Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 10 Jan 2016, 20:36

L'heure est aux changements [EVENT]
Toto
feat.
Groupe 1












La bretteuse arrive au port, affaiblie tant physiquement que psychologiquement pas les répercussions de son échec, elle n'est pas au bout de ses peines au milieu du chaos qui y prend place... Pendant ce temps la navigatrice des Dokugan reprend conscience sur le Youthful.


Totohime sortit de l'eau en laissant échapper un gémissement de douleur. Chancelant lorsqu'elle se remit sur pieds, sa jambe blessées qui avait été déjà fortement surmenée tandis qu'elle nageait lui rappelant par un courant électrique particulièrement douloureux qu'elle n'était pas à proprement parlé en état pour supporter tout son poids.
La bleutée serra les dents et les poings, tentant de faire abstraction de la sensation désagréable de l'air frai sur ses plaies faisant sécher le sel devenu particulièrement irritant qui s'y était accroché. Elle avait toujours pensé que le plomb brûlant des balles tirées par arme à feu suffisait à cautériser la plaie et atténuer la douleur… Visiblement cela ne marchait que si l'on était touché à la surface.

Nager vers le port s'était révélé être un véritable supplice pour la pirate, ses muscles déchirés par le projectile protestant à chaque mouvement et le sang ne semblant pas décidé à s'arrêter de couler, l'hémorragie l'épuisant un peu plus encore, comme si le reste n'était pas suffisant !
Totohime avait dû se concentrer au maximum afin de rallier l'embarcadère sans tourner de l'œil avant d'arriver à bon port…Tant et si bien qu'elle n'avait même pas vu l'officière et le Cy-wolf la dépasser, faisant totalement abstraction de son environnement malgré le danger que cela représentait.

L'ancienne chasseuse de prime entreprit d'avancer clopin-clopant vers la ville, consciente qu'elle risquait de se retrouver à découvert au milieu des marines qui avaient pris possession des lieux si elle ne se mettait pas à l'abris.
En d'autres circonstance elle aurait pu les affronter sans soucis, cependant, elle se sentait présentement complétement vide. L'échec de sa tentative de ralentir les troupes marines ainsi que sa fuite éhontée avaient eu raison du peu d'esprit combatif qu'il lui restait. A présent elle errait, désorientée, ne sachant que faire… Elle ne pouvait pas se présenter devant Filip et ses amis, elle n'en était pas digne. L'homme aurait toutes les raisons du monde de la rejeter, puisqu'elle avait échouée à lui prouver sa valeur. Quand aux Dokugan… Elle ne savaient même pas où ils étaient !
Des larmes coulaient sur ses joues en flux continu, la bleutée avait le sentiment d'être particulièrement minable et inutile…

Après avoir enduré la sensation désagréable qui dansait dans sa cuisse sur quelques mètres, elle se sentit défaillir et dû prendre appui sur sa malle pour ne pas s'écrouler au sol, ses jambes endolories ne parvenant plus à la maintenir debout toutes seules.
Totohime laissa échapper un juron avant de lancer un regard circulaire pour observer alentours, elle constata que la situation ne s'était pas améliorée pendant son absence, bien au contraire ! Certains bâtiments à proximités, sans être totalement détruit, semblaient avoir été transpercés par un projectile lancé à grande vitesse et prêts à s'écrouler. L'endroit ressemblait véritablement à un champ de bataille.

C'est alors qu'un individus qu'elle reconnu comme étant le second de son équipage apparu dans son champ de vision.

Prenant sur elle pour oublier la douleur lancinante qui s'étendait le long de sa cuisse blessée, la bleuette boita du plus vite qu'elle le pouvait jusqu'à son compagnon, se sentant étrangement revigorée et rassurée de voir un visage connu dans le chaos qui régnait autours d'elle.
Toutefois, la chaleur agréable du réconfort qui s'écoulait dans ses veines ne fut que de courte durée malheureusement.

Un sentiment de désarrois le plus total prit en effet possession de l'ancienne chef de la garde royale lorsque ses orbes pourpres se posèrent sur le torse musclé de l'homme. Non pas parce que les abdominaux finement sculptés du brun laissés nonchalamment visibles à la vue de tous la laissaient toute chose, mais parce que ces derniers n'étaient justement… pas vraiment un spectacle appétissant à observer.
Sanguinolents, les reliefs de la plaie béante qui y était apparue depuis la dernière fois que la pirate avait vu le cuistot de Dokugan semblaient avoir été gelés afin de stopper l'hémorragie et Totohime devina que Kraehe était passé par là pour y apporter dieu sait quels soins. Cependant, quels que soins que ce fut, il n'en restait pas moins que cela n'était vraiment pas beau à voir, la morsure du froid sur la chair à vif rendant la vision encore plus répugnante.

La jeune femme-poisson réprima avec difficulté la violente envie de vomir qui s'était emparée d'elle à la vue de la blessure, son esprit déjà affaibli par les événement récent n'arrivant plus à traiter toutes les informations qui l'acculaient. Qu'avait-il bien pu se passer pendant qu'elle s'était retrouvée séparée des autres pirates ?!

N'écoutant que son cœur, la belle se précipita en clopinant vers Heziel, elle allait hurler tant pour lui signaler sa présence que pour lui demander s'il allait bien.
▬ Heziel ! Est-ce que tout va bien ?! Que s'est-il…
Sa bouche se ferma si violemment qu'une personne se qui se serait trouvée proche d'elle en cet instant aurait pu entendre ses dents claquer les unes contre les autres avec force. C'était ce qui s'appelait fermer son clapet !
En se rapprochant d'Heziel, la bleutée avait pu constater que ce dernier n'était pas seul. A ses côtés se tenait le musicien de l'équipage, Jaimy, et bien que le fait de voir ces deux hommes côtes à côtes sans qu'ils ne s'invectivent était une situation certes assez rare, il n'y avait jusque là rien de bien surprenant dans la scène que se jouait devant elle. Mais c'était sans compter sur le troisième protagoniste de cette dernière.
Devant le cuistot et l'artiste se tenait en effet nul autre que la personne que Totohime avait fuit quelques instant au par avant : Focker Lim.

Totohime se retourna à plusieurs reprises vers les navires de la marine avant de revenir observer les trois personnes debout à même pas deux ou trois mètres d'elle. Comment avait-elle pu venir aussi vite au juste ?!
La bretteuse resta quelques instant interdite, un air parfaitement idiot imprimé sur le visage. Bien qu'elle eut hurlé assez fortement quelques seconde plus tôt, ni le second des Dokugan, ni le blond ne l'avaient visiblement pas remarquée, trop occupés à fixer la gradée au cheveux verts.

D'ailleurs quelque chose l'interpela dans la façon dont ce dernier observait Lim… Plissant les yeux elle observa avec un peu plus d'attention Heziel.

Il y avait quelque chose dans le regard du cuistot que Totohime n'aurait su définir, ce même si elle avait été en possession de tous ses moyens de réflexion. Quiconque serait passé par là n'aurait vu dans l'attitude du jeune homme que de la surprise pure et simple due au fait de se retrouver face à l'un des visages les plus redoutable de cette mer. Mais la bretteuse, après des jours passés à détailler les hommes qui composaient l'équipage des Dokugan avec une attention "particulière"… Qu'une lueur inhabituelle animait en ce moment même les pupilles pourtant assez sombres de son compagnon…
Un flamme chaleureuse et passionnelle qui, pour une raison qu'elle n'aurait su expliquer avec des mots, lui semblait pourtant familière. Elle avait la certitude d'avoir déjà vu cet air d'admiration béate à demi-dissimulée quelque part !

