Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1600

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mar 1 Déc - 3:32



Supernovas Iotun & Himan Gringo
Fixant l'horizon avec une certaine intensité, on pouvait clairement voir que le supernova avait perdu sa bonne humeur en voyant les sous-marins sortir de l'eau. Son regard se portait à tour de rôle sur ses équipiers dans un sale état et sur les villageois s'éloignant encore plus du centre-ville. Poussant un long soupir, celui-ci semblait s'être fait une raison, la situation venait de changer et pas pour le mieux. Balayant d'un simple mouvement de la main les boulets qui fonçaient vers lui et ses compagnons les plus proches, celui-ci constata une espèce de trombe d'eau apparaître dans son champ de vision. Apparemment le gamin l'ayant initialement attaqué s'était rapproché sans que le géant ne le remarque, c'est ce qui arrivait quand il ne restait pas concentré sur un combat tiens... Enfin bref, ce rouquin semblait maintenant vouloir lui proposer son aide, plutôt drôle en considérant qu'il était celui ayant ouvert les hostilités, mais bon au vu de la situation peut-être aurait-il été pertinent de faire une alliance ? L'écoutant jusqu'au bout de... Deux phrases le géant finit par simplement tourner la tête de nouveau vers la mer, n'écoutant qu'à moitié ses histoires. À peine celui-ci eut-il finit son speech de trois heures que le prince se contenta de soupirer un long coup avant de se masser la nuque.

-Hé gamin, on t'as déjà dis que tu parle trop ?

Si l'idée d'une coopération aurait pu être envisageable avec le petit rouquin, le capitaine n'avait guère envie de perdre son temps avec quelqu'un jacassant plus que sa femme un soir de fête. À vrai dire il lui avait déjà accordé trop de temps, toutes ces histoires d'ententes et de contrats que cet espèce de vendeur du dimanche lui balançait ne faisait que le décourager davantage et lui filer une migraine, non pour le coup il pourrait se débrouiller seul... Enfin pour le moment.

-Récupérez les blessés ! On va s'enfoncer dans la forêt ! J'imagine que je peux bien éviter de pulvériser encore plus de bâtiment dans cette ville...

Sans questionner les ordres le géant observa ses matelots ramasser leurs camarades, que ce soit Drak leur cuisinier salement amoché ou Yörg qui venait de se prendre une belle volé d'explosifs aussi bien fantomatiques que militaires. Ils allaient abandonner le bateau là, encastré dans le port, au moins le temps de décider quoi faire de toute cette situation. Après tout rien ne les empêchait de simplement nager jusqu'à la prochaine île, le vrai problème était de se trouver un nouveau bateau après ça... Enfin pas la peine de se soucier de tout ça, le capitaine n'avait aucune intention de simplement tourner le dos à la marine et s'échapper comme un couard après tout. Une fois ses compagnons bien planqués il n'aurait qu'à revenir finir le sale boulot avec cette bande de bleu pour foutre le camp en toute tranquilité tiens...

Le Himan pour sa part s'était abstenu de pousser le courage plus loin. Une flotte de marines au large ? À peine avait-il entendu cette voix que celui-ci s'était déjà éclipsé en direction de la forêt. Pour son plus grand malheur son capteur avait été détruit lors de la première volé de boulets, pas personnage pour être joué par le joueur 1 alors... Il allait devoir trouver un remplacement vite fait, enfin en supposant qu'il ne trouve pas simplement un échappatoire à toute cette histoire ! Dans tout les cas il s'était mis les pieds dans une superbe situation merdique, et le mieux dans tout ça c'était que cette saleté de volcan crachait maintenant dans le ciel des tonnes de cendres, en plus de vomir goulûment sa saleté de magma.
Il se retrouvait à foncer EN DIRECTION d'un volcan en éruption, était-ce même possible de trouver un meilleur exemple pour représenter une journée atroce ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------


Vice-amiraux Nagate Turoi & Yu Sakuraba

-Ils commencent déjà à courir... Ça aussi c'était prévu ?

-Connaître son adversaire mieux qu'il ne se connais lui-même... Malheureusement dans ce cas-ci je ne dispose que d'un nombre limité d'infos sur ces types, alors tu pense bien que je me suis simplement préparé à tout les cas de figures...

-... Ah! C'est pour ça qu'on fait affaire avec ce type ?

Ne daignant pas répondre à son partenaire, le tacticien se contenta simplement de mettre pied à terre, observant avec une certaine satisfaction le gigantesque navire des géants planté au beau milieu du petit port de l'île. On aurait dit qu'il venait de capturer une véritable forteresse de bois sans le moindre effort... Enfin il n'était pas là pour s'emparer de quatre planches et d'une voile, mais bien pour ramener quelques proies dignes de ce nom. Bien vite, les sous-marins commencèrent à s'ouvrir, laissant par le fait même sortir des centaines et des centaines de soldats armées jusqu'aux dents. Une véritable petite armée venait de se déployer dans la ville et tout criminel encore présent courrait le risque de se faire abattre à vue. Les tireurs les plus expérimentés avaient déjà commencés à essayer d'abattre dans le ciel à coup de bazooka l'espèce de dragon noir survolant la ville dans le but de nettoyer dès le début la vermine. Les oiseaux n'étaient pour le moment pas en vue, mais Yu n'avait de toute façon pas vraiment l'intention de laisser ces bestioles volantes venir interférer dans son plan, et ce peu importe leur provenance. D'ailleurs les imprévus n'étaient pas tous aériens, en effet le vice-amiral avait déjà observé un peu plus de chaos qu'anticipé dans la ville avant son arrivée, le genre de chaos lui indiquant qu'il rencontrerait peut-être un peu plus de résistance que prévu...

-C'est bon on peux commencer dès maintenant à les prendre en chasse, laissez deux équipes pour filtrer rapidement la ville et s'assurer qu'Himan ou nos autres invités ne cherchent pas à s'y cacher, les autres on fonce directement vers la forêt. Les géants ne devraient pas être trop difficiles à traquer, on les vois d'ici...

Achevant de donner ses ordre à l'un de ses lieutenants, le tacticien observa ses deux camarade prendre chacun la tête d'un groupe de ses hommes, fonçant vers la forêt pour commencer la traque. Chacun d'entre eux connaissait son point de rendez-vous au moment de recevoir leur signal, il ne leur restait plus qu'à prendre ces types un par un et en finir rapidement...




Donc ! Yu et ses amis débarquent dans le port et foncent direct vers votre position, arme en main, alors que certains tireurs désignés tentent de descendre le dragon de Drake à coup de bazooka. Au milieu de tout ce beau monde se baladent aussi les deux autres VA et un autre type.

Les géants et Himan ont déjà commencés à se tirer vers le centre de l'île ne serait-ce que pour reprendre leurs esprits.

Du coup vous avez le choix, vous pouvez faire face (ouais je sais ce que vous vous dites ''c'est que des trouffions'', mais souvenez vous que sans son gomu gomu Luffy se serait fait descendre y a longtemps par ces gros nuls de trouffions xD ça et accessoirement ils ont les VA avec eux) ou vous pouvez tenter de vous planquer ou même de fuir. (Qui sait la négociation pourrait aussi le faire même.)

PS : La lave commence à couler sinon, alors le centre de l'île va vite devenir un superbe anneau de feu qu'il faudra contourner, ça et le ciel va progressivement s'assombrir avec la cendre qui se répand partout !

PPS : Vous n'êtes pas forcés d'utiliser la carte, toutefois comme les groupes vont peut-être se diviser j'apprécierais si vous pouviez me préciser le côté vers lequel vous vous dirigez en cas de ''retraite tactique'' ! (Est/Ouest... Au dessus en prenant la voie du ciel si vous voulez faire vos malins /ZBAM)

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1038
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
480/500  (480/500)
Berrys: 445.350.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mar 1 Déc - 16:35


Take control !



Cette bataille allait me rendre chèvre pour sûr. La situation de l'île commençait à vraiment devenir dingue et la suite n'allait pas s'arranger. Le mieux à faire était de s'allier tous ensemble pour vaincre ces abrutis de Marines. Mais alors que j'avais proposé quelque chose de juteux à une personne pouvant être " utile ", voilà que celui- ci jouait le capricieux. A moins que ce soit moi qui suis susceptible. Parler trop ? Quand on fait une offre se doit-on de simplement aller de but en blanc ? Non, il faut donner des arguments. Mais bon, j'aurais du m'en douter venant d'un géant. Plus c'est gros et plus c'est con. Grognant et marmonnant quelques insultes dans ma barbe, si j'avais été en pleine forme, je lui aurais simplement sauter dessus, mais pour l'heure, je dois bouger.

Cet abruti " refuse " donc mon offre et s'il y a bien une chose dont j'ai horreur, c'est d'être pas pris au sérieux. Sait-il qui je suis ? Ces idiots sur cette île le savent-elles ? Ceux qui ne le savent pas ne sont qu'une bande d'andouilles et ils vont le regretter d'une telle force... Bref, je dois retenir mes pulsions meurtrières et attendre le moment opportun. Pour l'heure, la priorité est à la fuite, ou la mise en déroute des forces militaires de la marine et pour cela, rien de mieux que la division. Ainsi donc, alors que les géants battent en retraite, pour ma part, je me dirige vers l'Est en sifflant un grand coup. D'un bâtiment dans le village, un faucon d'une couleur noire sort de sa cachette et me rejoins allant sur mon épaule. Il peut m'être utile ce bougre et c'est pour cela que je l'avais emmener avec moi plutôt que le laisser entre les dents de Rei.

Cependant, quitte à chercher à gagner du temps jusqu'à ce que je récupère, autant le faire en bonne compagnie. Ainsi donc, désormais apte à courir, je vins à chercher ce fameux Himan. Ce petit gros devait bien être dans le coin non ? Ainsi donc, je me mis à user de mon haki pour capter chaque voix plausible de la zone et quand une voix se faisait assez importante pour être celle d'un être humain, je vins à lancer mon faucon sur la cible. La marine chassait les personnes sur cette-îles qui elles-mêmes se traquent... N'est-ce pas une situation cocasse ? Il me faudrait aussi retrouver ce fameux Mori, mais ça c'est une autre histoire, dans un premier temps, je vins à courir après Himan et après une belle petite recherche entre quelques boulets de canons qui explosaient ici et là, je fini par le trouver. Il n'y à pas à dire, il est lent celui-là... Digne d'un petit gros.

Sifflant pour que l'oiseau revienne à moi au lieu de lui tourner autour, prêt à l'attaquer, je vins alors à m'adresser à lui d'un ton cette fois simple et clair.

" Si tu veux partir, suis moi, j'ai une embarcation à l'Est. Sauf si tu préfère rester pour profiter de la confusion pour régler tes comptes avec Iotun ? Oh.. Et espère pas partir avec mon embarcation si tu m'envoie me taper Iotun... J'ai des amis qui gardent mon navire. Tous aussi sympa que moi. "

Même dans un cas de merde comme ceci, je pensais encore à emmerder ces personnes. Ces géants auraient pu être une bonne aide, mais si je pouvais les " enfiler " par derrière, alors je n'hésiterais pas. Tout comme le fait de me farcir ce petit sac à merde s'il n'acceptait pas d'être mon pion. Au diable les deal, désormais, c'est " on impose, ou tu clams ". Attendant sa réponse, je vins à sortir une lame de ma poche, montrant que s'il ne répondait pas selon MES attentes, j'allais me mettre en colère. Usant de mon haki, je me focalisais sur lui afin d'éviter les petits coups à la con. J'essayais de faire peser une belle ambiance car au fond, il n'y a que ça qui marche.

" ... J'ai beau ne pas avoir une belle prime pour l'heure, crois moi, tuer n'est pas rare dans mes habitudes. Donc ? Tu me suis pour t'amuser ? Ou bien je m'occupe de toi maintenant ? "

Mon autre main sortit deux trois babioles de ma poche et je les engloutissais dans ma bouche. Pfeuuuha, je devrais dire à Krake à rendre appétissant ces choses. A défaut d'être soigné, j'avais toujours quelques doses de ces remèdes pour m'aider dans ce genre de cas au final. Craquant ma nuque, je fusillais le petit cochon de mes yeux sérieux.

" C'toi qui vois. Ces salops sont là pour toi en majeure partie, donc ou bien tu me rejoins et accepte mon aide, ou bien... je leur mâche le travail et crois moi, eux à côté, ce sera de la douceur comparé à ce que je fais à mes victimes. "



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


Résumé :
Spoiler:
 

Tech utilisées :
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Le point Rose à L'Est, c'est l'embarcation de Ren.

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 575
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
188/200  (188/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Ven 4 Déc - 13:50



Grand Line x Retrouvaille x Bataille...
Feat Ren- Drake - Nagami






Il ne restait maintenant plus que trois personnes pour tenir tête à la marine, tous les autres avaient lâchement fui. Ainsi, seuls Mori, le jeune homme à la coiffe de grenouille et moi, étions restés sur le champ de bataille. Après tout, à quoi servait-il de fuir, au vu de l'effectif de soldats, ils auraient vite fait de nous encercler pour tenter de nous acculer et au final nous cueillir comme de vulgaires fruits sur un arbre. Le volcan lui-même n'arrangeait pas les choses en étant entré en irruption : s'avancer dans la forêt était une chose, mais si les coulées commençaient véritablement à se faire menaçantes, alors ceux qui avaient pris leurs jambes à leurs cous ne pourraient pas aller bien loin. Les géants eux-mêmes auraient pu se présenter comme une carte maîtresse devant tout le contingent de soldats, mais même eux avaient pris la poudre d'escampette. Ainsi soit-il, après tout, nous n'avions pas besoin d'eux. Deux maîtres sabreurs, un dragon et un jeune homme au pouvoir bien intéressant. Nous pouvions tenir le siège ! Et si jamais tout dérapait, alors ces soldats ne pouvaient tenir la voie du ciel. Fafnir était aussi solide que l'acier, ce n'était pas quelques balles qui allaient l'arrêter !

D'ailleurs, ce dernier survolait la ville au loin, alors que les artilleurs étaient de sortie. Ces derniers avaient d'ailleurs tenté de tirer à vue sur lui à coup de bazooka, mais c'était le sous-estimer. Il s'agissait peut-être d'un dragon d'acier, mais il avait la grâce d'un cygne lorsqu'il volait. Il cracha une volée d'acide sur les boulets dans un premier temps, avant d'utiliser ses ailes pour provoquer une bourrasque qui souffla en partie les bombes. Deux boulets l’atteignirent néanmoins, mais il resta tout de même de marbre. Les écailles d'acier l'avaient en partie protégé et malgré l'explosion qui avait déstabilisé son vol, il reprit de plus belle en repartant à l'attaque. Survolant un groupe de marines, il lâcha une nouvelle volée d'acide pour tous les cuire... Un allié de choix. Je tardais tout de même pas à l'appeler un laissant s'échapper un sifflement strident pour le dire de se joindre à nous. Il nous fallait de l'effectif pour se pouvoir se battre correctement.

Alors que je regardais la marine prendre petit à petit possession de l'île, Mori, quant à lui, était allé faire ami-ami avec le jeune homme à la coiffe de grenouille, pour pouvoir profiter de son pouvoir. Il avait vrai, si ce dernier se joignait à nous, il pourrait nous être d'une grande aide avec ce qu'il avait déjà fait subir au géant précédemment. Et Ginkami proposait même de le protéger ! Quel grand cœur... Bien qu'il pût se présenter comme un allié de choix, le mieux était qu'il se batte véritablement ou qu'il rentre chez lui, protéger quelqu'un dans une telle bataille revenait à s'équiper d'un fardeau... Mais après tout, il s'agissait d'un bien pour un mal, il ne fallait pas qu'il se fasse tuer trop vite. Il répondit à Mori, mais je me chargeai de rétorquer à sa place. Bien qu'il pût se présenter comme un allié de choix, le mieux était qu'il se batte véritablement ou qu'il rentre chez lui, protéger quelqu'un dans une telle bataille revenait à s'équiper d'un fardeau... Oui, nous comptions tenir tête à ces enflures de la marine, et même leur fait un monumental bras d'honneur, mais malgré tout, il ne fallait pas croire que nous pourrions surprendre Sakuraba Yu pour prendre l'avantage. Il s'agissait tout de même du stratège de l'enfer ! De plus, je doutais fort que ceux qui avaient fui ne reviennent en voyant que nous tenions tête, tout d'abord parce qu'ils ne le verraient probablement pas, mais aussi qu'à ce stade-là, c'était chacun pour soi.

