Partagez | 
 

 (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mer 27 Avr - 11:03

Perdu

 
AHHHHHH ! Cali mais tu sais pas lire une boussole ou quoi !

 
La situation était simple, Caligula Spown et Kanäe Toupex était complétement perdus dans une large zone montagneuse, entre toutes les montagnes, les petites étendues forestières entre elles et les grottes, le duo ne savait plus où porter son attention. Il avait fait une escale pour récupérer un colis pour la couronne mais s’étaient perdu en chemin et le moins que l’on puisse dire était que ni l’un, ni l’autre ne trouvait de solution. La jeune femme ne possédait un grand sens de l’orientation sauf en forêt mais dans ce cas de figure ça ne servait à rien, le problème ne venant pas de la forêt mais bien de la montagne. A ce qu’elle avait pu voir, son partenaire serpent n’avait pas non plus un grand sens de l’orientation car c’est lui qui tenait la boussole et en tous les cas il ne semblait pas savoir comment on l’utilisait.
 
Les deux gouvernementaux marchaient dans les montagnes depuis plusieurs heures et n’avait jusqu’alors rencontré que quelques animaux que les deux maudits avait chassé pour pouvoir manger. Le repas avait été maigre mais suffisant pour continuer leur route. Ils arrivèrent donc rapidement entre deux nouvelles montagnes et pénétrèrent dans une petite étendue boisé. Elle saisit la boussole des mains du shandia et constata qu’il n’y pouvait rien s’ils s’étaient perdus car l’instrument de navigation semblait complétement déréglé. L’habituée de la nature ne pouvait pas réellement faire jouer ses talents du fait de la typologie du terrain et une idée lui vint alors en tête.
 
Cali, il faudrait que tu prennes ta forme Zoan complète ou au moins partielle et que je monte sur ta tête, on pourrait ainsi prendre un peu plus de hauteur et ça faciliterait peut-être notre orientation. De toute façon la boussole ne fonctionne pas apparemment.  Qu’est-ce que tu en penses ?  

 
Le stratège posait la question par pure courtoisie car dans tous les cas, il s’agissait de la meilleure solution. Peut-être que le duo allait enfin repérer quelque chose et survivrait à cette épreuve.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mer 27 Avr - 12:27

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» - Friedrich Nietzsche.
Caligula va apprendre.





-Nan mais si! Enfin non on m'a jamais appris mais voilà et tout...et arrêtes de crier déjà!!

Les deux amis s'étaient clairement et simplement perdus dans une vallée qui se caractérisait par son décor montagneux. Des montagnes, des montagnes et encore des montagnes. Bon on trouvait en effet quelques arbres histoire de changer mais l'ensemble de la zone se composait de rochers, de grottes et de...montagnes! Et dire qu'à la base tout ceci devait être la simple réception d'un colis pour la Couronne... il y avait de quoi enrager.

Mais ce qui enrageait vraiment Caligula fut le fait d'être perdu dans un décor comme celui-ci. Contrairement à la forêt, la montagne était un décor assez monotone qui manquait fortement de couleurs et de diversité. La forêt elle était plus agréable et se valait être un lieu apaisant. Mais surtout! Dans une forêt la verte n'aurait pas pu se perdre et ainsi les deux gouvernementaux ne seraient pas en train de tourner en rond et ce depuis des heures désormais.

Ils avaient pu se nourrir convenablement sans pour autant être pleinement satisfait et en continuant leur marche interminable il arrivèrent enfin au niveau d'une nouvelle étendue ce qui fit craquer le shandia.

-Orh c'est bon là! J'en ai marre! On a qu'à tout casser comme ça on va bien le retrouver notre foutu chemin!

Pendant qu'il piquait sa crise, Kanäe avait prit la boussole pour l'examiner et d'après elle, l'objet servant à la localisation était cassé. Donc, ce n'était pas la faute du shandia pour une fois! Hormis ça, la chasseresse avait un plan pour espérer retrouver leur chemin, plan dans lequel le zoan du shandia serait fort utile.

-Bon comme il y a pas dix mille solutions on va faire comme t'as dit mais attention! J'espère que t'as pas pris du poids ces temps-ci.

Le zoan prit alors sa forme complète et attendit que la verte lui monte dessus et examine les horizons.





Dernière édition par Caligula Spown le Jeu 28 Avr - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Jeu 28 Avr - 11:07

Espoir 

 
Voilà, la folie commençait à monter à la tête du shandia qui prévoyait déjà d’abattre tous les arbres et probablement aussi les montagnes pour résoudre ce problème d’orientation. Il faut néanmoins ramené à la raison par le plan de Kanäe qui, comme elle l’avait prévu, fut accueilli sans difficulté par le serpent. Le Zoan prit donc sa forme complète et attendit que sa partenaire monte sur sa tête pour se dresser le plus possible.
 
Il fallait avouer que Caligula était réellement impressionnant sous cette forme, il est rare de voir un serpent de plus dix mètres de long au milieu d’une forêt, et encore plus avec une jeune femme sur sa tête. Arrivée à plusieurs mètres de hauteur, la vue fut nettement plus claire pour la chasseresse verte qui prit le temps de détailler son environnement. Elle prenait tout son temps car trouvait assez amusant le fait de se tenir sur la tête du rouquin qui semblait observer aussi les alentours. Il devait avoir beaucoup de mal étant donné que les serpents n’ont pas de pupilles et que le soleil les aveugle grandement en principe. Mais quoiqu’il en soit, l’herboriste était tranquille, rien ne venait la déranger et son étude de la topographie avançait.
 
Devant elle, une légère étendue forestière sur environ 300m et ensuite une montagne très haute que les gouvernementaux préfèreraient sans doute ne pas monter. La seule spécificité assez remarquable était un impressionnant trou, une grotte probablement, à la base de la montagne. Caligula en forme Zoan complète aurait pu y entrer largement.
 
A gauche, rien… Il n’y avait qu’une plaine, si l’on pouvait la nommer ainsi, rocailleuse, très inégale au sol avec un relief plus que compliqué. S’il fallait s’y aventurer, le plus simple était de laisser le shandia en forme complète et la lieutenante sur lui. Ainsi lui pourrait glisser sans difficulté sur le sol et passer aisément entre les roches.
 
Derrière elle, une très vaste étendue de forêt prolongée par deux petites montagnes qui donnaient sans doute sur du vide, soit vers la mer, soit une falaise. Cela n’arrangeait pas les affaires de la mouette qui préférait encore éviter de tomber d’une telle hauteur.
 
A droite, enfin, le résultat était plus intéressant. Non pas du fait de la spécificité du terrain mais bien du fait de ce qui figurait au milieu du paysage. On trouvait alors un paysage à peu près semblable à celui qui figurait devant la verte : des arbres et une montagne en arrière-plan mais à la place d’un énorme trou et d’une coupure nette entre végétation et roche se trouvait autre chose. Au pied de l’épais python rocheux se trouvait une petite clairière et provenant de celle-ci, de la fumée. La Toupex semblait encore distinguer un toit mais n’en était pas sure, il n’y avait donc qu’une chose à faire.
 
Cali, à droite il y a quelque chose, il y a de la fumée et je crois discerner un toit mais je ne suis pas certaine. Ça vaut le coup d’aller voir je pense. Tu peux glisser jusqu’à là-bas en me laissant assez haute pour ne pas qu’on perde notre chemin ?  

 
La seule indication qu’elle pouvait donner était effectivement « à droite » car étant perdus, les gouvernementaux n’avait plus de notion de l’emplacement des points cardinaux. La marine se dit alors qu’elle aurait dû dire à Norok de venir, lui aurait su où aller…
 
Quoiqu’il en soit, la situation était ce qu’elle était et il fallait avancer.  
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Ven 29 Avr - 22:58

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» - Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Kanäe qui était alors sur la tête du zoan antique examinait les alentours en espérant trouver...quelque chose qui pourrait les sortir du pétrin dans lequel cette satanée boussole cassée les avait menés. Pour se rendre un peu plus utile, le shandia aussi guettait les alentours ou plutôt, il faisait semblant de chercher une issue car de sa position sa vision était clairement restreinte au quelques rochers présents autour de lui sans en plus parler de ses pupilles de serpents qui n'étaient pas des plus efficaces en plein jour.

La verte, elle, cherchait plus sérieusement que son camarade car leur avenir dans ce lieu en dépendait. Mais il fallait faire vite désormais! Le shandia sentait la température baissée petit à petit et même malgré sa forme totale de zoan. Même si sa peau écailleuse avait senti l'air se refroidir, c'est surtout grâce aux capteurs thermiques que le shandia possédait autrement appelés fossettes thermosensibles chez l'ensemble des serpents. En bref...

-Eh la naine! Dépêches-toi de scruter les environs comme on dit. Il commence à faire froid et jusqu'à preuve du contraire je suis pas ton tabouret personnel.

-Cali, à droite il y a quelque chose, il y a de la fumée et je crois discerner un toit mais je ne suis pas...

Ces informations là suffisaient déjà amplement au shandia qui se dirigea à vive allure vers le lieu indiqué par sa coéquipière du jour. Un second souffle lui était parvenu et avec ce second souffle il parcourut la distance les séparant de l'objectif en un temps record et il n'y avait plus qu'à espérer que Kanäe s'était bien accrochée.

-...Ô merci grand shandia Kalgara...merci de me guider vers...vers...vers la...VIANDE!

La shandia reprenait déjà son corps humain tout en constatant que la verte ne s'était pas trompée. Face à lui se trouvait une petite maisonnette qui...et puis osef la description! L'odeur de viande avait attiré le rouquin qui vint défoncer la porte d'entrée, sauta sur la viande qui reposait sur la table à manger.

-DE LA VIANDE! C'est trop bon la AÏE!!

Il venait de se prendre un coup de bâton monumentale sur l'arrière du crâne par une...SORCIÈRE! Ah non, une vieille mamie avec une verrue sur le nez.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Sam 30 Avr - 13:22

 La dette du morfale 

 
La verte n’avait pas fait attention à la remarque du serpent pendant qu’elle étudiait l’environnement, après tout, un tabouret n’avait pas le droit à la parole alors pourquoi se donner la peine de lui répondre ?
 
Néanmoins, et sans grande surprise, le Zoan suivit les consignes de la perchée et s’élança dans la direction indiquée à vive allure dans même prévenir la jeune femme qui se trouvait sur sa tête. Les deux membres de la couronne ne s’étaient pas concertés et surtout, le membre masculin de l’équipe n’avait pas pris la peine de prévenir son amie qu’il serait meilleur pour elle de s’accrocher, le résultat fut donc sans appel : à peine le Spown avait débuté ses glissages folles et esquive de rocher que la Toupex était tombée de la tête du serpent risquant ainsi une chute mortelle. Elle n’entendit qu’une chose dans sa chute : Caligula remerciait un étranger nommé Kalgara pour lui avoir apporté de la viande.
 
