Partagez | 
 

 [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mar 23 Fév 2016, 18:58

Le début d'une grande rivalité
 La marine avait recours à des approvisionneurs contractuels pour ravitailler les stocks d’armes, de nourriture, de vêtements ou encore de toute autre denrée que l’on pouvait trouver dans le commerce. Lors que le dit approvisionneur devait se rendre sur une île dangereuse ou mal fréquentée, il était accompagné d’un officier et quelques fois d’une poignée de jeune recrue encore en apprentissage. Cette fois, il s’agissait de se rendre sur le royaume de Trader pour réapprovisionner les casernes de Marijoa et Marineford en denrées alimentaires de bonne conservation et notamment en jus et biscuits en tout genre.  Le commandant Gento avait été choisi pour la mission d’escorte cette fois ci, il n’était pas étranger à ces missions, il en avait effectivement fait plusieurs durant lesquelles tout s’était très bien passé. Il était l’un des membres les plus gradés de la caserne où exerçait Kanäe et avait lui-même choisit les recrues qui l’accompagneraient au cours de cette mission. Reni Gento était un homme expérimenté, sage, laissant sa chance à de jeunes recrues et surtout assez exigeant. C’est donc avec un grand professionnalisme que le commandant avait choisi ces recrues, il avait choisi une recrue pour chaque domaine de spécialité : la force brute, l’agilité, la furtivité, les facultés négociatrices et les capacités tactiques. Kanäe se débrouillait dans plusieurs des domaines ainsi énumérés mais était sans conteste la meilleure en furtivité parmi toutes les recrues de la caserne. Le commandant avait donc énoncé les 5 recrues qui escorteraient le marchant approvisionneur avec lui sur le royaume de Trader et parmi les recrues des casernes de Marijoa et comme il fallait s’y attendre, Kanäe fut parmi les nommés.

 
Après l’annonce des noms et la préparation du départ, les 5 nommés et leur superviseur avaient embarqué sur un bateau en direction du royaume de Trader et la traversée fut pour le moins intense et mouvementée. Trois des cinq recrues étaient des hommes et les deux autres des femmes mais les trois coqs semblaient vouloir prendre la tête de l’expédition : la force brute, l’agilité et les capacités tactiques s’affrontaient pour savoir qui accompagnerait le marchand lors des sorties marchandages. Deux recrues accompagneraient le marchand à chacune de ses sorties pendant que le reste de l’équipe et le commandant resteraient sur le navire pour coordonner les actions du petit groupe et désamorcer des situations dangereuses. A chaque sortie, une des recrues serait nommée chef d’expédition et sera donc responsable du résultat de la protection.  Après quelques jours de combat de coqs, d’indifférence totale de la chasseresse verte par rapport aux autres recrues et de tractation entre le commandant et le marchand pour l’organisation des sorties, le bateau parvint enfin au Royaume de Trader et accosta au port de Deal, le grand port commercial de l’île. Aux premiers abords, l’île ne semblait présentée aucun danger mais elle était sous domination des hors la loi et notamment de la guilde marchande, cela pouvait entrainer certains dangers pour un marchand au service du gouvernement mondial. Voilà qui justifiait donc le recours aux forces de protection de la marine, ainsi le commandant préférait ne pas ancrer la navire au centre du port pour qu’il ne soit bloqué en cas de danger.
 
Une fois le navire en place, de façon un peu excentrée, le groupe de 6 marins et le marchand mirent pied à terre et firent un tour de reconnaissance sur l’île. Ils avaient tous abandonné les uniformes de la marine et avaient revêtus  des tenues civils, Kanäe était vêtue de vert foncé de la tête au pied et avait la tête couverte par une capuche de la même couleur, elle, autant que ses camarades, ne pouvaient se faire remarquer dès leur arrivée. Même le navire avait été grimé pour l’occasion, le groupe avait en effet emprunté un navire marchand civil pour ne pas être reconnu dès l’arrivée dans le port. Parmi les maîtres mots de cette expédition, le plus important restait celui de discrétion et Kanäe était la maitresse en la matière dans le groupe. Elle était d’ailleurs la seule à avoir pensé à se couvrir la tête excepté le commandant.
 
Le groupe fit donc le tour des premiers quartiers marchands du port, au fur et à mesure de la promenade le marchand complétait un carnet violet qu’il tenait depuis le début du voyage. IL adressait quelques mots au commandant qui étudiait chaque échoppe, magasin, restaurant mais aussi chaque ruelle ou recoin. Toutes les recrues restaient silencieuses et observait chaque recoin, enfin pas toutes les recrues : l’homme le plus musclé du groupe, représentant la force brute, semblait avoir tout dans les muscles et rien dans la tête. Le coq s’amusait à faire des clins d’œil à chaque jeune femme qu’il croisait et si un sourire lui était adressé en retour alors il se permettait un petit commentaire sur la jeune femme en question. Kanäe n’avait que 19 ans, 5 de moins que le colosse mais était déjà bien plus mature que lui. De son côté, le tacticien était également survolté mais pas par les femmes, il étudiait chaque détail de la topographie du terrain, il l’étudiait encore davantage que le commandant Gento : il prenait son rôle très à cœur. La promenade dura ainsi plusieurs heures et pendant tout ce laps de temps, la troupe eu affaire aux remarques graveleuses du molosse débile et aux remarques tactiques quasi-incompréhensibles du tacticien.
 
Lorsque le groupe retrouva le bateau le commandant rassembla ses forces avec le marchand.
 

 « Demain premier groupe : Barbare et Lynx, vous irez ensemble mais attention pas d’accroc sinon je vous tue, et si vous mourrez je balance vos corps au caniveau sans aucune considération. C’est bien compris ? » 


Les recrues répondirent toutes d’un mouvement de la tête pour faire connaitre leur réponse au chef de fil. Par « barbare et lynx », le commandant parlait de la brute et du tacticien. Chacun des membres de l’expédition avait un nom de code. Le commandant était « boss », le marchand : panier, la brute : barbare, le tacticien : lynx, l’agile : sprint, la tchatcheuse : perroquet et la furtive : vent.  Chacun avait ses ordres : la mission commençait.
© Codé par Kari Crown
 
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mar 01 Mar 2016, 12:43

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter One - Your Savior
Road Trippin' - Red Hot Chili Peppers
(Cover by Trevor Willmott)
Le sifflotement ne parvenait pas à couvrir le bruit ambiant de la rue. Que ce soient les discussions des passants ou les vendeurs criant les bienfaits de leurs produits, rien ne laissait entendre la folle mélodie qui franchissait les lèvres de Silver, seuls ses proches voisins arrivaient à discerner un son. Les yeux mi-clos et le visage serein, sa démarche sautillante témoignait de sa bonne humeur.
L’homme à sa droite l’observa un instant, songeur. Le gamin, du haut de ses treize ans, était la plus jeune et la plus récente recrue de son organisation. Il avait beau avoir le physique et le mental d’un garçon de son âge, quoique légèrement androgyne, le patron arrivait à faire beaucoup de choses à Silver et notamment à l’intégrer à quelques missions données à ses subalternes. Le Sparrow devait encore s’entraîner au combat mais dans l’ensemble il avait un niveau plus que suffisant pour se défendre contre un attaquant « normal ». Normal oui, sans capacité hors du commun ou maudit par un pouvoir conféré par un fruit du démon comme certains pouvaient l’être.

Aujourd’hui, ils étaient tout un petit groupe en ville, le chef de la bande, Kitakita Kanekita, était aussi là. Il devait faire affaire avec un marchand du coin, ou plutôt servir de garde du corps lors d’un transport important de marchandises, ça c’était la partie officielle qui alimentait les rumeurs mais officieusement il allait aussi réapprovisionner son marché d’armes à feu. Marché non légal bien sûr.

Le garçon aux cheveux blancs l’accompagnait donc dans les rues et semblait plus se préoccuper de ce qu’il se passait dans son environnement que de la discussion animée que tenait Kita et l’un de ses hommes. Pendant que trois des mercenaires allaient servir de défense au commerçant, dont Silver, les trois autres, qui comprenaient Kitakita Kanekita et deux sous-fifres qui avaient l’habitude de ce genre de mission devaient négocier les armes à feu que le trafiquant allait revendre bien plus cher.
Tous les six arrivèrent au premier point de rendez-vous, celui officiel fixé avec le marchand dans l’une des nombreuses auberges dont regorgeaient les rues de Trade, la capitale de Trader. Pendant un dialogue rapide, les deux partis convinrent d’un itinéraire à suivre ainsi que le prix à payer pour un tel service rendu. De ce côté-là, Kita ne cherchait pas à arnaquer le commerçant : il l’avait vite compris, les mercenaires ne manquaient pas sur Trader, la concurrence était donc rude, pas la peine de diminuer encore ses chances de se trouver un client en montant les prix. Mieux valait être le moins cher du marché et remporter plus de contrats qu’être le plus cher et n’avoir aucun client.

Des mains se serrèrent tandis que le jeune Sparrow observait son environnement d’un œil curieux et innocent. En plus de cette mission, son patron et ami lui avait promis de le laisser faire quelques emplettes avec son argent de poche. Lorsqu’on l’appela, le gamin se retourna, un grand sourire aux lèvres. Il était heureux d’aider Kita dans ses affaires même s’il ne comprenait pas tout du monde des adultes.
Mercenaires et client se dirigèrent ensuite vers le chariot tiré par deux chevaux et qui allait servir à transporter la marchandise entre le point de départ et le point d’arrivée. Le marchand grimpa à l’avant, s’emparant déjà des rênes qui permettaient de contrôler les bêtes et les trois autres désignés pour l’accompagner se hissèrent à l’arrière, se mettant bien à la vue de tous afin de dissuader les plus téméraires d’approcher. Il fallait dire qu’hormis le plus jeune, les autres étaient plutôt imposants physiquement et ne semblaient pas très plaisantins. La gueule de l’emploi comme on dit.

Silver se retourna subitement afin de voir son ami Kita, resté au point de départ. Avec un sourire, le jeune adolescent lui fit de grands signes de la main, heureux d’aller travailler pour lui. Le conducteur du chariot claqua la langue et les bêtes se mirent à marcher prudemment au pas au milieu de la rue, faisant s’écarter les passants qui se trouvaient sur le chemin. Le boulot commençait enfin pour le Sparrow et ses deux compères.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mar 01 Mar 2016, 17:01

Premier Tour

Le matin de la première tournée était venu rapidement et le premier groupe venait déjà de quitter le navire de ravitaillement. Lynx, Barbare et Panier venaient donc de mettre pied à terre et se dirigeaient déjà vers la première boutique de ravitaillement, en l’occurrence les produits de boucherie sec : bœuf séché, saucisson, terrine, œufs ou autre denrées pouvant tenir le choc assez facilement pendant le trajet. Le groupe resterait 5 jours sur l’île et en plus du temps de voyage, les produits devraient résister au temps de mouillage du bateau. Le dernier jour serait quant à lui consacrer aux produits primeurs se périmant beaucoup plus rapidement. Pour ce premier ravitaillement, Lynx avait élaboré un plan assez incroyable pour pouvoir éviter tout danger et assurer au mieux la protection de la cible. Son plan consistait en un déguisement incroyable, en la mise en avant des gros bras de barbare et surtout sur la mise en position de repli simplifié de panier. Il avait ainsi tenu une thèse orale d’une trentaine de minute la veille pendant le repas à la totalité de la tablée. Le boss et panier avaient tout écouté, surement par respect, Barbare s’était endormi, perroquet avait sorti un livre, sprint était parti se coucher et Kanäe, quant à elle, était totalement partie dans des réflexions poussées au sujet des prochaines associations de plante qu’elle tenterait. Après l’exposé stratégique, les recrues étaient toutes parties se coucher ainsi que panier, le boss était resté seul, sur le pont du bateau et établissait un planning poussé des prochaines interventions. Le jour le plus compliqué serait le troisième jour car il s’agissait du ravitaillement de biscuits secs et la fabrique de cookie, très connue dans la région, se trouvait dans un quartier marchand relativement mal fréquenté et donc l’équipe serait renforcée ce jour-là.
 
