Partagez
 

 [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 24 Avr - 10:46

Naufrages et naufragés [1]

Le Royaume de Torino... Erwin n'avait pas eu de raison particulière de revenir en ces lieux depuis les événements qui l'avaient poussé à quitter South Blue. C'était inconfortable de se retrouver sur une île où il n'y avait ni intrigues, ni présence marine. Inconfortable car le monde semblait avoir repris de ses couleurs, et que la torpeur menaçait de le prendre à chaque coin de rue. Endormir sa vigilance n'était clairement pas une option. Fermant les yeux, il se contenta de profiter un instant de la brise tout écoutant les voix des animaux autour de lui... le son de la mer... Il avait compris que ce genre d'occasion se ferait de plus en plus rare lorsqu'il avait créé l'Inquisition, mais entre les réunions avec les partenaires commerciaux, celles avec ses maigres troupes et les problèmes des citoyens qu'il se devait parfois de résoudre lui-même, il n'avait eu que peu de temps à lui récemment. Cette île était donc parfaite pour décompresser, mais là encore il n'était pas présent pour cela.

Une demi-douzaine de jours plus tôt, un premier bateau avait fait naufrage près de l'île. Quelques heures plus tard, rebelote. Les accidents étaient légions sur le Nouveau Monde ou même encore Grand Line. Cependant, ils n'avaient jamais été aussi importants près de cette île des Blues que depuis l'apparition d'un monstre marin qui tétanisait l'île aux oiseaux géants. Même les volatiles n'osaient plus sortir de chez eux. C'était sans doute cet instinct de survie qui avait alerté le village de pêcheurs dans lequel Erwin avait séjourné quelques temps, plus d'un an auparavant.

- M'sieur Dog, m'sieur Dog !

Un jeune garçon, un chapeau de paille sur la tête et un épis de blé entre les deux, s'approcha de lui avec un sourire chaleureux. À en glacer le sang à cause de son côté naturel, si rare de nos jours. Erwin se retourna simplement, tandis que le garçonnet menaçait de se gameler sur le sol, et le rattrapa au dernier moment. Il le réprimanda brièvement, puis regagna un sourire amical.

- Y'a d'nouveaux v'nus !

De nouveaux venus, c'est à dire de nouveaux naufragés. Le rouquin acquiesça et commença à se diriger vers les cotes en contrebas... Mais son regard fut attiré par un point dans l'océan. Il fronça les sourcils, intrigué, avant de se rendre compte que cette présence était tout sauf normale. Ce n'était pas un simple débris qui menaçait de couler à pic, mais bien le corps d'un homme sur une planche, dérivant, balayé par le flux et le reflux.

Sans hésiter, Erwin abusa de son pouvoir de téléportation pour apparaître aux côtés de cette personne. Il toucha à peine la planche et la victime qu'il les ramena sur la terre ferme, en plein milieu du village de pêcheurs. Certains arrivèrent encore à mimer la surprise, pas à l'adresse du téléporteur mais à celle de la personne qu'il transportait : Qui était-il ?

- Sauvez-le ! Vociféra Erwin en posant son oreille contre son cœur, sentant le faible battement de celui-ci. Putain...

Il commença les premiers gestes de réanimation, appris sur le tas, pour faire recracher l'eau à celui qui s'était presque noyé. Un médecin expérimenté prit rapidement le relais, établissant son diagnostic mentalement et procédant aux gestes d'urgence. Il n'était pas aidé dernièrement avec tous ces nouveaux patients : peu de lits, peu de matériel. Heureusement que le rouquin avait pris soin de lui amener de nouvelles compresses, de nombreux médicaments, et tout ce dont il avait besoin dans l'immédiat.

- Il vivra... Mais quelle peau pâle, fit le médecin avant de se lever et de demander à deux villageois de poser son nouveau patient sur un brancard.

« Il me dit quelque chose » pensa brièvement Erwin avant d'être interrompu par le petit pêcheur qui lui monta sur le dos en guise de vengeance. Il regretterait de l'avoir abandonné sur le chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 24 Avr - 11:37



Wake up
Haiku Micha ? Pourquoi Shiro voulait-elle rencontrer cette personne ? Une révolutionnaire primée à 25 Millions de Berrys... Pour le coup, je n’avais pas compris Shiro, mais celle-ci m’avait demander de lui faire confiance et c’est ainsi que je mettais de côté mes doutes. Drôle d’erreur car sur le chemin en bateau, voilà qu’un monstre marin attaquait le navire et le résultat de cette attaque était sans appel. Avant de me retrouver sur ma planche, bien des choses se sont passées. Un combat bref mais intense, des planches qui craquent et des cris qui percent le ciel et la mer. Je me revois encore tendre la main vers Shiro et Kim qui étaient projetés dans un sens opposé au mien, mais malheureusement, je n’avais pas pu tenir leur main. Après ça, tout est devenu flou. L’eau, les vagues, le monstre marin, mon corps balancé tel un vêtement dans une machine à laver, c’est chaotique comme pensées.

Mais par chance la plus hasardeuse qui soit, une de mes mains s’était accrochée à un morceau de bois et je m’étais agrippé à ce dernier, dérivant à moitié inconscient. L’eau n’arrangeait en rien mon cas étant donner que cela m’affaiblissais... Alors quand le jour était enfin de mise, ceci était que doublement dérangeant. Ainsi commençais ma semi-mort sur mes mers. Est-ce ainsi que je meurs ? Après toutes les injustices que j’ai vécu, après mes périples dangereux, je ne peux même pas connaitre la vérité sur mes parents ? Je ne peux pas changer ce monde ? Quelle fin misérable...

Des mots raisonnent. Je ressens des picotements dans tout mon corps. Allongé sur un lit, cela doit faire quelques heures que je suis là, à moins que ce soit des jours ? Dans un premier temps, c’est un simple doigt qui se contente de bouger, signe que je suis en vie. Après quoi, ce sont mes paupières qui se manifestent. Le repos n’est pas suffisant, mais le problème vient d’autre chose, ce n’est pas une soif de vie qui me réanime, mais bel et bien autre chose de plus sanguinaire.

* J’ai faim... *


Ce sentiment me taraude de plus en plus. Cela commence par une impression de vide dans le ventre, puis ce vide devient une douleur de plus en plus intense. Comme si quelqu’un attrapais mon estomac avec les mains avant de finalement le tordre dans tout les sens. C’est frustrant, douloureux et difficile à assumer.

* J’ai faim ! *


Alors que je résiste à cette envie - ou pulsion primaire - j’ouvre doucement les yeux et voir un minois charmant. Une femme semble vérifier que mon état est stable, mais je ne vois pas du même oeil. Que fait-elle ? Où suis-je ? Regardant discrètement sur le côté, je vois une perfusion. Du sucre ? Serrant les dents je rassemble mes forces avant d’agir rapidement. Mes doigts saisissent le cordon et j’arrache ce dernier de ma peau. La demoiselle est surprise et manque de crier de surprise, mais moi, je me redresse en pensant à une chose toute bête.

“ Où est Shiro ? Kim ? “


Merde... La faim est toujours présente et de ce fait, je redresse totalement avant de fuir. Tel un animal sauvage, je scrute la pièce, me perd dedans avant de finalement sortir de là. Cet endroit est comme une petite maison assez précaire, mais cela n’empêche pas la demoiselle d’hurler et préciser que je m’enfuis. L’animal apeuré sur je suis cherche un chemin pour s’en aller, échapper à mes pulsions. Je dois trouver un endroit où assouvir mon besoin sans blesser qui que ce soit. Me cognant ici et là, je manque plusieurs fois de tomber bêtement. Me fichant de mon état physique et mon accoutrement - se résumant juste au bas, le haut m’ayant été enlevé - j’approche de la porte de sortie et je me fais surprendre en ouvrant la porte. La lumière est aveuglante et immédiatement, je fais un pas en arrière. Putain de soleil...

