Partagez | 
 

 On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Ven 18 Mar - 15:52





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Les rues étaient actives, pleines de vie. Les gens parlaient, criaient, vendaient, achetaient... depuis qu'ils avaient accosté à Whiskey Peak, Heziel se sentait presque oppressé par autant d'activité. Certainement, il n'y avait là rien de bien menaçant, ni quoi que ce fut de trop dérangeant, mais... il avait le sentiment que tout ça était un peu boiteux. Il ne faisait qu'effleurer la réelle nature de cet énorme piège à pirates, pour l'heure, sans réellement en saisir l'essence. De plus, à tout environnement inconnu, prudence était de mise : aussi notre brun se contentait de rester sur ses gardes, relativement, ne cherchant qu'à obtenir ce qu'il voulait. Et ce qu'il voulait, c'était la localisation de Gordus. Le malfrat lui avait échappé une fois à East Blue. Il ne voulait pas lui laisser de seconde chance...

Cachant momentanément ses yeux d'un soleil presque à son zénith, le Dokugan se permit un petit arrêt pour réfléchir un coup. Le meilleur endroit pour récolter des informations, c'était toujours le bar du coin. En ces lieux, les langues se déliaient souvent, les cœurs s'ouvraient, les rumeurs vagabondaient... bref, dans tous le fatras inutile d'information qu'il pouvait apprendre, il parviendrait sans doute à déterrer un petit diamant d’intérêt suffisant pour qu'il le considère comme une piste viable. Même si il avait du temps devant lui, la durée de leur halte sur cette île n'étant pas encore définie, il préférait expédier ça au plus vite. De un, ça réduisait les chances de rater le bandit, de deux il serait plus présent pour l'équipage si on avait besoin de lui. Pour l'heure, il avait gardé son Den Den Mushi miniature afin d’être à portée d'appel si ses services étaient requis par ses nakamas.

- Cactus Juice... marrant, comme nom.

Les yeux posés sur l'enseigne, le jeune homme s'était remis en marche dans ses pensées avant de finalement atterrir devant une bâtisse assez particulière. Le toit était rond et bombé de nombreuses petites bosses, qui ressemblaient presque à des épines. Il s'agissait sans doute d'un pub qui tirait son nom des énormes cactus qui se trouvaient en arrière plan. Le forban se demandait d'ailleurs comme des trucs aussi énormes avaient bien pu pousser, d'autant qu'ils semblaient soulever la terre plus qu'autre chose... bien malencontreusement pour lui, en bon primé novice qu'il était, il n'avait aucune idée de la véritable nature de ces "plantes". D'énormes mont terreux, recouverts des tombes de ceux qui s'étaient laisser prendre avant lui au traquenard vicieux des locaux. Pour l'heure, son esprit était concentré sur une autre tache, aussi entra-t-il finalement dans le bistrot avant de se diriger vers le comptoir d'un pas léger, gardant son chapeau de paille bien en place.

- Un simple verre d'eau, s'il vous plait.

Il ne se sentait pas réellement de boire, en fait. De plus, il fallait qu'il soit en forme pour ce qui l'attendait et consommer de l'alcool était en contradiction avec ce critère. Il ferait la fête une fois qu'il aurait mis l'autre enflure sous les verrous... pas avant. Le barman ne s'en formalisa guère, se contentant de hocher de la tete avant d'aller chercher ce qui venait de lui être demandé. Premier temps : une petite observation s'imposait. Il fallait que Heziel décèle auprès de qui il avait le plus de chance de récolter ses informations. Ça et là, des loubards buvaient tranquillement en discutant et en fumant un peu de tabac dont l'odeur amère emplissait les yeux, en même temps que les exhalaisons brumeuses. Au fond, une femme aux allures de cow-girl et un homme cornu jouaient aux cartes, sous le regard intrigué d'un singe situé sur l'épaule de l'individu bestial. Sur une petite estrade en bois, un groupe aux allures de lendemain de soirée jouait un air de jazz Hard bop lent et posé.

- Merci.

La boisson en main, Heziel commença à siroter doucement son verre, jetant des coups d’œil tranquilles aux alentours. L'endroit avait malgré tout son charme, il fallait l'avouer...



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Dim 20 Mar - 17:02




On se croise en coup de vent


    Les rues de Whiskey Peak respiraient une certaine candeur et un bonheur faux et hypocrite. De nombreuses amitiés semblaient s’y créer et les rires fusaient de tous côtés. Cela faisait maintenant quelques temps que j’étais sur place, je n’avais aucun mal à identifier ceux qui vivaient sur cette île et piéger les malfrats de ceux qui étaient simplement de passage. Ainsi, il était assez amusant de voir comment les chasseurs de primes parvenaient à plaisanter avec des pirates pour les attirer dans leur piège, leur faisant croire qu’ils étaient leur ami. Heureusement pour moi, j’avais beau être naïve, je n’aimais pas beaucoup l’alcool. Ainsi, me rendre ivre pour me capturer était loin d’être la meilleure solution.

    Me balader ainsi était une torture pour ma tête qui me faisait affreusement mal. Pourtant, c’était la seule solution que j’avais pour réduire ces maux. En effet, le Haki de l’observation que Zeke m’avait forcé à éveiller n’était pas facile à supporter dans la vie de tous les jours. Partir à la rencontre des gens et affronter la douleur paraissaient être un bon moyen curatif, ou du moins, une solution pour s’habituer. Une forme de masochisme, certainement.

    Entrant alors machinalement dans ce qui ressemblait à une taverne, je ne faisais que suivre là où mes pas me menaient. Un autre homme était déjà au comptoir et beaucoup d’autres individus semblaient s’amuser aux alentours, ne se souciant guère de ce qui risquait de les attendre. M’approchant alors du dit comptoir, arrivant sur place, je n’eus même pas le temps de prendre la parole qu’un grand homme se plaça à mes côtés, me proposant l’air de rien :

    - Je peux vous offrir un verre ?

    Hochant la tête de façon négative, je n’avais pas vraiment envie de boisson. En plus, cet homme avait l’air pour le moins louche. Je lui répondis alors :

    - Je préfère manger un bon gâteau !

    Il fit alors un signe au barman. Je me demandais s’il avait vraiment cela en stock. Il sembla bien que oui puisqu’il ne tarda pas à m’apporter une grande part de gâteau au chocolat. Il avait une drôle de tête, mais bon, il ne fallait pas juger sur les apparences, après tout. Attrapant un morceau avec ma cuillère, je la portais à ma bouche avant de commencer à mâcher doucement tout en me tournant vers l’individu au chapeau de paille à mes côtés pour engager une conversation et, ainsi, éviter que l’autre lourdaud revienne me parler. Cette fois-ci, les apparences n’étaient pas trompeuses, ce gâteau avait un goût horrible et mon premier réflexe fut de le cracher directement au visage de l’homme au chapeau de paille. Ah, ce n’était peut-être pas la meilleure solution. Attrapant rapidement une serviette, je m’employais à nettoyer ce pauvre visage tout en prononçant quelques excuses :

    - Désolée, je ne voulais vraiment pas vous… Cracher dessus. C’est que ce truc est tellement mauvais !

    Le barman me lança alors un regard courroucé. Je venais probablement de dire une grosse bêtise. Tentant de me rattraper comme je le pouvais, je dis alors :

    - Votre gâteau n’est pas mauvais, je n’ai pas faim, c’est tout !

    Il n’avait l’air que très moyennement convaincu par ce que je venais dire. Ce fut à cet instant que celui qui m’avait proposé un verre quelques minutes plus tôt eut besoin de revenir à la charge en disant :

    - Mangez-le si ce n’est pas mauvais ! Pas besoin d’avoir faim pour ça, non ?

    Il avait l’air plutôt menaçant en disant cela et je ne tenais pas particulièrement à faire du bruit pour rien. Il n’allait pas me laisser partir aussi facilement. La menace restait probablement la technique la plus probable, néanmoins, qui irait avoir peur d’une fillette d’un mètre soixante ? Personne. La seule idée qui me vint en tête fut de dire, tout en désignant l’homme au chapeau :

    - Ne me forcez pas où mon ami va vous faire mal !

    Me tournant vers ce dernier, je me rendis compte qu’il avait plutôt l’air d’un gringalet d’une bête de combat. Niveau crédibilité, je me trouvais donc à zéro. En plus de cela, je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’il me porte une quelconque aide. Les deux autres hommes partirent alors d’un grand rire. C’était loupé.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 21 Mar - 16:39





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Alors qu'à côté de lui, une demoiselle subissait l'intérêt d'un type assez entreprenant, le cuistot observait l'eau qui miroitait dans son verre sans trop de raison. Alors, qui allait-il pouvoir interroger en premier...? Ceux qui jouaient aux cartes ? Ceux qui fumaient dans leur coin ? Le barman, peut-être ? Ou bien serait-ce ce mec un peu lourd qui faisait la cours avec autant de subtilité qu'un singe dans un bananier ? Bonnes questions, bonnes questions... Heziel n'avait jamais été un chasseur dans l'âme, mais il était malin. Il finirait par trouver Gordus, il en était certain. En attendant, il fallait qu'il se fonde dans son environnement, qu'il vienne s'incruster dans la masse... lorsque le moment serait plus propice, alors il était certain qu'il en viendrait à découvrir l'endroit où se terrait le méchant qu'il devait castagner. Fort de ceci, il se tourna donc vers la demoiselle, un peu par réflexe, lorsque celle-ci effectua un mouvement à son encontre qui indiquait assez bien qu'elle comptait engager la conversation. Tiens ?


Dans un magnifique réflexe de dégustation pure et simple, la demoiselle lui recracha au visage le contenu de sa bouche qu'elle mastiquait une demie seconde plus tôt. Complètement abasourdi, le second des Dokugan resta dans la même position, ne réagissant qu'en fermant les yeux lorsque la matière nutritive désormais dans un état un poil moins appétissant lui arriva sur le visage. Heu... hein ? Que quoi ? Pourquoi ? Comment ? Ne bougeant pas d'un pouce alors que son cerveau était en train d'analyser la situation au ralenti, il laissa la frêle demoiselle se confondre en excuses alors qu'elle prenait l'initiative de nettoyer son visage avec une serviette. Le fait qu'elle s'excuse signifiant qu'elle ne désirait pas en arriver là, alors... alors quoi, il l'avait surpris ? Pourtant, il était tout à fait banal, comme type. Pas de quoi casser trois pattes à un canard. Il avait un truc sur le visage ?

- Oh, je... non non, ce n'est rien, ne vous en faites pas...

Finalement, la vérité sonna comme une délivrance à ses questions : visiblement, le coupable présumé de cet attentat facial n'était autre que la gâteau au chocolat en lui même, qui malgré de nombreux avantages culinaires -notamment celui d'être en chocolat, ingrédient qu'il fallait vraiment vouloir rater pour y parvenir- semblait ne pas être au goût du palais de la belle. Annonçant à voix haute qu'il était mauvais, ce qui sembla lui attirer l'ire du barman. Là encore, elle tenta de camoufler son trait spontané un peu trop éclatant, modifiant les faits de "c'est pas bon" à "j'ai pas faim". Si le cuistancier n'avait pas été surpris par l'enchaînement rapide des événements, il aurait sans doute trouvé le temps de rire de la tentative ratée de convaincre à laquelle il venait d'assister. Le prétendant de la jeune femme revint donc à la charge afin d'obtenir d'elle justice, sous la forme d'une assiette vide.