Le boss rassembla donc rapidement la totalité des éléments restants pour les informer de la suite des événements. Le lendemain serait le jour de ravitaillement des légumes secs et féculents qui rassemblerait les trois autres recrues, ainsi les 5 recrues seraient sorties avant la grande épopée du troisième jour, où la totalité de l’équipe, Boss inclus, sera monopolisé. Le chef d’expédition rappela alors aux recrues qu’elles devaient tenir leurs places en fonction de leur rôle ainsi de pouvoir tiré profit de leurs talents. Ainsi il avait déjà prévu la stratégie du lendemain. La tchatcheuse et le sprinteur seraient en escorte visible du marchand alors que Kanäe se mêlerait à la foule et n’interviendrait qu’en cas de problème, dans la troupe elle était le soutien en cas de situation désespérée. Son premier tour d’exercice commencerait donc le lendemain et celle-ci devait donc se tenir prête pour l’exploration du lendemain, elle demanda donc à son commandant si elle pouvait aller s’entrainer au sol pour se tenir prête, celui-ci l’y autorisa et incita ses camarades à faire de même. Perroquet ne participa pas aux manœuvres d’entrainement alors que sprint avait effectivement rejoint la chasseresse verte pour l’entrainement. Les deux comparses avaient ainsi trottiné pendant plusieurs minutes avant de s’exercer ensemble au combat. Kanäe n’aimait pas beaucoup le personnage mais devait bien faire avec pour l’entrainement, et après tout dans quelques jours elle ne ferait que croiser cet homme sans même lui adresser un regard.
 
Les heures avaient filé à une vitesse ahurissante, les deux recrues étaient revenues de leur entrainement, suivis, quelques heures plus tard par le convoi de rechargement et le moins que l’on puisse dire était que le ravitaillement était de taille. Le marchand demanda donc l’aide de tout le groupe pour décharger la cargaison et pour tout descendre en cale, la brute du groupe venait de révéler toute son utilité, transportant à lui seul des caisses et des caisses de denrées alimentaires, les cartons pesaient plus de 30kg pour certains et celui-ci les empilait allégrement avant de commencer un aller-retour. Il marchait rapidement et plus vite que toutes les autres recrues chargés comme des mulets. La verte avait néanmoins eu une chance, elle était une femme, et de plus assez jeune, et n’avait donc que les colis les plus légers à transporter. Le lendemain, lors du chargement des légumes secs et féculents, elle ne serait pas non plus bousculée, il s’agissait de sac et non plus de cartons et ceux-ci étaient bien plus nombreux mais beaucoup moins lourd ou volumineux. La petite bande prit environ une heure à décharger et tout charger en cale.
 
La chasseresse verte se retira alors dans la salle de bain du bateau, celle réservée aux femmes, qui n’étaient que 2 pour cette traversée, et prit un bain où elle resta plusieurs heures. Elle repensait sans cesse à la mission du surlendemain dans ce quartier mal fréquenté, et étrangement, elle avait un mauvais pressentiment. L’herboriste termina sa toilette, prit un repas rapide et parti vite au lit dans le  but d’éviter le récit de Lynx. Prendre des informations sur la mission de leur collègue pouvait se révéler intéressant mais elle n’aurait pas supporté un récit interminable du stratège. Elle trouva rapidement le sommeil, excitée à l’idée de passer à l’action le lendemain.


© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Sam 17 Sep 2016, 19:49

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Two - Cookie Monster
Challenge the Dead - Adrian von Ziegler
Les dents partirent rapidement à l’assaut de leur proie qui émit un craquement lorsque les mâchoires se refermèrent sur elle. Un doux parfum sucré se dégagea tandis qu’un morceau de chocolat fondit doucement sur la langue de Silver. Le garçon avala goulument sa bouchée avant de mordre une nouvelle fois dans son cookie aux pépites de chocolat.

La livraison s’était déroulée sans aucun problème. Il fallait dire que le commerce ne manquait pas à Trader, aussi était-il normal de voir de la marchandise circuler un peu partout. Le jeune Sparrow avait pu, comme promis, s’autoriser quelques achats. Les poches pleines de biscuits, il observait d’un œil curieux les bâtisses qui défilaient sous ses yeux, son regard dérivant parfois sur un détail. Assis entre les deux colosses qui lui servaient de collègues dans le chariot à présent vide, il reprit un gâteau.

Dès que le véhicule tracté par le cheval s’arrêta, le garçon sauta à terre avant de courir jusqu’à Kita avec un grand sourire. Puis, sans un mot, il rejoignit sa chambre en sautillant. Reprenant sa routine, il y resta à peine deux heures avant de rejoindre son merveilleux ami pour le dîner.

Au sein de l’organisation, ils étaient peu à avoir le privilège de pouvoir se restaurer en compagnie du patron. Silver Sparrow faisait donc parti des rares élus, même si ce n’étaient ni l’éloquence ni le don pour les affaires qui lui avaient laissé une place à cette table.

Les yeux du jeune hors-la-loi se posèrent avec envie sur tous les plats… malgré le fait que manger tous ses biscuits lui ai ôté tout appétit. Dommage, il y avait de bonnes choses à manger : peu de légumes, un plat entier de pâtes cuisinées avec une sauce qui semblait délicieuse rien qu’à l’odeur, de la viande, du poisson, mais vraiment peu de légumes.
Après s’être servi un petit peu et avoir picoré tranquillement la nourriture se trouvant dans son assiette, il retourna de nouveau sa chambre pour rejoindre les bras de Morphée.

Il n’y avait rien de pire qu’une routine bien huilée : petit-déjeuner, entraînement, lecture, apprentissage de certaines bases comme les mathématiques, déjeuner, chambre, jeux, entraînement, chambre, dîner, dormir. Hormis les quelques missions auxquelles était affecté le jeune garçon, quasiment rien ne venait perturber cet emploi du temps.

Malheureusement pour Silver, son quotidien allait encore changer d’ici peu, la faute à une nouvelle mission dont pour l’instant on ne lui avait quasiment rien dit. En même temps, dur d’expliquer à un enfant de treize ans qu’il accompagnait des tueurs à gages ou des trafiquants d’armes. Surtout si cet enfant était Silver. Enfin pour l’instant, il savait seulement que son emploi du temps allait être perturbé sous quelques jours.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Dim 18 Sep 2016, 21:04

Pénurie de cookie 

 
La nuit passa bien vite et la verte se retrouva rapidement sur le pont, à attendre ses deux collègues pour le début du ravitaillement du jour. Elle savait qu’elle ne devait pas faillir au moment d’entrer en scène, son avenir au sein de la marine pouvait dépendre de cette mission, de celle-ci comme de toutes les autres dans le futur de sa formation lorsque l’on y réfléchissait bien. Enfin, les deux partenaires de la belle arrivèrent ensuite et le petit groupe se mit en route accompagnés du marchand qui se chargeait des ventes et achats, même si dans ce contexte il ne gérait exclusivement que les achats. Perroquet et tchatcheuse ne quittait pas panier des yeux et le collait comme une guêpe à un pot de miel, de son côté, souffle se trouvait en retrait. Notre héroïne marchait tête baissée, à une dizaine de mètre du convoi, dissimulée sous une capuche en observant les mouvements de chaque badaud, elle ne devait absolument pas laisser passer un éventuel assassin. Si elle en décelait un, elle avait pour ordre de le mettre hors d’état de nuire sans plus de cérémonie et sans réfléchir, s’il ne s’agissait pas d’un assassin mais d’un civil, ce n’était, selon les termes du boss, « pas grave ». Toujours selon lui, mieux valait prévenir que guérir, et pour ça on pouvait bien sacrifier ou renoncer à deux ou trois civils. Cette position n’arrangeait clairement pas la Toupex, elle gardait la main sur la dague mais n’agirais mortellement qu’en dernier recours et préférerais les techniques d’immobilisation. Le ravitaillement se passa sans accroc et aucune appréhension ne fut à déplorer au cours de la sortie.
 
Une fois de retour sur le bateau, le trio dû relater les faits de la journée, un récit assuré par la tchatcheuse et foncièrement inutile du fait du peu de péripétie de la journée. Le seul passage intéressant fut encore les études des rues qui devaient être empruntées le lendemain et les divers rôles et tâches attribués à chacune des recrues. Le quartier où allait évoluer les six marines et le marchand était un quartier assez malfamé où se tenait néanmoins une fabrique de cookie que beaucoup pensaient tenu par des mafieux. Cela n’avait jamais été prouvé et ces personnes détenaient le marché d’approvisionnement du gouvernement mondial, il fallait donc s’y rendre et sécuriser la transaction. Pour se faire, le furtive devait passer complétement inaperçu et pour se faire le boss avait décidé qu’elle ne devait plus ne serait-ce qu’effleurer le même sol que ses compagnons. Au sens propre. En effet, les rues du quartier en question avait une spécificité, elles étaient incroyablement serrées, de telle façon qu’une personne pouvait sauter de toit en toit sans de réelles difficultés. Quelle meilleure couverture qu’une avancée furtive aérienne ? Il fut donc décider du plan pour le lendemain avant que le boss n’envoi les jeunes au lit. La furtive trouva rapidement le sommeil, l’expédition avait été simple certes, néanmoins le groupe avait beaucoup marché et s’était donc beaucoup fatigué.
 
Le lendemain matin, le bateau était sur le pied de guerre, le boss hurlait dans tous les sens, le marchand préparait son chariot pour qu’il soit plus sécurisé, c’est-à-dire qu’il y rajoutait des cordages et les recrues couraient en tous sens pour obéir aux ordres. Il ne s’agissait pas d’oublier quelque chose d’essentiel à bord et de se retrouver dans une situation épineuse dans les moments critiques. Bientôt le groupe dû se mettre en route et rejoindre l’usine de cookie, là où ils avaient rendez-vous. Les quartiers avoisinant étaient effectivement très sombre et bondé de personne… atypique ? La brute se mit à l’avant du convoi avec la tchatcheuse, sprint ne lâchait pas le boss et le marchand alors que le stratège se postait en arrière pour superviser les choses en cas d’attaque. Enfin, Kanäe était sur ses toits et suivait le reste du groupe en faisant le moins de bruit possible et en gardant un contact visuel constant. Ce beau petit monde arriva enfin à l’usine en ne devant maitriser qu’un homme demandant, trop brusquement quelques pièces.
 
Le marchand entra et commença à négocier la totalité du stock de cookie, il en avait besoin pour la multitude de caserne à approvisionner. Il ne savait alors pas qu’il avait fait la plus grande erreur de sa vie.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Sam 24 Sep 2016, 12:15

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Three - J'ai Faim !
The Kids Aren't Alright - Fall Out Boy
Silver battait ses jambes dans le vide, assis sur le rebord du toit comme il l’était, les mains agrippées à la gouttière métallique. Quelques vieilles feuilles tapissaient le fond de chéneau, chatouillant les doigts du garçon. Fredonnant une vieille comptine qu’il avait souvent chantonnée à son psychiatre, le Sparrow observait les alentours. Il aimait bien venir ici, sur le toit de leur quartier général. Le jeune hors-la-loi tourna la tête. Bien souvent il était seul, mais pas aujourd’hui. Comme lui, l’un des hommes de Kita guettait les rues en contre-bas. Seulement, ce dernier n’était pas là pour battre des pieds gaiement dans le vide en chantant, non, il surveillait et notait tout ce qu’il se passait. D’ailleurs, il ne tarda pas à sortir un calepin sous les yeux du garçon, prendre un crayon dans la poche intérieure de sa veste, consulter sa montre et griffonner quelques mots.

Le jeune aux cheveux blancs avait d’abord trouvé ça curieux et drôle à la fois, cet homme qui notait tout sur son petit carnet. Puis il s’était lassé de le regarder faire. Ces choses-là, ça allait bien cinq minutes.

Prenant appui sur ses mains, le Sparrow se releva, assurant les appuis de ses pieds sur les tuiles avant de rejoindre de son allure légère le velux par lequel il était passé. Bien sûr, la véritable entrée pour se rendre sur le toit restait un escalier et une porte, mais lui préférait passer par cette fenêtre. Celle-là et rien d’autre. Fermant derrière lui, il slaloma entre les cartons du débarras et se rendit jusqu’au réfectoire. Son ventre n’arrêtait pas de grogner depuis au moins deux heures. Silver poussa les deux battants les bras tendus et s’arrêta un court instant. A cette heure, la salle était déserte. Après avoir zigzagué entre quelques tables, il s’avança vers l’immense bar qui se dressait au fond de la pièce et cachant l’accès aux cuisines.

Posant les deux coudes sur le comptoir et se hissant sur l’un des sièges très hauts pour lui. Il tapa du plat de la main et attendit qu’on vienne. Malgré son aspect chétif, le Sparrow en savait assez pour imposer ses caprices.