Deux remarques sur cela avant de relater la chute de Kanäe. Premièrement, celle-ci n’avait pas la moindre idée de qui pouvait bien être ce Kalgara que remerciait Cali. Elle se demandait alors si le shandia n’avait pas perdu la tête, ou encore plus étonnant venant de lui, s’il ne priait pas un dieu de sa terre natale. Kanäe trouvait la seconde hypothèse ridicule car durant son enfance, son clan n’obéissait à aucun précepte divin et ne croyait en rien supérieur à l’humain ; à part la nature bien évidemment. Mais bref, la seconde remarque pointait déjà le bout de son nez et confirmait pour la chasseresse une de ses conclusions : son équipier était devenu fou suite à la perte de leur chemin. Le voilà qui imaginait de la viande. Les sens de la femme était habitués à la chasse, elle avait donc une vue perçante et une ouïe très fine mais en ce qui concernait le gout et l’odorat, elle était très loin d’être surhumaine. Elle n’avait donc pas senti le fumet qui provenait de la maison un peu plus loin, qu’elle ne voyait pas plus d’ailleurs.
 
Ces remarques posées, revenons à notre mouette toujours en pleine chute. La maudite savait pertinemment que ses chances de survie en heurtant le sol la tête la première d’une telle hauteur était quasi-nulle mais elle remarquait aussi que Cali avait disparu. Elle choisit donc le choix de la raison et prit forme Zoan Hybride pour se réceptionner sur sa queue. Le résultat fut net et sans bavure, l’hybride n’avait subi aucun dommage et s’était servi de la force de sa malédiction pour rejoindre la pointe d’un rocher et voir ce que faisait son partenaire. Elle reprit forme humaine et vit que l’autre faisait de même avant de pénétrer de force dans une petite mansarde en bois et de… Et bien avant d’y dévorer quelque chose posé sur la table. L’aiguille de la couronne s’empressa donc de retrouver le plancher des vaches et se mit à courir en direction de la maisonnée. Non pas pour concurrencer le titanoboa sur le plat de viande mais bel et bien pour lui passer un savon.
 
Arrivée à quelques mètres de la maison, elle nota qu’elle avait été précédé d’une vieille femme aux cotés de laquelle se tenait un garçon d’environ 16 ans, peut-être 17. La vieille semblait passablement énervée et ne tarissait pas de remontrances à l’égard de l’intrus.
 
Saligaud ! Je vais t’apprendre à casser ma porte et à manger mon diner ! L’autre petit con à chasser tout l’après-midi pour me trouver ce lièvre et tu viens me le voler !? Tu ne manques pas de culot.  

 
En parlant de « petit con », la vieillarde devait faire référence au plus jeune à côté d’elle, elle ne devait pas beaucoup le porter dans son cœur. Mais cela n’était pas le fond du problème, il fallait faire quelque chose avant que Cali ne s’énerve contre la vieille ou que celle-ci ne fasse une crise cardiaque. Kanäe reprit donc sa course et fit irruption dans la cabane avec un faisan à la main.
 
Excusez mon compagnon pour son impolitesse mais nous sommes perdus dans la forêt depuis plusieurs heures et apparemment il ne pouvait retenir son ventre. J’avais gardé ce faisan en cachette pour ce soir, s’il l’avait vu il l’aurait dévoré. Mais je vous en fait cadeau pour remplacer le lièvre.

 
La vieille se retourna alors vers le petit et lui colla une gifle monumentale avant de justifier son geste, elle attrapa des mains de la nouvelle arrivante l’animal mort avant de le présenter au fraichement giflé.
 
Incompétent !! Tu dis avoir un sens de l’orientation sans égal et tu n’arrives même pas à débusquer de belles bêtes comme celle-là. Toi tu n’es bond qu’à ramener de vieux lièvres chétifs et malades !

Et arriva ensuite une seconde baffe tout aussi violente que la première, et à la stupeur de la chasseuse, le gosse ne se rebella pas et s’excusa.
 
Excuse-moi grand-mère. Je suis bon en orientation mais pas un grand chasseur alors je fais ce que je peux, je sais bien que je suis un fardeau pour toi.  

 
Apparemment quelqu’un avait une très mauvaise estime de soi ici, mais cela ne regardait pas vraiment les gouvernementaux. Il n’en restait pas moins que le shandia avant défoncé la porte, ils avaient donc une dette envers la propriétaire. Kanäe s’engagea donc au nom de l’équipe, et plus encore, de la couronne.
 
Nous avons détruit la porte et nous ne sommes pas de grands charpentiers, comment pouvons-nous payer notre dette. Et je ne me fais aucun souci que mon acolyte va s’excuser.



Elle terminait sa dernière phrase en appuyant son regard vers son ami morfale, mais si elle avait regardé la vieille, elle aurait pu voir que celle-ci présentait un sourire sadique sur son visage… elle avait une idée de remboursement. Mais laquelle ?
 
Il ne fallut pas longtemps aux deux intrus pour le savoir.
 
Et bien débarrasser moi du serpent !

 
Bien sûr elle ne parlait pas de Caligula mais celui-ci allait probablement se sentir visé ou au moins réagir : la perspective d’une chasse animait aussi bien Kanäe que son acolyte.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Sam 30 Avr - 19:36

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» - Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Lorsqu'il s'était élancé vers l'habitation aperçue, il est vrai que le shandia n'avait pas pensé à prévenir la verte qui avait donc chuté à un moment sans même que Caligula ne s'en rende compte et honnêtement, même si il avait senti la verte tomber de sa tête, l'envie de pouvoir se reposer dans une habitation confortable (ou pas!) ainsi que celle de dévorer un bon gigot l'aurait poussé à abandonner Kanäe sur le chemin. De toute façon, la verte savait se débrouiller et encore mieux que ce que pensait le sergent-chef qui ignorait toujours le nouveau pouvoir de la nature woman...

Sinon, pour revenir à la sorcière... le shandia serrait déjà les poings pour abattre ceux-ci sur la femme qui venait de l'insulter. Lui, un saligaud? Mamie ou pas, le shandia n'avait aucune raison de laisser passer un tel manque de respect provenant d'un homme de la mer bleue. Il fut néanmoins calmé par la voix de sa camarade qui venait de faire irruption avec un...FAISAN en main! POUR LA VIEILLE!

-Nan mais attends p'tite tête! Pourquoi t'as caché ce truc, hein?! T'étais pas là quand j'étais à deux doigts de mourir de faim? Et tu veux le donner maintenant! Te fous pas...

Un énorme bruit venait de se faire entendre. La dame venait d'en coller une et pas deux à son petit-fils. La scène faisait bien rire le shandia qui tentait de se retenir avec les larmes aux yeux et les joues gonflées comme celles d'un cochon. Ah bah si, une deuxième gifle éclair pour le pauvre petit jeune qui face à sa grand-mère s'écrasait complètement.

Caligula n'en pouvait plus! Il avait éclaté de rire et ne pouvait même pas se tenir debout sans l'aide de la table face à lui. Mais il arrêta de rire lorsque Kanäe se mit à blablater certaines bêtises.

-Minute papillon. M'excuser je veux bien d'ailleurs je m'excuse comme ça c'est fait! Mais on est redevable de rien du tout là! Ah non, là je dis non!
...
...
...
Espèce de...


Se débarrassez du serpent et puis quoi encore. Caligula s'approchait de la vieille dame et non pas pour câliner celle-ci mais soudain la personne qui s'était précédemment fait giflé vint s'interposer entre le zoan et la sorcière. Il se prit alors un énorme coup de bâton en pleine tête.

-Espèce de minable! Je n'ai jamais dit que j'avais besoin de toi. En ce qui vous concerne le rouquin, j'ai besoin que vous éliminez un serpent géant qui me tape autant sur les nerfs que l'autre p'tit con! Vous m'êtes redevables pour la porte et en plus j'ai cru comprendre que vous êtes perdu non? Je connais ces lieux comme la forme de chaque dent de mon dentier. Alors, dépêchez-vous de vous y mettre!

Lorsqu'il comprit que le reptile en question n'était pas lui mais qu'il allait se battre contre ce serpent géant, Caligula ne s'était pas attardé sur la suite des paroles de mémé méchante et jubilant déjà à l'idée d'affronter celui-ci, il laissa sa langue fourchue s'échapper de sa bouche : il était déjà prêt!



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Sam 30 Avr - 20:05

Chacun son rôle 

 
Dans tout groupe de personne donné, les uns comme les autres doivent avant tout trouver leur place, à défaut ils seront mis en marge de cette société donnée et deviendront des parias. La couronne ne faisait pas exception. Le capitaine Archer était le cadre protecteur de cet équipage, chacun des membres venait apporter ses compétences propres et ses attributions découlaient d’elles-mêmes. Kanäe, ou l’aiguille de la couronne, avait trouvé sa place comme « voix de la raison » et essayait de s’affirmer de plus en plus dans ce groupuscule : elle en ressentait le besoin, quitte à prendre plus de responsabilité dans l’équipage. Quoiqu’il en soit, Caligula Spown avait aussi sa place, son rôle, son attribution. Et cet après-midi-là, dans cette cabane perdu, il le jouait à plein régime. Il était effectivement, sans nul doute, le plus gros bourrin de l’équipage, et ça la verte n’en doutait pas un instant.
 
Après avoir défoncé une porte, manqué d’agresser une vieille, dévoré un repas qui ne lui appartenait pas, le voilà qui commençait à crier sur la verte qui n’avait fait que conserver des victuailles pour le diner du soir. Nourriture que le serpent aurait pu déguster s’il n’avait pas mangé le plat d’une autre. En plus de ça, il n’avait su retenir son rire lorsque le pauvre ado commença à se faire martyriser par sa grand-mère. Puis il accepta enfin de s’excuser, assez facilement mais ne voulait pas comprendre que la chasse qui les attendait ne le concernait pas. Puis alors, qu’il s’approchait de la vieille surement pour la frapper, le petit se plaça en obstacle avant de ramasser un nouveau coup de bâton : décidemment, mamie n’était pas une douce femme.
 
Elle entreprit alors d’insulter copieusement son petit-fils avant de s’occuper du cas de Caligula qui avait décroché, et ça se voyait, dès qu’elle avait parlé d’un autre serpent géant. Apparemment, le combat allait être épique et le Zoan antique aurait peut-être enfin un adversaire à sa hauteur. Le cerveau de la team rentra de nouveau en action pour éclaircir la situation.
 
Pardon ? Un serpent géant dites-vous ? Quelle taille ? Des caractéristiques particulières ? DU poison ? Il vit où ? Il vous a déjà attaqué ? Il se nourrit de quoi ?

 
Kanäe avait surtout envie de titiller la vieille avec toutes ses questions pour voir sa réaction, mais à sa grande surprise, celle qu’elle visait par ses questions se retourna vers son souffre-douleur avant de hurler.
 
Bah répond andouille !!!