« Les tenir tête ? Mieux, on va foutre le bordel. Sakuraba Yu est un stratège militaire, le sous-estime pas, il a probablement déjà prévu et ce sera difficile d'avoir une longueur d'avance sur lui. On est p'tet pas des supernovas, mais on a déjà une p'tite prime sur le dos, s'il sait pas qu'on est là, alors il va pas tarder. Ça sert a rien de chercher à l'empêcher de faire un plan, c'est être trop naif et ça peut te coûter la vie. Ce gars est certainement capable de sortir un plan sur le tas, ou bien il en a déjà plusieurs en tête. Mais ce qui est bien, avec nos p'tites primes, il sait pas ce dont on est capable, toi encore moins mon gars. » Je me tournais ensuite vers Mori qui m'avait adressé la parole. « T'as vu sa taille ? Si on est à quatre c'est pas un problème, mais on montera pas à plus de six. »

Mon attention se fixa ensuite sur les soldats qui se dirigeaient vers nous. Un sourire sadique se dessina alors sur tout mon visage. Ce genre de sourire qui montrait que la brutalité avait pris la place, ce genre de sourire qui allait être la dernière vision de ces soldats. Ils allaient mourir. C'était l'appel du sang. « Au point où on en est, vous m'excuserez des dommages collatéraux. Merci. » . Notre ascension sur les mers... Mori avait raison. Si nous nous en sortions aujourd'hui, nos primes allaient monter en flèche. Ces vice-amiraux eux-mêmes ne perdaient rien pour attendre... S'ils étaient là, je n'allais certainement pas quitter cette île sans avoir croiser le fer avec eux. Mais ils fallait avant tout se concentrer sur ceux qui se tenaient devant nous à l'heure actuelle : le menu fretin. Comme sorti de nulle part, un Kami no Ken partit vers le groupe de soldats, traversant la distance qui nous séparait, pour ensuite aller s'écraser contre un bâtiment et le faire tomber en morceau. Cette ville était déjà un champ de bataille, je n'allais pas me retenir. Armé de mes sept lames, j'utilisais mes déplacements rapides pour me propulser et ainsi laisser parler tout mon art. Kitchiro devait se sentir bien seul. Arrivant à pleine vitesse, j'utilisais toute sorte d'acrobatie pour trancher et faire gicler le sang. Trop lents... Ils étaient trop lents. Sautant, tournoyant autour de moi-même, utilisant mes sept lames pour couvrir autant de terrain que possible et ainsi faire le plus de dégâts. C'était ce que l'on appelait l'efficacité. M'arrêtant à quelques mètres de Kitchiro, je me stabilisais pour arrêter de bouger et ainsi m'adresser à Kitchiro.

« Il te manque de la rapidité, mais tu te bas pas si mal finalement ! »

Peut-être qu'avant de le critiquer, il me fallait lui laisser sa chance ! Toujours est-il que Fafnir était arrivé, avec quelques soldats morts entre ses griffes pour se poser non loin de nous. Il était temps de prendre les airs.




Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1600

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Lun 21 Déc - 10:46



Supernovas Iotun & Himan Gringo
-Surveillez les, ces abrutis devraient être plus en sûreté ici qu'au milieu du champ de bataille.

-Votre altesse, qu'est-ce que c'est censé vouloir dire ?

-Hum ? J'y retourne évidemment ! D'où vous est venu l'idée que j'allais fuir ?

-Ah... Mais qu'est-ce qu'on doit faire en attendant ?

-Qu'est-ce que j'en sais ! Soignez les un peu le temps que je dégage le passage, ce ne sont pas quelques humains qui vont nous faire reculer tout de même !... Enfin même si ça venait à arriver la côte n'est plus très loin, on fuira si ça s'avère vraiment nécessaire, mais pas avant !

Tournant le dos à ses hommes le colosse retourna seul sur ses pas, déterminé à affronter la quelque centaine d'hommes ayant débarqués dans le port. En effet, si le supernova était quelqu'un de très entêté et d'assez fier, celui-ci savait tout de même prendre ses responsabilités en ne mettant pas inutilement ses hommes en danger. Toutefois, aussitôt cette obligation dissipé, il n'y avait rien d'étonnant à ce que le naturel revienne au galop, le poussant à affronter de front tel un véritable abruti, les vice-amiraux venant de débarquer.

De son côté il semblait bien que Himan se soit fait coincer par l'autre rouquin collant. Il avait beau effrayer quelque peu le joueur, cela n'empêchait guère le fait que son obsession pour pour le pirate commençait à tenir du ridicule. Après tout qu'est-ce qu'il avait à tenir tant que ça à ce qu'un pauvre type comme lui le suive dans son bateau ? Il lui avait tapé dans l’œil ou quoi ? Enfin ce ne fut là pas une phrase qu'il osa prononcer de peur que cet espèce de lunatique ne réagisse violemment. Après tout, si le Gringo aurait probablement pu l'écraser sous des conditions favorables, il devait bien admettre que s'y essayer dans le moment présent était probablement suicidaire. Hésitant un long moment avant de répondre, celui-ci n'eut pas le temps d'entamer sa réponse qu'un énorme rocher enflammé vînt s'écraser entre sa personne et celle du rouquin. Le genre d’atterrissage en force qui vous projette contre un arbre avant de vous sonner pour quelques secondes en somme. En fait, maintenant que le joueur s'y intéressait de plus près, il réalisait que le volcan semblait exploser de plus en plus fort, noircissant le ciel d'une cendre épaisse et toxique, tout en crachant de larges morceaux de pierre brûlante un peu partout sur l'île. Vraiment cette journée devenait franchement ridicule, même un volcan voulait sa peau aujourd'hui ! Devant un cas aussi désespéré il semblait bien que le joueur n'ai plus vraiment d'options valides autre que de courir vers la porte de sortie, et cette porte de sortie c'était malheureusement cet autre débile qui ne le lâchait pas d'une semelle... Entendant les marines se rapprocher de plus en plus au-delà des fourrés, le supernova se décida finalement à ouvrir la bouche, espérant que son interlocuteur ne s'était pas trop fait abîmer après cette décente de météore volcanique dans la gueule.

-Hé... C'est bon j'en ai marre, montre moi ton bateau qu'on puisse enfin partir !

Peut-être pas aussi spécifique que ce qu'aurait voulu comme réponse le hors-la-loi, mais celle-ci lui suffirait peut-être étant donné la menace imminente se rapprochant de leur position. Dans tout les cas le pirate n'attendit pas sa réaction pour se mettre tant bien que mal en route vers l'est, ce qu'il perdait en vitesse il fallait bien le reprendre en initiative pas vrai?

----------------------------------------------------------------------------------------------------


Vice-amiraux Nagate Turoi & Yu Sakuraba

Marchant avec une lenteur digne digne d'un spectateur sans la moindre inquiétude, Yu observait doucement les événements se dérouler autour de lui, sans même se donner la peine d'afficher une expression faciale devant le spectacle digne d'une scène de guerre. Calme, presque serein, celui-ci regardait paisiblement le dragon de fer éparpiller ses hommes malgré les attaques qu'il s'était pris, réévaluant les capacités de celui-ci, changeant ses prévisions ainsi que son plan d'action. Jetant un œil à son voisin avec l'air de lui demander un rapport, celui-ci eu la satisfaction de constater qu'il était prêt à réagir au moindre signal. Tout se déroulait comme prévu pour le moment, enfin tout sauf la bataille qui semblait avoir éclaté derrière le bâtiment à quelques mètres de sa position. Scannant doucement cette direction à l'aide de son haki celui-ci constata qu'un petit groupe de voix était maintenant aux prises avec ses hommes, probablement cette variable qui était venue se mêler de son opération. Se dirigeant d'un pas décidé vers le lieu de l'affrontement, celui-ci se contenta de pointer du doigt la partie ouest de la forêt à une Iliena l'observant d'un regard intrigué. Il fallait bien qu'au moins un groupe poursuive la traque pendant qu'il réglait le cas du menu fretin. Ce fut seulement une fois le coin du bâtiment tourné qu'il accéléra le pas, fonçant à pleine vitesse afin de bloquer l'attaque qui venait d'être lancé à l'endroit de ses hommes par un samouraï à la chevelure argenté. Trois cibles, sans compter les civils. Il s'agissait là de l'objectif secondaire qui venait de s'ajouter à son plan. Enfin, son sixième sens lui indiquait qu'il n'aurait pas à s'en soucier bien plus longtemps. En effet, comme sorti de nul part, Nagate venait d'apparaître devant le plus bruyant des deux épéiste, profitant de la vitesse surhumaine que lui confiait son soru pour sortir de sa cachette et éliminer l'une de ses cibles immédiatement.

-Valiant Thrust!

Une fraction de seconde, ce fut ce qui dû s'écouler entre le moment où le Vice-amiral apparût devant sa cible et le moment où sa lance démesurément longue fonça vers l'épaule droite de son opposant. Le marine avait en plus utilisé son étrange technique, consistant à varier soudainement la vitesse de déplacement de sa lance alors qu'elle fonçait sur l'ennemi, de manière à déstabiliser toute appréciation d'anticipation du danger de son adversaire. Sans un bon haki de l'observation il était peu probable que sa cible serait apte à éviter ou même bloquer l'attaque, de toute façon même s'il tentait une chose pareil, au vu des armes que trimbalait l'épéiste, la lance du marine ne ferait que glisser le long de la lame poursuivre sa trajectoire...

-C'est bon... Je crois bien avoir déjà vu l'une de vos têtes sur un avis de recherche m'étant passé sous le nez, apparemment la pêche au pirate aura vraiment rapporté au final...

Faisant un signe de la main à ses hommes, Yu profita des fumigènes que lancèrent ceux-ci pour lancer une attaque en deux temps, deux lame d'airs croisés qui apparaîtrait à la dernière minute devant les yeux de l'épéiste à la chevelure d'argent suivit d'une attaque verticale venue du haut. En effet, le tacticien de l'enfer avait utilisé l'écran de fumée pour sauter de telle façon qu'il puisse atterrir et fendre le crâne de son adversaire d'un seul coup. De leur côté, un autre groupe de marines avaient pris pour cible le gamin à la coiffe de grenouille, tirant deux filets à l'aide de bazookas sur lui, alors que deux autres tas de muscles arrivèrent de manière à le prendre en tenaille et lui envoyer une bonne décharge de taser dans le corps lorsqu'il tenterait d'esquiver.


Vice-amirale Iliena

De son côté, il semblait bien qu'Iliena ai croisé un peu plus tôt que prévu son opposant qui était sorti de la forêt précisément au moment où la vice-amiral s'en était approchée. Apparemment ce Iotun ne manquait pas de courage... Et de force. En effet, il avait déjà réussi à balayer d'une bourrasque de vent ses hommes. Il s'agissait donc maintenant d'un superbe combat en un contre un apparemment. Restant de marbre devant le fait que son opposant dirigeait maintenant la trajectoire de son saut à l'aide de l'air que déplaçait son corps, la vice-amiral se contenta d'allonger ses cheveux à l'aide de son retour à la vie de manière à s'attacher aux vêtements de sa cible et reprendre le contrôle de sa direction. Elle ne pourrait guère se prendre plus d'un ou deux coups de type, ce qui n'aurait pas été un problème si le reste de son groupe avait été à ses côtés comme prévu. Enfin pour l'heure, celle-ci avait déjà entreprise de trancher le colosse sous l'aisselle afin de neutraliser un de ses bras, il ne lui restait qu'à croiser les doigts pour qu'il n'ai guère le temps de réagir...





Nagate profite donc de la distraction causé par l'apparition de Yu pour surprendre Drake et lui percer l'épaule droite (la droite de Drake hein pas celle de Nagate), si l'attaque porte telle quelle tu risque de ne plus pouvoir lever le bras. (+ la lance est couverte de haki de l'armement tu t'en doute !) Yu fonce également sur Mori sous le couvert d'un écran de fumée, balançant 2 lames d'air et sautant de manière à lui atterrir dessus avec son sabre. Finalement Kitchiro se fait balancer deux filets en acier et se fait attaquer des deux côtés par deux mecs bien solides (les deux sont niveaux 10 pour info). Sinon comme je te l'ai dis en PV tes fantômes vont pouvoir repérer qu'il y a une dizaine de marines dans chaque sous-marin encore, sans plus.

Sinon Himan décide de suivre Ren sans faire davantage d'histoire, les marines se rapprochent toutefois de votre position (se passe pas grand chose dans ton cas, mais bon t'as joué intelligemment alors tu ne crèvera pas ce tour-ci toi...)

Voilà ! Désolé encore de ma baisse de régime, je reprend le rythme à compté d'aujourd'hui !

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1038
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
480/500  (480/500)
Berrys: 445.350.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Lun 21 Déc - 11:21


Take control !



Quand j'étais jeune, il m'arrivait d'être patient, mais ça, s'était avant... Là, la situation actuelle m'avait fait exploser intérieurement et pour cause, ma patience avait été mise à bout depuis un moment. D'où ma résolution : me barrer avec ce type, ou le buter et me barrer d'une manière ou d'une autre. Dans le pire des cas, je m'arrangerais pour combattre ces imbéciles si vraiment il le faut. Ainsi donc, via quelques médocs et un peu de temps, je retrouvais doucement mes forces bien que sans des soins, je ne serais jamais à 100% de mes capacités, au mieux... 90%. Fronçant les sourcils, mon haki concentré sur le jeune homme, ce n'est que quand une légère ombre se dessina au sol que j'eus l'idiote idée de lever la tête. PUTAIN !!! Me reculant vite fait, je me faisais légèrement propulser vers l'arrière à cause de l'impact de cette roche volcanique. Le climat de cette île m'énervait tout autant que la tournure des événements, vraiment !!! Me redressant en titubant légèrement, je me mis à me frotter la nuque en grognant et grommelant quelques mots que je mâchais dans ma barbe.

" Je vais vraiment devenir dingue aujourd'hui. "


Lançant un regard noir à mon petit cochon, je me mis à me rapprocher de lui, toujours une lame en main. Visiblement, le jeune homme se décidait à me suivre et malgré sa réponse qui laissait tout dire, je me mis à le suivre en ignorant les bruits derrière nous. Des marines arrivent ? Vu l'efficacité dont ils font preuve, ce ne sont que des sous-fifres... Pfff, les gros poissons sont ailleurs ? Décevant, moi qui m'attendais à de la grosse artillerie. Loin de me douter que le tacticien de l'enfer est sur l'île - ce qui signifie que s'échapper n'est pas une chose facile - je commençais ma route avec le petit gros, me faisant bien clair.

" Tu me suis, et à la moindre tentative de fuite, maintenant ou plus tard, je te tranche la gorge et j'envoie tes morceaux dans un broyeur. C'est clair ? Ou bien tu acceptes ma protection en échange de tes services, ou bien c'est game over. "


Menacer, c'est un premier pas vers la soumission et dans son cas, s'il ne voulait pas être coopératif, j'allais le faire devenir en montrant que de nous deux, c'bien moi qui suis le plus apte à finir l'autre. Autant tuer de possibles idées de révolution dans l'oeuf, plutôt que lui laisser croire qu'il pourrait m'échapper quand j'aurais le dos tourné.
Nous dirigeant vers l'est et donc vers mon embarcation, j'espérais vraiment pouvoir partir sans encombres. Malheureusement, les présences ennemies me laissaient croire l'inverse. Tsss... Contrarié encore et toujours, alors que nous approchions bientôt des côtes, je vins à m'arrêter.

