Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 18 Oct - 10:30



De gauche à droite et de haut en bas :
Lieutenant Kurokawa, commandante Millin, colonel Belton, lieutenant Nelace et commandant Sybain.

Une folle course poursuite, voilà ce qui les avait amené jusqu'à Logue Town. Belton était convaincu du fait que laisser le borgne et ses camarades quitter East Blue libres et vivants serait une grossière erreur, et il avait donc immédiatement pris la décision de les poursuivre, décision globalement encouragée par ses supérieurs directs. De toute manière, ces types n'avaient pas le choix : vu le déshonneur que le colonel et ses subordonnés avaient enduré quelques semaines plus tôt, il était hors de question qu'ils ne changent de cible. Si Millin était toujours aussi enjouée qu'à l'accoutumée, profitant de la brise marine pour s'allumer une cigarette à l'écart des conflits, Sybain semblait, quant à lui, fulminer de rage et de hâte : il ne pouvait plus tenir en place, rien qu'à l'idée de fracasser le crâne de ces forbans qui l'avaient tourné en ridicule devant son supérieur lui-même. En vérité, la honte endurée sur le coup n'avait pas été grand chose à côté des diverses punitions dont il avait écopé : si le colonel était un homme intransigeant, c'était d'autant plus vrai quant à ses relations avec ses soldats. Le commandant entendait donc bien profiter de l'occasion pour marcher à nouveau dans l'honneur. Retrouver la fille chasseuse de primes, butter un ou deux des borgnes au passage, ramener la tête du capitaine... Des ambitions assez démesurées, mais qui correspondait avec les plus grands de ses fantasmes. D'entre tous les gouvernementaux, il était certainement celui qui leur en voulait le plus... Même si un autre passager du navire de guerre de la marine le surclassait de très loin en terme de ressentiment. Nelace, un escargophone dans la main, contourna le mât principal sur lequel était accroché un wanted au nom d'Heziel Coffe, criblé de coups de couteaux, afin de se diriger vers le colonel à quelques mètres de là. Après un salut militaire des plus formels, il annonça les interlocuteurs de sa voix claire :

-Colonel, c'est le Quartier Général à l'appareil. Ils veulent converser avec vous directement.
-Bien... passez-les moi.

Aussitôt dit, aussitôt fait : le lieutenant tendit l'escargophone à son supérieur qui s'en empara promptement, engageant la discussion avec les soldats de Marineford. Si le début de la conversation sembla particulièrement banal, le ton fut haussé brutalement du côté de Belton, lorsque son interlocuteur lui ordonna de rester gentiment placé à distance de Logue Town. Fulminant véritablement, le colonel hurla littéralement dans le combiné de l'escargophone, ses yeux se posant sur la cité désormais criminelle qui n'était qu'à quelques centaines de mètres de leur navire, encore et toujours en haute mer :

-C'est stupide ! Vous voulez leur donner l'intention de leur donner une occasion pour couler des jours heureux, après les méfaits qu'ils ont pu commettre ?! Soyez sûrs que les ordres ne suffiront pas à...

Mais pourtant, le colonel n'enchaîna pas, comme coupé dans son élan par une réplique de son interlocuteur. D'abord muet, puis stupéfait et globalement rassuré, il hocha la tête sans grande conviction néanmoins et raccrocha soudainement, sous les regards pétris d'incompréhensions de ses comparses. Après quelques instants d'un silence pesant, le haut-gradé poussa un soupir et commença à leur raconter ce que la marine prévoyait pour Logue Town.


Contre-amirale Focker Lim et Cy-Wolf.

Car en effet, les forces de Belton n'étaient pas les seules en approche de Logue Town : l'idée était donc de retarder leur assaut imminent afin de permettre une frappe plus conséquente et brutale, facilitant leur purge et la reconquête de cette île clé pour la géopolitique de tout l'océan. Pour ce faire, Marineford n'avait pas lésiné sur les moyens : la contre-amirale Focker avait été envoyée, ainsi qu'un bataille d'une centaine de marines, dispersés sur trois navires. Si seul le bâtiment mère était un navire de guerre, les autres n'en étaient pas pour autant moins démesurés : la majorité des bateaux locaux n'étaient de toute façon que des brindilles, mis en comparaison... Mais en plus de cela, Lim n'était pas la seule gradée en route, et bénéficiait de surcroît d'un nouveau présent, que venait tout juste de lui offrir la Section Scientifique : un pacifista Cy-Wolf. Elle n'avait pas encore eu vraiment le temps de profiter de ce nouveau compagnon de route, bien trop sollicitée par les affaires urgentes qu'elle avait à régler : le travail était une tâche qui l'incombait nécessairement et c'était d'autant plus vrai lorsqu'il considérait avec dégoût avoir combattu sous les ordres de Centes sans même avoir l'occasion de résister à sa tyrannie. Alors bien sûr, on avait pu lui raconter ce qui avait eu lieu par la suite : la victoire de l'AOI et d'Elimane à San Faldo, celle du Gouvernement tout entier à Baltigo malgré les pertes conséquentes et les blessures dont souffrait encore Chairoka, les assauts plus récents des Decimas sur Alabasta... Ce genre d'actions avait de quoi la galvaniser : même si Centes prenait encore et toujours de l'importance, le monde ne lui appartenait pas encore. La jeune gradée entendait bien rendre ses supérieurs plus fiers d'elle que jamais en leur offrant la suprématie d'East Blue sur un plateau, afin de se racheter de ses erreurs passées.



Impératif vous concernant : Kain et compagnie sont tous obligatoirement sur Logue Town. Rin, en revanche, tu peux tout-à-fait être encore en mer ! (même si ce serait mieux que tu sois à LT direct)
Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 18 Oct - 23:54


Kaizoku Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait une île très importante à East Blue
Que les personnes qui s'y trouvaient étaient de valeureux pirates recherchés...
Que des marines étaient à leur poursuites, et qu'ils leur tendaient un piège aux portes de Loguetown,
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


~Quelques heures auparavant, non loin de Loguetown~


 ???: Crache le morceau...

 ???: J'en sais rien, j'te le jure!

Deux hommes étaient en train de converser l'un en face de l'autre. Le premier avait une chevelure d'argent et avait les deux mains jointes. On pouvait voir une excroissance sur le haut de son crâne. La seconde était un jeune brun à la chemise mal rangée dans le pantalon, il était armé d'une louche qu'il frappait à intervalles réguliers dans le creux de sa main. Soudain, il brandit son ustensile et la place tout prêt du front du capitaine.

 Heziel : Réponds-donc à cette question... pourquoi ton rongeur est en train de hocher de la tête sur ton épaule ?

Kain: Non, tu m'as trahis Nescafé?!

Il n'eut pas le temps de détourner son visage que la spatule vint s'abattre avec vindicte sur le crâne du capitaine de l'équipage.

Heziel: Nescafé n'a rien fait, tu t'es trahis toi-même sombre idiot! Qu'est-ce que l'on va manger pour dîner maintenant HEIN?!

La terrible punition ne s'arrêta pas là. Après avoir tabassé à coup de spatule son ami d'enfance, Kain fut saisi par les pieds. Puis, le cuistot se mit à faire des tours sur lui-même. Les deux hommes se transformèrent en de véritables toupies. On pouvait distinguer très clairement les « oOooOOOOoOoOOh » du borgne. Jaimy, le musicien, était à côté d'eux et se foutait de la gueule du cuistancier. Il avait selon lui un visage rouge tomate des plus ridicules qui soit. Il ne fallut qu'une seconde supplémentaire avant qu'Heziel n'attrape également les pieds de Jaimy. On pouvait ainsi entendre un très bon « AAaaaaaAaaaah » couplé au « OOOOoOoh ».

C'était alors qu'il lâcha prise. Les deux énergumènes s'envolèrent avec une force inouïe. Qui aurait d'ailleurs crû que le musicien des borgnes aurait une inspiration pour une nouvelle chanson ? Dans son vol, il sortit de sa veste un petit carnet ainsi qu'un crayon où il y griffona dessus quelques mots.

Jaimy: S'en aller vers d'autres cieux...

On ne pouvait douter de la force du chef. Les deux nakamas terminèrent leur vol plané directement dans un chariot rempli de céréales. Au moment de l'impact, le chariot implosa et répandit son contenu à même le sol sous le regard effrayé du propriétaire. Leur arrivée à Loguetown avait été, une fois de plus et comme à chaque nouvelle ville... mouvementée.


~ Une fois l'équipage complètement débarqué ~

Loguetown était une ville incontournable pour le jeune équipage. Elle était en effet la dernière étape avant leur grand départ. En effet, cette île mythique n'était autre que le dernier sol que l'ancien Seigneur des Pirates avait foulé. Venir ici était un petit peu comme saisir de son héritage. Malgré l'idiotie incommensurable du borgne, il était parfaitement au courant de ce que représentait réellement cette île. Il ne lui tardait vraiment qu'une seule chose. Découvrir la place de l'échafaud était quelque chose qui lui tenait particulièrement à cœur. Malheureusement, il due rapidement déchanter en voyant la face des locaux.

Ils ne semblaient pas avoir été particulièrement affectés par l'arrivée de nos zigotos favoris. D'autres tracas semblaient tenir les gens. Après une courte pèche aux informations, l'équipage apprit rapidement que l'île avait été sujette à de nombreux tracas récemment. De plus, il n'y avait à l'heure actuelle aucun marine sur l'île en mesure de faire appliquer la loi du gouvernement mondial. Une véritable aubaine en somme, après tout, il n'y avait pas vraiment de personnes capable de les arrêter pour les terribles crimes qu'ils avaient commis.

La bonne humeur que dégageait généralement l'équipage sembla attirer pour le moment l'intérêt des civils. Les taxes étaient apparemment si écrasantes que beaucoup d'entre-eux se jetèrent sur l'équipage pour tenter de vendre un quelconque produit à un prix exorbitant. Ils ne se firent pas avoir par les souvenirs, mais ils eurent droit à un copieux repas. Ils furent tous réunis autour d'une grande table ronde. Kain était de bonne humeur comme à son habitude, et il leva son verre le plus haut possible avant d'annoncer sur un air enjoué :

Kain: Vers Grand Line! Kanpai!

C'était alors que Kain posa de nombreuses questions à l'aubergiste. Évidemment, cela concernait uniquement le Seigneur des Pirates. Il fallait voir ses yeux pétillants à l'idée de s'approcher autant de la personne qu'il souhaitait égaler. Vint donc la question fatidique où il demanda où est-ce qu'il pouvait trouver la place de l'échafaud. Le regard de l'aubergiste se détourna du capitaine. Ce dernier retourna essuyer sa vaisselle. Il expliqua seulement que cette place était inacessible. Bien qu'en réalité, personne n'y allait depuis l'incident. Personne n'allait au centre de l'île.

Le borgne, après le repas décida d'une chose. Il devait voir cela de ses propres yeux. Et la chance lui souriait, l'île n'était pas très grande et les bâtiment étaient relativement haut. Ils étaient au niveau du port, en effet, ils n'étaient pas allés réellement loin. Tel un macaque, Kain grimpa sur le bâtiment le plus proche et atteint sans grandes difficultés le toit de ce dernier. Le capitaine admira dans un premier temps l'océan qui lui faisait face. Il aperçut au loin un navire qui semblait avoir jeter l'ancre, il était cependant incapable de savoir à qui il appartenait. Cependant, sa taille ne semblait pas être des moindres. L'idée de quelques moqueries lui montèrent à l'esprit. Il ne savait pas si les habitants de ce navire le remarqueraient, quand bien même il rigolerait un peu. Il se cambra en direction d'eux et tapota ses fesses avant d'enchaîner quelques grimaces à leur attention.

Il fut soudainement arrêté dans son fou rire par un « arrête de faire l'idiot, tu vas encore te faire remarquer ». Une simple formalité pour lui demander de passer à autre chose. Dans les faits, il était impossible qu'il puisse passer inaperçu. C'était ainsi qu'il commença une course de toit en toit. Son but était le clocher qui lui faisait face. C'était probablement l'un des bâtiments les plus hauts de cette cité. Une vue imprenable l'attendait probablement là-bas. Il ne lui fallut que peu de temps pour y arriver. Ce fut dans un « hop-là » qu'il se retint au rebord du clocher avant de se hisser. Là, il se retint grâce à la chaîne de son ancre à l'une des arrêtes du bâtiment, il se pencha alors en avant et se servit de sa main comme d'une visière. Kain pu voir alors le fameux début du no mans land au loin qui s'étendait sur une grande surface. Son cœur fut empli à la fois de tristesse et de joie. Sa curiosité allait probablement le pousser à aller plus loin, au plus près de cette place afin d'assouvir sa soif de savoir...


@Heziel Coffe



_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 


Dernière édition par Valentine D. Kain le Dim 25 Oct - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 887
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 19 Oct - 21:04





Grande cité, grand combat ! Atteindre Grand Line ?!


Ils y étaient enfin parvenus. Logue Town, la ville où tout commence et tout prend fin. La ville dans laquelle était né et mort le seigneur des pirates, le légendaire Gol D. Roger. Pour notre équipage de forbans assoiffés d'aventure, cet endroit était le symbole même de leur réussite, aussi bien passée qu'à venir. Il était le point de bascule d'un monde encore calme et enfantin à des aventures difficiles et exténuantes. Il était le point d'entrée sur Grand Line, l'océan de tous les périls, cette bande océanique hasardeuse et capricieuse qui avait envoyé tant de voyageurs de par le fond... alors que d'autres en ressortaient vainqueurs, conquérants. Mais surtout, son affiliation à l'ancien seigneur de la piraterie rendait cette cité d'un attrait tout particulier pour nos Borgnes : si Kain devait devenir le prochain, alors payer ses respects à son illustre prédécesseur était une chose à laquelle il ne pouvait échapper. Après quelques... malencontreux vols de nourriture, qui amenèrent Heziel à expédier hors du navire Kain et Jaymi -ce dernier ne sachant pas fermer sa grande gueule plus de ... non, en fait il aurait du la fermer tout le temps- , nos Dokugan (restants, bien entendu) finirent par larguer les amarres au port et s'enfoncer à l'intérieur de ce point phare d'East Blue. Primo, il fallait retrouver les deux abrutis qui étaient arrivés ici en vol plané, et deuzio il fallait trouver un endroit où manger. Ce qui se fit, après avoir esquivé moult et moult vendeurs de souvenirs (des vendeurs d’échafauds qui n'arrêtaient pas de psalmodier "pas cher, pas cher" comme si les mains du cuistot allaient cesser de former une barrière par magie).

Le repas fut enjoué, comme d'habitude. Même si la situation de la ville le laissait perplexe, Heziel ne pouvait qu'avouer la saveur douce de la situation. La dernière étape entre l'équipage et Grand Line, une ville autrefois tenue par la Marine avec force et vigueur, était désormais libérée de toute autorité du gouvernement mondial. Pile pour leur passage ! Le rêve, non ? Ils allaient, en toute théorie, pouvoir se reposer puis prendre la mer à nouveau et enfin jouer dans la cours des grand. Du moins, c'était ce qu'il pensait... le capitaine porta un toast, suivi par tous, sans exception. Les rires fusèrent, ainsi que les chamailleries habituelles. Mais l'équipage semblait en cet instant plus soudé que jamais. Toto et Lily, nouvelles venues dans la troupe, semblaient s'intégrer de façon naturelle à ce fouillis d'individus bizarres qui arrivaient cependant à fonctionner en circuit fermé sans exploser. Une bien étrange création de la nature que cette troupe solide comme l'acier. Si on pouvait donner un mérite à Valentine D. Kain, c'était qu'il avait réussi à fédérer des personnes tellement différentes que jamais elles n'auraient travaillé ensemble autrement. Et ça fonctionnait à merveille.

Après avoir posé au tavernier assez de questions pour lui faire gagner un prix Nobel de patience, Kain s'extirpa des entrailles de l'établissement en gloussant. Excité comme une puce, il escalada avec une aisance étrange les bâtiments, malgré sa taille et son habituelle maladresse d'éléphant. Le cuistot le suivit de près, se décidant à prendre un peu l'air et voir du paysage. Il serait suivi, ou non. Chacun était libre de ses gestes, quartier libre pour tous si ce n'en était ! En marchant sur les pavés en contrebas du toit, il eut une magnifique vue sur son ami d'enfance en train de faire le clown dans une direction inconnue. Regrettant presque que son éclair d'attrait pour l'histoire ait si vite été remplacé par sa naturelle inexistence cérébrale, le brun soupira.

- Arrête de faire l'idiot, tu vas encore te faire remarquer !

Cela sembla calmer temporairement le gorille, qui décida finalement de reprendre sa route. L'air circonspect, Heziel resta sur place, avant de finalement se dire qu'il ne ferait pas de grabuge cette fois. C'était la ville de son aîné spirituel, alors il aurait peut-être un poil plus de respect et de tact ? Espoir peut-être vain, mais ça donnait une raison au cuistot de se déresponsabiliser des actes de son capitaine, pour une fois. Et ne pas avoir à lui coller au train pour surveiller ses faits et gestes était une sensation des plus délicieuses. C'est dans cette optique qu'il entama une marche légère, déambulant au fil des rues et ruelles, observant les commerces. Les gens semblaient vivre correctement, mais sans plus. Le soleil brillait haut et fort dans le ciel, les oiseaux passaient et la mer était calme. Il redressa son chapeau de paille d'un geste apaisé, un sourire illuminant son visage. Il en oubliait les tracas et se contentait de profiter.

Il finit par arriver sur une grande place circulaire, au milieu de laquelle trônait une large marmite en fonte qui semblait bouillonner, répandant dans les airs une agréable odeur de bouillon de légumes. Mais il y avait quelque chose en plus, quelque chose de plus subtil... il s'approcha, tel certains badauds, se contentant d'observer le spectacle. Devant la préparation onctueuse, un petit bonhomme rond s'émoustillait. Ses moustaches formaient des "3" de chaque côté de son visage, alors que ses sourcils broussailleux cachaient ses yeux. Un petit bouc en forme de "2" piquait sur son menton. Il était habillé tel un chef cuisinier, à ceci prêt qu'un ruban doré venait embellir sa toque. Il prit la parole d'une voix de vieux grigou perdu dans sa barbe qui n'existait qu'à moitié.

- Et maintenant, mesdames et messieurs ? N'est-ce pas magnifique ? Votre estomac ne crie-t-il pas famine ? Mais voilà la question que je vous pose : comment pourrions nous rendre ça encore plus extraordinaire ?

Le silence se fit alors que Heziel s'avançait doucement au travers des passants, se rapprochant de l'odeur intrigante.

- Personne ?

Heziel huma l'air. Il pouvait le sentir... il pouvait décomposer cela, rien que par son nez. Les carottes, les poireaux, les champignons, les oignons, la fine touche de poivre et l’échalote qui venait remonter le goût... il lui sembla déceler en plus de cela une légère teinte de clous de girofle qui vint lui caresser les naseaux. Mais c'était différent. La teneur était différente. Ce n'étaient pas des clous de girofle. Et il était prêt à parier que peu de gens auraient reconnu cette odeur autour de lui.

- Je serais tenté de te dire d'ajouter des clous de girofle, ossan... mais ce serait tomber dans le piège, n'est-ce pas ?

Le -visiblement- quinquagénaire sembla surpris de voir une réaction aussi précise et exacte parmi son public. Les spectateurs ne comprirent pas l'intervention du cuisinier des Dokugan, dans un premier temps. Quelques murmures montèrent autour, mais rien de bien particulier. Les gens étaient juste interrogatifs, et le pirate n'était pas encore assez reconnu pour attirer l'attention par sa simple présence. Du moins, il le voyait ainsi. Finalement, armé d'une cuillère en bois, le chef pointa son homologue forban avec vigueur.

