Partagez | 
 

 [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 370
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 2 Juil - 22:32






Magouille à la panda !


Laisser travailler les grands !



Alors que je m’apprêtais à sauter du toit lorsque je vis arriver un nouvel adversaire pour l’utilisatrice du fruit du démon. J’avais de sérieux doutes sur ce dernier puisqu’il me semblait… Étrange. Pourquoi gardait-il les yeux fermés alors qu’il s’avançait tête première contre la Banshee ? Ce n’était pas une gorgone qui pétrifiait avec ses yeux, mais une banshee qui fait exploser les tympans ! C’était vraiment une catastrophe ! Ça y est, elle recommençait à hurler de plus belle ! Je me couvrais les oreilles une fois de plus, mais étrangement… Cet homme ne réagissait pas ! Qu’est-ce que cette magie ? Je suis sûr qu’il devait être sourd à présent !

Bah oui, impossible de conserver son ouïe après une telle attaque sans la moindre protection ! Et pourtant, il ne semblait toujours pas affecté par cette perte. Il avait vraiment une volonté d’acier ! Ou de fer ! Ou peu importe le matériel qui composait sa volonté vraiment ! Alors que son adversaire commençait à utiliser des techniques beaucoup plus offensives, ce marine semblait distinguer et parer chacune des attaques lancées contre lui. Je ne comprenais pas du tout comment c’était possible, mais c’est comme s’il pouvait prédire les actions de la Banshee ! Avait-il lui aussi le pouvoir d’un fruit du démon ? Mais ils étaient tous deux coincés dans une danse sans fin : chacun évitait les attaques de l’autre …

Après un moment, j’entendis une voix qui m’appelait : Kanaë était enfin de retour ! Et d’après ce que je voyais, elle a été dans le coin des rabat-joie ! On me lança un casque antibruit qui, si je n’en avais jamais vu l’utilité avant ce jour, devenait mon meilleur ami à présent ! Ah, enfin, un peu de silence… Je n’ai cependant pas eu le temps de remercier cette dernière : elle était déjà partie affronter la Banshee. Je pourrais bien tenter d’entrer dans la danse, mais à quoi bon ? Je désirais conserver mes secrets et je ne voulais pas utiliser mes pouvoirs si possibles ! Maaaaaais j’avais une autre chose à faire ! Quelque chose qui pouvait bien faire cesser le combat ou distraire notre adversaire ! Plutôt que de me lancer à l’assaut, je descendis du toit hors de portée de la maudite du son. Rapidement, je me déplaçais pour faire le tour de la zone de bataille afin d’entrer dans le bureau du contremaître.

S’il devenait notre prisonnier, le combat cesserait, non ? J’en profitais pour entrer par la fenêtre, regardant le contremaître qui tremblait dans son coin alors qu’il se couvrait les oreilles. Alors que je lui tapais sur l’épaule, il se retourna avec un air surpris.

- JE SUIS VENU VOUS CHERCHER ! ILS SONT TOUS PARTIS SANS S’ASSURER QUE VOUS ÉTIEZ SAUVÉ ! JE VAIS VOUS CONDUIRE EN SÉCURITÉ !

Bien sûr que je mentais, mais pouvait-il vraiment le savoir ? Alors que je lui tirais sur le bras pour l’encourager à quitter les lieux, il secouait la tête de gauche à droit, mais il parlait trop faiblement pour que je puisse l’entendre. Ce qui fonctionnait parfaitement pour conserver ma couverture de gentil petit enfant. Mais malgré mon apparence, j’étais bien plus fort que la moyenne et bien vite ses oreilles étaient à découvert. Apparemment, il n’avait pas une grande résistance envers les sons. Ou du moins avec la distance actuelle. Une fois dans les pommes, je le pris sur mon épaule avant de le faire sortir par la fenêtre. La Banshee était bien occupée avec les bleus : je pourrais me tirer en douce avant de remettre le contremaître aux autres marines qui étaient en retrait.





