Partagez
 

 (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 17 Jan - 19:27


C'est plutôt fort en pomme! 
Rencontre avec un fou
                                     


Alors que le bateau qui devait permettre à Kanäe d’atteindre Nighty Town voguait à pleine vitesse sur une mer calme, le den den mushi de la chasseuse se mit à sonner. La représentante de la marine décrocha et entendit alors la voix de son mentor. Celui-ci pleurait de joie de l’entendre, il était un homme puissant mais affreusement émotif, il raconta alors à sa petite fleur tous les potins de la caserne jusqu’à ce que celle-ci l’interrompe pour connaitre la raison de l’appel.
L’homme lui expliqua alors qu’une nouvelle mission était sortie il y a peu, que celle-ci devait se dérouler sur South Blue et qu’il savait que sa « petite fleur » se trouvait justement sur South Blue.
 
« Ma petite fleur, tu n’es pas très loin et tu n’auras pas à te décoiffer, il s’agit d’une mission diplomatique. Selon les informations misent à notre disposition il s’agirait de deux clans de paysan qui s’affrontent sans cesse. On ne sait pas trop qui sont les représentants de ces clans ni même qui sont vraiment les clans. La demande vient de la femme d’un des chefs de village qui en marre que son mari revienne plein de bleus tous les jours.  Qu’en penses-tu ma petite fleur, tu veux plus d’info ? »
 
Kanäe devait beaucoup à cet homme et elle savait qu’il était fier d’elle, de plus les missions diplomatiques étaient relativement simples et Kanäe aimait les communautés où régnait une certaine cohésion.
 
« Je vous écoute Monsieur, dites m’en plus. »
 
« AH ! Je savais que je pouvais compter sur ma petite fleur, j’ai pleinement confiance en toi pour cette mission et je suis heureux que tu l’acceptes. Comme je te l’ai dit nous n’avons que très peu d’information, mais au niveau des risques il n’y en a pas ou très peu en tous les cas. Cette mission ne semble pas périlleuse et c’est pour ça que je te demande d’y aller sans ta chauve-souris. Les habitants sont déjà assez fous pour se taper les uns sur les autres, imagines s’ils voient une bête comme Norok. »
 
Cette nouvelle ne faisait pas plaisir à Kanäe, elle détestait aller sur le terrain sans Norok mais son supérieur avait raison, il serait bien plus en danger sur cette île qu’à rester à bord du bateau. Mais oui ! Le bateau !

« Un problème est toutefois présent Monsieur, je ne suis pas en charge de ce bateau, je ne suis qu’une simple passagère, je ne peux le faire s’arrêter sur cette île. »
 
« Transmet moi le capitaine de ton navire, je vais m’occuper de ce détail. »
 
Kanäe s’exécuta et alla trouver le capitaine pour qu’il puisse parler avec son interlocuteur. Elle le trouva rapidement et passa l’escargophone au capitaine. Celui-ci semblait embêté dans un premier temps, puis il se calma et fini par sourire avant de redonner son combiné à Kanäe.
 
« L’affaire est entendue, le capitaine t’attendra le temps qu’il faudra près de l’île. Concernant cette mission donc, ton objectif est ni plus ni moins que de calmer le jeu entre les deux clans, tu ne dois pas détruire les villages ou massacrer les villageois. »
 
« Euh… Monsieur, je n’ai pas pour habitude de tuer les civils innocents »
 
« Je ne pensais pas à les tuer mais je sais que tu as la main leste avec certains civils lorsque ceux-ci sont un peu trop … proches de toi, essayes de te contrôler sinon le village risque de se retourner contre toi et cela pourrait entrainer des complications. Pour ce qui est du reste je te laisse une grande liberté de choix, fais comme bon te semble. »
 
Les deux militaires terminaient seulement la conversation par des formules de politesse et quelques larmes du côté masculin que déjà l’embarcation virait de bord dans le but de se diriger vers une petite île isolée. Le bateau y parvint en une heure à peine et jeta l’ancre à quelques centaines de mètres de l’île, une barque fut descendue pour Kanäe et celle-ci rejoignit l’île à la rame pour accomplir sa mission.
Elle posa rapidement le pied sur la terre ferme et vit tout de suite un sentier, elle décida donc de le suivre jusqu’à une belle diversité naturelle : au nord le sentier descendait vers une crique comportant une large ouverture sur l’océan, au centre s’y dessina les traits d’un village de pêcheur alors qu’au sud se présentait une grande plaine avec des champs à perte de vue. A l’extrême sud volait une chape de fumée, probablement le deuxième village. Un clan de pêcheur et un clan d’agriculteur, qu’est-ce que ces gens pouvaient bien se reprocher ?
 

Kanäe fut tirée de sa réflexion par des bruits, elle se retourna et vit un homme. Il semblait un peu déranger, elle s'approcha de lui et dit:
"Vous allez bien Monsieur ?"


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 24 Jan - 18:07





"C’est plutôt fort en pomme !"



L’ile « Providence ». Toutes les rumeurs qu’Ike avait pu glaner sur les mers ces derniers jours l’avaient conduit ici même. La raison ? Le chasseur de primes désirait ardemment collecter des matières premières qui pullulaient dans ces contrées, ce afin de créer des teintures qui satisfassent les trois compères mentaux. La raison ? Créer un costume du feu de dieu, voyons ! La raison ? Lui-même se le demandait parfois...

Bref.

La « Ike-O-Mobil’ » avait bien fait son œuvre et amené son créateur déjanté sur l’ile sus nommée. Après avoir accosté dans une crique, Ike avait débarqué en pleine cambrousse et avait repéré un petit village, au loin. Sans aucune difficulté, il avait repéré les ingrédients nécessaires à la concoction d’une teinture d’un noir profond, et ceux qui lui permettraient d’obtenir une coloration rouge à ses gouts. Respectivement de l’encre d’une seiche particulière, vivant uniquement dans ces eaux, et une plante locale que les gus du coin appelaient « Garance » selon ses sources. Cette plante aux pétales écarlates avait la particularité d’attirer nombre de cochenilles, insectes également très utiles pour obtenir des teintures avec de subtils dégradés de rouge. Bref, c’était le paradis !

Jusqu’à ce qu’il tombe sur les locaux.

Après seulement quelques phrases, Wilson avait pu établir un contact, sinon amical, au moins clair : il avait annoncé la couleur d’entrée de jeu et avait demandé à obtenir du matériel pour ses teintures. Cependant, sa tache s’avéra bien plus compliquée que prévu, notamment lorsqu’il fit la connaissance du chef du village des pêcheurs : Maraindodousse.


- Non ! Non ! Non et non ! Pis re non ! scandait Ike de tous ses poumons. Je n’connais pas les paysans du bled, j’ai rien à voir avec eux et, pour l’amour de ce qui vous sert de dieu, arrêtez de me menacer avec vos cuillères et vos fourchettes ! C’est malsain !


La scène avait de quoi arracher un sourire à plus d’un. Dans l’immeuble brinquebalant que les pêcheurs appelaient « mairie », le grand couillon de maire regardait Ike de ses yeux aussi vitreux que le poisson qu’il pêchait. Dans une pièce à la décoration spartiate, tout juste munie de quelques tables et de chaises au bois vermoulu, les pécheurs se regardaient d’un air inquiet. Ils étaient en train de déjeuner lorsque le chasseur de primes était entré. Après quelques échanges civilisés, ils avaient soudain attrapé les seules armes qui leurs étaient passées sous la main, lorsque la phrase fatidique avait été lancée par le nouveau venu : « Sympa pour l’encre, on ira chercher ça plus tard. Sinon pour acheter de la Garance, faut que j’aille voir vos potes de l’autre coté de l’île, c’est ça ? ».

« J’ai beau réfléchir, j’vois pas ce que j’ai dit, pour une fois ! », se lamenta Wade en voyant du coin de l’œil un pêcheur s’approcher à tâtons d’une louche en métal.
« Cherche pas, t’es un aimant à emmerde, Kid. », le sermonna Wilson.

Maraindodousse se racla la gorge et appela au calme d’une main levée. Puis, il se tourna vers un petit homme habillé en noir, aux cheveux gras et au teint cireux, qu’Ike n’avait pas remarqué jusque là :


- Frima, qué que t’en penses du loustic ? L’est avec les autres culs terreux ?
- Votre grandeur, cher maire aussi fort que sage, vous avez tout à fait raison ! lui susurra d‘une voix doucereuse ce petit asticot. Quel œil d’aigle vous avez pour l’avoir soupçonné dès l’entrée!
- J’en étais sûr ! On m’la fait pas à moi !
- Non mais écoutez... commença Ike avant de se tourner vers un local plus aventureux que les autres. Euh mec, pourquoi t’essaye de m’assommer avec une louche ?


D’un geste vif, le chasseur de primes attrapa l’arme de fortune de son assaillant et le regarda comme s’il était demeuré. L’intéressé recula vivement, les yeux exorbités de terreur, tandis que les autres se mettaient à grelotter et à se serrer les uns contre les autres.


- En-En-Enflure ! cria quelqu'un dans son dos. C-c-crois pas que t’as gagné car t’as con-contré l’attaque de notre champion !
- Contré quoi ? Gagné ? Mais bordel de quoi vous parlez ?! J’viens juste acheter des seiches et des plantes moi !


Alors que le maire semblait tout à coup rassuré, le sale fourbe derrière lui en décida autrement :


- Ne vous y laissez pas prendre, ô grand Maire du village, c’est à tous les coups un espion de nos vils ennemis, les hordes de triples buses dirigées par Gélamainvairte !
- Tu... Frima ! Tu as raison ! Mais... ne pourrions nous pas retourner à notre avantage la situation ?
- Que voulez vous dire, mon vénérable maire ?
- Cet espion est de toute évidence un étranger ! Nous pourrions l’envoyer en... en...
- En contre espionnage ! Mais c’est un plan merveilleux, tout puissant Maraindodousse !

« Tellement puissant, ouais. Ça l’aurait été encore plus s’il ne l’avait pas dit à voix haute devant « l’espion » en question. Dumbass. », ironisa Wilson en pensée.

Le maire reprit soudain la parole, ravivant le moral de ses citoyens, tous blottis dans un coin, sauf un qui pleurait en tendant la main vers sa louche en métal, toujours tenu par un chasseur de primes qui, décidément, ne pigeait pas un broc à ce qui était en train de se passer.


- Etranger ! J’accepte vos conditions !
- Mes condi... j’avais des conditions, moi ? s’étonna Ike.
- Mais avant toute transtlantique...
- Transaction, votre excellente, le corrigea précipitamment le petit homme en noir.
- Avant toute transaction, il vous faudra remplir les miennes.
- De conditions ? On est d’accord ? tenta désespérément de suivre le chasseur de primes.
- Il est d’accord ! s’exclama le maire.
- Il est d’accord ? répéta Ike sans trop comprendre. Mais pour...


Soudain les pêcheurs soupirèrent de soulagement. Il se relevèrent et s’enlacèrent en criant « Il est d’accord ! ». Avant qu’Ike ne comprenne quoi que ce soit, on lui servit un grand verre d’alcool pour sceller leur engagement et, malgré ses protestations et demandes d’explications multiples, on lui fourra presque dans le gosier le breuvage au gout très prononcé de pomme, puis on le flanqua dehors comme il était venu. La porte se referma et il se retrouva dans le village désert, une botte de foin roulant au loin, poussée par une brise marine.

L’énergumène cligna des yeux deux ou trois fois, pour essayer de s'y retrouver. Il fit une très courte pause avant de se dire que quelque chose ne tournait vraiment pas rond dans le coin. Mais, comme il doutait que les pêcheurs puissent lui fournir des explications correctes, il haussa les épaules et se dirigea vers les terres des « culs terreux », même s’il se doutait bien qu’il ne faudrait pas les appeler comme ça. Il espérait seulement que, eux, pourraient le rencarder.

Alors qu’il tentait de décortiquer les paroles du maire et de ses zouaves, d’essayer de comprendre la situation, de démêler la connerie de la stupidité et des idioties locales, il faillit percuter une demoiselle qui marchait sur la route, elle aussi.


- Vous allez bien Monsieur ? l’entendit-elle demander.
- J’ai toujours pas compris ce pourquoi j’étais d’accord, ni même ce que je fous là, répondit Ike sans réfléchir.


Soudain, après s’être rendu compte qu’il avait parlé à voix haute, il leva les yeux vers son interlocutrice et tomba sur une jeune femme aux cheveux verts et qui portait l’uniforme de la marine. Il se racla la gorge, avisa ses galons, comprit qu’elle était lieutenante, puis tendit la main :


- Désolé lieutenante, les locaux m’en ont fait voir des vertes et des pas mures ! Hum, le jeu de mot n’était pas voulu. Promis. Hum. Je m’appelle Ike, j’suis chasseur de primes et je viens pour créer des teintures rouge et noire. Désolé, je suis très perturbé ! Ces mecs sont fous...

« Et c’est toi qui dit ça... », ironisa Wilson en pensée.

Sans tenir compte de l’interruption mentale de l’ex mercenaire, Wade continua sur sa lancée :


- Mais dites-moi, que fait la marine sur cette ile paumée, au juste ?





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeLun 25 Jan - 9:34


C'est plutôt fort en pomme !
Rencontre et présentation 
                                     


La chasseresse verte  venait seulement de se renseigner sur l’état de santé de son interlocuteur que celui-ci prit la parole sans même prendre la peine de lever la tête.

 
« J’ai toujours pas compris ce pourquoi j’étais d’accord, ni même ce que je fous là.»
 
La réponse avait quelque peu désarçonné la jeune représentante de la marine, celle-ci ne comprenait absolument pas où l’homme voulait en venir, et pour le coup la jeune femme ne savait plus quoi dire alors qu’un long blanc s’installait déjà. Malgré tout, l’homme sortit soudainement de sa torpeur, ou de sa cogitation, en levant la tête vers Kanäe. Il l’inspecta quelques secondes parcourant son corps avec son regard, Kanäe nota immédiatement que l’homme n’était pas un simple civil, beaucoup trop minutieux dans l’étude de son interlocuteur. Elle lui rendit donc l’appareil, l’homme était plus grand qu’elle, comme la grande majorité des habitants adultes de ce monde, mais de taille normale pour un homme adulte. Il était plutôt bien bâti sans être une véritable armoire à glace et possédait, il faut bien le dire, un certain charme naturel. Tout cela à mettre en suspens, en effet le plus inquiétant n’était pas tant son physique mais son expression, il semblait un peu … fêlé.
 
L’homme se décida alors à reprendre la parole :
 
« Désolé lieutenante, les locaux m’en ont fait voir des vertes et des pas mures ! Hum, le jeu de mot n’était pas voulu. Promis. Hum. Je m’appelle Ike, j’suis chasseur de primes et je viens pour créer des teintures rouge et noire. Désolé, je suis très perturbé ! Ces mecs sont fous... »
 
L’homme s’était présenté, Ike le chasseur de prime, il était donc, en principe, un allié. Les chasseurs de prime travaillent souvent de concert avec  la marine. De plus il ne semblait pas agressif du tout, il s’était même excusé pour sa première réponse et s’était adressé à la lieutenante de la marine en utilisant son grade, il avait donc déjà vu l’uniforme et connaissait le système de galon. Kanäe avait tenté, en fonction de la réponse de son potentiel allié, de cerner le personnage mais elle n’y parvint pas réellement, cet homme paraissait bien complexe à étudier. Il avait osé un jeu de mot plus que médiocre, expliquer la raison de sa présence sur l’île mais avait précisé qu’il était perturbé et que des personnes étaient folles. Parlaient-ils des habitants du village qui venaient de rencontrer ou d’autre chose ? Et pourquoi venir chercher des teintures noires et rouges sur une île aussi perdue que celle-ci alors qu’il y a des dizaines de marchand qui possédait eux-mêmes des centaines de teintures différents. En d’autres termes, Kanäe se dit qu’il ne s’agissait pas de la meilleure entrée en matière qu’elle ait vu jusque-là.  
En tous les cas, le chasseur de prime reprit la parole avant même que Kanäe ait eu l’occasion de se présenter.
 
« Mais dites-moi, que fait la marine sur cette ile paumée, au juste ? »
 
Une question logique selon la jeune lieutenante, un chasseur de prime venu pour une raison non militaire croisait un membre gradé de la marine sur une île de paysan, il y avait donc de quoi se poser des questions. Elle se dit alors que même si son interlocuteur pouvait être distrait, il n’en oubliait pas les priorités, même si elle était restée impassible le temps de ce début de discussion, elle se posait des tonnes de questions relatives à cet homme, mais le temps des réponses viendrait plus tard, c’était à elle de se présenter et d’expliquer les raisons de sa présence ici. Elle pouvait le faire sans risque, après tout il s’agissait d’une mission purement diplomatique et l’homme ne se présentait pas comme pirate ou hors la loi, de plus elle se demandait encore si elle n’avait pas entendu ce nom dans la bouche d’un membre d’équipage du bateau sur lequel elle voyageait.
 
« Bonjour, je suis la lieutenante Kanäe Toupex, mais ne vous embêtez pas avec le grade ou le nom, appelé moi Kanäe, nous sommes alliés après tout… »
 
Par cette ouverture laissée au chasseur de prime, la représentante de la marine se mettait à l’abri et clarifiait la situation, le dénommé Ike n’était pas une montagne mais semblait quand même très fort, mais surtout très agile. Il fallait donc s’assurer au plus vite qu’il ne comptait pas se battre et qu’il pourrait peut-être même porter main forte à Kanäe. Elle laissa un léger blanc permettant ainsi au chasseur de réfléchir tranquillement avant de reprendre.
 
