Partagez
 

 Prière muette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 418

Feuille de personnage
Niveau:
Prière muette Left_bar_bleue0/0Prière muette Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Prière muette Left_bar_bleue0/0Prière muette Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Prière muette Empty
MessageSujet: Prière muette   Prière muette Icon_minitimeSam 23 Jan - 15:23


Prière muette 623684Elisabeth
Elisabeth Reina.

L'ancienne capitaine corsaire, l'élément le plus fidèle du Gouvernement Mondial, était alitée, incapable de bouger ne serait-ce qu'un orteil. Tout son corps n'était plus qu'une épave où vaquait un esprit puissant mais soumis. A sa place, n'importe qui aurait certainement cédé à la folie, mais pas elle. Elle n'était pas de cette école, attendant patiemment le jour où son esprit pourrait reprendre le contrôle de son corps. Les infirmières étaient aux petits soins avec cette carcasse. Un esprit créatif bridé par des dommages importants du cortex cérébral qui l'empêchaient d'utiliser son pouvoir et qui la rendaient inutile essayait malgré tout de rester actif. Elle s'étonnait en son for intérieur d'être encore en vie.

Le confort de cette vie de silence était plaisant pour une part, après toutes ces années de batailles acharnées. Elle se souvenait, parmi les quelques rêves qu'elle faisait, de ses débuts dans la piraterie. Le Royaume dont elle avait longtemps était la dirigeante, ayant succédé à son père, était à présent contrôlé par... elle ne savait plus, elle n'avait pas suivi depuis longtemps les activités qui s'y déroulaient. Sa tante était en vie, ou du moins elle l'était toujours avant qu'elle n'entre dans ce comas. Par où tout cela avait-il commencé ? La première entrée de la marine sur son territoire ? Leurs premiers affrontements ? Le pacte ?

Elle avait aimé la volonté du Gouvernement Mondial, et avait fait de son leitmotiv de venir en aide à cette faction. C'était suite à leur proposition qu'elle avait, avec fierté, accepté la place de Capitaine Corsaire. Mais à présent que lui restait-il ? Un royaume sous le contrôle des gouvernementaux ? Des os brisés et un lit douillet ? Une douleur lancinante qui la tuait à petit feu ?

Des souvenirs... Il lui restait des souvenirs, des rêves, une volonté de vivre dure comme l'acier qui composait sa tendre lame, celle-ci même qu'elle pouvait encore sentir dans la paume de sa main, alors qu'elle n'y était pas. Elle aurait aimé que ce soit cette lame qui mette fin à ses jours si l'acte devait se faire prématurément, comme si cette seule amie était tout ce dont elle avait besoin. Un mari, un héritier, un héro... Qu'importe, elle ne voulait pas de tout ça. Simplement son amie...

Alors qu'elle revoyait sa défaite en boucle, la douleur dans son dos s'aggrava. Elle savait ce que cela voulait dire, mais elle s'étonna, dans une semi-conscience dont elle n'avait pas réellement la notion, de crier de douleur. Son cri aigu alerta des infirmières qui vinrent à son chevet. Des anesthésiants, des antibiotiques...

    - Piège... plan... aveugle... Mendela

Elle répéta ces quelques mots en boucle pendant une demi-minute, lentement. Puis elle s'arrêta. Sa tempe était contractée, mais rapidement son visage crispé se détendit. Mendela... Le visage de cet homme, ses paroles alors qu'elle touchait le sol de ses genoux... Elle le haïssait, elle voulait sa mort. Elle se haïssait, elle voulait vivre.



_________________
Prière muette 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Tengoku no Seigi

Tengoku no Seigi
Messages : 139
Race : Tengoku no Seigi
Équipage : Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
Prière muette Left_bar_bleue10000/75Prière muette Empty_bar_bleue  (10000/75)
Expériences:
Prière muette Left_bar_bleue0/0Prière muette Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 11.531.250 B

Prière muette Empty
MessageSujet: Re: Prière muette   Prière muette Icon_minitimeSam 23 Jan - 18:32


Prière muette Firefo10


« Prière Muette. »

Allongé sur l'un des innombrables lits de la clinique de Graou Island, appréciant enfin un peu de calme après le travail effréné qu'il avait pu livrer sur le cas Elisabeth, dont il s'étonnait d'ailleurs de la surprenante résistance compte tenu de sa survie, Renald se questionnait sur les méthodes qu'il pourrait tenter d'appliquer afin d'améliorer l'état de l'ex Schichibukai. Il n'avait jamais eu à faire face à un tel cas, même durant sa certes courte mais intense carrière de pirate, et comprenait d'ailleurs de manière générale qu'il avait encore beaucoup de trajet à réaliser, autant en tant que médecin qu'en tant que combattant. La résistance des plus grands de ce monde semblait effectivement sans failles... Et pourtant, l'homme-écureuil n'était très clairement pas au bout de ses surprises ! Alors que son esprit divaguait une fois de plus en direction de la cybernétisation, qui lui semblait d'ailleurs être le seul moyen de rendre ses capacités d'antan à la guerrière, il fut violemment tiré de ses pensées par un hurlement d'une intensité déstabilisante : il venait de sa chambre. Ce constat, sombre, le força à se relever d'un bond et à se ruer droit vers l'endroit où était censée se reposer l'ancienne corsaire : les infirmières s'y trouvaient déjà, tentant plus ou moins vainement d'apaiser la souffrante.

-Doublez les anesthésiants ! Amenez de la morphine !

Il attrapa les seringues qu'on lui tendait en essayant de faire abstraction de la relative stupeur dans laquelle il était désormais plongé : il n'était pas naturel qu'Elisabeth puisse réagir avec autant de virulence... A quel point ces corsaires étaient-ils inhumains ? Se demandant si sa capitaine serait capable d'autant de volonté et de combativité si elle se retrouvait dans le même cas de figure, le forban s'essaya alors à calmer sa patiente, ce qui sembla fonctionner après quelques dizaines secondes de difficiles opérations : elle se contentait désormais de murmurer quelques mots qui lui, selon lui, ne possédaient pas le moindre sens. Pour autant, le médecin les nota religieusement et précautionneusement sur un papier avant de le tendre à une infirmière :

-Appelez la résidence. Dites à Nakata de venir... Ou, par défaut, transmettez-lui ces mots, et informez-le quant à l'état d'Elisabeth.

Elle s'exécuta sans broncher et Renald, quant à lui, pivota à nouveau pour faire face à la Schichibukai désormais maîtrisée. Il espérait de tout cœur qu'il ne serait pas seul avec elle le jour où elle se réveillerait, si l'envie lui prenait de dévaster Graou Island : il n'était pas faible, mais savait pertinemment qu'il en ferait pas le poids.


Revenir en haut Aller en bas
 

Prière muette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Graou Island-