Partagez | 
 

 L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes [Rp Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes [Rp Solo]    Lun 11 Jan - 17:03






L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes


Ici Pumori, toujours à l’écoute !



Vous savez, je n’ai pas été entièrement honnête avec vous. Quand je disais que j’étais resté calme dans mon coin pendant plus d’une semaine. Enfin… J’ai été sage, mais j’avais un petit divertissement entre mes séances de surveillance des Dokugans. J’ai fait quelques emprunts pendant mes visites dans les différents commerces. Ce n’était pas une chose inhabituelle pour moi, je prenais toujours un petit quelque chose. Au départ, c’était une manie que j’ai développée sur Mirror Ball. Par nécessité, avant que j’aie un toit par-dessus ma tête et une assiette bien remplie à chaque repas ! Puis, avec le temps, c’est devenu un passe-temps. Un peu comme un défi personnel. Plus c’était précieux, plus c’était tentant de le prendre !

Enfin, tout ça pour vous dire que nous avions une cargaison à livrer au marcher. Plusieurs caisses de Den Den mushi ! Loguetown était le point de départ de cette partie des Blues Seas et, par conséquent, plusieurs équipages avaient besoin d’en acheter. Que ce soit des pirates, des marines ou simplement des marchands. Bien que, de ces temps-ci, l’île n’accueillait que très peu les hommes de la marine. Mais ça n’empêchait pas la demande pour acheter des escargophones de grimper en flèche ! J’ai comme devise de ne jamais piquer quelque chose provenant de mon employeur. Après tout, si on remarque que c’est moi qui ai pris quelque chose, on m’aurait abandonné sur une île déserte depuis longtemps ! Mais dans cette boutique, il y avait un petit objet qui attira mon attention. On aurait dit une montre. Dans cette boutique, ce serait un den den ? Oh, j'imaginais déjà les possibilités !

Aussi vite que nous étions rentrés, aussi vite nous étions ressortis ! J'avais bien hâte de vérifier comment celui-ci fonctionne !

-----

J'avais déposé l'objet sur mon lit, je l'observais d’un œil attentif tout en le brassant d'un côté comme de l'autre. Ce n'était pas un den den ordinaire après tout, je ne voyais pas l'espace où l'escargophone pouvait sortir la tête de sa coquille. Peut-être qu’il n’y en avait pas ? Je pris rapidement un crayon afin de donner quelques petits coups sur cette carapace. Peut-être qu’il réagirait s’il se sentait attaqué ? Alors que je commençais à perdre patience, ce qui augmenta la cadence de mes coups et la force que j’employais.

Puis, il y eut un "CLIC" bien sonore. Oh non ! Je venais de briser sa maison ! Le haut de la carapace semblait s’entrouvrir ! Je ne voulais pas ça ! Je voulais simplement le voir ! Je devais trouver une solution ! Est-ce que les den den mushi pouvaient survivre à l’extérieur de leurs maisons ? Sinon, j’irais en cuisine. Ils ont probablement des coquilles ou des coquillages… Oui, c’est ça ! Un peu nerveux, je tentais de pousser le reste de la coquille sur le côté, en m’excusant plus de mille fois à l’escargophone. Étrangement, ce n’était pas très difficile et je me rendis à l’évidence : j’étais un peu trop réactif… C’était normal en fait ?

C’était un petit den den noir, je n’en avais jamais vu avant. Il ne semblait pas paniquer de l’ouverture de sa maison. Je sautais pour le saisir, le gardant dans la paume de ma main. Bon, et puis quoi maintenant ? Je disais un nom et je peux parler avec quelqu’un ? Aller fonctionne ! dis-je à mon escargophone ! Met-moi en communication avec n’importe qui ! Et pourtant, ce dernier restait muet… Il dormait encore le bougre ! Aller ! Réveille-toi !

Je pense que j’ai passé une bonne demi-heure à le secouer de tous les bords, de lui offrir tout ce qui me passait sous la main et même de lui implorer de fonctionner. Ce n’est pas possible qu’il soit défectueux ! C’est un escargophone ! N’importe qui peut l’utiliser ! Je n’étais pas sis stupide, j’en avais déjà vu avant !

Puis, tout d’un coup, il ouvrit les yeux ! J’espérais que ce ne soit qu’une coïncidence et que je de ne devait pas réellement sacrifier une brebis ! Je m’apprêtais à dire mon message alors que j’entendis une conversation :

-Hey Pat ! Prêt pour la fête de ce soir ? Ça va être extra !

-Heum… Vous êtes qui ?

-Oh, mauvais escargophone… Pardon…

-Non mais continuer. Ça m’intéresse ! Je peux venir quand même ?

J’étais abasourdi. Qu’est-ce que je venais d’entendre et comment est-ce que c’était possible ? Je ne savais pas que c’était possible d’espionner les conversations d’escargophone grâce à un escargophone ! Il devait être spécial ! Je sens que nous allions bien nous entendre ! Je pense que j’ai trouvé mon nouveau passe-temps préféré !




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes [Rp Solo]    Lun 11 Jan - 17:05






L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes


Une importante nouvelle




-… C’était une belle fête hier… Mais j’ai bu un peu trop… Je pense que j’ai mis le linge propre dans le four… Je pense que je suis débile…

-T’en fais pas, je le fais souvent.

-Ranger les vêtements dans le four ?

-Non. Penser que tu es débile…

Pendant les jours qui suivirent, j’ai peut-être un peu trop profité de mon nouveau den den mushi. Et aucune rumeur sur la disparition de ce dernier n’était signalée. Peut-être que son ancien propriétaire n’en savait rien ? Dans tous les cas, Loguetown était très propice aux conversations. Échange d’armes, proposition indécente et conversations humoristiques étaient présentes dans le lot. Bien sûr, en regardant la mer pour un signe du bateau que j’attendais, avec mon futur équipage, je ne pouvais pas m’empêcher d’écouter des conversations.

Je ne pouvais pas m’empêcher de penser que, avec les informations que j’entendais, je pouvais aisément vendre de telles informations pour un grand profit. Mais je n’étais pas stupide : avec le contrôle de l’île qui n’appartenait pas à la marine, les hors-la-loi pouvaient bien faire ce qu’ils désiraient. Et je n’avais pas envie m’attirer d’ennuie avant de quitte pour la mer… Des plans pour que l’on m’empêche d’y aller ! Mais je voyais bien les possibilités ! Mais bon, c’était souvent barbant de telles conversations… Trop sérieux ou on utilise trop de menaces…

N’empêche, je pense que mon escargophone m’aimait bien. Je le nourrissais bien avec mes restes de table. Non seulement il peut espionner les gens, mais il mange aussi les légumes que je déteste ! C’était un compagnon parfait ! Et honnêtement, je pense qu’il devait aussi prendre plaisir à tout écouter comme je le fais. De plus, le boulot d’escargophone était pas mal : on écoutait des conversations, on mange et on dort. J’en connais plusieurs qui travaillent à Doskoi panda qui désirait ne faire que ça dans la vie…

-----

Les jours se succédèrent et j’étais impatient. Je savais que les Dokugans passeraient par ici et j’étais prêt à les visiter ! Avec mes effets toujours sous la main, je me préparais à plier bagage dès le premier signe de leur présence. Je regardais la mer, à la recherche de leur Jolly Roger. Pendant plusieurs jours, je contemplais le passage des navires. Et en ce matin, ce fut le cas ! Le squelette borgne arrivait en mer, son pavillon dressé fièrement. Je ne pouvais m’empêcher de sautiller de joie. Mon instinct avait été bon ! Mais maintenant, je devais me rendre à leur navire… Il était encore loin, mais j’avais peu de temps pour agir.

Je descendais de mon perchoir, le sommet d’un toit qui était assez grand et qui fait face au port, et je me dirigeais vers la cuisine. Je rencontrais du personnel de la compagnie et je leur disais que c’était le jour de mon grand départ ! Bon, d’accord… Il n’y en a pas un qui pensait que c’était vrai. Ils ne pensaient pas que c’était possible, mais je leur disais que cette fois, c’était la bonne ! Et puis, ils verraient bien quand je ne reviendrais pas ce soir ! Je pris un peu de nourriture, assez pour moi et mon compagnon-téléphonique. Mais ce n’était pas tout !

Car honnêtement, rien n’était aussi simple…

Alors que je nourrissais le den den, ce dernier s’activa rapidement, recrachant ce qu’il était en train de dévorer avidement. Je me demandais bien ce qu’il entendait et j’espérais que c’était important. Rapidement, je me plaçais dans une armoire afin que la conversation ne soit pas entendue. Je n’avais pas parlé de mon den den mushi à personne et je ne voulais pas faire une scène ! Assis dans un chaudron, faute de mieux, je refermais la porte afin d’écouter le message. Un message qui me mit rapidement en état de panique, mais qui activa également une certaine forme d’excitation. Je savais que cette journée serait mémorable à présent : une journée qui serait probablement très difficile pour tous ceux et celles qui résidaient sur l’île.

Je ne connaissais pas le nom de ce "Belton", mais il portait le grade de colonel. Je ne pensais pas qu’il y avait beaucoup de marines dans le coin, obtenir l’une de leurs conversations était très suspect. Néanmoins, je comprenais l’essentiel : quelque chose se préparait à Loguetown… Et plus particulièrement des plans pour reprendre l’île. Mais il y avait autre chose : Belton était bloqué dans sa chasse contre les Dokugans…

Donc… Si je pars, ce sera pendant une invasion/expulsion suivie d’une poursuite en haute mer…

Ça me plait bien du coup !




Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 307
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
19/250  (19/250)
Berrys: 28.793.000 B

MessageSujet: Re: L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes [Rp Solo]    Lun 11 Jan - 17:06






L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes


Le démon en bois



Bien rapidement, je mis l’escargophone dans mon sac et je sortais bien vite de l’armoire, de la cuisine et du bâtiment. Puis j’y retournais aussi rapidement afin de reprendre tout ce que j’y avais laissé. Pas de panique Pumori… Pas de panique… Il restait encore beaucoup de temps avant l’attaque du gouvernement ! Enfin, peut-être… Je n’en savais rien en fait. Mais je devais rester calme. Je devais trouver le navire de Kain le borgne et embarquer lorsqu’il n’y aurait personne. Si on ne me voit pas, on ne peut pas me refuser l’entrée sur le bateau ! Et une fois en mer, difficile de me refuser une place sur le navire !

Oui, un plan à toute épreuve. Sans faille.

En arrivant vers le port, j’entendis de drôle de bruits. Est-ce que c’était déjà les marines qui avaient mis en œuvre leur plan ? Non, ce n’était pas possible ! Il y aurait beaucoup plus de grabuge dans le coin. Je continuais mon chemin sous la pluie de céréale. Un chariot avait explosé sous l’impact d’une chute, je pense. Mais bon, j’étais occupé pour le moment ! Ce n’est pas en observant ce chariot que je trouverais l’équipage ! Je continuais de marcher dans le port, mais je ne trouvais pas le navire. Peut-être que j’étais passé devant sans m’en apercevoir ? À coup sûr, c’était probablement la distraction causée par le chariot ! Et, en effet, je trouvais le navire que je cherchais en retournant sur mes pas.

Le drapeau du borgne sur le haut du mat, le visage du démon de bois. Oui, c’était bien ici. Et personne en vu ! C’était un coup de chance ! Je sautais sur le pont, mais je restais sur place. Avec mon baluchon sur l’épaule, c’était sur ce navire que je partirais à l’aventure. Je le savais ! Puis, je commençais à explorer le navire. J’étais quand même discret, je tentais de faire le moins de bruit. Peut-être qu’un membre était resté pour protéger le navire ? Je regardais par le trou de chaque serrure avant d’entrer dans la pièce.

Je n’avais pas encore croisé d’âme sur le navire alors que j’étais dans les cuisines. J’entendu par la suite des bruits de pas pressé et le bruit de porte que l’on ouvre très rapidement. Je cherchais une cachette, on m’avait peut-être découvert ! Rapidement, j’ouvris la porte du frigo. Aller, j’espère qu’il y a de la place ! Avec ma forme animale, je me taillais une place entre des légumes et ce qui semblait être du fromage. Ce n’était pas très chaud là-dedans… J’entendis la porte de la cuisine claquer brusquement et des pas très rapides. Je retenais mon souffle. Après tout, un frigo qui respire, c’est louche ! L’individu finit par quitter la salle, mais il restait encore sur le bateau. Mon instinct me disait de rester caché pour un moment. Et avec le froid, j’avais envie de dormir…

-----

Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans le frigo, dans un état entre la somnolence et le refus de dormir. Il y avait du bruit, beaucoup de bruit, à l’extérieur. Des explosions au loin, de lourds coups contre le navire et beaucoup de sons qui m’étaient inconnus. C’était encore plus difficile de tout entendre alors qu’on était dans une armoire glacée et que l’odeur de fromage nous pique le nez ! Et puis, ça semblait se calmer. Je pensais être en sécurité pour le moment.

C’est avec un manteau de fourrure blanche que je sortais de là, très content de sortir de là. Pendant que je m’étirais, je ne pus m’empêcher d’éternuer un bon coup avant de reprendre ma forme humaine. Oui, ce n’était pas une bonne cachette… Pourquoi ne m’étais-je pas planqué dans le four ? Quoique je résiste moins bien à une cuisson qu’à un frisson…

J’entendais des voix sur le pont et je pense que nous étions maintenant en mer… C’était le moment parfait pour me présenter ou pour me rendre utile ! Surtout après cette journée. Aller Pumori, ait confiance en toi et n’oublie pas les 3 étapes !




Revenir en haut Aller en bas
 

L’un des nombreux moyens d’écouter aux portes [Rp Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un site pour écouter vos sports favoris..
» QUAND LES MOYENS NE JUSTIFIENT PAS LA FIN !
» Quel sont les moyens de gagner des Master Stones ?
» La Musique que vous aimez écouter ?
» Moyens de paiement sécurisés?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-