- C'est exact ! Ajouter des clous de girofle serait une terrible erreur... car ce bouillon est déjà pourvu d'un autre élément similaire ! Tu as un bon nez, le jeune... c'est quoi ton nom ?

- Heziel. Heziel Coffe.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Jeu 22 Oct - 20:29

L'heure est aux changements [EVENT]
Toto
feat.
Groupe 1












Toto arrive sur Logue Town aux côtés de ses nouveaux compagnons, malheureusement les troupes armées de la Marine se dirigent aussi vers l'île historique... Qu'adviendra-t-il du petit groupe ?


Île des Hommes-Poissons – Palais Royal – 1501 ;
▬ Totohime !
La chef de la garde royale, releva la tête de la paperasse dans laquelle elle était embourbée depuis bientôt deux heures à l’entente de son prénom, bénissant l’intervention inopinée de son amie d’enfance qui, peu importe la raison de sa venue, la sauvait de l’une des tâches les plus ingrates qui incombait à sa fonction… Elle détestait faire des rapports ! Pourquoi devait-elle se casser la tête à remplir ces foutus papier pour expliquer comment s’étaient déroulées les opérations au juste ? L’essentiel n’était-il pas le résultat ? Qui pouvait bien se soucier de ce qui avait permis de passer du point A, au point B ? La femme poisson savait pertinemment que de toute façon, le formulaire allait finir dans les méandres des archives royales pour ne plus jamais en sortir… Alors à quoi bon ?
L'hippocampe vint caler son dos contre le dossier de son fauteuil tout en étirant le haut de son corps avant de reporter son attention sur la sirène qui nageait vivement dans sa direction, lui faisant un large sourire. Sourire qui fana à peine quelques secondes plus tard lorsque, soudainement, la fille cadette du roi des hommes-poissons s'écroula au sol avec un petit cri, son nez rencontrant le bois du bureau de la bleuette, faisant valser dans tous les sens les papiers savamment triés et ordonnés qui reposaient sur ce dernier sous le choc. La jeune chef de garde observa le spectacle avec un air dépité. Elle n'était pas tout à fait sûre de ce qu'il venait de se passer, mais elle savait au moins une chose : elle était bonne pour tout recommencer...
Laissant échapper un soupir empli de lassitude, Totohime se leva avant de faire le tour du meuble pour aider la sirène à se relever, cette dernière lui fit un sourire contrit.
▬ Désolée Toto, j'ai trébuché... J'espère que rien de tout cela n'était important ?
Essuyant du revers de la main le léger filet de sang qui avait coulé de l'une des narines de la princesse, la femme-poisson se demanda un court instant s'il était possible de trébucher alors même que l'on n'avait pas de jambes et donc, par extension, de pieds pour toucher le sol... Avant de hausser les épaules et de commencer à ramasser les feuilles les plus proches. Suivie de Meihime qui s'empressa de venir en aide à son amie, un éclair de surprise traversant les pupilles de cette dernière lorsqu'elle en lu rapidement le contenu.
▬ Encore des rapports ? Mais je croyais que tu avais fini ?
Un tic nerveux fit tressauter le coin droit des lèvres de la combattante. Oui, elle AVAIT fini. Avant qu'un autre groupe de pirates ne tente d'attaquer le château, puis un groupe de hors-la-loi, suivit d'un autre groupe de pirates et ainsi de suite... Faire des rapports était devenu son pain quotidien depuis le début de la semaine. À croire qu'on avait installé un gros panneau lumineux sur lequel serait inscrit « Offre spéciale, -50% » au-dessus du palais !
Totohime avait bien tenté de se débarrasser de la paperasse en écrivant le strict nécessaire, mais la surintendante Kankoshi avait fini par la réprimander. Apparemment « Je suis venue, j’ai vu, j’ai tout cassé et ça a fait kaboum ! » ne correspondait pas à l’idée que cette vieille peau se faisait d’un rapport en bonne et due forme. Pourtant, cela décrivait assez bien ce qu'il s'était passé de l'avis de la bleuette.
▬ Les pirates sont intenables en ce moment... C'est comme s'ils avaient la rage, ils sautent sur tout ce qui bouge et se croient tout permis.
Totohime vînt pincer l'arrête de son nez entre son pouce et son majeur, elle commençait sérieusement à être fatiguée de tout ce remue ménage.
▬ Oh... Ce doit être à cause de ça...
L'hippocampe fixa avec perplexité son amie. "Ca" quoi ? Il y avait quelque chose dont-elle aurait dû être au courant ? Ne lui dites pas... Il n'y avait tout de même pas VRAIMENT un panneau lumineux au-dessus de palais n'est-ce pas ?!
Comme si elle avait pu lire les pensées de la chef de la garde royale, la sirène se racla la gorge avant de reprendre la parole.
▬ Je venais justement pour t'en informer, Père a reçu une missive de la surface. La marine a capturé le Seigneur des Pirates !
Les orbes pourpres de la femme-poisson s'écarquillèrent. Qui, que quoi ? La marine avait capturé qui ? C'était impossible, la princesse ne pouvait pas avoir dit ce qu'elle venait de dire. Il devait y avoir erreur sur la personne. Malheureusement Meihime continua ses explications et Totohime dû bien se rendre à l'évidence : Il n'y avait pas erreur sur la personne.
▬ Apparemment, la nouvelle circule depuis un moment, mais elle n'a été rendue officielle que récemment. Il va être exécuté à...

Logue Town – De nos jours ;

Des cris en contre bas ramenèrent Totohime au temps présent. Présentement avachie contre la rambarde du mirador, la jeune femme détacha son regard pourpre de l’ombre grossissante de l’île qui avait marqué le début et la fin du règne de Gol D. Roger, avant de le glisser le long du pont pour s'assurer qu'il n'y avait rien de grave.
Fort heureusement, il ne s'agissait là que d'une énième dispute entre le cuistot et leur capitaine, un spectacle auquel la jeune femme-poisson avait dû très rapidement s'habituer. Observant ses deux comparses tout en se demandant si elle devait intervenir, elle estima qu'il valait mieux ne rien faire lorsque Heziel, profitant d'un moment d’inattention du mastodonte, parvint à lier les mains de ce dernier dans son dos.
Un rougissement incontrôlé se propagea sur ses joues et le haut de ses oreilles tandis que le second des Dokugan brandissait avec détermination sa louche. De là où elle se trouvait, l'ancienne chasseuse de primes avait une vue plongeante sur l’entrebâillement du col de chemise du jeune brun et le torse finement musclé sur lequel perlait quelques gouttes de sueur qu'elle pouvait entrevoir n'avait rien à envier à celui de Kain... Déglutissant difficilement, elle secoua la tête pour reprendre contenance. Non ! Elle avait juré de ne plus jamais se faire avoir par un homme depuis l'immense désillusion causée par cet idiot de borgne !

L'hippocampe se força à se concentrer de nouveau sur Loguetown pour ne pas se remémorer l'épisode tragique qui avait réduit à l'état de poussière son pauvre cœur de jeune fille innocente à Konomi. Logue Town... Toto avait bien cru que jamais ils n'atteindraient cette île. Non pas qu'elle veuille remettre en cause les qualités de navigatrice de Lily, mais... Elle était à peu près sûre qu'il n'y avait normalement aucun récif rocheux sur le chemin reliant l'Archipel de Konomi à la ville où tout commence et tout se termine, ni qu'il existait des îles appelées "Île Patate" et "Île Haricot" sur East Blue. D'ailleurs la femme-poisson n'était même pas sûre qu'ils soient restés sur les Blues tout le long de leur périple... Parce que depuis quand y avait-il des tourbillons sur les Blues ?!
L'ancienne chasseuse de primes fut coupée dans ses pensées lorsqu'un Kain volant et un Jaimy volant apparurent dans son champ de vision avant de disparaître dans les cieux... Fixant un instant le vide la femme-poisson se contenta de hausser les épaules.
▬ L'Idiot n'a pas intérêt à atterrir dans l'eau.


Lily Bravery, navigatrice des Dokugan & Merchant, marchand de légume

Ils n'avaient pas atterri dans l'eau ! Après avoir récupéré leur capitaine et le musicien, le petit groupe était allé se sustenter dans un bistrot non loin. À peine étaient-ils sortis que Kain avait fait des siennes, narguant un navire qui avait jeté l'ancre un peu plus loin. Le visage de Toto se déforma en une grimace de dépit et de dégoût mêlés tandis que cette dernière maudissait l'homme avec un air sombre... Dire qu'elle avait cru un instant que ce sombre imbécile était l'homme de sa vie !
Des larmes perlèrent à ses yeux en voyant un si bel homme agiter son postérieur sur les toits de la ville... Quel gâchis ! Elle leva son poing fermé en direction du borgne, s’apprêtant à lui dire de descendre tout en le traitant d'ennemi des femmes et d'escroc, mais le cuisinier la devança et Kain disparut, courant dieu seul sait où.

Soudainement, quelque chose, ou plutôt quelqu'un attira Toto vers l'arrière, coupant court à ses pensées. Manquant de tomber tant sous la surprise que sous le poids de la malle qu'elle transportait dans son dos, l'ancienne chasseuse retrouva son équilibre in-extremis avant d'aller dire bonjour aux pavés. Lily, qui n'était autre que le quelqu'un en question se tourna vers le reste du groupe avec un large sourire avant d'entraîner la bleuette à sa suite, faisant fit des protestations de cette dernière.
▬ On va faire du shopping !
Les deux jeunes femmes firent ainsi le tour des boutiques du coin, néanmoins les prix étaient assez exorbitants ! La faute aux taxes imposées par les nouveaux dirigeants de l'île... Lily avait fini par s'embrouiller avec un marchand de légume ambulant, l'homme, qui était fort disgracieux de l'avis de l'hippocampe avec ses cheveux mal coiffé, ses muscles répartis uniquement dans le haut de son corps et ses yeux exorbités, avait néanmoins de magnifiques carottes... Mais le prix qu'il en demandait s'apparentait plus à un vol qu'autre chose. Or, règle d'or numéro une, il valait mieux ne pas se mettre entre la lapine et son aliment préféré. La femme poisson l'avait appris à ses dépens lorsqu'elle avait dû arracher une navigatrice toutes griffes dehors et le poil hérissé au stand.
▬ Non mais pour qui il se prend celui-là ?
Toto soupira tandis que Lily continuait à bougonner entre deux mastications... Attendez... Mastications ? La bleue se retourna vivement vers son amie lapine. Amie lapine qui grignotait joyeusement une carotte.
▬ Où est-ce que tu as eu...
La jeune femme-poisson n’eut cependant pas le temps de finir de poser sa question que la réponse à celle-ci surgit à une dizaine de mètres derrière sa comparse à grand renfort de cris et d'insultes.
▬ Bande de mécréantes ! Rendez-moi mes carottes ! Espèce de poisson pas frai et de boule de poil puante !
Une veine pulsa à la tempe de Toto, qui est-ce qu'il traitait de poisson pas frai le laideron ?

© Gasmask




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 80
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
15/120  (15/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Ven 23 Oct - 0:52


    ... Pourquoi je suis là, moi, déjà?

    Tel était la question qui trottait dans la tête de Kraehe, alors qu'il admirait avec une certaine stupéfaction la facilité inhérente des membres de son équipage à se coller dans les pires ennuis. Des ennuis qui les dépassaient genre de très très TRES loin. Depuis qu'il avait quitté l'île précédente, un frisson constant parcourait l'échine du docteur, comme si son corps pressentait un danger que son esprit et ses sens ne parvenaient pas à saisir. Et si, au début, il avait prit cela très au sérieux, il commençait à douter de son instinct naturel au contact de cette bande de désaxé.
    Fort heureusement pour lui, ladite bande s'était agrandit de deux têtes, et féminines qui plus est, une chose que le docteur trouvait essentiel dans cette bande de testostéroné. Même si il avait perçut de façon assez évidente la détresse de l'une d'entre elle quand son Prince Charmant avait brisé ses espoirs. De fait, si Espoir était un individu humain, cet idiot de capitaine avait accomplit l'exploit de briser en deux chacun des 208 composant osseux de son corps. Un sacré exploit de dévastation mentale, de fait, à en juger par la détresse si lisible dans les yeux de la femme-poisson.
    Et à côté, il y avait Lily, qui ne le lâchait que rarement et semblait le considérer comme une sorte de "doudou" tant elle l'appréciait. Elle, par contre, c'était intégré à l'équipage comme papa dans maman, et semblait s'entendre à merveille avec absolument tout le monde. De fait, elle était la personne étant parvenue à remonter le morale de la femme hippocampe, ce qui, au vu de la détresse causée par le gros tas de muscle sans cervelle, était un sacré exploit.

    Quand à Destiny, et bien... celle-ci s'était peu à peu calmé, mais plus parce qu'elle commençait à les connaitre, en fait. Elle avait suffisamment côtoyé les pirates pour ne plus trop se sentir menacé, bien que sa politesse à leur égard pourrait devenir légendaire. Il était clair que le chienchon et son ancien compagnon lui manquait, et de fait, la question fut plusieurs fois posé de la laisser partir. La seule ombre au tableau? elle ne semblait pas avoir changer d'avis quand à l'acte merveilleusement lucratif de leur planter à chacun d'entre eux une bastos entre les deux yeux.
    Quand à savoir ce qui se trottait réellement dans sa tête de femme, Kraehe n'avait absolument aucune envie de le savoir.

    Quand à leur nouvelle escale, l'ancien membre du gouvernement était mitigé. De fait, il n'appréciait pas particulièrement cette ville, vu qu'elle avait donné naissance à des personnes farfelues comme son entourage, qui avait commit l'exploit d'attiser une certaine inimité de sa part. De fait, pour lui qui ne désirait rien de plus que de se cacher, avoir une prime sur sa tête symbolisait la fin de sa tranquillité. La raison de sa présence encore parmi eux? s'en servir comme bouclier humain, bien sûr! et de fait, il n'avait pas encore élucider ce mystère cognitif nommé capitaine. De plus, le côté non-violent garanti de la troupe lui permettait d'avoir des gardes-chiourmes H/24 quand à ses pulsions sanguinaires.
    Même si assister à un vol planée de son capitaine lui faisait se poser de sérieuses questions quand à la raison de sa présence parmi eux. Sans parler de sa propre santé mentale, à les côtoyer ainsi.
    Admirant la team voleuse de nourriture s'envoler vers d'autres cieux, il se tourna vers Lily, qui s'était manifestement approché de lui avec l'objectif de s'emparer de son bras. Avec un léger sourire amusé, il se glissa dehors, provoquant chez la demoiselle une moue déçue avant qu'elle ne se dirige vers Toto pour lui faire de même.

    Avant que les deux groupes les plus improbables ne se forment pour se balader dans la ville. D'un côtés, les glorieux et musculeux mâles, de l'autre les splendides femelles. Quand à lui, le choix semblait clair quand à la destination à prendre. Ca ou surveiller la captive. Chose qu'il ne pouvait certainement pas mettre entre les mains de Loyal, cet abruti auto-nommé génie rendrait la haine de la demoiselle irréversible. D'un autre côté...
    Avec un regard vers l'horizon, Kraehe se tint le chapeau noir, sentant une brise légère le caresser. L'air marin était vivifiant, mais son regard semblait s'intéresser à autre chose, au loin.


    ... ca approche.

    Etant le dernier sur le navire, son regard perçant fut le seul de son équipage à repérer, au loin, la forme du navire de la marine.
    En soupirant, Kraehe rentra dans le navire...


    **********

    Ayant emboîté le pas des demoiselles peu de temps après son affaire, il les surveillait au loin du regard, en restant aussi discret dans son déplacement que possible pour l'instant. Enfin, vu l'attraction de regards en tout genre, allant du dégout et du mépris à leurs apparence et leurs espèce à de la luxure, autant dire que la normalité était dans le cas présent sa meilleure cache. Quand aux perceptions des demoiselle? boaaarf, si un membre de son équipage était dôté de facultés sensorielles supérieurs aux siennes, ca se saurait. Enfin, ne soyons pas mauvaise langue, Heziel commençait à percevoir les choses étrangement bien ses derniers temps. Ses facultés perceptives démontrés ses derniers jours n'avaient absolument rien à voir avec l'époque de leur rencontre, s'en était presque troublant.
    Quand aux demoiselles, entre l'une qui admirait Kain avec un merveilleux mélange de dégout et d'appréciation, et l'autre qui se permettait de voler des carottes à vitesse supraluminique, cela provoqua chez le médecin un sourire amusé, ainsi qu'un rire léger. De fait, il commençait presque à trouver cela joyeux, bien qu'au fond de lui, il se dit que cette joie de vivre ne durerait pas longtemps.
    Plus maintenant...
    Toutefois, quand le mastodonte vendeur de carotte s'approcha de Lily et Toto avec véhémence, le Chirurgien de la Mort sortit une de ses mains de sa poche et se tint prêt à projeter ses scalpels. Il ne doutait pas de la capacité à se défendre de ses partenaires, non, loin de la. Plus du remous qu'allait provoquer le déchaînement de violence -verbale ou physique par ailleurs- qui risquait de suivre.
    Surtout après avoir insulté la petite princesse...
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Ven 23 Oct - 14:16






"Qu'est-ce que je fous là ?"
EVENT

Cela fait quelques jours que Rin et Kizuro sont sur Logue Town. Les deux garçons s’étaient arrêtés sur cette île puisqu’à la base, ils avaient entendu des rumeurs assez inquiétantes sur un truc qui allait se passer. Alors du coup, voilà comment ils sont arrivés sur la célèbre île d’East Blue qui leur permettra un jour de faire route vers Grand Line. Puis au dépit d’un hasard, ils se sont fait enrôlés dans une quête visant à arrêter des voleurs de moules. Après cette petite péripétie et le fait qu’ils aient réussi à redonner la marchandise au tavernier avant qu’un accident n’arrive vraiment, voilà qu’ils sont entrain de traîner dans la ville. Toujours autant de monde se disait Rin. Quant à Kizuro, il avait remarqué qu’un navire restait sur en retrait sur la côté de Logue Town. Se doutant que quelque chose allait se préparer d’ici quelques jours.

En cette journée, n’ayant rien de mieux à faire, Kizuro proposa à Rin de rester au bateau s’il n’avait pas envie de venir – trop occupé à admirer la moule qu’il a volé à la culture de moule du port, mise dans un bocal d’eau salée – pour aller se promener dans la ville et voir ce qu’il pourrait ramener. Quand soudain, il se souvient qu’il avait autre chose à faire de plus important. Aller chez le marchand de sabre pour voir si la lame de 50 est celle qu’il recherche. Il pourrait y aller tout seul mais s’il y a tout seul et que Rin n’est pas au courant, il l’engueulerait certainement d’avoir encore raté une possible affaire. Sortant son den-den, il finit par appeler son frère.

« Bon bouge ton cul au lieu d’admirer ton stupide fruit de mer. Je te rappelle que l’on avait dit qu’on allait chez le marchand de sabre pour voir s’il y a tu sais quoi. »

« Raah oui merde j’avais oublié ! T’es où ? »

« Non mais laisse tomber, je vais venir te chercher… Parce qu’avec ton orientation moisie, je vais t’attendre pendant 30 ans. »

« Roh bon ça va hein… Nii-san… »

Kizuro soupira légèrement amusé et parce qu’il n’était pas encore si loin que ça du port, partit chercher son frère Rin qui avait fini par lâcher son mollusque pour suivre son frangin. A la recherche de la lame de 50 jumelle. C’est ainsi que les deux garçons se mirent en route pour aller chez le marchand de sabre. Parlant de tout et de rien en même temps, les deux hommes observèrent quand même les alentours pour voir la moindre chose suspecte. On n’est jamais trop prudents comme le dit le dicton. Après un moment de marche, les voilà devant la vitrine de la boutique. Les garçons ont pu voir grâce à la vitre qu’il n’y avait personne dans le magasin, se disant alors qu’ils avaient peut-être toutes les chances d’avoir la lame de 50.

