Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Dim 18 Oct - 10:27



Supernova, Himan Gringo
-Tchhi... Maetotron fume encore, c'est mauvais signe...

-Qui ?

-Ah pardon, c'est le nom qu'on donne au volcan. Si vous voulez mon avis vous feriez mieux d'éviter de trop vous approcher du centre de l'île le temps de votre séjour ici.

-Heu... Oui... Merci du conseil !

Attrapant son sac, Gringo quitta le comptoir de l'échoppe en faisant mine d'être trop pressé pour poursuivre davantage la conversation. Évidemment comme à son habitude il n'avait strictement rien à faire en dehors de sa routine habituelle. Au moins il passait une bonne journée pour une fois, il avait réussi à contenir son anxiété en parlant au commerçant et celui-ci n'avait pas eu trop l'air de le trouver étrange. Une victoire! Il devait s'être levé du bon pied ce matin. Enfin même si la population était dès plus amicale, ça ne faisait pas de cette île une destination passionnante pour le geek. Aucun magasin de jeu, pas d'item collector et pire encore la seule bouffe disponible poussait sur l'île. Posant son gros sac de fruits et légumes au pied du mur sur lequel il était appuyé, le supernova ne pu s’empêcher de soupirer. Cet endroit tenait plus du village tribal que de la grande ville en fait, c'était tout juste si ces types avaient commencés à passer à la pierre et au ciment pour leur architecture, pas exactement le genre d'endroit fait pour le voyageur solitaire en somme. D'ailleurs cette île ressemblait étrangement à une carte pour un de ses vieux RPG, mine de rien son paladin avait royalement du s'emmerder entre les quêtes au milieu de la forêt...

Jetant un œil à son log pose pointant toujours vers la prochaine île, le pirate hésita un long moment. Reprendre la mer seulement quelques jours après s'être presque noyé n'avait certainement rien d'alléchant comme idée. En même temps le fichu climat de Grand Line ne lui rendait pas exactement la tâche facile ! Son voilier avait beau être facile à manœuvrer, tenter de se balader sur cette mer infernale avec quelque chose d'aussi frêle relevait presque du suicide ! Fixant son embarcation depuis sa position, le jeune homme avait du mal à retenir ses larmes en voyant l'état de celle-ci. C'était une vrai épreuve de courage que de mettre les pieds là-dedans pour se balader, pas étonnant qu'il avance sur cette mer comme un escargot avec ça !

-Si seulement j'avais un équipage tiens... Et une navigatrice... Une belle et charmante navigatriiiii- Hein ? C'est quoi ce... Truc ?

Réajustant ses lunettes le supernova tentait tant bien que mal de discerner l'énorme silhouette se dressant au loin, sans succès. Une île flottante ? Vu la taille du machin on aurait pu croire et pourtant le pirate semblait bien voir... Des voiles...


Supernova, Iotun

-Alors ?!

-J'en sais rien, mais je crois bien voir un volcan mon prince !

-Darararara !!! Premier pas vers le trône !

-Si l'information est exacte...

-Ah oui évidemment. On sait qui a passé l'appel au fait ?

Vidant sa pinte, le géant dévisageait longuement ses soldats se regardant tous à la recherche d'une réponse.

-Heeeeh, on en sait toujours rien mon prince !

-...Bah ! Probablement un admirateur pas vrai ?!

-Ouais !!!

Cette réponse à l'unisson de son équipage semblait à la fois pleine d'assurance et de naïveté, pourtant pas un d'entre eux ne doutait de l'instinct de leur boss. Posé sur son trône, l'énorme colosse à la chevelure de flamme poussa à nouveau son rire gras des plus caractéristiques avant de finalement se lever.

-Assez attendu alors ! On peut le défier d'ici !

Poussant une nouvelle vague d'acclamation, l'équipage se rangeât derrière leur capitaine afin de faire face à l'île. Pas de doute, il s'agissait bien de la bande de pirate la plus bruyante de tout Grand Line et ce malgré le fait qu'ils ne soit guère plus qu'une dizaine. Évidemment leur taille disproportionné y était pour quelque chose et ceux-ci n'hésitaient pas une seconde à en profiter pour intimider l'ennemi. C'est d'ailleurs en se lançant dans une chorégraphie digne d'une bande de barbares se frappant le torse, que le groupe entama finalement les hostilités en inspirant pour crier à l'unisson.

-HIIIIIIIIIMAAAAAAAAAANNN !!!!!!!!!!!!!!

Un cri puissant poussé par onze géants à l'unisson n'était pas exactement ce qu'il y avait de plus subtil sur cette terre. À dire vrai il était bien possible que les habitants des cinq prochaines îles ai entendu cette gueulante poussé à l'endroit du supernova. Si les géants espéraient agir honorablement en prévenant leur adversaire de leur arrivé pour que celui-ci sorte de son trou, cette action risquait plutôt de faire fuir le pirate dans les plus brefs délais au fin fond de la jungle...




Voilà, du coup le navire géant approche, libre à vous de voir votre position dans cette situation (évidemment vous devriez pouvoir entendre le cri à moins d'être totalement sourds). L'île n'est pas trop grande et ne figure pas dans les voies, en somme vous êtes sur une île annexe ne possédant pas de champ magnétique.

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 953
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Dim 18 Oct - 20:05


Trop de bruit !



Quelques jour étaient passés depuis le grand coup de Shabody. Pourtant, aussi marquant avait-il pu être, je ne m'étais pas penché sur la répercutions de ce dernier. La logique des choses voudrait que le gouvernement fasse bien des choses, comme monter les primes, nous faire traquer. Le coup avait été trop gros pour être mis au silence, du moins, tel était mon avis. D'après mon collègue qui est un ex-marine, le gouvernement est très doué dans la manipulation d'informations et à moins de diffuser des vidéos ou des audios certifiés, il est parfois difficile de prouver une incapacité de ce dernier. D'où sans doute notre utilisation d'explosifs et meurtres en série lors de ce pillage. Qui pourrait couvrir des meurtres et des explosions massives ? Bref, ignorant les conséquences de cet acte - qui avait aussi mis en danger un roi d'une certaine contrée - j'avais lancé un nouveau projet : Conquesta.

Si les gouvernementaux pensaient que j'agissais comme avant, ils allaient se tromper. Autrefois, je faisais un mouvement et après, je me laissais oublier. Mais ça, s'était avant la formation des S.G. Désormais, nous sommes nombreux, un réseau se forme et c'est ainsi que notre marge de manœuvre augmente. Plus question de se reposer à outrance, maintenant, les choses sérieuses vont commencer et pour cause, le projet Conquesta était d'une belle envergure. Celui-ci consistait à conquérir plusieurs îles simultanément, afin de prouver notre efficacité. Si le gouvernement voulait encore nous ignorer, ils allaient vite se rendre compte que de nos jours, il vaut mieux éliminer une menace le plus tôt possible, plutôt que la laisser grandir en paix dans son coin. Pour nous, il était déjà trop tard ayant formé mes équipes et les ayant lâchées sur ces mers, tel chef d'armée lâchant ses hommes pour la bataille. Il était temps de montrer à ces gens, ceux qui nous ignorent, nous sous-estiment, ceux qui ne nous prennent pas au sérieux, que le monde allait changer. Ils trembleront, nous éviteront et ils comprendront que là où on passe, l'herbe ne repousse pas. Ce que nous voulons, nous le prennons. Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous.

" Si tout est en place... Dans ce cas, lancez l'opération. Pour ma part, je part à sa recherche... "

Raccrochant à Ayabusa et Krake, je les laissaient s'occuper de certaines îles, tandis que moi, je recherche une des nombreuses personnes que l'ex marine m'avait conseillé comme allié. La liste des potentiels participants était nombreuses, mais via ses renseignements, j'avais atterris ici. Je n'étais pas certain de trouver cette personne, mais visiblement, le destin avait voulu que je sois au bon endroit au meilleur moment.

Suite à cet appel, je m'étais aventuré dans cette île pour y faire un peu le tour et finalement, j'avais terminé dans une sorte de petite auberge dans le village. Alors que je m'emmerdais, je sortis donc de ma cachette pour aller là où le vent me portait. Il me fallait partir à la recherche de cette personne, mais alors que je commençais à quitter les lieux et approcher de la forêt - faisant presque peu attention à une petite personne, qui pourtant était connue - voilà qu'un énorme cri se fit entendre. Un cri ? Non... Un hurlement additionné de plusieurs personnes qui prononçaient un seul et même nom. Dans un premier temps, je posais une main sur mon oreille droite en grognant. Tsss...

" Bruyant... "


Me retournant ensuite vers l'origine du bruit, voilà qu'un énorme navire semblait approcher de l'île. Wow... Un navire de géants ? Si tel était le cas, ce fameux Himan allait avoir de gros ennuis. Himan ? Fouillant dans ma mémoire, je vins alors à y repenser. Cet homme était un supernova plus ou moins reconnu étant primé à plusieurs millions de Berry. Autant Ayabusa connait la plupart des histoires et le pourquoi du comment des primes des gens, autant moi, je connais presque juste les têtes et leurs montants, sans m'intéresser à leurs passés. Mais ce Himan me laissait perplexe. Ne remarquant pas encore la présence du petit gros à lunette, je continuais ma marche comme si de rien était, bien qu'un peu agacé par ces hommes qui hurlaient à vive voix.

Visiblement, le lieu allait être un véritable champ de bataille d'ici peu, ou du moins, des géants allaient fouiller cet endroit à la recherche de ce fameux Himan. Soupirant de lassitude, je vins alors à remarquer un petit homme. Hm ? Observant sa personne, je remarquais assez vite de qui il s'agissait, le fameux petit cochon de l'histoire. Ils se mobilisent tous ainsi pour " ça " ? Il faut se méfier de l'eau qui dort, mais, une si petite personne, un air si niais.. Un supernova ? Autant Fenko avait la carrure d'un supernova - voir Nebula - mais lui. Le monde est bien marrant parfois.

" ... Des soucis on dirais ? "


Une simple remarque ainsi qu'éventuellement une supposé proposition. N'insistant guère sur l'observation de ce dernier, mais plus sur le " menace " qui approchait à grand pas, je me mis à simplement soupirer.

" Himan, le joueur je suppose ? "


Aussi étrange cela puisse-t-il paraitre, je tentais bel et bien de taper la discussion avec lui. Certes, je suis un assassin et souvent ma présence ne signifiait pas quelque chose de bon, pourtant, je ne démontrais aucun signe d'hostilité à son égard. Je n'étais pas là pour une capture, ni même un coup spécial, mon équipe était absente. J'étais ni plus ni moins un électron libre pour l'instant et visiblement, je me trouvais au mauvais endroit au mauvais moment. Autant tuer le temps.

" On dirais que l'île va devenir une véritable fête... Plus on est de fou, plus on rigole, non ? "


Je souhaitais juste son avis afin de comprendre un peu sa personne. Quel genre de Supernova était-il et pourquoi ce surnom ? S'il souhaitait des alliés, ou un quelconque support, ou " pion ", peut-être avait-il sa chance, tandis que moi, je cherchais juste un peu d'attraction. Mais qui sait ce qui pourrait se passer selon les actions dans le futur qui ne vont pas tarder.



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mar 20 Oct - 1:30



Grand Line x Retrouvaille x Bataille...
Feat Ren- Drake - Nagami






Finalement avec beaucoup d’entrainement, Mori allait vite arriver à se tourner vers une autre voie. Petit à petit, il s’entrainait durement à devoir oublier tout ce qu’il avait appris jusqu’à maintenant pour pouvoir devenir une autre personne et prendre un nouveau départ. Il savait clairement ce qu’il venait d’entreprendre allait totalement à l’encontre de ce qu’il avait pu être par le passé. S’il arrivait petit à petit à oublier ce qui se passait actuellement, c’était surtout grâce à ses amis actuels. Les connaissances qu’il rassemblait avec leurs aides, le faisaient clairement devenir quelqu’un d’autre. Si tout était en marche pour qu’il puisse changer du tout au tout, il se devait tout de même de rester pour l’instant fidèle à ce qu’il est et respecter ses principes.

Voilà maintenant deux jours que Mori avait décidé de rester sur l’île où il se trouvait actuellement. Lynch et Shikaku avait décidé d’aller faire un tour en ville. Lynch prenait le temps de tracer une carte, Shikaku pendant ce temps recherchait de l’équipement de combat pour l’entrainement avec Mori. Pour les faucons, Shun’o était resté auprès du pirate aux cheveux d’argent alors que les deux autres étaient en train de faire le tour de l’île très haut dans les airs. Mori à son tour décida donc d’aller faire un tour, mais à la différence de ses camarades du sol c’était sur le dos de Shun’o qu’il allait s’amuser. Il avait prévu de faire rapidement un tour de la ville du ciel et ensuite de se diriger vers la forêt et pour finir le volcan se trouvant au centre de la forêt.

La montée venait donc de débuter vers le ciel à la découverte de la ville. Il pouvait apercevoir les gens circuler tranquillement sur l’île, bien que la ville n’était pas grande un certain nombre de personnes s’y trouvait tout de même. Il y avait quelques personnes connues de pègre et même des pirates, l’on pouvait rapidement en déduire que l’île n’était pas spécialement surveillé par le gouvernement mondial, sinon des personnes tel que Mori ne pourrait pas se promener librement comme il fait actuellement. Il avait donc un peu plus de liberté, qu’ailleurs et c’était du repos en plus pour lui car être recherché par le gouvernement mondial, n’a rien plaisant du tout. Même si l’on fait se faire discret, l’on peut rapidement se faire rattraper sans problème… Le Gouvernement mondial a des contacts partout dans ce monde et il faut faire très attention. Même s’il était sur ses gardes, il se devait tout de même de continuer sa visite de l’île. Il commença alors à se diriger vers la forêt lorsque Shun’o lui fit un signe de la tête. Quelque chose avait attiré son attention et apparemment cela semblait être quelque chose d’énorme. Mori suivit donc son compagnon vers la destination qu’il avait pris pour les deux personnages et à la grande surprise du pirate, il s’agissait d’une personne qu’il n’avait pas vu depuis longtemps un ancien compagnon de route, qu’il avait perdu de route sur l’île de Kuraigana. Comme ça faisait un moment qu’il n’avait pas eu de ses nouvelles, Mori n’hésita alors pas à aller à sa rencontre et cela de la meilleure manière possible ! C’est comme-cela qu’il se retrouva à force d’excitation trébuchant devant le Taureau aux Sept Cornes. Au vu de sa tenue, il était presqu’impossible que Drake le reconnaisse, c’est pour ça qu’il laissa paraitre un partie de son visage pour qu’il puisse savoir qui se tenait actuellement devant lui, tout en glissant quelques mots également :

C’est maintenant ton surnom ? Hellrider… Comment je t’appelle Drake ? Camarade ? Compagnon d'arme ? Mon frère !

Spoiler:
 

Alors qu’il terminait sa phrase et retirait son masque, il entendit un grand cri… Ressemblant clairement à un cri de guerre. Son regard se tourna alors vers le lieu d’où cela venait et la scène qui présentait devant lui, semblait ne pas avoir de sens. Un groupe de géant ici... Et puis quoi encore ? C'était quoi encore cette histoire ?


Code par K'Aya de Never-utopia.
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 314
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 106.389.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mar 20 Oct - 15:01




« Avançons dans l'inconnu  »



La vie de Kitchiro avait basculé depuis son départ de Lunas. Sa petite visite sur Shabaody s'était transformé en braquage, le nom des Shadows Ghost avait été évoqué plusieurs fois durant le casse où Kitchiro a plus ou moins aidé pour tenter de récolter des informations sur le gouvernement.
Pour ne pas se faire traquer dans tout les grooves Kitchiro avait donc pris un navire pour Little Garden ou il y séjourna peu de temps car son séjour lui permis de mettre la main sur un pouvoir incroyable:celui d'invoquer et de contrôler des fantômes. Le temps de recharge d'un Log Pose est de 1 ans sur Little Garden mais Kitchiro ne comptait pas y rester il sauta alors dans le premier navire qui passait par là.
Finalement Kitchiro du accosté sur une petite île en dehors des Voies, le temps que le navire fasse son boulot Kitchiro avait donc quartier libre pour le moment.

-Bon encore une petite île paumé à en croire le village, en deux heures on a sûrement fait le tour de tout ici, j’espère qu'il y a un bar ou un minimum d'animation car la dernière île était vraiment morbide. Je ne serai pas contre un peu d'action histoire de pas s'engourdir plus.

Kitchiro se promenait main dans les poches sur la place du village, innocent celui-ci visitait les quelques épiceries du coin quand une tête légèrement familière passa dans son champs de vision. Un grand homme au cheveux roux, l'air costaud et déterminé, oui c'était bien lui. L'homme qui commandait les Shadows Ghost sur Shabaody était lui aussi sur cette île plus que banale. Mais la surprise de Kitchiro ne fut plus grande quand il vit Ren engager la conversation avec un petit gros coiffé d'un casquette jaune, son nom ne vint pas de suite à la bouche du révolutionnaire mais il savait déjà que l'homme était connu, un Supernova ou un Nebula.

-Mieux vaux se tenir à l'écart pour le moment et ne pas arriver comme une fleur auprès de type comme ça je sais pas si il ma vu sur Shabaody, il faut avouer que la fuite a été un peu chaotique, il partait par l'arrière du bâtiment alors que je sautais sous la mangrove. Attendons de voir se qu'ils préparent.

Mais un bruit monstrueux vit tremblait l'île, automatiquement Kitchiro se retourna vers le volcan qui fumait mais le bruit avait comme un air de « HIIIIMAAAAANNNN ». Le révolutionnaire se tourna donc vers la mer et vit une ombre géante à la surface de l'eau, un bateau ! Mais pas n'importe quel bateau, un bateau de géants vu sa taille.

-Bon bon, de l'action se profile à l'horizon ? Des géants, Ren des Shadows Ghost, un petit gros Supernova, cela s'annonce comme un règlement de compte ? Tiens un bar, l'endroit idéal pour observer la scène sans trop de soucis, la dernière fois que je me suis mêlé d'une histoire pareil un marine est sortie de nulle part et a commencé a me balancer de la peinture dessus.

