Partagez | 
 

 Lettre d'outre mer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Lettre d'outre mer.   Ven 26 Fév - 22:41


Grand Line, année 1505,
Quelque part aux alentours du cap des Jumeaux,


Mademoiselle Lim Focker,


Veuillez m'excuser pour la façon dont notre rencontre s'est terminée, à Logue Town. Vous comprendrez néanmoins que les circonstances n'étaient guère en ma faveur lorsque nous nous sommes croisés. J'espère que le poivre ne vous a pas trop indisposée durant la suite de vos opérations ? Je sais, coup bas, mais je n'avais pas le choix. Une petite astuce pour la prochaine fois : il ne s'agit pas seulement de rincer, il faut asperger l’œil d'un jet puissant. Autrement, la sensation d'inconfort peut s'accentuer, ce qui sera sans doute pour vous déplaire. En ce qui concerne les éternuements, je n'ai rien de plus à vous apporter ! Pincez vous le nez, et ils s'arrêteront tous seuls... normalement, du moins.

Vous vous demandez sans doute pourquoi je vous envoie cette lettre. Après tout, il est vrai qu'un pirate envoyant quelques mots à une contre-amirale pourrait sans doute passer pour une mauvaise blague. Néanmoins, je dois vous avouer que je ne me soucie pas réellement de ce genre de choses. Le fait est que malgré la rapidité relative de notre dernière entrevue, je dois vous dire que je vous ai trouvée d'une particulière grâce. Vous étiez plus brillante que mon argenterie. Et ce double coup de pied sauté, mon dieu... c'était magnifique ! Je ne saurai vous en dévoiler la raison, mais j'ai trouvé que vous faisiez preuve d'un certain magnétisme. Lorsque vous êtes entrée en collision avec Millin (n'était-elle pas votre subordonnée, d'ailleurs ? Oh, excusez moi, je m'égare), quelque chose s'est mis à enfler dans ma poitrine, comme un magnifique soufflé au chocolat prenant forme dans un four bien chaud. À ce propos, petit conseil : préparez les blanc la veille, ils monteront mieux ! Enfin, je vous dis ça... c'est si vous désirez faire un soufflé au chocolat, bien sûr.

Malgré tout, j'espère que nous serons amenés à nous recroiser. J'aimerais avoir la chance de pouvoir discuter avec vous sans forcément devoir vous balancer mes condiments au visage, surtout que vos yeux ne méritent pas un tel traitement. Ni le reste de votre visage, en fait. Je vous avoue que, malgré tout, je ne serai pas forcément contre une petite dance... vous semblez être pleine de ressource et ce serait très excitant de les mettre à exécution. Enfin, vous voyez ce que je veux dire, n'est-ce pas ? Par excitant. Rien de... laissez tomber.

Vous n'êtes pas sans savoir que mon capitaine fait partie du cercle tant visible des fauteurs de trouble de premier ordre. Il ne sera donc pas difficile de me retrouver. Si d'aventure vous vouliez goûter à quelque chose d'exotique, je suis à votre disposition.

MES COMPÉTENCES. Mes compétences de cuisinier sont à votre disposition.

Très cordialement,
Un forban, certes, mais qui vous veut du bien.




_________________




Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 305

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Lettre d'outre mer.   Dim 28 Fév - 12:16



Sergent-chef Belome et contre-amirale Focker Lim.

-Contre-amirale, du courrier !

Le jeune homme se permit d'entrer dans le bureau de la contre-amirale en virevoltant avec grâce et délicatesse. Habituée à ce manège, la jeune femme ne prit pas la peine de le réprimander quant à son manque évident d'impassibilité et se contenta d'attraper les diverses lettres qu'il lui tenait. Elles avaient toute un point commun : celui de lui être directement adressé. Pour autant, l'une d'entre elles était une exception, et Belome le lui annonça avant de lui tendre, prenant soudainement une mine bien plus embêtée. Il prit la parole d'une voix tremblotante et relativement hésitante, comme si la chose était tellement hors du commun qu'il la trouvait purement et simplement inconcevable :

-Euh... Un pirate vous a adressé une lettre aussi... Comme elle n'a pas l'air piégée... Voilà voilà.
-Un... Pirate ?!

La contre-amirale se redressa brutalement de son fauteuil, faisant d'ailleurs choir celui-ci en arrière. Stupéfaite et courroucée, elle attrapa la lettre qu'elle décida de lire en priorité. Les paperasses habituelles attendraient, il s'agissait d'un message destiné à une haute-gradée par un forban, une ordure de la pire espèce ! Qu'est-ce qu'elle pouvait bien contenir, hein ? En posant son regard sur le nom qui trônait au dos de l'enveloppe, Lim se sentit envahir d'un frisson de surprise : Heziel Coffe. Le bras-droit de Kain, le sale type qui avait profité de l'attaque sur Logue Town pour prendre la poudre d'escampette ! Serrant les mâchoires en ce demandant ce que voulait ce type, faisant fi du sergent-chef qui s'apprêtait à en apprécier le contenu par-dessus son épaule, elle découvrit les écrits en eux-mêmes et les parcouru d'un œil attentif, puis incompréhensif, puis surpris, puis dégoûté. Il... Lui faisait des avances ? Et il se moquait du fait qu'elle avait été incapable de les capturer, en prime ? Il allait même jusqu'à lui donner des conseils, probablement pour l'empêcher de subir une autre déconvenue semblable par la suite ?! Tandis que Belome réprimait difficilement un fou-rire en s'éclipsant rapidement, probablement pour éviter d'être en compagnie de la Focker lorsqu'il serait hilare, la contre-amirale, cramoisie et aussi énervée que gênée, écrasa le papier sans la moindre pitié avant de jeter un regard larmoyant de colère par la fenêtre. Oh que oui, elle allait le retrouver, un jour ou l'autre... Oh que oui !



Bon, c'est méga court, mais elle est pas super fan des romances interdites et pour le coup, elle prend la lettre entière pour une provocation, en fait. Bon courage pour la pécho !
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: Lettre d'outre mer.   Dim 12 Mar - 15:51


Grand Line, année 1505,
Quelque part aux alentours du cap de l'archipel de Boyn,


Mademoiselle Lim Focker,


je tiens à vous présenter mes plus sincères excuses. Vous communiquer ainsi sans donner plus de nouvelles n'était pas très correct... cela fait bien plusieurs mois, n'est-ce pas ? Comme vous pouvez vous en douter, nous avons eu une vie compliquée depuis notre arrivée sur Grand Line... ah, l'aventure ! C'est vraiment fascinant. Décidément, vos collègues sont également très actifs dans le coin ! Sans parler des chasseurs de prime... une île entière, juste à l'entrée de Grand Line ? Ils ne font pas les choses à moitié !

Je ne pensais pas vous avoir froissée, aussi je m'excuse à nouveau... j'ai cru comprendre que vous m'en vouliez. Mais il n'était pas nécessaire d'envoyer des chasseurs de prime à nos trousses ! Vous savez, nous ne sommes pas si méchants qu'on veut bien vous le faire croire. En ce qui me concerne, j'ai bien saisi le problème : je me ferai plus assidu dans mes lettres, c'est une promesse. Sérieusement, quel goujat j'ai bien pu faire !

En parlant de vos chasseurs de prime... efficaces, mais quelque chose risque de ne pas vous plaire dans l'histoire. Je crains que l'affiliation du chef d'Horion ne soit pas celle que vous pensez... vous êtes libre de me croire ou non, mais je vous conseille vivement de vous pencher sur son cas. Il semblerait qu'il véhicule la volonté d'un certain "Monarque"... nous savons tous les deux de qui je parle, n'est-ce pas ?

J'espère en tout cas que cette lettre trouvera son chemin jusqu'à vous et que vous vous portez bien. Les choses se sont-elles calmées, à Loguetown ? J'imagine que vous avez repris la main depuis la dernière fois. Du moins, je n'ai pas eu de nouvelles contraires, donc... ma foi, tant que les choses se déroulent au mieux, je n'ai pas vraiment grand chose de plus à dire. À part peut-être qu'il me tarde de vous revoir en personne : notre petit ballet tient toujours.

Très cordialement,
Heziel Coffe.




_________________




Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 305

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Lettre d'outre mer.   Mar 14 Mar - 21:17



Sergent-chef Belome et vice-amirale Focker Lim.

-Ils ont vraiment une case en moins...
-Mais ils font une bonne main d'oeuvre.
-Dites-moi, sergent-chef. Des hommes capables de croire aveuglément en une cause qu'elle quelle soit, au point de vouloir mourir pour elle, peuvent-ils être d'une manière ou d'une autre dignes de confiance ?
-En temps normal, non. Mais eux vous admirent.
-Et j'aurais préféré pouvoir taper dessus.

Depuis la fenêtre de son bureau, Lim fixait en contrebas la flopée de nouvelles têtes qui s'entraînaient en compagnie d'un illustre lieutenant de la base de Logue Town. Ils étaient nombreux, innombrables même à avoir déposé leurs candidatures durant les dernières semaines. Pas seulement à Logue Town, d'ailleurs : c'était tout East Blue qui se mobilisait. La plupart des nouvelles recrues étaient de ferventes adeptes de la religion majoritaire des Seas Blues, issue de South : le Constantisme. Ils prônaient la supériorité pluriséculaire du Gouvernement Mondial, abhorraient les maudits, encore plus lorsqu'ils combattaient la justice de la marine, et reléguaient le granit marin au rang de création divine. C'était pour cela, d'ailleurs, que la nouvellement promue vice-amirale avait généré tant et tant d'émules les semaines précédentes : elle était, à leurs yeux, une espèce de messie incarnant les valeurs qu'ils estimaient plus que leur propre existence... Un bref frisson de dégoût fit frémir l'échine de la haute-gradée tandis que son subordonné, derrière elle, s'affairait à ranger les paperasses d'un air sérieux et posé. Belome était un homme compétent, à défaut d'être un brillant combattant, et elle savait qu'elle pouvait se reposer sur lui précisément car il était une personne intelligente, digne d'intérêt. Ces espèces de décérébrés adeptes d'une religion guidée d'une main de fer par une seule et unique personne ne pouvaient en aucun cas espérer l'égaler... Et pourtant, ils étaient nombreux à prétendre pouvoir seconder la belle Focker avec brio. Pour l'heure, elle avait su les dégager sans grand mal, en faisant simplement preuve d'un tant soit peu de tact... Mais pour combien de temps ? Le souci, c'était surtout que l'amirale-en-chef avait donné des ordres fermes : ne pas frustrer cette flopée de croyants. L'idée, assez froide et pragmatique, à l'image de l'éminente Chairoka, était de conserver ces religieux sous leur tutelle le temps de leur trouver une opération suicide à mener sur le front. Ils étaient une chaire à canon exemplaire et admirable, puisqu'ils étaient nettement moins importants que des subordonnés dotés d'un véritable intellect... Si elle avait également frémi devant la froideur de sa supérieure hiérarchique, la gérante d'East Blue devait admettre qu'il était grand temps de renflouer leurs rangs et qu'il aurait été stupide de jouer les fines bouches : South Blue et West Blue avaient tout deux encaissé un affront, et les responsables devaient être punis. Fort heureusement, les recrues de Logue Town n'allaient pas toutes y rester : la plupart allaient être transférées pour servir l'effort de guerre dans des lieux où leur présence serait appréciable...

-Oh merde, encore lui.

Tout en tirant un papier de la pile, Belome pouffa bruyamment, amusé comme jamais. Lim tiqua, fit promptement claquer sa langue contre son palais, agacée, puis pivota pour faire face à son subordonné, se détachant enfin de l'entraînement en cours. Elle trouva le jeune homme avec une lettre dans la main, sur laquelle de fines lettres appliquées et soigneuses dessinaient son propre nom. Si cette lettre avait, d'un œil extérieur, l'air parfaitement banal, le teint de la vice-amirale sembla violemment pâlir tandis qu'elle se remémorait le souvenir cuisant de la précédente fois. Cette écriture, elle ne la connaissait que trop bien : elle la maudissait de tout son être... Avec la férocité d'un tigre, quasiment métamorphosée, la belle traversa son bureau sèchement et s'empara du courrier avant même que le sergent-chef n'ait le temps de cligner des yeux. Elle ouvrit l'enveloppe sans la moindre délicatesse, déplia le mot qui y était glissé et, fébrile et tremblante, se mit à la lire, son subordonné se glissant discrètement derrière elle pour y découvrir les mots du cuisinier, d'ores et déjà hilare. Lorsqu'elle eut enfin terminé sa lecture et que le pauvre bas-gradé, incapable de se contenir, se jetait hors du bureau pour éviter d'avoir à subir les foudres de sa supérieure, cette dernière posa lentement la lettre sur son propre bureau, le visage baissé et l'air étonnamment calme, placide et...

-JE VAIS TE DÉFONCER LA FACE, BOUFFON DE MERDE !

Dans une formidable démonstration de puissance, le poing droit de la fluette demoiselle vint percuter le papier dans un coup descendant d'une puissance incalculable, lequel, non content de briser le bureau, défonça également le parquet en-dessous et l'envoya paître un bon étage plus bas, au beau milieu des cuisines. Une veine battante sur sa tempe, la demoiselle au joli minois prit une ferme résolution : ce foutu cuistot allait payer son affront.

-BELOME, SAC A MERDE ! VA ME CHERCHER BELTON ! TOUT DE SUIIIIITE !



Ah bah oui mais tu cherches aussi...
Revenir en haut Aller en bas
 

Lettre d'outre mer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-