Partagez | 
 

 Les choses sérieuses vont commencer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Les choses sérieuses vont commencer.   Jeu 10 Déc - 21:12





Les choses sérieuses vont commencer.

Il entra dans la pièce, avec en tout et pour tout une serviette accompagnée d’une bouteille de verre. Cette dernière était remplie d’un liquide transparent facilement identifiable à de l’eau. D’un pas tranquille, il se dirigea jusqu’à une commode qui bordait le dortoir, alors vide. L’équipage entier était sur le pont en train de profiter du temps qui se faisait aussi doux qu’une caresse au dehors. Délicatement, il y déposa la bouteille avant d’accrocher la serviette aux attaches d’un des hamacs qui résidaient aux alentours. Il se rendit au centre de la pièce avant de descendre mollement sur ses appuis, se plaçant en tailleurs en face de la porte qu’il avait au préalable fermée. Ainsi, même si ça n’était pas un grand mal, personne n’aurait l’idée de venir le déranger. Il esquissa un sourire à jaugeant mentalement l’aspect turbulent de son propre équipage, puis son visage se couvrit d’un air impassible. Prenant une grande inspiration, il cessa toute activité pendant quelques secondes avant d’expirer, d’une façon régulière et contrôlée. Réitérant l’opération plusieurs fois, le second de l’équipage du borgne cherchait à faire le vide dans sa tête avant de se mettre au travail, une pratique dont il prenait l’habitude à force d’épreuves.

Le passage par l’archipel de Konomi avait été marquant, sur plusieurs points. Tout d’abord, les combats acharnés lui avaient montré que les membres de l’équipage du borgne devaient se préparer au pire. Une fois sortie d’East Blue, il avait bien conscience que le parcours serait loin d’une promenade de santé. La difficulté qu’ils avaient pu avoir à s’en tirer n’avait fait que confirmer les craintes qui étaient venues au monde dans son esprit suite à sa propre victoire –durement arrachée- face au chasseur de prime qui avait tenté de récolter la prime de son capitaine. Les hommes poissons lui avaient mis en tête que le monde était vaste et que des dangers qu’il ne pouvait prévoir l’attendraient. C’était valable pour ses compagnons et à ce titre, il se devait d’être fort. Kain était puissant et cela n’allait qu’en s’améliorant, mais il craignait que son aspect inconscient ou trop naïf puisse l’empêcher de réagir adéquatement dans certaines situations. Cela ne donnait que plus de sens à son role plus officieux de second de l’équipage : Heziel devait aussi être capable de prendre des décisions judicieuses afin de s’assurer de la sécurité de ses amis. Chaque jour de plus passé en mer semblait incruster cet état des faits dans sa tête. Une charge qu’il acceptait en toute humilité.

Cette escale mouvementée avait aussi montré au Coffe que son potentiel lui réservait des surprises. Durant les affrontements, il s’était largement dépassé et en avait retiré des capacités totalement nouvelles. Face à cet adversaire qu’était Aleos Frantz, l’agent du Cipher Pol 4, le cuisinier de l’équipage avait trouvé des ressources insoupçonnées en lui qui lui avaient permis de l’emporter in extremis. Désormais, il était doté du pouvoir de se mouvoir dans les airs, grâce à une technique martiale unique en son genre qu’il n’avait pour l’heure jamais vue auparavant. Une certaine manière de frapper l’air de ses pieds lui permettait de rester dans les airs et de se repositionner en plein affrontement, ce qui allait sans nul doute lui apporter un avantage indéniable sur de nombreux opposants. Mais ce qui lui semblait le plus mystique, c’était ce bouleversement de ses perceptions qui lui était parvenu sur la fin du combat. Alors en proie à la possibilité de mourir, il avait éveillé en lui une seconde aptitude qui circulait librement au même titre que celle lui permettait de frapper les maudits, mais avec une utilité bien différente… et certains inconvénients. Il n’avait encore aucune idée de ce qu’étaient ces deux capacités distinctes, ou encore si il était le seul à les posséder. Une chose était certaine, il fallait qu’il apprenne à les utiliser à l’avenir.



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: Les choses sérieuses vont commencer.   Jeu 10 Déc - 21:50





Les choses sérieuses vont commencer.

