Partagez | 
 

 Point de rupture. [PV MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14070
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.598.696.002 B

MessageSujet: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 18:48

Point de rupture.
Feat. MJ
Rien n'est permanent, sauf le changement. Héraclite d'Ephèse


Il était assis sur un fauteuil capitonné et confortable, face à son petit bureau recouvert de tout un tas de paperasses qui concernaient aussi bien les constructions en cours sur Graou Island que l'élaboration de ses stratégies futures, un verre de whisky à la main, lorsque Nakata eut subitement l'envie de contacter les autorités gouvernementales de Mariejoa. Il avait à leur parler, et à plusieurs sujets : tout d'abord parce qu'il n'avait toujours pas eu de réponse quant à sa demande concernant Harlock Zora, ensuite parce qu'il n'avait toujours pas digéré l'état dans lequel il avait retrouvé Elisabeth. Ce qu'il avait pris pour une simple fatigue à Impel Down était en vérité nettement plus grave, et il était impossible que les scientifiques qui s'étaient évertués à la tenir en vie aient pu passer à côté de cela. De facto, le blondinet composa un numéro, qui devrait en théorie le mettre en contact avec un bureaucrate gouvernemental quelconque. Lorsqu'il entendit son interlocuteur décrocher, il ne lui laissa aucunement le temps de se présenter et prit les devants, froid et tranchant :


«Fenice Nakata, Schichibukai. Passez-moi votre supérieur.»

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 325

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 20:21

A l'autre bout du combiné, Hawkins, un ancien marine qui s'était reconverti dans la bureaucratie pour finir ses vieux jours, suite à une blessure à la jambe. Grâce à son palmarès il avait eu le droit à une belle place à Marijoa avec un appartement bien luxueux. Mais toutes ces informations n'avaient guère d'importances puisque le Capitaine Corsaire à l'autre bout du fil se montrait très froid.

    - Très bien monsieur. Je vous met en ligne avec Madame Kamisen.

Et une longue minute de silence suivit cette information. Puis le combiné retrouva une voix plus douce, féminine et posée.

    - Saori Kamisen à l'appareil, que voulez-vous Monsieur Fenice ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14070
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.598.696.002 B

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 20:29

Point de rupture.
Feat. MJ
Rien n'est permanent, sauf le changement. Héraclite d'Ephèse


Saori Kamisen, lieutenante-générale du Gouvernement Mondial, considérée comme l'une des têtes d'affiches des institutions et, plus largement, du siège fortifié qu'était Mariejoa. Bonne chose. Nakata était au moins satisfait de voir qu'on le prenait suffisamment au sérieux pour lui trouver les interlocuteurs les plus compétents : si quelqu'un était informé quant aux sujets qu'il souhaitait aborder, c'était bien elle. Quoi qu'il en fut, la voix féminine avait tout juste fini de résonner qu'il prit la parole, toujours aussi direct qu'auparavant, quoique légèrement moins tranchant :

«Plusieurs questions. J'ai demandé à Satan, lors de ma visite à Impel Down, s'il était possible de me livrer Harlock Zora... Et je n'ai toujours aucune réponse. J'imagine que cela est négatif ?»

Autant commencer par les questions les moins fâcheuses : Harlock n'était en aucun cas nécessaire pour la suite des plans, même si sa présence dans les geôles de Graou Island aurait sans conteste aidé à bien des opérations, et il pouvait donc se permettre de passer outre un refus la concernant. Demeurait toutefois le fameux soucis de l'absence de réponse : devoir se renseigner pour savoir ce qu'il en était ne lui semblait pas vraiment irréprochable.

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 325

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 20:35

    - Elle est morte.

La Kamisen regarda le combiné en étalant le dossier de Harlock Zora devant elle. A celui-ci s'était ajouté un rapport d'autopsie de membres de la Section Scientifique. Un problème de moins, pensait-elle en se réjouissant de cette avancée.

    - Il y a trois semaines, ses organes ont lâché. Certains ne sont pas taillés pour survivre à Impel Down. Autre chose ?

Sans se presser, elle referma le dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14070
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.598.696.002 B

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 20:49

Point de rupture.
Feat. MJ
Rien n'est permanent, sauf le changement. Héraclite d'Ephèse


Morte, Harlock Zora ? Bonne blague. Le blondinet se permit même de rester silencieux pendant une paire d'instants, attendant avec délectation le moment où on lui annoncerait qu'il s'agissait d'une mauvaise plaisanterie... Mais ce moment-là ne vint pas. Un soupir quitta alors ses lèvres, plus de lassitude et d'ennui que de véritable désolation : selon lui, il était difficile d'imaginer que cette traîtresse ait pu succomber au sinistre pénitencier... Mais de toute manière, même si c'était d'aventure le cas, le Fenice n'avait pas à se rendre malade pour elle. Convaincu du fait que cette histoire, malgré tout, n'en était pas encore arrivée à sa conclusion, il haussa les épaules et enchaîna :

«Tant pis. A vrai dire, ma promenade à Impel Down m'a permis de croiser une autre hors-la-loi... Hum... Fafarona Taguel, il me semble ?»

