Partagez | 
 

 Présent]Un avenir d’ombre et de toile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Sam 12 Mar - 15:44

Un avenir d’ombre et de toile.













Elina posa le pied sur la fameuse île de mercenaires. Elle avait dû jouer de ses relations et obtenir la recommandation de Tetsujin, connu dans le milieu de l’ombre depuis des années, pour se voir octroyer le droit d’entrer en contact avec un quartier général de la « Herman Company ». L’araignée s’était renseignée sur ces soldats à vendre et avait été convaincue qu’il s’agissait de la meilleure opération qu’elle pouvait réaliser pour faciliter sa prochaine action sur le royaume de Luvneel. Elle n’y rencontrerait sans doute pas les dirigeants de la compagnie, mais leur représentant local sur North Blue suffirait amplement à ce qu’elle avait en tête.

D’un pas vif, l’araignée progressa sur le ponton de bois bien entretenu, laissant derrière elle le navire qu’on lui avait prêté sur Yakoutie. À peine était-elle arrivée en vue de l’île, voilà déjà plusieurs minutes, qu’elle s’était transformée en hybride, ne souhaitant rien laisser au hasard. Il n’était pas rare que des âmes malintentionnées ne vendent des informations à des badauds aux oreilles bien pendues. Or, si sa forme hybride pouvait être associée à diverses actions criminelles, son visage humain ne devait en aucun cas être pris pour cible, de peur de se voir ravir son fief par la marine ou des chasseurs de primes aventureux. Ainsi, elle progressait en ce début de nuit sous sa forme arachnéenne, laissant librement les passants contempler sa chitine noire, ses griffes acérées ou ses cheveux et ses yeux d’un rouge sang presque lumineux sous le clair de lune naissant.

Néanmoins, nul ne sembla s’inquiéter de son apparence inquiétante. Les hors la loi et les commanditaires spéciaux étaient monnaie courante ici, Elina le savait. Rejoignant la terre ferme au bout de la jetée, l’araignée laissa une brise marine lui caresser le visage, tandis qu’elle levait les yeux vers la véritable forteresse qui trônait sur une petite colline, au milieu de l’île civile. Elle reprit sa route, résolue à régler l’affaire au plus vite. Laisser Yakoutie sans surveillance ne le plaisait guère, mais elle était certaine d’avoir liquidé les derniers espions des « trois crocs » présents sur son île grâce à l’intervention de Sana et des membres de son organisation florissante. Aussi, elle pouvait se permettre de s’absenter pendant quelques jours.

Tout en remontant l’allée centrale qui menait en haut de la colline, Elina retraça les divers événements récents. Une organisation criminelle nommée « Dead-End » l’avait récemment contactée, en apprenant qu’elle se rendait sur Luvneel en compagnie de ce pirate nommé « Kilik ». Par intermédiaires, le boss de ce groupuscule avait négocié l’intervention de la jeune femme auprès d’une figure locale assez connue : Joël Oudot, un hors la loi spécialisé dans le trafic de drogues et d’esclaves. La récente déconfiture des révolutionnaires sur l’île face aux chasseurs de primes de la « Jaeger Squad », comme il se nommait, avait sans doute plongé les affaires du malfrat dans le chaos. Et le chef de « Dead-End » souhait sans aucun doute en profiter pour le rallier à sa cause. Le timing était parfait pour l’araignée. Elle allait pouvoir, si l’opération réussissait, non seulement trouver de nouveaux alliés potentiels, mais également recruter l’expert en Den Den Mushi qu’elle convoitait : Maimai Kichigai.

« En parlant de nouveaux alliés... sera-t-il là ? », se demanda l’araignée.

L’homme aux cheveux flamboyant qu’elle avait rencontré, des années auparavant sur Yakoutie, avait de nouveau fait parler de lui récemment. Sa prime avait grimpé en flèche et, de la même façon, sa notoriété avait grandi. Il avait cependant semblé d’une humeur exécrable au bout du fil, mais avait pourtant accepté de la rencontrer de nouveau. Restait à déterminer si les objectifs des deux hors la loi coïncideraient... La Zoan arriva enfin devant le quartier général de la « Herman Company » et s’avança vers une sentinelle en poste qui la regarda d’un air suspicieux, jusqu’à ce qu’elle s’annonce :


- Je viens à propos de l’offre faite par Jorōgumo à votre compagnie.
- Suivez-moi, répondit-il diligemment.


Il ouvrit les portes de bois massifs doublées de métal dans un grondement sourd, avant de précéder la jeune femme dans le complexe. Le sous-fifre guida Elina dans un dédale de couloirs, jusqu’à l’amener devant une porte richement décorée. Il lui présenta un siège dans le couloir et l’invita à patienter. L’araignée s’exécuta et croisa les jambes sur sa chaise avant de prendre son mal à patience.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 2:16

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Sortir de ce merdier avait été difficile et naviguer vers Nighty Town tout autant. Cependant, bien des choses se passaient et rendait mon humeur plus que détestable. Le premier détail n’était autre qu’un appel plaisant me poussant à changer de cap. J’allais me rendre à Fortland pour revoir un compagnon de longue date. Malheureusement, cette joie - qui me faisait oublier ma “ perte de temps “ contre ces Amiraux et Supernovas en tout genre - fut de courte durée quand un second appel se fit entendre. Hm ? Décrochant naïvement, quelle surprise quand j’appris la grande nouvelle. Banaro se soulevait ? Des gens tentaient de me faire perdre mon île ? Quand bien même ça aurait pu être une simple histoire à la con, pour le coup, les intérêts étaient trop grand et il me fallait agir vite. L’île est une source de revenue exceptionnelle pour notre organisation et la boutique qui assure un commerce bien juteux n’ajoute rien dans le case “ négatif “ en terme d’intérêt. Si Banaro n’était plus entre mes mains, je perdais tout, on me coupais l’herbe sous les pieds et ma principale source de revenue. Putain de merde... Il fallait bouger vite. Disant donc à Callie de retenir le monde, je m’empressais de contacter mes compagnons pour que Krake soit envoyé. Effectivement, homme requin, il serait le plus à même pour aller sur l’île le plus rapidement possible. Cependant, j’étais loin d’imaginer que Rei ferait aussi des siennes dans cette histoire.

Quoi qu’il en soit, quand les appels se terminaient, je me mis à réfléchir, constatant une fois de plus qu’on me mettais des bâtons dans les roues. Que faire hein ? La situation de Banaro était préoccupante et j”hésitais encore à comment réagir. Devais-je passer pour un héros ? Ou m’imposer comme un tyran au grand jour ? Joignant mes mains, je vins à grogner telle une bête sauvage avant de jurer et prier que les gens qui tentent de s’en prendre indirectement à moi le paieront. S’ils ne le paient pas, je m’occuperais personnellement d’eux de toute manière.
Ma décision pour Banaro était encore indécise, mais une chose était claire : j’allais devoir y faire un tour en personne pour affirmer ma position de leader. Voilà la solution : vraiment montrer qui est le patron et affirmer qu’il ne faut pas penser à m’emmerder ou convoiter mes conquêtes. Chaque fois qu’on me frappera, je frapperais deux fois plus fort. Quand on tuera un allié, je tuerais une armée. Rendre les coups en plus fort encore et toujours, voilà comment je dominerais : en ne me laissant pas enfoncer.