Fronçant les sourcils elle chercha au plus profond de sa mémoire quand elle avait bien pu voir une telle expression chez son équipier, elle n'avait pas à chercher bien loin, après tout, bien qu'elle eut parfois l'impression de le connaître depuis une éternité, elle ne voyageait en réalité avec l'homme que depuis peu… Cependant elle ne retrouva rien dans les méandres de ses souvenirs qui puisse l'intéresser.
L'homme était pourtant assez expressif, au cours des quelques jours qu'elle avait passé avec Heziel elle avait pu voir ses orbes s'animer de colère en découvrant que l'idiot qui leur servait de capitaine avait fait des ravage dans leur précieux garde mangé, la femme-poisson avait aussi pu voir l'étincelle pétillante de la joie pendant les soirées festives de l'équipage, l'expression douce et paternel qui l'habitait lorsqu'il s'afférait à cuisiner… Mais rien qui ne puisse s'apparenter à l'aura qui se dégageait actuellement du second des Dokugan. Pas même celle de l'amour inconditionnel qu'il portait à sa vaisse-…

Les pensées de l'ancienne chasseuse de prime moururent à cet instant précis, ses yeux s'écarquillant au point qu'elle en eu mal, l'air frais asséchant définitivement les quelques larmes restées coincées aux coins de ces derniers. Elle n'avait de toute façon plus l'énergie pour pleurer, quand bien même son cœur se serrait douloureusement au sein de sa poitrine en cet instant présent. Un soupir tremblant se fraya à travers ses lèvres entrouvertes par le choc qui ravageait actuellement son esprit, laissant derrière lui le vide le plus complet.
Elle venait de se rappeler. Ce regard, c'était celui de la princesse Meihime lorsqu'elle regardait le prince Hakushoku. C'était celui qu'il lui rendait en retour. C'était celui que Lily pouvait porter lorsqu'elle se retrouvait face à une immense plâtrée de carotte. Ce regard… C'était le même que celui qu'elle-même arborait en regardant ses princes charmants.
Le regard d'une personne qui ressent cette petite chose si compliquée et à la fois si simple qu'est l'attirance pour un autre individu. Ce même sentiment après lequel Totohime courait éperdument jour après jour.

Les lèvres du brun s'ouvrirent pour laisser passer des mots qui eurent le même effet que des poignards chauffés à blancs qu'on lui enfoncerait doucement, avec le pire des sadisme qui soit, à travers tout le corps. Elle entendit d'un air absent le cuistot dire à la femme qu'il aurait été ravi de danser avec elle.
Totohime déglutit difficilement, sa gorge soudainement asséchée tandis qu'elle se faisait percuter par un éclair invisible lorsque ce dernier qualifia cette action comme ni plus, ni moins qu'un "plaisir".

Ne lui dites tout de même pas… Heziel avait craqué sur la Contre Amirale ! Des sons indescriptibles s'échappèrent des lèvres de la femme-poisson dont l'état était soudainement devenu plus inquiétant encore qu'il ne l'était il y a à peine quelques secondes. Une entité brumeuse suivit les onomatopées méconnaissables que prononçait la bleutée, cette dernière se réduisant peu à peu à une masse informe blanchâtre tandis que l'entité s'élevait peu à peu vers le ciel, seulement rattachée au corps couvert de plaque osseuse de la bretteuse par un léger filet blanc.

Était-ce sa punition pour avoir abandonner l'homme et lui préférer les beaux yeux du bellâtre qu'était Filip ? Heziel, le cœur brisé par la trahison de sa bien aimée Totohime avait-il perdu l'esprit, se raccrochant à la première femme venue pour ne pas sombrer dans le désespoir, quand bien même cette dernière n'était autre qu'une haut gradée du gouvernement mondial, son ennemie jurée ?

Aaaaah… Même son attaque envers elle était emprunte de l'amour qu'il lui portait. L'homme, plutôt que de se laisser aller à sa violence habituelle, s'était contenter de déstabiliser la marine avec un condiment…
L'ancienne chef de la garde royale entendit un son horrible s'élever dans les airs la seconde d'après, la faisant à peine tressaillir alors qu'il aurait brisé les tympans de n'importe qui d'autre… Sans doute le bruit de son cœur qui se brisait.

"On ne prend conscience de ce que l'on avait que lorsqu'on le perd" avait dit un sage… Aujourd'hui Totohime comprenait de la pire façon qui soit toute la dimension de ces paroles. Elle avait perdu le cuistot… Et avec lui s'envolait toute son énergie, la laissant à l'état de véritable loque en plein milieu d'une ruelle de l'île légendaire de Logue Town…

La vie était une chienne.




Lily Bravery, navigatrice des Dokugan

Bien loin de toutes les mésaventures que vivaient ses compagnons de route, une jeune lapine ronflait doucement sur le pont de la caravelle pirate. Confortablement roulée en boule et lovée contre la rambarde de sécurité qui l'avait empêcher de faire le grand plongeons vers une mort certaine, la jeune Lily Bravery avait retrouvé forme humaine.

Dans un 'pop' sonore, la bulle qui s'échappait de sa narine éclata, tirant la navigatrice de son merveilleux rêve de mariage avec le roi des carottes. Cette dernière s'étira dans un gémissement avant de se frotter les yeux.

Elle venait de faire une excellente sieste !

© Gasmask




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 80
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
15/120  (15/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 11 Jan 2016, 12:44


    En passant devant- un bâtiment, le Joker huma l’air un instant. Avec cette odeur marine si particulière de la mer se rapportait une autre odeur, plus subtile, plus… féminine, qu’il connaissait bien pour l’avoir fréquenter des jours durant. De fait, en temps normale, cette subtilité n’aurait pas été perçue. Hors, le Joker se souciait de ce genre de détail.
    Et cela n’avait aucune importance pour lui. Qu’elle remonte se spas retrouver Arnold ou tombe sur els cadavres qu’il avait laissé sur son chemin, le psychopathe n’en avait cure : il n’avait de toute façon pas l’intention de rester s’éterniser ici, d’abord, surtout pour les beaux yeux d’une débilotron intersidérale. Avec un peu de chance, il donnerait naissance à une nouvelle rage si elle s’apercevait trop tart de la mort de son camarade. Une nouvelle rage, un nouveau cauchemar qui débute, une nouvelle haine, une nouvelle vengeance. Elle le haïra au-delà de tout, l’aimerait au-delà de tout. Son adoration pour cette tête de plouc qu’était son double, sa partie innocente l’amènerait à braver mille folie pour le rejoindre et lui planter une balle dans le cœur. Une joie infime à chaque retrouvaille, des étincelles à chaque détonation, de la joie dans chaque cri sortant de ces lèvres seraient un vrai plaisir pour le Joker de l’hémoglobine. Si seulement Arnold avait la décence de périr, il offrirait à cette jouvencelle une vie digne de ce nom. Une dépendance à sa personne. Un sens à son existence. Une véritable raison de se lever le matin et de tenir une arme.
    Ce petit idiot, à l’intérieur de lui, n’avait pas su en faire quelque chose d’utile. Alors lui en ferait quelque chose de bien… à ses yeux. Une arme dirigée vers lui, dont la haine n’aurait pas d’égal si tout se passait bien. Un ennemi digne de ce nom… une amante dévouée qui le poursuivrait éternellement et ne l’abandonnerait jamais. Un amour unique les lierait alors, au-delà des conventions reconnus. Une vénération de sa personne dont la gamine poisson serait jalouse, portée à lui et à lui seul. Il la grandirait, la développerait, la formerait, la sortirait de sa cuisse et la forgerait de ses entrailles pour en produire quelque chose d’absolument délicieux.

