Partagez | 
 

 Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shigeru Miseo
Men of Steel
avatar
Messages : 45
Race : Humain, cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
16/75  (16/75)
Expériences:
0/80  (0/80)
Berrys: 26.258.000 B

MessageSujet: Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]   Jeu 22 Oct - 13:09

Bienvenue Soldat !


La Marine a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas.






J’ai été envoyé au Royaume de Torino dans South Blue, je m’y suis rendu seul, sans mon escouade. Pourquoi ? Tout simplement que j’ai pour ordre de mission d’endurcir l’escouade de la base de South Blue. Pourquoi sur cette île ? Car tout simplement il y a des oiseaux géants apparemment alors ce serait un bon entraînement. Je pense de mon côté que c’est une mission assez périlleuse surtout pour des nouveaux soldats.

Pour l’instant que je suis le premier arrivé, j’attends le navire qui va déposer l’escouade. Je me suis renseigné sur eux, selon les informations ce sont des trouillards. Je vais les former à devenir des fiers soldats de la Marine. Ceux qui ont une vraie justice. Ceux qui désirent changer ce monde totalement injuste.

Sur cette île pour l’instant il fait beau, le ciel est dégagé, un léger vent est levé qui ne me déplait pas, le climat est plutôt lourd. Bon je n’ai que le haut de mon crâne et mes organes qui sont humains encore mais ça me suffit pour avoir encore quelques sensations.

Aujourd’hui comme les autres jours je porte ma tenue traditionnelle, oui je ne peux plus transpirer alors pourquoi se changer tous les jours ? J’ai mon habituel jogging bleu foncé qui au niveau de mes pieds est rentré dans des bottes noires en cuir accompagné de lacet blanc légèrement caché par mon grand manteau en cuir noir cachant le reste de mon corps. Il recouvre en même temps à partir de ma mâchoire supérieure jusqu’au bas des mollets. Mes mains sont cachées dans des gants de cuir noir eux aussi. A ma ceinture j’ai mon katana en acier accroché.

Pourquoi suis-je toujours habillé comme ça ? Je n’ai pas envie de divulguer mon corps de cyborg, je veux que ça reste pas secret mais assez discret, un cyborg comme-moi selon les gens c’est soit une machine sans cervelle ou encore un monstre.

Etant le premier arrivé, au lieu d’attendre bêtement le navire des recrues, j’ai décidé de vite fait me promener dans les environs, en face de moi j’ai un village de primitif qui ont l’air un peu civilisé, je me balade dans leur village parmi eux les mains dans les poches.
Eux, ils me regardent avec des airs étranges, terrifiés. Sans doute à cause de ce qu’il s’est passé il y a un an, deux criminelles assez puissants se sont affrontés et ils ont laissé une sacrée trace derrière eux, d’après les rumeurs ils ont dévasté une partie de la forêt et rasé un village. Si je me souviens bien les deux se nomment Raphaël et Samson Gray.

Bref, j’ai découvert une supérette, un grossiste en alimentaire et quelques auberges aussi. Ils sont peut-être primitifs mais sans doute pas si con.

Une heure est passée, je suis retourné au port depuis une demi-heure environs. Le navire de la Marine est accosté au port, les habitants désertent les rues à cause de la peur au ventre. Je ne peux pas m’empêcher de soupirer, les pauvres, ils ont dû en endurer des choses.

Les premières recrues descendent du bateau, aux premiers abords ce sont des soldats normaux, ils n’ont pas l’air si trouillards que ça. Méfiance, comme on dit, l’habit ne fait pas le moine ! Leur sergent vient à mes côtés se présenter.

- Lieutenant Shigeru, je suis le Sergent Smith, je suis chargé de vous accompagner dans votre tâche pour les endurcir.

J’acquiesce de la tête. Je lance un regard circulaire envers les soldats, ils sont en ligne, je passe devant eux, m’arrêtant devant chacun d’eux, je les regarde un à un. Parmi eux, des jeunes, des vieux, des hommes ou encore des femmes. Petit, grand, moyen. Bref ce sont des messieurs et madame tout le monde. Lors de mon petit tour le sergent voulut me parler mais je l’ai arrêté d’un geste de la main. L’atmosphère semble tendue, le calme règne dans les environs. J’entends même les mouches voler.

