Partagez
 

 Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Locus D. Jin

Locus D. Jin
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue31/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue169/250Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 109.931.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeSam 19 Mar - 18:20

Quelques explications seraient les bienvenues




En vérité même si cela ne faisait à peine que quelques jours que les évènements de Toroa avaient eu lieu, Nathanael était assez attentif à la santé de ses hommes pour remarquer que bon nombre d’entre eux étaient épuisés et qu’ils maintenaient une fragile et mince façade pour faire croire le contraire. Les plus chanceux étaient juste épuisés et avaient eu le temps de récupérer depuis le trajet à partir de West blue, mais les autres ? Tous n’avaient pas été aussi chanceux et une partie de cet équipage nouvellement formé était encore cloué au lit, attendant que le médecin valide leur retour en service actif une fois qu’ils seraient capables de marcher et tenir une arme sans aide.

Cela ne faisait que quelques jours depuis Toroa et pourtant la frustration qui gangrénait les circuits du cyborg était belle et bien présente, le concerné ne s’attendait pas à ce que son camarade mécanique comprenne la nature de cette vague qui s’éclatait contre les remparts de son esprit, ce n’était pas faute de l’avoir demandé plusieurs fois d’ailleurs, mais se souvenir de la fuite de cet épéiste et de l’autre tocard avait le don de le rendre tendu comme un string. Mais malheureusement le boxeur devait faire fi de sa frustration personnelle pour se concentrer sur ses nouvelles responsabilités. En effet en sortant de Toroa il s’était vu confier un tout nouveau navire qu’il allait devoir gérer par lui-même, sans avoir à rendre de compte à son incompétent commandant qui fut son supérieur pendant bien trop longtemps.

Était-il prêt à gérer tout ça ? Malheureusement se sentir prêt ou pas importait peu, on lui avait assigné des troupes et il avait recruté quelques éléments de confiance dans son précédent équipage, on lui avait donné des cartes dans les mains et il lui revenait de faire au mieux avec ce qu’il avait. La formation de cet équipage n’était rien de plus qu’un ordre, un seul ordre au milieu de beaucoup d’autres, ses supérieurs attendaient de Nathanael qu’il se dirige vers le prochain théâtre d’opération dans les plus brefs délais. Alors pourquoi restait-il là, immobile au large d’une île anonyme ? Parce qu’avant cela il avait quelque chose à vérifier.

C’est donc avec une démarche lente et lourde que le cyborg s’enfonça dans les entrailles de ce navire qui lui était encore inconnu, ses pas lourds martelaient les planches de bois comme un indicateur de sa position pour l’ensemble des membres d’équipage. Où se dirigeait-il comme cela ? Dans la c ale et plus précisément vers les quelques cellules qui y étaient installées. Il passa lentement devant deux gardes en faction à l’entrée – ceux-ci se crispant devant le passage de leur supérieur – et dépassa plusieurs cellules avant de s’arrêter devant la dernière, la seule possédant un occupant.

Là, devant lui, derrière ces barreaux d’acier, se trouvait un jeune individu à la crinière bleu qui était enchaîné à une chaise au milieu d’une cellule. Il n’avait pas été nourri depuis plusieurs jours sur les ordres du commandant, ce qui provoqua la surprise de plusieurs de ses subordonnés mais il n’en avait cure. Quelques jours auparavant, dans un moment critique, ce jeune sergent avait perdu les pédales et était rentré dans une rage aveugle, ne distinguant plus les amis des ennemis. Charmant, n’est-ce pas ? Mais si cette rage avait réveillé une puissance nouvelle chez ce jeune épéiste, Nathanael n’avait clairement pas besoin d’un berserker dans son équipage.

D’une voix qui ne faisait que feindre la sympathie, l’officier Armstrong brisa le silence qui s’était installé dans cette pièce d’un :

« Bonjour sergent. »


Attrapant une chaise dont il fit trainer et racler les pieds sur le sol en un crissement désagréable et rauque, comme un rappel de sa présence au cas où son interlocuteur ne serait pas bien réveillé. Posant ensuite la chaise face à la cellule, le colosse s’assit et posa un regard froid sur le jeune sergent. Se penchant en avant, les mains posées sur ses cuisses, le boxeur lâcha un :

«Alors, vous vous souvenez de ce qu’il s’est passé sur Toroa ? Vous avez perdu le contrôle et tenté de m’attaquer. Je pense être en droit d’exiger quelques explications, et elles ont intérêt à être bonnes.»


Pouvait-il être plus clair que cela ? Il n’y avait rien dans le dossier du sergent qui faisait mention d’une telle crise, rien qui puisse expliquer l’origine de ce comportement, aussi attendait-il une explication claire sans quoi cette cellule deviendrait le nouveau foyer permanent du sergent.



Revenir en haut Aller en bas
Verchamps D. Rosanne

Verchamps D. Rosanne
Messages : 145
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue30/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue171/200Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (171/200)
Berrys: 36.274.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeDim 20 Mar - 11:39



Quelques explications...
Avec Jugement.


La terrible impression de lourdeur de son propre corps, supplantée par la présence de chaînes imposantes qui auraient probablement été en mesure de restreindre les mouvements d'une bête dantesque et impitoyable, les diverses courbatures et crampes qui parcouraient son corps constamment, mauvais souvenirs des efforts entretenus sur Toroa, la tiraillante sensation de faim et de soif inextinguible qui ne cessait de lui dévorer gorge et entrailles, c'était la somme de tout ce malaise condensée qui poussa le jeune Ito à sortir de sa torpeur devenue routinière depuis quelques heures, sinon quelques jours. Un râle de fatigue et de douleur s'échappa douloureusement de sa bouche, trop pâteuse et sèche à son goût, et ses paupières parvinrent à capter quelques filets épars de lumière qui lui parvenaient de quelques provenances différentes. La sensation de tangage indiqua au sergent qu'il était en mer, probablement sur un grand navire, avant même qu'il ne puisse considérer quoique ce soit d'autres : car le bras-gradé, ensuite, parvint à comprendre avec horreur qu'il était retenu prisonnier. Rien n'aurait pu davantage l'effrayer et le crisper... Et pour cause ! Les ultimes souvenirs et pensées qui émergeaient dans son esprit encore à demi-endormi provenaient directement de ce qui avait été, pour sa conscience, la fin des combats sur Toroa : il avait été mis hors d'état de nuire par le fêtard, le pirate qui avait mis la ville à feu et à sang et qu'il avait vainement tenté d'arrêter... La conclusion logique à la situation pénible qu'il avait à traverser était donc la suivante : les forbans avaient été en mesure de le prendre en otage d'une manière ou d'une autre, et avaient peut-être même usé de l'épéiste en herbe pour se frayer un chemin jusqu'à leur exécrable et non-méritée liberté. Pourtant, lorsque le Nabeshima parvint enfin à percevoir de très lourds pas, il comprit que ça n'était probablement pas un constat aussi sombre qu'il allait avoir à affronter... Pas tout-à-fait, tout du moins, car le simple fait de voir le commandant Armstrong et d'entendre sa voix parvint à raidir violemment l'élève d'Ericken, qui demeura muet et stupéfait tandis que son supérieur lui demandait des explications.