Coincée, elle se devait soit de remplir cette mission imposée, soit de subir les représailles de ses nouveaux amis... néanmoins, avant même que le chapeau de paille n'ait le temps d'effectuer le moindre geste en sa faveur, trouvant que tout cela était peut-être un poil exagéré, elle le prit de court. Désormais, à ses dires, il était officiellement son ami qui allait leur faire bobo si ils venaient à l'importuner un peu plus. Interloqué, alors que les deux dadais rigolaient à gorge déployée, il décida finalement d'employer la diplomatie. Si le barman avait la preuve que son gâteau n'était pas si terrible que ça, il se calmerait, non ? Peut-être même qu'il calmerait son camarade dans la foulée.

- Allons, allons, inutile d'en arriver là. Il ne doit pas être si terrible ce gâteau. Puis-je ?


Sous le regard circonspect des deux hommes, il se saisit de l'assiette et de la fameuse pâtisserie qui faisait ainsi tant de grabuge, avant de lentement en prendre une cuillerée qu'il porta à sa bouche. Ce qui suivit fut l'un des pires moments de sa journée. Il vira presque au bleu, avec des suées froides, alors que le temps d'une simple bouchée il découvrait ce qui devait être le goût du pire des cakes au chocolat du monde entier. Jamais depuis le début de sa vie n'avait-il dégusté une sucrerie aussi ignominieuse que celle-ci, ce qui en disait long venant d'un chef cuisinier ! La saveur... elle se situait entre celle d'un vieux pied de table écorné et d'une chaussette trouée. Mais où était le chocolat, dans tout ça ? Il le faisait avec quoi, son gâteau ? De l'amiante ?! Se faisant violence pour ne pas recracher le tout, il avait besoin de se concentrer. Vraiment.

- Alors mon gâteau, il est bon ou pas ?

C'en fut trop. Il ne fallait surtout pas le presser, il avait presque envie de vomir rien qu'au contact de ce dessert du diable. Se tournant vers le barman, il lui recracha finalement de façon fabuleuse sa bouchée dans la figure, de façon comique, sa bouche quasiment semblable à celle d'un poisson.

-Blestbl blégueublasse !

Pas sûr que ça allait plaire... quelle serait la réaction des deux individus ? Pas que le Coffe fut sans défense, mais il n'était pas vraiment en position de faire du grabuge... à sa connaissance et encore plus à son insu !



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Dim 27 Mar - 13:45




On se croise en coup de vent


    Alors que les deux hommes s’amusaient follement de mes dernières paroles, je ne m’attendais pas à ce que l’individu sur lequel j’avais craché un gâteau ne prenne réellement ma défense. J’étais même plutôt surprise qu’il se propose pour goûter le fruit de la discorde pour régler les conflits. Le pauvre, il n’allait sûrement pas supporter le goût monstrueux qui irait se déposer sur ses papilles. Néanmoins, je le laissais faire, en espérant qu’il puisse le supporter pour calmer les ardeurs du mauvais cuisinier.

    Fixant l’individu au chapeau de paille qui venait de prendre une bouchée, il n’avait pas l’air d’apprécié la nourriture. Pas besoin de lire dans ses pensées pour voir qu’il résistait tant bien que mal à l’envie de tout recracher sur le champ. Lorsque le barman l’interrogea sur le goût de son œuvre culinaire, il se retourna dans sa direction et lui recracha le tout au visage d’une façon assez comique. En voyant la tête de l’homme qui avait du gâteau à moitié mâché sur le visage, je ne pus retenir un petit sourire qui se mua rapidement en fou rire non dissimulé.

    Celui-ci fut stoppé par un poing qui frappa violemment le comptoir, relevant la tête pour voir qui était à l’origine de cet acte de violence, je vis à nouveau le barman, couvert de gâteau. Tentant de retenir mon rire, je devais sûrement afficher un sourire crispé tandis que le barman me jetait des regards emplis de colère à mon prétendu nouvel ami et moi-même. La scène semblait tout droit sortir d’une scène comique de théâtre. Le piètre cuisinier s’essuya alors le visage avant de récupérer l’assiette pour goûter à son tour. Allait-il vraiment aimer ça ? Je guettai sa réaction, il avala le tout avec une grimace. Il n’avait pas apprécié, c’était certain. Soupirant de ce qui semblait être de l’exaspération, il prononça quelques mots :

    - Vous avez raison, je suis vraiment mauvais cuisinier, maman ne serait pas fière de moi…

    Il se mit alors à renifler bruyamment tout en essuyant quelques larmes. Etonnée d’une telle attitude d’un individu qui ne montrait que de la colère quelques secondes auparavant, je fus soudainement attendrie par ce pauvre bougre. Il avait fait de son mieux pour faire un bon dessert et cela était un échec cuisant. Prenant alors la parole d’un air déterminé, je lui dis :

    - Il ne faut pas perdre espoir, c’est en faisant des erreurs qu’on peut progresser, je suis certaine que vous êtes capable de faire un gâteau qui séduirait toutes les papilles de ce monde !

    Il me fixa alors, d’un regard empli d’espoir, les yeux remplis d’étoiles.

    - Vous pourriez m’aider ?

    Ouvrant la bouche pour répondre à l’affirmative, aucun son ne sortit de ma bouche. Je venais de réaliser que j’étais certainement encore moins douée que lui au fourneau. Après tout, mes tentatives s’étaient souvent soldées par des échecs. Hochant alors la tête de façon négative, je ne pouvais rien faire pour lui, mis à part prendre le temps de goûter ses œuvres et de dire qu’elles ne me convenaient pas. Je répondis, tout en me tournant vers le chapeau de paille :

    - Non, mais mon ami peut vous aider ! N’est-ce pas ?

    Il n’y avait plus qu’à espérer que la réponse soit positive. De toute façon, il m’avait déjà porté secours une fois, il pouvait bien porter secours à cet homme cette fois-ci, non ? Ce parfait inconnu devenait donc officiellement mon sauveur et mon ami pour l’instant. C’était assez étrange de voir les choses comme ça, mais que se passerait-il si les deux hommes se rendaient compte que je leur avais menti ? Il risquerait de vouloir me tuer et me découper en morceaux. Ce genre de personnes ne blaguait pas avec le mensonge.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 28 Mar - 16:16





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Un crachat, une grosse tâche sur la figure, un fou rire, un poing sur la table... tout ça ne présageait rien de bon. S'essuyant la bouche comme il pouvait avec une serviette, il s'excusa platement alors que l'homme s'emparait de son gâteau. Pourquoi il s'emparait de son gâteau ? Il n'allait pas tenter de lui coller une beigne ? Ben ça alors. Visiblement, son spectacle d'arrosage au chocolat mâchouillé n'avait pas eu l'effet attendu... enfin, prévisible du moins. Au lieu de clairement s'offenser et de tenter de régler ses comptes par une petite bagarre, ce qui lui aurait semblé logique vu que sa nouvelle connaissance était embêtée par un gorille taillé pour ce genre de réaction, le barman... goûta. Il goûta à son oeuvre et croyez le ou non, Heziel eut mal pour lui à se moment là. Il savait ce qu'il devait être en train de traverser. Rien que d'y repenser, ça lui donnait envie de recracher une deuxième fois... à cette pensée, il se rinça abondamment la bouche avec son verre d'eau.

La déception et le dégoût purent se lire sur le visage du cuisinier en herbe qui testait sa propre médecine empoisonnée. Ce gâteau du diable ne satisfaisait personne, pas même son géniteur : c'était quand même sacrément triste. Une chape de plomb sembla s'abattre sur le barman, qui comptait vraiment réussir sa pâtisserie. Puis il fondit en larme comme un gros bébé, reniflant à tout bout de champs. Un peu interloqué et mis mal à l'aise par le fait d'avoir participé à une telle réaction, Heziel tenta tant bien que mal de rassurer l'homme qui lui faisait face, comme il aurait pu s'adresser à un gosse venant de se ramasser la figure sur une bicyclette. Hélas, ça ne suffisait pas...

Mais c'était peine perdue. Avec un tel niveau, comment pourrait-il un jour faire de bons gâteaux ? Manier les ingrédients, les mixer... c'était un art ! N'était pas cuisinier qui le voulait, hélas. Certaines personnes n'étaient justes pas faites pour ce genre de chose. C'était sans doute son cas. Fort de cette déduction, le chapeau de paille se dit qu'il était peut-être mieux que les choses se déroulent ainsi. Après tout, il n'intoxiquerait personne et ne serait plus déçu par sa propre cuisine, si il ne cuisinait pas... pas vrai ? Dans cette optique, il enchaîna sur ce que venait de dire son "amie", n'ayant qu'à moitié écouté.

- Oui, il ne faut pas vous en faire, certaines personnes ne sont pas faites pour la cuisine et... HHHHEEEEEEEEEE ?!

L'aider ? Mais ... comment ? Non, c'était impossible ! Il observa les gens un à un, dans une posture de crabe étrange, ses yeux étant comme deux ronds blancs qui exprimaient son choc. Il pivota mécaniquement la tête vers l'apprenti qu'on venait de subtilement lui assigner. Soit il refusait, ce qui impliquait qu'il laisse ce crime culinaire se reproduire encore et encore, soit il acceptait et... bon, il n'avait pas le temps de remonter le niveau de cet homme à des standards normaux ! Les yeux braqués sur lui, l'autre prêt à chialer à nouveau, Heziel se confondit finalement dans une nouvelle version de sa réponse qui n'avait rien à voir avec la précédente...

- Heu, oui oui oui bien sûr ! Ahah ! Je vais vous filer un coup de main ! Il se trouve que je suis cuisinier et... heu... bref ! Pas vrai Géraldine ?

Il avait l'air de tout sauf sûr de lui, et sa tentative de passer inaperçu risquait plus de lever les doutes qu'autre chose... en plus de ça, si le barman semblait avoir un côté gros bébé qu'il pouvait exploiter, son copain de situation, lui, était toujours un gros gorille pas content qui semblait plutôt ne pas comprendre pourquoi ils discutaient encore. Enfin, dans tous les cas, il semblait que cette situation ne risque de tourner assez vite au vinaigre. Après tout, ce n'était qu'un énorme quiproquo et, par définition, c'était relativement incontrôlable.



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Sam 2 Avr - 19:31




On se croise en coup de vent


    Désignant l’inconnu pour tenter de me sauver, cette fois-ci encore, il eut le bon goût de ne pas refuser ma proposition. Malgré une réticence certaine et, probablement, l’impression que rien ne pouvait sauver le piètre cuisinier et qu’il devrait certainement tout arrêter dès maintenant, l’homme au chapeau de paille répondit qu’il était prêt à donner un coup de main. Pas besoin d’être devin pour remarquer que cela ne lui faisait pas vraiment plaisir. Quelle générosité décidément, j’en étais impressionnée. Je m’attendais plutôt à me retrouver avec trois hommes tentant de me tabasser et au final, j’avais trouvé un soutien inespérable.

    Attendez, je n’avais pas rêvé. Il m’avait bien appelé Géraldine ? Comme si je pouvais porter un tel prénom, il était fou ? On pouvait lire sur mon visage que je ne portais pas une telle identité, non ? J’en étais surprise. Il n’avait rien trouvé de mieux ? Soupirant, je lui jetai un regard intrigué, ne sachant pas trop quoi répondre. Je lui dis un grand sourire avant de dire :

    - Oui, tout à fait Jean-Eudes !