Kitchiro s’assit à une terrasse commanda un café et n'atteint plus que trois choses : savoir pourquoi l'homme de Shabaody était là, qui est Himan dont les géants hurlent et trouver une raison de tester ses nouveaux pouvoirs.


Codage de gaki sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 528
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mar 20 Oct - 20:52



Le ciel n'annonçait rien de bon. Les nuages s’amoncelaient au-dessus de la mer, alors que le vent se levait, commençant à agiter les vagues. Les rayons du soleil se faisaient progressivement avaler par le temps pluvieux qui arrivaient. À ce tableau presque fantastique d'une mer qui sortait de plus en plus de sa torpeur vint s'ajouter des claquements sourds et lourds de l'air, haut dans le ciel. D'en bas, l'on aurait presque pu avoir une vision cauchemardesque... Un monstre. Un véritable monstre d'acier aux écailles brillantes d'une lueur malsaine s'avançait dans les ténèbres qu'offraient les nuages. Un dragon parcourait les cieux vers sa prochaine destination, avec entre ses ailes, un homme, assis, recouvert d'une sombre cape abîmée, une épée entre les jambes qui prenait appui sur son épaule. Son visage était difficilement discernable, mais l'on pouvait tout de même deviner que son regard perçait l'horizon. La silhouette était de retour sur les mers après avoir quitté son île aussi sombre que la nuit, après avoir quitté Kuraigana.

Cette silhouette sur sa massive monture volante aurait pu présager une mauvaise augure pour certain, mais il n'en était pourtant rien. Après les événements relatifs à ces hommes poissons que nous avions affrontés, je m'en étais retourné au château dans lequel je résidais sur l'île de Kuraigana, pour me reposer, me soigner, mais surtout m'entraîner, encore et toujours. Une fois prêt, je m'étais enfin résolu à accomplir la mission que Dead-End m'avait procurée et me rendre à Berk Town... Il ne me suffisait que de suivre mon Log Pose, encore et toujours. Bientôt, nous sortirions de ce temps agité et il ne nous suffirait plus qu'à attendre, pour enfin fouler le sol.

Assis sur ces écailles, je n'avais pas beaucoup de choix. Dormir, méditer, m'entraîner, boire ou manger. Et justement, j'avais la dalle. Il se pourrait même que les bruits de mon estomac aurait pu surpasser les pesants battements d'aile de Fafnir. Le ciel menaçant était désormais derrière nous, et dès lors, un point noir apparaît au loin sur la mer... Une île que ne pointait pourtant pas mon Log Pose. Log Pose ou pas, il fallait s'y arrêter, j'avais faim. Alors que je survolais les flots, peut-être aurais-je dû d'avantage faire attention à l'imposant bateau qui se trouvait en dessous des battements d'aile de Fafnir, car ce dernier allait probablement rendre la journée plus pimentée.

Alors que nous allions commencer à survoler la forêt, j'ordonnai à mon brave dragon de me laisser ici. Ainsi, ce dernier perdit de l'altitude et, une fois à quelques mètres au-dessus du sol, je me laissais simplement tomber pour une parfaite réception. Personne ne m'avait vu, ou du moins, personne n'avait vu Fafnir de prêt, car il était très probable que l'on ait déjà remarqué ma monture massive survoler la ville, tout était donc parfait. Vêtu de ma cape, cachant à la fois mon corps et mon visage, je pris enfin la direction du centre-ville pour un peu de détente. La cape était essentielle, puisqu'il ne fallait pas que quelqu'un me reconnaisse avec ma tête mise à prix par le Gouvernement. Bien que cette île ne semblât pas affiliée à la Marine, il ne fallait se fier à personne et éviter tout problème. Je n'étais là qu'en transit pour ensuite me diriger vers Berk Town, mon but n'était que de me reposer, de remplir mon ventre, mes stocks, sans attirer l'attention, pour enfin me diriger vers la mission que m'avait procurée Dead End ! Et si quelqu'un voulait ma tête, il allait très certainement se prendre quelques mandales.

La taverne ne fut pas bien difficile à débusquer, il suffisait juste de trouver la première enseigne à l'entrée du centre-ville. Au vu des personnes qui s'y trouvaient et des quelques poireaux affalés sur leur table, il ne s'agissait pas d'un lieu de luxe, et c'était tout ce que je cherchais : je n'avais pas besoin de me ruiner pour me remplir le ventre. Les samouraïs rejetaient le luxe et ne vivaient que du simple. Et puis, vêtu de la sorte avec un vêtement abîmé pour me cacher, comment diable pourrait-on m'accepter dans un endroit luxueux ? J'avais simplement besoin d'alcool et de viande. Voire même, un peu de repos, ce ne serait pas de refus ! Lors de mon repas, mon erreur fut de dévoiler mon fasciés, en croyant qu'ici je serais dans la tranquillité la plus parfaite. Un groupe de personnes m'avait reconnu, bien qu'il ne semblât pas que je me trouvais dans une taverne de chasseur de prime... Mais vu leur état, ou simplement leur apparence, il était très peu probable que je puisse avoir le moindre problème.

Après m'avoir dépêché de laisser l'argent devant le tenancier, je décidais de quitter le lien, et évidemment, ce fut à ce moment qu'ils tentèrent leur chance. Ils étaient au nombre de quatre et ils décidèrent d'attaquer sans réfléchir. Le premier, un homme qui tenait difficile droit sur ses jambes tant la carabine qu'il s'était prise aujourd'hui était forme, sortit un couteau pour tenter de m'intimider, mais je n'eus qu'à sortir à mon tour mon poing pour le lui enfoncer dans l'estomac et le laisser s'affaler sur le sol à quelques pas de moi. Le second eut à peine le temps de se saisir d'une quelconque arme que la main agrippait déjà son crâne pour l'enfoncer dans le meuble principal du bar. Les deux derniers, vraisemblablement plus intelligents, tentèrent d'agir de concert. Alors que l'un, en face de moi, pointait son pistolet à silex en direction de ma tête en affirmant que ma tête allait arrondir sa fin de mois, l'autre sortit un sabre court. Déjà, toute la taverne était en ébullition, mais pour mettre court rapidement et simplement à ce conflit, j'assommais le second avec un puissant coup de pied sauté directement dans le caisson, tout en sortant Yubashiri du dessous de ma cape, encore dans son fourreau, pour me procurer de l'allonge et dévier le pistolet de l'abruti qui croyait pouvoir me faire mal. Il tira dans le plafond, quant à moi, profitant de son instant de déconcentration, je m'approchais vivement de lui pour lui enfoncer mon genou dans le torse avant de l'attraper par la tête pour le faire voler au travers de l'entrée pour le laisser bouffer les dalles de la rue. Après quoi, je pus sortir tranquillement, recouvrant mon visage et continuant à vaquer à mes occupations.

Suite à cette brève et mineure altercation, mes pas se dirigèrent vers le centre de la ville, peut-être même vers le port. Mais une rencontre inopinée vint probablement changer le cour de la journée. Quelqu'un qui avait profité d'un moment où l'on pouvait percevoir les traits de mon visage sous ma cape... Alors que celui-ci m'abordait, j'eus le simple réflexe de poser ma main sur mon sabre mais tout changea quand il utilisa divers appellations pour moi. De plus, cette voix ne m'était pas inconnue, mais au vu du masque qui parait son visage, je ne pouvais mettre un nom sur ce timbre... Mais lui-même ne tarda pas à dévoiler son faciès, et il ne s'agissait de personne d'autre que de Mori Ranmaru, le Gin Kami avec qui j'avais partagé une partie de mes aventures dans l'équipage des Sen'Paku no Yume... Mais s'il était ici, alors il était probable que l'équipage n'était pas loin. Néanmoins, alors que je m'apprêtais à serrer sa main dans une poignée bien virile et de fêter nos retrouvailles autour d'une bonne pinte, à l'ancienne, un effroyable cri retentit au loin. Une telle puissance dans la voix était impossible... A bien y entendre, il n'avait pas été poussé par une seule personne et, à moins ne peut pas être humain, il ne pouvait que s'agir de géants... Le genre de géant que j'avais pu voir dans cet énorme bateau plus tôt dans la journée.

« Gin Kami... Content de te revoir vieux, mais j'pense pas que ce soit une bonne idée de zoner sur cette île, je sens qu'va y'avoir du grabuge là ! Sauf si on s'en tamponne et qu'on va fêter notre rencontre ? Et t'es pas accompagné de la joyeuse troupe de l'équipage ? »

Au loin, les hostilités étaient lancées avec des géants qui s'apprêtaient à marcher sur la ville.



Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 22 Oct - 8:48



Supernova, Iotun




-Hum... Pas de retour ?

-Heu, mon prince je crois que le prétendant est un humain...

-Ah, en effet. Il doit être trop petit pour qu'on puisse entendre sa réponse ! Ces humains son marrant parfois ! D'ailleurs il a l'air de quoi ce gamin déjà ?

Fouillant dans sa poche, le géant aux airs pourtant barbare sortit sa vieille paire de lunette ainsi qu'un bout de papier semblant encore plus petit qu'un timbre post entre ses doigts. Pourquoi faire ces avis de recherche aussi petits de toute façon ? Enfin, apparemment le géant était à la recherche d'un gamin à lunette quelconque, rien qui ne promette un combat des plus intense certes, mais se rapprocher de son objectif un peu plus suffisait amplement à redonner son énergie à l'homme.

-Bien ! On ne devrait pas le faire attendre plus longtemps pas vrai ?

-Oui chef !

Se dirigeant vers l'arrière de son navire gigantesque, le prince se saisit de l'énorme éventail qu'il avait pris l'habitude de garder à proximité du mât. Personne à bord n'aimait vraiment l'idée visant seulement à sauver quelques minutes de manière générale, après tout avec tout le cordage qui lâchait à chaque fois, ce Yörg se retrouvait inévitablement de corvée de réparation à chaque fois. Mais faire patienter un opposant n'était certainement pas coutume sur Elbaf ! Et si la voile devait partir sous le souffle de sa détermination et bien tant pis ! Déployant l'immense outil même selon les mesures de son peuple, Iotun envoya finalement le premier coup de vent supplémentaire dans ses voiles, coup de vent qui sans surprise ne tenait pas de la douce brise du matin. Gonflant soudainement les voiles, la technique semblait avoir eu son effet escompté, peut-être même un peu trop d'ailleurs. Le bateau gigantesque s'était mis à avancer bien plus vite que sa taille ne le lui permettait en temps normal, à vrai-dire celui-ci fonçait maintenant à vive allure vers l'île sans montrer le moindre signe de ralentissement. En même temps le fait que le capitaine ne pouvait maintenant plus s'arrêter de balancer des coups d'éventails dans son élan d'entrain n'aidait pas particulièrement non-plus. Il ne fallut au final que deux ou trois minutes à l'équipage pour atteindre la côte de l'île, entraînant malheureusement par le fait même la destruction du port en entier étant donné que l'embarcation massive venait de complètement exploser la petite plage ainsi qu'une partie des bâtiment les plus proches de l'océan.

-Ah ? J'ai mis trop de jus à votre avis ?

-Heu... Je crois qu'on va devoir rembourser ces villageois...

-Bah ! Du moment qu'il n'y a pas de victimes pas vrai ? Dararara !

Poussant à nouveau son rire caractéristique, le géant accompagné de son équipage débarqua bien vite du navire maintenant échoué, en sautant essentiellement au beau milieu de la rue principale de cette petite ville. C'est ce qu'on pouvait appeler une entrée en grande pompe, digne de la royauté même, enfin hormis la destruction peut-être... Faisant craquer ses jointures, le géant avait déjà commencé à survoler du regard la population terrorisé et ébahie pas sa présence, à la recherche de son adversaire du jour. Honnêtement la seule raison qu'il pouvait imaginer pour que celui-ci ne soit pas déjà devant lui était qu'il devait être retenu quelque part pour une raison ou une autre...


Supernova, Himan Gringo

Quelques minutes auparavant...

-Oh... Ooooh merde... Merde-merde-merde-merde... Quelqu'un ? Y a bien un type quelque part ici qui se nomme aussi Himan hein ?... Pourquoi cette merde me tombe toujours dessus ?

Paralysé contre le mur sur lequel il s'était précédemment appuyé, le supernova tremblait maintenant des genoux réalisant pleinement que la source de ce cri ne lui voulait sûrement aucun bien. Être pirate était dur, mais être recherché avait rapidement rendu sa vie impossible. Pourquoi est-ce que littéralement tout les chasseurs de prime de Grand Line voulait sa peau hein ?! Bon la réponse semblait évidente, il valait un pactole, mais c'était le genre de chose qui avait rapidement rendu le Gringo parano à l'approche d'une quelconque grande ville. Et maintenant les types voulant sa peau le suivaient même au milieu de nul part ! Comme si ça ne suffisait pas, en plus des types sur ce navire qui venait étrangement tout juste de prendre de la vitesse, un autre type venait de l'aborder en prononçant son nom ! Y en avait marre à la fin ! Des monstres fonçant sur lui, un mec juste à côté, il devait faire quoi pour... Minute...

-H, Hein ?! Heu moi ? Himan ? Mais non ! Pas du tout voyons ! Vous avez dû confondre à cause des lunettes !

Fixant son nouvel interlocuteur, le supernova réalisa bien vite qu'il n'était pas exactement dupe. En même temps quelle idée il avait de porter les mêmes vêtements que sur son avis de recherche ?! Faisant défiler ses options dans sa tête le pirate essayait de trouver celle qui sauverait ses fesses dans une situation pareille. La fuite ? Ouais ça aurait pu totalement marché s'il ne faisait pas 70 livres en trop et si le rouquin qui lui parlait n'avait pas l'air de pouvoir couvrir 20 fois plus de distance que lui en quelques secondes ! Le combat alors ? Merde il aurait jamais le temps avec les autres qui approchaient ! Que faire ?!

-Ah... Haha ! Je rigole évidemment ! C'est bien moi Himan ! Le légendaire pirate ! Dis moi mon aventurier, tu veux te faire une fortune ? J'ai un trésor tu sais ! Un énorme trésor de la taille d'une île ouais ! Et j'ai justement une quête pour toi ! Heu... Ces types qui approchent vont bientôt essayer de venir gâcher ma journée, je m'en occuperait bien, mais j'ai rendez-vous avec ma princesse ! Occupe toi d'eux et ma fortune est à toi !

Phew, finalement ses RPG étaient plutôt utiles ! Quelques lignes du marin dans Ocean Fantasy et un final en beauté du chevalier de Dagger Quest ! N'importe qui aurait été pendu à ses lèvres ! Il suffisait que ce type accepte son offre, dès que ce serait fait il pourrait enfin filer en douce ! Aurevoir île pourrie, bonjours la m-

Ce fut à peut près à ce moment que le navire géant frappa enfin la côte, ce fut également à ce moment que le Gringo observa avec le plus grand désespoir son voilier être pulvérisé. Certes il aurait pu s'effondrer et chialer sur le moment, mais au moins pour une fois la terreur le paralysant servait à quelque chose en le gardant bien droit comme une règle...



Ça commence donc ! Les géants sont au nombre de 11 et on commencés à chercher Himan. À vous de voir comment gérer cette situation !

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 953
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 22 Oct - 15:06


Make a choice !



Moi qui espérais un peu de repos, me voilà désormais au centre d'une drôle d'affaire. Bien entendu, je pouvais encore partir de là et laisser ce messieurs dans sa merde, mais pourquoi diable faire ça ? Himan Gringo, primé à plus de plusieurs centaines de millions... Quel gâchis que laisser un potentiel compagnon - qui pourrait m'être utile - dans une merde pareil. Pour x raison, ces géants semblaient en avoir après lui et le petit gros ne semblait pas à l'aise. Mais alors, pas du tout même... Moi qui espérais rencontrer une personne aussi sanguinaire que l'Oudoni, visiblement, je m'étais trompé. Grognant en douce, je me rendis compte - via le comportement du petit porc à lunettes - que son surnom était peut-être vite fait.

En effet, sa première réaction était typique du lâche qui essaie de vous la " mettre derrière ". Hm ? Un autre Himan ? Il me prends pour un con ou quoi ? Alors que j'étais prêt à le respecter et m'allier à sa cause sans aucune hostilité, finalement, je commençais à me demander si je ne devais pas m'allier à lui pour mieux le zigouiller par la suite. Imaginez un peu le tableau, ou les journaux qui en parleraient : Ren Tao, leader d'un groupe de mercenaires qui terrasse une dizaine de géants et élimine un supernova, le tout en une seule bataille ? Pour sûr, le niveau de dangerosité serait clairement revu à la hausse. Notant cette petite pensée au fond de ma tête, j'en revins au pseudo joueur.

Celui-ci se ravisait et me fit une certaine offre, le tout, sous une forme de discours assez... étrange. Jeux vidéos ? Mon dieu... Il va falloir communiquer ainsi ? Soupirant de lassitude - sans remarquer que les géants avaient mis le turbo au navire pour arriver plus vite - je vins alors à le fixer en douce.

" J'ai une meilleur offre. Je réalise ta quête avec ton aide, et en échange, pas besoin de trésor, tu rejoindras ma guilde en revanche. Oh bien sûr, tu resteras libre et sera sous ma protection, en revanche... tu agiras pour moi quand j'aurais une quête annexe à t'imposer.
Si tu refuses, tant pis.. Je retournerais dormir ailleurs, mais c'est dommage, mon embarcation est prête à partir... "


D'ailleurs en parlant de navire, il semblerait que sur la côte, son moyen de transport soit partit en morceaux. Totalement pulvérisé, mis en pièces, broyé, concassé, les géants venaient de débarquer et visiblement, ils comptaient bien fouiller l'île pour agir. Le temps pour le petit cochon était compté et moi, mes actions allaient se décider sous peu, selon sa décision, à moins que je doive lui forcer la main ? Qui sait...