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 972
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 2 Juil - 23:23

HLL dans l'impasse 

 
Le combat entre la Banshee et Carter associé à Kanäe ne manquait pas de style et de classe, l’aveugle arrivait à pressentir tous les coups de la maudite grâce à son haki mais n’était pas assez fort seul pour trouver des ouvertures. La présence de sa camarade le soulageait car l’adversaire devait partager les coups, mais d’un autre coté il poussait de temps à autre la chasseresse verte pour lui éviter de prendre un coup. Cette dernière cherchait à handicapé la paramecia en lançant ses dagues dans le but de trancher un tendon ou un muscle, mais pour l’heure aucune attaque ne portait et les ondes sonores maintenaient les gouvernementaux à distance malgré l’insistance des                attaques. Bien sage celui qui pouvait prédire l’issue de cet affrontement où le temps jouerait probablement pour le duo qui partageait les efforts, qui ne dépensait pas autant d’énergie que la hors-la-loi. Mais où la maudite profiterait sans doute d’une erreur, d’une inattention d’un adversaire. Pour l’heure, on était sur une égalité parfaite.
 
Pendant ce temps, l’autre maudit, de type Zoan avait eu une idée que le titulaire du Haki de l’observation avait capté, il s’était jeté sur elle pour attirer son attention loin du jeune Pumori, son plan était très bon et il constituait ici un excellent soutien. Alors qu’il s’acharnait à tromper le contremaître dans le but de stopper le combat, le duo de combattant de la marine venait de bénéficier d’une aide attendue et qui tardait à arriver. Les membres de la marine repliés s’étaient rassemblés et deux d’entre eux avaient repris le front de l’attaque à l’aide d’arme à distance, un premier coup de feu retentit suivit d’un second provenant d’un angle différent. La Banshee était occupée par une attaque de face du sourd et par une glissade de coté de la verte et ne put se concentrer que sur un coup de feu détruisant une balle à l’aide de sa malédiction mais prenant une balle dans l’épaule gauche. Les deux combattants au corps à corps ne se firent pas prier pour profiter de l’ouverture et alors que Carter était encore un fois repoussé, Kanäe réussit à porter un coup plantant l’une de ses dagues dans la cuisse gauche de la femme sans réussir à la retirer avant de se reculer pour se mettre hors de portée d’une nouvelle offensive.
 
Pumori sortait de la chaumière avec son otage et c’est à cet instant que les  choses s’emballèrent dans le combat, la Toupex fut déséquilibrée par une pierre se trouvant au sol, un débris d’une des attaques de la maudite. Elle se rattrapa sur une main mais la maudite en avait profité pour lancer une nouvelle attaque sonore, le sort de la chasseresse semblait réglé lorsque la Banshee ouvrit la bouche pour crier mais au moment où le son allait sortir, la paume de Carter vint frapper la mâchoire inférieure de la crieuse pour l’empêcher de crier, il enchainait ensuite en récupérant la dague plantée dans la jambe pour menacer l’adversaire de cette dite arme en la lui collant sous la gorge. Le combattant sans sens tenait fermement la lame pour empêcher la hors-la-loi d’ouvrir la bouche et donc de crier, cette dernière ne bougeait pas et l’autre membre de cette arnaque allait être livrer par Pumori aux gouvernementaux, les choses se précisaient donc en faveur du gouvernement mondial.
 
Kanäe retira son casque et chercha du regard Pumori, elle finit par le trouver et couru à son encontre.
 
Dis, je ne t’avais pas dit de ne pas prendre de risque ? Merci pour tout…  

 
Kanäe ne savait pas quoi dire de plus alors que toute cette aventure semblait se terminer, il ne restait plus à espérer que personne n’allait faire son entrée.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 370
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Dim 3 Juil - 3:28






Magouille à la panda !


En un claquement de doigt



Le combat avait été bref, mais intense. À peine avais-je eu le temps de sortir de cette maison que la férocité du combat se fit ressentir une fois de plus. Puis ensuite, un manque de vibration dans les airs… Que j’associais au silence. Mais pour être franc, avec ce casque sur ma tête, je n’entendais que ma propre respiration et le battement de mon cœur. Mais quand je regardais la scène, je comprenais que la Banshee était hors d’état de nuire pour l’instant. Ou du moins, c’est ce qu’elle me donnait comme impression. Ainsi menacée par le couteau, je me doutais qu’elle ne crierait plus pour un petit moment. Alors que Kanaë se dirigeait vers moi et que les autres marines gardaient encore la Banshee sous surveillance, j’enlevais également mon casque pour entendre ce qu’elle me dirait.

Je ne savais pas lire sur les lèvres malheureusement, je devais me contenter de mes deux bonnes vieilles oreilles !