" Hey... Quel genre de capacité as-tu au juste ? "


Autant en savoir le maximum possible afin d'en tirer profit justement. Car au fond, s'il est inutile, autant se barrer seul, et revenir repêcher le géant par exemple. Reprenant la marche, j'attendais sa réponse tout en précisant.

" Autant se débarrasser de la petite troupe qui nous poursuis. Tu peux soigner ? Booster quelque chose ? Quelles sont tes capacités monsieur le joueur ?"

Fouillant une de mes poches, je sortais un petit objet ressemblant à une grenade et sans tarder, je vins à dégoupiller légèrement et l'enterrer, de sorte à ce que quand quelqu'un marche dessus, celle-ci se dégoupille entièrement et donc cinq secondes après, cette dernière explose. Un piège simple, mais qui pourrait surprendre ces ennemis. Suite à ça, je me retournais en direction du petit gros avant de pointer du doigt la direction à suivre.

" Le navire est par là normalement. Magnons-nous et réponds vite... "


[/color]


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Tech utilisées :
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Le point Rose à L'Est, c'est l'embarcation de Ren. [/quote]

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 257.589.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mer 23 Déc - 23:27




« A l'Approche du danger  »



L'assaut était lancé, les deux samouraïs et Kitchiro venaient d'éliminer un groupe chacun et les vices amiraux n'allaient pas tardé à arrivés pour cela que Kitchiro avait envoyé un fantôme espion pour les trouvés avant d'être trouvé.
Kitchiro était motivé le samouraï qui lui avait dit de se retirer un peu plus tôt venait de lui faire un bon commentaire. Pour une fois que l'on commençait à reconnaître la Grenouille à sa juste valeur.
Cependant cette joie allait vite devoir redescendre, en effet le fantôme espion qui venait juste d'atteindre le sommet des bâtiments venait de repérer Yu, le stratège rouquin ! Celui-ci avançait avec fierté et aucune crainte, et le bazar que Kitchiro et ses camarades de bagarre allait sûrement l'attirer.

-Attention, Le Stratège arrive par la rue d'en face, je viens de le voir dans la rue grâce à mon fantôme il a l'air sûr de lui et il n'était pas tout seul !

Les samouraïs prévenu Kitchiro s’apprêtait à se replier vers le dragon quand des troufions commencèrent à affluer et à pointer la Grenouille de leurs armes. A se même moment Une ombre surgit et fonça sur Drake alors qu'un nuage de fumée était entrain de se former dans la rue où Yu devait arrivé ils sont là, les Vices Amiraux sont dans la place mais nous aussi!
Pris en tenaille le groupe de hors la loi n'avait plus beaucoup de solution de sortie, Surtout que les troufions avaient armés leur bazooka avec des filets en acier et que deux colosses équipaient de taser bloquaient la seule retraite possible

-Et Merde ! On joue dans la cour des grands cette fois. Je vais leur montrer ce que c'est que l'agilité d'un chat et la férocité d'un tigre !


Le Révolutionnaire avait à disposition quatre fantômes explosifs et deux fantômes dépressifs ainsi que son fouet.
Kitchiro entama donc une danse mortelle, concentré et déterminé il ordonna à deux de ses fantômes Enfer de foncer dans les filets pour les repousser avec leur tangibilités et d'exploser pour souffler les filets sur les marines. Pendant ce temps Kitchiro ordonna aux deux fantômes négatif de voler au secours des samouraïs en utilisant la ruse de la Cachotterie qui consistait à traverser le sol pour surgir plus tard sous les pieds de son adversaire. Pendant ce temps Kitchiro fouetta le sol au niveau des pieds des colosses pour décourager d'avancer plus. La ligne était tracé, séparant le bien du mal et le « mal » n'avait pas dit son dernier mot. D'une main Kitchiro invoqua un fantôme négatif l'envoyer sur l'un des colosses pendant que de son autre main qui tenait le fouet guidait ce dernier vers la gorge du second adversaire, de plus les deux fantômes explosifs restant avaient pour ordre de viser les taser pour les neutraliser. Puis Kitchiro saisit la gorge du second adversaire et tira d'un coup sec sur son fouet, non pas pour le faire tomber le colosse qui était trop imposant mais pour glisser vers lui et passer entre ses jambes, une fois le fouet passé entre les jambes un effet de levier s'appliqua. Kitchiro avait trois solutions, soit le colosse chutait quand la Grenouille allait tirer, soit le colosse résistait, soit la strangulation et la lacération allait avoir raison de lui. Mais pour aider le destin Kitchiro envoya un bon fantôme Enfer dans son dos et un autre sur le colosse qui était entrain de se lamenter pour être sur qu'il ne revienne pas à la charge.

-On prends la voie des airs ? Les troupes ennemis risqueraient de nous encerclaient plus vite que prévu, ou l'on peut attendre l'arrivée du géant mais il à l'air d'avoir quelque problème là bas on peut se retirer pour l'aider et revenir à la charge plus facilement ? Sinon je repère que quelques marine dans les sous marins si jamais cela se corse de trop on peux tenter de leur en voler pour s'enfuir, je creuse de se côté la encore on sait jamais.

Sans même faire plus attention à ses adversaires qui devaient être tous K.O Kitchiro tenta de se concentrer de nouveau pour générer de nouveaux des fantômes en d'avance au cas où un autre ennemi surgirait de nul part.




Codage de gaki sur Epicode

Résumé:
 
Désolé de la qualité je mis suit pris plusieurs fois pour la fin, je suis en vac' chez ma tante du coup je quitte je reviens je quitte je reviens j'efface je reprends cela me gave assez de pas le faire en une seule fois du coup il y a des chances qu'il est des couilles (me mp si ca n'a aucun sens ou quoi il faut que je post pour ne pas ralentir plus que sa ce tour me fait tourné de l'oeil je me rattrape au prochain (si je survie xD )
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 575
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
188/200  (188/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 26 Déc - 13:22



Grand Line x Sakuraba vs Mori x Opération
Feat Ren- Drake - Nagami







Il y avait une odeur de chaos dans l'air. Ce genre d'odeur que j'aimais, qui me faisait frémir et qui faisait vibrer chaque fibre de mon corps. Ce genre d'odeur qui me donnait envie de me battre. Le chaos provoquait le chaos. Nous nous étions tous les trois mis dans un sacré bordel, mais cela ne m'effrayait pas. Bien au contraire, la vue de cette horde de soldats me donnait d'autant plus envie de me battre. Aujourd'hui était un jour parfait pour mourir. Aujourd'hui, le champ de bataille qu'était devenu cette île allait être rassasié. Il allait pouvoir boire le sang qu'il souhaitait tant. Trois contre tous. Trois pauvres guerriers, là par hasard, contre une horde de soldat adverse. Comment me donner plus envie de laisser parler mes instincts les plus bestiaux ? Depuis longtemps déjà, je rêvais d'une telle bataille. Des géants, tout un régiment de soldats, et nous. Il était temps de faire découvrir au monde ce que nous valions, il était temps de faire couler sueur et sang. Même la bataille au siège de Mars n'était rien en comparaison... Il ne nous manquait plus que le tapis rouge. Mais le sol conviendrait. Car bientôt, le sang des marines allait le teinter de pourpre.

Mais la bataille commençait tout d'abord avec le menu fretin, les petits soldats. Quand bien même étaient-ils plus nombreux que nous, ceux-ci n'opposèrent pas de résistance réellement notable et se firent quasiment tous déchiqueter par mes lames. Kitchiro, lui-même se battant non loin de ma position actuelle, n'eut pas non plus à trop forcer, bien que la tâche ne fut pas totalement aisée pour lui. À vrai dire, je ne pouvais le confirmer, restant tout à fait concentré sur les adversaires qui tentaient par moult manières de m'atteindre, et sur mon ballet mortel. Fafnir s'en donnait d'ailleurs aussi à cœur joie en mordant, griffant, frappant à tout-va, allant même jusqu'à balayer de sa massive queue ceux qui tentaient de s'approcher trop prêt. Son déjeuner lui était servi sur un plateau d'argent. Même Mori laissait parler sa rage. Aussi peu que nous pouvions être, nous n'en démordions pas. Après tout, le but n'était-il pas que leur montrer qui nous étions, nous pirates fraîchement arrivés sur la Route de tous les Périls ? Il fallait leur donner du fil à retordre, et c'était ce que nous faisions.

Du moins, l'était-ce jusqu'à l'annonce de l'homme à la coiffe de grenouille. Ce dernier était doté d'une étrange capacité de clairvoyance au travers des fantômes que lui offrait sa malédiction : il pouvait voir à travers ceux-ci. C'était un arcane parfait pour l'espionnage... Et c'était cette capacité qui le transformait en allier privilégié. En effet, il avait pu débusquer l'ennemi, qui arrivait au-delà d'un immeuble. Ce dernier n'était autre que Sakuraba Yu, en personne, accompagné de quelques amis de la marine. Ce dernier était spécialement venu pour nous, alors que nous n'étions clairement pas les plus gros gibiers sur cette île. La vraie bataille allait donc commencer. L'heure était venue de faire rouler des têtes de hauts gradés de la Marine. Déjà, au coin du fameux bâtiment se présentaient les têtes des prestigieux Vice-Amiraux. Vu la faciliter dont le Stratège s'était débarrassé de la technique de Mori, le combat n'allait certainement pas être simple.

Il était là, il arrivait. Le plus étrange était même qu'il n'était entouré que de soldats lambdas. Il serait alors surpris de notre résistance ! Nous n'allions pas nous laisser faire. Alors que j'étais concentré sur Sakuraba Yu, un étrange bruit vint attirer mon attention : celui d'un déplacement d'air rapide et agressif. Je connaissais ce bruit, c'était celui que produisait un déplacement à haute vitesse ! Derrière moi. Me préparant au pire, je me retournais en dressant Shuusui devant moi, en guise de protection. Si cette lame noire pouvait résister à la puissance du géant, alors je pouvais m'attendre au pire, rien ne pouvait outrepasser sa résistance. Devant apparut un soldat d'un tout autre niveau, probablement haut gradé, si ce n'était Vice-Amiral. Mon œil était habitué à ce genre de déplacement extrêmement rapide, mais ayant attaqué par-derrière, je ne pus pas faire grand chose. Il était propulsé à haute vitesse, sa lance devant lui, prêt à frapper. Trop rapide. Pris de vitesse, mais surtout par-derrière dans un premier temps, ma garde ne pouvait être parfaitement solide.. Automatiquement, mes réflexes m'imposèrent d'utiliser la résistance sans faille de Shûsui pour contrer le choc de sa lance, à laquelle s'ajouterait la puissance de sa propulsion. Néanmoins, la vitesse de sa lance varia subitement alors qu'elle était déjà partie. Ainsi, je ne pus qu'encaisser, et forcer sur mes jambes pour ne pas m'envoler vers l'arrière. La puissance du choc fit vibrer tout mon bras, me faisant tirer une grimace, mais la surprise ne s'arrêta pas là... En effet, sa lance se mit à glisser le long de ma lame, continuant sa route vers mon épaule. C'était le seul endroit où il ne pouvait pas me blesser. Je pus dévier sa lance sans pour autant éviter une blessure. En effet, faute de mieux, pour éviter de me faire transpercer l'épaule, j'avais tant que bien que mal réussi à légèrement dévier la trajectoire et ainsi préféré une profonde entaille le long du bras. Aie. Mais cela n'allait pas m'arrêter. La douleur était un carburant ! Néanmoins, pour éviter d'aggraver la blessure en laissant son arme aller plus loin, je n'eus d'autres choix que de me laisser perdre l'équilibre, avant de la rétablir en utilisant mon Gōsutou~ōku, une technique de déplacement justement inspirée de celle qu'il avait utilisée pour se rapprocher de moi.

Reprenant ainsi mon équilibre avant même de chuter au sol, j'utilisais ma vitesse de déplacement pour me déporter derrière mon adversaire et ainsi pouvoir le frapper rapidement. Ce Vice-amiral n'avait certainement pas démérité son titre, ainsi donc il ne fallait pas le sous-estimer. Le tout était donc de tenter de prendre l'avantage dès les premières minutes du combat, même si pour l'instant, mon bras était diminué par la puissance de son attaque. La fourberie était nécessaire. Ainsi, alors que je réapparaissais en quelque sorte dans le dos de ce haut gradé, j'attaquais une première fois pour activer mon flash dial et ainsi lui priver momentanément de sa vue. Après quoi, j'utilisai tout mon Kenjutsu pour l'attaquer sous tous les fronts en lui tournant autour tel un vautour. Telle une puce, je n'arrêtais pas, sautant, attaquant, frappant de toutes parts. Puis, Mori réussit à faire dresser un nuage opaque de poussière tout autour de la zone, et ce fut à ce moment précis que j'en profitais pour me retirer... Sans pour autant abandonner ma contre-attaque. Une fois plus loin, je dressai Shuusui pour l'abattre vers le sol dans un mouvement sec et violent, contenant toute ma rage. De là, parti une puissante lame ravageant le sol, qui se dirigea droit devant pour aller à sa rencontre. Suite à quoi je restais sur la défensive... J'allais probablement prendre cher par la suite, j'en avais conscience, et c'était cela qui donnait toute sa saveur à ce combat.

« Aurais-je la chance de pouvoir défier en duel un chien du Gouvernement ? Que dis-je, un prestigieux vice-amiral de la Marine ? »





Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1600

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Lun 4 Jan - 13:32



Vice-amiraux Nagate Turoi & Yu Sakuraba
Trop long, si les deux vice-amiraux perdaient trop de temps à combattre ces individus, il était fort possible que sa seconde cible lui file entre les doigts. En effet, si Iotun n'était pas difficile à localiser, il ne pouvait pas en être dis autant pour Gringo Himan dont la position était pour le moment totalement inconnue. À peine le stratège avait-il touché le sol qu'il scanna une nouvelle fois la zone à l'aide de son haki afin de réévaluer la situation. En excluant ses propres hommes, les trois ennemis lui faisant face ainsi que les géants un peu plus loin, il ne restait plus que les citoyens de la ville, quelques voix à dos d'oiseaux qui allaient bientôt asphyxier en restant dans le nuage de cendres, mais surtout deux voix s'approchant dangereusement de la côte est de l'île. Nul doute que les deux fuyards fonçaient droit vers le bateau qu'avaient aperçu ses espions avant de lancer l'attaque. Impossible de les rattraper maintenant, ce qui allait malheureusement forcer le vice-amiral à utiliser son as prématurément. Mais pour le moment il lui restait suffisamment de temps pour aider un minimum ses hommes avant de donner le signal. Ainsi, ignorant les paroles de son opposant critiquant idiotement ses méthodes, le vice-amiral fit d'une pierre deux coups, esquivant à la fois l'attaque lancé dans sa direction en plus de lancer une attaque sur l'un des trois hommes. Seulement, l'épéiste à la chevelure blanche n'était pas sa cible cette fois, bien au contraire le tacticien de l'enfer avait plutôt visé le gamin au fouet possédant un bien étrange pouvoir posant clairement problème dans cet affrontement. Un coup rapide, clairement trop rapide pour que le gamin ai une chance de le bloquer vu sa manière de se battre, le but étant de l'empêcher de créer ses étranges fantômes pour de bon. Enfin, le marine n'était pas un monstre non-plus et à vrai dire il était plutôt curieux d'interroger le gamin une fois toute cette histoire terminée. En ce sens, plutôt que de le découper d'un seul coup, le sabreur préféra lui enfoncer sa garde violemment dans l'estomac de manière à le forcer à baisser sa garde, enchaînant en une fraction de seconde avec un coup du plat de la lame derrière la nuque afin d’assommer ou d'au moins étourdir un moment le gamin. De quoi tourner l'affrontement à la faveur des dizaines de marines balançant maintenant de nouveaux filets en acier sur le criminel à la coiffe de grenouille.

-J'utilise les moyens et les stratégies nécessaires pour capturer les criminels qui infestent le monde. Si vous acceptiez de suivre les lois mise en place par le gouvernement, les mesures draconiennes n'auraient pas à être prises...

