Partagez | 
 

 [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Mer 21 Oct - 13:54

Ca fait longtemps...
feat. Yao

Shadow, notre enfin mon loup avait du accueillir nos amis comme il se doit. Puisqu’ils devaient être certainement tous rentrés au navire à présent que tout est fini… Combien de morts dans nos rangs ? Un plus tous les esclaves que je voulais sauver. Ça n’aurait pas du se passer comme ça… Devant absolument libérer toute la rage qui m’habitait, je m’étais enfuie de salle de vente pour aller me réfugier dans une forêt de mangroves non lointaine de là. Mais je n’avais pas tout de suite rôdée que l’on me suivait. J’étais trop dans mes pensées disons. Et j’avais surtout besoin de me défouler. Sans déconner, pourquoi avoir fait ça ? Voulaient-ils vraiment que l’on ne parvienne jamais à notre but ? Ha putain ça m’hérisse le poil rien que de revoir cette scène.

Mon principal objectif vient de tomber à l’eau… Alors je suis censée me battre pour quoi maintenant ? Si ce n’est à part que je vais aider les Shadow Ghost à devenir les plus forts de ce monde, je n’ai plus de réel but personnel à présent que tout a été niqué par l’orgueil d’un malade. Arrivée dans la forêt, je remarquais tout de suite une sorte de lapin. Parfait, ce sera mon gibier de la journée. De toute manière, quiconque essaie seulement de se mettre sur mon chemin, je lui refais le portrait et même j’irais jusqu’à le tuer puis le dévorer s’il me fait chier. Trop obnubilée par mon état très nerveux, j’en oubliais la présence qui me suivait et qui n’était autre que Yao. J’étais toujours en louve alors bien évidemment, j’avais pu le sentir assez rapidement. Mais ce n’est pas ça qui me freinera dans mes envies de meurtres par exemple.

Tel le prédateur qui poursuit sa proie, j’avançais doucement à plat ventre avant, de sauter sur ce lapin, quelques secondes plus tard. Le mordant à pleins crocs dans le flanc, il ne résistait pas bien vite. Inutile de le faire cuire puisque je dévore aussi de l’humain. Cannibale, psychopathe limite et j’en passe seraient tout à fait appropriés comme termes. Puis sans me préoccuper pour le moment du jeune homme – il allait falloir me laisser du temps pour arriver réellement à me calmer… Je commençais à dévorer le lapin sans le faire cuire donc. Je n’étais plus vraiment Rei mais simplement un prédateur et sa proie. Un animal sauvage qui prend contrôle de son environnement. D’ailleurs, qu’est-ce que je pensais en ce moment ? Rien si ce n’est que ça faisait du bien de manger et que petit à petit ça calmait certaines de mes pulsions sauvages. Ne laissant que les os sur ce lapin, je finis par me retourner et faire face à Yao avant de reprendre ma forme humaine. Je ne dégainais pas mon sabre mais nul ne doute qu’il allait y avoir quelques explications à fournir d’ici peu.

Avant ce casse, la dernière fois que l’on s’est vu… c’était sur une île de Grand Line si mes souvenirs sont bons et que l’on n’avait pas non plus eu le temps de s’expliquer correctement. Après tout, ce n’est pas notre première rencontre et qui plus est, j’étais du gouvernement la première fois. Croisant les bras, je le fixais simplement du regard. Je ne serais plus la gentille Rei qui se fait autant de souci pour ses amis… Non, cette fois-ci, je serais seulement Rei la combattante impitoyable qui ne montrera plus rien du tout. Cette mission m’a quelque peu brisée. Parce que nous n’allions pas non plus nous dévisager pendant trente ans comme des cons, je finis par lâcher d’une voix presque froide.

« Ca faisait longtemps. Je fais quoi ? Je te mets au courant que je ne suis plus dans le gouvernement ou on t’a déjà prévenu ? »

Agressive ? Un petit peu ouais même si je sais que ce n’est pas du tout de sa faute ce qui s’est passé à la salle de vente. Je m’excuse d’avance que ce soit tombé sur lui.
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Jeu 29 Oct - 17:08



Ça fait longtemps ..
★" Apprendre, c'est se retrouver." - Malcolm de Chazal




Feat
Rei Mitsuyori
...
Le plus dur est passé, mais la dure réalité laisse des cicatrices parfois visibles, parfois invisibles.


Fuyant tous dans la même direction, le plus dur était derrière nous. Et malgré la mort d'un de nos coéquipiers ou allié, tous avaient un sentiment de satisfaction. C'est ce que Yao ressentait, dû moins. Gin était mort en homme et le sacrifice est la fin la plus honorable pour tout guerrier. Sa mémoire sera à jamais gravé dans le cœur de ses amis. De plus, dorénavant les Shadow Ghost et Yao étaient maintenant riche, alors il y avait de quoi se réjouir.