Une silhouette apparut par l’entrée à demi-cachée entre les rayons pleins de bouteilles. Le regard du nouveau venu flotta un instant avant de se poser sur Silver qui se mit à sourire. Pas une seconde le garçon ne regarda les tatouages recouvrant partiellement les bras de l’homme, ni l’auriculaire beaucoup plus petit que la normale et coupé net. L’inconnu essuya rapidement ses mains sur son tablier blanc avant de fixer le jeune garçon. Ce dernier ne mit pas longtemps à lui dire le motif de sa visite :
- J’ai faim ! Je veux des cookies !
Le chef cuisinier l’observa quelques instants avant de poser une main sur le sommet du crâne du garçon et de frotter affectueusement sa tête.
- Désolé bonhomme, on a pas de ça aujourd’hui, ici. Mais si tu veux autre chose, demande-moi.
Les yeux rouges de Silver prirent une nouvelle lueur.
- Je voulais des cookies, moi… murmura-t-il avant de se dégager et de partir en courant.

La porte du bureau de Kitakita Kanekita s’ouvrit en trombe sur une boule d’énergie surmontée un nuage de cheveux blancs.
- Je veux des cookies ! hurla le Sparrow sans même frapper à la porte.
Kita s’arrêta d’écrire, la main levée, les doigts encore serrée sur sa plume. Avec un soupir, il fixa son jeune subordonné dans les yeux. IL détestait le comportement quasi bipolaire du jeune homme, mais au fond, il lui servit bien. Rien de tel qu’un Silver énervé à jeter au milieu des combats ou à utiliser en guise d’avertissement. C’était sa méthode préférée. Qui pouvait se douter qu’un tel garçon, débordant d’énergie et à l’air gentil pouvait se mettre dans une colère sanglante ? Personne. Ou presque.
- Bien, répondit le chef en se levant et en contournant la table en bois.
Il se gratta un instant la tête avant de prendre une décision. Normalement, Silver devait commencer une mission dans moins d’une heure et qui se déroulait dans le périmètre de…
- Accompagne Nax. La mission d’aujourd’hui est avancée, elle doit se dérouler près du secteur industriel, près de l’usine à biscuits. Tu iras te chercher des cookies là-bas. Ça te va Silver ?
Le jeune hors-la-loi hocha la tête.
- Nax te fera le topo, je vous envoie trois hommes supplémentaires dans cinq minutes. File te préparer, conclut l’homme avec un sourire.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Sam 24 Sep 2016, 14:44

Ennui mortel 

 
Le groupe de marine avait pénétré dans le bâtiment de la fabrique de biscuit, tous sauf deux. Le plus balèze montait la garde à l’entrée pour éviter d’être pris en tenaille en cas d’attaque et la plus furtive était accroupit sur le rebord de toit du bâtiment juste à côté de l’usine. Son positionnement géographique était certes correcte mais il n’était pas optimal, en effet, elle se trouvait sur le toit mitoyen à celui de la sorte de magasin d’usine où se trouvait ses amis, elle n’en voyait donc pas l’entrée directement. La seule chose qu’elle distinguait était un bout de coude appartenant à la brute qui croisait les bras pour faire « plus mastoc » comme il disait si bien. Toujours selon lui : « Avec des bras contractés comme ça et une grimace imposante, on fait fuir toutes les tapettes ». Mais bref, quoiqu’il en soit, Kanäe était suffisamment bien postée pour voir les personnes qui entraient ou sortaient du bâtiment pour rejoindre la rue, elle n’avait cependant pas de vue sur l’entrée elle-même, l’intérieur du magasin ou même la majorité du corps de son allié. Cette position discutable avait été le fruit d’un véritable casse-tête pour la chasseresse qui avait voulu se poster sur le toit de l’usine située en face de la fabrique de biscuit. De là, elle aurait pu avoir un vue dégagée et parfaite sur l’objectif de la mission.
 
Problème, le toit en question était étrangement pentu et recouvert d’une sorte de lichen affreusement glissant, si bien que lorsqu’elle avait tenté de s’y maintenir debout, elle avait glissé et avait manqué de tombé de plusieurs mètres de hauteur, s’assurant ainsi une mort certaine.  Devant les forces de la nature et la violence de l’architecture locale, la Toupex s’était résignée à changer de perchoir. Souffle avait donc rejoint une position différente, choisie par défaut. Attendant sur ce spot depuis plusieurs dizaines de minutes, la belle commençait à trouver le temps long, surtout qu’elle voyait toujours le bras de son collègue. Cela signifiait que les marchands étaient toujours en pleine négociation, il avait été convenu que le baraque humaine quitte son poste au moment d’aider les autres à remplir le chariot, il y serait alors remplacé par le perroquet qui pourrait embobiner tout le monde. Se laissant aller à ce que font habituellement les personnes âgées, la verte se mit en position assise, presque de détente en regardant les passants.
 
L’ambiance dans ce quartier par rapport au reste de l’île avait clairement changé, ici les gens semblaient tous fatigués par une vie de labeur et/ou  de méfaits. Tous ou presque portaient soit des tatouages, soit des cicatrices, soit les deux et la majorité auraient été recruté dans un équipage de pirate sanguinaire seulement à la tête du client. Certaines personnes passaient, repassaient et repassaient encore inlassablement depuis l’arrivée des gouvernementaux pourtant incognitos. La plupart paraissaient éméchés alors que l’heure était encore très matinale, peut-être le reste d’une soirée bien arrosée ou d’un petit déjeuner plus liquide que solide.
 
Enfin, alors que l’ennui l’avait littéralement submergé, Kanäe fut tirée de son début de torpeur par une événement inattendu, alors que les biscuits commençaient enfin à être acheminés dans le chariot, de l'action débuta devant la porte gardée. 
 
 

© Codé par Kari Crown
  


Dernière édition par Kanäe Toupex le Lun 03 Oct 2016, 09:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Dim 02 Oct 2016, 20:19

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Four - Fabrique
La Valse d'Amélie - Yann Tiersen
- Silver ?
Le susnommé leva la main, le sourire aux lèvres. Il allait bientôt avoir ses cookies, et directement de la fabrique ! C’étaient les meilleurs ceux-là. Quelques marchands ambulants en vendaient des « faits maison » au cœur de la capitale, non seulement ils étaient plus chers, mais aussi moins bons. Le Sparrow tira la langue à ce souvenir. Non, vraiment pas bon. Surtout que les cookies faisaient partie de ses mets préférés. Autrement dit, monsieur était exigeant sur ce sujet.

Le garçon fixa l’homme qui l’avait interpellé. Nax, c’était le bras droit de Kita. Le jeune Silver l’aimait bien, tout comme son patron. Il avait beau avoir une petite carrure, il possédait une prestance qui allait de pair avec ses élégants costumes. Lors des réunions ou des missions, il lui était arrivé d’en imposer. Il était un beau parleur et finalement, se battait surtout avec des mots.
- Aujourd’hui tu restes avec Luiz. Vous vous occuperez de surveiller les alentours pendant que les autres et moi-même nous… faisons notre travail.
Nax s’était seulement adressé à Silver. Il embrassa du regard sa petite assistance avant de reprendre, pour tout le monde :
- Messieurs, notre cible est Alexander Jakarta, ancien prêteur sur gage malhonnête et faussaire à ses heures perdues. Nous avons eu affaire à lui de nombreuses fois. Depuis quelques mois il commence à accumuler des dettes au sein de notre organisation, toutefois nous n’avons eu aucun paiement de sa part et l’échéance arrive à sa fin. Nous allons donc lui rendre une petite visite de courtoisie et lui rappeler qu’il faut toujours rembourser ses dettes en temps voulu. Cependant, il entretient encore des liens avec des trafiquants et d’autres faussaires qui lui assurent une protection. Il faudra donc agir discrètement et rapidement et réduire au silence tout individu susceptible de nous relier à cette affaire. J’espère avoir été clair.
Un geste de la main et le petit attroupement se dispersa pour se préparer à partir. De son côté, le jeune hors-la-loi se dirigea vers le chef de l’opération.
- Et mes cookies ? demanda le garçon aux cheveux blancs.
L’homme parut réfléchir un petit moment avant de finalement prendre une décision. Kita l’avait mis au courant du caractère spécial de l’adolescent, il ne devait pas oublier d’en tenir compte dans sa réponse.
- Luiz t’accompagnera avant le début des opérations. Ensuite, vous vous placerez non loin de la fabrique, de préférence en altitude, afin de surveiller les alentours de la maison de Jakarta.

Une poignée de minutes plus tard, tout le monde était de nouveau rassemblé, prêt à partir cette fois. Le Sparrow avait vérifié plus d’une fois que ses grandes poches contenaient de quoi acheter plusieurs cookies. Il ne plaisantait pas avec ça.
Ils s’étaient tous mis en route, séparés en petits groupes et prenant des chemins différents pour ne pas éveiller les soupçons sur un déplacement en masse. Silver se retrouvait seulement avec Luiz, puisqu’ils étaient les deux guetteurs et devaient se rendre ensemble à la fabrique de biscuits. Le jeune garçon fredonnait un air joyeux tout en avançant de sa démarche sautillante.

Lorsqu’ils arrivèrent, l’homme fronça les sourcils. A force de travailler pour des gens comme Kanekita, Luiz s’était fait son réseau d’informateurs. Cela restait très utile quand on était chargé de surveiller un bâtiment ou autre chose. Certains contacts savaient qui avaient engagés des mercenaires pour protéger tel individu, d’autres connaissaient le système de sécurité mis à en place pour tel entrepôt. Connaître la sécurité, c’était connaître le nombre d’hommes sur place, s’ils avaient des chiens à lancer sur des intrus, s’ils étaient armés de sabres ou d’armes à feu. C’était évaluer un danger pour mieux le contrer. Mais le guetteur n’avait pas encore eu vent d’une protection pour la fabrique. Parfois, les informations mettaient du temps à venir. Parfois, elles ne venaient pas. Alors, que faisait cet homme devant la porte du bâtiment ?

Il posa une main sur l’épaule de Silver, qui s’arrêta de fredonner et de sautiller pour le regarder droit dans les yeux.
- Tu le connais ? questionna le garçon, lui aussi ayant remarqué celui qui semblait interdire l’accès à l’intérieur du bâtiment.
Son interlocuteur répondit par la négative.
- Va le voir tout seul, Silver. Je vais rester là. Si c’est bien ce que je pense et qu’il ne te laissera pas passer, j’interviendrais d’une façon ou d’une autre.
Le garçon hocha la tête, ravi, avant d’obéir. C’est ainsi qu’il se dirigea vers l’homme pour se planter devant lui, croisant les bras dans son dos, et dit avec un grand sourire :
- Bonjour !
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 03 Oct 2016, 10:07

 Une arrivée inattendue  

 
Les premiers mouvements de chargement commençaient à avoir lieu et du côté de la vigie, on ne s’ennuyait plus non plus. Un garçon aux cheveux blancs et mi- long venait d’arriver devant l’entrepôt et avait tenté d’ouvrir la discussion avec la brute postée. La mouette connaissait les ordres et les siens étaient de garder la porte, pas de discuter avec les civils qui passaient par là, il jeta donc un regard plein d’indifférence au garçonnet sans rien lui répondre, ni même lui adresser un simple signe de tête. La Toupex, quant à elle, observait les alentours pour voir s’il n’y avait aucune menace visible et elle n’en repéra aucune, à part le jeune homme qui venait d’arriver. Elle ne voyait cependant pas en quoi un gamin avec un air aussi sympathique pouvait bien avoir de dangereux pour les forces de la marine qu’elle représentait avec ses collègues.

A la porte, les choses évoluèrent également, la brute sentit une main sur son épaule et se retourna pour découvrir la pipelette du groupe. Cette dernière se mit sur la pointe des pieds pour arriver au niveau de l’oreille du baraqué, et lui glissa quelques mots. La verte comprit donc que le plan se déroulait comme prévu, le premier garde allait quitter son poste à la porte pour aller aider à charger les denrées, il était l’élément le plus fort du groupe donc il était évident qu’il allait participer à cette tâche. Il était donc remplacé sur le champ par la jeune femme qui venait de l’avertir. Perroquet, nom de code de la jeune femme, était une jeune femme d’une vingtaine d’années à la courte chevelure châtain, aux yeux bruns, à la peau satinée et aux traits fins. Beaucoup pourraient la qualifier de beauté mais il s’agissait néanmoins d’une beauté commune, presque banale. Cela constituait aussi une de ses forces, malgré son indéniable physique avantageux, la jeune femme pouvait passer partout sans être trop remarquée et surtout, sans être trop reconnue.
 
Contrairement à son collègue musclé, sa mission n’était pas de simplement garder la porte en prenant une position effrayante pour faire fuir les badauds. La garde de la porte relevait pour elle se savoir jouer de ses talents de baratineuse pour empêcher les civils d’entrer dans la fabrique. Ainsi, elle reporta bien vite son attention sur le jeune homme debout devant elle. Contrairement à une Kanäe qui aurait trouvé le jeune étrange, Perroquet le trouva incroyablement craquant : cette position gentillette, ce sourire charmeur et la gentillesse dont il avait fait preuve face à la grosse brute. Elle se pencha donc légèrement pour arriver à son niveau tout en lui rendant son sourire, une fois à niveau elle entama la conversation.
 