    Cela n’était-il pas magnifique ?

    Rien que l’idée l’emplit d’une joie immense, la joie de futurement mélanger haine et amour, de le troubler, de l’anéantir, elle et cette chose que les gens du communs nomment « raison ». Il en ferait une œuvre d’art sans commune mesure, digne d’un van Gogh ou d’un Picasso.
    Mais pour l’instant, il devait se retirer. Il n’avait servi à rien durant cette escale, mais la suite serait dû à ses actes, il le savait. Il serait désormais le moteur faisant bouger les engrenages nommés marines et Destiny Sutcliff, le marionnettiste qui amènerait le chaos. Car bien que les hommes de lois disent vouloir instaurer l’ordre… au final, en affrontant quelqu’un comme Valentine D. Kain, ils provoquaient la un typhon sans nom. Et cela se poursuivrait tant que ce debilus humanus serait en liberté.
    Le Joker y prendrait soin. Nourrir les deux, les maintenir en statut quo pour en soutirer l’incomparable délice.

    Tranquillement, ne sentant plus l’odeur de Destiny et le poids d’un regard quelconque sur sa personne, il s’approcha d’une petite embarcadère situé sur al coté ou il était et trancha les cordes qui le maintenait au bord, afin de se mettre en marche vers le navire pirate.
    Très sincèrement, voir un homme en costume cravate dans une petite embarcadère, en train de ramer vers le navire, en sifflotant, il y avait de quoi se poser des questions D’un autre côté, il attirerait surement moins l’attention que les autres… Qui gueulaient et s’y rendraient surement par galipettes ou ancres. Encore fallait-il qu’on le remarque et le note.
    Les méthodes et variétés. So magique. Un petit moyen de transport volé faisait minime à côté.
    Tellement basique et normal que nul ne se douterait qu’il était un pirate de loin.
    Mais la normalité n’était-elle pas la meilleure des cachettes ?

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 11 Jan 2016, 22:01




De gauche à droite et de haut en bas :
Lieutenant Kurokawa, commandante Millin, colonel Belton, lieutenant Nelace et commandant Sybain.

Pour le colonel, la situation était plus désespérante qu'elle n'était angoissante : la victoire des marines n'était désormais qu'une formalité à en croire les effectifs dépêchés pour la reconquête de Logue Town, et le reste d'East Blue serait probablement pacifié par la suite... C'était le début d'une ère gouvernementale sur cet océan mais, pourtant, son opposant, le pitoyable capitaine de cet équipage tout aussi misérable, n'avait manifestement pas les mêmes notions d'intelligence que le commun des mortels. Il s'emporta en remarquant le Cy-wolf user de son matériel robotique dernier cri, puis félicita la contre-amirale pour son merveilleux saut pieds joints avant de s'inquiéter, enfin, de la présence de Belton. Avoir affaire à un tel imbécile, ça n'était pas fréquent pour le haut-gradé qui, généralement, croisait davantage de pleutres et de faibles : pourtant, ce type semblait assez singulier pour n'être ni lâche, ni totalement incompétent... Il était juste terriblement stupide, à en croire ses réactions et son niveau intellectuel apparent. Dans tous les cas, le haut-gradé ne comptait pas lui laisser davantage de temps pour réaliser ses lassantes plaisanteries : il bondit avec la ferme détermination de mettre fin à cette bataille d'un seul et unique coup, mais se heurta une nouvelle fois à un ennemi plus résistant qu'il n'aurait pu l'espérer de prime abord. En effet, le maudit fut en mesure de bloquer son coup, et d'utiliser celui-là pour propulser le marine droit en direction de sa supérieure. L'homme poussa un soupir ennuyé avant de hausser les épaules tout en réalisant sa projection, se préparant d'ores et déjà à un atterrissage en douceur, sur le sol : la contre-amirale n'était pas assez incompétente pour être percutée de la sorte, il en était certain. Pourtant, il ne s'arrêta pas à seulement espérer, et prit l'initiative de hurler quelques mots au loup qui aboya pour signifier son approbation et la bonne compréhension de la requête :

-Toi, va aider le lieutenant Kurokawa ! Il doit se trouver quelque part sur l'île !

Le colonel craignait en effet que son cher subordonné ne soit en danger : après tout, il ne l'avait pas vu revenir depuis quelques moments et, pire encore, Heziel Coffe, qui semblait être au centre du puissant sentiment de haine qui habitait le chasseur de primes au logia du grenat, était revenu du centre ville certes grièvement blessé, mais encore en vie : Arnold avait peut-être perdu, auquel cas le lieutenant risquait de se retrouver isolé en territoire encore ennemi.


Contre-amirale Focker Lim.

De son côté, Lim avait à peine eu l'occasion de remarquer l'air terriblement pervers qu'Heziel arborait tandis qu'il la reluquait avec intérêt qu'elle décida, par simple précaution, de s'emmurer dans son haki de l'observation, percevant alors à travers un sens qui n'était pas accessible au commun des mortels. Les intentions des gens qui l'entouraient lui apparurent alors, claires comme de l'eau de roche, et elle prit rapidement conscience de la situation à l'intérieur de laquelle elle se trouvait : en face d'elles, trois voix. Deux appartenaient aux pirates qui lui faisaient face, et une troisième était cachée dans la maison en partie dévastée. Un civil ? Probable, mais pas obligatoire : peut-être tout simplement un couard, qui n'avait pas les forces pour tenir droit face à une pointure telle qu'elle. Derrière, une autre voix : celle de la femme-poisson qu'elle avait eu l'occasion de croiser sous l'eau, à quelques dizaines de mètres de là. Elle était déjà ici ? Elle n'avait pas chômé, malgré son état... Peut-être qu'un bon coup de poing dans la mâchoire serait nécessaire pour l'immobiliser pour de bon. Enfin, d'autres voix plus ou moins dispersées l'encerclaient... Et l'une d'entre elles fonçait droit dans sa direction. Sans même prendre la peine de jeter le moindre regard à son subordonné, la Focker décida de fléchir les jambes et le colonel, quant à lui, continua sa course au-dessus de la demoiselle, se réceptionnant comme il le put quelques mètres plus loin. Ensuite, le Roc se mit à se concentrer davantage sur le duo qui semblait, pour l'heure, bien décidé à l'empêcher de mettre ses menaces à exécution : elle comprit le geste du cuisinier avant même que celui-là n'eut terminé de le réaliser, et posa ses mains sur ses oreilles avant que le musicien lui-même n'ait commencé à jouer. Elle avait un coup d'avance sur chacune de leurs actions, et entendait bien leur montrer que la différence de niveaux entre eux était telle qu'il était impossible de...

-Atchi !