« Quant à la raison de ma présence ici, je suis en mission diplomatique sur cette île, pour autant je n’ai que très peu d’information. Apparemment les deux villages se font la guerre depuis quelques temps. Enfin « guerre » est un bien grand mot étant donné que chacun des camps n’a pas d’arme, d’un côté on se bat avec des pelles et des fourches et de l’autre avec des cannes à pêche et des filets. J’ai donc été envoyé pour calmer le jeu entre ces deux factions. »
 
Le débriefing était fait, Ike savait dorénavant à qui il parlait, qu’il n’en avait rien à craindre tant qu’il était courtois et connaissait aussi les raisons de la présence de la marine sur les lieux. Mais maintenant c’était à Kanäe d’obtenir des réponses.
 
« Excusez-moi, Ike  mais vous semblez avoir de plus amples informations quant au problème qui m’amène ici, pourriez-vous éclairer ma lanterne ? Vous semblez encore évoquer le fait que les habitants du village pêcheur sont un peu fous, vous pouvez développer ?»
 
Pour rester courtoise mais aussi pour comprendre un peu mieux qui était son interlocuteur, l’herboriste se décida à reprendre la parole sans même attendre une première réponse.
 
« Vous avez dit être ici pour des teintures c’est bien ça ? Je peux peut-être vous aider je suis herboriste de profession, je peux donc vous obtenir des teintures végétales si vous avez les matériaux adéquats. »
 

La chasseuse s’attendait à une réponse quasiment aussi déroutante que les premiers mots du chasseur de prime mais elle avait besoin d’explication, et l’homme ne paraissait pas agressif,  le savoir est toujours bon à prendre après tout.
 



_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10


Dernière édition par Kanäe Toupex le Dim 28 Fév - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 31 Jan - 15:36





"C’est plutôt fort en pomme !"



- Bonjour, je suis la lieutenante Kanäe Toupex, mais ne vous embêtez pas avec le grade ou le nom, appelé moi Kanäe, nous sommes alliés après tout…
- Yosh ! Ça sera donc Kanäe-chan ! lança avec enthousiasme Ike, tandis que la lieutenante continuait de lui répondre.


Elle lui expliqua sobrement qu’elle était en mission sur cette île, non pas en pleine campagne de bottage de fesses pour le Bien, mais plutôt pour mettre un peu de plomb dans la cervelle des locaux. Au sens figuré. Enfin de ce qu’il avait compris. Apparemment, les pégus du coin se faisaient la guerre depuis un petit bout de temps, à coup de tout ce qui leur tombait sous la main. Mais la prise de bec s’était donc envenimée au point que la marine n’intervienne ? Ouais, le chasseur de primes comprenait finalement une partie des réactions des pécheurs, tout à coup. Tandis qu’Ike se replongeait dans une étude mentale de la stupidité apparente des locaux, la marine reprit la parole :


- Excusez-moi, Ike, mais vous semblez avoir de plus amples informations quant au problème qui m’amène ici, pourriez-vous éclairer ma lanterne ? Vous semblez encore évoquer le fait que les habitants du village pêcheur sont un peu fous, vous pouvez développer ?


Avant que l’énergumène ne puisse répondre, elle lui posa une question bien plus intéressante à son gout :



- Vous avez dit être ici pour des teintures c’est bien ça ? Je peux peut-être vous aider je suis herboriste de profession, je peux donc vous obtenir des teintures végétales si vous avez les matériaux adéquats.
- C’est un gros coup de pot alors ! En gros il me faut de l’encre de sèche noire tigrée, une espèce locale unique. Les pêcheurs du coin m’ont promis de m’aider, enfin je crois... Je suis toujours « in suspens ». Pis me faut aussi de la Garance et des cochenilles pour faire du rouge. Et la question qui te brûle les lèvres, Kanäe-chan, je le sais, c’est « pourquoi donc as-tu besoin de pareilles teintures ? ». Mais c’est bien sûr pour devenir encore plus « awesome » que je ne le suis déjà ! Un costume sur mesure, cousu main par mes soins, avec de la vraie peau de troll et de belles couleurs ! Et un peu de rembourrage là où il faut... peut être. Quoi que j’en ai pas besoin, hein ! Pis j’aurais peut être pas assez de peau de troll...


Après un court moment de réflexion, Ike crut bon d’ajouter :


- Pas la mienne de peau de troll, hein. Je le suis un peu sur les bords, je l’admets, mais c’est d’un vrai troll tout en muscles et en dents dont je parle. Je l’ai tabassé sur le royaume de Torino avec... quelqu’un que je préfère oublier pour le moment.


Comme il sentait qu’il avait zappé quelque chose, Ike se creusa les méninges pour retracer les demandes de la jeune fille. Identité ? Check. Teintures ? Check. Précisions non demandées mais néanmoins appréciable et trop badass ? Check… Ah ! Un développement ! Mais de quoi déjà... Soudain, la lumière fut ! Il n’y avait qu’une seule réponse possible à ce genre de question : un développement agréable. Ike se passa alors une main dans les cheveux et d’un sourire charmeur laissa un bout de papier à la lieutenant en déclarant d’une voix espiègle:


- Sinon, comme j’aime le dire, moi c’est Ike ! But you can call me... anytime !

“Un jour quelqu’un va vraiment t’appeler “anytime” en croyant que c’est ton prénom, gamin…”, plomba l’ambiance Wilson alors qu’il râlait en pensée.
« Shut up ! J’suis sur qu’elle est un peu hippie sur les bords ! Y’a qu’à voir ses cheveux verts ! Tu sais, comme la fille qui vendait des jus de fruits bio ? »
« Kid... je crois qu’il est temps de t’avouer quelque chose. », commença Wilson en pensée. « La petite vendeuse, là... A cute one... »
« Totalement sous mon charme. », affirma avec aplomb le petit magicien.
« Totalement en train de se foutre de toi. », trancha Chuu en se réveillant mentalement.
« QUEWAA ?! », tomba des nues Wade.
« Du calme, gamin, tu vas encore parler à voix haute sans faire exprès et... Elle n’a pas dit quelque chose la marine, là ? »
« Ah. Euh... Plan B ! Plan B ! »

Des sirènes d'alarmes retentissaient dans la tête du chasseur de primes. Les trois compères tentaient compulsivement de compiler comme des cons les informations qu'ils avaient louper. Ça faisait beaucoup trop de cons dans un si petit espace. Avant que Wilson ne l’arrête, Wade lança donc à la volée une phrase qu’un sempai lui avait apprise pour se tirer de toutes les situations :


- Fabuleuse discussion, j’aimerais que tu m’en dises plus !


Bien entendu, il n’en pensait pas un mot, pour la simple et bonne raison qu’il ne savait absolument pas de quoi Kanäe-chan était en train de parler la seconde d’avant. De plus, il devait aller rendre visite aux autres péquenots du coin et, de ce qu’il avait compris des premiers échanges, ça coïncidait plus ou moins avec les plans de la petite hippie. Aussi, il s’écria sans laisser le temps à la lieutenante d’en placer une :


- Mais là faut que j’y aille. Y’a des paysans qui me doivent une ou deux explications ! Tu me racontes ça sur le chemin ?





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeMer 3 Fév - 14:30


Bol d'air et smoothie bio

                                     
Après avoir terminé de parler, et notamment avoir proposé ses services sur l’élaboration des teintures, l’herboriste n’attendit pas longtemps pour avoir une réponse. Elle fut assez surprise de voir la joie et le ton enjoué sur lequel son interlocuteur avait sauté sur cette proposition. Il lui expliqua alors qu’il cherchait de l’encre de seiche pour faire du noir et de la garance pour le rouge. Kanäe connaissait bien cette plante qui poussait également sur son île, de plus elle savait l’exploiter car son pigment était utilisé pour la confection des peintures de guerre de son clan. Elle pourrait donc efficacement aider Ike à produire ces deux teintures, encore fallait-il que le chasseur de prime récupère les matières premières. Mais Kanäe voyait en l’homme un précieux allié dans cette quête qui se présentait… difficile.

 
Après avoir expliqué ses choix de couleur et les matières premières nécessaires, Ike fit un détour assez… intéressant. Il prit de court la jeune femme et lui expliqua la raison de cette quête de couleur : « awesomitude ». Le chasseur de prime expliqua encore qu’il comptait confectionner un costume pour lui, mais attention pas n’importe quel costume, un costume sur mesure, cousu par ses soins, fait maison. Il aborda alors un thème qui ne manquait pas d’éveiller la curiosité de la lieutenante : la peau de troll. Kanäe savait que les trolls existaient, même s’ils étaient particulièrement rares, mais le personnage devant elle se vantait d’en avoir tué un. Si c’était vrai, Ike était sans doute encore plus fort que Kanäe ne voulait bien l’imaginer. Le temps lui donnerait peut-être raison, même si ce n’était pas durant cette mission.
Après ses explications costumières, Ike reprit son rythme de blagues de goût moyen et notamment relatives au rembourrage de son costume et aux endroits où il n’en fallait pas. Il revenait enfin sur des éclaircissements humoristiques à propos de la peau de troll qui était celle d’un vrai troll et pas la sienne. Kanäe souriait largement et s’était même surprise à rire lorsque le super héros fêlé avait abordé la question du rembourrage. Elle devait bien le reconnaitre, il était passablement drôle. Mais pour autant Kanäe se posait beaucoup de question sur le personnage, et de plus il n’avait pas répondu aux premières questions de la chasseresse, se concentrant exclusivement sur la question des teintures. L’homme paraissait se soucier de quelque chose, il semblait être en pleine réflexion et n’avait toujours pas répondu aux premières questions de la chasseresse. Celle-ci vit alors Ike comme un homme foncièrement gentil mais un  peu étourdit. Cela l’amusa jusqu’à se traduire par un nouveau sourire sur le visage de Kanäe.
 
Alors que Kanäe, toujours amusée, se décida à reposer la question, elle fut coupée par un Ike qui venait de sortir de sa torpeur en lui tendant un bout de papier. Il prit alors une voix… étrange en lui disant de l’appeler quand elle le désirait. La chasseresse prit le contact sans trop d’hésitation et remercia le chasseur de prime. Elle n’était pas intéressée par l’homme dans le cadre d’une relation amoureuse mais il était fort, drôle et un contact de plus chez les chasseurs de prime ne se refuse pas. En prenant le papier elle voyait qu’Ike la fixait légèrement, peut être attendant un rougissement des joues ou même un geste tendre, qui sait, mais non.  Il y eut alors un large blanc, le chasseur de prime était de nouveau perdu dans ses pensées et semblait agité, comme s’il n’était pas seul à réfléchir, comme s’il participait à un débat. Une fois de plus, la chasseuse allait reprendre la discussion mais fut encore prise de court.
 
Le chasseur de prime avait repris la parole pour sortir quelque chose qui parut bien obscur à Kanäe : « Fabuleuse discussion, j’aimerais que tu m’en dises plus ! ». Mais pour le coup Kanäe ne savait pas du tout où il voulait en venir, elle resta bloquée trois bonnes secondes avant de rire aux éclats. Elle ne comprenait définitivement pas cet homme, il était réellement drôle sans le vouloir, plus drôle d’ailleurs que lorsqu’il voulait l’être. Le rire passé, elle essayé quand même de comprendre l’origine de cette réponse mais après quelques secondes, elle ne le trouvait toujours pas. La discussion était fabuleuse selon le chasseur, mais il avait été le seul à parler. L’incompréhension de la chasseresse verte la faisait encore sourire, elle n’avait pas pour habitude de sourire autant. Quelques semaines auparavant, elle avait rencontré un autre chasseur de prime qui était aujourd’hui son ami, lui-même avait pu témoigner de l’apparente froideur de la lieutenante mais devant ce personnage les choses étaient différentes. Ce qui faisait rire la chasseresse n’était pas tant les vannes sorties par l’homme mais sa personne toute entière. Il ne se prenait pas au sérieux, n’était vantard que dans l’humour, cela changeait de beaucoup de personne et amusait beaucoup Kanäe. Selon elle, il était en quelque sorte pitre malgré lui, même s’il cultivait cet aspect de sa personnalité. Dans tout ce monde de tristesse, de violence auquel Kanäe avait relativement bien adhéré elle venait de trouver un véritable bol d’air en la personne de Shigo Ike.
 
S’en suivit alors une proposition de chemin conjoint de la part du chasseur de prime, il devait se rendre au village des paysans et cela arrangeait bien les affaires de Kanäe. Apparemment, du peu qu’elle avait réussi à comprendre, Ike était déjà entré en relation avec les pêcheurs et la mission de pacification de l’île pouvait enfin commencée. Il savait que les paysans lui devait des explications et pour cela il était intéressant de le suivre, Kanäe avait renoncé à lui redemander des explications sur le point de vue des pécheurs et avait décidé de se faire sa propre idée chez les paysans. Les deux compères se mirent alors en route pour le village des agriculteurs, celui-ci ne se trouvait pas bien loin donc Kanäe décida de ne pas se presser, elle marchait tranquillement et Ike la suivait sans chercher à accélérer le pas.
 
A peine les compagnons avaient entamés leur marche que Kanäe se rappela ce que lui avait dit Ike en fin de discussion : « Tu me racontes ça sur le chemin ? ».  Elle ne savait pas vraiment d’où il voulait en venir et donc elle choisit de reparler d’un sujet qui semblait intéressé le chasseur de prime : ses teintures et son costume.
 
« Pour faire la teinture noire il va me falloir plusieurs mollusques, la surface à couvrir est importante ? Vous m’avez parlé d’un costume intégral mais quelle couleur est dominante ? Si c’est le rouge, il va me falloir beaucoup de fleur pour produire assez de teinture mais ça ne devrait pas poser de problème si les villageois de ce village les cultivent. »
 
Kanäe laissa à Shigo suffisamment de temps pour lui répondre, elle voulait des réponses et ne voulait pas prendre le risque de perdre le chasseur de pirate en le noyant sous un flot de question.
 
« Mais Ike, pourquoi le costume ? Vous pouvez être « awesome » sans costume non ? »
 
Kanäe avait délibérément posé la question pour voir la réaction du chasseur, elle l’appréciait et voulait voir s’il était réellement dérangé ou simplement légèrement fantasque. Encore une fois elle lui laissa assez de temps pour répondre et ainsi conserver son attention au maximum.
 
Au gré des élucubrations d’Ike, le duo arriva au village paysan. Il y régnait une atmosphère sympathique mais quelque chose ne l’était pas : l’odeur. Une véritable agression pour les narines, Kanäe avait pourtant l’habitude des produits odorants lorsqu’elle préparait ses mixtures végétales mais dans ce village l’odeur était beaucoup plus agressive. Tout semblait imprégné de cette odeur, d’ailleurs les vêtements du duo ne tarderaient pas à adopter la même senteur. S’il fallait lui donner un nom, on aurait pu choisir « odeur du terroir », même si Ike aurait sans doute choisit une autre dénomination. Les villageois enfin, ils étaient tous, tous sans aucune exceptions, sales. Travaillant la terre chaque jour, il est normal d’être recouvert de saleté mais à ce niveau-là c’était impressionnant : à croire que les villageois avaient tous peur de l’eau. Les habitants avaient remarqué les arrivants mais n’y prêtaient pas attention, ils continuaient à vaquer à leurs occupations. Malmenant le bétail pour qu’il rentre dans l’enclot ou malmenant une poignée de légumes, chacun semblait se satisfaire de son occupation et beaucoup riait entre eux.  L’un d’eux néanmoins interpella les deux visiteurs et leur demanda d’approcher. Il était derrière un petit établit. Kanäe approcha du misérable comptoir de bois, portant son uniforme pour l’occasion de cette mission elle pensait alors rencontrer un homme avait reconnu le membre de la marine et avait besoin d’aide, mais ce n’était pas le cas.
 
« Bien le bonjour ma p’tite dame ! C’est pas souvent qu’on croisaille des nouveaux par ici. Vous êtes des touristes comme diraient le maire ? Baaaah, venez gouter les jus du village ! Garantie 100% bio, c’est le maire qui dit que c’est meilleur et qu’il faut dire que c’est bio. On a plein de jus de fruit bio, le maire dit de dire « smoothie bio mais ça fait cucul ! »
 
L’homme tendait alors un verre légèrement terreux   remplit d’une substance rouge orangé à la chasseresse.
 
« Goutez ma p’tite dame ! C’est du jus fait maison par Gafnor, un des copains ! »
 
Kanäe prit son courage à deux mains et bu la mixture ainsi présentée ; en temps normal elle aurait surement refusé mais les choses n’étaient pas habituelles. Elle devait se mettre le maximum de villageois dans la poche pour qu’elle soit largement écoutée lorsqu’il faudrait négocier entre les deux tribus. Et s’il lui arrivait quelque chose Ike saurait bien la défendre, même si elle ne voyait pas le paysan crasseux devant elle l’empoisonner. Il s’avéra que le goût était particulièrement horrible, un gout végétal certes mais excessivement prononcé et les mélanges étaient… spéciaux. La jeune femme fit de son mieux pour ne pas trop grimacer et noya rapidement le poisson en faisant un bruit de contentement avec sa gorge.
 
« Hmmmmmmmm ! C’est excellent ! Mais qu’est-ce que… qu’est-ce que c’est ? »
 
« Liqueur de garance aux fruits jaunes. Le chef a dit que c’était bien de trouver des noms biens pour ce qu’on donne aux touristes. Elle aime bien ? »
 
« Oh oui, c’est très … bon. »
 
La chasseresse se tourna alors vers son partenaire et lui tendit le verre encore à moitié plein. elle n'avait pour autant pas oublier la réponse du vendeur de jus. Liqueur de garance, il avait donc de fortes chances pour que le producteur de cette immonde breuvage ne fasse également poussé de la garance. ce qui ne manquerait pas d'intéressé le chasseur de pirate.
 
« Tu devrais goûter Ike, c’est très spécial, je suis sûre que ça te plaira. »
 
Alors que Kanäe avait encore le verre en main elle fut interpellée par un « Eh la dame de la marine ! ». Elle se retourna et vit un gamin courir vers elle en toute hâte, arrivant à quelques mètres du groupe l’enfant trébucha et s’étala de tout son long, Kanäe entendit alors un pouffement dans son dos sans savoir s’il venait de Ike ou du paysan. L’enfant se releva rapidement et se dépêcha d’arriver devant la lieutenante.
 