 
Le gamin s’avança alors vers la verte et commença à répondre à toutes ses questions une par une.
 
Il fait environ dix mètres de long minimum. Il a des écailles très résistantes un peu comme de la pierre, d’ailleurs c’est possible qu’il s’agisse d’un serpent des montagnes qui sont très résistants. Pour le poison oui, quelque chose de très corrosifs, il a mordu dans un arbre non loin d’ici et celui-ci a été rongé par le poison. Il n’attaque jamais par ici mais nous ne savons pas pourquoi, probablement parce que je ne vais jamais pas chez lui. Le seul problème c’est qui détruit toujours les plantations de mamie qui pousse dans la forêt. Pour sa nourriture, je ne sais pas. Il semble se nourrir dans sa grotte. Vous l’avez peut-être remarqué : une grande ouverture au pied d’une montagne.  

 
Il avait à peine terminé qu’il ramassa un nouveau coup derrière la tête.
 
Fais pas l’intéressant, on t’a pas demandé une biographie de la saloperie non plus.

 
La chasseresse frissonnait déjà du combat à venir  et avait déjà échafaudé au moins trois plans pour venir à bout de la bête. Elle se tourna vers son acolyte gouvernemental en lui adressant un signe de tête lourd de sens : Alors qu’est-ce que t’en dis ?
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Dim 8 Mai - 0:20

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Affronter un autre serpent du même gabarit que celui qu'offrait le zoan antique du sergent-chef le réjouissait évidemment, lui qui était connu pour être un amateur de défi et un homme passionné par l'art du combat rapproché qu'il exerçait lui même. De plus il allait encore une fois impressionner Kanäe et surtout lui montrer qu'il était supérieur à celle-ci...enfin d'après lui. Pour en revenir à la vieille, son petit et le fameux serpent, Kanäe avait mitraillé mémé de questions sur leur cible et bien sur c'est encore bibi qui se ramasse la séance. Cela en devenait presque ennuyeux et lassant mais ça dépend pour qui : Caligula ne pouvait s'empêcher de pouffer de rire à chaque engueulade que recevait le jeune garçon. Mais pour l'heure, il était aux aguets pour chaque informations à propos du monstre.  

-Je fais quinze mètres de long moi mec. Mes écailles ne sont pas à sous-estimer. Ouais bon ok, j'ai pas de poison moi mais je reste une grande divinité shandia donc je suis tout de même meilleur que lui!

Chacune de ces phrases avaient été comme une réponse au phrase du jeune homme histoire que le shandia puisse, comme à son habitude, faire son intéressent mais l'on doit bien avouer que sa personnalité ainsi que sa propre personne sont deux choses fortes intéressantes n'est-ce pas? 
Kanäe avait cherché le regard de son camarade maintenant que les cartes étaient entre leur main, tout allait dépendre d'eux. Faire semblant de se poser la question "Est ce que nos deux protagonistes allaient accepter la mission?" serait une perte de temps et c'est en secouant mamie qu'il avait attrapé au niveau des épaules que le shandia répondit.

-Allez! On va se faire le serpent géant et ensuite tout nous indiquera le chemin parce que mine de rien, on a un colis à livrer.
-Lâchez-moi voyou! Je vais appeler les forces de l'ordre p'tit délinquant!
Mais vous la, avec vos cheveux vert on dirait un buisson, arrêtez votre compagnon!


Caligula finit par lâcher la sorcière et il posa sa main sur la tête du jeune garçon qui lui faisait face avant de s'abaisser à son niveau et de lui sourire. Un sourire mesquin et sadique bien sur car en ce sourire, le shandia se moquait presque ouvertement de la façon dont le garçon était traité par sa grand-mère mais n'étant pas là pour ça, il reprit aussitôt.

-On aura besoin de toi pour aller jusqu'au monstre. Kanäe! On y va quand? Demain? Toute de suite? Après après demain?
-Eh! Vous comptez pas dormir ici?! C'est pas votre supérieur qui va payer la chambre jusqu'à preuve du contraire.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Dim 8 Mai - 10:29

Départ immédiat 

 
Caligula n’avait pas pu s’empêcher de se vanter un petit peu devant les hôtes de la journée, mettant notamment en avant ses compétences et caractéristiques de Zoan pour montrer que le serpent n’était pas une réelle menace pour lui. Il en vint même à se qualifier de divinité avant de prononcer sans une once de doute la supériorité de sa puissance sur celle du serpent sauvage.  Certains auraient pu dire qu’il avait tempéré son intervention en disant qu’il n’avait pas de poison mais moins qu’une marque d’humilité, chez le shandia il s’agissait plutôt d’un constat. Puis enfin, le roux se décida à répondre aux signes presque discrets de sa partenaire, il avait préalablement secoué la vieille pour une raison qui restait obscure aux yeux de la lieutenante… Bref. Il fut donc décidé que la chasse serait lancée et le moins que l’on puisse dire était que le Spown semblait plus que pressé d’aller en découdre avec son homologue animalier. La mégère le coupa en lui demandant méchamment de la lâcher et suppliant la verte qu’elle vienne lui apporter son aide, chose qu’elle ne fit pas et n’aurait pas fait même si Caligula continuait à la secouer. Ce dernier attrapa bientôt le jeune homme qui accompagnait la mamie dans la vie de tous les jours et lui notifia que les gouvernementaux auraient besoin de lui tout au long de leur chasse. Ce qui interpellait la chasseuse restait le fait que l’antique parlait au plus jeune comme s’il avait 10 ans mais la différence d’âge entre les deux était bien moindre et le grand ado faisait déjà la taille de Kanäe (qui n’a jamais été bien grande). Puis s’en suivit un nouveau début de dispute entre l’ancêtre et le guerrier des mers blanches.
 
Celui-ci n’avait fait que demandé à sa collègue quel moment avait-elle choisit pour prendre le départ, la vieille tortionnaire avait alors répondu rapidement qu’il n’était pas question que les deux dorment ici pour la nuit. Elle ne put aller plus loin dans ses remontrances que déjà Kanäe avait fait un pas en avant et avait pris la parole pour la couper.
 
Oh mais ne vous inquiétez pas, nous n’allons pas rester pour la nuit. Nous allons nous mettre en route immédiatement. Je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps. Nous vous ramènerons votre petit le plus vite possible.

 
On aurait pu se dire que la jeune femme était aussi impatiente que son partenaire à l’idée d’aller dérouiller un serpent géant mais là n’était pas la cause de cet empressement. Elle avait réfléchit très rapidement à la question posée par le Spown et avait pris une décision qui relèverait davantage de la raison que de l’impatience. Elle ne souhaitait pas rester une minute de plus dans cette maison à écouter la grand-mère hurler sur tout le monde, frapper son petit-fils ou encore se disputer avec Caligula. Elle se retourna alors vers la victime majeure de toute la scène pour à son tour lui parler et lui donner les premières consignes à respecter.
 
Alors, effectivement comme l’a dit mon camarade ici présent, nous allons avoir besoin de toi pour le trouver. Je suis à l’aise pour le pistage en forêt mais dans la grotte je ne suis pas certaine de bien m’orienter donc tu es notre seul espoir. Mais tu dois être bien attentif à la suite, lorsque le combat débutera, tu verras des choses étranges et surtout un affrontement violent. Or, tu n’es pas un combattant donc reste le plus loin possible du serpent et de mon ami rouquin, et n’ai pas peur s’il se transforme. Comme il  l’a dit tout à l’heure, il a la capacité de se transformer en serpent géant grâce à un fruit du démon. Mais là n’est pas la question pour le moment, acceptes-tu de nous suivre ?

 
La diplomate de la bande avait posé la question plus par diligence que par pure esprit d’interrogation, elle savait pertinemment que la vieille enverrait celui qu’elle appelait « le bon à rien » avec les deux étrangers mais aussi que le Zoan antique le forcerait à venir s’il refusait. Pour autant, c’est bien le principal intéressé qui répondit à son interlocutrice par un simple signe de tête : il les suivrait mais l’idée de potentiellement mourir ne l’emballait pas des masses apparemment. La verte reprit donc ses directives.
 
Bon très bien, alors va prendre tout ce dont tu as besoin pour la nuit et pour te protéger pendant le combat de demain. Nous dormirons en forêt ce soir pour nous rapprocher le plus possible et pour ne pas déranger ton agréable mamie plus longtemps. Personnellement je vais t’attendre dehors, j’ai besoin de… de voir la forêt.  

 
Quelle excuse sortit de derrière les fagots ! Il ne faisait aucun doute que jamais personne ne comprendrait que la mouette ne pouvait pas rester une seconde de plus dans cette atmosphère de tension inutile. En passant à côté du roux elle lui murmura à l’oreille.
 
Ne propose plus jamais de rester chez quelqu’un comme elle. Je n’aurais pas pu passer une heure de plus avec elle sans la bâillonner ou pire…

 
La femme-scorpion savait bien que son collègue rirait en entendant cela mais espérait qu’il n’attire pas trop l’attention. En attendant, elle avait rejoint l’extérieur pour prendre l’air et surtout profiter du calme de la forêt. Elle entendait encore quelques éclats de voix à l’intérieur sans savoir de qui ils venaient mais n’y prêta pas attention. Ils allaient partir à la chasse, sur la piste d’un gibier de premier choix : la raison qui avait pu animer sa décision quelques minutes plus tôt s’était dérobée, laissant place à une excitation sans borne.
 
Kanäe Toupex voulait en découdre.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Dim 8 Mai - 17:48

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





-Orh! Mais qu'est ce qu'elle peut être désagréable celle-là!
-Je vais lui apprendre les bonnes manières au p'tit rebelle! Tu vas comprendre pourquoi faut respecter les anciens!
-Iahahahaha! J'aimerais bien voir ça moi! Je t'attends toi et ta peau à moitié décomposée s'pèce de...

Les disputes entre les deux n'en finissait plus mais heureusement que lieutenant Toupex est là pour s'interposer! Elle avait décidé de ne pas passer la nuit ici et optait même pour partir aussitôt ce qui rassurait visiblement la mamie. Elle s'était ensuite dirigé vers l'incapable de petit fils pour discuter avec lui à propos de l'opération et pendant ce temps, Caligula et la vieille s'était lancé dans un combat de regard. Le premier qui clignait des yeux auraient alors perdu et avec de telles règles, le shandia s'attendait à une victoire facile. Mais c'était sans compter sur mamie et ses yeux de linx aussi perçants que quelque chose...qui perce.

-Ah mes yeux! Attendez je me les rince et on s'fait la revanche.
-Même en trichant tu ne pourrais me battre avorton! Et maintenant sors de chez moi avant que...avant que je te fasse quelque chose!

Pour dire vrai, même si la mémé détestait sûrement Caligula pour son caractère effronté, le marine lui adorait cette "gentille" dame et il aimait surtout lui casser les pieds.
L'heure d'y aller fut venu et quand le mini aventurier partit faire ses bagages, Kanäe vint chuchoter au shandia qu'il ne devait plus jamais proposer de dormir chez des personnes si peu aimables, ce à quoi il répondit tout sourire :

-Tout compte fait je l'aime bien moi, non?