Alors que je sombrais dans mes pensées, je vins à recevoir un nouvel appel, cette fois plus étonnant. Hm ? Jamais je n’aurais penser la revoir, mais quoi qu’il en soit, je pouvais me permettre un petit détour. De ce fais, je mis le cas vers l’île indiquée prêt à rencontrer cette personne qui faisait partit de mes connaissances, bien que depuis le temps, je l’avais un peu oublié. Une entrevue spéciale avait été organisée et en soit, le passage sur l’île m’était utile aussi, car s’était un endroit idéal pour recruter de la main d’oeuvre pas chère. Autant allier l’utile à l’agréable n’est-ce pas ?

Après donc quelques heures à naviguer, j’arrivais enfin sur cette fameuse île et sans tarder, je me mis à ma recherche du lieu de rendez vous. Marchant tranquillement sans me soucier d’être reconnu ou non, je vins à trouver enfin l’endroit vers lequel je devais me rendre. Cependant, j’avais oublié le fait que la personne concernée avait un rendez-vous. Attendre ? Moi ? Malheureusement, ceci n’est pas chose possible, j’allais devoir entrer sans quoi, patienter comme un con, très peu pour moi.

“ Laissez moi entrer.. J’ai une connaissance à l’intérieur de ce bâtiment. “


Malheureusement, cette justification ne suffisait pas et très vite, à force d’insister, voilà que des gardes venaient appuyer du côté de la défense. Oh ? ... Fronçant les sourcils, je vins alors à me faire plus imposant, plus sinistre, plus direct.

“ Si vous ne me laissez pas entrer de vous-même, j’entrerais de force quitte à devoir tuer les gardes qui se présenteront sur mon chemin. Donc je me répète, puis-je entrer ? Ou je dois déclencher un bain de sang. “


Vraiment... Mon humeur n’était pas celle des beaux jours. Hésitant quelque peu face au sérieux dont je faisais preuve, la personne servant d’accueil contacta le patron de cette boite pour informer ce dernier et demander ce qu’il devait répondre en dernier lieu. Et dans le bâtiment, une quasi intrusion faisait déjà un peu de bruit, bien des gardes se faisant mobiliser en cas d’intrusion forcée. Le mot était clair : Ren Tao est là et comme souvent où il passe, les choses ne se passent pas forcément dans la joie et la bonne humeur.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 11:21

Un avenir d’ombre et de toile.













Après une longue attente, les dignitaires de la « Herman Company » ouvrirent la porte de la salle de réunion et invitèrent la Zoan à rentrer. Elina franchit le seuil d’une grande pièce circulaire, où une gigantesque table en chêne sombre trônait en son centre. De multiples fauteuils, pour la plupart vides, encerclaient le meuble dantesque, tandis que des tapisseries brodées de l’emblème de la compagnie - un cercle au sein d’un losange – égayaient les murs. Les chefs mercenaires locaux prirent place, de l’autre côté de la table, et invitèrent Elina a s’asseoir sur un des sièges en face d’eux. L’araignée s’exécuta, pressée d’en finir pour retourner sur Yakoutie. Elle allait ouvrir la bouche, lorsque l’escargophone d’un des hommes sonna avec virulence.

L’homme blond au visage barré d’une cicatrice s’excusa avant de décrocher le combiné. Un de ses subalternes semblait affolé et annonça une nouvelle qui fit tressaillir ses collègues : Ren Tao, le criminel primé à plusieurs dizaines de millions de Berrys, désirait entrer. La réponse ne se fit pas attendre :


- Il nous prend pour des abrutis ? Personne ne le connait ici ! Faites-le...
- À vrai dire, l’interrompit l’araignée d’une voix posée, la connaissance dont il parle n’est autre que moi-même. Je l’ai invité à me retrouver sur l’île, pour discuter affaires. Néanmoins, je doute qu’il patiente jusqu’à la fin de notre réunion messieurs.
- Vous pensez nous menacer, Zoan ? lui demanda d’un ton glacial un brun aux yeux noirs dépourvu de toute expression.
- Aucunement. Il est simplement en avance, assura l’intéressée. Si cela ne vous ennuie pas, je me porte garante de son comportement et j’aimerais qu’il assiste à la réunion. Peut être même serait-il intéressé par vos services, qui sait ?
- Nous n’apprécions pas à ce genre de procédés, commença le brun avant de se tourner vers ses collègues, puis de reprendre d’une voix résigné. Mais, compte tenu de sa réputation, sans doute est-il plus sage de le laisser rentrer. Vous serez tenue responsable de ses actes, Jorōgumo.
- Et je n’aurais rien à me reprocher en sortant d’ici, biaisa Elina avec un sourire.


Des ordres furent transmis au Den Den Mushi, puis la communiqua fut rompue. Comme dans ses souvenirs, le hors la loi était impétueux et flamboyant. Tout le contraire d’elle-même qui préférait peser longuement ses mots et ses actes, tout en se faisant la plus discrète possible aux yeux du monde. Pour le moment tout du moins. Patiemment, elle attendit que Ren Tao ne les rejoigne. Elle affichait un air détendu qui sembla peu à peu calmer les responsables de la base. Bientôt, ils entendirent les pas de deux personnes dans le couloir et, enfin, la porte s’ouvrit de nouveau. Les visages des mercenaires se crispèrent un bref instant en apercevant le nouveau venu. L’araignée se retourna sur son fauteuil et sourit au criminel sous sa forme hybride, avant de lancer d’un air guilleret :


- Un tempérament toujours aussi ardent à ce que je vois. Un plaisir de vous retrouver, Ren. Je ne vous attendais pas si tôt, cela dit. Aussi je m’en excuse mais je vais devoir continuer cette réunion avant notre entrevue. Nos hôtes ont gracieusement accepté de vous recevoir également, je vous en prie.


Elle lui désigna une chaise à ses côtés avant de pivoter vers les chefs mercenaires et de reprendre la discussion où ils l’avaient arrêté, c'est-à-dire à ses prémices :


- Allons droit au but messieurs, puisque nous sommes tous occupés. J’ai jeté mon dévolu sur votre compagnie pour me prêter assistance dans une intervention tactique sur le Royaume de Luvneel. Un de mes subordonnés y a été fait prisonnier et je compte le tirer de ce mauvais pas. J’aurais besoin d’une troupe de vos hommes, déguisés en pirates pour ne pas nuire à votre réputation, afin de faire diversion aux côtés d’un forban authentique. Rien ne vous oblige à ouvrir le feu, je souhaite seulement que vous me ménagiez un créneau dans les patrouilles de la ville afin de me permettre de m’infiltrer et d’extraire de leurs griffes mon homme de main.