    Me tournant alors vers le barman, je lui dis, un grand sourire aux lèvres et fière de m’en être sortie aussi facilement :

    - Vous voyez ! Mon ami Jean-Pierre va vous aider, il est gentil, n’est-ce pas ?

    Ce fut à cet instant que le gros lourdaud à mes côtés intervint pour me mettre un peu plus dans la mouise et nous enfoncer jusque plus bas que terre en relevant un petit détail qui m’avait échappé :

    - Tu ne viens pas de l’appeler Jean-Eudes ? Vous êtes louches tous les deux, vraiment… En plus, je suis presque certain que tu ne t’appelles pas Géraldine, ni lui Jean-Eudes ou Jean-Pierre. On devrait peut-être demander à des chasseurs de primes, qu’en dites-vous.

    Décidément, il ne voulait vraiment pas lâcher l’affaire et le barman avait tout gobé. Son regard lancé des éclairs dans notre direction. Il fallait déguerpir, au plus vite avant que les choses ne dégénèrent vraiment. De toute façon, il était trop tard pour partir l’air de rien. Attrapant le bras de l’homme au chapeau de paille, je prononçai quelques paroles en marmonnant :

    - Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez, nous sommes de simples amis innocents, nous n’avons jamais rien fait de mal de notre vie, d’accord ?

    Et une seconde après, j’étais descendue de mon tabouret et je me dirigeais vers la sortie en courant, trainant par le bras l’individu que j’avais agrippé quelques secondes auparavant. C’était le bon moment pour la fuite et c’était même la meilleure solution. Maintenant, il allait falloir courir vite. Entrainant donc Jean-Pierre avec moi, je sortis en trombe des lieux, ne me souciant plus du tout des maux de têtes que celui-ci me causait de façon désagréable. Visiblement, cette fuite était peut-être la meilleure solution qu’il soit.

    Les deux hommes ne tardèrent pas à débouler à leur tour du bar, certainement prêt à nous poursuivre et à nous faire payer pour nos mensonges. Mais… Qui s’occupait du bar en attendant ? Cela n’annonçait rien de bon, vraiment. Je n’avais pas envie de me battre en ce jour, pas faire trop de bruits, d’autant plus que nous étions à Whiskey Peak, un endroit où le danger était à tous les coins de rue. Mais qu’allait faire Jean-Eudes ?



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Jeu 14 Avr - 16:54





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Décidément, ça allait de mal en pis. Déjà, Heziel resta quelque peu incertain face à la façon dont il devait prendre son nouveau prénom d'emprunt. Bah quoi ? Géraldine, c'était quand même mieux que Jean-Eudes, non ? Elle aurait pu faire un effort ! Et puis, c'était pas très crédible. Comme Géraldine. Mais bon, ça c'était à ces lourdauds d'en décider. En l'occurrence, ils n'avaient pas l'air de briller d'intelligence et on pouvait presque espérer que ça se passe sans trop d'accrocs... pour l'heure, ça avait l'air de fonctionner ! Heziel esquissa un sourire de circonstance pendant que la demoiselle réitérait son assertion... pour se tromper de prénom.

Un petit silence s'ensuivit. Elle n'avait pas remarqué, mais lui oui. Le fait qu'il déglutisse un coup ne les aida sans doute pas à avoir l'air normaux. Le macaque de service releva rapidement la bourde de la jeune femme et l'utilisa comme un argument de méfiance de premier choix. En même temps, pour le coup... déjà Jean-Eudes, il fallait le faire, alors Jean-Pierre derrière ! Autant de prénoms composés, dont l'un particulièrement vieillot, ça ne pouvait qu'éveiller les soupçons. C'est ainsi que bien rapidement, le type un peu trop sur ses gardes proposa de demander l'avis de quelques chasseurs de prime. Ah ? Il y en avait sur cette île ? Bah, c'était comme un peu partout ailleurs, imaginait notre brave cuisinier. Il était à ce moment loin de se douter qu'il était à mille lieues de la réalité. Il l'apprendrait lorsqu'il ferait plus tard face à Gordus...

La belle se contenta donc de l'attraper par le bras tout en le traînant vers la sortie, assurant qu'ils n'étaient que d'innocents amis qui n'avaient jamais rien fait de mal de toute leur vie entière. Ce qui ne pouvait qu'être faux, en l'occurrence, d'un point de vue assez réaliste. Dans tous les cas, ça sonnait plus comme un aveu de culpabilité qu'une véritable défense ! En plus, ils prenaient la fuite... mais... mais, ses informations ? Comment il faisait pour avoir ses informations si il se retrouvait à se carapater ? Ah non, c'était pas cool ça ! Même si au final, ça ne l'empêchait pas de courir quand même...

- Mais ! Je ! Enfin !

Merci Heziel, très constructif. Alors qu'ils parcouraient les rues, poursuivis par les deux ânes qui semblaient bien décidés à obtenir justice pour ce qui n'était au final qu'un constat objectif -ce gâteau au chocolat était le pire de l'univers tout entier, sans aucune concurrence possible-, Heziel tenta de se remettre les idées dans le bon ordre. Ce qu'il cherchait, c'était une cargaison de méthyline qui avait du arriver dans le coin ces derniers jours ou ces dernières semaines. Il ne comptait pas tomber sur le produit en soit, mais il pouvait tomber sur une autre cargaison plus récente ! Et avec ça, il tiendrait ce salopard auquel il ferait passer un sale quart d'heure. Du coup, il fallait juste qu'il trouve où il pourrait trouver ce qu'il devait trouver... quoi ? C'était plutôt simple, au fond.

- Gertrude, tu penses que ces hommes vont nous lâcher ?

Oui, le vouvoiement sortait rapidement de ses priorités lorsque ses fesses étaient menacées dans une ville au sein de laquelle il ne comptait pas attirer l'attention. Surtout vu qu'il était primé. Retenir des noms fictifs non plus, d'où le changement soudain d'appellation... derrière eux, les bœufs continuaient de charger, tonitruants, balançant des insultes et les sommant de s'arrêter immédiatement. Cette course poursuite débile pourrait vite se transformer en vraie chasse à l'homme et il fallait éviter cela à tout prix ! Aussi, alors qu'ils parcouraient un nouvel axe, le brun tira le bras de la demoiselle pour cette fois mener la danse. Son but était de l'emmener dans cette petite ruelle sur le côté, à deux fins différentes : soit les abrutis la passeraient sans faire attention, soient ils s'y engageraient et il aurait alors le loisir de leur mettre une petite paire de baffes dont ils allaient se rappeler...



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Sam 16 Avr - 11:55




On se croise en coup de vent


    N’écoutant pas les paroles de la personne que j’entrainais avec moi à l’extérieur du bar, seule la vitesse de la course comptait et j’espérais que cet inconnu serait capable de tenir le rythme, je n’avais pas envie de le trainer derrière moi. Il fallait donc fuir, au plus vite, et il était hors de question que j’abandonne notre Jean-Pierre national que j’avais embarqué, contre son gré, évidemment, dans cette mauvaise histoire. Et s’il lui arrivait du mal ? Je ne pourrais pas me le pardonner, c’était certain. Prenant la parole, et m’appelant soudainement Gertrude, il m’interrogea sur les deux individus qui nous poursuivaient. Je n’avais pas vraiment de réponse à sa question et ce fut pour cette raison que je demeurai silencieuse. Il fallait juste courir au plus vite.

    Il m’entraina alors dans une ruelle sombre et isolée. Qu’avait-il l’intention de faire dans cet endroit glauque ? Avait-il quelques mauvaises intentions à mon égard ? Il fallait bien admettre qu’il était louche d’emmener une jeune fille inconnue dans une ruelle noire et étroite. Si j’y avais réfléchi l’espace d’une seconde, j’aurais peut-être compris que ses intentions n’étaient pas mauvaises à mon égard, mais plutôt qu’il tentait simplement d’éviter les gros lourdauds en leur jouant un mauvais tour, ou de pouvoir simplement les mettre au tapis sans trop de témoins s’ils nous suivaient. Un nouveau quiproquo se mettait donc doucement en place. Les hommes ne nous avaient pas encore retrouvé que je prenais déjà la parole en désignant d’un doigt accusateur celui qui devait être mon ami :

    - Pourquoi tu m’emmènes dans ce genre d’endroit ? Je ne vais pas me laisser faire par un vicieux dans ton genre, attention !

    Ma voix avait alors attiré les deux individus qui nous poursuivaient. Ce n’était pas vraiment malin et en les entendant débarquer dans la rue, je me dirigeai vers Jean-Eudes avec vitesse, me cachant dans son dos tout en murmurant :

    - Ils nous ont trouvé !

    Je fis ensuite quelques pas en arrière en me rappelant que l’homme au chapeau de paille n’était pas vraiment mon ami, et qu’il était même devenu un danger potentiel quelques secondes auparavant. Il valait mieux attendre que ces deux hommes lui fassent la peau, ou inversement, ainsi je n’aurais plus qu’un ennemi à affronter ! Ce fut pour cette raison que je pris la parole d’un air effrayé :

    - Il a voulu m’agresser, c’est pour ça qu’il m’a emmené ici, cet homme est un dangereux psychopathe !

    Oui, j’avais totalement changé d’avis sur la personne en l’espace de quelques secondes et, visiblement, mes paroles avaient convaincu les deux hommes qui fixaient l’agresseur dénommé d’un air mauvais. Ils avaient, visiblement, l’intention d’en découdre avec lui. Je n’avais donc plus qu’à les regarder se battre et mettre au tapis les survivants qui seraient assez fatigués pour rendre le travail bien plus facile. Ainsi, j’évitai les mauvaises intentions du chapeau de paille et la colère des deux autres hommes. D’une pierre, deux coups ! Pourtant, j’étais loin de me douter que je faisais totalement mauvaise route sur celui que j’avais appelé un ami.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 16 Mai - 22:39





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Soudain, la demoiselle sembla mal interpréter les mouvements du cuisinier, s'en offusquant même en le qualifiant de vicieux. Heziel l'observa, interloqué. On aurait presque pu voir ces points d'interrogation au dessus de sa tête alors qu'il tentait de comprendre ce que la jeune femme avait en tête, lui qui ne pensait que rarement à des choses de cet acabit. Elle se cacha finalement derrière lui lorsque les deux pignoufs, sans doute attirés par sa complainte, en vinrent à rentrer dans la ruelle en grognant comme des chiens pas très content. Vous savez, ce grognement qu'ont les méchants d'animé, sauf que cette fois il n'y avait pas de rire réchauffé remélangé dans le mix sonore. Ouai, ce grognement là. Germaine se recula soudain, avant de... l'accuser ? Non mais c'était quoi ce cirque ?

- Hé ! Déjà c'est pas vrai ! En plus c'est pas gentil !

Il se retourna en la pointant du doigt pendant que derrière lui, les deux brutes s'approchaient avec un air patibulaire. Elles se fichaient bien de l'excuse de la belle, en réalité elles avaient juste l'intention de régler leurs comptes avec les deux protagonistes, là et maintenant. Les deux hommes s'approchaient donc dans le dos de Heziel tandis qu'il entamait une réplique pour signaler son mécontentement, ayant l'impression d'être pris pour un pigeon. Un peu, quand même.

- Déjà, je vous ai filé un coup de main alors que j'avais aucune obligation de le faire. En plus, j'ai du goûter ce gâteau dégueulasse ! Puis j'ai failli devoir apprendre à cuisiner à ce plouc ! Non mais, vous m'accusez maintenant ? Je suis pas d'accord !