Je me dirige donc vers un coin sombre, jouant la petite souris qui cherche à fuir le chat. Attendant patiemment, je me mordille la lèvre, essayant de ne pas craquer. J’ai faim... Terriblement faim, mais je ne dois pas céder. Lentement mais sûrement, je serre les dents alors que mon regard fixe mon propre poignet. Shiro me l’a dit mille fois, mais je ne peux pas échapper à cette fois-ci. Je dois étancher temporairement ma soif... Mes canines visibles, je m’apprête à me mordre afin de ne pas sauter sur autrui.
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeLun 25 Avr - 15:43

Naufrages et naufragés [2]

Les voix des patients étaient insupportables : la douleur qu'ils ressentaient, leurs sentiments mitigés, cette incroyable envie de vivre... Si Erwin n'avait pas réussi à éteindre son fluide de l'observation, il aurait sûrement déjà quitté les lieux. Le jeune pêcheur qui le suivait lui montra à plusieurs reprises l'étendue des dégâts causés par le monstre marin, le tannant pour prendre la mer immédiatement avec lui, l'attirer et l'affronter. Mais le rouquin n'était pas de cet avis : il fallait attendre le moment propice tout en envoyant un signal aux bateaux qui prévoyaient de s'approcher de l'île. Il se dirigea donc dans la salle principale où les blessés étaient entreposés, aidant aux soins des laisser-pour-compte : peu de personnel, trop de mourants.

- T'comptes faire quoi ?! S'émoustilla finalement le jeune pêcheur en lançant un regard insistant sur le révolutionnaire qui ne semblait pas vouloir dévoiler ses plans. Y'a un monst' marin just' à nos portes ! T'devrais déjà...
- Silence, Monsieur Dog sait ce qu'il fait.

Le rouquin acquiesça : un bateau partant des côtes serait trop suspect, même pour cette créature. Il pourrait aussi partir d'un autre endroit, aisément grâce à son fruit mais... Quelque chose le gênait. Le caractère destructeur de cette créature n'était pas aléatoire, il était systématique, comme si elle savait localiser les arrivants. Il craignait qu'elle ait acquis elle-même le fluide de l'observation et l'ait maîtrisé. C'était rare mais le monde animal renfermait bien des mystères, y compris ce type-là. Ainsi, il ne put s'empêcher de se remettre à aider les patients, entendant quelques instants plus tard le cri d'une infirmière. Elle n'avait pas peur, elle était affolée. Il écarquilla les yeux, avant de voir passer près de lui l'homme pâle, torse nu, qu'il avait sauvé sur une planche quelques heures plus tôt.

« Il me rappelle quelque chose. ». Ce sentiment désagréable persistait, comme s'il savait qu'il oubliait quelqu'un... Fronçant les sourcils, il se dirigea à la suite de l'homme, le perdant bien rapidement. Il avait le regard affolé d'un animal. Se mordillant les lèvres, le rouquin utilisa alors son Haki pour le localiser : la douleur, le chagrin, la peur étaient les émotions qu'il localisa en premier, puis vinrent des caractéristiques physiques, et enfin quelque chose d'autre qu'il n'avait ressenti depuis longtemps : la faim.

Se dirigeant vers le garçon caché, Erwin le regarda sans pitié, mais avec compassion. Il s'agissait d'un vampire. Un vampire affamé qui avait diablement besoin de sang pour subsister. Les poches de sang étaient cependant déjà mobilisées pour les blessures ouvertes, et il ne restait que peu de litres à disposition. Alors le révolutionnaire n'hésita pas un instant : il attrapa le poignet du vampire, et mit à la place le sien directement au niveau de sa bouche, après l'avoir volontairement entaillé avec la pointe d'une de ses dagues.

S'il acceptait de boire son sang, le rouquin avait conscience qu'il aurait du mal à s'arrêter, c'est pour ça qu'il l'arrêterait lui-même quand il sentirait que son corps ne pourrait plus tenir la longueur. La différence de force qui les séparait semblait naturellement importante : le jeune homme aurait sans doute pu le prendre par le cou pour l'arrêter mais ses gestes étaient précautionneux. Il opterait pour quelque chose de sec mais indolore.

- Zayne, c'est toi...

Erwin le regarda, cherchant soudainement la voix de la personne qui l'accompagnait la dernière fois. Elle n'était pas là... Pas en ces lieux en tout cas. Il savait, de source sûre, qu'un autre village de pêcheurs avait accueilli des naufragés quelques heures plus tôt et les soignait actuellement. Déglutissant, il regarda l'homme en face de lui avant de dire sur un ton sérieux :

- Malgré les circonstances je suis content de te revoir. Raconte-moi ce qu'il s'est passé, s'il-te-plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeMar 26 Avr - 0:35



Wake up
Perdu, seul mon instinct primaire prenait le dessus sur le reste. Tel un chat pris au piège, je me tenais prêt à cracher sur le premier qui viendrait me voir. Malheureusement, la faim était plus forte que tout et me refusant encore et toujours de faire du mal à autrui, je m’apprêtais à me mordre moi-même. Pratique tabou, celle des faibles, cela est une marque de faiblesse chez un vampire car se mordre soit-même, cela se résume à s’auto-épuiser. Mais c’est ainsi et pas autrement... Jusqu’à ce qu’ “ il “ apparaisse. Je ne m’étais pas rendu compte de sa présence jusqu’à maintenant.

Ce jeune homme plaçait son poignet en première ligne et entaillée. Plateau doré avec un festin, c’est dans un premier temps hésitant que je me faisais, mais finalement, alors que l’odeur sucrée de son sang se faisait charmante à mes narines, j’ouvris la gueule pour alors enfoncer mes crocs dans son poignet. Certes, je pouvais me contenter de “ pomper “ le sang via la plaie, mais prendre le sang à même la source c’est tellement mieux. M’abreuvant en douceur malgré la fougue dont j’avais fais preuve, doucement mais sûrement, mes succions se faisaient plus douce, et je vins même fermer les yeux. Je me perdais doucement dans ce moment alliant plusieurs choses contradictoires.
Il y avait de la violence et une infinie douceur simultanément. Et une pointe de remords, me laissant aller, je me permis même de verser une larme alors que mon nom retentissait. Il se souvenait de moi ? Aussi stupide cela soit-il, seul un mot s’échappa d’entre mes lèvres alors que je retirais mes crocs de son poignet.

“ Keith... “


Reprenant mes esprits, je l’écoutais me poser une question classique. Ce qui m’est arrivé ? Bien des choses... Des injustices, des péripéties douloureuses et finalement, notre voyage interrompu. Tout était flou dans mon esprit et c’est donc en douceur que je me calmais quelque peu, perdant cette lueur sauvage dans mes yeux pour regagner un peu d’humanité.

“ ... C’est long à expliquer. “


Doucement, mes yeux se posaient sur son poignet qui malheureusement n’avait pas la capacité de se refermer directement. Je vins alors à chercher quoi faire et je portais mon regard vers un rideau. Me redressant doucement, quelque peu encore craintif, j’arrachais une partie de ce tissu pour alors me retourner vers lui et faire un noeud autour de son poignet.

“ Il faudra mettre un pansement... Je n’ai rien d’autre pour faire cicatriser vite fait cette plaie. “

Revenant à nos moutons, je me laissais glisser le long du petit mur pour alors reprendre la parole.

“ Ma compagne voulait voir une certaine ... Micha Haiku. Une révolutionnaire... Je ne sais pas le pourquoi du comment, mais voilà le pourquoi du comment de notre présence ici-même. Malheureusement, le monstre marin a attaquer l’embarcation et ... Nous avons été séparé visiblement. “

Me mordant une lèvre nerveusement, cela prouvais que je ne mettais pas de côté l’option qu’ils soient morts... Dure réalité et esprit trop réaliste. Pourtant, je voulais avoir de l’espoir, comme celui que j’avais que le monde changerait via des actes, car la parole ne résous pas tout. Aussi, sans totalement dévoiler ma personne, je préférais jouer carte sur table.

“ Il y a tant de choses que tu ignores à mon sujet... Mais on n’a pas le temps de discuter de ça. Quand bien même mon rôle de chasseur de prime fait que je devrais te capturer ici-même ou que te côtoyer est un crime tant pis... Aide moi à retrouver Shiro et Kim... S’il te plait. “


Malgré nos “ factions “ je me foutais des préjugés et clichés. Il a beau être jugé dangereux, je n’avais pas vu ça de mon côté. Et c’est sans doute pour cela que j’étais prêt à l’écouter s’il avait un discours à me faire. Aussi un peu parce qu’en soit, je n’étais pas chasseur de prime par passion, mais bel et bien par besoin ?
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeMar 26 Avr - 22:36

Naufrages et naufragés [3]

Les paroles de Zayne s'enchaînaient. Une pointe de regret avait percé sur son visage les premières fois qu'il avait croisé le poignet d'Erwin, et bien rapidement il pansa celui-ci avec un morceau de rideau. Le rouquin l'en remercia d'une parole et d'un sourire, cherchant avant tout à savoir ce qu'il en retournait actuellement. Alors qu'il glissait le long du mur, son récit commença : il cherchait une révolutionnaire présente quelque part sur ces mers, Micha Haiku. Le garçon savait de source sûre que cette femme ne se trouvait pas sur South Blue, mais il ne releva pas cette information dans la foulée. Il valait mieux qu'il laisse le vampire se remettre de ses émotions.