Pour une fois, la Zoan ne prenait pas de chemins détournés et demandait clairement ce qu’elle souhaitait. Elle n’avait pas de temps à perdre et n’accepterait pas une réponse négative de leur part sans sourciller. Le fait que Ren Tao ait décidé de la rejoindre plus tôt que prévu pourrait peut être jouer à son avantage, étant donné que les mercenaires avaient de prime abord associé sa venue à une menace déguisée. Si elle le devait, elle n’hésiterait pas une seconde à les faire chanter pour de bon.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 11:47

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Comme souvent, je faisais des miennes. Menaçant d’entrer de force et me faire sans doute des ennemis, j’attendais donc la décision des protecteur de cette entreprise. Il ne suffisait que d’un regard de trop, un geste suspect et s’était la mise à mort assurée pour eux ou pour moi. Avec moi, c’est toujours l’extrême, mais qui sait si je ne réfléchirais pas à des justes milieux ? Après tout, il est parfois plus marrant de laisser quelqu’un en vie, mais avec quelques membres en moins, plutôt que simplement le tuer non ? Cependant, laisser autrui en vie, c’est lui laisser une chance de revanche et ça, j’en ai toujours été ennuyé. Et ces derniers temps, vu les emmerdes que j’ai, je n’ai pas trop ce luxe que d’accumuler les ennemis emmerdeurs.

Finalement, le choix se dévoile au grand jour et ils se décident à me laisser entrer. Sage décision, même si pour le coup, je suis déçu de ne pas pouvoir faire gicler un peu de sang. Laissant donc quelques hommes me guider, je vins suivre le pas jusqu’à être dans une sorte de pièce où une réunion se déroulait. L’ambiance était plus que froide, serait-ce à cause de mon arrivée imprévue ? Si oui, m’en voilà flatté.
La miss que je connaissais m’inviter à m’asseoir, tout en blablatant pour sans doute me flatter. D’humeur imperméable à ce genre de choses, je me contentais de fusiller du regard les quelques autres personnes ici présentes, puis je m’assis sans piper un mot. Être ici, c’est mieux que rester dehors comme un clochard, voilà mon raisonnement intérieur.

De ce fait, m’installant de manière nonchalante et à mes aises - posant les jambes sur le bureau et me balançant presque sur ma chaise, je laissais mon acolyte parler affaire. Pour ma part, rêvassant et jouant le rôle de l’élément qui est censé faire “ pression “, je vins m’allumer une clope, me foutant que ce lieu soit fumeur ou non fumeur. Une fois de plus, j’imageais clairement ce comportement et ma philosophe comme quoi, je fais ce que je veux où je veux. Les règles sont faites pour être écrasées et s’il y a bien un truc où je suis bon, c’est dans ça. Bref, écoutant d’une oreille curieuse la demoiselle, celle-ci semblait vouloir récupérer un compatriote piégée quelque part ailleurs. Son plan était bien ficelé et cela me faisais repenser à une constatation : nos différences dans nos manière d’être et d’agir.

Elle, elle semble utiliser son cerveau, elle agit bien dans l’ombre, un peu comme d’autre groupuscule du monde underground. Il y a aussi ce pseudo groupe qui fait à peine parler de lui : Badland-machin. Des gens qui préfèrent la manipulation à la véritable action. Autant de base ce genre de choses m’intéressais dans le passé, autant maintenant, je me suis rendu compte que l’action vaudra toujours plus que des belles paroles. Non, moi, c’est l’intimidation mon dada, la frappe pure et dure où ça fait mal pour se faire comprendre. La peur, c’est ma marque de fabrique et pour cause, quand on tue, quand on se fait craindre, on n’ose plus aller contre votre volonté. C’est ainsi que je comptais dominer, gouverner tel un roi, je voulais être synonyme de peur, de chaos et c’est sur cette voie que je marchais, comptant bien être le numéros un dans le monde des hll et laisser derrière ces prétendants de pacotille, tel les BO. Aucun ne m’arrive et ne m’arrivera à la cheville me disais-je et la pensée est claire dans ma tête : les Shadow Ghost, c’est LE groupe qui fera trembler ce bas monde. Arrogant n’est-ce pas ?

“ Jolie déco... “


Regardant quelques tableaux de marque dans la pièce, je me permettais de jouer le rôle de la personne censé être méchante mais qui ne montre rien. Faisant pression par un simple regard sur le chef de tout ce bâtiment, ce dernier réfléchit fortement à l’offre de la miss et finalement, histoire de le presser un peu plus, je me permis une chose peu plaisante dans ce genre d’histoire : concurrence direct et déloyale.

“ Au pire... Mon organisation pourrait s’en occuper...”


S’offusquant presque immédiatement, l’homme vira au rouge pendant quelques secondes et les gardes ici présent se tenaient droit et plutôt tendus. Hm ? J’ai touché un point sensible visiblement. Cependant, la conclusion de tout ça était sans doute bien jouer, car ni plus ni moins, l’homme accepta l’offre. Cependant, il demanda à ma personne de sortir de là le temps qu’il dise ses conditions à la miss en privé. Oh ? Soit... Grognant quelque peu et envoyant mon mégot au sol, je sortais le temps qu’il parle en privé. Fixant donc le garde qui me servait - derrière la porte - de compagnie, je le toisais de haut en bas. Pas commode...

“ Un souci ? “


L’homme tentait de garder son calme, mais bon dieu que j’avais envie de déclencher un conflit. Résistant à cette terrible envie, j’attendais, appuyé contre un mur que cette petite réunion se termine, suite à quoi, peut-être que ce sera à moi de demander un peu de soutient pour quelque part. Et d’ailleurs, ma demande était toute vue, mes conditions aussi.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Mar 15 Mar - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 12:15

Un avenir d’ombre et de toile.













Ren avait pris ses aises depuis le début, entretenant l’image qu’elle avait de lui : un bandit de grand chemin puissant et arrogant. Si l’occasion de jouer les durs semblait mal choisie de prime abord, en réalité son petit manège servait l’araignée. Sa réputation d’homme au caractère sanguin n’était plus à faire et, de fait, les chefs locaux n’avaient qu’une seule envie : le voir partir. Ainsi, se lancer dans des tractations et des négociations qui risquaient d’être longues et poussives ne les arrangeaient pas. Lorsqu’il alluma une cigarette en commentant la décoration des lieux, Elina eut un peu de mal à maintenir un visage neutre, tant l’envie de sourire la taraudait. Il était décidément incontrôlable. Mais le coup de grâce était encore à venir :


- Au pire... Mon organisation pourrait s’en occuper...


La pique était certes un peu grosse, compte tenu de l’enchainement des faits, mais les mercenaires prirent la mouche. Ils acceptèrent d’aider Elina dans sa mission de sauvetage, mais demandèrent au criminel qui l’accompagnait de sortir le temps de régler les détails techniques avec l’araignée. Ren Tao s’exécuta en écrasant son mégot au sol avant de sortir en grognant. À peine le fougueux jeune homme dehors, le brun reprit la parole d’une voix maîtrisée :


- Combien d’hommes demandez-vous ?
- Une cinquantaine devrait suffire, répondit Elina sans se laisser démonter.
- Le prix pour ce genre de contrat s’élève à cinq millions, il est non négociable.
- En ce cas marché conclu. Quand pourrez-vous me confier vos hommes ?
- Dès maintenant si vous promettez de ne jamais revenir, même sans cet homme.


