Partagez | 
 

 {SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: {SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent   Mar 19 Avr - 14:24

ft. Ento Shizuo

ft. Cleaves Millia

「 J'aime manger, les filles et l'argent 」

Partie 1 - A moi le cuistot

Ayant quelques peu abandonné mon nouveau compagnon ainsi que mon frère afin qu’ils aillent chercher deux personnes qui vont devenir nos nakamas, je me dirigeais moi-même vers de nouveaux horizons afin d’aller recruter un cuisinier ainsi qu’une navigatrice. J’avais deux noms en tête à vrai dire. J’ai entendu parler d’un homme qui saurait faire la cuisine les yeux fermés et qui saurait découper en moins de deux un gros poisson. Comme c’est le ventre qui parle les trois quarts du temps, je me dois de trouver cet homme ! Et une femme pour que je puisse draguer un peu tout de même kihihihi. Nan mais s’il n’y a pas de femme pour calmer un peu le jeu, on va tous s’entretuer avec les gars. Bref, ayant volé un bateau de pêche au port de Logue Town pour laisser le navire principal à Kizuro et Vincent, j’allais prendre du temps avant d’arriver à mon premier point de chute. Hé quoi ? Oui d'accord un bateau de pêche, j'aurais pu trouver mieux mais je n'en avais pas le temps... J’ai entendu en laissant trainer mes petites oreilles, que le cuistot que je cherche, se cache dans un restaurant sur l’île de Dawn si j’ai bien compris d’après les petites rumeurs que j’ai ouïe dire. Il y a un petit village de pêcheurs si mes renseignements sont exacts. Je suppose que pour un cuisinier, vivre au bord d’un port c’est le meilleur endroit qu’il puisse y avoir.

Voguant alors sur les mers grâce à la carte que j’avais héritée de Morgan à l’époque, je naviguais comme je le pouvais vers l’île dont j’avais besoin. J’avoue qu’un log pose serait la meilleure solution mais ça… un jour peut-être nous en aurons un. Puis déjà si je retrouve la navigatrice en question, on aura déjà moins de problème pour se perdre. La mer était quelque peu déchainée alors que je sentais être proche de Dawn et quelle ne fut pas ma surprise en voyant un monstre de mer surgir de l’océan et se dirigeant droit sur moi !

« QUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ?!!!!! »

Nan mais c’est quoi cette merde sérieusement là ?? On ne m’avait pas dit qu’il y avait une créature qui semblait garder les alentours de l’île de Dawn ! Parce que je suis certain avec ma super carte que je suis arrivé là où je veux être. Tentant d’éviter le monstre avant qu’il ne m’envoie dans les tréfonds de la mer, je réfléchissais au moyen le plus rapide d’en finir et de rejoindre enfin la terre.

« NAN MAIS TU VAS VOIR ESPECE DE POULPE !!! »

Je vais lui faire la peau et le ramener comme cadeau au cuisinier pour qu’il me le cuisine et qu’il vienne dans mon équipage comme ça ! Non mais en vrai, c’est une superbe idée ça ; du poulpe grillé. Haaa rien que d’y penser, j’en salive bordel. Prenant mon sabre, je n’avais pas d’autres choix que de me battre contre lui ; surtout si je veux le tuer et le manger ensuite ! Ma quête est loin d’être terminée ; elle commence seulement. Je finis enfin par capter le regard du poulpe géant et dès cet instant, un duel de regard s’entama entre nous deux. Hors de question qu’il gagne wesh ! Je ne sais pas combien de temps il s’est passé mais j’ai finalement pu gagner. Cte débile a reporté son attention sur un autre bateau qui voulait apparemment lui aussi amarrer sur l’île. Ce qui fut parfait car je me dépêchais alors de partir. J’aurais pu lui couper un tentacule mais après il serait revenu vers moi et j’aurais certainement fini dans la mer, mort… C’est triste, je ne pourrais pas manger de poulpe géant aujourd’hui !

Ma petite larme de crocodile passée, je terminais le chemin qui m’amena enfin jusqu’au port de l’île de Dawn. Amarrant mon bateau, je descendis assez rapidement avec l’odeur du poisson flottant, mon ventre commençait sérieusement à grogner. D’accord pour aller manger ! Ensuite, je trouverais Shizuo. D’un pas très enthousiasmant, je me suis mis à marcher dans le port pour aller trouver une petite taverne où je pourrais manger quelque chose. Après quelques minutes de recherche, je finis par trouver une petite taverne et y rentrais tranquillement.

« Bonjour tavernier, à manger s’il-vous-plait ! »

Et là, je vis un blondinet à lunettes. Prenant la photo du journal que j’avais récupéré et qui parlait d’un homme : Ento Shizuo, qui avait gagné plusieurs concours culinaires, je crois que j’avais mon homme devant moi. M’avançant alors rapidement du comptoir, je pris la photo pour la mettre à côté de l’homme en observant bien.

« Oh mais vous êtes bien Shizuo Ento ; le super cuistot des blues ! »

« Euuh oui c’est bien moi… Que puis-je fais pour vous ? »

« Je vous veux dans mon équipage ! »

« Non, je suis très bien ici. Et je ne m’allie pas aux pirates, hors la loi ou je ne sais quelle autre faction. »

« Hé mais t’es trop nul ! Tu verras, c’est trop cool puis tu n’aura même pas à te battre, juste nous faire la cuisine ! »

« J’ai dis non. Je te fais à manger si tu veux mais je ne viendrais pas avec toi. »

« Je ne vais pas en rester, c’est moi qui te le dis ! »

Bougonnant, je m’asseyais simplement au comptoir commandant du poisson puisque c’est la spécialité par ici. S’il croit vraiment que je vais laisser tomber, il peut se mettre le doigt là ou je pense. Ne disant rien de plus pour le moment, je me contentais de le regarder cuisiner devant moi un plateau de sashimi tout en salivant. Une fois le plateau devant moi, je sautais presque dessus tellement que j’avais faim et là… Extase gustative. Chaque bouchée était magnifique !

« Ca a l’air de te plaire en tout cas. »

« Mais carrément mec ! C’est juste trop bon ! Allez viens dans mon équipage steeeuplait ! »

« J’ai dis non. »

« Pffeeeuh t’es qu’un méchant de toute façon. »

Après avoir bien mangé, je payais puis partis. Je n’allais pas non plus y passer la semaine car il n’y a rien d’intéressant ici mais tant qu’il ne m’a pas dit oui, je vais continuer à insister. Et c’est ce que je fis. Tous les jours pendant quatre jours, matin, midi et soir, je suis allé le voir en lui demandant de venir dans mon équipage. Le suppliant je ne sais combien de fois. Et j’ai aussi pu voir qu’il se battait bien avec ses couteaux de cuisine car quand j’ai voulu aller dans sa cuisine, il m’a envoyé paître. Au bout du quatrième jour, après avoir dévalisé son stock de poisson car il était vraiment fabuleux, il me jeta son torchon à la figure d’un air lassé.

« T’es vraiment tenace le bougre dis donc… Tu as dis que tu ferais en sorte de réaliser mon rêve… Sais-tu au moins combien ça va te coûter pour ouvrir un restaurant ? »

« Je me fiche de l’argent, si je peux réaliser ton rêve alors tout va bien non ? Serais-tu donc enfin disposé à m’accompagner sur les mers ? »

Grand sourire d’illuminé qui a atteint le paroxysme du bonheur.

« Hum… Vu que tu m’as bien soulé et que t’a vraiment l’air d’avoir besoin d’un cuistot, okay je dis oui. Mais à une condition ! Je ne compte pas me battre et je ne veux personne dans ma future cuisine, c’est clair ? »

« Ouiii promis ! YAHOUUU un nouveau nakama ! En route compagnon ! On a une belle jeune navigatrice à retrouver ! »

« Tu as dis… belle jeune femme ? Okay, je viens tout de suite. »

Ho yeah, ça a marché. J’aurais peut-être du parler de la jeune femme que je cherche en premier… Peut-être qu’il aurait accepté plus facilement. Bon, tant pis mais c’est une bonne chose en tout cas. Lui disant de me rejoindre au bateau, je partis de mon côté tandis qu’il partait préparer des affaires et dire au revoir à ses amis. Du moins je suppose.

Quand nous nous sommes retrouvés, il me demanda bien évidemment où était mes autres nakamas et surtout pourquoi j’avais un bateau minable. Lui expliquant alors la situation, il soupira grandement avant de monter sur le petit bateau et ainsi notre route continua alors.


Dernière édition par Rin Hyôma le Mar 26 Avr - 15:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: {SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent   Jeu 21 Avr - 9:34

ft. Ento Shizuo

ft. Cleaves Millia

「 J'aime manger, les filles et l'argent 」

Partie 2 - Pillage de marchand

De nouveau sur les mers avec mon nouveau compagnon, je lui expliquais mes motivations quant à cet équipage et ce que je comptais faire. Je crois que je lui ai fais peur car il me donna un coup de poing dans la tronche après m’avoir fait la leçon de morale car s’il avait su, il n’aurait jamais accepté. Pffeuh, ce n’est pas drôle donc oui j’ai eu bien fais de ne pas lui en avoir touché un mot avant maintenant. Parce que, qui dit être sur la mer, dit, pas moyen de retourner sur son île tout de suite huhu. Et puis pour la prochaine étape de mon voyage, s’il le faut, je l’attache à la calanque du bateau pour être certain qu’il ne s’enfuit pas. Sadique, méchant ? Mais pas du tout voyons ! Notre prochaine escale sur la prochaine île devrait nous permettre de retrouver Millia. On m’a dit qu’elle se trouvait là bas, ce que j’espère bien dans un temps car je n’ai pas envie de perdre encore plus de temps pour ainsi dire. J’ai déjà perdu un peu trop de temps avec Shizuo, j’ose espérer que ça ne se passe pas comme ça pour la jeune femme. Mais a priori, elle a l’air de beaucoup aimer l’argent elle aussi. Peut-être que si je lui dis que j’ai envie de braquer une banque, elle acceptera et je ferais d’une pierre deux coups.

« Et tu comptes la recruter comment cette demoiselle ? Supposé que nous la retrouvions vraiment sur l’île où nous allons… »

« J’ai entendu dire qu’elle aimait beaucoup d’argent, je pense que si je l’appâte avec du fric, elle viendra nous manger dans la main. »

« Ce n’est pas un animal ! Et t’es franchement un cas désespéré mec… »

« Parce que monsieur le cuistot a mieux à proposer peut-être ? »

« On peut lui dire qu’elle nous sera indispensable, qu’on réalisera tous ses rêves ? »

« Nah, j’suis certain, elle ne se laissera pas prendre à ça. Je te dis, la meilleure manière pour nous de l’avoir dans l’équipage c’est de lui parler argent. »

« T’a l’air franchement sûr de toi… »

« Bien sûr ! Seuls les gens qui adorent l’argent peuvent comprendre. On me dirait tue quelqu’un d’important et je te donne des millions et des millions de Berrys, je le fais sans hésiter ! »

« Même si c’est une femme ou un gamin ? »

« Et bien… oui ! »

« T’as aucuns scrupules à ce que je vois. »

« Ha mais je n’ai pas dis comment j’allais tuer la personne. Avec mes poisons, je peux facilement faire croire que quelqu’un est mort sans qu’il le soit huhu. »

« Intéressant à développer ; t’a finalement un peu de bon sens. »

« J’aime les femmes autant que toi figure toi donc bon si elle est belle, qu’elle a pas la tête d’une vilaine, je ne vais tout de même pas la tuer ! »

En vérité, si on me faisait une crasse, que ce soit une femme ou pas, je tuerai. Naviguant tranquillement, je voyais une île au large. Ce n’est pas l’île sur laquelle nous devons aller pour rejoindre la miss mais j’ai bien envie d’aller voir s’il n’y a pas quelque chose à se mettre sous la dent. Autrement dit, petit arrêt, nous allons aller piller cette île ! Expliquant à Shizuo que l’on allait faire un petit détour avec un grand sourire, celui-ci comprit immédiatement ce que j’avais en tête. Mais il ne m’arrêta même pas ; de toute manière, personne ne peut arrêter un pirate qui a envie de faire une petite folie juste pour le plaisir n’est-ce pas ? Amarrant le bateau au mini port qu’il y avait, c’est un village qui fut tout de suite devant nos yeux.

« Reste ici si tu veux mais moi je vais piller ce village ! »

« Hum… je devrais peut-être t’accompagner, juste histoire de faire diversion au moins… »

« Huhu tu vois que tu n’es pas si innocent que tu en a l’air. »

Soupirant de lassitude, Shizuo se mit à suivre son capitaine. Piller c’est bien mais vaut mieux éviter de se faire pincer. Il vaut mieux ainsi donc attendre la nuit si l’on veut piller le village. Nous promenant tranquillement à travers le village pour doser un peu les habitants, voir ce qu’il y a, à voler. Commençant à faire les touristes face aux marchands qui se trouvaient là, au bout d’un moment, quelque chose attira fortement mon attention. Semble-t-il un coffre fort… Me gratouillant le menton, je n’avais plus qu’une idée en tête. Piller ce marchand qui m’a l’air très très riche. Faisant semblant de m’intéresser à ce que cet homme vendait, je réfléchissais au plan que j’allais bien pouvoir mettre en œuvre pour piller cet homme. Nul ne doute qu’il va y avoir du sport et de la bagarre ! Même si c’est un marchand, je suppose qu’il tient beaucoup à son argent et quand on tient énormément à quelque chose, on fait preuve d’une force impressionnante. C’est donc décidé !

Emmenant Shizuo à l’abri des regards, dans un endroit où nous pourrions discuter stratégie, celui-ci soupira de lassitude. Le jeune homme n’avait pas fini d’en voir de toutes les couleurs et j’ose espérer tout de même qu’il ne fasse pas la poule mouillée si j’ai besoin de lui.

« Shizuo, tu vas quand même te battre hein si ça dégénère ? »

« Est-ce que j’ai franchement le choix ? »

« Et bien… vu que ces mecs ont l’avantage du nombre, non pas trop. »

« C’est bien ce qui me semblait… Bon bah je suppose que je t’aide pour les gardes du corps de ce type et après tu te démerdes hein ? »

« Oui exactement ce que j’allais te proposer ! Maintenant, il faut que l’on réfléchisse à quand on va les piller exactement. On pourrait attendre la fin de la journée quand il y aura moins de monde. Ca éviterait dans ces cas là de blesser d’éventuels innocents. »

« Ca évitera surtout qu’il y ait de la foule et qu’ils soient tentés de s’enfuir oui ! »

« En fait, faut juste que je le touche au moins une fois ce marchand. Mes poisons agiront tous seuls par la suite et on aura plus qu’à partir avec le magot. »

« Prie donc pour qu’il n’ait pas grand-chose pour se protéger dans ce cas. »

Après avoir discuté rapidement du plan ; c'est-à-dire attendre le bon moment et tirer dans le tas comme on dit, nous retournions au bateau en attendant que l’heure fatidique se pointe. Enfin, non je suis retourné au bateau chargeant Shizuo de monter la garde au cas où. Je veux ce fric donc pas question de le perdre de vue ! M’armant de mes poisons, l’heure à laquelle nous voulions faire ce casse, arriva bien vite. C’était en fin d’après-midi, quand il n’y avait plus grand monde sur la place des marchands.
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: {SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent   Dim 24 Avr - 14:18

ft. Ento Shizuo

ft. Cleaves Millia

「 J'aime manger, les filles et l'argent 」

Partie 3 - Pillage de marchand 2

Shizuo me rejoignant, nous fîmes discrètement le tour de la tente de ces marchands. Ayant fais un petit repère proche de la tente que nous allons piller, cet après-midi, ce fut un jeu d’enfant que de la retrouver. Notre objectif étant de s’approcher par derrière pour les prendre par surprise et espérer voler le coffre fort. Notre stratégie paraissait super bonne si au moins elle pouvait fonctionner… Alors que j’allais me faufiler sous la tente de notre richissime marchand, un homme à côté m’aperçut alors qu’il commençait à défaire sans doute sa tente.