Rentrant dans le magasin, Kizuro et Rin commencèrent à regarder les différents sabres. Tous les uns plus utiles que les autres. Après un moment à regarder, Rin repéra un fourreau qui est à l’identique du sien alors il demanda naturellement au vendeur.

« Ha celle lame ? C’est une lame de 50. On sait qu’elle est jumelle avec une autre mais nous n’avons jamais trouvé l’autre. »

« C’est normal… c’est moi qui l’ai. »

Rin montra alors son sabre et le vendeur commença à faire une sorte d’expertise pour voir s’il s’agissait effectivement des deux lames jumelles. Ils venaient de trouver la boite de pandore. Le même fourreau, la même lame et ainsi le même pouvoir. Une lame identique.

« On vous l’achète Monsieur. Ca y est Kizuro… après des années et des années de recherche, on l’aura finalement retrouvé. »

« Oui enfin… Je vais pouvoir me battre correctement cette fois-ci, s’il y a besoin. »

Au moins cinq années à rechercher cette lame pour finalement la trouver sur Logue Town. Le sabre n’avait pas du arriver il y a si longtemps sur l’île car jamais auparavant, ils avaient réussi à obtenir de réelles pistes. Payant alors le sabre et contents comme jamais, nos deux jeunes pirates s’en allèrent pour continuer à dévaler dans la ville, se rendant sur une grande place circulaire qui pensait être la principale grande place. Mais non, il y trainait seulement au milieu un mec avec une marmite et un autre homme non loin de là.

« On fait quoi maintenant qu’on a récupéré le sabre et que les choses n’ont pas l’air de bouger ? D’ailleurs, va falloir qu’on surveille un peu mieux le navire qui est proche de la côte… »

« Ouaip… Bwah, on a le temps. Attends, vas-y je vais voir ce qu’il fait avec sa marmite le vieux. »

Sur ces paroles le blondinet du duo s’approcha de l’homme et de sa marmite. Ça sentait vachement bon même s’il était incapable de dire réellement ce qu’il y avait dedans. Il regarda vraiment intrigué, lui rappelant ce fameux concours où il aurait pu empoisonner, grâce à sa cuisine des plus… immangeable, tout un pays. Kizuro finit par s’approcher lui aussi de la marmite. Alors que son frère commençait déjà à s’échauffer un peu…

« Ca sent bon Ossan ! Je peux goûter ? »

« Rin ! »

Le but n’étant de ne pas se faire repérer pour diverses raisons, c’était bien raté. Kizuro prit son frère par l’oreille pour l’emmener un peu plus loin et l’engueuler en lui demandant d’arrêter de se comporter en gamin… La journée commence donc bien.

© A-Lice


[HRP : Rin écrit en orange
Kizuro en violet]
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 25 Oct - 12:51



Filip et Selestino.

-J'arrive pas à y croire... J'ai... Enfin... Gagné contre toi...
-Ouais ouais... T'enflamme pas trop, c'est qu'un jeu...

L'air vaguement gêné qui trônait sur le visage de Filip transmettait d'autant plus un sentiment mal-à-l'aise que Selestino, qui lui faisait face, était ému jusqu'aux larmes. C'était en effet la toute première fois qu'il parvenait à vaincre son collègue à ce jeu de plateau si complexe et élaboré, qui nécessitait à la fois réflexion et attention... Davantage qu'une simple victoire, c'était là le fruit de toute une vie d'un travail assidu, la résultante de toutes ses émotions viriles qui, combinées, lui avaient permis d'outrepasser les capacités de son jeune ami. En bref, il était plongé dans un véritable sentiment d'extase, que son opposant ne pouvait pas se résoudre à briser en lui annonçant la vérité : il l'avait laissé gagné, las de devoir supporter ses demandes de défi journalières. Celui-là comprit pourtant bien rapidement qu'il aurait nettement mieux fait de le vaincre comme d'habitude lorsqu'après s'être mouché, Selestino redressa son visage et lui jeta un regard empli de fierté et de satisfaction, sinon carrément de mépris et d'arrogance :

-T'en fais pas, je t'apprendrai...
-Oï, je t'ai dit de pas t'enflammer !
-Paroles de looser... loooooser... Loooooooooooooooseeee...

Se redressant à une vitesse fulgurante, Filip asséna à son collègue un peu trop enjoué un coup de poing en plein visage, l'expédiant contre une caisse en bois qu'il éclata soudainement en s'y encastrant. En vérité, les échecs n'étaient pas le seul domaine où il excellait : il était également un très bon combattant mais curieusement, Selestino ne semblait pas apprécier de se frotter à lui, même pour tenter de le surpasser. Un peu comme s'il avait plus peur d'avoir mal que de voir son Roi tomber aux mains d'une armée de pions adverses... La veine qui battait sur la tempe du premier des deux criminels s'en retourna à un rythme plus approprié lorsque la porte de la petite salle à l'intérieur de laquelle ils étaient s'ouvrit, dévoilant deux silhouettes qui leur étaient bien familières.


Rek-Rik et Melisima.

-Maaais, Filip, le cogne pas, tu vas me l'abîmer !

La demoiselle se pressa en direction de Selestino qu'elle s'empressa de redresser, épongeant le sang qui coulait de son nez d'un mouchoir quelconque tandis que Rek-Rik, de son côté, s'avançait en direction du véritable vainqueur. Son monocle décoré avec quelques plumes de hiboux en vint à lorgner Filip, qui tressaillit un bref instant, véritablement désarçonné : il n'aimait pas ce type, quand bien même ils bossaient en équipe depuis un bon moment. Il lui inspirait un sentiment de dégoût et de prudence extrêmes, comme si ses instincts animaux le poussaient à se méfier de lui, à le tenir à l’œil. Pourtant, il n'y avait certainement aucune véritable raison à cela : ils étaient une équipe relativement soudée, qui trônait sur Logue Town depuis que Omega, qui avait repris l'île aux mains des marines, avait disparu à son tour... Les habitants payaient les taxes, le Gouvernement semblait trop occupé pour les chasser de leur ex-propriété, les pirates qui passaient sur l'île semblaient calmés à la simple perspective d'arpenter l'île où Roger était mort... En bref ? Malgré ses antécédents, Logue Town semblait bien parti pour une période de calme : le grand incendie et l'attentat des Décimas étaient bien loin d'eux, désormais. Du moins, c'était ce que pensait le jeune homme brun, qui se rendit bien rapidement compte que ses espoirs étaient bien plus candides qu'il ne l'aurait souhaité...

-Filip, il va falloir te battre. Nos hommes ont remarqué un navire de guerre de la marine, mouillant dans les eaux à quelques encablures... ils seront bientôt sur nous, s'ils ont bien pour but de purger l'endroit.
-Des marines ?

Et un navire de guerre, de surcroît... Les types qui approchaient n'étaient pas des amateurs, c'était une certitude assez glauque qui poussait Filip à se méfier d'autant plus de Rek-Rik. S'ils ne parvenaient pas à repousser le Gouvernement Mondial, il allait devoir faire bien attention à lui : après tout, ce type était le seul qui, des quatre, ne possédait pas de prime et était encore un simple civil. Alors que la demoiselle était mise-à-prix à cinq millions et que Selestino atteignait péniblement les neuf millions, Filip, quant à lui, avait une somme sur sa tête de dix-neuf millions de berrys... De quoi alerter plus d'un chasseur.


De gauche à droite et de haut en bas :
Lieutenant Kurokawa, commandante Millin, colonel Belton, lieutenant Nelace et commandant Sybain.

-Aucun mouvement décelé sur le pont du navire ! Ils semblent être tous descendus sur Logue Town !
-Parfait soldat, continuez de scruter les horizons... Une fois que l'ordre sera reçu, nous nous dirigerons vers le port en armant nos canons et nous coulerons tous les bateaux tentant de prendre la mer.
-Bien !

Le plan d'attaque ou en tout cas le déroulement de la première partie de cette offensive était assez simple. Rentrer dans le tas, détruire les fuyards avant qu'ils n'aient l'opportunité de prendre le large, investir le navire des Borgnes et y libérer la chasseuse de primes afin qu'elle soit placée en sécurité, puis retrouver Kain et ses sbires pour leur faire goûter enfin à la justice qu'ils appréciaient tant provoquer. En théorie, il n'y avait pas de place pour l'échec, et c'était d'autant plus vrai s'ils prenaient le luxe de bloquer toute issue aux forbans. Grâce aux renforts de Marineford et au soutien direct sur les lieux d'une contre-amirale, Belton aurait également plus de marge pour asseoir ses talents de stratège et étaler ses troupes. Autrement dit, la période de recherche prendrait en théorie bien moins de temps ainsi, et les hors-la-loi locaux ne pourraient pas se cacher bien longtemps... Après cela, ils avaient prévu un trajet en direction d'Impel Down afin de mettre ces cinglés derrière les barreaux et ce de toute urgence. La justice n'attendait pas, et le colonel ne supporterait aucunement de les voir glisser entre ses doigts une fois encore. Les bras croisés et l'expression ferme, il lorgnait donc la terre natale du Seigneur des Pirates lorsque l'une des portes qui menaient aux entrailles du navire s'ouvrit à la volée, dévoilant la silhouette d'un individu qu'il avait eu bien du mal à gérer pendant tout le trajet.


Saylond Arnold.

-Belton ! Pourquoi est-ce que vous ne m'avez pas dit que nous sommes...
-Parce qu'il s'agit d'une affaire de la marine, chasseur. Restez à l'intérieur pendant que nous...
-Rien à foutre !

Ne laissant pas le temps au colonel de réagir, ledit chasseur fonça en direction du bastingage sur lequel il sauta à pieds joints. A ce moment-là, ses jambes se rougirent brutalement et grandirent à une vitesse phénoménale : usant de son fruit du démon et de la création de son élément, Arnold se propulsa droit en direction de Logue Town par-dessus l'océan, sous les regards éberlués de tous les marines présents, y compris de Belton. Avant que l'un d'entre eux n'ait pu réaliser le moindre mouvement, Arnold s'écrasait lourdement dans un stand de fruit et légumes, explosant en une centaines de petites sphères rougeâtres qui se répandirent au milieu des végétaux en tout genre. Le nuage de poussière qui s'était levé à la suite de cette confrontation ne s'était pas encore dissipé qu'il avait repris sa forme humaine. Le pauvre marchand de légumes, qui était jusque-là occupé à engueuler deux demoiselles, se tourna dans la direction du chasseur de primes en fulminant... Avant que le bras de ce dernier ne s'allonge en une colonne de grenat qui percuta le visage de Merchant et l'envoya s'encastrer dans un mur non loin. Une fois son bras à nouveau tout-à-fait humain, le logia fit un pas ou deux pour s'écarter des légumes, prenant garde à ne pas marcher sur quelques tomates, avant de pousser un hurlement des plus tonitruants :

-HEZIEEEEEL COFFEEEEEE ! JE VAIS TE DÉMOLIR, SALE PETITE MERDE !


Sutcliffe Destiny.

Destiny, quant à elle, n'avait plus quitté le navire de ces ordures de pirates depuis belle lurette. On la nourrissait, bien évidemment, et on la laissait plus ou moins tranquille, mis-à-part pour le type en noir qui s'amusait à venir tenter une approche différente à chaque occasion... La plus grande peur de la chasseuse de primes, à vrai dire, était de finir violée : des soupçons de telles violences trônaient sur le capitaine de cet équipage, donc tout était possible. Cette crainte s'était toutefois légèrement atténuée avec l'arrivée de deux autres femmes au sein de l'équipage : avec un peu de chance, ces fous furieux déverseraient leurs libidos sur celles-là plutôt que sur la ravissante tireuse d'élite. Quoi qu'il en fut, alors que Kraehe avait une énième fois tenté de discuter avec elle, la Sutcliffe se trouvait à nouveau parfaitement seule dans sa cabine, des menottes au poignet dont la chaîne était suffisamment longue pour lui permettre de se dégourdir les jambes lorsqu'elle le souhaitait. Elle avait l'impression d'être une vulgaire prisonnière, une otage condamnée à faire fuir les marines si ceux-là tentaient de capturer le Borgne et les siens... Une monnaie d'échange, un moyen de pression, bref, un rôle ingrat qui ne lui convenait absolument pas. C'est pour cela que lorsqu'elle entendit hurler une voix si familière, dont les échos semblaient portés par le vent jusqu'à son être, elle ne put s'empêcher de larmoyer, émue comme jamais :

-... TE SORTIR...

La voix d'Arnold était bien trop loin pour qu'elle ne cerne la totalité de ses dires et seuls ces deux mots étaient parvenus aux oreilles de la jeune femme. Deux mots que le logia n'avait bien entendu pas prononcé, mais l'espoir forçait bien souvent l'imagination, et c'était justement le cas à ce moment précis. Elle n'avait plus qu'à attendre que son camarade de toujours lui prête main forte...



Les hors-la-loi qui gèrent Logue Town apparaissent, la marine s'apprête à attaquer le navire de Kain et compagnie.
Arnold traverse l'océan, tombe près de Kraehe et de Toto, fracasse le marchand de légumes et hurle sa haine contre Heziel.
Destiny entend les hurlements d'Arnold, mais n'en comprend qu'une bribe... Et la comprend mal, bien sûr.

Vous ne connaissez pas les lvls de Filip, Selestino, Rek-Rik et Melisima.
Vous ne connaissez pas non plus ceux de Belton et compagnie.
Arnold est lvl 24 (ui ui, il a lvl up) et Destiny lvl 17 (elle non par contre).

Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 25 Oct - 23:22


Kaizoku Ni Ore Wa Naru !




~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait une île très importante à East Blue
Que les personnes qui s'y trouvaient étaient de valeureux pirates recherchés...
Que des marines étaient à leur poursuites, et qu'ils leur tendaient un piège aux portes de Loguetown,
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Tout le monde était parfaitement au courant que Kain n'était pas un égoïste... Bon, rien qu'un petit peu. Dans notre cas, il ne souhaitait pas découvrir une telle place en solitaire. Il voulait partager ce moment avec les nakamas qu'il avait su rassembler jusqu'à maintenant. Ainsi, ce dernier accrocha la tête de son ancre à la poutre qui soutenait la cloche. Il enroula la chaîne de son arme au bout de son poignet et se laissa aller. Il plaça sa seconde main de libre devant sa bouche avant de hurler à son tour.

Kain: ON Y VAAAA?!

Il n'avait pas précisé où, ni comment. Qui aurait pu croire ce qui allait arriver ? Personne, pas même le plus fou des hamsters. Alors que le duo scrutait les membres dispersés de l'équipage, un bruit anormal les attira. C'était la poutre porteuse qui venait de céder.


Le poids de la cloche termina le travail. Cette dernière prenait une direction non convenue dans sa chute. Kain due sauter en avant pour éviter que cette dernière ne vienne le percuter. Il tira d'un coup sec sur la chaîne de son ancre. Il ne maîtrisa pas sa force ce qui eut pour effet d'exploser le peu de bois qui restait ainsi que l'un des piliers qui supportait le petit toit du clocher. Clocher qui s'effondra totalement sur lui-même dans un fracas pleinement audible. L'objet raisonnant vibra dans un bourdon retentissant. La plupart des personnes alentours se tournèrent vers le capitaine des Dokugan.

Il put atterrir dans un premier temps sur le toit du bâtiment qui possédait le clocher. Malheureusement, la cloche pénétra à l'intérieur du toit et explosa la toiture. L'objet d'airain termina sa chute à quelques centimètres à peine d'un croyant qui était en train de prêcher sa parole. Les tuiles volèrent dans un effet domino inquiétant. Le capitaine était en train de faire du surf sur les tuiles qui s'arrachaient les unes les autres alors que Nescafé en faisait de même avec une aisance remarquable un peu plus loin. La fin du toit s'approchait et l'élan était bien trop fort pour pouvoir s'arrêter.

Kain remarqua non loin de lui un poteau en acier où d'énormes bougies protégées se trouvaient à son sommet. Un lampadaire classique des plus originales. Il décida de se jeter sur ce poteau. Au moment où le borgne tandis sa main pour attraper l'acier, la vitesse et sa faible poigne ne lui permirent pas de s'agripper. Il due utiliser son ancre pour amortir sa chute. Cela n'eut également pas l'effet escompté. Le poteau céda sous le choc. Le capitaine fit alors une pirouette dans les airs. Son vol plané avait été ralentis, mais il ne s'était pas arrêté pour autant.

On pouvait entendre un « oOooOooh » très concret. Les habitants suivaient du regard le pirate dans son vol. Ils pouvaient en déduire sans trop de problèmes le point de chute. Il s'agissait de l'établissement d'un forgeron, un chic type d'après le voisinage qui avait l'étrange habitude de mettre de la cire sur sa moustache pour la faire briller. Kain chuta sur la bâche qui reposait sur le préau flambant neuf de l'entreprise. Le tissus céda et le capitaine atterrit dans un fracas terrifiant. Les péripéties de notre borgne pourraient presque s'arrêter ici. Seulement, il n'avait pas remarqué qu'il avait ses fesses posées sur une longue planche qui elle-même reposait sur un tonneau. Il n'avait pas non plus vu cette énoooorme enclume qui était en train de tomber suite au carnage qu'il venait d'effectuer. Au moment de l'impact de l'enclume avec la planche, le résultat fut sans appel. Il s'envola une nouvelle fois vers d'autres cieux.

Quelle heureuse surprise lorsqu'il remarqua en plein vol qu'il s'approchait à grande vitesse d'une gigantesque marmite. Il remarqua alors son ami d'enfance qui était juste à côté avec un visage plutôt blanc. Kain lui faisait de grands signes de salutations. Le borgne plaça alors ses pieds en avant et percuta avec force la marmite qui déversa la totalité de son contenu bouillant sur le sol. Vous ne le savez sans doutes pas, c'est pour cela que je prend la peine de vous donnez cette indication, une marmite qui sort du feu est chaude. Le capitaine possède à ses pieds de fines sandales et la chaleur lui fit faire une danse ridicule au sommet de cet objet qui commença à se déplacer.

Pour des raisons que la raison ignore du fait de son départ anticipé, Heziel se retrouva lui aussi sur le contenant géant. Il semblait très en colère. Ils commencèrent à dévaler la place sur la marmite tandis que les deux hommes étaient en train de se chamailler. Les joues étaient tirées et diverses patates de bonne augure faisaient irruption des deux côtés. Kain ne remarqua donc pas que la marmite se dirigeait vers une charrue. La charrue était tirée par une vieille dame qui s’enfuie à toute vitesse en voyant la querelle ambulante. Nescafé prévint le borgne trop tardivement et il ne put agir pour changer la direction de l'engin. Un nouveau voyage pour la Dokugan airlines débuta alors. Cela serait peut-être le dernier. Le capitaine était en train de bien s'amuser. On pouvait voir son visage rayonnant, nonobstant la trajectoire de leur chute qui les dirigeaient droit vers un homme qui était en train de pester après avoir envoyé valser un autre malchanceux...

@Heziel Coffe




Spoiler:
 

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 887
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 26 Oct - 13:31





Grande cité, grand combat ! Atteindre Grand Line ?!


- Sans blague ? Le fameux Perdo Duh ?!

Alors ça pour une surprise ! Heziel ne s'attendait pas à trouver une telle pointure de la cuisine dans un endroit pareil. Triple vainqueur consécutif du Cooking Award, un prestigieux concours se déroulant tous les 5 ans à Pucci, l'île des gourmets, rien que ça ! Ça faisait bientôt 15 ans que ce type était le fer de lance d'une nouvelle époque dans la gastronomie du monde entier ! Le cuistot des Dokugan avait des étoiles plein les yeux. Rien n'aurait pu être plus significatif pour lui que cette rencontre dans un lieu pareil. Être complimenté sur son nez par l'un des meilleurs de tous les océans... c'était vraiment le mieux !

- Hé oui gamin ! Mais reprend toi donc, t'as les yeux qui brillent presque autant que mon bouillon.

- Mais... que faites vous à East Blue, surtout à Logue Town ? Je doute qu'en ce moment il y ait le moindre événement culinaire avec la situation de l'île.

- Et donc ?

La réponse fut quelque peu déstabilisante. Mais elle inspirait le respect d'une certaine façon. Le cuistot fut quelque peu surpris mais se contentant de se frotter la tête d'un air gêné.

- Eh bien, c'est à dire que...

- Être une star dans mon domaine ne fait pas de moi quelqu'un incapable de fouler tous les sols. Tant que les gens auront besoin d'apprendre à cuisiner, je serai là pour leur montrer. C'est pour ça que je suis cuisinier !

Devant une telle fougue et une telle passion, voyant le plus vieux agiter son ustensile d'un air décidé en regardant presque ailleurs devant l'ampleur de sa mission (c'est clair qu'apprendre au monde entier à cuisiner relevait d'un certain miracle), Heziel ne put retenir un élan d'admiration pure et dure pour cet homme qui parvenait encore à surprendre les gens après tant d'année, que ce fut dans les assiettes d'un haut concours gastronomique ou dans les rues pavées d'une Logue Town en pleine période de transitions qui se superposaient sans jamais tenir bien longtemps. Sa présence même ici, alors qu'il était un homme de Grand Line, était surprenante. Un type s'avança, demandant si il pouvait goûter au contenu de la marmite, avant d'être retenu par ce qui semblait être une de ses connaissances et emmené plus loin, sous les regards curieux de certains badauds. Pendant ce temps, le cuisinier contemplait le chef Duh et le chef Duh contemplait le ciel après sa tirade. La foule contemplait les deux. Mais quelque chose interloqua également Heziel.

- C'est bizarre, j'ai eu l'impression qu'on criait mon nom...

Soudain, un énorme fracas retentit non loin, laissant tous les gens présents dans un certain état de stress. Tous se tournèrent vers le grand nuage de fumée qui s'élevait d'un point plus central de l'île. "Le clocher ! Le clocher s'est effondré !" commençaient déjà à crier certains citoyens. Le vieux cuistot, pour sa part, semblait plus impressionné par les effets de fumée que par le fait qu'un bâtiment venait de partir en miette dans une zone probablement habitée. Pour Heziel, c'était mauvais signe.

- C'est bizarre, y'a un truc qui arrive dans le ciel. On dirait un gros singe.

- Ah ? Ouai, vous avez raison tiens.


- HEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ?!

L'alarme catastrophe s'enclencha dans la tête du cuistot. Ses systèmes de défense interne s'activèrent, la priorité de l'incident qui allait se produire correspondant à une alerte de niveau 4 sur une échelle allant de 1 à 3. Le fameux simiesque qui se déplaçait dans les airs avec la grâce d'un bout de chewing gum lancé depuis la fenêtre d'un Umi Resha n'était autre que son bien aimé enfoiré de capitaine, qui avait encore une fois réussi à se foutre dans un pétrin qui allait l'impliquer lui. Il sauta sur le chef Perdo Duh, le renversant au passage et lui évitant la collision avec le borgne volant. Ce dernier s'écrasa dans la marmite dont il renversa le contenu par terre, provoquant un retrait de tous les civils présents qui paniquèrent face à la succession des événements, entre son apparition et le clocher qui venait de partir en miettes. Le cuistot se retourna, constatant qu'il avait encore tout fichu en l'air. Sa rencontre avec l'une de ses idoles, le jeu de question réponse culinaire et la BOUFFE. NOM DE DIEU.

- TU VEUX MOURIR TEME ?!

Ni une ni deux, sans donner d'explications à son aîné professionnel, il sauta sur la marmite que le borgne commençait à faire rouler à cause de la chaleur dégagée. Pour sa part, ses souliers de cuir tenaient le choc, ce qui lui permettait de se concentrer sur autre chose... du genre, lui atomiser la trogne ! Embringué dans la course folle du grand récipient au travers d'une rue descendante, le cuisinier se vengeait tant bien que mal en tirant les joues de Kain, en lui assénant des droites (qu'il recevait aussi en retour) ou encore en essayant de lui faire des croches pieds pour pouvoir régler ses comptes au sol et non en faisant les acrobates. Les insultes allèrent bon train, pour ne vous en citer qu'un exemple :

- ... Jamais vu un cataclysme aussi ambulant que toi ! Si les quilles de bowling étaient des ennuis, tu ferais un strike à chaque fois ! Couillon ! Retardé mental ! EMMERDEUR ! J'vais te mettre dans un tel état que tu boufferas plus que de la soupe jusqu'à ce qu'on arrive à Rough Tell, TU M'ENTENDS ?!

Bien entendu, les arguments du borgnes n'étaient pas audibles puisque son second lui malmenait les joues et les lèvres, ne faisant sortir que de tristes bribes qui semblaient incriminer le cuistot dans le chemin destructeur qu'avait pris la marmite. Soudain, un rebond malchanceux les dirigea droit dans une charrue, qui fit complètement sortir le contenant de sa trajectoire initiale. Les deux membres de l'équipage du borgne allèrent donc prendre leur envol à nouveau. Si Kain semblait aux anges, amusé de voir qu'il pouvait devenir un homme oiseau le temps de quelques piètres secondes, ce ne fut pas le cas du cuistot qui avait l'air de satan collé à la face. Usant d'un sky walk discret, dans la cohue, il se stabilisa dans les airs au dessus de son capitaine avant de le frapper à pieds joints dans le dos avec férocité.

- ET ARRÊTE D'AVOIR CET AIR BENÊT AU VISAGE QUAND TU FAIS DES CONNERIES !

Le résultat fut sans appel. Alors que le grand contenant s'était déjà arrêté suite à sa collision avec la charrue, nos deux pirates redescendirent d'un étage, l'un avec moins de confort que l'autre. Kain était désormais la tête plantée dans le sol, les bras le long du corps et les genoux pliés, alors que le premier homme de son équipage atterrissait à côté de lui, sans prendre gare aux civils, à Toto et Lily, ou même au fait que ici aussi c'était le bordel. Il sortit la tête de son capitaine du sol avant de l'empoigner par le col. L'homme à l’œil unique mis à genoux, pour une fois son ami d'enfance pouvait enfin le sermonner en le regardant de haut. L'air de démon sur le visage de Heziel appelait à la retenue autour de lui : ce n'était pas l'heure de le déranger dans sa séance de passage à tabac verbal.

- Mais c'est quoi ton problème ? Partout où on va, t'arrives toujours à nous mettre dans le pétrin ! Et le clocher, je parie que c'était toi hein ? HEIN ?!

Chose peut-être indiscrète, sachant qu'à peu près tout le monde avait du remarquer l'épais nuage de fumée qui s'élevait dans le ciel. Ville gouvernementale ou non, il était fort probable que les gens qui habitaient dans le coin n'apprécient pas forcément qu'on ait détruit l'un des bâtiments de la ville, surtout vu les antécédents dont Logue Town souffrait...

De plus, le pirate au chapeau de paille avait d'autres soucis plus pressants, et l'un d'eux n'allait sans doute pas tarder à se manifester sous la forme de retrouvailles dont notre cuistancier marin se serait bien passé.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 26 Oct - 21:12

L'heure est aux changements [EVENT]
Toto
feat.
Groupe 1












Alors que Toto et Lily écument les boutiques de l'île légendaire qui marqua le début et la fin du règne du Seigneur des Pirates, elles sont prisent à partie par un vendeur de légume ambulant. Les deux femmes s'apprêtent à lui apprendre les manières d'un vrai gentleman lorsque soudain...


Lily Bravery, navigatrice des Dokugan & Merchant, marchand de légume

La tomate passa cette fois à quelques millimètres seulement des visages blanchis par la terreur de deux pauvres passants qui avaient cru bon de venir s'abriter du danger sous le préau d'une boutique d'antiquité et d'objets d'occasion, le projectile allant finir sa course contre la vitrine sur laquelle il déversa sa pulpe rougeâtre ce pendant que le propriétaire des lieux ne manquait pas de hurler son mécontentement, sans pour autant oser se mêler du conflit qui avait survenu devant son commerce.
▬ Tehehe~! Encore raté !
Le silence de plomb qui s'était initialement abattu sur la petite rue commerçante qu'avaient empruntée nos deux comparses n'avait été que de courte durée et il en avait été de même pour les regards curieux qu'avait attirés sur eux l'imposant marchand de légumes en hélant après les deux jeunes pirates. Effectivement, la situation avait très vite dégénérée, Merchant signant son arrêt de mort en insultant Totohime qui n'avait pas attendu une seconde avant d'envoyer son poing dire bonjour à la joue de l'homme, fidèle à son credo : frapper d'abord, réfléchir ensuite. Et les badauds du coin après un léger temps d'arrêt avaient pour la plupart pris la sage décision de fuir le plus loin possible du lieu. Seuls restaient à présent ceux qui n'avaient pas eu le temps de prendre leur jambe à leur cou ou bien ceux qui avaient estimés, à tort ou à raison compte tenus de leurs capacités respectives, que ce n'était pas nécessaire.
▬ Je te l'ai expliqué pourtant, tu vises et après tu lances... Franchement, ne postules pas comme lanceur de couteau dans un cirque toi !
S'il y en avait bien une qui s'amusait de la situation, c'était notre jeune lapine internationale. En effet, tandis que la bretteuse de l'équipage avait posé un genou à terre un peu plus en amont de la voie, la main plaquée sur ses yeux rougis après qu'elle ait été surprise par un oignon particulièrement juteux qui avait compté parmi les premiers projectiles que ce taré des légumes leur avait balancé, Lily avait, semble-t-il, pris sur elle de transformer cette incartade en un petit spectacle de cirque improvisé. Néanmoins, elle semblait assez peu convaincue par la prestation de son partenaire, lui expliquant encore et encore avec une moue réprobatrice comment lancer ses armes de fortunes.
Lily évita un concombre par le biais d'un salto parfaitement exécuté, avant de retomber sur ses deux pieds tandis que le légume allait se ficher dans un mur non loin sous le regards ahuris de notre hippocampe qui commençait enfin à y voir de nouveau clair. Depuis quand un concombre était suffisamment dur pour faire ça ? Loin de ces questionnements, la navigatrice se contenta de croiser les bras devant sa poitrine tout en grignotant une carotte.
▬ Ce n'est pourtant pas compliqué...
L'homme en face d'elle commençait à sérieusement fulminer. Nul doute qu'il était au bord de la rupture nerveuse, à cause de la zoan. Lorsque, soudain, son expression s'illumina.
▬ Oooooh... Alors comme ça tu aimes les carottes, hein ? Et bien ma lapine, tu vas être servie !
Toto avait un mauvais pressentiment. Pressentiment qui se confirma en quelques secondes à peine lorsque Merchant sorti de ses poches cinq magnifiques Daucus carota... Des carottes en somme. Les orbes pourpres de Lily se parèrent de mille étoiles à la vue de son légume favori cependant, profitant de cette seconde d’inattention, son opposant en profita pour les lancer avec force et si on en croyait le concombre toujours planté dans son mur, nul doute que cette dernière était démesurée.
Fort heureusement, ce laideron n'était pas le seul ici a posséder une force titanesque ! Profitant des avantages qui allaient de pair avec sa race, la jeune femme-poisson poussa aussi fort qu'elle le pu sur ses jambes, le pavé sous ses pieds laissant échapper un funeste craquement, et se jeta littéralement trois mètres plus loin que sa position initiale pour atterrir devant son amie. Forte de ses réflexes de sabreuse expérimentée, Totohime contra l'attaque en utilisant sa malle comme bouclier, les spectateurs poussant de légers cris de surprise devant la scène. Fière de son petit effet, elle sourit avec condescendance à l'homme qui lui faisait face, les yeux encore plus exorbités qu'ils ne l'étaient à l'origine.
▬ On ne t'a jamais dit...
Tandis qu'elle prononçait ces mots la bleuette s'était élancée vers le marchand de légumes, brandissant sa malle à la manière d'un sabre.
▬ ...que les femmes détestaient les hommes collants ?
Sur ces paroles, elle abattit son arme sur l'homme qui l'évita de justesse, l'hippocampe réduisant à la place l'un des piliers de pierre du préau d'un boutique de bijoux à l'état de cailloux brisés. Le porche ainsi privé de l'un de ses supports vînt s'écrouler sur les multiples parures d'expositions sous le regard désolé de la vendeuse. Dans le même temps, l'ancienne chasseuse de primes, qui ne s'attendait pas à louper sa cible, perdit l'équilibre et se vautra littéralement dans le bordel qu'elle venait de créer, sentant les fermoirs de deux ou trois colliers lui rentrer douloureusement dans les côtes. Elle se retrouvait ainsi à la merci de Merchant, ce dernier se rapprochant d'elle avec un sourire moqueur que la jeune femme trouva particulièrement malsain.


C'est alors que quelque chose d’inattendu se produisit. Une masse sombre tomba du ciel directement sur le stand du marchand de légumes qui observa incrédule le feu d'artifice de jus de tomate qui suivit l'incident.
La bouche grande ouverte, ce dernier resta paralysé pendant quelques instants, visiblement son cerveau de moineau refusait de traiter l'information, avant de recommencer à brailler même si cette fois-ci la cible de sa furie n'était pas les deux jeunes femmes de l'équipage du borgne. Toutefois, quelque chose surgit du nuage qui s'était élevé des suites de cet atterrissage pour le moins mouvementé, envoyant l'homme s'encastrer dans le mur devant lequel il se tenait.
Toujours sur son tas de gravats, Toto plissa les yeux pour voir avec plus de précision ce qui se cachait dans ce mur de poussière, discernant avec surprise une silhouette. La silhouette d'un homme pour être plus précise.

Rectification, la silhouette d'un homme sacrément mignon pensa la jeune pirate lorsque ce dernier s'avança à la vue de tous.

La femme-poisson se releva précipitamment et s’époussetant tout en réajustant son hanfu de soie, il était hors de question qu'elle se montre dans un tel état devant un si beau spécimen ! Une fois n'est pas coutume, la bleuette fit une interprétation tout à fait particulière de la situation... N'importe qui de censé se serait demandé quel incident avait pu amener ce bel inconnu a arriver ici, mais comme tout à chacun le sait, Toto n'était pas quelqu'un de censé. Du tout. Vraiment pas. Non vraiment ! Parce que la seule pensée qu'elle eut en cet instant ressemblait grosso modo à ceci : « Il est venu pour me sauver ! ». On vous avait prévenu.
Cette théorie fut, par on ne sait quelle partie tordue de son cerveau, validée lorsque le nouveau venu hurla avec force qu'il allait démolir son compagnon de voyage. Totohime plaça une main contre son cœur, les yeux brillants et le rouge lui montant aux joues. Il savait. Il savait qu'elle avait eu des pensées impures envers le cuisinier et il ne pouvait supporter l'idée que sa princesse n'en aime un autre !

Comme si le ciel voulait marquer d'une pierre blanche ce jour qui allait sceller la rencontre de la jeune femme et de son prince charmant - parce que cela ne pouvait être que ça, Toto en était sûre -, le bruit retentissant d'une cloche raisonna à travers toute l'île, faisant écho a son battement de cœur.
Si elle n'avait pas été aussi focalisée sur son sauveur, peut-être aurait-elle vu le clocher de la ville s'écrouler et en aurait déduit que le ciel n'avait rien à voir là-dedans. Malheureusement pour l'inconnu, il n'en était rien et, sans le savoir, il venait de s'attirer les faveurs de celle que de nombreux hommes avaient fini par surnommer "Calamity".

Des cris suivis d'un grand fracas ramenèrent la bretteuse à la réalité. Néanmoins, elle ne reprit pas pied suffisamment tôt pour voir son capitaine et le second de l'équipage débouler sur une immense marmite dont la course fut stoppée par une charrette, éjectant efficacement les deux hommes dans les airs. Aussi, ce ne fut que lorsqu'elle vit deux ombres danser sur le sol pavé qu'elle leva les yeux au ciel pour en voir tomber deux nouvelles formes masculines, l'une s'écrasant sans aucune classe sur le sol tandis que l'autre s'y réceptionnait avec aisance.
L'hippocampe fixa les deux nouveaux arrivant avec un air de surprise à peine dissimulé. Qu'est-ce que Kain et Heziel venaient faire là ? Elle observa sans vraiment le voir Heziel attraper le borgne par le col et commencer à le sermonner, ne prêtant absolument pas attention à ce qu'il lui disait. Dans sa tête tout se mélangeait, trop d'information à traiter.

Serait-ce possible ? Heziel venait donc pour défendre sa place auprès de la jeune femme ? Et Kain... Ces trois hommes allaient donc se battre pour elle ?

Un rire idiot s'échappa des lèvres de la bleuette tandis que son esprit flottait dans un nuage de béatitude. À ses côtés, Lily, qui avait profité de la cohue générale pour ramasser une grande brassée de carotte regardait le spectacle qui s'offrait à elle avec admiration tout en chantant.
▬ Il pleut des hommes~! Hallelujah~!

© Gasmask




HRP:
 


Dernière édition par Totohime Kokohaku le Lun 9 Nov - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 80
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
15/120  (15/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Mer 28 Oct - 22:08





    Une lame de scalpel dansant entre ses doigts, Kraehe regardait l'affrontement avec un certains amusement, tout comme Lily. Le duel verbale avait tourné en affrontement physique en un temps record, faisant penser au médecin que la femme qui se battait actuellement avec ses écailles et sa grosse malle était décidément bien tombé dans leur équipage: sa propension à la violence physique n'avait d'égale que celle du capitaine, et il était, de fait, impressionnant que les deux bourrins du dimanche ne se soient pas encore tapé dessus. Enfin, ce n'était pas un mal, songea rapidement l'homme en noir en se disant que cela permettait au navire de tenir encore dessus. Un sacré exploit sur certains points, d'ailleurs.
    Quand à Lily? hormis son sens de l'orientation bancale qui lui faisait ce demander si elle avait déja touché un gouvernail ou une boussole de son existence, celle-ci lui causait bien moins d'ennuie que la plupart des branques qui l'accompagnait. Enfin, tant qu'il n'y avait pas de carottes dans les parages bien évidemment... de par sa façon de le regarder, parfois, le docteur en venait à se demander si son affection pour les carottes n'étaient pas seulement une union chelou entre sa perversité naturelle et son fruit du lapin. De fait, plus d'une fois, l'ancien membre de Cipher Pol avait saisi des bribes de conversation entre Lily et Toto qui, parfois, laissait même suggérait qu'elle le touchait en furtive la nuit.
    Bon, certes, ce n'était pas une source d'ennuie, mais entre la petite maligne et les autres guignols, elle attirait bien moins les regards. enfin, autre que les regards visant ses attributs lapins et féminins. Une bouchée d'air frais dans cette bande de désaxé.

    Par contre, la météorite était pas prévu, loin de là. Ou mort venue de ciel, sur le coup, le toubib ne savait pas trop. Quoiqu'il en soit, il s'agissait là d'un beau combo de chutes mémorables.
    Entre Arnold et sa pluie de pierre précieuse -dont il en attrapa un bout au passage, le grenat ca se revendait bien-, suivie par une débauche de violence directe mettant à bas le marchant de carotte. D'ailleurs, une question vint en tête du médecin, qui jeta son scalpel vers un but précis.
    et cette pluie précieuse était enchaînée par une pluie de colosse, en la personne de Kain et d'Heziel, qui ne semblait pas avoir remarqué le chasseur de prime fraîchement arrivé. Ah par contre, on avait droit à une belle scène de ménage entre les deux, qui fit instant penser au médecin à deux g... rrrmmmmh... joyeux compagnons. Bon, par contre, si Heziel pouvait s'acheter une perception au magasin des sens, cela aiderait, parce que a force de faire souffrir le martyr à Kain, avec le cri déployé peu avant de l'individu, il y avait une propension considérable d'attaque surprise dans peu de temps...

    Et, à côté, fraiche comme jamais, une petite lapine dévorant des carottes chantonnait l'hymne des chutes de mâles. Une chanson approprié, effectivement, à telle point que cela provoqua un sourire amusé sur les lèvres du docteur, qui s'approcha et déposa sa main sur la tête de Lily pour la grattouiller. Il en venait à se demander, de fait, si elle avait les mêmes réactions que son fruit, et c'était un moyen parmi tant d'autre de vérifier... et de lui rappeler, au passage, de vérifier à quel moment était les périodes d'accouplements chez les lapines. Nan parce que entre l'une et les regards désireux qu'elle jetait sur les colosses les accompagnant -pour ne pas dire les étoiles actuelles qui dansait dans son regard actuellement-, et l'autre si elle était pris de désir de s'accoupler comme son animal totem...
    Certains disent que les marines sont les pires ennemis des pirates. Là, le jeune homme en venait à en douter sérieusement.
    Cependant, et un fait curieux, il souriait doucement. De un parce que le fait que les deux abrutis étaient là avait quelque chose de réconfortant, et de deux parce que il pourrait ainsi voir de ses yeux le résultat d'une question philosophique de longue date, à savoir: que se passait-il quand un logia reconstituait son corps -surtout un logia solide comme du grenat, sur du sable cela aurait été inutile- si le médecin plantait un corps intrusif dans le processus de reconstitution en la personne d'un scalpel qui devrait à présent être théoriquement bien dans le corps du chasseur de prime?


    Dit, Lily... Tu paries sur qui?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Jeu 29 Oct - 16:37






"Qu'est-ce que je fous là ?"
EVENT

Les deux garçons étaient à moitié entrain de s’engueuler légèrement plus loin, quand Rin remarqua avec stupeur… que tout était entrain de partir en couilles à cause d’un seul homme qui venait de faire de terribles dégâts en l’espace de quelques minutes à peine. Tout venait de partir en miettes, même le clocher. Ce gars qui venait de tout détruire par accident, gagna l’admiration de Rin qui sifflait en regardant les dégâts alors que Kizuro se demandait s’ils n’allaient pas plutôt partir d’ici avant que ce ne soient eux les cibles.

« Putain Rin mais siffle pas d’admiration ce que ces gens ont détruit, sérieux là… On devrait plutôt se casser oui. Ca va se finir en conflit dans lequel on va se retrouver alors qu’on ne devrait même pas être là ! »

« Roh mais quoi ! Vas-y, je veux faire comme ces mecs moi. Me battre et exploser des bâtiments au passage, ça a l’air trop drôle. »

« Tss… j’ai l’impression de me retrouver avec un gamin de 12 ans là… »

« Détends-toi nii-chan ! Je devrais quand même leur demander leur recette mystère non ? Peut-être qu’on attirait plus de monde pour notre équipage... »

« IL NE SUFFIT PAS DE TOUT CASSER POUR ATTIRER LA POPULARITE CRETIN !!! »

Et Kizuro donna un coup de poing dans la figure de son frère jumeau, blasé de voir qu’il était aussi crétin par moment. Le jeune blondinet extraverti et fou sur les bords grogna un peu mais se releva bien vite. Le grabuge allait vite monter en besogne à cause des conneries de ces gens qui ont un peu tout massacré sur leur passage. Après avoir vérifié qu’il n’y avait plus un quelconque danger, Rin sortit de la petite ruelle où il s’était mis en retrait avec son frère pour observer un peu tous les dégâts qui y avaient été faits. Sifflant d’admiration à nouveau. Kizuro se contenta de soupirer longuement et se demanda qu’est-ce qu’ils foutaient vraiment là, surtout à ce moment là. Ça aurait pu être à n’importe quel moment mais genre pourquoi maintenant. La vieille fable qui dit « Au mauvais endroit, au mauvais moment » ; bah là c’est prouvé car les jumeaux ne savaient pas vraiment ce qu’ils devaient faire. Au choix : regarder ou se casser.

Bah Rin donna la réponse tout de suite en allant voir, tout en sifflotant ce qui se passait. Apparemment heureux de la destruction partielle de Logue Town, celui-ci s’approcha un peu espérant demander des conseils aux acteurs de ces méfaits. Finalement, il préféra ne pas tout de suite s’approcher en voyant que ça devenait le gros bordel et regarda son frère jumeau.

« Viens on parie sur qui va gagner ! »

« Tout seul. »

« Moo Kizuro nii-chan t’es pas drôle ! »

« Et toi tu m’exaspères… Economise tes bêtises et réfléchis plutôt à ce que l’on peut inventer comme sorte de poisons. »

« Pffeeeuh… »

Rin ruminait car il avait vraiment envie de se battre à cet instant même.

© A-Lice
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Sam 31 Oct - 17:12



De gauche à droite et de haut en bas :
Lieutenant Kurokawa, commandante Millin, colonel Belton, lieutenant Nelace et commandant Sybain.

-Colonel ! L'ordre d'attaquer a été donné !
-Pas trop tôt...

Quand Nelace retransmit cette nouvelle à Belton, celui-là sembla se détendre soudainement, comme soulagé d'enfin pouvoir passer à l'action. Après avoir assisté impuissant au départ imprévu du chasseur de primes et à l'explosion du clocher de Logue Town, il avait en effet passé quelques trop longues secondes à taper du pied, impatient comme jamais... Et maintenant que les navires attribués à la contre-amirale en charge de cette reconquête massive étaient dans leur champ de vision, ils avaient toute la liberté nécessaire pour prendre les devants et préparer le terrain. Un job tout indiqué pour eux, puisqu'ils allaient enfin pouvoir retrouver ces ordures de Borgnes et les jeter au cachot, tout en profitant de l'occasion pour entamer une petite purge sur l'île aux racailles... Vraisemblablement motivé à l'idée de coller son poing dans le nez de Kain, probablement tout autant que l'était Arnold vis-à-vis d'Heziel, le haut-gradé haussa la voix pour donner quelques directives à ses subordonnés présents : ils allaient devoir se diviser en deux groupes pour l'heure, avec deux objectifs bien distincts, et ils auraient par la suite l'occasion de se regrouper ou de se diviser davantage, en fonction de la stratégie adoptée par Focker elle-même. Mais cela ne serait alors plus de son ressort...

-Millin, avec moi, on fonce en ville, on localise Valentine, ses sbires... Et le chasseur, si possible. Kurokawa, vous investirez le navire des Borgnes et libérerez Sutcliffe, si elle est bien là. Par la suite, vous vous joindrez à Sybain pour tenir les pirates à l'écart du port... Et enfin, Nelace, vous resterez ici pour protéger notre navire et tenir les communications avec les forces extérieures.

Des décisions simplissimes et directes : en agissant ainsi et en prenant simplement la plus puissante de la bande avec lui, le colonel n'aurait pas à s'encombrer avec quelques mousses qui seraient assurément dépassés par la puissance de ces primés et qui pourraient, au contraire, réaliser un travail plus efficace face aux badauds et aux ivrognes trop curieux du coin. Kurokawa et Sybain seraient parfaits pour tenir les positions... Même si depuis le piteux échec de Sybain à protéger Destiny lors de leur précédente escarmouche, Belton ne le tenait plus autant en estime qu'auparavant. Enfin, cela était d'ores et déjà derrière eux et pour le coup, le haut-gradé et ses hommes avaient l'occasion de frapper un grand coup pour nettoyer Logue Town et faire passer un message clair à tous les forbans d'East Blue : ils n'étaient en sécurité nulle part tant qu'ils continueraient à naviguer sur cette mer. Cet océan devait retrouver sa quiétude d'antan, il le fallait... Et une victoire ce jour-là n'était pas un détail pour y parvenir, mais une nécessité absolue. Ainsi leurs voiles s'abaissèrent-elles soudainement tandis que leur ancre sortait enfin du sol aquatique dans lequel elle s'était enfoncée un peu plus tôt, portant l'équipage du Gouvernement Mondial droit vers sa prochaine mission...


Saylond Arnold.

-Ce scalpel... A qui ?

En se reconstituant, Arnold avait rapidement senti quelque chose de coincer dans l'une des pierres précieuses qui constituait alors son corps. Il n'avait pas tardé à l'y ôter en générant davantage de matière rougeâtre pour extraire le corps étranger du sien sans avoir à souffrir d'une quelconque blessure, et reporta son attention sur les personnes qui l'entouraient, chose qu'il n'avait pas pris le temps de faire en arrivant. Une femme-poisson, une lapine, et... Des hurlements. Le chasseur de primes avait été coupé dans la vérification de son environnement par des hurlements qui fondaient droit dans sa direction... Et dont les sources le percutèrent avec fracas, l'éclatant une nouvelle fois en une nuée de grenats colorés. Courroucé, il se reconstitua non loin de là et posa ses yeux sur les malotrus qui avaient osé le bousculer un peu trop puissamment à son goût, prêt à leur adresser les mêmes politesses que le marchand de légumes qui s'était dressé sur son chemin une poignée d'instants plus tôt... Avant de reconnaître avec stupeur ces deux silhouettes qui lui faisaient face et qui ne l'avaient apparemment pas encore remarquées, trop occupées à se chamailler entre elles pour considérer sérieusement ce qui les entourait. Une veine vint brutalement battre sur sa tempe et il sembla s'affaire un instant avant de lever son bras soudainement, l'expression faciale déformée par une rage pleinement tangible :

-HEZIEEEL COFFEEEEEEEE !

Et lorsqu'il abattit son bras droit devant lui, ce fut pour générer une imposante colonne de grenats, qui menaçait de percuter le cuisinier directement mais également, comme un véritable dommage collatéral, le capitaine de ce joyeux luron. En vérité, le Saylond s'était tellement laissé porter par ses émotions qu'il n'avait pas pris le temps de réfléchir seulement à la portée de son action : il était prêt à générer suffisamment de pierres précieuses et surtout avec une virulence suffisante pour détruire les bâtiments qui se tenaient face à lui sur quelques bonnes dizaines de mètres. Si personne ne l'en empêchait, bien sûr.



Kraehe > Tu peux donc en conclure qu'un logia ressent aussi bien en forme élémentaire qu'humaine, qu'il s'agissait à proprement parlé de son corps, avec les avantages et les inconvénients que ça apporte !

Donc, le navire de Belton prend la route du port, ils y seront le tour prochain.
Arnold est bousculé par Kain et Heziel mais a le réflexe de se transformer en grenat. Il se relève, remarque Heziel et attaque sans trop de préoccuper du reste, balançant une colonne de grenat dans sa direction en beuglant son nom. Comme dit dans la narration, c'est extrêmement destructeur, probablement bien plus que les techniques dont il usait autrefois ! Il vise vraiment l'annihilation pure et simple du pauvre cuistot.
Tout ce qui se trouve devant lui est en danger, c'est donc le cas de Kain. Rin, je sais pas trop ce qu'il en est quant à toi, donc à toi de choisir si tu es dans l'axe de l'attaque et que tu y réagis ou si tu es à l'opposé et que tu y assistes juste ^^

Vous ne connaissez pas les lvls de Filip, Selestino, Rek-Rik et Melisima.
Vous ne connaissez pas non plus ceux de Belton et compagnie.
Arnold est lvl 24 (ui ui, il a lvl up) et Destiny lvl 17 (elle non par contre).

Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 1 Nov - 23:18


Kaizoku Ni Ore Wa Naru !




~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait une île très importante à East Blue
Que les personnes qui s'y trouvaient étaient de valeureux pirates recherchés...
Que des marines étaient à leur poursuites, et qu'ils leur tendaient un piège aux portes de Loguetown,
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!

La malchance s'abattait une fois de plus sur notre pauvre capitaine. Vous qui suivez savez à quel point ce grand bonhomme est d'une gentillesse à toute épreuve. Apparemment, être maladroit est devenu un crime sur ces terres. Après tout, c'était la faute de cette poutre qui n'était pas assez solide qui détruisit la moitié de la place. Cependant, ce n'était pas le vulgaire bout de bois que l'on allait sermonner. Il fallait que ce soit une fois de plus le borgne qui était en train d'essuyer une tentative de meurtre par étouffement. Son ami d'enfance lui demanda d'ailleurs s'il n'était pas l'auteur de ce massacre. Il aurait bien répondu, mais il se contenta de se mettre en seiza et salua platement trois fois ce dernier avant de s'excuser précipitamment.

Cela étant fait, le groupe s'était réuni sans le faire exprès. Un léger rire fit détourner le visage du borgne. Une petite fille le pointait du doigt tout en rigolant. Elle se moquait effectivement de la superbe bosse nouvellement formée sur le haut du crâne du pirate. Bosse sur laquelle trônait fièrement Nescafé qui s'amusait de la situation. Pour faire simple, ils n'avaient pas encore remarqué la présence d'un autre demeuré.

Il était obligatoire pour le commun des mortels d'être sourd pour ne pas remarquer ce beuglement digne des plus grands bovins. Arnold s'époumona en nommant le cuistot de l'équipage. Le borgne passa immédiatement en position d'affrontement. Malgré son idiotie latente, les péripéties de nos compagnons commençaient à s'accumuler et il était capable de palper l'excitation que pouvait procurer un danger immédiat. Comme celui qui leur faisait actuellement face. Le visage du logia du grenat ne laissa pas Kain sous l'interrogation. Il reconnut en effet ce dernier, le pointant du doigt avant de l'appeler.

Kain: Rubii! (tr : rubis)

Une erreur stupide, car il s'agissait du logia du grenat. Qui n'aurait pas fait la différence si ce n'était Kain lui-même ? Arnold semblait avoir très très mal pris la faute du capitaine. Dans un élan de fureur, son bras droit se métamorphosa en une importante colonne de grenat qui fonçait à toute vitesse sur eux. Une petite fraction de seconde suffit au possesseur du D. pour se rappeler que des vies derrière-lui étaient en danger. Si il se contentait d'esquiver avec son ami, ce qui était facilement faisable pour eux, les autres ne feraient pas long feu. La fuite n'était cette fois-ci pas envisageable. Une attaque de cette envergure était un pur concentré de destruction massive. Elle était animée uniquement par la colère la plus pure et il n'avait pas pris la peine de modeler le grenat afin qu'il puisse devenir plus embêtant. Une véritable aubaine pour le borgne qui excellait particulièrement dans le domaine de la destruction.

Il fit un pas chassé en avant, se plaçant devant son compagnon. Dans les airs, son genou droit était fléchis, tandis que sa jambe gauche était tendue. Son bras droit était armé en arrière alors qu'une bulle blanchâtre se formait au niveau de la tête de son ancre. Il n'était pas question de savourer le combat. Kain devait y aller à fond dès le départ. Il fit pivoter son arme dans les mains et entama un mouvement circulaire avec cette dernière.

Kain: Gura gura no...

L'arme du pirate entra en contact avec la colonne de pierre du seylond.

Kain: KABUTOWARI !

La bulle blanche qui était au bout de l'arme éclata dans un « flop ». L'impact fut dévastateur. L'endroit où le capitaine venait de frapper devint l'hypocentre d'un puissant séisme. Les pavés de pierres où il y avait posé ses pieds se craquelèrent. Un cratère était en train de se former au niveau du poing d'impact où toute matière semblait être repoussée avec virulence. Le vent se leva de même et accompagna une gerbe spectaculaire de pierres précieuses à même le sol. Les dégâts aux alentours étaient visibles et la zone continuait de tremblait. Kain avait eut du mal à se retenir, les étables les plus fragiles au alentours s'étaient déjà effondrées. Le capitaine pouvait clairement discerner Arnold qui était... probablement toujours très en colère. Le borgne s'empara alors du meuble le plus proche, à savoir une table. Une veine apparut sur sa tempe tandis qu'il arma son bras.

Kain: TEME!

Il lança alors la table à une vitesse ahurissante dans la direction du Logia. Il avait beau se rappeler du visage de son adversaire, il avait cependant déjà oublié qu'il lui était impossible de lui infliger le moindre dommage. De fait, il était relativement inutile, si ce n'était un véritable boulet pour abattre cet ennemi.


@Heziel Coffe



Spoiler:
 

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 887
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 2 Nov - 23:01





Grande cité, grand combat ! Atteindre Grand Line ?!


Les choses s'enchaînèrent à une vitesse prodigieuse et pour une fois, le second de l'équipage fut pris de vitesse par son propre capitaine. Alors que ce dernier tentait de plates excuses rejetées en blocs par le cuistot, une connaissance refit surface, du type de celle dont il se serait bien passé. Alors que la voix familière au timbre haineux s'élevait dans les airs avec fracas, accompagnant le tourbillon de rage intérieur d'Arnold par un cataclysme bien tangible, le brun se retourna. La colonne de grenat se formait déjà avec vigueur et célérité, se dirigeant droit vers lui en oblitérant tout ce qui se trouvait sur son chemin avec une aisance déconcertante. Pris de court, sa seule possibilité revenait à esquiver le mur mortel qui jaillissait en face de lui. Cependant, Le Valentine se plaça en face de son second et lui évita le pire, ainsi qu'aux bâtiments dans son dos. Il n'en fut hélas pas de même pour les structures avoisinantes : le choc entre les deux attaques de destruction massive ne pouvait qu'être... bah, destructeur, en fait. Le fruit du séisme rencontra celui du grenat, et lorsqu'un cratère se forma brutalement au point d'impact des deux techniques, la pierre rouge commença à voler à droite et à gauche, alors que les bâtisses avoisinantes subissaient de terribles dégâts. De quoi être visible de très loin. Alors que le vent soufflait encore aux alentours, poussant le premier homme de l'équipage à se couvrir les yeux, il se rappela d'un détail très gênant concernant cet adversaire revenu du passé : son insensibilité à la douleur, excepté lorsque Heziel lui même avait l'occasion de l'affronter. Aspect de la situation déjà oublié par Kain qui commença à lui lancer une table (cette dernière se changeant assez vite en une planche volante avec un degré de létalité relativement élevé). Une attaque qui n'aurait tristement aucun effet.

- Kain ! C'était bien joué, mais je doute que ça suffise ! Souviens toi, tes coups sont inefficaces contre ce type !

Il s'avança donc par la suite, ayant le temps de rassembler ses esprits et de se préparer à combattre. Il se souvenait parfaitement de la façon dont les choses s'étaient déroulées la dernière fois. La mort n'était pas passée loin, à défaut c'était sa capture qui avait été plus qu'imminente. La maladresse fabuleuse de son capitaine lui avait permis de s'en tirer, mais à quel prix : la cicatrice sur son épaule en attestait encore. Arnold était un adversaire redoutable et maintenant qu'il avait pleinement conscience du fait que le cuistancier pouvait le toucher, il ne serait sans doute pas aussi imprudent que la fois précédente. Et plus grave... si il était ici... était-il seul ?


- Sa présence signifie de sacrées emmerdes... le Youthful... on l'a laissé sans surveillance !

Il serra les dents et se mit en garde. Ce qu'il venait de dire était amplement suffisant, les autres réagiraient à ses propos sans trop de problèmes. Ce qui était certain, c'est que le schéma risquait de se répéter. À sa connaissance, Heziel était le seul de l'équipage à ressentir cette chose en lui qui lui permettait d'affronter les utilisateurs de fruit du démon sur un terrain égal, ce malgré les avantages inhérents à la consommation de ces fameux fruits. Autre point noir au tableau : vu l'état dans lequel il avait laissé son ennemi lors de sa précédente victoire, il était complètement improbable que ce dernier les eu suivi de son propre chef. À ce qu'on lui avait dit, étant lui même évanoui lors de leur escapade, les dokugan avaient quitté l'île immédiatement après l'affrontement avec les chasseurs de prime et la Marine. Ce qui l'amenait donc à penser quelque chose de simple.

- La Marine est ici, n'est-ce pas ?

Il s'approcha doucement du Saylong qui semblait n'être animé que par l'envie d'en découdre avec lui. Enfin, pour sa part, il ne connaissait toujours pas son nom. Il n'avait pas vraiment pris le temps de lui demander et personne ne lui avait communiqué, donc ça restait une donnée inconnue. Néanmoins, le doute n'était d'ores et déjà plus permis pour notre cuisinier des mers et il allait régler cela, ici et maintenant. les lieux avaient déjà été ravagés et à la vue de la force des attaques du chasseur de prime, qui avaient clairement gagné en superbe, il était inutile de tenter de trouver un terrain plus ouvert.


- Je ne pensais pas te croiser à nouveau. T'es plutôt coriace... pour un type qui vole en éclats aussi facilement.

Sur ces mots, il entama une course très rapide vers l'homme qui lui faisait face, enjambant avec habileté les débris qui étaient à ses pieds sur tout le trajet. Il invoquait peu à peu cette chaleur en lui, mais sans réel stress la manœuvre prenait plus de temps. Son but ? Se placer le plus rapidement possible à portée pour provoquer un véritable petit cyclone d'un coup de pied rotatif assez puissant. Si il parvenait à emmener son adversaire dans les airs, alors il aurait l'avantage avec ce qu'il avait récemment appris à maîtriser sur l'archipel de Konomi. Une fois cette marge d'avance prise, il aurait l'occasion de vaincre le logia du grenat avec assez de rapidité pour se préparer au pire, qui était encore à venir et il le sentait...

- Je m'occupe de lui !



Spoiler:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 80
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
15/120  (15/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Jeu 5 Nov - 22:59





    Mmmh bon. Jusque-là, les réactions ne sortaient pas de l'inattendu: Heziel avait débarqué par Kain Airline -gratuit quand le trajet est de moins de 30 kilomètre, satisfaction presque garantie-, prouvant encore une nouvelle fois la facultée absolument stupéfiante de leur capitaine à se jeter à corps perdu dans la mêlée. Au point de se projeter VERS le problème quand celui-ci a un panneau de signalisation grosse comme Impel Down sur la tête.
    Absolument magnifique. Mais le plus amusant devait voir la proximité réactionnelle de chacun, pas éloignée ne serait-ce que de quelques nanomètres des prévisions du médecin. le colosse avait remarqué la menace dès son arrivée -son instinct était bien la seule perception aiguisée de cet abruti- et l'avait attaqué dès son arrivé.
    ... Bon, par contre, Kraehe dut tenir son chapeau et prendre Lily dans ses bras, parce que la, avec l'onde de choc dégagé par ce crétin, les deux corps menues auraient très bien voler ensemble. De fait, se tenir ainsi doublant leur poid, ils ne volèrent pas, et tant mieux! Kraehe n'avait absolument aucune envie d'aller faire un vol planer a cause de cet abruti....
    Et en plus, il dut se placer face à la pression et baisser sa tête pour tenir son chapeau noir. Merde, il y tenait, à son fucking chapeau! présent avec lui depuis son enseignement au Cipher pol, il avait l'impression que cela le rattrapait à son passée et à son état mental. etree sans son chapeaun c'était open bar pour le Joker de l'hémoglobine en lui, donc il préférait éviter.
    Il ne réalisa pas l'effet visuel de son acte...


    par contre, il put, pendant la mini-tempête, réfléchir à son expérience. Ainsi, Arnold avait pressenti le scalpel et l'avait même retirer sans ressentir au-delà que de la gêne. Avec l'effet des fruits logias, Kraehe pu comprendre que il s'agissait réellement la de leur corps, avec ce que cela correpondait. Par contre, les coups physiques ne l'affectait pas. Bien qu'il le savait grâce à son éducation dans la marine, il était toujours aussi frustrant de constater la puissance de ces chanceux ayant dévorer le fruit parmi les plus efficaces. Par contre, du coup, quel genre de dégat interne pouvait provoquer quelqu'un apte à les affecter?
    Il allait ouvrir la bouche pour prévenir ses camarades quand Heziel le dévança. Apparemment, il l'avait vraisemblablement déja affronté alors que lui-même était au prise avec la demoiselle, et avait le pouvoir de lui faire des dommages. bon, jusque-là, rien d'imprévu, sachant la maitrise martiale de son camarade. Bien que non détenteur de fruit, ses facultés n'avaient rien à leur envier, au contraire. Non, la petite surprise vint du cerveau du cuisinier, apparemment le seul de ses partenaires à avoir compris ce que signifiait la présence d'Arnold. Bien.

    Caressant la tête de Lily, il se sépara un peu d'elle a présent que la tempête était fini, et éleva la voix pour que les deux combattants l'entendent.
    Après tout, le chasseur de prime avait bien le droit de savoir, lui aussi. Et cela pourrait lui retirer certaines velléités.


    En effet. Le navire était sur le large quelques minutes après notre arrivé. Quand à Destiny, si elle a un minimum de cerveau, elle prendra la clé que je l'ai laissé pour partir.
    T'inquiete pas Heziel. Le navire ne craint pas grand-chose. Si la marine avait voulu le détruire, ils l'auraient fait dans la ville précédante. Au mieux ils l'occuperont et nous devront nous battre, au pire ils prendront tout, même la ...


    Puis, comme si il réalisa la bourde qu'il allait faire, il se tut un instant. Seulement, le regard que Kain s'était posé sur lui, perçant, presque INTELLIGENT, comme si le corps de ce dernier comprenait alors que la fin n'avait pas été dit. L'échine du médecin fut parcourut d'un frisson glaciale, presque de peur en se remémorant le résultat d'il y a quelques jours, et il tira Lily sur le coté. Hors de question de la laisser sur la trajectoire.
    le regard d'heziel lui disait de ce taire, lui aussi semblait avoir compris, mais, sous les yeux de leur capitaine, la suite s'envola, alors que Kraehe se dit que, au final, c'était mieux ainsi.
    Une petite vengeance mesquine pour sa maison détruite.


    ... viande.
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 9 Nov - 19:54

L'heure est aux changements [EVENT]
Toto
feat.
Groupe 1












Les hommes engagent le combat, Toto, toujours dans ses désillusions, a quant à elle l'impression d'être sur un petit nuage ! Mais son capitaine va transformer l'impression en réalité..

Lily Bravery, navigatrice des Dokugan

« Bonjour, bonjour monsieur le lecteur, ici Lily Bravery votre lapine préférée qui vous parle, tehee~!
Je suppose que vous devez être un peu perdu avec tout ce remue-ménage… Il faut dire qu'on ne fait pas les choses à moitié quand on a Kain comme capitaine voyez-vous ! C'est la crème de la crème de carotte ! Mais ne vous en faites pas, je suis là pour tout vous expliquer ! Tehee~!
Pour commencer un petit point météo ! Aujourd'hui, ciel dégagé et température clémente, quelques pluies d'hommes pourraient néanmoins survenir dans l'après-midi sur la partie centrale de Logue Town et… Hein ? Où est Totohime ? Justement, j'y viens… Un peu de patience que diable !



Hm ? Non, je boude maintenant ! Je ne vous dirais plus rien ! Mignonne ? Hmpf ! Si vous croyez que vous pouvez m'acheter avec de belles paroles, vous vous fourrez le doigt dans l'œil jusqu'au coude monsieur le lecteur !
Hey ! Qu'est-ce que c'est que cette odeur ? Est-ce que… Non ne me dites pas ! Un cupcake à la carotte ?! Pour moi, vous êtes sûr ? Yeah !
Bon… Très bien, je vais vous dire.

C'est très simple le beau mec est tombé du ciel et Toto a fait "Oooooooh", puis Kain et Heziel sont arrivés et ça à fait "KABOUM" !!! Ensuite le beau mec a lancé un truc noir sur Heziel. Je n'aime pas quand c'est noir, en général quand ça devient noir ça veut dire que c'est pourri. Je pense que le beau mec est pourri, il devient noir de partout… Ah mais ! Kraehe est noir mais il n'est pas pourri lui ! C'est un peu comme les carottes noires, elles sont noires mais on peut quand même les manger. Il m'a protégée quand Kain a lancé son attaque "BLARGH"… Peut-être que je l'emmènerais jouer à Patatras plus tard pour le remercier, tehee~!
Par contre… Toto a fait "Pfiouuu" à cause de Kain. Je ne sais pas ce qu'elle avait, elle regardait ailleurs… Peut-être que la pourriture du beau mec l'a rendue malade ?

Comment ça "qu'est-ce que ça veut dire" ? C'est pourtant simple non ? Kain a envoyé Toto en l'air ! »



La jeune femme-poisson n'avait jamais été à l'aise dans les airs… Elle était une créature de l'eau et des tréfonds après tout ! Aussi, bien qu'elle profitât pourtant présentement d'une vue aérienne de Logue Town des plus exceptionnelles, ses yeux s'arrêtant un instant sur une tâche à l'horizon qu'elle identifia comme un gros navire de guerre avant de dériver vers un bâtiment de la marine qui se rapprochait dangereusement du port ce pendant que sa malle voletait à ses côtés, elle n'avait qu'une envie : retrouver la terre ferme.
Le dieu de la physique concéda à lui accorder son vœu et la bretteuse amorça le début de sa chute. Tandis que l'ancienne chasseuse de primes prenait de la vitesse et que son corps se rapprochait de plus en plus dangereusement d'un toit en pente caractéristique de l'île, une pensée lui traversa furtivement l'esprit. Elle avait le sentiment d'avoir manqué quelque chose d'important dans tout ce qu'elle venait de voir…
▬ Hum...
Pinçant délicatement son menton entre son pouce et son index, la femme-poisson fronça les sourcils, comme si cela allait l'aider à mieux réfléchir. Soudainement, ses yeux s'écarquillèrent avec horreur.
▬ Où est passé le clocher ?
Et c'est sur ce mystère, de la plus haute importance elle en était sûre, que le dos de notre jeune héroïne vint rencontrer avec violence les tuiles en argile qui protégeaient la toiture du bâtiment, la malle s'encastrant quant à elle littéralement dans cette dernière un mètre plus loin. Totohime serra les dents en sentant la matière rugueuse érafler ses nageoires dorsales avant de se relever difficilement tout en inspirant avec force, espérant ainsi diminuer la sensation douloureuse. Elle grimaça puis lança un regard par-dessus son épaule pour estimer les dégâts. Génial : ses nageoires survivraient, en revanche son hanfu était complétement fichu !
L'autre idiot allait définitivement lui payer… Non seulement il gâchait l'un des plus beaux moments de sa vie, ce n'est pas tous les jours que de beaux hommes se battent pour vous après tout ! Mais en plus elle avait dépensé une fortune pour cette tenue… Avait-il la moindre idée du prix de la soie en ce moment ?! Non… Il y avait plus grave… Une jolie fille comme elle ne pouvait pas décemment se balader dans un tel accoutrement bon sang ! Soupirant, elle commença à desserrer la ceinture afin de laisser s'échapper les lourdes étoffes qui l'habillaient, de toute façon sa physionomie faisait qu'elle n'avait pas nécessairement à s'habiller en soit… Cependant, un craquement sinistre se fit entendre sous elle. La charpente, conjointement abîmée par sa chute et percée par sa malle, n'avait visiblement pas apprécié le mouvement… Et elle céda, laissant la jeune femme-poisson pénétrer dans les lieux. La bleue poussa un petit cri de surprise, ayant à peine le temps de maudire de nouveau son capitaine avant d'atterrir sur… quelque chose de moelleux ? Ce sol était sacrément doux ! Et…
▬ Chaud… ?
Quelque peu désarçonnée par sa chute, l'ancienne chasseuse de prime jeta un coup d'œil hagard autours d'elle, discernant trois silhouettes au milieu du nuage de fumée provoqué par son arrivée, avant de reposer ses orbes pourpres sur les tatouages qui ornaient le corps indéniablement masculin qui l'avait réceptionnée.
Pendant ce temps, la malle de la miss s'écrasa dans un grand fracas sur une table où trônait un jeu d'échec, cette dernière se brisant sous le poids conséquent de l'objet, faisant voler pions, tours, fous, cavalier, reines et rois à travers toute la pièce.

© Gasmask




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Mar 10 Nov - 17:51






Vengeance
EVENT

Ce sont des tarés était entrain de se dire Rin. Mais il semblait excité ; oui il voulait vraiment se battre. Le jeune homme sursauta et en tomba même sur le sol alors qu’une colonne de grenats arriva droit sur lui. Son frère et lui étaient dans le champ de vision de cet homme Arnold, chasseur de primes. Ils durent se mettre au sol le temps que l’attaque passe, et eurent même beaucoup de mal à rester en place tellement que l’attaque était puissante, destructrice même.

« Non mais il est complètement con ce mec ! »

Finalement envolés un tout petit peu plus loin, Rin se releva d’un coup sec en époussetant ses vêtements. Le blondinet commençait déjà à s’échauffer, une envie particulière de coller son poing dans la figure du mec qui aurait pu le tuer avec son attaque. Et surtout pour le fait que cet homme venait de salir sa veste toute blanche. Quant au jumeau, il ne fut pas mieux niveau humeur. Cet Arnold venait de se mettre à dos les jumeaux et ça n’était pas très bon. Et à peine remis de cette attaque, qu’une autre plus dévastatrice encore semblant venir d’un mec combattant ce chasseur de prime, qu’ils venaient de nouveau de tomber à cause du sol tremblant.

« Rin… tu crois que c’est une bonne idée de rester là ? Regarde ce que ces mecs ont fait ! »

« Maais ouais ! Vas-y moi aussi je veux détruire des trucs ! Et n’oublie pas que l’on doit faire payer à ce type d’avoir osé salir nos vestes. »

S’il y a bien une chose sur laquelle ils s’entendront toujours, la propreté de leurs vêtements. Ils ne saisissaient pas trop ce qu’il passait car tout allait un peu trop vite à leur goût mais ils n’allaient certainement pas laisser passer ça. Seulement Kizuro eut le temps de remarquer que cet adversaire était un maudit. Les simples attaques ne marcheraient pas contre lui et il allait être aussi compliqué de pouvoir essayer de l’empoisonner d’une quelconque manière. Préparant tous deux leurs sabres, ils étaient prêts à se battre eux aussi. Ils ne se trouvaient plus qu’à quelques mètres du borgne et d’un de ses compagnons. Comme ils n’étaient pas très loin d’eux, les jumeaux entendirent très clairement l’homme demander à l’autre si la marine était bien ici. Comme si les emmerdes n’étaient pas déjà suffisantes, la marine se devait de venir dans le coin.

Rin sortit ensuite ses petites bourses de poison qu’il avait dans les poches et dégaina son sabre avant de mettre du poison paralysant dessus. Quant à Kizuro, il prépara son sabre avec de l’hallucinogène. Autant se préparer même si ça veut dire, tenter de blesser Arnold et ça risque de ne pas être gagné. Se préparant ensuite, ils se mirent chacun d’un côté avant de se précipiter sur le chasseur de prime pour essayer de le toucher, le blesser pour que les effets des poisons se mettent en marche en criant à l’unisson.

« DU CON CA C’EST POUR NOS VETEMENTS ! »

Ils tiennent à leurs vêtements de samouraï comme la prunelle des yeux. Faut dire que ces vêtements sont tout ce qui leur reste de leurs parents et surtout de Seppen Town, à l'époque d'avant la conquête marine.

© A-Lice



résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Jeu 12 Nov - 21:06




De gauche à droite et de haut en bas :
Lieutenant Kurokawa, commandante Millin, colonel Belton, lieutenant Nelace et commandant Sybain.

-Nous y sommes... Millin, avec moi !
-Comme si c'était fait !

A peine étaient-ils arrivés au port que le colonel et la commandante s'étaient élancés en direction des plus puissantes ondes de choc perceptibles à des kilomètres, très certainement témoins indéniables et privilégiés d'un affrontement naissant entre le chasseur de primes parti en avant-garde et le pirate primé, Kain. A en croire les explosions et les divers débris, le combat faisait d'ores et déjà rage : s'ils ne voulaient pas se heurter à un nouvel échec, les deux marines devaient presser le pas pour profiter de la présence d'Arnold. Même s'il ne jouissait nullement de la rigueur gouvernementale et des notions pourtant élémentaires de soumission et de loyauté, le logia était un redoutable combattant et pourrait leur prêter main forte face à ceux qui risquaient de les affronter ici, sur Logue Town. Se regrouper pour demeurer plus efficaces était donc leur prochain objectif... Et réaliser celui-là ne serait guère plus qu'une question de secondes, à ce stade.

De l'autre côté, Kurokawa n'avait pas perdu son temps et une fois non loin du navire des Borgnes, il s'était empressé d'entrer à l'intérieur de celui-ci pour en fouiller les différentes salles. Il avait évidemment fini par tomber sur une Destiny rouge pivoine, prête à fondre en larmes et à le remercier, émerveillée, avant de se rendre compte que son preux chevalier n'était nullement Arnold. Libérant la demoiselle de ses entraves grâce à quelques clés laissées non loin, preuve incontestable et irréfutable de la bêtise des forbans qui avaient enlevé la chasseuse de primes, le tireur du Gouvernement accompagna ensuite la demoiselle jusqu'à leur propre navire, où elle allait pouvoir se reposer un peu et récupérer de ses émotions en compagnie de Nelace. Quant à lui, il allait devoir monter la garde avec Sybain, afin de prévenir de l'intrusion ou de la fuite probable de quelques hors-la-loi... Mais leur rôle ne tiendrait plus longtemps, puisque les navires de la contre-amirale étaient d'ores et déjà dans leur champ de vision, à l'horizon !


Saylond Arnold.

-Comment oses-tu... ?!

Quand le capitaine du cuistot se plaça devant son subalterne pour lui prêter main forte, le visage d'Arnold passa temporairement au rouge, aussi bien signe évident de sa condition de logia qu'indice laissant transparaître son énervement palpable : ce n'était pas ce fichu borgne qu'il voulait étriper, celui-là n'avait strictement aucun intérêt à ses yeux ! Seul Coffe l'importait, car lui seul avait été en mesure de le blesser et, pire affront encore, de le vaincre ! Ainsi, le chasseur de primes ne baissa pas les bras lorsque sa colonne rougeâtre rencontra le séisme du forban, générant une gigantesque onde de choc qui fissura profondément son bras droit et le força à reculer d'un ou de deux pas : il s'apprêtait d'ailleurs à partir à nouveau à l'assaut lorsqu'Heziel, de lui-même, se précipita dans sa direction. Lui jetant pour l'occasion un regard aussi noir que possible, le maudit s'apprêta à répliquer en laissant quelques insultes glisser sur sa langue lorsque deux autres intervenants fondirent dans sa direction, courroucés pour une raison dont il ignorait tout. Un trois contre un ? En vérité, les deux nouveaux arrivants ne le gênaient pas vraiment, s'il considérait qu'ils n'étaient probablement pas capable de l'atteindre... Mais s'il prenait le risque de s'occuper d'eux avant du cuistot, celui-là allait probablement le lui faire regretter ! Du coup, la décision de l'épéiste en herbe fut rapidement prise : non content de lancer quelques insultes à l'intention des deux anonymes pour les dissuader de faire une telle bêtise, il changea sa main gauche en épée de grenat et la prolongea soudainement, la plantant littéralement dans le sol, à ses pieds. Ce que ses ennemis ne pouvaient pas voir, c'est qu'elle continua son chemin, guidée par son possesseur afin de ressortir juste devant Heziel. Le but ? L'empaler au niveau de l'abdomen et en finir une bonne fois pour toute avec un assaut certes relativement lâche mais probablement efficace. Quant aux deux autres combattants ? Il laissa simplement leurs épées recouvertes de poison éclater partiellement son corps en pierres précieuses : en tant que matière minérale, il n'était pas affecté par ce genre de tentatives...


Filip et Rek-Rik.

-Très bien, restez là... Je m'en...

Filip, prêt à passer à l'assaut et déterminé à l'idée de s'occuper de quelques marines, s'apprêtait à sortir de la salle lorsqu'un phénomène hors norme eut lieu : le plafond juste au-dessus de lui fut brutalement brisé et laissa passer quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Sans vraiment comprendre ni assimiler les événements qui se déroulaient alors sous leurs yeux ébahis, juste motivé par son instinct et ses réflexes guerriers, le jeune homme rattrapa cette "chose" en vol, comme un prince réceptionnerait une princesse... Mais il se heurta à un échec cuisant lorsque la "chose" en question, bien plus grande, massive et lourde qu'il n'aurait pu l'imaginer de prime abord, l'emporta au sol et l'écrasa violemment, le tout sous la stupéfaction générale. Tout du moins, cela ne fut le cas que durant quelques secondes : les hors-la-loi semblèrent bien rapidement retrouver leurs esprits et Selestino ainsi que Melisima se redressèrent, prêts à combattre. De son côté, Rek-Rik alla carrément jusqu'à dégainer son sabre, pointant la lame de son arme en direction de la "chose" pour la tenir en respect : on ne pouvait jamais être trop prudent avec le Gouvernement mondial...

-Filip, tout va bien ?



Belton et Millin partent devant, Kurokawa sauve Destiny et la laisse sur le navire de la marine avec Nelace (et son chienchon de compagnie) puis il se poste sur les ports avec Sybain, prêt à réceptionner quelques valeureux criminels qui tenteraient de s'enfuir de la purge en cours !
Arnold voit Rin et Kizuro l'attaquer mais ne réagit pas autrement qu'en les insultant, reportant son attention sur Heziel. Du coup, leurs épées le touchent, le poison aussi, mais rien ne le blesse puisque les parties du corps concernées éclatent simplement. Arnold, de son côté, a transformé son bras en longue épée tranchante et plante celui-là dans le sol qu'il utilise pour camoufler son offensive. Le bras ressort juste devant un Heziel en pleine course pour l'empaler d'un coup d'un seul !
Filip tente de rattraper Toto mais sous la surprise (et un peu le poids de celle-ci) il se vautre tout simplement, et elle lui tombe dessus. Rek-Rik pointe son sabre en direction de Toto pendant que les deux autres (Selestino et Melisima) observent la scène !

Vous ne connaissez pas les lvls de Filip, Selestino, Rek-Rik et Melisima.
Vous ne connaissez pas non plus ceux de Belton et compagnie.
Arnold est lvl 24 (ui ui, il a lvl up) et Destiny lvl 17 (elle non par contre).

Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Valentine D. Kain
An Incredible Idiot
avatar
Messages : 638
Race : Humain
Équipage : Dokugan

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
131/350  (131/350)
Berrys: 10.381.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Sam 14 Nov - 18:52


Kaizoku Ni Ore Wa Naru !



~Un jour quelqu'un a dit, qu'il y avait une île très importante à East Blue
Que les personnes qui s'y trouvaient étaient de valeureux pirates recherchés...
Que des marines étaient à leur poursuites, et qu'ils leur tendaient un piège aux portes de Loguetown,
C'est l'ère de la piraterie, la quête du plus grand trésor, le One Piece!


Comme convenu, Kain compris que la table qu'il venait de jeter était totalement inutile. Les assauts s'enchaînaient et tous étaient entrés dans un combat acharné dont le seul but était de se bastonner. Le capitaine se sentit momentanément complètement ignoré. Lui qui avait l'habitude d'attirer tous les regards, plus personne ne se souciait de lui. Il n'avait qu'une envie lui aussi, c'était de les rejoindre pour échanger quelques coups de poings.

Au premier pas qu'il fit, un objet métallique gigantesque vint s'abattre sur lui. Le borgne disparut complètement du champ de bataille. La masse qui lui était tombé dessus n'était autre que la superbe marmite géante avec laquelle il était arrivé un peu plus tôt. En effet, suite à l'échange d'attaques fulgurantes entre le logia et lui-même, le récipient avait fait un vol et avait miraculeusement chuté dans le bon sens de telle sorte qu'il ne soit pas blessé par l'impact. Il fut malgré tout surpris et une petite bosse gonfla sur l'arrière de son crâne. Nescafé était en train de prier le seigneur, en effet, si il avait été sur le crâne de son maître comme à son habitude, il aurait fini en purée de rongeur.

Le capitaine souleva un côté du récipient, une veine était apparut sur sa tempe. Comment cet objet avait pu oser se mettre en travers de sa route. Il l'avait ralentis dans son manque de pugilat. Ils allaient en découdre et il n'était même pas invité à la fête. Il devait montrer son mécontentement d'une manière ou d'une autre et la première idée qui lui vint à l'esprit...

Le pirate plaça correctement la marmite géante en face de lui avant de placer son ancre derrière sa nuque. Il avait un sourire narquois. Il avait l'intention d'envoyer voler avec une puissance phénoménale cette marmite sur les gars en face de lui. Il avait effectivement déjà oublié que la table avait été obsolète.

Kain : Moi aussi je veux me joindre à la bagarre... HOMERUN !

Au moment où la tête de l'ancre allait percuter l'objet, il se rappela de quelque chose de capital.

Kain: Zut... LA VIANNNNDE!

Il venait de calculer ce qu'avait dit tantôt son médecin. Cependant, l'élan était tellement fort qu'il ne fit que changer le point d'impact de l'ancre et de la marmite. L'objet pris alors une toute autre direction. Nescafé fut le premier à calculer la terrible erreur que venait de commettre le capitaine. En effet, lorsqu'il se dégagea de la marmite et la positionna de telle sorte qu'il puisse l'envoyer avec un maximum de force, il ne s'était pas rendu compte que la chaîne accrochée à son ancre s'était solidement attaché avec l'une des poignées du récipient...

Il avait tout donné dans ce coup et l'effet immédiat fut sans appel. Il s'envola directement avec la marmite. L'objet se mit tourner rapidement au début du vol. Ainsi, le capitaine se retrouva à l'intérieur de l'objet métallique qui semblait ne pas vouloir arrêter son voyage de si tôt. Entre les « AAAAh » du rongeur, et les « Youhouuu » du chef de cette bande de tarés, le hamster grondai sévèrement son abrutis de maître.

Nescafé: Tu n'en as pas marre d'agir sans réfléchir ?!

Kain: De quoi ?...

Le hamster se frappa son propre front d'un air plutôt désespéré.

Nescafé: C'est peine perdue avec toi...

C'était alors que la marmite était en train de redescendre. La chute allait se terminer. Le capitaine pouvait clairement voir vers où ils étaient en train de se diriger avec la force d'un boulet de canon. Il put reconnaître facilement le port, après tout ils l'avaient quitté à peine un peu plus tôt dans la journée. Cependant, sa destination finale était en réalité un navire. Un navire qui arborait de nombreux drapeaux triangulaires avec une mouette pour signe. Il se recroquevilla, prenant dans ses bras le rongeur pour pouvoir le protéger de la chute à venir. On aurait pu croire à une véritable explosion lorsque la marmite percuta le mât du navire de plein fouet. Ce dernier était bien entamé, lui et le pont du navire. C'était alors qu'une silhouette en sortie, gonflée à bloc, elle était en train de s'échauffer rapidement les épaules.

Kain: Ouuh... Sacré vol.
@Heziel Coffe



Kain frappe la marmite de toutes ses forces avec un homerun mais s'envoie avec. Il vole et atterrit sur le navire de Belton où il en sort miraculé.

_________________
~cliquez sur la signature~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heziel Coffe
Poings du vent
avatar
Messages : 887
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
39/75  (39/75)
Expériences:
281/350  (281/350)
Berrys: 37.550.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Dim 15 Nov - 21:45





Grande cité, grand combat ! Atteindre Grand Line ?!



- Que...?

Alors qu'il se dirigeait droit vers le chasseur de prime pour lui coller une rouste qui se voulait plus définitive, l'attention du pirate au chapeau de paille fut attirée par deux éléments qui n'étaient pas prévus dans la recette : alors que Arnold se tenait prêt à riposter, deux hommes se jetèrent sur lui avec hargne, tentant de le couper en deux à l'aide de leurs sabres. Pouvaient-ils eux aussi affronter les utilisateurs de fruits du démon ? Si non, il risquaient d'être déçus par les résultats de leur offensive. C'est effectivement ce qui se produisit : l'homme de grenat se contenta de les invectiver pour les pousser à arrêter l'assaut, mais ne pris même pas la peine d'esquiver la morsure de l'acier qui aurait du le cisailler en deux de façon nette. Le minéral vola à nouveau dans les airs, tandis que pour sa part, l'épéiste qui en voulait à la vie du cuisinier changeait son bras en son élément de prédilection, avant de l'enfoncer dans le sol.

- Barrez vous, ce type est dangereux !

Il se doutait déjà que ce mouvement n'était pas aussi anodin qu'il en avait l'air. C'était sans doute ses souvenirs d'un adversaire impitoyable et prêt à utiliser toutes ses carte"s qui dictaient à son instinct de ne surtout pas se croire à l'abris d'une offensive qu'il ne voyait pas. Le pouvoir étrange qui lui avait permis de battre Aleos sur l'archipel de Konomi aurait pu ici être d'une utilité fracassante, mais il ne parvenait guère à l'utiliser de lui même... d'autant plus que c'était à double tranchant. Il continua sa course et ce furent bien ses réflexes purs qui lui sauvèrent la mise : lorsque les pavés à ses pieds éclatèrent pour laisser ressortir un véritable poignard géant qui cherchait à aller se ficher dans son abdomen, il plaça ses mains droit devant, enserrant de celles-ci le plus de matière qu'il lui était possible, se voyant repoussé vers l'arrière. Néanmoins, il avait déjà vécu cela avec Arnold. Une sorte de légère piqûre se manifesta dans son épaule, là où une cicatrice large témoignait encore de la fureur du logia. Hors de question de se laisser harponner comme la dernière fois ! Son coeur commençait à battre la chamade, et son haki de l'armement se manifesta. Il sentait le fluide qui se manifestait et l'accepta, l'appelant même de ses vœux, l'activant par la même occasion. Le vrai combat allait commencer.


Après deux petites secondes sans bouger dans les airs, il s'efforça de se remettre le plus droit possible avant de marteler l'air de ses pieds à grande vitesse, se projetant vers les airs là où il aurait du se réceptionner au sol... ou encore s'y écraser. Il effectua ce mouvement plusieurs fois, se rapprochant drastiquement du chasseur de prime en utilisant les airs, un environnement dans lequel le logia du grenat ne pouvait pas le surprendre de la sorte. Lorsque finalement il se retrouva plus ou moins au dessus de sa cible, il plaça ses deux bras en arrière, armant ses poings, le regard ferme et le buste tendu. Son couvre-chef, dansant dans sa nuque, ne s'accrochait à sa personne que par la ficelle qui appuyait légèrement sur sa gorge alors que son trajet rapide dans les airs faisait encore voler ses cheveux de façon anarchique. Son corps tout entier se mit bientôt à traduire la contraction de ses muscles, jusqu'à ce que finalement, il libère l'artillerie droit sur sa cible... et tout ce qui se trouvait aux alentours.

- PRESSURE COOKER !

Ses bras se précipitèrent vers l'avant, leur mouvement violent étant porté par un buste qui s'inclina vers le sol avec vivacité. Lorsque les deux poings d'Heziel vinrent quasiment à se joindre, une rafale d'air comprimé d'une grande puissance se dégagea droit en direction de la rue dans laquelle le combat avait lieu, à l'emplacement même du logia du grenat. La puissance de cette attaque, qui était une version bien plus dévastatrice du Barometer, allait tout simplement réduire en charpie le sol sur lequel se trouvait son ennemi, et lui avec. Tout ce qui se trouvait autour serait sans doute soufflé par le choc, même si se trouver en périphérie était bien moins dangereux qu'au centre même de l'impact. Néanmoins, Heziel était loin d'être dupe et savait pertinemment que cela ne ferait que l'éclater en morceau encore une fois... ce qui était précisément le but. Au mieux pour lui, le Logia parviendrait à annuler l'assaut à temps en déployant la puissance nécessaire, ou à l'esquiver, ce qui risquait d'être difficilement jouable et ne ferait que permettre au cuistot son prochain mouvement. Au pire, il se retrouverait en miettes et ne pourrait que subir la suite...

L'observant, les mâchoires serrées, le second de l'équipage du Borgne -qui n'avait même pas remarqué ce qui se passait autour de lui en termes de conneries Kainesques, bien trop occupé par le chasseur de prime qui restait un adversaire tout particulièrement digne de son attention- prépara son prochain mouvement. Si tout cela était fructueux, alors il pourrait amorcer son attaque, mais il se devait de rester prudent face à ce type de combattant aux talents... pour le moins aiguisés. Il se laissa tomber, prenant de la vitesse, droit vers le sol et vers la position qu'il avait mémorisée de son très cher ennemi. Si rien ne le forçait à changer ses plans, il s'écraserait droit sur lui, en morceau ou non... et avec le Haki, cette technique avait un potentiel de dégâts à ne clairement pas sous estimer, même pour un utilisateur de fruits de type logia.




Spoiler:
 

_________________




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Toto
Calamity Toto
avatar
Messages : 90
Race : Femme Poisson ✦ Type hippocampe bleu.

Feuille de personnage
Niveau:
17/75  (17/75)
Expériences:
74/100  (74/100)
Berrys: 4.879.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Mer 18 Nov - 20:32

L'heure est aux changements [EVENT]
Toto
feat.
Groupe 1









Toto a atterri en plein milieu du repère des Hors-la-loi qui dirigent l'île et réalise que ses amis sont en danger ! Ses hôtes involontaires lui viendront-ils en aide, ou bien préféreront-ils se faire du poisson à la broche ce soir ?


Les orbes pourpre mirent un certain temps avant de se décider à envoyer l’information qu'ils captaient au cerveau présentement embrumé de la jeune femme-poisson. Aussi Totohime fixa-t-elle pendant de longues secondes les volutes d'encre noire qui ornaient le cou fin mais néanmoins masculin, comme le démontrait la pomme d'adam qui y oscillait légèrement, du corps sur lequel elle avait atterri.
Le vacarme provoqué par la chute de son imposante et lourde malle n'était à présent plus qu'un vague écho, laissant place à un silence pesant qui envahi toute la salle tandis que le nuage de fumée se dissipait. Le moment de flottement ne dura cependant que quelques instants, l'ancienne chasseuse de prime se réanimant dans un léger sursaut alors que ses oreilles interceptaient le bruit significatif de l'acier qu'on dégaine. En tant que sabreuse émérite, la bleuette savait identifier ce son d'entre mille et il ne lui en fallut pas plus pour reprendre pied.

Du moins, en partie... Totohime, plutôt que de se redresser, prête au combat, comme tout combattant un minimum sensé le ferait à l'entente d'un tel bruit, semblait en effet être présentement en plein bug système ! La jeune femme avait laissé ses yeux voguer un peu au-dessus du coup qu'ils fixaient depuis son arrivée rocambolesque sur les lieux et l'image qu'ils lui avaient renvoyé l'avait littéralement figée de la tête aux pieds.
Et pour cause ! Si elle avait trouvé l'inconnu du ciel mignon, si elle avait trouvé son ami cuistot charmant, si elle avait trouvé son capitaine canon... Tout ça n'avait strictement rien à voir avec l'incroyable beauté de l'homme qui se trouvait à présent sous elle ! La femme-poisson cligna des yeux, comme si elle voulait s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un mirage ou d'une hallucination provoquée par le choc. Non décidément... Kain, Heziel et l'autre gus pouvait bien aller pleurer ailleurs ! Elle venait d'atterrir au paradis !
Dans son imagination elle se retrouvait à présent dans un décors totalement noir où seul restaient son sauveur, parce qu'après tout elle se souvenait qu'il avait essayé de la rattraper - le pauvre homme avait cependant dû être pris de court par la beauté de l'ancienne chef de la garde royale, tombant à la renverse devant tant de grâce -, et elle-même tandis qu'un projecteur de lumière blanche les illuminait. Levant les yeux vers cette lumière, joignant ses deux mains en signe de gratitude vers le ciel, elle remercia l'idiot responsable de son envole et sans qui rien de tout cela n'aurait pu arriver !

Une voix sortie de nulle part força Totohime a sortir de son monde, la jeune femme se retrouvant à fixer le trou formée par son entrée mouvementé dans la pièce, seule source de lumière du coin. "Filip"... Même son nom résonnait comme celui d'un prince ! Peut-être devrait-elle faire semblant de tomber dans les pommes pour qu'il la réveille d'un baiser de son sommeil éternel ?
Mais oui il allait bien ! Il avait enfin trouvé son aurore, la lumière de ses jours... Elle lui était littéralement tombée du ciel ! Forcément qu'il allait bien !

C'est alors que l'ancienne chasseuse de prime ressenti un léger courant d'air au niveau de son ventre et, zone légèrement plus surprenante, de sa poitrine...
▬ Hum...
Voilà qui était surprenant... Baissant les yeux sur son torse, elle pu constater avec horreur que... ce dernier était totalement dénudé ! Son hanfu s'était visiblement ouvert lors de sa chute et reposait à présent nonchalamment dans le creux de ses bras, laissant à découvert les épaules de la miss, son torse et ses jambes. Une seconde réalisation vînt la percuter de plein fouet : elle était présentement dans une position pour le moins... osée. Surtout compte tenu de son accoutrement actuel ! Assise à califourchon sur le dénommé Filip, ses mains posées sur le torse en partie dénudé du bellâtre et les parties les plus intimes de son être à peine cachées par la ceinture de soie dénouée.

Elle plongea avec désespoir ses iris pourprés dans le regard de l'homme en-dessous d'elle, ce dernier semblant visiblement la dévisager. Le rouge lui monta en moins de deux au visage, on pouvait presque voir de la fumée s'échapper sur le haut de son crâne.
▬ KYA !
Par réflexe, elle envoya une partie de ses soieries sur le visage de son sauveur - elle ne pouvait pas décemment se montrée nue devant lui avant la nuit de noces -, avant de se lever précipitamment, ne semblant accorder aucune attention aux trois autres pourtant clairement en position de combat tant elle était gênée.
Elle voulu se rhabiller au plus vite avant de se rappeler que sa tenue était déchirée. A contre cœur, elle commença à se déshabiller... Certes sa physionomie lui assurait de cacher, ou en tout cas de seulement laisser deviner ses formes, mais elle n'appréciait guère de devoir se montrer ainsi devant l'homme de sa vie. Et s'il venait à penser qu'elle était une fille facile ?!
▬ Je suis désolée ! C'est à cause de cet idiot de Kain ! Ne faites pas attention à moi !
Tout en s'excusant, elle s’arrangeait de manière à ce que son voile soit placé stratégiquement au niveau des zones à cacher. Soudainement plus à l'aise dans cette tenue qui en dévoilait pourtant tout autant si ce n'est plus que précédemment, mais à laquelle elle était habituée puisqu'elle se battait ainsi vêtue le plus clair du temps, la jeune femme-poisson se retourna vers l'assemblée.

Pour la première fois qu'elle était arrivée, Totohime prit le temps d'accorder de l'attention aux autres personnes présentent dans la pièces. Elle dévisagea un instant le sabreur, pensant un court moment qu'il faisait franchement flipper, avant de s'arrêter sur les deux autres. Un homme et une femme, l'homme était séduisant, quoi que bien moins que son Filip - oui SON-, néanmoins elle senti d'office que la jeune femme à ses côtés avait un intérêt quelconque pour lui. Les femmes ont le nez pour ces choses là !
Une fois sa petite inspection terminée, la femme-poisson se retourna vers l'homme qui l'avait réceptionnée. Le groupe avait l'air particulièrement tendu, elle ignorait si c'était de sa faute, mais dans tout les cas si elle voulait faire sien le cœur du brun - même si de toute évidence, le poisson était déjà à moitié ferré, personne ne pouvait résister à son charme naturel après tout -, elle avait plutôt intérêt à rentrer dans leur bonne grâces. Rougissante, elle s'inclina devant la petite troupe avec respect.
▬ Pardonnez mon entrée, je suis Totohime Kokohaku, suite à quelques péripéties je me suis retrouvée à voler au dessus de Logue Town et...
Les joues de l'ancienne chassuse de primes passèrent subitement du rose au blanc tandis que cette dernière écarquillait les yeux avec horreur. Elle venait de se rappeler d'un détail qu'elle avait aperçu lors de son vol plané autours de la ville. Totohime se redressa d'un coup avant de reprendre sur un ton empli d'une certaine panique.
▬ La marine ! La marine arrive avec un navire de guerre !
Se précipitant auprès de l'homme elle lui prit les mains avec un regard suppliant tout en plongeant son regard dans le sien. Elle se fichait présentement de savoir qui ils étaient, ou même de savoir si elle était en danger, il y avait bien plus grave ! Ses amis, ses premiers amis après toutes ces années passées à voguer en solitaire sur les mers du monde, son équipage était un danger ! Rien d'autre n'importait !
▬ Je vous en prie, voulez-vous bien m'épou... Euh... m'aider ?!
Enfin... Presque rien, si au passage elle pouvait récupérer un mari après tout...

© Gasmask




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kraehe
Sombre Chacal
avatar
Messages : 80
Race : humain
Équipage : Borgne

Feuille de personnage
Niveau:
21/75  (21/75)
Expériences:
15/120  (15/120)
Berrys: 100.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Ven 20 Nov - 16:58





    Et encore une fois, Toto avait prit la mesure du kain Airline et s'était envolée vers d'autres cieux, à distance tout à fait inconnue du bataillon. En tout cas, la direction n'était pas celle que le médecin aurait aimé... enfin, au mooins, le second passager de vol, à savoir Kain lui-même, dans la grande mansuétude du destin, se permettait de prendre la direction du navire. La bonne question, par contre, était de savoir si il ne tomberait pas dans l'eau. En effet, après un léger calcul mental, la suggestion que le vol soit un peu trop gros lui vint en tête.
    Et à voir le soupçon d'inquiétude apparut dans les yeux de Lily en voyant le colosse gicler, il constatait que ses doutes étaient partagés.
    Bon, en revanche, il aurait bien aimé comprendre ou donc était partie Toto, ainsi que l'identité des deux boulets s'étant jetés à corps éperdue dans la mêlée, face à un individu qu'ils ne connaissaient pas. Heziel avait donc deux « alliés » sur qui se reposer, même si le fait qu'ils ne puissent affecter le Logia les rendaient plutôt relégués au rang de boulet qui se mêlait de ce qui ne les regardaient pas...

    Par contre, un détail le chiffonnait. Posant la main sur l'épaule de Lily, il lui adressa un sourire encourageant


    Soit gentille et tente de retrouver Toto, d'accord ? Je dois aller vérifier quelque chose...

    Avec un grand sourire, la lapine se mit au garde-à-vous, les oreilles et la queue frémissante de plaisir quand à la mission offerte par le médecin. De fait, Kraehe avait un doute, un sérieux doute sur le danger présent, et commençait à se dire que il serait peut-être mieux de repérer un moyen de s'enfuir ; le gros problème tenant au fait de pouvoir s'enfuir avec son équipage. Mais, de fait, l'homme au chapeau noir était loin de désirer l'affrontement avec la marine, loin de là. Il était plus enclin à les planter là et à repérer un moyen de partir d'ici, si possible sans servir d'aimants à leurs poursuivants.
    Il aurait bien aimé l'aide d'heziel pour sa sociabilité et sa diplomatie, mais celui-ci avait les mains pleines. Par contre, dès qu'il en eu l'ouverture, la main du corbeau choppa le col des deux inconnus pour les envoyer hors du combat. Un fléau que Heziel aurait en moins.


    Vous, les malpropres, vous venez avec moi et vous me dites qui vous êtes.

    Se plaçant légèrement à l'écart il leur lança un regard noir, se demandant un instant s'il s'agissait d'incultes -auquel cas il ne pourrait pas grand-chose-, ou d'abrutis, auquel cas ils seraient appréciés par Kain. Donc deux boulets que le médecin devait caché de sa vue, hors de question de rajouter des vides intersidérales craniens en plus dans leur équipage. Il y en avait déjà bien assez à son goût.

    Non mais vous etes pas bien ? Se jeter pour aller frapper un inconnu juste pour avoir sali vos vêtements, alors que mon camarade a déjà du mal et que vous semblez aussi capable que des nouveaux-nés ? Non mais vous etes qui, au juste, pour vous mêler de nos affaires ?
    On a suffisemment de soucis sans avoir à s'encomber de deux idiots. J'ai déjà suffisemment affaire avec mon capitaine. Donc soit vous nous filez un coup de main et vous obéissez gentiment et ensuite on se quittera bon ami, soit vous prenez vos cliques et vos claques, vous vous melez de vos oignons et vous partez.


    les regardant depuis la fente de son chapeau, c'était avec un regard perçant qu'il les observa. Il fallait encore savoir en quoi ils lui seraient utiles, mais au moins, ils avaient une arme donc des potentiels bras. Et si nécessaire, de la poudre à sacrifier, que le docteur laisserait aux bonnes mains de la marine si nécessaire.

    Et on se mêle pas de combats d'autrui ! La politesse ca vous parle ? Enfin... vous pouvez m'appeler Kraehe. Maintenant dites-mois qui vous êtes, qu'on puisse avancer au lieu de vous laisser aller discuter points et pieds en avant avec un individu qui vous porte autant d'attention que les fourmis de sa godasse.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rin Hyôma
Pirate
avatar
Messages : 160
Race : Humaine
Équipage : Psycho Circus

Feuille de personnage
Niveau:
19/75  (19/75)
Expériences:
41/100  (41/100)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Sam 21 Nov - 13:45






Discussion
EVENT

Bien entendu leur attaque n’avait pas du tout marché face à cet homme qui pouvait facilement tout transformer en grenat. Coup de malchance pour les jumeaux qui râlèrent quand même un peu. Seulement, ils ne s’attendaient pas du tout à se faire chopper par le col et emmener un peu plus loin, à l’abri des regards. Rin qui grogne de plus belle et Kizuro qui se contente de marmonner dans sa barbe. Se demandant qu’est-ce que voulait cet homme avec son chapeau.

« On peut savoir qui t’es avant de suivre qui ce soit ? »

En fait, ils n’avaient pas trop le choix pour le coup… Se faire déranger de la sorte, voilà ce qui énervait le plus, Rin. Les deux garçons écoutaient ce qu’avait à dire et forcément, ça commençait à barder pour leur matricule. N’étant pas censé savoir que ce type et les autres qu’ils avaient rencontré étaient en fait ensemble. Eux, voulaient seulement donner un coup de main à leur façon. Bah tant pis pour eux. Kizuro haussa un sourcil ; obéir et leur donner un coup de main. Il avait quel âge ce malotru pour lui dire ça non mais.

Puis commença une sorte de leçon que les deux garçons n’écoutèrent absolument pas. Ils notèrent juste le nom de ce gars : Kraehe dans leur tête histoire de pouvoir l’appeler par un prénom au lieu de l’appeler le type chiant qui vient de nous faire une leçon à deux balles. Rin passa une main devant sa bouche, baillant à moitié tandis que son frère jumeau, se contentait de soupirer avant de regarder l’homme, de façon indifférente.

« Et alors, ce ne sont certainement pas tes problèmes de savoir pour quelle raison, on avait envie d’aller taper ce type. Donc en clair, les deux autres et toi vous faites partie d’un équipage. Ouais je vois. »

« On n’est pas du genre à obéir et on obéit à personne de toute manière. Mais soit, la bagarre semblait plutôt cool alors normal de vouloir y participer. »

Avec une indifférence qui ferait péter un câble à plus d’un…

« Et comme si on se mêlait de vos affaires genre. Excuse moi, je vois un type qui salit mes fringues et qui me tire indirectement dessus, je ne vais pas le laisser faire. Si vous avez des choses à régler avec ce mec, ce n’est pas notre problème. »

« Bref. Nous sommes Rin et Kizuro Hyôma ; des épéistes spécialisés. »

Ils ne voulaient pas non plus en dire plus, sait-on jamais sur qui ils tombaient. Bien sûr, ils se doutaient que ce n’était pas des marines mais bon, il faut toujours être prudent comme dirait l’autre.

« Et c’est toi qui parle de politesse hein… Et en quoi, tu voudrais que l’on t’aide ? »

Kizuro s’intéressa bien entendu à ça puisqu’il était hors de question non plus de se défiler. Seulement, s’ils acceptaient, il avait bien prévu quelques conditions en échange. Vu la manière dont cet homme avait été avec eux, le jeune homme aux cheveux bleus noir avait bien envie d’exiger quelques trucs. Le problème se poserait ensuite de comment et quoi faire ? Autant Rin que Kizuro, ils savaient très bien tous les deux qu’ils n’étaient pas franchement très forts pour l’instant alors se battre okay mais contre qui.

© A-Lice


Dernière édition par Rin Hyôma le Mar 1 Déc - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1172

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1   Lun 23 Nov - 21:53




Saylond Arnold

Malgré ses intentions à la base clairement hostiles à l'encontre du chasseur de primes, le capitaine pirate sembla se décider à laisser son second faire face à sa Némésis sans plus s'en préoccuper... Ou tout du moins ce fut le constat qu'en tira le logia, qui se rendit rapidement compte de la disparition de Kain sans trop savoir où ni quand il s'en était allé. Pour autant, le maudit ne se laissa pas perturber : il devait focaliser son attention sur sa cible et unique cible valable ici présente, à savoir Heziel, afin de le défaire une bonne fois pour toute et de lui montrer que personne ne se dressait sur son chemin et ne lui infligeait quelques blessures impunément. Ainsi, quand le cuistot parvint véritablement à prendre son envol, ou plutôt à marcher sur les cieux sous les yeux légèrement désarçonnés d'Arnold qui effaça rapidement cette stupéfaction de son faciès, l'affrontement prit une tournure nettement plus offensive : d'abord, en premier lieu, le pugiliste usa d'une arcane particulièrement fourbe pour tenter d'abattre l'homme grenat à distance, projetant dans sa direction une espèce d'onde de choc. Ne se laissant guère démonter, le Saylond laissa l'offensive le percuter de plein fouet, répandant des nuées de grenat à même le sol. Mais alors qu'Heziel s'apprêtait à passer à l'offensive, profitant d'une faiblesse apparente mais terriblement trompeuse de son adversaire, ce dernier prononça quelques mots, le corps toujours éparpillé :

-Gāne Gāne no... Finisshā kōtei !

Il fallait bien comprendre que même dispersé en une centaine de petites pierres, Arnold restait physiquement maître de son corps. Autrement dit, cette centaine de petites pierres n'était au final qu'un seul et unique être, et comme son fruit du démon lui permettait de générer du grenat à partir de son corps... Et bien il ne perdait aucunement cette capacité, même physiquement "détruit". Si les offensives qu'il réalisait en étant entier étaient plus dévastatrices et plus conséquences, celle-là risquait de jouer dans une toute autre cour : en profitant de la position d'Heziel, isolé en plein air et donc incapable d'user d'un obstacle naturel pour se protéger, le logia entendait bien sérieusement malmener son opposant afin de lui fournir quelques dizaines de blessures certes peu gênantes, mais handicapantes à long terme. Ainsi, de chaque petite sphère de grenat sortit un pique, lesquels se dirigèrent tous en direction des cieux sans véritablement cibler le cuistot, mais menaçant au contraire de toucher, de manière générale, tout ce qui se trouvait au-dessus de la position du maudit. Que cela fonctionne ou non, il ne tarderait pas, par à la suite, à se recomposer, considérant évidemment que son unité physique demeurait largement nécessaire pour vaincre le pirate qui lui faisait si outrageusement face.


De gauche à droite et de haut en bas :
Lieutenant Kurokawa, commandante Millin, colonel Belton, lieutenant Nelace et commandant Sybain.

Belton et Millin n'avaient pas encore parcouru une très large distance lorsqu'une marmite volante passa à quelques mètres au-dessus de leurs têtes, beuglant d'une voix qui leur fut sur le coup légèrement familière. Comprenant momentanément qu'il s'agissait encore une fois d'un coup de leur cible prioritaire, les deux hauts-gradés marquèrent immédiatement l'arrêt, renonçant soudainement de foncer en direction d'Arnold pour profiter de son soutien : les autres membres des Borgnes ne les intéressaient finalement pas, ou peu, à côté de leur leader aux capacités si problématiques. De facto, le colonel n'eut guère à réfléchir davantage : il se retourna mécaniquement et se mit à courir en direction du port, là où la marmite volante allait s'échouer d'un instant à l'autre, beuglant quelques autres à la demoiselle qui se trouvait sur ses talons.

-Tant pis pour Saylond, qu'il se débrouille pour l'instant ! On lui enverra du soutien une fois le Borgne vaincu !

Alors qu'elle hochait simplement la tête, à quelques dizaines de mètres de là, la marmite se fracassa violemment sur le navire des troupes du Gouvernement Mondial, arrachant un cri de stupeur et d'angoisse aux marins présents. S'ils craignaient une attaque surprise de la part des criminels locaux, ils ne furent pas déçus de voir le capitaine d'un équipage à la réputation particulièrement terrifiante s'extirper de son armure improvisée, menaçant de les hacher menue à la première occasion : les soldats dégainèrent donc leurs fusils, tenant cette abomination en joue. Destiny, présente sur le pont à ce moment-là, n'arrangea pas les choses : après avoir remarqué la présence du capitaine, elle le pointa du doigt en hurlant avec colère :

-Lui ! C'est le type qui voulait m'affamer !

Une torture particulièrement odieuse, et les sentiments semblèrent immédiatement partagés par tous les marines présents, qui redoublèrent violemment d'ardeur, prêts à terrasser ce colosse au moindre mouvement de sa part. Nelace, calme en apparence, prit les devants et s'approcha à quelques mètres seulement du pirate en question, le dévisageant malgré leur différence de taille clairement marquée. Il lui donna alors quelques ordres tandis que plus bas, Sybain et Kurokawa remarquaient la présence de l'ennemi sur le pont et pivotaient immédiatement pour foncer droit vers lui :

-Lieutenant Nelace. Au nom de la loi et de la justice, je vous demande de vous rendre pacifiquement et de nous laisser vous passer les menottes. Si vous coopérez, vous aurez droit à un procès au sein de l'instance judiciaire d'Enies Lobby. Si vous refusez... Nous serons contraints de vous abattre sur le champ.

Les formalités étaient réglées : restait alors à passer aux choses sérieuses.


Filip et Rek-Rik.

Bien, bien, bien. Alors qu'il était, une poignée d'instants plus tôt, prêt à quitter la salle pour s'occuper des marines et les repousser glorieusement, il se retrouvait désormais face à une humanoïde inconnue qui lui tenait les mains et le suppliait de bien vouloir lui prêter main forte. La situation leur avait légèrement glissé des doigts...
C'était ainsi que, considérant le mutisme de Filip et son vraisemblable arrêt cérébral, Rek-Rik rangea son épée en poussant un soupir, se détendant légèrement en remarquant que cette prénommée Totohime n'était pas une ennemie, avant de croiser les bras d'un air songeur. Le problème principal, c'était que tous les bons sentiments du monde ne suffisaient pas forcément à convaincre un groupuscule de brigands tel que le leur : elle avait beau revêtir alors des allures de demoiselle en détresse, ils n'avaient visiblement aucun intérêt à lui venir en aide. Cependant, il était également pleinement conscient du fait que chaque seconde risquait de leur être sévèrement imputée, et il prit donc la parole en se raclant la gorge au préalable :

-Nous sommes déjà au courant, pour la marine... Mais malheureusement, nous avons nos priorités. Pourquoi devrions-nous vous aider ?

Après un instant de silence à demeurer parfaitement immobile, Filip secoua la tête fermement, semblant revenir à lui. Il dégagea ses mains de l'emprise de la pirate et se redressa avant de la contourner calmement, se dirigeant vers la sortie de la bâtisse pour prendre la direction du port. Puisque Rek-Rik s'occupait de gérer cette inconnue, il n'avait rien de plus à faire ici...


Contre-amirale Focker Lim.

-Contre-amirale ! Le colonel Belton a lancé l'offensive !

La demoiselle, sur le pont de son navire, hocha la tête lentement en fixant Logue Town qui, droit devant elle, grandissait encore et encore. Les marines qui se trouvaient à ses côtés étaient pour la plupart en ébullition, en effervescence : la perspective d'un combat proche voire imminent avait de quoi les galvaniser, et elle ne pouvait que partager ce sentiment. Elle poussa un léger soupir en fermant les paupières, laissant pendant quelques secondes le bruit des vagues la bercer et l'apaiser. L'empressement et l'adrénaline n'avaient rien de bénéfique à trop forte dose, il fallait savoir les réguler et faire preuve de self-control en toute situation. C'était ce qu'elle avait pu tirer des enseignements offerts à son égard par les plus talentueux gouvernementaux : une fois encore, elle entendait bien leur rendre honneur en récupérant cette île, la plus symbolique d'entre toutes. Les hors-la-loi n'avaient qu'à bien se tenir, car sa petite flotte allait pouvoir jeter l'ancre d'une minute à l'autre...



Arnold vs Heziel !
Belton et Milin font demi-tour quand ils voient la marmite volante.
Kain fait face à Nelace, Sybain et Kurokawa sont à quelques pas.
Filip s'en va pendant que Rek-Rik s'occupe de Totohime (j'aime briser des cœurs).
Et du coup, Focker Lim et les autres marines se rapprochent dangereusement !

Vous ne connaissez pas les lvls de Filip, Selestino, Rek-Rik et Melisima.
Vous ne connaissez pas non plus ceux de Belton et compagnie.
Arnold est lvl 24 (ui ui, il a lvl up) et Destiny lvl 17 (elle non par contre).

Ordre de passage : Kain - Heziel - Toto - Kraehe - Rin
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 4
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-