La verte sortit de la maison et fut presque aussitôt rejoint par les deux garçons du nouveau groupe. Caligula adressa alors un salut de la main à la sorcière et il reçut en échange un claquement de porte des plus violents qui fit légèrement volé les cheveux des trois protagonistes, mais qui fut aussi le signe de leur départ et du commencement de leur petite quête.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Dim 8 Mai - 19:54

La tranchée 

 
Le groupe de chasseur de serpent devant clairement se rendre à la tanière de la bête, endroit où elle était le plus susceptible de le trouver, mais aussi et surtout, réfléchir à un plan pour l’en faire sortir. Il n’était jamais de bonne augure d’affronter un ennemi, quel qu’il soit, sur son propre terrain et l’étroitesse d’une grotte pourrait rentre le combat plus difficile. De plus, l’experte en chasse réfléchissait à plein régime pour trouver une solution pour défaire le monstre à écaille. Selon les dires du gamin, celui-ci avait des écailles aussi dures que la pierre et un venin corrosif, cela pouvait donc poser pas mal de problème à l’équipe gouvernementale. Cali bénéficiait de crochets acérés mais pouvait-il briser la pierre ?
 
La chasseresse fut néanmoins tirée de ses réflexions par la parole du jeune homme martyrisé qui marchait tranquillement à côté d’elle.
 
Madame Toupex, vous êtes certaine de pouvoir battre cet animal, car si nous l’attaquons et que nous perdons, il risque de venir détruire notre maison, vous savez… œil pour œil…

 
L’interlocutrice du jeune homme comprenait bien qu’il ne voulait pas perdre contre la bête et qu’il pouvait désirer ne pas voir sa grand-mère mourir, mais une question la turlupinait.
 
Dis-moi,  pourquoi prends-tu constamment la défense de ta grand-mère alors que celle-ci n’arrête pas de te reprendre, te crier dessus et te frapper ? Elle est de ta famille d’accord mais je ne comprends pas pourquoi tu ne te rebelles pas un peu.  

 
L’expression du jeune homme changea alors du tout au tout et il devint plus froid, plus triste. Alors que l’interrogatrice pensait qu’il ne répondrait pas, celui-ci reprit la parole et donna alors une explication valable.
 
En réalité, elle n’est pas ma grand-mère dans le sens conventionnel du terme. Je n’ai pas de lien de sang avec elle. Mes parents vivaient une vie de faste dans le luxe le plus complet et j’étais heureux de partager cela. Mais un jour, mon père nous a invités pour une croisière. Ma mère, mon père, mes grands-parents et tout le reste de ma famille. Il avait loué pour l’occasion  un grand navire et un équipage très débrouillard. Mais en passant près des côtes de cette île, nous avons heurté des rochers. La coque s’est brisée comme une coquille de noix et tout le monde est mort… sauf moi. Je suis donc arrivé sur cette île par le jeu des marées et me suis rendu dans un des villages que l’on trouve au pied des montagnes. Personne n’a voulu de moi, sauf mémé Kopek… Elle m’a sauvé la vie donc je lui dois bien ça. Et même si elle est un peu dure par moment, elle n’a pas mauvais fond.  

 
La Toupex vu alors les choses d’une manière différente et se tourna vers Caligula.
 
Et toi qui l’aimait bien, tu as peut-être su mieux lire en elle que moi sur ce coup-là. Ca m’étonne de toi gros bourrin.

 
Puis alors qu’elle finissait sa phrase et méditait sur la vieille qu’ils venaient de rencontrer, l’herboriste tomba dans un trou, enfin pas un trou mais plutôt une tranchée, très profonde et très large. Pas de blessure à déplorer mais surement l’antique Zoan qui allait se moquer d’elle ou peut-être retiendrait-il sous souffle devant le spectacle qui figurait sous les yeux du groupe. La tranchée n’était pas naturelle, elle oscillait beaucoup trop pour ça et elle dessinait clairement une piste. L’experte en pistage se retourna alors les yeux écarquillés vers le régional de l’étape en désignant la tranchée dans laquelle elle se trouvait. Le petit fit alors un signe de tête et compléta simplement d’un :
 
Oui c’est ça, c’est bien lui.

 
Kanäe reporta alors son attention vers l’autre serpent géant de l’île mais quelque chose n’allait pas dans l’esprit de la verte.
 
Cali, je pense qu’il y a eu une erreur sur la description des proportions. En longueur je ne sais pas mais en largeur… C’est presque deux fois plus large que toi en forme complète. Donc si c’est proportionnel, le serpent fait au moins quinze mètres.  

 
Cette information n’était pas la bienvenue, déjà que la proie semblait avoir plus d’arme que le Zoan, il apparaissait maintenant qu’il était probablement plus gros que le Spown, ils n’avaient plus aucun avantage stratégique sur leur proie… sauf un : le nombre. Il fallait donc jouer là-dessus.
 
Kanäe ressortie de sa tranchée et décida d’établir le camp. La nuit tombait et il fallait se reposer, la meilleure solution était donc de dresser le camp. Elle mandata Caligula pour faire un cercle avec des pierres et installer les éléments de base pendant qu’elle allait chasser le diner et trouver du bois pour le feu. Elle se mit alors à courir en direction de la forêt mais se retourna au dernier moment.
 
Une dernière chose : ne traumatise pas le jeune !

 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Lun 16 Mai - 17:32

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» - Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Le trio chasseur de serpent géant à la peau rocailleuse était partit pour...bah chasser un serpent géant à la peau rocailleuse, au venin extrêmement corrosif le tout donnant un redoutable adversaire. Si le mioche paraissait légèrement inquiet et que la verte avait plutôt l'air pensive, sans doute en train d'élaborer un plan qui leur permettrait une victoire certaine ou presque, Caligula avait plutôt la tête du gros psychopathe impatient d'en découdre avec la bête. Pour le coup il était sur de lui : son zoan ancien, qu'il pensait mythique, lui permettait d'être la meilleure attaque ainsi que la meilleure défense face au monstrueux reptile. En plus de ça, le fait d'être un demi dieu shandia avait le don d'octroyer à cet énergumène qu'était Caligula, une confiance absolue en ses capacités ainsi qu'un sentiment de supériorité par rapport aux autres êtres sur la mer bleue -sentiment qu'il possédait déjà bien avant bien sur-.

Toujours dans son monde, le marine se "réveilla" lorsqu'il entendit la question de Kanäe pour leur camarade du jour. Cette question intriguait aussi le rouquin même si il faisait mine de ne pas s'y intéresser plus que ça. Il écouta attentivement l'histoire et il pouvait ainsi mieux comprendre le comportement du garçon, même si il n'y adhérait pas forcément : respect pour ton sauveur, oui! Mais lui servir d'esclave et aller jusqu'à donner sa fesse gauche (oui seulement la gauche) c'était quand même un peu limite selon Caligula. Autre chose aussi...

Lorsque la verte regarda le shandia pour lui dire qu'il avait été plus clairvoyant qu'elle sur le coup, le natif des mers blanches avait le visage gonflé comme quelqu'un qui se retenait de rire et c'est d'ailleurs ce qu'il avait fait juste avant de se lâcher :

-Iahahahaha Iahahahaha Iahahahahahahaha! Mémé Kopek! C'est sérieux! Iahahahaha! Elle s'appelle mémé Kopek! T'entends ça Kanäe? C'est encore plus nul que ton nom de famille Iahahahaha!

Il riait tellement qu'il n'avait pas remarqué la verte tombée. Bon de toute façon elle n'avait rien de blessé à priori mais cette tranchée n'était tout de même pas une bonne nouvelle pour le trio de chasseur. Le lieutenant Toupex en fit part à son camarade qui même si il possédait toujours la larme à l’œil, écouta les dire de la dirigeante des opérations.

-Bon ça va. Je vais le mettre K.O. et au pire des cas, on demandera de l'aide à mémé Kopek...Iahahahaha!

Bref, il fallait établir le camp. Kanäe s'en allait et venait tout juste de prévenir Caligula de ne pas s'en prendre au jeunot, ce à quoi le shandia répondit par un signe de la tête. Traumatiser plus jeune que lui ne faisait pas partie de son attitude voyons.

-Bon t'as entendu Kanäe! Aller mets les cailloux et tout le reste parce que moi je suis fatigué.
-Mais...je pense que c'est à vous qu'elle parlait quand elle a...

Le petit n'avait pas fini sa phrase que Caligula avait recouvert ses bras d'écailles et faisait craquer ses poings. Un simple petit coup de pression qui incita donc le petit de mémé Kopek à se mettre au travail le plus vite possible pendant que le shandia s'en allait s'adosser sur un arbre.

-Vous avez l'air fort monsieur...mais je pense que...vous ne pouvez pas rivaliser avec le serpent que nous traquons...désolé!
-La ferme et met le camp bouffon!


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Lun 16 Mai - 19:16

Rencontre inopportune

 
Kanäe venait de laisser les deux autres membres du groupe mais repensait déjà à cet idiot de Caligula qui ne pouvait s’empêcher de se foutre de tout le monde. Mais quoiqu’il en soit elle devait trouver du bois pour faire du feu et aussi trouver de quoi manger. La verte saisit donc ses deux lames et commença à marcher dans la forêt, les yeux fixés vers le sol afin de dénicher des traces mais pour l’heure rien. Elle réfléchissait toujours au moyen de pouvoir vaincre un serpent plus grand, plus puissant et plus dangereux que Caligula en forme complète. La taille n’était pas forcément un avantage car plus la bête est grande, plus il est simple de la frapper mais le véritable problème, enfin les véritables problèmes étaient au nombre de deux. Il y avait bien évidement la peau de ce serpent qui était apparemment aussi dure que la pierre et donc qui le rendait très résistant à toute attaque externe mais l’autre problème et le plus problématique était le potentiel de létalité de l’animal. Le problème était effectivement le venin corrosif qui pouvait réduire en cendre ce qu’il touchait, et cela représentait un véritable souci.
 