Je finis par m’éloigner d’un mètre voire même deux. Je me poste droit comme un « i » devant eux. Ma voix est hélas un peu étouffée par mon col qui recouvre ma bouche mais vu qu’habituellement j’ai une voix portante cela rattrape le coup. Je décode enfon de briser le silence pesant.

- Soldats, repos ! Je suis le lieutenant Shigeru ! Ma mission aujourd’hui est de vous endurcir, je vois déjà devant moi des fiers soldats de la Marine ! Comme premier exercice aujourd’hui, il va être simple, vous vous présenter. Nous partirons de gauche à droite. Vous allez lors de votre tour vous avancer d’un pas pour que l’on puisse vous voir et vous allez me dire nom, prénom, âge, votre rêve et enfin vos peurs ! Je vous fais une démonstration. Prénom, Shigeru, nom, Miseo, âge, 25 ans, rêve, me venger d’une pute qui a buté mes amis de promos ! Et aussi de devenir un haut gradé et surtout faire régner justice et paix dans ce monde ! Mes peurs ? De perdre de nouveau mes amis ou mes soldats ! A vous maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
Choryo Supai
Matelot
avatar
Messages : 39
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
19/100  (19/100)
Berrys: 8.150.000 B

MessageSujet: Re: Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]   Lun 26 Oct - 1:57


Présentations!







Cela ne faisait qu'à peine quelques semaines qu'il était rentré dans la marine et tout s'enchainait très vite pour Choryo, il avait d'abord passé quelques temps sur le navire du Lieutenant Logan mais une mission l'avait obligé à changer de supérieur. Effectivement Logan avait été appelé sur une mission à haute importance et avait jugé, certainement à juste titre, que le soldat trouillard qu'il avait recruté quelques jours plus tôt n'était pas prêt. L'hypnotiseur s'était donc posé dans une base marine de South Blue afin d'y être entrainé, cependant ses supérieurs avaient vite laissez tomber l'idée de lui faire suivre un entrainement normal, les efforts physiques tenant du fiasco total et la moindre petite tentative de motivation habituelle donnant lieu à des cris stridents et fort agaçants. Au final ils s'étaient contentés de le laisser s'entrainer seul dans un coin, ne sachant pas réellement ce qu'il faisait mais ne voulant pas vraiment s'en mêler tant qu'il ne leur posait pas de problème. C'est alors que la nouvelle d'une unité de soldats trouillards et faibles se montant afin de les endurcir vînt à sa rescousse, les gradés de la base n'hésitant pas une seule seconde avant de l'y envoyer par le premier navire. Choryo avait sué à grosses gouttes à la simple annonce de son transfert, la peur s'emparant rapidement lui, mais finalement c'était désormais une certaine joie qui l'habitait, depuis qu'il était devenu soldat marine il n'avait rien fait de spécial et ce transfert serait peut-être enfin l'occasion de progresser.

Mais actuellement il ne faisait pas grand chose, placé en ligne immobile avec tous ses compères tandis qu'un Lieutenant et un Sergent discutaient devant eux. Ces hommes étaient donc ceux chargés de les endurcir, à vrai dire le simple aspect métallique du corps du Lieutenant effrayait déjà Choryo qui prenait sur lui pour ne pas partir en courant dès à présent. Il s'était juré de faire des efforts, de faire tout son possible pour pouvoir atteindre ses objectifs et cela commençait par surmonter ces petits moments difficiles. Restant ainsi immobile et muet il écouta l'homme devant lui parler à ses recrues, tentant tant bien que mal de dévier son regard des bouts de métal en guise de corps de celui-ci qui ne cessaient de se mouvoir de manière effrayante. Chaque mouvement, chaque parole et chaque respiration faisaient bouger un ou plusieurs détails de la carcasse métallique, augmentant à chaque seconde le mal-être de l'hypnotiseur qui n'était même pas sûr de pouvoir bouger s'il voulait fuir désormais. Malgré ces difficultés il avait entendu et compris l'exercice demandé par leur supérieur, et même s'il sentait la peur et le stress omniprésents en lui à ce moment précis il savait pertinemment qu'il devait tout faire pour les surmonter. Sentant alors une poussée d'adrénaline emplir son corps il s'avança d'un pas assuré, ne laissant pas le temps aux soldats à sa gauche de commencer comme demandé, et lançant d'une voix étonnamment forte:

Supai, Choryo, 18 ans, Retrouver mon maître et arrêter les méchants, J'ai peur de tout ce qui bouge!