« B’jour, c’est Msieur le maire qui m’envoi vous cherchez, il vous a vu arriver par la fenêtre. »
 
Le garçon montrait alors du doigt un bâtiment plus grand que les autres mais… construit de travers, en effet l’édifice penchait vers la droite. Kanäe entendit encore un rire étouffé derrière elle sans en connaitre l’origine une fois de plus.  
 
«  Il a r’connu votre uniforme et voulait vous inviter à boire un godet et pis pour parler de pourquoi vous êtes là. »
 
« Eh bien allons-y. »
 

Le gamin mena Kanäe suivie de Ike devant l’imposant bâtiment penchant vers la gauche, arrivée devant la porte s’ouvrit sur un gros bonhomme et une femme maigre criant sur l’homme. Elle l’invectiva sur le fait qu’elle n’avait pas menti et qu’elle avait bien appelé la marine pour que les affrontements entre les deux villages finissent. Il s’agissait sans doute de la femme de chef mécontent que son mari rentre tous les jours dans un sale état. La discussion allait être animée. 
 



_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 14 Fév - 15:15





"C’est plutôt fort en pomme !"



Il avait un ticket. Kanäe riait à gorge déployée, le suivait dans ses délires et ne lui jetait pas au visage des propos incendiaires ou blessants. En gros, elle était folle de lui. Enfin Ike en était convaincu. Il espérait tout du moins. Bref, il n’en savait rien en réalité, mais commençait à se faire des films. Violet-chan serait sans doute jalouse, mais Taito le verrait d’un bon œil. Ça faisait longtemps qu’il ne les avait pas vus d’ailleurs, les deux tarés de frère et sœur ! Le chasseur de prime se rendit soudain compte qu’il avait loupé une partie de la discussion en chemin vers le village des fermiers. Aussi, il se contenta de hocher la tête d’un air entendu en tentant de retrouver le fil du propos de la marine. Son instinct ne le trompa pas, car il arriva pile au moment fatidique :


- Mais Ike, pourquoi le costume ? Vous pouvez être « awesome » sans costume non ?

« Folle de moi, que j’te dis ! », pensa Wade avant de répondre à voix haute cette fois ci :

- Au risque de répéter ce que j’ai dit lors d’un épisode précédent, le costume ça donne une aura de responsabilité et d'autorité. Et ceux qui n’sont pas d'accord avec moi ? Je... les aime quand même.

« Pfiou, c’était moins une ! J’ai failli lâcher mon classique « je les tabasse »... t’imagines la gaffe ? », demanda mentalement Wade.
« Soon or later, you gonna fail, kid. », lui répondit Wilson de la même manière, encourageant comme toujours.


Pour passer le temps, le petit magicien parla de son futur costume à la lieutenante. Il se perdit dans moult descriptions, soutenu par Chuu qui lui soufflait les tenants et les aboutissants qui avaient conduit la couturière à choisir tel ou tel matériau, ou un type de points particuliers. Wade n’y callait pas grand-chose, de même que Wilson, mais la petite hippie semblait apprécier le spectacle, aussi il s’en donna à cœur joie. Soudain. Le drame ! Un assaut nasal aussi vil et foireux qu’inopiné. Se pourrait-il que... non ! Gracieuse comme elle l’était ?! La vache ! Même lui dans ses mauvais jours était surclassé ! Comme quoi, fallait pas se fier aux apparences.

« Oh wait ! Fausse alarme, on arrive chez les pécores. », réalisa soudain le chasseur de primes en pensée.

Le duo arriva bientôt en vue d’habitations rustiques et de locaux plus rustiques encore. La terre, les excréments, la paille, les animaux, même l’air qu’ils respiraient semblait chargé à outrance. Un homme particulièrement sale héla la marine lorsqu’ils arrivèrent en vue d’un tas de boue un peu plus propre et qui devait être un étal. Ça donnait envie. Avec un jargon incompréhensible, le paysan vanta les mérites d’un « smoothie bio », une merde pour hipster encore ! Mais la petite hippie, comme le chasseur de primes s’y attendait, s’y laissa prendre et accepta de gouter au nectar. Même Ike déglutit avec difficulté lorsqu’il vit arriver le verre. Néanmoins, comme Kanäe semblait apprécier au plus haut point, l’énergumène accepta d’avaler cul sec ce qu’il restait du breuvage lorsqu’elle le lui tendit.

« Santé ! », lança mentalement Wade.

Mais, alors que le liquide descendait le long de son œsophage, le gout finit par se frayer un chemin jusqu’aux papilles du fou furieux. Il écarquilla les yeux mais, trop tard, l’immonde mixture était déjà arrivée dans son estomac. Il se plaqua une main sur la bouche, de peur de tout rendre sur le bel uniforme de la lieutenante. Fort heureusement, un gamin interpela Kanäe et fit en sorte qu’elle tourne le dos à Ike. Ni une ni deux, alors que le gamin annonçait que le maire voulait voir la marine, le chasseur de primes dégobilla en silence, sous les rires gras à moitié étouffé des fermiers. Ces empaffés !


- Eh bien allons-y, lâcha sobrement la jeune femme.


Seul problème, le gout immonde du « smoothie » lui restait dans la bouche. La petite hippie avait beau adorer ça, pas moyen qu’il lui roule un patin après avoir réconcilié les deux villages dans ces conditions. Ne trouvant qu’un plan de tomates dans les parages, il en chipa une à moitié recouverte de terre et l’enfourna tout droit dans son gosier, se salissant le visage au passage. Cependant, y’avait urgence ! Les relents de la mixture bio lui empoissonnaient les papilles, et il n’avait aucune envie d’attendre une seconde de plus avant de le remplacer par... un gout de terre ?! Putain ! Ces couillons n’étaient même pas foutus de cultiver des tomates sans leur donner un gout de boue ! Crachant de nouveau, sous les regards hilaires des locaux, le chasseur de primes les foudroya du regard avant d’emboiter le pas de sa coéquipière de fortune.

À peine s’approchaient-ils de la maison qu’Ike entendit une voix de femme monter dans les octaves. La porte s’ouvrit avec fracas et le maire, un gros pochtron rougeaud et suant, suivi de son adorable épouse, un épouvantail aux cheveux digne d’un fagot de paille, sortit de la bicoque en se crêpant le chignon.


- Tu vois ! J’ai appelé la marine à cause de tes conneries ! Maintenant t’écoutes la dame et tu arrêtes tes bêtises ! J’en ai marre que tu rentres soit mort saoul, soit cabossé comme un âne... soit les deux ! Oi ! Vous là, dites lui que c’est un idiot !
- Z’êtes un idiot, m’sieur le maire, répéta sans répléchir Ike.


Le gros plein de soupe au visage déjà rouge s’empourpra de plus belle. Il fusilla Ike du regard, reprit son souffle après cet effort surhumain, puis prit la parole en bouffant la moitié de ses mots :


- J’aim’rais v’z’y voir! L’aut’ tache d’pêcheur savez pas c’qui dit ? Qu’mes légumes y sentent la pisse d’cochon et la boue ! AH ! C’est l’terroir ça, crédieu ! Quand s’poisson y pue presqu’tant qu’lui ! Feriez quoi, ‘ma place ?
- Certes, certes... répondit Ike, n’ayant compris que la moitié du charabia du maire.


Soudain, un autre individu pointa le bout de son nez. Petit, courbé, le visage pale et les cheveux noirs et gras, son nez aquilin semblait poindre dans la direction du chasseur de primes et, de ses yeux cerclés de cernes, il zieuta les deux nouveaux arrivants d’un regard suspicieux. Frima ? Mais qu’est ce qu’il foutait ici, lui aussi ?! Avant qu’il ne puisse lui poser la question, Ike fut pris de court :


- Grésy, dis-y que j’pas l’choix, à ces deux corniauds !
- Mon honorable maire n’a pas le choix, chers étrangers. Le village des pêcheurs est peuplé d’êtres infâmes et sournois, qui ne pensent qu’à jeter le discrédit sur les fins mets que proposent les fiers agriculteurs locaux ! Alors que les fermiers s’échinent à la tachent, eux partent en mer pour boire et ramènent un poisson acide et flasque !
- Suffit, sale langue de serpent ! le houspilla la femme du maire.
- Gertrude, t’mêles pas ça, crédieu ! C’tait pas la peine d’faire v’nir le gouvern’ment ! J’vais régler ça c’soir avec l’aut’ fripouille, t’vas voir !


Tandis que la dispute montait dans les octaves de nouveau, Ike crut surprendre le sourire en coin du dénommé « Grésy », avant que celui-ci ne disparaisse dans la seconde. Dans quelle merde il s’était encore fourré, au juste ? Tout ce qu’il voulait c’était de la Garance et de l’encre de seiche ! Pourquoi fallait, à chaque fois, que tout parte en cacahuète ces derniers temps ? D’un regard interrogatif, il lança à la jeune demoiselle qui l’accompagnait :


- Euh... une idée ? Mais genre, une très bonne ?





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 14 Fév - 16:46


Intimidation  

                                     
Après l’ouverture de la porte les choses s’étaient enchainées tellement rapidement que Kanäe avait été … coiffée au poteau. La femme du maire hurlait comme un porc que l’on égorge, son mari paraissait complétement saoul et les deux prenaient Ike comme soutien ou cible de regards agressifs. En effet après que la femme du maire, une dénommée Gertrude ait eu fini de houspiller  son mari, elle s’était tournée vers Ike et lui demandant de dire à son mari qu’il était un idiot, chose que fit le chasseur de prime. Lorsqu’elle entendu la réponse du chasseur, Kanäe s’était retournée vers son acolyte en lui faisant les gros yeux, mais dans le fond elle était réellement amusée du naturel de Ike. Après son intervention c’est le maire du village paysan qui s’était énervé en lançant un regard assassin au chasseur de prime et défendant ses produits locaux contre les pêcheurs et leurs paroles mesquines. Ils qualifiaient ses produits de « produit du terroir » et complétait en affirmant que le poisson puait autant que le maire du village pêcheur. Derrière Kanäe c’est Ike qui affirma les propos du maire, surement désireux de se faire mieux voir par le maire du village.

 
Et c’est après que les choses se sont encore empirées avec l’arrivée d’un troisième larron, il ressemblait ni plus ni moins à une goule : petit, cambré, squelettique, pâle et un nez crochu. Au moment où l’homme s’était fait voir Kanäe cru voir Ike tiqué mais il ne disait rien. Il faudrait donc s’assurer de ce qu’il se passait dans l’esprit du chasseur de prime. Le maire avait déjà repris la parole, interpellant son assistant à l’allure de goule se nommant Grésy. C’est alors lui qui prit la parole pour clarifier la situation. Contrairement à son supérieur qu’y ne parlait que très mal, avec un accent fort et un langage très peu fournit, Grésy parlait très bien, utilisait des termes de langage soutenu et paraissait très habile pour manipuler les esprits faibles : toute la population du village donc. Alors que Kanäe peinait à comprendre les interventions du maire du village, elle suivait parfaitement les explications de l’assistant, elle se posa alors une question. Qu’est-ce qu’un homme apparemment cultivé comme lui faisait au service d’un idiot comme ce maire ?
 
Grésy confirma ce qu’avait compris Kanäe après l’intervention du maire, dénigrant clairement les membres du village pêcheur et glorifiant le travail de la population locale : des gens courageux dans le travail et acharnés, passionnés même. Mais la femme du maire coupa l’homme en l’insultant, le traitant de « langue de serpent ». Tiens, la femme n’aimait pas l’homme, il serait intéressant de savoir pourquoi tant de velléité contre la goule. Mais la femme fut rapidement calmée par son mari puis il informa Kanäe et le reste du public qu’il comptait bien en finir avec son homologue le soir même.  Après cette affirmation, la femme ne se laissa pas faire et reprit de plus belle, son mari continua et la dispute éclata violemment, entre temps la goule avait tiré sa révérence : il s’agissait vraiment d’un homme étrange.
 
Kanäe commençait à perdre patience, l’odeur était insoutenable : un mélange de purin et terre, le bruit n’était pas mieux : le couple hurlait comme des animaux passant à l’abattoir, la chasseresse avait encore le goût horrible du smoothie bio en bouche et se dégoutait elle-même et Ike qui rajouta une question : il demandait à Kanäe si elle avait une idée. Une idée ? Oui, elle en avait une : plaquer ses lames sous la gorge du maire pour le calmer et le menacer du mort s’il tentait quoi que ce soit envers son homologue maire. Mais malheureusement c’était impossible, elle représentait la marine et ne pouvait se permettre d’agir comme elle le voulait, mais l’idée de la menace lui fit monter un éclair de génie. Elle avança de deux pas jusqu’à se retrouver à quelques centimètres du couple encore en plein dispute, ces deux-là n’avaient même pas vu Kanäe approcher. L’herboriste plongea sa main dans sa sacoche, y farfouilla et en ressorti une feuille bien verte avant de l’enfourner dans sa bouche. Une simple feuille de menthe pour faire passer le gout horrible qu’elle avait encore la bouche, elle pensa en offrir une à Ike après la discussion à venir. Après tout elle l’avait eu en lui faisant boire cet horrible breuvage, elle lui devait bien ça.
 
Kanäe décida enfin d’ouvrir la bouche, son haleine prit alors une bonne odeur de menthe, cela faisait déjà du bien, elle sentait la menthe remonter dans ses narines masquant ainsi l’odeur ambiante. Elle ne parla pas dans un premier temps mais cria sèchement comme une mère s’adressant à ses enfants turbulents.  
 
« CA SUFFIT ! »
 
L’intervention vocale de la jeune femme  fit taire immédiatement les époux qui regardaient la lieutenante avec des yeux ronds.
 
« Vous voyez l’homme présent derrière moi ? Sous ses airs sympathiques il s’agit en réalité d’une brute. Et encore en vous disant brute je suis très loin du compte, c’est un fou, un tueur, un véritable boucher et s’il s’énerve il anéantira la totalité de votre village sans aucun remord. Il ne fait pas parti de la marine et n’est pas sous mes ordres donc je ne pourrai rien y faire. D’ailleurs il est bien plus puissant que moi donc s’il attaque je ne me mettrai pas en travers de sa route. Lui et moi sommes amis depuis des années et je le connais, il déteste les disputes et si vous continuez il va vraiment s’énerver. »
 
Kanäe venait de débiter un flot  de mensonge comme elle ne l’avait jamais fait par le passé. Le maire, sa femme et le reste des personnes présentes regardèrent tous Ike et semblèrent perplexe mais Kanäe ne se retourna pas, certaine que son acolyte prenait l’air le plus menaçant qu’il pouvait afin de corroborer les propos de la lieutenante. Elle n’imaginait pas à quel point elle se trompait. Mais pour l’heure elle continua.
 
« Nous sommes ici pour résoudre les problèmes qui existent entre vous et les pêcheurs, si vous attaquez l’autre village vous vous rendrai coupable d’attaque sur civil et alors je devrais intervenir avec mon ami ici présent et je ne pense pas que vous vous vouliez cela. Alors c’est très simple, ce soir, vous et votre homologue allez-vous rencontrer : un face à face arbitré par mon partenaire et moi. Ne vous y trompez pas, nous ne serons pas là pour vous regarder vous battre, si un attaque j’interviens. »
 
Kanäe voulait être claire et elle l’avait été, le maire ne disait plus rien. Il restait bouche bée et restait silencieux, c’est finalement sa femme qui rompit le silence et ajouta d’un ton très calme.
 
« Tu vois tête de mule, faut écouter la dame. »
 
« Mouais, si t’veux que j’rencontre l’autre couillon j’le f’rai. Mais c’est vraiment pour toi ma citrouille. »
 
Le maire parlait à sa femme bien évidemment et pas à la chasseresse. Kanäe ajouta qu’elle était heureuse de cette réponse puis se retourna vers Ike.
 
« Quelque chose à ajouter avant qu’on parte chez les pêcheurs ? » 
 



_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10


Dernière édition par Kanäe Toupex le Sam 19 Mar - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 14 Fév - 18:49





"C’est plutôt fort en pomme !"



La lieutenante, après avoir écouté la demande d’Ike, décida apparemment de prendre les choses en main. Elle s’avança, pensa à prendre un chewing gum pour rafraichir son haleine en vue du baiser final qu’ils s’étaient promis muettement, puis hurla d’une voix à briser le cristal. Pour le coup le chasseur de primes fut tellement surpris qu’il en tomba à la renverse. Lorsqu’il tenta de se relever, il tomba nez à nez avec un magnifique papillon. Il resta assis, l’œil hagard, à le regarder voleter à quelques centimètres de lui. Sa bouche s’étira soudain en un sourire juvénile et, sans plus prêter gare à la situation actuelle, il se mit en tête de l’attraper. Après de multiples essais, il réussit enfin à capturer l’insecte sans le blesser, et à admirer ses somptueuses couleurs dégradées du rouge, de l’ocre et du noir, d’un sourire niais plaqué sur son visage.
Le couillon de première entendait bien que la discussion poursuivait son cours, à quelques pas de lui, mais il n’y prêta guère attention. Enfin, le papillon reprit son envol, battant de ses ailes multicolores pour s’éloigner de ce monde de fous. Une voix familière le tira soudain de sa torpeur :


- Quelque chose à ajouter avant qu’on parte chez les pêcheurs ?
- Les papillons c’est comme les lapins nains. C’est petit et mignon, donc faut y faire gaffe.


Devant les regards que lui lancèrent les membres de l’assistance, Ike crut bon de se racler la gorge avant de reprendre d’une voix plus maîtrisée :


- Hum... Kanäe-chan ? On y va ?