Dirigées vers l'épéiste ayant soulevé au même moment un épais nuage de poussière dans toute la zone, ces paroles étaient seulement représentatives de l'éternel conflit entre pirates et marines. Yu était parfaitement conscient qu'aucun de ses adversaires ne comprendrais jamais sa façon de voir les choses, tout comme il ne comprendrait jamais la leur. Alors à quoi bon débattre dans un dialogue de sourd ? Au final seul l'utilisation de la force les ferait plier pour de bon, le vice-amiral était seulement déçu de ne pas être celui qui s'en chargerais personnellement... De son côté, Nagate avait eu la surprise de constater que son adversaire était peut-être un peu plus robuste qu'il ne l'avait initialement anticipé. En effet, son opposant avait non-seulement réussi à dévier son attaque, mais avait en plus su reprendre pied dans ce combat en enchaînant immédiatement avec une technique de célérité afin de surprendre le Vice-amiral lui-même en plein déplacement. Une tentative futile malheureusement, après tout le marine restait plus réactif que son opposant ne pouvant ainsi être pris par surprise par un simple déplacement rapide, ce qui aurait été le cas si son opposant ne l'avait pas immédiatement ébloui à peine le combattant s'était-il retourné pour lui faire face. Toutefois, même aveuglé et incapable de riposter le marine ne s'affola pas, se contentant de dresser devant lui sa lance tel un bouclier, attendant l'assaut qui allait suivre.

-Tekkai...

Durcissant chacun des muscles de son corps afin de devenir aussi solide que le fer, le marine en profita également pour recouvrir ses points les plus sensible de haki, subissant par le fait même l'assaut furieux de son opposant tel une véritable forteresse humaine. D'un calme olympien, le marine se laissa envelopper doucement par le nuage de poussière soulevé un peu plus loin, prenant le temps d'apprécier la pause offerte par son adversaire, mais également bien conscient que cet enchaînement allait se finir en grandes pompes. En effet, à peine le marine eut-il retrouvé la vue qu'il vit la poussière devant lui se fendre verticalement en raison de l'immense lame d'air fonçant droit dans sa direction. Préférant éviter de subir une attaque de trop inutilement, le marine profita donc d'avoir retrouvé ses faculté pour envoyer son propre pic d'air vers la puissante attaque, un coup particulier visant l'épicentre de l'attaque de son opposant afin de facilement la disperser.

-Voyons voir si tu peux tenir face à l'un de mes propres enchaînements... Flurry, Judgment Thrust!

Pointant sa lance dans la direction de l'épéiste, le vice-amiral entrepris immédiatement de lancer sa propre rafale d'attaque, une série d'attaques à distance allant à une vitesse hallucinante et couvrant une immense zone afin de rendre toute tentative d'esquive futile. Mais comme son opposant semblait croire que toute attaque nécessitait un final, le marine n'allait certainement pas se priver de lui retourner la pareille. Profitant du fait que son opposant était probablement un brin déstabilisé après cette série de coup, le combattant s'élança dans un soru effréné avant d'effectuer un saut d'environ trois mètres pour atterrir avec violence sur le pirate, lance couverte de haki et pointé vers le bas, tekkai activé. Cette technique dévastatrice avait notamment comme effet secondaire de faire voler en éclat une large partie du sol, donnant presque l'impression que le bout de l'arme explosait violemment. Si l'épéiste avait tenté de bloquer ou de dévier celle-là, il risquait fort de se retrouver dans un sale état, malheureusement le nouveau nuage de poussière soulevé par le coup ne permis pas au marine d'obtenir une réponse avant que Yu ne donne finalement le signal d'enclencher la phase deux à l'homme venant d'arriver.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Mercenaire, Aki Moriuchi

-Vous êtes sous pression on dirais... C'est bon, je commençait à m'ennuyer de toute façon. 1000 pièces, Final...

Semblant sortir de nul part, un jeune homme se tenait là au milieu de la foule de marines restant en arrière-plan prêt à intervenir. Malgré sa tenue blanche celui-ci ne faisait visiblement pas parti du corps armée, alors sa présence ne pouvait être qu'un mystère aux yeux des quelques observateur de la scène. Pourtant celui-ci avait une excellente raison d'être là, et cette raison elle flottait tout bêtement devant lui, un large puzzle noir affichant des motifs pouvant s'apparenter à une carte. Si le mercenaire n'avait jamais été le plus doué des combattants, sa malédiction elle lui assurait toujours de se trouver quelques contrat juteux au moins. D'ailleurs si quelqu'un payait bien c'était certainement le gouvernement mondial, et s'il pouvait aider à attraper quelques criminels dans le processus il n'allait certainement pas dire non n'est-ce pas ? Ainsi, plaçant la dernière pièce qu'il tenait en main sur le modèle flottant devant lui, Aki eu le plaisir d'observer l'habituel flash de lumière qui accompagnait un puzzle bien réussi, une lumière particulièrement intense, recouvrant à vrai dire l'île au grand complet. Il avait accompli sa tâche principale, la suite n'aurait guère plus d'importance à ses yeux, après tout il était payé peu importe l'issue de cette opération. En effet, son pouvoir avait beau être particulièrement impressionnant, il était plus ou moins à utilisation unique lorsqu'il s'agissait d'une telle surface. La lumière finalement disparue partout sur l'île, le corps de marine ne pu que s'étonner du résultat lorsque ceux-ci remarquèrent la disparition de Yu, laissant en lieu et place de celui-ci quelques arbres touffus similaires à ceux présents dans la forêt.

-Pas mal non ? Mon puzzle puzzle no mi me permet de réaménager les différentes pièces d'une carte de l'île afin de réaliser ces changements dans le monde réel. Pas surprenant que le tacticien de l'enfer m’ait offert un petit pactole pour l'aider à capturer ces supernovas... Enfin assez parlé, je crois que nous sommes censé nous entre-tuer en attendant la fin de toute cette histoire !

À peine le mercenaire termina-t-il sa phrase que les marines s'empressèrent de lancer un nouvel assaut contre l'épéiste qu'ils venaient d'identifier comme étant Mori Ranmaru. En moins de quelques secondes une nouvelle salve de tirs de fusils et de bazooka fonça presque simultanément vers l'homme, une nouvelle attaque particulièrement fourbe étant donné que les bombes tirés débordaient en fait de gaz soporifique.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Supernovas Iotun & Himan Gringo

-Bon sang, t'es un grand malade t'es au courant ?! Qu'est-ce que je t'ai fait pour que tu me menace de me trancher la gorge toute les trois secondes ?!

Courant toujours vers l'est dans l'espoir de trouver un échappatoire, Himan ne se faisait pas trop d'idées, dans cette situation il était complètement baisé. S'il restait il finirait à Impel Down ou brûlé vif, s'il suivait ce rouquin il se ferait étriper à la moindre occasion. Au fond il ne faisait que retarder l'inévitable en choisissant cette option, et comme si ça ne suffisait pas ce type lui demandait maintenant quelles était ses capacités ! Malheureusement c'était là le seul as que possédait le supernovas, sa malédiction, s'il la révélait non-seulement il acceptait de ne plus avoir le moindre secret pour ce type, mais en plus il jetait par la fenêtre toutes ses chances de lui échappé une fois arrivé en sécurité. Ainsi il choisit l'option du mensonge, pile au moment où le hors-la-loi s'était arrêté pour poser un piège d'ailleurs.

-Mon fruit du démon consiste à avoir une super ouïe ! C'est pour ça que le gouvernement... Hein ?

Ne s'arrêtant pas de courir malgré la puissante lumière blanche étant sortie du sol, le pirate ne réalisa pas immédiatement ce qui s'était produit. En effet, une fraction de seconde il pouvait voir le rivage entre les arbres entassés, la seconde suivante il faisait face à un immense pied dans une sandale. Il avait... Changé d'emplacement ? Hein ?! Devant lui se dressait maintenant le pirate géant dont-il avait été si terrifié précédemment, une vue terrifiante!... Mais aussi une opportunité. Ne perdant pas davantage de temps le petit pirate se jeta avec ferveur sur la cheville du monstre de muscle, capteur en main. Il avait réussi. Plantant son antenne dans la chair du géant, le Himan avait enfin réussi à se trouver un bon perso à jouer ! Yata ! Sortant sa manette, celui-ci testa immédiatement sa nouvelle acquisition, s'assurant par le fait même que son bourreau n'était plus derrière lui. De son côté le colosse n'eut simplement pas le temps de comprendre ce qui lui arriva, la marine qu'il combattait reculant soudainement sans raison apparente, une lumière aveuglante sortant de nul part et maintenant il ne contrôlait plus son corps. Et pour couronner le tout il avait enfin trouvé Himan, mais était totalement incapable de l’aplatir ou même de lui adresser la parole ! Au lieu de ça il l'avait bêtement saisit pour le placer sur son épaule lui et le gadget qu'il tenait entre ses mains, mais qu'est-ce qui se passait ici bon sang ?!

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Vice-amirale Iliena

Arrivé à destination, le vice-amiral n'hésita pas une seconde à dégainer son sabre face aux voix qu'il senti presque immédiatement sur sa droite. Il avait une chance sur dix que ce soit bien Himan et qu'il puisse le mettre hors d'état de nuire immédiatement, malheureusement pour lui son coup de dé lui avait plutôt présenté un rouquin dont le visage lui était plutôt familier. Si son nom lui échappait, il était bien certain d'avoir vu son visage sur un avis de recherche dernièrement, une prime tournant au tour de 25 millions si sa mémoire était bonne... Alors en plus de ne pas atterrir comme prévu aux côté d'Himan on lui refilait un ennemi de plus à affronter, rien ne se déroulait comme prévu décidément, à croire que cette opération allait virer à la catastrophe.

-Bon sang...

Tentant de se ressaisir, le vice-amiral réévalua à nouveau toute la situation, rien n'était encore perdu. Iliena se tenait juste derrière le hors-la-loi lui faisant face et leurs forces étaient encore en pleine forme. Il y avait encore moyen de ramener ces deux supernovas à Impel Down, mais pour l'heure il allait devoir concentrer tout ses efforts sur la capture du géant afin de s'assurer de capturer au moins l'une de ses deux cibles. Son seul problème était ce type, malheureusement il n'eut guère le temps de lui régler son compte étant donné que le géant leur fonçait maintenant dessus comme un enragé, ayant visiblement l'intention de leur passer sur le corps pour quitter cette île.





Ooook, post beaucoup trop long je sais ! Donc ! Nagate esquive sans s'en rendre compte le fantôme de Kitchiro, se fait aveugler, résiste à Drake et lui balance une série d'attaques à distance avant de lui tomber dessus en mode bloc de pierre. Yu utilise une tech de célérité sur Kitchiro et esquive par le fait même le fantôme et l'attaque de Mori. (Kitchiro l'attaque est plus ou moins inévitable vu la différence de niveau, mais rien ne t'empêche de rester conscient, le coup peut te sonner vachement en revanche). Aki apparaît et utilise son pouvoir sur toute la surface de l'île, quadrillant celle-ci et déplaçant les morceaux comme Yu le lui a demandé. Yu et Iliena se retrouvent avec Ren au beau milieux de l'île, dans la forêt déplacé et encerclés par de la lave, courtoisie du mercenaire. Himan tombe sur Iotun et profite de son apparition surprise pour prendre le contrôle du géant et monter sur son épaule, il fonce maintenant vers Yu et co. pour vous exploser même si pour le coup il ne sait pas forcément que vous êtes là.

Aki est niveau 21.

J'ai refait la carte ! Voilà, j'ai jamais fait un post aussi long, mais y avait de la matière pardon. x_x

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1038
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
480/500  (480/500)
Berrys: 445.350.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Lun 4 Jan - 16:01


Take control !



S'en aller était la nouvelle priorité désormais, cependant, il restait à voir comment nous allions faire. Partir simplement en barque n'allait pas être possible selon moi, mais passons. Alors que je m'énervais contre le petit cochon, je me demandais réellement quelles étaient ses capacités. Autant certains sont craints pour avoir un simple charisme, autant d'autre, c'est bel et bien à cause des pouvoirs en tout genre... Quoi qu'il en soit, je ne pensais pas que ce Himan fasse partit de la catégorie de personnes qui se font craindre grâce à leur charisme naturel. Bien au contraire d'ailleurs... Pourquoi " le joueur " aussi hein ? Bref, je tendais un piège et celui-ci se permis une petite blague, ou du moins, je n'y croyais pas à son excuse. Une ouïe ? Il se fiche de moi ? Ok, j'allais le tuer... Prenant une lame, usant de mon haki de l'observation pour me concentrer sur les voix alentours, voilà qu'une chose imprévue se passa.

De manière énigmatique, l'espace se mis à changer et sans comprendre rapidement, nos emplacements changeaient du tout au tout. Nous voilà réunis ailleurs, entouré par de la lave, comme si nous étions sur un terrain étant devenu notre ennemi. Haki actif, tout comme mon comparse du jour qui avait dégainé son arme, je pointais une lame dans sa direction. Cependant mon autre main avait aussi une arme prête à l'emploie étant donner une présence derrière moi. Tsss... Je ne savais pas exactement qui était là, mais ce type qui me regardais brièvement, j'ai entendu son nom. Tête de premier de la classe, plus génie que combattant à première vu... Le Vice-Amiral Yu, craint à travers le monde pour ses tactiques militaires démoniaques tant elles sont efficaces. Tch, mon jour de chance on dirais. Autant considérer que la présence derrière moi n'est pas amicale.

" Journée de merde... on dirais... "


Ni une ni deux, alors que le géant semblait aux ordres de ce petit gros sur son épaule, je lance mes lames vers les Vice-Amiraux non pas avec le but de les toucher, mais éviter qu'ils aient idée de se retourner contre moi. Simple réflexe... Me jetant sur le côté, je tente d'échapper du mieux que je peux à ce foutu géant et je regarde ce petit point jaune sur son épaule. Himan !!! C'est décidé, je vais me le faire lui. Foudroyant du regard les deux abrutis qui me servaient de compagnons surprise, je vins alors à "checker" rapidement comment je me sentais. Peut mieux faire, mais j'ai récupéré. Note à moi-même : éviter les coup de volley, ou les tornades géantes.

" Que savez vous sur cette enflure de petit gros ? " lançai-je à la moins occupée des deux, à savoir Iliena.

Quitte à l'arrêter, autant se les mettre dans la poche, pour cette fois. Ainsi donc, réfléchissant à vive allure, je me décidais à finalement prendre le taureau par les cornes... Ces deux-là allaient me servir de distraction, pendant que moi, j'allais l'enfiler par derrière. Restait à voir, si même en temps que marionnette, le joueur était capable de faire utiliser le haki de l'observation à son jouet et le faire réagir en conséquence... Quoi que, sa manipulation signifiait-elle aussi être capable de connaitre les pensées de son jouet ? A moins qu'un pilote automatique puisse être enclenché ? Bref, faisant le tour de cette énergumène, je vins à siffler doucement et un petit oiseau se mis à voler proche de la tête du géant, essayant de l'emmerder avant de se montrer téméraire et tenter de crever un oeil au fameux prince.

Pour ma part, faisant abstraction des deux Vice-Amiraux qui avaient mieux à faire que me chasser - pour le moment - je me mis à frapper l'air, m'envolant plus doucement que d'ordinaire vers le haut du corps du géant. Ma tactique ? Passer par derrière et m'en prendre directement au " pilote ".


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Tech utilisées :
Spoiler:
 


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 575
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
188/200  (188/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mer 6 Jan - 23:52



Grand Line x Ranmaru Mori x Opération
Feat Ren- Drake - Nagami







Ce Vice-Amiral ne déméritait certainement pas son grade. En effet, mon assaut n'avait eu que des effets bien minimes sur lui. Et pour cause, il avait la maîtrise du Tekkai et du Haki de l'armement, même si cela semblait évident. L'un permettait de rendre ses muscles aussi solides que l'acier, une protection de choix, alors que l'autre renforçait d'autant plus cette défense. Il n'y avait rien de plus embêtant que ce Tekkai, que j'avais déjà rencontré quelques fois sur la mer, une spécialement des services de renseignements du Gouvernement Mondial, dont les gradés avaient toutefois accès... À partir de maintenant, il fallait frapper fort, très fort. Cette technique de défense faisait du corps une parfaite muraille, et était d'autant plus efficace à son niveau. Mais même à son grade, il ne pouvait la rendre sans faiblesse. Il n'était certainement pas invincible : plus que jamais, il fallait faire du rentre-dedans. Et justement, le bourrin était ma stratégie ! C'était l'expérience qui parlait et le meilleur moyen d'outrepasser un Tekkai était de frapper vite, et fort. Très fort.