Puis, Kanäe trouva une trace, apparemment un mammifère de taille moyenne du genre marcassin ou autre et donc un parfait repas du soir. Elle suivit donc la piste en gardant plusieurs choses à l’esprit et notamment cette question récurrente : comment vaincre l’adversaire de cette mission ? Elle marchait depuis quelques minutes lorsqu’elle arriva en vue de deux marcassins et de la mère laie : un merveilleux repas en prévision et surtout, Caligula en aurait assez et n’essayerait pas de piquer la part de tout le monde comme il le faisait d’habitude. La chasseuse grimpa à un arbre et se déplaça dans les hauteurs forestières à l’aide des branches pour ne pas être repérée par les proies mais un bruit se fit entendre dans les alentours alertant alors les trois mammifères. Mais le bruit ne venait pas de la Toupex et fut suivi de bien d’autres : des bruits de craquement de branche, de feuillage remué, d’arbre abattu et autres. C’est alors que la famille en pleine restauration se mit à s’enfuir dans la direction opposée à celle des bruits … Mais c’était déjà trop tard : une énorme monstruosité sortit alors de la forêt pour venir avaler les proies de la chasseresse verte. Seul l’un des marcassins avait réussi à éviter le coup et à s’enfuir, entrainant alors son sillage le plus grand prédateur de cet endroit. La botaniste pu alors confirmer les quelques observations qu’elle avait pu déduire de la tranchée dans laquelle elle était tombée quelques instants plus tôt. Le monstre avait une peau incroyablement taillée, comme si les années l’avait endommagé sans jamais la briser réellement : apparemment ce serpent ne muait pas, ce qui pouvait expliquer la résistance de sa peau.   Il faisait environ dix-huit mètres de long et la marque qu’il avait laissé au sol, à l’endroit exact ou ses crochets avaient touché le sol, était impressionnante : le sol semblait avoir fondu. Le petit-fils de la vieille n’avait donc pas exagéré et la bête était effectivement plus que dangereuse !
 
La mouette récupéra le bois qu’elle avait mis de côté et repartit en courant du côté du feu de camp, sur le chemin elle récupéra quelques fruits dans les arbres pour essayer de nourrir les deux morfales mais elle connaissait déjà la réaction du serpent de la couronne. Elle revint donc en une dizaine de minute au camp et vit alors son camarade adossé à un arbre et le jeune homme assit au bord du cercle de petites pierres.
 
Je suppose que je ne dois pas remercier Caligula pour le cercle de pierre. Hein feignasse ?  

 
Elle se rapprocha du cercle de pierre et commença à préparer un feu avec les brindilles ramassées, cela n’allait prendre que quelques instants, elle en profita donc pour expliquer ce qu’elle venait de voir.
 
Cali, désolé on n’aura que des fruits ce soir au diner. J’étais sur la piste d’une famille de sanglier mais le serpent est sorti de la forêt et les a mangé devant moi. J’ai pu le voir du haut d’un arbre et il ne m’a pas remarqué. Et effectivement, c’est une belle bête. Dix-huit mètres de long, énormes crochets empoisonnés et une peau assez bizarrement faite qui risque de le protéger de beaucoup de chose. J’ai bien une idée qui pourrait fonctionner mais je ne suis sûre de rien.   

 
La femme présenta donc son plan à ses collègues même si cela ne concernait que peu le plus jeune.
 
Demain, j’irai le chercher dans sa grotte avec le petit, et quand on sortira tu lui sauteras dessus en forme complète. Le seul moyen pour toi de ne rien risquer est encore de t’enrouler autour de lui, juste en dessous de sa tête comme ça il ne te touchera pas avec son venin. Il te faudra ensuite serrer aussi fort que possible pour briser sa peau et ensuite pouvoir y planter tes propres crochets. A ce moment-là, on devrait prendre l’avantage après.  Si tu arrives à briser la protection et dévoiler la chair, je pourrais peut-être faire quelque chose et y planter mon … ma lame empoisonnée.

 
La verte n’était pas passé loin de dévoiler son secret mais tout allait bien. Restait à voir comment le shandia allait réagir.
 
 
© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mer 18 Mai - 14:11

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Caligula n'était pas spécialement quelqu'un de fainéant mais si il pouvait éviter de faire des tâches qu'il trouvait insignifiantes ou trop peu "honorables" pour quelqu'un comme lui, il le ferait sans hésiter et c'est pour cela que le plus jeune du groupe se retrouvait à installer le camp qui servirait de "séjour" pour cette nuit. Pendant ce temps le shandia ne restait pas les bras croisés, loin de là très chers! Bon en fait si. Il avait les bras croisés, son dos posé contre un arbre assez robuste mais si on pouvait croire qu'il se reposait comme fainéant, il était en plein brainstorming pour être honnête : même si il faisait le grand caïd devant Kanäe et l'autre drôle de personnage, il n'en restait pas moins pensif à l'égard de son prochain adversaire.

D'après les nouvelles informations qu'ils venaient d'obtenir, Caligula ne possédait plus aucun avantage sur son semblable si ce n'est celui de litchi vitesse, de l'agilité et de tous les autres trucs que le shandia n'utilisait jamais en combat. Il semblait vraiment mal barré pour le coup et il en était donc venu à une conclusion : l'avantage du nombre serait le meilleur option. Ils étaient deux contre un et oui, j'ai bien dit DEUX contre un. Alors qu'il lâcha un vif coup d'œil à "l'intru" qui finissait de mettre les rochers en place, le shandia reprit la parole histoire d'être clair avec lui.

-Bon pépito on va se mettre d'accord. Durant l'attaque tu fais tout ce que je te dis et surtout tu me gènes pas ok? Parce que sache que si ça ne tenait qu'à moi, bah...
-J'ai compris monsieur. De toute façon je ne risquerait pas ma vie pour cette chose. Mémé Kopek à encore besoin de moi..
-Ouais...Kopek...pff quel nom ridicule! Même pas un peu crédible Iaha!

Et voilà que la verte revenait avec des...fruits. Et quelle excuse elle avait trouvé pour justifier son échec? Le serpent à tout bouffé sous ses yeux. Excuse tout à fait valable aux yeux de tous sauf aux yeux de...

-Oh la bonne blague! Le plan on verra ça plus tard mais là on a un autre soucis. Tu peux me le dires si t'as tout mangé sans nous en ramener hein! Allez avoue! Je sais que t'es comme ça Kanäe, je le sais! On le sait tous! Donc pour la peine tu mangeras pas et c'est moi qui le décrète! Pas d'accord pépito?!
-Euh...je m'appelle pas pépito.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mer 18 Mai - 16:51

 Le monde est petit 

 
Voilà que Caligula repartait pour un tour de prise de tête. Il estimait que notre chasseresse n’avait pas droit à la nourriture sous prétexte qu’elle aurait mangé toute la viande et qu’elle n’avait laissé aux autres que des fruits. D’ailleurs il fut encore remarqué qu’il avait trouvé à leur jeune acolyte un surnom des plus charmants : « Pepito ». Elle ne connaissait personne de ce nom là et fut presque déçu lorsque le jeune confirmait ne pas porter ce nom. Bref, ce fut alors une autre interrogation qui vint alors à l’esprit de la gouvernementale : mais comment s’appelait cet ado !?
 
Cali, si j’étais toi, je n’énerverais pas la personne qui a encore tout le repas dans les bras, sinon c’est bien toi qui ne pourrait pas manger.  Mais dis-moi petit, tu ne nous as pas dit comment tu t’appelais, on sait seulement que ta mémé s’appelle Mamie Kopek, mais toi ?

 
Le jeune homme se tourna alors le plus naturellement du monde vers ses protecteurs aux cheveux colorés et donna une réponse qui en étonnerait probablement un.
 
AH oui, c’est vrai maintenant que vous le dites. Mon prénom m’a été donné par mon père, qui venait de très loin. Que vous le croyez ou non, mon père venait de mer qui n’était pas bleue mais qui étaient blanche. Il était un guerrier à la peau cuivré descendu sur les mers bleues pour l’amour d’une femme, ma mère. Mon père était un guerrier que l’on appelle « shandia » et en l’honneur de ce peuple, mon nom est Kalgo. Cela s’approche du grand guerrier du clan de mon père, le guerrier Kalgara  mais ne voulant pas donner le même nom que son idole à son fils, il l’a légèrement coupé.   

 
Kanäe se tourna alors vers Caligula en ricanant, il devait à ce moment même prendre tout le sens des moqueries qu’il avait lancé depuis le début de la journée, car tout ce temps, il se moquait d’un autre descendant du peuple shandia, même si pour Kalgo, il n’était qu’à moitié shandia. Elle s’amusa donc de la situation en répondant au petit alors que les flammes apparaissaient enfin dans le cercle de pierre.
 
Et bien ! Tu seras heureux de savoir que le grand roux là-bas est aussi un shandia. Vous êtes donc … cousins ?  

 
Oh l’attaque frontale de la verte sur le guerrier des mers blanches allait entrainer une réplique verbale  coup sûr, mais tant pis au fond le shandia aimait bien ces petites joutes entre eux. Kanäe attendit donc la réponse et distribua les fruits sans relever. L’heure avançait et il fallait être en forme demain, alors diner puis au lit, enfin si le petit n’avait pas besoin d’une berceuse pour s’endormir. Autant le faire rêver et le fatiguer un peu avant de se coucher.
 
Kalgo, ne voudrais-tu pas voir les mers blanches ? Tu sais que si tu partais d’ici et que tu venais avec nous, tu aurais une chance de les voir un jour. Tes talents d’orientation pourraient nous être utiles. Qu’est-ce que t’en penses Spown ? Je suis sûre que le chef te laisserai t’occuper de son entrainement.

 
La réponse première ne vint pas du roux mais de l’autre et celui semblait vouloir faire part de son opinion concernant un éventuel départ de son île. Il ne semblait tout simplement pas emballé.
 
Heu mais madame Toupex, ma grand-mère a …

 
Néanmoins, il fut coupé par notre herboriste qui avait plus envie d’entendre un autre son de cloche qui ne manquerait pas de la divertir.
 
Attends, je veux voir la réponse de Cali, je suis certaine qu’il va être très heureux et enchanté de te prendre avec nous.   

 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mer 18 Mai - 23:36

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





C'est vrai qu'en y pensant Caligula avait un caractère un peu hmm original. Est ce qu'on pouvait le qualifier de lunatique? Non. Le bon terme est bien celui de personne original ou de personne bizarre. Mais sinon pour en revenir à la nourriture, Caligula devait se calmer car comme tout le monde ici il savait très bien que Kanäe n'avait pas mangé les sangliers en cachette. De plus comme l'avait dit la jeune femme, le shandia aurait du y réfléchir à deux fois avant d'agresser la personne qui tenait encore leur repas du soir entre les mains. Il retourna donc s'adosser contre son arbre et à ce même moment Kanäe demanda le prénom de "Pépito" qui vint raconter son histoire toute entière aux deux gouvernementaux. Histoire qui allait changer la relation entre lui et...

-MAIS FALLAIT LE DIRE PLUTÔT, KALGO!!

Sautant alors sur le dénommé Kalgo à qui il mit de nombreuses tape dans le dos, Caligula fut content de rencontrer un autre shandia que lui sur cette mer. Bon, Kalgo ne connaissait pas les coutumes de leur tribu et n'était pas un pur sang ce qui se voyait par son caractère assez peureux et trouillard, cependant, savoir un autre être ayant les mêmes origines que soi sur un lieu qui de base vous était complètement inconnu rassurait tout de même le rouquin.
Bon après il y avait encore autre chose : Kalgo était de son clan et ceci était incontestablement vrai à priori. Mais jusqu'à être de sa famille? Non certainement pas! L'avoir comme cousin aurait été une belle blague.