- Votre embarcation n'est pas la seule dans ce cas, le monstre marin qui sévit autour de Torino est la raison de ma venue, annonça simplement le jeune révolutionnaire en regardant son interlocuteur droit dans les yeux.

Il fallait obtenir un contact visuel, lui montrer qu'il n'était pas seul. Autour d'eux, le bâtiment était agité. Les infirmières en petit nombre et le médecin avaient cessé de s'inquiéter pour Zayne au moment où Erwin avait commencé à s'en occuper. Seul le jeune pêcheur montrait une certaine attention à l'égard des deux hommes : il avait observer la scène de repas de la créature pâle tout en rougissant. Voir leur proximité s'était avéré être plus perturbant que prévu. Même le rouquin n'avait pu s'empêcher de quitter son expression sérieuse pour quelque chose qui ressemblait à de la tendresse, ou peut-être était-ce de la compassion, les deux se ressemblent parfois.

En écoutant les dernières paroles de son camarade d'infortune, le capitaine de l'Inquisition observa son regard avant de rajouter quelques mots :

- Un jour, nous prendrons le temps de cette discussion, si tu le désires.

Il se leva, se saisit de son escargophone muni d'une protection et contacta le village voisin dont il avait recueilli le numéro plus tôt dans la journée. Un grand nombre de personnes issues d'un bateau avait été ramassé lors d'une descente sur les côtes. Une douzaine de personnes, dont trois dans un état critique. Ils n'avaient pas les moyens de les soigner dans l'immédiat : les soins qu'ils nécessitaient étaient hors de leur portée. En réalité, même avec les meilleurs soins du monde, une de ces personnes n'avait aucune chance de s'en sortir.

Se mordillant la lèvre, Erwin regarda la personne à côté de lui. Il avait sûrement entendu toute la conversation. S'il s'agissait de son amie... Il serait dévasté. Mais il devait connaître la vérité, il devait savoir. Retenant ses inquiétudes et affichant un calme impassible, le garçon tendit la main vers celle de Zayne, paume ouverte pour l'aider à se relever.

- Nous allons aller dans un autre village... Maintenant.

Il disparut instantanément, saisissant le vampire ou serrant sa main s'il avait déjà saisi cette dernière. Le petit pêcheur, intrigué dès le début de la conversation, avait immédiatement sauté sur le dos du rouquin au moment où celui-ci avait interrompu sa phrase, et s'était donc retrouvé transporté avec le duo au dernier instant.

La place centrale du second village de pêcheurs servait déjà d'infirmerie en plein air pour les blessés légers. Regardant autour de lui, le révolutionnaire fit signe à une infirmière habillée de guenilles de venir vers eux. Il lui demanda sur un ton calme et posé :

- Où se trouvent les blessés graves ?

Sans laisser filtrer un mot entre ses lèvres, elle se contenta d'indiquer du bout du doigt une maison plus grande que les autres, malgré sa taille raisonnable. Sûrement la mairie. Construite en pierres, elle était recouverte de mousse par endroits, et quelques algues semblaient avoir élu domicile entre les rochers qui l'entouraient sur les côtés. Remerciant rapidement la femme qui se remit au travail, Erwin se dirigea d'un pas pressé vers la maison, ne lâchant pas Zayne pour l'entraîner dans son sillage. Il arriva rapidement dans le lieu de la tentation, où le sang versé ne cessait de couler et où les vies semblaient être prêtes à être fauchées.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeMer 27 Avr - 14:12



Wake up
Retrouver mes compagnons était la seule priorité jusqu’à maintenant. Et même si en soit Erwin devait être un “ ennemi “, je ne le considérais pas comme tel. Je cherchais simplement à avoir son aide car il pouvait m’aider. Attendant une réponse, je le vis décrocher son appareil de communication. Visiblement, il acceptait de m’aider, mais ce que j’avais entendu ne me plaisais guère. Aller dans une autre partie de l’île pour voir si mes compagnons ne s’y trouvaient pas était une bonne idée, cependant, je redoutais la triste vérité. Mais comme disais mon père : il faut savoir faire face. Serrant les dents, je vins alors à détourner les yeux en me rendant compte de l’évidence : j’allais devoir appliquer les conseils de monsieur.

Ni une ni deux, après qu’il m’ait saisit la main, nous voilà téléporté dans un endroit adéquat et immédiatement, une odeur désagréable titille mes narines. Du sang... Il y en a pas loin. Me mordant la lèvre, je résiste à cette pulsion qui me taraude intérieurement; même si je suis déjà rassasié.
Dirigé soigneusement vers le lieu où les rescapés et blessés se trouvent, j’arrive progressivement dans ce lieu malsain. D’ordinaire, je me suis toujours fais une image comme quoi un hôpital est un lieu de vie, mais là, là où nous sommes, c’est tout sauf ça. La mort pollue cet endroit, ou l’envahit grandement. Des vingtaines de lits et autant de blessés ou personnes en train de suffoquer. Mon regard balaie la pièce et je ne remarque aucune crinière blanche, signe que Shiro serait là. En revanche, s’était une autre histoire pour Kim.

L’inquiétude se lis sur mon visage et finalement, alors que je vérifie chaque lits, je m’arrête et fais marche arrière soudainement. Un visage, une expression, une impression de déjà-vu... Mon regard se détourne vers cette silhouette que je crois reconnaitre. L’information a du mal à arriver au cerveau, mais à mon grand regret, elle parvient à y arriver après un long moment.

“ .... K... Kim...”


Mes yeux s’écarquillent. Il respire peu, et je met de côté le médecin qui ne fait que me faire un topo de son état plus que grave, pour ne pas dire définitif. Le petit n’en a plus pour longtemps et à moins de trouver un remède miracle, impossible de lui faire échapper son rendez-vous avec la faucheuse. Il est là, allongé et assez pâle, à peine conscient, alors que moi, je me trouve mille fois trop conscient à cet instant. Dans ma tête, c’est une explosion suivis d’autre réactions en chaîne. Je n’arrive pas à gérer cela, je suis face à la chose, impuissant. Essayant de me bercer dans une illusion, je prends doucement sa main, en espérant me calmer via son pouls, mais bien vite, je reviens sur terre. Sans un mot, sans un regard, la vie le quitte sans qu’il puisse combattre. Comme bien des choses autrefois, on me retire une chose à laquelle je tenais. Il est mort.

“ ... “


Dans un premier temps, je prononce son nom comme si je voulais avoir une réponse, mais rien n’y fait. Je secoue sa main, comme si j’espérais un mouvement de sa part, mais il ne bouge pas. Je tente de le secouer, mais il est immobile. Mes yeux se remplissent d’eau salée, mon coeur se noie dans une amertume infinie. Je serre mes dents le plus longtemps possible, tentant d’enfermer cette colère qui monte en moi. Mais cette fois, je n’y arrive pas. Cette douleur que je me suis efforcé de garder au fin fond de moi - par peur de faire mal autour de moi - je la laisse exploser au grand jour. Un hurlement retentit dans cet endroit qui se veut calme. Je perds les pédales, je cris, laisse voir ma tristesse et mon mal. C’est inutile, ça ne le ramènera pas, mais c’est comme un besoin. Je m’effondre devant le lit, n’arrivant pas à faire abstraction. Détruit, voilà ce que je suis actuellement. La vie me porte un nouveau coup, qui se veut visiblement fatal. Je n’ai plus rien, on me retire tout. Des cris qui deviennent des pleurs, une souffrance qui devient tourment, je me sens perdu. Je plonge dans les ténèbres, sans même espérer qu’une quelconque lumière me sauve de là.

Des infirmières tentent de me retirer de là, m’ordonnant de me calmer, mais il n’en est rien. Je résiste, me “ bat “ pour rester là, comme si m’éloigner de ce corps inerte serait pire que tout. Je refuse de voir la vérité en face, pourtant elle est là : il est mort. Et si lui est là, qui sait si Shiro n’est pas morte elle aussi.