À cette remarque, l’araignée sourit, avant de répondre d’un air détaché :


- Si ce n’est que cela... Demandez à vos hommes de s’habiller en conséquence et de se diriger vers Luvneel sur le champ. Qu’ils se confectionnent un Jolly Roger de leur choix. Ils devront demeurer en haute mer et rester en standby jusqu’à nouvel ordre. Le pirate dont j’ai fait mention un peu plus tôt les préviendra lorsque leur aide sera nécessaire.


L’araignée récupéra le numéro de Den Den Mushi du leader de la petite troupe de mercenaires, puis se leva en remerciant les chefs locaux de leur patience. Elle sortit dans le couloir avant de faire signe à Ren Tao que son tour de parole était arrivé. Elle préféra sortir du complexe et l’attendre dehors, ce qu’elle lui précisa avant de s’éloigner:


- Je vous attendrai devant le bâtiment, Ren.


Compte tenu du tempérament de cet homme, Elina préférait jouer la sécurité et ne pas se retrouver mêlée à un éventuel massacre, si jamais les négociations tournaient au vinaigre. Elle espérait seulement que le hors la loi saurait se restreindre et parlementer pacifiquement : son opération en dépendait et elle ne souhaitait guère avoir recours à d’autres bandes de mercenaires.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 12:36

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Les négociations étaient trop longues à mon goût, mais quoi de plus normal ? Quand cela ne me concerne pas et que je suis mis à l’écart, même une minute aurait été trop long pour ma petite personne. En tête à tête avec un garde, je restais zen malgré mon envie de déclencher un bain de sang pour assouvir une envie d’action, mais je mettais de côté tout ça, sachant très bien que cette envie serait vite géré plus tard. Nighty Town serait un bordel sans nom et cette compagnie avait de quoi m’aider, alors autant profiter de tout ça n’est-ce pas ? Quand ma collègue sortit donc de là, je m’empressais d’entrer à mon tour, refermant la porte au nez du garde qui jura intérieurement. Sur la défensive, garde du corps restant se mirent devant le boss qui semblait se sentir menacé en ma présence. Hm ? Amusé, je vins alors à m’asseoir plus sagement cette fois, posant mes coudes sur la table et joignant mes mains.

“ J’ai moi aussi des besoins... Très spécifiques et vous pouvez m’être utile. “

Le ton et la phrase ne plaisait guère à l’homme qui me fit un rappel de qui il était et ce que son “ empire “ représentait. Impressionnant, les médailles, les récompenses, les truc qui faisaient de lui - selon sa personne - un grand de ce monde, comparé à moi. Malheureusement, je restais stoïque, le félicitant de manière ironique bien sûr. Ses titres, je m’en foutais comme ma première branlette et pour cause, seule ma petite personne compte lors des affaires et il était temps qu’il le comprenne.

“ Je crois qu’il y a un malentendu, JE fixe les règles, et c’est vous qui faites un choix pour le coup. Voyez vous, d’ici quelques jours, ou d’ici une semaine, je vais me rendre sur une île importante et je compte ... Détruire cet endroit. Malheureusement, même avec ma troupe, je n’ai pas les moyens de gérer entièrement la situation et là est le souci. J’ai besoin de main d’oeuvre. “

L’homme prenait en compte chacun de mes dires et soulignait chaque détails qui le tracassais et qui le poussais à refuser catégoriquement ma demande pour le moment, chose qui m’indisposais au plus haut point. Restant calme et ne lui sautant pas encore au cou, je répliquais donc tranquillement.

“ Pas besoin de savoir l’île exacte... Il serait dommage de me faire doubler en cas de fuite d’information. Quant aux hommes, vous vous méprenez là aussi. Je ne veux en aucun cas une armée de tueurs, ou des gens compétents dans le domaine du combat, je veux juste de la main d’oeuvre, des sous-fifres, des paires de mains, ni plus ni moins. “

Voyant qu’il était troublé, je vins donc à jouer carte sur table.

“ Des gens qui pensent partir à l’aventure et revenir avec un pactole, alors qu’en soit... C’est juste un aller simple pour l’enfer, sans retour. De la chaire à canon, voilà ce que je veux. “

L’homme écarquillait les yeux, se demandant bien ce qu’il avait à gagner dans tout ça. Et là encore, je me fis plus franc que jamais répondant à ses questions.

“ De mon côté, j’ai ce que je veux et du votre, je vous débarrasse d’incompétents qui polluent votre entreprise, je fais le ménage quoi. Et à côté de ça, je vous fait une belle réputation en recommandant votre entreprise à des gens plus ou moins haut placé. Vos affaires ne feront que mieux s’en porter. Est-ce clair ainsi ? “


Direct, je ne comptais pas tourner autour du pot et donc sans attendre sa réponse, je vins à poser un papier avec mon numéros et des coordonnées ainsi qu’une date.

“ Tout est dit... J’attendrais - mais pas trop - les gens que je demande. Et si je n’ai rien... Je reviendrais, mais pas seul... “


Menace dite, je quittais les lieux en le laissant méditer sur comment réagir. Libre à lui d’essayer de m’éliminer, mais en soit, l’offre était alléchante. Un ménage des troupes gratuitement avec à la clé des occasions d’augmenter le nombre de clients qui viendraient pour lui. Que demander de plus ? Sortant comme toujours tel un homme lambda, je retrouvais alors ma chère compagne du jour.

“ C’est bon, que faisons nous donc ? Un verre et un peu de discussion en terme d’affaire ? Depuis le temps, il a du s’en passer des péripéties hm ? “

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 13:21

Un avenir d’ombre et de toile.













L’araignée profitait de l’air frais, en ce début de soirée étoilée, pour faire le point sur la situation actuelle. Elle avait réussi à arracher un contrat à ces mercenaires imbus d’eux-mêmes, et leur condition posée de ne jamais revenir ne la dérangeait pas le moins du monde. La jeune femme doutait franchement de la nécessité de faire appel à leurs services à l’avenir. La question de l’aide disponible lors de son voyage pour le Royaume de Luvneel réglée pour l’heure, elle réfléchissait posément aux éventuels problèmes qu’elle pourrait y rencontrer. Les imprévus arrivaient vite avec ce genre d’opération, elle le savait. Aussi, elle avait bien pris garde à éviter les ennuis les plus évidents, à savoir la « Jaeger Squad » et la marine. Tetsujin avait dû user de pots de vins aux divers criminels locaux, mais il lui avait amené sur un plateau d’argent l’information capitale qu’elle souhaitait obtenir : le chef de ce rassemblement de chasseurs de primes avait quitté l’île... en compagnie d’une de ses connaissances. Quelle n’avait pas été sa surprise en apprenant qu’Asante Sana avait rejoint cet équipage particulier. De même le nom de Kari Crown était, une fois de plus, revenu à ses oreilles : elle avait participé à l’emprisonnement des révolutionnaires et, surtout, Tetsujin n’avait pu affirmer avec certitude qu’elle avait quitté l’ile.

« Quand bien même y séjournerait-elle encore, je m’en sortirais sans doute mieux face à elle qu’à ce « Ja’far » dont les rumeurs ne me disent rien qui vaillent. », pensa l’araignée.

Elle entendit soudain une personne approcher dans son dos et se retourna pour se retrouver nez à nez avec Ren Tao. Il en avait déjà terminé ? Sans lui laisser le temps d’ouvrir la bouche, le hors la loi lui proposa de continuer cette soirée en parlant affaires tout en rattrapant le temps passé autour d’un verre. L’araignée était certes pressée, mais elle ne pouvait tourner le dos à un allié potentiel. Certainement pas dans sa position actuelle, au vue des troubles que les « trois crocs » entretenaient sur Yakoutie.


- Nous devrions trouver un bar à peu près propre sur cette île pour parler au calme. En espérant ne pas réitérer notre mauvaise expérience avec la marine. Enfin, l’hypothèse semble très peu probable, puisque le gouvernement ne me semble pas en odeur de sainteté sur ces terres.


Les deux hors la loi progressèrent vers les docks, traversant des chemins en pente douce en direction de la mer. Ils finirent par trouver un établissement convenant aux attentes de l’araignée, qui s’empressa de pousser la porte. L’arrivée d’une femme araignée et d’un homme primé et recherché pour sa violence jeta un froid dans l’assemblée. Sans un mot, Elina se dirigea vers le comptoir, avant de demander au barman s’il disposait d’une pièce au calme. Devant sa réponse négative, la Zoan promena son regard sur l’assistance, jusqu’à trouver une table libre dans un coin reculé. Après avoir commandé une bouteille de vin, elle invita Ren à la suivre une nouvelle fois et s’y installa. Elle prit place proche d’une fenêtre par habitude, en même temps que les clients les plus proches déménageaient d’eux-mêmes. Les conversations reprirent peu à peu, mais la jeune femme pouvait sentir un malaise rémanent dans la pièce, une gêne presque palpable. Elle sourit, bien que le fait soit bien plus attribuable à son vis-à-vis qu’à elle-même si on lui demandait son avis, et ce malgré son aspect monstrueux. Elina finit par reprendre la parole à voix basse :


- Et bien, Ren, il me semble que vous avez fait parler de vous à de multiples reprises depuis notre dernière rencontre ? J’ai été bien plus discrète, je dois l’avouer. Comment se portent vos affaires ?


Une question bien banale pour débuter une rencontre qu’elle espérait propice à nouer des liens avec le jeune homme. Le côté tapageur du criminel différait profondément de ses habitudes personnelles et de sa manière de travailler. Néanmoins, il n’était pas impossible qu’ils arrivent à trouver un arrangement ou, tout du moins, à éviter de marcher sur les plates bandes de l’autre.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 13:43

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Discuter autour d’un verre, c’est toujours mieux qu’au milieu de la rue. Autrefois, je n’aurais eu aucun mal à cela, cependant, avec le temps j’ai appris à me sociabilisé si on peut dire. Puis l’alcool a souvent le don de délier les langues n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, c’est donc après une proposition de son initiative que nous nous dirigions vers un bar presque normal. L’entrée en scène de nos personnes semble jeter un froid sans précédent et pour cause, un duo formé d’un criminel plus ou moins connu et une femme araignée, ce n’est pas commun. Pour sûr, cela aurait été plus tranquille sur Maisetsu, île bien plus enclin à recevoir ce genre d’invité. Bref, n’imaginant pas la présence de la marine ici même prête à tenter de nous capturer - comme dans le passé - je laisse ma comparse gérer le tout et je m’installe avec elle à la table de disponible.

Le froid disparait en douce et le temps semble reprendre son cours. Une bouteille de vin sur la table, c’est ainsi que nous débutions notre réunion ensemble. Prenant un verre et le buvant comme s’il s’agissait d’un vulgaire verre d’alcool fort, je reposais mon regard doré sur celui de la belle.

“ Mal... “


Clair et net, comme toujours, je ne tourne pas autour du pot et pour cause, mes affaires n’étaient pas au mieux. M’enfin, ce n’est que normal quand on cherche la merde n’est-ce pas ? Bref, ne voulant pas laisser ma compagne du jour dans le brouillard, je vins à m’expliquer, entrant dans le vif du sujet.

“ Certaines affaires sont et resteront pendant un long moment juteuseS, cependant, comme vous avez pu le constater quand nous avons conversé plus tôt dans la journée... D’autre affaires sont plus épineuse. Banaro... Une île que j’ai conquise ne semble plus trop enclin à se faire taxer, chose plutôt désagréable, vu les montants que j’arrive à encaisser grâce à cette simple île. Enfin bref... Des troupes ont été déployées au plus vite et je verrais bien ce qu’il en est d’ici quelques heures. Mais avouons le, si j’apprends que j’ai perdu un de mes principaux gagne pain, la marine n’à qu’à bien se tenir. Plus que de base du moins... Vu ce que je prépare pour peu. “

Une annonce de tempête sans précédente, du nom de Nighty Town. Mon projet sanglant allait être inouïe, inédit, du jamais vu et les gens allaient me citer dans les journaux pour sûr, car une telle attaque - réussite ou non - ne pourra pas être caché au grand publique de ce monde. Je montrerais au grand jour l’incapacité de la marine à défendre son propre territoire et j’appuierais sur le fait que ce qui est à moi le reste, qu’il est inutile de tenter de me mettre des bâtons dans les roues. On me frappe une fois ? Je rendrais deux coups... Qu’ils me cherchent encore plus et ils ne sauront plus d’où donner de la tête. Conquérir deux îles en même temps n’avait pas mis la puce à l’oreille au monde, mais ils ignorent donc le fait que je suis organisé, que je peux agir en réfléchissant et le fait de sous estimer cela, ça ne fera que leur jouer des tours. Danger potentiel important ? Non... Je suis un danger critique pour ceux qui ne se soumettent pas et je le ferais comprendre au monde, à commencer par le gouvernement et les décimas.

“ Et vous, comment se portent vos affaires plus discrètes ? Sont-elles florissantes ? Si oui, ma foi... Ne serait-il pas temps de parler lien entre nous ? Après tout... Nous avons beau être différent en terme de méthodes, nos objectifs peuvent peut-être se croiser et une alliance serait peut-être judicieuse n’est-ce pas ? “

Droit au but encore une fois, je jugeais utile d’aborder le sujet, car nous sommes deux hors la lois qui visiblement sont sur la même longueur d’onde.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 14:22

Un avenir d’ombre et de toile.













- Mal...


La réponse était tombée comme un couperet sur la table, franche et nette. Cet homme n’y allait décidément pas par quatre chemins. L’araignée sirota son vin tout en écoutant Ren Tao. Il expliqua à l’araignée la raison de son trouble : une ile dont elle ignorait tout avait été conquise par son groupuscule et taxée à outrance, de ce qu’elle en comprenait, car il ramassait un joli pécule tous les mois sur le dos des villageois. Les habitants s’étaient donc révoltés et il avait répondu par une main de fer dans un gant de fer : l’envoi de troupes pour calmer le jeu. Le procédé, bien que certainement efficace, n’était pas au goût de l’araignée qui préférait les machinations aux démonstrations de force... bien que ces dernières restent nécessaires de temps à autre. Il l’intrigua en lui affirmant qu’il préparait un gros coup sans en révéler la teneur, sans doute pour éviter qu’une oreille indiscrète ne fasse capoter ses plans.


- Et vous, comment se portent vos affaires plus discrètes ? Sont-elles florissantes ? Si oui, ma foi... Ne serait-il pas temps de parler lien entre nous ? Après tout... Nous avons beau être différent en terme de méthodes, nos objectifs peuvent peut-être se croiser et une alliance serait peut-être judicieuse n’est-ce pas ?


L’araignée posa son verre et regarda l’homme dans les yeux, avant de sourire en coin. Elle prit la parole à son tour, expliquant sans approfondir ses démêlés récents :


- Je suis soumise à un autre type de problèmes que vous. Ce ne sont pas les citoyens de l’île dont je me suis approprié la direction qui me provoquent des ennuis, mais une organisation rivale. Ils cherchent à me détrôner mais, pour l’heure, je réussis à les contenir sans affoler les habitants. D’ailleurs, la population locale m’est tout acquise, ce qui m’ôte une épine du pied pour le moment.


Elle reprit une gorgée de vin, avant de continuer d’un air plus contrarié :


- L’opération pour laquelle j’ai demandé de l’aide à la « Herman Company » va me permettre de recruter un agent capital dans la lutte contre mes ennemis. Raison pour laquelle je n’ai ni le droit à l’erreur, ni le loisir de laisser quoi que ce soit au hasard.


Elle marqua une courte pause, l’air préoccupée, puis se reprit tout à coup. Le vin local n’était pas une réussite, mais elle gouta une nouvelle gorgée du liquide un brin âpre et trop fermenté à son goût. Elle posa derechef son verre, avant de sourire à nouveau d’un air engageant :


- Quant à votre proposition d’alliance, je mentirais si j’affirmais ne pas rechercher des partenaires fiables. Le monde des affaires est rude et sans concession. Tenter d’y briller seul est synonyme de mort certaine. Ces mers sont vastes. Les hommes et les femmes qui les peuplent puissants et pleins de ressources.


Elle le regarda dans les yeux avant de hocher la tête de manière imperceptible.


- Oui. S’associer pourrait nous ouvrir bien des portes. Comme vous l’avez déjà dit, nos méthodes diffèrent profondément. Je n’en pense pas moins que nous pourrions trouver une manière de tirer partie de nos forces respectives. Auriez-vous déjà un projet concret en tête ?


L’araignée était curieuse de découvrir ce à quoi songeait cet homme à l’ambition presque aussi dévorante que la sienne. De toute évidence, Ren Tao n’était pas fait pour rester sagement dans son coin et visait les hautes strates de la criminalité lui aussi. Seul le chemin emprunté pour arriver à ses fins différait de celui de l’araignée. Elle ne regrettait pas d’être venue sur cette île perdue de North Blue.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 14:40

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Notre entente semblait naturelle. Sans doute parce que chacun de nous savait voir et analyser les bienfait de l’autre. Elle, elle est discrète mais semble douée pour se cacher dans l’ombre, alors que moi, je suis plus doué pour frapper fort et me faire entendre - et donc attirer l’attention - et ainsi créer de belles diversions. D’où mon idée d’alliance qui en soit était plus que probable depuis un moment. Elle se confie donc à moi après m’avoir écouté et je fais donc de même écoutant ses soucis. Similaires aux miens, mais plus chiants en un sens. Pourquoi donc ? Elle semble vouloir rester derrière un certain rideau, alors que moi au contraire je me me montre à outrance pour narguer les gens. Ce qui fait que sur une même mission, elle, elle s’imposerait plus de contraintes. Amusant en un sens.

“ Je vois... “


La solution, je l’avais, mais elle ne s’accordait pas à ses méthodes et pour cause, une organisation rivale, il n’y a pas quarante façon de la vaincre : on l’écrase purement et simplement. Malheureusement, si on doit protéger à côté des civils pour garder une image de marque, là c’est plus difficile et cela donne plus d’opportunités à l’organisation rivale si elle n’a pas le même souci d’image envers son publique. Que c’est compliqué. Sans doute est-ce pour ça que j’ai mis de côté mon image et ne me souci plus d’être vu comme un gentil ou comme un méchant. Il faut agir dans la vie, les conséquences, c’est après qu’il faut s’en soucier, sans quoi, on bloque et on stagne à jamais.

“ Bienvenue au club... L’échec n’est pas une option pour nous. Et dans nos cas respectif, plus que jamais. “


On se comprends visiblement et la seule chose qu’on peut faire à défaut de changer nos plans, c’est se soutenir mutuellement en espérant que les choses s’arrangeront. Point final. Et quand celle-ci se mit à parler de la partie sérieuse de notre conversation, je vins simplement sourire en coin. Projet concret ? Buvant un verre sans le déguster - comme un sommelier ou un bon amateur de vin l’aurait fait - je me contentais simplement d’être franc et direct.

“ Un cerveau et un muscle. “


Voilà l’intitulé de notre alliance. De deux organisations différente naîtrait une super alliance aux possibilités extraordinaire. Une véritable toile qui pourrait conquérir plus que de simples îles, mais bel et bien conquérir des idéaux, des gens, des objectifs et bien entendu, des choses matériel. Le duo cerveau/muscle était une chose classique, mais de nos jours, il n’y a pas forcément besoin de taper dans l’original pour grandir et pour preuve, le grand Konan est une vermine qui tape dans la vente d’esclave et d’autre produits qui se trouve à tout les coins de rue, cependant, il est en haut de la liste car il a le monopole de tout ça. S’il y a bien une personne à viser et descendre, c’est bien lui et quand bien même certaines personnes - tel que peut-être ce Zeke Lundren - pourraient le convoiter, celui qui poussera le plus grand criminel de ce bas monde de son trône, c’est moi et uniquement moi. Les concurrences, obstacles ou autre invités surprises n’auront pas leurs places dans mes projets pour la simple et bonne raison que comme le dit la fable : la fourmi n’est pas prêteuse.

“ ... Votre réseau d’information est peut-être plus vaste que le mien, mais ma force de frappe est plus grande. Un mix des deux pourrait donner lieu à des opérations de plus grande envergure. Et des résultats plus grandioses qu’actuellement, mais là encore, ce n’est qu’en partant du principe qu’on jouerais franc jeu entre nous. “

Après tout, les alliances par intérêt, c’est toujours à double tranchant et je ne faisais qu’un rappel des plus élémentaires. Même si j’ai à peu près confiance en elle, je lui montrais que m’entuber n’est pas une bonne idée, tout comme moi de mon côté, je démontrais le savoir tout aussi bien pour elle. Alors autant jouer carte sur table et former une véritable alliance, plutôt qu’une coopération temporaire. Cette “ fusion “ indirecte serait une base, la base d’un empire criminel sans précédent, indomptable et aussi organisé que les royaumes qui existent déjà dans l’undreground, la naissance d’une étoile sombre faite d’ombre et de toiles.

“ Alors ? Dois-je laisser du temps pour une réponse réfléchie ? Ou bien un accord peut-être officiel à cet instant même ? “

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Dim 13 Mar - 23:37

Un avenir d’ombre et de toile.













L’araignée attendait avec impatience la réplique de son homologue. Étant donné qu’il était chef d’une organisation de hors la loi spécialisée dans les coups d’éclats, elle se doutait un peu de sa réponse, puisqu’elle-même excellait bien plus dans les intrigues, les assassinats et les manipulations politiques dans l’ombre. « Un cerveau et un muscle » résumait bien la situation, à vrai dire. Elle manquait de puissance de frappe de manière certaine pour l’heure, tandis qu’il semblait agir par instinct et appât du gain direct, sans mettre sur pieds de plans retords de son côté. L’alliance semblait en effet profitable pour les deux partis, tant sur le court que le long terme.

Ren Tao corrobora ses pensées à haute voix par la suite, confirmant à l’araignée que, sous ses dehors de brutes, il possédait une capacité d’analyse à ne pas sous-estimer. De même, son ambition reprenait le devant de la scène en parlant « d’opérations de grande envergure » et « de résultats grandioses ». Mais, après tout, depuis quand voir les choses en grand était il devenu un crime ? Son mode de pensée était certes à la limite de l’arrogance mais pouvait leur profiter à tous les deux. Le proverbe ne disait-il pas que la chance souriait aux audacieux ? Quand à sa demande de jouer « franc-jeu », il avait touché dans le mille. Sans doute ne le savait-il même pas, mais il avait raison de se méfier d’Elina et de presque exiger des garanties la concernant. Elle était loin d’être une sainte. Pire. Le terme de « félonne » lui convenait à merveille. Néanmoins, elle savait également tenir parole lorsque la cause en valait la peine. Nulle doute que la situation présente répondait à ses critères.


- Alors ? demanda soudain le criminel aux cheveux flamboyants. Dois-je laisser du temps pour une réponse réfléchie ? Ou bien un accord peut-être officiel à cet instant même ?


Après un court moment de silence, Elina lui sourit avant de reprendre la parole d’un ton guilleret :


- Il me semble que nous arrivons à un arrangement équitable. Une pleine coopération et une confiance totale entre nous sont, en effet, les conditions sinequanone à notre accord. Mais, puisque vous semblez déjà de cet avis, je ne vois nulle raison de tergiverser plus longtemps.


Elle attrapa délicatement son verre avant de le lever afin de porter un toast avec son nouveau partenaire. Elle scella leur accord à mi-voix, une alliance de criminel n’était certes pas le genre de nouvelle que l’on criait sur tous les toits :


- Que notre collaboration soit aussi longue que prospère.


L’araignée était décidément ravie. Non seulement sa mission sur le Royaume de Luvneel semblait débuter sous des auspices encourageants, mais le futur de Tsukiyo a plus long terme venait de prendre un envol plus que prometteur. Profitant d’un de ces rares moments de flottement dans la vie d’une personne du monde de l’ombre, Elina se laissa aller à l’optimisme. Une chose rare chez elle qui était bien plus prompte à redouter le pire ! Elle se laissa même aller jusqu’à poser une question dangereuse dans un endroit où des oreilles indiscrètes pouvaient facilement trainer :


- Simple question, Ren, connaitriez vous une organisation qui arbore comme étendard trois crocs stylisés ? Ce sont ces fumiers qui menacent mon île et toute information est bonne à prendre les concernant.


Après un court instant de blanc, elle reprit la parole pour lui proposer autre chose :


- D’ailleurs, si vous avez besoin d’informations sur les mers bleues, je pourrais sans doute vous aider à mon tour ? Après tout, s’entraider est la base d’une alliance.


L’araignée sirota de nouveau son vin, attendant patiemment la réponse de son nouvel associé.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Lun 14 Mar - 0:34

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Nous étions tout deux lucides. De vrais hors la lois, ce ne sont pas forcément des gens qui ont une seule parole, en général, c’est une histoire d’argent, d’intérêt et tout ce genre de truc, d’où un rappel à l’ordre au sujet de la fidélité. Moi le premier, si je faisais ce genre d’accord, ce n’était pas pour me prendre une bite par derrière par la suite, ce serais bien trop désagréable pour mon fessier endurci avec le temps. Visiblement, cette lucidité plaisait à ma comparse qui voyait qu’elle n’avait pas en face d’elle un amateur qui veut juste du soutient, mais bel et bien un homme qui reste les pieds sur terre, avec des envies, des objectifs, mais qui garde un oeil derrière lui pour surveiller ses arrières.

Cette confiance que nous nous devions de nous accorder mutuellement était selon elle LA raison d’un accord immédiat et donc de manière bien trop solennelle pour moi, elle leva un verre pour porter un toast. Amusé, je fis de même, mais plus discrètement, étant plus théâtrale quand il s’agit de se battre. Souvenez vous, lors de mon combat contre Oda, en guise d’entrée en scène, j’ai fais une explosion, comme pour imager l’entrée d’un démon sur le champ de bataille. Et mieux encore, en guise d’au revoir, une belle explosion a eu lieu lors du vol de la vente aux esclaves de Shabondy.

Bref, les festivités terminées, je laissais la belle me poser une drôle de question. Visiblement, elle tentait d’en apprendre sur des emmerdeurs qui avaient une dent contre elle , mais ce qu’elle me décrivait ne me disait rien. En revanche, je connaissais peut-être une personne qui pourrait dégoter des informations.

“ Je ne connais personne de ce genre, cependant... Un compagnon pourrait peut-être avoir des informations. Je vous contacterais en temps et en heure s’il réponds positif à cette question que je lui poserais. “


Quant à la suite, j’étais heureux de voir que l’échange de bon procédé était de mise, alors autant en profiter.

“ J’ai déjà fait mon enquête sur le blue et l’île que je vise prochainement, cependant, j’aimerais bien être au courant des mouvements d’arme sur West Blue, notamment ceux du gouvernement. Non pas pour leur en priver en coulant certaines cargaisons, mais simplement pour garder un oeil sur les défenses qu’ils s’offrent, l’armement qu’ils ont sur x ou y île. Simple curiosité, mais qui parfois peut être utile à savoir. “

Indirectement, je venais de donner un indice de plus quant à ma prochaine destination, mais très peu pourraient comprendre quelle île je visais. À moins de faire un lien entre ma folie des grandeurs et le fait que sur Nighty Town il y ait un Q.G important à la marine. Bref, laissant ma comparse répondre ou laisser en suspens aussi la demande, je vins à me lever, l’entrevue touchant à sa fin d’une certaine façon.

“ Ne tardons pas trop ici. “


L’avenir était déjà bien assombri et pour cause : Ombre et Toile venait de s’unir officiellement.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kokuro Elina
Jorōgumo
avatar
Messages : 434
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
33/250  (33/250)
Berrys: 1.466.682.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Lun 14 Mar - 18:06

Un avenir d’ombre et de toile.













Si l’araignée avait espéré obtenir une réponse précise à sa question, elle aurait été déçue. Néanmoins Ren jouissait apparemment d’un autre compagnon qui serait, peut être, capable de lui apporter des informations fiables concernant « les trois crocs ». Ce n’était donc que partie remise. Quant à sa proposition d’entre-aide, le criminel sembla assez réceptif à un type d’information en particulier.


- Les mouvements de troupes et d’armes de la marine sur West Blue ? Hmmm... songea Elina avant de reprendre d’une voix ennuyée. Je n’ai que très peu d’espions sur West Blue.
« Pour ne pas dire aucun. », pensa-t-elle sans rien en faire part à Ren Tao.

- Je dépêcherai quelqu’un pour m’apporter des précisions si possible, reprit-elle après un bref instant de cogitation. J’imagine que vous souhaiteriez ces informations aussi vite que possible ? Je ne peux rien promettre, au vue du caractère inopiné de la demande, mais j’essayerai de faire mon possible.


Après quelques instants, son associé finit par se lever en lui préconisant de ne pas trop s’attarder. En effet, ils avaient beau se trouver sur une île qui semblait tolérer les criminels venus pour affaires, Ren n’en restait pas moins un fugitif et elle-même un monstre à l’apparence peu rassurante. Les deux partenaires sortirent donc en laissant la piquette que le patron osait appeler « vin » sur la table, la bouteille à peine entamée. Ni l’un ni l’autre ne souhaitant prolonger cette entrevue outre mesure. Tous deux menaient des projets assez urgents et, bien sûr, risquaient de compliquer inutilement la situation s’ils tombaient sur des chasseurs de primes ou des marines infiltrés.


- Je ne peux que vous rejoindre sur ce point, inutile de trop trainer, résuma Elina en se dirigeant vers la sortie.


Les badauds s’écartèrent de leur chemin ou détournèrent leurs regards à leur passage, ne souhaitant pas se retrouver mêler à une quelconque affaire sordide. Une fois de nouveau dehors, Elina respira un grand bol d’air frais porté par une brise marine. Elle promena un instant ses yeux aux alentours, avant de repérer le trajet le plus court vers son navire. Elle se retourna vers Ren et reprit la parole d’un ton amical :


- Et bien ! Je vous souhaite bonne fortune pour vos projets en cours, partenaire. Nous nous retrouverons bientôt pour concrétiser nos desseins à court terme, j’en suis sûr. En attendant, nous pourrons garder contact par Den Den Mushi. Portez-vous bien d’ici là.


Sur ces bonnes paroles, la Zoan s’en alla jusqu’au port. En quelques minutes, elle retrouva son embarcation sommaire qui l’amènerait vers le Royaume de Luvneel. Elle largua les amarres et profita d’un vent favorable pour mettre les voiles vers le Nord-Est, en direction de son opération critique. Néanmoins, pour la première fois depuis des semaines, elle se sentait confiante et pleine d’énergie. Elina s’était échiné à la tache, en compagnie de Tetsujin, afin de préparer cette opération avec le plus de minutie possible. Comme elle l’avait affirmé à Ren Tao un peu plus tôt : l’échec n’était pas une option. D’autant plus dans le cas présent où se faire prendre signifierait certainement finir sa courte vie en prison. Mais le jeu en valait la chandelle ! Un expert en Den Den Mushi lui ouvrirait un éventail de possibilités qui l’aideraient grandement dans ses futurs machinations, elle en était convaincue. Aussi, drissant un peu plus sa voile, l’araignée s’élança en direction du Royaume de Luvneel le sourire aux lèvres.




Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 950
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
362/500  (362/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: Présent]Un avenir d’ombre et de toile.   Mar 15 Mar - 1:15

Tao
Ren

Kokuro
Elina

Retrouvailles
Il était temps de partir désormais. Chacun de nous avait fait ses affaires ici, et visiblement, le destin n’allait pas nous jouer de sale tour pour une fois. Pour moi, cela signifiais une direction vers Fortland, tandis que pour Elina, cette dernière allait vers Yakoutie Island si j’avais tout suivis. Notre conversation touchait à sa fin, mais cela n’était qu’un au revoir et non adieu. L’alliance étant bel et bien réel, cela signifiait que d’ici peu, le monde entendra parler de nous d’une manière ou d’une autre.

Tel un simple duo d’ami, nous nous en allions chacun de notre côté après des formules de politesse plutôt courantes en soit. Qui croirait voir deux hors la lois qui peuvent se montrer impitoyables à leurs heures ? Pour peu; j’en oubliais presque les ennuis de Banaro qui devaient bientôt être réglé d’ici peu n’est-ce pas ? Il faudra que je contacte mes compagnons pour en avoir le coeur net, sans quoi, qui sait quel genre de mauvaise surprise j’aurais.
Non.... Si Banaro échappait à tout contrôle, je viendrais en personne pour reprendre les choses en main. Et si le gouvernement reprenait cette île, je me ferais un plaisir de la raser, voilà mes plans. Mais avant tout, je devais me rendre sur Fortland pour retrouver un compagnon.

Ainsi donc, rejoignant ma petite embarcation temporaire, je faisais cap vers l’île peu connue dans ce bas monde, idéale pour se cacher ou se faire oublier. Je mis donc toutes voiles dehors pour rejoindre au plus vite cet endroit avec la ferme intention de me préparer avant l’attaque massive à Nighty Town. C’est plein d’ambition, d’arrogance et de folies en tête que je me dirigeais vers cette petite île, espérant y arriver au plus vite.

Cependant, je ne pouvais m’empêcher de penser en chemin à Banaro, me demandant quelle allait être la finalité de ce contre-temps fortement désagréable. Avoir une énorme source d’argent retiré de mes mains, voilà une chose qui me mettrait encore plus hors de moi qu’actuellement. Pour sûr, la brutalité du destin de Nighty Town serait lié à ces événements et pour cause, en plus d’être un règlement de compte, j’allais pouvoir me défouler comme jamais. Ce serais sans pitié, avec du sang à gogo et des coups bas à foison. Le monde ne faisait que commencer à entendre parler de moi, cependant, je n’allais pas m’éclipser des feux des projecteur en si bon chemin, bien au contraire.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

Présent]Un avenir d’ombre et de toile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» L'avenir de la VPC GW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue-