Partagez | 
 

 [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Lun 4 Jan - 22:04


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

▬ Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant aux nouvelles aujourd’hui, grand-mère ?

▬ Pas grand-chose.. Tu sais, les criminels ont beau se multiplier comme des rats, les primes ne sont pas aussi fréquentes. Dit-elle en commençant à feuilleter le journal.

Il était encore très tôt et le soleil commençait à peine à se lever sur l'île aquatique de Grand Line, Water Seven. Contrairement aux autres "jeunes" de mon âge, Ja'far n’était pas du genre à faire la grasse matinée. La raison ? Tout simplement car chez les Chasseurs de Primes, le slogan bien connu est : « Premier arrivé, premier servi ! ». De ce fait, il préférait se laisser toutes les chances en consultant les nouvelles primes le plus tôt possible. Toutefois, cela ne l’empêchait pas d’avoir la tête dans le cul, étant donné que ses nuits se résumaient à des idées révolutionnaires concernant les objectifs qui lui seraient peut-être un jour donnés à accomplir, ainsi que des rêves éveillés où il se voyait aussi redoutable que le Chasseur de Yonkou, Mijushike Ojo. L'Al-Ta'ir s’imaginait déjà représenté par une statue érigée à la gloire du meilleur mais aussi du plus beau Chasseur de primes qui soit, trônant en plein milieu de chaque grande île du Monde. C’était une très belle idée pour un homme plein d’ambitions comme lui. Pas vrai ?

En clair, notre héros ne passait réellement que deux ou trois heures consacrées au repos, ce qui pour être sérieux, n’était clairement pas assez, en particulier pour un garçon encore plein de vie ! Mais tout à coup, il fut tiré de ses rêves – car oui, en général, il lui arrivait souvent de sombrer dans l’imaginaire – par une interpellation de la vieille femme se tenant derrière le comptoir de l’auberge.

▬ Ah, tiens ! Voilà quelque chose qui peut t’intéresser. Mon Dieu... Ecoute-ça : Un groupe de bandits a décidé de s'en prendre à des innocents, ici-même, à Water Seven. D'après les informations récupérées, ces hommes seraient liés à un mystérieux groupuscule semblant prêt à lancer de multiples attentats aux quatre coins du monde dans le but de faire un maximum de victimes. C'est horrible.. Il faut faire quelque chose pour les en empêcher..

▬ Mmh.. murmurait-il en se frottant le menton comme pour montrer un certain état de réflexion. Il y a certainement d'autres personnes sur le coup, mais ça ne m'empêche pas de tenter, moi aussi. Je vais faire tout mon possible.

La vieille aubergiste ferma les yeux et secoua lentement la tête de droite à gauche en essuyant un verre. Elle ne put toutefois pas s’empêcher d’arborer un fin sourire.

▬ Je suppose que je ne pourrai pas te faire changer d’avis.. Comme d’habitude.

Aucune réponse de sa part, seulement une moue fière dégageant une certaine motivation alors qu'il se leva pour partir, accompagné de son Majordome. Elle le connaissait bien, depuis le temps qu'il vivait ici. Il avait d’ailleurs été gracieusement accueilli, puisqu'il lui rappelait fortement son défunt petit-fils. Elle voyait en lui une seconde famille, le dernier proche qu’elle espérait garder au creux de ses bras.


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Mar 5 Jan - 5:13

Alerte : Attentats ! [1]

Bird Street, une petite rue de Water Seven dans laquelle se trouvait la boutique « Let's Fly ». Cette enseigne était plutôt populaire pour ses produits exotiques, et parfois même illégaux. Erwin n'y était entré qu'à deux reprises dans sa vie : une fois par inadvertance, en cherchant une auberge pour passer la nuit, et la seconde fois pour trouver un article particulier. On pouvait dire que cet endroit servait en quelques sortes de marché noir public, toléré par la marine en raison du contrôle constant des produits. Pas de Granit Marin, ni de Fruits du Démons, seulement des cornes d'homme-démon morts, du sang de dragon ou des écailles de monstres marins. Mais ce n'était pas pour ces articles en particulier qu'Erwin était entré en ce lieu aujourd'hui.

- J'ai besoin de racine de Perseurs.

Les racines de Perseurs, une belle histoire en somme. Ces créatures nées sur le Nouveau Monde n'étaient autre qu'une race d'hommes-arbres ayant pour particularité de mourir en prenant racine. Une fois morts, certains racontaient qu'elles entraient dans le cycle de la réincarnation par ce biais, comme les humains le faisaient en retournant à la poussière. Cependant, ce n'était pas une demande commune sur Water Seven, car cet article servait à deux choses : compléter une recette de grand-mère et fabriquer une drogue. Cependant Winterberg n'avait pas l'habitude de demander à ses clients ce qu'ils comptaient faire avec leurs achats, et il se contenta de tirer d'une étagère dans le fond de la boutique un pot en verre dans lequel étaient enfermés trois morceaux de racines.

- 130.000 Berrys.

Erwin en sortit cent-cinquante-mille et partit avec le pot sans demander la monnaie. Il n'avait pas le temps pour ces frivolités. Il savait une chose actuellement : plus il attendait, plus le nombre de personnes qui risquaient de mourir grandissait.

Trois jours plus tôt il avait débarqué sur Water Seven avec une idée en tête : obtenir ce qu'il fallait pour concocter l'Ouroboros, une potion dont les vertus curatives permettraient de soigner à peu près tous les maux. Il avait mis un sacré bout de temps à retrouver la boutique dans laquelle il devait acheter l'avant-dernier ingrédient de sa potion. En rentrant à l'auberge, il rangea donc le tout dans son sac et se gratta la tête. Il lui manquait encore une fleur ne poussant que dans le désert d'Alabasta. Il allait lui falloir rejoindre ces lieux pour...

- Des bandits je t'ai dit, des bandits !

Le jeune garçon tendit l'oreille. Il eut bientôt quelques informations supplémentaires sur la situation. Des bandits avaient pris d'assaut un entrepôt du port, et la marine était trop occupée à repousser une attaque de pirates de l'autre côté de l'île pour leur venir en aide. Se mordillant la lèvre, le rouquin regarda son sac. Plus qu'un seul ingrédient... Et merde. Il déposa ses affaires et sortit de sa chambre, regardant les personnes qui parlaient dans le couloir.

- Où se trouve cet entrepôt ?

Et quelques minutes plus tard, il courait dans les rues de Water Seven en direction de l'entrepôt six de la compagnie de transports en vogue... Ah, il ne se souvenait plus de son nom. Courant comme un fou, il tenta de prendre quelques raccourcis sans réellement savoir où tout cela allait le mener, et bien rapidement il se tint devant un entrepôt en feu. Les flammes léchaient le ciel matinal tandis que des hommes faisaient passer devant eux des esclaves. Se cachant dans un coin de rue, le garçon attendit une occasion pour intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Mar 5 Jan - 14:33


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

Suite à la rapide conversation l’opposant à la gérante de l’auberge, Ja’far était sorti aussi vite qu’il y était entré la toute première fois. On pouvait voir une lueur de détermination particulièrement forte dans ses yeux, une énergie lumineuse qui les faisaient briller de mille-feux. Oui, le Chasseur de Primes souhaitait plus que tout mettre un terme à ce carnage et faire payer ceux qui en étaient les auteurs revendiqués. Et pour cela, il était prêt à laisser quelques primes s’échapper juste sous son nez. Après tout, il aurait tout le temps de s’en occuper par la suite, dans sa longue vie. Ainsi, dès qu’il eut franchi le seuil de la porte, il s’avança sur la place d’un pas confiant, avec la ferme intention d’obtenir des informations le plus tôt possible. De quelle façon ? Rien de plus simple. Le terrorisme faisant la une des journaux, il semblait logique à notre héros que la plupart des gens puissent en parler avec leurs voisins, leur famille, ou encore leurs connaissances. Par conséquent, le Dragon Rouge se contenta de traverser chaque parcelle se trouvant à sa portée, comme s’il vaquait simplement à ses occupations, tel un citoyen lambda.

C’est à ce moment-là que, en passant près d’une boutique de prêt-à-porter, il put entendre quelques murmures. Deux hommes se trouvaient là, à l’entrée, attendant probablement leur bien aimée. Leur façon d’être paraissait relativement étrange car ils semblaient vouloir cacher leur conversation, comme s’il s’agissait d’un secret. En tendant un peu l’oreille, Ja’far comprit alors de quoi il s’agissait. Il n’avait pas souhaité rester plus longtemps pour ne pas paraître louche, mais il avait récupéré les bribes d’informations les plus importantes pour l’heure : « Entrepôt », « Flammes », « Bandits », et un lieu.

▬ Lorsque nous les trouverons.. Pas de quartier.

▬ A vos ordres, Maître.

Ils partirent alors tous deux en direction du lieu énoncé plus tôt, espérant réellement trouver ce qui était prévu. Finalement, au bout de quelques centaines de mètres de marche, ils arrivèrent sur les lieux. Par précaution, Ferghus avait décidé de se positionner en retrait, de façon à être suffisamment caché pour ne pas être vu facilement. Pour le coup, il était loin de penser que son maître se « jetterait dans la gueule du loup » comme on dit. En effet, sans même vouloir passer inaperçu, l’Al-Ta’ir s’était avancé, suffisamment pour atteindre un container rempli de matériaux quelconques à priori. Il plaça ensuite ses mains de façon à l’attraper et le souleva d’un coup avant de le balancer d’un mouvement de rotation, droit sur un petit groupe gardant l’entrepôt. Le container valdingua donc dans les airs pour finalement s’écraser sur ces hommes armés qui n’eurent pas le temps de le voir arriver. Juste après, il se plaça devant le groupe principal, à quelques dizaines de mètres, immobile.

▬ Relâchez-les.


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Mar 5 Jan - 20:53

Alerte : Attentats ! [2]

Le sourire des bandits s'estompa lorsqu'un container fonça droit sur eux, projeté dans les airs par un individu à la carrure imposante. Il avait osé. Il les avait provoqué. Le rouquin resta immobile pendant un instant, constatant que cette personne était tout sauf logique. Peut-être à peine humaine à vrai dire. Il avait foncé dans le tas, s'était montré à découvert devant une armée de francs-tireurs prêts à décocher quelques balles sur son passage. « Imbécile ! » pensa Erwin en regardant vivement autour de lui ce qui aurait pu faire diversion. Il ne mit pas longtemps pour trouver une palette de parpaings qui traînait sur le quai. À vue de nez, elle était plutôt lourde. C'était à se demander si elle ferait des dommages en tombant d'une dizaine de mètres d'altitude. Ou alors peut-être pouvait-elle avoir une autre utilité.

Une téléportation instantanée, puis une autre et la tour de pierre apparut bientôt devant le suicidaire. Les tirs commencèrent à peu près à ce moment, se heurtant un à un aux parpaings dont la résistance semblait approuver de la qualité de la fabrication. Pourtant, le jeune homme eut quand même la réaction de se mettre à couvert, tenant dans ses mains un morceau de planche en bois qu'il avait ramassé dans sa ruelle.

- Mais ils sont cinglés !

Il gueula un coup, alors que les tirs de balles s'arrêtaient. Apparemment ils ne voulaient plus gâcher de munitions dans le vide. Ça arrangea Erwin dont le cœur battait si fort dans sa poitrine qu'il eut bien cru qu'il allait lâcher d'un moment à l'autre. La personne qu'il avait « sauvé » était sûrement plus âgée que lui de quelques années, mais son corps ne montrait pas de réelle capacité en dehors de sa force brute. Un simple combattant au corps à corps ? Erwin aurait aimé en savoir plus, mais il n'avait pas le temps. Deux hommes arrivaient de chaque côté de la palette, leur visuel couvert par la hauteur de la pierre. Le rouquin fit signe qu'il s'occupait de celui de gauche, mais que le droit serait à la charge de son allié d'infortune.

Son opposant apparut bientôt dans son sillage, et sentit l'arme dans ses mains se volatiliser. Ce ne fut qu'un instant plus tard que son corps passa au-dessus de l'épaule d'Erwin et vint rencontrer le sol. Un coup dans le thorax mit un terme au combat alors qu'il plongeait dans le pays des rêves. « Et de un ! » S'enthousiasmait le jeune homme en considérant ce petit pas comme une victoire, alors que la planche qu'il avait pris dans sa main un peu plus tôt gisait sur le sol, inutile.

- Ça va bien de ton côté ?

Il se retourna, guilleret, alors qu'une personne plus discrète que les deux hommes l'attaqua par derrière. Bien rapidement il sentit le bras de son agresseur entourer son cou, et le soulever dans les airs. Son ennemi était fort, mais tous les hommes avaient un point faible en commun. Utilisant le bras qui le maintenait par le cou pour se hisser un peu plus haut, il utilisa son talon pour rencontrer les parties génitales de sa victime. La prise lâcha et il ne fallut pas trois secondes de plus pour que la tête de l'agresseur ne rencontre avec violence le pavé froid du port.

- Toi aussi t'es là pour arrêter ces gars ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Jeu 7 Jan - 17:54


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

En balançant cet imposant container en plein milieu de la troupe de bandits, Ja’far savait qu’il devait s’attendre à des représailles. Il en était conscient, et c’était tout simplement ce qu’il désirait. Après tout, rien qu’à leur allure, il semblait persuadé que ces hommes n’étaient que des petits malfrats de bas-étage. C’était probablement le cas, ou peut-être pas, il ne pouvait le savoir pour le moment, et pourtant ça ne l’avait pas empêché de les provoquer. Quoi qu’il en soit, dès qu’ils se rendirent compte de l’agression, les bandits commencèrent à sortir leurs armes pour tirer quelques coups de feu en direction du Chasseur de Primes. Pour le coup, ça ne lui avait pas fait peur du tout étant donné qu’il savait comment s’en défendre. Toutefois, sans qu’il ne sache comment c’était possible, une « colonne » de parpaings vint se mettre entre les tireurs et lui, interceptant chacun des projectiles. Le truc étrange, c’était que cette colonne était apparue d’un coup. Autant dire que l’Al-Ta’ir ne comprit pas tout de suite ce qui s’était passé sous ses yeux, si ce n’est que cela provenait d’un Fruit du Démon. C’est finalement en essayant d’observer les environs qu’il se rendit compte de la présence d’un jeune homme.. Juste à côté de lui !

Une seule option était possible. Ce petit pouvait utiliser la téléportation, ça ne faisait aucun doute. Ou alors, il s’agissait de quelque chose de relativement proche. Encore surpris par cette apparition, il ne remarqua pas tout de suite que deux hommes s’étaient approchés de leur position, jusqu’à ce que le rouquin ne lui fasse un signe. Ni une ni deux, Ja’far s’empara d’un parpaing et le balança sur celui arrivant à droite, en plein dans le visage et à bout portant. Immédiatement sonné et le nez en sang, celui-ci s’écroula à terre, tombant dans l’inconscience la plus totale. Interpellé par le rouquin pour savoir s’il allait bien, le Chasseur ne répondit pas, préférant opter pour un rictus taquin. Cependant, les deux bandits n’étaient apparemment pas les seuls à avoir réussi à se hisser jusqu’à eux puisqu’un troisième, plus discret, tenta de s’en prendre au jeune homme en lui enlaçant le cou de ses bras. A priori, ce n’était pas un problème pour le petit qui s’en débarrassa aussi rapidement que le premier, usant de quelques mouvements simples mais efficaces. Ja’far bougea alors lentement la tête d’avant en arrière en prenant une expression amusée comme s’il voulait le féliciter, avant de répondre à sa question.

▬ Ouais. J’ai entendu certaines choses en ville, donc je suis venu jusqu’ici pour régler le problème. Mais apparemment je ne suis pas le seul à avoir pensé de cette façon.

Il prit ensuite une profonde inspiration, et continua.

▬ Je suis Ja’far, et le brun à lunettes là-bas, c’est Ferghus.

▬ Enchanté.

Suite à cela, l'Al-Ta'ir hésita quelques secondes concernant une question qu'il aurait souhaité lui poser. Il voulait une certaine information, et était prêt à la demander à n'importe qui de vaillant dont il ferait la rencontre, même si elle pouvait sembler bizarre au premier venu.

▬ Dis-moi. Tu vas peut-être trouver cette question étrange venant d'un inconnu mais.. Est-ce que tu connais Fenice Nakata ? Je veux dire.. Est-ce que tu le connais assez pour avoir son numéro de Den Den Mushi ?


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Ven 8 Jan - 13:53

Alerte : Attentats ! [3]

Le second ennemi avait été mis à terre grâce à un parpaing. La technique était brutale mais efficace. Au final l'infortuné en face de lui semblait plutôt bien se débrouiller, ce qui était une bonne chose : il n'aurait certainement pas à s'inquiéter pour lui et à le protéger, malgré ce qu'il venait de faire. Il expliqua rapidement les raisons qui l'avaient poussé à agir, tout en se présentant, lui et son ami. Ja'Far et Ferghus, deux noms assez peu répandus si le rouquin en croyait ses nombreux voyages sur Grand Line. Il regarda les trois personnes qu'ils venaient de terrasser et répondit au sourire du grand gaillard qui se tenait en face de lui par une expression à la fois gênée et crispée. Ce n'était pas naturel.

- Erwin Dog. Et...

Il regarda à droite et à gauche pour voir si il l'avait suivi. C'était rare qu'il s'en sépare, mais depuis qu'il était arrivé sur Water Seven, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de passer du temps avec lui. Quoiqu'il en soit, le rouquin n'eut ni le temps de terminer sa phrase, ni celui de répondre à la question de son interlocuteur. Une grenade était venue exploser la colonne de parpaing qui s'effondra littéralement en un amas de débris. Les yeux grands écartés, le jeune homme sentit un bout de pierre lui arriver sur les cotes et le faire vaciller sur le côté.

Alors qu'il sentait son corps faiblir, les sons commencèrent à se déformer autour de lui. Tout son corps semblait s'être braqué, mais c'était son système auditif, son oreille interne, qui avait pris. Pourtant, sa tête... Ah, un peu de sang coulait le long de sa tempe. La grenade n'avait finalement pas loupé son coup. S'écroulant finalement à terre après avoir tenu quelques secondes sans se rendre compte de sa situation, le jeune homme entendit le hurlement de marines à proximité. Ils venaient de débarquer, et allaient prendre la situation en main... Il pouvait se reposer à présent. Sa vision devint flou et il sombra dans les ténèbres, apercevant quelque chose ou quelqu'un s'éloigner au loin.


Colonel Dragon Storm

Le colonel de la marine Dragon Storm était arrivé alors que la plupart des tireurs étaient déjà montés sur leur bateau avec les esclaves. A cause de l'attaque à l'autre bout de l'île, il n'avait pas pu être détaché plus tôt, ce qui avait servi la cause des hors-la-lois en face de lui. Il ronchonna en retirant sa cigarette de sa bouche et en l'envoyant valser un peu peu plus loin. Il jeta un coup d’œil au rouquin à terre et lança un :

- Quelqu'un ne peut pas le dégager de là ?!

Avant de s'éloigner, remontant ses manches, marchant d'un pas calme vers le bateau dans lequel commençaient à s'affoler les hors-la-lois. Ils se savaient peut-être faits comme des rats. L'un d'entre eux sortit un fusil sur le pont et se mit à tirer sur le colonel qui attrapa la balle à main nue. Haki de l'Armement, certainement. Le plus étonnant fut qu'il la renvoya d'un seul coup en plein dans le canon du fusil. Celui-ci se disloqua en plusieurs éléments et la personne qui le tenait poussa un cri de terreur.

Ils s'en étaient pris aux mauvais adversaires, à la mauvaise île. Plus loin, dans les rues de Water Seven, un des hors-la-lois regardait son escargophone avec attention, attendant le signal pour mettre fin aux jours d'une centaine d'habitants de la ville. Encore quelques heures... Plus que quelques heures.

Erwin commençait à ouvrir les yeux, une petite heure après le choc qui l'avait touché de plein fouet. Où était-il ? Que faisait-il ? Tentant de se remettre sur pieds, il vacilla. Avant de s'évanouir, il l'avait vu. Cet homme, cet escargophone, ce sourire. Des gens allaient mourir. Il devait le retrouver...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Lun 11 Jan - 20:17


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

Les présentations faîtes, Ja’far et son compagnon du jour allaient sûrement devoir se remettre au travail pour débarrasser Water Seven de ces bandits incapables. Du moins c’est ce que le Chasseur espérait. Un peu d’entraînement, ça ne faisait jamais de mal après tout. Mais leur conversation fut interrompue soudainement par l’explosion d’une grenade lancée droit sur la colonne de parpaings se trouvant juste à côté. Sur le coup, l’Al-Ta’ir entendit le « Boom » caractéristique, avant d’être temporairement assourdi, n’entendant plus qu’un long « Biiiiiiiiiiiip ». Secouant légèrement la tête de gauche à droite pour tenter de résoudre le problème, il se rendit compte que plusieurs morceaux de béton s’étaient logés dans son bras droit ainsi que dans sa jambe. Heureusement, son Retour à la vie allait résoudre ce problème rapidement, tout comme la perte d’audition d’ailleurs. Une capacité comme celle-ci était toujours utile, mine de rien. Au moins, il pouvait tenir très longtemps dans un combat, et ce même contre quelqu’un d’un peu plus puissant que lui. Autant dire que certaines fois, cela pouvait constituer un réel avantage contre un adversaire peu endurant.

De son côté, le jeune rouquin avait moins bien résisté à cette agression, sombrant rapidement dans l’inconscience l’espace d’un instant. Il s’était écroulé sur le sol, affaibli. C’est à ce moment-là qu’un homme à l’allure de bad-boy fit son apparition, une cigarette à la bouche. Il s’agissait d’un Marine apparemment, un Colonel. Ja’far n’était pas certain que des renforts soient vraiment nécessaires pour ce genre de situation mais bon, maintenant qu’ils étaient là.. En le voyant arriver, le Chasseur fit un signe de la tête envers lui pour le remercier de sa venue avant de s’abaisser pour tenter de soulever le rouquin. Il ne comptait pas le porter, seulement le redresser de façon à ce qu’il puisse tenir assis contre quelque chose, le temps qu’il reprenne totalement ses esprits.

▬ Ça va ?

Pendant ce temps-là, le Colonel s’était empressé de prendre les bandits en tenaille, alors qu’ils essayaient de prendre la fuite à bord d’un navire. Pour le coup, Ja’far avait vu toute la scène, dans les moindres détails. Un malfrat avait tiré depuis le pont en visant le Colonel qui, d’un simple geste amplement maîtrisé, parvint à arrêter la balle puis à la renvoyer au tireur en annihilant totalement l’arme à feu. C’était plutôt incroyable en fait. L’Al-Ta’ir n’avait simplement jamais vu ça de sa vie, jusqu’à aujourd’hui. Comment avait-il put faire ça, avec une précision si démentielle ?

▬ Waw.. C’était incroyable, Colonel.


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Mar 12 Jan - 22:24

Alerte : Attentats ! [4]

Le Colonel était tout émoustillé de ses propres performances, ne se rendant pas compte du danger qui allait poindre à l'horizon. À vrai dire, seul Erwin, encore dans les vapes, avait une petite idée sur ce qu'il se tramait ici. Il pouvait même dire que les choses allaient devenir compliquées, et que s'il avait suivi son seul instinct, il aurait quitté les lieux sans se retourner. Malheureusement son humanité l'emportait bien souvent sur sa propre survie : c'était pour cette raison que prendre les débris d'une grenade en plein dans les côtes n'était qu'une expérience parmi tant d'autres. Fermant un œil, il prit soin de se relever avec l'aide de Ja'Far. Lui s'en était apparemment ressorti relativement indemne, ce qui était une bonne chose en soit. Il allait avoir besoin d'un soutien pour se rendre en ville et localiser l'élément perturbateur de la situation. Malheureusement, il n'eut pas le temps de faire un pas que déjà du sang se mettait à nouveau à couler le long de sa mâchoire. Tentant de refréner la douleur, il ferma les yeux. Il crut un instant voir rouge, puis les rouvrir.

Sa tête tournait encore, c'était une sensation à la fois désagréable et salvatrice. S'il n'était pas en mesure de suivre l'ennemi, ni même de le reconnaître, il n'avait qu'à s'éloigner du danger. Mais là encore, ça semblait être mission impossible. Incapable de penser nettement, il était sûrement dans l'un des pires états qu'on puisse imaginer pour l'utilisateur du fruit de la téléportation. Et pourtant, il lui fallait formuler quelque chose :

- On va dire que... ça va.

Il ravala le sang qu'il était sur le point de cracher, sachant que son état était certainement loin d'être le pire. Ce n'était rien, comparé aux intentions meurtrières qu'il avait lu sur le visage de cette personne... Non, il se devait de faire quelque chose. Si c'était son imagination qui lui jouait des tours, il en rirait au pire d'ici quelques jours. En attendant, l'inquiétude se lisait sur ses traits, et il semblait rêvasser debout. Le Colonel, quant à lui, était trop occupé à taper sur les hors-la-lois pour porter attention aux paroles de Ja'Far. Il semblait apprécier ce combat, telle une bête féroce qui se déchaîne.

- Un gars... est parti en ville... Il va... attaquer la... population...

Parlant de manière saccadée, le rouquin sentait le sang couler à présent hors de sa bouche. Ça avait un côté écœurant, comme si sa salive s'était teintée d'écarlate et qu'elle avait un débit assez important... Il ne tenta alors plus de la ravaler, sachant que l'effet rechercher ne serait pas obtenu. Faisant quelques pas en titubant, il tenta de se diriger vers la ruelle où il pensait avoir vu leur potentiel adversaire, surtout le potentiel terroriste.

- Je n'y arriverai pas tout seul, admit alors avec difficulté le maudit, regardant Ja'Far dans les yeux. Je sais que c'est une demande égoïste mais... aide-moi s'il-te-plaît.

Il ne savait pas comment allait réagir cette personne, ou s'il refuserait et réaliserait son erreur, quinze minutes plus tard, alors que la première explosion commencerait à réduire une partie de la ville en milliers d'éclats.
Si tu acceptes, Erwin t'indiquera vers où te diriger dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Dim 17 Jan - 22:58


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

Le jeune rouquin avait vraiment l’air mal en point. Ja’far s’en était d’autant plus rendu compte lorsqu’il s’était précipité pour lui venir en aide. Il crachait du sang, ce qui était loin d’être une bonne nouvelle en soi. C’est pourquoi, ne sachant pas vraiment quoi faire dans ce genre de situation, le Chasseur de Primes décida de faire signe à son compagnon afin qu’il puisse les rejoindre. S’approchant donc des deux hommes, Ferghus fixa le blessé presque avec tristesse. Bien sûr, il allait s’en sortir, il n’y avait pas de doute à avoir sur ça, mais il fallait surtout espérer qu’il puisse récupérer suffisamment vite. Car oui, le petit groupe devrait bientôt s’opposer à un problème de grande ampleur, Erwin l’avait parfaitement compris. En effet, alors que le Majordome s’empressait pour lui administrer les premiers soins en lui bandant le buste et en lui proposant quelques médicaments, le téléporteur décida de se confier auprès d’eux. Selon ses dires, il avait pu apercevoir un homme qui menaçait très clairement la population de Water Seven.

Ne préférant pas « céder à la panique » d’une certaine façon, en particulier pour ne pas inquiéter d’autant plus le blessé, Ja’far décida premièrement de ne rien dire. Son visage ne montra d’ailleurs rien de particulier non plus, si ce n’est qu’il avait bien entendu ce qui avait été dit juste avant. Mais une question importante se posait dans son esprit : comment cet homme allait-il pouvoir menacer la population ? Il s’agissait sûrement de la chose la plus déterminante concernant la situation future. Par conséquent, en attrapant Erwin par le bras pour le faire glisser sur son épaule, l’Al-Ta’ir se convainquit du fait qu’il était nécessaire de poser la question. Alors il prit la parole, regardant droit devant lui.

▬ Qu’est-ce que cet homme avait de spécial, quand tu l’as vu ?

En effet, le Dragon Rouge savait que ce petit détail pouvait leur permettre de savoir à quoi ils allaient avoir affaire. Surtout que pour le coup, le type de menace était un point clé.

▬ Tu as l’air horrifié..


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Jeu 21 Jan - 18:33

Alerte : Attentats ! [5]

Administrer les soins au rouquin prit moins d'une dizaine de minutes, ce qui laissait encore cinq bonnes minutes avant l'explosion de la bombe, dont ils n'avaient pas conscience. Pourtant, l'instinct d'Erwin lui indiquait qu'il fallait se presser. Il se laissa se faire soigner en adressant un remerciement douloureux à la personne qui lui venait en aide. Une fois bandé de toute part à l'image d'une momie nouvel-âge, le rouquin regarda dans les yeux Ja'Far, partageant un de ces moments... un de ces moments ? Il n'eut pas le temps de terminer que déjà la marine aux alentours semblait s'éparpiller et traquer les hors-la-lois présents sur l'île. Peut-être qu'ils trouveraient cet homme, ou alors avait-il l'air inoffensif sans ce regard de tueur ? Secouant légèrement la tête pour ne pas aggraver sa blessure, Erwin se releva tout en répondant à la question de son interlocuteur :

- Son regard... Il avait ce regard...

Ce regard-là, c'était un regard impossible à détruire. S'il avait déjà vu quelqu'un avec une volonté profonde de tuer, alors il saurait sûrement ce que le civil voulait signifier par ces mots. Un instant, un bref instant, un frisson parcourut le dos du jeune homme. Il savait que la fin d'un dizaine de personnes, dans le meilleur des cas, allait bientôt se terminer en de tragiques et volontaires attentats. Serait-ce une fusillade ? Une bombe ? Ou alors des gaz toxiques, les pires, parfois inodores et invisibles, une mort impossible à voir venir.

Pendant un instant, l'esprit du jeune garçon divagua. Il s'était relevé brièvement et commença à se diriger, d'un pas décidé, vers la ruelle que l'ennemi avait emprunté. Ja'Far pourrait l'aider s'il le désirait, mais au final c'était plus une question de chance qu'autre chose. Et de la chance, il avait l'impression de ne pas en avoir énormément ces temps-ci. Alors qu'il marchait dans les ruelles, faisant des détours hasardeux, battant le pavé d'un démarche lancinante, un peu fatigué, il entendit un écho de métal qui dégringolait sur le sol. Sûrement des caisses, quelque chose d'anodin en temps normal, mais là Erwin décida d'aller voir.

En face de lui, enseveli sous une demi-douzaine de caisses, le regard qu'il avait observé tout à l'heure fixait à présent l'entrée de l'impasse dans laquelle il venait de pénétrer. A ses côtés, une bombe et un escargophone jonchaient sur le sol, comme si de rien n'était. En voyant arriver un inconnu bandé, peut-être accompagné par d'autres hommes, la personne coincée dirigea sa main vers la bombe, comme pour l'activer. Erwin se téléporta sans attendre, et son pied vint écraser la main de l'inconnu tandis que le second toucha la bombe. Il disparut seulement avec l'objet meurtrier qu'il lâcha au dessus de l'océan, entre Water Seven et Longring Longland.

Un bruit assourdissant retentit, mais le rouquin n'eut pas l'occasion de l'entendre. Il était déjà revenu à sa position initiale, alors que le terroriste se relevait, se jetant sur Erwin ou Ja'Far avec la détermination de ceux qui voulaient en finir.

Se téléportant près de l'escargophone, le jeune homme ne prit pas la peine d'intercepter l'attaque, et l'ennemi n'en prit pas compte. Soit il s'enfuirait et serait intercepté par les marines, soit il se frotterait à pire : un chasseur de prime prit dans une attaque à la grenade. Pendant ce temps, le jeune homme allait pouvoir avoir une petite conversation avec la personne qui hurlait, inquiète, au bout du fil.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Mer 27 Jan - 23:20


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

Ferghus était un génie en médecine, ce qui lui permit de soigner le jeune rouquin en assez peu de temps. C’était une bonne chose étant donné les événements qui allaient sans doute se produire peu de temps après. En effet, il y avait bien cet homme dont Erwin avait parlé, un gars qui voulait faire quelque chose de mal. Seulement voilà, seul le civil connaissait son visage, Ja’far n’en avait pas la moindre idée. Du coup, il devait s’en remettre entièrement à son jugement, sans même pouvoir se séparer dans la ville pour le retrouver. Mais en un sens, ce n’était pas si grave. Le rouquin disposait d’une capacité extrêmement utile dans ce genre de situation : la téléportation. Avec ça, il pourrait en théorie le retrouver sans trop de difficulté en se focalisant dans le plus de zones possibles. Toutefois, ce n’était pas ce qu’il avait décidé de faire. Se relevant du mieux qu’il le pouvait malgré la douleur, le garçon chercha à rejoindre l’allée dans laquelle il avait aperçu le bandit. Savait-t-il où le trouver, d’instinct ? Peut-être, ou alors ce n’était qu’une tentative. Après tout, avec un peu de chance, ce type n’aurait pas eu la possibilité d’aller bien loin. Ja’far pouvait toujours penser de cette manière pour se rassurer, d’une certaine façon, même si les choses pouvaient être toute autres. Quoi qu’il en soit, il décida de suivre son camarade du jour, le laissant faire. De toute façon, il ne pouvait rien faire d’autre et devait impérativement se laisser guider.

Par conséquent, Ferghus entama sa marche également pour ne pas quitter son maître des yeux. Et soudain, après quelques petites minutes de marche à travers les ruelles, les trois hommes furent alertés par un bruit métallique. Sur le coup, Ja’far considéra qu’il s’agissait simplement d’un animal, ou encore d’une simple personne ayant fait tomber quelque chose sur le sol. Et pourtant il avait tort, Erwin l’avait bien compris. Sans réfléchir, il s’engouffra dans la rue où le son avait été émis, se rendant rapidement compte de la présence de ce type, celui qu’il avait vu auparavant. Armé d’une bombe et tenant un escargophone de son autre main, il n’inspirait rien de bon. Heureusement, le rouquin put sauver le coup en utilisant ses pouvoirs pour arrêter la tentative de déclenchement, avant de tout simplement disparaître. Bien évidemment, l’Al-Ta’ir avait compris qu’il faisait en sorte de protéger la population en larguant la bombe dans une zone sécurisée.

▬ Bien joué, petit gars.

Finalement, il revint à sa position initiale, victorieux. Le Chasseur sourit, heureux de savoir qu’il n’y aurait plus de danger venant de cet homme, jusqu’à ce que celui-ci ne décide de foncer en direction d’Erwin. Toutefois, il ne chercha même pas à l’arrêter, l’ignorant totalement pour simplement récupérer l’escargophone. C’était donc à notre héros de passer à l’action. Sans plus attendre, il bondit en avant, exécutant un puissant coup de pied au niveau de l’abdomen du bandit en recouvrant son tibia d’Armement. N’ayant aucun moyen de l’esquiver, le terroriste fut violemment éjecté jusqu’à atterrir dans un mur.

▬ Tes espoirs de destruction s’arrêtent ici, enflure.


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Erwin Dog
Commandant de la Révolution
avatar
Messages : 3225
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
53/75  (53/75)
Expériences:
99/1000  (99/1000)
Berrys: 21.774.899.333 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Dim 31 Jan - 15:18

[
Alerte : Attentats ! [6]

- Son regard... Il avait ce regard...

- Barnabes ?! Barnabes, tu m'entends ? Putain, t'as activé la bombe, bordel de... ? Comment tu veux que l'avertissement fonctionne ?

Erwin resta silencieux tandis que le sûrement dénommé Barnabes recevait un coup de tibia qui l'envoya valser dans un mur, provoquant un bruit sourd. La pression monta à nouveau d'un cran pour la personne à l'autre bout de la ligne. Il hurla de plus belle avant de commencer à gueuler comme un putois. Et au bout de quelques dizaines de secondes d'inquiétude, il commença à prendre une voix mielleuse.

- Allez, je te laisserai même venir à Pucci pour la seconde phase, répond Barnabes...
- Pucci ?

La voix à l'autre bout du fil s'arrêta alors qu'Erwin venait de laisser ses cordes vocales porter ses pensées, par instinct. Il déglutit, c'était trop d'informations d'un coup pour son interlocuteur qui devait se dire que Barnabes n'était plus de ce monde à l'heure qu'il est. Il n'avait, en soit, peut-être pas tort. Le rouquin n'était pas capable de dire si le terroriste respirait encore ou si ce seul coup l'avait envoyé dans les limbes. Dans tous les cas, ce n'était plus réellement son problème. Il avait mener la faucheuse auprès de sa victime, mais il n'avait pas appuyé sur la détente, n'est-ce pas... Fronçant les sourcils, il se dit un instant que ce mode de pensée ressemblait force à celui d'un taré. Il soupira, entendit l'escargophone grésiller et s'éteindre.

- Pucci... C'est l'île des Gourmets. En ce moment, selon les journaux, il y a un concours de cuisine qui réunit quelques célébrités dans leur domaine.

Erwin réfléchissait à voix haute. Après avoir déposé l'escargophone sur une caisse, il se dirigea vers le fameux Barnabes. Il était étalé sur le sol, mais ses yeux étaient ouverts, dirigés vers le ciel. Lorsqu'il sentit le rouquin s'approcher de lui, il s'apprêta à lui attraper le bras... Puis se résigna. Le jeune garçon soupira, haussa les épaules et s'en retourna vers Ja'Far. La marine n'avait aucune preuve pour arrêter cet homme, mais la parole d'un chasseur de prime et quelques témoignages devraient permettre de le rendre moins nuisible.

Alors qu'il pensait à cela, un contingent d'hommes entra dans la pièce, les bras chargés de leurs armes et leurs uniformes bleus et blancs sur leurs épaules. Erwin leur jeta un coup d’œil, et s'apprêta à tout leur dévoiler, mais Barnabes se leva et se jeta sur eux avec la fougue des suicidaires. Les tirs ne furent en aucun cas sommatifs : le terroriste fut étalé à terre quelques secondes plus tard, mort.

- J'ai à te parler, Ja'Far, fit le civil en détournant le regard de cette scène. Rejoins-moi à mon auberge un peu plus tard, voici l'adresse.

Après avoir griffonné quelques mots sur un bout de papier, le garçon se dirigea vers la marine et leur expliqua que cet homme avait tenté de détruire les environs à l'aide d'une bombe. Ils demandèrent où était la bombe, mais le jeune homme fit mine de dire qu'elle avait disparu, étrangement, et que s'il ne savait pas où elle était partie il était au moins content de n'être pas mort. Mimant une attitude légèrement affolée, il fut pris en charge pendant quelques instants par les marines qui le congédièrent bien rapidement après avoir pris sa déposition. Ils en feraient peut-être de même avec le chasseur de prime, mais peu importe sa version de l'histoire.

Quelques dizaine de minutes plus tard, après avoir fait quelques recherches pour éclaircir cette histoire, le rouquin était prêt à dévoiler la vérité à Ja'Far. S'il venait, il lui dirait tout : le lien entre le terroriste et une organisation sur Pucci, les informations que son contact avait réunies, et son intention de sauver l'île d'une attaque criminelle. Ainsi que la demande qu'il allait lui faire : l'aider à mettre un terme à ces attentats une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 650
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   Lun 1 Fév - 15:33


Alerte Attentats
This world is so blind, cold as ice.


LIVE AS A KING

Le terroriste venait de se faire aplatir avec violence contre un mur, s’étalant finalement sur le sol dans un bruit sourd. Pas bien résistant ce gars-là. Au final il s’était résigné à rester là, immobile tel un cadavre, alors que le jeune rouquin s’était emparé de son escargophone pour tenter d’en savoir un peu plus sur la situation. Ja’far n’entendait rien, seulement des murmures sans aucun sens, à cause de la distance. Toutefois, Erwin semblait comme.. Perturbé par ce qu’il avait dû entendre à l’autre bout du fil. Une mauvaise nouvelle ? Ça ne pouvait être que ça, surtout venant de terroristes. Mais bon, le Chasseur ne voulait pas précipiter les choses en cherchant immédiatement à savoir. Il préférait laisser le Civil en venir aux faits de lui-même, lorsqu’il le penserait nécessaire.

Finalement, peu de temps après cette scène, un groupe de soldats de la Marine fit irruption. Tous armés d’un revolver, ils semblaient prêts à récupérer le terroriste pour l’enfermer dans l’une de leurs nombreuses bases ou encore à Impel Down peut-être.

▬ J’espère que ta vie en cellule te fera réfléchir quant à tes actes.

Suite à cela, la Marine prit la déposition du rouquin pour comprendre ce qui s’était passé exactement ce jour-là, avant de repartir avec le nouveau détenu. Par ailleurs, Erwin s’était approché de l’Al-Ta’ir pour lui glisser quelques mots ainsi qu’un bout de papier où étaient inscrites quelques informations. D’après ses dires, le Chasseur devait le rejoindre pour parler d’une chose importante, dans son auberge. Selon lui, ça ne pouvait porter que sur ce qu’il avait pu entendre quelques minutes plus tôt en écoutant l’escargophone.

▬ Je te rejoindrai, sans faute.

Sur ces mots, tous deux partirent. Ja’far allait faire le chemin jusqu’à l’auberge, comme convenu, où il allait tout apprendre au sujet de ce terroriste. Notamment, il comprit que le prochain coup serait fait sur Pucci, l’île des gourmets. Il serait donc plus qu’utile d’user des pouvoirs du civil pour s’y rendre le plus rapidement possible et ainsi espérer pouvoir sauver de nouvelles personnes. Il fallait seulement espérer que leurs plans ne s’étendent pas trop loin non plus..


code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Partie 1. Alerte, attentats ! [Pv Erwin Dog]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» /!\ Alerte au piratage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Water Seven-