Perdre le contrôle ? Tenter de l'attaquer ? Si le jeune homme avait bien failli répondre au tac-au-tac, bercé par l'ignorance et l'incompréhension qui étaient siennes, il préféra conserver le silence le temps de retrouver pleine possession de ses moyens cognitifs. Une fois cela fait, il secoua autant que possible son crâne et sa tignasse bleutée, comme un alcoolique s'éveillant difficilement d'une énième cuite trop persistante.

-Mais... Qu'est-ce que...

L'incompréhension demeurait, et de très loin, en pôle position parmi ses priorités : pourquoi était-il retenu prisonnier par son propre supérieur ? Pourquoi ce dernier évoquait un tempérament visiblement brutal à son encontre ? Pourquoi avait-il aussi soif et aussi faim ? Pourquoi de telles douleurs parcouraient son échine, alors qu'il n'avait pas combattu durant aussi longtemps ? Le jeune garçon demeura bouche bée durant quelques instants supplémentaires avant de balayer la pièce vide dans laquelle il se trouvait du regard : une simple cellule, dans laquelle de multiples prisonniers avaient ou allaient transiter... N'était-il qu'un criminel parmi tant d'autres ? Non, vraiment, Ito ne parvenait pas à se faire à cette option : quelque chose clochait, dans toute cette sordide affaire, et ce sentiment de malaise qui allait jusqu'à provoquer quelques nausées en son for intérieur n'en était qu'une preuve évidente.

-Commandant... Je n'ai rien fait... Pourquoi ?

Le déni ? Pas vraiment. Il s'agissait plutôt d'ignorance, pour le coup, et les divers antécédents psychologiques du sabreur en herbe n'aidaient pas vraiment à résoudre cette nébuleuse équation. Le jeune garçon tenta vainement de secouer son buste et ses bras pour se libérer des chaînes qui entravaient ses mouvements, bien que sachant parfaitement qu'il n'allait pas parvenir à s'en extraire même après plus d'une heure d'efforts assidus et intenses. Ce ne fut qu'après cette nouvelle constatation de sa propre faiblesse et de la position précaire qu'il avait à embrasser que le garçon posa à nouveau son regard sur la carcasse imposante et métallique de son subordonné. Son regard, terriblement las et fatigué, prouvait qu'il n'avait même plus la force de s'emporter pour prouver sa bonne foi.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1811
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue39/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue288/350Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (288/350)
Berrys: 125.457.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeDim 27 Mar - 12:12




C'est Ma-Gni-Faï-Que !



Depuis les évènements qu’il y eut récemment, Nils avait été affecté à un nouveau bâtiment. Ses supérieurs, trop contents de se débarrasser de lui et qui semblaient avoir finalement trouvé la victime parfaite pour accueillir le vieil homme, lui avaient offert de nouveaux habits. Peu regardant sur la mode et les vêtements, c’est ainsi qu’accoutré avec un nouvel uniforme, notre grand-père national se dirigea vers un grand bateau qui mouillait sur une île non loin.

Il le repéra assez facilement avec l’écusson qui flottait et lorsqu’il arriva sur place, il fut quelque peu décontenancé par les réactions des matelots déjà présents… ou tout du moins par le peu qu’il pouvait y avoir. Beaucoup semblaient arborer des blessures de guerre assez récentes mais l’ancêtre ne s’y attarda que peu. Demandant son chemin vers ses nouveaux quartiers au premier matelot qui passait, il posa ses affaires afin qu’on vienne les lui prendre : c’était quand même pas un vieillard qui allait porter tout son attirail ! Et mon dieu ce qu’il pouvait y avoir comme babioles ! Entre les photos de familles, les fioles en tout genre, les fringues (bien que ce soit le plus petit des bagages) et un lot de couches et d’alèses en tout genre, il allait falloir plus d’un matelot pour transporter le tout !

Soupirant un instant une fois installé, le vieux médecin entreprit de faire le tour du propriétaire. Visitant un peu partout, il mettait son nez là où il ne devait sans doute pas mais personne ne lui fit une quelconque remarque. Au contraire ! Tous se mettaient au garde à vous à son passage. Enfin du respect pour les anciens ! C’était pas trop tôt !

Ce n’est qu’après trois ou quatre arrêts pipi pour bien repérer les différentes toilettes du navire que Nils entra finalement dans le fin fond du bâtiment. Ayant pris l’habitude de visiter son nouveau petit chez lui, il agissait un peu comme un touriste et passa finalement entre deux protagonistes qui discutaient, l’un étant aux fers et l’autre une espèce de colosse. Comment pouvait-il s’asseoir sans la casser d’ailleurs ? Le regard quelque peu perdu dans ses réflexions philosophique de tenues de chaises, le grand-père caressa sa barbe avant de continuer son chemin et de finalement s’extasier en claquant des mains.


J’prends celle-ci !.. Bon par contre faudra me refaire la déco parce que c’est un peu moche quand même… Dites, vous connaissez Damidot ?
Le vieux commençait à prendre l’habitude qu’on prenne soin d’une ancêtre comme lui, c’est tout naturellement qu’il se lança dans un monologue pour vanter les mérites de cette grosse dame, une connaissance à lui qui était capable de transformer des geôles en palace. Finalement, qu’on l’écoute ou non, il se ravisa et s’en retourna d’où il était venu. En vrai, il continuerait son petit tour des lieux si rien ne venait à l’interrompre.




_________________
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Locus D. Jin

Locus D. Jin
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue31/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue169/250Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 109.931.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeDim 27 Mar - 15:39

Quelques explications seraient les bienvenues




Dans sa carrière le jeune gouvernemental avait été plusieurs fois amené à travailler avec des tire-au-flanc ou avec des individus qui avaient quelques petites difficultés à accepter l’autorité, c’était une chose assez récurrente puisque la plupart des nouveaux enrôlés dans les rangs de la marine étaient des hommes et femmes encore aveuglés par la fougue de la jeunesse. Fallait-il leur en vouloir pour ça ? Non, bien sûr que non, après tout il fallait que jeunesse se fasse. Avait-il été comme eux à la même époque ? Non mais il n’était pas assez obtus pour ne pas comprendre le besoin de s’affirmer que possédait chaque jeune âme découvrant ce monde avec des yeux d’adultes. Ils voulaient être respectés, Nathanael pouvait aisément comprendre cela, c’était ce besoin de respect et de reconnaissance qui posait problème au moment où un individu endossait cet uniforme bleu et blanc.
Au sein du gouvernemental mondial chaque soldat n’était qu’un maillon d’une plus grande chaîne, l’individualisme était mort avec cet uniforme et seuls les faits d’armes permettaient de sortir du lot pour que son nom soit connu. Combien de jeunes marines stupides étaient morts pour cette recherche de reconnaissance ? Trop, beaucoup trop.