" Laissez-moi !!! Laissez-moi !!! "

Dans un excès de rage, je fait presque voltiger une des infirmière qui essaie de me faire reculer, mais je n'y arrive pas. C'est un mélange de peur, tristesse, rage et culpabilité qui se voit dans mon regard.
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeSam 14 Mai - 15:04

Naufrages et naufragés [4]

Une voix s'éteignait. Erwin avait le cœur serré en ouvrant son Haki, comme pour accompagner le dernier soupir du condamné. Il ressentait à la fois la peur de mourir, mais aussi les sentiments de Zayne dont le courage tout entier avait certainement fondu devant un tel spectacle. Il s'était rapproché de cette personne en tremblant et n'avait pas été capable de lui venir en aide. N'y avait-il pas pire châtiment pour un homme qui n'avait rien fait que celui de perdre un de ses êtres chers ? Quelque chose en cela réveillait chez la plupart des survivants un sentiment d'injustice. Et c'était sûrement exactement ce qui était en train de se passer ici. Déglutissant, Erwin s'approcha de l'homme dont le sang-froid disparut alors qu'un état de détresse prenait sa place.

Il hurla. Sa peine était telle qu'elle submergea le Haki du rouquin qui ne prit pas la peine de le taire. Malgré la douleur qui s'immisçait en lui, il ne trouvait rien d'autre à faire que de partager les sentiments du vampire. Il ne pouvait pas l'aider à faire son deuil, car il s'agissait d'une étape bien trop difficile à vivre. « Laissez-moi ! Laissez-moi ! »

L'infirmière s'approcha du jeune homme et tenta de lui administrer un sédatif, chose qu'elle ne réussit pas à faire. Erwin, alors partagé entre les émotions du chasseur de prime et son envie d'aider, ne put entreprendre qu'un seul geste. Il écarta tranquillement la jeune femme, et obligea le vampire à venir contre lui. L'étreinte qui s'en suivit, forcée, avait pour but de partager ses battements de cœur contrôlés. Il était humain, ils étaient tous humains au fond. Être humain, c'était être capable de ressentir de telles émotions.

- Je suis désolé pour ta perte, Zayne... Je sais ce que ça fait de perdre quelqu'un qui nous est cher. Même le temps ne guérit pas le gouffre creusé, il ne fera que calmer ta colère.

Les paroles partagées ainsi avaient pour but de ramener le garçon sur terre. Oui, il pouvait faire quelque chose au final. Si cela fonctionnait, il le relâcherait, sinon il resserrait son étreinte pour empêcher l'homme de se débattre jusqu'à ce qu'il se décide enfin à reprendre une certaine contenance, de manière à ce qu'ils puissent en venir à la discussion urgente à laquelle ils devraient porter intérêt.

- Vous avez reçu combien de jeunes filles ici ? Demanda le rouquin en dirigeant son regard vers l'infirmière.

Elle réfléchit un instant avant d'indiquer qu'une demi-douzaine de filles étaient arrivées. Décrivant Shiro, le rouquin se heurta à un nouveau problème : elle n'était pas présente dans ce village. Soit elle s'était échouée sur les récifs, soit elle avait été entraînée dans la mer par le monstre marin. Il fallait la retrouver au plus vite dans le premier cas. Dans le second... Inspirant un coup, le rouquin prit sur lui d'annoncer l'avancée des événements à Zayne :

- Nous aurons tout le temps de pleurer les morts demain. Aujourd'hui, nous devons sauver ceux qui peuvent l'être. Ton autre amie se trouve peut-être quelque part dans les environs.

N'attendant pas la réaction du vampire pour agir, le rouquin commanda à un homme près de lui d'aller directement chercher une demi-douzaine de pêcheurs pour longer les côtes avec lui et peut-être repêcher des survivants. En moins d'une dizaine de minutes, ils furent prêts à prendre la mer. Personne ne semblait contester les ordres du rouquin malgré le fait qu'il n'était, au final, qu'un jeune homme fraîchement arrivé sur les lieux. C'était peut-être, aussi, grâce à la présence de son ami pêcheur qui s'était fait plus discret que jamais depuis la mort de Kim, suivant Erwin comme un fantôme.

Le révolutionnaire porta un regard tranchant sur les côtes à mesure que le bateau avançait. Il avait des connaissances en navigation, malgré tout ce n'était plus suffisant lorsqu'il s'agissait de prévenir les attaques d'un monstre marin. Il lui fallait quelque chose de plus, de plus puissant. Fronçant les sourcils, il aperçut à plusieurs reprises des personnes échouées sur les récifs. Parfois mortes, parfois à peine vivantes. Il les récupéra à chaque fois. Si la pâleur avait atteint le visage de certaines victimes, aucune n'était identique à Shiro. Elle ne faisait pas partie de ces personnes qui, à la nuit tombée, revinrent sur la côte à l'aide du navire de pêche...
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 29 Mai - 22:25



Wake up
Perdre quelqu’un n’était pas une sensation inconnue. Quoi que... Mes parents, c’est une autre histoire, car après tout, je ne sais pas si oui ou non ils sont morts. Alors que Kim.. Oui, je le sais, je l’ai ressentis. Ces sensations sont comme une cicatrice qui se fait d’elle-même, impossible à arrêter. La lame froide de la douleur pénètre notre chaire et la meurtrie sans qu’on puisse la ralentir. Mes hurlements sont comme une vaine tentative de rejet de tout ça, mais c’est inutile. Je me sens rongé de l’intérieur, pourri jusqu’à la moelle, incapable de faire quoi que ce soit. Mais alors que je me sentais comme mort, quelque chose me retiens à la vie. Un battement de coeur, une odeur, le son d’une voix. Celle-ci est compréhensible empathique. Erwin ?

Mes tremblements ne cessent pas, mais mes hurlements cessent petit à petit. Sa voix est audible jusqu’au fin fond de mon âme. Malgré mes bras qui essaient de le repousser, ma force rebelle me quitte et petit à petit, c’est le révolutionnaire primé à plus de 200 Millions qui gagne cette bataille sentimentale. Il ne tue pas ma peine certes, mais il l’apaise d’une manière que je ne saurais décrire, ou alors, il l’enterre juste le temps qu’on règle quelques histoires pour mieux m’abandonner ensuite ? Cette simple possibilité me fait frissonner de terreur, mais je l’écoute et remarque qu’il me tends toujours la main pour m’aider à retrouver la dernière chose qu’il me reste.

Ne mettant pas entièrement cette tristesse qui me corrompt petit à petit, je me laisse donc trainer vers l’aventure que le jeune homme me propose ayant pour but de retrouver mon amie. L’angoisse m’envahit pendant tout le trajet et même sur le navire c’est la guerre mentalement. Chaque corps retrouvés est une bouffée d’oxygène avec la même question en tête : est-ce elle ? Mais chaque fois, c’est une déception mêlée à un certain soulagement. Doux paradoxe.
Mais alors qu’on inspecte une zone, voilà que quelque chose me saute aux yeux. Un bout de tissu flottant à la surface de l’eau.

“ Là ! LA !!! “


Pointant du doigt la chose, je manque presque de sauter à l’eau pour la choper, mais finalement, j’y envoie une de mes mains pour m’assurer de ce que je crois et à mon grand regret, c’est le cas : c’est un bout d’habit qui appartient à la miss. Même si l’eau efface “ l’odeur “ de la belle, j’en suis certain, c’est à elle. Serrant les dents, j’espérais que le jeune homme qui me servait de héros avait une issue de secours, une carte joker dans sa manche.

“ Elle est dans le coin, j’en suis sûr. Dit moi que tu peux la ressentir, la repérer, je sais pas, n’importe. “

Je secouais presque le jeune homme comme un simple prunier. Mes émotions étaient en ébullition. S’il y avait Shiro dans le coin et qu’elle devait être sauvé, hors de question que je n’agisse pas, il me fallait agir au plus vite et j’en implorais Erwin.
© ASHLING
[/quote]

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeMar 31 Mai - 23:25

Naufrages et naufragés [5]

Plus les cadavres défilaient, plus la peur de trouver celui de la jeune fille que Zayne cherchait était pressante. Erwin regardait le rivage avec appréhension. Il lui arrivait de disparaître une seconde pour ramener un survivant rejeté par les vagues, mais invisible. Il était capable de percevoir tout ce qui se passait à plusieurs centaines de mètres en poussant son Haki. Les signes à l'agonie étaient parfois plus forts, parfois plus maigres, alors cette recherche lui demandait une concentration hors du commun. Il n'aurait jamais cru être capable d'un tel prodige. Pourtant, il n'avait pas encore atteint le summum de sa maîtrise, il le sentait. Mais ce n'était pas la question actuellement. Une vie était en jeu, ou plutôt deux vies. Il aurait aimé venir en aide à son ami un peu plus... Soupirant, il décida de reposer un peu son esprit.