Aussitôt il se replaça dans le rang, sans faire attention aux regards interloqués de ses compères, se contentant de regarder droit devant lui de manière fixe. Une goutte de sueur venait de nouveau perler sur son front tandis que son coeur battait la chamade, son intervention lui avait énormément couté et il était désormais tellement crispé qu'il lui était impossible bouger le moindre cil. Au moins il avait fait son premier exercice, c'était déjà une chose de réussie aujourd'hui, finalement ça ne semblait pas si dur, il pourrait presque relâcher la pression, presque.
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Miseo
Men of Steel
avatar
Messages : 45
Race : Humain, cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
16/75  (16/75)
Expériences:
0/80  (0/80)
Berrys: 26.258.000 B

MessageSujet: Re: Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]   Mer 28 Oct - 13:27

Le changement c'est maintenant !


La Marine a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas.






Les peurs vont de la mort jusqu’au moindre petit insecte inoffensif, des peurs bien ridicules lorsqu’on y pense mais bien réelles. C’est bien d’avoir peur, cela permet de nous stimuler. Une recrue parmi groupe a réussi à retenir ma faveur. Un certains Choryo, il n’a pas peur seulement que d’une chose mais de tout ! Je l’ai vu déjà qu’il était à la limite de se faire dessus lorsqu’il se présentait… mais il a réussi à prendre les devants et de contrôler sa peur et ça, c’est déjà un pas en avant. Je ne suis pas du genre à les enfoncer, justement je veux les élever haut, très haut dans les cieux, que tout le monde puissent voir leurs progrès. Je finis par tourner le dos au groupe ainsi qu’au Sergent. Je donne mes instructions.

Je lance mon premier test qui est déjà d’évaluer leur détermination. Un léger sourire au coin de ma bouche se dresse.

- Souhaitez-vous réellement changer ?!

Suite à ma requête je les entends tous répondre en chœur « Oui », sont-ils vraiment si profond que ça ? Je sais déjà comment en faire douter plus d’un. Je me retourne brusquement, parlant dans le col de mon manteau qui étouffe légèrement ma voix, pour contre balancer j’hausse le ton.

- Pour ceux qui sont si déterminez que ça, venez avec moi en expédition dans cette forêt ! Là-bas vous attends des insectes, peut-être la mort, des oiseaux géants et encore tout autre bête si ça se trouve encore jamais découverte ! Je n’oblige personne à venir bien sûr ! Ceux qui ne se sentent pas prêts ou encore ceux qui ne désire pas vraiment changer vous pouvez rester ici. Cependant si vous restez ici, pensez à vos collègues qui eux sont courageux, qui souhaitent changer. Ayez un peu de courage et même du culot dans votre vie !

Ma voix est montée en crescendo. Un léger vent s’est levé, mes cheveux se trouvent emportés par lui en arrière. Je regarde à un à un les soldats qui semblent avoir peur pour certains, d’autres hésitants et les derniers déterminés. Je me tourne une nouvelle fois en direction du village et je commence à marcher pour accéder à celui-ci.

Je continus de donner mes dernières directives.

- Sergent vous fermerez la marche, maintenant ceux qui veulent changer c’est maintenant ou jamais, de mon côté je vais dans la forêt, qu’importe le danger qui nous y attend là-bas, je suis prêt à le surmonter.

Je marche d’un pas assuré, je me dresse fièrement devant eux. Après tout, nous représentons la Marine !

Les poings fermés et croisés dans mon dos j’avance en démontrant aux soldats toute ma volonté d’aller dans cette forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Choryo Supai
Matelot
avatar
Messages : 39
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
19/100  (19/100)
Berrys: 8.150.000 B

MessageSujet: Re: Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]   Mer 4 Nov - 1:20


Un Appel!







Une légère expression de surprise apparue sur le visage de Choryo alors que le Sergent ne relevait pas son intervention soudaine, se contentant d'écouter les autres avant de se retourner, leur présentant son dos. L'hypnotiseur ne comprenait pas vraiment pourquoi on ne l'avait pas réprimé pour avoir brisé une règle énoncé à l'oral, étant ainsi irrespectueux envers son supérieur, mais il n'allait certainement pas s'en plaindre. Se contentant de demeurer immobile et silencieux tandis que les autres soldats lançaient un "oui" massif en réponse à la question du Lieutenant il grimaça momentanément. Tous ses collègues semblaient particulièrement déterminés par la perspective que leur offrait leur supérieur, mais Choryo ne pouvait s'empêcher d'avoir plus envie de partir se cacher dans un coin que de suivre l'homme de fer. Ainsi lorsque d'un air sûr de lui l'homme se retourna avant de se lancer dans un laïus concernant les dangers qui les attendaient et le courage dont feraient preuve ceux qui le suivraient l'hypnotiseur lâcha finalement un grand soupir de soulagement. Il n'était pas obligé de suivre le groupe dans cette forêt aux allures sombre et dangereuse, le Lieutenant venait de le dire clairement, il avait le droit de rester ici. Il se fichait de ce que l'on penserait de lui et le courage n'avait jamais été son but de toute façon, tout ce qu'il devait faire était attendre l'occasion qui lui permettrait de gagner en pouvoir. En attendant tandis que son supérieur et les soldats commençaient à se diriger vers la forêt d'un pas décidé il se contenta de s'écarter de la route, s'éloignant un peu du groupe jusqu'à ce qu'une voix forte ne l'interpelle :

Hep soldat! Où allez-vous comme ça?!

S'arrêtant aussitôt le maudit se retourna lentement, espérant simplement la réponse d'un autre soldat qui lui montrerait qu'il n'était pas celui à qui s'adressait cette phrase. Cependant le regard insistant du Sergent qui les avait accueilli ne laissait pas de place au doute, il attendait définitivement une réponse de sa part. La réaction soudaine de l'homme avait quelque peu pris de court le jeune soldat qui resta dans un premier temps la bouche ouverte sans ne pouvoir répondre qu'une série de balbutiements. Finalement, en rassemblant ses idées il prononça simplement d'une voix hésitante :

Euh ... le Lieutenant a dit ... enfin ... je pensais que ...

Et bien arrêtes de penser et rentre dans le rang soldat, c'est la marine pas un camp de vacances!

Ne sachant pas quoi répondre et étant un peu effrayé par l'attitude de son supérieur il s'empressa de rattraper le groupe qui avait d'ores et déjà pris un peu d'avance, suivi de près par le Sergent. Le Lieutenant quant à lui semblait déterminé à atteindre sa destination et ne devait pas avoir remarqué l'altercation soudaine puisqu'il n'avait pas bronché, à moins que ses paroles n'aient été qu'un mensonge ayant plus pour but de les motiver que de leur laisser le choix. Dans tous les cas plus le groupe de gouvernementaux s'approchait de l'étendue d'arbres et plus Choryo était nerveux. Quand on y regardait bien la forêt ne semblaient pas si effrayante que ça et l'hypnotiseur pouvait toujours se bercer d'illusion en visualisant une étendue verte où s'amusaient plein d'animaux mignons. Cependant les paroles du Lieutenant lui revenaient sans cesse en mémoire, il ne voulait définitivement pas rentrer là-dedans. Jetant un rapide coup d'oeil dans son dos où le Sergent semblait ne plus prêter attention à lui il porta la main devant la bouche, faisant apparaître un minuscule escargophone tout en prenant soin de ne pas se faire repérer. Aussitôt un escargophone beaucoup plus gros grossit dans la main du Lieutenant qui ouvrait la marche, celui-ci se mettant à sonner quasiment instantanément. Le pouvoir du jeune homme lui permettait de contacter qui il voulait à travers le monde, cependant il ne dépendait pas de lui que la personne en question réponde à son appel, au moins cela lui ferait gagner du temps.

Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Miseo
Men of Steel
avatar
Messages : 45
Race : Humain, cyborg

Feuille de personnage
Niveau:
16/75  (16/75)
Expériences:
0/80  (0/80)
Berrys: 26.258.000 B

MessageSujet: Re: Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]   Ven 22 Avr - 0:22

L'histoire se répète ?!