L'éternuement, terriblement aigu et féminin, qui semblait trancher singulièrement avec la carrure que lui donnait son uniforme de marine, fut provoqué par un élément qu'elle n'avait en revanche pas été en mesure de sentir venir : le contenant du poivre avait éclaté, et elle en avait inhalé quelques vapeurs même si elle avait été en mesure de fermer ses yeux à temps. Elle manquait encore assurément d'expérience, même si son haki et son style au corps-à-corps étaient clairement suffisants pour lui assurer une victoire face à la grande majorité des brigands qui couvraient ce vaste monde. La jeune femme prit l'initiative d'ôter l'un de ses gants tandis qu'elle essuyait péniblement une larme qui coulait le long de sa joue, lui donnant alors littéralement l'apparence d'une demoiselle en détresse... C'était involontaire, mais cela allait peut-être perturber le cuisinier au plus haut point !



C'est le moment où jamais ! Le pacifista part en direction de la ville, Belton est balancé, mais... Lim pleure et éternue. Sad

Vous ne connaissez pas les lvls de Filip, Selestino, Rek-Rik et Melisima.
Arnold est lvl 24 (ui ui, il a lvl up) et Destiny lvl 17 (elle non par contre).
Nelace est lvl 14.
Kurokawa est lvl 19.
Sybain est lvl 23.
Belton est lvl 30.
Millin est lvl 28.

Au niveau de la flotte, Focker Lim est lvl 34. Les lvls du Cy-Wolf et des possibles autres intervenants sont inconnus.

Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 639
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Mer 13 Jan 2016, 00:39


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !




~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait une île très importante à East Blue
Que les personnes qui s'y trouvaient étaient de valeureux pirates recherchés...
Que des marines étaient à leur poursuites, et qu'ils leur tendaient un piège aux portes de Loguetown,
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Quel lancé fulgurant ! Belton traversa la place à vive allure avant d'aller se scratcher mollement bien plus loin de sa position initiale. Le capitaine fut très satisfait de son action. Il récompensa alors le marine qui s'était fait avoir par une superbe grimace. Langue pendue et paupière inférieure tirée, il se fit interrompre par Nescafé.

Nescafé: Oy teme, c'est l'heure, faut y aller !

Le borgne fit alors volte-face et se dirigea en direction du navire qui n'était qu'à quelques dizaines de mètres de là. Il y avait cependant quelques désagréments. Quelques grossiers personnages étaient sur le passage du pirate. Kain ferma alors son poing tout en chargeant. Une bulle blanche se forma alors au niveau de ce dernier avant qu'il ne donne un coup éclatant.

Kain: Gura gura no Directo!

La bulle blanche éclata instantanément. Elle fit s'envoler et disperser les pauvres protagonistes qui avaient tenté de barrer la route au futur seigneur des pirates. Le borgne se saisit alors d'une épée qui appartenait auparavant à un de ces malotrus. D'un mouvement sec et précis, il découpa le cordage qui maintenait le navire à quai. Le courant était en leur faveur. En effet, la corde qui était déjà bien tendue, ne retenait plus le navire. Le capitaine profita de la planche installée pour pouvoir grimper sur le pont du Youthful Demon. Une fois monté sur le rafiot, il se retourna et donna un coup de pied dans le morceau de bois qui sombra alors dans les eaux bleu azur.

Il vérifia alors rapidement si il n'y avait pas d'intrus sur le rafiot. Alors qu'il pénétra dans la cuisine, un filet de bave commença à couler du coin de sa lèvre. Le capitaine avança sa main tremblante qui se saisit de la poignet du frigo. Nescafé se plaça alors sur le bras de Kain avec un cure-dent avant de lui piquer la main. Il le grondait tout en le piquant à intervalle régulier.

Nescafé: Ce n'est… pas… le moment… de… BOUFFER !

Le pirate relâcha alors son emprise sur la poignet avant de quitter la pièce. Il retrouva alors Lily qui était en train de se réveiller doucement. Le borgne grimpa alors l'échelle de corde placée du côté bâbord du navire. Une fois placé sur la poutre, il se mit à défaire les nœuds qui retenaient la grande voile avec l'aide de Nescafé qui veillait au grain. Les voiles venaient d'être déployée tandis que le capitaine beuglait quelques « ordres » à sa navigatrice.

Kain: LILY, ON MET LES VOILES!

Alors que le navire prenait la direction du grand large, le borgne alla aussi vite que possible à l'arrière du navire. Il était hors de question pour lui de laisser ses nakamas encore présent sur Loguetown derrière lui. Surtout son copain d'enfance, il ne fallait pas qu'il tombe dans les bras d'un quelconque fou furieux, aussi volatile soit-il. Kain voyait son cuisinier ainsi que le musicien non loin de là. Il attrapa alors le crochet du treuil qui était placé sur l'arrière du navire. Il avait soigneusement retiré le cran de sûreté qui retenait normalement la chaîne gigantesque, cela fonctionnait normalement à l'équivalent d'une ceinture de sécurité. Le borgne attrapa quelques maillons de chaînes et laisser pendre aisément cinquante centimètre de métal. Le crochet pendant mollement, ce fut le sourire narquois du pirate qui marqua le début de son action. Il fit tourner au dessus de sa tête l'objet. Il était en train de lui faire prendre de la vitesse. Lorsqu'il sentit le moment propice, il jeta son crochet en direction d'Heziel, ce dernier alla se ficher dans le quai. Le pouce que Kain fit à ses compagnons était une invitation à s'accrocher. Une fois qu'ils auraient saisi l'objet de métal, il utiliserait toute sa force pour mouliner vigoureusement la manivelle qui servait à rembobiner la chaîne du treuil. La fuite de Loguetown devrait être un franc succès pour peu qu'ils arrivent à se synchroniser convenablement. Ce que le borgne avait bien l'intention de faire.


@Heziel Coffe



Spoiler:
 

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 890
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Mer 13 Jan 2016, 18:43





Grande cité, grand combat ! Atteindre Grand Line ?!


Jaymi Andriks, musicien des Dokugan


La course de nos forbans les menait vers leur navire. Alors qu'ils faisaient marcher leurs rotules à plein pots, Jaymi se retourna vers la contre-amirale, ne disposant de sa part d'aucune capacité à ressentir les choses se trouvant autour de lui. Son air anxieux se changea en un mélange de hâte et de soulagement léger alors qu'il se retournait vers le cuisinier.

- Hé, le cuistot, je crois que ça fonct...

Un éternuement terriblement fragile perça le bruit aux alentours. Les oreilles du brun au chapeau de paille furent instantanément captivées par cette fréquence sonore qui trahissait d'autant plus la condition féminine de cette gradée au caractère qui aurait fait pâlir de nombreux machos de base. Aiguë comme le chant d'un oiseau, l'expulsion d'air soudaine provoqua un réflexe chez le second des Dokugan qui fut de se retourner pour observer le résultat de son oeuvre : un gant retiré, Lim Focker essuyait... une larme ? Les effets du poivre dans les yeux et le nez, rien de très agréable en somme. Mais elle avait l'air... si faible et sans défense. Elle avait l'air d'avoir besoin de quelqu'un. Le cuistot ralentit progressivement la cadence alors que ses sens refrénaient sa course. Constatant le ralentissement progressif de son camarade, le blond à la guitare lui jeta un coup d'oeil interrogatif sous ses lunettes de soleil miraculées (qui devaient être faites d'une substance spéciales, puisqu'il cassait tout sauf elles dans ses aberrations sonores).

- Aaaaahh, n'est-elle pas... vraiment...