-Lui mon cousin? Ce shandia raté mon cousin? Ce froussard des mers bleues mon cousin? Mais allez allez! Pourquoi pas mon p'tit frère tant qu'on y est!

Il n'avait rien contre Kalgo, mais il le trouvait un peu trop doux, faible, et tout ça tout ça pour un fier guerrier shandia mais bon, passons...
La nourriture était prête (elle l'avait toujours été du coup) et alors qu'il dévorait sa portion comme un animal sauvage, Caligula fut interrompu par Kanäe qui voulait savoir ce qu'il pensait de l'intégration de Kalgo au sein de La Couronne.

-Mouais bon! Je devrait pas faire que son entraînement, ton éducation est déplorable jeune homme. Mémé Kopek ou pas je veux que tu lui montre que t'es pas un p'tit joueur la prochaine fois! Et là je songerait à t'entraîner.
-Je n'ai jamais demandé à ce que vous m'entraînez et même si je suis honoré de la proposition, il faut quelqu'un pour aider mémé Kopek. Donc je suis désol..
-Première règle : Arrêtes de t'excuser tout le temps, tu me fatigue à faire ça h24...bouffon!

Caligula s'allongea subitement sur le dos et après un rapide signe de la main pour dire bonne nuit, il ferma ses yeux laissant les deux autres entre eux. Il ne fallait pas tarder car la journée de demain allait être très longue.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Jeu 19 Mai - 21:45

Bonne nuit

 
Et voilà, comme il fallait s’y attendre le guerrier des mers blanches avait changé d’état d’esprit en ce qui concernait le jeune qui les accompagnait. Enfin il avait amélioré son comportement sans pour autant être gentil ou même sympathique avec le jeune homme. Il ne voulait aucunement reconnaitre ou admettre un lien de parenté avec l’autre shandia sous peine de se faire probablement exterminer par son dieu. Puis il revint sur l’idée d’entrainer le petit sans y être profondément opposé mais il devait déjà auparavant tenir tête à sa grand-mère. Il l’avait coupé et avait rappelé au combattant qu’il n’avait encore rien demandé mais apparemment le roux ne lui laissait pas le choix et surtout voulait montrer rapidement qui était le chef lui interdisant alors de s’excuser. Puis sans dire un mot de plus, le Spown s’allongea au sol et mit à dormir sans plus de cérémonie.
 
La verte se tourna alors vers Kalgo qui regardait le feu, il semblait bien pensif mais ne disait rien, ses pensées semblaient se mêler les unes aux autres sans filtres, la jeune femme prit alors sur elle d’entamer la conversation. Elle ne savait que trop bien que l’effet que cela pouvait faire de ressasser ses pensées et de s’y perdre, se perdre dans la solitude…
 
A quoi penses-tu Kalgo ? C’est notre proposition qui te plonge dans cet état, ou la pensée de voir les mers blanches ? C’est ton rêve n’est-ce pas ?  

 
La gouvernementale parlait avec force et conviction et savait pertinemment que la réponse à cette question était affirmative, le visage du jeune ne laissait aucun doute : il rêvait de quitter cette île, il rêvait de voyage et d’aventure. Il se mit enfin à répondre, il semblait complètement perdu.
 
Je ne peux nier la vérité… Je suis sur cette île depuis si longtemps que ne rêve que d’une chose : m’enfuir. Mais il y a trop de choses ici, ma mémé, ma vie… Où pourrais-je aller ? Qui pourrait me soutenir dans la vie ?  

 
La jeune femme se permit un sourire, son interlocuteur avait enfin ouvert les yeux et acceptait de dire à voix haute ce qu’il pensait depuis plusieurs années et cela constituait déjà un très grand pas en avant. Il fallait renforcer ses convictions, lui offrir une aide et surtout le rassurer quant à son avenir.
 
La proposition que je t’ai faite n’était pas une parole en l’air. Je ne suis pas membre de la couronne depuis longtemps mais je suis certaine que notre capitaine t’accueillera à bras ouverts. Il est très intimidant au début mais il est d’une grande gentillesse et d’une grande bienveillance avec ses camarades. Bon, je te préviens, il va se prendre pour ton père si tu nous rejoins mais c’est normal, c’est son truc. Mais une chose est certaine, tu ne dois pas repousser tes rêves sous prétexte de lâcheté, on a qu’une vie alors autant la vivre à fond.  

 
Le jeune homme semblait très heureux de la réponse qu’avait pu lui donner la jeune femme, il la remercia et alla à son tour se coucher. Laissant une Kanäe seule avec ses pensées et surtout avec ses stratégies de combat pour le lendemain. Après une heure de combat de pensée, la Toupex alla finalement imiter ses camarades et retrouver son lit de camp.
 
Le matin arriva bien rapidement et Kanäe se réveilla en première, elle récupéra quelques fruits dans la forêt et les disposa près du feu pour que les autres puissent se restaurer en se levant. Avec les fruits, un mot : « rejoignez moi près de la grotte du serpent, je pars en repérage ». Les combats allaient très bientôt débuter.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Sam 28 Mai - 0:19

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Le shandia avait préféré se coucher le plus tôt possible car tout comme les deux autres membres du groupe de chasseur de serpent, il savait que la mission de demain ne serait pas des plus faciles et par conséquent, récupérer un maximum de force avant la "grande épreuve" était loin d'être une mauvaise idée. Cependant, dormir avec le boucan que faisait ses équipiers n'était pas aisé. Ceux-ci n'avaient pas même daigner baisser le volume sonore en voyant que le plus fort, le plus grand et le plus somptueux de tous les shandias voulait dormir et de préférence...dans le silence.

Habituellement, Caligula se serait levé brusquement et leur aurait crier dessus comme quoi ils étaient insolents et irrespectueux envers sa personne, mais pour le coup il se trouvait que la discussion entre Kanäe et Kalgo l'intéressait plus ou moins. Comme il le pensait aussi, Kalgo n'avait qu'une envie, celle de fuir cet endroit. Découvrir les mers ou son père est né, ou encore d'autres endroits tous plus merveilleux les uns que les autres, le jeune homme rêvait de grands horizons et ça façon de parler lorsqu'il n'était pas avec mémé Kopek le montrait bien. Mais sa lâcheté et son manque de confiance en soi l'empêchaient de se laisser guider par ses rêves. Heureusement, que mama Kanäe était là pour le remotiver. Son speech avait sûrement requinqué le p'tit bonhomme et même si il n'était pas encore sûr de lui, psychologiquement il avait assurément fait un pas vers le futur. Ainsi, ces sur ses belles paroles que tout le monde alla se coucher et que le shandia put dormir dans le plus grand des silences.

_________________________________

-Monsieur Caligula, monsieur, CALIGULA!
-Deuxième règle : ON NE ME CRIES PAS DESSUS QUAND JE DORS!

Kalgo avait rapidement reculé lorsque le shandia lui aboya subitement dessus. Si Caligula était à quelques doigts d'étrangler son "disciple", il n'en restait pas moins surpris par la façon dont le jeune homme l'avait agressé : Kalgo commençait il à changer? Devenait-il un vrai guerrier des mers blanches? Caligula avait de toute façon cet objectif en tête. Mais en ce moment, son objectif était de rejoindre Kanäe et de foûtre une dérouillé au serpent des montagnes. J
Kalgo avait fini son p'tit déjeuner et Caligula préférait le consommer plus tard. Ils étaient en route et dans quelques minutes, la bataille commencerait.



Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Sam 28 Mai - 22:01

La tanière de la bête

 
La chasseresse verte était arrivée aux aurores sur les lieux du futur affrontement, c’est-à-dire devant la grotte énorme qui servait de tanière à l’imposant serpent qui s’avérait être la proie du groupe gouvernemental. Le lieu de la bataille prévue était clairement intéressant pour la jeune femme et probablement aussi pour le Zoan antique. Il s’agissait d’une zone boisée contenant deux zones clairement claire de toute végétation, les deux zones en question ne mesuraient pas plus d’une vingtaine de mètres carrés chacun et pourraient servir au combat de front entre les deux serpents. Quant aux arbres, ils pourraient servir à la jeune femme pour tendre des embuscades et attaquer dans des angles que le serpent ne pourrait voir. La jeune avait notamment préparé un petit piège entre les deux zones clairs en creusant une légère fausse où elle avait rependu un peu de liquide mêlé à quelques gouttes de poison préparation maison. L’être vivant qui baignerait dans cette solution avec la peau ou la chair exposée connaitrait une belle douleur accompagné d’une faiblesse musculaire. Il s’agirait donc pour Caligula d’ouvrir la peau extrêmement dure de la bête pour ensuite le plonger dans ce mélange dans le but de l’affaiblir ; à défaut le plan B était clairement de plonger les dagues empoisonnées de la belle directement dans la chair du chasseur à écaille. Se lever deux ou trois heures avant tout le monde avait clairement été une bonne idée qui était venue à l’esprit du furtif membre de la couronne.
 
L’extérieur était prêt, place à l’intérieur, mais les deux autres membres du groupe n’allaient pas tarder à se pointer et donc il fallait faire vite. La jeune femme décida donc d’entrer dans la grotte sans plus de cérémonie et commença à marcher pendant plus de cinq minutes en ne rencontrant pas le moindre signe de vie, enfin par le moindre signe du tout. Puis, après plusieurs centaines de mètres, la verte se retrouva face à un pilier rocheux divisant le chemin en deux : intrigue classique de tout labyrinthe inconnu mais avec une différence ici. La Toupex savait parfaitement quel chemin suivre.
 
A gauche, un chemin comme l’avait été le début de la grotte, sans rien, sans signe de vie : une simple grotte naturelle très large qui pouvait servir pour monter un magnifique complexe souterrain en cas de fonds illimités. Mais à droit, le chemin était différent, la roche était creusée dans les murs comme si elle avait fondu, probablement grâce au venin de la bestiole qui était vraiment une belle saloperie. On trouvait encore de nombreuses carcasses et squelettes d’animaux morts et après une étude rapide, figurait aussi à l’inventaire deux squelettes humains, le monstre aimait donc les humains et cela pouvait poser un véritable problème. Enfin, comme pour confirmer un peu plus les certitudes de la chasseuse, de nombreuses écailles et peaux mortes trainaient dans plusieurs coins du dit tunnel. La bestiole viendrait donc de là et il était temps de la faire sortir, les deux hommes devraient bientôt se trouver devant la grotte prêt à en découdre, ou pas d’ailleurs. Kanäe prit sa forme Zoan hybride et se mit à cogner avec sa queue dans les carcasses d’animaux, ce qui pour effet quasi-immédiat d’engendrer une suite ininterrompu entre sifflements et pierres roulantes : apparemment le serpent arrivait. La mouette pensait avoir besoin de Kalgo pour s’orienter dans les tunnels et en fin de compte, elle aurait dû l’attendre car pour retrouver la sortie il fallait prendre à droite et bien sûr, comme tout se ressemblait, la gouvernementale avait pris à gauche commençant alors à se perdre dans un dédale de tunnel. Le serpent quant à lui remontait bien vers la sortie pour voir qu’elle était la source du bruit qui l’avait réveillé, il allait donc tomber nez à nez avec les deux shandias qui arrivaient aussi au point de rendez-vous. Le trois contre un passait à deux contre un dont un qui ne combattait pas : un combat de serpent géant se profilait.
 
