Partagez
 

 [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue52/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue879/1000[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeSam 23 Jan - 23:45

Forts jusqu'à la mort.
feat. Dokugans
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao-Tseu


«Yo, ossan ! Ça faisait une trotte, hein !»
«Regardez qui voilà ! Si c'est pas un Phoenix !»

Le Schichibukai s'était tout juste posé au Cap des Jumeaux qu'il avait hélé le vieil homme qui vivait là, dans son phare isolé de toute civilisation et qui regardait passer pirates, marines et révolutionnaires de tout bord. Il le connaissait relativement bien, puisqu'il avait déjà eu l'occasion d'y passer à de multiples reprises : les premières fois en tant que mousse dans la marine, puis en tant que révolutionnaire, et plus récemment avec l'équipage de Raphaël et le sien. Finalement, ce vieillard était comme un bout de son histoire, de son passé : il l'avait vu à chaque étape de la construction de son être, et était peut-être même le mieux placé pour décrire les étapes d'évolution de Nakata, les diverses épreuves qui les avaient fait grandir, lui et ses convictions. Du coup, le capitaine corsaire était heureux de pouvoir le retrouver, et de partager quelques moments autour d'un bon repas et des instruments de musiques qu'ils manœuvraient tout deux en livrant aux illustres rochers les plus beaux morceaux qu'ils pourraient rêver d'écouter... Notamment lorsqu'il considérait les opérations qui l'attendaient, par-delà Red Line. Il s'apprêtait à tourner une page dans l'histoire de sa carrière en tant que forban, et plus précisément en tant que capitaine affilié au Gouvernement Mondial : celle qui allait marquer le début de sa dissidence et de sa véritable impétuosité, celle qui allait prouver à tous et à toutes qu'on ne pouvait pas tenter de le contrôler. Il était un Phoenix, un mythe, une légende vivante : nuls barreaux ne pouvaient restreindre ses ailes, nulles chaînes ne pouvaient entraver ses poignets. Dès lors qu'on avait ôté toute forme de réciprocité aux accords qu'il pouvait posséder avec les diverses institutions officielles et militaires, il n'avait plus vraiment de raison de les respecter : il était donc temps de faire tout et n'importe quoi, mais surtout ce pourquoi il combattait depuis une bonne décennie déjà. Le Fenice allait combattre pour la justice, pour l'égalité, pour la liberté et, plus largement, pour toutes les petites gens qui avaient à souffrir du pouvoir et de la richesse de quelques égoïstes hauts placés. Il allait livrer le combat de toute sa vie, une fois de plus : Armageddon Town n'était qu'un début, qu'une autre marche à gravir... Et cela serait bientôt réalisé.

Il était donc resté une nuit, aux côtés de ce vieil homme dont la compagnie spontanée et attachante lui était vraiment appréciable : entre les guerres et les batailles, il avait manqué de rapports simplement humains, même si les habitants de Graou Island étaient généralement là pour lui en fournir. Il avait juste, quelque part, besoin de changer d'air et il comprenait Holly lorsqu'intrépide elle décidait de quitter le nid douillet que représentait Tengoku no Seigi pour naviguer quelques temps par ses propres moyens. Un peu de solitude ne faisait jamais de mal et permettait un puissant retour au source : celui-là même qu'il avait appliqué durant quelques heures avant que les rayons du soleil ne pointent à nouveau le bout de leur nez. Nakata profita de la terre ferme pour passer encore un bon repas avant de s'apprêter à s'élancer droit vers South Blue : il fut toutefois coupé par son élan par le vieillard du phare qui, en plaçant une main devant ses yeux, le sourire aux lèvres, annonça en quelques mots l'arrivée d'un autre navire :

«On dirait bien que des p'tits gars viennent tenter leur chance... J'ai jamais vu leur pavillon passer par là, mais il me semble bien l'avoir déjà vu dans le journal. C'est pas d'East Blue, ça ?»

Légèrement désarçonné et relativement curieux à l'idée de rencontrer quelques rookies qui passaient par là, s'imaginant d'ores et déjà leur expression faciale catastrophée lorsqu'ils se rendraient compte qu'ils se tenaient face à l'un des sept prestigieux corsaires, le blondinet porta son regard jusqu'à ladite voile... Et demeura stoïque et immobile pendant une poignée de secondes, le temps de comprendre à qui il avait affaire.
L'équipage du borgne, Dokugan no Ichimi : il ne le connaissait que trop bien, notamment de réputation. Pourquoi ? Tout simplement parce que les respectivement capitaines et bras droit n'étaient nulles autres que de vieilles connaissances... Repensant brièvement à son passage sur Mormoilnoeud en tant que mousse, le Fenice se mit à ricaner nerveusement, sous le regard surpris du vieil homme qui lui adressa alors quelques mots :

«Ben alors, ça va pas ? T'as pété un boulon ?»
«Rentre, ossan. Je vais me les faire.»

Le gardien du phare, plus incompréhensif que réellement inquiet, gratta sa tempe d'un air absent avant de se contenter d'hausser les épaules en allant calmement se mettre à l'abri. Il n'était pas assez fou pour regarder un capitaine corsaire livrer bataille de trop près, mais il n'allait pour autant pas se gêner pour y jeter un coup d’œil de temps à autres... Le Phoenix, quant à lui, se rapprocha du bord de l'eau en faisant craquer les jointures de ses mains tout en laissant le navire pirate approcher. Encore un peu... Encore un peu, et il allait pouvoir les retrouver. Valentine D. Kain et Heziel Coffe... Il était grand temps de les recroiser.

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1974
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue46/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue91/750[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeDim 24 Jan - 0:32






Arrivée musclée ! La force nécessaire ?!


Ils y étaient enfin parvenus, de façon concrète. Le Youthful Demon avait passé la terrible Red Line pour venir se jeter dans un nouveau monde de découverte. À son bord, des hommes, des femmes, même un jeune être qui n'était pas prévu dans l'équation de base. Sans oublier un certain hamster. Mais avant tout, c'étaient des cœurs et des rêves que cette caravelle au vécu déjà bien chargé transportait sur l'eau azurée. Après l'ascension surprenante du Reverse Mountain et l'apparition inopinée de Pumori, ou le p'tit rouge comme il était habitué à ce qu'on l'appelle, l'équipage du Borgne avait finalement quitté la mer tranquille d'East Blue pour venir affronter la capricieuse Grand Line. Observant la magnifique étendue bleue qui se pavanait fièrement devant lui, tentatrice aux milles promesses, le cuisinier des Dokugan soupira d'aise. Il était relativement satisfait. Satisfait d'être en vie, satisfait d'avoir atteint cet objectif primaire, cette étape dans la suite de leur oeuvre. Cela dit, certaines choses le préoccupaient malgré tout... tout d'abord, Toto semblait être plongée dans un état catatonique depuis Logue Town. Elle lui avait dit que la faute revenait à Kain, mais ses paroles alors entrecoupées et incohérentes ne lui avaient pas donné la matière nécessaire pour remettre en doute la parole de son capitaine. Surtout que Kain n'aurait jamais fait sciemment du mal à un de ses Nakama. Certes, il était maladroit, mais...

Un autre point était la distance que Kraehe semblait avoir mise avec le reste de l'équipage. Il semblait... plus froid, plus cynique. Il y avait quelque chose de changé dans son regard. Le fait qu'il avait disparu à Logue Town durant un certain moment n'aidait pas le second à se rassurer sur la chose. Tout le monde était en vie, certes. Mais dans quel état ? Leur sortie en trombe de East Blue semblait avoir laissée des séquelles... pour sa part, elles étaient purement physiques. Il savait qu'il avait encore du chemin à parcourir pour défendre efficacement ces gens autour de lui pour qui il était prêt à donner sa vie. La preuve en était du formidable cadeau d'adieu - si ça en était - d'Arnold, qui n'était pas passé loin de lui réduire les intestins en confettis. Mais il y arriverait. Il surmonterait cette blessure et irait de l'avant, comme il l'avait toujours fait jusqu'à présent. Ils venaient tous d'entrer dans un monde dangereux, peuplé de mystères. Comme il le pensait depuis quelques semaines déjà, il n'y avait qu'un moyen de se prévenir de tout désagrément majeur : devenir assez fort pour résister à tous les désagréments majeurs qu'il pourrait rencontrer. Plus facile à dire qu'à faire, mais le Coffe ne se démontait pas pour autant.

Il huma les embruns marins salés avec plaisir avant de marcher doucement vers le bastingage. Sa blessure lui faisait encore mal, mais ça s'améliorait depuis que Kraehe avait pu proprement faire son travail. Le médecin avait encore une fois fait preuve d'un travail d'une qualité exceptionnelle, c'était indéniable. Et puis, Pumori était d'une aide très appréciable : ça, pour sûr, le gamin était un ouragan ! Toujours là où il fallait, toujours prêt à aider... il avait l'air d'apprécier servir à quelque chose aux autres membres encore plus qu'eux mêmes n'étaient ravis de ses coups de main. De fait, le pirate au chapeau de paille n'avait qu'à cuisiner pendant que le plus jeune s'occupait de toute l'installation, avec une terrible efficacité. Même si en son for intérieur, il avait encore quelques réticences à emmener le garçon plus loin avec eux, principalement pour sa sécurité, il fallait admettre que le petit rouge se débrouillait à merveille... et puis, sa compagnie était vraiment agréable. Il s'intégrait très vite.

- Oh, Pumori ! Tu peux m'apporter la longue-vue, s'il te plait ?

Il avait formulée sa demande d'une voix claire et concise. Pourquoi ? Plusieurs choses venaient de capter son attention. Dans un premier temps, il s'agissait d'un phare qui semblait indiquer leur chemin aux nouveaux arrivants. Il reconnaissait en cela l'un des phares du cap des jumeaux. Même si il n'était pas un expert de Grand Line, loin s'en fallu, Heziel se tenait à jour et se cultivait comme il le pouvait. Après tout, ça ne pouvait que lui faire du bien et par extension à son équipage également. D'ailleurs, un deuxième édifice semblable au premier venait justifier le nom de l'endroit, érigé fièrement sur la berge voisine. Néanmoins, ce qui intriguait le cuisinier au chapeau de paille, dont des bandages marquaient encore la blessure récente sous sa chemise, était tout autre. Effectivement, une silhouette se dressait au bord de la falaise, relativement immobile, semblant attendre sagement leur arrivée. La descente allait se finir incessamment sous peu et la distance rendait les choses un peu floues, mais... quelque chose de vaguement familier se dégageait de cet individu stoïque qui allait être leur premier contact de tout Grand Line. Il n'aurait su mettre le doigt dessus dans l'immédiat, plissant pour l'heure les yeux, mais il n'était pas étranger à la personne qui se tenait là.

Si il avait su...


_________________





"Are you a man... or a monster ?"



Dernière édition par Heziel Coffe le Mar 26 Jan - 1:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue34/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue96/250[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 25 Jan - 0:25






Forts jusqu’à la mort


Un frisson qui ne présage rien de bon



J’étais de très bonne humeur, même selon mes propres standards ! Je ne sais pas s’il y avait un moyen de calculer le bonheur, mais je suis persuadé que je pouvais alimenter une petite île avec assez d’énergie pour quelques heures ! Je pense même que j’avais ébloui Loyal avec mon énergie positive ! Où était-ce peut-être simplement le soleil qui était derrière moi ? Mais dans tous les cas, j’étais le Pumori le plus heureux au monde ! J’avais un équipage et j’étais maintenant sur Grand line ! Ou du moins tout prêt. Nous avions passé Reverse Mountain, alors est-ce que nous étions sur Grand Line ou sur le Red Line pour l’instant ? Peu importe, c’était une journée vraiment géniale pour que je me préoccupe de géographie ! C’était le début de mon aventure parmi le meilleur équipage au monde !

Si si, c’était le meilleur. Seul le meilleur navire avait un mousse comme moi à bord !

Mais le départ de Logue Town semblait avoir laissé quelques séquelles sur l’équipage. Je ne les connaissais pas tous encore, sauf de nom, mais l’ambiance n’était pas à la rigolade pour certains d’entre eux. Je n’avais pas eu toutes ses difficultés à mon arrivée parmi eux, alors je devais faire la seule chose logique à faire: aider autour du navire autant que je le pouvais ! Si je pouvais rendre service et diminuer le poids qu’ils avaient sur les épaules, c’était déjà pas mal pour les remettre sur pied !

Pour l’instant, je n’avais pas fait grand-chose. J’ai simplement aidé un peu en cuisine, fait du ménage, mettre la table, laver des vêtements, préparer de l’eau chaude pour la douche, passé la vadrouille sur le pont (deux fois en fait), trouver des cartes de navigation pour Lily, nettoyer de la vaisselle... Bref, trois fois rien vraiment pour l’instant. Mais on semblait apprécier mes efforts, alors c’était tout aussi bien !

Pour le moment, j’étais sur le pont en compagnie d’Heziel. C’était le cuisinier de l’équipage ! Enfin, c’était des nouvelles informations pour moi après tout. Il était en bien meilleur état que la première fois que je l’ai vu. Et malgré ses blessures, il était retourné immédiatement aux cuisines ! Ça, c’est de la dévotion envers son propre travail ! C’était quelque chose que j’espérais accomplir plus tard ! Mais pour le moment, nous n’étions pas au travail. Assis sur un baril, je regardais l’horizon alors que le cap des jumeaux devenait de plus en plus visible. Je sautillais presque sur place, j’étais incapable de rester calme ! J’avais attendu ce moment depuis très longtemps ! C’était un rêve qui se réalisait... Le premier d’une grande liste ! Je détournais le regard de la mer alors que j’entendais mon nom.

Heziel: Oh, Pumori ! Tu peux m’apporter la longue-vue, s’il te plait?

-Tout de suite !

Je bondis sur mes pieds d’un coup, me dirigeant vers Heziel aussi rapidement que je le pouvais. C’était facile : j’avais gardé la longue vue dans une de mes poches. Alors que je sortais l’objet d’une des poches de ma salopette, je ressentis un frisson qui me prit soudainement. Un froid qui partait du bas de mon dos jusqu’à ma tête. Secouant la tête, comme si j’avais froid, je regardais au loin. Je tendis l’objet au cuisinier, mais ma tête était déjà ailleurs. Quelque chose au fond de moi me disait que quelque chose allait bientôt se produire. J’avais un drôle de sentiment... Peut-être que mon instinct tentait de me donner un message ? Ou peut-être que je me cassais la tête pour rien ? N’empêche, je préférais rester sur mes gardes. J’enfilais mon chandail à manche longue tout en disant:

-C’est moi ou il fait froid tout d’un coup ?