- QUI EN A QUELQUE CHOSE A FOUTRE, TEME ?!

Une saisie par le col et quelques instants plus tard, nos deux pirates avaient pris un très bon pas. Néanmoins, une vision percuta le regard du cuisinier. Dans le désordre qui se trouvait devant lui, précédant un Youthful Demon dans lequel Kain était visiblement en train de monter en arrière plan (avec sa discrétion légendaire, somme toute), une forme lui parut très familière. Il ne lui fallut qu'une fraction de seconde supplémentaire pour comprendre que cette personne qui gisait à genoux devant lui, il la connaissait. Il la connaissait et la côtoyait même beaucoup, ces derniers temps... Totohime ?! Maintenant qu'il y pensait, après la déflagration du Gura Gura no mi de Kain et le début de son propre affrontement avec le chasseur de prime qui le pourchassait sans arrêt, il avait perdu de vue la femme-poisson à la mallette étrange. Mais... que faisait-elle ici, et dans cet état, surtout ?! Elle avait l'air d'avoir été sapée de toute énergie ! Que c'était-il produit ? Il ne l'avait encore jamais vue comme ça... là, elle avait l'air d’être plus morte que vivante. Mais elle respirait bien. Il glissa jusqu'à elle en freinant assez brusquement alors que Jaymi se saisissait de son panneau, prêt à se défendre contre les marines de Belton qui remontaient à quai, armes à feu inutilisables mais sabres et autres joyeusetés de proximité encore bien tangibles dans leur stratégie d'attaque. Le cuistot s'agenouilla rapidement. Son ventre le faisait souffrir. Il allait devoir arrêter de malmener son corps, tôt ou tard. Mais là... là il n'avait pas le choix. La femme poisson -et il ne fallait JAMAIS qu'elle le sache, sous peine d'invoquer la divine colère d'une demoiselle sur un sujet parfois trop sensible- faisait bien son poids, de par sa nature de femme-poisson et sa stature imposante. Jaymi étant déjà bien chargé...

- Hé! Qu'est-ce qui t'arrive ? Reprends toi! Toto! Toto ?!

Pas de réponse. Elle semblait réellement dans un autre monde. Heziel n'avait aucune idée de qui pouvait lui avoir provoqué un pareil supplice, mais si il lui mettait la main dessus... il allait déguster. Serrant les mâchoires, il se saisit de la silhouette à la fois si forte et actuellement si fragile de sa nakama, se relevant comme un prince portant sa princesse, sans avoir aucune idée d'à quel point elle aurait voulu vivre ce moment dans d'autres circonstances. Pour sa part, Jaymi balaya trois marins un peu trop agressifs à son gout d'un bon coup de panneau dans la mâchoire avant de faire un pas en arrière, observant ceux qui tentaient encore de les encercler.

- Ça craint, faut qu'on se tire d'ici !

- Ouvre nous la route alors, enfoiré !

- QUI APPELLES TU ENFOIRÉ, ENFOIRÉ ?!

Sa dernière insulte (de la phrase, mais surement pas de sa longue vie de rockstar tantôt adulée, tantôt incomprise) se solda par une rotation de sa part pour passer devant tout en aplatissant l'un des hommes du gouvernement mondial qui tentait de poinçonner le cuistot et la belle en état catatonique. La voie désormais plus ou moins libre, Jaymi étant prêt à en découdre avec la plupart des obstacles qui s'offriraient à lui, les deux boucaniers reprirent leur tracé initial. Le musicien ramassa au passage la malle de la bleuette, lâchant un juron face à son poids excessif. Faisant fi de la douleur qui tambourinait dans son estomac et ses intestins, le cuistancier de l'équipage du borgne portait courageusement son amie dans ses bras, se déplaçant avec elle comme si elle ne pesait pas grand chose de plus qu'un tas de feuilles. Du moins, c'était l'impression qu'il renvoyait... en dépit de sa force incohérente, Heziel avait été blessé et d'une façon très réussie par son adversaire précédent. Chaque pas lui en cuisait et il savait qu'il ne finirait pas la journée en s'endormant tranquillement dans son hamac, mais plus probablement en tournant de l'oeil. Cela n'allait cependant pas l'arreter : pour garder un type comme Heziel à terre il fallait employer les grands moyens, surtout lorsqu'il s'agissait de porter secours à ses compagnons.

Une fois arrivés sur le quai, s’arrêtant sur ses pierres froides et humides battues par les remous des vagues provoquées par les affrontements, le cuisinier et le musicien prirent une meilleure conscience de la distance entre la caravelle qui partait sans eux et le rivage. Néanmoins, ils n'eurent pas besoin de se regarder pour connaitre leur prochain mouvement : même si il allait en cuire au brun, ils étaient prêts à sauter dans l'eau et finir le rester à la nage. Alors qu'ils allaient passer à l'acte, une énorme masse métallique semblable à un grappin quelque peu rouillé vint s'écraser sans les pierres devant eux, lourdement et dans un bruit sourd et métallique. Le treuil ?! Observant l'autre extrémité de la corde rugueuse et éprouvée par de longs voyages en mer, Heziel put apercevoir l'armoire à glace qui servait de capitaine à cet équipage de fous. Son ami d'enfance, l'air confiant et le sourire bright colgate qui allait avec, lui levait le pouce vers le haut. Dans son langage, ça signifiait qu'il allait survivre. Dans quel état, il ne savait pas, mais il allait survivre. Alors que Jaymi avait immédiatement agrippé la corde avec conviction après avoir "rangé" son panneau de signalisation, son compagnon au chapeau de paille le fit plus précautionneusement tout en resserrant son emprise sur le corps de Toto, connaissant la propension aux accidents de son capitaine bien aimé.


- J'ai pas confiance, là...

- Bah alors, on a peur d'une petite promenade en mer ? On dirait que c'est de la folie, à te regard-

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Les trois corps (en comptant celui de la bretteuse qui était fermement maintenant contre celui du second) furent tractés comme un seul homme par une force bovine qu'il était aisé de reconnaître. S'envolant au dessus de l'eau, Heziel eu littéralement l'occasion de surfer avec les pieds sur la surface marine azurée, alors qu'à son coté, Jaymi aurait sans doute préféré être avec sa mère.

- C'EST DE LA FOOOOOOOOLIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIEEE !

Lorsqu'ils arrivèrent au niveau du navire, le momentum du treuil les amena à être projetés sur le pont. Habitué aux techniques très peu orthodoxes de son capitaine, Heziel pensa en premier lieu à éviter le moindre mal à Totohime : elle n'était pas en état de gérer son atterrissage, lui si. N'écoutant que son instinct de protection, il l'entoura de ses bras, le deuxième étant désormais libre puisqu'il venait de lâcher la corde, avant de présenter son dos au plancher qui arrivait à grande vitesse à sa rencontre. Il le percuta dans un rale en crachant un peu de sang avant de glisser sur plusieurs mètres en dégageant de la poussière sur le bois inconfortable. Au dessus de lui, un autre projectile humain aux aspirations musicales particulières lâcha la lourde malle sur le pont avant de terminer sa propre Dokugan Airline dans la porte qui menait à la cuisine, qui s'ouvrit au même moment.