Il souffla doucement avant d’ouvrir les yeux. Son regard affichait une certaine détermination, de celles qui semblaient gravées dans la roche. Il savait ce qu’il avait à faire, pour le bien de ses nakama comme celui de leur quête commune : le One Piece. Il avait son rôle à jouer dans l’échiquier de cette grande épopée. S’il devait être une pièce du plateau, il ferait en sorte d’être une pièce maitresse. Pour ses amis, pour Kain. Pour lui également. Depuis tout jeune, le brun s’était entrainé durement pour atteindre le niveau qu’il possédait aujourd’hui. Un fait souvent oublié par d’autres qui ne le voyaient que comme un cuistot avec un peu plus de poigne que la moyenne. Mais ces heures passées à suer sang et eau tiraient leurs origines d’une véritable ambition, celle d’être l’un des meilleurs, si ce n’était le meilleur, dans sa catégorie. Aujourd’hui, avec l’avenir qui se dessinait devant eux, tout cela prenait un sens, une direction. Il avait trouvé le périple parfait pour canaliser cette flamme qui brulait en lui.

- Je dois devenir plus fort.

Les dangers qui allaient s’accumuler sur leur route étaient imprévisibles. À ce titre, il allait faire en sorte d’être paré aux plus d’éventualités possibles. Il devait devenir solide comme une forteresse, afin que ceux qui voulaient s’en prendre aux Dokugan se heurtent à un sérieux répondant. Kain allait s’attirer les foudres du gouvernement. L’équipage entier gagnait et aller continuer de gagner en renommée. Se redressant, il expira une nouvelle fois avant de retirer sa chemise, la laissant de côté, dévoilant son corps svelte aux muscles finement dessinés. Ces muscles étaient ses armes et il fallait qu’il les entretienne, non ; qu’il les améliore. Pour cela, il devait continuer à s’entrainer de façon régulière, quotidienne même. Il se baissa donc à nouveau, plaçant ses mains paume contre le sol, se maintenant en équilibre dans une position de pompe classique. Puis il commença à descendre le plus bas possible, touchant quasiment le sol de son torse, avant de remonter. Ce mouvement, il allait le répéter un nombre irrationnel de fois… et ce n’était là qu’un des nombreux exercices qu’il comptait s’infliger. Mais c’était le prix qu’il devait payer pour maintenir la puissance qu’il pouvait mettre en œuvre pour le bien de ses objectifs. Alors que le temps passait, un léger voile de sueur commença à recouvrir sa peau, qui se fit brillante et suintante. Ses cheveux s’humidifièrent également, sa respiration se fit plus lourde… l’effort commençait à réellement prendre son dû dans son énergie.

Quelques séries astronomiques d’autres exercices plus tard, notre originaire de Mormoilnoeud était désormais en équilibre sur le bout des doigts, le corps hissé à la verticale d’une façon droite et mécanique, gainé d’une volonté de fer. Sa transpiration était devenue clairement visible et sa structure musculaire commençait à clairement lui en cuire. Une brulure globale l’affligeait mais c’était loin d’etre suffisant pour lui faire stopper son activité : il avait connu et il connaitrait pire. Parti de ce constat, il ne pouvait que prendre sur lui et persévérer. Un léger gémissement pouvait parfois se faire entendre entre deux occurrences de ses efforts, alors qu’il plissait les yeux et laisser tomber quelques gouttes salines de son front au sol boisé de sa salle d’entrainement de fortune. Pour sûr, si ils devaient un jour changer de navire, il s’assurerait d’avoir un espace dédié pour s’entrainer, pour lui comme pour les autres…

- Huit-cent-quatre-vingt-sept… Huit-cent-quatre-vingt-huit…

Il ne comptait pas s’arrêter avant d’avoir atteint la millième fois. Comme il le faisait pour la plupart de ses activités…



_________________




Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 857
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
43/350  (43/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: Les choses sérieuses vont commencer.   Jeu 10 Déc - 22:42





Les choses sérieuses vont commencer.

L’eau coula dans sa gorge, fraiche et revigorante. Heziel pouvait sentir ses muscles qui tiraillaient sans relâche, sa respiration qui provoquait la fournaise dans ses poumons. Cette pause qui s’accordait était cruciale pour lui permettre de finir proprement l’entrainement. Il s’essuya sommairement avec sa serviette, afin de repartir de l’assaut de façon plus aisée. Une respiration plus saccadée qu’à l’origine marquait les conséquences de son travail physique hors normes. Tout combattant se devait d’être au top de sa forme et il prenait ça très à cœur. À vrai dire, leur prochaine visite risquait de s’avérer toute particulière, cela malgré les récents évènements géopolitiques : Logue Town avait changé d’affiliation plusieurs fois au cours des derniers temps, des nouvelles qu’il était dur de manquer tant l’endroit faisait parler de lui. Mais le fait que le gouvernement n’ait désormais guère plus la main mise sur la ville du début et de la fin ne signifiait pas que celle-ci était dénuée de dangers. Au contraire, ça allait même peut-être s’avérer bien plus intéressant qu’au départ…

Il se redressa avant d’effectuer un petit saut, s’agrippant fermement à l’une des poutres qui soutenaient le plafond, commençant une série de tractions qui se voulait elle aussi longue et laborieuse. Il faisait fi de la douleur et des messages que ses muscles lui envoyaient, le suppliant par moment d’arrêter et de prolonger cette pause qu’il venait de s’octroyer. Il se hissa de nombreuses fois, sans jamais faiblir malgré la peine qu’il s’infligeait. Durant ce temps, il ne faisait qu’imaginer les obstacles qui allaient se dresser devant lui. Ils avaient tant à appréhender et pourtant, ils avançaient tous avec une sorte de conviction si particulière qu’il semblait enfantin d’entreprendre un voyage comme le leur, pour les gens qui les croisaient. C’était sans doute la force des Dokugan et il comptait bien la faire perdurer. Jusque-là, ils avaient été une véritable lance qui perçait dans toutes les carapaces. La pointe ne devait pas s’émousser. Après tout, pour devenir seigneur des pirates, Kain allait avoir besoin d’hommes et de femmes de confiance… qui évolueraient tout comme lui. S’il voulait continuer à assurer son rôle pour son meilleur ami, il n’y avait pas de secret : Heziel devait devenir l’un des meilleurs combattants au corps à corps que le monde n’ait jamais vu.

Une bonne heure et demie encore plus tard, il finit par sortir de la pièce et se dirigea vers les douches, dans le but de prendre un bon jet d’eau froide qui allait le nettoyer. Une fois cela fait, il emprunta la route du pont de façon tranquille, laissant l’occasion à son corps désormais fatigué de reposer les parties malmenées par l’entrainement draconien qu’il entreprenait. La vie animait l’endroit : chacun faisait son affaire dans son coin, comme d’habitude. Loyal était encore tombé malade, mais Kraehe semblait ne pas être plus inquiété que ça. Le borgne, pour sa part, s’émerveillait devant un banc de poissons taureaux qui sortaient la tête de l’eau avec une synchronisation plutôt gracieuse. Pour une fois, Lily avait l’air de savoir où elle allait –ce qui n’était en aucun cas gage de réussite, mais c’était toujours plus rassurant- et Toto … eh bien, elle semblait avoir oublié bien rapidement les frasques du colosse aux cheveux blancs, vu les petits regards de biais qu’elle lui jetait avec la discrétion d’une collégienne amoureuse. Pas de Marine à l’horizon… au moins, le fameux Belton qui avait tenté de les attraper un peu plus tôt dans le mois n’avait pas encore rattrapé nos forbans. C’était un point qui, malgré lui, l’inquiétait. Ils ne pouvaient plus réellement baisser leur garde.

Le calme et l’apaisement que cette vision avait amené dans son monde fut perturbé par un riff de guitare excessivement saturé qui le fit se retourner, ainsi que les autres dokugan présents sous le soleil qui commençait à descendre. L’abruti de musicien s’était réveillé, mais pas pour longtemps… se munissant assez rapidement d’un truc à lui lancer –dans le cas présent il s’agissait d’un baril vide qui trainait sur le pont-, Heziel effectua un tir précis qui alla se fracasser droit dans les lunettes de soleil de l’autre ahuri.

- COUPE LE SON, TEME !

Et c’est sur une nouvelle bagarre entre les deux pirates qui ne pouvaient visiblement pas se sentir que cette journée entama sa fin pour nos membres de l’équipage du borgne. Ils étaient loin de se douter des raisons qui allaient faire de leur passage à Logue Town un évènement mémorable, mais ils étaient déjà sur qu’ils s’en souviendraient toute leur vie !


_________________




Revenir en haut Aller en bas
 

Les choses sérieuses vont commencer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînons-nous, avant les choses sérieuses. [Solo-FB]
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» On démarre les choses sérieuses [libre]
» Quand les choses vont mal...
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer :: Bateaux Pirates :: Youthful Demon-