Inconscient de l'effet de sa tirade alors qu'il ne regardait même pas derrière lui, il provoqua l'ire du tavernier qui devint rouge comme une pivoine devant tant de fiel jeté sur ses capacités culinaires. Il semblait relâcher de la vapeur avant de se jeter sur le cuistancier marin des Dokugan, bien décider à lui faire un sort, suivi de près par son collègue d'infortune.

- QU'AS TU DIS, MAUDIT ?!
- ON VA TE FAIRE TA FÊTE !

Une veine apparut sur le front du maître-coq alors qu'il se retournait vivement, effectuant un coup de poing circulaire qui balaya les deux abrutis d'un coup d'un seul, les envoyant s'empaffer dans le mur qui se trouvait donc actuellement sur sa droite.

- JE PARLE, LES BLAIREAUX !

Ils furent sonnés sur le coup et glissèrent lamentablement le long de la paroi, alors qu'un pirate au chapeau de paille plutôt remonté soufflait un bon coup. Non mais ! Un problème à la fois ! Ces gens là n'avaient-ils aucune politesse ? Ce séjour sur Whisky Peak devenait de moins en moins agréable, dis donc. Il s'approcha de l'un d'eux et le saisit par le col, oubliant momentanément la demoiselle.

- Tant qu'on y est ! Méthyline, ça vous dit un truc ? Gordus ? Des chargements en provenance d'East Blue ? Je trouve ça où ?

- Gh... abeuuuh..

Ouai... c'était pas vraiment gagné, cette affaire.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Dim 22 Mai - 20:01




On se croise en coup de vent


    L’homme que je semblais accuser d’une terrible félonie se défendit immédiatement, justifiant cela par des « c’est pas vrai » et « c’est pas gentil ». Un argumentaire en soi très poussé qui faisait beaucoup réfléchir. Visiblement, mes accusations étaient, pour lui, totalement infondées. Je ne comprenais pas bien pourquoi. Les bonnes actions ne justifiaient pas les mauvaises de toute façon. Il pouvait bien avoir l’air gentil en apparence et n’être qu’un psychopathe dangereux en vérité. Du moins, c’était ce que je craignais. Puis, alors qu’il partait dans toutes ses explications, les deux hommes qui, eux, ne nous voulaient clairement pas du bien, apparurent.

    En un mouvement, l’homme au chapeau de paille avait réussi à les mettre au tapis. Il était dangereux, c’était certain. En plus, il n’en restait pas là et attrapa l’un des hommes par le col. Je crus, l’espace d’un instant, qu’il allait le frapper encore plus violemment, histoire de s’assurer qu’il ne se relève pas avant un bon bout de temps. Mais ce ne fut pas vraiment le cas. Il l’interrogea simplement sur quelques mots spécifiques que je répétais d’un air pensif, essayant de lier ces mots à de quelconques souvenirs. Mais rien ne vint. M’approchant alors de Jean-Eudes, je posai ma main sur son épaule avant de lui dire calmement :

    - Jean-Eudes, laissons ces personnes tranquilles, elles ne savent rien de toute façon !

    Je disais cela mais, à vrai dire, je n’en savais pas grand-chose, voire rien du tout. Retirant alors ma main de son épaule, je repris la parole :

    - Je me suis peut-être trompée sur la nature de tes intentions, tu m’as sauvé de ces maudits garnements et je t’en remercie.

    Vraiment, je me demandais si cela était vraiment sincère ou si j’avais juste peur qu’il me frappe tout comme il l’avait fait avec ces hommes. Après tout, je ne connaissais rien de cet individu, pas même son vrai nom. Ce fut pour cette raison que la prochaine question fusa naturellement :

    - Au fait, c’est quoi ton vrai prénom Jean-Eudes ? Et puis, tu fais quoi par ici ?

    Cela pouvait s’apparenter à un réel interrogatoire, mais il ne s’agissait que de questions naturelles pour moi. Après tout, la curiosité me mordait de façon irrésistible et, si je voulais savoir quelque chose, je me contentai de demander. C’était simple, non ?

    - Pour ma part, je m’appelle Tenshi Taya ! C’est quand même mieux que Gertrude, non ?

    Peut-être pas à ses yeux. J’espérai qu’il ne serait pas froissé par mes paroles concernant ce nom inventé qui ne me plaisait guère. J’en avais oublié que cet homme était violent et dangereux. Me reprenant rapidement, je dis simplement :

    - Non pas que je n’aime pas ce prénom que vous m’avez attribué, loin de moi une telle pensée ! Simplement… Je préfère celui-là.

    En effet, même s’il ne s’agissait probablement pas de mon vrai prénom, je chérissais celui qu’on m’avait donné il y a de ça quelques années. Cela me donnait une part d’identité, même si celle-ci demeurait encore inconnue, presque totalement. Soupirant, j’attendais donc patiemment la réponse de mon interlocuteur, espérant qu’il n’agresse plus les hommes au sol et qu’il les laisse tranquille pour concentrer son attention sur ma personne. De toute façon, ils étaient assez effrayés pour ne plus oser esquisser le moindre geste. Et si tel était le cas, l’homme au chapeau de paille n’aurait certainement aucun mal à les combattre. Moi non plus d’ailleurs…



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Sam 2 Juil - 15:03





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Une main se posa sur l'épaule du cuisinier et il tourna la tête, observant la demoiselle qui lui intimait de ne pas malmener plus les pauvres hères sur lesquels il avait déjà mis un petit coup de balais pas très sympathique. Elles ne savaient rien ? Pas sûr ! Mais bon, dans tous les cas les assommer après avoir pris connaissance de leurs informations aurait sans doute été un peu plus intelligent. Heziel se frotta la tête, le mal était fait. Il avait réagi au quart de tour, mais bon, il était un peu agacé à l'instant en question et ces abrutis lui courraient vraiment sur le haricot... enfin ! Maintenant qu'il était seul avec Gertrude, autant essayer de faire quelque chose de constructif avant que les deux idiots se réveillent et ne tentent de lui nuire à nouveau, d'une façon ou d'une autre. La belle le remercia finalement de son intervention vis à vis des deux hommes, lui admettant qu'elle s'était possiblement trompée sur ses réels motifs de l'emmener dans cette ruelle qui, effectivement, n'inspirait guère confiance.

- D'abord tu me traites en sauveur, puis en agresseur, puis en sauveur... c'est assez bizarre, quand même. Mais bon, de rien. C'est normal.

Elle lui demanda par la suite ce qu'était son véritable prénom et la raison de sa présence ici. Était-il bien sage de révéler sa véritable identité sur cette île ? Après tout, même si ce n'était pas énorme, il avait une prime sur sa tête... m'enfin. D'ordinaire, il ne se gênait pas tellement. Il n'avait aucune honte vis-à-vis de ce qu'il était et, en l'occurrence, il ne pensait pas que la femme lui faisant face fut une ennemie. Certes, elle lui paraissait un peu excentrique dans ses réactions volatiles, mais cela ne faisait pas d'elle une membre de la Marine pour autant ! Inutile de se perdre dans les détails cependant. L'essentiel suffirait. Le fait qu'il soit pirate était un détail assez poignant. Pour sa part, elle se prénommait Tenshi Taya. Elle blagua sur le fait que c'était sans doute mieux que Gertrude, suite à quoi le chapeau de paille décida de répondre à son tour.

- Je m'appelle Hezie-

Elle le coupa finalement, semblant vouloir expliquer la raison de son trait d'humour pas bien méchant, lui assurant que ce n'était pas qu'elle n'aimait pas le prénom, juste qu'elle préférait le sien... ce qui lui semblait quelque part naturel. Surtout que Gertrude... il n'avait vraiment pas été allé le chercher très loin, celui là. Elle le vouvoya et s'adressa à lui avec un peu plus de prudence, comme si elle s'attendait à une réaction excessive de sa part. Il plaça les mains en l'air devant sa poitrine, plissant les yeux comme à son habitude, un peu gêné de voir qu'il renvoyait une image aussi peu engageante de lui même à sa nouvelle connaissance.

- Ne t'en fais pas ! Je... désolé si j'ai eu l'air un peu vindicatif, c'est passé maintenant. Je m'appelle Heziel Coffe. Enchanté !

Il retira son chapeau de paille et inclina respectueusement la tête avant de le replacer sur le haut de son crâne. Peut-être que Tenshi pourrait lui donner quelques indices concernant la localisation de la Méthyline ? Ou même Gordus ? Hmmm... pas sûr. Elle n'avait pas l'air de vraiment se mêler à ce genre d'affaires. En fait, elle cachait sans doute bien plus de chose qu'il n'aurait jamais pu soupçonner, mais l'image de fille en besoin de protection qu'elle avait renvoyé plus tôt était loin de celle d'une personne en relation avec un réseau de brigand. S'il avait su...

- Je voyage depuis East Blue déjà. Je ne vais pas m'étendre là dessus, mais je dois trouver quelqu'un... Gordus, ça te dit quelque chose ? Ou une cargaison de Méthyline ? Ou peut-être juste une cargaison inhabituelle qui aurait provoqué un peu d'effervescence ? Rien qu'un quai sur lequel fouiller ? Désolé de poser autant de questions, mais je suis un peu perdu ici, ahah !


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 4 Juil - 13:15




On se croise en coup de vent


    Jean-Eudes ne comprenait pas bien mes intentions et ma logique. En effet, il constatait que je changeais rapidement d’avis sur une personne. Et il n’avait pas tort, les faits étaient là et témoignaient bien de la véracité de ses paroles. Peu importe, désormais, j’étais convaincue de sa gentillesse. Il accepta toutefois mes remerciements et sembla m’excuser pour mon inconstance.

    Alors que je tentais de rattraper les coups concernant la critique sur le prénom qu’il m’avait donné, il me parut gêner et avait certainement remarqué ma crainte vis-à-vis de sa réaction. Après tout, il n’avait pas l’air d’être l’être le plus doux de la terre. Toutefois, je me devais de lui faire un minimum confiance. Il ne m’avait pas fait de mal, il n’avait l’air de s’en prendre qu’aux mauvaises personnes. Je n’étais pas une mauvaise personne, j’en étais convaincue.

    Se présentant en retirant son chapeau, il m’indiqua qu’il s’appelait Heziel Coffe. Réalisant un léger hochement de la tête pour lui montrer un peu de respect. Après s’être présenté de façon claire et précise, il m’indiqua qu’il voyageait sur East Blue et qu’il était à la recherche d’un certain Gordus, d’une chose qui se prénommait Méthyline. Il voulait donc des informations. Savait-il que je pouvais trainer dans des affaires un peu louches et que j’étais recherchée par la Marine ? Etait-ce pour cela qu’il posait la question ? Non, j’en doutais. Il n’avait pas l’air de bien connaitre ma nature, bien au contraire. J’avais plutôt l’impression qu’il me voyait comme quelqu’un d’assez banal.

    Réfléchissant durant quelques secondes, je tentai, tant bien que mal, de me souvenir d’une quelconque information qui pourrait lui servir. Toutefois, je n’étais pas souvent en ville et je ne prêtais pas trop attention à ce qu’il s’y passait. Après tout, il valait mieux éviter la foule qui ne grouillait que de chasseurs de primes, tous plus futés les uns que les autres. Il fallait ajouter à cela que l’éveil de mon haki me provoquait des maux de tête bien plus intenses en présence de la population. Ma réponse fut alors assez simple :

    - Je ne suis pas très souvent en ville et je ne suis pas trop les affaires qui s’y déroulent… Je ne suis au courant de rien, désolée, j’aurais bien voulu pouvoir vous aider. Mais, si vous le souhaiter, je peux toujours vous porter secours pour mener l’enquête. Je vous dois bien ça, après tout.