Mais en scrutant rapidement les alentours et la joyeuse bande de criminels, Yao repéra très vite une absent : Rei. L'ayant vu s'enfuir un peu plus loin, le jeune voyou ne pouvait pas la laisser toute seul, déjà car les marines risquaient de rôder dans les parages pour retrouver les auteurs de ce braquage hors du commun et car l'état de Rei durant sa fuite était plus que soupçonneuse : elle ne semblait pas dans sa forme normale.

- Aliyah, suit les autres. Je reviens.

Se séparant alors du reste du groupe, Yao s'était donc décidé à retrouver Rei et à la ramener à la raison. Il prit alors la direction que l'ancienne Cp avait emprunté et quitta petit à petit les Shadow Ghost et sa petite soeur.

Sa course l''emmena dans une forêt de mangroove non loin de la. Le jeune brun n'eut pas de mal à retrouver sa comparse car elle ne se cachait pas. Elle était la, dans sa forme animale, en tant que louve et dévorait habilement un pauvre lapin qui passait par la. Yao ressentait ce geste comme une sorte de défouloir imbibé par ses instincts animales mais aussi par sa haine et sa tristesse.
Une fois le festin fini, elle se retourna face à lui et reprit sa forme humaine. Croisant les bras, il y eu quelques secondes de blanc avant qu'enfin Rei n'engage la conversation et que Yao y réponde.

- Et bien oui j'avais cru le comprendre ...

Un peu gêné, le ton de son interlocutrice lui était froid et agressif. Yao ne voulait pas envenimer la situation et ne savait pas non plus comment s'y prendre.
S'approchant doucement de Rei, puis passant à coté d'elle, Yao s’essaya alors sur une racine et l'invita à le rejoindre. Puis il continua ses paroles.

- D'ailleurs pour tout t'avouer, si je suis venu sur le navire d'Oda à Jaya, c'était à la base pour prévenir Ren que tu étais une agent infiltrée. Après j'me suis laissé embarquer par les combats et au final j'me suis rendu compte par moi-même que tu n'avais plus rien à voir avec le Gouvernement ... C'est bizarre comment le destin réagis, parfois.

Sortant alors une pipe en bois de son manteau, crachant une gerbe de sang dû à ses blessures durant le précédent combat, Yao y mit quelques herbes spéciales et alluma ensuite l'objet.
Il aspira alors une grosse bouffée et toussa quelque peu : ses blessures étaient plus coriaces que prévues et le gênaient même pour fumer. Il recracha ensuite une lourde et épaisse fumée blanche à l'odeur pas si désagréable que ça. Yao se retourna et en proposa alors à Rei.

- Je sais que tu ne vas pas bien Rei, je ne sais pas si tu veux en parler, mais une chose est sur, fume ça, ça détend bien.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Ven 30 Oct - 13:35

Ca fait longtemps...
feat. Yao

Bon une chose au moins, maintenant il était au courant que je n’étais plus une sbire du gouvernement. D’ailleurs, j’étais bien contente de l’avoir quitté le gouvernement. M’expliquant ensuite que s’il était venu à Jaya, à la base c’était seulement pour prévenir Ren que j’étais une espionne infiltrée. Un léger sourire traversa mon visage tandis que je repensais à quelque chose. Avais-je au moins dis à Ren que j’étais une ancienne marine ? Oui bien sûr, il a du s’en douter puisqu’avant j’avais falsifié, leurs noms à lui et Yao dans le gros casse à Nighty Town, il y a pas mal de temps de ça. Pour justement que personne ne puisse se douter que c’étaient eux les coupables.

« Effectivement… d’ailleurs, vous ne vous êtes pas demandés, Ren et toi, pourquoi la marine n’avait pas poursuivi ses recherches après votre braquage sur Nighty Town, il me semble ? Puisque déjà à cette époque là, j’avais fais en sorte de vous couvrir. »

Il me semblait également important d’ajouter cet élément dans l’histoire. Le regardant toujours en croisant les bras, j’étais légèrement à deux doigts de m’énerver encore un peu plus et lui planter les griffes dans l’épaule alors qu’il passait à côté de moi. Non, je n’étais pas du tout bien, et ça pouvait clairement se voir. Pas encore super calme non plus, je laissais transparaître cette dose de rage, un peu à mon insu. Fronçant les sourcils en voyant ce qui sortait… J’arrive à sentir un peu l’odeur du sang donc je suppose que lui aussi a du avoir des blessures. Et il se met à fumer la pipe… Bon sang, il n’a pas changé à l’idée que je me faisais de lui. Soupirant grandement, je finis par m’asseoir à côté de lui avant de le regarder d’un air blasé. Et en plus, il avait clairement perçu que je n’allais pas bien du tout. Ha bah merde, ça se voit à trois kilomètres à la ronde alors ? Pffeuh.

« Moi fumer ? Tu me prends pour qui ? Bref, non merci… Ca n’est pas très bon pour mes sens de loup après. »

Ça ne risquait pas réellement d’altérer quoi que ce soit mais disons que la forte odeur de tabac ou de pipe, gêne beaucoup mon odorat. Déjà que quand je retraçais Ren, c’était la plupart du temps par le fait que ses habits puent le tabac mélangé à son odeur à lui, moins perceptible. Faut croire mais les félidés ont un odorat très développé qui leur permet de découvrir des tas de choses et comme en plus je suis humaine d’un côté… bah ça pique la truffe au bout d’un moment.

« Pas bien hein… Des tonnes de choses ne vont pas bien. »

Est-ce que j’avais envie d’aller plus loin pour en parler ? On dit parfois qu’il vaut mieux dire ce que l’on a sur le cœur pour avancer. Et je ne connaissais pas tant Yao que ça non plus alors me « confesser »… Trouvant un bout de branche qui trainait là, je la pris afin de la triturer un peu alors que finalement, peu à peu, je laissais tomber les masques.

« Je… Ce pourquoi je me battais a finalement été brisé en quelques minutes… De même que j’ai perdu un ami cher dans cette bataille… Tu peux donc te douter dans quel état d’esprit, je me trouve actuellement. »

J’en voulais à tout le monde pour le coup. Et encore plus à Gin d’avoir osé jouer le kamikaze. Mais non, une haine insaisissable allait me ronger pendant un petit moment et tandis que je pensais au connard qui avait osé activer les colliers, ma transformation en hybride reprit le dessus. Il m’arrive de me transformer lorsque je suis véritablement et très en colère. Fixant Yao du regard en cassant d’un coup de patte la branche que je triturais, je finis par ajouter.

« La Rei que tu as connu ne reviendra plus jamais. Je ne serais plus celle qui est autant triste et sensible quand quelqu'un meurt. »
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring


Dernière édition par Rei Mitsuyori le Sam 7 Nov - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Sam 7 Nov - 13:36



Ça fait longtemps ...
★ "Apprendre, c'est se retrouver" Malcolm de Chazal




Feat
Rei Mitsuyori
...
Même le plus vilain des grands méchants loup à un cœur !


Il était bien vrai que depuis leur première rencontre, Rei avait grandement changée. Elle était passée du côté du Gouvernement Mondial pour rejoindre celui des forbans et des criminels de tous les horizons. Alors que depuis les faits déroulés sur l'île de Jaya il y avait quelques mois, Yao se doutait très bien de la situation de la jeune fille. Pourtant, celle ci lui avoua alors un secret qui le perturba quelque peu ...
En effet, cette confession ramenait le voyou à plusieurs années en arrière ! Au tout premier gros coup qu'il avait fait sur Nighty Town et à sa rencontre avec Ren devenu frère d'arme aujourd'hui. Les yeux pleins de nostalgie, il voyait alors ces bons moments défilés sous ses yeux ... Retrouvant tout de même très vite ses pensées, Yao répondit alors :

- Et bien, c'est une sacrée surprise ! Je m'étais toujours demandé pourquoi les recherches sur les braqueurs avaient été si vite arrêtées ! J'en ai désormais la réponse maintenant, des années après ...

Bizarrement, bien qu'il soit surpris, cela n'étonnait pas le jeune voyou. Il savait que Rei et Ren avait des relations intimes depuis bien avant leur rencontre. le fait qu'elle couvre son homme était tout à fait normal, Yao dans cette si vieille histoire n'était qu'un complice et donc un effet secondaire. Non, ce qui l'étonnait vraiment, c'était à quel point Bouddha les avait fait croiser autant de fois sur son chemin, trop pour être une coïncidence. Car désormais et avec toutes les aventures qu'ils avaient traversés ensemble, Yao commençait à les considérer plus que de simple collègues et avait désormais total confiance en eux ... Le destin est un chemin au millier de formes et les voies du Bouddha sont impénétrables, comme aurait dit Maitre Yip ...