Et cette conversation semblait être un mélange étrange entre des remerciements et des réprimandes. Moi ? Prendre des risques ? Ce n’était rien voyons, je n’avais même pas risqué la moindre blessure avec mon plan ! Enfin, sauf si la Banshee désirait exprimer de vive voix son objection contre le kidnapping du contremaître ! Mais autrement, j’ai été très raisonnable aujourd’hui ! Beaucoup plus que les fois précédentes… Et puis, la bleue pouvait bien parler ! Ce n’est pas moi qui ai presque perdu ma tête avec une attaque à bout portant de la Banshee ! D’ailleurs, il ne faudrait pas aider le gardien de sécurité ? Il n’était probablement pas mort, mais il aura le privilège d’utiliser quelques journées de congé pour blessures lors de ses fonctions…

- Quoi ? Mais quel risque ? Je n’ai pas été attaqué la Banshee directement moi ! Et puis…

Je n’ai pas eu le temps de terminer ma phrase qu’une secousse assez puissante me fit perdre pied. L’homme sourd et qui avait les yeux fermés avait subi le plus grand choc de cette attaque et se retrouva lui aussi les quatre fers en l’air. La Banshee contrôlait le son et, sans même chanter, un simple claquement de doigts pouvait être utilisé avec une telle efficacité. Mais plutôt que de recommencer le combat, elle se précipita vers la mer ! Plutôt que de faire le grand plongeon, son cri retentit une fois de plus. J’étais resté là, les yeux grands ouverts, alors que je pouvais observer ce qui me semblait impossible : elle pouvait voler ! Elle devait utiliser son pouvoir d’une façon bien étrange, je ne comprenais pas exactement. Mais alors que les marines tentaient de se relever et même de pointer leurs armes vers elle, elle avait pris la fuite.

Sans un regard derrière elle, la Banshee était partie tel qu’elle était venue : drapé d’une aura de mystère et peu d’information sur elle. Mais si elle nous quittait maintenant, c’était parce que ce conflit n’était pas assez rentable ou devenait trop dangereux. Sinon, elle aurait abattu le contremaître ou bien tenté de le reprendre. Je fis part de ce que je pensais à Kanaë. Après tout, malgré la présence des autres recrues, elle semblait être leur chef pour l’instant.

- Si elle est partie, c’est qu’elle agissait sous contrat… Je doute qu’on la recroise… Mais nous ne savons toujours pas où se trouve le navire manquant et le reste des marchandises. Il faudra le réveiller pour obtenir des informations.





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 972
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Dim 3 Juil - 12:55

Petit interrogatoire 

 
Le combat était fini, la situation sous contrôle et la maudite hors d’état de nuire, enfin sa voix était hors d’état de nuire. Mais alors que le jeune Fulgen entreprenait de répondre à sa partenaire d’enquête pour lui dire qu’il n’avait rien fait de dangereux, un nouveau choc se produisit et Carter fut envoyé dans les airs, il avait pris un claquement de doigt amplifié en pleine face. Il avait dû sentir le coup venir, n’avait pu l’empêcher et s’était donc contenter de prévenir le choc tant bien que mal, l’impact avait été rude mais il n’avait rien de casser, son haki lui avait encore une fois sauvé la vie pour le coup. Mais pour l’adversaire tant redouté et tant affronté, il faudrait repasser, elle criait en continu vers la mer maintenant ainsi une onde sonore qui lui permettait de planer au-dessus de l’eau, techniquement, elle volait. Elle avait préféré ne pas tenter de se battre à nouveau, de ne pas perdre la vie pour un employeur déjà capturé et dans le fond elle avait bien raison, même si cela embêtait clairement la gouvernementale et toute son équipe. Mais elle n’était pas seule à avoir raison, Pumori venait de soulever un point probablement correct : elle travaillait sous contrat et n’avait donc plus rien à gagner ici, mais le problème principal n’était pas encore résolu : il fallait retrouver ce bateau perdu et la seule personne qui savait où le trouver était encore ce contremaître véreux. Il fallait donc lui tirer les vers du nez. La verte se dirigea vers le marine qui le portait et le récupéra sur son épaule avant de se tourner vers les personnes présentes et surtout vers Pumori.
 
Je vais m’occuper de l’interrogatoire, si je peux me permettre un conseil, n’entre pas dans cette chaumière et ne regarde pas par la fenêtre, il ne crachera pas le morceau si je ne le bouscule pas un peu, je suis ne pas fan de la pratique, mais je n’ai pas vraiment le choix. Sinon… Chers collègues, occupés vous de Carter, il a pris un gros choc, il faut que l’on soit en forme pour reprendre ce navire volé. Pumori, j’espère te retrouver à ma sortie d’interrogatoire.  

 
Sur ces derniers mots, la verte disparu dans la chaumière du contremaître avec ce dernier sur l’épaule, toujours inconscient mais cela n’allait pas durer. Lorsque l’on étudie longuement dans les centres de formation de la marine, on apprend beaucoup de chose, des choses diverses allant toutes dans un but unique : la réussite de la mission. Ainsi, la recrue Toupex avait pu assister à des cours théoriques de « récolte d’information », autrement dit des cours de torture. Deux choses à savoir sur Kanäe et la torture, elle n’aimait y avoir recours mais lorsque c’était sur une saleté de pirate ou un hors-la-loi, cette aversion disparaissait un peu. La deuxième chose et que peu importe le torturé, elle n’aimait pas la torture sanglante, trop bestial, trop long et trop peu efficace, elle avait su trouver sa méthode, quelque chose de moins invasif et donc moi handicapant sur le long terme, mais intenable sur le court terme.
 
La chasseresse bloqua son homme sur la chaise de son bureau et l’entoura avec une corde trouvée dans un coin du bureau, c’était normal que l’on trouve un tel instrument dans un bureau de chargé de quai. Puis elle le bâillonnât pour éviter tout cri superflu avant  de le réveiller avec une grande claque, il se dabattait mais fut vite calmé par la tortionnaire qui commença à lui expliquer le déroulé des choses, tout était simple et clair.
 
Les choses sont simples, je vais te poser une question et t’enlever le bâillon, tu réponds, tout va bien, tu réponds pas, je te ferai mal, mais avant tout…   

 
Kanäe prit l’un de ses seringues et en injecta le contenu au prisonnier qui pleurait déjà et  grimaçait à l’injection.
 
Voici un petit poison de ma composition, il va agir très vite et a pour but d’amplifier toutes les sensations de douleur, nous allons faire un test.  

 
La botaniste envoya une toute petite pichenette dans la joue de l’interrogé qui lâcha, au moment de l’impact un gros souffle accompagné d’un cri étouffé. Il venait de prendre un coup équivalent à une énorme droite qui venait de lui remettre les idées en place. Mais au moins il avait compris l’idée et surtout les effets de la drogue, la Toupex s’attendait à une résistance mais fut agréablement surpris lorsqu’elle demanda où se trouvait le bateau, apparemment el contremaître ne souhaitait pas souffrir, il lâcha immédiatement le morceau, l’embarcation était apparemment caché derrière le quai numéro six. Bien évidemment l’herboriste ne savait où c’était mais Pumori oui, elle espérait donc le retrouver dehors.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 370
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Lun 4 Juil - 2:36






Magouille à la panda !


Douleur, oh douleur !



La réponse des agents de la marine était plutôt claire : ils allaient lui tirer les informations du nez ! En même temps, c’est très rare qu’une personne impliquée dans ce genre d’affaires avoue tout dès la première question. Enfin, il y en avait qui étaient peureux et lâches, mais certains avaient quand même un peu de cran. Pour éviter que la chose ne soit faite devant les indiscrets, Kanaë prit le contremaître pour le réinstaller dans son propre bureau. Si j’avais su, j’aurais évité de le déplacer en premier lieu ! Je ne sais pas si les intentions de la bleue était de m’éviter une telle vision ou simplement pour conserver les apparences. J’étais peut-être jeune, mais je n’étais pas dupe. Bien que normalement, j’avais déjà entendu parler de séances qui se terminaient à coup de bâton ou attaché à un boulet au fond de l’océan. Avant de s’engouffrer dans la maison, elle m’avait demandé de ne pas regarder par la fenêtre ou par la porte. Croix de bois, croix de fer ! Je lui promis de ne pas regarder par la fenêtre ce qui se passerait.

Mais elle n’avait pas spécifié la cheminée…

Les autres recrues étaient trop occupées à s’occuper du dénommé Carter. Il s’en remettrait bien assez vite… Enfin, j’espérais pour lui. Sinon, comment expliquer qu’il avait été mis hors service d’un simple claquement de doigts ? Bon, d’accord, ce n’était pas là toute l’histoire… Mais qui se souciait de la vérité lorsqu’on pouvait se moquer de quelqu’un ? Et j’étais sûr que les gens de la marine n’hésiteraient pas à le faire malgré les prouesses qu’il avait effectuées aujourd’hui. Sans aide, il avait réussi à contrer la Banshee, ce n’était pas normal ! Dans tous les cas, leur attention était dirigée ailleurs et je pris mon apparence de panda roux après m’être dissimulé derrière la chaumière. Tel que je l’avais fait aujourd’hui, je repris le chemin de la cheminée pour la cinquième fois aujourd’hui. Discrètement, dans le plus grand silence, je descendais pour entendre ce qui se disait. Je sortis le bout de ma tête pour observer ce qui se passait.

Le contremaître était réveillé, mais il semblait regretter ce choix. S’il le pouvait, il serait resté dans les pommes pour les prochaines semaines ! Mais à entendre ce que disait la bleue, je pouvais comprendre ses réticences… Un poison qui amplifie la douleur ? Ce… Ce n’était pas humain ça ! Une simple pichenette pouvait mettre un adulte à bout de larme ? Non… Je ne voulais pas en voir plus… Je sortis de là rapidement. Pas besoin d’être dans la cheminée pour entendre ce que disait l’homme effrayé. Je reprenais donc ma forme normale alors que je prenais place sur le toit. Le navire se trouverait donc au quai numéro 6 ? Pourquoi le quai numéro 6 ? C’était probablement le quai le plus normal de la compagnie ! Le quai numéro 3 est celui lié à l’entrepôt d’arme, le numéro 8 était associé aux paris illégaux… Sans parler du quai numéro 13 qui était lié à la malchance.

Peut-être que c’était justement ça le problème ! Le quai qui semble le moins suspicieux était celui qui renfermait le plus de secrets ? Dans tous les cas, si nous devions le trouver, ce ne serait pas trop difficile. Ce n’est pas comme si l’endroit était considéré comme ultra-secret. Je n’y mettais pas souvent les pieds, mais je n’avais jamais vu le moindre signe suspect là-bas ! Je sautais du toit alors que Kanaë sortait du bureau. Pas besoin de m’expliquer quoi que ce soit, je savais déjà où nous allions. J’essayais de ne pas trop laisser paraitre mes inquiétudes sur ce que je venais d’assister.

- Le quai numéro 6 est de ce côté. Mais je n’ai jamais remarqué la moindre chose étrange là-bas auparavant ! Mais comme je n’ai jamais cherché quelque chose d’anormal auparavant, ça vaut le coup d’y jeter un regard !





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 972
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Lun 4 Juil - 12:47

Cadeau d'adieu 



En sortant de la salle de torture improvisée qui s’était avérée ne pas réellement en être une, Kanäe rencontra son jeune acolyte d’enquête qui n’attendit même pas une quelconque question pour informer les marines sur la direction du quai numéro six. Il avait ajouté quelques observations utiles comme l’absence de problème en règle général sur ce quai mais la verte retenait surtout une autre information.
 
Dis-moi, si tu sais que tout cela se passe sur le six, c’est que tu as écouté ma conversation privée avec ton ancien boss. C’est ce que j’aime aussi chez toi, t’es un sacré petit enquêteur. Allez, mettons-nous en route.  

 
Elle n’avait pas désiré mettre le jeune Zoan dans une situation compliquée en lui faisant la morale et ce pour deux raisons : la séance d’interrogatoire était restée assez soft et donc il ne risquait pas d’être choqué. La seconde chose es qu’il était curieux, et la curiosité, même si beaucoup la voyait comme un grand défaut, était une grande qualité selon la gouvernementale, c’est de cette façon que l’on apprenait des choses et que l’on se forgeait sa propre idée sur les choses. Alors qu’un premier groupe composé de La Toupex, du Fulgen et de deux autres marines se mettait en route vers le quai litigieux, le reste de la bande restait sur place pour s’occuper de Carter et faire un brin de ménage sur les lieux afin d’éviter que l’histoire soit trop médiatisée, il s’agissait d’une victoire mais l’ennemi s’était enfuit. Une victoire à demi-ton seulement donc. Mais le fait est que Kanäe repensait déjà à deux choses : son départ de Mirror Ball et un dernier petit cadeau à offrir à Pumori.
 
Dans cette mission, elle avait certes jouer un bon rôle mais surement pas le rôle principal, aussi bien dans la phase d’enquête que dans la phase de combat, elle ne voulait pas se voir attribuer les exploits d’autrui et pensait donc rendre à César ce qui était à César. La belle accompagna donc le petit rouge en silence jusqu’au quai numéro six pour vérifier qu’une nouvelle mauvaise surprise ne les attendait pas, mais comme l’avait dit le connaisseur, le quai était incroyablement calme, la couverture était parfaite et le bateau probablement bien dissimulé au milieu des autres ou dans un coin du quai. Dans les deux cas, la verte ne connaissait pas les lieux et ne servirait pas à grand-chose. Ils avaient commencé à faire un tour sur les lieux pour trouver le saint graal lorsque le reste des gouvernementaux arriva, ils se mirent tous à chercher sauf Kanäe qui regroupa Pumori et Carter. Il parlait pour le plus jeune, et pensait pour le plus vieux.
 
Bon, ne passons pas par quatre chemins, Carter tu as mené ce combat d’une main de maître et je n’ai réellement eu un rôle que de soutien ici. Je pense donc que la victoire sur cette mission enquête te reviens, et pas la peine de négocier, je ne reviendrais pas sur ma décision.  

 
Vint ensuite le rôle de l’enfant qui deviendra un jour un jeune pirate, il avait tout autant mérité, si ce n’est plus.
 
Quant à toi jeune homme, je te suis extrêmement redevable, perdre ou gagner ça n’a pas d’importance mais tout ce qui est important c’est la réussite de la mission et si cette mission est réussite aujourd’hui c’est grâce à toi. Tu vas donc accompagner Carter pour obtenir une récompense et débriefer pour la mission, tu te doutes bien que Carter ne peut pas le faire efficacement. Quant à moi, je vais rentrer à Marijoa. Tu mérites tout ce que tu as aujourd’hui. Alors merci pour tout, merci beaucoup.  

 

La belle avait donc pris sa décision, elle allait rentrer rapidement et allait permettre aux autres de tirer la couverture et les lauriers, peut-être Pumori allait-il pouvoir avoir une faveur de la part de la Dosukoi Panda. La verte attendit donc que le bateau soit trouvé et partirait directement dans la foulée sans même dire plus d’adieux, elle avait vécu encore une belle expérience et avait rencontré d’excellents pâtés à la viande : il était temps de rentrer. 

© Codé par Kari Crown
  



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 370
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Lun 4 Juil - 22:03






Magouille à la panda !


Des questions à répondre



- Enquêteur ? Disons que je préfère trop en savoir que pas assez ! Et puis, il parlait tellement fort que n’importe qui ici l’a entendu !

Je ne déniais pas que j’avais écouté aux portes, techniquement parlant. Cependant, il est vrai que ce n’était pas une opération qui se désirait discrète pour le moment. Après être entré dans le bâtiment, c’est à ce moment que je compris que c’était le moment de se dire au revoir. Peut-être que je n’avais pas vraiment apprécié la fin, mais au final, ce n’était pas si mal. Tout le monde était content au final ! Enfin, sauf le contremaître…

Après avoir fait mes adieux avec Kanaë, ou quelque chose de similaire vraiment, je me retrouvais avec Carter. Nous nous dirigions vers l’un des bureaux à proximité, afin d’obtenir un peu plus d’intimité. Alors que j’étais sous la surveillance de la marine, je ne pouvais pas m’empêcher d’être un peu nerveux. Pour être franc, la dernière fois que j’étais dans cette situation, dans la même pièce qu’un officier de la marine, c’était quand l’on me traquait… Mais si on avait besoin de moi pour répondre à des questions, je ne craignais rien. Mais plus que ça, je me posais des questions… Je ne sais pas comme Carter pouvait me comprendre, puisqu’il était sourd, aveugle et probablement muet, mais je ne pouvais m’empêcher de lui parler normalement quand même. Il semblait pourtant bien me comprendre… Ce qui était à la fois intrigant et déroutant. Alors que je commençais à remplir les questionnaires qui étaient devant moi, je ne pouvais m’empêcher de lui faire part de mon questionnement.

- C’est quand même étrange… Je veux dire, vous avez vraiment à trouver qui est la vainqueur de tout ça ? Si vous n’étiez pas ensemble, cette histoire serait très différente ! Ce n’était pas un effort fait pas une seule personne après tout…

Après quelques secondes, Carter prit son crayon afin de communiquer avec moi. Pour les gens de la marine, monter en grade était important et ceux à la tête désiraient toujours récompenser ceux qui le méritaient. Rares étaient les groupes méritant les honneurs : la plupart du temps, certains tentaient de s’accaparer plus de gloire que les autres.

- Alors, c’est le sort de plusieurs de rester dans l’ombre de quelques chanceux ? C’est tout ? Aucune reconnaissance, aucun remerciement ? Vous avez tous fait quelque chose d’important ! Que ce soit Kanaë qui a récolté les informations, les autres marines qui ont aidé à tenir la Banshee en respect ! C’est injuste vos trucs en fait…

Un simple "Oui" était griffonné sur le bout de papier qu’il tenait. Mais malgré tout, je comprenais qu’il n’était pas exactement en faveur de ce système. Si l’on acceptait un système, nous étions obligés de nous y conformés, pas vrais ? Sinon, rien ne fonctionnait comme les patrons le désirent… Bien vite, il écrit quelque chose d’autre sur son papier. "Est-ce pour cette raison que tu désires poursuivre la voie que tu as choisie ?" Je vais être franc, à ce moment, j’ai laissé de côté les documents. Comment savait-il ? Est-ce qu’il était ici pour m’enfermer ou me faire "rééduquer" pour que j’accepte le gouvernement mondial ? Aussi rassurant qu’il tentait d’être, le fait qu’il ait écrit un "Non" aussi rapidement que j’ai eu le temps de réfléchir à mes pensées me fit sentir mal à l’aise… Comment il fait ça ? Mais alors que le silence continuait, je me dis qu’il était préférable que je lui donne une réponse.

- Non… En fait… Bien que vous ayez vos failles, il y a des gens qui ont besoin de la marine. Des gens qui ne peuvent pas se protéger tout seuls… Mais vos règles sont des limitations. J’ai trop souvent entendu des histoires qui disent "oh, les pirates sont les méchants, les marines sont les gentils" … Mais j’entends presque aussi souvent les récits qui disent le contraire ! J’ai déjà été de ce côté de la balance…

Je continuais de réfléchir sur la suite de mes pensées alors que je complétais les dit-documents. Peut-être qu’avec une différente optique, j’aurais eu une réflexion totalement différente de celle que je possédais. Il y a quelques années, si les choses étaient différentes, peut-être que je rêverais de rejoindre la marine. Peut-être que je rêverais simplement d’être dans une maison comme tous les autres enfants de l’orphelinat… Mais si c’était le cas, je ne serais pas ici maintenant ! Non, je n’avais simplement pas ma place ici, tout simplement.

- C’est une question de liberté. De faire ce qui me plait sans restriction. Et de vivre quelque chose qui me permettra de dire "j’ai bien vécu et j’en suis fier" ! Pour vous, c’est peut-être d’être marine. Pour moi, c’est de partir à l’aventure avec des gens qui m’apprécieront comme je suis !

Je ne sais pas exactement ce que Carter imaginait, bien que lui pouvait lire dans mon esprit comme un livre ouvert. Mais je suppose qu’il ne me considérait pas comme une mauvaise personne. Après le questionnaire et quelques remerciements pour l’enquête, j’étais libre de partir. Et comme personne ne m’avait bloqué le chemin, mon nom ne devait pas être sur la liste des personnes dangereuses. On me disait qu’on glisserait un mot aux grands patrons, mais je ne saurais la vérité que demain. Parlant de personnes dangereuses, je n’avais pas retrouvé la trace de la Banshee. C’était peut-être mieux comme ça au final. Mais après tout ça, j’avais bien envie de grignoter un petit quelque chose !

Tient, c’est étrange, la boulangerie est fermée. Elle était toujours présente normalement… Tant pis alors, direction la taverne !





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La Compagnie Panda
» Magouille électorale
» Magouille immobilière ?
» Politique-magouille
» PANDA PARTIE !!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Mirror Ball-