" C'est toi qui voit. "


Craquant légèrement ma nuque, et redressant mes manches, je laissais voir mes espèces de bracelets au poignet mais via un simple mouvement, ces bracelets devenaient de véritables gants qui recouvraient la majeure partie de ma main. Ajoutant les dials adéquat, j'étais clairement prêt à agir.

" Bon... Tu as fais un choix ? Sinon, je m'en vais seul, m'amuser avec eux... "

Souriant en coin, je lui laissais imaginer ce qu'il pourrait se passer si j'allais les voir. Sachant que vu mon comportement, qui sait si en allant les voir - et si j'avais une belle offre - je ne reviendrais pas vers lui en tant qu'ennemi ?


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 24 Oct - 3:04



Grand Line x Retrouvaille x Bataille...
Feat Ren- Drake - Nagami






Pendant ce temps dans un autre endroit de la ville, deux personnes marchent côte à côte discutant de tout et de rien. L’un possédant une carte à la main et l’autre serrant et desserrant ses poings, comme ci il s’agissait d’un entrainement pour lui. Les deux individus regardaient tout de même les alentours de la même manière, ce qui montrait qu’ils avaient l’habitude de faire les choses de cette façon. Leur marche n’avait rien d’imposante, elle était calme et sereine mais surtout sûr d’elle… Il était clair que les deux personnes n’étaient pas inquiètes sur leur situation actuelle, mais ils étaient loin de se douter qu’ils se retrouveraient rapidement au beau milieu d’une situation qui mettrait leur état de tranquillité en alerte. Ce n’est même pas quelques secondes après que tout changea du tout au tout… Le cri de guerre d’un groupe de géant vint perturber la journée et les occupations de chacun. Un regard entre les deux protagonistes suffit à une compréhension mutuelle, suite à quoi celui qui se serrait les poings sans cesse s’adressa avec un ton net à son interlocuteur.

Shikaku : On devrait se rapprocher vers Haku… Le cri à l’instant. Je l’ai déjà entendu auparavant !
Lynch : Oui, moi aussi… C’était à cause d’eux que je m’étais retrouvé séparé de mes anciens camarades de la marine…
Shikaku : Tu t’en souviens également… Dans ce cas, il n’y a plus de temps à perdre !

C’est alors que d’un pas beaucoup moi tranquille, les deux camarades se mirent en route vers Mori Ranmaru, la personne qui se trouvait être celui qu’il se devait de protéger.

********************************

A un autre endroit dans la ville, Mori Ranmaru se tenait maintenant debout devant un de ses plus fidèles camarades et dans la famille des épéistes les plus bizarres, Drake était appelé à faire une apparition sur les lieux. Il avait enfin réussi à retrouver sa trace sans vraiment le vouloir. Combien de temps exactement que les deux combattants s’étaient perdus de vue ? Quelques semaines à peine, mais pour Mori c’était déjà longtemps séparé d’une personne avec laquelle, il avait pu partager des choses. Peut-être peu mais assez pour qu’il laisse paraitre un sourire à sa rencontre. Il écouta don tranquillement ce qui lui avait répondu son partenaire actuel. Après quoi, il s’empressa de donner une réponse à son camarade pour la manière dont ils allaient fêter les retrouvailles :

Mori : C’est vrai ! On a pas mal de chose à se raconter… On devrait donc aller se poser et prendre un verre tranquillement. Seulement… Je ne pens-

A l’instant, il sentit une légère secousse l’obligeant à ne pas terminer sa phrase. C’est à ce moment qu’il comprit qu’il y avait clairement quelques choses d’énorme qui se dirigeait dans sa direction ! Il put le remarquer assez clairement, l’immenses navire qui accosta de manière particulièrement brutal sur la côté de l’île, le détruisant complètement le port de celle-ci et quelques habitations par la même occasion. A cet instant, Mori avait déjà débuté sa course vers ce même endroit pour voir si les personnes qui s’y trouvaient n’avaient rien de grave… La réaction de Mori était tout à fait normale, l’on pouvait clairement croire qu’il y allait pour secourir les personnes sur place, mais la raison de sa course était toute simple. Lorsqu’il se rendit compte que le navire géant balaya complètement le port, à savoir l’endroit où se trouvaient peut-être ses deux amis son instinct prit rapidement dessus. Sur sa route vers le port, Mori bouscula assez violemment un homme vers lequel son regard se tourna une fraction de seconde comme pour s’excuser. Il n’arrêta pas pour autant sa course, mais une idée lui traversa soudainement l’esprit « A l’ instant, c’était… » Non ! Il se devait de rester concentrer sur son principal objectif actuel. Il ne savait pas réellement si Drake l’avait suivi, mais encore une fois-là maintenant c’était le cadet de ses soucis. Il se devait d’être rassuré sur la situation actuelle de ses camarades. Il fut rapidement rassuré lorsqu’il remarqua les silhouettes de ses deux camarades portant sur leurs dos quelques personnes qui venaient d’être prise sous les décombres. C’est Shikaku qui lui adressa la parole en premier pour lui prévenir de ce qui arrivait. Etant un ancien membre de la marine, il savait clairement qui se trouvait devant eux et qui venait de provoquer les dégâts :

Shikaku : Haku… Il ne faut pas qu’on reste ici, si c’est bien ceux à qui je pense. Cette endroit va devenir un véritable champ de bataille et laisse-moi te dire que si nous ne partons pas maintenant, il sera impossible de partir plus tard !

Mori : Ne m’appelle pas comme ça… Et de quoi tu parles ?

Il eut à peine le temps de finir sa phrase qu’il remarqua rapidement l’immense paire de jambe qui foula le sol de l’île. Levant les yeux aussi haut qu’il le pouvait, il comprit tout de suite de quel genre de personnes il s’agissait et s’empressa de faire un signe de la main pour qu’apparaissent rapidement Shun’o ! Il monta alors sur son dos et partit tout de suite en direction du sommet pour y voir plus clairement et surtout comprendre la situation actuelle, plus loin en bas l’on pouvait entendre d’une voix au loin Shikaku qui disait à Mori de revenir en bas, seulement le pirate au cheveux argentés ignora et s’adressa au géant se trouvant devant lui, les bras croisés sur le dos de son faucon géant :


Mori : Vous vous croyez où pour débarquer et tout détruire comme ça ? C’est quoi votre problème ?

Il était peut-être la faisant face au géant, mais l’on pouvait voir sur son visage l’air inquiet… Il faisait face tout seul à 11 géants. Son intention n’était pas de causer du tort, mais plutôt de comprendre les choses, il n'avait pas crié, pas énervé mais une chose était certaine, il venait bêtement de s’emporter sous le coup de la colère et certainement de la peur.


Code par K'Aya de Never-utopia.


Explication :

Mori court en direction du port qui n'est pas très loin, il bouscule Ren en passant. Monte sur le dos d'un de ses faucons géants. Il monte à la hauteur des géants et leur adresse la parole... RIP Mori Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 314
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 106.389.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 24 Oct - 22:52




« A l'Approche du danger  »



Voilà plusieurs minutes que Kitchiro observait Ren et l'homme à la casquette jaune, il avait l'air de discuter de façon plus ou moins amicale, sans crainte l'un de l'autre.
La journée aurait put être banale si des géants n'avait pas provoqué en duel un certain Himan depuis leur bateau, non les géants n'allait pas en rester là après avoir annoncé leur cible les géants guidèrent le bateau vers le port avec une violence incroyable. Cependant les géants ne sont pas aussi grands qu'intelligent, car le géant qui avait projeté le navire vers le port n'avait dosé sa force, finalement le bateau traversa la plage, puis le port, puis certaines maisons détruissant tout sur son passage.

Ils n'ont pas osés faire ça ! Aborder l'île de la sorte, détruire des maisons et tout un port juste pour un stupide défi !

Mais Kitchiro n'était pas le seul remonté contre cette action, un homme aux cheveux d'argent se précipita à leur rencontre sur le dos d'un faucon géant, Ren avait l'air de se soucis lui aussi de la présence des géants. Mais Kitchiro ne pouvait pas s'exposer directement à ces 11 géants. vu le rapport de force il valait mieux surveiller à distance et aider à défaire ces terroristes à distance grâce à son pouvoir. Le révolutionnaire envoya alors 4 fantôme de Vigilance pour voir l’étendue des dégâts et juger de la force des géants avant de pouvoir choisir si il pouvait réellement aider à protéger la population de ces dangers ambulants.
Depuis son emplacement à la terrasse d'un restaurant Kitchiro se concentra sur chaque fantôme tout à tour pour se rendre compte des événements sans risqué de se faire marcher dessus. Il pouvait aussi voir l'homme aux cheveux d'argent monter à niveau des géants pour questionner les pirates sur leur intention. Concentré plus que jamais Kitchiro attendait la réponse du géant qui s'affichait comme le chef pour savoir si il aller oui ou non s'emmeler dans cette histoire de règlement de compte.



Codage de gaki sur Epicode

Désolé du post court, pas grand chose à dire
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 528
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Dim 25 Oct - 20:22



Cet effroyable cri avait probablement fait trembler l'île jusque dans ses fondations, annonçant qu'une bataille allait bientôt avoir lieu là où nos pieds foulaient le sol. C'était un cri d'avertissement, mais aussi un cri de guerre. Rester ici n'était très certainement pas une bonne idée, d'autant plus qu'en ce jour, je ne souhaitais en aucune façon me faire remarquer... Mais ce hurlement avait eu le mérite d'éveiller mes instincts les plus primitifs. Se battre ? Depuis quand refusais-je une occasion de me battre ? Si un conflit avait lieu en ce lieu même et que j'avais l'occasion de m'y immiscer, alors je me devais de me jeter dans la bataille. Personne, et surtout pas moi, ne pouvait combattre ses instincts les plus archaïques. Mais pourtant, mes mots allaient à l'encontre de ceux-ci, et tout cela était dû à mes retrouvailles avec Mori. Pourquoi les retrouvailles devaient-elles toujours se faire sur un futur champ de bataille ? Cela avait été le cas avec le défunt Lorn, avec Kyoshiro, et aujourd'hui avec le Ginkami... En effet, je lui avais proposé de manière plus ou moins sous-entendu de nous écarter du conflit qui allait avoir lieu pour fêter nos retrouvailles en bonnes et dues formes, mais peut-être n'était-ce pas là mon véritable souhait...

Il commença à me répondre, mais eut à peine le temps de finir sa phrase, que les cors de la guerre retentirent une seconde fois. Cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'un cri tonitruant, mais d'un choc sourd, et fracassant, assez puissant pour faire trembler les dalles sous nos pieds... L'immense bateau s'était approché de manière trop vive, trop rapide et de manière inconsidérée. Le navire, que l'on aurait pu comparer une montagne, était entré en collision avec le port après avoir traversé la place, enfoncé l'embarcadère, pour ensuite détruire la quasi-totalité du port. Dans son immensité, le bateau réussit même à atteindre quelques-uns des bâtiments les plus proches de l'océan... Absolument tout le monde était dès lors en connaissance de leur arrivée, à tel point que l'on aurait pu à juste titre craindre pour la vie des individus les plus proches du point d'impact. S'ils misaient tant sur une telle entrée en scène, c'était que le jeu en valait la chandelle et qu'ils ne se trouvaient pas ici pour rien... Malgré tout, je compris d'où venait la puissance de ce cri, quand je vis l'équipage du navire fouler le sol. Des géants... Une dizaine de géants.

Ils étaient très exactement au nombre de onze, après les avoir compté, car bien sûr, avec une pareille taille, il était impossible de les rater et, en les appercevant, je ne pus m'empêcher de tirer un sourire dont on ne pourrait pas vraiment déterminer la nature. Satisfaction ? Sadisme ? Joie ? Un peu de toute. Des géants, des perles d'Erbaf, des guerriers comme il n'en existait pas, des puissances de la nature, des personnes à craindre. Des adversaires comme l'on ne pouvait en rêver. Ou plutôt, comme je ne pouvais en rêver. Me battre avec eux n'était peut-être pas une mauvaise idée après tout, un combat d'hommes, de vrais ! J'avais définitivement bien fait de faire escale ici... Et c'était d'ailleurs l'occasion de tester si tout ce que l'on disait sur Shuusui était bel et bien vrai, même si je n'en doutais pas.

Pendant que moi, je pensais aux combats que ces géants pouvaient m'offrir, je m’aperçus que Mori était déjà loin devant et qu'il s'était rué sur les nouveaux arrivés. Ce traître ! Voulait-il me couper l'herbe sous le pied et prendre les adversaires pour lui seul ? Il n'oserait pas ce faux frère ! Aussitôt, je me mis aussi en direction de l'immense embarcation. Après quelques foulées, j'arrivai enfin au niveau de l'espace en majorité réduit en miette. C'est à ce moment-là que se présentèrent à moi les quelques montagnes, aux nombres de onze. Derrière mes lunettes, l'on aurait pu voir mes yeux briller comme ceux d'un enfant le jour de noël. De tels monstres de muscles et de barbarie... Il ne suffisait que d'attendre qu'ils commencent leur grabuge pour pouvoir s'amuser avec eux, ou peut-être mettre un peu d'huile sur le feu pour en accélérer la propagation dans la mesure du possible...

Alors que Mori s'était élevé dans le ciel avec l'un de ses faucons, je restais droit à dévisager le géant que se tenait en tête du groupe, avec une pensée presque existentielle... Comment ce gars pouvait se débrouiller dans sa vie quotidienne avec des vêtements pareils... Du genre, avec le froid, ou le mauvais temps ? Et puis, il n'avait absolument aucune classe avec son espèce de toge ! Je parlais bien de celui qui se trouvait en tête du groupe, même s'ils se ressemblaient tous.

« Salut vieux ! J'sais pas qui vous êtes tous mais moi aussi j'ai une question... T'as pas froid avec ta toge ? En plus c'est has been mec ! Tu veux pas que je t'achète des fringues ? Si jamais t'as pas assez de thune, ça me gêne pas moi, j'veux bien aider ! Ce sera juste compliquer de t'faire entrer dans une cabine d'essayage. »



Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Ven 30 Oct - 5:23



Supernova, Himan Gringo & Supernova Iotun
-Hein ? Mais c'est quoi cette offre ? La récompense de la quête ne peut pas changer ! Je... Je...

Sentant une nouvelle secousse faire vibrer le sol sous ses pieds suite au débarquement des géants, le Himan se figea une nouvelle fois avant de se résigner.

-C'est bon c'est bon ! Si tu gagne je veux bien m'allier à ton groupe ! Mais fait quelque chose bon sang ils s'approchent !

Commençant à courir, le supernova s'empressa d'aller se réfugier dans le bar de l'autre côté de la rue, espérant que ce pauvre type serait bien foutu de mettre k.o quelques-uns de ces types. S'il n'y arrivait pas... Peut-être devrait-il s'en mêler de la manière «classique». Dans le pire des cas il pouvait toujours s'échapper dans la forêt et essayer de rester caché jusqu'à ce que la pression se dissipe ! Mais un plan à la fois, pour le moment son attention s'était posé sur un des clients du bar sorti du bâtiment pour observer le chaos se produisant dans le port, une cible facile plutôt distraite, le geek avait bien l'intention de le garder à l’œil tout en suivant le déroulement des événements depuis la fenêtre de la taverne. Cette situation manquait cruellement d'issue, sans son bateau il ne pouvait malheureusement pas fuir sans demander de l'aide et si les seuls à vouloir l'aider étaient une bande de vautours comme ce rouquin il aurait bien de la difficulté à s'échapper cette fois. Enfin coup de chance, d'autres types semblaient prêts à s'opposer aux géants fraîchement arrivés. Des habitants locaux ? Difficile à dire à cette distance, mais l'un d'entre eux semblait se balader à dos de ce qui semblait être un oiseau géant...

-Oh... J'ai peut-être une chance de m'en sortir après tout ?

De son côté Iotun semblait plutôt embêté par le discours des petits humains l'ayant abordé. L'un à dos d'oiseau avait pratiquement l'air d'un colibri parlant, alors que l'autre le bombardait de questions concernant ses vêtements malgré son accoutrement ridicule.

-Hm ? Oh oui pardon j'ai effectivement causé quelques dégâts en arrivant, c'est que c'est difficile d’amarrer mon navire dans vos petits ports d'humain minuscules et fragiles ! Dararara ! Mais vous n'avez pas l'air de la personne que je recherche mes petits ! Si vous ne pouvez pas m'y guider je vous suggérerais de ne pas vous mettre sur notre chemin on risquerait de vous écraser par mégarde !

Se retournant vers le second individu se baladant avec une foule d'arme en apparence bien inutiles, le géant considéra finalement un instant sa question avant de lui répondre sans grand intérêt.

-Et toi je suis désolé mais si tu veux des conseils de mode de ma part j'ai bien peur de ne pas pouvoir t'aider, mon couturier ne fait pas vraiment dans les vêtements de poupée... Enfin bref ! C'est toujours agréable de discuter avec la populace locale, mais j'ai un duel à faire maintenant ! À moi mon premier rival !

Comme à son habitude le prince avait mal interprété la critique qui lui avait été adressé pour un compliment, pas spécialement parce qu'il était stupide ou narcissique, mais plutôt parce qu'il avait une vision un peu trop positive du monde qui l'entourait. Pour le coup il n'avait même pas remarqué les deux types écrasés sous des décombres non-loin de sa position, un manque de concentration à n'en pas douter. Enfin bref, voulant écarter un peu les deux gêneurs, le géant s'était contenté de souffler l'oiseau lui faisant face avant de reprendre sa marche, son pied atterrissant avec une certaine violence non-prémédité à moins d'un mètre de l'autre sabreur. Deux actes simples et n'étant pas exactement mal intentionnés, mais qui risquaient d'avoir pour effet de projeter à grande vitesse le gamin aux cheveux d'argent en direction d'un bâtiment, en plus de créer un bon petit tremblement de terre sous les pieds de celui aux lunettes de soleil. Dans tout les cas il commençait déjà à en avoir assez de chercher, la ville n'était pas bien grande bon sang, alors où était son opposant ?! Dans le temps qu'il avait mis à arriver et à discuter avec ces inconnus, il aurait déjà eu l'occasion d'exploser la dentition de son adversaire et de l'inviter à prendre une bière s'il avait été sur Elbaf !