C'est alors que son amie refusa de fumer. D'après elle, la fumée que libérait la pipe désorientait ses sens de loup. Yao n'avait jamais vraiment réfléchi à ça, mais elle qui avait un sens particulièrement puissant de l'odorat devait être gênée par bon nombre d'odeur, surtout quand elle devait se trouver dans un bar remplit d'alcooliques suant tous comme des porcs ... Beurk.
Approuvant son choix, Yao plia alors son bras et tira une nouvelle latte libérant une épaisse fumée blanche. L'herbe que contenait la pipe le détendait, et à chaque nouvelle bouchée il sentait ces effets l'envahir ... Et d'après lui, il n'y avait rien de meilleur après le combat qu'il venait d'effectuer.

Laissant tranquillement sa collègue répondre à sa dernière question, le voyou retirait de nouvelles bouchées et recrachaient des ronds s'élevant dans petit à petit jusqu'aux sommets des mangrooves avant de disparaître d'un coup de vent.
Puis, quand elle fut prête, elle y répondit.
Elle expliqua alors à Yao que cette mission, outre l'importante somme d'argent à gagner, avait un autre sens pour elle. L'homme semblait l'avoir comprit, elle parlait des esclaves qu'elle n'avait pas pu libérée de la tyrannie inhumaine que l'homme "fort" pouvait avoir sur l'homme "faible". Ne sachant pas vraiment pourquoi ce sujet lui tenait tant à cœur, le voyou se douta alors qu'elle devait avoir un passé similaire à tous ces esclaves.
Elle parla ensuite de la mort de Gin. Comparé à Ren ou Rei, Yao le connaissait moins bien que ses compatriotes. Mais la mort d'un proche est toujours une chose dure à supporter et douloureuse. Une douleur qui ne part pas avec les cicatrices et qui perdure avec le temps... Une douleur dont on est obligé de s'y habituer pour pouvoir enfin la dompter ...

Puis, comme si tous ces sentiments resurgissaient dans sa tête, Rei éclata alors nerveusement le petit bâton de bois qu'elle avait ramassée quelques temps auparavant. Elle se promit alors de changer, de devenir plus forte. Noble résolution que chaque Homme responsable doit avoir. Mais à l'écoute de ces mots, Yao mit de côté sa pipe et répondit alors à la demoiselle.

- Tu sais la Rei que j'ai connu n'est déjà plus la même, et depuis un petit bout de temps déjà. Alors que j'ai rencontré cette Rei qui n'avait pas confiance en elle sur South Blue, j'ai désormais une Rei droite et déterminée en face de moi aujourd'hui. Cette petite fille que j'ai connu autrefois est devenu une grande dame, forte aussi bien physiquement que mentalement... Une dame souhaitant réaliser ses rêves et atteindre ses objectifs, une dame sachant ce tourner vers le futur et imposer le destin qu'elle se réserve ...

Faisant une petite pause, Yao repensa alors quelques secondes aux mots qu'il venait d'avoir. Et ces mots, il les pensait, Rei était forte, physiquement même elle avait surpassé le voyou qui la dominait pourtant cette année la. mentalement, elle était aussi un monstre, et c'est pourquoi le mercenaire essayait d'ouvrir les yeux à sa comparse pour qu'elle réalise la femme qu'elle était devenu aujourd'hui.

Yao tira alors une nouvelle latte sur sa pipe et recrachant cette fois ci une très grosse fumée il toussota même. Reprenant son souffle, l'homme trouvait aussi important de revenir sur la mort de Gin et sur celle des esclaves.

- Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui tu n'as pas réussi à sauver les esclaves des riches de ce monde que TA guerre est déjà finie, Rei. Devient plus forte que tu ne l'es déjà, bats toi pour tes convictions et un jour ton travail paiera, croit moi.
En ce qui concerne Gin, c'est toujours dur de perdre un proche ... Mais saches que cette mort, c'est lui qui la choisi. Et il est très dur pour n'importe quel homme d'affronter la mort avec autant de courage et de noblesse. D'ailleurs, cette façon de mourir porte un nom : le sacrifice. Et se sacrifier pour ses proches et la plus belle prouesse qu'un homme à offrir. Croit moi, tu peux pleurer son absence, mais ne pleure pas sa mort. Respecte son choix, respecte la personne qu'il était et désormais ce sera à ton tour de lui faire honneur ...


Les paroles de l'homme étaient fortes et émouvantes. Il disait ce qu'il avait sur le cœur et ces mots étaient les réelles pensées qu'il avait de tout ça. Lui qui était croyant savait que Bouddha allait prendre soin de son âme vue la mort honorable qu'il avait choisi d'avoir.

Se relevant, regardant d'un air conquérant l'horizon qui ce dressait face à lui, tirant une nouvelle bouchée sur sa pipe, Yao finalisa alors ses bonnes paroles.

- Tu n'es déjà plus la même Rei ... Tu as grandie, mûrie, tu as fortifiée tes bases et ta personnalité pour surmonter toutes les épreuves qui te font face ... Alors continue dans cette voie et ne t'arrêtes jamais.