Mais ici il ne s’agissait pas d’une bleusaille qui ne s’était plus senti pisser et avait voulu jouer au héros, une petite tape sur les doigts et une corvée de nettoyage des latrines aurait suffi pour une telle personne, il s’agissait d’un crime autrement plus grave qui ne pouvait être passé sous silence. Un combat comportait toujours un risque que ses participants ne succombent à la pression de la bataille et, noyés dans ce trop plein d’émotions, finissent par perdre les pédales et soient plongés dans une rage aveugle. Était-ce ce qui c’était passé avec le sergent ? Nathanael n’en avait pas la moindre idée, il avait été trop absorbé par le combat pour avoir le luxe d’observer son subordonné en même temps, mais le peu qu’il en avait vu ne lui plaisait guère.

Penché sur sa chaise, le commandant décida de ne pas y aller par quatre chemins et demanda à son subordonné ce qu’il voulait savoir. Pourquoi ? Parce que s’il apprenait qu’il possédait une bombe à retardement dans son équipe il voudrait s’en débarrasser au plus vite, il avait besoin de confiance et de fiabilité dans son équipage et non pas d’instabilité comme ce qu’il avait vu sur Toroa.
Si Nathanael espérait en finir rapidement avec tout ça il fut plus que déçu, en effet son nouveau subordonné ne parvint pas à lui donner une seule réponse valable et seule l’incompréhension se lisait dans son regard. Était-il honnête ou juste très bon acteur ? Vue la lueur qui brillait dans les yeux du jeune homme, le cyborg aurait sans doute opté pour la première option mais malheureusement il ne pouvait pas prendre de risque quand la vie de ses subordonnés était en jeu. Devrait-il constamment surveiller ce bretteur pour qu’une telle chose ne se reproduise pas ? Quand les ennemis deviendraient plus dangereux il ne pourrait peut-être plus se le permettre sans risque.


« Il n’est pas fait mention de cas précédents dans votre dossier, je vous donne donc une chance de vous expliquer. Vous est-il déjà arrivé d’avoir des absences, en combat ? Des trous de mémoire ? »

Si son interlocuteur était un minimum observateur il serait capable de dire que Nathanael ne plaisantait absolument pas, il n’hésiterait pas une seule seconde à le renvoyer chez lui ou chez Ericken s’il ne parvenait pas à lui assurer sa fiabilité.
Plissant les yeux en s’enfonçant dans sa chaise qui craquait sous son poids, Nathanael posa une toute dernière question au jeune homme :

« Que ne m’avez-vous pas dit sur vous ? »

Mais avant qu’il ne puisse entendre la réponse la vue du commandant fut bouchée par le passage d’un vieillard qui prenait ses aises et qu’il ne reconnut pas tout de suite. Fouillant dans les rapports d’activité il se rappela qu’un nouvel officier avait été assigné à son tout nouvel équipage, mais aucun mairne sur le navire n’avait été assez vif d’esprit pour prévenir Nathanael : d’où la surprise.
Se redressant de sa chaise qui craqua une dernière fois comme si elle soupirait, heureuse d’être débarrassée d’un tel poids, le colosse se tourna vers le vieillard en uniforme et lui tendit une main ferme tout en se présentant :

« Commandant Gratz, c’est ça ? Je ne vous attendais pas si tôt. Je suis le commandant Armstrong et voici le sergent Nabeshima. »

Faisant un signe discret à son interlocuteur de patienter, le jeune cyborg pivota et fit signe à ses subordonnés de libérer le bretteur de ses chaînes. S’approchant de la griller, il lui chuchota :

« Nous reprendrons cette conversation plus tard. Je vous donne une chance et une seule, si vous pétez les plombs de nouveau et mettez en danger cet équipage, je vous brise moi-même la nuque. »

Il avait de la chance que ce vieillard soit arrivé…beaucoup de chance. Était-il sérieux dans sa menace ? Une partie de lui voulait espérer qu’il n’aurait pas à en venir à de telles extrémités mais l’autre…elle était un peu plus réaliste. Se tournant vers son nouveau collègue, lui faisant signe de le suivre jusqu’au pont, Nathanael reprit la conversation par :

« Content de pouvoir vous compter parmi nous, en tout cas. Suite à la défense de Toroa nous avons eu quelques blessés qui auraient bien besoin de votre œil expert, quand vous aurez le temps. En attendant je vous laisse vous habituer au navire. Vous avez des questions ou des demandes particulières ? »



Revenir en haut Aller en bas
Verchamps D. Rosanne

Verchamps D. Rosanne
Messages : 145
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue30/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue171/200Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (171/200)
Berrys: 36.274.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeJeu 31 Mar - 21:03



Quelques explications...
Avec Jugement.


Il était estomaqué, étourdi, abasourdi, terrassé par la situation inextricable et incohérente dans laquelle il se trouvait. Il ne comprenait ni les dires ni les reproches de son supérieur, et ne parvenait même pas à cerner la raison de son enfermement soudain. Pour le coup, le jeune bretteur nageait en plein flou, sans repaires fiables et stables sur lesquels s'accrocher afin de cerner avec plus ou moins de précision les difficultés qu'il rencontrait tout juste. Les seules informations qu'Ito parvenait à cerner vis-à-vis du faciès dur et des réactions colériques de son interlocuteur n'étaient d'ailleurs pas très encourageantes... Vraisemblablement, il lui était reproché une expérience inédite, quelque chose que ses précédents supérieurs n'avaient pas eu à relever ou à affronter... Mais comment diable l'épéiste aurait pu y comprendre quoique ce soit ? En vérité, pour lui, Toroa avait eu un déroulement terriblement simple : les marines, lui y compris, avaient décidé de prendre d'assaut la ville ravagée par les pirates afin de protéger les civils menacés. Ils avaient alors combattu, farouchement et férocement, mais n'avaient su prendre l'avantage durablement à cause de la puissance numérique des brigands jusqu'à l'intervention du commandant, lequel avait su décimer leurs adversaires avec une promptitude hors du commun. Dès lors, le garçon et son solide acolyte avaient voulu mettre la main sur le capitaine pirate, le fêtard, qui avait alors réussi à les malmener et même à vaincre le pauvre élève d'Ericken, qui avait sombré dans l'inconscience une paire d'instants plus tard. Autrement dit, le Nabeshima ne voyait aucunement ni ce que Nathanael lui reprochait, ni même quand ces événements avaient pu avoir lieu... Pourtant, le fait était que l'adolescent était actuellement entravé par des chaînes et des menottes : ses actions avaient donc du être suffisamment terribles et menaçantes pour forcer le gradé à prendre des mesures drastiques ! Lorsque, plus circonspect encore, le commandant se mit à lui demander ce qu'il avait bien pu lui cacher, le pauvre épéiste sembla perdre pied. Cerclé d'incompréhension, il écarquilla mécaniquement ses paupières, le souffle court, comme s'il avait du mal à considérer seulement les doutes que lui portait son interlocuteur... Fort heureusement, il n'eut pas à répondre à cette inquisitrice interrogation d'emblée : la scène fut perturbée par l'arrivée d'un acteur inconnu au bataillon, mais dont le garnement se fichait éperdument.

