Partagez | 
 

 [Conquête]The Last Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1641
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
156/750  (156/750)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: [Conquête]The Last Mission   Mer 6 Avr - 22:54

The Last Mission

Ore Wa Kurohebi Da !



Le navire montgolfière de La Couronne franchissait les quelques nuages du ciel sous un effet des plus majestueux. Les membres de l’organisation s’activaient un peu partout dans le bateau, tandis que le capitaine se tenait à l’avant de la péniche, bras croisés, une armure rouge solide, mais légère sur le corps. On retrouvait en dessous de cela un manteau léger, des sandales simples et en dessous de tout ceci, une tenue étanche légère, dont les bouts se complétaient par des gants tandis que les pieds étaient recouverts du tissu de la combinaison. Narrer de cette façon l’homme semblait porter énormément de choses, mais il ne s’agissait là que d’une tenue légère dont le poids s’estimait à une dizaine de kilos, rien de bien lourd pour le surhomme.

Le triple système de moteur à vent couplé au chalumeau offrait une bonne vitesse au vaisseau et lui permettait d’être assez maniable en dépit de sa taille. Sa coque d’une résistance similaire au meilleur alliage et ses multiples symboles gris la rendaient aussi bien résistance que « invisible » pour les yeux de bien des êtres. Les multiples canons du bateau et son énorme canon avant témoignait de sa puissance de frappe, tout comme les quelques plantes poussant sur le pont le rendait plus « joli ». Quelques marines s’occupaient de manœuvrer l’immense navire pour l’occasion, les membres de l’équipage étant plus ou moins occupés et le grade du capitaine lui permettant ce genre de plaisir. Néanmoins, les Kung-fu Dugong et l’Ours randonneur de service se rendaient toujours utiles dans ces tâches.

Une racine plus ou moins longue venait tendre au Vairon une sacoche qu’il attacha donc à sa taille, l’ouverture située à l’arrière. A cela s’ajoutait une seconde liane qui lui tendit son gunbai cette fois-ci. Il se retrouvait donc complet pour cette petite guerre et s’en félicitait, même s’il pensait faire appel à trop de chose pour un si petit personnage que le Fugu. Néanmoins, il fallait prendre en compte les interventions ennuyeuses de certains, ce qui rendait la préparation bien plus importante. L’équipage ne quitta les Seas Blues qu’après s’être préparé, ce qui en disait long sur la manœuvre. Tous ne se trouvaient pas sur le bateau volant, mais chacun connaissait son rôle.

L’équipage fin prêt, alors que les dernières révisions du plan pouvaient encore être effectuées, Ghetis prit la parole d’une voix solennelle.

- Nous y sommes ! L’œuvre qui sonnera le début de notre épopée est ici. Drum n’était qu’une préparation. Aujourd’hui commence notre véritable aventure.

En cette occasion rare, brun fit appelle à une vieille connaissance, assez connue du public pour ne pas nécessiter une présentation complète, il fallait juste définir une chose.

- Pour cette mission, nous sommes accompagnées du Wenham, quand bien même il n’est plus des nôtres, considérez-le comme l’un des membres de la famille pour cette mission.

- Commencez la descente !
Ordonna une Madi Sky plus que prête.

De nouveau dans une position bras croisés, le Vairon franchissait alors les nuages au rythme du bateau qui finit par apparaître au-dessus de la ville tel un astre divin sous un soleil éclatant. Un visage calme, le Vairon prit une dernière fois la parole.

- En avant ! Que l’ennemi se noie dans la lumière de La Couronne !

Sur cette ultime phrase, le peintre de l’équipage fit un double mouvement et apposa deux couleurs différentes sur deux individus qui ne tardèrent à sauter après cela, suivi de près par deux autres bonhommes, Agon et Shura. Le puissant cyborg tenait fermement son partenaire et une fois à une portée gérable il tendit une main vers un mur et en libéra un vif grappin qui vint les ramener brutalement vers le mur où ils firent un charmant trou, avant de bondir de l’habitation pour rejoindre les deux camarades ayant sauté avant eux. Ils se dirigeaient tous vers le centre de l’île, où se trouver un charmant bar.


Tel un artiste en pleine phase d’inspiration il libéra encore deux couleurs à une vitesse crescendo, l’une visant un membre du bateau et l’autre un oiseau. Depuis qu’il maîtrisait son double lancé de couleur il se sentait devenir un virtuose avec ses pinceaux. De suite l’oiseau prit donc son envol avec à son bord un individu sous une capuche bleutée assez légère et une tenue très… fine. Le bas de l’oiseau se retrouvait peint d’un charmant gris, pour le rendre « radieux ». Le bateau reprit alors en altitude tout à coup, faisant appel à une grande quantité d’air et de feu.

Et enfin venait l’entrée en scène des coéquipiers de longue date.

- Sypher, on le fait… comme à l’ancienne ?

Un grand sourire naquit de suite sur les lèvres du capitaine qui s’élança avec légèreté hors du navire, de suite il partait sur un vif Kamisori, en direction de la belle Villa Loca !

Cependant, ce fut à cet instant que le chaos allait s’abattre sur l’île.

Dragon Dive !

Tandis que le duo filait avec une aisance vol vers la bâtisse, la vue de tous se brouilla, de petit gradins, cachés par les bâtiments entourèrent la ville, mais surtout, le ciel s’obscurcit, telle une douce nuit enrobée d’épais. Et de cette nuit naquirent alors de magnifiques enfants aux corps ardents. Une pluie de météorite commença alors à s’abattre sur une bonne partie de la ville de façon complètement hasardeuse. La taille de l’arène fut sélectionnée de telle sorte que le bateau ne s’y trouve pas, ainsi les météorites pouvaient fuser avec plaisir, perçant les nuages au fur et à mesure. Au même instant un éclair s’abattait sur le fleuve qui pénétrait au plus profond de la ville, avec une belle puissance.

Le père et ledit fils arrivèrent à la manière d’anges annonciateurs au-dessus de la Villa Loca et Ghetis lâcha avec le sourire :

- Fumes l’étage.

DEV NERD GIRL



Rappel :

Agon Lvl 40
Yzis Lvl 37
Shura Lvl 35
Madi Sky Lvl 35


Résumé:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Jeu 21 Avr - 19:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 36.068.521 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mer 6 Avr - 22:54




LEAD AS A KING


The Last Mission

Whiskey Peak.. Peu de temps après m’être recueilli sur la tombe de mon père, sur West Blue, j’avais été contacté par un ancien camarade : Ghetis. Celui-ci voulait que je me joigne à lui et la Couronne pour une mission emblématique, quelque chose de relativement important. D’après les informations qu’il avait pu me donner, nous devions nous occuper du QG de Renaissance, cette ancienne organisation de chasseurs qui était maintenant à la botte de Zeke, globalement. Shindô en était le réel dirigeant à l’heure actuelle, mais il avait rejoint les rangs des Badlands Outlaws, laissant ainsi l’opportunité à son chef de l’utiliser. C’était donc une belle opportunité de passer à l’attaque et tenter de les enfermer pour de bon ! Parce que oui, ces deux-là étaient devenus de réels hors-la-loi grâce à mon appel. Toutes leurs mauvaises actions avaient été listées au Gouvernement afin qu’il puisse agir de la meilleure façon possible. Par conséquent, nos chères victimes avaient écopé d’une belle petite prime pour un début.

Après une rapide discussion au sujet de la mission, donc, nous nous étions retrouvés quelque part de façon à ce que je puisse intégrer le navire. J’eus, par la même occasion, l’occasion et voir et revoir certaines personnes comme Caligula, ayant combattu à Alabasta lors de l’attaque Decima. Ce n’était pas si désagréable, après tout. A vrai dire, depuis ma prise de poste en tant que Régent de South Blue, je me trouvais plutôt à l’abri des champs de bataille, restant bien au chaud pour diriger les troupes. C’était intéressant, certes, mais il m’arrivait souvent de manquer d’action. Et là, avec cette opération, j’allais enfin pouvoir me dégourdir les jambes !

Bonjour à vous, soldats !
Malheureusement, ou plutôt heureusement, nous n’eûmes pas plus le temps de discuter qu’il fallait passer à l’action. L’une des femmes de l’équipage ordonna de descendre, laissant donc l’opportunité à Caligula et sa partenaire de faire le grand plongeon. Lorsque ce fut fait, Ghetis prononça quelques paroles, faisant référence au passé. Il était vrai que l’on en avait fait des choses ! Entre la capture de la Supernova, l’affrontement contre Shindô, et d’autres, nous avions un certain bagage derrière nous. Esquissant d’abord un sourire, je repris un air sérieux à peine une seconde plus tard pour lui répondre, me tenant bras croisés en regardant en-dessous de nous.

Et pas qu’un peu.
Suite à cela, nous nous élançâmes dans les airs, utilisant le Kamisori pour nous déplacer à toute vitesse tout en rebondissant. Ghetis commença immédiatement par créer une arène dans la zone dans laquelle il fit tomber une pluie de météorites : un événement annonciateur de destruction. Quant à moi, j’empoignai la crosse de mes canons de Shura avant de viser spécifiquement l’étage de la Villa Loca en tirant une multitude de Burst Ball V2 pour littéralement l’exploser de toute part.

L’Apocalypse était en marche.




© By Halloween



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 843
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mer 6 Avr - 22:54

 Last mission 

 
Cela ne faisait que quelques jours que la lieutenante avait rejoints les rangs de la couronne et déjà le groupe s’était mis en mouvement. Le Contre-Amiral Archer avait mis en place tout un plan qui visait à s’approcher d’une personne, un homme-fugu. La jeune femme était très heureuse de passer rapidement aux choses sérieuses avec son équipage, elle avait eu l’occasion de rencontrer tout le monde et avait retenu les noms et attributions de chacun : minimum syndical. Elle commençait à se lier d’amitié avec Sheira et Madi, femme qui entretenait un attrait certains auprès de la jeune botaniste : une humanoïde arboricole, quoi de plus beau pour une amoureuse de la nature. Mais revenons à nos moutons.
 
Le navire volant de la couronne, qui ne manquait pas d’épater également la chasseresse, fendait les nuages à une vitesse plus que respectable couvrant ainsi le distance entre le blues et la destination des gouvernementaux en un minimum de temps. La capitaine avait donné l’ordre à chacun des membres d’équipage de se préparer pour le défi de taille à venir et donc, à quelques minutes du grand débarquement, Kanäe se préparait. Elle était seule dans un coin du pont en train d’assurer la tenue de ses différents équipements en vue du futur proche qui attendait notre maudite, il ne faudrait pas que tout s’échappe dans les airs. Pendant ce temps, tous les membres de la couronne étaient en action, certains aidaient à l’appareillage, d’autres récupéraient des armes et certains faisaient comme Kanäe, c’est-à-dire s’assurait de son équipement. Un regard vers l’avant du bateau permis à Kanäe de voir que le capitaine s’équipait aussi. Depuis le début de l’approche, le brun s’était mis en poste à l’avant et ne faisait rien : privilège de la capitainerie sans doute. Mais son travail en amont avait été colossale, il s’était procurer le matériel nécessaire à la mission, il avait établi un plan solide  très large avec de multiples possibilités et plans de secours : en somme, le haut-gradé était réellement un fin stratège. L’Archer avait terminé de se préparer mais il n’était pas le seul, tout l’équipage était prêt et avait revêtu des tenue de circonstance. La chasseresse portait une capuche noire, cape noire, robe noire : le tout donnait un résultat assez beau mais assez froid : la jeune femme paraissait glaciale.
 
Elle rejoignit donc celui qui l’aiderait à atteindre le sol depuis une telle hauteur et alla se poster à coté de Caligula. Les deux partenaires seraient ensemble pour la descente mais la verte avait confiance en Spown mais lui rappela qu’il avait sa vie entre les mains.
 
Tu es gentil, t’évites de me laisser tomber, je ne veux pas devenir une purée rouge sur le sol d’une île que je en connais pas. 

 
Une fois l’intervention de Kanäe passée, c’est la voix de Ghetis qui se fit entendre sur le navire, il parlait d’une expédition au royaume de Drum mais que les choses sérieuses commençaient maintenant. La Zoan n’avait jamais eu vent de ce qu’il s’était passé à Drum et s’en moquait un peu, elle n’était pas encore membre de l’équipage. Puis Ghetis reprit en parlant d’un autre nouveau membre, enfin un ancien membre qui était revenu, un autre contre-amiral d’ailleurs : Sypher Wenham. Selon le vairon il fallait le considérer comme un membre de la famille, mais de toute façon la femme-scorpion ne comptait pas le frapper en pleine mission. Mais il se fit presque couper la parole par la femme-arbre, Madi, qui donnait l’ordre d’amorcer la descente. Le bateau s’exécuta presque comme s’il lui-même entendu l’ordre de la belle, passant les nuages et dévoilant ainsi une ville assez grande baignée par un soleil radieux.
 
Enfin, Ghetis donna l’ordre d’y aller, le peintre fit son œuvre en peignant sous la cape de la jeune femme une marque grise et Kanäe s’enferma dans les bras de Caligula. Il était presque comme un frère donc cela ne lui posait pas de problème ; mais elle ne se retint pas de pérenniser le jeu habituel.
 
N’en profite pas !

 
Une pique de plus, cela portait donc le compte à 14 583 pour cette semaine. Mais les rigolades de la maudite s’interrompirent lorsque Cali se propulsa dans le vide, la transportée ferma les yeux, laissant sa confiance en Spown la sauver et rapidement elle finit au sol, en un seul morceau sans vraiment savoir comment son acolyte avait fait. Il avait sans doute utilisé le geppou mais Kanäe n’en savait rien et n’en demandait pas plus. Elle remercia seulement son ami et retrouva sa liberté en s’extirpant des bras du roux. La Villa loca n’était pas très loin et le groupe se devait de se déplacer en silence : un jeu d’enfant pour la verte mais peut-être un peu moins pour Caligula, Agon et Shura. Le groupe se dirigea donc tranquillement et précautionneusement en direction du bar au centre la ville mais les choses allaient vite changer. Le groupe croisait quelques passants mais ceux-là étaient terrifiés et fuyaient au passage du convoi de gouvernementaux. La peinture de l’artiste faisait son effet.
 
Le groupe avait fait la moitié du chemin lorsque s’abattit l’enfer sur terre : une pluie de météore se fit alors présente et commença les ravages dans la ville : Ghetis était entré en scène.
 
Le groupe termina la progression en faisant attention à chaque projectile pour finir derrière un immeuble en  face du bar : la mission allait commencée.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 382
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
122/350  (122/350)
Berrys: 2.125.849.498 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mer 6 Avr - 22:57

Gogogo


« La victoire embellit la conquête. » - Georges Meredith
Le shandia ressortira victoirieux.






Aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres pour les membres de la Couronne et ce pour plusieurs raisons à savoir la première : Kanäe avant rejoint la team depuis peu et allait désormais entrer en scène. Grand jour pour Caligula qui allait enfin voir comment s'était amélioré sa "protégée" depuis leur dernière rencontre. Sinon, la mission du jour était une conquête si ce n'est un assaut sur une cible bien précise connue par le Vairon. Un homme poisson, soit de la même race qu'Aes. Espérons que celui-ci ne lui vienne pas en aide...
Kanäe arriva alors vers le marin pour lui rappeler qu'il était maître de leur destin pour cette chute, ce que le shandia savait évidemment.

-Ouais bah t'es gentille t'avais qu'à savoir voler hein!

Et bim! Bien fait pour elle qu'il se disait le gentil Caligula. Mais leur "dispute" fut interrompue par une voix. Ça y est! Le grand Ghetis prend la parole mais comme à son habitude le shandia ne l'écoute qu'à moitié, trop occupé à...rien faire. Le plan à déjà été vu avant ce moment et tout ce qui allait être annoncé n'est que du surplu inutile. Il fallait notamment noter la présence du contre-amiral Whenam. Caligula l'avait déjà rencontré lors de la bataille d'Alabasta mais il ne le connaissait pas plus. Il avait cependant appris que Sypher avait été fils de Ghetis avant lui, il lui devait donc un certain respect.... respect qu'il n'accordait que très peu à son capitaine.

Le lancement était dès lors imminent et le shandia qui revêtait son long manteau capuché et sous lequel il y avait, encore en dessous de ses vêtements habituels, une tenue qui se trouvait être étanche, saisit un den den mushi pour passer un bref appel :

-Vas y coco!

Si l'équipage était sûr le navire volant, Aes lui se trouvait actuellement dans la mer et il avait déjà entamé l'offensive en chargeant les bateaux pour les rendre hors service dès le départ. La tâche une fois faîte, l'homme poisson retourna à son lieu de résidence ou encore sa tanière
En haut, le shandia transforma ses bras qui se recouvrirent d'écailles et alors que l'artiste le peignait rapidement d'une peinture violette, le shandia saisit la verte dans ses bras et regarda son corps avant de lui répondre :

-Excusez-moi mademoiselle, mais de quoi puis-je profiter?

Et hop! Ils étaient partis suivis de Shura et Agon. Plusieurs geppou permi au rouquin d'atterrir en douceur pour lui et sa camarade qu'il lacha directement une fois au sol.
Perdre du temps n'était pas envisageable et pendant que les habitants le fuyaient, le shandia s'empressa de se diriger vers le bar qui était l'une des principales cibles de l'attaque de la Couronne.

Une pluie de météorites qui annonçait le début d'une bataille...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Sam 9 Avr - 19:05


Les erreurs du passé


Il était parti chercher le réconfort entre les jambes de Martha, à l’étage. Avant qu’ils ne commencent elle lui avait demandé s’ils devaient y aller plus doucement, à la vue des bandages qui couvraient son torse. Charmante attention. Elle n’avait cependant pas à s’en faire pour le Fugu qui de toute façon n’en était pas à sa première blessure. Il s’était ainsi empressé de la rassurer, histoire de passer à l’acte au plus vite pour assouvir sa libido. L’acte charnel ne se déroula malheureusement pas comme prévu car après une demi-douzaine de minutes seulement, la vue de Shindô se brouilla brusquement.

- Que tout le monde aille se réfugier au sous-sol, lui dit-il soudain en enfilant son pantalon. Et dis au couple de surveiller l’entrée.

Elle avait voulu lui demander ce qu’il se passait mais il était déjà parti. Se hissant sur le toit en passant par la fenêtre, Shindô eut droit à une scène apocalyptique digne des plus terrifiants cauchemars. Il ne perdit pas de temps à réfléchir sur la nature de la situation car il savait parfaitement ce qu’il se passait. Bouchons d’oreille en place, gourde remplie, son esprit fit progressivement abstraction de tout ce qui l’entourait. N’existait désormais plus que le toit de la Villa Loca sur lequel il se tenait debout et les deux ombres fondant dans sa direction.

- Mizurappa, hurla-t-il soudain en projetant vivement sa paume estropiée au-dessus de lui.

Une colonne d’eau quasi verticale s’éleva subitement dans les cieux, balayant par la même occasion le misérable projectile qui avait été tiré. La cible de cette première attaque était la petite silhouette, celle de Wenham. Archer Senior pouvait continuer sa chute libre tranquillement. Shindô avait même hâte que ce dernier atterrisse.

- Vous avez intérêt à avoir ramené une armée, hurla-t-il ensuite avant qu’une seconde colonne, bien plus importante, ne s’élève à nouveau vers l’homme sève.

Puisqu’il avait fallu presque trois d’entre eux la dernière fois pour le vaincre, le Fugu avait prononcé sa phrase sans le moindre sarcasme. Il savait pertinemment qu’il n’était pas le meilleur combattant au sein des Badlands Outlaw et ne voyait tout simplement pas comment Senior, Wenham et leurs sbires espéraient quitter l’île avec leurs jambes. Il n’y aurait pas de trois contre un cette fois-ci, ce serait d’emblée un match en équipe.


résumé:
 
Edit :
Ten (32)
Sen (28)
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1422
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Sam 9 Avr - 22:28

Le retour




Filant dans le ciel sombre et nuageux de Grand Line, le dirigeable fonctionnait dans le silence le plus total, seul quelques bruits d'air pompé venaient troubler l'absence presque totale de bruit. Au loin se profilait déjà Whiskey Peak, si l'ingénieur ne pouvait pour le moment que voir la silhouette de l'île, son chirurgien lui n'avait pas ce problème grâce à ses lunettes. Grâce au zoom de ce gadget, Isaac observait comme d'habitude de fond en comble le bout de terre, tout ça pour tomber sur une irrégularité qu'il fit rapidement remarquer au reste du groupe après avoir détourné le regard.

-Les gens... On a un problème, bateau volant survolant l'île droit devant... De ce que j'en vois il est couvert de symboles gris, j'ai eu un drôle de feeling en le regardant...

-Oh p*tain encore ?! Y en a marre à force, on peux passer 1 mois sans une attaque à la fin ? Ah mais attend... Ces symboles...

Ignorant les appels sur son den den mushi, présumant qu'il s'agissait très certainement d'avertissement de ses hommes comme quoi l'île était attaqué, il annula les appels et composa lui-même un numéro. L'appel ne dura pas plus de deux-trois minutes, le temps de contacter la jeune femme et de négocier le transfert. Pendant ce temps il avait enclenché les moteurs à l'arrière du zeppelin à fond la caisse et s'était réfugié dans les nuages pour le reste de son approche. Ce qu'il vit entre temps au-dessus de l'île ne fit que lui permettre d'identifier l'attaquant clairement. En effet, l'énorme arène qui avait été dressé ne laissait qu'un coupable possible, ce pauvre con de Ghetis. Apparemment il refusait de rester calme et dans son coin, tant pis. Mine de rien il avait déjà contacté les bonnes personnes pour lui donner une leçon dont il se souviendrait, en attendant il devrait attendre un bref instant que ses renforts arrivent. Qu'allait-il faire en attendant ? Envoyer un message clair. En effet, tout au long de sa progression le zeppelin s'était mis à pointer vers le ciel, propulsé à une vitesse folle par le moteur à jet-dial et le poids pratiquement inexistant de véhicule. Sa cible ? Le navire. Et coup de bol cette saleté se trouvait droit en dessous d'eux. L'ingénieur n'avait jeté qu'un très bref coup d’œil au formes de l'embarcation pour la détailler, le tout avant d'être saisit par le fameux ennui qu'il avait déjà croisé auparavant lors des événements de Shabaody. Malheureusement pour ce plan foireux, le color trap ne fonctionnait que quand il regardait la-dite peinture, en ce sens dès qu'il détourna le regard l'inventeur repris son intérêt pour la chose, profitant des informations qu'il avait acquit durant cette fraction de seconde. Une nacelle en bois accroché à un dirigeable, c'était pas mal et ça avait l'air résistant, mais malheureusement pour ceux qui se trouvaient dessus, leur embarcation bien plus compacte avait l'avantage de la mobilité.

-Here, we, go...

Calculant son tir à l'aide de son clockwork system et son haki de l'observation, l'inventeur activa la manette de son tableau de bord. Immédiatement, deux des énormes bombes alors accrochés sous la nacelle tombèrent vers le bateau volant. Est-ce que le tir porterait ? Malheureusement pour l'équipage de cette embarcation, le navire n'était clairement pas conçu pour contrer une attaque venu d'en haut. L'énorme ballon surplombant la nacelle bloquait non-seulement la vue de ses occupants, mais bloquait aussi toute tentative visant à contrer une telle offensive. Ajoutez à ça que le navire en question était positionné de telle sorte qu'il montait au lieu de bouger latéralement et le tir était à peu près aussi facile que de tenter de liquider un tas de poissons flottant dans un baril... Avec un shotgun. Ainsi, les deux énormes explosifs du bombardier foncèrent droit vers le ballon et dans la mesure où ces trucs étaient conçues pour exploser tout un quartier à l'impact, il ne faisait aucun doute que leur cible ne tiendrait pas le coup. De son côté Graham s'était positionné dans la porte de la nacelle du dirigeable, près à tirer avec son lance-grenade si quoique ce soit venait interférer avec l'attaque. Le «Big Baby» tirant à chaque fois deux grenades incendiaires d'un coup, l'homme ne doutais pas vraiment de sa capacité à tout pulvériser avec son superbe jouet...

-C'est bon on va pouvoir descendre. Alan tu te charge de planquer le dirigeable, t'as bien assimilé les cours ?

-Heu... Ouais je crois ?

-Bien. Hadno tu prend le flanc sud, Isaac tu descend avec moi. Prenez chacun une antenne et toi... Ceci.

Leur tendant à tout les deux une espèce de gadget de son cru ressemblant à un bâton de fer avec des support sur les côtés, l'inventeur se dirigea vite fait vers l'antenne déjà déployé à l'arrière de la nacelle. L'activant d'un coup en allumant l'interrupteur celui-ci se jeta du zeppelin par la porte d'en dessous, suivit de ses deux compagnons. Effectuant une chute libre qui, admettons-le, était particulièrement classe comme entrée en scène, l'inventeur pénétra finalement l'arène pour découvrir ce que celle-ci lui réservait. Coup de bol, l'intérieur semblait identique au Whiskey Peak qu'il connaissait, seulement en plus... Chaotique. Analysant rapidement la situation lors de sa chute, l'inventeur heurta finalement le coussin de mousse qu'il avait déployé en contrebas, voyant que Isaac s'était quand à lui immédiatement enfoncé sous-terre sans même amortir sa chute. Hadnobial quant à lui ? Il avait également utilisé la bombe coussin que lui avait filé l'ingénieur avant de sauter. Voilà, ils étaient sur place. Encore assez loin de la Villa Loca, mais prêts à combattre. Les renforts étant déjà appelés de leur côté, l'ingénieur ne voyait pas l'intérêt de laisser à l'ennemi ses communications. Ainsi, en plus de l'antenne qu'il avait activé dans son dirigeable, celui-ci eut le plaisir de constater que tout le monde avait immédiatement apposé l'antenne portable qui avait été distribué. Leur utilité ? Des brouilleurs de sa confection. Maintenant leurs adversaires seraient au moins aussi dans le noir que lui, pas de communication dans la ville tant que les antennes seraient en état de marche.

-Parfait... Je suis seul... Me reste plus qu'à trouver ces types.

S'élançant dans la ville au même titre que Solomon et Isaac, l'inventeur commença sa chasse à l'ennemi. Sa première cible ? Les voix droit devant lui qui faisaient s'éloigner toutes les autres sur son passage...


Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Dim 10 Avr - 11:50




The Last Mission


    Suite aux péripéties des derniers temps, et notamment suite à l’arrivée de Mars sur l’île et à l’intervention d’un dénommé Makui dans les parages, le repos s’était imposé à moi comme une évidence. Il fallait ajouter à cela que l’homme poisson ne m’avait pas épargné, que par sa faute, le repos forcé avait du se rallonger. Néanmoins, j’étais désormais assez bien remise de cette blessure de guerre qui, je l’espérais, ne remonterait pas à la surface. Je me croyais alors enfin en sécurité. Une nouvelle arrivée inopinée sur l’île serait un comble et une surprise sans nom ! Qui pourrait penser que ce lieu était source de tant d’ennuis ? Visiblement, l’endroit avait le don d’apporter les hommes les plus dangereux dans les parages. Sans parler de la rencontre avec Makui, je pouvais également évoquer ma rencontre avec ce vieux bonhomme qui s’amusait à me traiter comme son objet et qui m’avait, d’ailleurs, laissé pour cadeau un sabre que je portais à ma ceinture. Pourquoi ne pas en profiter, après tout ? Me voilà donc à collectionner les katanas, au nombre de quatre désormais. Ils allaient m’être d’une grande utilité en ce jour.

    Rien ne semblait l’annonçait et, pourtant, soudainement, la météo se déchaina, l’apocalypse était arrivé. La fin du monde, déjà ? Non, il me restait encore trop de choses à accomplir, ce n’était pas le bon jour pour le jugement dernier. Néanmoins, les choses ne semblaient pas normales, ou, du moins, pas très ressemblantes avec une vraie fin du monde. Ce fut à cet instant que mon Haki de l’observation récemment éveillé s’emballa pour me causer des maux de têtes insupportables. Le moindre être vivant dans le périmètre de la ville semblait crier au désespoir face à ce chaos. J’avais envie de leur crier de se taire, mais je savais que cela ne servirait à rien et je savais que jamais elle ne se tairait. Du moins, tant que l’apocalypse continuerait. Un seul moyen, l’arrêter. Mais avant tout, il fallait chercher à comprendre. Un coup d’œil aux alentours me donna une indication. Tout ceci ressemblait étrangement à une arène de Ghetis. Etait-ce réellement son œuvre ? Et si tel était le cas, que pouvait-il bien faire ici ? Pourquoi ? Fronçant les sourcils, il ne me fallut qu’une seconde pour me décider à prendre la direction d’un lieu que l’on appelait Villa Loca. Cela ne pouvait qu’être la faute de ce fichu homme-poisson. Depuis que j’étais ici, il ne faisait m’apporter que du souci, c’était certainement pour lui qu’il était là, non ? Logique implacable.

    Un problème de résolu. Le second était ces innombrables météorites qui s’écroulaient sur le sol et que je n’étais certainement pas en capacité de détruire dans leur entièreté, il allait falloir se contenter de les esquiver pour le moment. Je me dirigeais donc en vitesse vers le lieu où devait se trouver Shindô. Je ne fus alors pas bien surprise d’apercevoir ce dernier sur le toit tant que deux silhouettes s’élançaient vers le bâtiment. L’une d’elle m’était totalement inconnue, l’autre, bien moins. Un sourire s’étira alors sur mes lèvres pour une raison inconnue. Etait-ce le plaisir de pouvoir combattre à nouveau ? Je n’aurais vraiment su dire ce qu’il se passait dans ma tête à cet instant-là, mais une certitude demeurait. J’allais encore une fois affronter cet individu.

    Grimpant rapidement sur le toit pour rejoindre l’homme poisson, je saisissais entre mes mains deux de mes armes avant de m’adresser à mon allié, préférant mettre les choses au clair immédiatement :

    - Je m’occupe de Ghetis, ne me gêne pas cette fois-ci.

    J’espérais que le message était passé. S’il jouait à l’idiot, il nous mettait tous en danger. Jetant un coup d’œil vers les cieux, il allait déjà falloir s’occuper d’une partie de ces météorites qui se dirigeaient dans notre direction. M’élançant alors vers le ciel, j’envoyais des lames d’air dans des directions bien précises et dans le but de détruire le plus grand nombre possible de météorites se dirigeant vers le bâtiment. Une fois ceci fait, je repérai rapidement la position de mon adversaire du jour tandis que l’homme-poisson avait déjà lancé son attaque en direction d’un autre individu dont je n’avais pas à me préoccuper pour le moment. Il fallait désormais réussir à intercepter l’avancée de l’ennemi, ce qui ne serait certainement pas un jeu d’enfant. Lui lancer des cailloux était peut-être une bonne solution. La meilleure qui soit.

    Remarquant une météorite non loin de là qui avait une trajectoire idéal pour mon objectif, l’idée de lancer des cailloux me paraissait désormais géniale, même si c’était loin d’être le cas. Au moins, je parviendrai à capter son attention, non ? M’élançant donc à nouveau, je m’approchais de cet énorme caillou qui, en quelques mouvements bien placés fut découpés en morceaux. Morceaux que je m’empressais d’envoyer vers l’adversaire par quelques coups de pieds bien placés. Ainsi, ce ne serait pas une pluie de météorite qui allait lui tomber dessus mais une pluie de petits cailloux qui, avait la rapidité qu’ils avaient acquis, risquaient d’être quelques peu douloureux. Retombant sur le toit, j’admirai mon œuvre l’espace d’une seconde et une fois certaine que les cailloux n’étaient plus un danger, je m’élançai vers l’ennemi.




Spoiler:
 

_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1641
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
156/750  (156/750)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mer 13 Avr - 23:49

The Last Mission

Ore Wa Kurohebi Da !




- Non ! Pas ça !

Le cri de cette chère Madi Sky vous indiquait clairement qu’elle n’était pas heureuse d’avoir eu droit à une tentative d’attaque digne du plus grand des lâches. Vous savez, ce genre de tentative, où votre mantra vous hurle l’existence de danger, cette situation ou près de 70% des individus présents possèdent ce kenbun-shoku. Si bien que logiquement un pauvre Pride devait trouver une solution avantageuse au plus vite.

- Madi ! Place tes racines sur chacun des cordages de la montgolfière ! Sois prête à les délier à tout moment ! Yzis tu gères les moteurs ! Messieurs ! Préparez les canons !

Madi donnait les ordres la plupart du temps, mais lorsque la situation réclamait l’intervention d’une personne plus rigoureuse, Pride prenait vite la relève.

Placée sur son oiseau, Sheira n’eut même pas le temps de bien s’éloigner du navire volant, que le dirigeable ennemi arrivait déjà derrière l’Eventail de Chasse, pour ensuite monter au-dessus de ce dernier. De son mantra, elle comprit la situation et décida d’employer la manœuvre de « tranquillité ».

*A croire que Ghetis savait qu’on nous fumerait…*

Son sniper en mains, elle laissa fuser une burst ball dans la partie arrière du ballon -celui du bateau- et ordonna à son oiseau de descendre de façon progressive.
L’effet d’une telle automutilation était simple à comprendre. Le ballon cylindrique, qui servait d’aile au vaisseau marine, contenait assez d’air sous pression pour soulever une large péniche, en l’éclatant par l’arrière, une grande libération d’air sous pression allait avoir lieu et littéralement pousser le navire. Cependant, l’air s’évacuant par le haut, le navire allait piquer un peu plus vers le sol et prendre une trajectoire de chut bien différente des obus qui tombaient simplement. Néanmoins, pour améliorer le procéder Yzis, qui était chargé des moteurs, les dirigea tous vers l’arrière et les actionna à plein régime, pour améliorer cette poussée.

De son côté Sheira gardait en viseur les obus et écartait chaque grenade incendiaire d’une Chewing-ball, qui venait ainsi étouffer l’explosion de la grenade. Son Sniper ayant une très bonne portée, elle pouvait tirer sur les grenads bien avant qu’elles soient proches de l’obus. Enfin, elle aussi descendait vers l’arène de façon progressive et dans une courbe différente de l’obus.

En ce qui concernait Madi Sky, si Pride lui annonçait un danger bien trop grand pour être invité avec la manœuvre de tranquillité, elle mettrait en place la manœuvre de sureté en décrochant la péniche du ballon, avec son poids, le navire chuterait à une vitesse folle dans l’arène, mais cela ne risquait pas de se produire, vu la manœuvre en place. Enfin, une fois suffisamment proche de l’arène Sheira vida sa centaine de munition vers les obus. Elle rendait celui-ci bien plus difficile à « protéger » car elle ne manqua point de tirer des balles créant un nuage explosif, avant de l’actionner de ses bursts ball.

L’effet serait simple : au moins où elle pénétrait dans l’arène une explosion sans précédent aurait lieu, l’oiseau piquait vers l’arène et assurait donc le coup.

Ainsi comme le voulait le principe du Arina No Mi tout ce qui pénétrait l’arène arrivait dans un gradin, selon l’endroit où elle apparaissait, si on venait à gauche on apparaissait sur les gradins de gauche, du coup si en descendant du ciel on était plus vers la gauche, on apparaissait sur les gradins de gauche. Le navire de La Couronne piquait plus vers le nord et apparu donc sur les gradins nord, l’utilité de l’arène se trouvait là, c’était comme si l’appareil n’avait jamais chuté et cela arrangeait bien des choses.

De plus, l’obus ne se trouvant pas au même point cardinal que l’avion selon son point de chute, il apparaîtrait sur un gradin différent s’il n’avait pas explosé face à l’assaut de Sheira. Sheira quant à elle apparaîtrait au sud de l’arène et selon sa façon de tomber et les tirs orchestrés on pouvait supposer que l’obus apparaît aux gradins de droite ou de gauche s’il n’avait pas explosé avant. Enfin, l’ennemi ne pouvait connaître ce principe d’apparition, vu que son capitaine ne put l’expérimenter, après tout, il n’eut affaire au fruit qu’une fois et l’Arina se voulait relativement complexe.

~Le Groupe Loca~


De leur côté, Kanaligula, Agon et Shura se trouvait face la Villa Loca et vit d’un coup l’arène changé pour qu’un mur soit érigé juste derrière eux, de chance, ou alors Ghetis l’avait fait volontairement, ils étaient en face de la Villa Loca après tout, donc rien de fou.

- Kanäe, je compte sur toi ! Caligula effraie les moi et tabasse tout ce qui te gêne, nous rendrons et fumons tous les gêneurs, si les informations de Noctis n’ont pas changé il y a le duo Sen et Ten, Ichido et Kakuzo. Kakuzo ayant été racheté pour le projet « Aile bleue », il ne reste que les deux premiers. Ichido est normalement à l’avant et les deux premiers à l’intérieur ! Shura !

- Je sais… Revenge !


De son gatling-gun le cyborg libéra alors une flopée de balles explosives par la porte de l’établissement dont l’intérieur allait être retapissé en version flamme et carbone.

- On fonce !

Caligula devrait ouvrir la marche, grâce à son violet, mais serait suivi de près par Agon. Dès l’instant où Caligula pénétra la pièce sous un territoire de flammes, le colonel Akem, se faufila juste à ses côtés et de sa hache il trancha le vide, produisant alors une lame d’air dont la longueur prenait toute la pièce, rasant les murs à l’horizontal. Caligula et Kanäe passaient à l’action !

~ Dans l’arène~


L’entrée en matière du duo père-fils faisait toujours ce petit effet qui rendait leur union quasi-parfaite. Le petit effet apocalyptique fut une idée que Ghetis trouva un peu tape à l’œil au début, mais Sypher trouvait le concept sympathique, alors le Dragon Dive d’entrée en matière vit le jour.

L’assaut sur la Villa Loca n’était là que pour attirer le gros poisson directement, après tout ce qui était détruit dans l’arène ne l’était pas dans le monde « réel », cette arène n’était qu’une vaste illusion réelle après tout, elle apparaissait et repartait comme elle était venue. Le Fugu décida donc de se concentrer uniquement sur Sypher pour le moment et laissa Ghetis en paix, néanmoins, ce genre d’assaut n’était que vain face à des utilisateurs du Kamisori, au sein de La Couronne le combat aérien représentait une clé de voûte que l’équipage maîtrisait, même Caligula, Tokeyshi et Kanae pouvaient se débrouiller dans ce milieu.

*Des blessures… Makui lui a déjà rendu visite ? Non, il serait mort sinon. Qu’importe… Je sens sa présence, la chieuse arrive…*

Et il ne fallut pas plus pour que ladite « chieuse » arrive, puisque la « Lame blanche » -comme aimait la surnommer Ghetis- venait d’arriver tout en réclamant un tête-à-tête avec le Vairon qui préféra l’ignorer pour cette fois.

- Fugu… Tu l’ignores peut-être, mais tu es déjà mort.

L’homme poisson représentait un vestige du passé et Ghetis comptait le réduire à néant pour faire table rase de l’existence même de cette organisation !

Les mains du Contre-Amiral descendirent d’un geste furtif dans sa sacoche et de suite il n’était plus là. La bretteuse verrait plus ou moins son déplacement, mais pour le Fugu cela était moins envisageable. Un Kamisori exécuté avec la détermination suivi une apparition juste derrière le poisson de deux mètres, puis un choc monumentale entre deux poings tendus avec raideur et une jarre qui ne devrait même pas supporter l’assaut, de ce fait les poings viendraient heurter avec la même violence le dos du poissons, à grand renfort de poings américains et le projetteraient comme un malpropre à plusieurs mètres, voir à une dizaine de mètre de la zone de combat. La combinaison de cette célérité, cette force brute, la lenteur du Fugu, ses blessures et le port de sa jarre, Ghetis ne doutait que peu de son offensive. De plus, ses déplacements instantanées constituaient une gêne même pour la Taya, enfin Sypher aurait sans aucun doute la femme dans son viseur en cas de geste gênant.

De ce fait, si l’attaque portait, Fugu devait avoir été projeté au loin et Sypher connaissait la suite de son travail. Ghetis n’eut qu’à érafler sa peau du bout de la petite lame d’un poing américain pour que l’arène disparaisse.

Confinement !


Et de suite une nouvelle arène fit son apparition, bien plus chiante que la précédente il allait falloir la comprendre.

Il s’agissait donc de colisée, dont les gradins étaient protégés par un mur de diamant, ornée de petits trous, il bouchait entièrement l’accès aux gradins, se refermant comme un plafond au-dessus d’eux. Enfin, au centre du colisée se trouvait plusieurs cubes de diamant dans lesquels se trouvaient plusieurs groupes de différents individus. On avait donc un bloc Ghetis-Tenshi-Caligula-Kanäe et les alentours de la Villa Loca, sans être trop large, un bloc Sypher-Shindô, un bloc Zeke-Solomon et un bloc pour les autres acolytes et les quelques civiles qui fuyaient de la Villa Loca, sans oublier le navire de La Couronne dans les gradins qui étaient heureusement grands vu que l’arène captait toute la ville.

Une séparation monstrueuse, si on additionnait à cela ce qu’il y avait dans chaque cube de diamant ! Une version miniature d’une arène. Ainsi, pour lui et son bloc, il opta pour une recréation de ville et refit un bâtiment à l’identique de la villa loca, pour ne rien changé du terrain où évoluaient ses jeunes. Pour Shindô et Sypher il opta pour une arène entièrement composée de sève, tandis que pour tous les autres blocs, il fit simple et choisit une arène aqueuse où les personnes se tiendraient sur des plateformes qui flottaient sur la belle étendue d’eau. Chaque mini-arène était entièrement enfermer dans un cube de diamant. Il était inutile de le préciser, mais les pseudos-brouilleurs d’escargot restèrent donc dans le monde réel, tout comme le caractère dimensionnel de l’arène empêchait à celui du zeppelin d’avoir un quelconque effet sur l’arène qui appartenait à un autre monde.

Ghetis pouvait donc s’intéresser de nouveau à sa muse ! D’un bond léger il s’écarta d’elle et prit la parole sourire aux lèvres.

- Des mois que je ne t’ai pas vu et tu veux déjà t’occuper de moi ? Quelle délicate attention. Viens te battre !

Termina-t-il sur une douche de défi bien plus grande, l’intensité des batailles à Shabaody refaisant surface !

DEV NERD GIRL



Agon lvl 40
Pride lvl 39
Yzis lvl 37
Madi lvl 35
Sheira lvl 35
Shura lvl 35

Spoiler:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Jeu 21 Avr - 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 36.068.521 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Jeu 14 Avr - 0:29




LEAD AS A KING


The Last Mission

Le duo de choc venait de faire son apparition sur le futur champ de bataille, là où se trouvait la Villa Loca, emblème de Renaissance, une ancienne organisation de Chasseurs de Primes. En arrivant ici, nous avions réfléchis à tout ce qui pouvait être possible en termes de plan. Mais après de longues délibérations, nous étions parvenus à un accord, notamment sur l’entrée de tout le monde. Par conséquent, Ghetis et moi étions apparus telles des figures angéliques, fendant les cieux de notre vitesse. Ma première action avait alors été de mitrailler le premier étage du bâtiment à l’aide de puissantes balles explosives de façon à le détruire et ne laisser que la partie inférieure. Malheureusement, comme on aurait pu s’y attendre de la part de nos opposants du jour, Shindô, le célèbre homme-poisson contre qui nous nous étions déjà battus auparavant, apparut pour contrer cette offensive. Usant de ses capacités martiales particulières liées à son espèce, il projeta une colonne d’eau droit dans ma direction, suffisamment puissante pour annihiler chacun de mes projectiles tout en continuant sa ligne droite.

Je savais pertinemment que cette attaque n’avait pas vraiment pour but de me blesser, ni même de me toucher. Après tout, le hors-la-loi savait très bien de quoi j’étais capable, ainsi que mes propriétés de Logia. Par conséquent, je n’eus aucune difficulté à éviter la colonne, me scindant simplement en deux verticalement pour la laisser passer au travers. Vint ensuite la même chose, mais en bien plus grande. Je ne compris pas vraiment pourquoi il essayait d’agir de la sorte, mais ce n’était pas grave. Je supposais qu’il puisse tout simplement s’agir d’une phase « d’échauffement ». N’agissant pas par originalité, j’exécutai alors le même mouvement que précédemment, écartant simplement chaque partie de mon corps d’une plus longue distance pour aller de pair avec la taille du projectile.

Ensuite, Ghetis décida de s’élancer à une vitesse fabuleuse en direction de l’homme-poisson pour lui porter de sérieux dommages. Du coup, dès lors qu’il commença son action, je me tins près à le défendre, visant très clairement la jeune sabreuse. Si jamais elle tentait quoi que ce soit pour venir en aide à son camarade, je ne perdrais pas de temps pour la mitrailler de Wind Ball. Enfin, pour suivre l’enchaînement de Ghetis, je m’élancerais à mon tour à l’aide de mon Kamisori pour poursuivre Shindô, finissant dans la nouvelle arène. Quand je fus à l’intérieur de l’arène de sève, je prononçai quelques mots à l’égard de mon adversaire.

Cette fois-ci, notre combat sera bel et bien réel. Et je préfère te prévenir que le perdant ne s’en sortira pas seulement avec des blessures.
Ces paroles énoncées, je me tins presque immobile face à lui, mes jambes commençant tout simplement à fusionner avec la sève se trouvant sous mes pieds. Puis, au même moment, je dis sortir une certaine quantité de sève visqueuse qui s’étala presque comme une flaque, avant de littéralement prendre une forme toute autre. Cette flaque donna naissance à deux créatures humanoïdes toxiques se mettant en marche en direction de l’homme-poisson.

Commençons.




© By Halloween



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 843
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Jeu 14 Avr - 15:00

Bouleversement diamantaire

 
Les choses s’étaient très vite emballées sur l’île où avaient débarqué les membres de la couronne. Dans un premier temps la pluie de météore de Ghetis avait plongé la ville dans le chaos, puis les personnes que le groupe mené par la verte pouvait croiser qui s’enfuyait à la simple vu de Caligula ou plutôt à la simple vue du violet de Ysis. Puis, alors qu’ils étaient arrivés en vue de la villa loca, le quatuor ne fut pas au bout de ses peines : venait d’arriver sur le toit de la villa un homme-poisson et une jeune femme. Le premier était la cible du Capitaine Archer, Shindo le fugu, et la seconde n’était pas inconnu de la verte : Tenshi Taya. Elle n’avait jamais entendu parler de cette femme avant que le dirigeant de l’équipage gouvernemental ne lui en parle ainsi qu’au reste de l’équipage. En tous les cas, elle n’était pas une femme à sous-estimer mais Kanäe ne serait pas inquiéter par s deux arrivants en principe.
 
L’homme poisson avait ouvert les hostilités sur Sypher en lançant des colonnes d’eau que la logia évita en utilisant les capacités de son fruit du démon. Puis vint le tour de la jeune bretteuse qui énonça très clairement, et d’emblée, la couleur : elle comptait bien mettre une raclée au vairon. Elle se permit alors de joindre les actes à la parole en découpant un météorite et lançant le tout vers l’instigateur du chaos sur terre. Il ne faisait aucun doute que les hostilités étaient lancées. Mais alors que la Zoan et ses camarades pensaient avoir vu tous les adversaires, ils ne se doutaient pas de ce qu'il se passait dans le ciel.
 
La femme-scorpion fut tirée de ses pensées par la voix de son capitaine  qui encourageait le reste de l’équipe de la villa à passer à l’action. Il avait commencé son intervention par Kanäe et cela n’était pas par hasard. Il y avait plusieurs raisons à cet acte, tout d’abord, la jeune femme était la toute nouvelle recrue de l’équipage et le Contre-Amiral ne l’avait jamais vu combattre auparavant. De plus, Kanäe avait un rôle un peu spécial pour cette mission et elle le savait pertinemment, elle n’allait pas faire comme Agon, Shura et Caligula, à foncer dans le tas… non elle avait une mission plus précise que ces gros bourrins ne pouvaient remplir. Mais au-delà des caractéristiques de la mission, la mouette semblait peu à peu prendre la tête du petit groupe, elle était probablement l’élément le plus stratège du quatuor et pourrait suppléer l’Archer dans les ordres à donner si celui-ci devenait trop engagé dans son combat. Kanäe le savait : elle ne devait pas décevoir et surtout, elle devait faire ses preuves.
 
Il ne s’était néanmoins pas cantonné à donner quelques mots et indications à la verte mais bel et bien à tous les membres du groupe. L’intervention se finit par un ordre direct donné à Shura, enfin il se permit seulement de lui demander d’entrée en action sans même préciser ce qu’il devait faire. Le scientifique savait parfaitement à quoi s’en tenir et après une réponse légère, il scanda le nom de son attaque avant de libérer un enfer de flamme dans le rez-de-chaussée de la Villa.
 
Ce fut ensuite Agon et Caligula qui reprirent les devant du groupe en direction de l’entrée où l’homme à la hache libéra sa puissance pour envoyer une lame d’air monstrueuse dans le but de détruire les murs de l’édifice. Clairement, ces trois-là ne faisaient pas dans la finesse mais il le fallait : mettre le QG de l’organisation renaissance ans cet état était un préalable nécessaire à la mission de leur camarade féminine.
 
Celle-ci se trouvait d’ailleurs  aux côtés de Shura et semblait surprise : les arènes prenaient forme autour d’elle, enfin de son côté elle n’avait vu qu’un dôme de diamant divisé l’île, la plaçant en quarantaine dans la même cellule que les membres de son groupe, Ghetis et Tenshi. Shindo avait été poussé vers la sortie par le vairon et Sypher avait suivi, dorénavant elle ne les voyait plus. Dans peu de temps, les combats allaient véritablement débutés et Whiskey Peak serait le théâtre de combats dévastateurs.
 
Après le choc léger du bouleversement diamantaire qu’avait pu connaitre l’environnement, la jeune verte reprit ses esprits et se rapprocha très près de Shura, elle avait mis au point une petite passe avec lui pour lui permettre d’entrée en scène. Elle gratifia donc l’équipe gouvernementale d’un petit encouragement avant de partir.
 
Bonne chance les gars. Agon, Shura, faites gaffe à Cali vous savez bien qu’il n’arrive à rien si Aes ne le protège pas. Bonne chance à toi aussi, capitaine !

 
Sa dernière phrase avait été prononcée plus forte que les autres pour que Ghetis puisse l’entendre, puis sans attendre de réponse, elle se précipita sous la cape large de Shura lui lâchant à voix basse.
 
Essayes de faire en sorte que personne ne meurt.

 
Puis la bosse qui représentait Kanäe sous la cape du scientifique disparu d’un coup. La verte n’était plus là, devant les yeux de tous ceux présents, elle avait disparu. Les personnes au courant comprendraient qu’elle n’avait fait que prendre sa forme Zoan complète mais les autres ? Que pourraient-ils croire ? Ghetis et Shura étaient les seuls au courant.
 
Voyant le monde d’un tout autre regard, se déplaçant silencieusement et discrètement en forme scorpion, la verte venait de rallier la Villa Loca. Sur le dos de l'insecte se trouvait un symbole peint en gris de l'ennui obligeant les gens à se désintéressé de la verte : le plan était en marche.  
 
 

© Codé par Kari Crown
  


Dernière édition par Kanäe Toupex le Ven 15 Avr - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 382
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
122/350  (122/350)
Berrys: 2.125.849.498 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Jeu 14 Avr - 22:18

Gogogo


« La victoire embellit la conquête. » - Georges Meredith
Le shandia ressortira victoirieux.






Le color trap était vraiment une aptitude efficace et on pouvait le remarquer par le simple effet du violet de la terreur qui avait permit au shandia et les autres membres de son groupe, à savoir Kanäe, Agon et Shura, d'arriver et ce assez vite à la Villa Loca malgré les quelques météorites sur le chemin.
Une fois face à celle-ci, un mur vint prendre place juste derrière le groupe Ashulinäe (Agon-Shura-Caligula-Kanäe). Le shandia avait préféré ne pas y porter trop d'attention, savant évidemment que ceci ne pouvait être que l'oeuvre de l'Archer Senior.

Agon donnait les directives et en ce qui concerne le zoan antique il n'avait qu'à simplement effrayer et éventuellement tabasser les gêneurs qui serait sur son chemin. L'objectif? Atteindre le plus rapidement possible le Fight Club, et ensuite le sous-sol pour chopper le pactole.
Pour bien entamer l'offensive, Shura envoya une rafale de balles à priori explosives qui enflammèrent l'entièreté des lieux. Ils pouvaient désormais y aller, Caligula et son violet de la terreur en tête de groupe suivis de près par Agon et le reste du groupe. 

-Bon vous êtes prêt les gars parce que la j'y vais et c'est pas pour faire joujou!

Le shandia s'empressa alors d'entrer dans la maison de flamme et ce d'une manière assez héroïque, oui il marchait pas à pas dans l'intérieur de la Villa avec un regard flamboyant presque aussi écarlate que les couleurs des flammes qui virvoltaient dans le lieu. Son manteau peint de violet terreur lui aussi se frayait un chemin dans ce carnage enflammé et les poings du shandia se resseraient sur eux même à chaque secondes annonçant ainsi le début du combat...ouais en fait non! Il avait juste couru et sauté dans la Villa Loca pour atterrir sur ses genoux, enchaîner avec plusieurs roulé boulé jusqu'à reprendre son équilibre et faire comme ci rien ne venait de se passer.
D'après les informations d'Agon, certains gardes du corps se trouvait ici, au rez-de-chaussé. Cependant Caligula ne prit pas la peine de chercher les énergumènes et comme Agon le lui avait ordonné, il effrayait l'ensemble des hommes présents grâce au color trap et lorsque Agon trancha l'air de sa hache, le shandia se devait de passer à l'action.

-Il va falloir que je te rappelle les bonnes manières une fois de retour au bateau toi!

L'impertinente Kanäe avait encore fait des siennes et Caligula n'allait pas laisser passer ça. Chaque chose en son temps, la verte aurait son heure mais pour l'instant la mission fut la priorité numéro une et c'est pour ne pas perdre plus de temps que le shandia usa du soru pour atteindre l'étage inférieur en quelques secondes.


Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Lun 18 Avr - 18:46




The Last Mission


    Retrouvant ma place initiale sur le toit, auprès de l’homme poisson, après avoir lancé une première offensive dans le but d’attirer l’attention de mon ennemi sur moi, celui-ci décida tout bonnement de m’ignorer de la plus belle façon qui soit et n’eut, d’ailleurs, aucun mal à éviter les quelques cailloux qui venaient d’arriver, utilisant encore une fois un de ses déplacements rapides. Cela était plutôt prévisible. Le fait de menacer mon allié l’instant d’avant rendait la surprise encore moins surprenante. En effet, voir son déplacement n’était utile pour savoir qu’il irait très probablement attaquer l’individu qu’il venait tout juste de menacer.

    Ainsi, voyant mon adversaire se déplacer avec célérité, il ne me fallut qu’un instant pour réagir et prendre la direction de l’homme poisson. Ne me préoccupant pas des éventuelles balles que pourraient envoyer dans ma direction l’autre membre du Gouvernement, j’espérais que mon allié ne me laisserait pas seule face à cette offensive. Me plaçant donc au niveau du dos de Shindô, mes sabres recouverts de Haki, j’interceptais l’attaque de l’adversaire en la bloquant à l’aide de mes armes, mes pieds s’ancrant fermement sur le sol pour diminuer l’effet de recul de la force du coup porté. Néanmoins, Ghetis n’en resta pas là et fit disparaitre son arène pour en faire apparaitre une nouvelle. Ce changement de décor constant était assez agaçant, mais il allait falloir s’y habituer et, pour cette fois, cela n’allait pas vraiment me poser problème. En effet, ce nouvel environnement se constituait de différents blocs qui nous séparaient les uns des autres. Au moins, je ne risquais plus d’être gênée par l’homme poisson, ce n’était donc pas une si mauvaise idée.

    Ghetis s’écarta alors de moi, en réalisant un léger bond en arrière. Il m’accorda alors un sourire, que je ne tardai pas à lui rendre. Après tout, c’était la moindre des politesses, non ? Bon, il ne s’agissait plus vraiment de politesse quand on savait que, d’ici quelques secondes, nous serions en train de nous taper dessus, mais peu importe. Il m’adressa alors quelques paroles, ne cachant pas sa joie de me voir ici. Etait-ce de l’ironie profonde ? Je n’aurais su répondre, en tout les cas, il m’invitait à le combattre. Il n’avait pas besoin de me le demander. Les choses étaient plus que sérieuses désormais. Il ne s’agissait pas d’une simple rencontre sur l’île de Shabondy, un simple défi que nous nous étions lancés l’un l’autre. Non, cette fois-ci, j’avais l’impression que le jeu était tout différent, d’autant plus que la vie de plusieurs de mes camarades était en jeu.

    - Tu n’as pas besoin de me le demander, vous avez fait une grosse erreur en venant ici…

    Cet excès de confiance ne m’était pas habituel et ne venait pas vraiment de moi. À vrai dire, ces derniers jours avaient été assez bouleversants pour mon esprit et j’étais capable de bien mieux que lors de nos premières rencontres. Fermant les yeux pour fixer ma concentration, je pouvais percevoir, de façon presque inaudible, cette petite voix dans ma tête qui voulait prendre doucement un peu plus le dessus, ce que j’aurais rapidement du mal à contrôler, à n’en pas douter.

    Je fis un premier pas, les yeux toujours clos, avant de les rouvrir pour m’élancer avec rapidité vers l’adversaire, mes sabres caressant doucement la surface de sol. Je relevai ces derniers une fois au niveau de l’adversaire, tentant une première attaque dans laquelle mon bras droit visait le sien et mon bras gauche s’attaquait directement à sa gorge. Une fois ceci fait, que l’esquive ait eu lieu ou non, il était hors de question pour moi de mettre de la distance. Après tout, j’étais bien mieux ainsi. Je fis donc un pas sur la gauche, faisant un tour sur moi-même tout en pivotant pour me retrouver dans son dos. Mes sabres prirent alors la direction de ses omoplates tandis que mon pied venait frapper ses jambes dans le but de le faire chuter, voire de lui causer une blessure qui pourrait ralentir ses pas. Il n’y avait plus qu’à admirer le résultat et à attendre le retour de l’adversaire.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mar 19 Avr - 1:57


Set up

Lire sur les lèvres à vitesse constante dans le feu de l’action n’est pas aussi simple que dans les fictions. L’acte demande de l’attention mais aussi un peu de réflexion ; bref, de la concentration que Shindô n’avait pas envie de gâcher pour un détail aussi insignifiant que la communication. Il n’était de toute façon aujourd’hui qu’un simple fantassin au sein d’une plus vaste armée et même si l’idée ne l’aurait pas dérangée, descendre Archer Senior ne figurait pas à son ordre du jour. L’humaine s’en chargerait pour lui.

Ainsi, alors que Ghetis apparut subitement dans son dos, Shindô, dont les yeux ne s’étaient pas détournés un seul instant de son objectif, agita ses bras mouillés en direction des éventuels projectiles générés par sa cible, puis prit une profonde inspiration et gonfla littéralement comme un ballon. Il n’eut alors qu’à expulser le tout d’un seul coup en poussant simultanément sur ses jambes pour se propulser dans les airs en direction de Wenham.

- Les gènes de Fugu, Adel’, hurla-t-il alors.

Adel’ était née fille requin bleu. A la base c’était elle la guerrière de la famille. Lui il était le doux, le fugu, l’apprenti charpentier habile de ses mains. Sauf qu’aujourd’hui c’était elle qui occupait un poste ennuyant pendant que lui affrontait chaque jour de dangereux adversaires. Il arriva donc tout sourire à la hauteur de son adversaire lorsque sa vue se brouilla à nouveau. Le décor s'était adapté de manière à avantager le logia, lui fournissant une importante quantité de sève solide sur laquelle l'homme poisson se tennait désormais. Cependant, la vue de toute cette sève ne fit que raffermir son sourire carnassier et ce n'étaient certainement pas les deux silhouettes fraichement émergée du sol qui changeraient la donne ; ce nouveau terrain de jeu était cool.

- Aaaah les maudits, beugla-t-il en enfonçant ses mains dans la sève durcie à ses pieds, vos pouvoirs rendent toujours la baston plus intéressante.

Il n'avait pas entendu ce qu'on adversaire lui avait dit, ce qui ne le tracassait pas plus que ça. Subitement, il souleva une plaque de sève aux dimensions gargantuesques, qu'il jeta ensuite faiblement à la verticale. Enchainant la manœuvre avec une facilité déconcertante, il pivota sur lui-même en élançant systématiquement sa jambe vers l'avant pour prendre de l'élan. Puis, lorsque le bloc revint à son niveau, il le percuta d'un coup de pied retournée d'une puissance inouïe ; ce qui brisa le blocs en une nuée de plus petits blocs de sève qui allèrent mitrailler ses ennemis.

- USHIROGERI, cria-t-il au moment de l'impact

Cette mise en bouche inoffensive avait surtout pour bout de couvrir son approche. Le reste ne se déroulerait pas à distance.


Sen et Ten

Le couple allait peut-être y rester, mais le contrat exigeait qu'ils défendent corps et âmes cette boutique contre tous les potentiels agresseurs. Sen fit soudain signe à sa partenaire de se mettre à couvert. L'instant d'après, l'ensemble de la Villa était en proie en flammes. Heureusement, plus aucun employé ne trainait dans le coin.

Lorsque les agresseurs entrèrent dans le bar, Ten voulut immédiatement passer à l’offensive et dégaina son sabre mais quelque chose chez l’inconnu en face d’elle la fit soudain frissonner de terreur. Sen ressentit également ce sentiment de peur viscéral qui l’empêchait de bouger, mais ne comprenait pas d’où il provenait ; d’autant plus que ce jeune homme ne dégageait rien d’alarmant.

Le mercenaire sentit soudain une vive chaleur au niveau de sa jambe droite et dès l’instant où son regard s’orienta vers son pantalon en feu, la terreur disparut et il put alors clairement anticiper la violente attaque qui se préparait. Se précipitant alors vers sa dulcinée, toujours incapable de bouger, il lui sauta dessus au moment précis où la puissante vague tranchante balaya horizontalement la pièce.

Ten subit donc un violent plaquage, mais ressortit indemne de cette première confrontation. Son compagnon Sen, à l’inverse, était mal en poids. En effet, la lame d’air l’avait partiellement percuté et il se tortillait de douleur dans ses bras.


résumé:
 

Ten (32)
Sen (28)
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1422
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Jeu 21 Avr - 7:31

Le retour

Encore un changement d'arène, comme quoi ce type pouvait parfois être un brin prévisible. C'était d'ailleurs le problème avec ce fruit à la con, l'environnement changeait toutes les deux secondes et il fallait faire avec. Enfin coup de chance l'ingénieur avait pu confirmer un élément d'importance lors de cette transformation, son adversaire ne semblait pas pouvoir changer l'emplacement des individus présents dans l'environnement. Il s'agissait là d'un point assez simple à déterminer dans la mesure où pas une des voix n'avait été déplacé dans toute la zone au moment du changement. Ça y était, il commençait à trouver les failles dans le jeu de ses opposants et quelques idées lui venaient maintenant en tête. Enfin pour l'heure il devait gérer cette nouvelle arène, un dôme de diamant, des plateformes au-dessus de l'eau bien louches... Rien d'alarmant en soit, mais le fait que l'endroit soit vide en dehors de sa personne et Solomon le poussait forcément à flairer l'arnaque.

-Je passe un appel, essais de me rejoindre. Ah et c'est plutôt louche alors prépare toi à tout évidemment.

Décrochant son den den mushi, l'inventeur constata comme il le pensait que ses brouilleurs avaient immédiatement étés désactivés avec ce changement d'environnement. Coup de bol pour lui parce qu'au final il avait plus besoin de son escargophone pour le moment présent que le groupe adverse.

-Ça va de ton côté ?

-Chasseurs de prime effrayés et confus, de l'eau, des plateformes et... Oh c'est du diamant ?

-À ta gauche... On est extrêmement près l'un de l'autre, t'as pas bougé même.

-Oh je vois !

Et ouais, il avait bien fait de sauter avec Isaac non-loin de lui sans quoi il aurait probablement du jouer à ce petit jeu ridicule que lui avait programmé le maudit. Du coup étant donné les quelques mètres de distances le séparant du chirurgien il avait eu la chance d'apparaître non-loin du mur de l'arène, ce dont il allait pleinement profiter. Observant avec une satisfaction non dissimulé une large part du mur de diamant disparaître à côté de lui, l'inventeur salua le maudit des tunnels se tenant dans le même trou qu'il venait de créer. Profitant du fait que Solomon n'avait eu aucun mal à le rejoindre avec son agilité d'homme-félin sautant de plateforme en plateforme avant que celles-ci ne plonge dans les abysses, l'ingénieur enfonça d'abord le lion dans l'une de ses poches avant de répéter l'action avec Isaac qui venait d'arriver à ses côtés. Les deux avaient été balancés dans une poche se situant dans le creux de sa main, poche qu'il pouvait tenir ouverte avec l'extrémité de ses doigts lorsqu'il le souhaitait. L'utilité de ce tour de passe-passe ? Chaque fois qu'il en ouvrait l'accès son partenaire sortait la main par le trou, bref une main sortant d'une autre main. Il avait comme d'habitude l'air d'une vraie erreur de la nature avec un truc pareil, mais qu'importe, car son petit design lui donnait maintenant le pouvoir de deux fruits du démon mine de rien...

-Aller entrée fracassante pour changer !

Balançant au sol un peu de ferraille qu'il avait ramassé à Meka Island il y a longtemps, l'ingénieur ajouta une bête plaque de fonte sur le tas pour se donner une surface plane avant de coller ses jump-bomb sous ses semelles. Ironie du sort il allait sortir une technique un brin inspiré de la connerie qu'avait tenté Noctis à l'époque... En mieux ! Activant son clockwork system et sautant sur sa rampe de lancement improvisé, l'ingénieur fut immédiatement propulsé à une vitesse de malade vers le mur de diamant du dôme dans lequel il était coincé. Il allait s’aplatir... Enfin pas vraiment. Brandissant sa double main-gauche devant lui, l'inventeur fut bien rassuré en voyant le mur céder sous le touché de l'homme-tunnel maintenant dans sa main. Il l'avait traversé d'un coup sec, sans même être ralenti par le choc tellement le pouvoir de creusage était efficace. D'un coup il avait pénétré la pièce voisine dans laquelle se trouvait Tenshi, Ghetis et compagnie. Une entrée fracassante que personne ne risquait d'avoir pu anticiper étant donné son déplacement soudain, que ce soit le Archer ou... Ce grand mec qui glandait devant la Villa Loca, plus communément appelé «sa prochaine cible». Sans hésiter, le pyrotechnicien sortit une large D-Bomb d'une de ses poches corporelles avant de coller une énorme pastille à l'arrière de celle-ci, pastille qui propulsa immédiatement l'énorme explosif en direction du grand mec qu'il visait. Tant qu'à entrer de manière grandiose autant tout faire péter non ?



Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 382
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
122/350  (122/350)
Berrys: 2.125.849.498 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Sam 23 Avr - 0:20

Gogogo


« La victoire embellit la conquête. » - Georges Meredith
Le shandia ressortira victoirieux.






Comme dit précédemment, le shandia ne perdit pas de temps et c'est grâce à l'arcane du rokushiki qu'il fit irruption dans le sous-sol de la Villa Loca et ce en un rien de temps. Contrairement à ce qu'il pensait, le sous-sol n'était pas une salle dans laquelle se trouvait un coffre-fort blindé avec une combinaison introuvable et dont la complexité était sans égale. Non, le sous-sol de la villa s'avérait être un énorme entrepôt dans lequel étaient entassées de nombreuses caisses qui devaient certainement contenir le butin de Renaissance.

Alors qu'il venait d'arriver, la vision du marine se troubla pendant un court moment mais ceci ne l'inquiéta pas le moins du monde : au contraire, il esquissa un petit sourire carnassier ce qui annonçait le bon déroulement des événements.
Maintenant c'était à lui de jouer. L'entrepôt était occupé par des gardes se trouvant un peu partout. Un peu plus de dix au premier abord selon Caligula. Il fallait désormais se montrer et le bourrin de la Couronne allait devoir faire preuve de son meilleur jeu d'acteur. Il frappa alors dans le mur d'à côté pour se faire remarquer de son "public".

-Bonjour tout le monde! Vous êtes prêt pour le show, non, êtes-vous prêt pour MON show! C'est l'heure du fan service!!

Le violet de la terreur devait maintenant faire son effet mais le shandia ne s'arrêta pas là. Faisant délicatement passer sa langue sur ses babines, Caligula prévoyait déjà la suite de la pièce. Il allait pousser le jeu jusqu'à son paroxysme et passer pour l'un des plus grands psychopathes de la Couronne. Il mit sa main droite sur son visage et ouvrit grand son œil gauche tout en fixant attentivement l'ensemble des gardes.

-Laissez-moi vous expliquer misérables incultes que vous êtes! Tout ceci n'est que théâtre. Le jeu doit se poursuivre et il poursuivra. Le jeu est mien. C'est mon spectacle ET vous en êtes les marionnettes! Alors vous allez devoir obéir. Vous devez m'obéir! Ce sont les règles de la scène et tout le monde doit s'y plier quelqu'il soit. Vous comprenez n'est ce pas?

Caligula ne s'était jamais vu aussi ridicule depuis des années et il savait bien que la verte n'allait pas oublier cette scène, jamais.
Mais il fallait continuer l'action et pour ce faire il sortit une mine de son manteau à laquelle il fit un baiser avant de la pointer vers les employés.

-Ceci est mon dernier recours. C'est l'éventuel clou du spectacle. Il arrive parfois que les choses ne se passent jamais comme prévu, vous comprenez? Mais moi! En tant que bon metteur en scène, j'ai solution à tout! Il arrive que les acteurs ne suivent pas la bonne trame et dans ce cas là! Le metteur en scène doit mettre les bombes...sur les i.
Que faire avec ça? Détruire un immeuble! Ah oui oui oui! Je ne fais pas les choses à moitié mais c'est pour mon art que je le fais! C'est pour notre représentation que je le fais! Une incohérence subsiste en vous. Vous pensez que je suis fou et que je vais mourir avec vous? Pathétique!
Je suis le marionnettiste bon sang! Je ne meurt jamais et mon art renaît tout comme le Phoenix! Voyez mes avants bras! Oui ils ne sont pas normaux! Expérience? Accident? Génétique? Qu'importe! Je ne mourrais pas et vous si. Mes compétences physiques tout comme mes compétences artistiques sont à quatre niveaux au-dessus. Pourquoi dois-je tout vous expliquer incapables! Réfléchissez! Vous devez comprendre et par vous même!


Il se mit d'abord à attraper ses cheveux et fit semblant de les tirer mais quelques secondes après il se mit à genoux et écarquilla les yeux comme un prisonnier vivant dans les ténèbres depuis des siècles qui fait enfin face à la lumière du jour.

-Ça y est! Je le vois dans vos yeux vous avez compris, vous devez suivre la trame! Marche ou crève que l'on dit, dans ce cas ce sera joue ou perd ta vie...
Alors ça y est. Vous avez compris non? Vous allez donc m'obéir?


Il avait fini sa phrase en serrant, tout en faisant attention, la mine dans ses bras et avait adressé un dernier sourire à ses "acteurs". En même temps, une légère explosion ce fit entendre et ça ne pouvait être que lui.

-Allons y mes pantins! Pour cette scène je vous offre le rôle principal et je serais moi même acteur. Saisissez les caisses et aidez-moi à les transporter. Et n'oubliez jamais que les événements doivent toujours se dérouler selon mes envies, sinon la pièce risque de "sauter"...et vous...avec.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 843
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Sam 23 Avr - 19:22

Lot de consolation

 
Voir la vie des yeux d’un insecte renvoi à une perception bien différente du monde, lorsque l’on fait quelques centimètres de haut tout parait être une menace et descendre un escalier pour arriver dans une cave est une véritable épreuve. Enfin, Kanäe commençait à avoir l’habitude de son corps sous forme Zoan intégral et c’était plutôt bien débarrasser de l’escalier qui la séparait  de son but. Elle était arrivée en bas avant tout le monde sans être vu après avoir traversé une salle en feu et être passé sous la surveillance des deux gardes du premier étage de la Villa Loca. Cette forme lui permettait donc une bonne furtivité mais lui offrait aussi une bonne protection quant aux flammes et surtout la chaleur : le scorpion ne ressentait pas les effets de la chaleur qui en aurait pu en faire chanceler plus d’un. Sa petite corpulence l’aidait bien à passer inaperçu et le gris peint sur son dos complétait l’effet de dissimulation causant un désintérêt total de toutes les personnes présentes si elles croisaient le regard du scorpion.
 
Elle avait été étonnée de ne pas tomber sur une pièce obscur, exigüe et ne présentant qu’un simple coffre blindé. La jeune Zoan était alors tombée sur une pièce assez vaste qui constituait un large entrepôt où figurait plus d’une dizaine de garde qui s’occupait des stocks probablement. La Toupex se promenait dans la pièce pour trouver le coffre s’il y en avait un mais il fallait se rendre à l’évidence : le butin de renaissance se trouvait dans les caisses et pas dans un coffre. Sans doute les membres décidant de renaissance devait croire que les gardes suffiraient à garder le trésor sain et sauf. Puis tout à coup, alors que l’inébranlable vérité sautait aux yeux de la maudite, sa vision se troubla. Elle en déduit donc que le plan de la couronne était en marche et que tout se passait comme le capitaine Archer l’avait prévu.
 
La vision de la mouette revenait à sa normale et elle put alors voir l’arrivé ultra rapide de son ami roux, et ce fut le début d’un spectacle incroyable. Le roux avait commencé par notifier sa présence à toutes les personnes présentes et se présentait comme un grand artiste maître du spectacle. Il ne restait plus qu’à espérer qu’il ne serait pas déranger par un adversaire plus fort qui viendrait l’humilier devant son public. Cette probabilité était assez faible compte tenu du fait que Agon et Shura veillait sur les arrières des deux membres animaliers de la couronne. Le roux, en déclamant ses répliques, ne se doutait probablement pas que Kanäe était déjà dans la pièce et cette prestation mémorable lui serait rappelée aussi longtemps qu’ils seraient partenaires. Puis il continua avec une interprétation digne de Molière lui-même, prétextant qu’il allait faire exploser la pièce,  et ses occupants si ceux-ci ne lui obéissaient pas. Kanäe profita donc de la diversion pour commencer à entrer dans certaines caisses dans sa forme scorpion.
 
Tout marchait comme sur des roulettes, comme pour encore confirmer cela, une légère explosion se fit entendre dans le fond de la pièce, faisant ainsi intervenir un nouvel acteur.
 
Tout était en place, Kanäe conservait sa forme Zoan complète pour garder l’effet de surprise dans le cas où quelqu’un d’inattendu arriverait. Elle avait tellement hâte d’apparaitre en forme hybride devant son collègue. Il ne ferait nul doute qu’il en resterait pantois.
 
De plus, la fouille des caisses continuaient de plus en plus rapidement pout trouver un butin digne de ce nom au cas où le vol de tout le stock devenait impossible. Caligula venait de donner son ordre et Kanäe venait de s’introduire dans une nouvelle boite où elle trouva quelque chose d’intéressant, l’héritage lointain du frère de Ghetis mais elle ne savait pas qu’il s’agissait de ça. La femme-scorpion figurait sur un plan, le plan d’un canon, et si les choses tournaient mal, elle prendrait au moins ça en lot de consolation. Elle sentit que la caisse bougeait, apparemment les ordres du serpent étaient mis à l’œuvre : elle resterait dans la caisse, proche du lot tant convoité.
 
Alors que dehors, les combats faisaient probablement rage, à l’intérieur tout se passait bien pour le moment et les deux gouvernementaux avaient, à l’heure actuelle, les choses bien en main.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1641
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
156/750  (156/750)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Dim 24 Avr - 3:45

The Last Mission

Ore Wa Kurohebi Da !




Ok ! Dans le genre chaud bouillant, personne n’aurait pu faire mieux dans la pièce intitulée…. « Ghetis gagne ? »
Le point d’interrogation prenait toute son importance dans le titre susvisé, pour la simple et bonne raison que cette victoire restait une possibilité et non une certitude. Un frisson léger réchauffait le cœur du narrateur qui voyait sa mise en scène enflammer les chroniques et il ne faisait là qu’écrire les quelques lignes d’un personnage en devenir !

Une musique titanesque en teinte Yzis peignait encore et encore, tel un fou, un artiste en quête de lui-même, il lâchait ses couleurs par milliers sur le ballon dont la réparation ne demanda guère de temps. La présence de Meleaens y était pour quelque chose. Ce constructeur naval démontrait une fantastique habilité en construction vive et loufoques, d’où son prix en tant qu’esclave avant que le Vairon ne le libère et en face son ouvrier. Avec tous les petits mousses sur place, sa constitution physique basique trouvait des bras pour l’accompagner, ajouter à cela les mains multiples de Madi, la réparation d’un trou pareil fut simple.

- Heureusement que Sheira a utilisé un projectile simple, le ballon aurait été inutilisable. La main-d’œuvre aussi a été au rendez-vous. Aller ! Faîtes-moi voler cet oiseau !

Ce fut l’avantage principal dans le fait que le bateau arriva dans l’arène, il en était donc bien réel, et sa réparation prendrait forme dans le monde réel, car l’objet n’était pas issue de la dimension « arène ». Qu'importe, lorsque Madi prit la parole, l'arène n'était plus présente, tout comme Pride.

Le bateau se trouvait en bordure de la ville et d’un coup il commença à s’élever, pas très haut, juste au-dessus des maisons, chaque canon entretenu par un marine, tandis que les autres se chargeaient d’une hypothétique protection. Et ainsi en un rien de temps le bateau fut reposé à la mer après s’être élevé. La réparation n’était pas parfaite, quelques fuites d’air demeuraient d’où la faible altitude qu’il put à peine prendre. Si bien qu'une fois sur l'eau les réparations reprirent, le navire s'écartait de la zone.

- Ghetis a été formel, si la deuxième arène disparait, on part… Kanäe, Caligula, soyez prudents. Je compte sur toi Pride.

- Moi je vous le dis, ils vont se faire du vrai « fight » là. Ghetis qui ne garde que Sypher et les deux nouveaux sur place, nous étions là pour l’entrée en matière. A eux d’assurer à partir de maintenant.


L’aventure se terminait ici pour le bateau, pousser par une vitesse de trente nœuds, il filait bien plus que dans les airs.

~Groupe Loca~



Pour ce groupe le travail se faisait un peu ennuyeux sur les bords, mais ils avaient terminé, la différence de niveau entre eux et le couple était belle et bien présente, malheureusement pour celui-ci.

Ainsi, il ne restait plus qu’à finir.

- Shura un ennemi !

Une indication claire de l’utilisateur du mantra et une réaction directe de son coéquipier qui se trouvait encore à la porte d’entrée. Ainsi il se contenta de libérer une flopée de balles explosives qui feraient le projectile exploser à mi-chemin sous un magnifique écran de fumée !

Au moment de l’impact, les visions se brouillèrent pour offrir un monde normal aux peuples alors qu’un nuage noir cachait désormais l'avant de la Loca. A cet instant on pouvait croire que le haki du Lundren l’aiderait à repérer les deux lascars, mais non ! Pour la simple et bonne raison que la voix du Vairon venait de prendre place entière dans leur zone, Zeke n’ayant jamais été confronté à celle-ci par le passé, il ne pourrait même pas comprendre ce qui se passerait, de la même façon qu’il n’avait pu entendre la voix du Vairon par le passé, celle-ci était donc nouvelle pour lui.

De là, le duo ne tarda pas à mettre les voiles de la façon la plus distinguée qui soit ! Ils contournèrent la Villa Loca et une fois sur le côté ils filèrent en direction de ce qui devait être la bateau, bien sûr ils ignoraient qu’il était à cette position, ou même qu’il mettait actuellement les voiles.

- Nous avons oublié quelques choses je crois.

- Désolé…


BANG ! Le cyborg libéra un obus sur la face latérale de la bâtisse, celui-ci allait donc faire exploser tout le rez-de-chaussée et l’étage. Tout allait ainsi s’effondrer, dans une somptueuse explosion, laissant le Spown et la Toupex dans le souterrain dont l’accès était désormais condamné, quant au couple…quel couple ?

- Au tour du pantin de faire son travail maintenant, on rentre.

Un nouveau nuage de fumée cachait la fuite du duo, tandis que les choses sérieuses commençaient.


~ Sous-sol de la Loca ~



Suite aux deux explosions, il ne devait plus avoir d’accès à la Loca, c’est ainsi que Pride prenait place. Un peu avant que l'Eventail de Chasse ne prenne son envol, lui se propulsa à vif jets de flammes et une fois à portée commença à creuser à toute vitesse, toujours poussé par son feu.

- Je dois vraiment disséquer ce shandia bordel ! Par contre Ghetis est un vrai porc… Je localise les deux larrons comme il faut, je creuse et il balance son haki ce débile. Je vais faire Mei changer son œil rouge en œil bleu pendant son sommeil, à la poubelle son surnom. BINGO !

Ghetis le gêna un peu avec son haki, mais il n’eut qu’à garder le cap pour toucher une couche plus solide, un mur d’un métal simple. Il posa une mine légère et boom, petit trou sympa dans l’entrepôt. Il sortait donc d’un petit nuage de fumée et lâcha un :

- Spown, fais gaffe. Vous-là, je veux cette saloperie de canon que vous avez volé. Si un lapin bouge je fais exploser toute la pièce. Simple et précis. S’il est en pièce détachées dans une caisse c’est cool, sinon vous le transportez comme ça, on veut les plans aussi… Kanäe est passée où encore ? Bougez-vous de faire par le tunnel j’ai mieux à faire.

L'homme s'exprimait alors qu'il portait un masque aux attraits démoniaques et peint du fameux violet de la terreur. Le « fais gaffe » faisait donc office de code que seuls eux comprendraient.

~ Ghetis ~



Le plus intéressant survenait désormais, l’Archer contre sa petite muse en train de s’amuser avec une joie folle ! Comme toujours l’élève agressait le maître sans même prendre de ses nouvelles, lui demander comment allait son homme, ce genre de futilités. En plus il ne portait plus son masque habituel, elle aurait tout de même pu réagir à cela, non au lieu de ça elle attaque comme une sauvageonne. Une seule chose à faire, un bon break !

Kaosu Oushu

C’était l’avantage de son nouveau style de combat, Ghetis devenait le gunbai et son vent, souple, puissant, mais aussi résistant. D’un geste fluide et brutal il recula d’un cran, son bras droit vint écarter la lame du sens intérieur, le bras gauche fit alors de même avec la lame qui venait cibler la gorge. Les protections pour avant-bras et dos de la main de son armure de samouraï trouvaient toutes leur utilité. La force herculéenne de l’homme la déstabiliserait à coup sûr.

Néanmoins le Kaosu Oushu ne trouvait pas son utilité ici, il avait pour but de stopper net l’adversaire et ainsi, lorsqu’il ouvrit brutalement la garde de sa muse il fit sa main dessiné un geste direct vers l’estomac de l’ennemi. Les cinq doigts tendus et ramenés en une « lance », le poing américain à la dernière phalange –donc sans gêne pour les doigts tendus – si l’opération se déroulait bien, la main pénétrerait l’estomac de la muse comme du fromage, alors que la main libre frappait Ghetis au visage, pour annuler l’arène ! C'était ceci le break ! Briser son ennemi dans son action par un contre bien placé !

Cho Goshigan

Vous devez donc penser que sur cette action le Goshigan prend fin ? Non il a bien été précisé Cho Goshigan plus haut. Alors dès que la première perforation eut lieu, réussite ou non, Ghetis reproduisit le geste en rafale avec ses deux mains, ainsi, il menaçait en plusieurs points le buste, le haut des cuisses, et les épaules de l’ennemi, mais aussi les bras maladroits qui viendraient sur la route des doigts, bref, tout obstacle serait transpercer.

- Pardonne-moi.

Blesser Tenshi ne lui plaisait pas, mais s'il ne se défendait pas , elle ne manquerait pas de le blesser au point de le mettre hors de combat. Ghetis le savait, tout acte de bonté lui ferait perdre son équipage.

Le haki de Ghetis prit alors une grandeur démentielle et happa le périmètre de la Villa Loca, ainsi que le périmètre de Sypher, le reste demeurait « protéger ». L’important était de couvrir ses camarades. Il connaissait bien la voix de Zeke depuis Shabaody et la sentir aussi proche l’obligeait à devenir plus…bestial.

Une énorme explosion retentit, un grand nuage noir s’érigeant devant la Loca, sans pour autant gêner les rivaux. Pourtant, contre toute attente, Ghetis s’éleva brusquement dans les airs à l’aide d’un vif kamisori. Le haki obligeait, lui put prévoir l’attaque subite de Shura, mais il serait bien le seul à faire cela, son haki couvrant le périmètre.

- Mon arène favorite… Le MONDE ! dit-il tout en rangea ses poings supplémentaires.

A la suite de quoi toute la bâtisse explosait et la Taya avec si elle ne faisait rien pour s’en prémunir, difficile quand on ne prévoit rien n’est-ce pas, l’énorme voix de Ghetis étant similaire à un vaste mot de tête pour les jeunes utilisateurs.

DEV NERD GIRL



Agon lvl 40
Pride lvl 39
Yzis lvl 37
Madi lvl 35
Sheira lvl 35
Shura lvl 35

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 36.068.521 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Dim 24 Avr - 15:36




LEAD AS A KING


The Last Mission

Le combat pouvait dès à présent commencer entre l’homme-poisson et moi. Nous étions tous deux dans un environnement entièrement composé de sève, durcie ou gluante, me donnant un avantage non négligeable. Avec celui-ci, j’allais pouvoir me battre à fond en usant de mon plein potentiel pour en finir le plus rapidement possible. Du coup, j’étais plutôt à l’aise, confiant. De ce fait, lorsque Shindô chercha à utiliser la sève à son avantage en enfonçant ses mains dans le sol, je restai immobile, attendant patiemment qu’il fasse quelque chose. Et cela ne se fit guère plus attendre puisque peu de temps après, il décolla une énorme plaque qu’il garda un instant entre ses bras avant de l’envoyer avec force dans ma direction d’un coup de pied. Instinctivement, j’avais prévu de simplement laisser les morceaux de sève passer au travers de mon corps, sachant très bien que mon adversaire ne savait maîtriser le Haki de l’Armement. En tout cas, je l’espérais, depuis notre dernière rencontre.

Toutefois, sans que je n’aie besoin de faire quoi que ce soit, les projectiles disparurent d’un seul coup et ma vision se troubla une fois de plus. Ghetis avait retiré son arène, nous laissant finalement dans le monde normal. Il avait dû se passer quelque chose pour qu’il décide de faire ça.. Et pour le coup, ça ne m’arrangeait pas du tout, mais j’allais devoir faire sans. Regardant donc mon adversaire fixement dans les yeux, je fus prit de terribles mots de tête à cause de mon Haki, me paralysant pendant quelques secondes. Bien sûr, je n’étais pas pour autant une cible facile étant donné que je faisais tout de même en sorte de rester sur mes gardes, mais il me fallut quand même quelques instants pour surpasser ces puissantes douleurs. Grimaçant, je fis en sorte de reprendre mes esprits même si ça ne semblait pas vouloir partir. J’étais de ce fait obligé de me battre en tenant compte de ce point.

Regardant donc mon adversaire en étant prêt à passer à l’assaut, je fis en sorte de créer de nouvelles créatures de sève, de façon à ce qu’elles atteignent le nombre de dix. Dès que ceci fut fait, je les envoyai droit vers l’homme-poisson, les faisant plus ou moins courir pour qu’ils puissent l’atteindre assez rapidement. En même temps, je sortis mes deux revolvers que je pointai face à moi avant de tirer trois balles dans trois directions différentes formant un triangle. Cela laissait moins de chance d’y échapper. Par conséquent, les balles finirent par exploser en vol, libérant rapidement une épaisse fumée foncée tendant même vers le noir.

Juste après, puisque moi-même je ne pouvais pas voir grand-chose à cause de ça, je fis en sorte d’étendre un long fil de sève au niveau du sol pour contourner cet écran de fumée. Ce fil me permettait de voir ce qui s’y passait, grâce à un œil se trouvant au bout. Bien évidemment, cet œil devenait inutile sur mon propre corps jusqu’à ce que je ne décide de le remettre à cet endroit. Et dès que mes créatures furent suffisamment proches de l’homme-poisson, je les fis littéralement exploser grâce à des balles explosives contenues à l’intérieur de chacun d’entre elles. Par conséquent, leur explosion se mêlerait rapidement à la fumée noire pour provoquer une explosion encore plus conséquente et la propager tout autour. En revanche, si l'oeil n'était pas en mesure de trouver la trace de Shindô à l'extérieur de la fumée, je ferais en sorte d'exploser les créatures directement, déduisant qu'il se trouverait à l'intérieur. Toutefois, par souci de sécurité pour moi-même, je fus obligé de déconnecter mon corps aux créatures au dernier moment, ainsi qu’à l’œil m’ayant permis de voir par-delà l’écran de fumée.




© By Halloween



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 2913
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
51/75  (51/75)
Expériences:
781/1000  (781/1000)
Berrys: 12.977.359.333 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Lun 25 Avr - 10:50

The Last Mission [1]

Erwin et Cid étaient simplement arrivés au beau milieu de la Villa Loca. C'était l'endroit le plus marquant de Whiskey Peaks : le Dog l'exécrait malgré tout. Il avait voyagé sur de nombreuses îles, mais rares étaient celles aussi malfamées que ce repaire de chasseurs de primes. À l'époque, bien sûr, il n'avait pas encore les neuf chiffres sur sa tête. Aujourd'hui il prenait un risque en entrant dans ces lieux. Fermant les yeux, son premier réflexe fut d'utiliser son Haki de l'Observation. Il repéra des personnes dans les sous-sols, Zeke Lundren à quelques mètres de lui, un duo dont un des membres était blessé ainsi que deux autres hommes à proximité. En élargissant sa zone, il sentit la présence de Tenshi qui affrontait... Quelqu'un. Ah, il aurait aimé savoir de qui il s'agissait, mais impossible. Puis soudain, le néant, et la voix d'un homme emplit la zone, couvrant toutes les autres voix. Un mal de tête lancinant se mit à poindre à l'horizon et pas instinct il coupa son Haki.

- On est aveugles, ici, lança Erwin à son compagnon en se dirigeant dans un premier temps vers le couple.

Des explosions de toute part, de la fumée... Mais à quelques mètres d'Erwin, le duo composé du tireur et d'un autre élément avait bougé et était encore dans son champ de vision. Ainsi il ne s'affola pas en coupant l'air avec quelques lames maîtrisées, réduisant drastiquement le niveau d'écran dans ces lieux. La vision de Lundren devait à nouveau être disponible, au grand damne des personnes qui se trouvaient être les adversaires de Badland Outlaws.

- Je les poursuis, Lundren, lança le garçon en regardant l'homme d'affaire. Mozzie est occupé, mais un autre allié arrive. Il y a aussi des gens dans les sous-sols, à ce que j'ai pu sentir.

Et sur ces belles paroles, le garçon disparut par la porte avec le sniper qui ne pipait mot. Erwin était venu le chercher à Trader en lui laissant à peine le temps de préparer ses affaires. Bien sûr, le rouquin était plus rapide que l'ancien maître d'arme même en courant. Fermant les yeux, il testa à nouveau son Haki, en vain. Une des personnes ici devait faire office de brouilleur. Laissant s'égarer un soupir, ce ne fut qu'au dernier moment que le garçon vit un obus sortir d'un des deux hommes. Il prit une de ses DagerBlades et tira deux balles qui gelèrent l'engin à l'impact, le faisant tomber au sol sans déclencher l'explosion.

Cid, sans attendre, se mit en position pour tirer sur les adversaires. Il lança une première balle explosive sur le cyborg, ayant pris conscience que son armement se révélerait être l'un de leurs principaux obstacles s'ils venaient à engager un combat frontal. L'objectif était bien sûr de le blesser suffisamment pour l'empêcher de combattre, et surtout de bouger. Erwin, quant à lui, se contenta de se téléporter pour interrompre la course des deux loustics une fois que l'attaque de son camarade eut atteint son objectif.

- Salut vous deux, maintenant vous allez gentiment me dire ce qu'il se passe ici.

Il leur sourit simplement, n'ayant pas prévu de leur faire du mal. D'ailleurs, si l'Archer sentait sa présence, il pouvait simplement constater que contrairement au hargneux sniper, le rouquin ne cherchait actuellement pas le combat... Pour l'instant. Les choses risquaient de rapidement changer si les deux hommes ne se montraient pas coopératifs. Lorgnant dans la direction de Tenshi un peu plus loin, il ne put s'empêcher de laisser échapper un soupir.

- Un combat incroyable a lieu là-bas. Dans quel camp êtes-vous ?

Sous sa capuche, le rouquin qui cachait son visage jusqu'à présent se dévoila le plus simplement du monde. Il avait grandi depuis que la photo pour son affiche de prime avait été prise la dernière fois. À présent, il atteignait quasiment le mètre quatre-vingt, et sa poussée de croissance tardive ne semblait pas vouloir s'arrêter là. Les nuits étaient dures pour un garçon de son âge. Pourtant, les traits de son minois restaient grossièrement les mêmes.
Résumé a écrit:
Erwin arrive dans la Villa Loca, il prend une première impression de la scène grâce à son Haki et est ensuite court-circuité par celui de Ghetis. Puis les balles de l'ennemi explosent, il dégage la fumée et poursuit les ennemis. Il arrive ensuite derrière eux, gèle l'obus qui tombe simplement au sol et Cid leur tire une balle pour les immobiliser. Par la suite, il se positionne devant les ennemis, dévoile son visage et leur demande ce qu'ils font ici.

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mer 27 Avr - 12:00




The Last Mission


    Il était vrai que je n’avais pas cherché à prendre des nouvelles de mon adversaire qui, dans le fond, revenait plus à être un partenaire de jeu qu’autre chose. Néanmoins, j’avais l’impression que ce genre de futilité n’avait pas lieu d’être dans la situation actuelle. N’étions-nous pas censés être des ennemis jurés ? Souhaitant, sans compromis, sans contrepartie, la mort de l’autre ? Non, ce n’était pas vraiment ainsi que les choses étaient. Cette relation était surprenante, étrange et assez unique en son genre. Une relation que j’avais du mal à comprendre, des réactions de l’adversaire que je ne savais prévoir, ni ne comprenais.

    Me voilà donc, sans plus de cérémonie, m’engager dans le combat qui s’annonçait plus que palpitant. Mes sabres commencèrent par arranger leur trajectoire pour tenter d’attaquer l’ennemi à la gorge et au ventre. Offensive qui ne tarda pas à être stoppée, d’un geste net et rapide. Les bras de Ghetis, se glissant au niveau de mes sabres, écartèrent ces derniers sans qu’ils ne puissent réaliser leur dessein mortel. J’avais alors déjà commencé à me décaler sur le côté et, son attaque avait quelque peu déstabilisé ma trajectoire et mon équilibre. Sans prévenir, la main de l’adversaire se dirigea vers mon estomac de façon très dangereuse. Mon premier réflexe instinctif fut de recouvrir mon corps de Haki pour réduire les dégâts. Contrer avec mes sabres, trop tard. Reculer, trop tard. Mais ma réflexion n’eut même pas le temps de s’engager que, déjà, je ressentis un poids m’écraser vers le sol, augmentant soudainement la force de gravité qui me maintenait sur terre.

    Ma baissant alors sous l’effet de cette masse supplémentaire, le mouvement fut brusque et la main me toucha le haut de l’épaule, une blessure douloureuse, mais rien d’alarmant pour le moment. Le fait de concentrer un poids si important au même endroit accéléra la rotation que j’avais engagé avec mon pied quelques secondes auparavant. Me faisant tourner et m’éloigner de l’ennemi, je l’avais échappé belle et je devais ça a mon arme qui avait eut la bonne idée de prendre une forme humaine pour me rapprocher du sol. Et, tandis que l’attaque semblait s’être terminée et que je m’apprêtais déjà à contre-attaquer, un mal de tête s’empara de moi, bien plus important que celui qui l’avait précédé. Plissant les yeux en me relevant, les choses risquaient de se compliquer avec ce mal de tête, mon équilibre allait en être affecté, à n’en pas douter. Et, alors que cette douleur se faisait sentir, mon ennemi s’éleva soudainement dans les airs, un geste que je n’eus pas l’occasion de comprendre, que je n’eus même pas le temps de comprendre. Les maux de têtes, mêlés à l'incompréhension de la situation ne m'aidait pas beaucoup. Néanmoins, il fallait à tout prix continuer le combat, ne pas laisser le temps à l'ennemi de faire une pause dans les cieux. Il fallait agir, et vite, ne pas chercher à analyser tout ce qui se passait autour de moi pour le moment et chercher plutôt à remporter la partie de mon côté, faire confiance à mes alliés. Même si ce n'était pas une mince affaire. M’adressant à mon ennemi, je murmurai autant pour lui que pour moi :

    - Reviens ici, ce n’est pas du jeu si tu te caches en l’air…

    Et ni une, ni deux, je commençais à m’approcher de l’adversaire avant de sauter en l’air pour réduire la distance. Je ne parviendrai certainement pas à son niveau, mais l’objectif n’était pas de le toucher, du moins, pas directement. Comptant sur le fait que l’adversaire ne détournerait pas le regard de ma personne, je réalisais un léger mouvement à l’aide mon sabre qui créa un flash lumineux dans l’objectif d’éblouir l’adversaire. Si tel était le cas, il était peu probable qu’il puisse prévoir et éviter l’arrivée de lames d’air qui furent envoyées dans toutes les directions vers et autour mon adversaire et, si celui-ci changeait de position, il n’y aurait qu’à adapter la direction de l’attaque. Cela ne dura que quelques secondes, le temps que l’ennemi retrouve la vue et que je retombe au sol. Une fois à terre, je repérai rapidement la position de l’adversaire, me mettant sur mes gardes, me préparant à sa nouvelle attaque.




Résumé:
 

_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1422
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
139/350  (139/350)
Berrys: 4.547.373.733 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Dim 1 Mai - 11:30

Le retour


Plusieurs choses changent lorsque l'on perçois chaque fraction de secondes comme comme durant une éternité. La plus évidente étant probablement une attention plus poussée vers les détails. Quelques points étaient déjà ressortis presque immédiatement, déjà alors que sa bombe faisait son petit bout de chemin, l'ingénieur avait pu identifier l'auteur de ce voyage de merde, le soi-disant membre de la famille de Noctis combattant Tenshi sur le toit de la Villa Loca. Si celui-ci ne portait pas son masque aujourd'hui, la pièce de métal merdique dans son dos avait vite fait de l'identifier aux yeux de l'ingénieur. Quoi d'autre ? Les voix au sous-sol du bâtiment suffisaient amplement à lui indiquer que des emmerdeurs cherchaient à l'enfumer en récupérant le contenu du bâtiment au passage. Deux, quatre, six, huit, dix... Ceux-là lui disaient un truc... La dernière et celle en approche par contre ne lui disait rien. Enfin si, l'une d'entre elle était celle qu'il avait entrepris de pourchasser quelques minutes auparavant, celle qui avait eu ce drôle d'effet sur toutes les autres aux alentour, un élément qu'il gardait dans un coin de sa tête. Et le dernier détail, mais non le moindre, l'arrivée d'une voix qu'il connaissait très bien, Erwin Dog. Si faire appel à lui lui assurait plus ou moins le contrôle du champ de bataille, l'ingénieur devait admettre qu'il n'appréciait pas vraiment ce qu'il allait devoir négocier avec lui après coup. C'était un allié puissant, mais tout allié puissant présentait ses contraintes... Enfin pour le moment ça n'avait pas d'importance, non ce qui avait de l'importance c'était que son haki venait d'être partiellement court-circuité par... Une voix ? Oui il avait pu l'identifier immédiatement, c'était la voix du boss de cette petite bande. Apparemment il possédait une technique assez intéressante... Comment ça fonctionnait ? Apparemment il couvrait toutes voix avec la sienne, intéressant, mais est-ce que ça s'appliquait à ses copains aussi ? À voir. Pour l'heure la période de questions était terminé, l'ingénieur était sur le point de terminer son vol plané au pied de la Villa Loca, problème qui fut rapidement réglé lorsqu'il brandit sa double main devant lui pour traverser le sol et... Atterrir direct dans le sous-sol où il avait senti le groupe d'individus.

-...Yo.

À peine avait-il touché le sol de la grande pièce que l'inventeur balança immédiatement deux bombes en l'air avant même de relever la tête. La raison ? Préparer le terrain, il ne pouvait pas se permettre de prendre de chance maintenant que son haki était brouillé après tout. Ainsi, la première bombe s'ouvrit presque immédiatement, libérant par le fait même une large quantité de peinture qui se répandit dans toute la pièce. Le but ? Se débarrasser de tout color trap qui pourrait avoir été apposé ici bas, après tout il ne savait pas qui il affrontait et l'effet étrange sur la population le portait à rester méfiant. La seconde bombe similaire à la première s'ouvrit quant à elle pour propulser une large quantité d'huile inflammable sur l'intérieur de la principale rangé de caisses. Question de sécurité, après tout s'il devait tout faire flamber il n'hésiterait pas une seconde à le faire. Le hors-la-loi renchérit en ajoutant à sa petite fête l'homme-lion qu'il traînait dans sa poche, juste à temps pour l'arrivé de la seconde voix qu'avait sentit quelques secondes plus tôt l'inventeur. Un creuseur. Enfin qu'importe, il pouvait se charger du gamin à la drôle de gueule tout seul, Solomon n'avait qu'à se concentrer sur le nouvel arrivant de son côté. En prime, son arrivé surprise avait eu pour effet de calmer les gardes présents dans la place. S'il n'était pas leur patron direct, ceux-ci savaient pertinemment qui il était depuis le temps. En ce sens, ils avaient immédiatement arrêtés leurs activités en le voyant arriver, tous prêts à recevoir ses ordres si jamais il le jugeait pertinent.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Flint Moriarty

Écoutant la douce brise du soir, le sniper avait été relativement satisfait de voir l'énorme dôme lui bloquant la vue finalement disparaître. Devant lui se présentait toute une ville, un combat entre Tenshi et un inconnu, un bateau ne l'intéressant pas plus que ça et... Les deux types qui venaient d'attaquer la Villa Loca. Bingo, ses cibles étaient juste là. D'ailleurs il ne semblait pas être le seul à les avoir repéré, en effet un total inconnu venait tout juste d'apparaître devant eux pour leur bloquer le chemin. Allié ou ennemi ? Dans le doute il faisait mieux de s'attaquer à celui qui avait définitivement commis une agression contre le groupe, le bout de ferraille qui était justement visé par un autre sniper ! Oh ironie quand tu nous tiens. Enfin l'ex-chasseur de prime n'avait jamais été le genre de bougre à voler une cible étant déjà dans la ligne de mire de quelqu'un d'autre... Ce pourquoi il attendit que le blondinet tire sur sa cible avant de s'exécuter lui aussi. Si le cyborg évitait la balle il aurait immédiatement le plaisir de s'en prendre une autre et pas du petit calibre. Ce machin aurait su trouer de part en part un coffre fort, en ce sens son adversaire n'avait plus ou moins aucune chance de pouvoir la bloquer et l'esquive ne serait probablement pas non-plus une option s'il esquivait celle de l'autre tireur. Échec et mat. Comme quoi c'était bien vrai que les snipers bossaient mieux en équipe.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graham Stanfield

-Garde la nacelle au chaud pour moi tu veux ? Je reviens !

-Mais qu'est-ce que...

Ne laissant même pas à son compère le temps de rétorquer, le tas de muscle qu'était Graham avait choisi de sauter du dirigeable bien placé au-dessus de deux mecs qui étaient apparemment leur cible du jour. Étant donné la hauteur dont il sautait, n'importe qui aurait probablement dis que le colosse était fou ou suicidaire, mais celui-ci avait bien préparé un petit tour dans son sac.

-Tekkai.

Affichant un large sourire sur son visage, l'homme était immédiatement devenu plus solide encore qu'un bloc de fer. Rien de mieux pour faire une entrée qui soit littéralement fracassante en somme. Visant la tarlouze masqué qu'il avait repéré quelques secondes auparavant, l'ex-marine s'était donc lourdement abattu au sol, fracassant celui-ci dans un large diamètre et espérant bien entendu avoir pu écraser au passage celui qu'il visait. Dans le cas contraire il n'aurait qu'à lui déboîter tout les membres un à un avant de lui arracher la tête manuellement...



Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 843
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
306/350  (306/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Lun 2 Mai - 23:46

Prêt au combat

 
Alors que notre scorpion se trouvait toujours à l’abri des regards au fond de sa boite, plusieurs choses semblait se dérouler à l’extérieur. Comme pour confirmer les pensées de la Zoan, celle-ci entendit une voix étrangère, un simple « Yo » mais ne reconnaissait pas le ton de la voix. Elle en tira une conséquence simple : un adversaire venait d’arriver dans la place, puis deux légères détonations se firent entendre suivit chacune d’un bruit d’éclaboussure de liquide. Kanäe ne savait pas du tout de quoi il en retournait alors que dans la cave, le maître des bombes venait de faire irruption en lançant une bombe de peinture suivie d’une bombe d’huile incendiaire.
 
L’angle de lancer des bombes avait permis à Zeke de couvrir une large zone dans la cave où se trouvait la majorité des protagonistes. Mais, malheureusement pour lui, et heureusement pour elle, seule la peinture avait atteint la boite sans permettre de retirer le « color trap » du dos de la jeune femme étant donné qu’elle était protégée par le contenant. L’huile avait touché une zone plus restreinte, et relativement ciblée autour de Caligula, donc très loin de la femme-scorpion. Elle prit quand même les choses en main et décida tout simplement de se bouger et de voir ce qu’il se passait en dehors de cette caisse. Elle abandonna donc sa forme Zoan intégrale et reprit forme humaine. Les conséquences de ce changement de forme furent inattendues aussi bien pour la jeune femme que pour les autres personnes présentes dans la cave excepté Pride qui connaissait la malédiction de la verte.
 
La maudite avait donc repris forme humaine, en position debout dans une caisse posée dans les bras d’un des employés de renaissance. Encore pouvait-il tenir une caisse avec un insecte à l’intérieur mais la caisse s’était ouverte subitement et le poids s’était considérablement  alourdi avec le changement de forme. Donc l’homme lâcha la caisse qu’il tenait entre les mains qui se brisa au sol. Kanäe se tenait donc debout au milieu de la pièce, les pieds dans la peinture mais loin de l’huile. Elle regarda un peu partout rapidement et pu voir que le sous-sol était attaqué.
 
Mais elle n’avait pas que ça à penser, dans sa main se trouvait le plan d’une arme très puissante que Ghetis voulait récupérer et il fallait donc le mettre à l’abri le plus vite possible. Elle glissa le papier dans sa poche.  La jeune femme posa un léger regard sur la totalité de l’assemblée et notamment une personne alors qu’elle débutait déjà son mouvement. Elle marcha d’un pas tranquille et décidé vers Pride avec un air plus que sérieux. La jeune femme savait très bien que Caligula n’allait plus tarder et que le plan devait être suivi.
 
Pride, j’espère que tu es prêt pour le spectacle, on va faire des étincelles. J’avoue avoir réellement hâte de te voir entrer en action. Le trio magique entre en scène !  

 
L’herboriste de la couronne arriva enfin aux côtés du cyborg et tourna son attention vers le serpent, il ne manquait plus que lui. La chasseresse verte entreprit donc de saisir ses dagues à sa ceinture et de se mettre en position de combat aux côtés du puissant Pride et de son ami Zoan antique.  
 
 
© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 382
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
122/350  (122/350)
Berrys: 2.125.849.498 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mar 3 Mai - 17:55

Gogogo


« La victoire embellit la conquête. » - Georges Meredith
Le shandia ressortira victoirieux.






Pour une fois, le jeu d'acteur du shandia n'avait pas été si mauvais que ça et en ce moment même Caligula se demandait s'il n'en avait pas trop fait. Si ses compagnons ne connaissaient pas sa vraie nature et son comportement habituel , il aurait pris pour un vrai malade mental mais ce fut justement le but de toute cette mise en scène. Il voulait non seulement effrayer les gardes de la cave mais en plus se servir des gardes pour transporter l'argent de la Villa, se trouvant dans les caisses, et le mettre en lieu sûr, c'est-à-dire entre les mains de La Couronne. À première vue le plan était une assez bonne réussite, la plupart des gardes étant sous le choc et prêt à obéir au gouvernemental sous peine de se faire littéralement exploser.

