun larcin ne soit commis dans les jours prochains, même insignifiant. Vous disposez de toutes les forces d'West Blue pour ce faire.
-Très bien.

Là-dessus, l'amirale en chef se contenta de raccrocher avant de s'adosser plus confortablement contre son siège. Ses yeux balayèrent le bureau formel dans lequel elle s'était cloîtrée, songeant aux autres événements anecdotiques qu'on avait pu lui rapporter. Un homme s'était manifestement introduit dans les locaux de la marine pour y dérober une paire de menottes en granit marin, d'autres types étranges avaient été observé, et le contre-amiral Sorilon avait bien failli mettre la main sur plusieurs responsables locaux de la pègre montante. Une preuve indéniable, s'il en fallait encore, que la criminalité d'West Blue n'était pas vraiment sur une pente descendante... Dans tous les cas, dans les jours à venir, la situation sur place serait probablement aisément redressée : la vice-amirale connaissait l'île mieux encore qu'Ericken, et ce dernier allait pouvoir jouir de soins compétents pour le remettre sur pied au plus vite. Son nom et son mérite de responsable allaient être vantés au quatre coins du monde, et il allait connaître la gloire paradoxale d'une défaite grandiose. Il s'était comporté en héros, en opérant lui-même au cœur même de l'affrontement... Cependant, Chairoka n'était pas vraiment dupe : elle sentait bien que sa survie n'était pas qu'un simple coup du destin. Si Ren Tao avait voulu laisser là un message fort, au point de vouloir mettre l'existence de centaines d'innocents en danger, il ne se serait pas arrêté à de si futiles blessures... Il lui aurait sans aucun doute délivré la mort. Cela signifiait sans aucun doute que quelque chose avait eu lieu, quelque chose qu'elle ne pouvait pas saisir mais qui revêtait une importance capitale dans la bonne compréhension des événements sur Nighty Town. L'enquête menée sur place lui en apprendrait probablement un peu plus durant les jours à venir, et elle allait donc pour l'heure devoir se contenter de simples spéculations...




Voilà, fin de l'anim !

Ericken est niveau 31. Le Cy-Wolf est niveau 30.
Alyxander est niveau 33. Zigmund est niveau 34. Edda est niveau 33.
Brynjolf est lvl 28. Ichihiga est lvl 27. Elke est niveau 29. Filio est niveau 32. Irisa est niveau 25. Lilibeth est lvl 29.
Kamimatsu est lvl 24. Ingrid est lvl 23.
Nash est niveau 22. Melinda est niveau 29.
Pour le reste (sur l'île), vous savez pas encore !

Pour les renforts susceptibles d'arriver d'une minute à l'autre :
Ezra Ronald, niveau 39.
Sorilon, niveau 37.
Poisseroy Voltaire, niveau 37.
Pacifista Alphabeto J, niveau 36.
Pacifista Alphabeto K, niveau 39.
Ilian Mandurry, niveau 33.
Pour les autres, vous savez pas encore !

J'fais une liste des hypothétiques combattants côté gouv en fonction du grade pour vous donner une idée :
Vice-amiral Ezra Ronald
Contre-amiral Ericken
Contre-amiral Alyxander
Contre-amiral Sorilon
Contre-amiral Zigmund
Contre-amiral Edda
Colonel Brynjolf
Colonel Ichihiga
Colonel Lilibeth
Colonel Orick
Colonel Elke
Colonel Melinda
Commandant Ingrid
Commandant Kamimatsu
Commandant Nash
Commandant Warren

Colonel Responsable Voltaire
Pacifista Alphabeto J
Pacifista Cy-Wolf Hochet

Evidemment, ils sont pas encore tous dévoilés, ni chez les renforts, ni au niveau de Nighty Town !
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: [Conquête] War of change    Sam 15 Oct - 13:48



Guerre de Gangs
★ "La Guerre est une multiplication du crime Parfait" - R. Sabatier




Feat
Ren Tao; Fudo; Kabayochi Kiru; Aaron Guts; Maitre-Jeu
...
Le destin aime jouer des tours. Un miracle ou un malheur ? L'arrivée de l'ennemi tant attendue.





Le Yakuza était prêt comme jamais. Il n'allait avoir qu'une seule chance et ne devait pas la louper. La provocation qu'il venait de faire envers Staz semblait marcher. Il avait un caractère impulsif, ce qui pouvait le rendre prévoyant.
Et Yao fut satisfait quand le mercenaire de la Triade fonçait vers lui avec un rire des plus machiavélique.

- Je t'apprécie beaucoup mon gars ! Allez viens la qu'on en finisse !

Les paroles étaient destinés à son adversaire, certainement le dernier de la soirée. Mais à vrai dire, le voyou s'en foutait qu'il réponde ou non, Staz était peut être même bien trop occupé à déployer sa folie pour écouter les paroles d'un bandit proche de la mort.

De l'autre côté, l'Arlequin, non, le Dragon Pourpre avait posé la main sur la crosse de son arme à feu. La boule au ventre, il attendait patiemment le bon moment avant d'agir...
Il savait pertinemment qu'un combat en corps à corps signerait la fin de sa carrière, et surement sans même laisser une blessure à ce foutu type bien trop fort pour lui. Mais Yao n'était pas du genre à abandonner, et surtout, bien qu'il soit fana de la baston, il était aussi du genre à user de sournoiseries et de fourberies pour atteindre son objectif... Un combattant tenace, vicieux et sournois. Il n'y avait rien de pire selon lui.

C'était pour ça qu'il c'était mis sur cette caisse précise et pas une autre. Alors que Staz ne pouvait pas la voir, une étiquette était soigneusement fixée sur les planches en bois du caisson, ou on pouvait lire "Dangereusement inflammables" dessus. Surement de l'alcool ou des produits chimiques. En tout cas, c'était liquide et ça allait faire un gros boum.

Le plan était simple. Le seul moyen que le voyou avait d'occasionner des dégâts à ce monstre était d'attendre qu'il approche et d'engendrer une explosion. Bien sur, la détonation allait aussi toucher Yao. Mais depuis le début de l'assaut mener en début de soirée, le Yakuza était prêt à tout. Même à frôler la mort en tentant d'atteindre la vie de ses ennemis.

D'ailleurs, la course de Staz atteignait son but. Yao allait pouvoir déclencher le feu d'artifice, le grand final.

Alors qu'il était prêt à mettre sa vie en danger, un tout autre évènement ce produisit.
Un autre flan du toit s'effondra, et une grosse partie cette fois-ci.
Dans le brouillard de poussière que l'effondrement provoqua se distinguait une silhouette dressant un uniforme de haut-gradé de la marine. Avec ceci, une voix roque interpellant "Vous êtes tous en état d'arrestation".

... Qu'est ce qui ce passait, encore ?! Un énième intrus dans la soirée, et pas des moindres ! A son arrivé, les deux mercenaires c'étaient enfuis en une fraction de seconde, oubliant totalement le sort que Staz réservait à Yao ! Qui était-ce donc pour faire fuir des gens comme ça ?!

Le Yakuza ne savait plus trop si ce type était un miracle ou une grande catastrophe. Mais étant excentré du reste de la bande qui ce trouvait au centre de l'entrepôt et à terre ferme, il n'y avait nul doute à imaginer la suite : c'était le moment rêvé pour s'enfuir en douce !

Profitant du désordre et du bordel provoqué par l'intrusion de ce soldat, Yao qui était perché sur les caissons sauta à travers une des hautes fenêtres du bâtiment. Dans son élan, il siffla avec un objet particulier, qu'aucun son audible n'en sortit.
Aucun son audible, pas pour tout le monde. Un de ses plus anciens compagnons et rarement utilisés déboula en l'espace de quelques secondes en bas, permettant au Yakuza d'atterrir sur son dos : c'était une de ses plus fidèles montures, un véritable vélociraptor de GrandLine apprivoisé comme un vrai cheval, la vitesse et la mâchoire carnassière en plus !

- Allez, on se tire d'ici ! Yaaaaaa !

Comme dans les romans, Yao tapa sur les hanches de la bête qui accéléra d'un coup sec. Il était temps pour lui de fuir de cette putain de ville, et même de cette putain d'île ! Pour l'instant, il n'était à l'abris nul part ici avec les évènements qui venaient de se produire. Il venait de se mettre le groupuscule dominant de Térèsse sur le dos, Eleme était en ruine et les marines plus féroces que jamais !
Non, pour l'instant, fuir de l'île était impossible pour lui. Il devait se cacher. C'est pour cela qu'il partait à vive allure sur sa monture en direction de la forêt. Il allait rejoindre le seul ami qu'il avait encore sur Nighty Town : Borrin des Fourrés, noble voleur au grand cœur !

Bon, en espérant qu'il ne soit pas trop rancunier étant donné l'argent que Yao lui avait volé la dernière fois qu'ils c'étaient croisés ...



To be continued ...


© Never-Utopia



C'est le dernier post pour moi. Merci Nak' pour l'animation *clapclap* !
Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête] War of change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Jeu Le Seigneur Des Anneaux:L'Age des Conquêtes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Nighty Town-