La Marine a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas.






Avançant d’un pas rapide, je pense aux créatures que nous allons rencontrer dans cette forêt, j’espère vraiment les endurcir en leurs faisant affronter des bestioles primitives et sans cervelles.
Sans que je ne m’en rende compte, quelque-chose que je ne soupçonne pas grossi, en sentant cet objet grossir et émettre un son bizarre je regarde instantanément ma main qui était il y a quelques secondes vide !

Ce que je vois m’étonne énormément et me fais poser énormément de question. D’où vient ce DEN DEN MUSHI ?!

Il ressemble à comme tous les autres, un escargot, il semble porter l’emblème de la Marine mais… pourquoi… comment est-il arrivé là ?! Je ne l’ai pas senti avant ! Il est apparu alors qu’on est si proche de la forêt. Je regarde les immenses arbres d’ailleurs se dressant à quelques mètres devant nous, observant l’horizon, rien en vue à part des fourrés de buissons, de fougères et d’autres végétaux anormalement grands tout comme les arbres.

Je décide de décrocher le Den Den, par réflexe, on ne sait jamais, il peut s’agir-là d’une personne importante qui m’appelle.

Je saisis le micro de ma main métallique recouverte d’un gant en cuir noir, je le rapproche de ma bouche et je finis par parler.

- Mushi mushi ! Ici le Lieutenant Miseo, pourrais-je savoir à qui ai-je l’honneur ?

A vrai dire je n’eus pas le temps d’écouter ce que mon correspondant avait à me dire. Une lame provenant de l’horizon que je scrutais juste avant vient percuter mon corps métallique. Réussissant à entrevoir plusieurs silhouettes dans cette forêt verdoyante je me mis à crier.

- Que tout le monde se mettent à couvert et commencer à préparer vos fusils ! Nous sommes attaqués !

Je ne sais pas qui sont nos ennemis en face mais d’après ce que je vois, ils se déplacent vites, ils semblent connaître particulièrement bien la forêt et ses recoins.

A mon tour je me jette sur le sol, ne protégeant que mon crâne. La lame qui n’était qu’un kunaï tout à l’heure n’avait fait que de ricocher sur mon corps métallique.

En tout cas il faut vite qu’on bouge d’ici, notre seule cachette son cette herbe assez haute pour éviter qu’on nous voit lorsqu’on s’allonge.

Au travers les fleurs et les herbes, j’aperçois qu’ils n’ont pas l’air d’être des natifs mais plutôt des sortes de ninjas. C’est quoi ce bordel ?! On ne m’a jamais dit que des foutus ninjas sont ici ! Je pris le temps de réfléchir quelques secondes, laissant peu de temps au sergent Smith de donner les directives, c’est là que je fis le lien ! C’était cette garce ! J’en suis sûr ! Elle a dû savoir que je venais ici pour endurcir des nouvelles recrues et elle souhaite me faire revivre l’enfer qu’elle m’a déjà fait connaître… . Je ne la laisserai pas faire !

Pris d’un élan de fureur, je m’empare de mon sabre, m’apprêtant à lancer une charge. Non, je ne parle pas de charge générale car j’en suis sûr c’est ce qu’elle attend mais je serai le seul à la faire. J’hurle mes directives, reprenant le dessus sur le Sergent.

- Tout le monde ! Retournez au navire ! Sergent Smith gardez quelques hommes pour me couvrir, j’y vais !

Je sors de ma cachette, m’élançant dans une course effrénée, digne d’un jaguar qui court avec seulement deux pattes.

Dans ma course, me rapprochant à vive allure de mes ennemis, je commence à entamer un énorme bond, encaissant tous les attaques à distances ennemis qui visent mon corps, me protégeant le visage avec mon bras gauche.

Lors de ce bond, une fois au plus haut dans les airs avec mon bras droit j’exécute un mouvement vif et demi-circulaire en avant, tenant mon katana, je finis par pourfendre l’air, créant une immense lame d’air propulsée à vitesse grand « V » sur les attaquants se situant en avant.

- Ryū no Ikari !!!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue à Torino ! [PV Choryo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Bienvenue au FIER-Demande d'adhésion
» Bienvenue chez nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Torino-