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Dim 8 Nov - 21:01

Ca fait longtemps...
feat. Yao

Oui au moins, c’est sûr que maintenant, il l’avait la réponse au pourquoi du comment pour Nighty Town. Un léger sourire en coin se dessina sur mes lèvres quant à sa surprise justifiée. Mais la réalité reprit le pas très vite sur ces pensées futiles. Yao était entrain de me dire que depuis l’époque où on s’est rencontré la première fois, il s’en est passé du chemin. Oui, c’est sûr… Je ne suis déjà plus la petite fille du gouvernement qui hésitait et ne savait pas prendre les bons choix. Qui n’avait même pas confiance en soi et ses capacités. Mais je ne suis pas devenue quelqu’un de plus forte. J’ai la même sensibilité qu’à cette époque… Et pourtant… Yao me fit de nouveau un peu sourire dans cette situation pourtant déplaisante avec ses paroles. Je suis devenue si forte que ça ? Je réalise bien que j’en ai fais du chemin depuis l’époque où je m’étais engagée dans le gouvernement puis lorsque j’avais décidé de changer et rejoindre le monde des criminels. Mais ce n’était pas assez. Je sens que je pourrais devenir encore plus forte, encore plus dangereuse mais pour le moment, je suis plus atteinte psychologiquement par mes sentiments qu’autre chose.

Je ne devrais pas être le fantôme de ce que je suis réellement. Je me rendais bien compte que je ne devais pas être comme ça à m’apitoyer sur mon sort de la sorte et relever la tête encore une fois. Tuer, se battre et continuer à travailler sur l’objectif que je souhaite atteindre. Et pourtant… cette partie faible qui reste est la seule ombre au tableau. Je ne devrais pas tant me prendre la tête finalement. Non pas rentrer dans l’égo surdimensionné non plus parce que je sais bien ce que je vaux mais… reprendre ma ligne de conduite et la suivre.

« Je sais… Je devrais plutôt reprendre ma ligne de conduite et la suivre au lieu… de m’apitoyer comme ça. C’est juste très amer ce que je ressens par rapport à moi-même. »

Suffit Rei… Cesse de te tourmenter toi-même sur tes capacités. Je sais ce que je vaux, et si j’ai fais tout ce chemin jusqu’à maintenant, ce n’était pas non plus pour rien. Puis de nouveau, les pensées retournèrent peu à peu dans l’atrocité de la journée. Il allait me falloir un peu de temps pour digérer tout ça. De plus, je ne voulais pas pardonner à Gin pour ce qu’il avait fait même si je sais très bien qu’au lieu de ça, je devrais plutôt penser à lui comme quelqu’un qui s’est sacrifié, comme quelqu’un de fort qui a voulu faire quelque chose pour l’organisation. Bien sûr que je respecte tout ça… bien entendu, mais ça me fait remonter quelques temps en arrière. Une bonne année je dirais lorsque j’avais pris Paradise sous mon contrôle et que j’avais vu ce garçon, pendu et scarifié de tous les côtés, sous mes yeux… Victime des bourreaux qui étaient là avant. J’en avais voulu à mon jeune compagnon de voyage de ne pas avoir été aussi discret et sur ses gardes surtout mais avec le temps, j’avais réussi à m’en remettre et je m’étais promis que plus personne ne mourrait.

Seulement, voilà que j’essuyais encore des pertes. J’étais devenue certes forte mais pas assez pour empêcher à nouveau un massacre. Qu’il ait été du côté des esclaves ou du côté de Gin. Je me suis même surprise à verser quelques larmes. Il aurait fallut qu’elles sortent un jour ou l’autre ; j’en avais besoin. Il fallait faire table rase de tout à présent. Et même si je devais me mettre à pleurer devant Yao. Si cela pouvait me permettre ensuite de devenir plus froide, plus dangereuse et surtout ne plus me laisser abattre par mes sentiments.

« Merci de tes conseils Yao… on va essayer hein. Je me rends bien compte que j’ai changé depuis notre première rencontre. J’en ai fais du chemin oui mais… ce n’est pas assez. Je le vois trop bien que je suis encore faible. J’ai besoin d’une phrase de transition pour pouvoir de nouveau avancer. »

Il me fallait bien ça oui. Une période pour remettre toutes les choses à plat. De toute manière, nous avions prévu de nous séparer avec le reste de l’équipage pendant un certain temps. Ça pourrait être le temps idéal pour me remettre d’aplomb sur le plan psychique. Regardant à nouveau Yao, je finis par me lever et bien heureusement, j’étais toujours sous ma forme humaine. Ça ne se voit pas tellement quand je me transforme et que mes habits restent en place. Baissant un peu ma veste, je lui laissais voir mon dos et la marque ainsi que la cicatrice au milieu des omoplates et de la marque par conséquent. Cette marque qui fait que je me bats. Remettant un moment après ma veste, je me retournais pour pouvoir être face à lui.

« Voilà pourquoi cette cause me tient tant à cœur… Seulement, je ne pourrais jamais plus empêcher la vente d’esclave sur Shabondy à présent. Ren ne le sait pas non plus puisque j’évite d’exposer le plus possible mon dos mais moi aussi j’ai fais partie de ceux là. Et en voyant tous les colliers exploser en une fraction de seconde, ça m’a rappelé combien j’avais pu souffrir moi aussi. Ca a franchement été dur et c’est toujours aussi pénible comme goût. »

Puis parce que je pensais avoir parlé un peu trop moi là, je finis par me rassoir et le regarder à nouveau. Un léger sourire sur les lèvres.

« Mais et toi ? Tu deviens quoi depuis le temps ? Si ce n’est de nous offrir ton aide assez souvent. »
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Sam 14 Nov - 13:10



Ca fait longtemps ...
★ "Apprendre, c'est se retrouver" Malcolm de Chazal




Feat
Rei Mitsuyori
...
Les cœurs parlent, les voiles tombent.


Regardant le soleil s'abaissé à l'horizon, observant les kilomètres de mers et d'océan fasse à lui, mettant de côté les bruits d'agitations des grooves plus loin, Yao fixait l'infini et écoutait tranquillement les paroles de Rei se dévoilant de plus en plus.
Bien que le voyou comprenait la réaction de sa comparse criminelle, il ne pouvait pas la laisser s'abattre sur son sort. Car pour Rei, sa vision des choses n'était plus du tout objective et Yao devait en régler le problème s'il le pouvait.

Après quelques temps de réflexion, repliée sur elle même et sur son elle intérieur, Rei remercia enfin Yao. Grâce à lui, elle avait du se remémorer tout le chemin qu'elle avait fait et par ce fait les étapes qu'elle avait dû surmonter tant bien que mal. Jamais rien n'est impossible dans ce monde car quand on le souhaite plus que tout on met toutes les chances de notre côté. Cependant, elle ne se trouvait toujours pas assez forte pour affronter toutes les adversités et horreurs que le chemin qu'elle avait décidé de prendre allait lui montrer. Bien que c'en était triste, pour Yao ce fut une bonne nouvelle à entendre ...

- Bien, j'ai confiance en toi Rei. Deviens plus forte alors, assez pour qu'on ne puisse plus jamais t'arrêter et pour que tu puisses protéger les tiens.

A la suite de ces paroles, le gangster tira une nouvelle bouchée sur sa pipe aux herbes magiques. Il recracha la fumée en l'air dans un épais brouillard blanc. Les rayons du soleil qui n'allait pas tarder à s'enfoncer dans les profondeurs de l'océan tapait la fumée la colorant en un teint rouge/orangeâtre. C'était tout simplement magnifique. De plus, s'étirant le dos et les bras, le fumeur commençait à sentir les effets secondaires de l'herbe qu'il inhalait. Sa tête commençait légèrement à tourner et les courbes de son visage se détendaient. Les douleurs provoquées par les rudes combats quelques heures auparavant s'estompaient petit à petit tandis que l'effet de la drogue s'installait dans son sang...

C'est après s'être étiré que Rei se confia de nouveau à Yao. Lui qui était toujours dos face à elle ce retourna alors en écoutant les paroles de la dame. Et le voyou ne s'attendait pas à ça. Il ne s'attendait pas à voir la criminelle se dénuder face à lui en lui exposant le creux de son dos et les cicatrices qu'elle avait. Douloureuses, c'était le premier mot que pensa le jeune homme quand il vit les marques sur sa peau. Il s'approcha alors et les toucha du bout des doigts. Ces cicatrices représentaient bien toute la douleur et toute la souffrance que Rei avait du endurer pendant sa jeunesse et ainsi toute la haine qui c'était accumulée toutes ces années.

- Je te comprend .... Et je compatis avec les émotions que tu ressens et que tu as pu ressentir, Rei.

Pour le coup, Yao n'avait pas su trouver quelque chose de meilleur à dire. Rei s'assied alors de nouveau, remettant ses habits sur son dos, et demanda alors au jeune homme un peu plus de détails sur sa vie.

- Eh bien par ou commencer ...

Semblant réfléchir, à remettre toutes les situations en place dans sa tête, Yao prit une petite pause de quelques secondes et en profita pour aspirer une nouvelle bouchée de fumée. Il la recracha et répondit alors à son interlocutrice.

- Déjà, la grande différence par rapport à l'époque ou tu m'as connu est que je ne travaille plus en tant que loup solitaire maintenant ... Cette jeune fille que j'ai ramené aujourd'hui, Aliyah, elle m'a fait ouvrir les yeux sur certaines choses ... Et je me suis juré de la protéger et de l'éduquer comme il se devait, comme un grand frère aurait fait pour elle ...

Repensant à ce tragique épisode sur North Blue, avec sa rencontre avec Aliyah, les scènes défilantes dans ses yeux les unes après les autre à une vitesse phénoménal que seul un cerveau humain pouvait effectuer, Yao reprit alors ses douces paroles.

- Non, dorénavant je ne travaille plus seul. Je me suis entouré de quelques bons phénomènes sur West Blue, et je ne désires pas m'arrêter la. A mon retour, je vais viser la conquête d'une île avec un fort potentiel. Je vais créer un réseau criminelle et mon trafic touchera toute la mer de l'ouest pour commencer et toutes les autres Seas pour finir ! Tout comme toi Rei, j'ai de grands projets et je compte me donner tous les moyens pour y arriver !


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Jeu 19 Nov - 13:50

Ca fait longtemps...
feat. Yao

Il avait confiance en moi pour que je reprenne le dessus et que je devienne la plus forte. Que personne ne puisse plus jamais m’arrêter et que je puisse alors faire mon devoir. Sauver les gens que je n’avais pas réussi jusqu’à maintenant. J’avoue avoir eu une sorte de frisson alors que je l’avais senti effleurer ma peau, mes cicatrices, mes marques de ses doigts. Si j’avais eu une enfance meilleure, serais-je ici à discuter avec Yao presque normalement en tant que hors la loi ou bien serais-je plutôt une simple civile qui demande simplement à vivre en paix ? A vrai dire, je n’ai aucunes réponses pour pouvoir répondre de ce sujet. Lui adressant un petit sourire, je me doutais que lui aussi avait du connaître des choses pas très agréables à regarder. Puis finalement, ce fut à lui de répondre à ma question. Voulant savoir ce qu’il était devenu depuis notre toute première rencontre.

Après tout, on est amis à présent alors bon, c’est normal de demander ça. Il m’expliqua que lui aussi avait connu de grands changements et commençant à le connaître un peu, je m’étonnais qu’il avait pris une jeune demoiselle sous son aile. Lui qui est si solitaire de ce que je le connais. Ma foi, ça veut dire que lui aussi avait grandit depuis. C’est mignon, je dirais.

« Ho je vois… Même si tu te proclame loup solitaire, avoir quelqu’un sous ton aile c’est aussi que tu as grandis psychologiquement depuis. On dit toujours que l’on ira loin avec quelqu’un à ses côtés, je l’espère pour toi en tout cas. »

Il m’expliqua ensuite ses quelques projets. Sifflant légèrement, je trouvais ça plutôt intéressant. Créer un réseau criminel pour ensuite s’étendre sur tout le monde ; pas mal, pas mal. Lui donnant une légère tape sur l’épaule, je pris un petit sourire.

« J’entends cela mais c’est très bien. Peut-être pourrons-nous faire affaire sur Paradise par exemple, un de ces jours. Je te souhaite dans tous les cas bon courage pour ton grand projet. »

Je ne savais pas quoi dire d’autres et je le pensais quand même. De plus, oui en pensant rapidement à Paradise, ce serait pas mal d’implanter autre chose. Konan a une part économique de l’île alors pourquoi ne pas donner une petite part sombre à la chose. Faire une triple alliance en quelques sortes. Ce serait à voir un de ces jours oui. Mais j’ai beaucoup de choses à penser alors savoir quoi faire de Paradise, ce sera pour plus tard. Le soleil commençait à descendre de plus en plus sur Shabondy. J’allais devoir bientôt rejoindre les autres afin de savoir les ordres sur les prochains jours, prochaines semaines. Nous avions déjà parlé de se séparer pendant un temps mais donc maintenant, il fallait mettre le plan en place.

« Ca m’a fait plaisir de te revoir en tout cas. Il va certainement falloir que je retrouve les autres… »

Me relevant, je m’étirais. Mais avant de retourner au navire, il me fallait faire quelque chose. Je n’aimais pas franchement Mina donc je ne l’ai pas fais pour elle mais cette fois-ci… je comptais bien faire une mini tombe improvisée pour Gin. Je doute que je puisse retrouver quoi que ce soit de son corps de toute manière mais je pouvais toujours y faire un petit truc afin que l’on puisse tous se souvenir de lui.

« On se reverra de toute manière. A la prochaine Yao. »
____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 718.156.025 B

MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   Sam 21 Nov - 13:00



Ça fait longtemps ..
★" Apprendre, c'est se retrouver." - Malcolm de Chazal




Feat
Rei Mitsuyori
...
Ce n'est qu'un au revoir.


Fumant sa pipe, embrasant les derniers morceaux d'herbe que l'objet en bois contenait, Yao écoutait les paroles de son interlocutrice : son amie Rei. Il venait de lui dire les grands points de sa vie qui venait de changer, et désormais bien qu'il ne lui avait pas dit mot pour mot, il venait aussi de lui expliquer son rêve de gosse. Ce rêve qu'il c'était promis de réaliser quand il avait rejoint la mafia locale de son île natale ... Ce rêve, c'était un pari un peu fou, mais pas insurmontable s'il se donnait les moyens. Il voulait tout simplement conquérir le marché noir à l'ordre mondial. Mais pour ça, il avait encore beaucoup de chemin face à lui et tellement de routes plus dangereuses les unes que les autres à traverser...

Rei fit alors parvenir un message à Yao. Elle soutenait le fait qu'il ai prit une personne sous son aile et considérait ce geste comme une preuve de maturité. En y réfléchissant, le voyou savait bien qu'il avait bien changé depuis le transport de ce colis qui avait amené Rei à le poursuivre à l'époque... Bien qu'il était encore jeune et limite "enfant" selon certaines situations, le voyou avait bien mûri. Il était en quelque sorte sur la voie de devenir un Homme, un Grand Homme dont son nom marquerait les anales de l'histoire, qui sait.

- J'ai fini par comprendre que tout seul, on ne construit rien. Il faut être bien entourer si on veut devenir fort et dangereux pour ce monde, si on veut réaliser nos rêves et nos objectifs.

Rei fit alors part d'un autre sujet à son camarade. Lui qui venait d'avouer son projet, la jeune femme apprécia favorablement ceux-ci. Elle parla même d'une collaboration avec Paradise Island. A ces mots, Yao y réfléchit quelques temps ... Ah oui, bien sur, c'était une île de South Blue ! La criminelle avait surement du imposer son autorité la-bas et devait être le cerveau des différentes "affaires louches".
Faisant alors un léger sourire, Yao répondit à Rei.

- Eh bien, quand mon réseau s'étendra à South Blue, ou si ce n'est avant pour quelques "contrats professionnels", je serai ravi de faire affaire avec toi, Rei !

Lui donnant une légère tape amicale sur le dos, Yao évita tout de même de lui faire mal en tapant une zone blessé et préféra donc vite retirer son bras. Tirant la dernière bouchée sur sa pipe, il jeta le tabac alors totalement calciné dans l'herbe qui finit par s'envoler avec la brise. Le soleil commençait à ce coucher, il allait bientôt faire nuit. C'était un magnifique spectacle qui ce dressait devant les deux hors-la-loi : le ciel ce mélangeait dans un essaim d'orangé et de bleu nuit, laissant les nuages dans le ciel d'un ton rosâtre et la pénombre s'accumulée petit à petit.
Rei lui déclara alors qu'elle n'allait pas tarder à rentrer. Quoi de plus normal, beaucoup de monde l'attendait. Elle devait toucher sa part du gâteau, elle aussi. Et quand il pensa à ça, Yao venait même de se rappeler que lui non plus ne l'avait pas eut ! Et après tout, Aliyah devait commencer à s'inquiéter..

- Moi aussi je dois y aller Rei. Ce plaisir est réciproque. Porte toi bien, n'oublie pas mes paroles et à la revoyure, mon amie !

Vint alors le moment des au revoirs. Jamais à l'aise pendant cette période, Yao ne se laissa pas déborder par les émotions. Tout premièrement, ce n'était pas à son habitude et deuxièmement ce n'était pas un adieu, seulement un salut parmi tant d'autres.
les deux routes des criminels s'écartèrent alors petit à petit. Renfilant sa veste, passant une main dans sa chevelure, Yao repensa alors à cette dernière heure passé aux côtés de Rei. Il n'avait pas pour l'habitude de beaucoup parler, surtout de ce genre de chose, mais il fallait bien l'avouer : cela lui avait fait du bien ...


To be continued ...


© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Ca fait longtemps.. [PV Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rudy] Oh, salut, ça fait longtemps. [Petramilyyyyyy] 1/4
» Euh...ça fait longtemps que tu es là ? [PV Danny]
» Ça fait longtemps [ Chelsy Foster Maddox]
» Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)
» [Journal] Hainoa Stewart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Archipel Shabaody-