Sans plus attendre, l’énergumène tourna les talons et remonta le chemin par lequel il était venu, convaincu d’avoir foiré toutes ses chances avec la petite hippie. On lui avait pourtant dit, quand il était plus jeune, de faire attention à ce qu’on lui disait. Mais le monde était tellement plus plaisant à l’intérieur de sa tête qu’il l’oubliait souvent. D’ailleurs pourquoi ils retournaient au village des pêcheurs ? Il était certain d’avoir loupé un épisode, mais également convaincu qu’il ne pourrait demander à personne une mise à jour sans risquer le spoil. Et il avait horreur des spoilers. Soudain, il se rappela d’un détail important :


- Ah ! Et la garance ! J’ai oublié de le leur demander ! Kanäe-chan, tu penses qu’ils seront d’accord pour m’en filer ?


Après un bref instant de silence, Ike préféra risquer de gâcher toute l’intrigue et questionna la lieutenante plus en profondeur quant à la suite des opérations :


- Sinon Kanäe-chan, pour ce soir, vous avez prévu quelque chose de particulier ?


Une invitation à diner sortie de nulle part, comme il venait de le faire, pouvait très certainement se retourner contre lui. Malheureusement, ses chances avaient été on ne pouvait plus amoindries par son ennemi de toujours : sa grande distractibilité. Aussi, tenter le tout pour le tout semblait être sa dernière carte à jouer pour séduire la petite hippie. Il ne restait qu’à voir si la marine résisterait à son charme ravageur, ou succomberait à son petit grain de folie qui avait déjà fait tourner la tête à plus d’une chanceuse.

« Et à qui ça, au juste ? », demanda sournoisement Chuu en pensée.
« La liste est longue... », tenta de se la jouer le petit magicien.
« Les rêves ne compte pas ! », rappela la petite couturière, toujours aussi vicieuse.
« Shit. », jura intérieurement Wade, tout en attendant la réponse de la jeune marine.





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeLun 15 Fév - 22:46


A la ramasse 

                                     
Alors que Kanäe venait de lancer une tirade magistrale avec des menaces violentes sur les capacités destructrice de son camarade celui-ci n’avait eu comme seule réponse un avertissement contre les papillons car ceux-ci étaient petits et mignons. Elle commençait à connaitre l’homme et encore une fois il était complètement à la ramasse mais Kanäe décida de tirer avantage et alors que Ike proposa à la chasseresse de partir, la femme s’avança vers le maire et chuchota :

 
« Vous voyez, il se méfie de tout, même d’un simple papillon. Je vous déconseille fortement de l’énerver si vous ne voulez pas qu’il vous arrache les ailes. »
 
Kanäe était une femme assez réfléchie et stratégique, elle voulait retourner toutes les situations à son avantage et la coté tête en l’air toujours à la ramasse du Ike lui permettait de faire voir l’homme de la façon qu’elle souhaitait, le chasseur de prime de la contredirait pas, de toute façon il n’écoutait jamais. Après avoir terminé son travail mental sur le maire du village paysan, Kanäe se retourna et entreprit de suivre son acolyte et ensemble le duo quitta rapidement le village. Alors qu’ils arrivaient à la frontière du village Ike se rendit compte qu’il n’avait pas demandé d’information à propos de la garance, Kanäe se retourna vers son partenaire.
 
« Rassure toi, avec toutes les belles choses que j’ai dit sur toi le maire ne te refusera rien. Tu peux lui demander tous les pieds de garance du village je pense. »
 
Ike n’avait rien écouté des dire de Kanäe à son propos, il allait donc surement penser que la verte avait vanté les mérites de cœur du chasseur de prime, s’il savait… Enfin, même s’il savait il serait sans doute heureux de voir qu’il intimide le village paysan. Alors que le silence s’installa de nouveau c’est de nouveau Ike qui le rompit et d’une façon très… atypique : il venait de demander à la jeune femme quels étaient ses plans pour la soirée. Après la question, la jeune femme éclata de rire, elle ne parvint pas à retenir ce fou rire : le chasseur de prime avait vraiment un superbe sens de l’humour. Elle répondit donc en riant :
 
« Mais Ike, tu sais bien que nous devons arbitrer la rencontre des deux maires. Tu es vraiment drôle tu sais. »
 
La jeune femme ne se doutait pas une seconde que le chasseur était sérieux, elle savait qu’il n’écoutait pas grand-chose lorsque la chasseuse parlait mais elle était persuadée qu’il avait entendu la partie concernant le rendez-vous des maires. Elle ne se doutait pas à quel point elle se trompait même si cela n’avait pas réellement d’importance car en tous les cas maintenant il était au courant. Mais Kanäe se rendit compte de quelques chose: elle venait de tutoyer le chasseur de prime, et ce n'était pas la première fois. Elle espérait vraiment que cela ne le dérange pas et elle continuerait si celui-ci ne manifestait pas son mécontentement. 

Le duo continuait la route vers le second village, village que connaissait déjà Ike. Kanäe voulait s’assurer de certaines choses avant d’arriver au village mais aussi venir en aide à Ike. Elle plongea sa main dans la sacoche d’où elle avait retiré sa feuille de menthe plus tôt et en retira une nouvelle en la tendant au chasseur de prime.
 
« J’ai bien aimé piégé mon illustre collègue avec ce smoothie horrible, j’espère que tu as maudit ce velouté autant que moi. Prend ça, ça enlèvera le goût de ta bouche. Mais dis-moi, à quoi  dois-je m’attendre au village pêcheur ? »
 
L’odeur du précèdent village étant déjà odieuse, à en croire les paysans c’était encore pire chez les pêcheurs. Pour parer à toute éventualité la chasseresse prit une petite fiole dans sa sacoche et en versa quelque goutte dans son col. Sans lui demander son avis, elle saisit le chasseur de prime et répéta le geste.
 
« Tiens, si tu te sens mal plonge ton nez dans ton col et respire profondément, c’est  un extrait de parfum naturel dont je me sers parfois sur moi. Cela te permettra de ne plus sentir les odeurs extérieures. »
 

Alors que les préparatifs touchaient à leur fin le duo voyait se dessiner au loin les contours lu village des pêcheurs : la deuxième étape allait commencée.
 


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeMar 16 Fév - 18:04





"C’est plutôt fort en pomme !"



Kanäe-chan l’avait rassuré. Apparemment, la principale motivation à sa venue sur cette île pourrie ne resterait pas inassouvie ! La garance serait à lui ! Pis l’encre de sèche aussi, mais ça c’était déjà fait. Contre toute attente, alors que la jeune femme avait tout fait pour lui montrer qu’elle ne désirait qu’approfondir leur relation, elle joua les timides en répondant à sa subtile demande d’un diner aux chandelles. Arbitrer la rencontre des deux maires ? Et l’amour dans tout ça ?! Mouais, il connaissait la chanson : ça attendrait. N’empêche que Gwendo’, la plus belle fille en maternelle, le faisait attendre depuis sacrément longtemps ! À croire qu’elle n’en avait rien pensé en lui disant « Un jour, peut être ! ».

Bref.


« Wait une rencontre entre les maires ? Aaaah ! c’était de ça dont ils parlaient tout à l’heure ! », réalisa en son for intérieur le chasseur de primes.
« T’as encore eu l’air fin à parler de papillons et de lapins... dickhead. », répliqua Wilson de la même manière.


Laissant baver le jaloux, Wade se concentra plutôt sur Kanäe. Elle avait réussi à l’embobiner assez pour lui faire arbitrer une rencontre musclée entre les deux maires. Il espérait seulement qu’elle connaissait les règles de l’affrontement car, mis à part la « tatane dans la tronche no jutsu », il n’y connaissait pas grand-chose en sport de combat.

Soudain, la petite hippie lui tendit de quoi libérer son haleine des saloperies d’effluves « du terroir » qui lui collaient à la langue depuis tout ce temps. Il prit note qu’elle prenait bien soin de son haleine, à lui aussi, sans doute tout n’était-il pas perdu ! Puis vint la question fatidique :


- Mais dis-moi, à quoi dois-je m’attendre au village pêcheur ?
« Si je dis « déclaration en mariage », ça fait trop précipité, hein ? », demanda pour la forme le petit magicien dans sa tête, se doutant de la réponse.
« Elle parle boulot, asshole ! Dammit Wade, laisse-moi gérer ça ! », coupa court à la conversation mentale l’ex-mercenaire.


- Les pêcheurs ont l’air encore plus saccagés que les paysans. Et j’ai remarqué un truc étrange, tout à l’heure. « Grésy » était aussi chez les pêcheurs, mais il se faisait appeler « Frima ». J’sais juste pas du tout comment l’asticot à réussit à nous passer devant. Y’a qu’un chemin pour aller chez les pécores ! Je renifle les ennuis...


Soudain, comme si elle le prenait à la lettre, Kanäe-chan l’attrapa par le col et s’approcha rapidement de lui.


« Comment ? Ici ? Maintenant ?! Mais ma parole je lui ai vraiment tapé dans l’œil ! », commença à s’émoustiller tout seul Wade. « C’est décidé, j’vais... »
« Relax, kid ! Elle utilise juste parfum car on doit puer la mort après les décoctions des autres taches. Elle doit juste être assez bien élevée pour ne pas nous le faire remarquer. »
« Déçu... », commença à bouder mentalement Wade.


Alors que la lieutenante finissait de lui garnir de col de senteurs « brise marine », « thé au lotus de la vallée du Yang Tsé » ou whatever... les deux larrons arrivèrent enfin en vue du village. À peine croisait-il les premiers villageois qu’une grande clameur s’éleva et ils l’accueillirent en héros, à base de « C’était du rapide ! » ou bien de « Vive l’étranger ! », mais encore « L’étrangère est pas mal non plus ! »


- OÏ ! tenta de les ramener à la raison le chasseur de primes.


On le reposa à terre, et le maire en personne l’invita dans sa modeste demeure, avant même qu’il ne puisse tenter d’ouvrir la bouche. La femme du chef du village, tout aussi aimable que son homologue paysanne, regarda Ike des pieds à la tête avant de lâcher :


- À peine quelques minutes chez eux et vous êtes déjà recouvert de boue des pieds à la tête ! Ah ! Gertrude a beau dire ce qu’elle veut, « l’hygiène », y connaissent pas ! Bon, y’a un paillasson juste là, essuyez vous les pieds.
- Ok.
- Et les mains !
- Bien sûr, s’exécuta Ike.
- Et la gueule aussi ! ricana le maire.
- OÏ ! le sermonna Ike, alors que son épouse lui collait un coup de coude dans les côtes.


Le chasseur de primes, propre comme un sou neuf, passa le perron de la bâtisse en tirant discrètement la langue au maire, recroquevillé en une position bien connue, « la péhélesse ». Ike se retrouva donc dans une pièce modeste, mais assez chaleureuse pour autant. Un feu crépitait dans une cheminée sur sa droite, tandis qu’une table entourée de chaises rustiques mais garnies de coussins les attendaient. Lui et la marine, si elle avait suivi le mouvement, entrèrent donc. Des trophées de pèche ornaient les murs formés de planches à moitié vermoules, aussi Ike put sentir qu’il faisait un brin frisquet dehors. On l’invita à s’asseoir, il ne se fit pas prier. C’est alors qu’il aperçut Frima - ou Grésy ? – assis calmement dans un coin. Ce mec était super rapide !


- Alors ! L’affaire est elle conclue ? demanda soudain le maire après s’être remis de ses émotions. Vous vous êtes occupés d’eux ?
- Mais euh... se tritura le cerveau Ike. Quel rapport, dans le contexte ? Puisque vous le voyez ce soir pour une rencontre amicale, votre collègue ?


Comme Ike était perdu, suite à toutes ces informations contradictoires, il se tourna vers la lieutenante... et se rendit compte qu’il ne l’avait même pas présentée !


- Ah ! J’vous présente Kanäe-chan, lieutenante de la marine, elle vient vous aider sur l’île pour... des trucs importants, mais top secrets.
« Pfiou, bien rattrapé, hein ? », taquina Wade en pensée.


Trop occupé à essayer de suivre ce qui se passait sous son nez, Wilson préféra ne pas répondre et suivre le court de la conversation, pour une fois.





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeMar 16 Fév - 19:04


Divergence dans la raie

                                     
Alors que le duo arrivait sous les applaudissements dans le village pêcheur Kanäe avait encore en tête ce que lui avait dit le chasseur de prime sur le trajet : Grésy œuvrait aussi chez les pêcheurs mais sous un nom différent et il avait rallié le village paysan avant le groupe Ike-Kanäe. Cela était possible après tout étant donné que le duo avait fait connaissance au moment où Ike était revenu du premier village visité, il avait donc pu profiter du temps de présentation pour prendre de l’avance. Mais que faisait-il dans les deux villages à la fois ? Ike avait raison sur un point : cet homme-goule était fort étrange. Elle pensait aussi à la manière dont elle allait devoir convaincre le maire du village de rejoindre son homologue au rendez-vous du soir. De plus, autre chose taquinait l’esprit de l’herboriste : l’odeur. Il n’était pas possible de dire si elle était pire que dans l’autre village mais en tous les cas elle n’était pas mieux. La question principale qui bouleversait la lieutenante était la suivante : comment peut-on vivre toute sa vie dans une puanteur pareille !?

 
Elle fut sortie de ses songes par un « l’étrangère est pas mal non plus » alors qu’un groupe d’homme s’avançait vers elle, sans doute pour la porter en triomphe comme il l’avait fait avec le chasseur de prime mais ce n’était pas le style de la chasseresse qui déclina l’invitation en retournant le poignet du premier homme qui l’avait approché. Rien de bien méchant, ce que l’on appelle dans le jargon une manœuvre dissuasive. Alors que Ike venait d’être reposé au sol, c’est le maire qui s’était présenté aux deux acolytes et le constat était sans appel : il était aussi gras et puant que le maire du village précédent. Le choc des maires s’avérait amusant car les deux hommes étaient l’exact copie de son homologue à part que le paysan était barbu et le pêcheur non ; il s’agissait de la seule et unique différence entre les deux hommes. Le maire invita Ike, et par conséquent Kanäe, à entrer dans sa demeure où devant la porte la femme du chef du village enjoignit au chasseur de prime de s’essuyer les pieds, les mains et le visage ce que firent les deux partenaires. Une remarque avait déplu à Kanäe, la femme du maire avait clairement sous-entendu que malgré le court séjour chez les paysans, le chasseur de prime leur ressemblait déjà. Elle ne comprenait pas que lorsqu’on puait le poisson à un tel niveau,  on puisse se permettre des remarques de ce genre.
 
Quoiqu’il en soit, les deux entrèrent dans la maison et découvrirent un intérieur assez vétuste et représentatif de l’activité principale du village : des trophées de pêche partout, quelle horreur. Mais ce qui retint l’attention de la jeune femme était  l’homme goule qui se tenait autour de la table. Kanäe vit qu’effectivement  l’homme devant elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à Grésy mais quelque chose était différent, la jeune femme ne voyait cependant pas encore quoi. Elle s’approcha de l’homme et lui adressa la parole avant de prendre place en face du maire.
 
« Kanäe Toupex, lieutenante de la marine. Et vous êtes ? »
 
L’homme goule répondit immédiatement sans se démonter avec une voix identique à celle de Grésy et un phrasé tout aussi bon.
 
« Bien le bonjour chère lieutenante, sachez que je suis très heureux de vous rencontrer et espère que notre bourgade vous plait. Venant du village de ces infâmes paysans il ne fait aucun doute que vous vous sentirez bien mieux ici. Quant à moi, je me prénomme Frima et j’ai l’immense honneur de conseiller notre grand chef, le maire Marindodousse : un chef éclairé, puissant et bon avec ses sujets. Tout le contraire du porc qui dirige le village de pouilleux crasseux. »
 
Il était impressionnant, exactement le même homme : cultivé, à l’aspect de goule, très remonté contre le village adverse, lèche-botte mais surtout : un grand manipulateur. Mais Kanäe savait qu’il avait quelque chose de différent, il ne s’agissait pas du même homme, elle le savait mais devait encore le prouver. Pendant ce temps, Ike s’était assis et avait présenté la chasseresse au maire du village qui lui avait préalablement demandé si l’affaire était conclue. Bien évidemment Ike ne savait pas de quoi parlait le chef et lâcha l’information capitale avant même que le stratège n’ait pu introduire le sujet. Elle devait donc rattraper le coup mais pour cela elle devait se débarrasser de la goule, l’homme était bien plus malin que son patron et avertirait le maire de la tentative de manipulation de la chasseresse. Pour le faire fuir rien de plus simple : il suffisait de porter atteinte à sa couverture sans trop en dévoiler au maire, la verte se tourna donc vers la goule et lui glissa.
 
« C’est étrange, j’ai l’impression de vous avoir déjà vu cher Frima mais je ne me rappelle plus où. Je sais que c’est assez récent mais pas moyen de me souvenir. »
 
A entendre la verte, la goule était devenue encore plus pâle qu’à l’accoutumé, presque livide. Kanäe venait de toucher une corde sensible et l’homme n’allait pas laisser la chasseresse réfléchir plus longtemps. Il se leva, s’excusa auprès de son maître prétextant une affaire urgente à régler avec les filets jetés dans la matinée.  Le maire lui fit signe de partir et reporta son attention sur le chasseur de prime et la lieutenante, pendant ce temps Frima sortait de la pièce lançant des regards noirs à la chasseresse. Enfin le plan de la chasseuse se mettait en place, la proie n’était plus protégée, complétement à la merci des arguments de la stratège du gouvernement mondial. Utiliser la menace ne servirait à rien, Ike était acclamé dans le village, autant se servir de ce côté héros plutôt que du côté monstre qu’elle avait invoqué devant les paysans. Elle reporta donc son attention sur le maire et lui fit un sourire charmeur, le plus beau qu’elle savait faire, ce qui fit rougit immédiatement le chef du village.
 