Après quelques minutes supplémentaires à voguer, une voix souffrante lui vint à nouveau à l'esprit. Elle était dans l'eau. De qui s'agissait-il ? Ce n'était pas quelqu'un qu'il connaissait en tout cas. Coincée sous un rocher... Le rouquin se tourna vers le jeune pêcheur de l'île qui l'accompagnait. Il lui posa une main sur l'épaule, articulant simplement :

- Quelqu'un est en train de se noyer, juste en dessous de nous. Zayne et moi, nous sommes maudits par les eaux. Il faut que tu ailles aider cette personne à s'extirper des rochers qui coincent sa cheville...

Il n'hésita pas. Se retournant brusquement, le garçon sauta dans l'eau et commença à nager de toutes ses forces pour aller libérer la victime de l'étreinte de la terre. Il dut parcourir une vingtaine de mètres avant de trouver la personne qui était coincée : c'était un homme de son âge à peu près. Il semblait commencer à se noyer. Arrivant à hauteur de sa cheville, le jeune pêcheur détermina rapidement les pierres qu'il devait enlever en priorité pour dégager la victime. Et en quelques instants, il réussit son action, mais la personne qu'il était venu sauver avait déjà perdu conscience. Le ramenant par les aisselles à la surface, il émergea avec difficulté et n'eut pas le temps de prendre une bouchée d'air qu'il fut déjà transporté sur le bateau avec le noyé.

- Il faut commencer la réanimation, fit Erwin en s'approchant de la personne évanouie au sol. L'eau dans ses poumons est en train de l'asphyxier.

Et alors, posant ses lèvres sur celles de la victime après s'être agenouillé, il expira cinq fois dans sa bouche avant d'effectuer un massage cardiaque. Un... Deux... Trois... Au bout de la trentième, il expira à nouveau dans la bouche du châtain allongé. Deux fois. Puis il recommença les gestes de réanimation. De l'eau sortit alors de la bouche du noyé, et il sembla reprendre des couleurs en quelques minutes. Le jeune pêcheur resta à ses côtés pendant que des couvertures venaient le réchauffer et qu'il allait finalement se mettre auprès des autres rescapés.

C'est à ce moment-là que le tissu fut aperçu au loin. Qu'Erwin balaya la zone avec son Haki. Et qu'il ne trouva malheureusement la présence d'aucun survivant. Si elle était dans les environs, elle était morte. Cette froide constatation arracha un sursaut au révolutionnaire dont le premier geste fut une main sur l'épaule de Zayne. Il n'allait pas abandonner :

- Nous la retrouverons, Zayne. Elle n'est pas là, continuons les...

Un cri monstrueux, comme sortit des abysses, vint couper la parole au jeune homme qui se voulait réconfortant. Il se tourna vers la source de ce son inhumain, et à deux kilomètres de là où ils se trouvaient, le monstre marin avait commencé à émerger. C'était l'occasion rêvée. Il pouvait l'avoir ici, et maintenant. Pourtant, son comportement était anormal. Il prit subitement la direction du navire de pêche, et en moins de temps qu'il n'en fallut pour celui-ci à se retourner pour se diriger vers les côtes, le courant le happa dans la gueule du monstre marin.

Erwin ne fit rien. Il aurait pu téléporter le bâtiment mais cela ne l'aurait mené à rien. Les victimes étaient à l'abri dans la coque du navire de pêche. Celle-ci était assez solide et résista au trajet dans l’œsophage de la créature. Il pourrait la tuer plus efficacement de l'intérieur. Ainsi, il fut relativement étonné de voir que l'intérieur de cette créature était déjà jonchée de dizaines de carcasses de navire, de centaine de cadavres et d'aucun survivant pour témoigner de cet état des choses.

- C'est improbable... C'est incroyable. Mais ton amie n'est pas là non plus.

Il l'affirmait en jetant un coup d’œil aux corps les plus récents. Aucune chance qu'elle se trouve parmi eux. Sinon peut-être au fond du liquide en-dessous d'eux, sûrement un suc gastrique quelconque, peu efficace sur les matières comme le bois et la métal au vu de l'apparence des bâtiments présents.

- Zayne, essaye de trouver un moyen de tuer cette créature de l'intérieur. Et vous, contentez-vous de faire remonter les victimes sur le pont, il vaudrait mieux que j'ai tout le monde à portée de main si nous devons fuir.

Il s'était adressé dans un second temps aux membres de l'équipage de pêcheurs qui acquiesça avant de se diriger vers l'intérieur du bateau. Alors, qu'allait donc décider le vampire ?
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeLun 20 Juin - 0:21



Wake up
L’espoir est ce qui nous permet de rester debout, nous bercer dans une illusion douce à nos yeux. Actuellement, j’étais torturé par deux visions : la réalité qui me hurlait que Shiro était morte d’un côté, et de l’autre, l’imagination qui me disait qu’effectivement, elle est quelque part en vie, saine et sauve. Mais que devais-je croire ? Restant ainsi durant la durée des recherches, j’ignorais totalement les actions d’autrui, enfermé dans ma bulle de souffrance. Seul Erwin et sa main sur mon épaule me ramenait à moi de temps à autre. Echecs sur échecs, tout me poussais à croire qu’une personne de plus quittait mon entourage ne faisant qu’augmenter la douleur dans ma poitrine.

J’étais tellement dans la lune, que j’en avais loupé la scène ou le jeune homme - pas médecin - avait fait des gestes exemplaires de secourisme, me volant presque la vedette. Et alors qu’il me rassurait, voilà qu’une chose inattendue se produit. La chose responsable de tout ces malheur apparue et en un rien de temps, elle nous avala comme si nous n’étions que des amuses gueule. Ni une ni deux, nous étions transporté dans son corps comme de vulgaires parasites.

Pour ma part, j’avais fermé les yeux, croyant mes dernières heures arriver, mais il n’en était rien. Quand je re-ouvris les yeux, c’est un drôle de spectacle qui me faisait face. Le ventre du monstre... Mélange de choses que je n’aurais pas pu imaginer dans toute ma vie, je repris pleinement conscience quand Erwin confirma la non présence de mon amie ici non plus. Malheureusement, il fallait sortir de là et le révolutionnaire annonça la sentence.
Tuer cette bête ? De l’intérieur ? Pensait-il que j’en étais capable ? Même en m’amusant à déchiqueter les parois de son estomac je ne pourrais pas faire un tel exploit et c’est ainsi que je baissais les yeux.

“ Je ne peux pas faire ça Erwin. “


Par contre, il fallait sortir et je me mis à simplement observer les lieux. Et après une certaine analyse, alors que le monstre semblait pousser de nombreux râles, je vins à remarquer quelques détails qui sautaient à mes yeux de médecin.

“ C’est... Bizarre. “


Un choc eu lieu. Sans doute que la créature venait de percuter quelque chose, ou simplement faire un geste brusque, mais quoi qu’il en soit, je continuais de fixer plusieurs détails qui avaient échappés à toutes les autres personnes présentes ici.

“ ... Erwin, regarde. “


Plusieurs débris et notamment un mât de navire brisé semblé enfoncé dans l’estomac de ce monstre, sans doute responsable de ses râles et donc d’une blessure que nous n’avions pas vu jusqu’à maintenant. Continuant de regarder la chose, je tentais d’imaginer son anatomie pour en tirer des conclusions logiques et finalement, je cru comprendre la situation du monstre.