_________________
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Pumotr10

Pumori Theme
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue36/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue265/350[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeMar 26 Jan - 12:05


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!



Quelle agréable sensation ce vent qui vous caresse le visage. La fin de leur premier périple et le début d'un nouveau bien plus dangereux. Eux qui avaient été hués et moqués durant de nombreux mois sur la plus calme des mers. Ils avaient été clairement sous-estimés. Qui aurait crû que le petit garçon de Mormoilnoeud aurait été capable avec son ami d'enfance de monter un équipage ? De former une véritable famille qui se soudait les coudes et qui s'aimait mutuellement ? Qui aurait pensé que ces mêmes fous seraient en mesure de passer à travers cette emblématique Reverse Mountain qui se trouvait être à la croisée des chemins ? Probablement très peu de personnes. Kain prenait finalement la route qu'avait emprunté son père il y a des dizaines d'années plus tôt. C'était sur cet océan qu'il avait pu découvrir le fruit que son idiot de fils avait mangé, faute à sa gloutonnerie.

Le borgne était assis sur la tête du démon. Il avait ses quatre membres levés vers l'avant et un immense sourire. Sa bonne humeur avait complètement balayé ce sentiment de nostalgie qui le touchait il y a peu. Son désir d'aventure était incommensurable. Le navire descendait à grande vitesse tandis qu'ils pouvaient voir en face d'eux un phare! Finalement, on pouvait s'imaginer que cette entrée dans Grand Line ressemblait de très prêt à un accueil chaleureux. La vitesse folle du navire donna l'impression qu'il allait s'écraser sur l'eau azur de la l'océan de tous les périples.

Il n'en fut rien si ce n'était cette impression d'obus qui percuta la surface de l'océan, créant par la même occasion une immense gerbe d'eau. Le capitaine avait été projeté sur le pont et gigotait sur ce dernier. Il battait des bras et des jambes, brassant le vide et l’œil fermé.

Kain: Aidez-moi je suis en train de me noyer ! Aid-...

Il se fit frapper par son rongeur.

Kain : … Hoy ça va en faite!

Il se releva dérèchef et s'occupa d'essorer ses vêtements, n'hésitant pas à se mettre entièrement nu pour essorer la totalité de ses vêtements. Il faisait complètement fi des filles présentes dans son équipage qui étaient habituées à sa pureté ainsi qu'à son innocence. Le pirate ne remarqua pas non plus les deux nouvelles personnes qui étaient présentes sur le phare qui étaient probablement en train d'admirer ce spectacle dérangeant où un homme nu vaque à d'étranges occupations à quelques mètres d'eux.

Il se rhabilla prestement et se gratta alors l'arrière du crâne avant de s'étirer.

Kain: Je me sens mieux!

Nescafé: En plus d'être idiot, tu es franchement dégueulasse…

C'était alors que le borgne remarqua finalement les deux silhouettes qui lui faisaient face. Il agita alors son bras pour les saluer avec son rire habituel. Il scruta alors avec plus d'attention le jeune blondinet. Il le regarda longuement, son visage et sa manière de se tenir lui rappela quelque chose qu'il ne su décrire dans un premier temps. Cela faisait bel et bien une dizaine de secondes qu'il était en train de bouger son bras. Ses souvenirs refirent malgré tout surface… C'était dans le désordre, mais il pu se rappeler qu'il avait déjà rencontré ce jeune garçon. Il n'hésita pas à lui rafraîchir la mémoire dans un geste parfaitement altruiste. Il le pointa du doigt alors avant d'hurler avec sa délicatesse habituelle.

Kain: C'est toi le marine qui avait tué le Fuchien ! En lui enfonçant ton poing dans les fesses ! hihi

Le rongeur fit un facepalm mémorable. Il regarda le jeune blond avec un air encore plus désemparé que son capitaine ce qui n'était pas commun.

Nescafé: Tu le connais ? Et moi qui croyais que tu étais dégueulasse.

Le borgne prit alors appui sur le rebord de son navire avant d'effectuer un grand saut. Là, il pu atterrir en face, là où se trouvait les deux nouveaux protagonistes. Il attrapa alors rapidement la main du vieil homme avant de la sérer avec envie. Puis, il tendit sa main en direction du blondinet avec son sourire niais habituel.

Kain: Tu as du devenir un grand marine désormais… Je suis ravi de te revoir mon copain...

Il avait le regard empli de joie à l'idée de retrouver des personnes avec qui il avait des souvenirs si précieux. L'amitié n'avait pas de prix et était capable de traverser les âges selon sa propre philosophie. Cela faisait du capitaine probablement l'un des pirates les plus optimistes de sa génération. Comment allait pouvoir réagir Nakata face au colosse ?


@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Toto
La Sorcière des Mers
Toto
Messages : 94
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue18/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue5/60[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (5/60)
Berrys: 4.879.500 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeSam 30 Jan - 5:16


Forts jusqu'à la mort.

ft. Nakata & Dokugan


« Cap des Jumeaux - Red Line - An 1505 »
Les jours avaient passés depuis le départ plus que précipité des membres de l'équipage du Borgne de la célèbre île de Logue Town. L'escale sur l'île natale du célèbre Roi des Pirates et idole du capitaine Valentine D. Kain qui s'était annoncée source de joie et de bonne humeur n'avait en effet pas vraiment eu les effets escomptés, tournant très rapidement au vinaigre avec l'arrivée des officiers armés du Gouvernement Mondial déterminés à reprendre leur dû sur les lieux... Et c'est à peine si la petite troupe de pirate menée par le maudit des séismes avait été une simple épine dans leur pied !
Si l'argenté s'en était sortit sans réels dommages physiques, il n'en était en effet pas de même pour tout le reste de ses subalternes. Le cuistot remportant haut la main la palme du membre le plus amoché du mois !

Néanmoins, si le temps, ainsi que le travail implacablement réalisé du médecin des Dokugans avaient commencé leurs œuvres et que les chaires blessées cicatrisaient peu à peu... Les répercussions psychologique des événements récents, elles, étaient encore à vif et particulièrement douloureuses pour certains.
Ainsi, si les marques laissées par les balles sur sa cuisse et son épaule commençaient déjà à se résorber, ne provoquant plus qu'un léger tiraillement, auquel elle ne prêtait même pas attention, lorsque les membres en question étaient mis à profit, Totohime n'en était pas pour autant rétablie. Loin de là même.

Avachie contre le mat de la petite caravelle qu'était le Youthful Demon, où quelqu'un - elle n'aurait pas même su dire de qui il s'agissait - l'avait forcée à se déplacer quelques instant plus tôt, sans doute lassé de la voir assise à longueur de journée sur son lit tout en fixant le mur, la jeune femme-poisson n'avait même pas réagit d'un poil lors de l’ascension laborieuse de Reverse Mountain. Certains auraient pu y voir un signe de puissance ou à la rigueur d'habitude, après tout même si aucun de ses compagnons ne le savait puisque la bretteuse était restée assez secrète sur ses origines, elle était déjà passée par ce lieu du temps où elle voguait en tant que chasseuse de prime. Du moins ils auraient pu y voir cela... A condition de mettre de côté l'apparence actuelle de la bleuté !
Elle, qui, d'habitude prenait grand soin de son apparence, parant ses cheveux des plus belles coiffes, décorant son corps de bijoux tous plus prestigieux les uns que les autres et habillant son corps des tissus les plus nobles qui soient, n'était à présent plus que l'ombre d'elle-même. Quiconque l'aurait croisé en cet instant présent n'aurait sans doute pas pu s'empêcher de la comparer à une souillon ! Outre son apparence actuellement réduite à une espèce de forme humanoïde blanchâtre qui ne donnait signe de vie que pour laisser un rire d'outre tombe sortir du plus profond de sa gorge ou pour pleurer silencieusement, ce qui s'avérait encore plus effrayant à vrai dire... Sa longue chevelure bleue était emmêlée et rendue rêche par l'air marin en l'absence des huiles essentielles qu'elle y apposait normalement, son hanfu avait été mis à l’envers, le col tâché tant par la bave qui s'échappait parfois de la bouche entrouverte de la bretteuse que par les sillons salés qui s'étaient écoulés de ses yeux et semblait prêt à s'enfuir vivre la belle vie à la première occasion... Elle n'avait pas mangé depuis le départ des Dokugan de Logue Town et ne devait son odeur à peu près propre qu'à Lily qui avait du la tirer pour prendre des douches.
Autant dire qu'elle offrait un spectacle bien pitoyable.

L'ancienne chasseuse de primes faisait donc un peu tâche au milieu de tous ses compagnons de route qui eux étaient, à juste titre, particulièrement enjoué par la traversée de cette nouvelle étape de leur aventure. Jouant d'un air absent avec le bébé Den Den Mushi que lui avait confier le nouveau venu de la troupe, chose dont elle était encore parfaitement inconsciente, son état ne lui permettant vraisemblablement pas d'intégrer la moindre information sur ce qu'il se passait autours d'elle... Et ce, même quand la plus adorable des créatures sur cette planète se coupait en quatre pour la faire sourire ! C'était dire à quel point la situation allait mal !
Elle avait pourtant attendu ce moment avec autant d'impatience que son capitaine, loin d'être blasée à l'idée de repasser par ce cap, en rejoignant le Borgne elle avait fait du rêve de l'homme l'un des siens, subjuguée par ce on-ne-sait-quoi dont il débordait et lui permettait de rallier les gens autours de lui. Elle comptait bien voir l'homme se isser jusqu'au sommet et devenir le nouveau Roi des Pirates. Ce n'était pas qu'une question d'amourette, en tant qu'ancienne membre d'une cours royale, elle avait réellement su déceler dans l'argenté les qualités nécessaire à accomplissement de cet objectif.

Pourtant c'était bien l'amour qui la torturait aujourd'hui. Ou plutôt deux formes d'amour.
Le premier étant l'amour propre, lors de leur virée sur l'île où tout avait commencé et où tout s'était fini, Totohime avait été d'une inutilité cuisante ! Non seulement elle n'avait pas su stopper un simple navire, chose qu'elle aurait aisément pu faire il y a deux ans, mais en plus elle avait causé le trépas de nombreuses âmes innocentes, sans parler de sa fuite mémorable face à Focker Lim. L'ancienne chef de garde avait conscience d'avoir perdu une partie de ses capacités depuis son départ de son île natale, cependant elle n'avait jamais vraiment évalué le degrés de cette perte jusqu'à aujourd'hui. A présent, il lui fallait affronter la vérité : elle était devenue faible. Mais la pirate n'était pas encore prête à l'affronter, préférant se réfugier dans l’apathie plutôt que d'admettre qu'elle avait sali son image, celle de la garde royale et, plus grave encore, celle de la princesse Meihime qui l'avait toujours considérée comme une puissante combattante, lui accordant toute sa confiance.
Un autre sujet que la bleuté n'arrivait pas à affronter était le regard que Heziel avait posé sur la gradée. L'ancienne chasseuse de primes n'arrivait tout simplement pas à faire le point sur ce qu'elle ressentait à son égare, n'ayant jusqu'alors pas vraiment conscience d'avoir un tel attachement pour l'homme. Mais était-ce vraiment ça le problème ?

Les yeux vides de toute énergie de Totohime se posèrent le temps de quelques secondes sur un point au loin : le fameux Cap des Jumeaux
Elle observa sans réellement la voir une ombre qui se détachait peu à peu de l'un des deux phares jumeaux à mesure que le navire pirate glissait vers la fin de Reverse Mountain à très grande vitesse. Trop grande vitesse même. Cependant, fidèle à son état catatonique, la bretteuse ne bougea pas d'un cil lorsque le bateau vînt percuter avec violence la surface à présent plane de l'eau, inondant au passage une partie du pont. Elle ne réagit pas plus aux cris de détresse de Kain qui s'agitait à quelques pieds d'elle qu'à la vue de son corps nu, seul un léger soupir, ressemblant plus au murmure de l'enfer qu'à une douce brise printanière, traversant la barrière de ses lèvres.

Décidément... Ça promettait.

code by ORICYA.




_________________







Dernière édition par Toto le Mer 24 Fév - 21:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
Kraehe
Messages : 88
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue22/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue30/80[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (30/80)
Berrys: 100.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 1 Fév - 10:20





    Le Joker grommela intérieurement. Lui qui avait tant espérer s'amuser, Logue Town avait laisser des séquelles des plus... désagréables, non pas pour lui mais pour les autres. Il était content de ne pas avoir été affecté, certes, mais il était loin de s'en amuser actuellement. En fait, sa bonne humeur était atténué par l'expression dénué de tout sentiment que tirait certains des membres de leurs équipages -on pourrait presque parler d'âme dévoré à ce niveau-la-, de blessures démentiels venant d'autres, que sa conscience médicale devait soigner pour éviter de troubler autrui quand à son existence. Lui qui espérait faire couler sang morts et dévastation se retrouvait réduit à soigner... Oui, à GUERIR des gens!! c'était une humiliation qu'il ne parvenait à supporter que grâce à l'état lamentable de Heziel, qu'il bourrait litéralllement de produits sensés atténués la douleur afin de ralentir au mieux sa guérison. Il avait fait pareil avec leur capitaine, espérant admirer le plus longtemps possible le trou béant de leur ventre et donc ainsi avoir une vision direct de leurs intestins.
    Cela était sensé le rassérener, mais les facultés de récupérations inhumains de ses ... futurs partenaires le dérangeait. Ils régénérait trop rapidement à son goût. la seule bonne chose, au final, c'était la gente féminine.
    Dans la carottine humanoïde, il y trouvait une écervélée dôté d'une joie de vivre qui lui faisait plaisir. Il avait commencé lentement, mais surement, à lui expliquer milles et unes façon d'utiliser une carotte dans un gosier -souvents létaux-, et à se servir comme il fallait des courbes cycloniens du végétable. Elle s'était révélé extraordinairement perceptive, et imaginative à un point ou il s'etait contenté d'un petit coup de pouce. De ses préditions, l'idée de remplacer des membres par des carottes devrait venir bientôt...

    Quand à l'hippocampe, quelqu'un lui avait volé son âme avant lui, la rendant extraordinairement... imperceptible à ses signaux. Il avait eu beau la poker, l'analyser dans l'optique -beurk- de la soigner, et même avait failli la violer tant le manque de réaction l'avait énervé, mais il semblait que la perception environnementale était quasi inexistente. Elle, si soignée normalement, était tombé dans les affres du n'importe quoi, et sa négligence l'énervait. Si encore il était responsable, cela aurait été fort sympathique, mais la simple idée qu'une bécasse quelconque de nom inconnu était parvenu à un tel résultat...
    Le point de vue positif dans le tas, c'était qu'il commençait à percevoir comment la faire somber, lentement mais doucement dans la folie sanguinaire et la soif de sang tant désirée par sa personne. La savoir ainsi en PLS avait ce coté jouissif qu'il savourait et tentait d'appréhender pour parvenir, éventuellement un jour, au même résultat. Si seulement il connaissait toute l'histoire...

    Regardant le cap se rapprocher, le regard du psychopathe se porta sur heziel et le mioche qui était avec lui, pendant que Kain... faisait le Kain. Le moucheron s'était remarquablement bien adapté à la vie du navire, bien que le Joker de l'Hémoglobine n'était pas prêt à l'épargner. Seul le fait qu'il soit percé à jour l 'avait empêcher de l'égorger dans les cales avant de peindre une véritable oeuvre d'art écarlate avec ses boyaux en matière première. Vraiment, dix ans et déja pirate?
    Il s'était rasséréné en se disant que c'était suffisemment malléable, à cet age-la, pour parvenir à son but. Mais le médecin dormant encore au fond de lui avait encore à faire, et le Joker ne désirait point le... déranger, on va dire.
    Il n'avait toutefois absolument aucune confiance au jeuneot. Oh, le médecin le serait sans doute, comme tout le monde, et même lui ne doutait pas de son désir de se joindre à eux. néanmoins, il était trop jeune pour lui. Trop... innocent. Trop mignon. Mais il était potentiellement utile pour sombrer le monde de l'équipage dans les ténèbres.

    Heziel avait changé, lui aussi, mais cela lui plaisait beaucoup moins. Il l'avait déja entendu siffloter joyeusement dans ses fourneaux, chantonner en marchant, comme si, en opposition à tout ce beau monde, lui était tout guilleret. Il en ignorait la raison, mais apparemment, quelque chose à Logue Town lui avait fait un choc positif, l'emplissant d'une sorte de bonheur étrange qui, en ce qui le concernait, lui laissait un arrière-goût amer. Il s'était même retenu, le premier jour, de frapper Kain après que celui-ci ai réussit à voler un morceau de viande -un pur miracle!-. Sa bonne humeur avait été atténué par le Joker et Toto, mais même maintenant, son sourire désagréable réapparaissait parfois. Le sourire d'un homme amoureux.
    Plus d'une fois l'homme en noir avait songé à lui tendre ledit sourire jusqu'aux oreilles, et Dieu que cela le démangeait atrocement!

    Quand à Kain, hey bien Kain il demeurait. Et faisait une fois de plus des siennes. Toutefois, quand le colosse engagea le lard non violemment avec un blondinet, l'homme haussa un sourcil.
    Ce visage lui disait quelque chose... Il était absolument certains de l'avoir déja vu dans la liste des Capitaines Corsaires... mais qu'est-ce que faisait ici l'un d'entre eux, et seul de surcroît? Et lequel était-ce déja? Kraehe s'en serait souvenu en temps normal, donc si le Joker ne s'en était pas souvenu...
    C'était qu'il n'était pas amusant. Mais pourquoi déja?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue52/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue879/1000[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 1 Fév - 18:50

Forts jusqu'à la mort.
feat. Dokugans
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao-Tseu


Des voix. Une petite douzaine. Il parvenait à saisir leurs essences, leurs intentions même, les mouvements qu'elles s'imaginaient tout juste embrasser durant les instants suivant. Le haki de l'observation en guise d'yeux avant de pouvoir observer les membres du Dokugan no Ichimi de plus près, le Phoenix demeurait là, aussi stoïque et imposant que le phare derrière lui ne pouvait l'être. Son expression faciale demeurait parfaitement calme, sinon absolument paisible, et ne laissait pas filtrer un gramme des néfastes ambitions qui le caressaient alors : il était l'heure de montrer à quelques rookies que Grand Line n'était pas surnommée la Route de tous les Périls par exagération. Le brouhaha qui naquit lorsque la coque du navire pirate vint percuter l'eau face à lui, à quelques mètres seulement, suite à une descente des plus périlleuses et tumultueuses le poussa à entrouvrir les paupières, laissant un soupir glisser le long de ses lèvres. Nakata n'était ni las, ni ennuyé et surtout pas craintif : il calmait simplement les battements de son corps et prenait pleine mesure de ses capacités martiales et physiques, gérait tel l'expert qu'il était le flot d'adrénaline qui s'élançait d'ores et déjà dans les cascades sanguines qui composaient ses veines. Ainsi, comprenant que ce gros imbécile n'avait strictement aucune hostilité à son encontre, le blondinet laissa Kain se rapprocher de lui d'un bond musculeux sans sembler bouger d'un cil. Alors que son homologue capitaine interceptait le vieillard avant que celui-ci ne file se mettre à l'abri, l'artiste demeurait encore et toujours là, comme véritablement statufié... Mais cela ne dura qu'un temps. En effet, lorsque la main lui fut tendue, ses paupières s'ouvrirent avec brusquerie et virulence, laissant alors ses pupilles se poser sur la gigantesque silhouette qui le dépassait probablement en taille mais ni en force, ni en vitesse, ni en agilité, ni en quoique ce soit d'autre. Sa main droite, seule, vint empoigner celle de l'autre forban avant qu'il ne se mette à pivoter, le relâchant brutalement après l'avoir entraîné. L'objectif ? Projeter le borgne en l'attirant à lui, et l'envoyer valdinguer droit en direction de la falaise à quelques dizaines de mètres de là, sans même prendre la peine de le saluer ou de répondre à ses divagations. Toutefois, le Fenice ne s'arrêta pas en si bon chemin : il venait tout juste de relâcher la main de l'autre capitaine qu'il continuait à pivoter sur lui-même, faisant alors à nouveau face au reste de la clique qui, glorieusement, venait de franchir le premier obstacle de leur carrière sans se rendre compte qu'ils s'étaient précipités contre un mur. Ses talons percutèrent le sol à une vitesse inouïe, probablement imperceptible à l’œil de ces néophytes, et il parvint à se placer juste en face d'Heziel et de sa longue-vue, un sourire amusé sur les lèvres :

«Ca faisait longtemps, hein... Sale psychopathe.»

Pour autant, le capitaine corsaire ne semblait pas, dans l'immédiat en tout cas, intéressé par le cas du bras-droit de l'équipage : tout comme Kain, qu'il avait simplement projeté sans prendre vraiment la peine de le mettre hors d'état de nuire, il le réservait pour la suite des opérations... Ou pour la fin de l'affrontement, plutôt. Mesquins, les yeux du Phoenix décidèrent plutôt de s'attarder sur les autres membres de l'équipage. Un gamin, une femme-poisson apparemment intellectuellement au moins aussi absente que son capitaine, et... Un homme vêtu de noir, à l'apparence menaçante. Oui, c'était lui, sa prochaine cible... Sans crier gare, l'artiste martial déplia soudainement ses jambes pour user du bastingage en guise d'appui : tout en réalisant un saut périlleux agile et millimétré pour passer au-dessus d'Heziel, Nakata usa de son haki de l'observation pour surveiller les réactions que pourraient posséder les membres de l'équipage du Dokugan no Ichimi, principalement justement l'assassin vêtu de noir, Kraehe. Bien décidé à conserver un coup d'avance sur eux pour les souffler aussi brutalement qu'une tornade ne saurait le faire avec quelques moucherons, le blondinet souhaitait en effet conserver les intentions que son ennemi pourrait formuler pour le prendre de vitesse... Et l'abattre d'un coup d'un seul. A peine ses pieds toucheraient-ils à nouveau le sol que le capitaine corsaire s'élancerait, la main fendant les cieux pour tenter de percuter l'abdomen du médecin sans plus de cérémonie. L'objectif ? L'envoyer percuter le bastingage de l'autre côté du navire, sans trop forcer pour autant : en effet, aussi étrange cela pouvait-il paraître, l'ancien révolutionnaire ne souhaitait pas les abattre purement et simplement mais tout juste leur faire goûter à la honte d'une déconfiture dans les règles. Quoi de plus amusant que d'humilier quelqu'un ?


Poste "relativement" court.
Je précise que Nak n'y va pas à fond, mais assez sèchement quand même pour que vous ayez tous du mal à le suivre du regard (à part Kain et Heziel, un peu plus HL quand même).
Kraehe > Je t'attaque en premier ! en gros, je passe au-dessus d'Heziel et je me projette dans ta direction. Observation pour anticiper tes mouvements, et si t'essaies de m'envoyer un scalpel (tu pourrais éventuellement en avoir le temps, si tu le sors dès le moment où j'agresse Kain), Nak l'esquivera d'un bref mouvement sur le côté au moment opportun (un peu comme Luffy face à Hoddy Jones, sur l'île des Hommes-poissons).

Je sais pas comment vous allez vous organiser pour les réponses mais je pense que ce serait plus simple que tout le monde ne réponde pas à chaque tour : vous en aurez chacun pour votre grade, pas la peine de vous forcer à poster pour rien dire What a Face

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1974
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue46/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue91/750[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 1 Fév - 19:39






Arrivée musclée ! La force nécessaire ?!

C'était très improbable, voir presque impossible... après toutes ces années ? Alors que Heziel se perdait dans la vision offerte par le verre de sa longue-vue, cette dernière assez détaillée et claire pour qu'il puisse reconnaitre après tant de temps le visage d'une connaissance pourtant si vieille, le forban restait stupéfait. Cet homme qui se tenait au loin devant lui, il le connaissait définitivement. Il le connaissait depuis longtemps, depuis bien avant son départ à Notebouque. Bien avait qu'il n'ait pris la mer avec son capitaine. Bien avant même qu'il ne traverse East Blue. Cet individu qui se trouvait là, auquel Kain tendait la main, n'était autre que... Nakata ? Il avait bien changé... ils avaient tous changé, cela dit. Fini le mousse de la Marine maladroit et un peu tête brûlée, son visage composé d'un calme olympien ne laissait transparaître qu'une certaine quiétude. Mais que faisait-il ici ? Il ne semblait pas porter d'uniforme et il était seul... il avait du s'en passer, des choses. Néanmoins, si Heziel connaissait le corps des Shichibukai de par leur notoriété sans conteste, il n'en connaissait pas encore les figures. Si il l'avait fait, sa réaction aurait été bien différente. Néanmoins, lorsque l'ombre de Kain s'envola avec rudesse vers la falaise, le blondinet disparaissant presque de sa position, tout s'enchaîna très vite.

- Que...?!

Le temps de tenter de le suivre du regard au travers de son outil (ce qui s'avéra plutôt un handicap qu'autre chose) et il était là. Rapidement, le maître-coq retira sa loupe devenue bien inutile du devant de son visage, son cerveau étant encore en train d'analyser la situation. Les faits ? Kain venait de s'envoler pour percuter la falaise, Nakata avait disparu et était réapparu devant lui, un sourire narquois au visage. L'interprétation qu'il en fit ? Il aurait pu avoir des doutes, si les mots "sale psychopathe" n'étaient pas parvenus à ses oreilles. Il écarquilla les yeux devant une vitesse pareille. Il n'avait pour l'heure jamais rien vu de tel. Et si il était celui qui avait balancé le colosse dans la roche comme une poupée de chiffon, alors sa force physique était tout bonnement hors normes. Toutes ces pensées se confondirent dans la tête du cuistancier alors qu'il était là, choqué et momentanément impuissant face à la démonstration martiale du Fenice. Ce dernier ne se priva pas de passer par dessus son crâne comme si il n'avait été qu'une barrière qu'on sautait pour sortir d'un pré. Par réflexe, il repoussa Pumori sur le côté sans trop s'en rendre compte, ses pensées se tournant vers le nouveau mousse de l'équipage immédiatement. Il se retourna ensuite vivement, ce qui lui arracha un gémissement alors que son abdomen lui envoyait des signaux douloureux. Il n'était même pas en état de se mettre en position, alors se battre...

- Psychopathe...?

Néanmoins, il y avait une bonne nouvelle à tout cela. Il parvenait, difficilement certes mais tout de même, à suivre les mouvements éclairs de son vieux camarade. Ou tout du moins, c'était jusque là comment il l'avait considéré... mais quelques incompréhensions des deux côtés risquaient de rendre cette rencontre explosive. Il tendit le bras vers l'avant, tentant vainement de virtuellement rattraper et retenir dans sa course le capitaine corsaire dont il ignorait tant depuis des années. La course de ce dernier l'amenant droit vers le médecin...

- Nakata, attend !

Néanmoins, c'était peine perdue. Il n'était pas en état de faire quoi que ce soit, ça le rendait dingue. Si il utilisait l'air compressing maintenant, il allait tomber dans les vapes en moins de deux. Qui plus est, si Nakata venait à esquiver, c'était le médecin qui recevrait l'attaque... il était coincé. Son cœur accélérait sans cesse alors qu'il comprenait doucement la situation. Le Fenice n'était pas là pour parler... il était là pour les combattre. Il se tourna donc vers le p'tit rouge qui se tenait non loin de lui.

- Met toi à l'abri !

Son regard perçant parcouru l'intégralité des lieux dans un clignement de paupières. La lueur dans ses yeux était celle d'une urgence comme il n'en avais pour l'heure jamais affrontée. Le borgne aux cheveux blancs avait fusionné avec la falaise et bientôt, Kraehe allait être victime d'un assaut tout aussi virulent. Et lui, il ne pouvait rien faire... il reprit d'une voix plus forte et teintée d'une inquiétude en train d'exploser ses records des derniers mois.

- METTEZ VOUS À L'ABRI !



Pour l'heure, rien ! Hez se retourne très brusquement, mais avec sa blessure, il comprend vite que pour le combat, ce sera de toute manière un baroud d'honneur plus qu'autre chose. Il dit aux autres de se mettre à l'abri, conscient de ne pas pouvoir attaquer Nak' sans mettre en danger Kraehe.

_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue34/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue96/250[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeMar 2 Fév - 15:06






Forts jusqu’à la mort


… oh punaise…



… Je… Hein ? Qu’est-ce qui s’est passé ? J’avais un tas de questions ! À peine arrivé, on aurait dit que Kain connaissait cet individu. Bien que je n’ai pas tout compris : c’est quoi un fuchien ? Par contre, je n’étais pas vraiment sûr de vouloir savoir pourquoi il était mort de cette façon… Mais dans tous les cas, le capitaine semblait connaître cet homme et il ne semblait pas avoir de mauvais souvenir ! Et pourtant, tout d’un coup, le capitaine était soulevé tel qu’une brindille avant d’être lancé contre la montagne !

Je connais des moyens plus amicaux de dire "bonjour", mais je pense que son but était plutôt de nous détruire…

Je n’ai pas eu vraiment le temps d’observer ce qu’il a fait, si ce n’est un coup au sol avant d’être propulsé vers nous. Sous la surprise, je reculais d’un pas, en le voyant aussi près de moi et d’Heziel. Il semblait traiter le cuisinier de psychopathe, mais il confirmait qu’ils se connaissaient. Est-ce qu’il me manque des informations ? J’étais le seul à ne pas savoir qui c’est ce type ? Alors que notre adversaire se dirigeait vers Kraehe, je commençais à réfléchir. Alors que j’étais poussé sur le côté, je ne pouvais m’empêcher de dire ce que je comprenais de cette situation:

-Attend… Nakata… Kain a bien dit qu'il était un marine ?

Oh… Un mec surpuissant… Qui nous attendait… Qui travail pour la marine… La même qui a tenté de nous faire la peau à Logue Town… Soit nous avions la pire chance au monde, soit il avait reçu un message pour nous intercepter ici. Si c’était le cas, son objectif était clair : il allait simplement nous détruire. Kain était en train de faire un câlin à une montagne, Toto était dans un état végétatif, Loyal dormait probablement, Kraehe allait probablement se faire démolir, Heziel était encore gravement blessé et je ne voyais ni Lily ou Jaymi ! Et après, il y avait moi… Le gamin qui avait à peine été observé pendant une fraction de seconde par cet homme… Et bien je ne me laisserais pas faire !

J’entendais Heziel, mais je ne pouvais pas vraiment faire ce qu’il me demandait. Je ne pouvais pas le laisser faire ! Même si les chances que je réussisse sont plus quel nul. Je ne perdais pas de temps et, déjà sous ma forme hybride, je fouillais mes poches pour trouver quelques bonbons. Un truc que j’avais appris quand j’étais plus jeune : si je voulais être plus rapide, je devais prendre du sucre ! Mais bon, je n’avais pas grand espoir pour être honnête. Mais si je pouvais me rendre utile pendant quelques instants, c’était déjà mieux que de ne rien faire.

-Occupe-toi de Toto ou de Kain ou je ne sais pas ! Fais des choses ! Je peux te donner une ou deux secondes pour le faire !

Je disais ça, c’était la partie optimiste qui le disait… Je ne pensais pas survivre plus qu’une seconde, mais c’était bien d’être confiant. Qui sait, peut-être que je dépasserais mes attentes et que je lui en offrirais trois ? Alors que le bonbon était mangé, je me sentais en pleine forme ! Griffes sorties et dents dehors, c’était le moment de tenter d’être utile !

Peut-être pour la première et dernière fois…






Pumori voit rapidement que tout commence très mal et est persuadé que Nakata va tuer/capturer l'équipage. Il entend Heziel, mais ne respecte pas ses conseils et se lance vers Nakata (conscient qu'il ne fait pas le poids, mais espérant faire gagner quelques secondes au mieux). Il se met sous forme hybride et ingère du sucre pour tenter de rivaliser avec la vitesse de Nakata (mais ce ne sera probablement pas assez efficace).

_________________
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Pumotr10

Pumori Theme
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue36/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue265/350[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeVen 5 Fév - 17:39


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!



Lorsque la main du capitaine entra en contact avec celle de son interlocuteur, une aura glaciale vint le saisir. Il écarquilla son œil pour scrutant avec une attention particulière son visage. Aucune parole ne put sortir des lèvres de Kain, il n'avait pas eu le temps de les bouger qu'il sentit ses pieds quitter le sol. Sa bouche commençait à peine à s'ouvrir afin de lâcher un hoquet de surprise. Même cela il ne le put. Ce jeune garçon qui était plus petit que le capitaine le fit s'envoler comme si ce n'était rien.

Il sentit son bras légèrement se tordre dans le mouvement négligeant du blond. Le borgne sentit son corps partir, à tel point que ce dernier se mit à tournoyer dans les airs. Le ciel laissait place à la terre, puis il revenait. Le mouvement donna la nausée au capitaine des Dokugans qui commençait tout de même à avoir l'habitude à ce genre de vol plané. Chez les Dokugans, il était coutume de se défouler sur Kain lorsqu'ils n'avaient aucune autre explication logique. Il était le plus résistant du lot et son QI rivalisant difficilement avec celui d'une huître tétraplégique permettait toutes les bassesses à son égard sans qu'il n'en tienne rigueur. Cette fois-là était différente, le borgne tenait fermement son hamster à l'abri des chocs. Il avait remarqué qu'il était en train de s'approcher à une vitesse fulgurante d'une falaise. Il allait probablement mal se réceptionner et il devait faire courir le moins de risques à son nakama.

Kain s'écrasa dans la falaise dans un râle sonore. Il avait été jeté avec une telle force qu'il s'enfonça légèrement dans la roche qui composait la falaise. Les bras en croix, il gardait dans le creux de sa main Nescafé qui le regardait et hurlait quelques phrases à son maître. Le hamster était mort d'inquiétude. Il voyait clairement que le capitaine avait pris un mauvais coup sur la tête, son regard vide était significatif. Se laissant tomber, il chuta de quelques mètres et mordit la poussière. Il ne savait pas combien de temps s'était écoulé depuis qu'il avait atterrit. Peut-être dix secondes… De quoi était capable le jeune phoenix dans ce laps de temps ? Il n'en n'avait aucune idée. Il attrapa alors son ancre qu'il posa au sol. Cette dernière était posée dans son dos, elle lui avait fait un mal de chien au moment de l'impact. Il l'utilisa pour se redresser.

De là où il était, il n'était pas capable de voir ce qu'il se passait sur son navire. Il devait se dépêcher de rejoindre ses nakamas. Un pas après l'autre, il entama alors un début de course afin de les rejoindre au plus vite. Soudainement, il se prit les pieds dans quelque chose de dur et se ramassa de nouveau au sol. Il entendit alors une voix s'élever dans son dos, interceptant son attention.

???: C'est inutile gamin, abandonne. C'est perdu d'avance, tout rookie que vous êtes, vous n'arriverez jamais à battre un gamin de sa carrure..

Kain: Je n'ai pas de temps à perdre avec ces conneries!

Il leva alors son œil en direction du navire pour essayer de voir ce qu'il se passait.

@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 


Dernière édition par Valentine D. Kain le Lun 15 Fév - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
Kraehe
Messages : 88
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue22/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (22/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue30/80[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (30/80)
Berrys: 100.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeMar 9 Fév - 12:41





    Avant même que le Joker n'ai fait le lien, il était déja en danger. De fait, voir le colosse faire un splendide vol vers d'autres cieux eut de quoi le troubler. De mémoire, jamais le gargantuesque estomac sur patte n'était parvenu à véritablement être baladé, même par la force phénoménale d'Heziel. De fait, cela avait un côté absurde presque... dérangeant. Même pour lui. Il avait beau être avide de sang, la, curieusement, sa soif venait de se faire souffler par cet acte.
    Notamment parce que cela signifiait que le type capable de réaliser ce tour de force en avait après leur peau, et donc qu'il allait devoir se défendre. Il n'était pas de taille à s'opposer à une personne capable de jouer au ping-pong avec un truc déja insensé de part son existence propre.
    Aussi, quand la touffe blonde apparut sur le bord du navire, pile face à Heziel, le réflexe pur du médecin fut de bouger légèrement les bras pour sortir ses scalpels. Il pressentait non seulement le danger, mais aussi le désir de violence presque perceptible venant de l'inconnu, qu'il reconnut au dernier moment alors que leurs regards se croisèrent.
    Fenice Nakata un des Capitaines Corsaires. Et au même moment, l'homme en noir se souvint pourquoi il ne s'y était pas intéressé plus que cela: celui-ci était connu u Cipher Pol pour etre immortel. C'était bien sa veine. Rencontrer un type aussi fort ici...

    En revanche, il ne s'attendait pas à ce qu'il soit le premier visé, et voir le brusque mouvement venir vers lui força le sadique à faire la chose qu'il déteste le plus: se défendre. Sinon il ne survivrait sans doute pas.
    croisant les bras devant lui en un mouvement souple, le fait qu'il ai commencé à sortir les scalpels firent que ceux-ci étaient sous ses manches, prêts à l'emploi... et dans le cas présent, serviraient de bouts de métals pour encaisser, lames vers le Phénix. C'était la le seul moyen de défense à peu prêt efficace qu'il avait, car attaquer face à un mouvement aussi rapide l'empecherait sans doute de se relever. définitivement.
    Et avec un peu de chance les lames le blesseraient en passant.

    le choc de l'impact fut au-delà de son imagination. L'onde se diffusa dans l'ensemble de son corps, exeràant une force opposée à lui qui dépassa de loin son seuil de tolérance. Il n'avait tout bonnement aucun moyen de faire autrement que de servir de punching-ball à la puissance tout bonnement inhumaine de cet individu, qui fit naitre trois pensées au Joker.
    la première, il lui ferait payer.
    La seconde, pourvu que ses lames aient vicieusement servit
    La troisième se résumait en deux mots: et merde.
    Que ce soit le choc de devant, ou le choc de l'impact de son dos dûe à la réception du médecin contre un objet solide, celui-ci se sentit comme un fétu de paille baladé au grée du vent, et il détestait... non haissait cette idée.


    Gaaaah...

    ce fut les seuls paroles qui purent dépasser ses lèvres, accompagnés d'une gerbe de sang. Il n'était pas sur du tout de pouvoir se relever, et avec la marque du choc derrière lui, encastré comme il était il se doutait que les lésions internes seraient importantes. cependant, il était indéniable que il avait été mis hors combat. Son point fort étaiit ses réflexes, et non son talent à encaisser. Il le ressentait à présent. Il n'avait pas été assez rapide, tout simplement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue52/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue879/1000[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeMar 9 Fév - 18:10

Forts jusqu'à la mort.
feat. Dokugans
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao-Tseu


«Et de un.»

Son sourire amusé n'avait pas quitté ses lèvres lorsque sa main, vive et puissante, était venue percuter les bras que Kraehe avait mollement interposé, essayant tant bien que mal d'atténuer les dégâts qui allaient être portés à son corps. Cela ne servit évidemment pas à grand chose, et le capitaine corsaire fut très largement en mesure de lui faire regretter son audace, l'envoyant aussi fermement qu'espéré droit en direction du bastingage. Le choc, dur et brutal, suffirait probablement à clouer le médecin au sol pour les instants qui suivraient... Instants durant lesquels il serait contraint, au même titre qu'Heziel et Kain, à observer le reste de la petite bande subir une cuisante déconfiture. Pour autant, Nakata avait arqué un sourcil lorsque sa main avait touché les avants-bras de l'homme : ce type avait utilisé ses scalpels en guise de protection, camouflés dans ses manches pour empêcher le blondinet de les discerner... Assez intelligent pour mettre à profit son agilité, même dans les situations les plus épineuses, donc ? Au final, les Dokugans n'étaient peut-être pas aussi mauvais que la moyenne des brigands qui passaient par Red Line : ils allaient peut-être survivre à Paradise... Peut-être, seulement. Car la présence d'un bon élément ne garantissait pas leurs victoires futures... Mais aussi et surtout parce que si du sang perlait désormais de la main droite du capitaine de Tengoku no Seigi, c'était uniquement parce qu'il l'avait voulu. Sa vue, aiguisée à l'extrême et couplée à son haki de l'observation, ne pouvait manquer un tel stratagème même à plusieurs centaines de mètres d'écart, et même lorsqu'il était focalisé sur un autre individu, Heziel en l'occurrence. Autrement dit ? Le Fenice avait volontairement porté son coup sans couvrir sa main du haki de l'armement, pour leur montrer à tous qu'une blessure n'était jamais la garantie d'un affrontement plus simple. Impitoyable, le légendaire se tourna en direction du gamin qui fonçait dans sa direction, plus angoissé que courageux... Un noble sacrifice, hein ?

«Je ne serai pas tendre sous prétexte que tu n'es qu'un môme... Demi-zoan.»

Alors que le demi-zoan en question n'était plus qu'à quelques pas de lui, le Phoenix balaya les airs de sa main blessée, projetant des gouttes de sang en direction du gamin. Des gouttes, seulement ? Non, évidemment. Son pouvoir commençait d'ores et déjà à faire effet : ainsi, sa main brûlait, et dégageait quelques flammèches bleutées qui s'en détachèrent, en conséquence au mouvement large employé. Le but ? Effet de surprise pur et dur : montrer que si Pumori était du genre à dévoiler tous ses atouts et toutes ses capacités d'un coup d'un seul, ce ne serait pas forcément le cas de ses ennemis. Passée la simple interrogation de savoir d'où venaient ces flammes et l'inquiétude qui naîtrait de l'hypothétique brûlure qui surviendrait au moment de leur rencontre avec le visage du gamin, brûlure qui n'existerait évidemment pas puisque les flammes de Nakata ne chauffaient pas mais qu'il s'était bien gardé de le dévoiler, le mousse sentirait les gouttes rougeâtres se coller à sa peau... Une sensation désagréable, qui aurait peut-être l'intérêt immédiat de le pousser à l'erreur. En effet, de cette rencontre et de ce dégoût allait probablement naître un clignement de paupières, simple, banal, limpide... Et si ce clignement de paupières avait bien lieu, le musicien allait tout mettre en oeuvre pour mettre son opposant hors d'état de nuire pendant ce simple dixième de secondes.
A une vitesse qui n'avait rien à envier à celle dont il avait usé pour passer de Red Line au navire des Dokugans, le capitaine se projeta en effet sur le flanc droit du garnement, braquant à nouveau son observation en direction de l'ennemi qu'il était sur le point d'abattre : il n'était pas question de se laisser surprendre bêtement par un mouvement astucieux. Mauvaise nouvelle pour le panda : le Fenice connaissait parfaitement les capacités de transformations des zoans, puisqu'il en était un, et une esquive de la sorte ne fonctionnerait pas puisque, grand maître de son corps, il n'aurait aucun mal à ajuster son offensive de telle sorte qu'elle fasse forcément mouche.
Quant à l'attaque portée à Pumori ? Un simple coup de pied en estoc, droit dans la joue.



Je laisse Kraehe me blesser, je projette le mélange de flammes et de sang au niveau du visage de Pumori, je me déplace jusqu'à lui et je tente le fameux kick dans la joue.

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1974
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue46/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue91/750[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeJeu 11 Fév - 16:01






Arrivée musclée ! La force nécessaire ?!


- PUMORI, NON !

Tout s’enchaînait si vite. Heziel n'avait même pas le temps de se retourner pour savoir si Kain allait bien. En son for intérieur, il l'espérait : cet idiot avait la tete plus dure que sa constitution même le suggérait, ce qui en faisait à son échelle l'un des pirates les plus robustes qui furent. Mais quelque chose de tout à fait paniquant venait de se produire, à savoir une ruée inconsciente du jeune zoan sur un adversaire qui n'allait faire qu'une bouchée de lui sans même avoir à mâcher. Kraehe venait de subir un assaut terrifiant qui l'avait envoyé embrasser le bastingage, le mettant hors d'état de nuire en une seule frappe précise. Nakata était d'une puissance irrationnelle, si on le comparait à ce que le pirate au chapeau de paille avait pu affronter précédemment. Néanmoins, blessé ou pas, il fallait qu'il joue son rôle : protéger l'équipage si le capitaine n'était pas en état de le faire directement. Ce qui était actuellement le cas.

Arriverait-il seulement à bouger à temps ?

C'était une question qui le hantait. Son corps était faible, Toto était incapable de bouger le moindre pouce et n'avait même pas réagi lorsqu'il avait hurlé son semblant d'ordre de se mettre à couvert. Pumori allait subir une rouste et il était probable que le corsaire connaisse ses intentions. Après tout, qu'est-ce qui lui garantissait qu'il ne maîtrisait pas les mêmes dons sensoriels que lui, si ce n'était à un niveau encore plus élevé ? Non, il ne devait pas réfléchir à tout ça. Il fallait gagner du temps, comme il avait tenté de le faire à Logue Town. Il fallait surtout que le borgne remonte rapidement au bord du navire afin de lui porter soutien. Il serait incapable de contenir le blond seul dans son état. À vrai dire, il pensait même de plus en plus improbable d'avoir pu l'affronter en étant en pleine forme. Ses capacités martiales et physiques étaient prodigieuses, ses yeux pouvaient le déceler. Mais maintenant, il fallait chèrement vendre sa peau. Il devait tenter de le surprendre malgré tout, ce qui ne serait guère une mince affaire...

Il se jeta le plus rapidement qu'il pu vers l'avant, faisant fi de la douleur cuisante que cela lui provoqua. Les dent serrées, il constata avec horreur que le Fenice dévoilait son prochain mouvement. Se retournant, il sembla projeter une gerbe sanguine qui s'enflamma à l'air libre, se dirigeant droit vers le visage du mousse ! Cela ne pouvait rien présager de bon. Il fallait qu'il les sépare, même momenta...

- Qu- ?!

Nakata s'était déplacé à une vitesse ahurissante, se retrouvant sur le flanc du jeune panda roux, prêt à lui porter une offensive qui se révélerait sans doute fatale. Même si le jeune mousse semblait être robuste pour son age, il ne pouvait pas rivaliser avec un pirate confirmé qui, qui plus est, parvenait à mettre à mal les capacités sensorielles pures et dures de Heziel, habitué à affronter des ennemis qui se déplaçaient à des vitesses élevées. La force de l'ancien mousse de la Marine devait sans doute ne rien avoir à envier à sa vélocité, en d'autres termes... le petit rouge allait morfler, subissant un contact d'une violence trop grande pour qu'il puisse parer ou encaisser. Encore dans sa course, qui pourtant ne devait même pas durer une seconde (ce qui ne faisait que démontrer l'écart de puissance), le second était totalement surclassé. Mais il pouvait encore tenter quelque chose pour éviter au plus jeune une blessure qu'il regretterait d'avoir subie.

- Non !

Armant son poing vers l'arrière, il tendit violemment le bras devant lui, en direction de la jambe de Nakata qui partait s'écraser sur la joue de Pumori. Une masse d'air comprimé fila à très grande vitesse. Si cette attaque ne pouvait ne serait-ce que dévier le pied du Shichibukai, même juste après que le coup eut été porté effectivement, alors il y avait des chances de réduire les dégâts... pour sa part, il retint difficilement une sensation désagréable de souffrance qui aurait sans doute pu faire vomir un homme normalement constitué, subissant immédiatement les contrecoups de son barometer et stoppant sa course.



Heziel se met en mouvement lorsque Kraehe se fait éjecter. Néanmoins, comme il a été surpris par la vitesse de Nakata au départ, il est de nouveau surclassé par son mouvement pour se retrouver en latérale de Pumori. Du coup, il utilise un barometer pour tenter de frapper la jambe de Nakata, ne serait-ce que pour l’empêcher de totalement porter son estocade. Il s’arrête par la suite pour éviter de dégobiller.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue34/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue96/250[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeJeu 11 Fév - 20:18






Forts jusqu’à la mort


Vol et atterrissage catastrophique



Bon, je sais que c’est pas du tout le moment pour y réfléchir, mais je ne pouvais pas m’en empêcher : c’est quoi, un demi-zoan ? C’était par mon jeune âge, similaire à l’expression demi-portion ? Ou bien parce que j’étais sous ma forme hybride ? Tout allait si vite ! Il y a une seconde, Kraehe était encore debout. Maintenant, il était par terre et il ne semblait pas prêt de revenir à la charge. Pourtant, c’est moi qui chargeais ce mec… Alors qu’il mesurait beaucoup plus que moi et qu’il était beaucoup plus fort que les ainés. Je n’avais pas à rougir de mes compétences, mais j’étais encore jeune. Trop jeune. Et ça, je le savais… C’était peut-être la première fois que j’y réfléchissais, mais je le savais.

Ça ne m’empêchait pas de faire ce que je pensais être la bonne chose par contre ! Alors qu’il se tournait vers moi, j’avais un mauvais pressentiment. Les blessures qu’il avait eues, lors de son attaque contre Kraehe, semblaient brûler à présent. Avant de savoir ce qu’il va faire, je tentais déjà d’esquiver sur le côté. Bien vite, des flammèches se dirigèrent vers moi et, si mon instinct et ma vitesse m’étaient normalement de bons alliés, ce n’était pas suffisant : l’une d’elles me toucha sur le bout du nez. Un bon effort, me dirait-on, mais insuffisant. Si seulement je m’étais transformé sous ma forme animale… Mais je redoutais que cette forme soit trop fragile s’il venait à me contre-attaquer.

Contre-attaque qui se fit une seconde plus tard…

Pourtant, alors que la flamme m’avait touché, je ne ressentais étrangement aucune brûlure. Mais alors que mon instinct me dit de faire attention, le coup était déjà porté. Je… J’avais mal… Mais pas autant que je le pensais. Une vive douleur sur la joue, mais ma mâchoire n’était pas brisée. Menteur ! Tu disais que tu serais sans pitié sur un jeune ! Alors que je sentais mon corps voler avant de rebondir à de nombreuses reprises sur le sol, je savais qu’il n’avait pas mis sa pleine force. Alors que je virevoltais dans les airs, je traversais violemment la porte de la cuisine avant d’arrêter ma course contre l’armoire.

Je restais immobile pendant une seconde. J’avais un peu mal partout, mais surtout sur la joue. J’avais l’impression que la gardienne de l’orphelinat m’avait pincé la joue pendant une dizaine d’années consécutives ! Je tentais bien de me relever, mais ça s’avérait beaucoup trop difficile pour moi… J’avais la tête qui tournait et je ressentais déjà les contrecoups du bonbon. Visage contre terre, je fermais les yeux pour un moment. J’étais encore conscient, bien que le reste de mon corps ait espéré autrement ! D’une voix plutôt faible, tellement faible que personne ne devait m’entendre, je disais :

-Mê…Même pas mal… Je reviens… dans quelques minutes…





_________________
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Pumotr10

Pumori Theme
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue36/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue265/350[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 15 Fév - 10:09


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!



Quelques oiseaux marins qui se trouvaient au sommet du phare s'envolèrent. Ce fut au son du premier râle qui se dégagea du pont du navire des Dokugans. Kain vit alors son médecin être mis au tapis avec une vitesse fulgurante. L'homme qui avait été responsable de sa chute avait les bras croisés et continua son monologue.

Vieil homme: Ce garçon n'est autre que Fenice Nakata, un shichibukai. Il s'est illustré au cours de nombreuses batailles, son nom est célèbre. Il a accepté de se battre pour le gouvernement en échange de quelques avantages. Il combat les criminels comme vous… Des rookies qui sortent à peine de Grand Line n'ont aucune chance de s'en sortir.

Le capitaine se releva . Il n'avait pas écouté le traître mot de son interlocuteur. Le danger qui avait saisi l'équipage était réel et il fallait qu'il agisse. Une bulle blanche plus grande que la moyenne était en train de se former sur son poing. Il avait la ferme intention d'utiliser toute la puissance à sa disposition afin de pouvoir attaquer le phoenix, mais son hamster se plaça soudainement sur son poing. Il avait les bras écartés.

Nescafé: Ne fais pas ça imbécile ! Tu as encore tout le monde sur le navire ! Si tu frappes dans le tas tu risques de blesser tout le monde voir pire !

Le borgne retira alors cette bulle dans une grimace de honte. Son pouvoir était un véritable handicap et il ne le maîtrisait pas suffisamment pour garantir la sécurité de ses compagnons. Il allait devoir trouver un autre moyen. Il se moquait éperdument de la force de son adversaire. La fuite n'était pas envisageable, il allait donc le battre. La défaite n'était pas une option alors qu'ils venaient tout juste d'arriver sur Grand Line. Une veine apparut alors sur sa tempe, il fit craquer les os de ses doigts. Il fit un pas en avant, mais la main du vieil homme se posa sur son épaule.

Le borgne attrapa instinctivement la main et la serra de toutes ses forces avant de la retirer. Le regard grave, il s'adressa au vieil homme.

Kain: Je me moque de savoir qui il est… Je suis Valentine D. Kain, celui qui deviendra un jour le Seigneur des Pirates, et quel capitaine serait-il capable d'abandonner ses nakamas ? Je ne suis peut-être un idiot, mais pas un lâche.

Le pirate venait de terminer son monologue qu'un autre coup retentit. C'était celui de Pumori qui venait de pénétrer dans la cuisine. Cette fois, cela en était trop, il était temps qu'il entre en scène. Le borgne entama alors une nouvelle course avec l'intention d'aller déloger cet assaillant surprise qu'il croyait être un ami.

Vieil homme: Ce gamin… Ne ressemble pas beaucoup à la description que l'on fait de lui dans les journaux… Intéressant, dommage que sa carrière doive se terminer aussi brutalement...



@Heziel Coffe




Kain se relève et entame de nouveau sa course en direction du navire.

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue52/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue879/1000[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 15 Fév - 11:40

Forts jusqu'à la mort.
feat. Dokugans
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao-Tseu


«Oooh ?»

Il l'avait vu, et parfaitement ressenti : Heziel, le bras-droit de l'équipage, avait été en mesure de projeter quelque chose pour tenter d'intercepter son coup de pied... Ou, dans ce cas de figure précis, pour amenuiser la puissance avec laquelle il parvint à percuter le pauvre môme. Si cela n'allait probablement pas être suffisant pour permettre au demi-zoan de continuer la bataille au côté de ses aînés, il était certain que celui-là allait terminer sa course en meilleur état qu'escompté... Bien que Nakata n'ait jamais voulu intenter à sa vie pour autant. La cruauté gratuite ne l'intéressait pas outre-mesure : cet enfant n'avait probablement pas conscience des dangers vers lesquels couraient les Dokugans, et ce n'était de toute manière pas son rôle de les estimer. Il n'était qu'un mousse, contrairement aux autres pirates qui, quant à eux, devaient assurer sa sécurité et sa survie. Oui, pour l'heure, tout ce qui arrivait et, de manière générale, tout ce qui surviendrait sur Grand Line à l'équipage du Borgne par la suite relevait des compétences du capitaine et de ses plus proches lieutenants. Kain était le seul et unique fautif à blâmer pour la déconfiture extrême que le Schichibukai allait infliger à ses camarades... Ils devaient tous être en mesure de le comprendre.
Dans tous les cas, après avoir éjecté le prénommé Pumori, le capitaine de Tengoku no Seigi pivota pour faire face au bras-droit de l'équipage. Il n'eut aucun mal à comprendre que celui-ci souffrait d'une blessure particulièrement conséquente, et parvint même à la localiser : l'abdomen. En suivant les mouvements de son homologue pirate du coin de l’œil, ou plus largement grâce à son observation, le Phoenix avait bien cerné quels étaient les mouvements brusques qui le faisaient le plus souffrir... Et s'il n'était pas médecin ou chirurgien, il était artiste martial : c'était de son ressort que de connaître l'état de son corps et les conséquences des blessures dont il pouvait avoir à souffrir... Même si sa qualité de mythique l'y prémunissait, en quelques sortes ! Ainsi donc, le Fenice prit à nouveau la parole, un sourire arrogant et amusé sur les lèvres, destinant quelques palabres assassines à l'égard du chapeau de paille :

«Tu n'aurais aucune chance en temps normal, et tu veux te dresser sur mon chemin en étant blessé ? Tu sais... La fuite n'est pas une honte.»

Ces derniers mots semblaient avoir été prononcés plus cordialement et plus sincèrement que les autres... Et pour cause, il avait eu à les vivre. Abandonner les siens, les délaisser à leur sort, à une mort certaine ou, au mieux, à une vie en captivité, derrière de froids et lourds barreaux... Le Phoenix avait déjà eu à le faire, même s'il n'était à l'époque qu'un musicien comme les autres... Même si on lui avait ordonné de fuir. Quelque part, son cas avait été similaire à celui du panda, allongé un peu plus loin...

Par la suite, Nakata balaya le pont du navire du regard, tandis qu'il sentait son homologue capitaine se rapprocher du bateau en question, petit-à-petit. Kraehe, le médecin, n'était plus en état de combattre, tout comme le môme. Heziel n'allait pas faire long feu et quelques présences, hypothétiquement alertées par les bruits des combats, pouvaient également faire l'objet d'une offensive inquisitrice... Restait alors la femme-poisson, demeurée immobile depuis le début des opérations, qui n'avait guère l'air plus vivante que le prénommé Pumori, à ce moment-là. Le regard du capitaine corsaire se posa sur la fille en question, puis sur le bras-droit de l'équipage, avant qu'il ne hausse les épaules d'un air désintéressé et ennuyé. Frapper quelqu'un qui était déjà à terre n'était pas pour lui plaire...
Pourtant, l'artiste se propulsa vivement dans la direction de l'ancienne chasseuse de primes. Il s'arrêta juste devant elle et tendit la main en direction de son front... pour lui infliger le répugnant déshonneur d'avoir à souffrir d'une pichenette. Grosso modo, le zoan mythique n'était pas vraiment satisfait d'y aller sérieusement contre quelqu'un d'incapable de se défendre : du coup, il allait se contenter d'un petit choc, histoire de lui remettre les idées en place. A noter que la pichenette serait tout de même assez puissante pour envoyer la jeune femme paître à quelques pas de là...



Pichenette dans le front de Toto !

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Toto
La Sorcière des Mers
Toto
Messages : 94
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue18/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue5/60[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (5/60)
Berrys: 4.879.500 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeVen 19 Fév - 18:12


Forts jusqu'à la mort.

ft. Nakata & Dokugan


« Cap des Jumeaux - Red Line - An 1505 »
Loin, très loin, très très loin... L'esprit de la jeune bretteuse était décidément parti bien loin !

*Batump*

Toujours plongée dans son étrange transe, Totohime n'avait pas même eut un sursaut lorsque l'ombre, qui s'était détachée un peu plus tôt de celle de l'imposant phare marquant le début de Grand Line, avait projeté avec violence son propre capitaine vers l'une des falaises du Cap des Jumeaux.
Ses pupilles pourpres ne parvenaient pas à discerner les traits de cette entité inconnue, son esprit n'essayant même pas d'y accorder un soupçon d'importance. Pourtant, la chose, quelle qu'elle soit, ou plutôt, qui qu'elle soit, aurait dû être sa préoccupation première en cet instant !
Effectivement, à peine avait-elle éjecté le mastodonte, qu'elle s'était glissée avec une vitesse ahurissante sur le pont de la petite caravelle pirate.
Le cri d'alerte du second des Dokugan avait à peine chatouillé les tympans de la jeune femme-poisson, mais n'avait pas su briser la barrière brumeuse qui entourait les pensées de cette dernière...

*Batump*

Aussi, le corps imposant de la bretteuse n'avait pas bougé pas d'un iota lorsque l'ombre prit pour cible le médecin de l’équipage. Il n'avait pas réagi beaucoup plus quand, Kraehe à présent enchevêtré dans le bastingage et hors d'état de nuire suite à la violence du choc, c'eut été le tour du petit être qui errait sur le Youthful depuis qu'ils avaient fui l'île où avait été exécuté Gol D. Roger.
Bien évidemment, l'ancienne chef de la garde royale n'aurait pas pu changer grand chose à l'issue de ce combat à sens unique... Quelque part, peut-être mieux valait pour elle qu'elle n'ait pas conscience de ce qu'il se passait actuellement devant ses yeux, cela ne ferait qu'ouvrir un peu plus les plaies que les événements récents avaient créées dans son âme.

*Batump*

Néanmoins... Aussi étrange que cela puisse paraître, quelque chose au plus profond d'elle commença à s'éveiller. Quelque chose qui avait été entretenu pendant des années et des années passées à pratiquer un entraînement intensif et sans relâche : L'instinct !
Combien de temps Totohime avait-elle passé une épée à la main ? Cinq ? Dix ? Quinze ans ? Certes, ses capacités étaient amoindries... Certes, à son grand damne, elle était devenue plus faible qu'un faon... Mais, si son esprit avait présentement baissé les armes, son corps d'ancien soldat s'y refusait. Les réflexes et les habitudes n'étaient pas près de disparaître du jour au lendemain. Et les battements de son cœur se faisaient de plus en plus frénétiques au sein de sa poitrine.

*Batump*

Un tic nerveux fit frémir la commissure droite de ses lèvres tandis que ses doigts se contractaient imperceptiblement alors que le bruit sinistre du coup porté au jeune zoan par leur attaquant parvint à ses oreilles. Instinctivement, la poigne jusqu'à présent lâche de l'ancienne chasseuse de primes se raffermi sur la hanse de l'imposante malle qui ne la quittait jamais.

*Batump*

Une voix indéniablement masculine s'éleva dans les airs, narguant sans merci le pauvre Heziel qui faisait de son mieux pour tous les protéger, étant très certainement le seul à bord capable de suivre les mouvements de l'opposant... Et d'y résister... Ou presque.
Un frémissement parcouru la jeune femme-poisson lorsque l'individu se dressa devant elle/ Même si elle avait été en pleine possession de ses moyens, elle n'aurait jamais pu suivre les mouvements de son adversaire. L'aura que celui-ci émettait semblait littéralement dévorer tout ce qui se trouvait autour de lui. Dévastatrice, ardente, la vision de la bretteuse n'arrivaient pas a percer le nuage que son esprit avait érigé pour se protéger, mais son instinct ne s'y trompa pas. Ses capacités, sa vitesse, sa force de frappe, et même son habitude au combat dépassaient de loin celles que Totohime possédait... C'en était presque risible.

*Batump Batump*

Cependant, malgré cette certitude et peut-être parce que l'ancienne chef de garde ne réfléchissait absolument pas en cet instant, le bras de cette dernière se mouva par automatisme. A l'instant où ses doigts vinrent rencontrer avec violence le front de la bleutée, cette dernière envoya la lourde malle en direction des côtes à l'apparence frêle de l'inconnu.
Le coup n'était pas particulièrement rapide, ni même d'une incroyable puissance. Pour un homme d'une telle force, il ne représenterait très certainement qu'une simple formalité. Néanmoins, il pourrait peut-être le prendre par surprise, sortant littéralement de nuls parts.

Totohime fut cependant victime des effets de l'attaque de l'homme, la gravité relâchant la prise qu'elle exerçait jusqu'alors sur ses pieds fermement ancrés sur le bois constituant le pont du Youthful, son corps se retrouvant propulsé en arrière. Le voile qui enveloppait jusqu'à présent les orbes pourprés se dissipa peu à peu tandis que son crâne heurta avec force le sol, sa masse l'emportant de nouveau en hauteur avant qu'elle n'atterrisse avec fracas sur la large table qui meublait la cuisine du Youthful. Cette dernière se scindant en deux sous le poids de la femme-poisson.

La bleutée ramena sa main libre à son front, les yeux hermétiquement clos et les sourcils froncés dans une expression douloureuse... Et, pour la première fois depuis leur départ de Logue Town, ses lèvres pleines s'ouvrirent pour prononcer une phrase cohérente.

▬ Ouch... Ça fait mal bon sang !

code by ORICYA.



HRP:
 


_________________







Dernière édition par Toto le Mer 24 Fév - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1974
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue46/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue91/750[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeSam 20 Fév - 17:16






Arrivée musclée ! La force nécessaire ?!

Les choses devenaient véritablement terribles. Pumori venait de s'envoler comme une roquette dans la cuisine, provoquant un brouaha épouvantable. Le cuistot serra les dents : il ne pouvait qu'espérer que l'impact du barometer aurait été suffisant pour dévier ne fut-ce que de quelques centimètres le pieds du Fenice, atténuant les dégâts de l'attaque. Le maudit, tourné vers lui, semblait le toiser et l'analyser. En même temps, il n'était actuellement pas difficile de discerner la santé fragile du cuistancier marin : Il n'était qu'à peu de choses de mettre le genou à terre. Ce stress qu'il infligeait à son propre corps pour défendre ses camarades tant bien que mal, il ne pouvait pas le supporter. Il tremblait doucement, soufflait abondamment, et sentait déjà le goût ferreux des capillaires sanguins qui lâchaient dans sa gorge à cause de l'effort. Un peu comme un coureur qui repoussait ses limites. Il n'était pas en état de se battre. Même si il l'avait été...

Le shichibukai lui rappela ce difficile constat d'une raillerie. Son niveau martial n'était pas suffisant pour l'affronter. Les choses avaient bien changées... le petit blondinet blessé au front qui contenait à peine ses larmes était bien loin. Désormais, tout ce qui se dressait devant lui était un visage empreint de confiance, de maîtrise. Même d'une certaine condescendance, en ce qui pouvait concerner directement Heziel. Il ne comprenait toujours pas la raison d'un tel comportement en leur égard, eux qui avaient pourtant partagée une aventure et mangé à la même table en toute camaraderie. Quoi qu'il en fut, il n'avait guère le temps de tergiverser sur la nature même des événements. Il n'avait pas à penser mais à agir. Malgré tout, il se redressa avant d'observer Nakata. Ce dernier s'en prit ensuite à Toto, à nouveau d'une vitesse prodigieuse. Malgré tout et à la surprise de Heziel qui commençait à penser que la léthargie de la bleutée allait durer encore longtemps, cette dernière se défendit avec panache dans un mouvement surprenant, qui ne sembla néanmoins pas lui porter chance : quelques instants plus tard, elle était dans la cuisine, elle aussi. Tout cela, il n'avait pu l'éviter : une attaque d'air compressing le mettait déjà bien à mal sans effet particulier, alors une deuxième...

Il fit néanmoins quelques pas vers l'avant. Sa respiration était plus difficile qu'à l'accoutumée, mais il se tenait droit et fier. Il n'avait aucunement l'intention de baisser la tête sous prétexte qu'il subissait une dérouillée, ou que ses compagnons étaient en danger. Si il fallait se battre, il donnerait le peu qui lui restait. Pathétique ou non. Si il était visiblement touché par le fait de ne pouvoir directement protéger les autres dokugan des assauts impitoyables qui leurs étaient infligés, il conservait malgré tout bonne figure.

- Dès que le capitaine quitte le navire, ces personnes sont sous ma responsabilité. Fuir ses responsabilités... ça, ce serait une véritable honte.

Pour l'heure, Kain n'était pas sous le navire. D'ailleurs, qu'il fut présent ou non, le brun n'aurait pas bougé d'un centimètre. Ses camarades de voyage, ses nakamas... ses amis. Ils étaient tous sur ce navire et il allait chèrement vendre sa peau si il ne pouvait que leur faire gagner quelques piètres secondes. Peut importait la finalité : si le Youthful Demon arrêtait sa route ici, alors la fin d'Heziel Coffe n'allait pas être différente. Il se mit en garde. Il était inutile de lancer une attaque idiote contre un adversaire visiblement plus fort que lui. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était se défendre aussi bien que ce corps endommagé lui permettait. Il souffla doucement, écarta légèrement les pieds, plaça ses avant bras devant lui. Juste quelques secondes. Kain... il fallait que Kain se hâte.

- Je ne sais pas pourquoi tu t'en prends à nous ou même quelle rancœur tu nourris à mon égard... mais la faiblesse de mon corps ou l'infériorité de mes compétences ne changent rien. Si tu veux que je quitte ce navire, alors vas-y. Frappe.

Si cela ne pouvait permettre que de déplacer le combat pour laisser le temps à ses camarades de se remettre des chocs qui leurs avaient été infligés, alors Heziel aurait rempli sa mission : défendre ceux qui comptaient sur lui à ce moment même. Même si ça devait lui coûter la vie.


_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue52/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue879/1000[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeSam 20 Fév - 22:23

Forts jusqu'à la mort.
feat. Dokugans
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao-Tseu


Alors ça, pour une surprise ! La fille ne tenta guère de se défendre lorsque le doigt vint percuter son front, dans un premier temps... En revanche, elle ne se gêna guère pour passer à l'offensive également ! Instinct naturel, réaction mécanique, retour à la réalité ? Difficile de le savoir précisément pour Nakata, qui préférait, dans le bénéfice du doute, mettre cela sur le compte du bienheureux hasard. Toujours fut-il que le blondinet, intransigeant, ne se gêna guère pour poursuivre son attaque tandis que l'objet, lourd au demeurant, et propulsé à vive allure en direction de ses côtes le soulevait tout juste, en lui coupant le souffle un dixième de secondes. Plus physique qu'elle n'en avait l'air, la jeune fille venait de prouver son appartenance au peuple des hommes-poissons, comme en laissant présager son apparence physique... Toutefois, le corsaire ne faisait que peu de cas de la race de ses opposants : qu'ils furent géants ou nains ne le concernait pas vraiment, et il suffisant de taper plus ou moins fort, plus ou moins vite. L'adaptation était la clé de tout, en combat... Et la pitié avait plus souvent valeur d'entraves que d'atout, même s'il n'avait pas vraiment pour maître mot le massacre en règle et le génocide permanent. Songeant donc qu'il ferait peut-être bien de reprendre un tantinet le contrôle de ses pensées et de ses sens, qui auraient largement pu, s'il avait été sérieux et précautionneux, lui permettre de bloquer ou d'éviter la mallette sans la moindre difficulté, le Fenice pivota pour faire face au plus puissants des membres d'équipage... Au seul encore capable de s'opposer à lui, en fait, si l'on exceptait le capitaine toujours en train de beugler et de se précipiter vers son joli bateau, où ses gentils amis subissaient la dérouillée de leur carrière. Et si le leader de Tengoku no Seigi devait admettre un fait, et un seul, c'était qu'Heziel n'était pas dénué d'un certain courage, d'ailleurs tout à son honneur : ce n'était pas donné de faire face à un ennemi à la puissance aussi écrasante sans se débiner... Néanmoins, sur Grand Line, cela n'avait que très rarement tendance à être félicité : cela menait plus souvent à la mort et à la désolation qu'aux mérites glorieux d'une victoire âprement conquise.

Ainsi donc, le bras-droit du Borgne déclara qu'étant gradé, il se devait d'agir lorsque son supérieur n'était pas en état de le faire. Se donner bonne conscience, même dans la défaite ? Une philosophie particulière, peut-être pas tout-à-fait celle du cuistot, mais nettement proche d'un point de vue conséquentiel... voire similaire. Ainsi donc, lorsque son homologue pirate le convia à frapper et à poursuivre leur petite rixe à l'écart du navire et des autres criminels, le blondinet se contenta d'hausser les épaules mollement, sans grande conviction. Se battre ici ou ailleurs, cela n'était pas au centre de ses préoccupations, et s'il devait lui prouver qu'il était capable de l'écraser même lorsqu'il n'avait plus à s'inquiéter pour les siens, alors le Phoenix n'allait pas se gêner pour le lui montrer...

«Un comportement rationnel n'est pas un avantage, sur Grand Line... Les raisons t'échapperont souvent. Je peux tout aussi bien te molester... Parce que j'en ai envie.»

Nakata se mit alors à détaler, droit en direction de son adversaire. Il était décidé, mais était pourtant clairement moins rapide que face à Pumori, à Kraehe ou à Toto. Pourquoi ? Car il comptait bien livrer un duel poignant à ses deux amis d'enfance, en infériorité numérique, et tout cela sans leur laisser la moindre chance de victoire. Ainsi, une fois à portée, le zoan mythique cessa brutalement sa course et décida d'user de son impulsion pour fournir un violent coup de poing au niveau du thorax d'Heziel. Celui-ci, capable de suivre ses mouvements volontairement moins vifs qu'à l'accoutumée, parvint à interposer une défense certes maigre, mais néanmoins suffisante pour lui empêcher d'avoir à subir quelques graves blessures. Un choc assourdissant plus tard et le pauvre primé était éjecté du navire qui l'avait porté jusqu'ici, propulsé en direction de la berge et de la montagne qui se dressait et s'étendait à perte de vue.
Désormais temporairement débarrassé du cuisinier, le Schichibukai vint se placer sur le bastingage, prestement et agilement, se dressant de tout son long pour dévisager Kain avec un sourire arrogant. Il lui destina ainsi quelques mots, les hurlant presque pour s'assurer que son rival, à quelques mètres de là, serait alors parfaitement capable de les entendre :

«Un crétin en guise de capitaine, des faiblards en guise de subordonnés. Un équipage parfaitement assorti dans son genre : l'incompétence. Retournez sur East Blue, les amateurs... L'aventure, ça n'est pas pour vous.»

Provocateur, impertinent, hautain, méprisant... Tant de facettes qui, sans être les principaux traits de caractère de l'artiste, faisait partie intégrante de son essence, de son être. A force d'entraîner ses habitudes mesquines, le musicien savait en user intelligemment : ce babouin qui lui faisait face n'allait peut-être pas cerner la totalité de ses piques, mais cela allait probablement contribuer à le pousser à l'agression directe. Sans perdre plus de temps en bavardages, le Fenice usa d'un énième saut périlleux pour se placer sur le flan gauche du borgne, à quelques mètres de lui toutefois. Il entreprit alors de se mettre en garde, un sourire amusé gravé sur les lèvres tandis que son regard divaguant, oscillant entre Heziel et Kain. Pourquoi cette précaution ? Car il n'allait même pas user de son observation, cette fois-ci.
Cette bataille, amusant écho à leurs aventures passées côte-à-côte, quelques années plus tôt, risquait de se montrer plus divertissante qu'il ne voulait bien l'imaginer de prime abord.

J'ai obtenu l'accord d'Heziel pour l'éjecter du navire histoire de gagner du temps !

2v1, fight !

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue36/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue265/350[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeDim 21 Fév - 14:59


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!



Quelle ne fut pas la surprise du capitaine lorsqu'il vit son ami d'enfance voler littéralement par-dessus bord. Son ami alla s'écraser plus loin. Nescafé qui était posté sur la tête de son maître sauta et courut à toutes pattes en direction du cuistancier afin de vérifier son état. Kain n'avait malheureusement pas le temps de s'occuper de son confrère Mormoilmiend. Il devait porter toute son attention, sa colère, vers l'auteur de tous ces troubles.

Lorsque le jeune blond apparut dans le champ de vision du borgne, le sang de ce dernier ne fit qu'un tour. Il n'était même pas égratigné. Sa tenue était toujours superbe et il avait pourtant éjecté Heziel. Le cuistot était incontestablement parmi les plus forts de ses hommes. Même blessé il aurait été capable de lutter contre de nombreux adversaires. Il aurait été capable de le gêner lui-même dans un combat singulier, car il savait qu'il n'abandonnait jamais facilement. Désormais, le pirate le savait, tous ses nakamas n'avaient pas été capable de lutter contre lui. Qui plus est, il était probablement l'adversaire le plus redoutable qu'ils n'eurent à affronter jusqu'à aujourd'hui.

Nakata n'avait pas fini avec son harcèlement verbale. Il accentua le fait que l'équipage n'était qu'un ramassis d'incompétents selon sa pensée. Kain n'en croyait pas un mot. Ses pensées étaient embrumées par la rage. Celui qu'il considérait comme un ami venait de passer à tabac sa famille. La défaite n'était pas envisageable. Il su cependant sortir quelques mots parfaitement audibles et qui avaient le mérite d'être clairs et concis.

Kain: Je vais te botter le cul!

L'énième saut périlleux qu'effectua l'adversaire du borgne semblait ressembler à un top départ. Le pirate n'avait pas l'intention de se retenir. Ainsi, dès qu'il vit l'homme se poser, il se rua dessus. Le pirate n'avait pas l'intention de tergiverser davantage. Le vieil homme lui avait fait perdre assez de temps. Il fallait désormais que le jeune blondinet paye pour toute cette violence gratuite que Kain et ses compagnons combattaient chaque jours. Une nouvelle injustice qui se devait d'être dûment punie. Il se jeta en avant une fois à portée, son poing était serré, une bulle blanche était apparue. Il décida finalement de déplier son bras une fois qu'il était à portée.

Kain: Gura gura no Gekishin!

La bulle éclata et s'ensuivit par une puissante déflagration. La roche sembla s'envoler, l'océan qui était calme commença à gronder. Le Youthful Demon était en train de tanguer dangereusement tandis que Nescafé s'accrochait tant bien que mal à quelques végétaux. Il failli se faire emporter par la force de l'attaque. Kain n'avait cependant aucune idée des dégâts potentiels contre un tel adversaire, mais l'efficacité de cette attaque avait été prouvée. Il avait vaincu après tout un gradé de la Marine d'un seul coup avec cette attaque. Elle ne le laisserait probablement pas indemne, aussi fort qu'il était. Le fruit des vibrations était après tout réputé pour être le paramecia à la force la plus dévastatrice...




@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1974
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue46/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue91/750[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeDim 21 Fév - 16:57






Arrivée musclée ! La force nécessaire ?!

Les paroles de Nakata n'avaient rien de rassurant. Le cuisinier savait pertinemment qu'il n'était pas un grand expert de Grand Line, mais ça ne changeait rien à sa ligne de pensée : si il fallait se faire molester pour satisfaire une envie, alors il allait le faire en sachant que ça donnerait un peu de répit à ses amis. Ce n'était pas une façon de réfléchir froide, tout du contraire. Il ferait ça pour eux, aussi longtemps qu'il le devrait. La hiérarchie n'avait jamais été un concept très développé dans l'équipage des Dokugan, mais elle s'installait principalement dans ce genre de situations car malgré tout ce qu'on pouvait penser, Valentine D. Kain était un bon capitaine. Un capitaine qui protégeait les siens.

Lorsque le corsaire se précipita sur lui, malgré une baisse de vitesse volontaire que le cuisinier ne pouvait que déceler, Heziel su qu'il était temps de fortement s'accrocher à sa vie. Le Fenice était là pour en découdre. Lorsque le coup de poing fut décoché, la situation changea du tout au tout : certes, le primé s'attendait à être éjecté du navire à un moment ou à un autre. La différence de niveau et la différence d'état étaient toutes deux à son désavantage, ce qui ne lui laissait que d'infimes chances de tenir son terrain plus d'une maigre minute. Néanmoins, la force qui fut véhiculée dans ce coup était tout simplement écrasante. Il interposa ses avants bras dans la trajectoire de l'attaque, seulement pour comprendre qu'au final, il n'était qu'un fétu de paille malmené par une tempête : son corps se détacha du sol avant de passer par dessus la rambarde à une vitesse prodigieuse. Le Youthful rapetissait à vue d’œil, tous ses sens étaient subjugués par cette propulsion terrible. Ça allait faire mal. Ça allait...

Le choc. La douleur. Le souffle coupé. Le déplacement qui ne s'arrête pas. Plusieurs tonneaux, roulés boulés et autres, avant de finalement s'arrêter mollement sur la terre sèche et rocailleuse. Un sifflement aigu lui vrillait les tympans alors qu'il se redressait mollement, tentant de se raccrocher à la réalité. Sa vision était trouble, les sons lui parvenaient dans des bribes saccadées et floues. Le rythme imposé par son cœur éclatait dans sa tête, au même titre que la lente complainte d'une respiration qu'il avait bien du mal à rendre normale. Une petite forme s'agitait autour de lui en provoquant un bruit faible, tellement faible par rapport à ce qui se passait aux alentours. Ce n'est qu'après un moment qui lui parut être une éternité qu'il comprit qu'il s'agissait là de Nescafé. Il n'avait pas entendu la provocation de Nakata. Lorsqu'il revint réellement à ses sens, une déflagration terrifiante qu'il commençait à ne connaitre que trop bien accéléra son réveil mouvementé.

- Attention !

D'un geste vif qui lui arracha un rictus douloureux, il se saisit du petit rongeur avant de se jeter sur le côté, esquivant un énorme pan de roche décidé à s'écraser à son emplacement. Le décor était en train de partir en furie. Kain ne réfléchissait plus et donnait tout ce qu'il avait dans la bataille. Le fruit des séismes était terrifiant lorsqu'il était mis en oeuvre. La falaise partait en morceaux, le vent soufflait terriblement et les vagues se levaient aux alentours. Il n'était pas sûr que le phare en réchappe. Ni son... occupant ? Le vieil homme courrait vers la structure avec hâte, sans doute pris au piège par la déferlante soudaine des éléments. Un rocher dévala Red line furieusement, se dirigeant droit vers l'édifice. Il était assez gros pour sérieusement l'endommager ! N'écoutant que son instinct, le brun au chapeau de paille se dirigea aussi vite que son corps déjà à bout le lui permettait vers la tour. Son chemin fut parsemé de débris qui voletaient ou de craquelures dans le sol qui se formaient, assez gênantes pour le ralentir. Néanmoins, il parvint in-extremis dans la trajectoire de l'éboulement : un poing vindicatif vint fracasser l'objet rocheux qui explosa en morceaux, individuellement sans danger pour le bâtiment. Néanmoins, cela obligea le maître-coq à se mettre à genoux. Il fallait qu'il se repose... juste un peu...



_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue34/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue96/250[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 22 Fév - 14:40






Forts jusqu’à la mort


Une secousse qui est loin d’être douce



Un grand bruit retentis près de moi, un bruit que je connaissais plutôt bien : le fracas d’une table. Les bagarres dans les tavernes étaient nombreuses et je savais à quoi point de tels évènements énervaient mon grand ami le tavernier ! J’ouvris les yeux, voyant qu’il s’agissait de Toto qui venait de voler à sa tour. Il n’y avait aucun honneur à battre quelqu’un qui ne réagissait pas ! C’était fourbe de la part de Nakata ! Bon sang, les marines sont vraiment ignobles ! Plus bas que je ne le pensais ! Pris d’une plus grande détermination, je me relevais péniblement. Je prenais support sur l’armoire et le comptoir qui étaient tout près. Les jambes un peu flageolantes, je me remis sur pied avant de me diriger vers ce qui restait de la porte.

Alors que je fouillais mes poches pour prendre une seconde dose de sucre, j’entendis finalement pour la première fois la voix de ma coéquipière. Elle… était revenue parmi nous ? C’était super ça ! Enfin, si ce n’était pas pour revenir pendant que l’équipage tout entier se prenait une raclée… Enfin, si nous survivions, c’était déjà ça de gagner ! C’était quand même une bonne nouvelle, tout compte fait. Alors que je m’approchais, je lui tendis la main pour l’aider à se relever.

-Je te rassure : l’armoire n’est pas confortable non plus ! Et puis, Heziel l’a probablement renforcée pour éviter que les assiettes ne brisent…

Lorsque j’aidais la femme-poisson à se relever, j’avais un peu plus de difficulté que prévu. Je n’avais plus beaucoup de force pour l’instant. Mais ce n’était pas le moment d’y réfléchir : je pourrais me reposer quand tout sera terminé ! J’avais l’intention de survivre ! Aller, un bonbon et vite ! Ah… Vive le sucre ! J’étais plein d’énergie ! Dommage que ça n’aide pas pour la douleur et pour tout le reste par contre… Rapidement, je courais vers le bout du navire. Je ne courrais pas vraiment en ligne droite, mais j’évitais de me prendre n’importe quel objet qui trainait sur le pont. Le combat se poursuivait sur l’île ! C’était ma chance d’être utile ! Mais pas au corps à corps ! Ça, j’avais déjà démontré que je ne pouvais rien faire.

Par contre, le distraire sur le côté, ça je pouvais ! Je fouillais mes poches pour trouver mes billes ! Je jure, je vais tellement lui lancer de billes qu’il aura l’impression qu’il pleut du verre ! Mais alors que je me dirigeais vers la proue, une violente secousse se produit. Le navire tanguait et, alors que j’étais près de l’endroit du combat, la force du coup me fit perdre équilibre tout en me glissant sur quelques mètres. C’était ça, le pouvoir du capikain… Alors que j’arrêtais de glisser sur le pont récemment ciré, je ne pouvais m’empêcher de frapper du poing à terre. Un peu de frustration, de tristesse et de colère se mixèrent dans ma voix. Alors que je grimaçais, puisque le choc était loin d’être agréable avec mon état actuel, je ne pouvais m’empêcher de dire :

-Ce coup… Ce n’était pas assez fort…

Je savais que Kain avait mis sa pleine force dans son coup. Pourquoi ? Car il voulait nous défendre, évidemment ! Mais son adversaire… il cachait sa force ! Sinon, pourquoi est-ce que je serais encore en vie et même capable de marcher ? Je ne savais pas pour les autres, mais moi et Toto étions relativement en bon état. Non, il se moquait bien de nous et il ne fait que s’amuser ! Et puis, ses blessures s’étaient refermées toutes seules ! Sauf si Kain réussit à l’assommer, ses blessures se refermeront !

Je tentais de me relever, de peine et de misère. C’était peut-être dangereux, mais si je pouvais, je voulais voir ce qui se passait en bas du navire ! C’était mieux que de fixer le pont après tout…





_________________
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Pumotr10

Pumori Theme
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15026
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue52/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue879/1000[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeLun 22 Fév - 15:30

Forts jusqu'à la mort.
feat. Dokugans
Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. Lao-Tseu


«Alors ça, c'est proprement stupé... Bleurg !»

Le blondinet avait croisé les bras tout en toisant son opposant du regard, le fixant tandis qu'il s'approchait en dévoilant une bulle blanchâtre tout autour de son poing. Ce grand stupide avait donc également fait l'acquisition d'un fruit du démon et, à en croire son assurance et sa détermination, son pouvoir n'était pas des moins efficaces... Cette constatation coupa d'ailleurs Nakata dans sa phrase, en même temps que le coup de poing porté par son homologue capitaine pirate. Certes, le choc du coup en lui-même ne lui avait pas fait grand chose, mais l'onde de choc déployée, en revanche, le força contre toute attente à relâcher un mince filet de sang par la bouche tout en étant repoussée en arrière fermement. Ainsi à l'horizontal, le Phoenix croisa les bras, profitant du trajet qui lui était offert par cette compagnie aérienne bien singulière pour faire le point sur son existence... ou plutôt sur la situation qu'il avait alors à endurer. Il devait faire face à un paramecia, pour le peu qu'il pouvait en juger : Kain ne semblait pas posséder d'intangibilité et son pouvoir lui collait à la peau sans lui fournir de traits animaux et bestiaux. Il était encore précaire d'établir une réflexion poussée dès à présent, mais le Schichibukai pouvait déjà en tirer quelques enseignements : à en croire la roche et les falaises, sévèrement malmenées, ce fruit du démon possédait un avantage en terme de pouvoir destructeur hors normes. Cela expliquait la prime du Borgne, relativement haute pour un pirate des Seas Blues n'ayant jamais mis les pieds sur Grand Line... Malheureusement, les Dokugans n'allaient pas éternellement pouvoir se cacher derrière la force brute : le zoan légendaire entendait bien le leur prouver. Il commença alors à se contorsionner, se penchant violemment pour toucher le sol de la main. Une brève impulsion du bout des doigts et le garçon s'envolait en une série de sauts périlleux, surveillant le reste de la zone grâce à son haki de l'observation : Heziel avait pris le partie de protéger le vieil homme... Parfait. Le Fenice allait pouvoir se donner à fond sans vraiment avoir à réfléchir aux conséquences... Il avait manqué d'occasions de se dépenser depuis son retour d'Alabasta, et même si l'autre maudit n'allait franchement pas être un défi à la hauteur de celui imposée par Wakai Tsuki, il allait au moins avoir le mérite de le forcer à se remuer un peu !

«Pas mauvais, pas mauvais ! Mais... Tu vas devoir taper plus fort !»

Ses pieds eurent tôt fait de retrouver le plancher des vaches, et il profita de l'occasion pour appuyer un peu plus fermement sur ses appuis. L'instant d'après, l'artiste martial s'élançait avec une vivacité hors du commun, probablement suffisante pour poser de gros problèmes visuels à son adversaire, qui aurait certainement du mal à réagir en conséquences. Pour autant, le capitaine corsaire n'y allait pas à fond : comme face à Heziel, il caressait l'espoir de jauger sa véritable puissance avant de le mettre à terre. Et si le bras-droit, blessé, n'allait probablement pas pouvoir dévoiler son plein potentiel, le borgne quant à lui allait certainement en avoir l'envie, en plus d'en éprouver le besoin... De son côté, Nakata détalait donc, les bras recouverts du haki de l'armement dans son strict minimum : il ne s'agissait pas d'accentuer la virulence des coups portés à ses ennemis, mais simplement de s'assurer qu'il soit bien en mesure de les toucher le moment venu. Il n'avait toujours pas perdu l'option, certes peu probable, mais bel et bien présente du fruit du démon de type logia : en attendant d'avoir donc de plus amples renseignements, il allait devoir jouer la carte de la sécurité... Enfin, dans les limites du raisonnable.
Ainsi donc, la vitesse que le justicier venait tout juste d'acquérir ne visait pas à lui permettre de frapper directement le pirate... Mais bien de le contourner. Pourquoi ? Tout simplement car une fois sur le flan de son adversaire, le Phoenix cessa brutalement sa course, se mettant alors à déraper tandis que ses pieds décrivant un arc-de-cercle. L'objectif ? Tout simplement faire demi-tour violemment pour continuer à faire face à Kain et à ses offensives folles furieuses. Toutefois, il ne s'arrêta évidemment pas en si bon chemin : il tendit ses mains à leur maximum avant de menacer de cogner l'autre pirate au niveau des côtes. Les risques ? Rien de bien spécial, juste un vol plané : comme depuis le début, le Fenice n'y allait pas à fond... Mais allait tout de même prendre la peine d'user de l'une de ses techniques fétiches :

«Te no ejji !»

A partir de là, les possibilités étaient multiples. Soit le capitaine ennemi, complètement dépassé, allait encaisser le coup et goûter aux rochers un peu plus loin... L'attaque en elle-même ne serait pas suffisante pour l'empêcher de repartir à l'assaut, mais aurait tendance à prouver au musicien qu'effectivement, Kain et les siens ne méritaient pas leur place sur Grand Line. Soit le capitaine en question, plus vif de corps que d'esprit, parvenait à suivre le Schichibukai du regard et interposer une maigre défense, suffisante pour encaisser solidement ou, dans le meilleur des cas, pour contre-attaquer d'emblée. Soit, enfin, ledit capitaine, comme espéré par le zoan mythique, parvenait également à pivoter à temps pour faire face au blondinet et pour à nouveau user de ses capacités maudites formidables... Et cette dernière possibilité permettrait d'ailleurs au leader de Tengoku no Seigi de savoir quelles étaient les limites de ce féroce pouvoir, vraisemblablement purement offensif !


En gros : Nak mange, fait un vol plané, réfléchi, se réceptionne, repart à l'attaque, contourne Kain, s'arrête, demi-tour et vise les côtes du plat de la main. Le but était (dans son esprit en tout cas) que Kain se retourne à temps pour frapper la main en question avec un séisme (ce qui donnerait un clash à la Akainu/BB) comme ça, mais avec la main !

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
Valentine D. Kain
Messages : 688
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue36/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue265/350[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 10.393.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeVen 26 Fév - 22:54


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait un trésor inestimable quelque part sur l'océan.
Que la personne qui le trouverait deviendrait le Seigneur des Pirates.
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!



L'attaque du capitaine avait fait mouche. C'était ainsi qu'il pu admirer l'envol du Shichibukai. Son attaque semblait avoir été insuffisante pour en venir à bout. Kain grimaça lorsque ce dernier s'arrêta quelques instants. Il ne semblait même pas affecté par l'attaque qu'il venait de subir. Cette dernière qui avait été capable d'éradiquer un des hommes qui comptait parmi les plus redoutables de la clic à Belton s'était révélée être inutile face au blondinet.

Le borgne se rappela alors qu'Heziel avait été emporté par une attaque de l'ennemi. Il tourna son visage par-dessus son épaule. Il ne lui fallu pas longtemps avant de voir son ami qui était effectivement bel et bien là. En prime, ce dernier avait pu s'en sortir en vie. Il avait même été capable de protéger le gardien du phare. Un regard de l'autre côté, il pu alors remarquer que le navire n'avait presque pas subi de dégâts depuis le début de l'affrontement. Ils devaient être tous encore vivant, il ne se faisait pas de soucis. S'ils voulaient malgré tout avoir une chance de s'en sortir, Kain devait être capable de défaire ce premier adversaire.

Lorsqu'il tourna à nouveau son visage vers son adversaire, il pu voir en détail l'élégante réception du jeune blondinet. Il se vanta une nouvelle fois avec quelques paroles probablement destinées à déstabiliser le borgne. Faisant preuve d'un self control assez incroyable, ce dernier ne répliqua pas. Il savait que cet Nakata ne devait pas être pris à la légère. L'instant d'après, il s'élança à vive allure. Sa vitesse était tout bonnement incroyable pour l'oeil du borgne. On aurait dit qu'il était aussi rapide que le Cy-wolf de l'autre jour. Il ne fallait pas se laisser avoir par sa vitesse. Kain connaissait la combine, lui n'avait pas une telle agilité, mais il avait d'autres atouts. Son instinct était l'un d'entre-eux.

Nakata avait quitté son champ de vision. Il avait plus ou moins deviné ce qu'il s'apprêtait à faire. De nombreux adversaires avaient déjà essayé d'attaquer le capitaine avec des combines de ce genre. De sa carrure développée, il suscitait généralement la peur. Les plus fétiches qui voulaient défaire le borgne essayaient donc de le prendre de vitesse et de le contourner afin de lui asséner un coup fatal.

Le chef des Dokugans fit de poser son ancre devant lui avant de croiser ses jambes. Attrapant le manche de l'arme à deux mains, il pivota brusquement sur lui-même. Une bulle blanche étaient formée sur la tête de l'ancre aussi étonnant que cela puisse paraître, l'arme percuta directement les mains englobées de Haki du phoenix.

Kain: Gura gura no homerun!

La bulle éclata et une nouvelle onde de choc se produisit. Les deux hommes semblaient vouloir rester sur leur position, ce ne fut pas le cas malgré tout de l'environnement alentour. Le sol se fissura instantanément. Le capitaine s'enfonça alors d'une bonne dizaine de centimètres tandis que les éléments étaient en train de se déchaîner tout autour d'eux. Le coup avait été malgré tout puissant et le borgne préféra faire un saut en arrière pour reprendre une distance correcte avec son opposant. Il se trouvait à quelques mètres à peine, mais cela était amplement suffisant selon lui pour pouvoir anticiper les mouvements du blond. Il allait devoir l'avoir par la surprise. Peut-être qu'il serait ainsi en mesure de lui infliger des dégâts visibles.

Le capitaine se cabra alors légèrement en arrière, la bouche ouverte, une bulle était en train de se former à l'intérieur. Il replaça alors son visage grimaçant en direction du blondinet avant de relâcher son attaque.

Kain: Gura gura no BAZOOKA!

L'onde sismique qui sortit de sa bouche forma un étrangère cylindre qui fonça alors à vive allure en direction du Fenice. Le décor alentour vibrait et se détériorait à chaque nouvelle attaque du borgne. Kain n'avait jamais eu l'occasion d'essayer cette technique. Il espérait cependant qu'elle puisse avoir des effets dignes de ce nom. Cette attaque ayant un certain rayon d'action visible à l'oeil nu, le visage du capitaine était complètement obstruait. C'était probablement une des faiblesses de cette technique, faute probable de son manque d'expérience. Peut-être que le Shichibukai avait déjà décelé une telle faille. Avec sa vitesse, il n'aurait probablement aucun mal à le contourner de nouveau. Voir peut-être voulait-il affronter ce rayon ? En était-il seulement capable ?


@Heziel Coffe



Kain se retourne avec un Gura gura no Homerun et frappe Nakata et c'est le clash. Juste après il fait un léger saut en arrière avant d'utiliser une autre technique, le Gura gura no Bazooka.


Nom de la technique : Gura Gura no Bazooka
Niveau : 28
Autre :
Description : Kain utilise sa bouche pour relâcher une vague d'onde sismique dirigée. Il ne s'agit donc en aucun cas d'une onde sonore. Cette attaque repousse donc ce qui se trouve en face du tir. Le visage du borgne étant l'hypocentre du séisme, plus on s'en rapproche et plus l'attaque est puissante.

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
The Juggernaut
Heziel Coffe
Messages : 1974
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue46/75[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Left_bar_bleue91/750[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty_bar_bleue  (91/750)
Berrys: 70.569.000 B

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitimeSam 27 Fév - 14:39






Arrivée musclée ! La force nécessaire ?!

Pour l'heure, Kain avait l'air de tenir la distance. Le capitaine se battait avec fougue pour protéger ses compagnons. En cet instant, ce que Heziel voyait devant lui n'était pas son ami d'enfance, ni son compagnon. Ce n'était pas ce frère avec qui il avait traversé East Blue, cet homme digne de confiance avec qui il avait œuvré pour tant de causes différentes au travers de leurs voyages. Non, en face de lui se trouvait un pirate. Un pirate qui faisait preuve de toute la ténacité nécessaire pour se battre, affronter l'adversité sans courber l'échine. Il se trouvait devant Valentine D. Kain, capitaine de l'équipage des Dokugan, futur seigneur des pirates. La froide lueur de vindicte dans l’œil unique du colosse était inspirante. Le cœur de Heziel, pour une raison qu'il n'aurait su décrire, s'accéléra. Ses yeux quelques instants plus tôt soumis à la tourmente de son état et de la fatigue semblèrent animés d'une nouvelle flamme. Il souffla longuement avant de se redresser. Il ne poussa pas le moindre gémissement, laissant la douleur remplir sa piètre tâche en silence. Le borgne allait tout donner pour les protéger, il le savait.

Et il fallait qu'il soit digne d'un capitaine de cette trempe. Aussi, se reposer n'était plus une option. Il finirait se combat, qu'importe ce qui allait se produire. Si il pouvait faire pencher la balance en faveur de son ami, il se devait de le faire. Autour de lui, la roche continuait de voler, la poussière de tournoyer. L'affrontement auquel il assistait sortait de tous les barèmes qu'il s'était fixé jusque là. Nakata avait été capable d'endurer une attaque directe du capitaine aux cheveux blancs, ce qui ne faisait qu'appuyer la puissance qu'il devait détenir. Un ennemi redoutable. Un ennemi effrayant, qui l'avait ballotté comme une poupée du navire au sol rocheux. Un ennemi... un ennemi contre lequel la retraite n'était qu'un fantasme. Il fallait se battre. Alors qu'un autre pan de roche dégringolait en sa direction, menaçant la vie du vieillard et du hamster qui étaient sous sa protection, le second de l'équipage des Dokugan serra les dents.

Un pas, puis un autre. Il se préparait à son prochain mouvement. Ses doigts s'écartèrent, ses genoux se fléchirent. Puis, avec une fluidité rappelant celle d'une feuille caressée par le vent, il laissa le rocher s'approcher puis l'esquiva d'un geste leste, tout en l'agrippant fermement d'une poigne qui broya une partie du minéral qui le constituait. Même si ce n'était que très peu et qu'il maudissait ses limites, le pirate au chapeau de paille allait apporter tout le soutien dont il pouvait faire preuve au forban qui se tenait devant lui et avait ravivée la flamme. La raison. La raison pour laquelle le Coffe avait décidé de le suivre jusqu'aux confins du monde pour trouver un trésor légendaire.

- Cook...

Il effectua plusieurs mouvements sur lui même tout en dégageant un courant d'air puissant autour de lui, avant de finalement lâcher prise tout en poussant le projectile droit dans la direction du Fenice. Le rocher imposant fut comme projeté dans les airs en direction du Shichibukai, venant se coupler au rayon d'ondes destructrices généré par l'utilisateur du fruit des séismes.

- ... Grasp !

Et alors que son arme improvisée volait vers le blond, Heziel se rappela que... cet affrontement devait se produire. Une promesse les liait, depuis longtemps. Même si les termes avaient changés, même si l'ancien mousse de la Marine n'en était visiblement pas devenu amiral, ce combat était destiné à arriver depuis si longtemps. Pour respecter cette promesse, il allait se dresser contre son adversaire jusqu'à ce que la poussière soit la dernière chose qu'il soit en mesure de mordre.



Heziel balance juste un rocher sur Nakata en utilisant cette technique :

Cook Grasp (Poigne du Cuisinier) (lvl 15) : Heziel se saisit de son adversaire pour le projeter plus loin, tournant parfois plusieurs fois sur lui-même avant de lâcher sa victime pour accentuer la puissance du lancer.

_________________





"Are you a man... or a monster ?"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]   [FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Forts jusqu'à la mort. [PV Dokugans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Cap des Jumeaux-