« Oh grand chef Marindodousse, mon partenaire, le puissant Shigo Ike, connu à travers les mers pour ses talents de grand stratège maitrisant l’arme aussi bien que les mots, a obtenu de votre homologue une proposition de rencontre. Il ne veut pas vous affrontez mais vous prouvez tout le respect qu’il a pour vous durant cette entrevue. Le grand chasseur de prime qui est à ma droite a obtenu une promesse de non-agression, vous ne risquerez donc rien. De plus, il s’agira d’une entrevue en face à face où votre intellect ne pourra qu’écraser le faible esprit du maire du village adverse. Ce rendez-vous est donc une aubaine pour vous et pour vos affaires. »
 
Le maire avait des étoiles plein les yeux, il se sentait tellement puissant qu’il ne put contenir un rire lourd et gras ajoutant qu’il ferait plier son homologue après quelques assaut verbaux bien inspirés. Evidemment il ne s’était pas exprimé ainsi mais les termes employés ne sont que peu rapportables en public. En se laissant berner de la sorte le maire venait de sauter à pied joint dans le piège de la chasseresse verte qui venait par ailleurs de glisser à l’oreille d’Ike que celui devait prendre une pose héroïque et imposante pour illustrer les propos de la chasseresse.
 
Le plan suivait son cours, le soir même à 19h les deux maires se rencontreraient seul à seul sous les regards de Kanäe et Ike. Mais une question trottait toujours dans la tête de la chasseresse : Frima, Grésy, en quoi étaient-ils différents ? La verte saisit une de ses mèches de cheveux et la porta devant ses yeux, et là : une révélation. Elle se leva de sa chaise, remercia le maire et sortit en vitesse disant à Ike de la suivre et rappelant au maire le lieu et l’heure du rendez-vous: le croisement entre les deux chemins menant aux villages.
 
Une fois dehors Kanäe saisit Ike et le plaqua  contre le mur d’une maison pour se mettre à l’abri des regards et lui serra les épaules avant d’ajouter :
 
« Je l’ai ! Je savais que les deux goules n’étaient pas les mêmes, et je sais ! Les cheveux ! »
 
Devant le silence du chasseur de prime, la chasseresse continua.
 
« Ils ont toutes les deux la même coiffure et ils ont du s’accorder pour la faire, l’un en face de l’autre et ont fait la raie du même côté. Mais lorsque deux personnes sont face à face ils n’ont pas la même droite et la même gauche. La raie dans les cheveux de Frima est à droite, alors que celle de Grésy est à gauche. Il pourrait se recoiffer entre chaque village mais à quoi bon ?? Et en plus nous n’avons pas trainé sur le chemin donc s’il avait changé de village nous l’aurions vu. Une seule possibilité : ce sont des jumeaux. »
 

La verte lâcha les épaules de son partenaire et attendit une réponse, celui-ci semblait avoir un peu de mal à engranger toutes les informations.
 



_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeMer 17 Fév - 13:45





"C’est plutôt fort en pomme !"



Ike regardait tour à tour les différentes personnes présentes dans la salle. Frima, Kanäe-chan, le maire, la mairesse... Le mot se disait-il seulement ? M’enfin, pour changer, le chasseur de primes suivait un peu ce qui se passait autour de lui. En deux temps trois mouvements, la lieutenante vira la sale tête de pioche de la salle, fit tourner la tête de Marindodousse et vanta les mérites d’Ike avec tant de fougue qu’elle finit de le convaincre de sa passion brûlante pour son sexy petit corps musclé. Le pécheur se laissa avoir, du haut de ses deux neurones, et se lança dans un monologue gras et lourd de sous entendus, tout autant que le rire dont il les abreuva pendant de longs instants. Soudain, la petite hippie lui demanda de prendre une pose de « badass », ce qu’il s’empressa de faire afin de satisfaire ses lubies et ses désirs les plus fous.

« Ça c’est la classe ! », pensa Wade tout en gonflant ses muscles aussi fort qu’il le put.

Une fois le plan accepté par le maire du village, les deux coéquipiers du jour sortirent de la baraque vétuste. À peine dehors que la marine saisit Ike pour le plaquer contre le mur ! Elle prenait les devant, la petite !


- Je l’ai ! Je savais que les deux goules n’étaient pas les mêmes, et je sais ! Les cheveux !
« Hein ? », pensa Ike sans comprendre de quoi elle parlait.

Néanmoins, il se ressaisit bien vite ! C’était sans doute une adepte de jeux de rôles ! Cela plut énormément à l’esprit fantasque du chasseur de primes. Elle reprit la parole, toujours à fond dans le jeu des inspecteurs censés prouver la culpabilité des deux affreux jojos qu’ils avaient croisés dans les deux villages. Des jumeaux ? Ouais ça se tenait... Il réfléchit un moment, comprenant que c’était à son tour d’incarner un personnage fictif. Participant de son plein gré à la séance de préliminaires originale, Ike s’empressa de répliquer :


- Elémentaire, ma chère Watson. Vous étiez déjà pas mal à Poudlard, enfin lors des dernières années en tout cas, mais là vous m’impressionnez ! Ce sont en effet des jumeaux... Et ce qu’ils trament ne me plait pas du tout ! Nous les arrêterons sans tarder si nous pouvons prouver leur culpabilité dans les disputes incessantes de cette île. Mais d’abord...


Prenant son courage à deux mains, il s’élança pour gratifier la lieutenante d’un somptueux baiser plané. Malheureusement pour lui, un imprévu de taille pointa le bout de son nez : quelqu’un appela la marine pour la remercier encore de tout ce qu’elle faisait pour eux. Ainsi, le très léger mouvement que le faquin provoqua chez la jeune femme suffit à faire en sorte que le chasseur de primes s’écrase comme une bouse à terre, embrassant le sol à pleine bouche. Il toussa, cracha, jura, s’essuya, puis se releva en grommelant un « J’ai trébuché... », afin de ne pas totalement perdre la face. Après s’être épousseté, l’énergumène rassembla ses esprits et proposa un plan à la jeune femme :


- Les deux couillons aux cheveux gras ne me plaisent pas. J’vais suivre Frima et voir ce qu’il prépare. Pendant ce temps il faudrait surveiller le maire, qu’il ne fasse pas de bêtise avant ce soir ! J’te laisse t’en charger, Kanäe-chan !


Sans attendre la réponse de la petite hippie, Ike s’élança à la suite du conspirateur aux cheveux sales. Il le fila le long du chemin, se cachant derrière les arbres, les buissons ou les rochers dès qu’il le pouvait. Il avait déjà participé à ce genre de manœuvres avant, bien avant, lorsqu’il était encore dans une compagnie de mercenaire. Aussi, il pensa ne pas s’en être trop mal tiré. Bien vite, il lui sembla que Frima prenait le chemin du village des paysans, mais il bifurqua au dernier moment pour rejoindre une cabane abandonnée, dans un coin paumé de l’ile. Ike le laissa entrer, en le surveillant de loin, caché dans un arbre, occupé à roucouler comme un pigeon. Ça c’était de la couverture ! Quand, enfin, il estima qu’il ne se ferait plus repérer, il fonça jusqu’à la cabane en vrai ninja. Il se rapprocha d’une fenêtre avec une vitre brisée et tendit l’oreille, à l’affut de la moindre information. Ce qu’il entendit ne fut pas pour lui plaire, loin de là :


- .... abrutis vont tout faire rater ! T’imagine ? Des mois qu’on se coltine ces crétins de bouseux et on va se faire coiffer au poteau, tout ça parce qu’un foutu chasseur de primes et une marine ont décidé de venir ?
- Du calme, Frima, tu en perds ton langage. Réfléchissons rationnellement. Il est impossible qu’un de ces lourdauds ait prévenu la marine. La responsable est forcément Gertrude, elle a toujours été un brin trop maligne. Je pense qu’elle nous soupçonne depuis le début... Il va falloir passer au plan B.
- Il m’est difficile de l’admettre, mais nous n’avons plus le choix, se ressaisit Frima. Si on laisse les chefs se rencontrer, même s’ils sont stupides comme des ânes bâtés, ils vont finir par comprendre que nous les avons montés l’un contre l’autre !
- Non, nous n’avons plus le choix. Il va falloir kidnapper Gertrude et les faire chanter !
- Ils devront bien se comporter, faire croire aux deux étrangers que le problème est réglé...
- Mais dès qu’ils partiront le village sera à moi !
- À nous...
- Oui, oui... c’est ce que je voulais dire !


Après un court instant de silence, les deux compères reprirent à voix plus posée :


- Bien. Avec un peu de chance, on se fera rapatrier sur une autre île et quelqu’un d’autre sera élu maire pour surveiller ces crétins pendant qu’ils bosseront pour nous...
- Et on aura rempli notre mission sans être obligé de les subir un peu plus ! Je commence à en avoir marre aussi. J’ai de plus en plus de mal à trouver des flatteries pour mon gros plein de soupe...
- Et moi donc ! Enfin, soyons concis. Ce soir, pendant la réunion, on s’occupera de capturer Gertrude quand les deux étrangers tenteront de calmer le jeu entre les deux maires.
- Et ensuite...
- Tout baignera pour nous !
- Il suffit de les manipuler un peu, pour leur faire croire que l’autre maire prépare un coup bas. Ça ne devrait pas être difficile, tant ils sont idiots !


Alors que les deux jumeaux commençaient à se plaindre de leurs maires respectifs, comme un concours pour élire le plus con des deux, Ike s’éclipsa en douce. Ce qu’il venait d’entendre lui collait les foies, et il aurait voulu rentrer en trombe et leur botter le cul ! Mais Wilson avait été formel : s’attaquer à ces deux là dès maintenant était stupide ! Les deux villages mettraient tout sur le dos du chasseur de primes, et adieu la Garance et l’encre de seiche ! Pis le baiser final, aussi... Non, il fallait les prendre la main dans le sac. Impressionné par la réflexion de son coéquipier mental, Wade suivit ses instructions et partit rejoindre Kanäe-chan en catimini. Ils avaient du pain sur la planche !





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeMer 17 Fév - 15:28


Filature dérangeante 

                                     
Après la révélation du secret des jumeaux par la chasseresse, Ike avait eu une réponse digne de lui, une telle réponse ne pourrait provenir que de Shigo Ike, aucune autre personne à travers l’univers n’aurait eu l’idée de répondre la même chose que lui.

 
« Elémentaire, ma chère Watson. Vous étiez déjà pas mal à Poudlard, enfin lors des dernières années en tout cas, mais là vous m’impressionnez ! Ce sont en effet des jumeaux... Et ce qu’ils trament ne me plait pas du tout ! Nous les arrêterons sans tarder si nous pouvons prouver leur culpabilité dans les disputes incessantes de cette île. Mais d’abord... »
 
Et alors qu’Ike n’avait pas terminé sa phrase et avait commencé à approcher son visage de Kanäe, la chasseresse entendit un homme l’appelé pour la remercier, la jeune femme pivota légèrement pour répondre d’un signe de tête et vit Shigo tomber au sol avant de se relever immédiatement en disant qu’il avait trébuché. Kanäe détailla l’homme pour voir s’il ne s’était pas blessé avant de lui demander s’il allait bien. Comme seul réponse la chasseresse obtenu un plan de bataille ou plutôt un plan de filature : Ike allait s’occuper de la filature de Frima alors que Kanäe devrait s’occuper du maire du village poissonnier. Il est vrai que du côté du village paysan il n’y avait pas de risque, ils étaient tellement terrifiés par Ike qu’ils ne tenteraient rien. Kanäe regarda donc Ike partir et se dirigea vers la mairie du village côtier, où habitait le maire Marindodousse.
 
Kanäe se glissa derrière la maison et entendit le rire gras de l’homme, elle regarda par la fenêtre et vit l’homme attablé avec quelques autres hommes, surement des amis proches et avec sa femme à sa droite. Pendant près d’une vingtaine de minute, les hommes se sont congratulés de la tournure que prenaient les événements : le maire du village opposé allait lui lécher les pieds et enfin il serait reconnu comme le véritable leader de l’île. En les écoutants, Kanäe commençait à se rendre compte que cette guerre n’avait pour origine que de l’égo, aucun des maires ne souhaitait prendre le contrôle de l’autre village ni même piller les ressources de son voisin. Le seul problème était les mots échangés par les maires et aussi la conspiration des deux goules et Kanäe ne serait sans doute pas déçu d’apprendre ce qu’Ike avait entendu. Mais pour l’heure elle surveillait le maire qui venait de tirer sa révérence, montant à l’étage avec sa douce. Kanäe escalada la façade de la maison pour voir ce qu’il se passait et vérifier que le maire ne montait pas de plan secret comme cacher des armes sous ses vêtements pour exterminer le maire paysan.
 
A la place d’une conspiration horrible, c’est devant une scène horrible que la chasseresse se présenta. Disons pour être sobre que le maire et sa femme exprimaient leurs joies comme le font souvent les couples mariés et considérant les deux énergumènes le spectacle était à vomir. C’est d’ailleurs ce que risqua de faire la jeune lieutenante qui se laissa tomber au sol, toujours soumise à des hauts le cœur. Ike lui avait demandé de surveiller le maire mais dans de telles conditions elle préférait encore bruler les deux villages que de retourner à cette fenêtre. De toute façon les choses n’étaient bien intéressantes dans la chambre à coucher du maire et il y avait peu de chance que celui-ci fomente un plan d’assassinat de son homologue au cours de son activité actuelle. Kanäe attendit donc quelques instants pour voir si quelque chose se produisait, mais rien. Elle entreprit donc de faire un tour du village pour vérifier les armements des habitants, et comme à la mairie : rien de bien intéressant. Elle alla donc se poster à l’entrée du village pour attendre son chasseur de prime fou.
 

Après une dizaine de minute d’attente elle le vit arriver et se prépara donc à recevoir les informations qu’il avait pu tirer de sa filature et elle avait aussi prévu un petit piège pour le chasseur de prime. 
 


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 21 Fév - 16:05





"C’est plutôt fort en pomme !"



Ike arrivait enfin au village des pécheurs, bien décidé à tout raconter à Kanäe-chan. Cette dernière l’attendait d’ailleurs à l’entrée du patelin, l’air grave. Qu’était-il donc arrivé pendant son absence ? Complot ? Attaque sournoise ? Une fête sans qu’on l’invite... Pire que ça ?!

« Un mec a posé ses sales pates sur elle ? », s’imagina soudain Wade, bientôt calmé par Wilson, dépité quant à lui :
« Just... Shut up, kid ! »

La source de toutes ses inquiétudes le rassura bientôt : elle semblait en un seul morceau, mais juste impatiente de le retrouver. Folle de lui, y’avait pas à dire ! Empêchant son colocataire mental de faire des siennes à nouveau, l’ex mercenaire relata en quelques phrases précises ce que le chasseur de primes avait aperçu dans la cabane, un peu plus loin sur la route. Primo les deux gus étaient effectivement des jumeaux et complotaient pour monter les deux maires l’un contre l’autre. Deuzio, ils prévoyaient un sale coup pendant la rencontre entre les deux chefs de village : enlever une civile pour faire chanter les populations locales. Du moins, Wilson tenta de dire tout cela, mais la lieutenante de la marine avait déjà pris la parole :


- Ike ! C’est terrible ! Il faut absolument que tu regardes par la fenêtre de cette bâtisse, j’ai peur que le maire ne prévoie un mauvais coup pour ce soir !
- Que... Le salaud ! tomba tout de suite dans le panneau l’énergumène. T’en fais pas, Kanäe-chan, j’vais te dire tout de suite de quoi il en retourne.


Ni une ni deux, et avant même que la partie à peu près censée de son subconscient ne puisse en placer une, le fou furieux s’était déjà élancé en quelques bonds aussi agiles que vifs dans la direction indiquée par la jeune fille. Ainsi, il escalada sans faire de bruit la façade de la maison du maire et coula un regard suspicieux à travers la fenêtre. Ce qu’il vit alors le paralysa. Là. Devant lui. À quelques mètres à peine de ses yeux à présent écarquillés... il... il voyait... la preuve, s’il en fallait une, que ce maire était un fourbe !

« Un chat ? », releva mentalement Wilson, tout étonné.
« Je crois que c’est une femelle. », réussit à placer Chuu avant que Wade ne conclue au crime.
« Pas qu’un chat ! Un matou blanc comme neige, de la race « persan à poils longs » et aux yeux dorés... Si je m’attendais ! »

Après un court moment de flottement, les deux autres parties de sa personnalité déjantée demandèrent en cœur dans leur tête :

« Et ? »
« Regardez donc sur quoi il se trouve, bande d’idiots ! C’est la preuve qu’il nous fallait ! »
« Un fauteuil pivotant en cuir noir ? », releva Wilson sans comprendre.
« TOUT JUSTE ! C’est donc un chat de « méchant » ! Le genre de méchant qui tente de conquérir le monde avec un plan tordu, et se retourne dans le fauteuil tout en caressant son chat, pour lâcher un petit « Je vous attendais... monsieur Bond. » d’un air tellement badass que t’en as froid dans le dos ! »


Un second silence, plus prolongé celui-ci, et Wilson et Chuu soupirèrent avant que le petit magicien ne descendent aussi vite qu’il était monté de son perchoir improvisé. Le chasseur de primes devait informer la marine, c’était une question de vie ou de mort ! Dans sa précipitation, Ike faillit se rétamer à plusieurs reprises, mais tint bon jusqu’à arriver devant l’officier :


- Un spectacle horrible ! C’est... inconcevable ! Si je m’attendais à ça... Pis sur le fauteuil en plus ! Comme si c’était pas déjà suffisant... Merci de m’avoir montré cet élément crucial pour notre enquête, Kanäe-chan !


Il reprit enfin son souffle, après sa course harassante, puis planta de nouveau son regard vers la jeune femme pour lui faire son rapport à son tour : la cabane, les deux jumeaux, leur plan machiavélique... tout ! Mais cela compliquait diablement la tache. Bien qu’il ne le dise pas à la jeune fille, il se posait une question légitime : devaient-ils aider un être si maléfique ? Un homme prêt à tout au point de recruter un chat dans son équipe de futur maître du monde ?

À cause de toutes ses émotions contradictoires, le chasseur de prime ne pensa même pas à une hypothèse bien plus plausible qu’un complot planétaire. L’abruti ne s’était même pas rendu compte qu’il s’était trompé de fenêtre.






Spoiler:
 

_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 21 Fév - 17:17


Obscures révélations 

                                     
Kanäe venait de piéger son ami chasseur de prime, ainsi en voyant le maire et sa femme en pleine fête de victoire privée, lui aussi aurait besoin de savon pour se laver les yeux. Après la demande de la verte, le super héros fêlé avait escaladé le mur en quelques secondes seulement avant de se retrouver devant la fenêtre, Kanäe ne put s’empêcher de rire lorsqu’elle vu que Ike avait atteint la dite fenêtre, imaginant le spectacle se déroulant sous ses yeux. Dans l’euphorie de sa blague et alors que son acolyte retrouvait déjà le sol, Kanäe ne se rendit pas compte que le chasseur de prime s’était trompé de fenêtre. Sa blague était tombée à l’eau mais elle ne le savait pas. Ainsi lorsque le grimpeur fou revint devant elle en lui expliquant que le spectacle se déroulait sur un fauteuil et en la remerciant de l’information, l’herboriste eut deux interrogations en tête : « comment peut-il me remercier ? Comment un fauteuil peut soutenir le poids des amants en pleine romance ? ».

 
Les pensées logistiques de la chasseresse furent bien vite interrompues par le récit à venir d’Ike, il lui expliqua tout ce qu’il avait vu et entendu de la discussion des deux jumeaux.  C’était donc ça, ils voulaient prendre quelque chose sur cette île, mais quoi ? La chasseresse se demandait ce que cette île avait à offrir, il y avait peu de chance que ce complot existe pour mettre la main sur le marché du smoothie bio ou sur les échanges transfrontières de poisson ou de sèche. Quoiqu’il en soit, le duo ne pouvait permettre aux jumeaux d’enlever une civile et encore moins la femme d’un des maires pour faire chanter tout le monde derrière. Mais d’un autre coté le rendez-vous des maires était prévu pour ce soir et le repousser serait une mauvaise idée aux vues de la vanité exacerbée de ces deux chefs de village. Kanäe fit donc face à une dure vérité : elle devait laisser Ike se charger d’une partie des festivités. Cette idée lui faisait un peu peur, Ike semblait être un puissant guerrier mais il était très dissipé et surement assez influençable. La jeune lieutenante se retourna alors vers son comparse et le fixant droit dans les yeux pour être certaine que celui-ci écoute, même si elle ne pouvait s’en assurer.
 
« Ike, il va falloir se séparer ce soir. L’un de nous devra gérer la rencontre entre les maires pendant que l’autre va s’occuper des jumeaux. Si ça te convient, je te laisse t’occuper des jumeaux, tu les prends en chasse, tu attends qu’ils agissent et une fois qu’ils ont la femme, tu les neutralises de préférence sans les tuer. La victime de l’enlèvement pour alors témoigner que les jumeaux sont la cause des malheurs des villages. Ils retourneront surement à leur cabane, attaque à ce moment-là, j’y amènerai les maires le moment venu. »
 
Le plan était simple et Ike pourrait s’en sortir sans aucune difficulté dans un combat contre les deux goules si celles-ci ne se laissaient pas faire. De son côté Kanäe allait devoir manœuvrer pour mener les maires là où elle le désirait aussi bien moralement : sur le terrain des pourparlers, que physiquement pour les amener à la cabane des jumeaux. En réalité, après ces obscures révélations, Ike avait lancé l’esprit de manipulation de la chasseresse verte qui comptait bien accomplir sa mission dans les plus brefs délais. Elle était heureuse d’avoir rencontré Ike en arrivant car sans lui, la tâche aurait été bien plus ardue et percer à jour les manipulations des jumeaux aurait pu lui prendre bien plus longtemps. Mais l’heure n’était pas aux pensées inutiles, il fallait mettre en place un plan pour Ike et un argumentaire pour Kanäe. Kanäe décida alors de prendre une dernière fois la température auprès de Shigo avant de lancer l’opération de pacification des villages.
 
« Tu penses pouvoir gérer ça seul ? Sinon on reporte le rendez-vous des maires mais ça pourrait mal passer devant eux ». 
 



_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10


Dernière édition par Kanäe Toupex le Dim 6 Mar - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 28 Fév - 19:47





"C’est plutôt fort en pomme !"



Après une réunion au sommet, les deux tourtereaux se répartirent les tâches pour la soirée qui promettait d’être explosive. En quelques instants, Kanäe-chan prit la situation en main. Et Ike aimait les femmes à poigne. Elle lui proposa de s’occuper des deux jumeaux, ce que le chasseur de primes accepta vivement, avant de se rendre compte que la lieutenante parlait des deux malfrats et non pas... bref. Le plan était simple : attendre les kidnappeurs à leur lieu de rendez vous tellement super secret qu’Ike l’avait découvert sans trop forcer. Pendant ce temps, la marine s’occuperait de calmer les ardeurs des maires et de ramener tout ce beau monde pour voir à quel point Frima et Grésy étaient des fiottes de communistes. En gros. Et après ? Et bien... la soirée promettait d’être tout aussi mouvementée, mais d’une manière bien plus délicieuse ! Le trublion partit à nouveau dans son petit monde adoré, tandis que la jeune femme continuait de parler.


- Tu penses pouvoir gérer ça seul ? Sinon on reporte le rendez-vous des maires mais ça pourrait mal passer devant eux.
« Iiiiiii was boooooorn toooooooooo love youuuuu ! », chantait Ike dans sa tête lorsqu’il entendit la question de la marine.


Ni une ni deux, il se ressaisit et lui répondit comme il se devait :


- Je suis né pour cette soirée... mission ! Hum. J’vais aller me bichonner... me préparer ! Pour la mission. Armement. Calibre. Grenades. Fer à souder… Bref, gigot d’agneau, hein!


Sur ces bonnes paroles, le chasseur de primes laissa Kanäe-chan en plan. Il s’éloigna le feu aux joues, sautillant tout d’abord comme tigrou, avant de se rappeler qu’on était pas chez Winnie l’ourson et qu’il avait une réputation à maintenir ! Il marcha donc d’un air « badass », vers le soleil couchant, regrettant de n’avoir pris une paire de lunettes pour se la péter encore plus. Les minutes, puis les heures passèrent, tandis qu’il se préparait pour la soirée à venir. Il avait réellement besoin de quelques petits intruments pour accomplir sa mission comme il se devait. Ainsi, il parcourut le village des fermiers en ramassant ce qui lui plaisait, les locaux lui offrant toutes sortes de choses avant des regards implorants et des petites voix. Sans doute que le mot « Pitié ! » voulait dire « Servez-vous ! » ici ?

Quel drôle de village, quand même !

Une fois ses préparatifs terminés, il fila en direction de la cabane puis attendit sagement l’arrivée des deux zouaves en culotte courte à qui il allait tailler des shorts sur mesure. Tandis qu’il préparait les derniers petits détails de sa surprise pour Frima et Grésy, il entendit des cris étouffés et des bruits de pas se rapprocher. Son intellect supérieur comprit immédiatement que ses invités étaient enfin arrivés ! La porte s’ouvrit alors que les deux frangins ricanaient d’avoir capturé si facilement la femme du chef.


- Tout se passe selon le plan ! affirma Grésy en allumant la lumière de la cabane.


Soudain, ils tombèrent nez à nez avec un fauteuil en cuir qui n’aurait jamais du se trouver là. Ce dernier pivota, dévoilant un homme qui caressait un chat persan blanc à poils longs. L’intrus les regarda tour à tour, avant de sourire de toutes ses dents en leur lançant au visage avec un accent à couper au couteau :


- Je « fou » attendais... « Méssieur » Bond.


Soudain, la foutue bestiole s’énerva et commença à se débattre. Elle griffa le chasseur de primes sur les bras, le torse, le visage, les jambes... avant de s’éclipser par la porte grande ouverte. Loin de perdre contenance, Ike se leva, s’épousseta, se racla la gorge puis déclara d’une voix assurée :


- Gentlemen, je m’excuse mais j’ai un planning plutôt serré. Et le temps accordé aux présentations ayant déjà sauté, on va passer directement à la partie où je vous mets au régime soupe pour le restant de vos jours.


Sur ces bonnes paroles, le chasseur de primes fit craquer ses articulations. Il commença ensuite à s’avancer vers les jumeaux, de l’air du chien qui a trouvé un os à mâcher. La soirée commençait sur les chapeaux de roue !





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 28 Fév - 22:57


Préparatifs

                                     

Kanäe avait donc exposé son plan au chasseur de prime mais l’avait perdu en route, mais après tout tant pis, il avait saisi l’essentiel. Puis, après ce que Kanäe appelait maintenant « une réplique à la Ike » suivie d’une phrase où le chasseur paraissait troublé, le futur homme costumé quitta la chasseresse en sautillant avant de reprendre une marche plus… étrange. Kanäe de son côté avait une rencontre à préparer, une rencontre au sommet et cela entrainait des préparatifs. Le lieu de rencontre était neutre : la croisée des chemins. Mais malheureusement, en plus d’être neutre il s’agissait d’un terrain inhabité et donc non protégé du vent ou de la pluie, il fallait donc prévoir un abri de tissu. De plus, les deux hommes seraient un peu en colère lorsqu’ils comprendraient la supercherie, il faudrait donc à manger pour les calmer, mais pas d’alcool. L’alcool rimerait avec beuverie, beuverie avec affrontements et Kanäe préférait éviter ça. La chasseresse parti donc vers le village paysan acheté de quoi préparer le diner, car oui elle allait faire le diner elle-même, elle ne pouvait pas se fier à la cuisine locale.
 
Après quelques minutes de marche elle parvint à son but et chercha spécifiquement une ferme ou un élevage de volaille pour acheter deux poulets, il en faudrait bien un chacun. Elle trouva donc un élevage après quelques instants de recherche et demanda trois animaux, elle venait de se raviser, elle conserverait le troisième pour faire un repas de remerciement à celui qui l’avait épaulé tout au long de cette aventure une fois que les choses seraient réglées. Alors qu’elle préparait l’argent pour régler la note, le paysan lui confirma qu’elle ne devait rien et lui dit de transmettre ses amitiés au puissant Shigo Ike. Apparemment, la trainée de poudre de Kanäe s’était propagée à tout le village, et cela la replongea dans ses songes, elle pensait à Ike. Elle connaissait à connaitre l’animal et une idée lui vint alors en tête. Elle plongea la main dans sa sacoche et en sorti son escargophone, composa un numéro et resta quelques instants en ligne avant de raccrocher. Elle venait de joindre son navire qui l’attendait non loin de là, mais pourquoi faire ? Seul l’avenir nous le dirait.
 
Une fois les animaux « en poche », la chasseresse entreprit de trouver du mobilier et une toile pouvant servir d’abri pour la rencontre, une nouvelle fois elle s’adressa aux paysans   pour trouver son bonheur. Elle demanda à un passant où elle pouvait trouver tout cela, ce dernier lui répondit immédiatement qu’il se chargerait de tout et qu’il fallait transmettre tous ses respects à Ike. La verte se dit alors qu’elle avait peut-être poussé le bouchon un peu loin mais au moins ce stratagème lui faisait faire des économies. Kanäe termina donc son tour de village en se faisant offrir des légumes et des fruits, en empruntant des couverts et le nécessaire pour préparer le repas. Une fois tout le matériel sur elle, elle chargea le tout sur une brouette que l’on lui avait gracieusement prêté dans le but de se rendre au point de rendez-vous. Elle prit presque une demi-heure à arriver sur place tellement la brouette était remplie et fut agréablement surprise à son arrivée. Une toile noire avait tiré au bout de 4 grands pieux profondément enfoncés dans le sol  et plusieurs rideaux assez laids pendant sur les côtés pour servir de coupe-vent. La verte entreprit donc de réunir quelques pierres et du bois, disposa les pierres en cercle et alluma un feu dans le cercle. La cuisson pouvait débuter, elle plaça donc la casserole au-dessus du feu, égorgea deux des trois poulets, éplucha les légumes, dépluma les poulets, lava les fruits et prépara un bon repas.
 
Les heures passèrent et le rendez-vous était imminent, le repas mijotait au-dessus d’un feu doux en attendant que les deux maires se joignent à Kanäe. L’heure approchait lorsque deux hommes apparurent chacun dans un sentier, il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour les reconnaitre. Les préparatifs étaient terminés, la réunion allait commencée. 


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10


Dernière édition par Kanäe Toupex le Dim 6 Mar - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeVen 4 Mar - 22:10





"C’est plutôt fort en pomme !"



« Just call me angel of the morning… Angel ! », chantonnait Wade dans sa tête.
« Ouais... bin wake up “Angel”, les deux guss nous causent ! », l’interrompit Wilson de la même manière.


Soudain, le chasseur de primes revint à la situation présente. Un petit récapitulatif s’imposait, pour être sur qu’il n’avait rien oublié pour son entrée en scène de badass ! Fauteuil ? Check. Matou? Double check sur la tronche. Punchline ? « P-Bomb »... dropped ! Que manquait-il pour parfaire l’intervention d’un super héros ? La réponse était pourtant évidente ! Une question, par principe, pour laisser une chance aux méchants de se rendre. Mais ils ne se rendaient jamais, alors le gentil avait tout le temps le droit de les dessouder en réalité. Aussi, fier de son idée toute belle qu’il l’avait eu lui-même, le petit magicien lança à la cantonade :


- Have you seen this man ?!


Tout à coup, il se rendit compte qu’il avait oublié son coloriage. D’un index tendu, il demanda muettement un instant aux deux compères. Ces derniers se regardèrent, l’air ahuris, tandis qu’Ike ramassait un bout de papier griffonné, puis le leur tendit bien en vue. Le dessin, fort bien exécuté pour ce qu’on pouvait en dire, représentait un humanoïde dont le corps ressemblait à s’y méprendre à un bidon d’un produit nettoyant au nom bien connu. Tout en leur présentant l’homme en question, l’énergumène leur vanta les mérites de sa bonne gueule, de son accent d’un petit pays où le whisky coulait à flot et de son penchant maladif pour demander à tout le monde de lui rappeler son prénom.

« WADE ! », grogna mentalement Wilson, tandis que Frima et Grésy le regardaient avec des yeux grands comme des soucoupes.


- Bref, vous ne l’avez pas vu je suppose ! présuma-t-il en jetant le croquis par-dessus son épaule. Oups, z’avez vu l’heure qu’il est ?


Avant que quiconque ne puisse faire le moindre mouvement, le chasseur de prime hurla :


- PAY BACK TIME, BITCH !


Il tira sur une corde qui pendait à sa droite. Le mécanisme très simple mais relativement bien planqué se déclencha dans la seconde. Un instant plus tard, les deux loustics étaient transformés et toussaient à s’en faire péter les poumons, recouvert de substances étranges que l’ingénieur loufoque se fit une joie de leur décrire :


- Ceci, bande de noobs, est le tout nouveau « goudronisateur optimus ». Nom en cours de brevetage.
- Quelle est cette odeur ?! s’exclama soudain l’un des deux jumeaux.
- Une véritable infection ! On croirait...
- De la merde de cochon mélangée à du « Smoothie », ouep. Les locaux n’avaient plus de goudron alors j’ai dû improviser. Pis vos plumes viennent de vos oreillers et de vos plumards. Ça fait radin, mais c’est déjà trop pour des raclures dans votre genre !


Les deux hommes, mais également leur prisonnière, étaient couverts des pieds à la tête de plumes collées à même la peau par la dégoutante substance sus-nommée. À l’annonce de leur piètre sort, les deux comploteurs furent pris de haut-le-cœur, tandis que la femme du maire se mit à hurler comme une truie. Ike n’en fit qu’à sa tête et regarda avec joie le résultat de son petit piège, confectionné avec soin grâce aux outils récoltés chez les fermiers. Estimant que la plaisanterie avait assez duré, le chasseur de primes fit craquer les articulations de son cou, puis s’avança d’un air déterminé à l’encontre des deux sales langues de vipères. Si tout se passait comme dans ses plans, ils se léveraient, le regarderaient furieusement...

« Oui, voilà, comme ça ! », s’exclama-t-il mentalement.

Puis, forcément, ils allaient vouloir se venger et lâcher une phrase trop « dark », comme par exemple :


- On se rend !

« Voilà ! Et donc maintenant... Wait... WHAT ?! », comprit soudain le trublion.


- Wow wow wow ! Temps mort ! Comment ça vous vous rendez ? Et le combat contre le boss final, vous en faites quoi ? Soyez pas égoïstes, putain ! C’est mon histoire alors...
- Ne nous faites pas de mal ! On n’a fait qu’obéir ! lança l’un des deux jumeaux.
- C’est le maire des pécheurs ! Ce mec est un vicieux ! surenchérit l’autre.


Ike laissa les deux frangins parler l’un après l’autre, lui dépeindre une situation catastrophique sur l’île. Ils avaient tenté de ramener l’ordre, mais Marindodousse les avait fait chanter en menaçant leurs familles, les civils, mais aussi de les égorger dans leur sommeil... La liste était longue. Les deux frères étaient effrayés, très convaincants et surtout à deux cerveaux contre un demi à moitié malade. Aussi, ils firent finalement douter Ike. La femme de Gélamainvairte tenta bien de prendre la parole, mais une main habilement plaquée contre ses lèvres les scella... avant qu’elle ne se mette à vomir devant la substance qui venait de la recouvrir.