-Bon aller assez de politesses à la fin ! Himan ! Sort de ta cachette !

Prononçant cette phrase avec un mélange d'empressement et d'ennui dans son ton de voix, le géant espérait vraiment voir l'homme venir se dresser devant lui pour combattre avec honneur. Malheureusement ce n'était certainement pas le geek qui sortirait le premier dans des circonstances pareilles, bien au contraire il s'était contenté de couvrir davantage son visage à l'aide de sa casquette avant d'analyser une nouvelle fois ses options en terme d'échappatoire. C'était problématique, si personne d'autre n'engageait l'affrontement il devrait vraiment intervenir seul contre cet espèce de monstre ambulant. Ce n'était pas exactement son genre d'affronter directement ses adversaires en même temps... Plaquant ses mains l'une contre l'autre, le joueur senti le petit «pic» de son gadget dans sa paume. Il était prêt en cas de pépin au moins, d'ailleurs sa cible était toujours là, la question était seulement de savoir quand serait le meilleur moment pour intervenir...

----------------------------------------------------------------------------------------------------

-Chef ! Ils sont tous là ! Dois-je donner le signal ?

Les yeux posés dans un engin complexe ressemblant à des binoculaires high tech reliés au plafond, la silhouette mal éclairé sembla hésiter un moment avant de répondre.

-Hmm... Ils n'ont pas commencés... Laissons leur encore cinq minutes...




Aller les gens vous connaissez le dicton : ''après deux tours de papotage faut faire pleuvoir les coups !'' Bon ok c'est pas un vrai dicton, mais prenez vos boules à deux mains et agissez z'êtes des hommes des vrai et à un event qui plus est ! /ZBAM

(Plus sérieusement je réalise que j'ai oublié de mentionner un point pertinent, Iotun est primé à 215M de berrys (même si ses avis de recherche se font plutôt rare dans cette partie de la mer), libre à vous d'utiliser cette info comme bon vous semble ^^)

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 953
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Ven 30 Oct - 16:17


First Strike !



Le jeune homme semblait se plaindre au début, cependant, il n'eut pas le temps de terminer sa plainte qu'une secousse supplémentaire lui rappeler la petite emmerde dans laquelle il était. Réfléchir dans un instant pareil, c'est un luxe qu'il ne peut pas s'offrir, à moins de coopérer avec moi et donc accepter mes termes du contrat, ni plus ni moins. Au loin, les géants se voient aisément et c'est ainsi que je regarde celui qui semblait etre le chef de cette " petite " troupe. Pris de panique, le jeune homme acceptait donc mon offre, bien qu'il se trompait sur un terme : que je gagne ou non, j'allais l'enrôler, ou bien le tuer... Il devrait être conscient de cela, sans quoi, il aurait une belle surprise à son réveil dans l'au delà.

Ainsi donc, notre petit accord réalisé, je le laissais s'en aller tel un lâche. Bon sang... Pourquoi j'avais voulu le protéger lui ? Alors que si ça se trouve, ces hommes là-bas étaient plus utiles ? Bah... Je verrais bien selon mon humeur. Après tout, pourquoi ne pas - au lieu de tous les tuer - tous les recruter ? Pour cela, il faudrait les convaincre et pour cela, souvent, un combat avec des enjeux est bien utile. Me mettant cette petite idée en tête, je vins donc à user de mon geppou pour m'envoler dans les airs. Prenant un maximum d'altitude, à moins d'être très observateur - même si ma chevelure rouge et mes habits noirs font un point à l'horizon - mes chances d'êtres vu étaient très faible. De plus, ce n'est pas comme si j'allais vers eux en gueulant. Bien au contraire.

Bondissant dans les airs, prenant de l'altitude au maximum, je m'approchais du géant à la chevelure aussi rouge que la mienne. Celui-ci semblait bien prendre du plaisir à discuter... Imbécile. Ainsi donc, sans tarder, alors que je devais être à facilement 400 mètres au dessus de sa tête, je vins à stopper de sauter sur l'air. Me préparant mentalement, je laissais mon corps retomber vers l'homme. Plus je me laissais tomber, plus ma vitesse augmentait. Bientôt, mon pique de vitesse serait optimal et de ce fais, à défaut d'être petit, à moins qu'il ait vraiment la tête dure, j'allais lui faire sentir mon passage.
Mes gants prêts à l'emploi, j'y avais mis dans l'un un jet dial, un impact dial et un hydro dial, tandis que l'autre contenait un jet dial, un impact dial et un electro dial. Chargeant à pleine vitesse, l'impact était iminant. Et quand je fus quasiment sur le point de frapper son crâne, je vins à positionner mes bras vers l'arrière avant de frapper.

Activant mes gants, je lançais alors mon assaut se voulant meurtrier. Les jets dials s'activaient et dès que je sentis sa tête, les impact dials chargés relâchaient le choc sur son crâne. Assaut meurtrier, car un tel coup de base sur un humain pourrait aisément faire mal, mais là, n'oublions pas qu'il s'agisse d'un géant et donc, quelqu'un de largement plus résistant que la normale. D'où le fait d'avoir pris beaucoup de hauteur, afin de rendre le coups encore plus rapide qu'à la base. Frappant de toute mes forces, je serrais d'avance les dents, sachant que le coup allait aussi me causer des séquelles.

Si le coup fonctionnait, je me demandais bien quelles en seraient les conséquences. Allait-il comme espéré le sentir passer ? Ou bien ? ...


CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Tech utilisées :
Spoiler:
 

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode


Dernière édition par Ren Tao le Sam 31 Oct - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 31 Oct - 14:24



Grand Line x Retrouvaille x Bataille...
Feat Ren- Drake - Nagami






Les choses ne semblaient pas aller pour le mieux et ça n’allait pas s’arranger au vu de la situation. D’après ce qui se passait actuellement sur l’île, les géants cherchait activement une personne et apparemment ils ne partiraient certainement pas, tant qu’il ne l’aurait pas trouvé. Mori l’avait compris, mais essayait tout de même régler les choses de manières diplomatiques sans causer plus de dégâts que ça. Actuellement, se trouvait en face de lui 11 géants qui n’attendaient certainement qu’une chose, c’est de foncer dans la ville pour trouver ce qu’ils cherchaient… Si cela venait à arriver, il était clair que les choses allaient devenir rapidement incontrôlable, même pour une personne doté d’un force pouvant les stoppés. Le problème majeur était le fait que ce soit clairement des géants, un simple pas de leurs parts fait trembler presque l’île entière alors autant imaginer ce qui se passerait s’il venait à tous se mettre à courir… Ce serait un véritable carnage. C’est pourquoi Mori prit la décision de se mettre en travers de leurs chemins pour discuter et donc ralentir leurs avancés.

Il prit donc position sur le dos de Shun’o pour se retrouver en face du géant le plus charismatique, il s’agissait certainement du chef. Les yeux sur lui, il se mit alors à lui poser des questions… C’est rapidement qu’il eut une réponse et c’était certainement un handicap pour eux de pouvoir s’amarrer correctement dans un port. Du n’importe quoi… Cela semblait en plus lui faire rire, ce qui énerva encore plus Mori au poing de vouloir se battre, mais confirma également une chose… Il cherchait bien une personne et cela devait certainement être cette personne nommé Himan. Un peu plus bas, Drake aussi c’était pointé pour discuter avec le géant qui ne tarda pas à lui donner une réponse. De son côté Mori réfléchissait soigneusement, concrètement si on devait livrer ce Himan alors les choses se calmeraient ? Bref, le temps n’était pas spécialement à la réflexion puisqu’il semblait que Mori ne faisait qu’une chose en se positionnant comme ça devant eux, il les gênait alors le chef eu la bonne idée de souffler dans sa direction… Comme ci, c’était simplement un insecte qui volait devant son visage. Ce n’était qu’une simple souffle, mais pourtant assez puissant pour faire reculer Shun’o seulement il sous estimait grandement la force de ce faucon. Ce n’est pas comme ci Mori traversait Grand line sur son dos depuis plusieurs temps déjà. Il n’eut donc aucun mal à retrouver son équilibre avant de reprendre le vol… En ce qui concernait Mori, c’était une autre histoire.

Alors que le géant souffla il renversa pendant un instant Shun’o qui l’instant d’après vola dans une autre direction. Cependant Mori lui, qui se trouvait sur le dos de la bête avait volé un peu plus loin que ça… En vrai, il était déjà en train de se diriger vers le sol lorsqu’il atterrit rapidement sur quelque chose. Ce n’était clairement pas le sol, mais le dos de Tsubaki un de ses autres faucons. Il pouvait clairement remarquer la silhouette de Shikaku. Il avait tout simplement été sauvé par ses compagnons d’arme qui avait pris de la vitesse pour se retrouver au-dessus des géants. Tout c’était enchainé tellement vite… Que Mori lui-même eu un instant du mal à suivre, mais n’oublia pas de remercier ses camarades. Ainsi toute son équipe se trouvait alors dans les airs afin d’échapper au attaque terrestre s’il devait y en avoir. Shikaku se mit alors à parler pour prévenir Mori :

Shikaku - Il faut que tu saches une chose… Lynch et moi nous nous sommes retrouvés K.O quand nous étions dans la marine. Nous avions combattu des géants. Ce n’était pas exactement eux, mais ils sont certainement aussi fort… Et donc, vaut mieux se tenir hors de leur chem-


Mori - Je passe devant !

Lynch - Je te suis !

Alors que Shikaku faisait son speech sur la dangerosité des géants, Mori avait déjà sauté se dirigeant vers la tête du Géant qui venait de le souffler. Shikaku avait également compris une chose, pas que Mori s’en fichait complètement de ce qu’il venait de dire, mais la raison pour laquelle il ne l’avait pas écouté jusqu’à la fin. Le temps qu’il perdait à discuter, les géants allaient continuer leurs routes dans la ville et détruire encore plus et ça ! Il ne pouvait pas se le permettre. Pas qu’il voulait sauver tout le monde, mais il venait simplement de pourrir les vacances ainsi que les retrouvailles du Gin’Kami. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas réagi au quart de tour de cette manière et sa susceptibilité légendaire venait simplement de faire surface. C’est pourquoi, il avait bondit du dos de son faucon. Sans pour autant dégainer ses Katanas, Mori était assez haut pour se laisser tomber rapidement sur la tête utilisant un coup ultra puissant, dans le but de lui faire comprendre qu’il n’était pas là pour le décors et surtout qu’on ne pouvait pas se permettre de débarquer comme ça sans prêter attention aux personnes plus petites, tout ça parce qu’on est géant. C’est alors que dans sa chute Mori tourna alors sur lui-même en direction de la tête du géant. L’on pouvait alors remarquer une lueur verte apparaitre sur l’une de ses jambes et plus précisément son pied… En effet, lorsqu’il utilise cette technique c’est qu’il renforce l’endroit en question et va frapper très fort. De plus, le fait de tournoyer comme ça sur lui-même et avec la vitesse qu’il prenait dû à la chute, il briserait la chose sur laquelle il atterrirait coup, maintenant reste à savoir si le crâne d’un géant est si solide que ça. Tout en sachant qu’il était suivi de près par Lycnh qui utilisait sa technique de Brise-Roche à l’aide de son coude… Les dégâts seraient certainement énormes. Pendant ce temps, une autre personne semblait avoir eu la même idée.

Code par K'Aya de Never-utopia.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 314
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 106.389.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 31 Oct - 21:26




« A l'Approche du danger  »



Kicthiro était dans le bar, enfin pas tout à fait, il voyait se qui se passait en direct du port, via ses fantômes espions qu'il avait envoyés vérifier la zone pour lui. Il n'a pas était dessus du voyage ! La situation était beaucoup plus tendu que Kitchiro aurait pus penser. Onze géants avaient posés pieds à terre se qui provoqua un tremblement de terre qui l'espace d'une seconde coupa la liaison entre Kitchiro et ses fantômes, alors que Kitchiro tentait de reprendre contact avec les yeux de ses fantômes il vit l'homme à la casquette jaune s'approcher du bar ou le révolutionnaire se caché alors que Ren s'envola dans les airs à la force des jambes.

il va falloir que je le surveille lui aussi, je sais pas se qu'il mijote avec Ren mais pour se cacher autant et avoir aussi peur depuis l'arrivée des géants cela me semble bizarre, j'espere qu'il n'est pas à l'origine de leur venue.

Pendant le court instant de réflexion sur l'homme à la casquette jaune un champ de bataille se mettait en place près du port, quand Kitchiro reprit la vision des fantômes il vit l'homme aux cheveux d'argent se faire souffler comme une vulgaire mouche, choqué par cette réponse plutôt brutale Kitchiro commençait à savoir dans quel camp il allait passer. Alors qu'il était sur le point de faire disparaître les fantômes Kitchiro vit l'homme aux cheveux d'argent se propulser vers le géant katanas en premières lignes, de plus l'homme masqué lui aussi armé de katanas avait l'air de vouloir s'interposer entre les géants et le village.
Deux contre onze, le combat s'annonçait corsé, Kitchiro ne pouvait pas laisser ses deux sabreurs affronter seuls ses onze géants peut être bien qu'ils auront besoin d'un support logistique.
Kitchiro brisa la communication avec les quatre fantômes espions qui disparut aussitôt et émergea au milieu du bar comme ci il s'était assoupit

Messieurs dame ! Une bande de géant ont détruit le port avec leur navire car ils sont à la recherche d'un certain « Himan » veuillez garder votre calme et vous mettre à l'abri.

Sur ces mots Kitchiro sortit du bar en courant pour monter sur les toits en utilisant une gouttière comme échelle et ainsi voir les géants qui se tenaient à une vingtaine de mètres du bar.
Depuis les toits Kitchiro avait une vision directe sur les géants qu'il prit pour cible, usant des pouvoirs de son fruit du démon Kitchiro créa trois gros fantômes explosif d'un mètre de diamètre et les lança simultanément vers le géant visant pour l'un le cou et les deux autres vers les yeux. Après que les premiers fantômes soit en chemin Kitchiro créa un unique fantôme de désespérance de la taille d'un humain pour maximiser son effet négative sur le chef géant et ainsi calmer ses ardeurs.
Si le chef tentait de répliquer malgré la distance Kitchiro était près à utiliser son fouet qu'il sortit une fois le dernier fantôme lancée pour s'échapper en utilisant la cheminée non loin pour se projeter au loin.




Codage de gaki sur Epicode


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 528
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Dim 1 Nov - 9:26





Ces géants étaient à la fois imposants et intéressants, et plus je me tenais prêt d'eux, plus une fougue hors norme s'éveillait en moi. Leur simple présence faisait fulminer le guerrier qui sommeillait en moi. La plus grande prouesse pour un adepte du Bushido était de pouvoir trancher une montagne. Il y en avait onze devant nous. Quitte à tomber au combat, autant le faire avec des feux d'artifice pour tout célébrer.
Pour l'instant, les hostilités n'avaient pas été ouverts et rien ne montrait qu'un combat allait se dérouler ici, outre les quelques mastodontes qui allaient chercher à marcher sur la ville... L'heure était plutôt aux rigolades, avec ce que j'avais dit, et ce qu'il m'avait répondu. À savoir que son couturier ne faisait pas dans les mesures de poupée. Mais il n'avait pas plus de temps à nous consacrer à moi et à Mori, puisqu'il avait, semble-t-il, un duel qui l'attendait. Un duel. Ce que je craignais allait avoir bel et bien lieu... Cette ville allait bientôt devenir un funeste champ de bataille. En fait, non, je ne le craignais pas... Je pouvais rêver mieux. Si lui avait un duel, ce qui signifiait qu'il allait se battre dans un affrontement singulier, alors qu'allaient faire tous ses camarades ? Ne voulaient-ils pas eux aussi d'un peu de divertissement ? Je ne partirai certainement pas de cette île sans avoir défoncé du géant au préalable.

Nous considérant apparemment comme une gêne, il n'eut pas grand mal à se débarrasser de nous pour pouvoir continuer sa route. En effet, il n'eut qu'à souffler pour dégager Mori et son faucon. Son simple souffle provoqua une bourrasque qui envoya valdinguer le Gin'Kami et sa monture. Qu'à moi, son pied heurta le sol avec une violence assez proche, et qui me prit assez de court pour me faire perdre l'équilibre en faisant vibrer le sol sous mes pieds... Ce mec cherchait les coups. Une fois sa route dégagée, il appela son adversaire, un certain Himan, comme si ce dernier se devait de se présenter à lui à l'instant même. Il ne manquait pas de culot. Peut-être même devrions-nous stopper l'avancée de son groupe à l'instant même, pour éviter qu'il ne ravage encore plus le centre-ville. Il fallait l'arrêter là. Du moins, il me fallait une excuse pour engager la bataille, alors il fallait l'arrêter là !

Mori fut le premier à agir. Dans un premier temps, il prit pour cible le chef du groupe de géant. Il avait l'avantage de pouvoir utiliser l'un de ses faucons pour s'élever, avant de déverser sa rage au niveau du visage de celui qui s'annonçait comme être son adversaire. Au vu de la lumière verte qui irradiait sa jambe, avec laquelle il s'apprêtait à donner un puissant coup, il n'avait pas hésité d'utiliser les effets de son fruit pour renforcer sa puissance brute. Moi-même, je décidais de ne plus rester en marbre, en dégainant Shusui, la perle de mon armement et en le plantant dans le sol. La main toujours sur la garde, lorsque je l'extrayais du sol, une lame d'air puissante et destructrice rasa verticalement le sol, allant détruire les restes d'un bâtiment, qui n'avait pourtant été que très peu touché par l'arrivée fracassante des guerriers d'Erbaf. Ce Kami no Ken n'avait pas l'intention de blesser, mais simplement de passer suffisamment proche du monstre de muscle pour arrêter son avancée, et ainsi laisser Mori lui fracasser le crâne en toute quiétude. Ce que je vis néanmoins au dernier moment vu cet homme, qui fendait le ciel comme une fusée à la rencontre des géants, avec vraisemblablement la même volonté que le Ranmaru, d'une manière autrement plus puissante vu toute l'énergie cinétique qu'il allait accumuler. Les problèmes ne faisaient qu'arriver.