Bien sûr comme vous l'imaginez, dans une opération de celle-ci tout ne peut se passer comme prévu et ainsi les principaux ennemis des membres de La Couronne, pour cette bataille, firent leur apparition. Bon ceux-ci étaient déjà là depuis un bon bout de temps, ce ne fut qu'à partir de ce moment que le shandia eut connaissance de leur présence. Après un rapide salut l'ennemi balança sans tarder deux bombes à la suite et lorsque la première fut sur le point d'exploser Caligula, qui avait immédiatement pensé à une bombe explosive, se retourna tout en se recroquevillant légèrement pour faire dos a l'explosion. Il sentit alors une substance assez épaisse recouvrir son corps et lorsqu'il jeta un coup d'oeil aux alentours il comprit presque immédiatement.

- Oh bah nan! C'est pas vrai, pas mon joli violet de la terreur. Il était trop...Ah! Non non non! T'avais pas pensé que je me retournerais hein espèce d'amateur!

Cette petite action du shandia lui permettait donc de conserver un atout majeur pour la bataille à venir et tout ça grâce à cette esquive simple et logique.
L'homme face à eux qui se trouvait être un primé assez connu du gouvernement aurait pu réduire à néant l'efficacité du color trap qu'Yzis avait placé sur le zoan antique, ce qui aurait aussi réduit les chances du shandia de sortir vivant de ce merdier. Toutefois, il n'était pas encore sorti de l'auberge car maintenant il se retrouvait seul face à un hors la...deux hors-la-loi avec qui plus est un homme-lion sortant de nul part. Heureusement pour le shandia, son cyborg préféré lui venait en aide et après l'avoir mis en garde du color trap qu'il portait, Pride donna les directives aux employés. Simple et précis. Pas de belle mise en scène un peu loufoque. Il était resté naturelle et il fallait désormais voir si le tout allait payer.

Il essayait toujours d'enlever le maximum de peinture sur son dos juste histoire de ne pas être dérangé pour le combat à venir car oui, il allait enfin entrer en action et pas tout seul : en plus de Pride, Kanäe venait de se dévoiler au grand public en sortant d'une caisse et vous savez quoi? Nous n'allons même pas chercher à savoir comment la verte était arrivée dedans car le principal c'est que comme le guerrier des mers blanches, elle était prête au combat.

- Faîtes gaffe les gars!

Il rejoignit alors ses deux alliés désormais prévenus du color trap et une fois à leurs côtés, il se retourna pour faire face au Lundren et son allié avant d'étirer ses bras toujours recouverts d'écailles du à la transformation partielle et d'ensuite darder sa langue.

- C'est l'heure...du fanservice!


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1641
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
156/750  (156/750)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mar 3 Mai - 19:50

The Last Mission

Ore Wa Kurohebi Da !




- Rôle de support mon œil, rôle de sauveuse ouais.

De son poste mobile Sheira observait la guerre depuis le début, elle fut un peu bloquée par la précédente arène, mais put vite reprendre son envol par la suite. Comme son rôle le stipulait elle devait supporter ses camarades dans toutes les conditions et tout particulièrement dans la situation actuelle. Le bas de l’oiseau camouflé par le même gris de l’ennui qu’à la première apparition de la commandante, s’accompagnait à cela le haki de Ghetis qui fut d’une aide somptueuse. De ce fait, lorsque la jeune femme vit son père et Agon mis en joue par un homme, la jeune fille tira successivement dix balles, trois se dirigeaient sur son père et Agon, deux devant eux et le reste derrière.

- Pop Natural Shot dans vos faces !

Son sniper longue portée à la puissance inédite avait le mérite d’être une arme très utile, puisqu’elle combinait la vivacité des rafales et la précision du sniper. Les balles quant à elles étaient des Pop Balls, des balles à Pop Green pour faire simple. Celles derrière Agon et Shura firent apparaitre trois gros fourrés unis en un seul, derrière lequel poussèrent deux arbres remplit de glaces pistache-chocolat ! Les graines du botaniste Donatello Walker prenaient toute leur utilité ici. Celles devant Shura et Agon firent pousser un haricot dont les épaisses racines vinrent former une sublime tourelle naturelle, au milieu de laquelle sortit un immense dragon de bois qui monta donc vers le ciel.

Pour celles sur les deux membres de La Couronne, elles reproduisirent le même principe que le dragon qui poussait dans le haricot, mais avec deux haricots cette fois-ci. Le dragon quant à lui les projeta brusquement vers le ciel. Il ne resta plus qu’à faire l’oiseau piquer et de ses serres il récupéra en plein vol les deux nakamas avant de remonter vers le ciel en vitesse.

Si le tireur du Dog revenait à la charge, Shura pourrait le bloquer et Agon ferait de même en cas d’attaque autre. Du coup, le petit saut « Captain America » du traitre gouvernemental heurta le sol sans plus d’intérêt, en écrasant de belles plantes.

Enfin Sheira pourrait protéger l’oiseau d’une autre attaque. Bref, l’oiseau remontant vers le ciel en virvoletant dans tous les sens, sur ordre de sa maîtresse et finalement, il traça sa route, pour quitter l’île.

- Rôle de placement mon œil, il voulait qu’on nous fume le Ghet, saleté d’infériorité numérique.

Fin du jeu pour le trio.

~ Sous-sol de la Loca ~



Le jeu qui se déguisait d’un somptueux costume de joie pour cet affrontement qui ne tarderait à avoir lui. L’arrivée de Pride eut lieu juste après le délire artistique du Lundren qui ne gêna pas le moins du monde le cyborg. Bien au contraire, lorsqu’il vit le leader des Badnuls Outlosers le rouquin se sentit prit d’une folle envie de combattre. Son masque peint du violet de la terreur il devait inspirer la plus grande des frayeurs chez tous ceux qui le voyaient, et ce qu’import eleur niveau. Il devenait leur plus grande peur, il surpassait la vieille belle-mère !

Un air détendu le scientifique laissa ses coéquipiers venir et ne manqua point de réaliser le rêve du Lundren, il décala un brin son masque et souffla une jolie braise de flamme sur l’huile au sol, le Lundren voyait les choses au ralenti, très mignon, mais l’écart de niveau et de vitesse entre lui et le scientifique-combattant était là, c’était comme espéré suivre les mouvements d’Agon. Il les verrait venir, mais les esquiver ou les parer… son corps restait le même après tout. Enfin l’huile s’était répandue un peu n’importe comment et la peinture servirait aussi de combustible, un peu comme le point faible d’Ojo, la logia de la peinture. Ainsi il lui avait suffi de souffler le feu à peine près de lui pour faire toutes les caisses prendre feu et si un contre faisait irruption, de sa main il lâcherait une autre gerbe, dont la vue serait cachée par la gerbe en face de lui. Bref, le milliard de la Villa Loca, LA Couronne s’en fichait, enfin… Pride.

La chose ne prit guère de temps et de suite après cela, Pride prit une posture de combat tout comme ses coéquipiers pour faire face au Lundren et son groupe, le trio passait à l’action !

Jusqu’à ce que…


~ Ghetis ~



Très belle action de la Taya pour ce coup, l’Archer ne cessait de l’observer ou de scruter ses petites formes à longueur de temps, si bien qu’une attaque basée sur le visuel ne pouvait que faire mouche sur lui, coupler à cela l’arrivée d’une voix bien trop familière pour l’ignorer… Celle d’un ami de longue date. Du moins, Ghetis le considérait comme tel jusqu’à maintenant, malgré son nouveau statut et sa retraite sous le nom de Mask. Il se doutait être méconnaissable sans son masque orange et encore plus quand on savait que le Win ignorait tout de son regard Vairon ou de son gunbai, à moins qu’il est fait le rapprochement du rang les emmerdes de Jasmine à Shabaody puisqu’elle leur « niqua » à tous deux leur capture. Aujourd’hui primé, le magicien de la substitution se retrouvait à un extrême de son ancien partenaire de rigolade entre les lapins de Drum, les dinos de Time End et les mantes de Jaya.

Tout ceci se combina et l’empêcha de faire preuve d’une grande concentration lorsqu’il sentit les menaces multiples que représentait l’attaque de la bretteuse. Il ne lui restait plus qu’à rentabiliser son armure et son nouveau gunbai pour ce premier essai. Les lames d’air avaient beau être puissante, elle ne représentait pas vraiment la force du bretteur ou son talent de découpe et pouvaient vite devenir inutile à un certain niveau, lorsque bien des métaux y résistaient. Ghetis se recroquevilla alors en boule et s’assurer la large protection du gunbai, une bonne partie de son armure et le reste se mangea de légères éraflures et contusions peu douloureuses.

Le Contre-Amiral se retrouvait avec tout le temps nécessaire pour riposter à l’assaut de sa rivale, mais il se laissa plutôt tomber sur le toit sans broncher. Son haki avait précisément repéré chaque voix et ainsi il prit une décision inédite qu’il n’avait pas prévu le moins du monde, mais la présence du Lundren était une occasion inouïe. Alors il créa une merveilleuse arène très bien connue de l’homme-poisson, mais inconnue du blond platine. Enfin, ils n’eurent affaire qu’une fois avec l’Arina No Mi alors interpréter le fonctionnement de chaque arène était prohibé. Celle-ci allait être magnifique.

Désormais éloignés l’un de l’autre par le vide, Ghetis et Tenshi se trouvaient sur un pilier chacun, un peu plus bas, les deux « amoureux » se retrouvaient sur un pilier pour deux vu leur proximité, tandis qu’au sol on retrouvait Zeke et Solomon, chacun sur un bloc de pierre, juste à leur taille.

L'ensemble de l'arène baignait dans une brume épaisse qui rendait la visibilité nulle, si ce n'est voir qu'on se trovuait au bord de l'eau ou du vide. De l'eau ? Oui, autour du Lundren et le lion, se trouvait une étendue d’eau incolore, par rapport au poison qui s’y trouvait, un bon poison somnifère pour l’occasion. Bien sûr, le scientifique ennemi étant très malin, il découvrirait la nature de l’eau en un claquement de doigt.

L’arène en elle-même était assez simple, trois immenses murs de diamant ornés de longs piques ne laissant même pas une main passée. Les murs étaient en diamant et pour cette fois-ci il y avait un plafond ! Lui aussi en diamant et orné de piques de la même matière. Bien sûr au fond de l’eau trônaient les mêmes longs piques. Au-dessus de toute l’enceinte se trouvaient des gradins sympathiques et autour de l'enceinte, rien du tout. Il s’agissait des limites de ce monde.


Enfin, en plus de la foison de piques, un système libérait un doux gaz inflammable dont la nature n’était donc connue que par Ghetis. Pour l’occasion il se fit un petit « kiffe », puisqu’il pré-remplit le bas de l’arène d’un gaz explosif.

Dans le monde extérieur, l’arène s’était dressée juste devant Kanäe, Pride et Caligula, qui durent être surpris de voir un mur apparaître subitement devant eux, mais ils étaient mieux là.

*Le jeu peut commencer. Personne ne voit personne, il est temps de voir qui aime son kenbun-shoku.*

Daibutsu Sekken !

Dans une folie furieuse la voix du Vairon s’intensifia brusquement dans toute l’arène et devint similaire à un énorme tintamarre. Sa voix ruinait déjà les pensées des utilisateurs éveillés, mais cette technique visait aussi les utilisateurs standards ou avancés, car eux aussi subiront des douleurs. Le principe était simple. Comme une personne confinée dans une pièce où la musique jouerait à un volume infernale, ici il ne serait pas question de tympans, mais bien du mental !

La voix du Vairon causerait de violent maux de tête chez les standards, bien que ceux-ci maîtrisaient le bouton « off », par contre, chez les utilisateurs éveillés, les maux de tête atteindraient une virulence telle qu’ils en produiraient de charmantes migraines et les éveillés eux ne possédaient pas ce fameux bouton « off », si bien que Taya et l'amoureux gravement blessés allaient subir les lourdes conséquences de leur éveil. Le point faible de l’attaque restait dans le fait que hors du périmètre, Ghetis ne captait plus rien, mais pour l’attaquer dans une arène il fallait y pénétrer et celle-ci était volontairement petite.

Aucune visibilité, une eau dangereuse, des bords meurtriers et un gaz somptueux se répandaient dans cette nouvelle arène où le Vairon s’offrait le plaisir d’avoir cinq adversaires pour lui tout seul.

Le Contre-Amiral Kurohebi montre son jeu !


DEV NERD GIRL



Agon lvl 40
Pride lvl 39
Sheira lvl 35
Shura lvl 35

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 296

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
52/200  (52/200)
Berrys: 36.068.521 B

MessageSujet: Re: [Conquête]The Last Mission   Mer 4 Mai - 16:09




LEAD AS A KING


The Last Mission

Le nuage de fumée explosive se propageait dans toute la zone me faisant face, là où Shindô se trouvait. L’œil que j’avais envoyé pour contourner les lieux n’avait à priori pas trouvé l’homme-poisson, ce qui signifiait qu’il était resté prisonnier dans l’écran de fumée. Par conséquent, les créatures humanoïdes n’avaient eu qu’à faire leur travail en explosant à l’intérieur, créant par conséquent dix explosions en chaines suivies immédiatement par une autre bien plus importante et dangereuse. Autant dire que rester dans cette zone était une bien mauvaise idée compte tenu des dommages physiques qui pouvaient être engendrés.

A présent, et ce pour en finir au plus vite, je n’avais plus qu’à exécuter une action ultime afin de mettre un terme à sa vie, ou au moins le mettre hors d’état de nuire pour un bon moment. A côté de ça, je ne savais pas vraiment ce qui était en train de se passer. Il y avait de nouvelles arènes, et je n’avais plus aucun visuel sur nos autres adversaires ainsi que sur Ghetis. Tout ce que j’espérais, c’était que son combat se passe dans le meilleur des mondes. Nous ne pouvions pas perdre, c’était impossible. Et pour le coup, si cela arrivait, je perdrais sans doute ma place de Régent sur South Blue, tout comme mon grade de Contre-Amiral pour ne pas être resté sur la mer que je dois gérer et protéger. J’étais donc obligé de me donner à fond jusqu’au bout pour que la Marine puisse être fière de mon travail et que mon choix ne soit pas considéré comme mauvais.

Ainsi, maintenant toujours mes revolvers fermement entre mes doigts, je fis en sorte de créer une importante quantité de sève qui vint se modeler rapidement à l’intérieur de l’écran de fumée restant. Je n’allais clairement pas y aller avec des pincettes, j’étais déterminé à en finir dès maintenant. De ce fait, la matière gluante s’empila tout autour de Shindô de façon à former finalement une pyramide de sève durcie et très compressée. L’homme poisson se retrouverait alors à l’intérieur, intégralement coincé sans aucun moyen de se mouvoir et avec des difficultés à respirer étant donnée la perte d’oxygène.


Jueki Sôtaisô !
Lorsque ceci fut fait, je n’avais plus qu’à terminer le travail. N’attendant même pas quelques secondes pour enchaîner afin de laisser le moins d’occasions possibles au Hors-la-loi de s’en sortir, je me mis à mitrailler la pyramide de balles explosives mêlées à des balles incendiaires avec rapidité. La pyramide avait été formée en ajoutant une grande quantité de balles explosives à l’intérieur de la sève de façon à rendre le spectacle plus impressionnant mais aussi à augmenter drastiquement les dégâts finaux. En réalité, il y avait vraiment très peu de chance pour que Shindô puisse se sortir d’une situation pareille, mais tout était possible dans ce monde, après tout..

C'est terminé.


Spoiler:
 




© By Halloween

Revenir en haut Aller en bas
 

[Conquête]The Last Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Conquête]The Last Mission
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: Whiskey Peak-