Loyal, GRAND artilleur des Dokugan

- Me voilà enfin guér-

Les deux astres se rencontrèrent dans une collision très bruyante qui se poursuivit derrière la porte. Ils venaient sans doute de s'aplatir contre le mur qui faisait face à l'entrée du sanctuaire sacré du cuisiner. Néanmoins, ce dernier ne leur en tiendrait pas rigueur... actuellement au chevet de la femme-poisson, son sac de volonté commençait à ne plus suffire pour faire tenir son corps endommagé. Il était impératif que les Dokugan quittent cet endroit. Mais où était donc Kraehe, dans tout ce chaos ?



Spoiler:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Sam 16 Jan 2016, 18:49

L'heure est aux changements [EVENT]
Toto
feat.
Groupe 1












Sauvetage express et fuite !


Quiconque connaissait Totohime savait qu'elle était de ces femmes qu'on ne met pas à terre facilement... Du moins à condition que l'attaque soit purement physique.
L'ancienne chasseuse de prime, du haut de ses deux mètres de stature recouverte en grande partie de plaques osseuses du fait de sa nature de femme-hippocampe n'était en effet pas de celles que l'on atteint physiquement avec facilité. Et quand bien même elle le serait, la bleuté pouvait encaisser les coups plus violents les uns que les autres, supporter le tranchant de n'importe quelle lame... Même la brûlure des balles n'aurait en temps normal pas su arrêter cette monstruosité de la nature.

Cependant, aussi fort son physique soit-il, son mental lui était d'un faiblesse sans pareille. Le destin avait vraisemblablement trouvé cela amusant de placer, au sein de corps si puissant et imposant, le cœur frêle et manipulable d'une jeune midinette. Si bien que la pirate ne vivait que pour une seule et unique chose : l'amour.
Or, si ce dernier venait à lui être retiré, la pauvre fille, incapable de faire face, s'écroulerait purement et simplement.

Ainsi, en cet instant présent, Totohime privée de sa motivation principale n'était plus que l'ombre d'elle-même, une coquille vide. La conscience d'avoir déçu les attentes de Filip avait déjà porté un coup violent à son pauvre petit cœur, bien plus encore que les blessures infligées par les artilleurs du navire qu'elle avait tenté de stopper en vain. Mais les dernières paroles du cuistot avaient, à elles seules, suffit à briser le peu qu'il restait de son pauvre cœur meurtri.

Toujours à l'état de pantin sans âme, son esprit planant de plus en plus haut dans les cieux, tentant sans grand succès d'échapper à la dure réalité, la jeune femme-poisson sentit à peine le brun se positionner à son niveau.
Machinalement elle ouvrit la bouche pour répondre à sa question lorsqu'il lui demanda ce qu'il lui arrivait, prête à l'informer en ces termes "C'est de ta faute ! Je voulais aider Kain et Filip en arrêtant les bateaux mais j'ai échoué... Et toi tu es tombé amoureux de cette gourdasse !". Toutefois son corps sans vie ne su pas articuler correctement chacun des mots de sa phrase, si bien que le résultat n'avait strictement rien à voir avec ce qui était escompté à l'origine.
▬ C'est... faute... Kain...
La bretteuse n'eut cependant pas le loisir de se corriger, le simple fait de parler avait eut raison de ses dernière force et elle sombra définitivement dans le néant. Ne réalisant même pas que son cher Heziel réalisait l'un de ses plus grands rêves en la portant comme une princesse, ni même le vol plané qui suivit et encore moins l'arrivée fracassante sur le bateau pirate.




Lily Bravery, navigatrice des Dokugan

A peine eut-elle émergé que la jeune navigatrice des Dokugan pu observer un spectacle fort singulier... Effectivement, un éclair violet et gris, qu'elle identifia comme l'idiot de borgne qui lui servait de capitaine grâce à son odorat surdéveloppé, déboula à bord du bateau pirate, inspectant chacune des pièces de se dernier.
Lily observa la scène avec perplexité, ne comprenant pas bien l'attitude de l'homme qui semblait avoir le diable en personne aux fesses.

Les sourcils bruns de la lapine se froncèrent alors qu'elle tentait avec difficulté d’analyser la situation. Connaissant son compagnon, seule la nourriture ou un trésor pouvait animer cette course effrénée. Toutefois la miss raya d'office la théorie du trésor, s'il y en avait eu un sur le Youthful elle aurait été la première à le savoir et, accessoirement, à le voler !
Mais alors que pouvait-il bien se passer ? Est-ce que le lapin de pâque était passé et que Kain voulait s'approprier tous ses œufs... Ou pire... Toutes ses carottes ?!

Plongée dans sa réflexion elle avait pourtant l'intime conviction qu'il ne s'agissait pas non plus de cela et qu'elle oubliait quelque chose d'important... C'est alors que Kain réapparut sur le pont, sortant de la cuisine. Et lui ordonna de mettre les voiles.
Par réflexe, la jeune acrobate se mit au garde-à-vous avant de foncer vers la barre pour diriger le navire en dehors du port.

Elle entendit plus qu'elle ne vit son capitaine s'affairer au niveau du treuil tandis qu'elle orientait la caravelle pirate vers le large. Lorsque la brunette se retourna pour observer avec curiosité ce que son capitaine pouvait bien faire pour causer autant de vacarme, elle constata que, décidément, la météo de cette île était vraiment étrange !
En effet, deux nouvelles formes fonçait à grande vitesse en direction du pont en bois. Forme qu'elle identifia comme nuls autres que le musicien et le cuisinier de l'équipage, chacun semblant transporter un lourd paquetage. Il fallait franchement qu'elle porte plainte auprès des météorologue de la gazette des mers ! Personne ne l'avait prévenue qu'il y aurait autant de pluie d'homme aujourd'hui !

© Gasmask




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 80
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
15/120  (15/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Mer 20 Jan 2016, 21:14





    Il était fort amusant de constater le moyen de transport d'autrui du point de vue du Joker. Alors que lui s'avançait tranquillement vers le navire en ramant, comme tout le monde, subissant cette normalité de déplacement si précieuse permettant un camouflage efficace -après tout, la normalité est la meilleure des cachettes-, ses camarades d'infortunes se démenaient pour faire pareil... par leur propre moyen. Alors qu'il s'approchait, il y eu une... deux... trois... quatres ombres passant à grande vitesse au dessus de lui, l'un après l'autre, en un gigantesque saut pour rejoindre le bâtiment. Un temps, le Joker daigna regarder vers la direction du soleil, afin de découvrir les identités de ceux qui passaient au-dessus de lui. Un temps, il hésita, en voyant le corps d'Heziel, de Kain, de Jaymi et de Toto passant au-dessus de lui, à envoyer une lame "par hasard" richocher sur le corps pour les blesser encore plus. Il était conscient que cela amènerait sans nul doute des soupçons à son égard, mais bon sang, qu'est-ce que l'image d'une lame pénétrant tooout doooucement l'intérieur de l'abdomen de certains d'entre eux étaient séduisante...
    Il se lécha même les lèvres sous la tentation, avant de réalise qu'ils avaient atteint le but de leur moyen de transport avant lui. Si cela continuait, ils partiraient sans lui...

    En grommelant, l'homme en noir jeta la rame devant lui, et se leva sur le canot.
    Puis il bondit. Son pied frola un instant la hampe, ou il exerça une légère pression pour pouvoirs avancer l'autre jambe, suffisemment rapidement pour éviter un déséquilibre. Il eut l'air, l'espace d'un instant, de longer la rame avec une vitesse qui lui était propre, s'en servant finalement comme appuie pour se propulser vers le bord du navire. De toute façon, à présent que tout le monde y était, sa présence ne pouvait qu'attirer l'attention si il y restait.
    Une fois son pied en contact avec le bois, ce fut un Kraehe courant litérallement sur le mur du côté du Youthful Demon qui remonta rejoindre ses camarades.
    Visuellement, il surgit du bord, exécuta un petit salto au passage sous l'impulsion, pour réattérir tranquillement assis sur la rambarde. De toute façon, le temps était venu, et il semblerait que pour une fois même son abruti de capitaine ne veuille plus causer la misère à l'environnement.

    De sa main droite, un scalpel commença à danser, alors que le regard désireux de voir le sang de tous ici présent s'épanouir sur le sol tel une fleur de lotus rougeoyant illuminant le bouddha qu'il était, il se contenta de quelques mots. Après tout, son désir de s'emparer d'Heziel et de finir le travail concernant la répartition et le tri de ses organes sur le sol était considérable, au point de ne pouvoir bouger. Jouer avec son arme lui permettait également de s'occuper une partie de l'esprit, l'autre se demandant toujours comment sortir de se mauvais pas. Après tout, ils étaient sur le navire, mais ce fichu toutou mécanique et sa propriétaire pouvaient sans doute les atteindre... sans parler des autres canons.
    Il eut juste une petite pensée pour Loyal, réapparut, et un nouveau sourire éclaira son visage. Ah! lui qui se demandait justement combien de litre de sang ce nain sans membre devait posséder!! et il se devait bien de l'écharp... le disséqu... l'ausculter pour découvrir comment diable faisait ses mains pour être ainsi lié à son corps. Et bon sang, quel visage surprenant!! des yeux luisants émeraudes seraient bien plus beau en rubis, d'ailleurs!
    La voix teinté de sarcasme se leva alors


    Bon. On attend la Saint-Valentin et la demande en mariage de Toto, ou on lève les voiles et on prend la poudre d'escampette?

    Allez, l'artilleur! t'es un canon ou un boulet?
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Jeu 21 Jan 2016, 11:33






A nous les studios
EVENT

Les jumeaux étaient entrain de prendre un malin plaisir à terrasser les quelques ennemis sur leur passage. Kizuro s’occupant des sous fifres, laissant alors le soin à son frère de s’occuper de Nelace. Rin qui eut un sourire satisfait en voyant que son attaque avait marché et pour éviter de perdre du temps avant que l’homme ne se relève, il fonça sur lui pour le toucher de nouveau mais cette fois-ci au niveau du bras. Regardant dans tous les sens, il savait très bien que la cavalerie allait arriver et qu’il n’aurait jamais le temps de le tuer avant de lui-même se faire prendre avec son frère et finir à Impel Down.

C’est aussi pour ça qu’il eut cette idée du siècle que de prendre Nelace en otage ! Croisant le regard de son frère jumeau, Kizuro comprit tout de suite ce que voulait faire Rin et après avoir mis au tapis les autres marines, il le rejoignit rapidement avant de mettre un bon coup dans la nuque de Nelace afin de le faire s’évanouir. De là, n’ayant rien pour l’attacher, Rin se contenta de le prendre sur l’épaule, en sac à patate.

« Kizuro on se casse tout de suite ! »

Et c’est ainsi que les jumeaux avec Nelace comme otage commencèrent à courir à travers différentes les petites ruelles pour ne pas se faire voir des potentiels autres marines. Ils ne savaient pas du tout s’ils allaient arriver jusqu’à leur bateau vivant et avec l’homme mais s’assurèrent que personne ne les suive. Rin décida ensuite d’aller se cacher dans un tonneau trainant vers des bars et d’attendre que ça se calme un petit peu.

Puis quand ils furent certains qu’il n’y avait plus trop d’agitation, les deux avec leur otage se faufilèrent jusqu'à leur bateau et prendre le large. Puis par précaution, ils attachèrent et bâillonnèrent Nelace dans la calle afin d’être certains que personne ne tente de le chercher, du moins tout de suite. Il n’y avait plus qu’à attendre son réveil.

© A-Lice
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Ven 22 Jan 2016, 21:46




Contre-amirale Focker Lim.

La jeune contre-amiral avait peut-être les larmes aux yeux, mais il en fallait plus pour amocher son esprit profondément combatif : contre toute attente, elle décida en effet de clore ses paupières pour les protéger du reste du nuage de poivre, se coupant volontairement de ses principales capacités sensorielles pour se focaliser uniquement sur son haki de l'observation. Elle se mit alors à poursuivre Heziel et son compère musicien blondinet, sans trop se fouler pour autant : ils n'allaient pas aller bien loin puisque le navire était en train de s'éloigner... Et une fois qu'ils seraient dans l'eau, elle n'aurait qu'à les achever et les laisser pour morts ! L'idée était parfaite, et il ne suffisait désormais plus qu'à l'appliquer : à mi-chemin, elle ouvrit enfin les yeux, laissant une larme couler le long de sa joue gauche tout en découvrant, devant ses yeux ébahis, une scène pour le moins extraordinaire. Lim comprit en effet que le cuisinier, son compère et la femme-poisson venaient de s'agripper à un cordage quelconque qui, se son côté, faisait la liaison avec le navire des borgnes qui s'éloignait déjà. La haute-gradée n'eut pas l'occasion de comprendre ce qu'ils souhaitaient réaliser que déjà le capitaine tirait violemment sur la corde en question, propulsant ses propres camarades à une vitesse tout bonnement ahurissante. Incompréhensive devant des pratiques non seulement aussi stupides et dangereuses mais tout simplement effarantes, la jeune femme marqua l'arrêt et cligna des paupières, comme pour tenter de comprendre ce qui venait tout juste d'avoir lieu. De leurs côtés, les pirates semblaient enfin regroupés, au large : ils s'éloignaient, en effet, et Belton ne tarda guère à arriver aux côtés de sa supérieure tout en beuglant des ordres aux soldats qui l'entouraient :

-Réquisitionnez un navire ! Je monte, je vais les...
-Non, colonel, non ! Ils ne sont pas notre priorité ! Logue Town doit être récupérée ! Dites au navire resté en retrait de les canarder dès qu'ils seront à portés !
-Bien, contre-amirale !

Belton avait assurément l'air frustré, mais ne constata aucunement la décision de sa supérieure : ce n'était de toute manière pas son rôle. Toutefois, il remarqua bien rapidement l'absence de Nelace et, balayant les quais du regard, ne parvint à le localiser. Inquiet, il se tourna en direction de la Focker qui haussa les épaules, distribuant les ordres à nouveau :

-Colonel, attendez les renforts et nettoyez la ville méthodiquement. Quartier après quartier, ruelle après ruelle, maison après maison, exécutez tous les criminels qui doivent l'être. Je vais retrouver votre subordonné.

Après un hochement de la tête affirmatif de la part de l'homme, symbolisant la bonne réception des ordres, la jeune femme ferma à nouveau les yeux et usa une fois de plus de son haki de l'observation. L'objectif ? Retrouver la voix de Nelace, qu'elle avait déjà pu entendre lors de son arrivée. Où qu'il soit, elle le retrouverait : à ce moment-là, mieux vaudrait ne pas être à ses côtés...



Les Dokugans, le navire endommagé par Toto risque de vous intercepter et de tirer à touts bouts de champs !

Rin, tu ne peux pas repartir avec Nelace aussi facilement. Lim, aidée de l'observation, va te traquer et tenter de le récupérer. A partir de là, t'as le choix !
Soit tu l'abandonnes, auquel cas tu peux fuir sans soucis puisque Lim ne te cherche pas toi.
Soit tu tentes tout de même de poursuivre ainsi, auquel cas il faudra continuer le RP (on peut éventuellement le faire en ellipse post-event, si tu peux vraiment pas tenir la cadence, mais je garantis pas de répondre vite, pas autant que là ^^).

A toi de voir, tu sais comment me joindre Razz

Probablement un petit poste de clôture !

Vous ne connaissez pas les lvls de Filip, Selestino, Rek-Rik et Melisima.
Arnold est lvl 24 (ui ui, il a lvl up) et Destiny lvl 17 (elle non par contre).
Nelace est lvl 14.
Kurokawa est lvl 19.
Sybain est lvl 23.
Belton est lvl 30.
Millin est lvl 28.

Au niveau de la flotte, Focker Lim est lvl 34. Les lvls du Cy-Wolf et des possibles autres intervenants sont inconnus.

Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 639
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Sam 23 Jan 2016, 21:11


Kaizoku Ou Ni Ore Wa Naru !




~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait une île très importante à East Blue
Que les personnes qui s'y trouvaient étaient de valeureux pirates recherchés...
Que des marines étaient à leur poursuites, et qu'ils leur tendaient un piège aux portes de Loguetown,
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


L'équipage était en train de prendre le large. Le vent était en train de gonfler la grande voile avec vigueur. L'embarcation prit rapidement une vitesse convenable. Kain avait ramassé les corps de ses amis qui avaient perdus connaissances pour la plupart d'entre-eux. Il les fit s'adosser contre le mur proche de la porte menant à la cuisine. Une fois ceci fait, il se retourna et se dirigea vers la proue du navire. Il plaça alors sa main en visière. Le cap qu'ils prenaient était désormais évident. Ils allaient se diriger vers la Reverse Mountain, dernier obstacle avant d'attendre Grand Line, l'océan de tous les périples. Il était enfin temps pour eux de prendre leur envol.

Le capitaine avait déjà oublié tout l'affrontement qu'il venait de vivre. Son œil s'était illuminé de sa lueur habituelle. Sa soif d'aventure lui était revenue. Nescafé était assis sur son épaule, les bras croisés. Il avait sorti une petite tasse de café afin de pouvoir siroter son breuvage préféré. Cette quiétude nouvellement acquise lui faisait du bien. Le borgne jeta un rapide coup d’œil à son ami d'enfance qui était vraiment amoché. Il avait été de nouveau ici pour protéger l'équipage entier. Kain serra son poing tout en se mordant légèrement sa lèvre inférieur, laissant échapper une goutte de sang. Voir ses nakamas blessés à cause de ses propres faiblesses était quelque chose d'insupportable pour lui.

Il inspira un grand coup afin de calmer ce stress, une sensation étrange qu'il n'avait pas l'habitude d'éprouver. Il fut interrompu par un bruit sourd qui s'enchaîna par une explosion non loin du navire. Une gerbe aqueuse se déversa alors sur le navire. Il due mettre ses bras en protection, baissant concomitamment son visage. Alors qu'il était en train de se demander ce qui pouvait bien leur arriver, le rongeur lui hurla dans les oreilles.

Nescafé: Kain, regarde le navire là-bas, il nous tire dessus !!

Le borgne fit alors volte face avant de pouvoir scruter avec une inquiétude non dissimulée ces boulets de canons qui traversaient méthodiquement le ciel. Ces derniers étaient encore plus proches du navire que le premier ce qui valu une nouvelle douche salée pour le capitaine. Le pirate fit un geste brusque de la main tout en se tournant vers le nakama le plus proche.

Kain: Mets les autres à l'abri ! Vite !

A peine avait-il donné son ordre que son rongeur lui signala un autre boulet en vol. Ce dernier visait directement le pont du navire. Le capitaine créa alors une bulle blanche au niveau de son poing avant de frapper le vide. La bulle éclata en une gerbe d'éclairs. Le boulet explosa dans les airs, son souffle assécha le navire. Le hamster toujours sur l'épaule de l'homme à la tignasse grise applaudit. Kain était positionné sur le côté de son navire, scrutant avec attention la plate-forme de tirs immobile. Le borgne tendit alors sa main dans le vide avant de donner un ordre.

Kain: Ma longue-vue!

Sa longue-vue apparut alors subitement dans sa main. Il referma alors sa poigne sur l'objet avant de le porter à son œil. Il lança alors par-dessus son épaule un « merci Loyal ». Il avait déjà oublié que ce dernier était évanouis et que le petit être qui s'en allait dans la cuisine ne pouvait donc pas être le nabot aux trappes.

Une vision terrifiante s'offrit alors à lui. Il aperçue au travers de sa lunette grossissante la dizaine de canons de 36 livres qui étaient positionnés en une ligne parfaite le long du côté du navire marine. Un homme vêtue de blanc était posté à la fin de la rangée, son sabre levé, il était en train de donner quelques ordres. Certains des sous-fifres étaient positionnés près du cul des canons, une torche allumée dans la main. Le borgne replia alors sa longue-vue, il tendit de nouveau son bras. Son objet disparut magiquement comme la première fois.

Il savait déjà ce qu'il lui resterait à faire. Ainsi, le capitaine frappa ses deux poings l'un contre l'autre et hurla lorsque l'ordre de mise à feu fut donné.

Kain: VOUS NE TOUCHEREZ PAS A CE NAVIRE!

Ses muscles semblèrent se gonfler et une veine apparut au niveau de sa tempe. Il se cambra alors en arrière, des bulles blanches bien plus grosses qu'à l'accoutumée se formèrent sur ses poings. Alors que les boulets venaient de rentrer dans le champ d'action du capitaine, il décida de se déchaîner.

Kain: GURA GURA NO MACHINE GUN BLOW!

Dans un hurlement, le capitaine donna de nombreux coups de poings dans le vide. Les bulles éclatèrent à chacun de ses coups de poings. Le navire bascula légèrement sous la violence du choc tandis qu'un rideau d'explosion se mit à rugir tout autour du navire. De grosses vagues se formèrent alors qu'une traînée de poussière était en train de retomber dans l'immensité salée. Le capitaine suait et haletait. Nescafé était de nouveau avec sa longue-vue et remarqua quelque chose d'intéressant qu'il s'empressa d'annoncer à son maître.

Nescafé: Ils abandonnent ! Ils ne sont probablement plus à portée ! On a gagné !

C'était avec un grand sourire que Kain se redressa tant bien que mal. Il alla alors se placer sur la tête du démon borgne sur la proue du navire. Un pied en avant, il attrapa alors son ancre avant de pointer l'horizon qui se donnait à eux. Il était temps pour l'équipage de reprendre sa route et de terminer son premier véritable voyage.

Kain: Cap sur Red Line !

C'était ainsi que s'achevèrent les péripéties des Dokugans sur Loguetown, mais elles n'étaient en réalité que les prémices d'une épopée bien plus grande qui n'avait pas encore réellement commencé. Une ombre inquiétante était après tout en train de s'approcher de la Reverse Mountain. Nos amis allaient probablement croiser la route de cette vieille connaissance qui promettait… des retrouvailles corsées.



@Heziel Coffe


_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 4
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-