Bonjour jeune homme ! Comment t’appelles-tu ? Moi c’est Lydia. 

 
Relevons d’abord à ce stade que le prénom qu’elle venait de donner n’était pas son vrai prénom, qu’elle ne révélait jamais et à personne en dehors des troupes de la marine. Plus haut perchée, la recrue Toupex observait l’échange, tout lui était visible de sa position alors que les deux interlocuteurs en bas ne pouvait la voir, l’avancée de toit lui offrant un brise-vue parfait. Elle vit donc la discussion reprendre de suite après que l’initiatrice ait laissé à l’enfant le temps de décliner son identité, s’il souhaitait le faire.
 
Que fais-tu ici, tu es perdu ? Si tu peux attendre quelques minutes, je me ferai un plaisir de te raccompagner en ville. 

 
Elle ne pouvait quitter son poste et le savait pertinemment, mais elle savait aussi que le groupe de mouette pourrait prendre sous son aile le gosse lors de leur retour en ville, elle ne se doutait pas alors qu’il était tout à fait à son aise dans ce quartier malfamé. La tchatcheuse leva enfin la tête vers le ciel donnant l’impression d’observer les nuages, en réalité elle regardait si elle pouvait voir sa collègue perchée, elle n’y parvint pas. Cette dernière était pourtant toujours là, sur ces gardes, prête à bondir sur un éventuel ennemi sans réellement comprendre qu’il était déjà là.
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Dim 16 Oct 2016, 17:42

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Five - Sweetie
The Arena - Lindsey Stirling
Le sourire sur le visage enfantin se fana comme il était venu. Le gardien de la porte semblait ignorer la demi-portion qu’était Silver Sparrow, même s’il avait accordé de lui jeter un regard depuis son arrivée. Cet être était-il un illustre malpoli pour ne pas répondre à un simple bonjour ? Estimait-il qu’il n’avait pas à entrer en contact avec le garçon ?

Soit. Le jeune garçon prit un air boudeur, décroisant ses bras dans son dos pour mieux les recroiser devant lui. Il ne voulait pas dire le moindre mot ? Lui non plus ne dirait rien. La seule chose à laquelle n’avait pas pensé le garçon, c’était combien de temps allait-il devoir tenir comme ça ?

Fort heureusement pour lui, la réponse ne tarda pas à venir, manifestée sous la forme d’une belle jeune femme qui posa une main sur l’épaule de l’homme. Silver la dévisagea, oubliant un peu sa mine boudeuse pour se concentrer sur la nouvelle venue, surtout que l’autre silencieux venait de partir. Il se mit à sourire de nouveau, dévoilant toutes ses dents comme s’il était ravi d’avoir une nouvelle compagnie.
- Bonjour jeune homme ! Comment t’appelles-tu ? Moi c’est Lydia.
Avec toute la spontanéité dont il était capable, le Sparrow répondit sans décrocher ce sourire de sa figure :
- Je m’appelle Silver !
- Que fais-tu ici, tu es perdu ? Si tu peux attendre quelques minutes, je me ferai un plaisir de te raccompagner en ville.
Le Sparrow cligna des yeux plusieurs fois. Lui, perdu ? Mais…mais non !
- Je suis venu chercher des cookies. J’adore les cookies !
Le jeune garçon enfonça la main dans sa poche avant d’en sortir une petite bourse pour appuyer ses dires. Puis se disant que son interlocutrice allait sûrement se demander pourquoi venir jusqu’ici pour des gâteaux, il continua, pointant la porte du doigt :
- Ici, ils ont les meilleurs cookies de tout Trader ! Les autres sont pas bons, alors je viens en chercher directement là. Et en plus, je devais venir dans le coin.
Une nouvelle fois, il montra toutes ses dents à la gentille dame. Il avait beau la connaître depuis seulement quelques instants, il l’aimait bien. Peut-être parce qu’elle s’était intéressée à lui. Toute cette discussion lui rappela le motif de sa visite.
- Dis, Lydia, tu crois qu’ils pourront me donner des cookies ? J’ai tout l’argent qu’il faut pour payer, dit-il en tapotant la petite sacoche en tissu.




Luiz observait posément la scène, appuyé contre le mur d’un bâtiment non loin, dans un angle le mettant quelque peu à l’abri des regards. Seulement, il n’entendait rien des échanges qui se déroulaient sous ses yeux. Avec un soupir, il sortit un petit calepin de sa poche et un crayon puis commença à griffonner quelques mots en gardant un œil sur le garçon qu’il avait accompagné. Il rangea le tout lorsqu’il parut satisfait de ses mystérieux écrits et profita d’avoir la main dans la poche intérieure de sa veste pour vérifier que son escargophone était bel et bien à l’intérieur.

Le hors-la-loi avait appris à toujours se méfier des imprévus, quels qu’ils soient. Et pouvoir appeler le chef ou les renforts si quelque chose se passait mal, c’était toujours mieux. Que ce soit pour les gens qui semblaient interdire l’accès à la fabrique ou pour le jeune garçon. Avec un soupir, il reprit son observation, ses sourcils légèrement froncés témoignant de sa concentration.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 17 Oct 2016, 14:17

Moment de gêne 

 
Lydia laissa donc le jeune homme à la chevelure blanche s’expliquer sur la raison de sa présence après qu’il lui ait donné son nom. Silver, elle n’avait pas entendu parler de ce nom là mais n’était pas de l’île donc rien ne la choquait vraiment. Elle était certes spécialisée dans la collecte d’info mais elle ne pouvait se vanter de connaitre l’intégralité de la population d’une île à chacun de ses déplacements, et à l’image de la Toupex, les déplacements d’une recrue étaient nombreux et divers. Quoiqu’il en soit, la pipelette du groupe gouvernemental n’avait pas lâché son sourire d’apparence mais cogitait sec pour trouver une réponse à la requête du gamin. Elle savait pertinemment que la marine et son ravitailleur avait acheté les stocks restant de gâteaux secs, et parmi eux, les cookies. Etant maintenant la propriété du gouvernement mondial, ces denrées ne pouvaient en aucun cas faire l’objet d’un quelconque détournement ou appropriation personnelle. Cette rège, toutes les marines la connaissait dès l’entrée dans les centres de formation : ne jamais volé un œuf à la main qui nous nourrit, surtout lorsque cette main est celle de la marine. Pour autant, elle appréciait ce garçon et elle le trouvait très aimable, un petit être comme lui avec une telle innocence dans le regard comprendrait bien les choses, et au pire qu’allait-il faire ?
 
Ah… C’est embêtant, mon patron vient d’acheter la totalité des cookies de la fabrique, il faudrait donc que tu attendes quelques heures, qu’une nouvelle fournée soit prête pour pouvoir en acheter. Je t’en donnerai bien parmi ceux que l’on vient d’acquérir, mais mon patron ne voudra jamais.  

 
La recrue bavarde ne faisait pas face ici à un chef de cartel, à un assassin affamé ou tout autre hors-la-loi fan de cookie, du moins c’est ce qu’elle pensait. Elle réfléchissait donc à un moyen d’adoucir la peine qu’elle venait probablement de causer dans le cœur de cet enfant. Elle avait quand même, par sureté, éludé le fait qu’ils étaient des mouettes en mission de ravitaillement, il suffisait que cet enfant prit de colère le crie sur tous les toits des environs pour rameuter toutes les pires crapules du coin. Une situation à éviter si elle ne voulait pas que le boss lui fasse la morale en rentrant et ne rendre un rapport plus que mauvais sur ces capacités s’adaptation devant un gamin d’à peine plus de dix ans, au jugé.
 
Mais si tu veux, il me reste des petits cakes aux fruits secs dans mon sac. Ils sont très bons et je veux bien t’en donner quelques-uns le temps pour toi d’attendre que la fabrique relance et termine une production. Ça te va SIlver ?  

 
La jeune femme affichait un large sourire, elle tentait de trouver une solution alors même qu’elle n’y était pas forcée. La brute de son groupe n’aurait pas prêté l’oreille au Sparrow, le stratège l’aurait considéré comme un risque mineur et lui aurait dit de dégager, le rapide aurait probablement adopté la même technique et la verte l’aurait aussi congédié, peut-être plus gentiment.  Personne ne savait comment la situation évoluerait mais il ne faisait aucun doute que ce fut une bonne chose que le blanc tombe sur la plus compréhensive et humaine membre du groupe.
 
Sur son perchoir, la verte continuait à observer d’un œil soucieux. Les ordres étaient relativement clairs : garder l’entrée libre de toute présence, hormis celle du garde, dans le but de garantir un repli réussi en cas de danger. Certes, l’importun n’était qu’un enfant et représentait un moindre risque mais le risque existait. La verte avait quitté l’ennui qui l’habitait alors depuis le début de journée, cherchant à déceler dans chaque ombre la présence d’un individu caché. En réalité, quelle était la probabilité pour qu’un ennemi cherche à attaquer un groupe en train d’acheter des vivres, quasi nulle, même dans ce quartier. Et pourtant…
 
 

© Codé par Kari Crown
  
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Dim 12 Mar 2017, 22:31

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Six - J'aurais mes cookies !
The River - Blues Saraceno

Et pourtant le visage tout souriant du garçon se décomposa en un instant. Il se fichait bien de la gentillesse qu’avait employée la jeune femme à son égard. Silver voulait ses cookies. Il était venu pour ça. Son regard carmin se posa sur le visage de Lydia, légèrement distrait comme si le Sparrow était perdu au fond de ses pensées. Puis le garçon aux cheveux blancs cligna des yeux avant de soudainement secouer la tête négativement. Il ne voulait pas de ses gâteaux ! Il voulait des cookies ! Des cookies d’ici ! Les meilleurs de tout Trader. Un sourire éclaira quelques instants son visage à cette pensée avant de disparaître.

Il n’avait pas le temps d’attendre. Silver était venu chercher ses précieux biscuits ici et maintenant, et il n’allait pas repartir sans. Peu importe que le patron de la gentille Lydia ait acheté tous les cookies. Le garçon allait lui en racheter. Et s’il ne voulait pas… tant pis. Il aurait quand même ses cookies.

Le jeune hors-la-loi était plus que têtu. Il regarda une nouvelle fois la jeune femme, toujours aussi silencieusement, presque d’un air boudeur. Puis, il attendit le moment propice, croisant les bras devant Lydia, lui barrant le passage par la même occasion ou du moins essayant, vu sa petite carrure. Et quand il jugea bon, par on ne sait quel critère, il chercha à pousser la jeune femme pour dégager le chemin et tenta de s’engouffrer à l’intérieur en courant.

De son côté, son chaperon pour cette sortie, Luiz, avait vu le jeune Silver tenter d’entrer dans la fabrique. Se redressant presque trop vite, il serra les dents. Ça n’augurait rien de bon, surtout pas la façon dont l’adolescent s’y était pris. L’homme ignorait ce qu’il s’était dit entre le protégé de Kitakita Kanekita et la mystérieuse femme semblant garder l’entrée.

Il n’était pas né de la dernière pluie et surtout il faisait partie d’un réseau criminel. Il connaissait les différents procédés lors de rencontres ou d’échanges. Il savait comment poster des hommes aux alentours à des endroits stratégiques, il savait mettre un garde devant chaque entrée d’un bâtiment. C’était on ne peut plus flagrant cette fois-ci. D’abord, le colosse qu’il avait vu avec Silver, semblable à un chien de garde. Puis cette frêle jeune femme qui l’avait remplacé. C’était comme si tous deux portaient un panneau « ne pas déranger, ce ne sont pas vos oignons ».

Portant une nouvelle fois la main à l’escargophone caché dans une poche intérieure de sa veste, Luiz prit de grandes inspirations rapidement puis courut à petites foulées jusqu’à Lydia. Lorsqu’il arriva à sa hauteur, le hors-la-loi reprit son souffle, ayant simulé comme il le pouvait une longue course.
- Dites, un garçon aux cheveux blancs nommé Silver ne vous aurait pas importuné par hasard ? Il a filé par ici sans mon accord.
Avec un faux sourire charmeur, l’homme ajouta :
- Je suis son oncle.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 13 Mar 2017, 20:05

Problèmes


La dénommée Lydia, du moins pour cette mission, n’avait pas anticipé le coup fourbe que lui avait réservé le jeune hors-la-loi et avait donc chuté lourdement sur les fesses sans pouvoir empêcher le gamin de pénétrer dans les lieux. Elle allait se relever pour partir à la poursuite du gosse quand un autre home vint à sa rencontre, tout essoufflé. L’étranger cherchait un gamin aux cheveux blancs appelé Silver… Ah effectivement, elle le connaissait. Après s’être présenté, il aida la belle marine à se relever, lui laissant donc tout le loisir de s’expliquer.