Kanäe continuait de déambuler en commençant à comprendre qu’elle s’était perdue, et bien évidemment ni Norok, ni Kalgo n’étaient présents. Il fallait donc se sortir par elle-même.
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Dim 29 Mai - 21:03

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Caligula et son comparse Kalgo n'étaient désormais plus qu'à quelques pas de l'habitat du monstre reptilien qui s'avérait être le roi de ces lieux. Pendant qu'ils marchaient, le shandia avait aussitôt remarqué que son compagnon ne cessait de trembler de la tête aux pieds. Souriant alors fièrement, Caligula tapa dans le dos du jeune shandia tout frappant avec son poing libre dans un arbre qui ne tarda pas à céder. Kalgo fut dans un premier temps effrayé et ne comprit pas l'action brutale de son "supérieur", mais alors qu'ils venaient d'arriver devant la grotte, la victime de mémé Kopek se mit à sourir lui aussi : Caligula avait effectué une démonstration de sa force dans le simple but de rassurer Kalgo et lui confirmer que la victoire ne leur échapperait pas. Drôle de manière pour redonner confiance, mais celà avait en quelque sorte marché.

Les deux hommes arrivèrent devant la grotte et avant même qu'ils puissent ne serait-ce qu'examiner les lieux, des bruits se firent entendre au fin fond de la "tanière de la bête". Caligula étant la tête brûlée du groupe ne se posa pas de questions dit aussitôt à son camarade.

-C'est un signe de Kanäe, on fonce!
-Attendez monsieur Caligula!

Kalgo montrer du doigt le paysage qui les entourait : des arbres, deux grandes étendues assez claires, et surtout un léger fosser avec un liquide de couleur forte intrigante. Le tout n'était sûrement pas un hasard.

-Le bruit entendu n'est pas un appel de Kanäe mais bel et bien un moyen de faire sortir le serpent, j'en suis sur!

Caligula regardait Kalgo et il voyait clairement que celui-ci n'hésitait pas une seule seconde dans ses dires. Il lui accorda donc sa confiance, et il attendit donc la venue de son opposant.
Kalgo avait raison. Le shandia entendait les grondements émis par la grotte alors que la bestiole sortait des profondeurs. Son avancée vers la surface s'effectuait rapidement et si Kalgo avait su retenir son calme, Caligula lui ne put se retenir sans même qu'il ne se rende compte de quelque chose, son corps tremblait...mais il tremblait bien par impatience comme vous vous en doutez. Et avant même que Caligula ne se réveille, le monstre était là. De ses 15 mètres de long, avec des crocs acérés, et ses écailles de pierres il paraissait nettement plus impressionnant que Caligula sous n'importe laquelle de ses formes et ça même un bourrin comme le shandia l'avait constaté puisqu'il regardait le reptile avec de grands yeux qu'il ne pouvait détourner.

-Caligula!

Il revenait à lui. Mais la queue de l'autre animal était déjà partie et elle s'abattait sur le zoan ancien qui, dans les dernières secondes qu'il lui restait, plaça ses mains face à la queue et utilisa ensuite le Tekkai sur l'ensemble de son corps.

-Kalgo, va chercher Kanäe! C'est étrange qu'elle ne soit pas déjà là.
-Mais, tout seul...
-Dépêches toi! Tu va me gêner bordel! Rends toi utile et dégage bouffon!

Les mots du shandia étaient durs, mais il avaient eu l'effet voulu : le demi-shandia s'en allait vers la grotte pour y chercher Kanäe. Caligula souriait. Il allait enfin se défouler comme bon lui semblait. Alors que la queue venait maintenant de l'écraser complètement, son corps était en train de se changer : Ses jambes s'unissaient en une queue d'environ 6 mètres, le haut de son corps grandissait pour atteindre les 4 mètres et toute sa peau se recouvrait d'écailles. Une fois sa transformation faîte, il s'empressa de balancer la lourde queue de son opposant avant de lui donner un coup de poing en pleine tête.

-Viens là! Je t'attends!


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Lun 30 Mai - 0:19

La chasseresse entre en scène

 
Saloperie de labyrinthe !!!  

 
Bon, disons que la situation de la verte se passait de commentaires, cela faisait plus d’une dizaine de minutes qu’elle tournait et au moins cinq qu’elle entendait des bruits en dehors de la grotte. Elle n’avait aucune idée de ce qui pouvait se passer dehors mais le combat semblait faire rage entre le serpent et probablement le shandia. Elle espérait seulement deux choses : que Caligula avait vu la fosse de poison creusée par Kanäe et qu’il ne se ferait pas toucher par les crochets de l’imposante bête maîtresse des lieux. La verte espérait surtout que le guerrier des mers blanches arriverait à entamer la peau de la saloperie à écaille ne sachant pas alors que cela était tout bonnement impossible. Il lui faudrait faire plus que de simples coups ou de simples étreintes pour briser ou ouvrir la peau du maître de l’île.
 
Mais la mouette fut néanmoins sortie de sa rage et de ses questionnements par des bruits de pas qui indiquaient clairement une course et ensuite pas une série de cris haletant.
 
Madame Toupex ! Madame Toupex ! Kanäe ! Où .. êtes-vous ??  

 
La cible des appels ne prie que peu de temps pour reconnaitre la voix de Kalgo et se diriger vers lui en lui répondant aussi fort que possible pour lui indiquer son emplacement. Au bout de quelques secondes le duo pu se reformer, les compétences d’orientation de Kalgo étaient tout bonnement excellentes et c’est ainsi que ce fut clairement lui qui retrouva la Toupex et pas l’inverse. Il enchaina directement en informant la lieutenante que le Spown était en train de se battre avec le serpent et qu’il l’avait envoyé la chercher.
 
A h voilà, ça fait le grand guerrier indestructible mais ça vient me chercher comme ça attaque une grosse bestiole. Qu’est-ce que tu veux, il a rien dans la tête et tous dans les muscles donc forcément, s’il n’arrive pas à trouer la peau du gros il ne trouvera rien pour le battre. Emmène-moi en surface, vite.

 
Le jeune acquiesça et rapidement ils retrouvèrent l’air frais, effectivement les deux monstres se battaient mais Caligula n’était qu’en forme hybride, il fallait donc envoyer le lourd.
 
Cali ! Forme complète ! Entoure le et serre jusqu’à ce que sa peau pète !

 
De son côté, Kanäe rejoignit la fosse de poison en courant et plongea ses lames dedans avant de disparaitre dans les bosquets, elle devait attendre le moment parfait, le moment où la chair serait à nue et le poison pourrait faire effet. Les gouvernementaux ne savaient pas alors que toutes ses mesures ne serviraient à rien !
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mar 31 Mai - 2:05

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





-Viens là! Je t'attends!

Le coup de poing du shandia n'avait même pas fait tilter la bestiole qui n'avait d'ailleurs pas même reculé ni la tête, ni le corps de quelques micro centimètres. Bon certes le shandia n'avait pas mis toute sa force, mais de là à n'obtenir aucun résultat! Bon allez, il avait bien mit 45% quand même! Donc dans un élan de respect et de solidarité entre reptile, le serpent aurait pu faire semblant d'avoir juste un peu mal ça aurait été gentil et ça n'aurait fait de mal à personne en fin de compte. Actuellement, le shandia était assez...choqué par la résistance de son adversaire. Il ne voulait pas y croire, il ne voulait pas l'admettre et pour ça il tenta un deuxième coup de poing. Deuxième coup là où il mit au moins 80% de sa force mais qui n'atteignit jamais sa cible : le shandia était allongé au sol avant même qu'il ne se rende compte de quelque chose. Il n'avait pas assuré ses arrières sur cette offensive et n'avait donc pas vu venir le coup de queue qui lui latta littéralement la tronche et l'envoya donc au sol sans que le guerrier des mers blanches ne puisse émettre une quelconque résistance.

Caligula savait que son adversaire allait lui donner du fil à retordre mais il ne pensait pas être une vulgaire vermine à côté de celui-ci. Pour une fois, la force brute n'allait pas lui servir et ça il l'avait bien compris. Il devait donc attendre ses camarades pour recommencer l'affrontement mais le natif des mers blanches ne put se reposer que le reptile à la peau aussi dur que le roc voulais désormais planter ses crocs en plein dans l'abdomen du marin. Toujours sous sa forme hybride, Caligula réussit à bloquer la mâchoire du monstre en plaçant ses mains juste au dessus et en dessous de celle-ci tout en poussant le plus fort possible avec pour but de la refermer...évidemment. Le poison de la bête s'échappait de sa gueule et il tomba sur un arbre à côté...arbre qui s'évaporait bien vite et qui ne serait bientôt plus tout comme le shandia si il ne s'extirpait pas très vite.

-CALIGULAAAAAA!

Kalgo était de retour ce qui signifiait sûrement que Kanäe était avec lui mais le plus important : l'opposant du shandia s'était relâché lorsqu'il entendit le cri de Kalgo permettant ainsi au shandia de jeter la tête de la bête sur le côté et comme le lui ordonnait Kanäe, il se transforma en forme totale optant ainsi pour la perte des bras mais une plus grande taille et une plus grande force.
Cette force, il s'en servit pour s'enrouler autour du serpent à sonette et y placer son étreinte ravageuse qui jusqu'à présent n'avait jamais connu quelque chose pouvant lui résister...mais il y a une première fois à tout apparemment : Caligula serrait de toute ses forces mais la peau ne cédait et pire encore! Le serpent se redressait et se dirigeait vers la fosse de venin mise en place par Kanäe. Le shandia avait besoin de temps pour mener à bien son opération mais si il ne faisait pas vite, il allait prendre un bain...peu relaxant à vrai dire.


Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Mar 31 Mai - 11:47

Dernier recours

 
Fais gaffe à la fosse ! Lâche-le !  

 
La situation n’était pas bonne, et encore il s’agissait d’un doux euphémisme. Caligula avait réussi à étreindre de ses quinze mètres le corps de l’adversaire et semblait serrer de toutes ses forces mais rien n’y faisait : les écailles de la bête étaient trop résistantes. Comme si cela ne suffisait pas,  le monstre n’était même pas immobilisé et parvenait à trainer le shandia vers le piège tendu par son acolyte. Cette dernière espérait que son poison pourrait un peu attaquer, si ce n’est détruire la carapace écailleuse de l’animal pour ensuite attaquer ses chairs, ou à tout le moins, les dénuder. Mais si la verte n’était pas certaine du résultat de sa mixture sur le combattant reptilien de l’île, elle savait pertinemment que sa préparation allait attaquer clairement faire du mal au Zoan. Il fallait donc absolument qu’il lâche la saloperie sous risque d’être blesser.
 