À plusieurs dizaines de mètres de là, mon œil avisé m'avertit qu'un nouvel individu cherchait à avoir sa part du gâteau... Mais lui, je n'allais pas le laisser faire. Lorsqu'un samouraï avait décidé d'engager la bataille, personne ne pouvait se permettre d'intervenir dans le duel, sauf impérieuse demande de celui-ci. D'un mouvement du bras, je créais une première lame aérienne, qui eut pour effet d'intercepter ce qui s'apparentait à un fantôme, qui explosa au vol, avant d'en créer plusieurs, qui les firent tous exploser sans avoir atteint leur cible. Suite à quoi, je préparais un Kabe o Doriru dans sa direction. Bien que celui-ci ne fût pas chargé à pleine puissance, j'avais tout de même pris la peine de viser cet étrange individu de manière à ne pas le toucher, mais de suffisamment passer proche de lui pour le mettre en garde. S'il voulait prendre part à la fête, qu'il prenne pour cible un autre géant.

« Si ces deux-là sont entrain de se battre, alors t'as pas le droit d'intervenir dans le combat gamin. C'est pas un endroit pour les mômes, retourne dans ton bac à sable, va y avoir du grabuge ici. »

Mon expression faciale s'était voulue menaçante, ma voix assez grave, et pouvant assez portant jusqu'à son perchoir, le tout pour lui faire comprendre que je ne rigolai pas. En aucun cas, il n'allait dérangeait ce combat, sauf si Mori lui-même changeait d'adversaire, car un combat n'était véritable que s'il engageait un nombre égal de puissance, à savoir donc une balance équitable sur tous les points. Nous ne connaissions pas encore de quoi était capable ce gars, par conséquent, je me devais d'empêcher les gêneurs d'agir. Pour ma part, j'avais décidé de ne pas engager la bataille tout de suite, et la raison était simple : observer. Je m'étais contenté de joindre mes doigts à ma bouche pour laisser retentir un sifflement sonore. Suite à quoi je rengainais et j'observai la scène en prenant rapidement et habilement place en hauteur sur l'un des toits. Bientôt, tout ceci allait vraiment devenir intéressant et digne du plus beau des combats, il fallait juste être patient.



Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 7 Nov - 1:10



Supernova, Himan Gringo & Supernova Iotun
Courant se cacher au fur et à mesure de l'avancé des géants, les passants tentaient d'éviter de rester sur leur chemin tout en essayant de garder un œil sur ceux-ci. Tout le monde pouvait le sentir, les problèmes allaient bientôt commencer, l'ennui était de savoir où ils devraient se trouver à ce moment-là. Le prince ne pouvait quant à lui s'empêcher d'esquisser un large sourire, en effet celui-ci n'aurait pu que confirmer la pensée des habitants s'il avait pu lire dans leur esprit. Pas de doute l'action allait en effet bientôt commencer, car celui qu'il croyait être son adversaire semblait finalement prêt à l'affronter comme un homme. Certes celui-ci semblait vouloir lancer une attaque en fourbe, mais il pouvait le lui pardonner, après tout il duel avait officiellement été lancé à partir du moment où lui et son groupe s'étaient annoncés, à partir de là il n'en tenait qu'à lui de rester alerte ! N'empêche il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'un type de la corpulence de sa cible puisse bouger de telle façon qu'il arrive à s'élever dans les airs. Ce Himan avait vraiment des techniques intéressantes apparemment ! Dans tout les cas le géant avait bien fait attention au timing à avoir, visiblement celui qui lui tombait à pleine vitesse dessus ne s'attendait pas à ce qu'il puisse sentir son approche, comme quoi tout les combattants d'Elbaf n'étaient pas des brutes écervelés ! Riant brièvement dans sa barbe, Iotun riposta finalement en une fraction de seconde à l'attaque ayant été lancé contre lui. Raidissant ses mains, celui-ci tourna avec une grâce déconcertante sur lui-même, balançant par le fait même un grand coup bras circulaire vers le ciel.

-Himalayan wind !

Suivant le mouvement de ses appendices gigantesques, une immense bourrasque de vent digne d'une véritable tornade fonça vers le ciel. C'était ce qui faisait toute la particularité du style de combat du prince, né avec une force déjà nettement supérieure à celle de ses frères géants, celui-ci n'avait jamais ressenti l'intérêt d'apprendre une technique destiné vaincre ceux-ci. Bien au contraire, il s'était plutôt concentré à créé de quoi gérer ces petits humains trop rapides et ennuyants pour être efficacement combattus avec son immense corps. Il deviendrait roi, de ce fait il se devait de pouvoir gérer n'importe quel type d'ennemi, ses muscles pour ses semblables, les déplacements d'air pour les autres. Car si ce que son corps faisait bien c'était certainement déplacer de l'air, un simple mouvement de son avant bras suffisait déjà à envoyer une bonne bourrasque à un humain, ainsi il semblait naturel de parfaire cet avantage conféré par sa taille. Contrôler la trajectoire de ce qui flottait en l'air pour plus facilement l'attraper, c'était comparable à diriger une mouche vers un point spécifique pour l'écraser, le genre de technique utilisé par certains humains, mais en mieux pour faire simple. C'était d'ailleurs exactement l'objectif de l'attaque envoyé par le combattant, la violente tornade était envoyé de telle façon que celui lui tombant droit dessus verrait sa chute être stoppé sans pour autant être emporté par le vent. En somme il serait figé un bref instant en l'air, incapable de sortir du couloir aérien créé par le prince, juste assez longtemps pour que la deuxième attaque qu'il venait de lancer percute, une violente claque ressemblant presque à un mouvement de volley. Frappant finalement de toute ses forces le point spécifique visé au-dessus de sa tête, le géant retourna avec violence tout le poids de ses pieds vers le sol avant d'étrangement plier les genoux et de s'écraser au sol.

-Urgh... Ce n'est pas digne d'un prince... Qu'est-ce que j'ai fait ?

L'équipage du pirate, qui venait tout juste collectivement de chasser du revers de la main les deux aigles tentant eux aussi une attaque surprise sur leur capitaine, fixait maintenant celui-ci avec un certain déconcertement. Un changement total de personnalité s'était opéré, le prince confiant et sans peur semblait avoir été réduit en une boule de doutes et de regrets quelque peu pathétique. La raison étant qu'un minuscule fantôme venait de traverser leur capitaine en fourbe après que le son de trois petites explosions ai retenti. L'étrange phénomène avait eu pour effet d'attirer l'attention de la population vers l'énergumène s'étant annoncé quelques secondes plus tôt, un gamin portant une coiffe de grenouille et se tenant sur un toit. Cherchant à intervenir, le charpentier de l'équipage fonça vers celui-ci une clé géante à la main, cherchant à l'aplatir en même temps que le bâtiment sur lequel il se trouvait, une attaque qui fut heureusement pour lui rapidement stoppé par un second fauteur de trouble.

-SHO-RYUKEN !!!

Sorti de nul part, l'un des villageois était venu s'interposer, frappant d'un grand uppercut couplé à un saut la mâchoire du pirate, le stoppant net dans son élan. Là se dressait un parfait inconnu prêt à se battre, alors que plus loin dans le bar l'observait Himan avec un sourire narquois sur son visage.




Donc Iotun paralyse un instant à l'aide d'une tempête Ren, il est impossible de sortir de cette ''tornade'' à l'aide d'un simple geppou, mais rien ne t'empêche d'essayer autre chose. Sinon le géant tente de t'exploser d'une bonne claque dans la gueule, mais je te laisse une chance de l'esquiver parce que bon, ça serait dommage que tu soit déjà paraplégique. Sinon le géant s'écroule, pour faire clair je considère que Drake à pu exploser les fantômes explosifs (tangibles), mais pas le négative-hollow (intangible). ''Mais MJ, Drake à l'armement'' me direz vous, je vous répondrais que apparemment l'armement n'est pas applicable sur des lames d'air donc ça règle la question.

Mori et son copain se son fait cogner par les autres géants (ou en fonction de ta réaction tu te fera peut-être que déstabiliser, mais du coup l'attaque ne porte pas), pour info les 10 autres géants ont un niveau variant de 20 à 25 alors que Iotun lui-même est niveau 35 et oui il possède l'observation ! Le paysan de la fin s'appel... George on va dire. (Mais bon comme je sais qu'une certaine personne à tout révélé à propos d'un certain PI je crois que vous savez tous comment ça se fait que George soit si doué /ZBAM). Voilà, les choses sérieuses commencent au prochain tour, courage les petits.

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 953
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 7 Nov - 17:26


Shame !



Ma tactique était simple et sans doute que j'allais payer le prix de cette simplicité. En effet, en combat, j'étais prudent, mais pas parano... Je ne partais pas du principe que chacun de mes adversaire possèdent des talents cachés comme le haki de l'observation - très utile en combat bien géré - et là, s'était visiblement le cas. En effet, la réaction du géant était trop rapide en soit pour être le fruit du hasard et à moins qu'une autre personne soit douée de télépathie, ou qu'il possède des yeux capable de détecter un " moucheron " il était impossible qu'il m'ait vu venir. Mettant chacune de mes théorie de côté, celui-ci lança alors une contre-attaque pour le moins surprenante. D'un geste habile et précis, il me stoppa net dans les airs, pris par surprise, la rafale de vent qu'il avait créer me bloquait dans les air, pris au piège par des courants d'airs plus que tempétueux.

Réfléchissant à cent à l'heure, je me demandais bien comment m'en sortir de là, mais même en essayant d'utiliser mon geppou, je n'arrivais pas à me dégager de là. Bordel... Commençant à placer mes bras le long de mon corps avant de m'apprêter à user de mes gants pour me propulser vers le haut et éventuellement me sortir de là. Mais ça, s'était sans compter son attaque, ou plutôt sa reprise de volley. Alors que j'allais faire ce que je pensais faire d'utile, voilà que le géant s'était élevé légèrement, sa main menaçant ma personne. Sa taille, sa corpulence, tout était fait pour faire peur à un simple humain. Si je ne faisais rien, j'allais être balayé, écrasé, propulsé vers le bas comme un vulgaire morceau de merde qu'on jette à la poubelle.

Voyant la main menaçante, des sueurs froides commençaient à naitre sur mon front. Ravalant ma salive, moi le premier, je ressentais un léger frisson qui exprimait clairement une chose : de la peur. Qui ne craindrait pas la suite dans un moment pareil hein ? L'impact allait avoir lieu d'une seconde à l'autre et à moins de bouger immédiatement, impossible de fuir. Mes secondes étaient écoulée et il ne m'était pas possible d'échapper à son coup. Même en essayant de me concentrer pour " deviner " la trajectoire de son coup, j'avais confirmation que je ne pouvais rien faire sans prendre sur moi.

* Bordel... *


Durant un instant, je cru voir ma vie défiler et durant cette courte absence, je revis la mort de mes camarades. Hikari... Mina... Gin... Je n'avais pas pu les protéger par manque de " force ", ou par choix, mais quoi qu'il arrive, quand on y repense, c'est la même conclusion qui revient à la charge : on se sent impuissant. En moi, je bouillonnais grandement, enragé à l'idée de ne pouvoir rien faire. Moi ? Ren Tao, incapable d'agir soit-même pour aider ses frères d'arme ? Comment pouvais-je prétendre défendre mes compagnons, mes frères et soeurs si je ne suis pas capable de me protéger moi-même ? Connerie que voilà. Une éruption de frustration et de rage mélangé à du calme total se créait en moi. Ainsi donc, je me mis à penser que la meilleur défense était l'attaque. Incapable d'éviter le coup, je devais d'une manière ou d'une autre trouver la force d'agir, et ma volonté était la clé aujourd'hui.
Refusant de perdre qui que ce soit de plus et surtout de " perdre " - ou encaisser un échec de plus - je serrais un de mes poings, ne faisant pas attention à ces drôles de picotement. Ma colère, ma rage, ma tristesse et mon désespoir devenait une force pendant une courte durée - bien que insignifiante face à ce géant - et c'est donc avec cette sensation étrange au niveau du bras que je fis face tant bien que mal.

Son coup entrait en contact avec le mien et malgré le fait que je relâchais un coup chargé avec un impact dial, c'est sans surprise qu'après une brève seconde à résister, je me sentis partir vers le bas. Le choc avait été brutal, cependant, mon coup n'avait pas visé à stopper totalement son coup, seulement l'amoindrir au maximum afin de ne pas partir vers le sol comme une fusée. Reprenant vite mes esprits, malgré une douleur intense au bras - qui aurait pu être encore pire si j'avais donner un coup simple, qui sait si mon bras n'aurait pas été broyé sur le coup - je vins à user du geppou pour essayer de changer la trajectoire de mon crash. Telle une étoile filante, je me dirigeais vers le sol en essayant de réduire au maximum ma vitesse de chute. Mais geppou ou non, cela se solda par un atterrissage brutal, créant un épais manteau de poussière et laissant derrière mon passage un beau sillon dans le sol.

Mes genoux tremblaient légèrement et mon corps avait du mal à se remettre de ce coup. Chanceux était sans doute le mot qui me conviendrait le mieux pour ce tour... Car si je ne maîtrisais pas le geppou et mon corps, j'aurais été mis hors de jeu. Et si par malheur je multipliais ces rattrapages, je serais vite mis K.O et ça, il en est hors de question. Tentant de me redresser, j'échouais dans ma tentative de me redresser immédiatement. Il me fallait du temps pour retrouver ma force et ma lucidité la plus totale. Ne remarquant même pas le changement de tempérament du leader des géants. Grognant de mécontentement, je me focalisais sur lui et activais mon haki pour ne pas me faire surprendre par n'importe qui ou quoi. J'étais vulnérable et cette évidence ne me flattait pas.

Si je voulais gagner, je n'avais qu'une seule option, mais là encore, ça allait être difficile, car pas sûr que ça fonctionne et de plus, il me fallait un temps de préparation et donc quelqu'un qui occupe ce type, sauf si son moral actuel l'empêchait de se battre totalement - chose que je n'imaginais pas - auquel cas s'était l'occasion ou jamais.

Reprenant doucement mon souffle, malgré mes membres endoloris, je vins alors à me redresser, faisant abstraction de ces traces dans le sol, prouvant la violence de mon atterrissage. Observant autour de moi et me concentrant, je vins donc à attendre le bon moment. Bandant mes muscles, oubliant la douleur, je me devais me préparer avant de tenter " ça ". Cela revenait à jouer à quitte ou double, mais face à un géant, je n'avais pas le choix.



CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA



Tech utilisées :
Spoiler:
 

/!!!\ Tentative d'éveil de l'armement /!!!\

_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mer 11 Nov - 17:30



Grand Line x Retrouvaille x Bataille...
Feat Ren- Drake - Nagami






Lorsqu’un combat est entamé il est essentiel d’être dedans à fond sans prendre le temps de baisser sa garde. D’ailleurs baisser sa garde lors d’un combat est signe de négligence envers son adversaire, signe sous-estimation de l’autre… En clair, lorsque l’on combat quelqu’un, il faut simplement le respecter et aussi se respecter soit même afin de ne pas se retrouver dans une situation désespérer à la fin. C’est exactement ce à quoi Mori pensait lorsqu’il lança son attaque contre Iotun, il avait presque baissé sa garde concernant les alentours. En fait, il y avait non loin de lui un certain nombre de géant également qui étaient sous les ordres du géant et par conséquent allaient forcément agir si le chef se faisait attaquer. A ce même moment, quand son attaque fût lancé il comprit que trop tard son erreur, cependant non loin de là il pouvait également compter sur ses amis. C’est grâce à l’intervention rapide de Shikaku que Mori et Lycnh se retrouvèrent alors dans les airs et hors de la trajectoire. Il avait usé de son Geppou pour se précipiter vers eux. De l’endroit où il était, Shikaku avait facilement pu voir l’attaque des géants arriver à l’avance et avait donc prit les mesures nécessaire afin d’éviter une catastrophe au début du combat.

Dans le même temps, les faucons s’envolèrent vers un autre endroit afin de ne pas se faire avoir par l’attaque qui venait d’être lancé par Iotun… Tout ça c’était passer tellement vite que lorsque Mori se releva de l’endroit où il se trouvait actuellement, il put remarquer la chute vertigineuse du roux. Et étant donné l’action qu’il venait d’effectuer, Mori comprit tout de suite qu’il s’agissait d’un allié de taille… Surtout parce qu’il savait exactement de qui il s‘agissait. Drake était se trouvait là et semblait presque dans tous ses états, le connaissant il était encore en train de s’embrouiller avec quelqu’un. Bref, il n’avait pas le temps de réfléchir… Après l’attitude étrange que venait d’avoir le chef des géants, Mori usa de son déplacement instantané pour se retrouver rapidement aux côté du roux, sur lequel il posa la main et plus précisément sur son épaule. Après quoi une lueur verte commença à se développer le long du corps de l’individu… Suite à quoi Mori rajouta quelques mots :

Ren Tao des Shadow Ghost… Tu devrais te sentir beaucoup mieux maintenant, j’ai également renforcé tes muscles, tu devrais frapper encore plus fort maintenant. Je suis Mori Ranmaru… Vous savez normalement qui je suis ! Nous en parlerons plus tard...

Il dégaina alors ses deux Katanas et se mit alors en position de combat, il devenait alors sérieux pour de bon. Puis s’adressa alors à ses compagnons de route :

Shikaku ! Lycnh ! Aider les autres personnes avec les Faucons emmené les ailleurs ! Je garde Shun’O avec moi, je pense qu’il va pouvoir nous aider pour ce combat qui s’annonce très difficile !
Quant à toi Drake, je compte sur toi pour éviter que les autres ne nous barrent la route !


D’un simple saut, il se propulsa alors sur le dos de Shun’o laissant évidemment une place à Ren s’il voulait continuer le combat.

Code par K'Aya de Never-utopia.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 314
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 106.389.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 12 Nov - 22:23




« A l'Approche du danger  »



Les fantômes étaient à mi-chemin, tout était parfait, le géant était toujours entrain de regarder autre part, il ne pouvait donc pas les voir venir mais des lames d'airs coupèrent la route aux trios explosifs et le détruisit.
Les lames d'airs provenaient du sol, cette affirmation se confirma quand une onde de choc arracha des tuiles du toit et que l’épéiste blanc qui se tenait au pied des géants s'adressa au révolutionnaire.

- Si ces deux-là sont entrain de se battre, alors t'as pas le droit d'intervenir dans le combat gamin. C'est pas un endroit pour les mômes, retourne dans ton bac à sable, va y avoir du grabuge ici

Choqué par la réaction de l'homme Kitchiro ne comprenait pas sa réaction sur le coup. Puis Kitchiro comprit en voyant la lame qu'il tenait. Shuusui l'eau automnale une lame de renom, seul un maître sabreur pouvait se permettre de la manier. Kitchiro avait vaguement entendu parlé du Bushido, un code que suivaient les purs épéistes, les deux pirates étaient donc deux adeptes et fervents pratiquants et Kitchiro respectait ça.

Désolé samouraï, je ne savait pas que vous étiez Bushistes. Je n'interviendrai pas dans votre combat sauf si vous avez besoin d'aide, je serai ravi de vous aider. Au passage je suis plus un enfant et je compte bien démolir l'un de ses géants pour vous le prouver !

Kitchiro venait à peine de finir de parler qu'il vit le géant tendre son bras à l'horizontal pour effectuer un rapide tour sur lui-même et ainsi créer une tornade particulièrement violente. Cette démonstration de force n'avait pas pour réel but de faire peur aux habitants mais plutôt de piéger l'homme qui se tenait au dessus de Iotun. Il s'agissait de Ren Tao qui avait tenté de frapper le géant à la tête alors que celui-ci s'occupait de cheveux d'argent, or le géant l'avait senti venir et se préparait dort et déjà à lui assener une puissante claque de volley. Kitchiro était à la fois fasciné par la force et la rapidité du géant mais aussi inquiet à l'idée de l'affronter. Ren était dans une mauvaise posture, la main du géant était inévitable et elle allait causer de gros dégâts si l'homme aux cheveux d'argent n'avait pas littéralement volé aux secours du hors la loi pour le soutenir.
Heureusement pour les deux hommes le fantôme négatif qui lui était intangible avait continué sa course pendant ce temps et avait attend sa cible, déprimant de façon drastique Iotun ; mais pour combien de temps ? Kitchiro l'ignorait mais se qu'il savait c'est que son fantôme avait attisé la colère de ses amis. L'un d'eux dégaina sa grande clé et se précipita sur Kitchiro pour l'aplatir lui et le bâtiment où il se tenait.

La Grenouille était prêt à se projeter sur un toit avoisinant grâce à une cheminée et son fouet mais un homme surgit de nul part en hurlant.

- Sho-Ryuken

Le parfait inconnu voulait lui aussi en découdre avec les géants et cela réjouissait Kitchiro car à quatre contre onze le match était un peu inégal.


- Salut ! Merci du coup de main ! Les géants sont vraiment des brutes ils n'ont pas conscience que leur force peuvent détruire toute la ville facilement. Ensemble nous pouvons sûrement les battre. D'après les épéistes c'est chacun le sien et j'aimerais en démolir un seul pour prouver au porteur de Shuusui que je suis capable d'en battre un ! Mais merci du coup de poings je te laisse le finir.

Sur ses mots Kitchiro recommença à créer des fantômes explosifs. Avec cinq fantômes, Kitchiro créa une chaîne et les envoya sur un géant pour le provoquer en duel, mais pour être sur que le précédent géant ne se relève pas de suite, Kitchiro créa un fantôme de désespérance de grande taille pour le coller au sol pour un moment.

Si un fantôme de cette taille colle son chef au sol je pense que le même devrait tenir son subalterne dans un état de larve pendant un certain temps. et puis si il remue à nouveau ou qu'il me menace moi ou la population il en prendra un autre !

N'étant pas fou Kitchiro créa un autre fantôme grand fantôme désespérant l'envoya se cacher derrière les bâtiments de sorte à se que le géant provoqué ne puisse le voir. Comme ça si le géant provoqué en duel s'approche de trop Kitchiro n'aura qu'à ordonner à son fantôme dissimulé de bondir sur son adversaire et le déprimé lui aussi.


- Aller amène toi ! Un contre un mon grand ! Le bœuf contre la grenouille, contrairement au fable de la Fontaine je ne me ferai pas aussi gros que toi mais je te mettrais tout de même au tapis !

Le défi était lancé, un allié venait de rejoindre les rangs ! Les combats s'annonçaient palpitants ! Il est rare de voir des géants accostés une île humaine il était donc encore plus rare de pouvoir en affronter et Kitchiro saisit cette nouvelle chance de montrer ses capacités et de commencer à se tailler un nom sur Grand Line !



Codage de gaki sur Epicode

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 528
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Dim 15 Nov - 11:55





La tension de l'atmosphère avait changé du tout au tout. L'équipage de géant n'était venu ici que pour mettre la main sur un certain Himan, mais pourtant, des batailles s'étaient engagées pour des raisons variant totalement, bien que le plus récurrent soi pour le bien-être des villageois. Mais pourtant, aucun Himan ne s'était présenté... Il n'y avait que cet équipage, le Gin'Kami, un étrange individu littéralement tombé du ciel, un jeune homme avec une affreuse coiffe de grenouille et moi... Mais après tout, pour une dizaine de géants, il fallait bien cela... Car il était certain que cet affrontement allait se terminer en orgie de sang. Et si tel n'était pas le cas, alors je donnerai tout mon possible pour en faire couler autant que je le pouvais. S'il y avait bien quelque chose dont l'on manquait sur Kuraigana, c'était ces batailles à mort où tout pouvait être possible, ce genre de combat où il n'en restait qu'un encore debout alors que le sang adverse maculait le sol, et donnait à l'herbe tendre et grasse une teinte pourpre morbide... La plus belle vision possible. Sauf qu'aujourd'hui, ce serait le sang de géants qui rendrait cette ville écarlate.

Néanmoins, alors que je venais de dresser un mur à l'aide d'une lame d'air, ma première potentielle cible ne fut pas un géant. Ce fut justement cet homme à la tête de grenouille. Ayant tenté d’interférer avec le combat de Mori, je n'eus que le choix de mettre un terme à son assaut de spectres explosifs, même si je ne pus en arrêter un qui s'était directement dirigé vers le Chef de la bande de mastodontes. Malgré mon approche quelque peu violente, et malgré sa tête de choqué, il fut étrangement conciliant en retour et compris que j'étais un samouraï, qui pratiquait même le Bushido... Excellente observation, malgré tout, juste pour le mot qu'il avait utilisé, à savoir « Bushiste », j'étais prêt à réitérer mon attaque, mais cette fois en prenant le soin de ne pas le rater... Ce mot était simplement affreux et je ne souhaitais en aucun cas le voir associer à ma personne. Et aussi, si avec sa dégaine, il pouvait défoncer un de ces guerriers d'Elbaf, alors je serai bien étonné !

« « Bushiste »... Tu peux te garder ce genre d'expression par contre. »

Sans plus faire attention à lui, je me retournais vers le combat qui avait lieu derrière moi et, il fallait bien dire que ce géant jouait dans la cours des grands. Alors qu'il se faisait attaquer par deux différents hommes, il avait pu se défendre d'une facilité déconcertante contre ses adversaires. Il maîtrisait une technique étrange, que je n'avais encore jamais vue ou pensée, mais pourtant diablement efficace et bien pensée. Il s'agissait d'un mastodonte et il s'était servi de la masse que représentait son corps pour créer des courants d'air qui. Tout d'abord, il déplaça un courant assez fort pour envoyer valdinguer l'inconnu qui fonçait la tête la première vers lui, ou du moins, c'était ce que j'aurais pu penser. En vérité, la bourrasque l'arrêta net dans le ciel, l'empêchant ainsi de bouger : cela était probablement dû à plusieurs courants qui le maintenaient alors en l'air. Il était dès lors à la merci de son ennemi et celui-ci n'attendit pas et lança une effroyable attaque vers son adversaire : une baffe, tout simplement. Il partit vers le sol à une vitesse ahurissante, assez pour détruire toute une ossature. Je ne savais pas ce qui était arrivé, mais je présageais tout de même du pire, même si Mori était un homme guérisseur, je doutais bien qu'il puisse rendre la vie à un mort.

Mais ce n'était pas le moment de prier pour les défunts. Mori lui-même s'était fait souffler comme une feuille morte et tout le monde s'était bien vite retrouvé déstabilise par la puissante attaque. D'ailleurs, étrangement, le chef des géants avait commencé à se morfondre sur son sort, ce qui laisserait probablement le temps au Gin'Kami d'attaquer. Il avait devant lui un allié de taille, mais si je devais intervenir, il fallait attendre. Je n'avais le droit de lui tendre la main dans son combat seulement si la bataille était parfaitement déséquilibrée. Lorsque mon ancien nakama me dit qu'il comptait sur moi pour empêcher que les autres monstres d'Elbaf ne barre la route, cela me fit sortir de ma torpeur. « Pas de problème, j'suis le pro du ménage. » Il était temps de faire la fête.

Néanmoins, alors que je m'apprêtais à foncer tête baisser dans la bataille, un nouvel individu entra en scène. Vraisemblablement, le plus parfait des villageois. Alors qu'un géant s'apprêtait à s'acharner sur celui que j'avais précédemment intimidé, avec une énorme clé, le villageois avait soudainement fait irruption pour lui mettre un tonitruant et magnifique uppercut sauté dans la mâchoire. Je ne savais qui il était, mais lui, je l'aimais bien. Mais il était maintenant temps pour moi d'entrer en jeu. Je tardais trop et cela ne me ressemblait pas... J'étais généralement le premier à me jeter dans la bataille. De plus d'ailleurs, il n'y avait quasiment plus de civils aux alentours, je pouvais alors me lâcher sans risquer de trop faire de blessés ! Prenant un géant qui n'était pas trop loin pour cible, je commençais à courir dans sa direction. Après tout, il fallait bien que je me contente de ce que j'avais, quitte à prendre un sbire. Et puis, si nous pouvions tous les mettre au sol, il en était encore mieux. Dans un premier temps, j'utilisais toute ma vitesse pour me propulser vers ses jambes et ainsi pouvoir attirer son attention en tailladant l'une l'un de ses pieds. Il avait beau être un géant, alors que cette attaque ne serait qu'une coupure en comparaison, mais cela devrait normalement pouvoir orienter son attention vers moi.

Me rendant néanmoins compte qu'il pouvait m'écraser comme un vulgaire insecte, je ne restais pas plus longtemps près de lui et pris mes distances. Dans ma tête, il était évident que le principal point faible d'un géant était ses jambes, au vu de sa masse, si ces dernières ne pouvaient plus le porter, alors il ne pouvait plus faire grand chose. Et ce fut très exactement ce pourquoi j'avais généré une lame circulaire s'étendant tout autour de moi pour nous seulement atteindre ce géant à qui j'avais déclaré le combat, mais aussi faire d'une pierre deux coups et atteindre tous ceux alentours. C'était l'avantage de mon Mangetsu : plus qu'une lame d'air circulaire, elle pouvait faire des dégâts que l'on pourrait qualifier de zone. Tout de suite après cela, je m'éloignais un peu de lui, pour prendre de la hauteur... Car c'était là que ça devenait drôle.

En face du soleil, une silhouette massive se rapprochait de plus en plus, cachant une petite partie de l'astre, avant légèrement perdre en altitude et se diriger vers le champ de bataille comme une bête annonciatrice de mort. La silhouette n'était alors plus sombre, mais irradiante, tant ses écailles de métal reflétaient les rayons ardents du soleil. Il s'agissait d'un majestueux dragon métallique, Fafnir, mon compagnon de route. Ce genre de bête avait l'ouïe incroyablement fine et, comme je m'y attendais, elle avait étendu le sifflement distinctif que j'avais fait et avait reconnu le signal pour ensuite venir se joindre à la fête. Rengainant mon sabre dans son fourreau, j'attendais que mon dragon soit à distance raisonnable pour pouvoir sauter sur son dos. Et ainsi prendre de l'altitude. Évitant un quelconque désagrément, le dragon reprit sa route vers le ciel en s'éloignant quelque peu de la fête, avant de revenir plus monstrueux que jamais. Quant à moi, je me tenais le buste droit sur sa tête, fier, et prêt à libérer mon esprit pour ne faire plus qu'un avec mes armes. Alors que Fafnir survola le groupe de géant, il projeta de l'acide sur l'ennemi. Car oui, il avait la merveilleuse capacité de cracher de l'acide, et non du feu, comme pouvait généralement le faire un dragon.

Ce fut à ensuite à moi de me lâcher. Fafnir, commença à perdre en altitude en effectuant une chute en piqué. Néanmoins, au moment où je quittais son crâne pour un saut de l'ange, il reprit tout de suite de la hauteur. J'avais devant moi le même géant que tout à l'heure, je n'allais certainement pas jouer dans la demie-mesure : tout d'abord, l'on disait que Shûsui était si résistante qu'elle pouvait résister à une frappe d'un géant, et de plus, pour l'occasion, j'avais sorti mes sept lames. Pas le temps d'y aller au Ichitoryu ou au Nitoryu. Détachant ma cape dans ma chute, je viens libérer tous mes mouvements et enlever toutes entraves à mes gestes. Suite à quoi, j'utilisais la force de la chute pour commencer à tourner sur moi-même, rendant mon attaque encore plus dangereuse. Il s'agissait d'une version revisitée de mon Taka no Rasshu, ici, je ne sautais pas, mais je me laissais tomber pour plus de puissance à l'impact. Il allait le sentir passer.

« Prouves-moi qui vous êtes plus valeureux que nous, les guerriers de Wanokuni ! »




Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 21 Nov - 10:34



Supernova, Himan Gringo & Supernova Iotun
Se tenant immobile tel un expert en karaté, le villageois fraîchement arrivé fixait de manière étrange le talon du charpentier géant qu'il venait d'étaler au sol. Ignorant totalement les dires du gamin qu'il avait sauvé sans le vouloir, l'homme se contentait de rester figer comme une statue, comme fasciné par la chaussure du colosse devant lui. À première vue l'homme semblait être en transe, une méditation peut-être ? À vrai dire il était plutôt en stand-by, comme l'indiquait le petit dispositif planté à l'arrière de son crâne, clignotant d'une minuscule lumière verte de manière répété, il attendait la prochaine commande sans rien dire. Commande qui ne tarda d'ailleurs pas à arriver, en effet enchaînant quelques mouvements de joystick pour finir en frappant le triangle sur sa télécommande, le Himan observa le villageois foncer vers le flanc de son adversaire pour enchaîner une série de coups enflammés suffisamment puissants pour faire gémir le colosse. Pour le moment le supernova s'en sortait relativement bien, deux de ses opposants avaient été provisoirement immobilisés et il n'avait même pas encore eu à sortir l'artillerie lourde, pas à dire il retrouvait espoir, pire il commençait même à y prendre plaisir. De son côté l'autre géant ayant été défié par le gamin au casque de grenouille s'était déjà mis en position de combat, préparant son épée dans l'espoir de faire face à l'étrange pouvoir de ce gamin. Voyant les étranges fantômes lui fonçant dessus, l'énorme sabreur eu une réponse pour le moins simple et efficace, d'un grand coup horizontal celui-ci projeta une lame d'air importante et pour le moins puissante, ayant pour effet non-seulement de passer outre les projectiles explosifs sur son chemin, mais aussi de trancher le toit sur lequel se trouvait l'individu ayant osé le défié.

La bataille avait officiellement commencé et comme si ça ne suffisait pas elle partait déjà dans tout les sens de manière incompréhensible. D'ailleurs, comme pour ajouter encore d'autres éléments à ce conflit ridicule, il semblait bien qu'un autre pirate avait décidé de s'en mêler, coupant avec une certaine profondeur dans le mollet du cuisinier de la bande tel un lâche il avait engagé les hostilités. Coup de chance pour l'homme au moins, la lame d'air qui suivit fut contré par un coup tout aussi puissant, lui aussi composé d'air compressé. Apparemment le capitaine supernova s'était finalement ressaisit et s'il était prêt à en découdre avec celui qui avait osé l'humilier, il se devait avant tout de défendre son équipage contre ce genre d'attaque. Une protection qui malheureusement ne s'étendit pas aux attaques qui suivirent pour son compère, qui fut rapidement aveuglé par une giclé d'acide avant d'être lacéré le long du torse par son agresseur tombant du ciel comme une pierre couverte de lame de rasoir. La seule consolation que pouvait maintenant avoir le cuisinier au visage brûlé était qu'il ai réussi à reculer au bon moment et qu'avec un peu de chance, malgré les dégâts considérables qu'il avait subit, le sabreur l'ayant tranché poursuivrait sa course pour se fracasser brutalement au sol. Si ça ne suffisait pas et bien tant pis... Peut-être que les frères Wulf qui fonçaient maintenant sur le sabreur pour l’aplatir d'un grand coup de pied suffiraient ! Quand au prince, le fameux capitaine du quasi-légendaire équipage géant ? Pour sa part celui-ci savait bien ce sur quoi se concentrer, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il avait tout bonnement laissé son cuisinier se faire charcuter. Sentant le mouvement d'un insecte surnoi sur sa droite, le géant n'hésita pas une seconde à balancer lui aussi un grand coup de pied dans la direction du rouquin et de son nouveau pote à dos d'oiseau. Après le smash de volley c'était le tour du strike de foot, le genre de coup capable d'encastrer les deux hommes dans le bâtiment d’à côté...

-Darararara! J'ai absolument aucune idée de qui sont ces enquiquineurs, mais ils sont certainement une bonne mise en bouche !

----------------------------------------------------------------------------------------------------


Vice-amiraux Iliena & Yu Sakuraba

Son œil posé contre l'étrange paire de binoculaires, poings serrés, une expression tendu sur le visage, il ne faisait aucun doute que la vue de ce qui se déroulait sur l'île ne devait pas être facile à voir pour sa collègue. Malgré tout le vice-amiral demeurait de marbre face à ses supplications, c'était le plan après tout et il fallait le suivre coûte que coûte.

-Mais qu'est-ce qu'on attend à la fin ?!

-Ne soit pas si impatiente, nos cibles s'entretues déjà, ce serait bête de ne pas en profiter.

-Ils se battent au milieu de la ville ! La population pourrait être touché...

Elle marquait un point, mais l'idée de prendre des risques avec un plan finement travaillé depuis plus d'un mois ne plaisait guère au tacticien. Le regard plongé dans le reflet de son sabre, Yu se décida finalement à céder dans un long soupir. Rengainant son arme, celle-ci produisit un *clac* distinctif, ayant pour effet de plonger le sous-marin dans le plus grand des silences. Plus un mot, c'était le signe que les ordres allaient être donnés d'un instant à l'autre.

-C'est bon, on lance l'opération immédiatement, prévenez les autres qu'on peut faire surface !

Moins de deux minutes plus tard, les sous-marins avaient tous émergés à la surface, se dirigeant droit vers le port, canons de précision dehors. Trônant fièrement sur le pont de son transport personnel «L’empereur de Jade», le tacticien commença immédiatement à s'adresser, par l'entremise d'un haut-parleur, aux pirates prisonniers de sa toile.

-Supernovas ! Vous êtes encerclés ! Je ne vous demanderai pas de vous rendre, quoiqu'il arrive vous nous suivrez à Impel Down aujourd'hui, tenez vous prêt !

Faisant signe à l'un de ses subordonné, les canons se mirent immédiatement à cracher nombre de boulets en direction du centre ville où les combats faisaient rage. Il savait que sa partenaire du jour n'approuverait pas d'un tel assaut sur la ville, mais le vice-amiral s'était tout de même assuré que les tirs frapperaient au bon endroit. Il avait déjà gagné à vrai dire, tout avait été calculé dans les moindres détails, même les réactions de ses opposants étaient toutes prévues d'avance. Pour tout dire, il avait déjà trois coups d'avance sur eux, sans compter l'as qu'il gardait dans sa manche en cas de pépin. Toute cette confrontation, cette île, ce timing, cet endroit était devenu à l'insu de sa population un gigantesque piège à pirate depuis plusieurs semaines déjà. Le tacticien avait choisi ses cibles avec soin, sachant pertinemment que les pirates tenteraient une confrontation, maintenant qu'il avait attiré les géants, qu'ils s'étaient battus, s'étaient affaiblis, il lui suffisait maintenant de les cueillir avec Himan. Et pour ce qui était de leurs invités surprise... Il n'avait aucune raison de cracher sur un bonus.


Vice-amiral Nagate Turoi

-Très imposant le discours, j'ignorais que tu aimais jouer avec tes adversaires.

-La guerre doit aussi se jouer sur le plan psychologique, mais ça c'était plutôt une question de décence, ils méritent bien d'au moins savoir ce qui leur arrive...

-Empathique en plus hein ? Dans tout les ça perd un peu de son sens si on les pilonne à coup de canon à peine quelques secondes après...

Se tournant un bref instant vers ses deux partenaires et ses hommes, le stratège resta songeur un court instant. Il avait mobilisé beaucoup de force pour cette capture, peut-être même un peu plus que nécessaire, mais la résistance imprévue prouvait bien qu'il avait bien fait. Fini les pertes, dans le contexte présent la marine ne pouvait plus se permettre de prendre des risques, il fallait s'assurer du succès total de chaque opération que le gouvernement entreprendrait à l'avenir, pas le choix s'ils voulaient conserver leurs forces en vue de la guerre à venir... Comme pour plussoyer ses pensés, le volcan de l'île se décida finalement à entrer en éruption, le genre de signe qui aurait presque pu faire penser au stratège que les cieux veillaient sur lui pendant un instant tiens.




''Monsieur le MJ est-ce que vous venez de nous balancer 3 VA à la gueule ?''
Ouais !
''Vous êtes un sombre connard mon cher''
Merci, je suis flatté ! Mais pour être exact c'est trois VA + des troufions à la pelle !

Donc ouais, Iotun bloque la lame d'air de Drake pour ensuite essayer de kicker Mori et Ren avant que les soins ne se produisent, le charpentier géant se fait éclater davantage par ''George'', Himan reste bien planqué, géant #3 balance une lame d'air qui pulvérise les fantômes de Kitchiro et menace le bâtiment sur lequel il se trouve. Le géant cuisinier se fait couper un peu le mollet, ouvrir le torse, brûlé les yeux, mais maintenant Drake fonce droit vers le sol dur et va se faire en prime aplatir par deux géants lvl 25. Pratiquement immédiatement après ça les marines arrivent et vous balancent une superbe rafale de canon en pleine gueule qui couvre une bonne partie de la zone où vous vous trouvez.

Voilà ! N'oubliez pas il n'y a aucune honte à fuir, mais comme disait Lincoln c'est quand même pas mal mieux de se battre et de gagner (totalement une vrai citation si si je vous assure).

EDIT : Petite précision, les boulets fonçant sur vous sont explosifs, toute la zone va sauter, évidemment comme l'attaque reste relativement diffuse il est possible que vous soyez simplement balayé par l'explosion sans subir trop de dégâts, du moment que le boulet ne percute pas direct avec votre gueule ça devrait le faire quoi. Tout le centre-ville est visé, seul Himan est hors de porté étant donné qu'il se tiens dans le bar plein de civils. Donc en bougeant assez vite, possible que vous vous éloigniez à temps, mais ça dépendra de votre situation au moment de l'attaque (si par exemple vous avez la tête encastré dans un arbre l'esquive... Voilà quoi). Sinon ça reste qu'un coup de semonce, rien de dramatique. ^^

Carte:
 

Ordre de passage : Drake - Mori - Nagami - Ren
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 953
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
456/500  (456/500)
Berrys: 228.850.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Sam 21 Nov - 13:09


Deal with a giant !



Si j'avais su que j'allais utiliser " ça "... Du moins, c'est la seule chose que je voyais d'efficace contre ces choses géantes. Malheureusement, dans mon état actuel, j'étais incapable de frapper efficacement et rapidement. Tsss... Saleté de géants. Mais malgré tout ça, je tentais de voir le bon côté des choses, je pouvais avoir une preuve de la force brute de ces choses et j'en étais fasciné. Un équipage pirate de ce genre au sein de mon organisation pourrait aisément me faire gagner en force et ça, ce n'est pas négligeable. Pour sûr, si j'ai une occasion, j'abandonnerais le combat pour mes les " acheter " en supposant que leurs cerveaux soient assez développés pour être capable de raisonner. A voir si je devrais faire un choix entre le petit gros ou les deux.

Quoi qu'il en soit, voilà que quelqu'un semblait venir proche de moi pour faire je ne sais quoi. Continuant de me concentrer, j'espérais pouvoir avoir le temps de sortir le coup, mais j'étais réaliste, à moins de geler le temps, ce serais impossible. L'homme commençait donc je ne sais quoi et me parlais brièvement. Hm ? Ses parole m'intriguaient au plus haut point, mais pas le temps de parler, car mon haki en marche m'avait prévenu d'un danger et sans tarder, je le repoussais, stoppant son soin sans qu'il soit terminé. Tout en le poussant, je me mis à sauter en arrière pour que nous évitions le coup de pied. Cependant, une attaque d'une telle masse, cela créais une sorte de courant d'air puissant et quand bien même Mori y aurait peut-être échappé, ce ne fus pas mon cas. Poussé violemment sur le côté, j'admirais le sillon laisser au sol par ce géant qui s’était " miraculeusement " repris. Il passait d'un état normal à un état dépressif avant de redevenir " normal " en un clin d'oeil... Bizarre tout ça, mais vu l'heure actuelle, ce n'est pas le moment de penser ce qui est logique ou non. De toute manière, dans ce bas monde, la logique n'est qu'une donnée abstraite.

Me sentant un peu mieux - mais pas au meilleur de ma forme - je me demandais bien comment nous sortir de là. Impossible de sortir mon " as " et dans l'état actuel, je n'avais aucun gros soutient dans ma manche tel mes compagnons comme Krake, Ayabusa ou Rei. Cette fois, en tant que chef, j'allais devoir m'illustrer et de manière magistrale.

Du moins, tel était le plan jusqu'à ce qu'un imprévu se fasse ressentir. Au loin, des présences se firent voir et pour cause, des sous marins étaient apparus. Hm ? Se pourrait-il que ? La marine ? Super, il ne manquait plus qu'eux pour rendre la partie encore plus intéressante. Il y a des fois où je me demande vraiment si le destin est pas contre nous. Entre cette-fois où les Décimas sont intervenu pour m'emmerder contre Oda, kidnapper mon collègue Fenko et maintenant la marine sur une île de ce genre lors d'un rassemblement de forbans... Sans doute qu'on est maudit, mais quoi qu'il en soit, ce n'est pas le temps de se plaindre me disais-je. Reprenant mon souffle, je vins à faire quelques mouvements pour voir à quel niveau j'avais récupéré et donc savoir quelles étaient mes limites actuelles.
Ce Mori disait me connaitre ? Fouillant dans ma poche, je pris vite fait mon den-den mushi pour appeler Ayabusa, mais malheureusement, à peine eu-il répondu qu'une autre voix se fit entendre. Visiblement, monsieur était prisonnier... Tsss... Raccrochant, je me mis donc en tête une certaine hypothèse que je mis de côté : j'allais faire confiance à ce Mori comme s'il était un membre de mon organisation. Le comment de son recrutement était à voir, mais là n'est pas la question.

Ces sous marins n'étaient pas fantômes... Au contraire on pouvais clairement ressentir un grand nombre de gens, bien que trois présences étaient plus importantes que d'autre. Voyant bien que la situation allait dégénérer, je lançais à vive voix vers ce mystérieux médecin adepte de l'épée.

" On se retrouve au village. "


Il nous fallait se replier, mais avant ça, j'avais des histoires à régler. Mais alors que j'allais parler à ce fameux géant, voilà qu'une pluie de boulets se faisait voir. Les explosions se multipliaient, transformant le terrain en un véritable champs miné. Ils ne font pas dans la dentelle aujourd'hui... Faut-il que deux supernovas se réunissent pour que finalement ils se décident à employer les gros moyens ? Loin d'imaginer que ceci n'était pas un buster-call, mais un truc semblable, je vins alors à user de mon haki de l'observation pour éviter au mieux quelques boulets et approcher du prince que j'interpellais du mieux que je pouvais.

En soit, je ne me faisais pas de soucis pour le géant car finalement celui-ci était capable de créer de gigantesques bourrasques de vent et de ce fait, des boulets ne seraient pas difficile à arrêter, aussi explosifs soient-ils. Mais quoi qu'il en soit, je vins à donner un coup de poing vers les cieux en usant alors de mon hydro-dial dans mon gant pour envoyer une trombe d'eau faire exploser un boulet qui approchait du géant. Et même si ce dernier avait prévu de le contrer aisément, faire exploser le boulet avant lui avec cette trombe d'eau n'avait pour but que de simplement attirer son attention.

" Serait-il possible de parler ? "


Visiblement, je ne semblais plus avoir d'hostilité contre lui et pour cause, avec la marine actuelle - bien qu'on ne savais pas encore de qui il s'agissait en terme de hauts-gradés - il serait temps d'agir de façon logique et donc : coopérer. Chose que j'allais proposer. Et c'est donc au milieux des explosions que j'exprimais mon désir envers ce prince - n'ayant pas le temps d'attendre qu'il me tende éventuellement une main pour me porter à son épaule, en partant du principe qu'il allait peut-être m'écouter - en priant qu'il accepte de m'écouter et se plie à mon envie.

" J'ai une idée plaisante... Oubliez notre différent et faisons équipe tous ensemble. Mieux encore, nous nous occupons tous ensemble de la marine et par la suite, on vous livre ou on tente de capturer tous ensemble ce fameux Supernova qui semble vous mettre dans tout vos états. Qu'en dites vous ?
Si par malheur il s'enfuit, je vous propose même de vous allier à moi. En échange d'une certaine coopération active et d'éventuellement quelques donations de fonds, je m'engage à traquer ce petit cochon et vous le livrer en personne. Qu'en pensez vous ? Avons nous un marché ? Ou préféreriez vous coopérer de manière gratuite ?
Quoi qu'il en soit, j'ai un plan... Le village semble sûr et de mémoire, les marines n'aiment pas impliquer des innocents. Autant jouer là dessus, en plus de les divertir nous-même. Le must serait d'allier toutes nos forces à savoir, tout les combattants présents, y compris Himan et une fois l'histoire réglé, on l'attrape. "


De nouveaux boulets se dirigeaient sur nous et cela me fis pousser un profond soupire. Ces marines ne savaient pas ce que c'est de faire des affaires sur le tas comme actuellement. Sortant deux pyro dials de mes poches, je vins à lancer un énorme gerbe de flamme vers des boulets qui explosèrent immédiatement. Le temps pressait et la marine n'allait pas tarder à débarquer, alors autant faire vite n'est-ce pas ?

" Ren Tao, chef des Shadow Ghost. "


Les présentations faites, il ne nous restais plus qu'à agir s'il acceptait de marcher avec moi. S'il ne voulait pas, tant pis, car plus le temps passe et plus je récupérais. D'ici peu, je pourrais sans doute courir sur une bonne distance, voir " voler " de plus belle via mon geppou.
Et vu le " climat " qui commençait à chauffer - sans mauvais jeu de mots - cela n'était pas du luxe. La marine qui débarque, un volcan en éruption et une pluie de boulets... On peut dire que le " hasard " fait bien les choses. Mais ce que je ne savais pas, s'était que le " hasard ", ou " destin " portait un nom en ce jour et ce dernier n'était autre que Yu, le fameux Vice-Amiral, accompagné par deux autres gradés du même rang.

Une situation qui ne manquait pas de festivités en tout genre.




CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


Résumé :
Spoiler:
 

Tech utilisées :
Spoiler:
 


_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mar 24 Nov - 1:46



Grand Line x Retrouvaille x Bataille...
Feat Ren- Drake - Nagami






Personne ne pouvait se douter de ce qui allait suive, mais si on y réfléchissait bien ce n’était pas surprenant. Mori était connu comme étant un pirate solitaire, sans équipage qui erre simplement essayant de trouver sa voie à travers tout ça. Du moins, c’est ce que l’on pouvait penser de lui depuis le début de ses aventures, la perte de ses nombreux camarades. Les années ont passé et aujourd’hui, il se retrouve sur une île combattant une troupe de géants ayant pour but de débusquer un petit homme pour le provoquer en duel. Il fallait le dire, un tel enchainement d’évènement était tout simplement improbable surtout autour de lui. Le temps qu’il avait passé à se renseigner sur les différentes personnes régnant sur les mers, le gouvernement mondial lui-même… Mori avait rapidement fait des pronostics si jamais un jour il devait se retrouver mêlé à une bataille de ce genre. Et c’était surtout grâce à l’aide précieuse de Shikaku et Lynch qu’il avait pu obtenir certaines informations. Ses deux camarades étant d’ancien membre de la marine savaient assez de chose pour que Mori puisse établir un plan d’attaque ou d’évasion si jamais, ils se retrouvaient encerclés. Seulement, il ne c’était pas douté que les choses allaient être aussi mal.

Il avait donc pris soin de se rapprocher de Ren afin de le soigner, pour qu’il puisse combattre l’adversaire qu’ils avaient en commun. Seulement, comme ci il avait vu le coup venir bien avant Ren poussa Mori qui remarqua alors l’attaque du géant un peu à la traine. Seulement c’était suffisant pour qu’il puisse prendre appui et sauter en arrière pour éviter l’attaque. Il retrouva alors dans les airs, le corps complètement suspendu. Shun’o l’avait attrapé à l’aide de son bec. Une fois de plus, il venait de lui sauver la mise et ça Mori le retenait bien. Après quoi, il grimpa alors sur le dos de son camarade qui s’était dirigé vers le rouquin… De son perchoir, il put apercevoir les sous-marin qui venait de sortir de l’eau, pas difficile pour lui de savoir de qui il s’agit. Il arriva ensuite donc près de Ren. Celui-ci s’en sortait bien, donc il avait quand même reçu des soins. Peu, mais assez pour le remettre sur patte… Mori se rendit compte d’une chose à l’instant, son pouvoir avait encore évolué. Bref, le rouquin s’adressa à lui par de simple mot mais très compréhensible en lui disant qu’ils se retrouveraient au village. Mori acquiesça et débuta alors son envol vers le village. Ren avait une idée derrière la tête et ce serait certainement une bonne idée de le faire, cependant Mori avait prévu autre chose à l’heure actuel. Il demanda alors à son camarade volatile de le poser au sol, ce qu’il exécuta rapidement… Il laissa alors un petit message que l’animal allait porter à ses autres camarades.

Il débuta alors une course en direction de la ville lorsqu’il entendit le bruit des canons retentir. Ce n’était pas du tout bon signe… Ils venaient à l’instant de lâcher une pluie de canon en direction de la ville. C’est quoi leur problème ? Mori n’hésita pas une seconde, il s’arrêta net et choisi alors de stopper son l’avancé pour contrer à l’aide de ses armes, les boulets qui fondaient dans sa direction. Plus loin, il y avait Drake… Et il y avait aussi les gens dans la ville. Ça allait être un véritable carnage… Il ne pourrait clairement pas couvrir toute l’air à lui tout seul. Il fallait donc une assistance et seule une personne pouvait la lui apporter actuellement… Il haussa alors la voie :

Drake ! On doit balayer tout ça !

Ses deux katanas en main, il sauta alors assez haut pour se retrouver face à face avec plusieurs boulets qui ciblaient la ville. Après quoi, il tourna sur lui-même sans s’arrêter… Plus il tournait plus il rassemblait du vent autour de lui et rapidement l’on pouvait voir une tornade se créer. Puis d’un coup d’un seul, il la dispersa d’un seul coup créant alors autour de lui une multitude de lame de vent qui se dirigeait vers les boulets lancés. Il savait clairement qu’il ne pourrait pas tout avoir, c’est cela qu’il prit le temps de prévenir Drake avant, pour qu’il comprenne ce qu’il était en train de faire. Il espérait une chose pendant ce temps, ce soit que tout le monde soit à l’abri. Il était clairement hors de question que cette attaque atteigne la ville de plein fouet.

*********


Un peu plus loin dans la ville, on pouvait apercevoir Shikaku et Lynch qui était tout simplement en train de mettre les gens en sécurité. Les faucons n’étaient plus là, ils s’étaient éloignés de l’île afin de mettre en place le plan qui avait été préparé à l’avance, si jamais ils se retrouvaient dans une situation comme celle-là. En évacuant ainsi les gens, Lynch comprenait que le moment était enfin de venu de montrer l’étendue de la véritable force de Mori Ranmaru. Shikaku regarda alors Lynch et lui dit calmement et avec une voix pleine d’espoir :

L’opération avait déjà débuté à l’instant où Mori a attaqué le géant. Souviens-toi clairement de ce qu’il a dit ce jour-là. Tout ça n’est qu’une danse, l’ennemi danse dans le creux de sa main… La cible n’est autre que Sakuraba Yu, le tacticien de l’enfer. Si c’est lui qui se pointe actuellement, alors l’opération est complètement lancée… On va donc devoir entrer en action nous aussi.

Les paroles mystérieuses de Shikaku, la légère inquiétude de Lynch, la disparition des faucons… Qu’est-ce qu’avait prévu Mori pour la suite de ce combat ? Il avait une idée derrière la tête, mais il ne pouvait pas la divulguer maintenant.


Code par K'Aya de Never-utopia.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kitchiro Nagami
La Grenouille Fantôme
avatar
Messages : 314
Race : Humain
Équipage : Bandlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
22/75  (22/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 106.389.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Mer 25 Nov - 21:12




« A l'Approche du danger  »



Kitchiro se trouvait donc en plein milieu du champ de bataille et en faisait maintenant aussi partie.
D'un regard Kitchiro pouvait voir l'étendue du conflit, d'un côté Ren Tao et Cheveux d'Argent combattaient Iotun, le chef des géants. Non loin le samouraï qui n'appréciait pas du tout l'expression de la Grenouille combattait le cuisinier des géants avec l'aide d'un …..

- Un Dragon !!!! un vrai dragon !! Et en métal en plus ! Je veux devenir samouraï moi aussi si l'on peut chevaucher de tels créatures ! Wouahh !! en plus il crache de l'acide !

Kitchiro était sous le charme de la terrifiante créature qui venait d'assener un coup dévastateur au géant, se n'est que quelques instants après qu'il vit le samouraï tombé du ciel telle une météorite sur le cuisinier.
Mais tout cela n'était pas son combat, son véritable adversaire avait accepté le défi et avait répondu avec une violente et puissante lame d'air qui faucha les 5 fantômes explosifs.

- Alors tu relève le défi ! On va bien voir qui tiendra debout le dernier !

Cependant l'excès de confiance de Kitchiro lui avait voulu de sous estimer la lame d'air qui avançait rapidement vers lui. La lame d'air n'était plus qu'à quelques mètres quand Kitchiro prit la décision de se sortir de cette mauvaise trappe en beauté. Kitchiro souleva son fouet d'un geste ample et l'abaissa d'un coup sec, le fouet en cuir de dinosaures barbés de crocs heurta les tuiles avec fracas.
Kitchiro ne fit qu'un pas pour tomber dans le trou créer quelques secondes auparavant, quand le révolutionnaire releva le regard il fit le haut du toit se faire arracher par la bourrasque de vent.
Se prenant des débris sur la coiffe Kitchiro était tout de même sain et sauf, et sourit à la vieille femme qui était entrain de tricoter sur une rocking chair's face à lui :

- Bonjour, désolé du dérangement des géants saccage la ville car ils sont à la recherche d'un certain « Himan ». Ne vous inquiétez madame la révolution est là pour vous protéger!

Sur ces mots Kitchiro passa un coup d’œil par la fenêtre pour connaître la position exacte du géant et ainsi prendre l'avantage sur lui.
Une fois la position connue Kitchiro utilisa son fouet pour se projeter en l'air, en dehors du bâtiment décapoté. L'effet de surprise était assuré le géant n'avait sûrement pas vu Kitchiro fuir son attaque par le bas, et la Grenouille comptait bien utiliser cet effet contre lui. Une fois dans les airs Kitchiro avec un sourire amusé lança deux salves de 3 fantômes explosifs et ordonna aux mêmes moments au fantôme dépressif caché derrière un bâtiment de bondir de sa cachette pour immobiliser et incapacité le géant, cette fois ci les chances de toucher sa cible était accrue.

Le révolutionnaire était entrain d'utiliser son chapeau pour retomber lentement sur un autre toit quand il vit des sous marins sortir de l'eau.
Que fut sa surprise quand il entendit la voix de Yu Sakuraba sortir des hauts parleurs. Le stratège de l'enfer affirmait que les Supernovas allaient le suivre à Impel Down. La Marine était donc elle aussi de la partie à l'aide de sous marin qui fit une fois de plus rougir Kitchiro :

- La Marine toujours plus ! Surtout avec Yu et sa cohorte ! Et en plus de cela ils ont des sous marins ! Maudit soit t'ils  !

à peine sortit de sa jalousie que Kitchiro remarqua que le ciel devenait obscur, obscur de boulets explosifs. En effet Yu avait ordonné la mise à feu des cannons, un déluge était sur le point de s'abattre sur le champ de bataille qui était bien détuit.
En temps normal Kitchiro aurait pris ses jambes à son coup et aurait fuit de l'autre côté de l'île mais cette solution n 'était pas viable, pas encore, la Grenouille devait faire tomber ce géant pour prouver sa force au monde, et le déluge de boulet était la encore qu'une mise à l'épreuve de plus pour Kitchiro.
Boulets de canons contre fantômes explosifs voilà le deal ! Kitchiro était concentré et efficace, il envoyait du mieux qu'il pouvait un fantôme sur chaque boulet qui le menaçait or le révolutionnaire ne savait pas encore contrôler parfaitement son nouveau pouvoir et un boulet échappa à sa vigilance, celui-ci explosa non loin de lui et le projeta en arrière, directement dans la fenêtre de la grand-mère qui était encore sur sa rocking chair's.

- Je vous assure la situation est sous contrôle, la révolution est là pour vous, simple pause entre deux adversaires. Si vous pouvez vous mettre à l'abri tout de même sa serait aimable de votre part

Devant de tant de gentillesse la grand-mère cessa de tricoter et se leva en fixant le révolutionnaire

Va te faire foutre ! Chenapan !

La grand-mère n'avait pas l'air commode, pas du tout enfaîte, elle était tellement en colère pour son toit et sa fenêtre qu'elle tenta de frapper le jeune homme avec sa canne !
La grossièreté de la vieille femme fit fuir Kitchiro, qui prit la poudre escampette pour rejoindre de nouveau le champ de bataille et voir le résultat de son attaque synchronisé, les dégâts du bombardement et que font les autres combattants. Pour cela Kitchiro sortit par la fenêtre tel un ninja ou plutôt un véritable Chenapan ! Dans son saut de grenouille Kitchiro déploya deux fantômes espions qu'il envoya vers la marine pour tenter de voir se qu'il mijotait au loin. Raz de l'eau le plus discret possible étaient les ordres.
Le volcan aussi encourageait Kitchiro, tel Friends durant ses crises, un grognement familier se fit entendre aux du révolutionnaire :

Friends, mon ami, mon volcan je serai bientôt de retour!

Le moment de nostalgie passé Kitchiro rouvrit les yeux avec plus de détermination que jamais.

Géant j'arrive ! Ce combat n'est pas fini !



Codage de gaki sur Epicode

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 528
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7   Jeu 26 Nov - 18:52




Le simple fait d'observer ces géants, ces monstres de puissance, était source d'adrénaline. D'autant plus qu'il fallait bien l'avouer : l'adrénaline était le meilleur carburant. Et au vu de leur nombre, mon corps bouillonnait ! Épée à la main, sur le dos de Fafnir, le tableau était comparable à un Chevalier de l'Apocalypse parcourant un champ de bataille pour y semer mort, désespoir et désolation, bien qu'ici, ma monture n'était pas un cheval noir comme la nuit, mais bel et bien un dragon capable de mille ravages. Pour preuve, ce dernier avait craché de l'acide sur le champ de bataille, et c'était justement mon adversaire qui s'était fait brûler le visage, perdant ainsi l'usage de ses yeux. En plus de cela, il s'était précédemment fait entailler le mollet par ma technique, et avec ce qu'il allait bientôt se prendre, il allait regretter d'avoir posé les pieds sur cette île. En effet, je m'étais laissé tomber de la tête de mon dragon, comme dans un saut de l'ange, armé de toutes mes lames, avant de me laisser tournoyer pour d'avantage de dégâts. Tel une comète dans une chute amenant irrémédiablement vers la destruction, aidé de la gravité, mon corps pris de plus en plus de vitesse. Du sang chaud. Voilà comment je sus que mon attaque avait porté ses fruits. J'avais pu lacérer son torse tout au long de ma chute : par chance, sans pour autant me voir, il avait réussi à reculer pour limiter les dégâts, mais ce n'était pas assez. Avec tout cela, il avait probablement eu son compte.

Pour preuve, ce dernier avait craché de l'acide sur le champ de bataille, et c'était justement mon adversaire qui s'était fait brûler le visage, perdant ainsi l'usage de ses yeux. Et si je ne faisais rien, je risquais d'avoir mal, mon Haki n'étant pour l'instant pas assez développé pour me protéger... Tournoyant d'une telle manière, sans appui, il était difficile de ralentir ma rotation, comme ma vitesse, mais il restait peut-être un moyen détourné... Fafnir ne pouvait pas venir me rattraper au vol, puisque j'étais trop proche du sol, et les géants trop menaçant, tout comme mon attaque pouvait aussi le menacer. Mais rien ne servait de céder à la panique. Je créais d'abord quelques lames d'air en direction du sol, pour ralentir ma progression une première fois, et cela eut le résultat escompté, mais pas encore assez. Deuxième service. Cette fois-ci, toujours la même méthode, mais pas le même dosage : deux Kami no Ken de moindre puissance allèrent s'enfoncer dans le sol. Je n'y avais pas mis toute mon énergie, pour éviter à la fois le contrecoup, mais aussi pour ne pas gaspiller mes forces pour des raisons futiles. Ma vitesse de lancé avait dès lors grandement diminué, assez pour ne plus mettre ma vie en danger, mais je ne m'étais pas totalement arrêté, ainsi, le choc était inévitable. Ainsi, ma collision souleva un épais nuage de poussière, d'où je ne bougeais pas pendant de longues secondes. En réalité, à l’atterrissage, c'était mes lames elles-mêmes qui m'avaient sauvées : dans la rotation, les épées alliées au mouvement avait quelque peu amorti le choc... Mais probablement pas assez, puisque je m'étais relevé avec du sang le long du visage et une épaule ayant relativement douillé. Mais la douleur n'était que futile, c'était elle qui me donnait ma force et mon courage.

Caché dans mon écran de poussière, je sentis un énorme mouvement d'air dans mon dos... Et bien, comme quoi il fallait être attentif à tout. Utilisant à la fois l'air et mes lames pour dégager le nuage, je me présentais droit devant les mastodontes qui cherchaient à m'écraser. A cette vue, je souriais... Ainsi, j'en aurai trois pour le pris d'un. Shûsui pouvait très bien arrêter l'une de ces jambes, mais je n'étais pas sûr qu'il en était de même pour mes muscles... Après tout, un coup-de-poing n'était en rien semblable à un écrasement du pied. Par conséquent, j'optais pour une technique couvrant une meilleure zone. Je n'allais certainement pas fuir. Si j'avais de quoi trancher un bâtiment, alors des géants ne m'effrayaient guère. Concentrant ma force, j'attendais ainsi le moment adéquat, avant de jouer de mes lames pour tant de trancher la zone qui se trouvait devant moi... Oh, dommage, ces géants s'y trouvaient ! S'ils résistaient, ils deviendraient alors mes nouveaux adversaires. Abattant ainsi mes lames, j'utilisais mon Tora no Tsume, une technique qui me permettait de trancher toute une large zone avec mes sept lames.

« Un vrai samouraï ne perd jamais son sang froid. Tora no Tsume ! »

Grimaçant légèrement de douleur, j'utilisais l'une des techniques de célérité les plus basiques pour me dégager de la zone d'impact de justesse. Une épaule s'étant déjà pris un coup n'était pas commode pour utiliser une telle attaque... Malgré tout, en me dégageant, je n'eus pas le temps de prendre assez de distance. Ainsi, lorsque les pieds massifs écrasèrent le sol, une nouvelle bourrasque survint, assez forte pour me souffler et pour m'envoyer me cogner le dos contre des gravats. La bataille n'en était qu'à ses débuts, qu'elle était déjà très éprouvante. Adossé à ma pierre, je pris le temps de reprendre mon souffle quelques instants. J'avais la joie et la chance d'affronter des géants, il me fallait ainsi toutes mes forces. D'ailleurs, beaucoup les considérer comme les guerriers les plus braves et, dans ma tête, cette bataille s'était transformée en une sorte de conflit culturel. Nous, les guerriers du Pays de Wa, ne pouvions avoir la dernière place. Nous étions les plus valeureux des combattants de ce monde et, contrairement à ces brutes d'Elbaf, nous suivions tout un mode de vie particulier. Seul le Bushido pouvait se targuer d'avoir la première place. Et c'était sur le champ de bataille que j'allais le prouver.


Me redressant correctement, je regardais les deux monstres qui se présentaient devant moi dans les yeux. Le sang du cuisinier tâchait déjà mes lames et mes vêtements, bientôt, le leur viendrait s'y ajouter. Alors que je m'apprêtais à m'élancer dans une danse sauvage, une voix survenue d'un haut-parleur eut le mérite de m'arrêter tout de suite. Il ne me suffit que de quelques mots pour comprendre que l'on avait à faire à la marine : « encerclé », « Impel Down ». Voilà que les petits chiens du Gouvernement Mondial se joignaient à la fête... Peut-être que ces géants n'étaient donc pas le véritable ennemi. Mais celle-ci ne voulait semble-t-il pas jouer avec nous, mais plutôt tuer le poussin dans l'œuf... Des coups de feu s'étaient fait entendre, ou plutôt des coups de canon. Ils n'avaient pas perdu de temps pour faire feu, alors que des civils se trouvaient sur cette île... Et ça se disait garant de la protection des citoyens ! D'ailleurs, n'avaient-ils rien de mieux que des boulets pour nous saluer ? Mori et moi pouvions non en débarrasser comme s'il ne s'agissait que d'un vulgaire essaim d'insectes, était-ce tout ce qu'ils avaient ? Un Buster Call aurait été plus efficace, quitte à sortir les grands moyens.

Voilà qu'une véritable pluie de boulet tâchait le bleu du ciel de points noirs... Un autre moyen de faire ses preuves, si les soldats voulaient aussi la guerre, alors ils passaient en priorité. Du bout de mon épée, je tranchais un premier boulet, remarquant alors qu'ils étaient explosifs, la petite déflagration me poussa sur plusieurs mètres, mais je n'eus pas beaucoup de mal à écarter ma surprise et reprendre équilibre. Ces soldats avaient vraiment un problème pour utiliser de telles armes sur une île qui pullulait de personnes n'ayant rien à voir avec ce conflit... De l'excitation, j'étais passé à la rage. À quelques dizaines de mètres, Mori s'était vraisemblablement lui aussi engagé contre cette pluie démentielle. Alors que je rattrapais la distance entre nous, il me proposa de balayer le terrain, avant de sauter dans les airs et préparer de quoi dégager les boulets. Moi-même, je freinais ma route en glissant sur le sol légèrement plus loin que lui. Au moment où je m'arrêtais, j'étais déjà en pose pour me déchaîner. Commençant alors à tourner sur moi-même, ma danse provoqua une sorte de tornade, ou plus précisément un mouvement d'air à la fois ascendant et tranchant. Ainsi, les boulets alentours seraient non seulement écartés, mais aussi tranchés au vol. De cette manière, elles exploseraient alors qu'elles seraient encore en l'air menaçant le moins de personne possible. J'avais même pris le soin d'utiliser cette technique à pleine puissance et dans toute sa splendeur pour pouvoir m'allier à l'arcane de Mori et ainsi dégager la zone. Ainsi, alors le mouvement d'air s'élevait vers le ciel, je l'écartais brusquement en changeant la manipulation de mes lames, couvrant ainsi mieux les airs.

« Quand tu veux vieux frère. Les épées d'un Samouraï forment son âme, avec elles, il n'y a rien qui ne puisse les menacer ! Arashi no Ikari ! »

Plusieurs boulets explosèrent ainsi en l'air. Dans notre union, Ginkami et moi avions en parti pu stopper les boulets qui se dirigeait vers nous, mais cela n'était certainement pas assez, car la zone couverte par le bombardement était trop grande. En outre, nous avions fait de notre mieux, mais certainement fallait-il aller au-delà. Quel ne fut pas le comble lorsqu'au loin, le volcan sortait de sa torpeur...





Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 4
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-