Le phoenix avait eu un mal fou à dénicher le nom de cette vieille commandante, qu'il avait vaguement aperçu au dernier étage, là où Elisabeth avait été séquestrée puis libérée : il n'avait réussi à y parvenir uniquement grâce au soutien de Damon. Il avait été effaré de voir à quel point le Gouvernement Mondial avait effacé toutes traces de l'existence de cette vieille dame, à tel point que les seules sources d'informations dont il disposait alors à son sujet étaient principalement clandestines, révolutionnaires. Une nouvelle fois, Nakata pouvait remercier le brun qui, malgré sa désertion, avait encore quelques liens privilégiés avec le mouvement et, plus particulièrement, son histoire et son idéologie.

«Vous n'êtes pas sans savoir que j'ai besoin d'esprits constructifs et intelligents pour m'épauler dans l'exercice de mes fonctions, sur Graou Island : Harlock Zora était censée réaliser cette tâche depuis mes cachots. Principalement parce que la Révolution apporte des pensées neuves, mais aussi et surtout car elle était une source assurée d'arguments allant à l'encontre de mes opinions. Vous voyez où je veux en venir ?»

Taguel à la place de Zora. C'était un coup de bluff, relativement risqué puisque doublé d'un mensonge, mais le Schichibukai n'avait de toute manière rien à perdre. Il n'était pas certain que la faveur que lui devait le Gouvernement ne puisse suffire pour libérer cette vieille dame, mais si ce n'était pas le cas, il n'avait qu'à aller chercher un autre Supernova pour faire pencher l'affaire en sa faveur. Une éternelle course poursuite...

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 325

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 21:04

La meurtrière de la fille de Kamiji, carrément ? Saori fronça les sourcils, l'information n'était pas connue du grand public. Saleté d'Impel Down, Satan devrait être plus prudent... Et si l'ancien Amiral en Chef revenait alors que cette femme s'était faite libérée... Dans le pire des cas, si les révolutionnaires étaient éradiqués d'ici là, ils n'auraient plus besoin de ce Capitaine Corsaire, un remplaçant ferait l'affaire, même s'il fallait s'avouer qu'actuellement les candidats ne couraient pas les rues. Mais elle tenait un filon.

    - Je vous l'échange contre Andromède. Ce n'est pas négociable.

Elle avait entendu certaines rumeurs de la présence de la révolutionnaire en partance de Graou Island après les événements de Bartigo. S'il refusait sans excellente raison, elle s'approcherait un peu plus de la conclusion à laquelle elle souhaitait arriver, à reculons. De toutes les manières, Fafarona n'était qu'une vieille révolutionnaire, un symbole certes mais ses informations étaient périmées.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14070
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.598.696.002 B

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Lun 4 Jan - 21:22

Point de rupture.
Feat. MJ
Rien n'est permanent, sauf le changement. Héraclite d'Ephèse


«C'est impossible.»

La négation avait suivi les dires de Kamisen de très, très près, et avec brusquerie : Nakata ne s'était guère attendu à une proposition aussi stérile et aussi indécente. Il allait toutefois sans dire qu'il ne pouvait pas se permettre d'admettre qu'il avait des alliés au sein de diverses causes criminelles : cela était une raison pour le déchoir de son poste de corsaire. Non, il n'était pas question de la faire passer pour une alliée : une subordonnée, en revanche...

«Premièrement, vous n'en tirerez aucun intérêt. Je connais son dossier, et elle est l'une des rares têtes d'affiche de la Révolution actuelle à faire profil bas : par extension, elle n'a jamais agi de manière sanguinaire ou brutale, évite autant que faire se peut les dommages et les victimes collatérales, et tente même de réduire autant que possible ses interactions avec la marine. Le seul intérêt qu'elle puisse revêtir est celui d'étendard, pour la cause révolutionnaire dans le Nouveau Monde : malheureusement, je n'ai pas le nom de ses hypothétiques successeurs, mais je doute que tous soient aussi humains qu'elle. Par extension, n'importe quel Supernova est une menace en devenir plus tangible qu'elle ne l'est. Enfin, vous n'avez pas tort, je connais Andromède, mais elle est autant à mes yeux un intérêt stratégique et une subordonnée compétente qu'une importante amie.»

C'était un nouveau coup de bluff, un de plus : il jouait le tout pour le tout, au final. Dans tous les cas, il avait l'impression que Saori avait, avant tout chose, cherché à le mettre au défi. Elle aurait pu tenter de citer des noms bien plus importants, bien plus inquiétants et qui pouvaient pourtant être à la portée d'un Schichibukai : rien qu'au sein de la Révolution, Eken Sor, Brendao Mivi ou les frères Kichiko étaient de très bons candidats. Dans tous les cas, le pirate enchaîna, bien décidé à tourner court à cette mascarade :

«Vous avez une drôle de notion des faveurs. Surtout si l'on considère l'état dans lequel Elisabeth est actuellement. Mes camarades et moi-même aurions pu mourir pour rattraper la bavure de l'AOI et le retard de votre bon vieil amiral, et nous avons ramené l'une des plus grandes têtes d'affiche que la marine puisse espérer posséder... Croyez-moi, je ne suis pas de bonne humeur.»

Il insista lourdement sur la négation, une fois de plus. Même si cette dernière phrase pouvait sonner comme une menace, le Phoenix avait fait attention à peser ses mots, et à la prononcer plus avec irritation et lassitude qu'avec véritable colère. Là encore, il s'agissait d'une manière détournée de faire pencher l'affaire en sa faveur : le Gouvernement Mondial n'avait pas été tout-à-fait honnête le concernant, et c'était l'occasion pour eux de se rattraper.

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 325

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Mer 6 Jan - 18:41

    - J'ai dit : Ce n'est pas négociable.

Elle se fichait des pseudos-demandes de Nakata Fenice, dans la mesure où il n'avait pour l'instant pas d'accord intéressant à proposer au Gouvernement. Il mettait en avant ses potentiels liens avec une révolutionnaire sur lesquels le CP9 irait enquêter immédiatement après la fin de cet appel. S'ils n'étaient pas avérés, ou qu'il soutenait la révolution ou un de ses membres, le Gouvernement devrait prendre les mesures nécessaires.

    - Ne me prenez pas de haut, Fenice, lança finalement froidement la Kamisen après un moment de réflexion. Vous avez Elisabeth, et nous savons aussi que vous avez les moyens d'améliorer sa condition. Notre rôle était de la maintenir en vie. Un Capitaine Corsaire déchu ne devrait même pas avoir ce droit.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14070
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.598.696.002 B

MessageSujet: Re: Point de rupture. [PV MJ]    Mer 6 Jan - 19:02

Point de rupture.
Feat. MJ
Rien n'est permanent, sauf le changement. Héraclite d'Ephèse


«Vous prendre de haut... Pardonnez-moi, mais vous inversez grossièrement les rôles.»

S'il s'était retenu de frapper le bureau qui lui faisait face par pure respect du mobilier, Nakata ne se retenait en revanche aucunement pour lancer quelques regards froids et foudroyants à l'intention de son interlocutrice. Non seulement le Gouvernement Mondial l'utilisait, mais il se moquait de surcroît pertinemment de ses propres revendications, de ses propres envies, de ses propres demandes : cette situation ne lui convenait aucunement et il ne tarda guère à le faire comprendre à la haute-gradée, remonté comme il ne l'avait plus été depuis belle lurette.

«Une alliance à sens unique, je n'en veux pas. C'est votre mépris et votre suffisance qui conduisent Centes et tous les autres à prendre de la puissance, là où vous vous empêtrez dans davantage d'arrogance. Vous n'avez même pas conscience de perdre vos alliés et vos subordonnés à force de les utiliser, et vous risquez très fort de vous retrouver isolés... Le Gouvernement Mondial n'est en rien une nécessité, apprenez de cette vérité et sachez faire preuve, parfois, éventuellement, d'honnêteté. J'ai tenu mes engagements, et j'aimerais grandement que vous teniez les vôtres, touts êtres supérieurs que vous êtes censés m'être.»

L'heure n'était plus au bluff et aux habilités orales : le Fenice n'avait pas ce qu'il voulait, et n'allait probablement jamais l'avoir. Le soucis, c'était que le Gouvernement Mondial aussi, allait tomber sur un os : à l'heure actuelle, il était encore le seul Schichibukai plus ou moins obéissant... Mifune et les deux sœurs Brumeria étaient introuvables, probablement sur le Nouveau Monde à naviguer sans se soucier des guerres qui secouaient le reste du Monde, tandis qu'Abel n'avait participé à Baltigo uniquement parce qu'il y avait été contraint.

«Ne comptez plus sur moi pour réaliser les basses besognes. Votre pathétique, pitoyable et dépassée amirauté s'en chargera bien... A condition qu'elle n'arrive pas en retard, une fois de plus. Croyez-moi, vous aurez bientôt de mes nouvelles.»

Cette ultime phrase était autant une provocation qu'une menace : il était impossible d'enchaîner un mythique.
Sur ces mots, le blondinet raccrocha sans même laisser davantage le temps à Kamisen pour préparer sa réponse : il n'avait plus envie de l'entendre, pour le coup. Suite à cela, il laissa tomber sa tête en arrière et contempla le plafond de sa chambre pendant une poignée de secondes avant de pousser un soupir. Puis il se redressa, plaça sa cape sur ses épaules, laissa Element, le faucon, y prendre place et se dirigea vers le pas de la porte qu'il franchit, le regard empli d'une détermination sans bornes.

L'heure de la riposte avait sonnée.

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
 

Point de rupture. [PV MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» liste d armee a 1000 point pour un tournoit
» mes créations au point compté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Den Den Mushi-