Le second constat était triste pour l’avenir du combat : la puissance ne servirait à rien, il fallait donc jouer sur la ruse et pour la chasseresse, ruse signifiait poison.
 
Cali décroche et recul, je tente les poisons, si ça fonctionne pas, tu vas devoir le distraire le temps que je fasse autre chose.  

 
La Toupex décrocha une seringue à sa ceinture en restant cachée dans sa forêt, elle devait viser une zone de chair libre, non protégée. Le bestiau avait alors la gueule grande ouverte, dévoilant clairement ses grands crochets venimeux, une belle occasion pour la mouette d’empoisonner ou de tenter d’empoisonner l’ennemi. Ce dernier entrait dans le bosquet où se trouvait la botaniste et approchait de plus en plus de la clairière empoisonnée. Elle avait son créneau, sa fenêtre de tir et ne devait donc pas la louper, elle prit une grande inspiration, assise sur une branche en hauteur. Le serpent rocailleux passait alors en-dessous d’elle, elle lança la seringue à déclenchement automatique, cadeau de la couronne qui alla se ficher derrière le crochet du serpent, directement dans ce qui était l’équivalent d’une gencive chez le serpent. Comme prévu, le mécanisme se déclencha en injectant la mixture dans l’organisme de la saleté.
 
Si près du cerveau, ça ira vite. Cali tiens-toi prêt.  

 
L’injection si proche du cerveau allait attaquer directement frapper le système nerveux, mais au bout de quelques secondes d’un léger effet visible, le serpent se reprit totalement et retrouva ses esprits. Apparemment, la résistance aux poisons de la lieutenante profitait aussi au chef des lieux et c'était un véritable problème étant donné qu'elle avait basé son plan majeur sur l'injection de poison. 
 
Bon dernier recours. Cali tu l’occupes tant qu’il ne s’écroule pas.  

 
Sur ces derniers mots, Kanäe quitta son bosquet pour arriver sur la clairière et à la vue de son adversaire à écaille qui lui sautait déjà dessus, gueule ouverte en grand, prêt à dévorer sa proie, au moment où celui-ci arrivait sur elle alors que ses alliés pensaient qu’elle allait esquiver et sauta vers le gosier de l’assaillant en prenant sa forme Zoan complète pour passer à travers la gorge sans risquer d’être croquer. Les autres membres du groupe gouvernemental ne pouvaient plus la voir, ils ne l’avaient probablement même pas vu changer de forme.
 
SI les attaques externes ne fonctionnaient pas, autant passer à l’interne. Maintenant, Caligula devait tenir comme elle lui avait demandé même s’il pouvait croire que sa collègue avait été tuée. Celle-ci n’avait plus le choix pour l’emporter.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 430
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
322/350  (322/350)
Berrys: 4.553.509.498 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Jeu 2 Juin - 0:37

Un km à pied, ça useuh...


«Il faut savoir se perdre un temps si l'on veut apprend quelque chose.» -  Friedrich Nietzsche.
Le shandia va apprendre.





Caligula était trop occupé à maintenir son étreinte sur sa cible et le fait de sentir le reptile bouger, signifiant donc qu'il était en pleine possession de son corps, avait le don d'irriter le shandia qui tentait donc de serrer encore plus fort que le pouvait son corps. Aveuglé par la colère comme il était, le shandia ne se serait sûrement pas rendu compte sans les cris de Kanäe ainsi que ceux de de Kalgo que le monstre l'emmenait droit vers la fosse vénéneuse pré-établie par sa comparse il y a de celà quelques minutes.

Le shandia lâcha prise et il prit un peu de distance pour se reposer. Il n'y avait pas à dire, le serpent n'était pas du tout du même calibre que le serpent que lui conférait son zoan. Ce serpent était réellement comparable au serpent que l'on croisait sur Upper Yard du moins en plus petit car les serpents des mers blanches étaient, eux, vraiment balèzes ce qui est l'une des raisons pour lesquelles ils étaient autrefois considérés comme des dieux. Pour ce qui est du shandia, il était exténué et il s'était allongé au sol comme si il attendait que la bête ne vienne l'abattre.

-Mais c'est pas l'heure de dormir! Resaisissez-vous tout de suite!
-Ferme la! Ce machin est surpuissant et je peux même pas lui faire une petite blessure. Donc je te prie de me laisser quelques secondes!!

Maintenant qu'il était en position de repos le shandia avait tout le temps de regarder comment se battait son adversaire et par la même occasion, regardez l'offensive de sa camarade. Celle-ci tenta donc quelque chose de plus subtile et de plus fourbe que la force brute : les poisons. Elle planta donc une seringue dans la gencive du reptile à la peau de roc mais avant même que d'éventuels résultats n'apparaissent, le shandia se mit à gueuler sur la verte et son action peu utile.

-Tu te fous de moi là! Tout ça pour lui faire une petite piqûre! Mais Kanäe bordel, T'AS VU SA PUTAIN DE TAILLE?! C'est pas une petite piqûre qui va le mettre K.O bon sang!!

Oui il est vrai que pour le coup le marin etait un peu énervé mais d'un autre côté, il fallait le comprendre : La verte était presque en train de se moquer de lui en tentant une injection par piqûre sur une bête dont la taille excédait les 15 mètres de longueur et le poids dépassait sûrement la tonne. Bon, elle avait au moins tenter un truc et visiblement...elle n'allait pas s'arrêter ici. S'occuper de la bête jusqu'à ce que celle-ci s'écroule, c'était encore une blague! Le natif des mers blanches fut encore une fois surpris mais ne préférant pas en savoir plus, il se redressa et revint vers son opposant. Il ne l'avait pas fait que par ordre de Kanäe mais aussi pour regagner son honneur et prendre sa revanche. Il avait la gnac le filou! Il avait repris sa forme hybride et se lança saisir la tête du machin avec son bras tout en la rapprochant de son buste : un bel étranglement semblable à ceux effectués dans le catch.

-Faîtes pas ça Caligula! Il vient de bouffer madame Kanäe et si vous appuyez trop elle risque de prendre cher elle aussi!
-Hein!! Il a bouffé Kanäe!!!





Dernière édition par Caligula Spown le Dim 5 Juin - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 1575
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
60/500  (60/500)
Berrys: 12.819.000 B

MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    Dim 5 Juin - 23:19

Direct dans le Coeur

 
L’un des deux membres de la couronne venait donc de disparaitre dans la gueule du serpent sans même que l’autre s’en rende compte, c’était effectivement Kalgo qui avait vu la verte se faire avaler, même s’il ne s’agissait pas vraiment de la réalité. Celle-ci se trouvait donc dans la bouche du bestiau sans pour autant avoir rendu son dernier souffle ou sans avoir été écrasée par la mâchoire de la bête. La forme intégrale de la Zoan permettait à la verte de se déplacer dans la bouche de l’ennemi sans même qu’il puisse la sentir, elle était alors bien trop légère pour qu’il puisse sentir quoique ce soit. Malgré tout, la gouvernementale avait pris un petit choc au moment de sa mise en bouche, c’est donc sur le bord de la langue que la femme-insecte se remettait de ses émotions. La maudite reprenait peu à peu ses esprits toujours en forme complète lorsqu’elle vit la haut de la gueule de la bête approché dangereusement du petit corps fragile de la combattante : la pression exercée par Caligula  sur la bête allait probablement couter plus chère à sa camarade qu’à la bête chassé. Les réactions de la principale intéressée allaient alors conditionner sa survie, elle prit ses jambes à son cou, ou plus particulièrement dans ce cas, ses pattes à son dard et se précipita vers la gorge de celui qui l’avait dévoré. Son plan était prêt et elle n’en était qu’à la première étape.
 
Elle s’engouffra donc dans la trachée de la bestiole en espérant ne pas trouver de mauvaises surprises, et après avoir passé ce qui semblait être l’équivalent de la gorge chez le serpent, le scorpion se retrouva dans le système digestif de la bête. L’odeur était atroce et quelques restes alimentaires se trouvaient çà et là mais il ne fallait pas s’arrêter en chemin sous peine de se faire dissoudre pas les sucs gastriques de la saleté. Il fallait faire vite et faire fort. Dans cette entrée de système digestif, la jeune femme avait clairement plus de place et malgré les tremblements qui correspondaient aux mouvements de l’ennemi dans son combat avec le Zoan antique. Elle reprit donc une forme différente, pas une forme humaine qui la mettrait rapidement en mauvaise position mais usa une nouvelle fois de sa malédiction en prenant sa forme hybride dans le but de conserver une petite protection aux acides gastriques.
 
Bon aller, le cœur…

 
Elle avait pris une nouvelle orientation pour ce combat : l’ennemi semblait indestructible de l’extérieur, mais il ne le serait probablement pas de l’intérieur. Coup de chance ou coup de sort, la verte s’y connaissait très bien en terme de plante mais aussi en terme de nature en général et donc d’animaux. Elle connaissait donc l’anatomie d’un super et savait où pouvait se trouver le cœur d’une telle saleté. Elle débuta donc sa progression dans une position assez inconfortable mais à un rythme assez soutenu malgré tout. Les multiples mouvements de son hôte rendaient la progression réellement difficile mais elle n’avait pas vraiment le choix. Elle espérait seulement que le shandia gérait bien son combat en extérieur et surtout que Kalgo restait bien à l’abri. Après quelques petites minutes de contorsion, la jeune femme empoigna sa lame et trancha la membrane qui la séparait de l’appareil cardiaque du reptile. Devant elle se trouvait donc ce cœur en train de battre mais elle ne put l’atteindre si facilement, car après la dissection de la membrane, son propriétaire se cambra vers le haut, mettant ainsi la verte dans une situation semblable à un puit sans fond. Le reflexe fut rapide, elle tira ses lames et les planta dans la chair de la bête.
 
Il fallait faire vite, la gravité ne jouait pas en faveur de l’assaillante, dans un ultime effort elle prit une impulsion sur ses lames et planta son dard dans le cœur de la bête, celui-ci ne s’arrêta pas de battre mais au contraire s’accéléra. Le poison allait agir mais il fallait sortir rapidement pour ne pas être bloquée par les contractions physiques du cadavre.
 
En extérieur, le combat continuerai un peu ma Caligula allait prendre le dessus sans difficultés. Le poison allait agir.
 
 

© Codé par Kari Crown
  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)    

Revenir en haut Aller en bas
 

(Mission) Un kilomètre à pied, ça useuh ça useuh (Feat Cali)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Mission] "Un traite ne saurait être pardonné" • feat Daenerys & Reiner
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues-