Partagez | 
 

 Poudre d'or [Pv Dead-End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1906
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
289/750  (289/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Poudre d'or [Pv Dead-End]   Sam 12 Mar - 3:07





- Et c’est alors que le bataillon d’élite du Vice-Amiral Archer fit son apparition ! Ce bataillon était composé d’Agon Akem et Madi Sky, colonels de la Marine ! Pride Joa, Shura Tisnoc et Mei Nyanta, membres de la division scientifique ! Yzis Archer et Sheira Tisnoc, commandants de la Marine ! Et bien sûr, Ghetis Archer le Vice-Amiral !

- Non Yzis, c’est nul, tu ne dis pas « Madi Sky » avec assez d’entrain, je suis quand même la meilleure de l’équipage.

- Cause toujours, tu dois être la plus faible, arbre ambulant !

- Traite moi encore d’arbre ambulant et je te refais le visage, façon mancenillier !

- Tu vois ! Tu recommences à faire l’arbre !

- Taisez-vous les amoureux ! On ne s’entend plus.

- Mais je préparais ta phrase d’entrée Ghetis !

- Laisse ça pour les rookies qui seront surpris de me voir apparaître. Il faut savoir savourer cet instant !

- Non, non, je ne suis pas d’accord : « Madi Sky » doit être dit dès mon arrivée.


Blablablablabla, le traintrain quotidien de Ghetis depuis que l’équipage s’était dispersé en vue d’accomplir le projet Road Blue, un projet simple ne tenant pas sur grand-chose de solide, mais qui avait le mérite d’être intéressant. Il offrirait plus d’influence à la couronne et permettrait à l’équipage de gagner en puissance même sur des mers aussi paisible que les Seas Blues.

Ce projet n’avait pas spécialement besoin d’être mené à son terme, mais en avoir une ébauche paraissait déjà être très concluant pour le Vairon et son équipage. A l’heure actuelle Caligula et Tokeyshi devaient être en train de le rejoindre vu l’île qu’ils devaient conquérir. Ghetis quant à lui devait faire affaire. L’île dont il allait être le nouveau propriétaire ne représentait pas rien. C’était en quelque sorte une île « importante » pour lui. Puis qu’il ne s’agissait ni plus ni moins que de la triste île nommée Powder Island, lieu où Noctis rencontra Zeke Lundren, son pleutre de camarade. Archer ne s’était pas trop penché sur son cas depuis qu’il avait lâché Makui à ses trousses, mais il restait persuader que ce couard respirait encore, voir même qu’il dut donner aux Kokuwo le ponéglyphe sans même opposer de résistance, bien au contraire, vu l’individu il dut même proposer aux frangin-frangine d’en faire leur femme de chambre, ou leur serpillère, bref un acte de poltron typique.

Néanmoins, Ghetis ne lui en tiendrait pas rigueur, désormais il voyait les Badlands Outlaws et Renaissance comme des organisations criminelles, rien de plus. Il ne ressentait plus aucune envie de les pourchasser ni rien. Cependant, s’il tombait sur eux, il agirait comme avec n’importe quel criminel : il les tuerait.

Et dans un certain sens, cela ne lui déplairait pas. Quand bien même il savait désormais que ces hommes représentaient les ex-compagnons de son frère et qu’il devait donc faire preuve d’une certaine bienveillance envers eux, l’esprit du chasseur restait ce qu’il était à la base, noir. Même s’il comprenait bien que ce duo n’était pas le responsable direct du décès de son frère, il ne pouvait s’empêcher de vouloir les éliminer, ils demeuraient être des facteurs qui avaient changé la vie de son jeune frère et Ghetis ne pouvait l’oublier. En fait, aussi abjecte que cela puisse paraître, il ne le faisait pas pour Noctis, mais pour lui, pour satisfaire sa soif maladive de vengeance. Les deux individus possédaient une prime, alors son envie bénéficiait de la protection du Gouvernement et il y trouvait donc là une raison de plus de satisfaire son appétit, vu que l’ordre qu’il suivait approuverait cet acte, qu’il soit passionnel ou non.

- L’île est en vue cap’taine yeux chelous !

- Je t’ai déjà dit de ne pas m’appeler comme ça Sheira !

- Aller ! Préparez l’accostage, nous sommes arrivés au lieu de la mission !

- Bien, dressez-moi un état des lieux, situations sociales, situations économiques. Trouvez moi la mairie, je dois parler au maire. Je crois savoir qu’il n’y a pas de base marine sur les lieux, nous allons donc devoir en construire une. Pendant ce temps je patrouillerai. Rendez-vous ici dans deux heures.


Le bateau accosta et l’équipage se dispersa dans la ville sans plus attendre. Sur le bateau demeurait Shura et Mei, tandis que Madi, Sheira, Agon, Yzis et Pride s’activaient déjà dans la ville. Yzis planait au-dessus de la ville sur un de ses oiseaux peint de gris, Madi et Sheira visitaient la ville tranquillement, Pride et Agon cherchaient quant à eux une potentielle mairie.

Pour l’occasion l’équipage se faisait discret, le bateau était arrivé par voie maritime et avec de belles voiles blanches. La plupart des membres de La Couronne marchait dans des tenues banalisées à l’exception de Ghetis, Pride et Agon.

A l’aide de son kamisori le Vairon avançait de toit en toit et décida donc de garder son manteau. Pride quant à lui portait un gilet avec le symbole de la section scientifique et rendu sur une mer comme West Blue, peu de gens reconnaîtrait ce signe. Enfin, Agon portait son manteau sous son bras et non sur ses épaules. De toute façon l’équipage ne passerait pas bien longtemps incognito.



Membres présents:
 


Dernière édition par Ghetis Archer le Mer 16 Mar - 2:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dead-End

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 654.168.000 B

MessageSujet: Re: Poudre d'or [Pv Dead-End]   Lun 14 Mar - 4:58


La Marine!






Une sonnerie retentit légèrement dans le bureau du maire de Powder Island, le son légèrement couvert par la couche de bois qui séparait le Den Den Mushi de l'air libre. Seiji fut presque surpris d'entendre l'appareil signifier un appel, il fallait avouer que celui-ci en particulier ne sonnait jamais, les personnes ayant connaissance de son existence étant extrêmement peu nombreuses. Dead-End essayait de le contacter, mais cela signifiait aussi qu'ils n'avaient pas la possibilité ou le temps de le faire par leur manière habituelle, quelque chose d'important se passait. Se dépêchant d'ouvrir le placard dans lequel était renfermé le Den Den il s'assura que le Den Den blanc était bien branché avant de répondre, prenant aussitôt la parole :

C'est la saison du changement, les larmes pleuvent et le chaos règne, notre temps arrive.

Cette phrase était un simple code, quiconque répondant à cet appareil sans la prononcer se verrait aussitôt raccrocher au nez, pour des raisons de sécurité évidentes. Attendant alors la réponse de son interlocuteur le maire du patienter quelques secondes d'un lourd silence avant de finalement entendre la raison de cet appel soudain :

Un navire marine vient d'accoster, il semblerait que vos invités soient arrivés.

Aussitôt l'information dévoilée le combiné fut raccroché de l'autre côté, laissant Seiji seul avec cette information, de toute façon il savait pertinemment de quoi il s'agissait, nul besoin d'autres paroles. Cette initiative entamée un peu plus d'un mois auparavant venait finalement à se concrétiser, même si les détails n'étaient pas encore décidés le retour du Gouvernement Mondial sur cette île était pour une raison qui lui échappait quelque peu une chose importante. De toute manière au vu de ce qu'il avait à offrir au représentant gouvernemental ayant fait le déplacement il doutait que celui-ci refuse, déjà le simple fait de pouvoir reprendre pied sur une île d'une mer à forte influence révolutionnaire était une aubaine pour eux. Se dirigeant aussitôt vers les bureaux de ses collaborateurs il demanda à être informé de la situation des derniers navires arrivés au port, aucun bateau marine assumé, cependant un imposant navire aux voiles blanches sans pavillon retint son attention, il était vrai que venir incognito dans un premier temps était sûrement préférable. Cependant cela voulait certainement dire que les occupants en question allaient faire en sorte de passer inaperçu, et il n'avait pas réellement le temps ni la patience d'attendre qu'on les trouve ou qu'eux le trouve. Pénétrant dans la salle de surveillance et de communication il salua l'employé en poste, lui expliquant rapidement qu'il devait faire une déclaration via les haut-parleurs de la ville où les hommes en bleu avaient accostés. L'homme bien que surpris de la requête ne posa pas plus de questions, se contentant de préparer la transmission pour en direct. Seiji inspira quelques secondes avant de finalement se lancer et d'annoncer un message retransmis dans la totalité de la ville en question :

Les représentants du navire aux voiles blanches ayant accosté récemment sont attendus à la mairie générale au plus vite pour rencontrer le maire en chef. Pour information la mairie générale se situe dans la ville la plus au Sud de l'île.

Un mouvement de la main signifia au responsable de stopper la communication après ce message, l'essentiel était dit, et au moins ainsi ils ne perdraient pas de temps inutile. Effectivement si les hommes cherchaient une mairie ils auraient pu y passer un moment, il y en avait effectivement sept sur l'île, une dans chaque ville, cependant Seiji était le maire en chef et était donc l'homme en charge de l'île. Sortant rapidement de la salle des communications il se dirigea vers d'autres employés, leur signifiant de préparer une réception et une réunion privée au plus vite, de là où ils étaient il ne faudrait pas plus d'une vingtaine de minutes aux marines pour parvenir ici, il ne restait plus qu'à attendre.


Seiji Uramiri:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1906
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
289/750  (289/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: Poudre d'or [Pv Dead-End]   Mer 16 Mar - 2:42





- Bordel, ils nous ont repéré alors qu'on ne leur a rien dit... Même pas moyen de faire un effet de surprise. T'en penses quoi Pride ?

- J'en pense qu'ils doivent avoir mis en place un sacré système de surveillance sur l'île.. Un tel système de communication d'information qui plus est... Powder Island n'a pas été la principale île d'armement du gouvernement pour rien... On comprend mieux la présence de deux Q.G. de la Marine sur West Blue.


Agon et Pride en allaient de leur petite déduction, alors que le haki de leur capitaine engloba subitement une bonne partie du village principale pour repérer ses deux membres les plus sérieux. Le haki du bouddha avait son côté pratique, bien que son périmètre ne pouvait excéder une ville contrairement à des hakis capable d'englober une île entière.

D'un rapide geppou il se rapprocha donc de ses acolytes et se posa juste devant eux, son manteau de contre-amiral en guise de cape comme le voulait la coutume. Il n'appréciait guère l'idée d'avoir été grillé par la simple présence de l’Éventail de Chasse, sa péniche volante. Néanmoins il venait ici pour les affaires de la Marine et l'apparence de son bateau fut donc communiqué en toute logique.

- Nous étions attendus comme prévu... Pas de grande surprise, Agon suit moi, Pride cherche-la.

La Couronne cherchait quelqu'un ? Beaucoup trop de zone d'ombres demeuraient sur les projets de l'équipage, mais Powder ne représentait qu'une étape dans cette pseudo traque qui mènerait l'organisation sur North Blue en réalité.

Powder Island représentait surtout une excellent fournisseur, même si les marines présents surent entacher la réputation de l'armée dans cette petite île. Néanmoins, le contre-amiral ramènerait vite les choses à l'ordre et comptait faire de Powder le troisième bastion de la Marine sur West Blue. Qu'importe que la municipalité soit contrôlée par Dead-End, Ghetis ignorait tout de cela et ne serait donc pas mouillé dans l'affaire, mais surtout, l'organisation ne salirait jamais son île avec ses magouilles, si bien que Dead-End ne gênait en rien dans cette alliance et encore plus tant qu'aucun membre de La Couronne ne connaissait son existence.

Pride ne se fit donc pas prier pour disparaître, alors que Ghetis et Agon reprirent la recherche de la mairie à pas de course cette fois-ci, ils la trouvèrent après quelques minutes de marche. Un plastron de cuir teint en noir en guise de débardeur, en guise de haut et son pantalon ample couplé de ses bottes, le représentant de la Marine ne venait pas faire le beau, mais bel et bien agir en militaire. Agon enfila d'ailleurs son manteau de colonel à sa suite et le duo se présenta ainsi devant la mairie et entra, des visages fermes et durs en guise de masques.

- Contre-amiral Ghetis Archer et Colonel Agon Akem, venu pour le projet base marine.

Du côté des demoiselles en vadrouillent, l'île n'offrait pas grand chose en guise d'habits, mais elles devaient chercher autres choses, elles visualisaient les lieux et disposaient de petits sacs dans certains lieux stratégiques. Ils contenaient différentes choses que seul l'équipage connaissait.

De son côté, Yzis survolait les différents villages pour observer l'architecture du lieu, mais surtout, visualiser l'endroit où serait construite la base marine. Pour l'instant tout allait pour le mieux, mais bien des individus ignoraient ce que préparait La Couronne et même sur le bateau l'équipage travaillait.

Mais le plus important restait la discussion qui allait avoir lieu entre Ghetis, Agon et le maire actuel...



Membres présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dead-End

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 654.168.000 B

MessageSujet: Re: Poudre d'or [Pv Dead-End]   Mer 16 Mar - 3:51


Rencontre!






Seiji était assis à son bureau, plusieurs chaises vides positionnées devant lui tandis qu'il attendait les hommes du Gouvernement Mondial qui allaient représenter celui-ci dans les négociations ainsi que l'accord potentiel à conclure. Sur son bureau était encore ouvert le dossier détaillant les mesures et conditions de l'alliance qu'il s'apprêtait à offrir à la marine sur cette île. Il avait rédigé la totalité du dossier, recevant de l'aide d'experts pour certaines parties mais il le connaissait par cœur. Pour autant il devait choisir ses mots ainsi que la manière dont il présenterait les choses aux hommes qui viendraient ici, il doutait qu'il s'agisse de réels négociateurs ou politiques, certainement des soldats gradés qui n'auraient donc pas la même approche du problème. Si cet intuition se confirmait alors axer sa proposition sur les avantages militaire serait certainement la meilleure démarche à aborder. Une légère sonnerie vint couper la réflexion du maire, lui signifiant l'arrivée de ses invités à la grille de la mairie, désormais il allait pouvoir mettre à l'épreuve une initiative et un projet qui avaient pris des mois de travail et risquaient de coûter plusieurs millions de Berrys. Mais de ce côté là il n'y aurait aucun soucis, il disposait d'assez de fonds dans les caisses de l'île pour que la marine n'ait pas à sortir le moindre sou dans la construction de leur base, et cela il n'en doutait pas, serait un argument de poids.

Refermant le dossier qu'il rangea dans un tiroir il attendit simplement que l'on vienne toquer à sa porte pour se lever et faire face à l'employé qui venait d'ouvrir la porte après avoir guidé les marines jusqu'ici. Deux hommes se présentaient devant lui vêtus de manteaux du Gouvernement Mondial, Seiji identifiant rapidement les sigles et décorations correspondant aux postes de Contre-amiral et de Colonel. Ce n'était pas réellement donné à tout le monde, la majorité des habitants aurait certainement simplement identifié des marines, parvenant au mieux à supputer le lien de supérieur entre les deux individus. Mais de part ses fonctions le maire se devait d'être bien informé, de savoir repérer à qui il avait affaire, et dans le cadre de cette réunion il avait fait ses devoirs. Néanmoins il n'y avait que deux gouvernementaux pour trois sièges prévus pour les visiteurs, et le détail était quelque chose auquel il tenait beaucoup dans ce genre de situation. Affichant un sourire de circonstance il commença par dire :

Bienvenue à Powder Island messieurs! Je vous en prie prenez place! Linda rangez cette chaise s'il vous plait et laissez-nous.

Le maire avait machinalement désigné l'un des siège de la main en parlant et son employée s'empressa de la prendre, l'emportant avec elle tandis qu'elle disparaissait en fermant la porte derrière elle. Seiji en profita pour serrer la main de ses invités, si tant est qu'ils y consentent, avant de retourner s'asseoir derrière son bureau. Souhaitant rapidement commencer l'entretien il reprit alors la parole :

Tout d'abord veuillez m'excuser pour le communiqué public, le temps est une denrée fugace, je préférais éviter que nous en perdions tous inutilement. J'ai beaucoup de travail à faire aussi je m'excuse par avance si cet entretien vous paraît rapide, mais j'irais droit au but, je vous encourage à faire de même.

Réalisant une petite pause pour observer tour à tour les deux individus devant lui en conservant son sourire il releva finalement les mains d'une manière accueillante avant de finir :

Mais avant de commencer avez-vous un quelconque besoin? Ou bien des questions à me poser?


Seiji Uramiri/Mr E:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1906
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
47/75  (47/75)
Expériences:
289/750  (289/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: Poudre d'or [Pv Dead-End]   Mer 16 Mar - 23:48





Le fait que Pride ne participe pas à la réunion dut en surprendre plus d'un, à commencer par le maire, mais le recruteur de La Couronne ne participait à ce petit entretien pour une bonne raison. Son rôle du jour s'avérait capital pour le bon dérouler du projet de base marine que nourrissait le capitaine depuis son arrivée sur les mers tranquilles du monde. Il fallait que l'équipage s'impose de façon durable sur le plus de mers que possible et fasse connaître son nom. La manœuvre du capitaine paraissait oser par rapport au caractère juvénile de sa présence dans la Marine, mais cela était nécessaire pour réussir à gravir les échelons.

Le rôle de Pride était donc simple, Yzis observait les endroits où la base marine se placerait dans le village générale et depuis les airs et Pride veillait à la viabilité de l'endroit depuis la voie terrestre, voire souterraine vu les capacités du cyborg de feu. Vous le compreniez donc, l'organisation partait du principe où l'île lui appartenait déjà avant même que les avis de chacun ne soit prit en compte dans la discussion avec le maire.

Du côté de Ghetis et Agon l'affaire débutait à peine. Le duo venait de prendre place en face du maire, alors qu'une chaise en trop fut rangée, preuve du fait que la mairie put même déterminer la présence de Pride dans la base de son projet. Powder Island ne devait pas être sous-estimée, le Vairon le savait désormais.

Ce dernier prit place dans son siège, suivi d'Agon et plongea son regard dans celui du maire pour afficher un visage des plus sérieux et un regard bichromatique des plus glaciales.

- Je me présente, Contre-amiral Ghetis Archer et voici mon second, le Colonel Agon Akem. Je suis le leader actuellement de l'organisation maritime nommée La Couronne. J'éviterai de passer par quatre chemin durant cette entretien, car d'autres îles de West Blue m'attendent pour leur reconversion.

Bien sûr, après Powder Island, le capitaine se rendrait à Isshimatowanu pour faire la sale besogne et réparer l'honneur bafoué de la Marine sur ces terres de nudistes. Par la faute de Tokeyshi l'équipage devait offrir au maire de San Faldo un vase issue de cette île en remplacement du premier, brisé par l'agent du CP9.

Qu'importe, avec une telle entrée en matière Ghetis ne doutait pas de la suite directe de la rencontre. Les idées seraient présentées clairement.

- Tout d'abord je salue votre impressionnant dispositif de surveillance. Quand bien même je pense que le gouvernement vous a communiqué quelques informations, la présence de trois sièges et la façon dont vous nous avez repéré, suscite chez moi un véritable engouement et une fierté d'être votre allié. Je ne passerai donc pas par quatre chemins. Mes hommes inspectent actuellement votre village à la recherche d'un lieu où placer le dispositif de base marine. Je propose que mon équipage et votre pays fasse moitié-moitié pour les charges de cette construction que j'estime à quarante millions, mais, ce n'est pas tout. J'aimerais que les sept village soient équipés de sous-bases marines. Cela ne vous coûtera aucun frais si vous nous fournissez des locaux usagers. Il suffira de les réaménager. Ces postes serviront de relai avec la base centrale. Ensuite viennent d'autres points.

Ghetis savait ce qu'il voulait et ne mâchait pas ses mots pour exprimer clairement son idée. Tout en se montrant ferme et déterminé, il affirmait le caractère fort de son projet.

- J'ai été mis au courant de la situation entre le peuple et la Marine, c'est pourquoi ma base, fera office de camp d'entrainement strict et que les conditions y seront plus rudes. Tout comme à San Faldo j'imposerai un système de douane au niveau du port et un recrutement plus ouvert aux civils présents sur l'île. Ainsi la base sera source d'emplois, limitera la contrebande, de quoi attirer les commerçants fiables et la corruption sera bien plus ardue à mettre en place. Les sept villages sont ma priorité, je ne pourrais assurer la protection des mines de la montagne centrale et je m'en excuse d'avance.

Une bonne partie de ses projets avaient été mis en place et comme toujours Ghetis avait préféré aller droit au but pour éviter de perdre du temps.

-Je vous laisse donc réagir par rapport à tout ceci, puis mon coéquipier vous expliquera comment se mettra en place le dispositif de protection maritime de l'île en plus du dispositif aérien et terrestre. Nous aurons aussi une attente militaire à vous présenter, mais nous attendons d'abord votre ressenti sur les faits énoncés.

Une réunion claire sur lequel le capitaine misait énormément.

- Mon but est simple, faire de votre île un bastion de la Marine aussi bien protéger que Nighty Town ou Toroa.


Membres présents:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dead-End

avatar
Messages : 177

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 654.168.000 B

MessageSujet: Re: Poudre d'or [Pv Dead-End]   Lun 30 Mai - 15:00


Le Projet!








Seiji Uramiri/Mr E

Seiji demeura immobile, écoutant les informations et volontés de ses interlocuteurs avec intérêt sans rien laisser transparaître de ses réactions internes à celle-ci, parfois un peu cavalières. Comme souvent la Marine semblait parti pour se comporter comme si l'Île était à elle, s'approprier tous les mérites et contrôles possibles sur les transferts passant par Powder Island sans penser aux habitants de l'endroit. Mais ce n'était pas pour rien que Dead-End avait fait appel à l'unité gouvernementale, ils savaient pertinemment qu'une fois les hommes en bleu installés leur couverture serait parfaite, la marine ne les chercherait jamais au sein de leurs propres rangs. En attendant les lieux avaient été vidées à la hâte, et resteraient ainsi pour quelques jours, le temps de s'assurer qu'un homme doté du haki ne les repère pas lors d'une inspection préalable, ce qui ne serait plus un danger plus tard. Le rôle de Seiji désormais était donc de faire entendre ses besoins et ceux des habitants, de permettre le retour du Gouvernement Mondial en douceur et à petite dose pour ne pas brusquer ses villageois mais aussi pour ne pas limiter les actions de son organisation. Laissant son invité terminer par une phrase illustrant sa volonté globale il repris en conservant toujours un sourire amical de conséquence :

Malheureusement je ne pourrais pas accéder à toutes se requêtes! Comprenez bien Contre-Amiral que toute votre bonne volonté et votre enthousiasme sont appréciés cependant je dois adapter cette décision à mes citoyens, c'est pour cela que j'ai été élu. Déjà nous voulons demeurer indépendant, sans vouloir remettre en doute votre volonté de nous aider cela joue sur plusieurs facteurs extérieurs. Dans cette optique nous financeront la totalité de la création de la base, que nous mettrons ensuite à votre service. Pour les bases annexes je suis d'accord mais vous demanderais cependant de limiter le nombre de soldats stationnés dans celle-ci, comme vous le savez certainement les hommes en bleu ne sont pas très appréciés par ici.

Sieji laissa alors un blanc, pour permettre à ses invités d'absorber les premières informations qu'il venait de leur délivrer, mais aussi pour réfléchir à la manière d'aborder la suite de la conversation qui découlait d'un événement navrant aussi bien pour l'île que pour le Gouvernement. Finalement il poursuivit :

Une arrivée en masse de marines venant s'immiscer dans tous les aspects de la vie de l'île est à proscrire, cela ne ferait que rouvrir des blessures qui commencent à peine à cicatriser et vous mettrais plus une population sur le dos que des alliés dans la poche. Concernant l'intérieur de votre caserne vous pouvez y faire ce que bon vous semble, tant que cela demeure éthique. Cependant dans un soucis de liberté de notre part je ne peux vous autoriser à vous occuper des douanes, en premier lieu parce que les habitants y verraient certainement une attaque de leurs libertés, et en second lieu car nous avons déjà notre propre force armée qui s'en occupent, et nous permet d'en générer des revenus. Nos impôts ne sont pas élevés et la perte des douanes seraient trop importantes, nos milices actuelles s'en sortent très bien et sont parfaitement organisées niveau contrôle et surveillance comme vous l'avez souligné vous même, peu de choses nous échappent.

Réalisant une nouvelle pause le maire jeta un rapide coup d'œil au collègue de l'homme qui avait pris la parole, songeant que les autres soldats de celui-ci devaient actuellement parcourir l'Île de long en large. Même s'ils savaient qu'il n'y avait aucun danger d'un poing de vue de chef des citoyens il n'aimait pas particulièrement une telle intrusion sans demande de permission de la part de ceux qui étaient censés faire respecter la Justice. Finalement il termina sa réponse par une mise au point sur ce qui serait probablement fait sur Powder Island, après tout il aurait le dernier mot puisqu'il disposait de l'île, à moins que le Gouvernement Mondial ne souhaite passer en force et s'exposer au scandale de l'attaque d'une île pacifique et même accueillante au retour de la Marine chez eux :

Soyons bien clair Contre-Amiral, cette île est et restera la propriété des habitants qui la peuplent, pas du Gouvernement Mondial! Ainsi nous vous offrons un emplacement de choix sur une mer où vous avez plus que jamais besoin de positions stratégiques. En échange nous vous demandons simplement la protection en cas d'attaque de cette île, une force de défense simplement, les contrôles internes demeurent à notre charge, sur les mines comme au port!

Seiji avait repris un ton plus sérieux tandis que son sourire avait diminué, il n'agressait en rien les hommes à la mouette, mais il comptait bien leur faire comprendre que si l'accord était signé le seul endroit où ils pourraient donner des ordres sur cette île serait l'intérieur de leur caserne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Poudre d'or [Pv Dead-End]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Poudre d'or [Pv Dead-End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» [Nouvelle Règle] Baril de Poudre noire
» Un point sur les armes à poudre noire.
» Barils de poudre uruk-hai
» Version N°15 : Bang bang you're dead !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-