    Peut-être que cet usage du vouvoiement était une façon de montrer ma gratitude. Ou peut-être était-ce encore la crainte de mettre l’homme en colère. Lui, en tout cas, n’avait pas hésité à me tutoyer, et cela ne me gênait pas vraiment. Après tout, je faisais souvent la même chose. Reprenant la parole, je dis alors :

    - En tout cas, cette histoire m’a l’air quelque peu étrange. Ce qui est certain, c’est que vous n’êtes pas un citoyen normal, je me trompe ? Enfin peu importe. Dites-moi ce que je peux faire pour vous remercier !

    Bien sûr, je n’étais pas le genre de personnes à accéder à toutes requêtes, surtout si celle-ci allait trop loin. Je voulais bien remercier les personnes, mais il y avait toujours une limite à ne pas dépasser. J’attendais donc la réponse de l’individu pour savoir si je pouvais vraiment le remercier d’une quelconque manière, ou s’il valait mieux pour moi de fuir rapidement.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Mar 5 Juil - 21:05





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...


- Comment m'aider ? Hummmmmm...

Le cuistot se tritura le menton tout en faisant les cent pas, lentement. Ce n'était pas une mince affaire... pour sa part, il devait déjà mener l'enquête sans éveiller trop de soupçons. Après tout, si Gordus était sur cette île, ses hommes aussi ! Du coup, il ne devait pas faire fuir le poisson avant d'avoir pu le ferrer... et ça, c'était plus facile à dire qu'à faire. De son côté, la demoiselle avait l'air d'être une civile plutôt normale, ce qui ne l'aidait pas vraiment à la placer dans l'équation. Comment pouvait-il l'inclure dans un quelconque plan d'exploration des environs ?

- C'est à dire que... je ne sais pas trop ! C'est plutôt risqué, les gens que je cherche et moi-même ne sommes pas vraiment les plus grands amis du monde... loin de là, même.

Il finit par s'asseoir sur une marche et resta pensif quelques instants. Non, il avait beau retourner la question dans tous les sens, il ne voyait pas vraiment comment employer la demoiselle pour servir dans le cadre de son enquête. En réalité, il n'était pas vraiment enthousiaste à cette idée non plus... ce n'était pas dans ses habitudes de mêler des gens inconnus à des affaires qui ne les concernaient pas, encore plus quand il s'agissait des siennes. Il se redressa finalement et s'étira un peu avant de commencer à s'éloigner, faisant signe à Tenshi de le suivre.

- Pour l'heure, sortons déjà d'ici. Je n'ai pas envie d'être là quand ils trouveront ces deux zigotos, ni quand ils se réveilleront... pour ce qui est de ta proposition, c'est louable et je t'en suis reconnaissant. Je ne préfère pas t'impliquer dans ce genre d'histoire. Si néanmoins tu veux vraiment m'aider, je ne pourrais pas t'en empêcher donc...

Le choix lui revenait donc entièrement. Ce que Heziel ne savait pas, c'est qu'il s'adressait à la membre d'une organisation criminelle, qui devait sans doute pouvoir retrouver des gens de cette même trempe sur l'île. Ou du moins lui donner une piste à exploiter. Lui dire de trouver des hors-la-loi semblait logique, mais sur cette île, c'était risible à son insu. La population n'était pas très axée grand banditisme... elle coupait plutôt la mauvaise herbe qu'autre chose.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Dim 17 Juil - 22:54




On se croise en coup de vent


    Ma proposition de lui apporter de l’aide sembla plonger dans ses réflexions mon interlocuteur. Il devait bien avoir une idée, non ? Toutefois, il refusa quasiment ma proposition de l’aider à enquêter. En effet, cela lui paraissait trop dangereux pour moi. Comme si cela allait me stopper. Il devait probablement me voir comme une civile qui n’avait pas une force très importante. Après tout, je venais bien de me cacher derrière lui et de fuir devant deux gros lourdauds pour qu’il puisse me porter secours. Je comprenais que j’avais l’air d’une civile sans défense. En tout cas, c’était gentil de sa part de tenter de me protéger en ne voulant pas m’impliquer dans des plans trop périlleux. Au point où j’en étais aujourd’hui, un danger de plus ou de moins ne faisait plus trop de différence.

    Le regardant s’installer sur une marche, il avait l’air perdu dans ses pensées. Il devait hésiter. Il avait probablement vraiment besoin d’aide, mais son côté altruiste et protecteur semblait vouloir irrémédiablement prendre le dessus. Je n’allais le forcer à rien, s’il ne voulait pas de mon soutien. Il se releva alors et commença à marcher tout en me faisant signe de le suivre. Marchant dans sa direction, il n’avait pas envie de rester ici, surtout, il ne voulait pas se retrouver nez à nez avec les deux hommes au sol ou des membres du Gouvernement qui risquaient de surgir. Ce n’était vraiment pas l’endroit idéal pour se faire remarquer. Heziel m’annonça alors qu’il ne voulait pas m’impliquer dans ses histoires, mais qu’il ne pouvait pas m’empêcher de vouloir l’aider. Donc ? C’était à moi de décider, très certainement. Fermant les yeux, en prenant une profonde inspiration, j’attrapai la main de mon nouvel ami pour l’entrainer hors de la ruelle.

    - Pour le moment, allons faire quelque chose d’un peu plus amusant ! Je suis sûre que tu as, tout autant que moi, besoin d’un peu de repos, non ? Cette histoire doit occuper ton esprit jour et nuit, je me trompe ? Je chercherai des renseignements un peu plus tard.

    S’il y avait bien une personne qui pouvait m’aider, il s’agissait probablement de Zeke. Il était au courant de pas mal d’histoires et était habitué aux mauvais individus. C’était certainement la personne la plus adaptée pour donner des informations. Commençant à chantonner doucement un air inconnu de tous, car il venait de ma propre création, je me demandais ce qui pourrait faire plaisir à mon ami.

    - Alors, dis-moi, où veux-tu aller ? Et ne me dis pas que tu veux continuer à enquêter, quelques heures de repos ne te feront pas de mal !

    Il était possible que chaque seconde soit d’une importance cruciale, mais je ne voulais pas le croire. Après tout, je voulais lui faire plaisir, mais je voulais aussi m’amuser un peu, ce que je n’avais pas trop l’occasion de faire sur une telle île où l’animation était assez intense. J’étais dans les parages depuis assez longtemps pour le savoir. Fixant Heziel dans les yeux, j’attendais sa réponse, tenant toujours sa main dans la mienne, prête à l’entraîner vers l’endroit de son souhait.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Dim 24 Juil - 20:23





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...


La demoiselle prit une décision à laquelle il ne s'attendait pas : lui changer les idées, tout simplement. L'air surpris, il la laissa se saisir de sa main pour finalement prendre la tête des opérations et le conduire hors de la ruelle dans laquelle les deux hommes d'un peu plus tôt continuaient de piquer un somme bien mérité. Tenshi lui dit qu'elle cherchait des renseignements plus tard. Elle avait également raison sur un point : cette histoire lui trottait en tête sans cesser depuis qu'il savait qu'ils approchaient de Whisky Peak. Effectivement, ça devenait assez éreintant à la longue... il avait eu le temps de se monter le chou tout seul dans le navire. Maintenant qu'ils étaient sur place, il ne trouvait pas d'indice ! Cela avait le don de l'exaspérer. Peut-être que prendre une pause était une bonne idée...

Mais il risquait de perdre du temps ! Et si Gordus s'enfuyait, hein ? Que ferait-il ? Il aurait raté une occasion en or de lui faire cesser ses affaires louches. Il aurait loupé sa chance de mettre ce malfaiteur hors d'état de nuire ! L'image du jeune garçon ainsi que de son père salement battu dans une ruelle lui revint en tête. Comment pouvait-il décemment se reposer dans de telles conditions ? Tiraillé, il se laissa faire tout en faisant une moue qui indiquait sa réflexion et le fait qu'il fut bien embêté, pour le coup. Il tourna finalement le regard vers la demoiselle.

- C'est à dire que...

Elle semblait réellement vouloir lui faire passer un moment simple... et elle semblait surtout très campée sur cette idée ! Lisant dans son regard qu'il ferait bien d'accepter sa proposition, le chef cuisinier des Dokugan se gratta la tête comme à son habitude, avant de finalement sourire, un peu gêné, reprenant d'une voix un peu moins assurée.

-... oui, j'imagine que me détendre ne me ferait pas vraiment de mal !

Il se mit ensuite à réfléchir. Il reprendrait son enquête au plus vite, mais en attendant il allait s'octroyer une pause, semblait-il... alors, que faire ici ? Cette ville disposait-elle de point d'intérêt dont il n'avait pas connaissance ? Et qu'est-ce que c'était que ces grands cactus qui s'élevaient au loin ? Il y avait sans doute des choses à voir dans les parages, mais Heziel était un néophyte du nouveau monde. Par extension, de cet endroit même !

- Eh bien... y'a-t-il des attractions dans le coin ? Des lieux à visiter ? Je ne connais pas trop cet endroit, donc je me fie à ton jugement ! Une promenade tranquille me conviendrait bien, aussi.

Après tout, il ne devait pas perdre de vue son objectif... et conserver ses forces au maximum. Entre les récents affrontement et son Haki de l'observation qui apparaissait parfois de façon incongrue pour lui flanquer un mal de crâne retentissant, le brun n'était pas toujours au meilleur de sa forme. Si il voulait affronter le criminel, il devait se ménager...


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 25 Juil - 10:27




On se croise en coup de vent


    Alors que je commençai déjà à l’entrainer dans les rues de la ville, mon nouvel ami semblait plongé dans une intense réflexion, visiblement, il n’avait pas de temps à perdre. Lorsqu’il s’exprima, je n’eus aucun mal à noter son hésitation, il voulait continuer à chercher. Commençant à faire la moue, je le regardais en attendant qu’il termine sa réponse. Il avait visiblement l’air gêné et il finit par accepter ma réponse, d’une voix hésitante. Il ne voulait pas perdre de temps, c’était certain. Pourtant, ses recherches seraient peut-être plus efficaces s’il avait pris un peu de repos, non ?

    - Ne t’inquiète pas, je ne prendrais pas beaucoup de ton temps !

    Maintenant, il fallait trouver une bonne destination pour pouvoir prendre un peu de bon temps. Et pour cela, je me devais d’attendre la réponse de Heziel. Il avait l’air de ne pas du tout connaitre les endroits, et en particulier les endroits à visiter. Ce n’était pas une île très touristique, comme on pouvait facilement s’en douter quand on savait que bien des chasseurs de primes s’y promenaient. Mis à part les nombreux bars où on attirait les primés qui voulaient faire la fête et courraient à leur perte, il n’y avait pas grand-chose à voir.

    - Tu dois t’en douter, l’endroit n’est pas très touristique, néanmoins, je connais quelques endroits sympathiques !

    D’ailleurs, savait-il seulement quel genre de crapules sévissait dans le coin ? Je n’en étais pas certaine. Toutefois, il semblait être à la recherche d’une crapule, il devait donc bien se douter du danger des lieux. À moins qu’il ne soit qu’un simple civil en recherche d’un peu d’aventure. Tenant toujours et encore sa main, je m’amusais donc à le faire vagabonder dans les rues, ne perdant pas trop de temps tout en tentant de tenir une conversation.

    - Alors, dis-moi tout ! D’où te vient ce chapeau ?

    Il allait peut-être me répondre qu’il venait tout juste de l’acheter parce que le soleil tapait trop fort, mais peut-être qu’il s’agissait d’une histoire épique pleine de rebondissements ! Il valait mieux demander, donc. Après quelques minutes de marche, nous arrivâmes chez un vendeur de glace. Adressant un sourire à Heziel, je pris la parole :

    - J’espère que tu aimes les glaces ! Prend ce qui te fait plaisir, je te l’offre.

    Une fois que chacun d’entre nous eut choisi sa glace, j’emportai à nouveau mon ami vers un nouveau lieu, un peu plus éloigné de la population et de la ville. J’avais beaucoup vagabondé en-dehors de la ville, et cela m’avait fait découvrir quelques beaux endroits. Nous nous retrouvâmes donc dans un lieu légèrement en hauteur, on pouvait apercevoir une partie de la ville sur la droite et l’océan à l’horizon et juste en dessous de nos pieds.

    - Alors, ça te plait ?

    Attendant sa réponse pour m’installer, il était difficile de trouver un lieu qui vaille vraiment le coup dans les parages. Après tout, tous ces cactus n’étaient pas très accueillants, et la ville ne l’était pas trop non plus. Et puis, il valait mieux ne pas trop s’éloigner d’où on venait si je ne voulais pas trop user du temps de mon ami, qui ne voulait certainement pas passer des heures à bavarder et à rester immobile.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 25 Juil - 18:38





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...


Comme quoi, sa journée était pleine de surprise : le voilà qui se retrouvait devant une bonne glace à la fraise, devant un panorama plutôt alléchant, en compagnie d'une jeune femme fort sympathique. Il s'était contenté, sur le coup, de lui répondre que le chapeau était une longue histoire qu'il lui raconterait volontiers si ils avaient l'occasion de se poser un peu. Après tout, comment expliquer la chose sans trahir trop d'informations... il préférait garder son identité de pirate pour lui et était bien content si son avis de recherche ne valait, pour le coup, peut-être pas assez pour le désigner comme cible dans un endroit aussi peuplé. Le Coffe était loin de se douter qu'il tomberait plus tard dans la même journée sur des chasseurs de prime prêts à en découdre, au même moment où il se rendrait compte que la ville toute entière était en réalité un nid à traqueurs de pirates... entre autres, bien entendu.

Une fois assis sur son perchoir, il laissa ses jambes pendre dans le vide tandis que l'éclat de l'océan scintillait au loin devant lui. Il aimait tout ça. La caresse du soleil sur sa peau, l'air salin qui emplissait ses narines, la brise légère du bord de mer. La liberté, telle qu'il pouvait la concevoir alors, était faite de toutes ces petites choses. Il se sentait en réalité un peu plus à l'aise loin de cette grande ville, pour une raison inconnue. Peut-être que son instinct affûté avait flairé quelque chose sans qu'il ne l'admette, mais l'idée d'être isolé le rassérénait. Il se tourna vers Tenshi et lui offrit un beau sourire.

- Oui, merci. C'est agréable d'être en ta compagnie !

Il reprit un peu de sa glace avec gourmandise. Heziel avait tendance à profiter encore plus de la nourriture lorsqu'elle n'était pas de son origine ! Enfin, sauf lorsqu'il s'agissait de cake au chocolat moisi, bien sûr... mais il mettait un point d'honneur à respecter le travail des gens qui, comme lui, fournissaient un peu de délice dans le quotidien des autres, et surtout dans leurs papilles. Il termina de savourer la sucrerie désormais liquide sur son palais, avant de reprendre la parole.

- Pour le chapeau... ah, comme je le disais, c'est une longue histoire. Pour faire simple, mes compagnons et moi avons eu quelques désaccords avec des individus un peu... dangereux, je présume. Une bagarre plus loin, je m'étais débarrassé de l'un d'eux, mais j'étais en sale état. Mon meilleur ami m'a sorti du pétrin d'une façon un peu... brutale ?

Il rit de bon cœur en se remémorant la chose. Enfin, ce qu'il pouvait s'en rappeler... sur le coup, pour sûr, il n'avait pas fait le fier. Tenant avec ce qui lui restait de forces face à une ligne de fusils prêts à l'abattre au moindre mouvement de cil. Et le choc qui s'en était suivi après un accrochage à l'ancre un peu houleux avait été de trop !

- La dernière chose dont je me rappelle, c'est d'un porte manteau se rapprochant à très grosse vitesse de mon visage ! Je me suis réveillé avec ce chapeau et mon lot de blessures, mais au final, je l'ai toujours gardé. Comme un souvenir. Je pense que je m'y suis attaché avec le temps.

Il enleva d'ailleurs son couvre chef avant de l'observer, le tenant dans ses mains pendant un moment. Il avait pris quelques égratignures depuis, mais il était encore en bon état. C'était un peu devenu son symbole, en fait. En y repensant, ce simple amas de paille tressée était le signe que tout pouvait arriver... une leçon que le pirate tentait de ne jamais oublier.

- Et toi alors ? Tu vis ici ? J'admet que maintenant qu'on est installés, ma curiosité se réveille.

Après tout, il pouvait bien faire une pause, au final...



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Mar 26 Juil - 9:50




On se croise en coup de vent


    Pour ma plus grande joie, l’endroit avait l’air de lui plaire. Du moins, c’était ce qu’il me disait. M’installant alors à côté de lui pour admirer la vue, je dégustais à mon tour ma glace, écoutant d’une oreille attentive son histoire à propos de son chapeau. Il n’en était pas à sa première bagarre, c’était certain, et celle qu’il avait vécue pour obtenir ce chapeau semblait être plus intense et dangereuse que celle qui s’était produite aujourd’hui, étant donné que la victoire de Heziel avait été assurée par son meilleur ami. Il en avait de la chance !

    L’obtention de ce chapeau semblait alors être le fruit d’un pur hasard. Toutefois, le personnage s’y était attaché et avait décidé de le garder. Après tout, le hasard faisait parfois bien les choses. Ce chapeau lui allait plutôt bien et puis, au moins, il était reconnaissable dans une foule, cela pouvait être très utile. Il fixa l’espace de quelques instants l’objet en question. Je n’avais pas de signe distinctif comme lui, néanmoins, j’avais bien des objets donc je ne pouvais pas me séparer. Il s’agissait de mes quelques katanas qui étaient très précieux à mes yeux. Des compagnons de voyage fidèles et sympathiques dont je ne voudrais probablement jamais me défaire.

    Ce fut alors à mon tour de subir l’interrogatoire. Il voulait savoir si je vivais dans les parages. Cela m’arracha un léger sourire. Il est vrai qu’après le temps que j’avais passé ici, j’avais presque l’impression que cet endroit était un peu ma maison. Mais il était ironique de croire que je pourrais vivre dans un lieu truffé de chasseurs de primes alors que j’avais moi-même une prime sur ma tête.

    - Non, je ne vis pas ici. Cela fait quelque temps maintenant que je suis sur cette île, mais c’est simplement l’occasion pour moi de me poser et de réfléchir un peu. D’ailleurs, je vais bientôt repartir, j’ai trouvé ce que je cherchais.

    Me retournant vers lui, je lui fis un grand sourire :

    - D’ailleurs, j’espère que tu trouveras aussi ce que tu cherches !

    Visiblement, l’aventure nous appelait tous les deux. Il était surprenant de penser que, tous deux, nous étions plongés dans des histoires qui nous dépassaient, dont les dangers étaient nombreux, alors que nous étions encore à un âge où d’autres n’étaient même pas capables de se débrouiller seul pour survivre.

    Regardant vers le bas, il n’y avait que de l’eau sous nos pieds. Cet eau me donnait soudainement envie et c’était l’occasion ou jamais de se jeter dans le vide, de se laisser un peu aller.

    - Je me demande… Est-ce que tu sais nager ?

    Après tout, bien des hommes n’en avaient pas la capacité pour la simple et bonne raison qu’ils avaient mangé un fruit du démon. Ce n’était pas mon cas, mais était-ce celui de Heziel ? C’était une bonne façon de le savoir, néanmoins, je ne posais pas cette question dans ce but. Me levant, je vérifiai que mes sabres étaient correctement accrochés. Nous n’étions pas assez haut pour que le saut soit dangereux et ce fut bien pour cette raison que je n’hésitais pas une seconde de plus pour me laisser tomber dans le vide juste en dessous de nous. Cela ne dura pas longtemps avant de rencontrer la surface liquide et de m’enfoncer dans celle-ci. Remontant à la surface, mes vêtements m’alourdissaient dans l’eau, toutefois, j’avais vécu pire comme épreuve. Levant mes yeux vers le haut, j’attendais donc que Heziel me rejoigne, lui faisant quelques signes pour lui demander de venir me rejoindre.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Mar 26 Juil - 18:52





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

La demoiselle lui répondit qu'elle n'était pas originaire de Whisky Peak. Ainsi donc, elle voyageait donc, tout comme lui... elle disait avoir eu besoin de temps pour se poser et réfléchir. Sans doute avait-elle sa propre quête à mener, après tout. C'était l'une des choses qui marquait le plus Heziel depuis le début de ses pérégrinations : chacun avait son histoire, chose qui était dure à retenir lorsqu'on vivait dans le carcan bien confortable d'un quotidien rangé et paisible. Pourtant, même les deux brutes qui avaient tenté de les agresser dans la ruelle plus tôt disposaient d'un vécu. Et de sentiment ! Mais bon, le forban ne se perdait pas dans ce genre de pensées : il n'y avait pas de fin à ce genre de réflexion, de son avis.

Il lui adressa un sourire et hocha de la tête lorsqu'elle lui dit qu'elle espérait le voir trouver ce qu'il cherchait, lui aussi. Gordus était certes son objectif immédiat... mais trouver le One Piece, c'était une autre paire de manche ! La route était encore longue et il en avait conscience. Il lui faudrait tout d'abord mater l'impétueuse Grand Line, en compagnie de ses nakama. Puis passer Red Line pour arriver dans le nouveau monde... chose que la plupart des néophytes savaient, ce qui n'était pas vraiment pour aider. À son grand regret, le pirate au chapeau de paille manquait encore d'expérience quant à ces endroits nouveaux. Même si c'était normal, il considérait cela comme une lacune : sur cet océan, tout pouvait arriver. Nakata l'avait bien démontré...

Soudain, la jeune femme se leva en lui demandant si il savait nager. D'abord surpris par cette question, il fit rapidement le lien avec l'étendue bleutée qui brillait presque comme de l'or, liquide et azuré. Cette vaste contrée marine qu'on appelait l'océan et qui n'attendait que de les accueillir ! Il laissa son regard traîner sur les sabres de la demoiselle. Cela lui rappelait Kyoshiro : le sabreur qu'il avait rencontré sur East Blue. Malgré le port de ses armes qui aurait pu le faire passer pour quelqu'un d'impitoyable, ou tout du moins de dangereux à approcher, le candide avait su surprendre le cuisinier à l'époque par sa gentillesse, son abnégation et sa générosité. Tenshi peignait un tableau relativement similaire à ses yeux : malgré la présence de ces armes sur elle, elle n'avait clairement pas tenté de découper les hommes à la taverne, oh que non ! Elle semblait même quelque peu sans défense à ce moment là. Pourtant, elle maniait visiblement le sabre, et pas qu'un seul... peut-être cachait-elle plus de ressources qu'il n'y paraissait ?

Le bruit de sa nouvelle connaissance qui s'enfonçait dans l'eau le tira de sa rêverie, alors qu'il observait le remous provoqué par le plongeon de la belle. Elle venait de se jeter à l'eau, littéralement. Elle semblait même attendre de lui qu'il la rejoigne. Là, comme ça ? Bah... il avait déjà laissé tomber son esprit pratique en prenant un peu de bon temps. En plus, avec le soleil qui tapait depuis tout là haut, il serait sec en un rien de temps, il en était sûr. Il se releva, retira ses chaussures et son chapeau, et laissa sa sacoche dans le creux de ce dernier afin de lui éviter de s'envoler. Personne ne leur piquerait rien ici, de toute manière. Puis, la hauteur n'était pas si drastique... rien qui ne fut franchi en un petit geppou, si il devait empêcher un gredin de lui jouer un mauvais tour.

- Je passe plus de temps à repêcher des enclumes qu'à nager, à vrai dire !

Il ricana deux secondes en pensant à toutes les fois où il était allé rechercher son ami d'enfance dans les profondeurs marines, alors que ce dernier coulait à pic comme un bloc de ciment suite à un geste maladroit. Il ricana aussi en pensant au fait que maintenant, il pouvait aussi botter le train du musicien pour qu'il le fasse à sa place... même si ce dernier se défendait bien, assurément. Finalement, il plongea en se jetant vers l'avant, bras tendus et mains jointes, entrant dans l'eau sans le moindre risque de faire un plat. Les sons s'altérèrent, se brouillèrent. La quiétude l'envahit un instant, tandis qu'il regagnait la surface. Il sortit finalement la tête de l'eau en prenant une petite bouffée d'air et secoua la tête, ses cheveux mi-longs retombant en mèches désordonnées sur les côtés de son visage. Il en dégagea certaines : il s'amusait bien, au final.

- Et puis, pour attraper le monstre marin quand il est l'heure de manger, c'est toujours plus pratique de savoir nager !


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Lun 8 Aoû - 22:38




On se croise en coup de vent


    Barbotant tranquillement dans l’eau, j’attendais simplement que ma connaissance se jette à l’eau à son tour. Il devait certainement encore être sous le coup de la surprise. Après tout, je m’étais un peu élancée sans réfléchir, et tout le monde ne ferait pas cela aussi facilement. Beaucoup aurait certainement hésité en voyant la hauteur qui les séparer de l’eau et aurait rapidement fait demi-tour en préférant rester tranquillement installé sur la terre ferme. Ce n’était pas vraiment mon cas, cela ne m’effrayait pas vraiment.

    Retirant son chapeau et sa sacoche, Heziel semblait se préparer à sauter. Je n’eus pas besoin d’attendre bien longtemps pour qu’il pénètre à son tour dans l’eau. L’eau m’éclaboussa quelque peu avant de faire revenir à la surface l’individu. Au moins, il ne coulait pas, c’était déjà ça, je n’aurais pas à plonger au fond de l’eau pour le récupérer. Il semblait même se débrouiller plutôt bien. Il devait s’être retrouvé plus d’une fois dans l’eau salée. Une fois la tête en-dehors de l’eau, l’homme mit en avant qu’il était plus facile de chasser des gros poissons comme des monstres marins quand on savait nager. Il n’avait pas tort, mais je n’avais jamais eu l’occasion de pratiquer une telle chasse juste pour le plaisir de déguster la bestiole ensuite. Cela allait peut-être arriver un jour ou l’autre. En tout cas, pour oser se jeter à la mer pour pêcher des monstres si dangereux, il devait être sacrément habile.

    Lui accordant un sourire, je hochais affirmativement la tête, me demandant quel goût pouvait avoir un tel repas. Cela ne devait pas être aussi délicieux qu’on bon gâteau au chocolat, à n’en pas douter.

    - Malheureusement, je doute qu’il y ait des monstres marins dans les parages, seulement des petits poissons sans grand intérêt. C’est dommage, j’aurais bien voulu voir tes prouesses de chasseur !

    Une autre fois peut-être, si nous avions l’occasion de nous revoir dans un futur proche. Faisant quelques mouvements dans l’eau pour me maintenir à la surface, je repris la parole, voulant satisfaire mon insatiable curiosité :

    - Et… D’où viens-tu ?

    Une question à laquelle j’aurais du mal à répondre s’il me la retournait, une part de mes souvenirs m’était revenue, mais ce n’était pas encore assez précis pour que je puisse parfaitement définir le lieu où je vivais. Impossible même pour moi, j’avais simplement de vagues souvenirs de l’endroit, sans savoir où il se situait. Prenant une seconde de réflexion, une idée enfantine venait de germer dans mon esprit. Une façon de se dépenser et de s’amuser.

    - Comme tu as l’air d’aimer chasser les monstres marins, je vais te donner une tâche un peu plus difficile à réaliser.

    Lui accordant un sourire énigmatique, je fis durer le suspens quelques secondes avant de lui dévoiler le contenu de cette tâche.

    - Essaie de m’attraper, je nage plus vite que mon ombre.

    Lui tirant la langue, un air taquin sur le visage, j’envoyais une salve d’eau sur son visage dans le but de le ralentir et partait à la nage dans le sens opposé. Mes habits et mes armes me pesaient assez pour que je sois ralentie de façon assez conséquente, toutefois, je gardais une certaine agilité et célérité dans l’eau malgré tout. Allait-il se prendre au jeu ? Cela ne tenait qu’à lui.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Mar 30 Aoû - 21:59





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Tenshi réagit en souriant à sa petite boutade sur la chasse aux monstres marins. Même si dans les faits, la chance légendaire de l'équipage des Dokugan amenait souvent les monstruosités des océans à eux avant qu'ils n'aient pu penser à aller les chercher, il fallait bien manger aussi ! De fait, il était vrai que parfois, le cuisinier s'autorisait une petite baignade, pour le bien de ses compagnons... ou plutôt le bien de leurs estomacs. Après tout, il se sentait plutôt à l'aise dans l'eau et était assez costaud pour nager dans ces eaux en minimisant les risques.

Elle lui demanda ensuite d'où il venait. Il passa un peu d'eau salée sur sa figure, profitant d'une baignade n'ayant pour autre but que de se détendre un peu, avant de souffler tout en retirant les cheveux qui venaient obscurcir sa vision. Il se laissa aller sur le dos quelques instants avant de répondre.

- Mormoilnoeud. C'est une petite île qui se trouve à East Blue ! Très calme. Quand j'étais gamin, on jouait avec mon capitaine aux aventuriers. Rêve devenu une réalité, apparemment.

Il n'eut pas réellement le temps, cependant, de lui retourner la question : la demoiselle lui proposa un petit jeu. Il se redressa, interloqué. Qu'avait-elle en tête pour lui? Une tâche plus dure à réaliser dans l'eau que chasser le monstre marin ? Là tout de suite, à part des idées saugrenues qui n'avaient pas grand sens, rien ne lui venait à l'esprit. Elle s'expliqua assez vite : le deal, c'était de réussir à l'attraper elle. Dans un élan de première pensée, il commença donc une réponse toute faite.

- Oh mais tu sais, je nage très vite auss-

Une salve d'eau vint cueillir son doux minois par surprise, le faisant "reculer" sous la surprise. Il secoua la tête alors que le semblant de coup en traître l'avait eu en plein dans le mille. Il s'apprêtait à se plaindre gentiment lorsqu'il constata qu'elle avait déjà plongé ! Elle ne manquait pas d'air ! Enfin, considérant le fait qu'ils allaient sous l'eau, ce constat s'avérerait sans doute tout relatif à un moment ou à un autre... Il souffla un coup. Il avait un défi à relever ! Aussi plongea-t-il à sa suite.

Elle ne mentait pas ! Elle filait dans l'eau comme... comme un poisson dans l'eau, en fait. Il se surprit à devoir rapidement augmenter le rythme pour réussir à ne pas se faire semer. Elle cachait des ressources, sans aucun doute. Cela le confortait dans l'idée qu'il se faisait de plus en plus qu'elle n'était pas une simple fille banale et qu'elle aurait sans doute pu s'en tirer d'elle même face aux malotrus d'un peu plus tôt. Il donna donc quelques coups puissants de par ses jambes dans le liquide qui l'entourait, augmentant lui aussi son allure par saccade. Cela ne lui suffisait néanmoins pas pour la rattraper. Il allait devoir redoubler d'efforts ! C'est ce qu'il fit, afin de commencer à s'approcher d'elle. La question restait : allait-il réussir pour autant à l'attraper, alors qu'il commençait à tendre le bras vers l'avant dans le but de trouver une prise lui permettant de remporter ce petit jeu ? Rien n'était moins sûr ! Il avait beau être hors norme lorsqu'on en venait aux compétences physiques, pour un homme de sa stature... il se disait que si il pouvait augmenter le rythme, elle en était aussi certainement capable. Mais ce moment de détente lui plaisait de plus en plus ! Aussi annonça-t-il son intention de gagner d'un cri guerroyant.

- Blblblblblbl !


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Dim 2 Oct - 22:19




On se croise en coup de vent


    Ecoutant la réponse de mon interlocuteur, ce dernier m’expliqua qu’il venait d’une île dénommée Mormoilnoeud, une île d’East Blue. Il venait donc d’un endroit paisible et avait, depuis toujours, rêvé d’aventure. Un souhait qu’il avait réalisé. Cela me fit légèrement sourire. Il n’était pas rare de croiser sur sa route des individus désireux d’aventures et de péripéties en tout genre. Certains d’entre eux ne réalisaient jamais leur ambition tandis que d’autres étaient destinés à devenir l’un des grands de ce monde. Je n’avais jamais été vraiment envieuse de la situation de ces personnes célèbres et puissantes, même si, paradoxalement, je prenais un plaisir indescriptible à combattre et à faire couler l’adrénaline dans mes veines. Une sensation dont je savais ne pouvoir me passer, à mon plus grand désarroi.

    Lui proposant alors un petit jeu, celui-ci n’eut même pas le temps de terminer sa phrase, voulant me faire comprendre qu’il était plutôt rapide à la nage, que je l’avais déjà stoppé dans son élan en lui envoyant de l’eau au visage. La course commença alors. Visiblement, Heziel avait décidé d’accepter le défi et semblait plus que déterminé à le remporter. J’avais pris un léger avantage sur lui en le prenant en traitre, mais cela n’avait pas vraiment d’importance.

    Il était en effet rapide et j’aurais certainement pu le semer un peu plus facilement si je n’étais pas aussi chargée. Il se rapprocha petit à petit, tandis que je me débattais pour continuer à nager toujours plus loin et éviter de perdre. Je ne me souciais pas vraiment de l’endroit vers lequel je me dirigeais. Néanmoins, il fallait aussi garder un peu de souffle pour ne pas couler une fois le jeu terminé. Ce fut pour cette raison que je ne tentai pas d’user de mes dernières forces pour échapper quelques secondes plus à l’adversaire du moment. Ralentissant le rythme petit à petit, je sentis que les mouvements de l’individu se faisaient de plus en plus proches de mes jambes. Il ne lui fallait plus que quelques secondes d’effort.

    Soudainement, je sentis quelque chose m’agripper la jambe. Je songeai donc que ma défaite était acquise, pensant qu’il s’agissait de mon compagnon de jeu. J’arrêtai alors de nager, m’apprêtant à féliciter Heziel pour sa vitoire, avant de me sentir plonger vers les profondeurs. Regardant autour de moi pour comprendre la situation et le pourquoi du comment, je me rendis compte que la chose qui s’était enroulé autour de ma jambe n’était pas la main de Heziel, mais une créature marine qui avait dans l’idée de m’emmener au fond de l’océan pour m’y noyer, voire même m’y dévorer. Triste sort. Sorte de serpent de mer qui avait décidé de profiter de la situation. Cette créature n’avait aucune empathie ! J’avais presque oublié que certaines méchantes bestioles pouvaient vivre aux alentours. La fatigue de la course m’empêcha de me débattre pour remonter à la surface, je n’aurais pas pu résister et il valait mieux ne pas gaspiller mes dernières forces.

    Mon idée la plus naturelle fut donc de récupérer mes armes pour découper le monstre ce que je fis en quelques mouvements sans trop de difficultés. Néanmoins, il avait déjà eu le temps de m’emmener assez profondément pour que je n’aie pas assez d’air dans les poumons afin de remonter à la surface. À peine quelques mouvements de bras et je me sentis déjà défaillir au milieu de l’océan pour m’y évanouir.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Mer 5 Oct - 19:06





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...

Il la tenait presque, il en était sûr ! Il avait du nager comme un damné pour amenuiser puis finalement éliminer cette distance qui les séparait. Utilisant tous les atouts de sa force physique surprenante et de son entraînement martial, il tapait frénétiquement dans l'eau tout en faisant de larges gestes, accélérant ainsi sa vitesse de façon ostensible. La main tendue dans l'environnement aquatique ne demandait qu'à se refermer sur l'une des jambes de la demoiselle, sans doute un peu au dessus de la cheville. Mais finalement, elle s'arrêta... d'elle même ? Manquant de lui rentrer dedans, il commença à freiner comme il pouvait. Autant dire que dans l'eau, ce n'était guère pratique. Il ferma les yeux, prêt à une collision ridiculement dangereuse...

Finalement, elle n'eut pas lieu. Il continua sur quelques mètres sans rien percuter, rouvrant les yeux alors qu'il tentait de discerner ce qui se trouvait autour de lui. La lueur du soleil était un peu plus faible, ils avaient commencé à descendre en profondeur. Aucune trace de Tenshi. Mais où était-elle passée ? C'est alors qu'il regarda en dessous de lui, s'affolant d'un seul coup : elle était en train de se débattre face à une sorte de poisson serpentin ! Il se jeta immédiatement à son aide, alors que la chose l'emmenait toujours plus bas sous le niveau de la mer. Finalement, dans un mouvement qui le surprit, elle trucida la bête comme si ce n'était qu'une formalité. Malgré ses suspicions la concernant, vis à vis de son aspect inoffensif, le résultat n'en restait pas moins radical.

Il s'attendit à la voir remonter, tout naturellement, mais elle n'en fit rien : elle continua à sombrer, à la place. Fronçant les sourcils, il se dirigea vers elle de plusieurs gestes décidés, alors qu'elle commençait à rendre le peu d'air qui restait dans ses poumons sous la forme de bulles. Lui même n'allait pas tarder à manquer d'air. Il devait se hâter ! L'attrapant par le bras gauche, il ceignit celui-ci autour de son propre cou et la soutint en plaçant une main sous son aisselle droite, afin de pouvoir l'accompagner dans la remontée. De quelques battements puissants, il donna tout ce qu'il avait pour remonter au plus vite à la surface.

- AAAAHHH !

Reprenant une grande goulée d'air frais, il secoua sa chevelure tout en tournant la tête. Elle semblait encore inconsciente. Dans tous les cas, il fallait qu'ils retournent à la côte ! Si une autre bestiole se pointait, ça allait se compliquer Soit il l'emmènerait de lui même jusqu'aux rochers avant de pratiquer le peu de premiers secours qu'il connaissait, ayant désormais assez récupéré pour gérer l'approche dangereuse des récifs... soit elle se réveillerait d'elle même et il ne ferait que l'enjoindre d'y aller et l'accompagner. En attendant, il la secoua légèrement.

- Oy ! OY ! Réveille toi ! Tenshi ? Tenshi !


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
avatar
Messages : 1294
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
398/500  (398/500)
Berrys: 80.466.500 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Jeu 20 Oct - 11:56




On se croise en coup de vent


    Sombrant paisiblement dans un état d’inconscience, je me sentais flotter sur un nuage, comme si plus rien n’avait d’importance. C’était un état assez appréciable dans lequel le calme et la sérénité me gardaient. Ne sentant plus du tout ce qui se passait autour de moi, je n’avais même plus l’impression de couler, juste de voler. Je ne me rendis pas compte que quelqu’un était en train de me remonter à la surface et de m’éviter une noyade inévitable. On disait souvent que mourir noyé était l’une des pires façons de mourir. Ce n’était pas si mal que cela pourtant. Mais le jour de ma mort n’était pas encore arrivé, heureusement pour moi. J’avais encore beaucoup de choses à faire et m’arrêter en si bon chemin aurait été bien dommage.

    Toujours évanouie, je commençai à percevoir quelques bruits de voix. Une voix qui criait mon nom, m’ordonnant de me réveiller. J’étais bien comme ça, pourquoi s’embêter à se réveiller. Néanmoins, je commençai à me sentir sortir de mon petit nuage pour ressentir un froid terrible me saisir. L’eau qui s’accrochait à ma peau me fit frissonner tandis que j’exprimais mon réveil par une courte quinte de toux avant d’ouvrir à nouveau les yeux.

    Tout semblait flou autour de moi et j’avais du mal à savoir où je me trouvais et ce que je faisais dans une telle situation. Restant interdite quelques instants, je fixai Heziel d’un air interloqué, ne le reconnaissant pas de suite. Ce ne fut qu’après de longues secondes d’interrogation, que je compris ce qui venait de se passer. La course dans l’eau, la bestiole qui avait voulu me dévorer. C’était une histoire à effrayer tous les petits enfants. Pourtant, je partis d’un grand rire, presque inconsciente de la situation, celle-ci m’amusait plus qu’autre chose. Après tout, pourquoi s’inquiéter ? Tout allait pour le mieux. Et ce ne sera pas la dernière fois que je frôlerai la mort. Prenant alors la parole pour la première fois depuis mon réveil, je me contentai de dire :

    - On dirait que tu as gagné ! En tout cas, c’était amusant, mais je crois qu’on ne va pas recommencer.

    C’était peut-être ma meilleure idée de la journée. Lui accordant un sourire, j’avais de plus en plus froid en restant ainsi immobile au milieu de l’océan. Il valait mieux retrouver la côte pour récupérer nos affaires avant que je ne tombe malade ou qu’une nouvelle bête vienne nous attaquer. Me remettant donc petit à petit de mes émotions, je dis :

    - Nous devrions retourner sur la terre ferme, je ne suis pas certaine que la mer soit un endroit sécurisant pour l’instant. Nous n’aurons qu’à décider ce que nous voulons faire une fois là-bas.

    N’attendant pas vraiment sa réponse, je commençai déjà à me diriger vers la terre ferme, nageant doucement pour ne pas trop me fatiguer et ne pas prendre le risque de couler une nouvelle fois. Au pire, Heziel semblait bien se débrouiller dans l’eau et je pouvais compter sur lui pour me rattraper. Néanmoins, ce serait idiot de se mettre excessivement en danger pour quelque chose d’aussi futile qu’un plongeon dans l’océan. D’autant que mon nouvel ami avait certainement autre chose à faire que sauver des demoiselles en détresse.



_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<


Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 895
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]   Mer 7 Déc - 12:40





Arrivée en terre inconnue ! La quête continue...


C'est après l'avoir dûment secouée et appelée que finalement, la demoiselle daigna ouvrir les yeux et tousser un peu d'eau qui avait sans doute commencé à se frayer un chemin jusqu'à ses poumons... levant les yeux au ciel en soupirant de soulagement, le Coffe eut l'agréable chance de ne pas avoir la noyade de quelqu'un d'autre sur la conscience ! Finalement, un bruit l'interloqua alors que le rire joyeux de Tenshi résonnait dans ses oreilles. Non, sérieusement ? Elle était en train de se marrer ? Mais... mais... mais ! Non ! Non et non ! Ce n'était pas amusant du tout ! Enfin... peut-être un peu... mais pas à partir du moment où elle avait manqué d'aller rejoindre les poissons pour une visite guidée !

- Oy, oy! Tu as failli y rester quand même ! Je te trouve bien gaie en considérant ce fait !

Il l'observa quelques instants avant de finalement soupirer à nouveau, cette fois plutôt en signe d'abandon qu'autre chose. Il haussa les épaules tandis que ses pieds continuaient de battre en rythme, lui assurant une stabilité correcte dans l'eau. Par contre, ils allaient devoir faire attention aux rochers en revenant à la falaise. Avec le courant, ça pouvait se montrer dangereux... cela ne sembla pas entamer la bonne humeur de la belle qui entreprit de repartir, pour sa part, vers la terre ferme : une initiative que Heziel ne pouvait que plussoyer. Il n'était pas spécialement désireux de se faire à son tour manger par un vilain truc... finir gonflé comme un ballon de baudruche après avoir bu la tasse du siècle non plus.

- Oui, bonne idée ! Au moins, on sauve notre peau...

Il la lorgna d'un air un peu inquisiteur, non pas parce qu'elle s'était fait prendre, mais surtout parce qu'elle semblait en rire allègrement, sans se soucier des conséquences probables si il n'avait pas été là pour la sortir des profondeurs... mais bon, elle allait bien, alors il n'avait pas l'intention de se plaindre bien longtemps. Cependant, cela lui rappela également que des préoccupations importantes l'appelaient. Il allait sans doute pouvoir rester quelques instants de plus, le temps de sécher un peu et de discuter. Mais il devrait, à termes, quitter sa nouvelle amie pour partir à la recherche de Gordus, ce vil malfrat qui semblait presque le narguer depuis sa fuite de East Blue. C'est dans cette optique qu'il accéléra sa nage pour finalement rejoindre un sol sec et agréable. Par contre, ça caillait bien ! Désormais trempé, il ne pouvait que profiter du soleil pour regagner en chaleur et faire sécher partiellement ses vêtements. Par contre, à ce rythme... il n'était pas prêt d'être sec. Décidément !

- Brrrr, on fait moins les fiers une fois sortis de l'eau...

Il secoua sa tête, sa chevelure laissant quelques gouttes partir dans tous les sens. Pour peu, on eut presque cru un chien, tant son naturel une fois en compagnie de personnes qu'il appréciait reprenait le dessus.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
 

On se croise en coup de vent... [FB PV Tenshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» En un coup de vent Haru est là
» Coup de vent .. [PV Fhury Aime] FINI
» pour un coup de vent ♣ ft. Billie Stevenson
» KWON CALVIN - tu sais ce qu'on fait aux voleurs de salade? ON LAITUE
» Quand des fous se croisent ... [PV : Brise le Vent, Flamme Noire, Fleur de Brume et Nuage de Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: Whiskey Peak-