« Hé gamin ! Tu n’a pas le droit d’être ici ! Fiche le camp ! »

« Oups… »

« Qu’est-ce qu’il se passe ?! »

Tout un enchainement puisque ça a forcément alerté un des gardes de notre riche marchand. Prise en plein délit comme qui dirait ; même si nous n’avons pas encore pillé ! Shizuo me regarda presque d’un air désespéré et tout de suite les combats se sont enchainés. Le marchand d’à côté n’est heureusement pas intervenu, sans quoi ça aurait été vraiment beaucoup plus difficile de faire quelque chose. Les trois gardes nous sautèrent presque dessus et laissant Shizuo se débrouiller comme il le pouvait, je me concentrais sur mes ennemis. Sortant ma lame de son fourreau, j’attaquais tout de suite les deux hommes qui s’étaient précipités sur ma personne. S’ils croient que je vais sagement laisser tomber, ils se mettent carrément le doigt dans l’œil. Il n’y a plus du tout matière à rire, là je suis parti.

Regardant attentivement mes adversaires, ils avaient des nunchakus dans les mains, ce qui n’était pas un avantage non plus. Qui dit nunchakus dit plus de portabilité pour atteindre sa cible en un rien de temps. A moi d’être le plus rapide pour les contrer et arriver au boss afin de gagner son coffre fort. Tiens, si je gagne contre ces deux mecs – fin je vais gagner c’est sûr, je vais piquer un de leurs nunchakus. Ça pourra toujours me servir tiens. Pendant que je me battais avec ces deux mecs, Shizuo sortit ses couteaux de cuisine qu’il a toujours sur lui et grâce à la distance mise entre son adversaire et lui, il offrit un bon spectacle. Tirant avec une précision impressionnante, il réussit à planter son adversaire entre quatre couteaux contre une caisse de marchandises.

« Rin, besoin d’un coup de main on dirait ! Au pire laisse moi ces deux types et va t’occuper de l’autre. »

« Je dois reconnaitre que tu te débrouilles plutôt pas mal mais inutile ! »

Laissant mes actes à la parole, je me mis à tourner sur moi-même avec ma lame tout en me concentrant avant de faire un mouvement à la vertical suivit d’un mouvement horizontal qui me permit de toucher mes adversaires presque simultanément. C’est une question de précision, de rapidité et d’illusion concentrée dans une seule attaque. Il suffit de détourner l’attention de nos adversaires en créant un faux mouvement pour ensuite véritablement attaquer. Remettant du poison suffering sur ma lame, je ne vis pas le coup de nunchaku venir dans ma direction. Trop occupé sur ce que je faisais, c’est Shizuo qui dévia l’arme avec un de ses couteaux bien affutés. C’est en relevant la tête vers ce beau petit monde que je vis seulement d’une, le nunchaku planté d’un couteau entre sa chaine et de deux, que mon poison avait agit que la blessure infligée aux deux hommes. Puisque ceux-ci s’étaient mis à crier de douleur en ne pouvant plus bouger. Une petite variante par la suite car ma lame a été imprégnée de poison paralysant et de poison faisant souffrir. Ce sont de petits mélanges que je me permets de faire quand la situation ne me laisse pas le choix. Mais bien sûr, la paralysie ne tiendra pas longtemps puisqu’elle a moins d’effet sur l’autre poison. C’est encore une chose que je dois améliorer. Récupérant ensuite un nunchaku, voilà que le boss arriva bien vite – sans doute après avoir caché son coffre fort. Plongeant dans ma direction, il me surprit car il avait une très grosse arme. Une espèce de boulet relié par une chaine. Le genre d’arme que je déteste en vrai.

« ENFOIRE DE PIRATE ! »

Courant pour l’en échapper, j’avais aussi un autre plan en tête. Shizuo va voler le coffre fort pendant que je me bats avec ce mec. Je lui avais dis avant que nous nous avancions par ici que si jamais je dois me battre que ça ne se passe comme prévu, c’est lui qui doit aller voler le coffre fort ! Donc, le mec me coursant en me sommant de revenir ici illico, je courus jusqu’à ce que l’on soit assez loin de sa tente et que mon compagnon puisse aisément voler l’argent de ce marchand.

« Petite crapule ! J’ai vu clair dans ton jeu ! Tu voulais m’éloigner depuis le début pour voler mon magot, avoue ! »

« C’est exactement ça ! Vous êtes perspicace dis donc mon bon monsieur. »

« Assez rigolé ! Je vais en finir avec toi puis j’écrabouillerais ton ami et reprendrais mon argent. »

« C’est ce que l’on verra huhu. »

Peut-être un peu trop sûr de moi mais il faut toujours être sur de soi ! Il faut savoir avoir confiance en ses capacités. Tiens me vient une idée de nouvelle technique à élaborer avec des poisons bien entendu ! Mais merde, je n’ai pas le temps de penser à ça. Ho Rin, on se remue les méninges et surtout on se concentre sur le combat présent ! L’homme que je vais appeler Crabouille parce que c’est drôle et que ça lui va bien m’envoya son boulet chainé à la figure. Avec une force et une rapidité plutôt impressionnante, j’ai pu l’esquiver vraiment de justesse. Ayant ramassé à la hâte un nunchaku, je le lui lançais en espérant pouvoir le toucher mais il s’avéra que je ne suis pas franchement doué pour envoyer avec précision ce genre d’arme. Pourtant j’ai visé comme si je visais avec une de mes bombes mais allez savoir pourquoi ça n’a pas marché.

Ah et bien voilà la solution ! Mes petites bombes de poison. Il suffit d’inhaler un peu de poison et hop celui-ci fait effet très rapidement ! Riant à moitié comme un psychopathe, je pris deux minis bombes de poison de mes poches. L’homme ne sachant bien sûr pas à quoi il s’attendait resta relativement sur ses gardes et tenta une nouvelle fois de me donner un coup avec son boulet. Courant vers lui afin de réduire la distance entre nous, je lui lançais à la figure une bombe de poison paralysant et une de poison hallucinogène. J’aurais pu utiliser la poison attraction bullet ou alors celle de l’assommant mais j’aime bien quand les gens souffrent un peu tout de même.

« Poiiiisooon Bullet !! »

Il réussit à percer les deux bombes de poison avant même qu’elles n’atterrissent sur lui mais c’était quelque peu prévu. Quand le poison est sorti de sa poche, il se condense en vapeur si je puis dire ça. Et forcément, sans le vouloir, on respire la vapeur, la fumée tout ce qui se passe dans l’air. Plutôt fier de moi, je me retournais pour reprendre de la distance. Grave erreur… Le nunchaku que j’avais volé et lui avais balancé fit un retour en force… A moitié assommé avec, il me fallut un temps pour me relever. Sans compter sur la chance que mon poison ait marché puisque Crabouille semblait suffoqué à cause du poison paralysant. Surement qu’il a commencé son action par le tube respiratoire. Après avoir repris mes esprits, je courus vers mon adversaire avec mon sabre bien en main pour le blesser avec du poison suffering dont la lame avait été de nouveau imprégnée avant le combat.

« Je te l’avais dis Crabouille ! Personne ne me résiste. Et ton argent est à MOI Kihihihi ! »

Ne perdant pas de temps, je lui fis plusieurs entailles très rapidement avant de me mettre à fuir. Shizuo avait réussi à voler le coffre fort ainsi qu'un den-den mushi avant que les trois autres ne se relèvent et il était parti au bateau. Le rejoignant alors assez rapidement, je levais l’ancre pour que nous puissions partir. Pas question de s’attarder plus longtemps ici avant que l’on soit pris en chasse par ce marchand.

« Héhé tu vois qu’on l’a fait Shizuo ! On a notre argent, on a notre argent ! »

« Effectivement, mais maintenant il faut que l’on retrouve la miss navigatrice. »

« Ha oui, oui bien sûr. Elle doit sans doute nous attendre sur une autre île. Je ne l’ai pas vu ici. »

« Est-ce que tu as au moins un den-den avec toi pour qu’on puisse la contacter ? »

« Eeeeuh… non. »

« Mais quel crétin ! Heureusement que j’en ai volé un à ces types ! »

Notre route pour retrouver Millia reprit alors dans la joie et la bonne humeur !
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: {SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent   Mer 27 Avr - 13:08

ft. Ento Shizuo

ft. Cleaves Millia

「 J'aime manger, les filles et l'argent 」

Partie 4 - La demoiselle et l'argent

Nous tapant dessus pendant un petit moment parce que je serais un triple idiot ; d’après Shizuo… Je finis par arriver à lui prendre le den-den pour pouvoir contacter la demoiselle que nous devions retrouver. On ne peut pas non plus tout prévoir hein ! Allant dans la cabine pendant que monsieur s’amusait à essayer de pêcher avec les filets présents sur le bateau, je finis par contacter la demoiselle puisque heureusement ma mémoire n’est pas encore défaillante et que je me rappelle le numéro que je dois composer pour la joindre. Bon, on ne se connait pas vraiment, on s’est vu une seule fois. Je crois me souvenir que c’était lorsque nous étions plus jeunes. Déjà étant jeune, elle était plutôt jolie et après par le biais de recherche et de contact, j’avais réussi à retrouver sa trace et à avoir son numéro pour la contacter. Je l’avais déjà contacté une première fois un peu avant l’histoire sur Logue Town et à présent, je vais devoir la recontacter puisque nous avons bougé entre temps et que surtout, nous avons pris un peu de retard.

« Allô c’est Hyôma… »

« Ha Rin Hyôma ! Mais vous êtes où enfin ? Vous m’aviez promis que dans quatre jours on devait se retrouver sur telle île et je vous attends depuis cinq jours ! »

« Désolé Millia-san, un petit contretemps en route mais j’ai beaucoup d’argent avec moi. »

« Beaucoup dis-tu… Je vous attends demain, 10h sur Rive’s Town, au port. »

« Okay, nous y serons ! A demain bella. »

« C’est ça à demain ; tu as intérêt à avoir suffisamment pour m’intéresser. »

Je me demande si cette femme a toujours été avide d’argent depuis que je l’ai vu une fois dans mon enfance. En tout cas, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, c’est bien. Bon maintenant regardons la carte… Rive’s Town… Je ne sais absolument rien de cette île. Et ça a l’air suffisamment loin de notre position pour que ça nous prenne au moins toute la nuit ! C’est une garce là pour le coup, elle n’aurait pas pu se trouver là où nous étions au lieu d’aller voguer à droite, à gauche… Sortant de la cabine pour aller voir Shizuo où il en était avec sa tentative de pêche, je lui expliquais donc où nous devions nous rendre et combien de temps ça allait prendre. Sa réaction me fit plutôt soupirer d’amusement. « Si ce n’était pas pour une belle femme, j’aurais dis on laisse tomber et on rejoint les autres » qu’il m’a dit. Oui enfin, on aurait quand même eu besoin d’un navigateur dans tous les cas. Je ne peux quand même assurer le rôle de navigateur, capitaine et scientifique à la fois !

« Je ne vais décemment pas pouvoir faire la cuisine dans ce bateau mais on aura au moins des poissons à manger ! »

Shizuo qui en remontant le filet de pêche venait d’attraper bien cinq poissons en une seule prise. On devrait peut-être changer de métier, du moins lui, il m’a l’air plutôt doué. Faisant ensuite un feu avec les moyens du bord afin de nous restaurer. J’ose espérer que la mer soit calme ce soir sinon nous ne sommes pas prêts d’arriver à l’île où nous devons rejoindre la demoiselle. Et je veux retrouver au plus vite nos nouveaux nakamas ainsi que mon frère jumeau. J’ose espérer qu’il s’amuse bien de son côté.

Après une nuit mouvementée je dirais, nous sommes enfin parvenus à bon port. Avec une heure de retard car à un moment, la mer nous a emporté un peu plus loin et ce fut dur avec les vagues qu’il y avait, de revenir sur notre route initiale. En descendant de notre bateau de fortune, une blonde à forte poitrine avec ses si longs cheveux semblait attendre quelque chose/quelqu’un.

« Rin Hyôma ? »

« Moi-même… »

« VOUS ETES EN RETARD ! »

Le regard super effrayant, sans que je ne m’y attende, elle me donna un coup de pied dans le derrière. Non mais je le crois pas ! Oh mais ça veut dire que c’est Millia ! La regardant, je me mis tout de suite à genoux avec la tête contre le sol.

« Pardon, pardon, pardon ! Mais vous savez, la mer hein… elle fait ce qu’elle veut. »

« Je m’en fiche de vos excuses ! Alors, tu as dis que tu avais quelque chose à me proposer non ? J’attends. »

« Ha oui, oui bien sûr ! »

Mais qu’est-ce qu’elle peut être effrayante ! Par contre, je crois que Shizuo en est tombé raide dingue… Le voilà à essayer de la charmer pendant que je me relève assez rapidement. M’éclaircissant la voix avec un raclement de gorge bien distinct, j’avais de nouveau l’attention de ces deux personnes.

« Millia, mon offre est de t’offrir deux millions de Berrys à chaque fois que nous en gagnerons autant. Cela te convient-il ? »

« Deux millions dis tu… Non, c’est trop peu pour moi. Reviens quand tu auras une meilleure offre. »

Nan mais elle est folle ho, j’hallucine ! Je lui offre deux millions de berrys chaque fois que l’on en gagnera autant et elle ne veut pas de mon offre ! Elle croit que je suis riche ou quoi ? Et ce serait inutile de jouer les dragueurs, ça ne marcherait pas. Elle, tout ce qu’elle veut, c’est de l’argent. Encore et toujours du fric. Oui moi aussi j’en veux, j’aime beaucoup l’argent mais comme ça, elle va me ruiner… La voyant commencer à tourner les talons en disant qu’elle n’avait pas que ça à faire et qu’elle perdait du temps pour rien, je m’avançais en grimaçant un peu.

« Attends ! »

Je sens que je vais le regretter mais si je veux l’avoir dans mon équipage, je ne vais pas avoir le choix que de sacrifier la moitié de mon argent personnel.

« Aurais-tu une proposition plus intéressante à me faire ? »

« Oui peut-être bien… Je m’engage à t’offrir 70% de l’argent que j’ai. Soit un total de huit millions de berrys. »

« Hooo là ça devient nettement plus intéressant oui ! »

« Et en plus de cet argent, tous les bénéfices que je ferais, tu les touchera. Cela te convient-il mieux Millia ? »

« Okay, je marche et tu as plutôt intérêt à tenir ta parole sinon tu es mort mon petit. »

Arroseur arrosé… Même si en réalité, elle n’aura pas tout cet argent. Je suis le capitaine non mais.

« Alors bienvenue dans l’équipage demoiselle Millia. C’est un plaisir de travailler avec toi. En route dans ces cas là, mon frère ainsi que nos nouveaux nakamas nous attendent. »

Comment se faire avoir par une nana et qu'est-ce que je ne ferais pas pour l'avoir dans mon équipage. Enfin bon, de retour à notre bateau de pêcheur, il fallait à présent que je contacte Kizu’ pour savoir où est-ce qu’ils en étaient. Pour ma part, l’objectif fut atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: {SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent   

Revenir en haut Aller en bas
 

{SOLO/MISSION} J'aime manger, les filles et l'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !
» Mission:J'aime pas les fiiiiilles!
» Mission de rang C - Subtiliser le shuriken d'argent !
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-