Car le jeune soldat était en effet perdu dans ses songes : des absences, des trous de mémoire ? Mais de quoi diable le commandant parlait-il ? Ito n'avait jamais eu à remarquer quelque chose de semblable dans son comportement, il avait toujours eu une existence calme et emplie d'une certaine quiétude... La seule chose qu'il lui cachait, la seule chose qu'il cachait au monde entier d'ailleurs, c'était le fait qu'Hato, Supernova, avait autrefois été son maître d'arme... Mais cela n'avait strictement rien à voir avec la situation actuelle, et les reproches qui lui étaient faits ! A vrai dire, le bretteur était tellement bouleversé qu'il n'entendit qu'à moitié les menaces dures et fermes de son supérieur, et ne sentit pratiquement pas les poids libérer ses bras et ses jambes afin de lui permettre de récupérer pleine liberté de ses mouvements. Il lui fallut encore une bonne minute pour revenir jusqu'à lui, secouant alors fermement la tête avant de sortir lentement de la cellule qui l'avait manifestement hébergée depuis Toroa. Le vieillard et le commandant, quant à eux, se mirent à se diriger vers pont du navire en discutant... L'élève d'Ericken n'y fit guère attention, se contentant de se tourner vers a propre cabine où il parvint promptement, remarquant que son sabre et ses effets personnels y étaient toujours entreposés. Là-dessus, le sergent s'adossa à son mur et se laissa glisser contre celui-ci, sans la moindre conviction. Pensif, il l'était : il tentait de se ressasser toute son existence de A à Z, comme si le moindre détail louche allait soudainement lui sauter à l'esprit... Sans parvenir pour autant à poser le doigt sur un phénomène inexplicable ou hors du commun. Il lui fallut encore un instant pour se rendre compte de son état physique global : il était exténué, ce qui n'était pas vraiment étonnant compte tenu des conditions qu'il avait eu à endurer ces derniers temps, mais avait surtout terriblement soif. Se redressant pour se diriger vers les cuisines, où il saurait trouver de quoi se requinquer, le Nabeshima songea lentement à tous les enseignements qu'on avait pu lui apporter jusqu'à ce jour. Rien ni personne n'avait jamais fait mention d'une perte de connaissance le concernant, il en était convaincu... Le gradé était le tout premier à le faire. Pouvait-il, de facto, considérer que le cyborg mentait ? Non, définitivement pas : il s'agissait d'un homme droit et franc, à n'en pas douter, et qui n'avait donc certainement rien à se reprocher. Décidément, la situation ne lui convenait qu'à moitié...

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1811
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue39/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue288/350Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (288/350)
Berrys: 125.457.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeDim 10 Avr - 11:44




Dilemme.



Le vieux avait interrompu une conversation à première vue importante mais il ne sembla guère s’en soucier et préféra contempler son nouveau chez lui avant de repartir sans un regard pour le second interlocuteur. Un jeunot de plus ou de moins, qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire hein ? Le mastodonte en revanche l’appela par son grade mais l’ancêtre ne pigea pas un broc de ce qu’on pouvait lui raconter. Ainsi, à l’évocation des présentations, Nils écarquilla bêtement les yeux sans comprendre la question persuadé qu’on lui demandait ce qu’il voulait commander à manger.

Sans vraiment s’intéresser à ce qu’on pouvait lui raconter, Nils suivit bien docilement le colosse tout en continuant la conversation. Jusqu’à ce que finalement, les mots saints ne sortent de la bouche de son homologue : « Avez-vous des demandes ? ».

Les yeux pétillants, Nils sourit véritablement et semblait rayonner. N’y avait-il rien dans les circuits du robots pour lui signaler les dangers ? Quoiqu’il en soit et Nils ne sachant pas à qui il avait à faire ni même qu’il s’agissait d’autre chose qu’un être humain, il entreprit de commencer son récit. Si rien n’intervenait, si le commandant Armstrong le laissait ainsi divaguer, ils risquaient fortement de faire plus d’une dizaine de fois le tour du navire.

Parmi les demande les plus farfelues, le vieillard expliqua quelques pans de sa vie… enfin quelques… disons qu’il reprit tout depuis le début pour finalement expliquer ses aventures d’Alabasta et des différents congés de plus ou moins toutes les bases. Ainsi, il devait certainement être inscrit dans les rapports de faire attention et de prévoir l’entretien des latrines le plus souvent possible quitte à en construire d’autres le plus rapidement possible. Reprenant le récit de sa vie, il déblatéra sur sa famille, l’amour qu’il lui vouait pour terminer finalement sur l’information la plus importante : ils étaient de Toroa.

L’ancêtre ne savait rien des activités qui avaient pu se produire sur Toroa et n’avait pas tiqué lorsque Nathanael avait évoqué une certaine défense. Pour lui, la cité était imprenable, aider à la défense consistait très certainement à encore améliorer les infrastructures déjà en place. C’est ainsi qu’il enchaina sur une demande qui lui était propre sur le fait qu’il avait besoin d’un laboratoire pour quelques expériences avant de reprendre une nouvelle fois sur le récit de sa famille. Le fait qu’il avait pris la place de son fils pour les protéger tous et le fait qu’il était persuadé d’y retourner un jour pour les embrasser une nouvelle fois. Il parla également des gâteaux de la grand-mère et de pleins de petites anecdotes.

Le vieillard semblait parfaitement heureux à l’évocation de ces souvenirs, mais allait-il le rester pour autant ? Son homologue allait-il lui faire part des évènements qui s’étaient déroulés un peu plus tôt sur son ile chérie ?





_________________
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Locus D. Jin

Locus D. Jin
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue31/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue169/250Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 109.931.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeDim 10 Avr - 13:36

Quelques explications seraient les bienvenues




Même si l’âge et les expériences d’une vie mouvementée semblaient avoir laissé leur marque indélébile sur l’âme toute entière de ce gouvernemental, il ne fallait pas oublier qu’il possédait encore l’âme d’un être humain et qu’il avait lui aussi été jeune. C’était un souvenir pas si récent que cela, certes, mais il se rappelait ce que cela faisait que d’avoir des idéaux pleins la tête et l’envie de bien faire comme seule arme à brandir. Il savait ce que cela faisait que d’être bourré d’incertitudes quant à sa propre réussite, que de se remettre constamment en question et de chercher l’approbation et la fierté dans le regard de ses supérieurs ou de ses parents. Il avait été humain, il avait été jeune et insouciant, aussi n’avait-il aucun mal à lire la lueur brillant dans les yeux de son subordonné comme le reflet d’une surprise et d’une incompréhension totale.
Tout sceptique qu’il était, une pointe de cynisme venant percer son esprit de temps à autres, Nathanael aurait pu se dire que son subordonné était juste un très bon comédien et que son acte avait été plus que prémédité, cela aurait été une réaction naturelle, mais en plongeant son regard dans les prunelles dudit bretteur il n’y vit aucun vice mais simplement un sentiment de totale perdition.
Le colosse ignorait tout de la raison de la perte de contrôle soudaine de son subordonné, il n’y avait rien dans son dossier qui pouvait mettre le commandant sur une quelconque piste et il ne se voyait pas trop appeler l’ancien supérieur de Ito pour tenter d’obtenir une telle information, en supposant qu’elle existe. Il ignorait quasiment tout de son subordonné à part ce dont il était fait mention dans son dossier, mais la perte de contrôle était bien réelle et tout aussi dangereuse.

Le fait de savoir que son subordonné ignorait tout de sa perte de contrôle n’était pas pour autant rassurant, bien au contraire cela voulait dire qu’il pourrait péter les plombs de nouveau, dans des combats à venir, et cela n’arrangeait clairement pas le commandant qui avait besoin d’individus puissants mais surtout fiables à ses côtés. Il voyait bien que Ito ne comprenait pas un traitre mot de ce qui sortait de sa bouche, il voyait bien qu’il ne pourrait tirer aucune information de sa part néanmoins le colosse devait faire ce qui était le mieux pour l’équipage afin de ne pas revivre la tragédie qui l’avait poussé à abandonner sa nature humaine pour se rapprocher de la machine.
Il ne s’en voulait pas de menacer de mort son subordonné, ce n’était d’ailleurs pas une menace en l’air mais il savait que c’était ce qu’il y avait de mieux pour l’équipage. Nathan ne pouvait se priver du potentiel du bretteur, pas alors que les combats à venir allaient être de plus en plus ardus, aussi lui laissait-il une dernière chance de prouver sa fiabilité. Si jamais cette mise à l’épreuve se soldait par un échec alors…non, il chassa une si désagréable pensée de son esprit et tourna son attention vers le nouveau venu.


C’était toujours intéressant et enrichissant de travailler avec d’autres officiers gouvernementaux, confronter des points de vue différents permettait de se remettre en question – chose que Nathanael ne faisait que bien trop rarement – et de continuer d’avancer.

Alors que le commandant demanda naturellement à son collègue s’il avait quelque chose à demander, il resta figé en une moue perplexe et silencieuse en écoutant le speech interminable de son collègue. S’il nota la liste des demandes dans un coin de sa mémoire vivre, pour ne pas oublier, Nathan se rendit compte que le speech de son collègue était totalement décousu et il dût puiser dans sa pleine et entière concentration pour ne pas perdre le fil. Si le boxeur était un peu perdu au début, regrettant presque d’avoir posé cette question toute bête, il ne put s’empêcher de noter deux points qui lui firent penser qu’il apprécierait bien vite ce grabataire.
Il venait de Toroa et il aimait sa famille plus que tout. Rien qu’avec ces deux points il ne pouvait pas être un mauvais bougre, non ? Nathanael étant exactement pareil.


« C’est toujours un plaisir d’accueillir une nouvelle tête à bord. Je ne suis commandant que depuis peu donc je compte sur vous pour m’épauler dans cette tâche. De commandant à commandant. En revanche, puisque vous me dites être originaire de Toroa, tout comme moi, je me dois de vous faire part de quelque chose. »


Cet homme, tout insouciant qu’il était, devait avoir eu fort à faire pour ne pas être au courant de l’attaque de Toroa et, si sa famille était là-bas, il s’inquiéterait pour elle. Fouillant dans la base de données de la marine, tout une liste de noms vint s’afficher dans la tête de Nathanael et, après l’avoir parcourue dans son entièreté, le colosse reprit :

«Toroa a subi une attaque dernièrement. Quelques pirates ont été assez confiants pour penser pouvoir prendre cette île, mais évidemment ce fut un échec. Votre famille ne semble pas être dans la liste des pertes, si cela peut vous rassurer.»


Bien sûr que les listes des victimes n’étaient jamais complètes car elles ne prenaient pas en compte les disparus ou les personnes trop défigurées pour être identifiables, mais Nathanael ne pouvait cacher cette information au papy. À sa place il aurait voulu le savoir, voilà pourquoi il tint à ne pas le cacher.
Poursuivant son petit speech, le cyborg finit par lâcher :

«Forts de cette petite victoire, j’ai pensé qu’il pourrait être judicieux de frapper une île sous le joug de certains criminels, afin d’en libérer les habitants mais pour ne pas laisser de répit à cette vermine. Vous joindrez-vous à nous ? »




Revenir en haut Aller en bas
Verchamps D. Rosanne

Verchamps D. Rosanne
Messages : 145
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue30/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue171/200Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (171/200)
Berrys: 36.274.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeVen 22 Avr - 23:39



Quelques explications...
Avec Jugement.


Cet état larvaire avait envoûté et embrumé l'esprit du jeune épéiste quelques minutes durant, sans qu'il ne sache se sortir de cette épaisse et lourde torpeur qui était désormais sienne. La foultitude de questions et de doutes qui assaillaient son esprit ne parvenaient plus à être balayés par quelques états d'âme : même s'il était convaincu de ne rien avoir à se reprocher, il ne parvenait pas à effacer les dires de son supérieur de son esprit, à faire fi de cet événement hors du commun et qui lui avait même semblé déconnecté de la réalité. Pour Ito, tout cela n'avait guère que des allures de mauvaise blague. Il ne parvenait pas à comprendre le sens de ces critiques, mais n'imaginait pas pour autant qu'on ait pu le critiquer sans raison fondée et valable. Après tout, l'échange qu'il avait eu quelques instants plus tôt s'était déroulé avec son supérieur, et les barreaux glacées qui les séparaient alors n'avaient fait que rajouter un tant soit peu de gravité au constat déjà froid qui opprimait l'adolescent. Quelque chose d'extraordinairement néfaste s'était déroulé en ces lieux et s'il avait pas pêché par acquis de conscience, il l'avait probablement fait d'une manière ou d'une autre. Ses actions avaient beau combattre l'infamie et le crime, le commandant Armstrong avait trouvé quelque chose à y redire et même si l'élève d'Ericken ne parvenait alors pas à mettre le doigt dessus, il avait la ferme conviction que ce quelque chose qui l'avait animé et qui avait causé le mécontentement de son supérieur direct était bel et bien véritable, fondé. Après tout, cela faisait également parti des enseignements basiques que l'on apprenait aux matelots durant les premiers instants qui suivaient leur enrôlement... Ne jamais remettre en cause l'ordre établi, ne jamais critiquer les supérieurs ou contester le bien fondé de leurs responsabilités. Aussi sûrement qu'un peuple se devait de suivre un Roi trop arrogant jusqu'à son décès afin d'éviter les morts inutiles et les guerres civiles sanglantes au possible, les soldats devaient suivre les ordres de leurs supérieurs à la lettre tant qu'ils n'étaient pas en mesure de réagir sans risquer de créer davantage de désordre encore. Cela valait également pour les reproches et ainsi, le Nabeshima n'était pas en mesure de remettre en doute les paroles et les critiques du commandant. Il devait les accepter, même s'il ne les comprenait pas, et composer avec : c'était un impératif incontournable avec lequel il ne pouvait pas discuter s'il voulait mener à bien la quête qui était la sienne, celle d'un monde sans crapule ni injustice. Le commandant était un homme bon, profondément attaché à de louables ambitions... Il ne pouvait pas le critiquer sans avoir de bonnes raisons de le faire.