“ ... Et si cette chose... Attaquait les navires à cause de la douleur ? Après tout, même si les monstres marins sont pas amicaux, c’pas normal qu’un seul s’attaque à tout ce qui passe sur les mers comme un prédateur enragé non ? Cette bête souffre. Mais vu la blessure, il n’y a que deux choses à faire. S’enfuir via tes capacités Erwin - ou attendre qu’on nous rejette par l’orifice de derrière, mais on n’y survivrais pas, - ou alors ... “

Je baissais les yeux, laissant le jeune homme deviner. Soigner cette bête ne signifiait pas la laisser en vie, mais bel et bien mettre fin à ses souffrances. Sans l’aide d’un fruit du démon précis, ou un truc capable de faire cicatriser instantanément une plaie de ce genre, cette bête était condamnée. Désolé pour cette chose aussi meurtrière soit-elle à cause de ce mal, je préférais laisser le choix à Erwin, car je ne me sentais pas capable de prendre une telle décision. Shiro n’était pas là, portée disparue et je me disais qu’il faudrait faire avec pour le moment.

“ ... S’il te plait... Faisons vite. “


Je donnais mon aval à Erwin, suivant sa décision quelle qu’elle soit.
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeMar 28 Juin - 11:27

Naufrages et naufragés [6]

Bien sûr. Zayne avait raison. À cause de l'affolement qu'il avait ressenti lors des dernières minutes, de la concentration due à la situation, il n'avait pas pu identifier la douleur lancinante qui parcourait cette créature. La souffrance était une drôle de sentence pour un être qui n'avait rien demandé à personne. Malgré ses actes meurtriers, ceux-là même qui avaient entraînés la mort de l'ami du vampire, ce dernier était prêt à lui accorder une douce mort. Pas de torture vengeresse. C'était une sage décision, plus humaine que ce que la plupart aurait pu choisir. Le rouquin sourit tristement lorgnant sur le jeune homme, puis il prit une dague dans sa poche, pointa doucement vers le supposé centre nerveux... Puis retourna l'objet et tira un coup. L'explosion qui en suivit fut phénoménale, et le mouvement du monstre marin encore plus puisqu'il subit ses derniers soubresauts de sorte à ballotter le navire dans l'estomac.

- Accrochez-vous ! Fit le rouquin en téléportant le bâtiment hors du ventre du monstre.

Le mouvement avait été arrêté, mais apparaissant au-dessus de la plage, le navire de pêche s'enfonça finalement dans le sable. Un long soupir échappa au révolutionnaire qui regarda au loin les derniers mouvements du « monstre » dans la mer. C'était sa fin. Bientôt, des cris de victoire résonnèrent dans les villages aux alentours, accompagnés de pleurs de soulagements et de peine. La mort avait bien trop frappée aujourd'hui. Erwin laissa échapper un soupir.

- Je vais mander quelques hommes pour mener des recherches autour de l'île, lança le rouquin à Zayne. Si ton amie est dessus, nous la trouverons, ne t'en fais pas.
- M'sieur, m'sieur ! Fit un jeune garçon en arrivant au pas de course. L'marine arrive !

Haussant un sourcil, une expression étonnée parut sur le visage du jeune homme. C'était inhabituel pour eux de venir sur un territoire qu'ils ne protégeaient pas. En dehors des accords commerciaux, rien ne devrait amener les hommes armés du Gouvernement à venir dans ces lieux. Si ce n'était... Non, si sa présence avait été avérés, ils ne se seraient pas embêtés à n'envoyer qu'un seul navire apparemment composé de péons. Il n'était peut-être pas important mais faire disparaître quelques marines relevait du possible... Même si moralement parlant il se trouverait à la limite de ce qu'il pouvait accepter, autant des autre que de lui-même.

Il décida de jouer la carte de la prudence et de se diriger discrètement vers l'endroit où ils allaient aborder, invitant Zayne à le suivre. L'équipage qui venait d'arriver abordait un navire plutôt simple, pas comme les navires de guerre du Gouvernement. Plutôt sobre, il semblait être dirigé par un simple Colonel dont le vêtement permettait d'identifier son grade. Son air sombre entrait en contraste avec le pins « Chat Rose » qu'il arborait fièrement sur son uniforme.

- Colonel Pornino, au rapport ! Fit le nouveau venu en saluant la population de l'île avec une posture de militaire. Nous venons inspecter l'île à la recherche de criminels.
- Colonel, vous n'avez pas honte de venir ici, sur cette île, alors qu'un monstre marin a fait des dizaines de morts ces derniers jours ?!

La voix d'une femme s'était élevée dans la foule. Elle s'extirpa de celle-ci, arborant une chevelure brune, un regard profond et un air déterminé. Ce type de personne n'hésiterait pas à se lever contre le Gouvernement Mondial au besoin. Un sourire au coin de la bouche, le Colonel rétorqua sur un ton supérieur :

- Cette île ne fait pas partie des territoires du Gouvernement Mondial. Nous ne saurions protéger ce qui ne nous appartient pas.
- Mais vous oseriez souiller cette terre de votre présence abjecte ?!

Cette fois-ci, c'était un vieil homme qui avait osé s'opposer à la puissance militaire de cet homme. Il sembla se crisper, puis tira son arme en la pointant sur l'ancêtre. Si le coup aurait du partir, ce fut sans compter sur la disparition de son arme qu'Erwin tenait à présent dans sa main, s'étant fondu dans la foule. Le colonel haussa les sourcils. Il n'avait littéralement rien vu. Pas plus que le reste de la population. Pourtant, le révolutionnaire ne comptait pas se dévoiler : il ne voudrait pas attirer les foudres de la marine sur une île à la population neutre...


Dernière édition par Erwin Dog le Mar 19 Juil - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeSam 16 Juil - 21:45



Wake up
Plus le temps passait et plus je commençais à désespérer. Serais-je déjà arriver au point où je baisse les bras ? Moi qui veux changer le monde, me voilà au pied du mur, désormais seul ? La situation actuelle n’avançait pas et pour cause, même le monstre marin lui-même n’avait rien qui correspondait à mon amie. Cette dernière était portée disparue dans ma tête et rien ne laissait croire qu’elle allait réapparaitre d’ici des heures de recherche. Et si... Elle était bel et bien morte ? Cette possibilité me fit serrer les dents au point de les casser tant je me sentais nerveux désormais. Moi qui d’ordinaire essaie d’être calme, là, je ne savais plus sur quel pied danser.

Coquille vide que je devenais, je ne bronchais même pas durant l’instant “ sensation forte “ qu’Erwin nous offrait en nous faisant s’échapper du monstre marin qui avait droit à une mise à mort propre et sans bavure. Je ne revins à moi uniquement quand le jeune homme m’adressait la parole, mais je ne répondis rien. Que devais-je faire ? Mettre moi-même un terme à ces recherches ? Ou bien le laisser me faire espérer ? Peut-être qu’en arrêtant là, on gagnerais du temps, à défaut de “ salir “ la mémoire de ma comparse. Me mordillant la lèvre, j’étais piégé dans un terrible dilemme.

Malheureusement, notre péripétie ne semblait pas s’arrêter de si tôt. En effet, alors que tout semblait rentrer dans l’ordre, voilà qu’un nouvel imprévu fut révélé : la présence de la marine. Que faisait ce groupuscule sur ces terres ? Pourquoi s’aventurer ici alors que ce n’est pas un territoire protégé par ces derniers ? Une patrouille ? Trop miraculeuse pour être vraie, il y avait forcément quelque chose derrière cette visite et tandis qu’Erwin m’invitait à le suivre, je remis correctement mon habit en place avant de simplement me fondre dans le peu de foule qu’il y avait.
Le ton montait assez vite et visiblement, le colonel ne semblait pas d’humeur à supporter la “ joie” des villageois. Ainsi, quand un homme d’un certain âge eu le malheur de ne pas tenir sa langue, voilà qu’une chose impensable se passait. En effet, le gradé pointait une arme vers le vieil homme et s’apprêtait à le descendre, mais cela était sans compter l’intervention d’Erwin qui médusa un bon nombre de gens. Rapide et efficace, ce dernier avait fait éviter le pire, mais cela n’arrêta pas bien longtemps le Colonel qui semblait se mettre immédiatement sur ses gardes. Mais il m’était impossible de rester là et ne rien faire, ainsi donc, avant qu’un autre scandale n’éclate, je sortis des rangs pour alors me dévoiler.

“ .... Il ne sert à rien de monter le ton Colonel. Je suis Zayne Akimura et en tant que chasseur de prime... Je peux vous assurer qu’il n’y a aucune tête primée dans le coin. Juste des gens en deuil, y compris moi... “

Sentant mon coeur se serrer, je marquais une légère pause avant de simplement demander d’une voix décidée.

“ Je vous demanderais donc de bien vouloir quitter ces lieux, vous perdez votre temps, en revanche, peut-être que sur une île voisine vous aurez plus de chance. “

Pensant offrir la paix à toute une île via ma simple apparition et mon intervention, j’étais loin de me douter des ennuis qui allaient découler. En effet, comme mon père m’a toujours dis : le passé nous rattrape tous un jour ou l’autre. Et j’allais être victime de ce proverbe trop juste à mon goût.
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 24 Juil - 21:31

Naufrages et naufragés [7]

Le Colonel semblait excédé. Ses tempes ressortaient plus que de nature et ce n'était pas les gadgets aux allures de tendresse qu'il portait qui apaisaient l'aura qu'il dégageait. Il faisait sûrement partie de cette tranche de la marine qui ne portait pas dans son cœur les populations exclues du système de régence mondial. C'était sur eux et leurs abus que devait parfois s'appuyer Erwin pour diaboliser son ennemi, et influencer les populations à accueillir ses idéaux. Ici n'était cependant pas le lieu d'une telle manigance : il n'avait pas encore besoin d'affilier cette île à la Révolution, pour la simple et bonne raison que dispatcher ses forces risquait de lui porter préjudice. Une fois ses plans de conquêtes arrivés à leur paroxysme sur North Blue, il pourrait tenter de s'étendre sur une nouvelle mer, à condition d'avoir un nouveau Maréchal ou Commandant décent à ses côtés : ce n'était pas uniquement avec Mike et Oulanov en tant qu'alliés qu'il pourrait maintenir un climat de paix autour de lui.

- Dégagez ! Hurla un gamin en complément des paroles que Zayne avait lancé à l'encontre du Colonel. On n'veut pas de vous ici ! Pourritures !
- Je partirai après avoir foutu une raclée à ce gamin, statua l'homme au pin's.

Du haut de ses douze ans, cet enfant avait la langue trop bien pendue. Une mauvaise nouvelle pour les habitants du village portuaire qui blêmirent pour la plupart, reculant d'un pas tandis que le marine semblait prêt à déclencher une rouste dans les environs. Il avait une excuse : manque de respect à un gradé de la marine. Et si ce n'était pas suffisant, il rajouterait quelques broutilles comme « légitime défense ». Tant qu'il pouvait faire bouffer de la terre à ce mioche, il n'aurait pas perdu sa journée. C'est du moins ce que son expression satisfaite laissait entendre. Descendant de son navire par le pont que ses collègues venaient de mettre, il se fraya un chemin dans la foule tétanisée.

Erwin avait profité de cet intermède relativement court pour prendre des mesures. Il ne pouvait pas se montrer, il lui fallait donc un visage inconnu pour contrer les ambitions du Colonel. Il doutait que Zayne ait pour l'instant les forces nécessaires à une telle opération, et il ne voulait pas l'entraîner sur le chemin houleux du monde révolutionnaire. Pas sans son accord du moins. C'est ainsi qu'il décida de ramener une personne de son entourage, qui pourrait tout à fait gérer cette situation par la force s'il le fallait.

Un papillon de lotte s'était mis à voler dans cet environnement peu adapté à son développement. Si plus d'une personne aurait été surprise en temps normal, aujourd'hui tous les regards étaient rivés sur le Colonel Pornino et le gamin qui soutenait son regard. Face à face, ils semblaient prêts à se foutre sur la gueule, tandis qu'un Sergent-Chef impétueux tannait du regard l'Akimura, ayant certainement pour projet de se mettre en travers de sa route s'il tentait d'intervenir. Alors que la main du Colonel se leva, le papillon se posa sur son épaule et une jeune femme prit soudainement sa place, bloquant le mouvement avec sa propre main. Elle portait une tenue d'été fort agréable à regarder : une jupe à l'apparence de grandes feuilles, et un haut du même style qui laissait son ventre exposé aux curieux.

- Monsieur, j'ose espéré que vous n'aviez pas dans l'idée de frapper les habitants de ce territoire neutre. Je vous rappelle que n'aidant aucun hors-la-lois, ce pays n'est pas considéré comme ennemi.

La voix de Fay Rica était celle d'une commerçante acharnée. Elle s'était posée à terre avec toute la légèreté du monde, tandis que sur elle se posaient des regards étonnés, ébahis et reconnaissants. Son petit sourire narquois fit même rougir le Colonel qui eut à nouveau un geste de recul, délaissant sa cible au profit d'une intense réflexion sur l'actuelle situation dans laquelle il se trouvait.

- Vous avez l'occasion de quitter les lieux sans faire de vagues, ajouta-t-elle avec sévérité. Mais n'oubliez pas que vous n'avez aucun droit d'intervenir dans ces lieux sans l'accord préalable de la population. Ces discussions seront engagées avec les chefs des villages, et ratifiées par un accord écrit à leur terme, en double exemplaire pour les partis impliqués.

Elle traitait cette situation comme n'importe lequel de ses contrats. Horlogère de métier, elle n'hésitait pas à aller sur tous les terrains possibles pour renflouer les caisses en fin de mois. Suite à un énième sourire, ses doigts indiquèrent le chemin de la sortie au Colonel qui l'emprunta finalement à contre-coeur. Il ressentait certainement la même chose que la plupart des adversaires de la Zoan : la peur de mordre la poussière.

En quelques minutes, le navire fut hors de portée des regards de la population qui éclata de joie tandis qu'Erwin, plus calme, sortait finalement de l'ombre et allait retrouver Zayne. Il lui présenta brièvement son associée qui montra cette fois-ci un sourire sincère tout en indiquant, quelques secondes plus tard, qu'elle allait faire le tour de l'île pour voir si d'autres personnes pouvaient encore être sauvées.

- Allons parler à l'écart, fit le rouquin au vampire après avoir indiqué aux habitants que l'état de quelques blessés était encore à surveiller. Que comptes-tu faire ? Demanderait-il finalement lorsqu'ils seraient à l'abri des oreilles indiscrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 11 Sep - 1:07



Wake up
La justice abuse parfois de ses droits. Et actuellement, s’était clairement le cas. Voilà donc pourquoi j’avais décidé d’intervenir. Cependant, je n’avais jamais imaginé que les choses tourneraient ainsi. Un gamin vint faire soutient à mes dires de manière bien trop offensive. Il était insolent à un tel point que si son père était là, il lui aurait sans doute mit une gifle. Mais il n’en était rien de tout ça, il continuait de dire à voix haute ce que pensent tout bas les villageois et cela mit le feu aux poudres. Ils allaient réellement se frotter à un jeune ? Ils allaient vraiment le traiter comme une menace ? Quelle justice fait ça ? Quelle justice ne se plie pas face à l’avis du peuple ? Sans le peuple, la justice n’est pas et sans justice, le peuple n’est rien. Cependant, le peuple peut changer la justice corrompue, alors qu’une justice corrompue ne change pas forcément un peuple qui ne l’est pas.

J’étais clairement mis en déroute par un sergent-chef prêt à en découdre au moindre geste suspect, mais voilà qu’une chose étonnante se fit. Une tiers personne apparue. Sans doute une zoan, celle-ci mit vite fin au “ conflit “ via des paroles claires et sans détours. Force de persuasion ou simple talent oratoire, je me fichais de savoir la réalité. C’est l’Dog qui me présenta son acolyte héroïne du jour avant de simplement me prendre à part tel un confident, un ami.
Sa question en revanche me fit perdre ma mine sereine. Que faire hein ? Nous étions à l’abri des écoutes inutiles ou hasardeuses... Je pouvais donc être moi n’est-ce pas ? Marchant un peu seul, je me stoppais doucement avant de simplement me retourner, le regard avec moins de lueur que d’ordinaire. Le sourire avait disparu de mes lèvres et pourtant, il n’y avait aucune haine envers ce bas monde. Alors que d’autre auraient perdues leur humanité, moi, je gardais cette once de cette dernière au fond de moi, mais cela ne voulais pas dire que ma vie était parfaite, bien au contraire...

“ Je ne sais pas... “

Simple, clair et net... Que dire de plus hein ? Je me mis à me remémorer chaque instants marquants de ma vie, et je tentais de faire une conclusion. Que devais-je faire hein ? Que vais-je réellement faire ? Telle est la question. Me mordant une lèvre, finalement, je me mis à soupirer.

“ Depuis la dernière fois... J’ai vu des choses dans ce monde... J’ai vu des gens souffrir, d’autres dans le besoin comme moi avant et actuellement. Parfois des gens tendaient la main pour s’entraider, des fois d’autres tournaient la tête pour ignorer ces derniers. La justice dans tout ça ? Parfois là, parfois non. Des fois clémente... Des fois injuste. Et accessoirement, je n’ai pas de réponses à certaines questions quant au fait que mes parents soient ou non impliqués dans des histoires de révolution. Mais malgré tout ça... “

Je serrais les poings. On pourrais croire que toute cette douleur allait soulever quelque chose et pourtant, je me retenais d’exploser, perdre le contrôle.

“ Je ne sais pas quoi faire. Dois-je me battre contre ce monde ? Si oui comment ? Les paroles ne suffisent pas à changer le monde. Mais je n’ai pas la carrure d’une personne qui changera le monde... Pitoyable n’est-ce pas ? J’ai tout perdu, il n’y a que ça comme vérité. Je n’ai plus de famille principale et je viens de perdre ma secondaire... Alors qu’est-ce que je vais faire ? Réfléchir... Chercher une chose à faire. “

La réponse devait être minable pour lui, et je m’en excusais intérieurement.
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Erwin

Erwin
Messages : 4198
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue56/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (56/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue769/1250[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (769/1250)
Berrys: 140.650.920.666 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 16 Oct - 14:45

Naufrages et naufragés [8]

Le rouquin écoutait avec attention les dires de son comparse. Il compatissait à sa douleur, comprenant la peine infligée par la perte d'un être cher. Bien sûr, son isolement lui avait valu d'éviter pendant de longues années de ressentir la douleur de ce vide mais dernièrement, tout s'était chamboulé. Il lui jeta un regard encourageant, avant de finalement apposer sa main sur sa tête en disant avec une simplicité à la fois déconcertante et chaleureuse :

- Tu as la carrure d'une personne qui peut changer le monde. En mieux.

Il lui sourit, pas de ces sourires qui transpiraient le bonheur, mais de ceux qui partageaient un sentiment d'ironie contre le monde. Il avait perdu sa famille à deux reprises, une fois aujourd'hui, une fois il y a longtemps. À présent, il devait vivre avec cette nouvelle blessure que seul le temps saurait ignorer. Elle ne se refermerait sûrement jamais, mais avec les jours, les semaines, les mois qui passeraient, il obtiendrait quelques instants de bonheur. Ces instants de bonheur, ce serait des moments d'oubli pendant lesquels la mort des êtres chers ne serait à peine plus qu'un souvenir. Et puis ces moments de bonheur seraient rapidement suivis par des moments de doutes, où il culpabiliserait d'être en vie. Mais il ne fallait pas. Pourtant il était trop tôt pour lui dire ça, il était trop tôt pour le réconforter. Il devait d'abord commencer à faire son deuil.

- Quand tu seras prêt, sache que tu pourras venir à mes côtés. Tu as le temps. Fais ton deuil. Nous nous retrouverons quand le moment sera venu.

À nouveau, un sourire compatissant. Il regarderait le jeune vampire encore un instant, attendant qu'il s'exprime, puis il partirait pour lui laisser le temps de réfléchir, comme il le désirait. C'était dans cette attitude ouverte qu'il espérait trouver un nouvel allié, ou qu'il espérait venir en aide à quelqu'un dans le besoin. Peut-être retrouverait-il, à force, la jeune fille avec qui il voyageait. Une partie de sa famille, importante.

En quittant les lieux, le rouquin regarderait le village et irait partager quelques mots avec le jeune pêcheur et le chef des lieux, pour lui indiquer son soutien. Quelques révolutionnaires faisant partis de son groupe pourraient leur venir en aide, dans l'optique de résoudre les soucis des derniers jours entraînés par l'attaque du monstre marin, à présent disparu. Si certains étaient satisfaits, d'autres se souviendraient de ces difficiles instants comme ceux qui avaient conduit à la perte de nombreuses vies humaines. Après tout, l'homme était bien impuissant devant une nature si déchaînée.

Fay reviendrait quelques temps plus tard, indiquant que ses recherches s'étaient ponctuées par de maigres découvertes. Les corps rapatriés seraient enterrés dignement ou restitués à leurs familles, dans la limite du possible, par les révolutionnaires venus en renfort. Il était toujours difficile de retrouver des registres de navires submergés. Ceux qui n'avaient pas pu être identifiés rejoindraient malheureusement la fosse commune de l'île, un endroit redouté mais fort peu utilisé. Si l'île avait eu à vivre à nouveau un événement tragique comme celui-ci, elle ne s'en serait sûrement pas remise.

Alors, une fois qu'il aurait quitté l'île, le rouquin penserait à nouveau au vampire : qu'allait-il devenir ? Allaient-il se recroiser ? Une question en entraînant une autre, il regarderait de temps à autres les journaux et consulterait ses contacts. Peut-être aurait-il quelques informations sur l'orphelin.
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Capitaine de division
Shiki M. Eiki
Messages : 482
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue37/75[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Left_bar_bleue50/350[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty_bar_bleue  (50/350)
Berrys: 650.000 B

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitimeDim 16 Oct - 15:08



Wake up
^Faire le deuil ? Venant de lui, tout semblait si simple... Intérieurement, j’étais mal et j’étais incapable de penser à autre chose. Comment est-on censé faire quand on perd ceux qui nous servent de guide ? Certes je l’ai déjà fait dans le passé, mais là, j’ai bel et bien conscience qu’ils sont morts. Ce n’est pas comme si j’avais un doute - comme pour mes parents - alors comment faire ? Perdu dans mes pensées, même les paroles d’Erwin ne faisait qu’heurter mes oreilles sans jamais véhiculer le message correctement. Tandis qu’il me laissait là en priant qu’on se revoit, pour ma part, je tentais de faire le vide, retrouver totalement mon calme.

Je revins à moi que quelqu’un instants plus tard. Autour de moi, tout semblait différent. Le monde n’avait pas changé et pourtant, à mes yeux s’était comme si j’avais atterris dans un univers parallèle. La beauté du paysage n’était plus la même, la temps m’était égal et si je devais pousser le vice, j’irais jusqu’à dire que les couleurs de ce monde tournaient au noir et blanc. Dépression ? On peut dire ça...
M’exilant dans un coin afin de tenter de passer la nuit, si des gens passaient proche de l’endroit où je me cachais, ils ne pourraient entendre que pleures et sanglots. J’ignorais ma faim, mon envie de détruire tout ce qu’il y avait autour de moi, je me contentais de vider mon corps de l’eau que je pouvais expulser hors de moi. Ils me manquent... Que ce soit Shiro ou mes parents. Tous m’ont été retirés et ça, sans réelle explication. Juste un coup du pseudo destin alors que je n’avais rien fait de mal, juste vécu ma vie comme je l’aurais dû. Où est la justice ? Quel sens à tout ça ?

Tandis que le matin commençait à se lever et que mon corps était exténué au point de m’endormir sans m’en rendre compte, au loin de l’île, une toute petite forme se tenait là. Sur un restant de barque, elle se saisissait de son appareil de communication afin de contacter des personnes qu’elle connaissait. Ni une ni deux, elle se mis à se diriger vers un endroit particulier afin d’être “ ramassé “ comme convenu. Son plan avait fonctionné, elle était désormais “ hors jeu “ selon elle. Rejoint par ce qui semblait être un navire, elle se tourna une dernière fois vers l’île avant de simplement prononcer quelques mots.

“ ... C’est là que ta vie commence... Zayne. “

Replaçant sa capuche pour se prémunir des rayons du soleil, la personne cachait ses cheveux blanc au monde. Seul son regard d’un rouge vif laissait deviner son genre. Avec une pointe de regret, elle se laissait repêcher par ses compagnons avant de fuir tout simplement et sombrer dans l’oubli. Son rôle était accomplie se disait-elle. Il ne restait plus qu’à Zayne à découvrir la vérité, mais ça, seul le temps décidera du moment fatidique.

Une page se tourne et c’est au jeune homme de gérer ses émotions désormais. Le jeune vampire était livré à lui-même, contraint de faire des choix au plus vite. Subir, ou combattre ce monde. Via ses aventures jusqu’à maintenant, il avait toutes les cartes en main.
© ASHLING

_________________
[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] B472ef10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Empty
MessageSujet: Re: [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]   [FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] - Naufrages et naufragés [Pv : Inquisition]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Torino-