« Wilson ? », tenta de chercher un conseil le petit Wade.
« Don’t ask me. J'avais préconisé une balle dans la tête dès l'entrée. Tu t’es mis tout seul dans la merde, tu t’en sors tout seul ! », répliqua-t-il en pensée.
« Si je peux me permettre... », commença Chuu avant de se faire prendre dans le capharnaüm d’une n’ième dispute mentale.

La mission qui s’annonçait facile comme voler une sucette à un bébé venait de se transformer en un merdier pas possible.

« Haha ! I’ve seen what you did there ! », s’exclama Wade mentalement.
« Non mais, sérieux kid, un jour faudra que tu me dises à qui tu parles quand tu fais ça... », se lamenta Wilson.

Soudain, un bruit sourd et un choc derrière la tête projeta la tête du chasseur de primes au sol, avant de le faire sombrer doucement dans l’inconscience.





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 6 Mar - 16:47


G2

                                     

 Les deux maires venaient de se présenter sur l’aire de réunion, en temps normal une réunion diplomatique d’importance où se jouerait l’avenir de deux peuples devrait se dérouler dans une grande salle ou un petit salon privé mais en tous les cas dans un lieu se prêtant à la négociation. Cette fois-ci, sur la petite île paysanne où avait débarqué la jeune lieutenante Kanäe Toupex, la réunion la plus importante qui puisse être allait de se dérouler en extérieur. Alors on aurait pu penser, comme toute entrevue possible en extérieure, que cette réunion se situerait au milieu d’un jardin botanique autour d’une table massive mais non en l’espèce l’entrevue prendrait forme sur un sentier. Un sentier, pourquoi pas, certaines grandes décisions furent prises dans l’urgence au milieu d’un chemin : la négociation de paix de deux généraux en campagne, deux rois se retrouvant pour parler d’une affaire alors que ceux-ci se croisaient au cours d’une chasse ou d’un déplacement. Ici, rien de si important, les maires pêcheur et paysan venait de s’attabler, se lançant des regards de feu, et l’affaire à débattre était bien loin des grands problèmes mondiaux, en aucun cas cette entrevue changerait le cours de l’histoire. Mais cette réunion, à cet instant, était la chose la plus importante qui soit pour une personne, celle qui présiderait cette réunion : la chasseresse verte. Elle avait fait asseoir les deux chefs de village et devait commencer, elle devait prendre la parole en premier et tenter de prévenir tout conflit pouvant naître plus tard.  L’un des maires était présent car il avait peur de Shigo Ike, le partenaire de Kanäe et l’autre car il pensait recevoir la « capitulation » de son alter ego. Elle devait donc clarifier la situation et faire comprendre aux deux maires que leurs conflits ne venaient pas d’eux mais n’était qu’une simple manipulation des jumeaux Frima et Grésy. Il fallait donc la jouer fine et ne pas partir sur un impair.
 
« Messieurs avant toutes considérations d’ordre politique, je vous propose de partager un repas. J’ai donc concocté un petit plat de poulet aux légumes pour vous, même si je sais cuisiner, je ne suis pas un chef et je vous demanderez donc d’être indulgent. Surtout que je sais que parmi vos citoyens vous avez de fins cordons bleus »
 
Bien évidemment Kanäe eut en mémoire le gout et l’odeur si « atypique » du smoothie bio mais pour contenter ces deux balourds il fallait satisfaire leurs égos et ils n’étaient pas petits. Pour illustrer ses propos, l’herboriste, qui s’était reconvertie en cuisinière et médiatrice pour la soirée, se dirigea vers le feu, attrapa deux assiettes et servit le plat. Les deux hommes sourirent en voyant l’assiette arrivée devant eux, ils avaient un poulet chacun, plusieurs grosses pommes de terre, des carottes et quelques navets. Chacun regarda dans l’assiette de l’autre pour voir s’il n’avait pas moins que son opposant, mais non, donc les deux se mirent à manger après avoir discrètement remercié leur hôte. Après une dizaine de minute, les goinfres eurent fini leurs assiettes de façon quasi-simultanée et alors ils laissèrent place aux remarques.
 
« Vindieu ! C’était un des meilleurs poulets que j’ai mangé, il avait pas s’goût de terre qu’ceux que ma femme fait ! »
 
« Nom d’un filet ! Pas mangé de poulet dpuis presque 3 ans. D’puis que toi et moi on s’engueule ! Bah c’est vrai qu’il était meilleur qu’ceux d’ta femme. »
 
Soudain, alors que Kanäe s’attendait à ce que le paysan s’énerve après la remarque du pêcheur sur la cuisine sa femme, les deux hommes se mirent à rire à gorge déployée. Ils venaient de partager un moment d’amitié comme s’ils se connaissaient et avaient été amis par le passé. La chasseresse, avant de servir le dessert, posa donc la question : se connaissaient-ils personnellement avant ?  Et c’est le chef pêcheur qui répondit en premier.
 
« Bin que oui ! Nos femmes se connaissent bien, elles étaient voisines en étant gosses ! Du coup, avant qu’on soit maire on se connaissait. On se voyait souvent, pi après on est dvenu maire en même temps, mais ça changeait rien, on s’aimait bien quand même. Pi après Frima est arrivé et t’sais pas s’qui me dit : que Gélamainverte a dit que ma femme était un laidron et qu mon village puait encore plus qu’un cul de cochon ! Alors j’suis allé le voir pour lui coller une beigne et on s’est battu. »
 
« Mais, j’ai jamais dit ça ! C’est toi qu’a dit que mon village sentait les entrailles de truite et que ma femme ressemblait à une carpe ! C’est Grésy qu’m’a dit ça ! Pi c’est qui ton Frima là ? »
 
La verte, commençait à comprendre mais elle n’était pas la seule, les maires venaient de voir qu’il n’avait jamais eu la moindre parole déplacée l’un envers l’autre au début du conflit mais que chacun s’était laissé berner par les paroles de conseillers trop intéressé. Kanäe leur demanda alors si quelqu’un avait été témoin des paroles de l’un envers l’autre à part Frima et Grésy, ils lui répondirent que non et qu’ils n’avaient jamais même rencontré les personnes qui avait rapporté les dits propos aux jumeaux. Kanäe entreprit alors de leur expliquer toute l’histoire.
 
« Je dois vous avouer la vérité et être honnête avec vous, pour le village agricole, Ike n’a jamais eu l’intention de vous tuer et pour les pêcheurs, le maire Gélamainverte n’a jamais capitulé devant vous. Nous vous avons réunis aujourd’hui sous ces faux prétextes Ike et moi pour vous parler de  vos assistants. A ce que je viens de comprendre, ils sont arrivés au même moment sur l’île et ont mis de la distance entre vous en vous rapportant des propos calomnieux. Mais laissez-moi vous poser une question : pouvez-vous, chacun votre tour me décrire vos assistants. »
 
Le bourru Gélamainverte commença et à la grande surprise de Kanäe n’omit aucun détail sur Grésy, sa description était parfaite, il n’avait rien oublié sauf peut-être la voix agaçante mais cela concernait la chasseresse et peut-être les maires appréciaient les voix des jumeaux. Quoiqu’il en soit, lorsque fut venu le tour de Marindodousse, celui-ci fut embêté car il ne put rien ajouter et contenta donc d’un « Baaah Pareil ».  Les deux maires supposèrent alors que leurs assistants ne formaient qu’une seule et même personne, Kanäe reprit donc pour aiguiller les deux hommes dans la bonne direction.
 
« Messieurs, vos assistants ne sont pas la même personne, il s’agit de jumeaux et il se joue de vous dès le premier jour. Ike et moi-même pensons qu’ils convoitent quelque chose sur l’île. »
 
La chasseresse fut alors interrompue par Marindodousse :
 
« Ah les salauds, ils sont là pour l’île Gélamainverte ! »
 
« Les empaffés, j’vais les filer à bouffer aux cochons moi ! Ouais t’as bien raison : veulent l’île. »
 
Kanäe demanda alors des explications à propos de l’île, il s’agissait en réalité non pas de l’île en elle-même mais de son emplacement : elle était idéalement placée sur South Blue. Plusieurs fois, les chefs de village avaient eu des propositions de travail de personnes étranges et celle-ci s’accompagnaient de demande d’achat des terres de l’île. Apparemment il voulait y entreposer des marchandises et monter un commerce. Mais les maires tenaient à leur style de vie, à leur terroir et surtout à la tranquillité et avant donc toujours refusé. Kanäe venait de trouver l’explication finale à toute cette histoire et les mots de Ike prenaient tout leur sens : les jumeaux travaillaient donc pour une organisation qui voulait prendre le contrôle de l’île. Apparemment Grésy et Frima montaient les deux chefs l’un contre l’autre pour qu’ils décident d’attaquer l’adversaire ou à tout le moins de l’embêter en acceptant de vendre sa partie d’île.
 
« Je vois. Vous aviez remarqué qu’Ike n’est pas là, à l’heure où je vous parle il s’occupe d’intercepter les jumeaux qui préparent un mauvais coup. Je vous propose donc de le rejoindre avant de prendre le dessert. »
 
Les deux maires acceptèrent et se levèrent, il était temps de rejoindre le valeureux chasseur de prime, la verte espérait de tout son cœur qu’il n’avait pas gaffé. 


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10


Dernière édition par Kanäe Toupex le Lun 7 Mar - 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 6 Mar - 23:40





"C’est plutôt fort en pomme !"



Ike fut réveillé par un seau d’eau en pleine tête. Il émergea avec calme et professionnalisme, comme il le devait en temps que fier chasseur de primes :


- Messire, j’en ai déjà pris un le mois dernier ! Hein, on est déjà le matin ?... AH ! Les deux affreux jojos !
- Ferme là, sale clown ! lança Frima en le frappant au visage.


Loin de se calmer, Ike se mit à l’insulter copieusement devant la blessure à son égo plus qu’à son corps. Le mec frappait comme une fillette anorexique et il ne se priva pas de le lui dire ! Les deux frangins avaient apparemment profité de sa sieste rapide pour se laver, changer de fringues, l’attacher sur une chaise et faire de même avec la femme du maire. Lorsqu’il se fut calmé... enfin lorsqu’il fut bâillonné avec une vieille chaussette, Frima reprit la discussion :


- Comment t’as su qu’on serait là, abruti ?

« I can read minds, 'cuz I’m a jedi, bitch. », voulu lui répondre Ike, en vain.

Son frère fut plus pragmatique et expliqua leurs desseins machiavéliques, comme tous les vilains le faisaient avant de se faire salement botter le cul. Premièrement, ce contre temps les forçait certes à revoir leurs plans, mais allait en fait les aider : ils feraient porter le chapeau à Ike. Ils allaient incendier la cabane, laisser la femme brûler en disant que c’était un piège du chasseur de primes en accord avec l’un des maires, et profiter de la pagaille pour prendre possession de l’île. Tandis que l’un des frangins s’occuperait de prévenir le mari de la femme kidnappée en lui disant qu’il s’était vaillamment battu avec le chasseur de primes pour le dézinguer, l’autre s’assurerait que le loustic instable passe effectivement l’arme à gauche.

S’en suivit alors une séance de rires machiavéliques dignes de méchants d’une vieille série allemande, les pires selon Wade, même si Wilson ne calait pas un broc à ses élucubrations malsaines. Bref. Un des jumeaux partit donc, laissant le soin à l’autre de s’occuper des deux victimes. Ike se démenait pour lui parler, produisant d’insupportables bruits étouffés qui eurent vite fait d’énerver la tête de pioche. Le salopiaud vint lui enlever la chaussette en lui disant qu’il le laisserait parler une fois, puis la lui remettrait en place dans la seconde. Ike ne se fit pas prier, alors que son ravisseur lui libérait la bouche, il soupira d’aise et lâcha :


- Merci, ça jurait avec mon costume... que j’ai pas en fait. Bref ! NON ! Attends ! Pas la chauss..HMMMF !!
- QUOI ?!, s’écria l’homme devant sa persistance à vouloir parler.


Il lui retira de nouveau la chaussette devant les gesticulations du chasseur de primes, mais sortit un briquet de sa poche et le menaça de lui bruler la tronche s’il lâchait une autre connerie. Ce à quoi l’intéressé répondit en ces termes :


- Tu sais qu’on peut voir tes couilles ?


Cramoisi, le malfrat regarda son entrejambe en baissant légèrement la tête. Le geste fut suffisant pour Ike qui se propulsa en avant malgré ses pieds liés à la chaise et administra un formidable coup de tête à son adversaire. Zidane avait toujours été son héros. Il chuta face contre terre. Le jumeau tomba KO dans la seconde. Manque de pot, le briquet qu’il tenait allumé s’envola et... atterrit sur une botte de paille.


- Ah. C’était pas prévu ça ! s’exclama Ike alors que le brasier prenait.

« T’as d’autres idées géniales ? », ironisa Wilson.
« Pleins, mais je les garde pour une autre occasion. », ne se laissa pas démonter Wade.


Après une très courte - et très masculine - période de panique, le trublion reprit son calme. Il passa rapidement en revue ses possibilités et, enfin, la lumière fut ! D’un « Sonic Blast », il éclata littéralement la chaise. Il put donc se défaire de ses liens et libéra la femme du maire. Le chasseur de primes déjanté attrapa le corps inconscient de Frima... ou Grésy pour ce qu’il s’en cognait. D’un coup d’épaule il ouvrit la porte à la volée et accompagna les deux civils dehors. Après s’être éloignés de plusieurs dizaines de mètres, Ike se permit enfin de se détendre un peu.

C’est alors qu’il entendit des bruits de pas arriver. Il se retourna, déjà en garde, pour apercevoir les deux maires, Kanäe-chan et une silhouette qu’il ne connaissait que trop bien : le frangin de l’autre tache. Le chasseur de primes se retourna vers la cabane qui s’était transformée en feu de joie, revint au quatuor qui arrivait et, par réflexe, pointa un index accusateur vers Grésy... ou Frima... Enfin celui qui était partit sucrer des fraises ! Avec un peu de chance, il s’en tirerait à bon compte...





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeLun 7 Mar - 9:36


Rancœurs

                     
Le lieu de réunion se trouvait à environ 20 minutes du lieu décrit par Ike où était censé se trouver la cabane des jumeaux. Les maires et Kanäe avait pris la route depuis près d’un quart d’heure mais avançait lentement, Marindodousse et Gélamainverte était assez lent et discutaient beaucoup. Les deux hommes comparaient les dires de leurs conseillers et vérifiaient la véracité de tout ce qui a pu être rapporté et en 5 ans la tâche était grande : les jumeaux avaient monté beaucoup de mensonge durant cette longue période. Entre deux éclats de colère contre les goules, les maires se rappelaient le bon vieux temps où leurs deux villages étaient alliés et où ils organisaient de grands banquets « paysans ». Au bout de quelques instants, et dans la nuit noire qui était tombée sur l’île au cours du diner, un cri strident se fit entendre dans le ciel : quelque chose approchait et les maires se collèrent l’un contre l’autre, effrayés.
 
« Je vous préviens, n’ayez pas peur. Vous allez voir quelque chose que vous n’avez jamais vu et qui vous fera peur mais c’est mon assistant et c’est moi qui lui aie demandé de venir pour nous aider. »
 
Un autre cri retentit dans la nuit mais celui n’était pas animal ou inconnu ; il était humain, très cris de terreur voire même de douleur. Le tout eu un effet encore très drôle sur les maires se décomposèrent sur place. Tout à coup une bête ailée tenant entre ses griffes un homme par la jambe se dessina sous la lumière de la lune en criant. Marindodousse tomba à genou alors que Gélamainverte était comme évanoui debout et ne semblait plus avoir la moindre dose de courage en lui. L’imposant animal se posa en larguant allégrement Frima devant le groupe et lorsque les chefs virent de qui il s’agissait alors le courage emplit leur cœur et ils avancèrent de concert vers les nouveaux arrivants laissant sur place une Kanäe perplexe.
 
« Si celui-ci est là, j’imagine qu’Ike a encore gaffé, j’ai bien fait de faire venir Norok. J’espère seulement que cet idiot va bien et qu’ils ne l’ont pas tué. »
 
Après avoir parlé pour elle, elle se prit la parole un peu plus fort pour alerter et rassurer les maires qui venaient d’attraper un Frima déjà relâché par l’imposante chauve-souris. Avant même que Kanäe ne puisse dire quelque chose, la goule venait de prendre deux coups de poing, un par maire. Elle intervint donc rapidement pour éviter que le bougre ne soit pas mis à mort sous les coups des deux bourrus.
 
« Ça suffit, je ne pourrais pas le ramener mais on demandera à Ike de s’en occuper une fois qu’on l’aura retrouvé, en attendant je vous présente Norok, c’est une chauve-souris géante, il est mon partenaire. Aller, retrouvons Ike et le frère de l’autre là. »
 
Le groupe se remit en route vers la cabane où ils arrivèrent rapidement et où Ike se trouvait déjà avec Grésy et de la femme du maire. Norok tournait en l’air sans se faire voir, restant silencieux.
 
« La bête en l’air est Norok, mon plus grand ami, évite de l’attaquer s’il te plait. Alors pourquoi j’en ai récupérai un en chemin ? »
 
Kanäe jouait les filles froides comme à son habitude mais était réellement heureuse de revoir son ami et surtout il allait bien. 



_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeSam 12 Mar - 18:05





"C’est plutôt fort en pomme !"



Ike regardait du coin de l’œil la cabane bruler, tel un feu de joie en cette belle soirée d’automne. Ou de printemps, en fait... Bref, le tas de bois flambait sec ! Le petit groupe composé des deux maires, de Kanäe et de l’affreux jojo qui avait tenté de le faire rôtir façon shish kebab avait dans leur direction, tandis que Wade commençait à paniquer. Comment allait-il se sortir de ce merdier ? On ne pouvait clairement pas dire qu’il s’était illustré sur ce coup là ! En plus de se faire avoir par surprise comme un bleu, il s’était retrouvé ligoté et n’avait réussi à se libérer qu’en rusant de la plus honteuse des façon... Nan. C’était fichu. Il ne pourrait pas serrer Kanäe-chan ! Toute sa vie, il regretterait son petit écart. Cet infime instant où il avait basculé de la réalité vers son esprit fantasque. La voix de la lieutenant le tira de sa séance de flagellation mentale :


- La bête en l’air est Norok, mon plus grand ami, évite de l’attaquer s’il te plait. Alors pourquoi j’en ai récupérai un en chemin ?

- Bien sûr ! Pas de... Oh god ! Une chauve souris géante ! ELLE FONCE DROIT SUR NOUS !


Les paroles de la jeune fille se frayèrent enfin un chemin jusqu’aux neurones malades du chasseur de primes qui, au lieu de liquider la bête, se contenta d’un « Ahah ! Je déconne, hein ! », avant de se racler la gorge pour reprendre d’une voix plus sérieuse :


- C’est la faute de Frima pour la cabane.
- C’est moi Frima, abruti ! déclara le prisonnier de la jeune fille.
- Ah. Grésy, alors ? Il jouait avec le feu alors ça lui pendait au nez. True story... tenta Ike sans trop de conviction.


La femme du maire soupira avant de rétablir la vérité. Ike lui avait certes sauver la vie, mais c’était un crétin fini selon elle ! Il s’était amusé les trois quart du temps à menacer et ridiculiser ses adversaires, alors qu’il aurait pu en finir en quelques instants vu sa force ! Elle était même étonné d’être encore en vie et bla bla bla... pas de merci... et bla bla bla... trop méchant ce Ike. Bref, elle venait définitivement de faire foirer sa touche. Morue. L’intéressé coupa court à ces remontrances et résuma la situation à sa sauce :


- Bref ! L’autre tache a réussi à échapper à mon plan pour endormir leur vigilance, mais heureusement tu étais là pour veiller au grain, Kanäe-chan ! Sur ce, messieurs les maires, j’voudrais vous féliciter car vous êtes de nouveaux potes ! Bon. On part fêter ça ?


Un détail semblait échapper à l’homme farfelu mais, tandis que les civils acceptaient avec joie la proposition d’un banquet, il se dit que ça ne devait pas être si grave que ça ! Aussi, il aida à assommer et attacher les deux fumiers, puis se tourna vers la lieutenante de la marine pour lui demander avec un grand sourire :


- Vous avez le temps de rester pour la fête, lieutenante ?





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeDim 13 Mar - 12:10


Questions d'avenir

                                     
Le crépitement des flammes dévorant la petite cabane donnait une atmosphère reposante à la scène qui se déroulait sous les yeux de la verte qui n’avait rien de reposant à l’origine. Elle était arrivée, avec les maires, Frima et Norok dans le doute que Ike soit toujours en vie mais il allait bien malgré une légère marque sur le front et une tête presque coupable selon la jeune femme. Une chose était certaine, il s’agissait bel et bien du chasseur de prime et elle put s’en rendre compte très rapidement après sa mise en garde à propos de Norok. Le chasseur de prime avait commencé sa phrase en acquiesçant la présence de l’imposant animal mais en hurlant par la suite lorsque Norok venait se poser près de sa protégée. Puis après quelques secondes et les idées remises en place, il estima qu’il était bon de dire qu’il plaisantait mais déjà la jeune demoiselle riait aux éclats ; ce n’était pas son genre mais aux côtés du chasseur de prime, elle ne pouvait s’en empêcher. Puis le temps de la rigolade passée et alors que Ike avait déjà commencé à s’éclaircir la voix, vint le temps du résumé de la situation. Le super héros fêlé commença par se tromper entre les jumeaux, mais bon on ne pouvait que difficilement lui en tenir rigueur, d’ailleurs si la chasseresse n’avait pas percé le secret des deux imposteurs, Ike croirait encore qu’ils étaient une seule et même personne ou encore que son esprit déjà embrumé lui jouait des tours. Mais bref, il expliqua alors que l’incendie était à mettre au crédit du jumeau qui le retenait en otage et qu’il n’y était pour rien.
 
Le chasseur de prime ne mentait pas, c’était effectivement Grésy qui avait mis le feu, enfin le feu avait débuté par la faute du briquet qu’avait préalablement allumé la goule mais dans le fond il faut dire que Ike avant quand même causé la chute du dit instrument. Difficile de lui en vouloir lorsque l’on se dit que s’il ne l’avait pas fait, la femme du maire et lui-même seraient probablement morts. Mais malgré l’absence de mensonge et une libération anticipée, la dite première dame décida de donner sa version des faits et le résultat fut moins glorieux pour Ike. Il avait fait le fanfaron devant les ennemis, il avait même été jusqu’à voler le fauteuil en cuir noir et le chat du maire Marindodousse pour réaliser une scène tirée de son esprit quelque peu tordu, s’était fait rouler dans la farine et assommé par deux hommes bien moins puissant que lui : deux insectes. Voyant que la situation était de pire en pire en fonction de l’avancée du récit, le chasseur décida de couper court et proposa alors une nouvelle alternative : fêter ça. Kanäe fut tout de même heureuse que son partenaire reconnaisse ses torts tout en valorisant le travail de la verte et de son fidèle Norok. Puis il s’occupa d’assommer les deux jumeaux et proposa enfin à la demoiselle de l’accompagner à la fête.
 
La verte réfléchissait déjà à la réponse qu’elle allait donner mais avait quand même deux questions à régler, pour l’avenir de l’île, et prit des mesures de sécurité à propos d’un troisième sujet.
 
« Norok, va faire en sorte qu’il ne se propage pas avec tes ailes s’il te plait. Essaye de faire au mieux. »
 
Il ne servirait à rien de parler de l’avenir de l’île si celle-ci partait en fumée à cause d’un incendie incontrôlable. Quoiqu’il en soit la question était en passe d’être réglée avec la présence de Norok, les battements de ses puissantes ailes permettrait au veilleur nocturne de contenir les flammes et de les faire mourir rapidement. Puis il fallut parler de l’avenir comme l’avait décidé la verte, elle entama donc du sujet de conversation qui semblait cruciaux.
 
« Messieurs les maires, que comptez-vous faire des jumeaux ? Comme je vous l’ais dit, je suis à bord d’un navire civil et je ne peux donc pas les prendre avec moi. Soit vous demandez à Shigo Ike de s’en charger et il les emmènera dans une base de la marine… ou fera ce qu’il en veut. Ou, vous les garder sur l’île en prison mais je m’oppose fermement à ce qu’il soit tué sans aucune forme procès équitable et juste. Ce qui, en tenant compte des récents évènements, ne pourra être le cas sur cette île. 
 
Je veux également revenir sur vos relations, nous sommes biens d’accord que les choses sont pardonnées et que vos querelles créées de toute pièce n’ont plus lieu à exister : vous allez vire en paix ? »
 
Gélamainverte et Marindodousse se saisir dans les bras l’un de l’autre avant de rire comme de beaux diables affirmant grassement que plus jamais ils ne pourraient se battre sauf dans le cadre des divers jeux intervillages qu’ils comptaient bien reprendre le plus vite possible avec notamment le célèbre « combat  fourche/canne à pêche » des maires.
 
Ce fut donc le cœur léger que la lieutenante se retourna vers Ike et s’en approcha doucement, elle arriva rapidement à côté de lui pour lui glisser quelques mots sans que les autres ne puissent entendre.
 
« Je tiens à te remercier pour tout ça, sans toi je pense que je n’y serais pas arrivé. Je ne peux pas rester longtemps car je dois reprendre la route pour Nighty Town mais je peux quand même fêter notre victoire, mais pas avec eux : la nourriture est bien trop abjecte. Rejoins-moi dans une heure à la croisée des chemins, là où les maires ont discuté. Je vais préparer le repas de victoire, ça ne pourra pas être pire que le smoothie bio en tous les cas. Et on sera plus à l’aise pour fêter ça à trois. »
 
Kanäe avait bien évidemment prévu de convier son protecteur ailé au diner mais elle ne savait pas si Ike avait capté cette subtilité. Elle se retourna alors vers les maires qui allaient demander à Ike que faire des jumeaux. 


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10


Dernière édition par Kanäe Toupex le Jeu 17 Mar - 17:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigo Ike
Super héros fêlé
Shigo Ike
Messages : 1187
Race : Humain
Équipage : Lui-même

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue33/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue128/200(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (128/200)
Berrys: 4.013.555 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeMer 16 Mar - 23:49





"C’est plutôt fort en pomme !"



Durant toute la conversation, il lui avait semblé que Kanäe-chan l’ignorait superbement. Elle avait tout d’abord ordonné à son animal de compagnie étonnant d’aller contenir le feu. L’idée n’aurait jamais traversé l’esprit déjanté du chasseur de primes et, soudain, il imagina la tête des villageois pendant la fête lorsque la moitié de l’île serait partie en fumée. Il déglutit difficilement, comprenant que la lieutenante venait d’éviter une autre catastrophe ! Alors qu’il allait prendre la parole pour tout de même se la jouer un peu, la jeune femme s’intéressa au devenir des deux jumeaux. Elle en profita également pour finir de remettre les pendules à l’heure aux deux maires. Ces derniers semblaient d’ailleurs être devenus les meilleurs potes du monde depuis quelques minutes, tant et si bien qu’Ike se demanda ce qu’avaient bien pu dire les deux zouaves pour monter Gélamainverte et Marindodousse l’un contre l’autre...

Il profita que les deux maires se faisaient un gros câlin pour approcher de la lieutenante et lui proposer de se joindre aux réjouissances. Alors qu’il pensait se prendre une veste, quelle ne fut pas sa surprise en entendant la réponse de la marine ! Elle tenait la remercier ! Fêter notre victoire ? Dans une heure ? Avec un plan à trois !? Les oreilles d’Ike rougirent. Sans plus chercher à comprendre, il hocha vigoureusement du chef. Lorsque les deux maires l’invitèrent à les rejoindre au centre de l’île pour un grand banquet type « chasse et pêche », Ike trouva une excuse toute faite :


- Partez devant, je vous rejoins. J’ai aqua-poney. Commencez sans moi mais, n’ayez crainte ! Le héros saura se montrer à temps !


Après un court instant de réflexion, Ike comprit qu’il avait en fait le temps de faire l’inverse :


- Oh. Wait. Non ! Je viens. Mais... euh... Ma séance de poney est dans une heure. Voilà. Tip top mes bichettes ?


Comme les deux maires acceptaient sans trop comprendre la demande du chasseur de primes, ce dernier se tournait vers Kanäe-chan... lorsque Marindodousse l’interpella :


- Mais... qu’est ce qu’on va faire des deux jumeaux ?
- Hein ? Bah le goudron et les plumes c’est déjà fait... Alors direction la prison !
- C'est-à-dire... qu’on n’a pas de prison, vous savez ?
- Pas de prison ? demanda Ike, perplexe.
- Pas de prison, confirmèrent les deux hommes.


Devant la terrible nouvelle, le chasseur de primes prit sur lui et accepta la lourde tache qui lui incombait :


- Bon. Je les ramènerai dans une base marine en partant alors. Ligotez-les, je les assommerai en chemin. Ou un truc du genre... bref ! J’ai plus important à faire alors ouste ! J’vous rejoins !


Les détails sans importances réglés, et les deux maires en route pour annoncer la réconciliation aux deux villages, l’énergumène se tourna vers la belle plante qui l’accompagnait avant de reprendre d’une voix amusée :


- Kanäe-chaaaaan ? Me faudrait une petite lettre pour pas que tes collègues m’envoient sur les roses lorsque je livrerai Grésy et Frima. J’sais pas pourquoi mais ça arrive souvent qu’on ne me croie pas. Faut dire que la plupart n’ont pas le sens de l’humour... Ah ! Et ça serait possible d’avoir une recommandation ? Juste un petit papelard pour raconter à quel point j’suis un bon chasseur de primes et tout le tsoin-tsoin !


Puis, se rappelant quand même qu’il parlait à une dame, Ike se lécha le doigt avant de lisser ses sourcils, comme il avait vu faire dans les films, avant de reprendre d’une voix de cador :


- Sinon, j’apporte le vin, très chère ?


La pauvre lieutenante ne savait sans doute pas dans quoi elle s’était lancée... Mais il était trop tard pour faire machine arrière ! L’esprit fantasque de ce fou-furieux fonctionnait à plein régime. Il se voyait déjà allongé sur un canapé en train de déguster une grappe de raison, torse nu, avec les mains douces et bien féminines de la lieutenante qui le massaient. Sans oublier la fameuse troisième invitée ! Cette soirée s’annonçait FA-BU-LEUSE !





_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) 221190deadpool1
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
MidoriSasori
Kanäe Toupex
Messages : 2009
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue46/75(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Left_bar_bleue85/750(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty_bar_bleue  (85/750)
Berrys: 10.940.439.000 B

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitimeJeu 17 Mar - 17:51


Retour aux fourneaux

                                     
Après la proposition de repas et de soirée à Ike, celui-ci sembla quelque peu étonné et peut-être même désarçonné mais semblait très excité à l’idée de rejoindre la verte pour cette soirée. Cela fit grandement plaisir à la chasseresse car elle ne pensait pas que le chasseur de prime avait des arrière-pensées et pensait seulement qu’il avait hâte que cette mission se termine comme ça. Les maires venaient de proposer une soirée sur le thème pêche et chasse mais Kanäe éluda la question en estimant qu’elle ne pouvait pas rester que Norok était allergique au poisson et qu’il n’en supportait pas l’odeur. S’il le sentait, il risquait de s’énerver et d’attaquer tout le monde : c’était bien évidemment faux mais ça les habitants ne le savaient pas.
 
Ensuite c’est Ike qui répondit à l’invitation et lui ne pensa pas aux questions de plaisir de manger : il oubliait le gout typique de la nourriture de l’île mais il semblait encore oublier quelque chose et Kanäe devrait lui rappeler rapidement. Le chasseur de prime inventa un cours d’aqua poney puis expliqua qu’il n’avait cours que dans une heure, il cherchait une excuse pour fausser compagnie aux paysans afin de rejoindre la gouvernementale. L’invention fit encore rire aux éclats Kanäe une fois de plus, et même Norok lâcha un souffle d’étonnement : il n’avait pas pour habitude de voir sa protégée rire autant. Les maires ne rirent pas et ne comprenaient pas ce qui se passait, il ne comprenait pas ce que voulait dire Ike, et où diable pouvait-il faire de l’aqua poney sur cette île !?
Les maires semblaient encore très tristes à l’annonce de l’herboriste qui ne pourrait assister aux festivités du soir, après tout c’était grâce à elle, en grande partie, que l’affrontement entre les maires n’était plus, que les villages feraient la fête ensemble ce soir-là ou encore que les jumeaux avaient pu être appréhendés.
 
D’ailleurs la question de l’avenir des jumeaux venait de revenir sur le tapis, les maires semblèrent littéralement abasourdis lorsqu’Ike leur annonça qu’il fallait les mettre en prison avant de leur livrer une vérité criante : la prison ne contenait aucune prison. Ike décida donc de se charger des hommes et de les emmener à une base de la marine lui-même. Il se rapprocha ensuite  de la belle plante et lui demanda une lettre de recommandation car apparemment les marins du gouvernement ne portait pas le chasseur dans leurs cœurs. Même sa demande était loufoque, décidément Shigo Ike ne faisait rien comme tout le monde. Il termina enfin par demander à la chasseresse verte s’il devait apporter le vin pour le dîner du soir. La lieutenante regarda alors son compagnon en souriant.
 
« Si tu veux apporter du vin ne te gêne pas mais je ne bois pas d’alcool, j’ai eu une mauvaise expérience la seule fois où j’en ai bu et je ne préfère donc pas reproduire l’expérience. Et pour la lettre de recommandation, je te la prépare, elle sera prête pour le diner. Mais dis-moi, grand chasseur, tu n’aurais pas oublié pourquoi tu étais sur cette île ? Profite de l’heure de banquet pour trouver l’encre de seiche, les cochenilles et surtout la garance. Je m’occuperai de te préparer les teintures après le diner. A moins que tu ne veuilles le faire toi-même ? »
 
A peine avait-elle terminé sa phrase que la verte tourna les talons sans laisser au fêlé le temps de répondre, elle pensait bien que l’homme ne lui refuserai pas le plaisir de faire ses teintures. Elle fit quelques pas avant de lâcher d’une voix assez forte.
 
« Norok, on y va. Ike ne soit pas en retard. »
 
Le duo humain-animal parti donc en direction du croisement qui avait accueilli quelques minutes auparavant la réunion du G2, où les maires avaient enfin trouvé la paix. Une fois hors de portée de toute oreille, Kanäe se retourna vers Norok.
 
« Merci pour ton aide mon grand. Dis-moi, je n’ai plus qu’un poulet et je pense qu’Ike mange beaucoup, sans t’oublier toi. Donc je pense que ça ne suffira pas, tu peux aller me chasser un sanglier, une biche ou quoique ce soit d’assez gros dans la petite forêt au bout de l’île ? »
 
La bête violente acquiesça légèrement de la tête même si pour quelqu’un d’autre ce mouvement aurait pu être n’importe quoi. La chasseuse termina donc la route seule avant de rejoindre le petit camp où le diner à trois aurait lieu. Elle commença donc par éplucher les quelques légumes dont elle disposait encore en attendant son compagnon ailé et la proie qu’il ramènerait. Elle était encore partie pour une heure de cuisine. 


_________________
(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Suna_n10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Empty
MessageSujet: Re: (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)   (FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(FB) C'est plutôt fort en pomme ! (feat Shigo Ike)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» le baiser flambé de Pomme
» Ceci n'est pas une pipe, c'est plutôt un tripe
» L'amitier un sentiment fort [ rp avec petite Balafre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-