Pourtant, le garçon ne parvenait toujours pas à mettre le doigt sur la faute qui l'incombait... Et il ne voulait finalement pas s'y confronter. Cette curieuse conviction venait finalement d'un fait tout simple : si le colosse de fer était le seul et l'unique à connaître la raison de cette arrestation temporaire, alors c'était lui qu'il fallait confronter pour avoir de plus amples informations quant aux raisons de cette action inattendue et impromptue... Or, en considérant qu'il avait probablement d'ores et déjà causé moult désagréments et ennuis à son supérieur d'une manière ou d'une autre, Ito n'avait guère envie d'en rajouter juste afin de nourrir ses doutes personnels. La marine servait des ambitions bien plus grandes que celles des soldats qui la composaient : comme Ericken et Hato le lui avaient appris, il devait faire fi de ses propres envies afin d'en sortir grandi. Cette façon de pensée, incompréhensible pour le commun des mortels, était pourtant la seule et unique chose qui résonnait alors à l'esprit du sabreur en herbe. C'était avec cette ferme intention qu'il se redressa d'ailleurs enfin, relâchant un long soupir avant un regain soudain d'assurance et de détermination. Se montrer inébranlable et convaincu, cela faisait également parti de ses obligations et il se doutait qu'il obtiendrait les raisons des agissements aussi soudains et virulents du commandant à son égard en temps et en heure. Jusque-là et avant que le mystère ne s'éclaircisse enfin, il allait devoir prendre son mal en patience et agir tel qu'on l'attendait d'un bas-gradé de sa trempe : de manière exemplaire. De facto, après avoir de nouveau saisi son katana qu'il accrocha fermement à sa ceinture, le Nabeshima se mit à quitter sa cellule pour se diriger vers le pont, où Nathanael se trouverait peut-être. Il devait se remettre au service de cet homme coûte que coûte, car c'était la cristallisation même de ses louables desseins.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1811
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue39/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue288/350Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (288/350)
Berrys: 125.457.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeLun 25 Avr - 15:53




On commande quand ?



Le colosse avec lui avait tout écouté du monologue de l’ancêtre. Finalement c’était pas un mauvais bougre même s’il semblait n’avoir en tête que la bouffe avec cette histoire de « quand commander ». C’était surtout « quoi commander » qu’il fallait demander et Nils ne se fit pas prier pour répondre à plusieurs reprises, c’est-à-dire chaque fois qu’il entendait mal le mot « commandant », qu’il voulait bien de la soupe lorsque lui aussi passerait sa commande. Des paroles toujours toutes aussi décousues qu’habituellement donc.

Cependant, l’évocation de Toroa et de ce qui avait pu s’y produire eut un effet choc sur l’ancêtre et pour la première fois depuis plusieurs semaines, il écouta attentivement chacun des mots prononcés par le commandant responsable du navire. Au final, le vieillard bouillait, sans compter qu’aucune information n’était véritablement sûre : pour peu que les soldats ne remplissent les rapports comme lui avait le don de le faire, le « semblait » était plus qu’incertain !

Le docteur Gratz ne parvenait pas à cacher la rage qui l’animait au point que du poison perlait à l’extrémité de sa faux. Plus corrosif que jamais, un petit trou commençait à se former là où les gouttes tombaient. Il allait falloir très vite changer les idées du vieux pour ne pas que tout le bateau ne finisse par couler. Le commandant parlait maintenant de « victoire », comment pouvait-il s’agir d’une victoire si sa famille n’avait pas donné de nouvelles ? Il lui fallait en avoir le cœur net et la retrouver. Il lui fallait savoir ce qui était arrivé là-bas. Qu’il en ait le droit ou non, il partirait en direction de sa famille.

Le regard à la fois empli de haine et d’inquiétude, Nils regarda droit dans les yeux le boxeur bien qu’il dut lever la tête pour le faire. La voix changée, presque inébranlable, il eut des paroles censées, logiques même.


Je vais à Toroa, que ce soit possible ou non. J’y vais.
Ces quelques paroles l’apaisaient déjà, comme s’il savait pertinemment que rien ne l’en empêcherait. Plusieurs sentiments se bousculaient dans la tête du vieillard et il fallut attendre plusieurs secondes pour qu’il finisse par se détourner pour quitter le bateau.


Je vais retrouver ma famille. Dites-moi juste quelle sera la prochaine destination et je serai là.

Après tout, il avait tout de même été affecté à ce navire et il devait toujours rester dans la marine pour protéger sa famille. Mais à quoi bon continuer si jamais sa famille n’avait pas survécu ?

Prenant ainsi ses distances, l’ancêtre ne broncha pas un instant en faisant cette sortie déterminée et rendant la scène des plus classe. Un grand-père s’apprêtait à tout mettre en œuvre pour sauver sa famille : il ne manquait plus qu’une musique badass pour faire passer le tout comme un film d’action et sa scène émouvante. Si seulement le vieux n’était pas revenu sur ses pas quelques secondes à peine avoir quitté le bateau…


Mais du coup… euh… pour la soupe, j’peux l’avoir en avance ? Enfin je veux dire... "On commande quand ?"

Nils avait utilisé la même intonation que lorsque Nathan utilisait le mot "commandant", en vérité, il n'avait toujours pas bien saisi cette tradition de commande. Une seule chose était sûre pour l'ancêtre : il allait chercher sa famille !




_________________
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Locus D. Jin

Locus D. Jin
Messages : 165
Race : Cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue31/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (31/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue169/250Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (169/250)
Berrys: 109.931.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeSam 21 Mai - 18:30

Quelques explications seraient les bienvenues




Même sans qu’on le lui dise en face cet officier gouvernemental était assez conscient de sa façon d’être pour savoir que beaucoup d’éléments de son équipage, les jeunes qui ne le connaissaient que depuis quelques semaines, le voyaient surtout comme un officier sec qui était plus là pour leur faire des remontrances qu’autre chose. Il était vrai que sa carrure sèche et l’expression sérieuse dans laquelle son visage était figé ne présentaient pas le boxeur comme un individu particulièrement avenant et agréable à côtoyer, il était aussi vrai que les dernières semaines avaient été particulièrement intenses et n’avaient pas vraiment laissé au commandant Armstrong la possibilité de laisser sa partie joviale et chaleureuse s’exprimer.
Depuis combien de temps n’avait-il pas partagé une bière et une cuisse de poulet avec ses camarades et frères d’armes, au coin du feu ? Depuis combien de temps ses camarades n’avaient-ils pas entendu son rire puissant sortir de sa gorge, pareil à des vagues roulant et s’éclatant sur les falaises ? À vrai dire il ne s’en souvenait plus très bien, plusieurs mois aux bas mots et ce n’était pas la remontrance faite à son jeune sergent qui allait aider à améliorer sa réputation.
Ne pas bien connaître une personne – son nouveau sergent dans le cas présent – ne l’empêchait pas pour autant de ressentir un soupçon d’empathie et de se sentir un peu coupable de l’avoir menacé de la sorte, même pour une bonne raison. Comment aurait-il réagi à sa place si son commandant de l’époque lui avait tenu le même discours ? Non, la comparaison n’était pas pertinente car les carapaces de ces deux individus n’étaient pas semblables, mais il restait assez d’humain en lui pour savoir que les remontrances aussi sèches que celle-ci n’avaient rien d’agréable.
Envisageait-il d’aller s’excuser ? Pas le moins du monde car il savait que cette mise au point était nécessaire, il avait vu ce dont son sergent était capable quand il perdait le contrôle et il se trouvait déjà suffisamment bon de ne pas l’avoir renvoyé chez lui, les fers aux pieds, pour insubordination et mutinerie. La discipline représentait la base de la marine et si un soldat n’était pas capable de respectait ce concept simple alors il devenait inutile voire même dangereux.

Se détournant du jeune bretteur en se disant qu’il finirait bien par comprendre de lui-même les raisons de son arrestation, le colosse tint à faire part à son collègue des évènements de Toroa et la réaction de ce dernier ne fut pas celle attendue. Grâce aux fichiers le boxeur savait que la famille du vieillard – tout comme la sienne – résidait sur cette île de West Blue mais il ne s’attendait pas à le voir tout plaquer pour s’y diriger. Qu’espérait-il accomplir de plus à lui seul ? Si sa famille était morte il ne pourrait pas la ramener à la vie et si elle était saine et sauve alors sa présence serait tout aussi inutile.

Plait-il ? Un raisonnement froid ? Vous parlez d’un homme qui a continué à accomplir son devoir même après que sa femme l’ait quitté en emportant son fils loin de lui, sachant cela êtes-vous encore surpris de son raisonnement ? Non, c’est bien ce que je pensais.
Son interlocuteur s’inquiétait pour sa famille, ce que le commandant pouvait comprendre, malheureusement sa réponse fut le triste reflet d’une vie passée à faire passer le devoir avant toute autre chose.

« À votre retour nous ne serons plus là. »

Qu’il prenne une barque et rame jusqu’à Toroa si c’était la seule chose qui occupait son esprit à l’heure actuelle, qu’il abandonne les blessés s’il préférait les faire passer après sa chair et son sang qui était peut-être saine et sauve, qu’il ait les morts de plusieurs marines sur la conscience puisque cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Malheureusement ce vieillard était du même grade que Nathanael et ce dernier ne pouvait pas l’obliger à faire quoi que ce soit. Il ne pouvait pas non plus retourner encore une fois sur Toroa spécialement pour le vieillard et il le fit bien comprendre lors de la suite de son speech :

« Nous nous dirigeons vers l’archipel Paradise, pour le moment. Je peux vous y déposer pour que vous trouviez un transport pour West Blue, mais ce sera tout. »

Pourquoi cet archipel ? Parce qu’il était géré par des criminels et qu’il fallait bien commencer le nettoyage de ce monde par une île. Pourquoi pas celle-là ? Ce n’était que la première d’une longue série.
Alors que le vétéran semblait sur le point de quitter le navire, il se retourna et montra au boxeur qu’il n’avait pas compris ses premières paroles ou bien peut-être pensait-il que le moment était venu de faire un trait d’humour. Etouffant un soupir de lassitude, ne sachant pas vraiment comment cet instant pouvait être propice à une blague médiocre, le commandant conclut par un :

« Laissez-tombez, commandant. Allez retrouver votre famille si c’est là votre priorité, malheureusement nous n’aurons pas le luxe de vous attendre indéfiniment. D’autres lieux nécessitent notre présence. »

Se tournant vers le jeune bretteur qui était là, discrètement, Nathanael fit ce qui ressemblait le plus à une main tendue en lui demandant :

« Vous vous sentez prêt pour retourner au charbon, sergent ? »

Au charbon ? Au travail, bien entendu.


Revenir en haut Aller en bas
Verchamps D. Rosanne

Verchamps D. Rosanne
Messages : 145
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue30/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue171/200Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (171/200)
Berrys: 36.274.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeMar 24 Mai - 20:51



Quelques explications...
Avec Jugement.


Le chemin du retour jusqu'à son supérieur et, par le même fait, jusqu'à son retour en fonction, sembla étonnamment court pour le jeune homme qui aurait apprécié avoir davantage de temps pour lui encore. Quelque part, il demeurait cerclé d'une certaine dose d'incertitude, sinon de gêne. Il ne parvenait pas à comprendre les critiques qui avaient été dressées à son égard, et ne pouvaient donc pas les gommer aussi promptement et efficacement qu'il ne l'aurait souhaité en temps normal... Du coup, même s'il était convaincu de sa bonne foi, et du fait qu'il allait faire tout son possible pour ne plus décevoir les siens, Ito ne savait où puiser une nouvelle dose de conviction et de détermination afin d'à nouveau animer ses pas. Son corps était là, dans le navire de cet équipage naissant et mené par l'homme d'acier. Son esprit, quant à lui, vagabondait à mi-chemin entre incompréhension stupéfaite et décision fébrile. Bien entendu qu'il allait continuer à combattre pour la justice et à brandir son sabre pour venir en aide aux opprimés : il avait suivi la voie d'Hato dans ce but. Bien entendu qu'il allait suivre les ordres et pousser ses subordonnés à croire en lui comme en un homme fiable et stable : il avait suivi la voie d'Ericken dans ce but. Cela étant, repartir d'un bon pied après une telle épreuve s'avérait toujours plus complexe et précaire qu'on ne pouvait l'imaginer de prime abord... Toutes les images mentales ne suffisaient pas forcément à retrouver foi en ses propres qualités, a fortiori lorsque les reproches acerbes qui nous étaient adressés l'étaient par une figure respectable et autoritaire. Bien sûr, donc, que le bretteur en herbe aurait grand besoin d'un temps d'adaptation pour renouer avec les bonnes vieilles habitudes, et retourner au boulot avec la fraîcheur du jeune gradé qu'il était finalement... Le Nabeshima n'avait au final guère d'autre solution que celle de précipiter ce retour à la normale, en se motivant tel qu'il pouvait le faire, et en retournant à son poste plutôt qu'en se larmoyant bêtement et égoïstement. La vie de gouvernemental était dure, assurément, mais ils avaient choisi de mettre leurs instincts grégaires et leurs pulsions égocentriques pour protéger la veuve et l'orphelin. Ses idéaux dépassaient ses incertitudes, et cela de très loin. Il ne pouvait ni ne devait se couvrir de honte : le sergent allait devoir se reprendre en main, quitte à remonter petit-à-petit dans l'estime du cyborg massif.

Quand le vampire qui s'ignorait parvint enfin à l'endroit où se trouvaient les deux hauts-gradés, il fut témoin des dernières miettes d'un échange entre les deux hommes, et qui concernait manifestement leurs prochaines marches à suivre. Le vieillard tout juste arrivé semblait d'ores et déjà vouloir repartir... Plutôt pressé, visiblement, mais pour ce qu'avait pu en capter le sergent, c'était simplement pour reprendre contact avec sa famille. Un objectif noble, probablement pas autant que de lutter contre des criminels issus de toutes les îles envisageables, mais qui avait au moins le mérite d'être souligné. Demeurer loin des siens en toute heure était un choix difficile à assumer, bien plus que celui d'affronter les sifflements des balles et des boulets de canon... Ito demeura parfaitement silencieux et immobile tandis que les deux commandants concluaient enfin leur discussion. Eux allaient visiblement continuer à suivre leur petit périple de la même manière que précédemment, se laissant guider par le vent partout où il souhaiterait avoir besoin d'eux... Une vie de bohèmes, d'aventuriers, qui n'allait pas pour déplaire à l'adolescent. Celui-ci imaginait qu'il aurait bien besoin de sensations fortes, tôt ou tard, afin de faire peau neuve une bonne fois pour toutes... Ça n'était qu'à force de braver les vagues que l'on rencontrait enfin du danger : demeurer statique, c'était la porte ouverte à l'oisiveté et à la fainéantise, ce à quoi les marines ne pouvaient guère prétendre. Enfin, le Nabeshima était encore à demi perdu dans ses pensées lorsque le colosse pivota encore dans sa direction, lui offrant une proposition qui l'ébranla plus qu'il n'aurait pu l'imaginer...

-O... Oui, commandant !

Oh que oui, qu'il était prêt à s'y remettre, au charbon... L'épéiste en herbe n'attendait guère plus que cela : une preuve que son supérieur était également prêt à faire un pas dans sa direction. La vie était faite de compromis... Ils avaient peut-être eu à s'opposer durant un bref instant, mais leurs carrières ne mentaient pas. Leurs idéaux étaient similaires, et leurs façons de procéder n'étaient finalement globalement pas trop éloignées l'une de l'autre... Autrement dit ? Ils étaient faits pour travailler ensemble. Avec ou sans désillusions.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Nils Gratz
Pépé Péteux
Nils Gratz
Messages : 1811
Race : Humain
Équipage : Le Compost

Feuille de personnage
Niveau:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue39/75Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Left_bar_bleue288/350Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty_bar_bleue  (288/350)
Berrys: 125.457.000 B

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitimeMar 24 Mai - 21:11




Un médecin hors père !



Pas de soupe. Ce nouveau partenaire semblait changer d’envie comme de chemise, un coup faut que pépé se débrouille, un coup il accepte de le déposer pas trop loin, un coup il a droit à une soupe, un autre coup il n’y a plus droit… faudrait se décider tout de même ! Ah le respect se perd de nos jours ! Restant comme deux ronds de flan sur le navire, l’ancêtre avait donc le choix entre un moyen de locomotion déjà trouvé ou bien tenter de rentrer par ses propres moyens. Il fallut tout de même plus d'une demie seconde à Nils pour accepter l’offre et rester sur le navire au moins jusque la prochaine étape, c’était toujours la solution la plus rapide, aucun doute la dessus.

Se la coulant douce, il salua brièvement son nouveau partenaire pour lui confirmer sa présence au moins jusque la prochaine ile dans l’optique de se rapprocher de sa mer natale. Cependant, il semblait bien être ignoré vu que ce commandant se mettait à tailler le bout de gras avec un autre loustic… décidément, le pauvre grand-père était bien seul sur ce navire.

Essayant de positiver un peu, et ne sachant pas vraiment qu’il était du même grade que son comparse, il profita de l’instant pour s’éclipser jusque son « bureau », ou tout du moins le lieu où il était censé rencontrer ses patients et administrer les premiers soins. Nul doute qu’il devait y avoir de nombreux pansements à changer des suites des derniers évènements de l’équipage mais Nils ne cherchait en réalité qu’un endroit tranquille pour faire sa sieste jusqu'à la prochaine destination. Il espérait seulement avoir été suffisamment discret pour ne pas se faire suivre et encore moins avoir du travail à faire.

C’était sans compter sur une file longue comme deux jambes qui attendait déjà près du bureau. L’arrivée d’un nouveau doc’ était parvenue aux oreilles de bien des membres de l’équipage et c’est dépité, le regard désespéré que l’ancêtre accueillit le premier chieur… enfin le premier patient.

Une blessure à la jambe. Nils mit un temps fou à diagnostiquer ce qui n’allait pas bien alors que tout paraissait évident : coup du plat d’épée sur la cuisse qui avait ainsi provoqué quelques lésions internes. Histoire de bien faire comprendre au jeune quel type de médecin était le vieux, ce dernier commença par faire l’historique complet du premier… si seulement il s’était agi de l’historique du patient… mais non ! Nils avait commencé à tailler le bout de gras avec le jeune matelot, bien décidé à raconter toutes ses aventures.


Ça fait mal si j’appuie la ? Et là ? Et là ? Et là ?
Le vieux appuyait parfois deux fois au même endroit. Pour être sûr évidemment ! Alzheimer semblait le guetter depuis un moment le pauvre. Au bout de presque une heure, le médecin à la faux statua sur le sort du premier patient.


Bon bah pas l’choix ! On ampute !

Nils leva son arme comme pour joindre le geste à la parole mais le marin se tordit dans tous les sens arguant qu’il allait soudainement mieux. Il devait souffrir de martyr le pauvre tout de même mais il partit en claudiquant du mieux qu’il put.

Le vieux chnoque n’était pas un monstre et il lui laissa tout de même quelques antidouleurs et de quoi changer son bandage. Bah quoi ? C’était à la jambe qu’il avait mal ! Pas aux bras !

S’installant dans son fauteuil, il attendit le patient suivant, le regard perdu et une larme au coin de l’œil. Sa famille devrait attendre quelques jours supplémentaires mais bientôt, il les retrouverait, c’était une nécessité.




_________________
Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] 1436021033-gratzousignv2
Signature réalisée par Komatsu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Empty
MessageSujet: Re: Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]   Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques explications seraient les bienvenues [PV Jugement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jugement rendu : un papon désavoué!
» Quelques souvenirs de fête ...
» C'est le temps des explications... (Hope et Warren ♥)
» Purifiez votre âme avant le jugement dernier
» La douleur d'un jugement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-