Partagez | 
 

 [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Mer 11 Mai - 18:36

Mission obscure

 
L’inconvénient lorsque l’on arrive sur une île inconnue pour accomplir une mission peu connue dans le but de trouver des informations dissimulées est clairement le manque d’information, ça ne fait aucun doute. C’est donc dans cette ambiance festive que la recrue Toupex avait été envoyé avec quelques autres recrues dans le but de recueillir des informations à propos d’un sujet épineux : des magouilles au sein de la Dosukoi Panda. Le sujet était épineux à bien des égards, la société était l’une des plus importantes sur les mères bleues si ce n’est dans le monde entier. Les maîtres mots de l’opération étaient donc : discrétion, tact et discrétion. Les seules informations fournies aux recrues envoyées sur place étaient les suivantes : « Soupçons de détournements à la société Dosukoi Panda, menez l’enquête. ». Tout était donc très obscur et même le nom du commanditaire de la mission auprès du gouvernement mondial était inconnu, certaines recrues penchaient pour la PDG de la société mais dans le fond, cela importait peu.
 
La chasseresse verte arriva donc sur Mirror Ball avec le reste des recrues mais le groupe gouvernemental se dispersa aussitôt : il ne fallait pas qu’ils soient repérés. De plus, cette mission apparaissait quelque peu comme une course à l’information entre les différents protagonistes envoyés sur place. Il n’y avait que très peu de chance pour que la jeune femme recroise le moindre de ses camarades avant la fin de la mission. Quoiqu’il en soit, la Toupex prit le départ et se dirigea vers le centre-ville. Elle ne connaissait pas la ville, pas l’île et donc encore moins la population et l’amour local pour la danse. C’est en déambulant nonchalamment dans les rues que notre héroïne fut d’ailleurs prise dans un cortège de danseur s’exerçant dans une folie indescriptible à l’art ancestral de la chenille. Art auquel la verte fut conviée, plus ou moins de force, à pratiquer avec le reste des joyeux lurons.  Pendant presque dix minutes, la belle herboriste fut prise dans le rythme entraînant de la chenille malgré ses nombreuses notifications aux personnes qui la tenait de son état d’indisponibilité actuel. Cette scène se conclut par ailleurs par un coup de coude savamment envoyé dans les côtes du collègue danseur situé derrière, permettant ainsi à la danseuse du moment de s’échapper de l’emprise enflammée du tempo.
 
Après s’être échappée de cette file de danseur, la jeune femme prit un peu de distance avec le lieu festif et pu alors reconnaître le siège de la société Panda qui était don but. Il faut dire que le bâtiment était inratable tellement il était imposant, précisons néanmoins que les oreilles de panda ornant le toit aidaient à l’identification. Il fallait donc commencer l’enquête et donc passer à une phase d’observation et de questionnement. Elle remarqua alors un jeune homme, un enfant aux cheveux blancs et se dit qu’il s’agissait d’un bon point de départ. Après tout, les enfants étaient curieux et s’intéressait à tout, il avait donc peut-être des informations utiles ou à tout le moins, un point de départ. Elle se rapprocha donc du jeune homme habillé en rouge avec un sourire amical aux lèvres.  
Bonjour jeune homme. Je m’appelle Kanäe et je voudrais te demander quelque chose, connais-tu quelqu’un qui pourrait me renseigner sur la Dosukoi Panda ? Quelqu’un qui y travaille peut-être ?  

 
Le sort en était jeté, il pouvait être une mine d’or d’information autant qu’un gamin un peu idiot qui ne savait rien et qui ne pensait qu’à danser. D’ailleurs, lorsqu’on y réfléchissait, quelles étaient les chances pour qu’un gosse ait une quelconque information à propos du but de la mission de la mouette. Elle aurait pu viser plus haut pour les infos, mais il faut bien commencer quelque part.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Jeu 12 Mai - 17:24






Magouille à la panda !


Quelle compagnie n’est pas corrompue ?



Nous étions encore en matinée et la journée semblait plutôt calme selon moi. Mais pour tout vous dire, j’étais encore un peu… inquiet. Après tout, j’étais encore dans ma période d’approbation pour ce travail ! Je me souvenais de la promesse que l’on m’avait faite : si je travaille fort chez Doskoi Panda, j’obtiendrais absolument l’autorisation de quitter l’île dans un de leurs navires ! Et ça, c’était tout ce qui comptait pour moi ! J’avais une bonne réputation en tant que travailleur : toute personne native de l’île connaissait mon ardeur au travail !

Mine de rien, c’était quelque chose dont j’étais très fier ! Il y a quelques années, personne n’aurait osé croire qu’un gamin de 10 ans pouvait être un atout ! Bon, j’avais eu un peu d’aide pour obtenir ce boulot, mais on était très fier de moi ! Bien que pour les premiers temps, il y avait les différents travailleurs qui me considéraient comme une nuisance. Non pas pour le manque d’effort, mais parce que je n’avais pas les "talents de communication pour bien coopérer avec une équipe ou avec des clients". À quoi bon travailler en équipe quand ils travaillent tous mal ? J’étais quand même fort, plus que certains d’entre eux !

Si ça se trouve, c’est moi qui devrais leur donner des leçons !

Maaaaaaaaaais dans ma grande générosité (et que je pouvais perdre mon travail si je ne les écoutais pas), je décidais d’écouter leurs conseils et de prendre des notes pour certaines situations. Avec ça, ils se sentiraient en plus grande sécurité et ils me laisseraient un peu plus d’espace ! Mine de rien, ils m’avaient balancé plusieurs conseils, mais il y avait des contradictions. Pourquoi devait-on parfois mentir à des clients en augmentant le prix de base si l’on devait leur offrir le meilleur service ? Pourquoi refusait-on l’achat de produits à certains résidents de l’île alors que les pirates et les hors-la-loi n’avaient aucune limitation ? Décidément, Mirror Ball, ce n’était pas une île faite pour la marine ou les forces de l’ordre… Même les institutions les moins corrompues le sont quand même !

Si ça me choquait ? Non, pas vraiment. Je veux dire : la Doskoi Panda avait peut-être quelques problèmes, mais jamais autant que dans certains commerces du reste de l’île. Peut-être que leur position dans le commerce mondiale les obligeait à être beaucoup plus transparentes vis-à-vis du gouvernement mondial ? C’était peut-être le cas… Mais je considérais qu’il y avait plus de bien que de mal à cet endroit. Et pour Mirror Ball, c’était probablement l’endroit le moins corrompu.

J’étais donc ici, près du bâtiment principal, après avoir terminé la vérification des cargaisons. Qui de mieux qu’un enfant pour compter les centaines de boites du hangar tout en vérifiant leurs contenus ? Quoi donc ? N’importe qui d’autre serait plus approprié pour faire ce travail ? Tant pis alors, blâmer le contremaître ! Et puis, qui disait regarder les marchandises disait "échantillons gratuits" ! Si vous saviez le nombre de bonbons qui sont embarqués ! S’il y en a un ou deux qui disparaissent, personne ne s’en apercevra ! Surtout si j’indique le bon nombre d’objets après avoir prélevé quelques petits articles… Dans tous les cas, on semblait satisfait de mon travail et personne ne se doutait de ce que je fais !

Cependant, alors que je m’apprêtais à me diriger vers le quai pour aider l’embarquement des cargaisons, j’ai cru observer une fille qui s’approchait de moi. Ah, elle n’était pas de l’île, c’est sûr ! Je ne l’avais jamais vu auparavant. Non, elle devait avoir vu mon petit badge sur ma bretelle qui indiquait que je travaillais ici. Après tout, si ce n’était pas pour des questions, pourquoi se présenter dans la section presque réservée aux employés ? Et en l’écoutant, c’était vraiment ce qu’elle me demandait : des renseignements sur la compagnie ! Je hochais de la tête afin de répondre à se requête !

- Bien sûr, m’dame !

On m’avait prévenu que, si un(e) client(e) nous adressait la parole, nous devions leur indiquer le bon chemin. Mais pour bien expliquer tout ça, j’avais pris quelques notes ! Je fis signe d’attendre quelques secondes alors que je sortais mon calepin. Je pris une grande inspiration avant de commencer !

- Si vous cherchez un point de vente, il y a une boutique de souvenir sur la rue principale. Pour des discussions concernant les accords commerciaux, c’est le grand bâtiment possédant un grand emblème. Dans le cas de plaintes, prends un air bête avant de dire : "vous êtes prié de…" Houlà… Je ne pense pas que j’ai le droit de répéter de tels mots… J’espère que vous n’êtes pas ici pour ça ! J’espère que ses informations vous ont été utiles et les membres de la compagnie Doskoi Panda vous souhaite une agréable journée !

Il était évident que je lisais clairement mon texte en grande partie. Mais je n’osais pas répondre naturellement : si on m’y prenait, je pouvais être réprimandé ! Ce n’était pas un risque que je pouvais prendre ! Et puis, ce n’était pas vraiment une requête spéciale, mais simplement des indications que l’on me demandait ! N’empêche, c’était quand même spécial que l’on m’adresse à moi avec une certaine forme de formalité. Quelque chose semblait étrange tout d’un coup… Nous verrons bien ce qui arrive !




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Jeu 12 Mai - 17:53

Couverture 

 
Bon… l’entrée en matière de la gouvernementale l’était pas le meilleur possible et preuve en fut la réponse du gamin présent devant elle. Il n’avait fait que répéter un texte qu’on lui avait probablement dicté, même s’il n’avait pas tout compris étant donné qu’il avait lu les consignes personnelles qu’on avait pu lui donner. Mais dans le fond il faisait bien son travail, et semblait être un bon jeune et surtout : il travaillait là ! La verte décida donc qu’elle tenterait de faire quelque chose des connaissances et des éventuelles informations que pourrait lui livrer le petit. Elle se pencha donc vers lui après avoir écouté sa petite intervention planifiée et prit à son tour la parole.
 
Ah merci beaucoup jeune homme ! Tu es bien aimable mais je ne suis pas une cliente.

 
Alors une évidence sauta aux yeux de l’enquêtrice, un moyen d’obtenir plus facilement des informations et surtout, quelque chose qui ne pourrait fonctionner en principe que sur un enfant. Elle décida donc de revêtir un habit qu’elle ne connaissait que trop bien, une douce tenture de soie bien pratique qu’elle enfilait très souvent : la cape du mensonge.
 
Bon, est-ce que tu sais garder un secret ?  

 
La question était plus rhétorique qu’interrogative et n’attendait pas forcement de réponse de la part du gamin, qu’il en donne une ou pas, ça ne changerait rien car déjà  la Toupex se lança dans la mise en place de son mensonge. Oh douce étreinte du mensonge…
 
Voilà, je ne suis pas une cliente comme je te le disais, mais une contrôleuse envoyée ici pour une mission spéciale. Je suis venue voir si les employés de Dosukoi Panda avait de bonne condition de travail et remplissait bien leurs fonctions. Je suis ici pour évaluer chaque travailleur et je vais donc commencer mon œuvre maintenant.  

 
Le premier mensonge était donc en place, et la verte disposait maintenant d’une couverture auprès du jeune blanc situé devant elle. Mais le plus dur restait à venir, il fallait convaincre le petit de dévoiler les informations qu’il pouvait avoir, ou à défaut, faire de lui son allié pour infiltrer le milieu fermé de l’entreprise. Elle reprit donc et attaqua sur un nouvel angle.
 
Je vais donc commencer par toi jeune homme, et si tu es un bon travailleur, un travailleur émérite, alors je te noterai bien. Sans t’en dire trop, je suis mandater par les hauts supérieurs de ton entreprise alors une bonne note de ma part ne pourra qu’être bénéfique pour toi. Si je considère que tu es digne de confiance, je pourrais même te confier une mission pour te faire gagner encore plus de point. Qui sait, peut-être même une petite augmentation si tout se passe bien.  

 
Parler d’argent à un enfant de cet âge n’était pas une belle chose en principe, mais Kanäe avait tiré une conclusion du fait que l’enfant travaille à son âge : soit lui, soit sa famille avait besoin d’argent. Et si ce n’était pas le cas, une augmentation faisait toujours du bien pour les projets futurs. Mais le tout n’était pas de déclarer être un contrôleur, il fallait se comporter comme tel.
 
Bref, commençons. Peux-tu me dire qui tu es et quelles sont tes fonctions dans l’entreprise ?  

 
Kanäe sortit alors une sorte de petit calepin qu’elle avait au fond de son sac et commença à prendre des notes. Les pièces étaient en place, il ne restait plus qu’à attendre de voir si le plus jeune allait mordre.
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 14 Mai - 3:59






Magouille à la panda !


De la concurrence...



Bien qu’elle me remerciait, j’avais l’impression que je n’avais pas totalement répondue à ses exigences. Elle me révéla par la même occasion qu’elle n’était pas une cliente. Alors pourquoi était-elle ici ? Elle voulait les indications pour la salle de bain la plus proche ? Je pouvais la comprendre quand même : dans les tavernes, ce n’est pas les endroits les plus propres qu’il y ait. Ou simplement avec une ambiance qui pouvait faire peur aux inhabités de l’île. Mais… En fait… Elle était une touriste ! Oui, ça semblait être l’option la plus évidente !

Mais plus la conversation avançait, plus je me posais de questions. Moi, garder un secret ? Ça dépend… Parfois, même si je révèle quelque chose, personne ne croyait ce que je disais. Du coup, afin de protéger un secret, c’était souvent plus simple de tout révéler ! Donc, sous cette logique, est-ce que j’étais le meilleur ou le pire gardien de secret ? Ah, ma tête commence à me faire mal ! Et ce n’était que le début de la conversation ! Pourquoi désirait-elle savoir si j’étais capable de garder la confidence ? Ce n’est pas comme si elle tentait d’obtenir des informations sur la compagnie après tout !

Oh… Attends… C’était exactement ce qu’elle désirait trouver…

Elle disait qu’elle était envoyée par les hauts gradés de la compagnie pour une évaluation des conditions de travail ? Un à un ? À elle seule ? Avant d’ajouter que si je l’aidais, j’obtiendrais quelque chose en retour ? Et avec potentiellement une augmentation de salaire ? Je n’étais pas contre l’idée, mais je n’en avais pas nécessairement besoin non plus ! Mon but était de partir en navire : cette place, je l’obtiendrais en temps dévoué à mon travail ! Et puis, soyons honnêtes : si elle demandait ça à tous les employés, tous auraient une augmentation… Ça ne plairait pas au grand patron ! C’était vraiment louche… Mais assez subtile pour que seul un enfant de 10 ans soit capable de le discerner.

Un plan presque infaillible…

Non, j’avais compris en fait ! Mon dieu, c’était pire que je ne le pensais ! C’est une espionne d’une compagnie concurrente ! Son but était probablement de saboter quelque chose ou bien d’observer la marchandise que Doskoi Panda produisait ! Avec de telles informations, une autre compagnie pourrait vendre des produits à plus bas prix et ainsi faire concurrence déloyale ! Elle m’avait choisi, car elle pensait que je serais une cible facile à embobiner dans un tissu de mensonges ! Mais j’étais plus rusé qu’un renard ! Maintenant que je connaissais ses plans, je pouvais trouver un moyen de les contrer ! Je devais jouer le jeu pour le moment ! Non, ce n’étaient pas les flatteries qui lui sauveraient la mise ! Pour le moment, il n’y avait pas de raison d’éviter ses questions… Mais dans quelques minutes, qui sait ce que je devrais faire ? Chercher de l’aide ? Trouver un moyen de l’enfermer quelque part ? C’était une espionne, ce ne serait probablement pas aussi simple !

- Moi, je suis Pumori ! Je suis nouveau dans l’entreprise pour être tout à fait honnête. Mais je suis du genre à m’occuper d’un peu tout : nettoyer les navires, m’occuper des cargaisons, préparer les repas…

La liste continua pendant près de cinq minutes sans interruption. J’espérais qu’elle avait beaucoup d’encre dans son crayon, sinon elle en manquerait ! À moins que… À moins que ce soit un crayon spécial d’espion qui ne manquait jamais d’encre ! Oh, ils sont malins ses compagnies concurrentes ! Ceci dit, ce n’était pas vraiment une ruse, mais plutôt une simple vérité… Tout ce qui pouvait être fait manuellement, on m’avait appris à le faire !

-… faire les commissions en ville, l’inventaire des produits, apporter le courrier… Enfin, je pense que je n’ai mentionné que ce qui était essentiel !




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 14 Mai - 19:17

Une possible erreur

 
Parler à un enfant entraine indéniablement de petits moments de solitude, notamment la traditionnelle chasse au papillon jaune à laquelle se laisse tenter chaque petite tête blonde. Mais les choses semblaient différentes avec ce jeune Pumori, il semblait plus conscient des choses, plus mature mais peut-être n’était-ce qu’une impression ? Kanäe avait une impression d’ennui malgré tout, elle n’aimait pas spécialement faire la parlotte à la population et probablement encore moins aux gamins mais là la situation était encore tout autre. Elle sentait qu’elle allait se faire balader par un gamin pas très futé. Bien évidemment elle se trompait, le Fulgen avait compris beaucoup de chose sans en être sûr de la véracité de ses sensations. Il était malin et c’était un problème.
 
Il avait répondu à la question de la jeune femme de la façon la plus … complète qui soit. Et apparemment le jeune homme avait réellement beaucoup d’attribution dans la compagnie qui l’employait. Il s’occupait de tout ce qui pouvait être manuel et sans besoin de grande compétence technique, grosso modo s’il savait compter correctement, tout allait pour le mieux.  L’une des attributions du petit était les inventaires, c’était intéressant car on parlait de détournement dans les ordres de mission, alors parlait-on de détournement de marchandises ? L’enquêtrice s’enquit donc de reprendre la parole pour en savoir plus, elle ne pouvait pas y aller par quatre chemins et décida donc de foncer droit au but.
 
Dis-moi Pumori, toi qui fais les inventaires, tu n’as jamais remarqué la disparition de certaines marchandises ? C’est important.  

 
Bien sûr, la verte ne savait pas que Pumori y allait aussi de sa main leste sur les marchandises de la Panda mais il ne volait qu’à petit échelle et ce n’était pas ce que cherchait la chasseresse verte. Elle savait qu’elle allait encore probablement avoir une réponse plus que complète mais serait au moins fixé sur le fait de savoir si oui, ou non, le plus jeune allait encore la balader. Mais malgré tout, il y avait quelque chose dans les yeux du petit, il avait dans le regard une certaine candeur, un éclat de curiosité. Sa curiosité allait-elle le pousser à suivre la verte dans ses investigations mais aussi lui apporter son aide et ses connaissances. Une nouvelle idée lui vint alors.
 
Elle voulait jouer sur quelque chose important pour les enfants : leurs rêves.
 
Dans un autre registre, quel est ton rêve ? Ne fais pas attention à ma position mais considère moi seulement comme une étrangère qui s’intéresse à ta vie. Tous les enfants ont des rêves alors j’aimerai savoir quel est le tien. J’ai simplement du mal à comprendre pourquoi un enfant de ton âge souhaite gagner de l’argent en faisant des travaux si compliqué.

 
Si les mensonges ne fonctionnaient pas, autant prendre son interlocuteur par les sentiments. La mouette se posait néanmoins une question : n’avait-elle pas fait une erreur en ayant recours à un si jeune informateur. Si cette première piste ne donnait rien, elle pencherait pour un autre type de personne qu’elle ne côtoyait que dans le cadre de son travail : les habitués de la bouteille.
 
 

© Codé par Kari Crown
  



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Mar 17 Mai - 2:04






Magouille à la panda !


Dans le mot inventaire, il y a le mot "taire"



La jeune dame ne semblait pas trop ravie de mes explications. Ou du moins semblait démontrée une pointe d’ennui. Hey ! C’est elle qui m’a demandé de lui raconter ma vie professionnelle ! Je n’ai jamais dit que c’était super passionnant ! Moi ça m’occupait bien l’esprit et je conservais en tête que je travaillais pour obtenir le but ultime : quitter cette île pour trouver l’équipage qui voudra bien de ma présence ! Il n’y avait que de mauvais pirates qui passaient sur Mirror Ball : pas un pour voir mon potentiel ! C’était leur perte après tout ! Mais ça me causait des problèmes pour voyager…

La supposée espionne changea ensuite de sujet et s’intéressa à un sujet plutôt délicat : l’état des différentes marchandises. S’il y avait eu des disparitions dans notre inventaire et si j’en savais quelque chose. Ça, c’est bien une question qui soulève les soupçons. Vous voyez, j’avais déjà déduit que c’était une espionne, mais ceci confirmait tous les doutes : en quoi l’inventaire était important pour les employés ? Ce genre de question met la puce à l’oreille ! Si c’était un autre employé, il aurait probablement cessé de répondre à cet interrogatoire avant de tout dire au contremaître. Mais j’avais une drôle d’impression… Cette question, elle ne la posait pas par manque de connaissance, mais pour confirmer ce qui en était la cause ! Cette façon de le dire me laissait songeur… Ce n’était pas aussi simple que je ne le pensais… Pourtant, je restais de marbre et je lui dis :

- Je vais vous y conduire ! Mais à une condition : je peux connaître votre nom ?

Autant jouer la carte de l’innocence pour le moment ! Et puis, j’aimais bien avoir des noms liés à des visages ! Et puis, en me déplaçant ainsi, je pouvais rester plus discret. Après tout, si je parlais au milieu de cet endroit, c’était très simple d’écouter notre conversation. Mais avant de partir, elle me posa une question qui me fit sourire un peu. Mon rêve ? Bien sûr que j’en avais un, c’était ce qui me motivait à travailler tous les jours ! De plus, c’était probablement la seule question honnête qu’elle m’avait posée. Enfin, c’est ce que je crois ! Alors que nous marchions de bon train (enfin, moi je sais que je marchais avec entrain), je lui répondis très honnêtement ce qu’était mon rêve.

- Mon rêve ? Rien de très compliqué, bien que tous les adultes me disent que je ne devrais pas ! Je veux voyager en mer, visiter de nouvelles îles et rencontrer des gens sympathiques ! Si je travaille ici, c’est pour obtenir une place sur un des navires de la compagnie.

Bien sûr, j’évitais de mentionner que je désirais prendre me joindre à un groupe de pirate bien plus tard ! Après tout, ce n’était pas la bonne chose à faire si l’on désirait rester libre ! Mais il est vrai que j’espérais naviguer pour voyager et sortir de cette petite île. Elle était parfois oppressante, cette petite île aussi belle qu’elle était criminelle. Nous étions arrivés dans le hangar à cargaison, loin de tout regard indiscret. Je lui laissais quelques pas d’avance avant de faire un bond pour attraper la poignée de la porte de ce hangar. Avec mon poids, celle-ci descendit du plafond avant de se refermer derrière nous. De grandes fenêtres permettaient à la lumière de passé, mais tout en restant fermées du reste du monde…

Je m’éclaircissais la voix avant de dévoiler mes intentions.

-… Maintenant que nous sommes seuls… Vous cessez votre petit jeu… Pourquoi auriez-vous un intérêt pour nos marchandises si vous êtes ici pour évaluer les conditions de travail des employés ? Et pas des mensonges comme vous me raconter depuis tout à l’heure ! Sinon, je vais commencer à crier et vous allez passer un mauvais quart d’heure à tenter de fuir l’île !

Je me tenais prêt à toute éventualité. Si on m’attaquait directement au corps à corps, je me transformerais sous ma forme animale afin de lui glisser entre les pattes. Si elle sort une arme à feu, je peux toujours sauter derrière des marchandises et me faufiler entre les caisses au besoin ! Ou si elle voulait bien parler, on n’avait pas besoin d’être violent, pas vrai ? Après tout, je ne suis pas très vieux… Je savais me battre mais je préférais éviter si possible. Je ne savais pas si elle possédait des techniques d’espionne ou pire encore ! Je préférais rester prudent et si je l’avais emmené loin de tous, c’était bien pour ne pas être dérangé.

Je ne savais pas exactement quoi faire de cette dame. Elle mentait, mais elle n’était peut-être pas une espionne pour une compagnie différente… Alors pour qui travaillait-elle ? Est-ce que c’était vraiment pour le grand patron de l’entreprise ? Ou bien un concurrent qui désirait saboter les revenus de la Doskoi Panda ? Ma réaction dépendrait de la suite des évènements. Mais si elle ne me donnait pas une raison satisfaisante, je ne voyais pas pourquoi je tenterais de coopérer !




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Mar 17 Mai - 10:35

Jouons carte sur table !

 
Le jeune homme se comportait réellement étrangement, en fin de compte il n’était peut-être pas si idiot que ça et le gosse de 10 ans était donc beaucoup plus mature que ce Kanäe pensait. Quoiqu’il en soit, Pumori accepta de mener son interlocutrice aux entrepôts de la Dosukoi Panda, là où il travaillait mais sous une condition : il voulait connaitre le nom de la verte. A cet instant, deux possibilités s’offraient donc à notre enquêtrice : mentir, une nouvelle fois ou donner sa véritable identité. Bon, ce n’était pas comme si elle était connue, recherchée, redoutée ou même simplement gradée, elle n’était sur les mers du monde, tout simplement personne : une simple recrue de la marine donc mentir sur son identité était complétement superflu. Elle choisit l’option sincérité, qui allait la suivre durant les prochaines minutes.
 
Mon nom ? Je m’appelle Kanäe, Kanäe Toupex.

 
Suite à cela, le Fulgen entreprit de mener la jeune femme à la destination annoncée et il répondit alors à une autre de ces précédentes questions  concernant le rêve du petit rouge. Celui-ci avait un rêve assez simple en réalité, il voulait voyager en mer, visiter de nouveaux territoires et rencontrer de nouvelles têtes… Quatre-vingt-quinze pour cent de chance donc qu’il devienne pirate, la marine permettait aussi cela mais était bien moins drôle que le cadre de la piraterie. Mais bon… Kanäe n’était pas une moralisatrice qui allait vanter les mérites de la marine pendant des heures à un petit qui ne s’y destinait clairement pas. Elle préféra donc garder le silence car l’avenir du petit ne la regardait que peu en réalité, elle ne se doutait pas qu’il rejoindrait un équipage quelques deux années plus tard. Le groupe arriva donc rapidement à l’entrepôt et le blanc referma immédiatement la porte derrière eux avant de mettre les choses au point. Il était décidemment très malin et en fin de compte, une carrière dans la marine en tant qu’inspecteur aurait pu lui convenir. Il se questionnait, et questionnait la mouette sur sa véritable identité, fonction et raison de sa présence du l’île. Il ne semblait pas menaçant mais avait pris une posture dans laquelle il serait apte à se défendre en cas d’attaque. Mais à quoi bon se battre avec un gamin de cet âge, même s’il savait se battre et qu’il possédait les pouvoir d’un Zoan, il n’y avait que peu de chance qu’il puisse vaincre un guerrière déjà aguerrie. Rappelons néanmoins que la non-maudite ne connaissait pas l’existence de la malédiction de Pumori. Elle soupira de dépit et prit place sur une caisse en bois situé à un mètre derrière elle, elle passa sa main à sa ceinture et attrapa quelque chose qu’elle lança en direction de son petit malin de compagnon, mais sans la moindre animosité. Il ne s’agissait pas d’une arme mais de son identification en tant que recrue de la marine, un genre de petite carte où se trouvait sa photo et ses fonctions.
 
Tu es très malin pour ton âge, et je ne vais pas tourner plus longtemps dans le mensonge. Ne m’en veux pas pour t’avoir menti mais je me devais de le faire. Je ne suis pas autorisée à dévoiler mon identité en principe mais tu ne m’en laisses pas le choix, je ne veux pas te séquestrer ici pour être tranquille donc autant te donner la vérité et te laisser en faire ce que tu en veux. Mon nom, est effectivement Kanäe Toupex mais je ne suis pas enquêtrice du travail, je ne suis pas envoyé par tes boss, enfin pas directement, et je travaille pour le gouvernement mondial. J’ai simplement reçu la mission d’enquêter sur des magouilles et détournements à la Dosukoi Panda. J’imagine néanmoins que l’ordre de mission vient de tes chefs, les grands bonnets… Mais je ne peux l’affirmer avec certitude.   

 
La Toupex venait d’abattre ses cartes en jouant la plus forte d’entre elles, l’honnêteté. Maintenant, le destin de cette mission était entre les mains du Panda roux qui pouvait soit alerter les membres de la compagnie et donc entrainer le départ immédiat de la gouvernementale de l’île ou l’aider dans sa démarche. La balle venait de changer de camp.
 
 
© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Jeu 19 Mai - 7:45






Magouille à la panda !


La jeune bleu et le petit rouge



De ce que je voyais, Kanaë ne semblait pas désirer l’affrontement. Plus de mensonge, elle avait décidé de jouer cartes sur table. Pour moi, c’était une bonne nouvelle. Mais pour elle… Ne venait-elle pas d’affirmer qu’elle ne devait pas dévoiler sa propre identité ? Soi-disant que c’était pour éviter de me céqu’estré… secêster… de me capturer ! Ce n’était pas la première personne qui me sous-estimait, mais je ne savais pas si elle avait les capacités pour le faire. Mais je jugeais être capable de sonner l’alerte si on m’attaquait.

En fait, elle savait probablement que ma coopération était la seule solution pour éviter que cette mission ne tombe à l’eau !

Elle me lança d’ailleurs ce qui semblait être une sorte de carte de membre de la marine. Avec une photo, un nom, matricule et tout le blabla qui était peut-être habituel sur ce genre de preuve d’identité. Je n’en avais jamais vu, alors elle pouvait bien être fausse ! Il n’y avait pas beaucoup de marines dans le coin et je ne leur avais jamais demandé de me montrer une carte de membre. Mais en regardant cette carte, je ne pouvais pas m’empêchais de rigoler un peu.

- En fait, tu es une double bleu ! Peu d’expérience avec la marine, je doute que tu les aies rejoints bien plus jeune ! Dans tous les cas, j’imagine qu’ils n’enverraient pas une seule personne pour faire enquête. J’espère que si vous avez des copains qu’ils ne dévoileront pas leur identité facilement ! Si ça s’apprend que le gouvernement fait des recherches ici…

La moitié de l’île était remplie de hors-la-loi ! S’ils découvraient des jeunes recrues de la marine fouine dans leurs affaires… Quelques-uns perdront des dents, des doigts et peut-être plus ! À moins qu’ils soient super balèzes ! Je tenais la carte entre mon pouce et l’index, la secouant un peu. Entre mes doigts, j’avais quelque chose qui pouvait ruiner des vies. Mais à quoi bon ? Livrer des marines à des hors-la-loi n’était pas mon genre ! Et puis, depuis l’incident avec Rag Jader, les hors-la-loi m’évitaient comme la peste. Les spectateurs de la capture avaient probablement embelli la réalité : j’étais un véritable monstre à leurs yeux !

Je m’approchais donc de Kanaë pour lui rendre sa carte. Si elle disait vrai, c’était une situation complexe. Il y avait donc quelque chose qui se tramait au sein de la compagnie ? Assez pour que l’on envoie quelques personnes pour faire une enquête. Ce n’était pas rien ça ! Dans tous les cas, je n’avais pas vraiment de raisons de lui mettre des bâtons dans les roues. J’oserais même dire : c’était à mon avantage de coopérer avec les forces de l’ordre ! … Uniquement cette fois par contre !

- Les rapports officiels sont dans le bureau du contremaître, mais je sais qu’il n’y a pas de cargaisons qui ont disparu sans laisser de trace. Quelques objets ici et là, mais rien d’inhabituel ! Mais ce qui peut t’intéresser, c’est de savoir que le nombre de cargaisons a diminué depuis quelque temps. S’il y a de la magouille, ce n’est pas un détournement de marchandise ! Peut-être que quelqu’un empoche quelques berrys pour arrondir les fins de mois ?

Pour les chiffres exacts, je ne les connaissais pas. Je n’avais pas besoin de connaître l’argent dépensé pour les produits que l’on achetait afin de les revendre ! Non, moi c’était de m’assurer que l’inventaire soit intact ! De ce que je savais, rien n’avait véritablement disparu massivement. Du coup, s’il y a des problèmes d’argent, ce sont ceux qui s’occupent du financement qui sont en cause. Et qui sait ce que l’on peut faire avec une telle somme ! Dans une île pleine à craquer d’une main d’œuvre hors-la-loi, c’était une arme puissante ! Ou bien s’acheter un fruit du démon ? Je savais que ses fruits se vendaient parfois à un prix d’or ! Pour le moment, je n’en savais pas plus… Ce qui rendait cette situation plus intéressante !

Et puis, si j’aide le gouvernement à régler le problème, on glisserait un petit mot en ma faveur non ? Peut-être que je pourrais quitter Mirror Ball plus rapidement ?




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Jeu 19 Mai - 22:49

 Nouveau plan 

 
Un double bleu !? Oh, le gamin était dur avec son interlocutrice, il l’estimait inexpérimenté dans le rôle de gouvernementale et pensait qu’elle était nouvelle dans la marine mais en réalité il était très loin de la vérité. Par contre, il avait tapé juste lorsqu’il avait deviné que Kanäe n’était pas seul et avait mis en garde contre les éventuelles actions de ses camarades. Mais dans le fond, la verte s’en fichait pas mal que ses collègues soient ou non démasqués. Le seul problème serait encore le fait que ceux-ci mettent la puce à l’oreille des hors-la-loi de l’île en ce qui concerne la petite enquête des mouettes. Si les locaux en apprenaient davantage sur cette petite chasse aux informations, ils pourraient alors clairement mettre des bâtons dans les roues de la verte. Quoiqu’il en soit, les premières informations arrivèrent enfin aux oreilles de notre chasseresse verte et provenait de la bouche du petit rouge. Il s’avérait en fin de compte que le jeune homme était bien le bon indic et que l’herboriste avait fait le bon choix en se tournant vers lui. Apparemment, aucune marchandise n’avait disparu mais apparemment, l’apport de marchandise avait baissé et les infos ne pouvaient se trouver qu’à un seul et unique endroit : dans le bureau du contremaître, et cela pouvait poser problème. Il était indispensable que la verte obtienne les dites informations mais elle ne devait en aucun cas se faire prendre. Il fallait donc mettre en place un plan solide qui lui permettrait de prendre les informations sans risque d’être prise !
 
Bon Pumori, si tu me donnes ces informations c’est que tu attends quelque chose en retour, alors aide moi davantage et je pourrais peut-être faire quelque chose pour toi. J’ai besoin de savoir comment je peux m’introduire dans le bureau du contremaître sans attirer l’attention. Je dois absolument trouver une solution. De plus, la piste des détournements de fonds que tu sembles avancer n’est clairement pas idiot. L’une des personnes travaillant ici doit faire en sorte de prendre un peu plus que ce qui lui est dû.

 
Il semblait bien que la verte pouvait compter sur le jeune homme aux cheveux blancs, il semblait assez curieux pour aller au plus loin avec la jeune femme dans cette enquête gouvernementale. Mais il fallait encore savoir s’il pouvait être d’une quelconque aide, ou s’il ne servirait à rien. Kanäe avait besoin d’informations diverses concernant aussi bien l’île, que la société ou encore le réseau de trafiquant présent sur l’île.
 
J’aurais besoin d’un guide, d’un show man et d’éventuellement d’une aide combattante au cas où, tu penses pouvoir te charger de tout ça jeune homme ?  

 
La jeune femme mettait beaucoup d’espoir dans la personne du petit mais il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment le choix : elle ne connaissait rien de l’île, rien de l’entreprise, rien des employés. Alors que le petit, du fait de ses multiples emplois, en connaissait beaucoup. D’ailleurs, en y réfléchissant bien, la Dosukoi Panda en avait fait une machine à information et même s’il ne s’en rendait pas forcement compte,  il était une mine d’or pour beaucoup de monde. 
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 21 Mai - 6:29






Magouille à la panda!


Que faire, que faire…



Les informations que je lui avais données ne semblaient pas lui déplaire. En fait, Kanaë n’était pas sotte et savait exactement ce qu’elle cherchait. Si elle cherchait des informations, il était évident que le bureau du contremaître serait le premier endroit à visiter. Ensuite, qui sait ? Je ne savais pas exactement ce qu’elle pouvait tirer de ses papiers. Je doute qu’il soit écrit en grosse lettre la liste des coupables! Peut-être que les documents étaient falsifiés aussi! Tout ce que je savais, c’est qu’il était presque le seul à les posséder. Après, il faut monter plus haut… Mais je doute que les grands patrons, s’ils sont impliqués, laissent l’accès de leurs papiers à la marine. D’ailleurs, j’espérais qu’aucun autre bleu ne viendrait nous ruiner la journée!

Cependant, ma coopération n’était pas vraiment liée à la possibilité d’une récompense… Enfin, si elle donne une récompense, j’en serais bien heureux! Mais dans les faits, c’était plutôt par loyauté à mon employeur!

- Attendre quelque chose en retour ? Oui et non… Si j’aide à tirer tout ça au clair, on me sera reconnaissant! Peut-être assez pour sécuriser ma position sur un navire marchand d’ici quelques mois… Ce n’est pas comme si je tentais de nager vers la lune! Mais que j’aide ou non, j’obtiendrais ce que l’on m’a promis en temps et lieu !

Bien sûr, peut-être que l’on m’accorderait quelques faveurs, mais il était bien possible qu’ils n’en fassent rien. Après tout, qu’est-ce qu’avait bien pu faire un enfant aussi jeune dans cette sordide affaire ? Je ne me mentais pas : c’est probablement le gouvernement et la marine qui obtiendraient la gloire! Mais pour moi, aider la marine qui tente de régler un problème de la compagnie n’était pas une mauvaise action! On ne pouvait pas me le reprocher! Sinon, je pouvais dire qu’elle m’avait embobinée et obligée à l’aider!

Je n’avais vraiment rien à perdre dans tout ça…

Je commençais à réfléchir à un plan. Je marchais rapidement, de droite à gauche, en face d’une rangée de caisses. Le problème n’était pas de trouver le contremaître ni d’infiltrer son bureau, mais simplement de s’y rendre! Bon, pas pour moi, mais pour elle! C’était une zone pour employer seulement ! Si quelqu’un venait dans le hangar à ce moment, je pouvais prétexter une visite guidée. Mais ça, je pouvais uniquement le faire près de l’entrer! Mais le bureau du contremaître était bien plus loin encore!

- Pour le bureau du contremaître, il est dans une ancienne chaumière. Toute petite. Avec une fenêtre et une petite cheminée. Sinon, on peut toujours tenter de prendre son trousseau de clés et espérer ne pas être repéré. Mais sans offense… Ils vont te repérer en moins de deux !

Non seulement elle n’avait pas le profil d’une travailleuse ici, mais les employés de la compagnie se connaissaient presque tous dans cette zone! Les visiteurs n’avaient pas la permission de visiter à leur guise après tout! Et puis, sur les quais, c’était en grande majorité des hommes qui y travaillaient. Alors difficile de créer un déguisement digne de ce nom… Et je doute que de voler un badge et de voyager avec un "Roger" aussi féminin se fasse sans problèmes…

Bien que j’aie accepté de travailler avec elle, je préférais conserver certaines choses cachées pour l’instant. Elle n’avait pas besoin de connaître mes capacités de zoan! Après tout, elle était dans la marine! Un fruit du démon était unique : il serait facile de me retrouver par la suite! Il suffisait de tendre l’oreille et d’écouter les récits d’un panda roux qui gambade les mers! Et si je devenais pirate plus tard, je préférais ne pas m’attirer d’ennuis pour l’instant. Mais si elle désirait faire les choses elle-même, il y avait quelques solutions quand même! Il faut simplement trouver un bon plan!

- Je peux tenter de les obtenir moi-même, sinon il faudra attendre la nuit! Dans tous les cas, mieux faut sortir d’ici avant que l’on se fasse des idées! Tant que tu es avec moi, personne ne se posera trop de questions.

Avant d’ouvrir la porte coulissante, je me retournais une dernière fois vers Kanaë en lui lançant un grand sourire. Je rougissais probablement un peu de ce que j’allais dire. Je n’avais pas l’habitude de vanter mes loups-anges, mais j’étais très possiblement l’enfant le plus dangereux d’East Blue! Ce n’était pas vraiment de la vantardise, mais plutôt un constat que je fais de tout ça. Après tout, j’avais une ambition qui me poussait à continuer! Ma voix était pleine d’assurance et je n’hésitais pas à lui confirmer que je ne serais pas un fardeau!

- Et puis, il ne faut pas avoir peur! Je connais l’île comme ma poche et j’ai déjà survécu à des fusillades contre des hors-la-loi! Faut pas se fier à l’âge, il n’y a pas plus dangereux qu’une personne que l’on sous-estime !




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Dim 22 Mai - 22:10

Kanäe inutile

 
Apparemment le gamin n’attendait pas grand-chose en retour de la part de la verte mais seulement que l’on sache plus ou moins dans les hautes instances de l’entreprise qu’il avait participé à la résolution de ces problèmes de détournement. Mais dans le fond, il semblait se moquer si oui ou non il était récompensé, ce qui était un vrai plus pour la verte qui ne pouvait absolument rien lui promettre. Elle n’était que recrue et ne pouvait s’amuser à promettre des choses à tout le monde sans rien pouvoir assuré derrière, elle n’était pas le genre à faire des promesses en l’air, loin de là. Elle réfléchissait donc à ce qu’elle pouvait apporter au jeune homme alors que celui-ci reprenait en offrant des informations sur qui se trouvait dans une petite chaumière, probablement sur les quais ou pas très loin du moins. Apparemment, les deux seules voies d’entrée en dehors de la porte étaient une cheminée et une fenêtre  mais à tout le moins, Pumori pensait que la verte ne serait pas assez furtive pour approcher de la chaumière ou pour voler le trousseau de clé. Cela posait un véritable problème, apparemment les membres de la Panda étaient les seuls à être tolérés sur les quais et donc les seuls susceptibles d’approcher de cette chaumière tant recherchée. La chasseresse avait de bonnes capacités en terme de furtivité mais passer inaperçu pendant un long moment sur une zone étendue et où tout le monde se connaissait pouvait clairement bloquer la progression de la chasseuse : premier grand problème.
 
Puis ce fut Pumori qui apporta la solution en se proposant d’obtenir  les clés ou les informations pour le compte de la verte, apparemment elle n’était pas la seule jeune curieuse dans ce hangar mais son collègue aux cheveux blancs semblait partager ce trait de caractère. Il finit par ouvrir la porte du hangar et compléta avant de passer la dite porte en estimant qu’il ne devait pas être sous-estimé et ce à n’importe quel prix. Mais l’autre chose intéressante restait encore le fait que le gamin connaissait parfaitement l’île mais aussi les activités illicites de l’île. Il pourrait donc faire le lien entre des activités répréhensibles habituelles et des détournements dans l’entreprise reine de l’île. Il n’en restait pas moins que la jeune femme devait obtenir ses informations et assez rapidement pour pouvoir continuer ses investigations, elle se résolut donc à prendre l’option la plus rapide.
 
Je préférais faire autrement que de te demander ça mais je n’ai pas vraiment le choix en tous les cas. SI tu penses que tu ne peux pas me faire entrer, alors je me dois de te demander d’effectivement y aller à ma place. Mais s’il te faut une diversion, je peux m’en occuper. Mais comme tu l’as dit, je ne connais pas l’île donc si tu as un plan, je suis tout ouïe !  
 
Le gamin ne semblait pas si petit et savait de quoi il parlait alors pourquoi chercher à prendre les devants dans une situation pareil, la meilleure chose à faire était de laisser les pros s’occuper de leur domaine d’expertise et pour Pumori, il s’agissait de l’île de Mirror Ball. La jeune femme devrait donc rester sous les ordres du petit rouge tant qu’elle n’avait pas d’autres possibilités mais elle comptait bien l’aidé du mieux qu’elle pouvait et faire diversion ou briser quelques os ne lui poserait pas réellement de souci. Enfin pas si les cibles étaient de simples civils. A savoir si les détournements étaient des faits civils ou bien découlant d’activité des hors-la-loi présent sur l’île. D’ailleurs une dernière question vient en tête de la verte qui n’attendit pas pour la poser à son guide.
 
Tu as parlé de hors-la-loi, qui sont-ils ? Et penses-tu qu’ils sont la cause de ces magouilles ?  

 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Dim 5 Juin - 0:07






Magouille à la panda !


Infiltration ?



Je ne doutais pas vraiment des capacités de Kanaë, mais il était vrai qu’elle ne pouvait pas m’aider pour l’instant. Pas à la lumière du jour dans tous les cas ! L’un des grands avantages qu’elle possédait était de travailler incognito ! Et si les autres marines se font attraper à poser des questions, l’attention ne serait peut-être plus entièrement sur elle. Ceci dit, je devais faire vite si nous ne voulions pas attirer l’attention sur nous. Avec un peu de chance, je serais revenu dans quelques minutes ! Bien que l’offre de me fournir de l’aide fût bien appréciée, je doutais qu’elle ne soit nécessaire. Mais c’était toujours bien de savoir que l’on était protégé !

Enfin, si elle ne me racontait pas d’histoire ! Bien que je doute qu’elle me mente pour l’instant. Après tout, pourquoi me lancer une carte prouvant son allégeance au gouvernement ? Elle prenait trop de risque si je me fais capturer ! Non, je pense qu’elle ne me mentait pas. Si je peux me débrouiller seul, je me sentirais peut-être plus en confiance pour l’instant. Mais l’idée d’avoir un plan b était réconfortante.

- Je devrais me débrouiller. Ce n’est que l’emprunt de quelques papiers après tout ! Si on pose des questions, dis que tu attends quelqu’un !

Je préparais donc mon plan de match mentalement. J’avais déjà fait bien plus difficile auparavant ! Et puis si j’échouais, est-ce que je pouvais vraiment prétendre à mes rêves ? J’imaginais presque la déception des pirates qui me regarderaient, capable de sonder mon âme… Et qui riaient en observant que j’étais incapable de voler un document sans être attrapé ! Mais avant que je me dirige vers le bureau du contremaître, j’entendis une dernière question qui se posait avant mon départ. Qui pouvait bien contrôler une partie des détournements ? Je n’étais pas devin et je n’en avais pas la moindre idée ! Les longues énumérations, ce n’était pas le truc de la bleu non plus… Et avec ce que je savais… Ça pouvait être presque n’importe qui !

- Aucune idée ! Enfin, je sais bien qui ils sont, mais je ne sais pas qui peut bien responsable si c’est le cas ! Autant dire que la seule personne que je ne soupçonne pas sur cette île est la boulangère !

Je me retournais un instant avant de quitter les lieux et de hausser les épaules. Après tout, je connaissais bien cette boulangère presque bicentenaire ! Elle était très vieille, alors je pense qu’elle devait être aussi âgée. Mais Kanaë ne la connaissait pas du tout ! Autant lui expliquer mon raisonnement après tous.

- Quoi ? Une personne qui fait du bon pain ne peut pas être mauvaise !

Pour le moment, alors que je m’élançais vers le port, je prenais une démarche tout à fait normale. Pas besoin d’être discret à ce moment précis. Je rencontrais certains coéquipiers qui me saluaient. Mais quand on me demandait de les aider, je leur répondis que je devais chercher et porter des documents. Ce qui n’était pas du tout faux ! Bien vite, mon objectif était en vue et je commençais par frapper à la porte. Mais sans réponse. Alors l’endroit était vide, tant mieux ! Je tournais donc le coin avant de prendre ma forme animale et me glisser par la cheminée. Ils ne connaissaient pas mon pouvoir, alors personne ne pourrait se douter de la moindre chose.

À moins de n’avoir rien à faire de leur vie que de regarder la cheminée d’une ancienne chaumière… Alors là, peut-être qu’il y aurait des substitutions sur le comportement de cet animal. Ou soupe-pistion… Pourquoi les adultes utilisent des mots aussi compliqués ? Et pourquoi je m’entêtais a les imités ?

Après une recherche plutôt rapide, je trouvais des documents qui semblaient dignes d’intérêt. Enfin, je laisserais à Kanaë le plaisir de lire tout ça ! C’était son travail après tout ! Je glissais les documents dans mes poches avant de ressortir comme j’étais entré. Ni vu ni connu ! Tout allait bien pour l’instant !






Hrp: Milles fois pardon pour la réponse aussi lente, j'ai eu quelques soucis irl. J'espère pouvoir reprendre un rythme stable rapidement u.u .
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Lun 6 Juin - 14:48

Un bonhomme plein de ressource

 
Le petit rouge avait affirmé à la jeune femme qu’il allait récupérer ces papiers seul sans la moindre aide, il relativisait grandement la situation en ne voyant cette subtilisation de papier comme un simple « emprunt ». Bon dans le fond, il n’était pas réellement dans le faux les papiers seraient rendus à leur propriétaire au cours d’un procès où il serait accusé principal en tant que fraudeur. Pour le reste, il ne savait absolument pas qui était pouvait bien être l’initiateur des magouilles qui tiraillaient la Dosukoi Panda mais il avait innocenté une personne avant tout, une personne qui selon lui ne pouvait pas être associée à des manœuvres criminelles : la boulangère de l’île. L’enquêtrice se dit alors simplement qu’il la connaissait personnellement et que donc il l’innocentait en toute connaissance de cause. Elle était prête à boire ses paroles jusqu’à ce qu’il poursuive et qu’il explique la raison de son absence de suspicion envers la femme en question. Il avait alors une réflexion assez personnelle  et ne pouvant être digne que d’un enfant : une personne faisant un si bon pain de ne pouvait être mauvaise et donc ne pouvait magouiller. Le blanc s’enfuit ensuite en courant pour rejoindre la chaumière où se trouvait le but de la mission de la gouvernementale, elle lui adressa seulement quelques mots.
 
Bonne chance petit !  

 
 Elle espérait trouver une preuve irréfutable des magouilles au sein de l’entreprise et surtout de trouver l’identité d’une personne membre de ce problème. Une simple indication serait déjà bien mais avoir un nom permettrait à l’enquête de décoller, elle gardait seulement à l’esprit le sort de ses coéquipiers de la marine avec qui elle était aujourd’hui en concours.
 
Quoiqu’il en soit, la jeune chasseresse se trouvait là, au milieu de ce quai, à côté de l’espace réservé aux employés le regard dans le vide en attendant que son compagnon Zoan revienne. Elle regardait tout autour d’elle pour passer le temps, elle voyait de nombreuses personnes s’affairer partout près d’elle, des hommes porter des caisses, des femmes détailler des produits, et ce bâtiment … Le siège de la Panda était un immeuble vraiment atypique mais magnifique et ces oreilles sur le toit donnait réellement un rendu incroyablement mignon. Puis elle vit un homme aux cheveux rouges s’approcher d’elle avec une expression assez … étrange aux lèvres. Il portait des vêtements très « à la mode » et faisait le beau en jetant un regard à toutes les femmes qu’il pouvait croiser, sans jamais s’éloigner de la trajectoire qu’il avait tracé dans sa tête et dont la destination était la recrue de la marine. Il finit enfin par rejoindre sa destination et adressa un mouvement de tête à la belle aux cheveux verts.
 
Bonjour Mademoiselle ! Vous êtes fort charmante et vous semblez fort seule. Pourrais-je peut-être vous proposez éventuellement d’aller boire un verre ? Je vous invite !

 
Magnifique… Kanäe faisait donc face à un lourd, un homme qui ne voyait en elle qu’un stéréotype féminin de la fille facile et/ou bourrée qui venait faire la fête et danser sur Mirror Ball. Il dû alors faire face au regard accusateur de la belle  et à une hostilité qu’il ne pensait pas possible pour une si frêle personne. La réponse fut donc courte et cinglante.
 
Le seul verre que j’accepterai de boire en ta compagnie serait éventuellement un verre de cyanure ou tout autre poison aussi mortel.

 
La réponse de la spécialiste des poisons illustrait parfaitement son amour pour la drague à deux balles dont elle faisait régulièrement l’objet, mais contrairement à beaucoup d’autres, celui-ci décida de ne pas laisser tomber.
 
Oh mais mademoiselle, ne soyez pas timide, je veux seulement faire connaissance avec une beauté naturelle telle que vous !

 
Décidemment, il faisait sans doute parti du clan de relou de base, un clan qui gagnait des membres chaque jour, un clan qui transcendait les factions et qui ne manquerait jamais de membre, elle opta donc pour une réponse un peu plus clair.
 
Bon tu n’as pas dû comprendre, si tu restes là je peux te promettre que des crabes boufferont ton cadavre dans deux jours sur la plage d’une île avoisinante.  

 
Ce coup-ci il semblait avoir compris, il prit ses jambes à son cou et se retint même de  demander son numéro à sa cible. Mais avant même de pouvoir se replonger dans ses pensées elle fut interrompu par une voix masculine provenant de derrière elle.
 
Eh bah dis donc, c’est qu’on est un peu virulente mademoiselle. Mais dites-moi, qu’est-ce que fait un civil si près des quais de la Dosukoi Panda ? Et ne vous énervez pas, je suis un employé chargé de la sécurité, d’où ma question.  

 
Apparemment, la situation était celle prévue par le panda roux, quelqu’un était venu l’interroger sur la raison de sa présence ici. Elle prit donc le parti de se fier aux directives du petit.
 
Ah bonjour, oui désolé mais je n’aime pas les vieux dragueurs. Je suis ici parce que j’attends quelqu’un, il ne devrait plus tarder.

 
L’homme la regardait de façon dubitative, il ne restait qu’à espérer que le Zoan arrive rapidement pour dissiper tout doute.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Mer 8 Juin - 22:25






Magouille à la panda !


C’était la meilleure idée que j’ai eu !



Rien n’était vraiment simple on dirait… À peine étais-je parti que la situation s’était envenimée ! Kanaë était un véritable aimant à problème ! Même moi, je n’arrivais pas à attirer autant l’attention ! Enfin, ça ne semblait pas si mal. Bien qu’elle venait de faire partir au pas de cours un employé ! Ce qui avait, bien évidemment, attiré l’attention de la sécurité ! La situation était gérable après tout : on me connaissait bien après tout, je pourrais probablement mentir pour passer notre chemin ! Mais je devais improviser quelque chose ! Je ne pouvais pas dire qu’elle était une simple touriste après tout. Et je doute qu’il me prenne au sérieux si je lui dis qu’elle est ma sœur!

J’avançais rapidement, afin de la tirer hors de ce mauvais pas. Ce n’était pas si difficile que ça. Les adultes ne pouvaient jamais savoir quand je mentais ! C’était bien pratique ! Bien que je n’aimais pas toujours agir de la sorte. Mais bon, tant pis, il y a urgence ! Le truc, c’était de te tenir à une seule version des faits. Dans le pire des cas, pour les enfants, on disait que l’on fabulait et que l’on s’inventait des choses. Mais l’attention serait sur moi et non pas sur Kanaë. Je n’avais rien à perdre après tout. J’arrivais donc au pas de course avant de me mettre sur scène.

- Je suis là ! Désolé d’avoir fait attendre !

- Ah, c’est toi Pumori. Je peux te demander ce que fait cette personne ici ? Ou du moins pourquoi elle t’attendait ici ?

- C'est une cousine éloignée de mon tuteur. Ou quelque chose du genre, de la famille si j’ai bien compris. On m’avait dit de faire attention si je la retrouvais ! Ou si ELLE me trouvait ! C’est la première fois qu’elle vient sur Mirror Ball après tout ! Je vais simplement lui montrer le chemin de la maison avant de revenir !

- Ça va, je vais laisser passer pour cette fois. Mais la prochaine fois, attendez à l’extérieur des zones de travail. Non seulement c’est dangereux, mais on pourrait s’imaginer de drôle de choses lorsque des inconnus rôde dans les parages…

Je remerciais le gardien avant de prendre la main de Kanaë pour la guider hors d’ici. Pas pour la forcer, mais simplement pour la conduire quelque part de plus sécuritaire. J’avais avec moi les papiers, mais ce serait idiot de lui donner dès maintenant ! Non, j’avais déjà mon idée là-dessus… Alors que nous nous éloignions de l’endroit, je pu enfin lui glisser deux mots sur ce que je pensais :

- Ouf,ce n’est pas passé loin ! Mais c’était vraiment nécessaire d’envoyer pleurer un adulte comme ça ? Ou de lui faire peur à ce point ? À la vitesse qu’il courrait, je n’ai pas regardé très attentivement… J’espère seulement qu’il aura trop honte pour parler de toi ce soir après le travail. Ce n’est pas ta spécialité d’être discrète ?

Je rigolais un peu sur la dernière phrase. Bon, ce n’était pas une situation très grave, mais pour une personne qui doit faire de l’infiltration… Il y avait du travail à faire ! Mais avec les documents que j’avais, peut-être pourrait-elle trouver la solution que je ne voyais pas ? Je lui ai également mentionné que j’avais les papiers qu’elle cherchait. Je devrais retourner travailler, à moins de trouver un excellent moyen de ne pas être soupçonné, mais ça donnerait à la bleue un peu de temps pour regarder tout ça, non?




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Ven 10 Juin - 21:23

Premières Info ! 

 
Bon la verte n’avait pas eu à attendre très longtemps avant que le petit rouge la retrouve et surtout lui sauve la vie avec ce gardien qui semblait de plus en plus suspicieux. Honnêtement, il fallait reconnaitre que le jeune homme était réellement très doué pour embrouiller n’importe qui et tout le monde à la fois. Elle se félicitait alors d’être dans le bon camp et de ne pas avoir ce petit manipulateur contre elle, il avait sans doute plein de ressource mais sa tchatche était probablement sans égal. Donc ce fut ainsi que la Toupex passa d’une recrue de la marine en poste à la cité céleste  de Marijoa à la cousine éloignée du tuteur d’un jeune ouvrier de la Dosukoi Panda en visite à Mirror Ball. Et voilà, le tout était fait, le gardien ne se méfiait pas du gamin et alors que beaucoup auraient agi de la même façon, il se trompait longuement, en réalité il venait d’avaliser le vol de papier du jeune Zoan. S’en suivit alors une petite fuite où le blanc trainait la mouette sans lui demander son avis, bien évidemment la chasseresse ne se débattait pas, elle savait que l’enfant faisait ça dans son intérêt. Puis, instant moquerie… Le Fulgen s’amusait de la situation, cela le faisait rire que la spécialiste de la furtivité ce soit fait flasher comme ça par la sécurité mais bon, elle était une femme de caractère et ne se laissait pas faire devant un homme. Kanäe entreprit cependant de répondre, pas tellement pour se défendre mais bien pour montrer qui elle était.
 
Que veux-tu, je ne suis pas une femme facile, mais je peux t’assurer qu’il ne se vantera pas de cet exploit envers ses amis. Ce style d’homme est un chasseur de femme, ils ne se vantent jamais des femmes résistantes. Tu comprendras mieux dans quelques années je pense, ça risque d’être encore un peu obscur pour toi.  

 
Bon, le temps de moquerie et des discussions sentimentales était terminé, il fallait revenir aux choses sérieuses et donc à la mission du panda roux. Apparemment il avait récupérer les papiers mais devait retourner au travail. Et dans le fond, ce n’était pas plus mal car la belle pourrait ainsi avoir le temps de prendre connaissance tranquillement des papiers qui allaient lui être remis.
 
Sans chercher à te flatter, je dois bien avouer que tu es quelqu’un de très surprenant. Je te félicite mais surtout je te remercie pour la récupération de ces papiers. Tu es très agile et discret pour pouvoir monter si haut et si vite, malheureusement je ne t’ai pas vu faire, c’est bien dommage, j’aurai pu te copier peut-être. Mais bref, je vais te laisser retourner travailler et je vais aller étudier ces papiers. Je te propose de nous retrouver à ta sortie à l’endroit où je t’ai rencontré. On avisera alors en fonction de ce que j’ai découvert ou de ce que tu as découvert de ton côté, on ne sait jamais ! En tous les cas, merci pour tout.  

 
La lieutenante souriait une dernière fois à son petit acolyte avant de disparaitre pour étudier les preuves récupérer le Zoan. Avec de la chance, il y aurait des informations intéressantes et peut-être même que Pumori arriverait à avoir des petits éléments supplémentaires pour cette enquête. Quoiqu’il en soit, il était temps d’avancer, l’enquêtrice trouva donc un coin tranquille en lisière de la ville de la fête pour pouvoir étudier tout cela et il y avait du pain sur la planche. Elle ouvrit seulement la première page et se rendit compte du problème.
 
Superbe… que des chiffres…  

 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 11 Juin - 21:35






Magouille à la panda !


Deuxième info ?



Alors que nous quittions la propriété de la Doskoi Panda, je comprenais un peu plus pourquoi Kanaë avait réagi de la sorte. Enfin, je crois..? Je n’y comprenais rien dans le domaine de relation amoureuse. Pour être franc, j’étais habitué d’observer des situations étranges avec les adultes… Après tout, dans une taverne et de l’alcool, les gens sont encore plus étranges. Sans parler que nous sommes à Mirror Ball ! Plusieurs claques ont été données et reçues, beaucoup de bisous ont aussi été faits. Une fois, après une grande bagarre, il y avait déjà eu deux mecs qui se sont embrasés aussi. C’est fou ce que l’alcool et les coups sur la tête peuvent faire pour donner un coup de pouce à cupidon !

Mais pour moi, je n’y voyais pas vraiment l’intérêt. C’est trop étrange pour moi ce que font les adultes. Toujours chercher à être ensemble à tout moment. Enfin, on m’avait expliqué que c’était normal : sans parents, c’était impossible d’avoir des enfants ! À l’orphelinat, il y avait des rumeurs qu’il faut des bisous pour avoir des bébés. Mais avec tout ce que j’ai vu à présent, je me doutais que ce n’était pas vrai.

Mais juste au cas où, je préférais éviter d’en donner…

Je fus tiré de ma réflexion lorsque la marine me remercia des efforts que j’avais faits. Je rougissais un peu aussi quand elle me dit que j’étais plein de ressource. Oh, ce n’était rien vraiment ! Mais j’appréciais quand même que l’on reconnaisse mes efforts ! Je ne pouvais pas rester très longtemps, alors je me dépêchais de lui remettre les papiers que j’avais sur moi. Mais j’avais maintenant une nouvelle mission : trouver d’autres indices pour déterminer ce qui se passait réellement. J’avais peut-être une idée ou deux en tête pour commencer mes recherches…

- On se revoit plus tard alors ! Bonne chance pour trouver quelque chose !

Je trouvais dommage qu’elle quittait déjà pour se trouver un coin tranquille. Elle semblait avoir fait son choix. Sinon, je lui aurais volontiers trouvé une chambre à la taverne où je résidais ! Mais ce n’était pas plus mal au final : elle serait probablement plus productive loin de la danse et de la musique. Mais pour mon cas, je devais retourner aux quais pour travailler. La première chose que je devais faire était de demander une copie des papiers que j’avais empruntés afin que personne n’apprenne leur disparition. Ce qui n’était pas trop difficile à faire ! Je n’avais qu’à dire que j’avais besoin des chiffres d’inventaires et tout ce qui était relié. Ni vu ni connu, après que les copies soient dans mes mains, je les ai rapidement placées dans le bureau du contremaître.

Sinon, je pense que la journée était relativement sans embrouilles et plutôt ennuyante. J’étais bien plus excité à la possibilité de découvrir ce qui se passait dans la compagnie ! J’avais bien tenté d’écouter à travers les portes ou de bien tendre l’oreille pendant que je travaillais, mais peu de choses me semblaient pertinentes… J’avais bien entendu quelques rumeurs sur la disparition d’un des navires de la compagnie, ce qui était peut-être responsable de la diminution du nombre de cargaisons. J’y voyais là une couverture idéale : un navire que l’on pense encore à la compagnie qui vend des produits de la compagnie pour tout empocher. Ensuite, si on pouvait trouver qui avait volé le navire… Peut-être que des hors-la-loi utilisaient ce navire comme couverture pour vendre et obtenir des produits de contrebande ? C’était une hypothèse à creuser du coup !

Je rejoignais donc le point de rendez-vous après cette journée de travail. J’étais le premier arrivé ! J’espérais ne pas trop attendre ! Assis sur une caisse avec un petit sac de bonbons qui était sur moi, je pouvais aisément observer les gens qui passaient. Dès que je verrais Kanaë, je pourrais lui faire signe rapidement !




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Lun 13 Juin - 16:12

Chiffres et détournement

 
Des chiffres, des chiffres et encore des chiffres… Décidemment les cours de mathématiques assez rudimentaires que la verte avait pu suivre sur Noréa ou depuis son incorporation dans la marine ne l’aidaient que très très peu en l’état actuel des choses. Il ne devait pas être fait ici référence à de simples opérations mais bien à de long listing de données inventoriées sur les marchandises qui transitaient dans les hangars de la multinationale. Quoiqu’il en soit, le temps passait bien plus vite que prévu et étudier l’intégralité des lignes de compte et d’inventaire prenait un temps fou, surtout dans le cadre d’une étude parallèle comme celle à laquelle se livrait la mouette. Elle avait devant elle non pas un mais deux listings complets. Le premier était celui qui était distribué à qui de droit dans la société : un listing officiel en somme. Il ne faisait que Pumori en avait déjà tenu entre les mains une bonne centaine et en l’occurrence, ce document ne reflétait que peu d’intérêt à lui seul. Il fallait en effet le mettre en relation avec le second listing, un document probablement caché et dont le reste de l’entreprise n’avait en principe pas connaissance : une preuve obscure. Du côté de l’enquêtrice, on avait vite remarqué que les données ne correspondaient pas alors qu’en principe elles auraient dû être identiques.
 
Il  manque beaucoup de choses sur les quatre derniers mois et avec le rapport d’incident…  

 
Avec le reste de ses preuves, la belle avait encore eu entre les mains un rapport d’incident remontant à environ six mois où un navire de la société aux oreilles noires avait fait l’objet d’un vol. L’enquête n’avait rien donné et le navire n’avait jamais été retrouvé : il fallait donc en déduire que quelqu’un s’amusait à récupérer des marchandises dans les quais avec le bateau volé pour ensuite les revendre à profit. Cela aurait pu simplement être l’œuvre de hors-la-loi, une rumeur circulant dans la marine disait que les activités répréhensibles sur Mirror Ball sont monnaie courante. Mais bref…  Le problème était différent en l’occurrence, on avait ici des informations qui prouvaient que les quantités volées étaient substantielles, beaucoup trop importantes pour que les membres de la Panda l’ignorent, certains membres en tout cas.
 
Pumori Fulgen ne semblait pas au courant, cela signifiait donc que les magouilles ne se faisaient pas sur son quai mais bien sur un autre, et forcement une aire de stockage gérée par le contremaître à qui le jeune Zoan avait volé ces papiers. Il restait donc à trouver à quel endroit pouvait avoir lieu les magouilles et par la même trouver les membres véreux de la société du panda roux. Ce dernier semblait assez fidèle à son employeur pour aider un peu plus la jeune femme, mais peut-être devrait-elle rassembler ses camarades de la marine en cas d’attaque d’un quai entier. Il faudrait donc mettre en place quelque chose pour démasquer les trafiquants et l’endroit des trafics. Le reste de la lecture de l’enquêtrice fut intéressant, elle remarqua enfin sur le listing frauduleux que les prélèvements avaient lieu en milieu de première semaine de mois, à quelques jours d’intervalle. Coup de chance, heureux hasard ou destin de la Toupex, on se trouvait actuellement en milieu de la première semaine du mois ;il fallait donc redoubler d’effort pour ne pas louper le prochain chargement s’il devait avoir lieu.
 
Les informations avaient été recueillies en masse mais au prix d’un temps considérable, si bien que lorsqu’elle leva les yeux, la verte comprit qu’il était temps de retrouver le petit rouge. Elle rassembla donc ses papiers et tout son attirail pour aller retrouver l’enfant, ce qui fut fait dix minutes plus tard, elle s’en approcha donc et ne perdit pas de temps, tout en restant courtoise : il ne fallait pas se le mettre à dos, il était bien trop précieux.
 
Ta journée de travail s’est bien déroulée petit malin ! Tu as appris des choses ?  

 
La chasseresse remarqua alors rapidement le paquet de bonbon qui se trouvait en possession du gamin, il ne semblait pas trouver le temps long et avait de quoi combler un appétit naissant. Ce qui n’était pas le cas de son interlocutrice qui proposa alors un diner !
 
J’ai découvert certaines choses, pourquoi ne pas aller chercher quelque chose à grignoter chez cette boulangère que tu aimes tant, et nous parlerons de tout ce que nous avons trouvé en route et en mangeant ? C’est moi qui régale !

 
Le petit avait fait de l’excellent boulot, Kanäe voulait l’en remercier.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Mer 15 Juin - 18:07






Magouille à la panda !


Ajouter des pièces au puzzle



Je n’ai pas eu besoin d’attendre bien longtemps pour apercevoir la bleue qui arrivait vers moi. Elle ne le disait peut-être pas, mais elle semblait un peu fatiguée… Ou du moins elle avait le visage d’une personne qui s’était plongé dans un livre ennuyant un peu trop longtemps. J’imaginais que d’éplucher une liste de chiffre n’était pas la chose la plus intéressante ni la plus simple à faire ! Mais comme elle ne semblait pas être triste ou désappointée, elle avait probablement déchiffré l’un de ses secrets ! En engouffrant un dernier bonbon, je refermais le petit sac avant de le glisser dans mes poches. Peu importe ce que l’on pouvait dire, j’étais étonné que les adultes n’en mangent pas autant que moi. Après tout…

Le sucre, c’est la vie !

Bien qu’elle semble courtoise, l’esprit de la marine était bien évidemment fixé sur ce que j’avais pu obtenir comme information. Ce qui était à la fois très bien, mais également un peu triste. Je concevais l’importance de rester professionnel, mais j’espérais naïvement que l’on soit passé à une autre étape. Comme si je ne lui dirais pas ce que je savais sur le sujet ! Après tout, ce n’est pas elle qui me forçait à coopérer, j’étais ici de mon propre chef ! Chaque chose en son temps, je pouvais bien lui dire comment s’était passé le reste de ma journée !

- Oh, rien de trop compliqué aujourd’hui. C’est moins fatigant que de courir toute la journée autour de l’île !

Je lui montrais le chemin pour nous diriger à la boulangerie. À cette heure, il y avait souvent de nouveaux pains sortant du four, prêts pour un repas du soir ! Mais je penchais la tête en pensant à l’expression de Kanaë. Celle-ci me semblait être bien étrange ! Après tout, c’était bien plus amusant si nous pouvions deux les deux nous en profiter ! Mais si on m’offrait le repas, je n’oserais pas refuser ! Une fois à la boulangerie, je saluais la propriétaire qui ne m’était pas inconnue. Toujours avec un sourire aux lèvres, de gentils commentaires et un rire à vous réchauffer le cœur. Une personne qui était vraiment bien, je vous jure ! L’une des premières personnes à m’offrir un emploi avant même que j’aie un toit ! Je pris un petit pain, capable d’entrer dans le creux de mes mains. Mais ce n’était pas n’importe quel pain ! C’était un délice culinaire ! Un pain cuit avec quelques morceaux de chocolats et des petits fruits rouges. J’avais oublié leur nom… Mais c’était vraiment bon !

- Un des meilleurs pains que je connais ! Un peu sucré, alors ce n’est pas pour tout le monde ! Mais il y en a pour tous les goûts à Mirror Ball !

Je commençais déjà à grignoter mon trésor, me promettant d’obtenir la recette avant mon départ de cette île. Mais comme il était encore tout chaud, je prenais mon temps entre deux bouchées ! Après que l’on ait terminé de nos achats, je me dirigeais vers une partie du quai qui était normalement réservé aux petites embarcations de la population. Je m’assis donc là, les pieds au-dessus de l’eau, à regarder la mer pendant quelques instants. Le coin était calme et, entre deux bouchées, j’expliquais à Kanaë mes dernières trouvailles.

- J'ai appris qu’il y avait un navire qui a disparu il y a quelques mois. Normalement, ils sont faciles à retrouver : c’est tous des navires avec "doskoi" dans leurs noms. Doskoi Furet, Doskoi Fennec, Doskoi Chihuahua… Ce ne sont pas les navires les plus aisément dissimulés ! D’après moi, ils vont utiliser ce navire comme couverture pour passer des marchandises illégales sous la protection de la compagnie. C’est mon meilleur avis sur le sujet.




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 18 Juin - 12:05

Douceur imprévue

 
Le petit n’avait donc pas passé une journée harassante mais semblait néanmoins bien affamé. Il avait donc commencé par quelques petites friandises avant que sa collègue d’enquête n’arrive mais avait encore réagit positivement à la proposition de la belle concernant la visite de la boulangerie locale qu’il appréciait tant. Il n’avait donc pas demandé son reste et avait ouvert la voie vers le dit commerce artisanale de douceur. Il était néanmoins resté silencieux durant la totalité du voyage, à part pour indiquer la direction, sans doute réfléchissait-il à ce qu’il allait pouvoir déguster et la verte qui pensait ne rien prendre changea brusquement d’avis en approchant de la boutique : une odeur merveilleuse s’en dégageait. A cet instant, elle se remémora les paroles du petit rouge plus tôt dans la journée : une si bonne boulangère ne pouvait être une criminelle. Alors, toujours en restant perplexe sur le fond de la pensée, la Toupex devait bien avouer une chose, la tenancière semblait être effectivement une excellente boulangère.
 
Le duo arriva donc devant la boulangerie et une petit conversation s’engagea donc entre le petit rouge et la propriétaire, puis vint le moment du choix. Le gamin, comme on pouvait s’en douter vu son âge, partit sur quelque chose de très sucrée, appétissant certes, mais trop sucré pour notre herboriste. Le petit fut donc servit pendant que la mouette inspectait presque religieusement les présentoirs à gâteau et les diverses gourmandises salées. La Toupex comptait bien se diriger vers quelque chose de salé, elle n’avait rien mangé depuis plus de seize heures et commençait clairement à avoir faim, autant donc se laisser un peu aller. Elle avait donc le choix entre  plusieurs objets de plaisir gustatif mais fit néanmoins un choix surprenant lorsque l’on ne la connaissait pas.
 
Toute personne connaissant un petit peu la jeune femme pouvait penser à propos de son style culinaire, qu’elle était comme dans la vie, dans son travail ou dans ses passions : très verte. On pouvait donc facilement deviner qu’elle était végétarienne, qu’elle ne nourrissait que de plante forestières étranges ou de jeunes pousses de légumes frais sans aucun accompagnements. Mais la réalité était bien différente : Kanäe Toupex est une carnivore. Le clan de celle-ci chassait énormément et la viande était la base de tous les plats traditionnelles de la tribu, cet héritage avait été conservé par la dernière représentante du clan. A choisir entre sacrifier les légumes ou la viande : il n’y avait pas photo, au bucher la verdure. Le choix se porta donc sur une des plats préférés de la verte, un plat que l’on retrouve dans deux nombreuses boulangeries, et elle décida de doubler la mise aux vues de son état de famine avancé.
 
Deux feuilletés à la viande s’il vous plait.  

 
Alors que le gosse aux cheveux blancs dégustait déjà son dîner avant même d’être arrivé au lieu de repos pour la collation. Enfin les deux comparses arrivèrent tous deux sur le bord de mer, enfin le bord de quai, les pieds ballant au-dessus de l’eau pour entamer la conversation, et ce fut le régional qui débuta pendant que la marine dégustait ses pâtés à la viande. Il avait grosso modo les mêmes déductions que Kanäe avait pu tirer de ses lectures, elle devait compléter les constatations du jeunot en s’appuyant sur les études de chiffre qu’elle avait fait pendant plusieurs heures.
 
En ce qui concerne les papiers que tu m’as apporté, ils m’ont été très utiles. Il y avait un déclaratif d’incident sur la perte d’un navire, des listings officiels fraudés et des listings non officiels qui pose les bons chiffres et les bonnes listes inventorielles. Tous les problèmes de différence de listing apparaissent dans le milieu de la première semaine du mois, où nous sommes actuellement, si j’en crois les relevés cela devrait avoir lieu entre aujourd’hui samedi et lundi. Un intervalle de trois jours à chaque fois.  Si l’on prend les hors-la-loi sur le fait, nous pourrons démanteler une grande partie du réseau. Il nous faut donc quand même réussir à trouver le moment du rendez-vous.  

 
L’enquêtrice venait donc d’expliquer toutes ses conclusions mais il restait encore à trouver une solution pour trouver le bon jour, ils auraient simplement pu faire le pied de grue près des quais pendant plusieurs nuits mais rien n’était plus chiant, il fallait donc se référer au seul indice majeur qu’ils avaient : le contremaître. Pumori le connaissait et connaissait donc ses attributions dans la société, il serait encore donc au centre de la stratégie de la gouvernementale.
 
Bon, je pense qu’il faudrait suivre le contremaître, il doit suivre les transactions de prêt pour ne jamais se faire doubler par ses camarades de fraude. Connais-tu l’intégralité des quais qu’il gère ? Sinon, ils doivent faire leur petit marché de nuit, le plus simple et donc de vérifier les itinéraires de cet homme et d’éventuellement le suivre dans ses déplacements jusqu’à trouver le bon spot. Encore une fois, je vais largement avoir besoin de toi pour te renseigner sur l’homme.    

 
La verte pourrait s’occuper des chasses nocturnes, des éventuelles traques et bien sûr du combat final mais pour le reste, il s’agirait du travail du panda roux.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Lun 20 Juin - 22:49






Magouille à la panda !


Elle sera très bien, ma carte !



Nous nous étions donc installés, en train de grignoter pendant que nous discutions de ce que nous savons. Les dossiers étaient vraiment faussés… Ce qui me fit réaliser une chose plutôt importante. Comme j’étais celui qui s’occupait de l’inventaire, le contremaître pouvait dire que c’était à cause de mon inexpérience que les chiffres étaient faussés ! Bien que ça n’ait pas de relation concrète avec ce que nous devions faire, je réalisais à quel point il s’agissait d’un plan fort bien dissimulé. Si Kanaë n’avait été envoyée pour faire une enquête, je ne me serais jamais douté ! Cependant, quelque chose clochait dans ce que la marine me disait.

Et pas parce qu’elle disait quelque chose de mauvais, mais simplement parce que ça ne collait pas…

- Des listings non officiels dans un bureau sans surveillance ? C’est pas un peu de la négligence ça ?

Pour un plan aussi risqué, pourquoi garder des preuves du crime dans un bureau ? J’étais discret, mais je me doutais bien qu’il y aurait quelqu’un pour surveiller ! Pendant un instant, je regardais par-dessus mon épaule. J’avais un doute… Peut-être que c’était un piège ? Je ne pensais pas que nous étions suivis, mais… C’était un peu simple non ? Si un enfant de 10 ans peut ruiner vos plans, êtes-vous vraiment sûr d’être de véritable hors-la-loi ? Je pouvais bien tenter de suivre le contremaître, mais je devais être prudent. Si c’était un piège, il y aurait de la compagnie ! Peut-être des hommes en habits qui portent des lunettes de soleil, même durant la nuit, qui tenterait de le protéger ! Là, j’avais encore l’impression d’être dans une histoire d’espionnage !

Sinon, pour ce qui est de mes connaissances sur le contremaître… J’en connaissais bien peu. Dans le cas où je réussissais à suivre le contremaître et à trouver sa cachette secrète, qu’est-ce que l’on ferrait ensuite ? Je suis prêt à parier qu’il n’y aura pas qu’une seule personne pour un réseau de contrebande !

- Je ne sais pas. Enfin, je crois qu’il gère l’ensemble des quais, mais je n’en suis pas sûr. Sinon, on fait quoi si on tombe sur eux ? S’ils ont le contrôle d’un navire, ils doivent avoir beaucoup d’hommes à leur service ! Si nous ne sommes que deux, ce sera un peu difficile…

En deux autres bouchées, j’avais terminé mon repas. Mais j’avais ma petite idée pour la démarche à suivre. Je devais suivre le suspect alors que Kanaë devait faire quelque chose de bien plus important : trouver de l’aide. Ou du moins, réunir les agents sur l’île. S’ils peuvent nous aider, ce serait plus simple que s’ils se font démasquer. J’irais bien les chercher moi-même, mais ils ne me connaissaient pas. Autant tenter de convaincre un hérisson qu’il est un oiseau que de convaincre des marines que je suis un ami. Mais comme ma partenaire ne connaissait pas les alentours, elle aurait besoin de quelque chose pour l’aider. Bien vite, je sortais mon calepin et mon crayon. Dessiner une carte, ce n’était pas trop compliqué ! Avec les grandes rues, les endroits qui sont des attrape-touristes. Elle ne serait probablement pas la plus jolie, mais ce ne serait pas un croquis d’une assiette de spaghettis ironiquement nommé Mirror Ball.

- Tiens, je vais te faire une carte pour tenter de retrouver tes autres… Compagnons ? Associés ? Amis ? Bleus ? S’ils ne sont pas perdus dans les pires endroits de l’île, ils devraient être faciles à trouver… Sinon, autant dire que c’est peu probable de les retrouver…




Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Mar 21 Juin - 21:02

 Rassemblement

 
Cette mission pour la jeune femme n’était pas seulement sa première enquête d’envergure et un concours entre toutes les recrues de la marine mais aussi une découverte pour la chargée de mission : les gamins ne sont pas tous idiots. Et il fallait bien avouer néanmoins qu’il était même plus malin que l’enquêtrice quant à la situation présente sur Mirror Ball. Alors certes, il fallait porter à son crédit le fait qu’il connaissait très bien l’île et la situation de l’entreprise maîtresse des lieux mais au-delà de ça il avait une excellente qualité d’analyse, certainement meilleure que celle de son acolyte. Ainsi il doutait du plan de la Toupex sur un point crucial : il semblait penser que trouver la découverte des documents avaient été un peu trop simple, et que donc, les hors-la-loi ne se cachaient pas, ils attendaient d’être découverts pour se débarrasser de la concurrence ou des curieux. Dans le fond, il n’avait pas tout totalement tort mais elle n’en était pas sûre. Si cela servait à la concurrence effectivement c’était une excellente idée car on pouvait s’en débarrasser assez simplement mais si cela concernait les grandes instances mondiales et notamment le gouvernement : un enquêteur aurait pu appeler les renforts et balayer ce petit trafic sans aucun souci. Quoique, un arrivage de marine ne passait que difficilement inaperçu…
 
Le petit rouge terminait de manger gentiment et faisait encore part de ses doutes si un affrontement devait naître, il restait vrai qu’à deux, ils ne pourraient pas faire grand-chose. Il proposa donc une nouvelle alternative : il surveillerait le contremaître et la mouette se débrouillait pour trouver des camarades et notamment les autres recrues de la marine. Elle devrait abandonner la course à l’info et partager la victoire mais cela était pour le bien et pour la réussite de la mission. Elle ne réfléchit pas donc très longtemps et attrapa le plan du petit rouge en lui répondant.
 
Je t’ai déjà dit que tu es un petit gars plein de ressource mais j’avoues que tu m’épates un peu plus à chaque moment… Je ne sais pas si les trafiquants prendraient autant de risque mais il vaut mieux nous assurer une réussite totale et donc je vais effectivement me lancer à la recherche de mes alliés.  

 
Puis la marine posa son regard sur le plan dessiné par le jeune homme et ne fut pas dessus du résultat. La verte n’était pas navigatrice et n’était pas très douée en orientation, sauf en forêt, mais en plus d’avoir peu de compétence dans le domaine de la lecture de plan, elle avait encore à sa disposition un plan plus qu’approximatif. Apparemment, le petit n’était pas non plus navigateur ou dessinateur.
 
Merci pour le plan mais je vais faire sans, j’ai un autre moyen de retrouver mes camarades. Notre chef avait paré à toute éventualité et nous avait confié des petits escargophones avant notre départ. Je vais les appeler, leur donner rendez-vous à l’écart de la ville et nous attendrons de tes nouvelles. Attends quelques instants.  

 
La belle s’écarta un peu de la zone de discussion et passa un premier coup de fil, elle put ainsi parler à l’un de ses collègues et lui disant d’appeler les autres en précisant un lieu de rendez-vous, l’endroit où ils avaient été débarqué. Elle expédia l’appel et retrouva son jeune ami.
 
Bon, je te laisse mon combiné et pour que tu puisses  nous contacter si tu as des infos ou un gros dossier. Bonne chance à toi, et surtout ne prend aucun risque…   

 
La belle se précipita alors vers le point de chute, elle ne pouvait se permettre d’arrivée en retard.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Ven 1 Juil - 23:19






Magouille à la panda !


Petit problème ?



Je tentais de mettre les touches finales à ma carte avant de l’offrir à la bleue. Bon, je n’étais peut-être pas habile en dessin, mais c’était néanmoins compréhensible ! Kanaë semblait également de mon avis pour demander de l’aide à ses compagnons. Je me sentirais plus en sécurité avec un groupe pouvant m’aider. Bien qu’il s’agissait de membres de la marine… Mais bon, je n’avais rien à craindre d’eux pour l’instant. Après lui avoir donné ma carte, je sentais une pointe de fierté qui me montait à la tête. Faut pas dire ça, je vais rougir si ça continue ! Et on ne me surnomme pas le p’tit rouge pour cette raison ! Mais j’appréciais quand même l’attention et la reconnaissance que Kanaë me portait. Elle ne le savait probablement pas, mais elle était l’une des rares à me dire de telles choses. Normalement, c’est à peine si on a confiance en moi !

Malheureusement, bien que j’aie fait de grands efforts pour ma carte, ceux-ci seraient inutiles au final… Dans un murmure qui ne cachait que très peu ma déception, je lui répondis :

- Elle est pourtant très bien ma carte…

Et puis, comme on le dit si bien les nombreuses compagnies qui s’occupent des publicités : ce n’était peut-être pas parfait, mais c’était mieux que rien ! Par contre, elle avait un bon moyen de retrouver ses compagnons. Avec des escargophones, tout était beaucoup plus simple ! Je devrais penser à en acheter quelques-uns quand je serais dans un équipage. La communication, c’était hyper important après tout ! Je me voyais déjà avec mon den den mushi alors que j’étais en train de donner des informations critiques à l’équipage. Mine de rien, j’avais eu une bonne idée grâce à cette démonstration ! J’attendais quelques instants, toujours assis à regarder tout autour. Décidément, je devenais de plus en plus parano aujourd’hui ! Mais la possibilité que quelqu’un soit à notre recherche était présente. Une fois que tous les appels étaient faits, Kanaë revint vers le quai en me prêtant son propre den den. Pour que j’aie un moyen de la rejoindre si je trouvais quelque chose d’important. Elle me demandait d’être prudent également… Mais pour un enfant qui avait fait confiance à une agente du gouvernement, il était facile de déterminer que je n’étais pas le plus sage et le plus prudent !

- J’y penserais, mais je ne peux pas promettre !

Nous nous quittions donc aussi rapidement que nous nous étions rencontrés. Je me dirigeais bien sûr vers les offices du contremaître. Bien que je n’aille pas directement dans son bureau, je désirais m’installer sur le toit d’un bâtiment à proximité. Je ne le louperais pas ! Au moindre mouvement, je le prendrais en chasse pour me diriger vers son repaire ! Mais pendant quelques heures, c’était le calme plat. Je pouvais le voir travailler à travers l’une des fenêtres. Regardez-le écrire des propos diaboliques sur ses feuilles. Il mettait à mal la Doskoi Panda, je n’allais pas le laisser faire tant que je travaillais ici !

Je fus tiré de mes pensées par la venue d’une inconnue, accompagné par le gardien de sécurité. Enfin, inconnu était un terme plutôt flexible. Si je ne la connaissais pas directement, je pouvais reconnaître qui elle était. Et bon sang, ce n’était pas quelqu’un que j’espérais voir aujourd’hui ! Des vêtements noirs qui la recouvraient comme un voile. Une robe de la même couleur partiellement déchirée au sol…

Certaines personnes racontaient des histoires sur une créature mythique vivant sur cette île… La légende racontait l’histoire d’une femme qui avait rencontré l’amour sur MirorBall et qui, le jour de son mariage, avait trouvé la mort dans un incendie. Je ne sais pas du tout si je fais confiance à cette légende, mais cette femme était connue dans les pires recoins de l’île… Et si ses pouvoirs pouvaient semblés surnaturels, ma position comme utilisateur de fruit du démon me prouvait qu’elle était également comme moi. Alors qu’elle entamait une conversation avec le contremaître, je sortis mon combiné avant de faire passer mon message.

- Oui allo ? Coucou, c’est moi ! Heum… Je ne sais pas si vous avez des objets en granite marin ou des trucs qui peuvent vaincre un utilisateur de fdd avec vous, mais ça va brasser ! On a affaire à la Banshee !






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 2 Juil - 0:10

Alerter un sourd 

 
Kanäe était arrivée au point de chute des recrues de la marine et le message avait bien été passé, les six recrues de la marine étaient là… six ? Mais ils sont arrivés à sept sur cette île ! Kanäe regarda ses camarades en leur expliquant la situation et en demandant où était le dernier de la bande. Bon, le dernier en question avait réellement une bonne excuse mais nous y reviendrons.
 
 Bon, je vais vous expliquer tout ça, j’ai rencontré un jeune garçon qui travaille à la Dosukoi Panda et qui remplit énormément d’attribution au sein de l’entreprise, il m’a fourni beaucoup d’information à propos d’un contremaître véreux et il est en train de le filer en ce moment, je lui ait donné mon den den pour qu’il puisse nous contacter en cas de souci. Bon, grosso modo, des hors-la-loi ont volé un bateau de l’entreprise et détourne beaucoup de marchandise tous les mois. On doit intervenir ce mois-ci pour bloquer le trafic et j’ai besoin de vous parce qu’on pense qu’il y aura un comité d’accueil.    

 
L’intégralité des recrues de la marine secouait la tête en signe d’accord apporté aux idées et au raisonnement de la belle. On trouvait souvent des abrutis dans les rangs de la marine, mais les six présents ici étaient suffisamment réfléchit pour ne pas partir dans des critiques afférentes à l’âge et à la mentalité du coéquipier de la verte pour cette mission. Quoiqu’il en soit, l’enquêtrice regardait chacun de ses collègues et expliqua encore qu’ils ne devaient qu’attendre le coup de fil du petit rouge, mais en regardant ses camarades, elle remarqua donc le problème d’absence d’une des recrues. Elle regarda alors de gauche à droite, comme si elle voulait traverser la route et posa une question à titre général, une question simple mais qui allait rester sans réponse :
 
Où est Carter ?  

 
Carter Long est une personne assez atypique dans le monde du gouvernement mondial, il n’est encore que recrue mais possède de grands talents et notamment dans le cadre de la recherche d’information, il est d’ailleurs considéré comme l’un des meilleurs enquêteur de toutes les recrues du gouvernement et son avenir l’attend parmi les services de renseignements. Une personne atypiques donc car il est privé de la plupart de ses sens, le pauvre jeune homme de vingt-sept ans est sourd, muet et aveugle… Il ne s’exprime que grâce à ses mains ou grâce à un carnet qu’il trimballe toujours avec lui. Oui, il sait écrire et cela grâce à son plus grand talent : handicapé de naissance, l’homme a développé un haki de l’observation d’une très grande précision depuis l’âge de quatre ans, il a ainsi pu sentir les mouvements d’écriture pour pouvoir les reproduire, les comprendre et donc les assimiler. Alors certes, son handicap ne lui posait que de légers problèmes étant donné qu’il possède cette incroyable faculté, mais dans le cadre d’un rassemblement en den den, son handicap posait un véritable souci. La verte allait donc proposer de faire sans lui lorsque le combiné commença à sonner et que l’un des marines répondit et on entendit alors la voix du petit rouge, apparemment ils devraient faire face à une utilisatrice de fruit du démon, un banshee !? Etait-ce un Zoan ou un paramecia lui offrant des pouvoirs similaires à ceux de la bête mythique. La décision fut donc bouleversée et la belle prit la tête des troupes.
 
Rejoignez Pumori sur les quais et aider le à s’occuper de ça, quant à moi je vais chercher Carter, son mantra nous sera indispensable pour battre une utilisatrice d’une malédiction inconnue.  

 
Encore une fois, la foule acquiesça et les mouettes se dirigèrent en meute vers l’emplacement du petit aux cheveux blancs, de son côté, Kanäe se dirigea vers la grande piste de danse de l’île pour une raison simple : Carter aimait écouter les pensées et son haki était tellement précis qu’il pouvait isoler sans difficulté chaque voix, il aimait donc patienter dans des endroits très fréquentés.
 
Arrivée à destination, la belle chercha l’homme chauve, car oui il était chauve, et finit par voir un crane luisant qu’elle rejoignit bien vite en hurlant « Carter, Carter » avant de se raviser et d’exprimer sa bêtises à voix hautes.
 
Idiote… il est sourd.  

 
Elle essayait de se frayer un chemin au milieu de la foule lorsque le chauve se leva en se dirigeant vers elle et en lui adressant un simple signe de la main : il l’avait donc trouvé et avait fixé son mantra sur la voix de la beauté. L’informateur au sens plus que pointu sorti son calepin et donna rapidement un mot à la verte : « Que fais-tu là Kanäe ? ». La principale intéressée pensa donc de toutes ses forces à la problématique et la réponse ne tarda pas, le calepin ressortit rapidement de la poche et un texte plus long pris place. Le spécialiste de l’info avait entendu parler de cette femme, utilisatrice du fruit du son selon les informations de la marine, le sans-cheveu termina avec une remarque qui se voulait drôle et qui fit sourire la Toupex : « Tu as bien fait de venir me chercher ».
 
Le duo repartit en direction de la position de Pumori pour rejoindre un combat qui avait déjà commencé entre la marine et les hors-la-loi.
 
 

© Codé par Kari Crown
  



Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 2 Juil - 3:18






Magouille à la panda !


Cri de l’enfer



Oh saperlipopette, ce n’était pas la situation que je désirais aujourd’hui ! Et ce n’est pas uniquement par son apparence ou par les histoires que l’on dit d’elle ! Vous savez, elle n’avait pas la réputation d’un ange, loin de là ! De ce que je savais, c’était une femme très dangereuse qui n’hésitait pas à prendre ce qu’elle désirait. Je n’avais cependant pas la moindre idée sur son affiliation dans cette affaire. Était-elle engagée par le contremaître ou est-ce que ce dernier travaillait pour elle ? Peut-être qu’elle travaillait sous les ordres de quelqu’un d’autre ? Et c’est ça qui me préoccupait. Je pouvais aisément connaître l’affiliation de plusieurs groupes de hors-la-loi et je connaissais les figures les plus importantes.

Mais sur la Banshee, à l’exception de son existence, je ne savais rien. Et par conséquent, la majorité des individus de l’île n’avaient aucune information sur elle !

La seule chose que je savais d’elle était qu’elle pouvait crier très fort. Assez pour rendre jalouse la plus indigne des chanteuses d’opéra ! Fracasser le verre était simple : je me demandais si elle pouvait fracasser des os ! Je restais perché sur le toit pour le moment, mais je fouillais déjà mes poches pour trouver quelque chose pouvant me boucher les oreilles ! Je n’avais pas envie de terminer la journée avec un mal de tête légendaire ! J’espérais simplement que les marines auraient fait de même ! J’espérais qu’ils aient un bon plan… Pour une fois, je n’en avais pas ! Mais s’ils pouvaient distraire la Banshee, je pourrais tenter de l’affronter au corps-à-corps. Et pour ça, malgré mon âge, j’étais plus doué que les marines !

Bien vite, j’entendis des bruits. Ou plutôt un empressement général à quitter les lieux. Apparemment, les bleus avaient cru bon de demander à tous de quitter les lieux. Niveau discrétion, ce n’était pas très malin. Mais niveau protection des civils, je leur accordais la note de passage. Le gardien de sécurité, qui accompagnait la Banshee, semblait remarquer également tout ça et semblait presser les deux compères à sortir… Un cri sortant des enfers… Plus fort que les alarmes que j’avais jadis entendues… Plus fort que le bruit des canons ! J’avais mis des bouts de tissus pour boucher mes oreilles plus tôt, mais je ne pouvais m’empêchais de les couvrir une fois de plus. Le pauvre homme… Il était à bout portant de cette attaque. Bien que sa tête n’ait pas explosé, il était maintenant au sol, du sang lui sortant du nez et des oreilles.

Bon, d’accord… Peut-être que le corps-à-corps était une mauvaise idée après tout…

Du haut du toit, j’avais une excellente vision de ce qui se tramait. Les cinq recrues s’étaient positionnées à couvert, mais avec assez de distance pour ne pas être tous happés par une seule attaque. Le contremaître semblait se terrer dans son bureau. Ce n’était probablement pas un guerrier, mais simplement l’une des têtes pensantes de cette histoire. La première action des marines fut de tenter d’abattre l’utilisatrice de fruit du démon avec leurs fusils. Cependant, contrairement au cri plus tôt, la Banshee chantonna quelques notes avec assez de forces pour détruire les balles qui se dirigeaient vers elle. Pendant que les recrues rechargeaient, elle prit l’offensive. Un nouveau cri se fit entendre, mais bien plus dangereux cette fois. Devant elle, dans une ligne presque droite, une déflagration commença à détruire le sol avant de se fracasser contre le mur qui servait de couverture à l’un des marines. J’espérais qu’il avait eu le temps de sauter hors de danger !

Et moi, dans tout ça ? C’était une excellente question ! Que devais-je faire ? Je ne pouvais pas agir sans me mettre en danger… Mais si je devais le faire, je devrais agir en tant que zoan. Pour l’instant, je descendais de mon siège, espérant ne pas me faire repérer par la Banshee. J’allais tenter de la contourner avant de tenter une attaque-surprise. J’espérais que Kanaë avait eu une idée, je ne l’avais pas encore aperçu.





Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 963
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
434/500  (434/500)
Berrys: 12.816.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   Sam 2 Juil - 10:51

 Le sourd contre la hurleuse 

 
Les choses se précisaient mais se précipitaient aussi, la Toupex avait donc réussit à retrouver Carter, le combattant sourd, aveugle et muet et avait obtenu une information substantielle sur l’adversaire que les représentants de la marine allaient devoir affronter en ce jour. La manipulation des sons  était un pouvoir incroyablement puissant et ne pouvoir entendre aucun bruit allait clairement être un avantage pour le sourd mais les attaques sonores et incorporelles ne sont pas le seul avantage d’un tel pouvoir. Si l’on écoutait les dires autour de cette malédiction, la maudite pouvait encore concentrer le son en onde sonore pour qu’elles prennent une dimension corporelle, mais chaque chose en son temps, et pour l’heure le duo n’était pas encore arrivé sur le lieu du combat. Le Long avait encore glissé une petite note à sa collègue pour lui conseiller de faire un léger détour dans le but de trouver un casque anti-bruit ou toute autre chose pouvant faire office d’un tel instrument. Or, l’équipe se trouvait actuellement sur l’île de Mirror Ball, l’île de la fête, de la danse et donc de la musique. Il était fort probable que l’une des personnes présente sur l’île ne supporte que difficilement le bruit constant de la musique, des casques anti-bruit devraient donc être possiblement trouvable sur cette île. Le duo de mouette se sépara donc et alors que Carter fonçait en direction des quais, fixé sur la voix intérieure de l’un des marines qu’il connaissait afin de pouvoir rejoindre le groupe déjà en combat. De l’autre côté, c’est la belle qui se dirigeait dans un coin de l’île où elle avait pu voir un bazar ou quelque chose du genre plus tôt dans la journée, elle espérait bien y trouver son bonheur.  Elle se retrouva donc rapidement devant un marchand ambiancé au possible, il dansait comme un fou au milieu de son magasin et ne prêtait pas tellement attention à la nouvelle cliente qui venait de faire irruption dans sa boutique et il fallut donc le sortir de sa trance danseuse, à croire que la plupart des habitants de l’île étaient donc de grands danseurs.
 
Excusez-moi !  Vous avez des casques anti-bruit, des bouchons ou toute autre chose permettant de bloquer efficacement le bruit ?

 
Le volume sonore qu’avait mis la verte dans son interaction était assez soutenu, elle devait surpasser le volume de la musique qui pouvait être diffusé aussi bien dans la boutique que dans la rue, en dehors de la dite enseigne. Le vendeur parut bien dérangé, si ce n’est offusqué de la demande de la Toupex. Il lui indiqua une rangée de son magasin, un coin sombre, non éclairé, remplit de toile d’araignée : grosso modo, un coin maudit de l’établissement.
 
Là-bas, dans le coin des rabat-joie !  

 
Le dit coin rassemblait tous les instruments contraires à la fête mais qui pouvait néanmoins trouver preneur sur l’île de la fête, c’est-à-dire du matériel anti-bruit, des somnifères et des vêtements sobres. Kanäe prit l’intégralité du matos anti-bruit et se dirigea rapidement vers la caisse où le marchand lui proposa un bon prix, la raison : il serait débarrasser de « toute cette merde ». La cliente fourra le tout dans son sac et courut à tout allure vers le lieu du combat, elle avait déjà un casque sur les oreilles et possédait assez de matériel pour trois personnes, pas assez pour tout le monde mais c’était déjà mieux que rien.
 
Plus loin, le sourd venait d’arriver sur le terrain de l’affrontement, il devait faire face à un triste spectacle même s’il ne voyait rien, son haki de l’observation emplissait le terrain du combat et lui permettait de ressentir toutes les personnes présentes à proximité. Il entendait des voix blessées, une voix très agressive et puissante, des voix assez similaires et toutes tournées sur la recherche d’une solution et une dernière voix, un gamin qui pensait utilisé son pouvoir de maudit pour attaquer l’autre titulaire de malédiction dans les environs. Alors que dehors un nouveau cri percent brisa les tympans de toutes les gouvernementaux présents, Carter se présenta devant la Banshee en marchant tout à fait tranquillement, les yeux fermés comme à son habitude et habité d’un calme incroyable alors que la crieuse tentait encore de le faire plier grâce au son. Elle n’utilisait pas d’onde sonore tangible mais seulement des sons purs, son adversaire, cette homme chauve, ne tressaillait pas d’un pouce : il résistait parfaitement et la hors-la-loi fut un peu dubitative avant de changer de plan. Elle concentra sa voix pour lancer une nouvelle onde destructrice vers le sourd qui esquiva d’un bond sur le côté.
 
La voix de la femme inondait les alentours et arrivait mêmes aux oreilles des personnes en dehors du quai, elle aurait dû donc commencer à taquiner les  sens de la belle Toupex qui n’entendait pas plus que son collègue handicapé à l’heure actuelle. Elle venait de sauter sur le toit pour rejoindre le Fulgen même si elle ne savait pas réellement où il était pour le moment. Une fois perchée, elle le trouva et l’appela avant de lui balancer un casque anti-bruit et pendant que le sourd continuait à se battre avec la banshee. Il approchait souvent mais n’arrivait pas à la toucher, en plus d’être puissante, elle était rapide.
 
La chasseresse verte descendit de son perchoir, dagues à la main et entama une course effrénée vers la maudite, elle allait donc se lancer dans la bataille elle aussi, après tout, plus on est de fous, plus on rit.  
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB - 2 ans] Magouille à la Panda ! (feat Pumori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La Compagnie Panda
» Magouille électorale
» Magouille immobilière ?
» Politique-magouille
» PANDA PARTIE !!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Mirror Ball-