Ainsi, ni mon assaut furieux suite à un éblouissement, ni ma lame d'air ravageuse n'avait été véritablement efficace. Alors qu'il s'était bien protégé pour le premier, il utilisa un pic d'air pour briser ma lame d'air en son centre et ainsi la faire voler en éclats... Finis de jouer, pour lui, comme pour moi. Il avait eu trop de faciliter à me contrer, il fallait que j'y aille maintenant à fond. Je n'avais pas le choix, puisque lui-même allait lâcher tout ce qu'il avait... Du moins, c'était ce que j'espérais. Il arma sa lance dans un premier temps, pour ensuite laisser partir un grand nombre de rafales aériennes. C'était tout ce que j'attendais. À l'instant même où il avait lancé son attaque, et me rendant compte que tout ce que je pouvais faire était de faire face, mon visage changea du tout au tout. Un faciès empli de bestialité... Mais aussi satisfait et excité. La bête était lâchée, le Taureau. Retenir ses coups ? À quoi bon, il fallait tamponner. S'il croyait m'intimider avec cette attaque, ou me faire peur, voire même quoi que ce soit, il se fourvoyait fortement. En réalité, j'attendais cette attaque, de marbre, dans un calme glaçant. C'était la puissance d'un Vice-Amiral. Brisant le silence, je me mis à gueuler à pleins poumons, avec rage.

« VAS-Y BOUFFON, DONNE MOI TOUT CE QUE T'AS, MONTRE MOI QU'T'ES UN VICE-AMIRAL !! »

En deux temps. C'était comme ça qu'il fallait procéder. Je ne pouvais pas fuir, j'allais probablement saigner, mais je ne pouvais pas le faire sans avoir affaibli sa technique et sans lui en mettre plein les yeux. Ainsi, avant les premiers pics n'arrivèrent sur moi, j'armais mes sabres avant de libérer une salve de mes Easuraisu d'un mouvement un seul pour affaiblir dans les rafales. Déjà, quelques-unes étaient venues me blesser, mais je n'en avais cure. La douleur ne faisait qu'affirmer que je n'étais pas encore mort... La douleur me faisait vivre. Du sang s'écoulait de quelques parties de mon corps, tâchant ma tenue ça et là, mais je continuais ma contre-attaque. Baissant enfin les armes, je relevais les yeux vers le visage de mon adversaire, avant d'utiliser dans un premier temps mon Nagareboshi no Resu pour créer une multitude d'images rémanentes de moi. Mon but n'était pas de fuir... Bien au contraire ! La fuite était impossible. Néanmoins, mon adversaire pouvait remarquer que, tels des clones, chacune des images avaient adopté au même moment la même posture. C'était celle de mon Kabo o Doriru. Il s'agissait en réalité d'un combinaison de ces deux techniques, pour donner naissance à une nouvelle, plus puissance, plus ravageuse, plus destructrice. Simultanément, des estocades d'air fusèrent de chacune des images de ma personne pour aller se confronter à celle de chien du Gouvernement. Rafale contre Rafale. En réalité, je m'étais servi de ma vitesse pour créer plusieurs images de moi pour pouvoir frapper sur plusieurs points différents, mais avec la même attaque et ceux simultanément.

Dans un violent choc, les estocades se rencontrèrent et se brisèrent mutuellement. Malgré tout, malgré cette contre-attaque, malgré mes efforts et malgré ma tentative, son assaut à lui avait vraisemblablement semblé plus efficace à blesser... Un premier pic vint se planter dans mon flanc, bien que j'eus tenté de le parer avec Shûsui, pire encore, alors que je m'affairais à contrer vainement celui-ci, un autre était arrivé, se plantant dans mon ventre. Le sang coula et je titubais vers l'arrière. Mais je ne pouvais flancher, pas maintenant : il avait préparé son final à lui. Toutes lames devant, je me préparais à sa venue. Il disparut. Son soru, une nouvelle fois ! Tous sens aux aguets, j'étais prêt. En réalité, sans pour autant le contrôler, je sentis mon Haki parcourir tous mes muscles. Il ne me servait pas à grand chose à l'instant, vu que je n'étais qu'un débutant dans l'apprentissage du fluide de l'armement, et c'était dans un tel moment que j'aurais aimé maîtriser l'enrobage pour ainsi augmenter à la fois attaque et défense... Mais je n'en étais pas à ce niveau, et bien que la bibliothèque du château de Kuraigana fut immense, elle ne m'apportait que la connaissance plus ou moins approfondie du Haki, et non sa maîtrise. Son développement ne dépendait que de moi. Il apparut en haut, prêt à tomber de tout son poids sur moi, probablement en utilisant son Tekkai, ce qui serait le plus judicieux pour faire le plus de dégâts possibles, vu sa réaction.

Il se laissa ainsi retomber et ce fut instinctivement que j'utilisais mon déplacement instantané, à savoir mon Gōsutou~ōku... Néanmoins, j'étais déjà bien trop blessé pour pouvoir réagir si vivement, et mes précédentes contre-attaques ne laissaient pas mon endurance de marbre. Je peux ainsi éviter de me faire embrocher. Mais cet homme, Nagate, avait apparemment tout prévu et avait détruit le sol sous nos pieds, ce qui eut pour vulgaire effet de me faire perdre l'équilibre et de me faire voler au sol. J'étais dans un piteux état... Mais je pouvais en profiter et reprendre mon souffle dans cet écran de poussière. Il ne s'en sortirait certainement pas comme ça ! Rangeant mes autres lames et ne gardant que Shuusui à la main, je me préparais à repartir à l'attaque au moment venu. Mais avant tout, j'avais pensé à utiliser mon écharpe pour l'enrouler autour de ma taille et ainsi freiner le saignement des deux premières blessures. Attendant que l'écran de fumée perde en opacité, je me tenais prêt... Cet homme était fort et savait me pousser dans mes retranchements, mais je n'allais certainement pas lâcher ici. S'il le fallait, je me tuerais à l'effort en me vidant de mon énergie technique après technique, pour avoir la seule satisfaction de le voir étalé au sol !

Un nouvel individu venait de faire son entrée en scène, mais je ne fis pas attention à lui, je n'avais qu'un seul adversaire. Sortant légèrement mon arme de son fourreau, je m'avançais pas à pas, pour, avant d'arriver à une dizaine de mètres de lui. Utilisant ma vitesse et ma maîtrise à la fois, je disparus pour tenter de trancher Nagate et réapparaître derrière lui. Enfin, avec tant bien que mal, puisque j'avais raté ma réception et j'avais manqué un pas. La fatigue et la faiblesse commençaient à se faire sentir... J'avais deux choix pour passer son Tekkai : frapper vite ou frapper fort. Ici j'avais opté pour le premier choix le mélange des deux... D'autant plus que si les effets des fantômes avaient été efficaces, cela me donnait toute la marge du monde pour lui mettre sa race !

Shibakariki no Tsūka. Je suis celui sur qui tu devrais garder ton attention, pas lui. Et je ne suis certainement pas encore mort.

Pas encore, c'était important. En effet, en me retournant vers lui pour actionner la technique à retardement et ranger ma lame dans son fourreau, l'on pouvait voir mon écharpe, rougeoyante et faisant office de garrot, tout qu'on l'on pouvait aisément remarquer la profonde entaille qui allait de mon épaule au bas de mon buste. Il ne m'avait pas raté l'enfoiré ! Pourquoi Mori n'était-il jamais disponible quand on avait véritablement besoin de lui ?

« Prend ça. » Avais-je lâché entre deux souffles en espérant que ma tentative ait porté ses fruits.

Tout en gardant mon attention sur le Vice-Amiral, je remarquais pleinement l'individu qui avait surgi de la masse. À en voir sa dégaine et ce qu'il débitait, il s'agissait certainement d'un personnage clé de cette bataille. Je détachais tout de même mon regard sur lui pour tourner toute mon attention sur Nagate : je n'allais pas le laisser m'attaquer en traître ! Pendant ce coup laps de temps le nouvel allié de la marine avait eu le temps de faire son coup, parce qu'il ne s'agissait visiblement pas d'un soldat, puisqu'il n'en portait pas l'uniforme ! Un flash lumineux recouvra alors la surface de l'île. Un flash qui ne m'atteint pas, car j'avais la chance de porter des lunettes de soleil ! Je vis ainsi toute la morphologie des lieux changer. Des arbres apparurent subitement sur l'emplacement où nous nous étions. Ignorant le puissant pouvoir de cet homme, une idée passa dans ma tête en priorité. C'était l'occasion parfaite pour attaque le haut gradé ! Ou mieux, aller demander à Mori s'il pouvait me soigner, au moins partiellement. Le stratège de l'enfer avait disparu avec l'arcane et j'en profitais pour rejoindre Mori du mieux que je pus. Après tout, il n'était qu'à dix mètres, ce n'était pas si loin.

« Sakuraba s'est cassé, on est encerclé on a un Vice Amiral et un autre enfoiré qui vient d'apparaître du trou du cul du monde. Si on reste là, on est baisé, on va pas tenir encore longtemps et je préfère crever que d'aller croupir dans un trou comme Impel Down. Faut qu'on se casse, on peut être téméraire, mais on va pas aller loin en restant suicidaire. Tu peux me soigner ? Au moins arrêter le saignement si tu peux pas faire plus ? Et tu restes là, ou on se tire ? »

De l'autre côté, Kitchiro m'interpellait pour que je trouve un moyen de protéger son corps avec mon dragon. Ainsi, même sous cette forme spectrale, son corps, lui, restait exposé et c'était alors un pari risqué pour lui. En temps normal, je serai resté ici pour mettre la misère à de Nagate Turoi, mais nous n'étions pas en temps normal. Tout un régiment de soldats nous entourait, l'île entière était prise sous le filet de la marine. Nous étions à l'épicentre de toute cette folie : rester sur cette place n'était pas une bonne idée. Mourir au combat était une chose, mourir au fond d'une cellule d'Impel Down en était une autre.

« Si on reste ici, on se fait baiser. Le volcan a explosé, on est entouré pas plus d'une centaine de soldat, un Vice-Amiral et un mystérieux inconnu. S'il s'agissait d'un combat normal, je serais allé jusqu'à faire rouler la tête de Nagate, mais là, si on continue, on finit à Impel Down sans possibilité de retour en passant par la case départ. J'embarque ton corps si tu veux, mais si on reste au sol, on est foutu, surtout qu'avec le volcan, ce sera bientôt la merde pour s'envoler avec le dragon. Tout de suite ou jamais, j'ai assez retenu et amusé ce Vice-Amiral. »

Attrapant le col du corps de Kitchiro je finissais par l'emporter avec moi, tout en sifflant mon dragon pour le rameuter vers moi, avant de charger le corps sur son dos. « Maintenant ou jamais. ». Après quelques secondes d'attente, je montais enfin sur Fafnir pour prendre un peu d'altitudes, sans pour autant voler excessivement haut et ainsi se préserver des résidus volcaniques qui remplaçaient les nuages. C'était l'heure de l'assaut aérien, avant de se diriger vers une zone plus sécurisée de cette île. L'avantage d'un dragon qui crachait de l'acide !





Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1600

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mer 20 Jan - 7:23



Vice-amiral Nagate Turoi


Si Nagate avait toujours été un prodigieux combattant, celui-ci n'avait jamais vraiment prétendu faire dans la finesse. En effet, ses coups en rafale et la violence avec laquelle il pouvait frapper ses adversaires pour les mettre hors combat dès que possible entraînaient bien souvent quelques dommages collatéraux pour le plus grand malheur de ses supérieurs. C'était d'ailleurs pourquoi il était relativement heureux de s'être trouvé un adversaire aussi brutal que lui pour une fois, avec de la chance il pourrait peut-être diviser la faute des dommages avec ce pirate lors de son rapport... Mais pour l'heure il y avait plus problématique. En effet, ce type tenait encore debout. S'il n'avait rien contre un bon combat, le Vice-Amiral avait reçu des ordres et il ne se sentait pas très à l'aise de perdre autant de temps sur une cible non-prioritaire. Yu se chargeait certes des supernovas dans toute cette histoire, mais le persévérant de son côté devait encore nettoyer le reste de la petite troupe d'inconnus coriaces. Toutefois, il semblait bien que leur petit affrontement touche à sa fin. Après tout son opposant semblait maintenant laisser ses émotions prendre le pas sur son style de combat, une manière certes efficace de se donner à fond, mais aussi de se faire trucider en très peu de temps. Ce type n'avait visiblement jamais reçu d'entraînement militaire convenable au cours de sa carrière, si ça avait été le cas il aurait comme lui compris que s'emporter ne faisait que mettre la vie de ses compagnons en danger au final.

Mais passons, le pirate avait choisi de tenir tête à son assaut frontal ? Tant pis pour lui, il se retrouvait maintenant dans un bien sale état, blessé de telle manière que sa fin ne pouvait plus qu'être proche maintenant. Ayant finalement enchaîné avec son grand final, le Nagate profita cette fois de son troisième avantage naturel, un avantage qu'il n'avait jamais vraiment réalisé jusqu'à maintenant pour la peine, sa chance. Brutalité et persévérance n'avaient pas toujours suffit au marine après tout, la chance du combattant était un aspect non-négligeable lors de tout affrontement. Ainsi, si l'homme rata de peu son objectif de brochette de pirate, le vice-amiral contra malgré tout une attaque en traître sans s'en apercevoir et ce, pour le seconde fois. Lui qui s'était recouvert de haki de l'armement afin d'éliminer plus facilement toute résistance se retrouva finalement plutôt à pulvériser deux fantômes bien planqués. Un coup salvateur malgré son échec en somme. Malgré tout n'était pas terminé, le pirate lui avait glissé entre les doigts de manière particulièrement agaçante et avait maintenant profité du couvert du énième nuage de poussière soulevé pour se planquer. Pour le coup le marine tourna plutôt son attention sur les aigles qui fondaient maintenant vers le sol en transportant deux individus, en fait c'était surtout la seule chose qu'il arrivait à voir au milieu du chaos...

-En l'air !

Un avertissement plein de bonne intention qui eu certes l'effet escompté, mais détourna l'attention de l'homme un brin trop longtemps. En effet, son opposant était apparemment encore assez en forme pour lancer une belle attaque en traître, un coup auquel il n'eut pas le temps de réagir comme il l'aurait voulu oubliant aussi bien le haki que sa lance pour se protéger. Seul son tekkai et son armure avaient dû encaisser le coup de lame ce qui était certes déjà excellent, mais n'empêcha pas le bout d'acier de pénétrer son torse avec une certaine profondeur. Rien de trop dramatique encore, enfin tant qu'il se comparait à son opposant, mais il allait définitivement devoir accélérer le pas et en finir avec toute cette histoire. De leur côté les marines et Aki ayant au moins eu la présence d'esprit de suivre la directive du gradé réussirent à réagir en conséquence, au moins de manière à éviter de se faire avoir comme des débutants.


Mercenaire Aki Moriuchi

-Switch, gros puzzle simple...

Jouant dans l'air du bout de ses doigts le mercenaire plaça les quatre morceaux d'un nouveau puzzle tout bête qui venait d'apparaître juste devant lui, avant de reproduire son précédent exploit. Rapidement le terrain se sépara en quatre partie, de biais par rapport au gamin à la coiffe de grenouille qui venait de sortir tel une âme en détresse de son propre corps, son pouvoir engloba différents éléments du champ de bataille. Ainsi, le gamin fantôme ne bougeât simplement pas de sa position, celui-ci étant juste sur la frontière du nouveau changement de terrain, les aigles, le sabreur à la chevelure blanche et son compère aux lunettes de soleil en revanche subirent cette modification au même titre que les marines, les bâtiments derrière eux et le mercenaire. La nouvelle configuration les avantagea presque immédiatement, en effet les faucons, ceux qu'ils portaient ainsi que le sabreur blanc furent tous transporté plusieurs mètres plus loin, le mercenaire et ses alliés marines quant à lui furent déplacés entre le corps inerte du jeune homme et le second épéiste à la peau basané, ce gros groupe d'individus étant séparé du premier par deux bâtiments également transportés dans la foulé. Si certain marines moins compétents avaient été surpris par l'événement, les plus entraînés avaient quant à eux su regarder les mouvements de leur allié du moment, après tout ils avaient reçu une véritable formation du tacticien de l'enfer et savaient où porter leur attention afin de conserver leur avantage stratégique. Ainsi, bien plus préparés que leurs opposants les soldats avaient su se contenter de suivre les ordres au quart de tour sans poser de questions.

-Alors faut protéger ton corps mec ? T'as un pouvoir encore plus étrange que le miens mine de rien, mais t'en fait pas t'es entouré de soldats ils vont en prendre soin.

À peine le mercenaire avait-il prononcé ces mots qu'une bonne trentaine de marines pointèrent leurs armes en direction du corps inerte sous le pesant poids de deux filets d'acier. Ceux-ci faisant partie des plus... «Allumés» des hommes de Yu, il ne faisait aucun doute qu'ils savaient au moins tirer droit, et pour couronner le tout ils étaient suffisamment dispersés pour ne pas tous être en danger en même temps.

-Aller, si tu veux éviter de te le faire cribler de balles je crois que ce serait mieux si tu acceptait de changer de camp qu'est-ce que t'en dis ? C'est le moment ou jamais, pour avoir appris en profondeur les avis de recherche dans mon métier, je ne crois pas t'avoir vu avec une prime... On pourrait faire l'effort d'oublier tes actions...

Fourbe ? C'était effectivement un terme qui aurait pu correspondre au mercenaire, après tout il avait déjà eu l'occasion d'en apprendre beaucoup auprès de deux maître tacticiens dans sa courte vie, et vu le pouvoir qu'il possédait il avait bien l'intention de devenir lui aussi un stratège hors-pair. Le vice-amiral en chef de cette petite sauterie lui avait confié le commandement de ses hommes avec la supervision de Nagate, alors l'homme n'aurait strictement aucune retenue, s'il faisait un bon boulot son bonus ne ferait qu'être encore plus impressionnant après tout. Enfin, le gamin fantomatique avait bien encore une chance de s'en sortir, une chance que le Vice-amiral bien plus loin s'empressa d'éliminer au plus vite avant que celui-ci n'ai trop d'espoirs sur sa situation. En effet, ce foutu dragon avait trouvé le moyen de ne pas encore se faire abattre par les tireur le harcelant depuis leur arrivé sur cette île. Rien de bien étonnant, après tout vu la rareté de ce genre de créature il n'était guère étonnant aux yeux du persévérant que l'animal se balade encore malgré les coups de bazooka. Enfin autant le mettre hors-jeu pour de bon cette fois...

-Pool cue... Valiant shot !

Plaçant sa lance sur son avant-bras, l'homme donnant un seul grand coup en direction de la bête s'approchant rapidement du sol, un coup parfait, une grande pointe fonçant à une vitesse folle vers le reptile, le genre de coup qui aurait facilement traversé quelques bâtiment comme s'il s'agissait de carton. C'était probablement la meilleure attaque à distance que possédait le vice-amiral, si le dragon ne crevait pas sur le coup il s'écraserait assurément au sol pour le reste de cette petite opération, un nuisible de moins en somme. Mettant un peu plus de pression sur la blessure à son torse, le combattant enchaîna donc immédiatement avec un soru. Sa cible ? Le basané qui venait de l'ouvrir à grand coup d'épée évidemment. S'il était encore un peu trop loin derrière pour le rattraper en une fraction de seconde, le marine n'avait aucun doute sur le fait que les forces spéciales se trouvant sur la destination du pirate le ralentiraient suffisamment pour le rattraper juste après. Il n'était d'ailleurs pas le seul à se faire prendre en sandwich dans toute cette histoire, les chevaucheurs d'aigles et leur copain sabreur se retrouvaient maintenant coincés entre le reste des troupes arrivant depuis le large et les tireurs d'élite sur l'un des toits derrière eux. Ces mêmes renforts avaient certes été surpris par l'arrivée des trois hommes en pleine attaque, mais ceux-ci avaient au moins eu la présence d'esprit de viser la même chose dans le doute, les aigles. En effet, si ces types avaient l'air coriace, leurs piafs eux ne tiendraient pas face à une volée de plomb tiré dans toutes les directions par une petite centaine de marines. Cette histoire serait bientôt terminée, et la marine semblait pour le moment être en tête de course pour une victoire.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Supernovas Himan Gringo & Iotun

-Aller on va passer en force ! Pas question de retourner vers le large avec cette armée ! Faut juste que je trouve le moyen de... Raaah, mais qu'est-ce qu'il a cet oiseau ?!

Tentant tant bien que mal de saisir solidement le col de fourrure du manteau du géant avec ses jambes, le joueur tentait de diriger sa nouvelle acquisition avec sa manette. Après tout, lors de ses séances prolongés de jeu de rôle il avait toujours su adopter des positions ridiculement inconfortables et les maintenir pour des heures ne serait-ce que pour changer un peu sa façon habituelle de s'asseoir ! Mais pour l'heure il était gêné par un tas de trucs, son nouveau cadeau était certes impressionnant, mais il avait encore de la difficulté à le contrôler ou même à voir où il allait. Il lui semblait bien avoir vu du mouvement entre les arbres dans la direction vers laquelle il se dirigeait, mais il n'avait guère le choix de foncer tout droit malgré tout. L'oiseau maintenant venu agacer le géant et son pilote était maintenant de plus en plus agressant, à un point tel que le joueur décida tout simplement de s'en débarrasser avec un combo dont il avait le secret. Effectuant une trajectoire de «Z» dans le coin droit de son joystick, celui-ci frappa le triangle, enchaînant de suite par simple réflexe de gamer avec un quart de tour gauche plus cercle. Résultat ? Le géant se contenta de se redresser, se plaçant de biais et levant le bras soudainement devant lui, un coup qui n'eut absolument aucun effet jusqu'au moment où l'oiseau effleure très légèrement le bras du colosse, ce qui enclencha le contre de son coup spécial.

-KONGOSHIN

Gonflant tout ses muscles d'un coup, le géant relâcha une sorte de vague de vent qui déracina les arbres les plus proche, repoussant non-seulement avec une violence extrême l'oiseau qui pourrait être blessé dans le processus, mais aussi l'assassin qu'il n'avait pour le coup même pas remarqué. Le joueur s'était presque lui aussi envolé pour le coup, seul son accroche à pleine puissance avec ses cuisses l'avait sauvé et cette même accroche allait le sauver encore une fois pour la suite, car malgré lui il avait déjà entré son second input déterminant le prochain coup de son personnage.

-TATSUMAKI SENPUKYAKU

Sautant légèrement en l'air, le géant se mit à tourner à une vitesse folle, le pied tendu comme s'il faisait hélicoptère en avançant vers le centre de l'île. Si les deux coups que venait de sortir le joueur se limitaient généralement à faire reculer son opposant au fond de l'arène avant de lui filer un coup de pied rotatif, la taille du géant donnait une toute nouvelle proportion à l'attaque, le genre de coup aux allures apocalyptiques. Non-seulement le hors-la-loi qui avait voulu tenter une approche en finesse allait-il se faire repousser par le violent contre, il risquait en plus d’atterrir pile poil sur la trajectoire de la gigantesque jambe du colosse tournant maintenant à grande vitesse. De toute façon le coup en lui-même n'était pas le problème, c'était davantage les quantités de vent déplacés par le grand corps du colosse qui posait problème ici. En effet, on aurait presque pu croire que le géant avait conservé son style de combat personnel vu le résultat de ses coups, mais la vérité en était tout autre, en effet la vitesse d'exécution des attaques restant la même que s'il avait eu une taille humaine, le géant se retrouvait à déplacer bien plus d'air et créer encore plus de dégâts que s'il n'avait pas été manipulé. Bref, la combinaison entre le joueur et son «personnage» était ridiculement dévastatrice. Son seul défaut ? À peine le géant s'était-il posé sur le bord de la rivière de lave que le joueur commença à être malade sur l'épaule du colosse. Voilà, il n'était pas vraiment habitué de subir le contrecoup de chaque mouvement utilisés pour son personnage, du coup le supernova se retrouvait dans une sale situation dès qu'il en faisait un peu trop. Enfin, mine de rien son choix avait été le bon, sa grande attaque avait tenu à distance les deux vice-amiraux en contrebas ayant eux aussi tenté une approche, en plus de mettre dans le pétrin le rouquin lui ayant apporté tant de problèmes depuis son arrivé sur cette île. Il allait devoir changer de stratégie et utiliser des coups plus doux dorénavant, un changement de stratégie important qui était désormais aussi considéré du côté de Yu venant d'assister à ce spectacle terrifiant.





Alors ! Encore une modification du terrain (mieux expliqué avec la nouvelle carte plus bas se concentrant sur le groupe de Drake). Les marines visent sur plusieurs angles ton corps Kitchiro (notamment les snipers sur le toit, mais aussi des marines au bas du bâtiment et certains dans le groupe proche d'Aki) donc dans ta position difficile de tout bloquer et il te file un ultimatum, à toi de voir comment tu répond (l'inaction ou la diplomatie n'est pas forcément une mauvaise option, mais je ne peut rien te garantir sur l'effet ~). Comme dit inrp tu n'a pas de prime (du moins pas à ce moment là, peu importe le résultat de ta mission la prime n'est pas sortie), donc je t'offre une vrai option t'en fait pas.

Fafnir se fait shoot par Nagate qui a été blessé par Drake, normalement vu la différence de niveau il ne pourra pas l'éviter à moins de recevoir de l'aide. Les fantômes attaquant Nagate ont été pétés et les aigles de Mori se font viser par une volé de plomb (pouvant frapper les pnjs au passage s'ils ne se défendent pas). Quant à Ren bah... Disons que t'as l'adversaire le plus coriace hein. Repoussé par le vent + tu risque de te faire kick si tu ne réagit pas (t'as quand même une petite marge de manoeuvre, mais tu t'en doute tu ne pourras pas non-plus te ressaisir et foncer direct vers Iotun). Les deux attaques sont sont toutes deux pompés de Street Fighter et porte le même nom (respectivement de Gouken et Ryu) si t'as besoin d'un exemple, je sais c'est sale, mais ce fdd est pété. xD Yu et Iliena se sont éloignés pour ne pas être emportés dans le vent déplacé par l'attaque, mais ils sont encore là ! (Et Himan est pas encore totalement au courant de votre présence). Donc ouais bonne chance ! Dernière ligne droite.

Carte:
 

Zoom :
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1038
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
480/500  (480/500)
Berrys: 445.350.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 21 Jan - 0:44


Take control !



Cette bataille m'agaçait au plus haut point. Qu'est-ce qu'il y a de plus agaçant qu'un combat qu'on ne maîtrise pas hein ? Moi qui étais maniaque sur le fait d'avoir ou non le contrôle de la situation, là, les coups de putes se multipliaient à un tel rythme, que la logique même de ce monde était distordu. Mais pour l'heure, je tentais de rester calme et agir. Les deux Vice-Amiraux plus concernés par ce géant, je pouvais agir tranquillement, ou du moins, je l'espérais, mais encore une fois, le pseudo destin en avait après moi. Mon oiseau de proie faisant des siennes, mais pas assez pour bien emmerder le petit Himan. Via une manipulation spéciale, voilà que le géant créa une sorte d'explosion d'air si on peut dire, un véritable " mur " d'air me repoussant moi et mon oiseau. Autant moi je ne pris pas énormément de dégâts n'étant pas contre lui, mais mon piaf... Je le vis descendre et sur le coup, je le cru mort - et en soit, allez savoir si ce n'est pas le cas - et essayais de rester calme tout en étant repoussé dans un premier temps. Bordel, d'où il sort ce vent hein ? Il a lâché des gaz ? Pour le coup, je n'expliquais en rien ce qui s'était passé et cela avait le don de m'énerver. Mais c'pas terminé, ô que non.. Alors que je reprenais contenance et m'apprêtais à reprendre mon offensive, voilà que le géant sauta et fis un mouvement circulaire avec une jambe. Heureusement, grâce à haki de l'observation, j'eus la présence d'esprit de me reculer plus ou moins à temps. Quoi que... A défaut de pas me prendre sa jambe dans la gueule, l'énorme bourrasque de vent m'entrainait dans un mouvement circulaire. Punaise, trainé comme un vulgaire moucheron. Marmonnant quelques jurons dans ma barbe, je tentais de ne pas céder à ce quasi-tournis, puis je me concentrais sur la petite voix qui était sur l'épaule du géant. Fixant alors le petit cochon, je le vis qui semblait être étourdis. Se pourrait-il qu'il ait subit un contre-coup ? Quoi qu'il en soit, malgré mon propre état, je vis en cet instant une opportunité de frapper fort si cela fonctionnais et ainsi donc, quand je me retrouvais à environ 7 mètres à sa gauche, je vins à user du Geppou pour tenter de me rapprocher à vive allure. J'allais être largement à sa portée et s'il recommençait avec ses coups " magiques ", j'allais vraiment passer un sale quart d'heure, mais qui ne tente rien n'a rien. Séparant doucement nos distances, approchant par un angle mort, je tenta donc de lancer un canif vers ce qui semblait être une manette. Je lançais l'objet de toutes mes forces, celui-ci pourfendant l'air redevenu normal, cependant, si une nouvelle bourrasque voyait le jour, pour sûr que la lame serait inutile. Mais ce n'est pas terminé, alors que j'espérais surprendre le jeune porcelet, je continuais d'approcher en mettant mes mains dans mes poches.

" Tu vas pas apprécier mon cher... "


Dans une main un hydro dial, et dans l'autre un electro dial. Joignant mes mains, je vins alors à laisser les deux objets s'enclencher, l'un balançant une belle quantité d'eau en colonne, tandis qu'à côté, l'électro dial rendait la charmante colonne d'eau électrifiée. Si j'arrivais à le toucher, à défaut de pas emmerder le géant, j'allais peut être griller les neurones de ce petit cochon d'inde. Priant tant bien que mal pour que cela marche, je continuais d'approcher, avec pour but d’atterrir au niveau de son épaule, et m'en prendre directement à monsieur s'il ne rendait pas la mèche. Et de plus, j'avais beau partir du principe que j'étais seul, qui sait si les Vice-Amiraux n'allaient pas profiter de mes actes pour agir et se rendre utile ? Après tout, même s'ils devraient aussi me capturer dans la logique des choses, pour l'heure, on a un ennemi commun non ? Ce serais parfait s'ils m'aidaient, à moins qu'ils se sentent apte à l'arrêter sans sacrifice ? Pour l'heure, j'étais indirectement ce dernier, mais pas question de l'être dans le sens négatif du terme, ô que non. Fronçant les sourcils, je m'armais d'une lame, prêt à entailler le gras de cet homme si tout mes coups avaient marchés. Au plus près du danger, je tentais véritablement de faire mouche, car le temps, c'est de l'argent, et jusqu'à maintenant, j'ai plus perdu mon temps que fait de réelles affaires. Mes compagnons m'attendent ailleurs et je ne compte pas louper le " souper " avec eux, sous prétexte qu'un enfoiré a pris le contrôle d'un géant et a foutu la merde sur son passage. J'allais " tomber " ce Himan, puis m'enfuir de là, laissant sur la pailles la plupart des invités du jour. Tel était mon objectif que je visionnais et que je visionnerais jusqu'au bout de ma putain d'existence. Impel Down, ce n'est pas pour tout de suite, bien au contraire. La gloire est une chose que je vais arracher de force à ce monde, je me hisserais en haut de cette pyramide et je ferais parler de moi à travers ce bas monde, jusqu'à être craint, respecté, envié. Et ce ne sont pas trois abrutis, un gros porc et un énorme débile qui allaient m'en empêcher. Le tout pour le tout comme on dis, et même si ça tournais mal, ma volonté serait là, jusqu'à ma fin. Je ne perdrais pas, voilà mon état d'esprit. Malgré la douleur, qu'importe les étapes et épreuves, je foncerais et écarterais les adversaires qui se dresseront sur ma route, tel Himan aujourd'hui.

" Tu vas regretter de pas m'avoir rejoins... HIMAN !!! "


Froid, direct, je comptais bien au moins le blesser, si ce n'est pas le tuer en cet instant.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Résumé :
Spoiler:
 

Tech utilisées :
Spoiler:
 

[/quote]

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 575
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
188/200  (188/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 21 Jan - 23:43



Grand Line x Ranmaru Mori x Opération
Feat Ren- Drake - Nagami







Il était maintenant temps de changer d'approche dans ce combat. En effet, bien que le nouveau venu eût tout simplement foutu en l'air tout ce que nous avions voulu faire, à savoir m'empêcher de mettre Kitchiro à l'abri et m'empêcher d'être guéri auprès de Mori, je n'en avais pas vraiment grand chose à faire. Ce mec avait une nouvelle fois refait la configuration de notre zone ? Cela ne m'affectait même pas. Une fois que j'étais dans les airs, il ne pouvait plus me gêner. Le ciel était mon meilleur ami, d'autant plus lorsque je volais à dos de dragon. Dans mon état, je n'étais pas sûr de pouvoir encore faire grand chose pendant longtemps. Prendre les airs et changer de tactique. Fuir ? Pas tout de suite ! Il s'agissait là d'une solution envisageable, mais pas pour l'instant. Du moins, je n'allais pas les laisser m'embarquer à Impel Down... La perte totale de sa liberté était pire que la mort et je n'allais pas les laisser m'embarquer. Soit je mourrais ici, soit je fuyais, et je n'avais pas peur de l'assumer. Mais après tout, il ne faisait pas assez beau pour mourir aujourd'hui ! Il fallait malgré tout être lucide... Nous ne pouvions gagner cette bataille. Pas à trois... Ou du moins, pas à deux, devant tout ce régiment de soldats. Le nombre finirait par nous submerger à un moment ou à un autre, à moins que les vice-amiraux aient raison de nous. Tout ce que nous pouvions vraiment faire, était de foutre un énorme bordel, peut-être même prendre la tête d'un vice-amiral ou deux et les leur mettre dans leur derche... Bon plan.

Néanmoins, l'on pouvait dire qu'il y avait actuellement une couille dans le potage. Le vice-amiral Nagate avait pris pour cible mon bébé, mon dragon... Après tout, il fallait bien que cela arrive à un moment ou un autre. Utilisant les dernières forces qu'il me restait, je tentais le tout pour le tout. Je n'avais plus rien à perdre maintenant. Armant la totalité de mes lames, j'utilisais dans un premier temps mon Ghost Walk pour me mettre entre la pointe d'air et mon animal. À ce moment-là, ma position changea du tout au tout. Son Tekkai allait en prendre un coup. Ou du moins, pas à deux, devant tout ce régiment de soldats. Après tout, n'étaient-ils pas tous les deux dans l'axe ? Lançant l'une de mes techniques les plus destructrices que j'avais dans mon répertoire, une puissante lame aérienne sortit de chacune de mes lames, tour à tour. Au premier abord, ces lames semblaient banales, mais bien vite, elles prirent un tout autre aspect : des dragons traversant l'air en quête de sang. «[i] Ryūgēto o hiraku[/bi], voici ton châtiment. » La première, la plus grosse et donc clairement la plus menaçante, alla à l'encontre de la pointe de Nagate Turoi, le choc entre les deux fut violent, et il fallait espérer que ce dragon soit assez puissant pour à la fois se débarrasser de cette pointe, mais aussi pour continuer sa route vers le vice-amiral. Quoi qu'il en soit, même s'il ne pouvait atteindre son second but, les trois lames suivantes avaient été spécialement prévues pour le Turoi et pour bien lui faire la misère. Si ma précédente attaque avait réussi à l'atteindre, alors celle-ci ferait bien plus mal. Les trois dernières s'étaient sauvagement dirigées vers le « mec en blanc ». Il était clairement le plus gênant, il fallait frapper fort, pour être le plus efficace possible. Ce dernier avait donné un ultimatum à Kitchiro, et je priais qu'il retourne sa veste pour éviter de mourir tout de suite. Même s'il nous trahissait, je ne lui en voudrais pas, au vu dans la position délicate dans laquelle il s'était retrouvé ! Après tout, il restait plus utile vivant que mort, quoi qu'il en soit.

Il fallait dès lors oublier Kitchiro. Sifflant à l'encontre de Fafnir, ce dernier se dirigea alors vers moi pour m'attraper et me balancer sur son dos. Il était maintenant temps d'adopter un nouveau plan ! Fafnir et moi prenions alors la direction du port, ou du moins de ce qu'il en restait. Maintenant que l'essentiel des troupes marines se situait sur la place principale et dans la forêt, je n'aurais pas grand mal à faire ce que j'avais prévu. De plus, plus aucun vice-amiral n'était là pour me gêner, et même si Nagate cherchait à me poursuivre, je doutais que son Geppou puisse tenir le rythme d'une créature volatile comme mon dragon. J'en profitais par la même d'utiliser la voie des airs pour me rapprocher de Shikaku. J'avais besoin de son aide. Ce que je souhaitais faire était gros, mais il était certainement plus simple de le faire avec de l'aide !

« J'me doute bien de ce que tu vas faire, mais j'ai besoin de toi. Mori est coincé là-bas, mais à deux, on peut bien faire chier ces soldats. Si t'es partant, rejoins-moi juste sur le bateau des géants. »

Suite à quoi je me redirigeais vers le fameux bateau. En descendant du dos de Fafnir, je lui ordonnais de monter la garde, et je descendais dans la calle de cet immense navire. Il y avait cela de bien avec ce que je comptais faire que je pouvais me reposer, avant de probablement aller reprendre le combat. Une fois dans la salle des canons, mon visage s'illumina. Ces géants avaient eu l'intelligence de ne pas faire feu... Et il était clair que leurs canons seraient un poil plus destructeurs que ceux d'humains normaux. Si Shikaku était là, il pouvait même utiliser ces canons d'une toute autre manière... Mais moi, je voulais faire feu sur le centre-ville. Ces soldats allaient bouffer le pavé. Certains canons étaient déjà même orientés vers la cible, il ne suffisait plus que de faire feu ! J'allumais tout d'abord un canon, avant que le boulet ne parte vers l'attroupement de soldats. Je me débrouillais alors pour charger d'autres canons, les armer, ou simplement les allumer. Certes, nous n'étions pas assez nombreux pour attaquer par salves, mais le type d'armes se suffisait à lui-même : des canons de géants. J'en tirais alors plusieurs, successivement, et espérant faire assez de dégâts.

« Vous allez en chier vous, c'est sûr ! »




Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1600

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Lun 1 Fév - 3:31



Vice-amiral Nagate Turoi


Nécessité de vaincre à tout prix, ne jamais arrêter de combattre, l'épuisement peut toujours être dépassé avec le bon esprit, c'était là le genre de raisonnement revenant bien souvent dans la tête du Vice-amiral. Après tout on ne le surnommais pas le persévérant pour rien. Et si son adversaire s'était montré plus coriace que prévu en bloquant son attaque, l'homme ne s'était pas découragé le moins du monde et s'était simplement contenté de foncer encore plus vite sur son opposant à l'aide de son soru. Il fonça tellement vite vers lui en fait, qu'il évita sans le moindre problème la première lame d'air ayant emporté sa pointe, balayant par la suite une des trois seules se trouvant sur le chemin qu'il avait emprunté à l'aide de la technique de frappe qu'il avait utilisé plus tôt. Il devait foncer, rattraper ce pirate particulièrement chiant. Trop tard malheureusement, sa manœuvre d'esquive l'avait retardé juste une seconde de trop pour saisir son opportunité et liquider le dragon passé chercher le sabreur. Il était maintenant forcé de se rabattre sur une autre stratégie, la poursuite n'étant malheureusement pas vraiment une option étant donné la vitesse de sa cible, il décida tout simplement d'en changer. Après tout, ces autres piafs étaient au moins tout aussi chiants que son adversaire précédent, et étant donné qu'eux étaient déjà beaucoup plus près, il pouvait bien se permettre de s'en débarrasser rapidement. L'autre avait choisi de fuir, en ce sens il allait regretter d'avoir laissé ses potes derrière avec un Vice-amiral de la marine. Pour le coup il avait le choix, le premier semblait déjà un peu plus dans le pétrin étant donné le retournement de veste de son camarade, chose que le Turoi n'approuvait pas, mais avait choisi de ne pas critiquer pour le moment, ou encore son voisin venu faire un discours au mercenaire. Malheureusement pour lui la fin de ces paroles l'avait fixé. Est-ce qu'il venait vraiment de prétendre que les hommes de Yu étaient au service de ce mercenaire ? Alors là, il avait tout faux...

-Valiant rampage !

Comme sorti de nul part, le Turoi avait foncé à pleine vitesse avec son soru sur l'aigle et celui le chevauchant avant de balancer une série de coup à une vitesse folle dans ce qui pouvait s'apparenter à un large «cône» devant lui. Cette technique était toute bête, elle transformait tout ce qui se trouvait devant lui en gruyère, peu importe sa solidité. Et au vu de sa vitesse l'aigle n'aurait simplement jamais le temps de se déplacer hors de son champ d'action, cette demi-seconde nécessaire au second battement d'aile était simplement trop longue pour permettre une esquive dans cette situation, en ce sens soit le pauvre type sur le dos du piaf se décidait à sauter en bas de sa monture avant qu'elle ne se fasse déchiqueter, soit il tentait de subir l'assaut et de le bloquer, chose qui relevait sûrement du suicide si le Nagate jaugeait bien son opposant.

-Que tout soit bien clair, ici celui qui commande c'est moi, ce n'est pas parce que j'accepte l'aide d'un tacticien privé que je n'ai pas mon mot à dire dans toute cette histoire !

Terminant sa réplique le vice-amiral réalisa que son autre adversaire à dos de dragon ne semblait pas avoir encore abandonné la partie. Bien au contraire celui-ci se dirigeait vers les canons du navire des géants, un truc certes imposant, mais qui n'était certainement pas fait pour être employé par un humain. Tirer avec un truc pareil revenait sans doute à se crever les tympans pour un long moment. Enfin le Turoi n'avait nullement l'intention de laisser ce boulet parcourir ne serait-ce que la moitié de la distance les séparant, bien au contraire il avait déjà préparé un nouveau Valiant Shot tel que tiré sur le dragon précédemment. À peine le boulet serait-il sortit qu'il le ferait exploser à quelques mètres du canon, ce pauvre con allait regretté d'avoir voulu faire le malin...


Mercenaire Aki Moriuchi

De son côté Aki avait vécu les dernières secondes avec un peu plus de pression que son supérieur hiérarchique malheureusement. En effet, à peine eut-il la grande satisfaction de voir le gamin se retourner comme prévu contre ses alliés que le mercenaire dû effectuer une esquive en catastrophe en évitant les lames d'air qu'avait balancé en fourbe le pirate aux 7 sabres. Résultat des courses ? Rien de trop grave, en dehors du fait que le sol venait plus ou moins d'exploser devant sa gueule et qu'il était tombé sur le cul, il était surtout blessé dans son ego. Enfin qu'importe, pour une raison lui échappant complètement, l'autre imbécile à dos d'oiseau du camp adverse était venu lui faire un long speech sans intérêt comme pour tenter de l'intimider, un truc auquel le mercenaire ne pu s'empêcher de rigoler tellement c'était ridicule.

-Haha ! T'es sérieux ou t'es juste con ? T'as pas déjà vu que mon pouvoir fonctionne en l'air aussi ? Je viens juste de changer votre position alors que vous étiez sur vos piafs de merde ! Et la carte ? La carte ? Je vais même pas commenter le fait que crois que ça ai un quelconque intérêt !

Enfin, ce fut plus ou moins à ce moment que le Turoi s'introduisit dans la conversation, lançant son attaque et laissant l'ouverture à Aki pour donner son ordre suivant. En effet, l'épéiste à la chevelure blanche ayant tenté une rescousse sur le gamin venait de se faire trahir au pire moment qui soit, alors qu'il fonçait droit sur une cible à pleine vitesse. Ainsi les explosions et autres fantômes qui se dressèrent sur son chemin furent ponctués d'une vague très large de coup de canons sous indication du mercenaire. Cette fois tout les marines du groupe y mirent du sien, ceux-ci s'étant finalement tous remis du changement de terrain. Dans ces conditions, il était peu probable que l'aigle de l'homme, aussi rapide soit-il, puisse éviter la salve immensément large de plomb lui fonçant dessus à vive allure. Si le troisième piaf avait complètement disparu, les deux étant encore restés dans le coin n'avaient que peu de chance de s'en sortir cette fois.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Supernovas Himan Gringo & Iotun

Et... Le manteau de Iotun était ruiné. Enfin peut-être qu'avec un lavage à sec le contenu de l'estomac du joueur disparaîtrait, mais pour le moment le géant avait perdu une bonne partie de sa grâce avec cet événement humiliant. Mais au final le Himan c'était finalement redressé, prenant par le fait même le canif qu'avait lancé le rouquin voulant sa peau direct dans l'épaule.

-AH ! MERDE !

Une réaction naturelle pour un pirate n'étant absolument pas habitué à subir de la violence physique. L'autre action fut plus ou moins purement motivé par un réflexe, celui de serrer les mains, ce qui eu également pour effet d'écraser le bouton cercle sur sa télécommande sans trop le vouloir...

-FALCON... PUNCH !!!

Se penchant immédiatement vers l'arrière, le géant chargea un bref instant son coup, frappant finalement exactement au même moment que son opposant balança ses trombes d'eau. Serpent d'eau et de foudre face à un gigantesque aigle de flamme avec un poing géant fonçant à pleine vitesse au beau milieux, inutile de préciser quelle attaque pris rapidement le dessus sur l'autre.


Vice-amiraux Iliena & Yu Sakuraba

-Qu'est-ce qu'on fait ?

-Ce pouvoir... On ne va pas avoir trop le choix, on profite de la distraction et on attaque, aller !

Fonçant droit sur le géant sans plus d'hésitation les deux Vice-amiraux se décidèrent finalement à lancer l'attaque sur le monstre de puissance, heureusement pour eux le hors-la-loi avait permis de tester l'eau afin de ne pas avoir de trop mauvaises surprises. Profitant du coup partant dans la direction opposé, Iliena s'envola donc à son tour, s'attachant avec une bande de cheveux après les vêtements du géant pour se mettre à tourner autour de lui tout en réduisant la taille de la mèche. Le but ? Arriver pile au-dessus de l'épaule dans une attaque circulaire afin de descendre le joueur de son perchoir d'un coup de pied. Yu quant à lui étant dépourvu de de techniques de vol préféra plutôt se concentrer sur le support du colosse, visant le tendon de la cheville droite dans une attaque de célérité.

-Hm ? C'était quoi ce reflet ?...



Bon on arrive dans la dernière ligne droite en principe ! Courage !

Du coup pour Ren c'est falcon punch de super smash bros, je crois pas que j'ai besoin de te filer un lien tu sais ce que c'est... Là c'est juste énorme, large et ça va faire mal. Sinon je sais que vous vous plaignez beaucoup que j’interromps vos actions, mais le fait est que dans certains cas vous pousser le post un brin trop loin ou en traitant l'action comme réussie d'office (encore je dis pas s'il y avait que des mecs plus faibles que vous dans les parages, mais c'est pas le cas ici). Mais je suis cool aller, j'ai rien interrompu ce tour-ci (par contre l'action de Mori est interrompue par Kitchiro, mais ça c'est pas ma faute au moins Very Happy). Sinon Mori, ouep les aigles sont rapides, forts etc. Mais c'est jamais que des aigles, ils ont pas de niveau et de ce fait sont extrêmement faibles d'une certaine façon (encore dans le cas de Fafnir ça passe parce que c'est un dragon de fer, mais dans le cas des aigles c'est plus... mou !) 'Fin je te laisse gérer ce qui leur arrive et tout, du moment que c'est logique, ah et dans tout les cas ne sous-estime jamais une volé de balles de mousquets ! Ça fait quand même du dommage même à des HL comme Law quand tu y pense. o/

Bon rp !

Carte (pas à jour):
 

Zoom (pas à jour):
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1038
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
480/500  (480/500)
Berrys: 445.350.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Lun 1 Fév - 15:16


Take control !



Cette baston était vraiment épuisante tant mentalement que physiquement, cependant, j’étais tellement en pétard que je ne comptais pas me laisser faire, bien au contraire. Plus vite j’en finirais avec lui, plus vite je pourrais partir, car pour l’heure, je ne comptais plus emmerder les Vice-Amiraux, mais bel et bien ce géant et son “chef”. Pour se faire, j’empruntais la voie des airs, mais le géant avait un avantage que la taille, pouvant rapidement me prendre par surprise via ses attaques d’air. Heureusement, il ne “spammait” ces dernières me laissant une possible chance de l’avoir si je persistais. Et la persistance, c’est mon point fort. Ainsi donc, tentant une énième technique, je vis que trop tardivement que le géant semblait charger une attaque après qu’un de mes couteaux ait touché le contrôleur de géant.

“ ... Merde... “


La trombe d’eau électrifiée rencontra bien vite le poing enflammé du géant et c’est avec une rapidité extraordinaire booster grâce au haki de l’observation que je réagis tant bien que mal. Via mes jet dials, le vent n’étant plus extrêmement fort, je me propulsais vers le haut en mettant de côté le fait que quelques flammes me chauffaient un peu les jambes. Les brûlures n’étaient que superficiels, cependant, si j’avais pris de plein fouet l’attaque, je n’aurais pas dis la même chose pour sûr...

Et à ma grande surprise, les autres aussi se mirent enfin en chemin pour attaquer. Une femme usait de je ne sais trop quoi pour arriver à la hauteur de l’épaule du géant, tandis que l’autre attaquait en bas sans doute dans l’optique de le faire tomber ou immobiliser le géant. Bref, il était temps de donner un coup de pouce à ces vermines de la marine pour ensuite filer. Quand bien même je ne me vanterais jamais de les “ aider “, là, s’était coopérer indirectement, ou récolter encore plus d’emmerdes. Essayant de me synchroniser donc, une fois à une hauteur respectable et dans un bon angle, je re-utilisais mes jet dial pour me propulser vers l’épaule du géant qui allait aussi être attaqué par la Vice-Amiral.

Préparant les dials adéquat une fois assez près, je foinçais tel un éclair vers l’épaule du géant dans l’idée d’exploser Himan et si ce n’est pas lui ou la Vice-Amiral qui prenait le coup, ce serais l’épaule du géant et vu la force du coup, ça ne le laisserais pas indifférent en temps normal. Fendant l’air, j’arrivais alors à toute vitesse avant de frapper de toutes mes forces.

Le résultat de l’assaut combiné était inconnu, mais je misais gros sur ce coup. Quoi qu’il en soit, dès que j’aurais le temps, je m’élancerais vers l’arrière afin de ne pas être à la merci du géant si ce dernier avait pour idée de se gratter l’épaule...


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Tech utilisées :
Spoiler:
 


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
Kitchiro Nagami
Messages : 382
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
75/120  (75/120)
Berrys: 257.589.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Dim 7 Fév - 20:16




« Marchandage et Voyage»



Il fallait en finir et Kitchiro le savait bien, trop bien même ! Sa position était plus que insoutenable, être entre en joug par des marines et devoir combattre ses propres alliés était inhabituel pour le révolutionnaire en herbe. Sous les directives de Aki le mercenaire tacticien, Kitchiro dû se retourner contre ses anciens alliés qui n'avaient pas su le défendre de l'assaut de Yu ou du pouvoir du mercenaire. Malgré cela Kitchiro ne comptait pas tellement leur faire de mal même si au fond seul sa vie était essentielle. Pour éviter de se faire abattre Kitchiro dû détourner Mori de sa trajectoire pour ne pas qu'il touche le corps de Kitchiro, sans sa Kitchiro se serait fait abattre dans le quart de seconde qui suivant.
Sans plus attendre Kitchiro repris la possession de son corps encore sous les filets. C'est sans trop de difficulté que Kitchiro ôta l'entrave, ton passé sur Lunas lui avait appris à chasser et piéger le gibier mais aussi à défaire les collets et autres pièges. En soulevant son chapeau Kitchiro souleva par le même occasions les deux filets, il n'avait plus qu'à faire tournoyer son chapeau pour que les filets se mettent en rotation pour ensuite les projeter au loin.

Vos filets sont résistant mais pas tout à fait adapté pour la trappe humaine je pense. Enfin je dis ça vous m'avez eu avec. Bref vous êtes là pour le géant et le « Himan » je vais vous livrer, mon pouvoir à déjà eu effets sur lui une fois, une deuxième ne sera pas un problème. Aki ne ré utilise pas ton pouvoir pour une seconde fois me rapprocher de toi. Si je combats aujourd'hui c'est pour survivre à votre boucherie, vus m'avez pris pour cible pour aucune raison, si tu n'a pas vu ma tête sur un avis de recherche c'est parce que je suis un criminel, se qui m'importe c'est que les civils ne soient pas touchés, par la folie destructrice du géant ou par vos bombes.

Sur ses mots Kitchiro parti pour rejoindre la zone où avait lieu l'affrontement entre les forces du gouvernement et le géant. Si Kitchiro arrivait à faire tomber le géant pour Yu peut être que celui-ci lui épargnera la vie. Mais Kitchiro avait aussi un autre plan, celui de rejoindre les géants cachés dans la forêt voir même le navire qui devait se situer à l'est.
Pendant sa course Kitchiro multiplia les fantômes pour arriver sur les lieux avec un bon nombre de fantôme prêt a l'emploi mais aussi faire face à des imprévus.
Une fois éloigné de tout Kitchiro se saisit de son den den mushi et tenta de joindre son allié :

James tu me reçois, j'espère que tu n'est pas loin j'ai eu un accrochage avec la marine je suis sous couverture là, essai de t'avancer en bord de mer sans te faire repèrer, je cours en direction de l'est dès que tu est prêt dit le moi en faisant bipé mon den den

Bien reçu j'avance Typhon sous l'eau on te récupère un bordure.



Codage de gaki sur Epicode
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1600

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 18 Fév - 9:49



Vice-amiral Nagate Turoi


Et un de moins. L'inconnu à dos d'oiseau n'avait pas su contrer l'offensive du vice-amiral, laissant pour ainsi dire sa monture se faire cribler de trous. Enfin l'homme ne s'en était pas totalement sorti non-plus, en effet dans cette série incohérente de coups de lance donnés à pleine vitesse, le criminel lui-même s'était pris quelques coups le mettant plus ou moins hors-combat pour le reste de cette petite opération.

-Amener des animaux sur le champ de bataille n'est jamais une bonne idée... Enfin au moins il n'aura pas eu le temps de souffrir. Saisissez-le.

Donnant un ordre relativement strict aux hommes de Yu, comme pour rappeler qui était le patron dans cette histoire, le vice-amiral se contenta de laisser une petite bande de marines se jeter sur le criminel incapacité pour le menotter et l'immobiliser. Si le troisième membre de ce cirque volant semblait déjà avoir disparu, il semblait bien que le changement de camp du gamin fantôme ai permis de clouer au sol le second. En effet, le sabreur à la chevelure blanche venait de se prendre une bonne explosion en pleine gueule avec son oiseau de proie et ce, alors qu'il fonçait à pleine vitesse vers sa cible. Pile de quoi vous désarçonner, enfin au moins son oiseau à lui n'avait pas eu à crever, en effet celui-ci s'était plus écrasé au sol, encore parfaitement en état de bouger ou de voler, un léger soulagement pour le marine qui n'était tout de même pas un grand fan de voir des animaux innocents se faire tuer. Ce fut à peut près à ce moment là que le marine dû faire un choix, celui-ci étant plus ou moins le seul type vraiment compétent encore présent sur place : Capturer l'épéiste au sol non-loin de lui ou empêcher son copain plus loin de leur tirer dessus à coup de canon. Coup de chance pour le chevaucheur d'aigle, le Turoi préférait encore protéger ses partenaires plutôt que de courir après un criminel d'importance moindre à ses yeux. Ainsi, le marine se concentra plutôt à tirer sur les boulets au loin, les faisant exploser non-loin du navire, de quoi foutre sur le cul le sabreur à la peau basané jouant les fuyard. L'autre ? L'autre venait malheureusement de recevoir une occasion de foutre le camp avec son foutu aigle, enfin restait à voir s'il abandonnerait son pote maintenant menotté. D'ailleurs il n'était pas le seul, le gamin à la coiffe de grenouille venait tout juste de décider qu'il foutait le camp pour soi-disant «aider à capturer les supernovas».

-Hé ! Qui t'as dis que tu pouvais foutre le camp ?! Moriuchi attrape-le !


Mercenaire Aki Moriuchi

-Pas dans mon contrat...

Refuser un ordre direct d'un vice-amiral en tant que mercenaire n'était peut-être pas la décision la plus rationnelle qui soit, mais bon il avait fait un deal avec le gamin après tout, l'envoyer à Impel Down après ça lui présentait un peu un dilemme moral. Et puis bon le décret Décima parlait d'assistance à un criminel pas de non-action pas vrai ?...

-Hm, Je sent qu'on va se défouler sur mon salaire... Herman va me péter une durite...


Vice-amiraux Iliena & Yu Sakuraba

-Trouvé !

Sortant l'étrange morceau de métal rouge planté dans la cheville du géant, Yu savait pertinemment ce sur quoi il venait de mettre la main, le capteur de Himan servant à faire fonctionner son pouvoir, de quoi renverser toute l'issue du combat en somme. De son côté il semblait bien qu'Iliena ai également réussie à atteindre son objectif, réussissant à frapper le joueur d'un violent coup de pied de façon à le faire descendre de son perchoir pour de bon. Malheureusement celle-ci avait eu pour ordre de le prendre vivant, et elle doutait quelque peu de la capacité de survie de sa cible après une chute d'un peu plus de dix mètres sans amortisseur. Est-ce qu'il méritait d'être sauvé ? Qu'importe, les ordres avant tout dans une telle situation. Ainsi, la vice-amiral se contenta de saisir le supernova à l'aide de ses cheveux, profitant de sa position pour bloquer l'attaque imminente du hors-la-loi à l'aide de son épée massive couverte de haki. Un impact violent qui aurait pu être suivit d'une nouvelle attaque si la marine n'essayait pas de s'assurer un atterrissage en douceur, atterrissage qui allait certainement être plus difficile que prévu étant donné que Iotun venait tout juste de se ressaisir et de balancer une nouvelle bourrasque de vent autour de lui avant de se lancer dans une course effréné vers la rivière de lave. Son but ? Sauter par-dessus tel un sprinteur olympique, et tant pis s'il échouait, le géant avait déjà clairement commis une erreur en abandonnant ses partenaire derrière pour un combat aussi risqué, il était temps de foutre le camp pour de bon !



Bon je sais je sais vous en avez marre, mais je crois qu'on peux clore ça en 2 tours cette fois, la fin est vraiment proche et avec deux saut de tour en... bah un tour j'ai essayé de rester gentil quand même. Enfin aller, on remballe tout ça (et oui Ren y a pas grand chose de ton côté je sais, mais c'est surtout pour te laisser une chance de décider de la suite des choses, choisi bien. ^^)

Carte (pas à jour):
 

Zoom (pas à jour):
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
Ren Tao
Messages : 1038
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
480/500  (480/500)
Berrys: 445.350.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 18 Fév - 15:10


Perte de temps !



Quoi que nous tentions, la marine avait visiblement un coup d’avance, tout comme nos pseudos adversaires. Plus le combat avançait et plus une évidence naissait dans mon cerveau : je perdais mon temps. Tombant lourdement vers la marine qui s’en prenait au petit gros, je m’apprêtais à frapper, mais je ne m’attendais nullement à ce qu’elle le touche avant moi. J’avais mal évalué ma vitesse et distance comparé à elle semble-t-il. Quoi qu’il en soit, quand je vis sa lame devenir noire - signe qu’elle était imbibé de Haki - il était déjà trop tard. Un choc violent se produisit - sans que ce dernier semble l’affecter - et après cela, je me reculais légèrement. La marine en face ne semblait rien avoir ressentis, comme si comparé à elle je n’étais qu’un moucheron. Son haki était-il si puissant comparé à ma simple force physique ? Comment diable avait-elle fait pour ne rien ressentir ? Elle ne bronchait même pas, ne souffrait pas ou ne semblait pas déstabiliser, alors que le coup était censé être d’une force particulièrement brute. Non, pour le coup, j’étais le premier surpris, mais quoi qu’il en soit, je n’avais plus de temps à perdre. Himan me glissait entre les doigts et sans doute que Iotun allait suivre...

“ Tch... “


Sentant une belle douleur dans mon bras à cause du contre-coup - car un tel coup n’est pas sans risques - j’usais de mon geppou pour me reculer, mais voilà que le géant reprit ses esprits visiblement. Ni une ni deux, une bourrasque de vent me propulsa plus rapidement vers l’horizon. Grognant de mécontentement, je ne faisais même pas attention à mon camarade qui s’était fait capturé - en supposant que je puisse le voir de là où j’étais - et une fois capable de bien bouger, je pris la direction de là où était ma barque.
Le plan maintenant ? Emmerder les Vice-Amiraux ? Tuer quelqu’un ? Se faire des alliés ? Pas du tout... Ces possibilités semblaient impossibles à réaliser. Que ce soit des alliances, des attaques, rien ne marchait. Qu’on s’y prenne avec intelligence ou comme un pied, le résultat était le même à chaque fois. Bref, la conclusion générale de cette journée et de cet instant était celle-ci : perte de temps.

Dans ma tête, les choses allaient bien vite et je ne comptais pas m’attarder plus longtemps ici. Usant de la voie du ciel, je ne jetais même pas un regard aux personnes ici. Tant que personne ne cherchaient à m’emmerder, je me dirigeais vers ma barque et ni une ni deux, j’atterris pour alors commencer à ramer et me barrer de là. Fou de rage, si cela ne tenais qu’à moi et que le destin était de mon côté pour sûr, j’y retournerais pour dégommer ces enflures, mais aujourd’hui, j’avais la preuve que le destin n’était pas avec moi, bien au contraire. Autant donc “battre en retraite”. Nous tous étions juste au mauvais endroit au mauvais moment, mais rien d’intéressant ne s’était passé. Ces marines ne venaient pas pour nous, mais pour les supernovas et le pire était sans doute qu’ils ne nous avaient donner aucune réelle attention particulière.
Comment ça j’ai une trop grosse fierté ? Fronçant les sourcils et ramant plus rapidement, je m’éloignais alors de l’île le plus vite possible n’ayant plus rien à faire ici. Je pris même le soin de décrocher mon den den mushi, le brancher à mon appareil blanc et appeler Ayabusa.

“ Envoie une équipe... Vous autres, rendez-vous à Nighty Town, nous avons assez perdu de temps ainsi. Oh, et il faudra me trouver quelqu’un aussi de disponible. On va devoir libérer un compagnon peut-être... “

Et je raccrochais. Mon humeur était si exécrable qu’une aura noire pouvait presque se voir si on imaginais la chose.


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Tech utilisées :
Spoiler:
 


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Journée 2 : Groupe F
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-