Heu oui il vient de passer. Il est entré dans le bâtiment pour acheter des cookies mais je lui avais dit qu’il n’avait pas le droit. Voyez-vous, mon patron est en pleine transaction financière en vue de l’acquisition de l’intégralité du stock.


La mouette parut gênée l’espèce d’un instant et cela était bien logique ; si le jeune blanc entrait dans la zone de deal, la brute ou le chef du groupe allait probablement le faire sortir avec force et ténacité. Enfin, le sort en était jeté et si elle avait failli à sa mission de gardiennage concernant le gosse, elle n’allait surement pas en faire autant concernant le pseudo oncle du Zoan, et d’ailleurs elle allait avoir de l’aide d’ici sous peu si la brute ramenait le gamin aux portes.

***
Sur son toit, en observant le mouvement de violence du gamin, Kanäe avait réagi selon les instructions, elle avait rejoint les fenêtres du toit donnant directement sur l’entrepôt pour conserver un contact visuel avec l’enfant. Si elle l’avait perdu dans un premier temps, elle l’avait retrouvé au moment où il avait suivi la voie de l’entrepôt, probablement mené par l’odeur des cookies. Sans perdre le temps de le suivre de puit de lumière en puit de lumière jusqu’à la zone de production. Elle rejoignit donc directement la rangée de carreaux se trouvant au-dessus du groupe de gouvernemental.

A l’entrée de la pièce, le sprinteur était posté prêt à pallier à toute défaillance de la gardienne en poste et empêcher, à son niveau, toute intrusion. Le reste du groupe ne faisait guère attention à l’environnement et s’occupait de charger le chariot. De son côté enfin, le marchand s’occupait de négocier avec le président de l’usine. Le groupe de mouette entendit alors toquer contre la fenêtre du toit pour voir une Toupex faisant comprendre par des gestes qu’une personne approchait. Le sprinteur se mit donc en position, prêt à l’accueillir.

© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mar 20 Juin 2017, 15:23

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Seven - L'entrepôt
Don't stop me now - Queen

Luiz se gratta le haut du crâne comme si il était embêté par la situation, ce qui en un sens, était un peu vrai. Lui refiler Silver alors que d’importantes choses se jouaient ailleurs, c’était une chose qu’il n’aimait pas trop.
- Ah… Je vois. Veuillez excuser mon neveu, il ne veut pas faire de mal. Il est juste capricieux et hyperactif et entre nous, ses parents et moi-même avons bien du mal à le maintenir en place.
L’homme fit une moue gênée avant de continuer :
- Par contre, ne devrions-nous pas aller le chercher ou envoyer quelqu’un ? J’ai peur qu’il fasse une bêtise de plus. Vous savez comment sont les enfants…
Une nouvelle fois un sourire gêné fleurit sur son visage. Finalement, peut-être que le plan initial n’était pas le meilleur, enfin, pas avec Silver.

Le Sparrow cligna plusieurs fois des yeux. Il faisait bien plus sombre à l’intérieur qu’à l’extérieur et il mit un petit temps à s’habituer à l’obscurité. Tout autour de lui, de grandes caisses, sûrement destinées aux marchandises prenaient la poussière. Il se mit sur la pointe des pieds, prenant appui contre l’un des contenants avec ses mains et regarda par-dessus. Rien dans ce coin-là.

Le garçon leva soudainement les yeux au plafond avant d’éternuer, sûrement à cause de la poussière. Il renifla par réflexe puis avança doucement à travers la pièce à tâtons. De temps à autre, de doux fumets venaient lui lécher les narines. Pour une fois, le Sparrow agissait avec sens et tentait de suivre la délicieuse odeur qui le titillait. Ou alors, il faisait juste ça parce que le doux parfum l’attirait. Les effluves se faisaient de plus en plus fortes et le jeune garçon finit par complètement se laisser guider par les senteurs de biscuit. Il fallait dire que ça sentait tellement bon ! Il continua d’avancer, fermant les yeux pour mieux se concentrer sur les sensations olfactives. Puis il buta dans quelque chose et ouvrit subitement les yeux... pour se trouver de nouveau face à une personne inconnue.

Surpris, Silver se contenta de la fixer avec de grands yeux, la bouche entrouverte et le nez relevé. Finalement, une exclamation sortit de sa gorge :
- Oh !
Le garçon cligna des yeux, comme si l’individu se tenant devant lui allait disparaître comme par magie et lui dégager la voie jusqu’à ses biscuits. Puis une soudaine évidence le frappa et il demanda :
- Tu es un ami de Lydia ? Elle est gentille Lydia mais pas trop, elle ne voulait pas que je vienne chercher mes cookies parce que son patron les a tous achetés. C’est elle qui me l’a dit ! Mais je pense qu’il peut quand même m’en laisser quelques-uns, non ? J’ai de quoi payer.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mer 21 Juin 2017, 20:02

Gestion des problèmes

Oh ce n’est pas excessivement grave, ce n’est qu’un gamin. Je pense que l’un de mes collègues va vous le ramener d’ici peu, j’espère seulement que ça ne serait pas cet abruti de balourd. Sinon le pauvre Silver sera escorté par la force et sans aucun tact.


Le problème au final, mais ça la marine l’ignorait, était que Silver n’était pas un gamin comme les autres, il était suffisamment sadique et dangereux pour mettre à mort tout ce joli monde au sein de l’entrepôt. La tchatcheuse savait qu’elle avait déjà commis une erreur en laissant passer le petit blanc mais minimisait la chose pour ne pas trahir son appartenance au gouvernement mondial. Quoiqu’il en soit, elle ne pouvait absolument pas se permettre de laisser passer un autre individu ; un adulte qui plus est.

Désolé, mais je ne peux vous laisser passer. Mon patron a une certaine influence sur cette île et ses affaires ne peuvent être dérangées pour si peu ; je suis certain que votre neveu sera vite ici et vous pourrez retourner vaquer à vos occupations.


La position était inflexible, et passant naturellement la main dans son dos, la gouvernementale saisit son arme à feu pour en menacer son interlocuteur si celui-ci cherchait à forcer le passage, en cas contraire, elle gardera l’arme cachée dans son dos et resterait parfaitement courtoise.

***
Dans l’entrepôt, le sprinteur venait d’encaisser un gamin à la chevelure blanche sans trop sourciller alors que son opposant semblait quant à lui beaucoup plus serein, absolument pas étonné. L’avertissement de la Toupex sur le toit lui avait permis de ne pas marquer la même surprise que le marin et, surtout, était déjà prêt à recevoir le gamin. Ce fut donc très simplement qu’il écouta les doléances du maudit félin avant de lui répondre selon les instructions.

Oui je suis son collègue. Mais non voyons, Lydia est très gentille, tu sais le vrai méchant c’est l’autre avec les gros bras là-bas.


Il dénonça alors du doigt le balourd de l’équipe toujours afféré à charger les caisses de vivre dans le chariot jusqu’à ce qu’il remarque finalement qu’il était le centre de l’attention de tout le monde dans le hangar.

QU’EST-CE QUE C’EST QUE CA !? C’EST QUI CE MIOCHE !?


Le sprinteur allait répondre mais ne put formuler que deux mots avant d’être coupé par la main levé du Goliath qui s’avançait déjà vers le petit impertinent qui avait osé déranger l’action du gouvernement mondial et pourquoi ? Pour de la gourmandise !? De qui se moquait-on ?

T’AURAS RIEN DU TOUT GAMIN ! PROPRIETE DU GOUVERNEM …


De l’île de Trader !


La voix du sprinteur s’était dépêchée de couvrir les hurlements vindicatifs de son collègue qui avait failli lâcher le morceau. Le chef de l’expédition était rouge de colère et voulait énormément à son subordonné mais le visiteur n’était qu’un enfant, alors à quoi bon se fatiguer : ce n’était pas si grave. Ce fut après cet instant de gêne que le balourd reprit.

OUAIS VOILA ! DEGAGE MAINTENANT OU JE M’OCCUPE DE TE FOUTRE DEHORS MOI, MORPION !


***
Du haut de son toit, la belle chasseresse observait la scène et condamnait le comportement de son collègue : il était bien trop brutal pour être sincère… quel débile. Elle se mordit les lèvres en voyant les autres membres ne pas intervenir outre mesure, si elle avait été là, elle aurait appris le respect à ce gros lourd débile. Les choses commençaient à mal tourner et peut-être que la situation pouvait encore s’envenimer. Ce fut donc sur ce constat qu’elle se préparait à intervenir en cas d’urgence, elle entrouvrit l’une des fenêtres de l’entrepôt.

En réalité, elle ne pensait pas intervenir contre le jeune homme mais bien contre son acolyte musclé en cas de violence de sa part. Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle aurait offert une boite de cookie entière au gamin, histoire d’être tranquille pour la suite.

© Codé par Kari Crown



Dernière édition par Kanäe Toupex le Mer 28 Juin 2017, 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 26 Juin 2017, 15:56

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Eight - Everything is gonna be okay ?
Monarchy of Roses - Red Hot Chili Peppers

Luiz écoutait la jeune femme en silence, hochant la tête tout le long.
- Je l’espère moi aussi, finit-il par répondre. Et je comprends votre position, ne vous en faites pas. Je veux juste récupérer Silver sain et sauf sans qu’il n’ait fait de grosses bêtises.
Tout en levant doucement les bras en l’air et faisant mine de s’étirer, le hors-la-loi réfléchissait à toute allure. Une phrase de la jolie et gentille gardienne avait attirée son attention, le confortant dans ses suppositions de départ. L’endroit était bel et bien gardé pour des affaires importantes concernant un énigmatique patron. Il devrait sans doute tenir au courant son propre boss à son retour, des fois qu’un nouvel arrivant avec une influence assez importante pour réquisitionner une fabrique à biscuits et des gardes du corpsait débarqué à Trader. Il ne fallait quand même pas que ça gêne leur propre commerce.

Un objet logé contre sa poitrine vibra, en même temps qu’un « Blblblbl » caractéristique se fit entendre. Il sortit de la poche intérieure de sa veste son escargophone, s’écartant doucement de la belle Lydia en levant la main dans un signe d’excuse puis décrocha. Malgré tout, la Marine pouvait entendre la conversation, l’homme le savait, aussi prit-il le soin de ne parler qu’évasivement et surtout de ne pas mentionner le nom du boss.
- Oui ?
- Luiz ?
Son simple nom, dit par une voix masculine et doucereuse, presque gentille. Et pourtant, derrière se cachait Kitakita Kanekita, leur grand patron.
- Ah ! Comment vas-tu mon cher beau-frère ? demanda le hors-la-loi chaperon du Sparrow pour la journée.
Son interlocuteur eut un temps de réponse, sans doute confus en entendant la voix de son sous-fifre prononcer ces mots. Puis, peut-être avait-il compris que quelque chose clochait, en tout cas il entra dans son jeu.
- Bien bien… Silver va bien ?
- Il est… heu… il m’a un peu échappé. Il a filé dans la fabrique à biscuits. Mais ne t’en fais pas ! Une gentille demoiselle qui était à l’entrée et l’a croisé m’a promis que l’un de ses collègues allait le ramener.
- Ah… D’accord.
- Et toi, tes commissions se sont bien déroulées ?
- Oui. On vous attend, Silver et toi. A bientôt donc.
Et Kita raccrocha sans même attendre une réaction de Luiz. Ce dernier scruta un instant l’escargophone, légèrement pensif. Ainsi, ils étaient en retard dans le plan et se faisaient attendre. Tout ça à cause du Sparrow. L’homme serra les dents avant de ranger l’escargophone à sa place et de se tourner vers Lydia. Le seul souci était qu’il ne pouvait pas entrer là-dedans. A moins que Silver fasse encore une de ses conneries, qui n’avaient rien à voir d’un caprice de gamin comme s’y attendaient la plupart des gens, dont sûrement cette Lydia…

Le jeune garçon sourit à son interlocuteur avant d’ouvrir de grands yeux lorsqu’il dénonça « l’autre avec les gros bras là-bas ». Il pencha légèrement la tête sur le côté, de façon à voir derrière l’individu qui lui barrait le passage qu’on lui désignait.
- Haaaaaaaaaaaaaaaan… Il est méchant avec tout le monde ?
Le Sparrow sursauta à la voix du balourd avant de reculer doucement et de cligner des yeux. Il le regarda approcher, levant haut le menton pour croiser son regard. Et plus l’homme massif parlait, ou plutôt hurlait, et plus Silver se recroquevillait sur lui, les larmes aux yeux. Mais il ne fallait pas se méprendre dans son comportement, ce n’était pas le « grand méchant » qui lui foutait une peur bleue à hurler et gesticuler, quoi qu’un peu quand même, c’était surtout le fait qu’il n’aurait pas ses cookies. Or, quand il voulait quelque chose, Silver l’avait, peu importe qui se dressait devant lui.

Alors, il sauta agilement sur l’armoire humaine, posant les pieds contre son torse et prenant sa tête entre ses mains. Puis le jeune, d’apparence frêle et maladive, Silver Sparrow hurla à son tour :
- JE VEUX MES COOKIIIIIIIIIIES !
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mer 28 Juin 2017, 11:13

Confrontation

La momentanément dénommée Lydia gérait les choses du mieux possible à l’entrée, elle faisait face à un homme compréhensif qui ne cherchait pas à rejoindre son neveu et qui semblait faire confiance aux collègues de la gardienne. Cependant, la mouette trouvait quant à elle le temps bien long.

Silver était parti depuis de longues minutes et rien ne semblait indiquer son retour imminent. Si elle avait pu noyer son ennui en écoutant attentivement la discussion entre l’oncle et le probable père du jeune blanc, elle se trouvait toujours dans cet état de stress qui la poussait à se demander si les choses allaient finalement se dérouler comme prévues, si les problèmes resteraient hypothétiques et n’allaient pas devenir réalité. Pour écarter ses craintes, et une fois la conversation téléphonique terminée, Lydia reprit son rôle de tchatcheuse pour conserver la confiance de cet inconnu, faisant ainsi mine de s’intéresser à la vie de tout ce beau monde.

Le papa de Silver s’inquiète ? Je pense qu’il ne devrait plus tarder à être raccompagné, et qui sait, mon boss lui aurait peut-être laissé prendre une boite de cookie. Ce n’est pas une boite qui changera l’avenir de cette transaction.


La raison de tous aurait effectivement poussé les membres du gouvernement mondial a cédé une boite au jeune affamé. Il était évident que le gouvernement mondial n’allait pas se retrouver sur la paille ou en manque de nourriture pour une simple boite de gâteau. Ce n’était bien sûr pas le point de vue de Goliath.

Placés trop loin, les cris du balourd et du Zoan ne parvinrent pas aux oreilles de Lydia, et probablement pas non plus à celles de Luiz. Si tout se passait finalement bien à l’entrée, la donne était bien différente dans l’entrepôt.

***
Le gosse avait surpris tout le monde en se hissant d’un coup sur les épaules de l’armoire à glace et surtout en prenant sa tête entre ses mains en hurlant. Chacun eu une réaction différente face à ce danger imminent. En effet, un simple enfant n’était pas capable d’une telle agilité et d’une telle force, il s’agissait donc probablement là d’un gamin formé au combat, ce qui posait, bien sûr, problème.

La première réaction vint du sprinteur qui avait été le premier à voir le gosse bouger et surtout, le premier à se faire distancer sur une distance très courte. Silver l’avait complétement effacé en passant à côté de lui pour se concentrer sur la bête à muscle derrière le sprinteur. Ce dernier, fort de sa vitesse, ne se méfiait alors pas de l’arrivant et ne pensait qu’il aurait à jouer des coudes face à lui, l’erreur lui serait probablement reproché. Se retournant donc face à son collègue prit entre les griffes du Sparrow, il entendit avec effroi le cri de rage, presque bestial, que venait de produire le frêle visiteur. Sortant alors ses couteaux, son arme de prédilection, il ne savait pas s’il devait se jeter sur l’ennemi ou laisser faire le balourd. Il n’en restait pas moins qu’il risquait de toucher son allié et décida d’attendre tout en se tenant à l’écart, la brute ne faisait pas dans la demi-mesure en combat et pouvait le blesser s’il se trouvait trop près de lui.

La seconde réaction, et probablement la plus importante, était bien évidemment celle du principal concerné qui se retrouvait maintenant placé sous la tutelle des mains d’un simple enfant. Quel affront, ce grand combattant bodybuildé s’était fait prendre par un gosse… Cet état de fait emporta la colère de la brute qui ne peut s’empêcher de faire usage de toute sa force pour tenter de se libérer. Pour se faire il serra ses poings et tenta d’écraser le gamin entre ses deux machines à hématomes. Si l’enfant se retrouvait pris entre les deux coups de poing, il ne pourrait sans doute pas rester conscient.

Le reste du groupe quant à lui ne put se mettre en position avant de voir le coup partir. Lynx cherchait une stratégie mais ne voyait qu’une alternative : laissé le Barbare assommé le combattant ennemi. Le chef d’expédition avait saisi son arme par réflexe et avait pointé son canon en direction de Silver et de son subordonné. Enfin, le marchand et le directeur de l’usine s’étaient tous les deux jetés au sol en attendant que les choses se calment ici-bas.

***
La perchée quant à elle venait de quitter son toit. En voyant bouger le jeune, elle s’attendait à une simple tentative d’esquive de ce dernier dans le but d’atteindre les cookies. Elle fut surprise lorsqu’elle vit l’inoffensif grimpé sur le dangereux pour finalement inversé les rôles. Elle avait aussi rapidement compris qu’elle se devait de rejoindre ses camarades. Le hors-la-loi, tout comme elle, semblait spécialisé dans le domaine de l’agilité, aussi, Kanäe savait parfaitement que le coup tenté par l’imbécile tas de muscle ne porterait jamais et que, profitant du poids de son adversaire, le réel danger en ces lieux, pourrait assassiner sans difficulté le gouvernemental. Elle devait donc le rejoindre au plus vite.

Le groupe de mouette ne se trouvait plus au stade de la simple gestion d’un petit problème, mais bien au stade de la confrontation à un problème d’importance.

Lorsque les pieds de la mouette verte touchèrent enfin le sol, une détonation eut lieu. Le boss avait pris le risque, et avait tiré. Le coup de feu serait perceptible à l’extérieur de l’entrepôt et prendrait Lydia par surprise, la mettant probablement en danger l’espace de quelques secondes.

Enfin, concernant le coup de feu, la balle du boss prit la direction de l’une des chevilles de Silver, s’il l’enlevait à temps, elle entrerait directement dans l’épaule du subordonné abruti.

© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Jeu 06 Juil 2017, 10:04

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Nine - Wanted Kid
Do I Wanna Know - The Artic Monkeys

Luiz était partagé entre l’envie d’aller chercher le gamin et rester bien sagement à attendre qu’il revienne. Cependant, il jugeait la première idée risquée, il sentait que quelque chose se tramait là-dedans, et s’il entrait, pourrait-il ressortir avec le garçon, à deux contre peut-être vingt hommes qui ne voulaient pas qu’on se mêle de leurs affaires ? Il soupira, fouilla ses poches et sortit son calepin avant d’y griffonner distraitement un visage, celui qu’il avait sous les yeux à ce moment-là. C’est que, le Luiz, il était doué en gribouillages et petits croquis pris sur le vif, même si beaucoup de ses compères se demandaient bien ce qu’il notait dans son calepin.

Quant au second choix… c’était la seule option possible, en dépit de Kita qui les attendait tous deux pour la suite des opérations. Il releva la tête du carnet lorsque Lydia lui parla, esquissant habilement un sourire gêné.
- Oui, mon beau-frère est un grand anxieux. Il aime bien quand tout se déroule sans accroc mais Silver lui fait vivre de belles frayeurs. En fait, c’est souvent moi qui le garde, pour éviter de rendre son père plus malade qu’il ne l’est déjà.
Après un instant à la dévisager, il reprit son esquisse, attendant bien sagement que Silver lui revienne et en priant intérieurement pour qu’il n’ait pas déclenché une guerre.


Silver était à des lieux de se douter du piège dans lequel il s’était fourré et qui se refermait solidement sur lui. Il restait néanmoins accroché à sa prise comme une sangsue, un geste qui aurait pu le faire rire si la situation ne l’énervait pas.

Tenant toujours la tête entre ses fines et fragiles paumes, il vit les deux énormes mains se lever, tels deux étaux prêts à lui broyer les os. Avec ses pieds, il enserra le bas du torse de la montagne humaine qu’il avait gravie. Et la bouche ouverte, il décida de lâcher la tête et de se laisser basculer en arrière, tendant les bras vers le sol avec à nouveau un sourire sur la bouche, étant sûrement trop bas pour que les poings puissent l’atteindre.

Ses acrobaties de petit singe l’avait bien fait rire, en dépit du danger qu’il essayait d’éviter. Il desserra la prise qu’il avait avec ses pieds, se laissant tomber délicatement jusqu’au sol, aidé par ses mains tendues. Enfin, ça, c’était ce qu’il voulait faire. En réalité, à peine eut-il le temps de libérer ses pieds et de tendre les jambes que le coup de feu partit, bref et rapide comme l’éclair, et qu’une balle vint se ficher dans sa jambe.

La douleur le mordit sauvagement et le déstabilisa au point de le faire chuter lourdement sur le sol. Il avait mal, très mal, peut-être parce que c’était la première balle qu’il se prenait de sa vie. Et une nouvelle fois, Silver changea de veste, son caractère et son trouble mental étant les fautifs. Silver l’impulsif laissa place à Silver l’émotif, qui se roula sur le sol en criant de douleur comme un enfant, ce qu’il était encore souvent du haut de ses treize ans.

Les larmes perlaient sur ses joues et dégringolaient jusqu’au sol de l’entrepôt. Son attitude devait sûrement en décontenancer plus d’un. Il finit par se mettre en boule, la jambe tremblotante, la tête rentrée entre les genoux et des sanglots dans la voix.
- J’ai mal. Vous êtes tous méchants. Sauf Lydia. Elle, elle est gentille. Mais personne veut me donner de cookies. Personne ne m’aime. Comme le chat. Il m’aimait plus. Il voulait plus être mon ami. Moi j’ai faim.
La logique implacable du Sparrow venait de frapper, à moitié compréhensible seulement pour les autres. Il finit par sortir un peu la tête, laissant apercevoir un œil couleur grenat encore tout humidifié de larmes. Et plus d’une fois, il répéta qu’on lui avait fait très mal, vraiment très mal à la jambe.


Le hors-la-loi qui attendait dehors releva la tête, le stylo en l’air, aux aguets. Ce qu’il venait d’entendre, il connaissait. Un coup de feu.
- Silver ! cria-t-il.
Sans hésiter une seule seconde, il se jeta dans l’entrée. Peut-être que la jeune femme allait le retenir. Alors, il continuerait sa comédie. Un coup de feu là où se trouvait un enfant, il était en droit de vouloir aller jeter un œil, lui, l’oncle presque père substitutif, non ?

Maintenant, ce qu’il se passait à l’intérieur lui importait guère. Ils pouvaient bien être vingt, trente ou cent, s’il ne récupérait pas Silver vivant, Kitakita Kanekita lui en voudrait… à mort. Oui, il le tuerait sûrement. Ou il l’émasculerait, ce qui, sur « l’échelle des trucs qui craignent » de Luiz, était à peu près la même chose. Et puis, peut-être que son boss n’aurait pas sa peau s’il crevait dedans avec le gamin. Enfin, Kita, il y tenait au petit, comme à la prunelle de ses yeux, et ça, on se demandait bien pourquoi.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Ven 07 Juil 2017, 11:27

Coup d'arrêt

Tout s’était passé si rapidement en-dehors de l’entrepôt et finalement, Lydia avait vu bouger le tonton mais n’avait pas cherché à bloquer sa progression : elle aussi s’était retournée pour se rendre sur le lieu de toutes les curiosités. Après tout, un coup de feu avait retenti au sein du lieu de transaction et elle ne pouvait se permettre de rester en plan dehors. Par ailleurs, les instructions étaient parfaitement : en cas d’urgence implacable et ultime, les gardiens de l’entrée avaient pour ordre de tout lâcher pour porter main forte aux gouvernementaux et protéger le marchand. Alors quand Tonton hurla le nom du gamin et avait envoyé le sprint bestial, la belle recrue avait aussi adopté la position du sprinteur pour y aller et, éventuellement, pour apporter son talent oral en vue de résoudre cette situation de crise.

Monsieur, une fois là-bas, faites attention, je ne sais pas ce qu’il se passe.


Elle avait parlé fort, très fort. Non seulement pour se faire entendre par Luiz mais aussi et surtout, pour que sa voix porte jusqu’à l’usine de fabrication et que ses collègues puissent l’entendre ; ils devaient savoir qu’un nouveau problème arrivait, un de plus.

***
Du côté du sprinteur, la situation était un peu spéciale pour la simple et bonne raison qu’il était le seul à avoir entendu le cri de sa collègue. Il devait donc prêter attention au pauvre gamin qui exprimait sans cesse sa souffrance et à sa collègue qui la prévenait d’un nouveau danger. La situation la plus étrange restait le fait qu’elle s’adressait à quelqu’un et qu’elle n’était donc probablement pas blessée. Prudence étant mère de sureté, il dégaina son arme à feu et la pointa en direction du couloir où allait arriver la tchatcheuse et le hors-la-loi, il ne tirerait que si le tonton s’avérait être un véritable souci.

***
Pour le reste, la barbare avait vu l’insecte qui le dérangeait se prendre un pruneau dans la jambe, la rage le consumait toujours autant depuis que ce gosse avait osé l’humilier devant tous ses collègues : il était un homme, un vrai : il ne pouvait se permettre de laisser cela en l’état. Et alors que le petit blanc beuglait sur la méchanceté des différents acteurs, il crispa le poing et le lança vers le sol dans le but d’aplatir celui qui avait été une menace pendant quelques instants. Il comptait le détruire, le tuer ou, à tout le moins, lui briser quelques os pour son plus grand déplaisir. Il fallait avouer que le brute était un homme un tantinet sadique et là, il allait s’en donner à cœur joie.

A cet instant précis, il ignora totalement l’ordre hurlé de son chef d’escouade qui lui ordonnait d’arrêter immédiatement son geste. Le chef s’en voulait et doutait maintenant de son choix. Finalement ce gamin avait eu peur et s’était hissé sur le balourd par reflexe pour qu’il ne puisse plus le toucher, il était agile mais il n’était peut-être pas pour autant un criminel, un danger ou un ennemi. Maintenant, il avait placé ce moineau à la merci de son gros imbécile de subordonné et avait hurlé un « STOP » guttural et désespéré. La mort du Sparrow fera réellement tâche sur son dossier et la vie des civils ne pouvait pas raisonnablement être prise de cette façon, sans aucune autre forme de procès. Alors qu’il voyait ses futures promotions disparaitre, il reprit espoir en voyant arrivé une glissade salvatrice.

***
Alors que le bras allait s’abattre sur un jeune homme démunit qui pensait encore néanmoins à l’état actuellement vide de son estomac, la chasseresse verte avait fait le choix de finalement intervenir. Si quelques instants plus tôt elle pensait intervenir pour aider le Goliath, elle se rendait maintenant compte que celui à protéger était le civil de la scène. Elle avait donc sprinté vers les instigateurs en voyant le poing massif de cet idiot ce soulever, avant de glisser en attrapant Silver sous son bras droit et gratifiant le balourd d’une estafilade à l’aide sa dague fichée dans sa main gauche. Il était plus que dangereux, il fallait donc le contrôler le plus rapidement possible. Kanäe avait donc tranché un tendon du poignet pour empêcher qu’une autre attaque ne provienne de ce membre.

Elle se releva un peu plus loin et posa le blanc assis contre un mur de l’entrepôt.

Tu vas bien petit ? Je vais voir ce que je peux faire pour tes cookies mais avant, je dois m’occuper du méchant monsieur. D’accord ? Reste là, tranquille.


Sans plus attendre elle se retourna et partit à l’assaut de son allié qui, fou de rage, était passé dans une sorte de rage Berserk qui, sans décupler sa puissance, le rendait complétement aveugle à la raison. Il balançait ses poings sur une Toupex qui s’afférait à le tailler en pièce sur chacune de ses articulations. Elle prenait ainsi l’avantage sur son opposant devant les yeux d’une petite foule abasourdi, et surtout d’un patron qui voyait ses deux subordonnés se déchirer devant et sous son autorité.
© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 10 Juil 2017, 14:08

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Ten - Tonton Luiz à la rescousse !
Riptide - Vance Joy

- Monsieur, une fois là-bas, faites attention, je ne sais pas ce qu’il se passe.
Luiz hocha la tête aux paroles de la dénommée Lydia avant de plonger dans l’obscurité soudaine de l’entrepôt. Il avança plus lentement un certain temps, se repérant aux formes sombres qui étaient éparpillées de part et d’autre de son chemin. Ses yeux s’acclimatant petit à petit au changement de luminosité, il finit par reprendre un pas de course, tendant le cou pour tenter d’apercevoir quelque chose.

Si Silver était en mauvais état, son patron ne lui pardonnerait pas. Encore pire, s’il était mort, seule la fuite serait son option. Fuir loin de Trader, loin de South Blue et qui sait, peut-être s’engager dans la Marine. Il avait le bras long, Kita, et les secrets passant de bouches à oreilles tombaient souvent entre ses mains. La Marine, ça lui semblait bien finalement. Luiz savait que les mains et les oreilles de Kanekita ne s’étendaient pas jusqu’à là-bas. Et puis, il était un homme de l’ombre, personne ne saurait que sous cette casquette de soldat se cache un ancien hors-la-loi.

La vue d’une silhouette humaine devant lui le ramena sur terre et dans ce bout de couloir. La lumière éclairait doucement son vis-à-vis et il remarqua sans peine l’arme à feu qu’il tenait à la main. Aussitôt, Luiz s’arrêta, se tenant à une distance plus que respectueuse et leva doucement les mains.
- J’ai entendu un coup de feu, explique le chaperon du garçon. Mon neveu est entré là-dedans sans rien demander, vous l’avez sûrement vu. Petit et les cheveux blancs. Je suis venu le chercher.
Il ponctua ses paroles d’un faible sourire qu’il espérait rassurant.


Silver était bien trop occupé à pleurnicher pour faire attention à ce qu’il se passait autour de lui et encore moins au-dessus de sa tête. C’est vrai quoi, il avait très mal.

Seul le cri poussé par le chef de la petite escouade lui fit ouvrir les bras, laissant son regard analyser ce qu’il se passait devant lui avant de lever la tête et de voir cet énorme poing lui fonçant dessus. Pourtant, il ne bougea pas, se contentant de regarder et de renifler péniblement avant qu’une tornade ne l’emporte au loin et en sécurité.

Le Sparrow dévisagea sa sauveuse, bouche bée et yeux grands ouverts, sans trop comprendre ce qu’il se passait. Lorsqu’elle lui parla, il hocha la tête et quand elle mentionna les cookies, un sourire fleurit sur son visage.
Quand elle s’éloigna pour mettre une raclée à la montagne de muscles, le garçon la regarda faire, leva un bras timidement et se mit à l’encourager.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Mer 12 Juil 2017, 18:18

Chemin vraiment pas tranquille

Ah euh oui, vous êtes donc l’oncle du petit. Alors euh, comment dire…


Le sprinteur abaissa légèrement le bras, retirant le hors-la-loi de sa ligne de tir et le laissant approcher s’il le désirait. La situation était telle que la décrivait les craintes de celui qui se présentait comme le tonton de l’intrus et annoncer la blessure fortuite faite à un gamin à l’un des membres de la famille restait une tâche plus que compliquée. De telle sorte que le rapide gouvernemental ne savait pas réellement comme s’y prendre, il adopta donc la position du chirurgien qui lui avait remis l’épaule en place quelques années plus tôt.

Je suis désolé, nous avons fait tout ce que nous pouvions mais… Le jeune homme a été blessé de façon fortuite suite à une… balle perdue.


Bien évidemment, il passa sous silence le passage où son supérieur avait visé la jambe de l’enfant d’une façon tout à fait volontaire avant de presser la détente, il y avait effectivement là une faute professionnelle d’importance qui ne pouvait être mise en lumière. Enfin, en tous les cas, l’homme ne savait pas que le groupe face à lui était des représentants de la marine et il n’y avait donc que peu de chance qu’il porte plainte contre le gouvernement mondial. De plus, le petit blanc avait fait constitué, l’espace d’un instant, une menace réelle ; en soit il y avait là donc qu’une action entrant dans ses prérogatives. Enfin, quoiqu’il en soit, le caractère intentionnel de l’acte ne serait pas amené sur la table et la thèse de la balle perdue resterait la seule et unique version. Le sprinteur prit néanmoins la peine de rassurer le pauvre tonton.

Ne vous inquiétez pas outre mesure, la balle a touché un muscle et il est conscient, il n’y a donc pas trop de risque. Et je vous demanderai de ne pas avancer, c’est dangereux. L’un de mes collègues est un peu énervé et nous sommes en train de le calmer…


S’il essayait de passer, le sprinteur devrait le retenir de son mieux, la tchatcheuse pourrait l’aider dans cette entreprise.

***
ALLER VIENS SALOPE !


Charmant…


La brute avait perdu tout sens commun et insultait copieusement et sans interruption la pauvre recrue verte qui n’avait finalement rien demandé à personne mais qui avait dû prendre la défense du jeune civil. Ce fut sur ces belles paroles qu’elle esquiva les deux mains massives qui cherchaient à l’aplatir d’un seul coup, elle avait évité le membre sanglant qu’elle avait déjà découpé. Si elle avait pu penser qu’il ne se servirait plus de ce membre blessé, apparemment le bourrin ne sentait pas la douleur et envoyait son bras comme une furie.

Quoiqu’il en soit, et au moment de la dite esquive, elle en profita pour se glisser entre les jambes du Goliath pour lui trancher le tendon du genou et essayer de le faire chuter. Aucun cri, aucune chute, aucun mouvement de jambe ; le titan était campé sur sa position et ne réagit même pas à l’estafilade sanglante qu’il venait de recevoir. Il avait seulement balancé son bras encore intact derrière lui comme pour balayer un moustique siégeant sur son dos. Il avait d’ailleurs saisi une touffe de cheveux verte et l’avait arraché, croyant en avoir attrapé suffisamment pour embarquer la propriétaire de la touffe en question.

Contrairement à l’impressionnant combattant, et si le coup était moins sérieux, la chasseresse ne put retenir un léger cri de douleur et d’énervement. Son adversaire venait de toucher à une des choses les plus précieuses pour elle : sa chevelure. Elle posa une main sur son crâne et allait repartir à l’attaque lorsque deux coups de feu se firent entendre. Le boss venait de tirer deux balles dans les genoux du Berserk au centre de la salle qui ne put alors soutenir son poids plus longtemps. Il chuta, les deux zones impactées rencontrant le sol avant de ne plus bouger pendant quelques secondes. Il en vint finalement à relever la tête et à hurler en direction du Sparrow.

TOUT CA C’EST TA FAUTE SALE MIOCHE, JE VAIS TE BUTER !!!


Il accompagna son hurlement d’une chute supplémentaire et commença à ramper lentement vers Silver, le reste du groupe de marin commença à avancer vers le collègue abruti pour le bloquer. Si Silver ne bougeait pas, son assaillant serait quand même mis hors d’état avant qu’il soit à sa portée.
© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Sam 15 Juil 2017, 15:30

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Eleven - Méchant !
Day Is Gonna Come - Royal Deluxe

L’homme en charge de Silver abaissa ses mains doucement tandis que son interlocuteur baissait son arme. Plus aucun danger ne semblait le guetter pour l’instant mais l’hésitation qu’il avait perçue dans la voix de l’autre homme ne lui augurait rien de bon.

Les bras ballants, Luiz serra les poings en écoutant celui qui se tenait encore devant lui. Les tournures de phrase qu’il prenait devenaient inquiétantes… jusqu’à ce qu’il avoue que le pauvre Silver n’avait pas une blessure aussi grave que ce que le hors-la-loi pensait et que ce dernier desserre un peu ses poings, une pointe de soulagement sur le visage. Après tout, la santé du Sparrow était liée officieusement à la sienne, il était en droit de s’inquiéter.
Il leva quand même une mine interrogative, respectant sagement les directives données par son vis-à-vis. Qu’est-ce qu’il entendait par « collègue un peu énervé » ?


Silver offrit un air étonné et horrifié au possible à qui voulait le voir. Et la cause était le grand sauvage qui lui avait crié dessus et qui ne voulait pas lui donner ses cookies. Le bras tendu et gesticulant pointa le balèze, voulant dénoncer toute la méchanceté et la grossièreté du personnage.
- Haaaaaaaan ! Il a dit un gros mot !
Aussi malicieux qu’il pouvait être, le gamin aux cheveux blancs avait au moins conservé un trait de l’éducation donnée par ses parents : on ne dit pas de gros mots, qu’on soit petit ou grand.
L’expression changea du tout au tout en voyant sa sauveuse esquiver les coups du colosse. Silver adoptait une posture entre l’admiration et le mépris. La bouche s’ouvrait grand et se fermait, les yeux étaient tantôt plein d’étoiles tantôt fuyants et fermés. Un grand dilemme se jouait dans ce corps fin et la Toupex en était la principale raison sans le savoir.

C’est vrai quoi, la dame était gentille, elle lui avait promis de faire quelque chose pour ses cookies mais elle l’avait emmené dans un coin plus tranquille pour sa sécurité, ce que le Sparrow n’avait pas compris. Lui, il pensait qu’elle ne voulait pas qu’il tape sur le grand méchant singe qui disait des gros mots. Parce qu’il pouvait taper fort quand il voulait, Silver. Enfin, il tapait pas si fort que ça, il « tapait en profondeur ». C’était Kita qui lui avait expliqué ça, le garçon n’avait pas tout retenu des explications mais il aimait bien l’expression.

Du coup, le petit hors-la-loi était partagé entre de la gentillesse, peut-être une future amitié décrétée par le garnement pour les personnes qu’il décidait d’apprécier, et du mépris parce qu’elle lui avait ôté son jouet braillard. Finalement, ce fut un air boudeur qui resta figer sur son visage, la balance ayant penché d’un côté. En plus, il aimait pas sa couleur de cheveux. Vert ? Mais quelle idée !

Finalement, ce furent d’autres agitations bien loin de celles de son esprit qui lui firent lever la tête. Comment ? Le méchant monsieur lui criait encore dessus ?
Silver se leva doucement en prenant appui contre le mur. Il ne posa qu’un pied au sol, celui de sa jambe valide, pliant l’autre comme si cela allait faire diminuer la douleur et recoudre la plaie. A cloche-pied, les bras tendus de part et d’autre pour ne pas perdre son équilibre précaire, le Sparrow avança à son rythme jusqu’au balourd. Ce type l’énervait à crier, à gesticuler, à dire des choses méchantes à tout le monde. Ce gars, il l’aimait pas. Pas du tout. Point. Un vrai méchant.

Il s’arrêta à moins d’un mètre de lui, posant doucement son second pied au sol, prenant appui dessus le moins possible. Puis, il gonfla ses poumons et lui hurla dans les oreilles :
- ON DIT PAS DE GROS MOTS ! T’ES MECHANT ! MECHANT ! MECHANT ! MECHANT !
Et il ponctua ses paroles d’un coup de poing sur le crâne de l’individu, le plus fort qu’il put dans sa position précaire. Enfin, un coup « fort » pour un enfant, ça restait subjectif…
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 17 Juil 2017, 11:10

Négociations alimentaires

Si au niveau du couloir d’entrée les choses se passaient relativement bien et que l’oncle se tenait bien tranquille malgré l’annonce de la blessure de son neveu, une chose surprenante d’ailleurs étant donné que le petit avait quand même été blessé par balle. Enfin, ainsi va la vie et ce calme était parfait pour le sprinteur et la tchatcheuse qui était encore placés en escorte près de l’homme en question.

De l’autre côté, la brute avait vu le petit lui sauter dessus pour lui asséner un coup de poing monumental, enfin aux vues de la force d’un jeune garçon de son âge ce qui représentait finalement un risque plus que minime. Même s’il l’avait vu, le colosse n’avait pas cherché à bloquer, ses bras lui servaient à avancer vers son ennemi, là il aurait pu se redresser et parer mais avait beaucoup trop de fierté pour contrer le coup d’un enfant frêle et insignifiant. Quoiqu’il en soit, au moment où le choc eut lieu, le gouvernemental enragé sentit ses forces l’abandonner, sa vision s’obscurcit pour enfin devenir un écran noir avant de tomber dans l’inconscience. Sa dernière pensée était celle d’un homme déchiré, il ne pouvait pas comprendre comment un si petit être pouvait avoir la force suffisante pour le battre. S’il savait…

En réalité, de l’extérieur, les choses n’étaient pas aussi simples car si Silver avait effectivement frappé, il n’avait pas été le seul. En voyant le gros s’approcher, le chef et Kanäe avant tout deux pressés le pas pour rejoindre le lieu du choc et pour défendre le gamin. Aussi, lorsque le poing du moineau était entré en contact avec le crane de son ennemi en même temps que le coude du boss sur la même zone et que le genou de la verte au niveau de la nuque du destructeur. L’alliance de la puissance, de la volonté et de la précision avait eu raison de la conscience du gros balourd qui n’avait dû d’autre choix que de quitter son état de rage berserk pour se replonger dans la léthargie d’un homme au corps trop amoché ; il ne le savait pas encore mais si ça vie ne lui était pas prise ici, il finirait ses jours à Impel Down pour avoir osé trahir les ordres de son supérieur, pour avoir mis en péril la mission gouvernementale et aussi pour avoir blesser la vie civile. Il pourrait donc méditer sur ses erreurs et mourir après avoir compris que la puissance n’était rien sans le mental.

Hors de la conscience du l’inconscient, le leader du groupe gouvernemental avait pris les choses en main. Il avait demandé à Lydia de prendre en charge le petit et de s’occuper de sa jambe. Il lui avait également confié un échantillon promotionnel de cookie, un petit paquet en contenant deux. Il s’agissait là d’un cadeau du vendeur qui avait assorti la commande de plusieurs échantillons offerts au chef et au marchand, que ceux-ci comptaient bien garder pour eux, mais devant les difficultés le leader, grand amoureux de gâteau, avait bien voulu céder son précieux. Lydia retourna donc auprès de Silver, et lui tendit le paquet avant de s’occuper de sa jambe.

Tiens mon grand, bon appétit. Ne bouge pas trop, je vais soigner cette jambe.


Kanäe et le stratège s’occupaient de ligoter et charger le bestiaux dans la charrette pour l’emmener dans une des geôles du bateau. Enfin, le chef et le sprinteur se présentèrent ensemble devant l’oncle pour présenter leurs excuses.

Si tout semblait se décanter tranquillement, quelque chose bloquait la Toupex, elle avait vu la rapidité, la souplesse et la bestialité de l’enfant ; il semblait innocent mais avoir de grands secrets.

© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
Silver Sparrow
Le Moineau
avatar
Messages : 28
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
60/100  (60/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Sam 22 Juil 2017, 14:52

Smilodon
is Coming...
Silver Sparrow
Le Début d'une Grande Rivalité
Feat. Kanäe Toupex
Chapter Twelve - Cookies !
Walking the Wire - Imagine Dragons

Luiz se gratta une nouvelle fois l’arrière du crâne. Des excuses, il n’en avait que faire. Il fit un geste amical, signalant à ceux qui l’entouraient que tout allait bien.
- Maintenant, j’aimerais voir mon neveu si c’est possible. Si, comme vous dites, la blessure n’est pas grave, j’ai peur qu’il fasse de nouveau une bêtise. Il est un peu agité, vous savez.

- Ouaiiiiiiiiiiiiiiiis ! On a battu le méchant monsieur !
Silver sautilla sur place un instant devant la grosse brute inconsciente, avant de se rendre compte que ces gestes lui faisaient mal à la jambe. Il se laissa tomber au sol avant de se tenir la cheville des deux mains. Il releva la tête lorsque Lydia s’approcha de lui et lui offrit un grand sourire.
- Lydia !
Et lorsque le moineau s’aperçut qu’elle lui tendait un petit paquet de cookies, son sourire s’agrandit encore. Sans attendre, il déchira l’emballage, s’empara de l’un des deux biscuits et le fourra dans sa bouche tout en tendant sa jambe pour que la jeune femme la soigne.
Il avala goulument, regarda un moment le second gâteau, hésitant à le manger de suite. Puis, sa décision prise, il le rangea correctement dans l’emballage et l’enfouit dans sa poche avant de s’adresser de nouveau à Lydia.
- Je te l’avais dit, on fait les meilleurs cookies de tout Trader ici ! Ils sont troooooooooop bons !
Silver s’esclaffa comme si de rien n’était, comme si tout ce qui venait de se passer était déjà oublié. Il regarda la Toupex et son camarade s’occuper de manœuvrer le corps inerte de la montagne de muscles. Puis, comme s’il se souvenait subitement de quelque chose, il se frappa le front du plat de la main.
- Dis, c’est sa vraie couleur de cheveux à la dame ? demanda-t-il tout fort en pointant Kanäe du doigt. Parce que moi j’aime pas ! C’est pas beau !
Il pouvait parler, lui et ses cheveux blancs comme neige. Mais bon, Silver étant Silver, il était parfois difficile de comprendre sa façon de penser. Le garçon posa un doigt sur son menton, comme s’il réfléchissait… ce qu’il faisait en fait.
- Mais… la dame aux cheveux verts s’appelle comment en fait ? Et le monsieur gentil de la porte ?
Le Sparrow était curieux en toutes circonstances, ça, on ne pouvait pas lui enlever.
To Be Continued...
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
avatar
Messages : 808
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
244/350  (244/350)
Berrys: 17.438.000 B

MessageSujet: Re: [FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]   Lun 24 Juil 2017, 11:32

Vers un dénouement

Le gardien de la porte avait été rejoint par son patron qui avait donc transmis ce petit paquet de gâteau à sa subordonnée, son rôle était de maintenir l’ordre au sein de cette transaction, chose qu’il n’avait pu assurer. Il lui incombait donc de remettre de l’ordre dans ce bordel mais aussi, et surtout, de prendre ses responsabilités et de s’adresser lui-même à l’oncle du gamin blessé. Il se devait, par-dessus tout, de garder son appartenance à la marine totalement secrète, pour au moins ne pas forcer la marine à indemniser l’erreur de ce jeune débile et ne pas encore alimenter les polémiques autour de l’institution gouvernementale. Non, il n’était plus gradé de la marine mais bien le chef d’une organisation quelconque œuvrant dans le domaine du commerce sur le territoire de Trader. Le jeu d’acteur reprenait donc pour cet homme strict habitué à une discipline militaire.

Monsieur, j’ai cru comprendre que vous étiez de la famille de ce pauvre petit, je tiens à m’excuser, au nom de mes hommes, pour les désagréments occasionnés ; je ne peux malheureusement que vous dire que ce sont les risques du métier. Enfin… allez-y, le petit doit avoir peur et vous attendre…. Enfin, on dirait qu’il ne va pas si mal, dur le gamin.


Le passage était maintenant totalement libre au tonton qui pouvait rejoindre son neveu trop occupé à balancer des vacheries sur les personnes en présence, et notamment sur la couleur de cheveux des divers instigateurs.

***
Lydia se retrouvait effectivement devant un Silver qui se trouvait beaucoup plus joyeux que précédemment, il ne semblait plus du tout se souvenir de la douleur aigue qui avait torpillé sa jambe quelques heures plus tôt. Quoiqu’il en soit, et alors qu’elle finissait seulement de bander le membre blessé du gosse, elle se tourna vers lui pour répondre à ses nombreuses questions et tempérer les opinions potentiellement blessantes du moineau.

Oui Silver, c’est sa vraie couleur de cheveux mais ce n’est pas moche, c’est seulement atypique. Tu sais, toi tu as les cheveux blancs, pourtant tu n’es pas vieux, et bien ma collègue Kanäe a les cheveux verts comme ses parents, enfin voilà. Le gentil Monsieur de la porte c’est Kit, il est très sympa et très docile. D’ailleurs j’ai fais mon apprentissage avec lui au….


Soudain elle comprit qu’elle venait de faire une erreur, qu’elle était retombée dans ses travers de pipelette invétérée et qu’elle avait failli dévoiler le secret des gouvernementaux, mais plus encore, elle avait donné les vrais noms de la vive Kanäe et du rapide Kit. Les choses n’étaient pas catastrophiques uniquement parce que ces infos avaient été dévoilées à un jeune homme plus intéressé par les cookies que par la politique ou toute autre stratégie militaire. Donc finalement, peut-être que tout allait bien, mais peut-être pas.

Bon, ta jambe ça va ?


La question fut perturbée par l’arrivée de la chasseresse verte et probablement pas l’arrivée imminente de ce cher tonton. En tous les cas, ce fut la mouette qui déboula et qui regarda, l’œil amusé, le Sparrow.

Alors comme ça mes cheveux sont moches mon grand ? Les tiens aussi !


Elle avait joint aux mots un grand sourire barder de dents blanches, elle cherchait à en savoir plus sur ce gosse, ce saut monstrueux sur les épaules de la brute hantait l’esprit de la combattante, il n’était pas un simple gosse.
© Codé par Kari Crown

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB - 3ans] Le début d'une grande rivalité [Ft Silver]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Trader-