Partagez | 
 

 (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 441
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Lun 6 Juin - 0:21

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





-Faîtes pas ça Caligula! Il vient de bouffer madame Kanäe et si vous appuyez trop elle risque de prendre cher elle aussi!
-Hein!! Il a bouffé Kanäe!!!

Caligula fut quelque peu déconcerté lorsque la nouvelle lui parvint aux oreilles : la verte s'était fait bouffée par le reptile et ce sans la moindre opposition de la part de la femme du groupe. Impossible! Caligula n'y croyait pas. Pourtant en regardant autour de lui de manière attentive, il constata que sa coéquipière avait disparu et comme l'avait dit Kalgo, elle ne pouvait se trouver qu'en ce lieu : le corps de la bête.
Le shandia, ne sachant pas que la nouvelle membre de la Couronne s'était fait engloutir volontairement, voulu alors desserer son étreinte pour ne pas faire souffrir la zoan qui pourrait dans d'éventuels cas y passer, mais si il faisait ça il était sûr d'une chose : le serpent qui lui faisait face profiterait de l'occasion pour se libérer et s'en prendre au shandia en lui occasionnant une blessure qui se pourrait être mortelle. Caligula n'était pas lâche! Il n'avait pas peur de risquer sa vie pour sauver celle des autres loin de là, il avait tout simplement décidé de suivre les ordres de la petite et teigneuse Kanäe, à savoir retenir le serpent jusqu'à ce que celui-ci s'écroule...retenir le serpent jusqu'à ce que celui-ci s'écroule...la disparition de Kanäe juste après avoir donné ses ordres au shandia...

-Kalgo! T'inquiètes pour l'autre casse pied, elle va bien et j'en suis quasi-sur!
-...Vous savez qu'elle s'est fait bouffée! Comment peut-elle bien aller comme vous le dîtes!
-Je sais pas.
-Vous ne savez...pas?
-Non je ne sais pas.
-C'est une blague! Vous vous moquez de moi hein?!
-J'ai une tête à rigoler. Non je ne sais pas ce qui lui est exactement arrivé ni ce qui lui arrive en ce moment, mais je sais que tout ça se déroule...selon son plan!

Kalgo était assez impressionné par les dires de son aîné : comment pouvait-il dire de telles choses alors que l'une de leurs camarades se trouvait dans la gueule d'une bête féroce à la carrure plus qu'imposante? Le petit Kalgo ne le savait pas mais ne cherchant pas à comprendre, il se résigna à croire Caligula qui essayait lui-même de croire en ses paroles pendant qu'il tenait tant bien que mal la bête entre ses bras.
Mais désormais les choses se compliquèrent : le serpent se redressait soudainement et sa force lui permit de soulève avec aisance le shandia avant de violemment le jeter contre la rude paroi de la grotte servant d'habitat pour le monstre. Caligula sentit le choc qui fut d'une puissance inouïe et alors qu'il tombait au sol, ses paupières étaient déjà entrain de se refermer. Il sombrait dans le pays des rêves. Le noir se répandait tout autour de lui alors même qu'il sentait des vibrations. Ils sentait des déplacements, les déplacements du serpent qui se dirigeait tout droit vers Kalgo. Le petit était effrayé, il ne savait pas quoi faire alors même que la tête du serpent était tout juste devant lui et que les yeux de la bête le fixaient avec appétit.

-Caligula...Kanäe...MÉMÉ KOPEEEEK!

À peine que le prédateur des montagnes avait ouvert sa gueule pour manger son appero, Caligula qui n'avait pas perdu sa forme hybride arriva comme un héro avec le bras droit servant de protection pour le mi shandia et dans lequel était sauvagement rentré les crocs du serpent géant ainsi que son venin corrosif qui rongeait doucement le bras du shandia qui malgré la douleur, ne put s'empêcher d'adresser un sourire à Kalgo pour le rassurer. Sourire toutefois relativement vide car les yeux du guerrier des mers blanches, étaient presque dépourvus de vie. On aurait dit qu'il s'était levé parce que son corps le lui ordonnait mais que son epsrit était deja hors d'état de nuire. Puis d'un seul coup, il balança son bras vers l'avant ce qui projeta l'ennemi dans la même direction et ce qui allait sûrement secoué Kanäe.

Le bras du shandia avait pris cher : la morsure avait conduite à un flot de sang sans oublier le venin qui en moins de 20 secondes avait déjà rongé la peau et entamé la chair du zoan antique. Pourtant, il ne le savait pas encore mais maintenant, il avait les possibilités de gagner.




Dernière édition par Caligula Spown le Mar 7 Juin - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1721
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
242/500  (242/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Lun 6 Juin - 12:34

La fin d'une histoire

 
Et merde !!!   

 
Du côté de la jeune empoisonneuse on commençait à perdre son sang-froid et à doucement glisser dans la crainte. Il fallait dire que la bestiole continuait encore à vivre pour le moment, le poison de la verte ne l’avait pas ralenti dans un premier temps, le corps habitué au poison l’avait protégé et avait accéléré le métabolisme de la bête. Mais le cœur ne tiendrait plus que quelques instants à ce rythme, il battait beaucoup trop vite pour résister. Mais le problème ne venait plus temps de l’intérieur mais bien de l’extérieur. Même la bestiole était blessée grièvement,  elle combattait toujours contre le shandia et celui-ci avait frappé fort, très fort projetant son ennemi ainsi que sa coéquipière toujours en lui. Une chose rassurait néanmoins la verte qui ne voyait, n’entendait ni ne ressentait rien de l’extérieur : le combat continuait, c’est-à-dire que Caligula n’avait pas baissé les bras malgré le sort tragique de sa partenaire. A l’intérieur, le moins que l’on puisse dire était que ça secouait sévère et donc que le combat était tout simplement monstrueux.
 
Puis un cri qui arriva aux oreilles de la belle, il s’agissait clairement de la voix de Kalgo qui appelait les membres de la couronne et … SA GRAND MERE ? La mémé serait-elle venue en renfort ? Et pourquoi le semi-shandia hurlait-il, était-il venu au combat ?
 
Les questions se bousculaient dans la tête de la verte et la seule possibilité d’avoir des réponses était de sortir du corps du bestiau et autant faire un maximum de dégâts. Si le monstre souffrir de l’intérieur, il serait certes enragé mais ne pourra ainsi plus se focaliser sur son combat et donc tout bénéfice pour Caligula et Kalgo et éventuellement mémé Kopek si elle était venue. La combattante prit donc ses dagues et recommença à progresser dans les boyaux du serpent en y plantant ses dagues pour être bien stables dans ses mouvements. Chaque coup dans la chair de la bête entrainait un grand mouvement, il y avait donc peu de chance que Cali soit encore menacé car son adversaire semblait se débattre contre cette douleur intérieure. Bien évidemment, elle n’imaginait pas que son ami avait déjà été largement blessé par le venin de l’adversaire et que son bras était mal en point. Même si cet élément lui était inconnu, l’herboriste accéléra son mouvement pour retrouver l’extérieur et arriva relativement vite devant le passage le plus complexe : le gorge de l’animal. Celle-ci était recouverte d’une membrane plus dure que les autres qui séparait sa gueule et de son organisme, c’était donc la porte de sortie. La verte rangea rapidement ses dagues et reprit sa forme insecte pour passer dans le petit passage se trouvant dans cette membrane, le même qu’elle avait pris en entrant et l’insecte retomba sur la langue de l’ennemi.
 
Tout à coup, la Zoan sentit le bas de son corps d’insecte baigner dans un liquide assez froid, elle se retourna et vit alors du sang emplir la bouche du reptile, il se cabra encore une fois et cracha le sang qu’il avait dans la bouche et cracha autre chose du même coup. C’est effectivement un scorpion qui volait dans les airs alors que le serpent s’écroulait sur le côté avant de se réveiller une nouvelle fois et ciblant très clairement sa cible préférée : le roux. Il se lança vers lui alors qu’il semblait blessé et presque sans défense mais alors qu’il se jetait avec l’énergie du désespoir l’étincelle de la vie quitta les yeux de l’assaillant qui se vautra au sol devant le shandia blessé, avec son élan, s’il ne réagissait pas, il prendrait le monstre en pleine tronche mais le constat était clair : le monstre était mort. Il fallait maintenant reprendre forme humaine à l’abri des regards et s’occuper de la blessure du shandia.
 
Kanäe-insecte se précipita donc dans le bosquet pour être tranquille et reprit forme humaine à l’ombre des arbres, loin de Cali et Kalgo. Elle revint ensuite rapidement dans la lumière et remarqua seulement son état : elle était couverte de sécrétion corporelle du serpent, de sang et de feuilles : elle allait devoir trouver une explication mais fut vite appelé par le natif de l’île.
 
Madame Kanäe ! J’ai cru qu’il vous avait mangé ! Venez vite, Monsieur Caligula est blessé ! Le serpent l’a mordu quand il a tenté de me protéger.  

 
La Toupex se rapprocha rapidement du Spown et alternant inquiétude et petite moquerie.
 
Montre-moi ton bras, je vais voir ce que je veux faire.  A voir s’il allait faire le fier qui n’avait pas mal ou bénir sa partenaire pour son offre.

 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 441
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mar 7 Juin - 1:06

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





L'acte héroïque du shandia avait surpris mais surtout sauvé le jeune Kalgo qui était dès lors rassuré. Pour le coup, il avait vraiment cru que c'était la fin. Qu'il ne verrait jamais les île céleste, qu'il ne verrait jamais l'île où où était né son père. Heureusement pour lui et ses rêves Caligula réussi à prolonger son espérance de vie et à continuer le combat face à cette bête pourtant, alors qu'une lueur d'espoir venait de naître, quelque chose d'étrange était arrivé et Kalgo tout comme le roi des lieux l'avait remarqué : Caligula.
Après cette action qui s'avérait être nécessaire pour le bien de la mission, (car sans Kalgo mémé Kopek n'aurait sûrement pas été très contente) le shandia était dès lors...vide. Son corps ne bougeait pas d'un pouce, son bras qui baignait encore dans le venin toxique et corrosif du reptile face à lui ne bougeait pas non plus malgré la douleur subie. Le shandia était tout simplement vide. En réalité, le dernier coups de son adversaire l'avais déjà mis hors d'état de nuire. La seule raison pour laquelle il s'était relevé était la protection de Kalgo et la chose qui lui avait permis de bouger n'était pas son courage ou encore sa détermination : il avait tout simplement été guidé par son instinct animal. Instinct animal qui ne voulait ni perdre le combat face à un autre animal, ni perdre un allié qui pourrait même devenir un camarade voire un ami avec le temps.

Cependant le shandia devait vite se ressaisir et le plus tôt serait le mieux : le monstre dont la fin arrivait à grands pas et ceux à cause du poisson que la verte lui avait injecté en contact direct avec le coeur tentait désormais une nouvelle et dernière attaque sur son opposant à savoir Caligula qui dans son état ne tenta pas même la plus simple des esquives : il ne le pouvait pas. Le serpent lui rentra alors dedans mais heureusement pour le marine, la bête rendit son souffle avant d'avoir complètement "traversé" le corps du zoan. Caligula évita alors une nouvelle blessure d'envergure et fut "seulement" projeté par l'impact du reptile colossal qui s'écroulait une fois pour de bon. Le shandia atterit dans les arbres aux alentours et alors qu'il reprenait sa forme humaine, Kalgo était parti à la recherche de Kanäe pour qu'elle puisse venir en aide au combattant du jour. Il reprenait doucement ses esprits mais il était en quelques sortes fier de lui.

Toujours allongé et fatigué par le rude combat qu'il avait mené face à l'imposant serpent, Caligula trouva la force de tendre son bras à Kanäe qui se disait être en capacité de faire...un truc pour lui...du moins il espérait . Tout en attendant le verdict, le shandia aperçut un individu qui le fit assez rire par sa présence et sa prestance.

-Mémé Kopek! Qu'est ce que...vous faites là?
 
La vieille dame ne prit pas la peine de répondre au rouquin et elle resta bouche bée tout en faisant des aller-retours entre les marines et la geante bête : elle n'en revenait pas.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1721
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
242/500  (242/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mar 7 Juin - 17:08

Embarquez moi ça !

 
Apparemment le Spown avait mal, il ne le montrait pas car il était bien trop fier mais là clairement en tendant ce bras comme ça, il avouait qu’il souffrait. Mais quoi de plus normal lorsque l’on avait plus voir les effets de ce venin dans la pierre de la grotte où vivait l’incroyable reptile. L’herboriste prit donc le bras du Zoan et put observer l’étendue des dégâts et ceux-ci étaient déjà bien avancés et le venin acide attaquait déjà la chair du shandia. Il s’agissait ici d’un poison complexe car toxique et corrosif donc il fallait soigner le roux contre la toxicité mais aussi contre la corrosion du fluide défensif du monstre. La verte ne réfléchissait pas trop jusqu’à ne même pas réagir à la surprise de Caligula lorsqu’il vit la grand-mère arrivée vers eux. Enfin, si elle ne réagissait pas ne prêtait pas attention à l’arrivée de l’ancêtre, elle se concentrait sur son travail et voulait que son patient fasse la même chose.
 
Cali arrête de bouger et surtout de saouler ! Je dois m’occuper de ton bras. Je te préviens ça va piquer. Ah et ne demande pas ce que c’est, c’est mieux pour ta santé mentale.   

 
Sans plus de cérémonials, la verte planta une seringue remplie de liquide jaunâtre dans la partie supérieure du bras de son ami, elle lui avait seulement précisé que ça allait piquer et elle avait légèrement embellit la situation, à l’injection ça allait grandement, très grandement bruler. Le second choix avait été de ne pas révéler à son partenaire les composants de sa mixture. Il y avait là-dedans plusieurs petites choses qui auraient pu faire vomir le guerrier des mers blanches et notamment, en premier lieu, de l’urine de chauve-souris géante.  C’est le produit essentiel de la préparation, c’est surtout ce qui lui donnait sa couleur et une certaine odeur forte. Il n’en restait pas moins que l’urine de Norok contenait une très grande quantité d’ammoniaque qui fonctionnait très bien contre les poisons. Pour le reste on avait diverses plantes qui cachaient en partie l’odeur de l’ingrédient principal, du venin de scorpion issue de l’aiguille de Kanäe  qui allait directement combattre la toxicité du poison du serpent. Bon, au niveau de la propagation interne du poison, les mesures avaient été prises : il suffisait d’attendre que le contre poison fasse son effet et la vie du blessé n’était donc plus en danger. Mais il n’en restait pas moins que le venin était corrosif et qu’il attaquait le bras, si rien n’était fait, Caligula allait perdre son bras. Elle devait tout lui expliquer.
 
J’ai stoppé la propagation du poison avec ça, je te préviens maintenant que c’est injecté, ça va brûler très fort. Par contre maintenant, je vais devoir gérer ton bras et ta blessure, si rien n’est fait tu le perds ton bras. Le problème est que je ne suis pas doctoresse mais herboriste, je vais donc débarrasser ton bras de ce qui est apparent et appliqué mes onguents pour nettoyer et cicatriser. En principe tu n’auras qu’une marque très légère mais l’onguent directement sur la peau, ça va encore faire mal. J’en suis désolé.   

 
La botaniste récupéra une pièce de tissu qu’elle avait dans sa sacoche et nettoya grossièrement le bras  de l’empoisonné avant de lui éclater un récipient en verre sur le bras, un onguent gélatineux vert se répandit alors sur la zone. Il ne restait plus qu’à attendre en espérant que tout cela agisse et sauve le bras du gouvernemental. La maudite se laissa enfin tomber en arrière contre un tronc pour enfin souffler. Elle vit alors la vieille Kopek en train de cogner sur Kalgo qui ne réagissait pas. Elle s’arrêta pour l’engueuler.
 
Idiot !  Imbécile ! Bon à rien ! Tu n’as même pas pris part au combat ! Tu es la honte de cette île ! J’en ai marre de toi !  

 
La vieille s’approcha alors du duo de la marine en présentant un visage plus que fermé. On aurait presque dit qu’elle allait coller une tarte à chacun des membres de la couronne, avoir un visage aussi grimaçant relevait presque de l’impossible.
 
Ah voilà que vous avez tué cette saloperie maintenant vous pouvez dégager avec ce petit salaud ! Il est le seul qui pourra vous montrer la route du retour, c’était notre marché. Donc embarquez moi ça et que tout le monde dégage, que je puisse enfin claquer en paix !  

 
Les deux Zoans étaient donc mis devant le fait accomplit : le seul moyen de partir de cette île était de prendre en charge Kalgo. Alors certes, ils étaient mis sur le fait accompli mais cela leur convenait parfaitement, ils aimaient beaucoup le semi-shandia, enfin Kanäe l’appréciait en tout cas. Elle se retourna vers celui qui récupérait de sa blessure et qui devait douiller correctement à ce moment précis.
 
Cali, qu’est-ce que t’en penses ? On le prend ?  

 
Derrière se trouvait le jeune homme ainsi cédé qui n’avait plus son mot à dire, mais il trouvait probablement son compte dans le fait d’être chassé de cette île.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 441
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
68/350  (68/350)
Berrys: 4.574.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Jeu 9 Juin - 19:07

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





La grand-mère de Kalgo avait donc elle même fait tout le trajet pour venir jusqu'ici? Soit, mais la réelle question était tout autre : Pourquoi avait elle fait tout ce chemin? Elle aurait simplement pu attendre le retour des gouvernementaux qui lui auraient dit comment tout ceci s'était fini. De plus en venant ici la vieille dame avait pris un risque assez conséquent : le risque de mourir. Le chemin pour venir jusqu'ici n'était pas forcément des plus adaptés pour les personnes âgés qui sont réputés pour leur résistance infaillible et leur inouïe endurance. Sans oublier la menace que représentait la bête elle même : il aurait simplement fallu que la vieille Kopek arrive quelques instants plus tôt et dans ces cas là elle aurait pu se faire bouffer et donc rendre les choses encore plus difficiles qu'elles ne l'étaient. Prêt à perdre la vie pour connaître l'état de l'affrontement, impensable! Qu'est ce qu'il l'avait poussé à venir jusque là? Voir Kalgo. Caligula en était presque sûr et il aurait même pu le prédire : la grand-mère tenait beaucoup trop à Kalgo pour le laisser se battre sans savoir ce qui lui arrivait. Alors qu'il s'apprêtait donc à narguer sa vieille dame préférée, le shandia fut rappeler à l'ordre par sa camarade qui lui ordonnait d'arrêter de s'agiter et qui le mit en garde des "futures" picotements provoqués par les soins qu'elle comptait bien lui administré.

-Voyons Kanäe, tu crois quand même pas que tes piqûres risquent de me...AAAAAAAAAAAAARGHH!

Le cri du shandia dépassait l'entendement. En ce cri on aurait dit qu'il avait mit toute sa vie et puisé toute énergie dans ses problèmes cordes vocales. Cependant, en ce cri, la seule chose que l'on entendait était une énorme douleur...douleur provoquée par le "remède" de la verte. Pour se stopper, Caligula serra les dents tout en tentant de ne pas verser les larmes qu'il contenait actuellement dans ses yeux. Kanäe les avait sûrement vu et allait sûrement en rigolé mais ceci ne préoccupait que très peu le shandia actuellement. Le truc qu'il venait de prendre lui avait non seulement fait un mal de chien, mais en plus de ça la substance émettait une odeur forte désagréable et pour couronner le tout, la verte disait au roux de ne pas en demander le contenu...de quoi attirer l'attention du guerrier.

Avant même qu'il ne demande donc ce qu'on venait de lui administré, la lieutenante Toupex se munit d'une fiole qu'elle allait aussi lui appliquer.
 
-Non...non..non non non non! S'il vous plaiiiiiiiiiiiit!!

________________________________________

Allongé au sol avec le bras brûlant qu'il tenait droit orientant le ciel soit perpendiculairement à son corps, le shandia maudissa Kanäe et vint à se demander si elle ne l'avait pas un fait exprès histoire de lui faire un peu de mal gratuitement.

"...maintenant vous pouvez dégager avec ce petit salaud ! Il est le seul qui pourra vous montrer la route du retour, c’était notre marché. Donc embarquez moi ça et que tout le monde dégage, que je puisse enfin claquer en paix !"

Se débarrasser du petiot? C'est ce qu'elle disait vouloir. Lui permettre de pleinement vivre sa vie et réaliser ses rêves ainsi que ses objectifs? C'est ce quelle voulait réellement. La verte demanda au shandia son avis. Son avis? Elle le connaissait déjà et tout le monde le savait aussi.

-Ouais oublions pas qu'il est chiant, nul, inutile, incompétent, incapable, naïf et bien d'autre...
Mais il a la chance de posséder un peu de sang shandia dans ses putains de veines et puis bon on a bien accepté Kanäe, on peut donc prendre n'importe qui.


Le guerrier des mers blanches se leva et tendit son bras droit et ouvrit sa main malgré la douleur. Il ne restait plus qu'à Kalgo d'accepter la poignée de main.

-Bah...je sais pas trop...j'ai encore des choses à faire, je ne suis pas prêt...et puis...il y a aussi mémé Kop...aiiie!

La vieille venait de lui donner un nouveau coup, mais cette fois et pour la première fois depuis toutes ces années elle avait donné ce coup avec un énorme sourire sur le visage. Le jeune Kalgo s'émerveilla face au visage de sa mémé et il comprit aussitôt que il se devait de s'en aller aujourd'hui. Il arriva alors vers le shandia, marchant fièrement en bombant le torse et il tendit aussi sa main avant d'attraper vivement celle de Caligula pour la serrer.

-J'aime mieux cette attitude. On dirait un vrai shandia...AÏÏÏÏE!
-Désolé pour votre main monsieur Caligula...Vraiment désolé!!


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1721
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
242/500  (242/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Ven 10 Juin - 22:10

Un nouveau partenaire

 
La ferme sale serpent ou je te promets que je te réinjecte un petit produit maison. 

 
Le shandia se moquait allègrement de sa camarade mais le fait est que ce n’était pas elle qui se trouvait par terre en train de gémir comme une fillette à qui on avait volé une sucrerie. Mais bref, elle ne pouvait pas trop se moquer car savait pertinemment que ses produits faisaient un mal de chien à l’injection, et encore, le corps du roux était habitué aux coups assez rudes, sans cela on aurait peut-être eu un malaise, ou une mort. Elle lui adressa donc un dernier conseil en vue de sa guérison, un conseil amical, gentil : presque protecteur.
 
Bon gros idiot, évite de trop te servir de ton bras et repose le, les produits doivent propager dans ton bras et si tu fais l’imbécile tu prendras je sais pas combien de temps à guérir et Pride va essayer de te bouffer. 

 
Il est clair que se servir de l’argument « menace de Pride » contre Caligula n’était pas très fair-play, mais à situation désespérées, mesures désespérées… Pour que le guerrier des mers blanches se tiennent tranquille, il fallait le menacer, et il n’avait peur que d’une seule personne : le cyborg de la couronne.
 
Bref, quoiqu’il en soit, l’attention majeure ne se portait pas vraiment sur le blessé mais plutôt vers la vieille et le jeune homme. La situation avait changé de façon drastique, maintenant voilà que la vieille peau souriait et donnait à son petit-fils sa bénédiction pour quitter l’île. Et alors que cela aurait pu donner le sourire à la verte comme c’était apparemment le cas pour le Spown, la verte ne réagit même pas. Elle n’appréciait pas l’ancêtre et se moquait bien de ses envies, pensées ou désirs. Elle voulait partir de cette île, retrouver sa chambre, sa chienne et sa chauve-souris géante. Elle pressa donc le pas à tout le monde.
 
Bon Kalgo, je ne veux pas te presser ou écourter ses adieux mais tu dois encore récupérer tes affaires et définitivement dire adieu. Il ne faut pas tarder pour ne pas être pris par la nuit sur la route de retour. Et pour être honnête je veux absolument prendre une douche au plus vite. 

 
Qu’est ce qu’elle a la ragougniasse !? Elle veut pas me laisser dire au revoir à mon petit ! Moi au moins je suis pas une vielle fille qui pense qu’à elle, sale égo…

 
Bon elle avait décidé d’arrêter sa phrase étant donné que la jeune femme à qui elle s’adressait n’avait pas attendu qu’elle ait fini mais s’était bel et bien barrée sans demander son reste.  Elle préférait attendre seule que tous les préparatifs du départ soient finis. Elle était adossée à un arbre et se débarrassait des derniers restes de bave et autres liquides dégueulasses qui avaient pu se coller à elle dans le corps du serpent. Elle repensait alors à ce combat, à son intrusion dans le corps de la bête, à la blessure du shandia. Cette petite mission avait été une véritable épreuve mais au bout du compte, la couronne comptait un nouveau membre que Caligula pourrait prendre sous son aile. Puis enfin, après environ trente minutes de préparation, le spécialiste de l’orientation sortait de la masure et le groupe gouvernementale retrouva rapidement le chemin de la côte et des bateaux de la couronne : L’équipage avait probablement un nouveau navigateur.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    

Revenir en haut Aller en bas
 

(Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Mission] "Un traite ne saurait être pardonné" • feat Daenerys & Reiner
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues-