Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
avatar
Messages : 474
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
304/350  (304/350)
Berrys: 95.532.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   Sam 9 Jan - 12:39


Game over


Un tout ou rien décisif. Le travail d'équipe semblait faire son affaire et pour cause, les attaques faisaient effet visiblement. La bête ayant été affaiblie, sans le savoir, je donnais le coup de grâce plutôt risqué tant pour lui que pour moi. Lui, car si je me loupais, je perçais son coeur, moi, car s'il s'en prenait à moi, j'étais une proie facile. Retombant alors vers le sol, je priais que cela fonctionne. La bête semblait perdre en vivacité, il ralentissait dans ses mouvements, signe que cela marchais comme il faut. Retombant lourdement au sol, dès que je pu me redresser correctement, je fonçais en direction de la position de Karast.

Le temps que je bouge, je ne pu pas vraiment voir ce qui se passais, mais visiblement, des opportuniste avaient loupés leurs coups et tant mieux. Ne faisant plus trop attention aux pirates présents - et qui dans un autre cas auraient été en proie à mon courroux naturel - je me focalisais sur le contre-amiral plus que mal en point.
Les paroles de la demoiselle étaient logiques et c'est sans appel que je pris mon den-den mushi appellant ma soeur. Encore dans les pommes, ce n'est qu'un petit officier que j'eu au bout du fil, mais sans tarder, je donnais mes ordres.

" Préparez le navire et surtout, que les médecins à bord se tiennent sur le pied de guerre, le contre-amiral Karast se doit d'être soigné de tout urgence !!! "


Restant sur mes gardes, je vins donc approcher du quasi-cadavre pour le soulever. Pour l'heure, il n'y avait plus de combats envisageable. Il fallait escorter le contre-amiral et les autres gens importants blessés, puis aller en ville pour estimer les dégâts. Une chose est sûre, on allais entendre parler de cette histoire.
Et au passage, je retenais une envie de hurler, me disant que notre objectif avait été perdu de vue. Là pour capturer des gens, au final, ces derniers s'étaient probablement enfuit. Cependant, n'en ayant pas la confirmation, je me mis en tête de déposer au plus vite le contre-amiral afin de mener une petite enquête rapidement si j'en avais l'occasion.

Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   Sam 9 Jan - 19:43






[Event] L'heure est aux changements - Groupe 8














Le sable de l’arène rentrait dans ses poumons à chaque inspiration, l’air était chargé de cette poussière et de ce sable rendant ses respirations difficiles et lui laissaient un goût amer et sec au fond de la gorge, ce n’était pas la première fois qu’il avait cette sensation au fond de la bouche mais la douleur et le sang coulant le long de sa flanc et de son bras n’aidaient pas à améliorer la situation. Son flanc le lançait horriblement, douloureux souvenir de sa récente blessure, triste conséquence de son manque d’attention, son essence vitale s’écoulait goutte après goutte en colorant en rouge le sable à ses pieds. Mais malgré ça il serrait les dents car la douleur était le fardeau des combattants, la douleur était un poids sur les épaules de chaque homme et femme prêt à se battre pour sa vie et ce même poids se faisait de plus en plus lourd au fil des années jusqu’à ce que cet homme ou cette femme finisse par céder…par mourir. Destin peu enviable ? Pour le commun des mortels sans doute, oui, mais cette voie suivait un principe simple : pour obtenir beaucoup il fallait être prêt à tout donner, à tout sacrifier.
Le jeune homme aurait-il pu rêver de devenir un bretteur respectable et un combattant chevronné en restant moisir sur son île natale ? Aurait-il pu espérer faire autant de rencontrer et, même, rencontrer l’amour de sa vie en restant finir ses jours sur son rocher paumé ? Autant grâce à ses camarades qu’à sa propre force qui augmentait de jour en jour, il était désormais capable d’accomplir des petits prodiges et de vraiment changer les gens qui croisaient sa route, il était en passe de voir son objectif se réaliser. Regrettait-il donc d’avoir emprunté cette voie guerrière ? Parfois, oui, mais le jeu en valait très largement la chandelle.

Serrant les dents pour garder la douleur au fond de sa bouche, le jeune homme observa cette créature s’écrouler à terre et reprendre forme humaine petit à petit et, aussitôt, un sentiment d’apaisement et de contentement l’envahit comme une vague de fraîcheur. Non, ce n’était pas la victoire qui l’enivrait à ce point mais le fait que des vies avaient pu être sauvées sans que cette créature, cet homme qui avait perdu le contrôle n’ait eu à perdre la vie. Une victoire venait s’ajouter à son maigre palmarès et, pour une fois, il pouvait être fier de ce qu’il venait d’accomplir car cette victoire n’avait pas été arrachée au prix de la vie de son adversaire. Que pouvait-il demander de plus ?

Fouillant dans sa poche en espérant trouver un quelconque tissu pour bander son flanc, ce qui restait la priorité, le jeune homme pesta intérieurement lorsqu’il ne trouva rien d’utile. Se tournant vers sa nouvelle camarade qui se dirigeait vers la sortie, ignorant totalement le jeune marine qui venait de l’aider et l’autre individu dont il ne savait rien, le bretteur blessé reprit sa conversation là où ils l’avaient laissée :

« Je dois avouer qu’une rencontre un peu plus tranquille n’aurait pas été de refus. Mais enfin, c’est fait. Votre proposition tient toujours ? »

Malgré ce féroce combat qui venait de se dérouler sous ses yeux et qui avait sapé une bonne partie de ses forces, surtout à cause de cette blessure à la main et de cette autre blessure au flanc, le jeune homme était toujours plus qu’intéressé par le fait de rencontrer cet Eko dont on lui avait rabâché les oreilles. Alors oui il ne connaissait rien de cet individu, il pouvait peut-être se jeter tout droit dans un piège, mais cet illustre personnage enverrait-il sa lieutenante en personne s’il souhaitait la mort de Kyoshiro ? Quelques assassins triés sur le volet agrémentés d’une embuscade auraient fait l’affaire…et ça aurait été plus discret, surtout.
Sentant son haki de l’armement se dissiper alors que la fureur du combat s’envolait comme autant de feuilles emportées par le vent, Kyoshiro fit taire son observation et se dirigea vers la sortie en compagnie de sa camarade.

Il allait être amené à rencontrer un grand nom de ce monde, un homme dont tous connaissaient la réputation mais, avant ça, il avait quelque chose à demander à la demoiselle :

« Au fait, vous n’auriez pas un bout de tissu en rab ? Je m’en voudrais d’arriver tout dégoulinant de sang devant votre patron. »

Quoi ? S’il était amené à voir du beau monde, le moins qu’il pouvait faire était de stopper le flot de sang et de se nettoyer un minimum, non ? Il savait prendre soin de son apparence quand il le fallait et, aujourd’hui, il le fallait plus que jamais.









© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
avatar
Messages : 228
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
56/200  (56/200)
Berrys: 258.300.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   Lun 11 Jan - 5:28


Final Explosif!


L'immense bête enragée qui avait détruit une grande partie du Colisée était malmenée par l'assaut conjoints des combattants contre elle, l'obligeant visiblement à se pousser dans ses retranchements. Cependant le dernier coup, frappé violemment au niveau du coeur par un homme du Gouvernement Mondial sembla avoir un plus grand effet, comme étant le coup final permettant de l'arrêter. Aussitôt Sairento ferma le tunnel de silence dans laquelle sa phrase avait été lancée, le monstre semblait faiblir, ses mouvements pour se redresser se faisant lent et sans réussite, jusqu'à ce que l'animal ne disparraisse, ne laissant alors qu'un corps épuisé et meurtri sur le sol de l'arène. L'affrontement était terminé ici, et il y avait peu de chances que ceux encore en état de se battre sur cette île ne relance des hostilités, tous avaient plus ou moins subis des blessures et allaient devoir se soigner et se reposer désormais. Cette journée de Colisée commençait de belle manière allait se terminer sur un véritable carnage, certainement une grande déception pour le Gouvernement Mondial. Cependant il ne doutait pas que les lieutenants de Yonkou tirent un autre bilan de la journée, la marine ne les avait pas attrapés et l'assassin était certain qu'ils avaient eut le temps de faire tout ce qu'ils voulaient avant l'intervention du Zoan éveillé. Quant à lui le bilan était mitigé, il avait identifié certains acteurs des événements du jour et pourquoi pas un partenariat avec Erika, la suite lui dirait s'il pouvait considérer avoir fait une bonne opération. Mais pour l'heure il devait lui aussi s'éloigner des lieux et retourner à ses occupations, sa blessure bien que non-mortelle n'en restait pas moins importante et le Gouvernement Mondial risquait de rapidement se remettre à la poursuite des criminels présents sur l'île.

Ne prêtant aucune attention aux marines se regroupant autour du corps du Contre Amiral ou à l'homme s'éloignant en compagnie de celle qui semblait être Cara Lroft Sairento se tourna vers Belzébuth qui s'éloignait déjà par le trou qu'avait créé le Silencieux pour sortir. Créant alors un tunnel de silence jusqu'au lieutenant d'Erika afin d'éviter de donner d'informations aux oreilles qui pourraient trainer il se contenta de lancer d'une voix calme :

Si tu trouves notre offre intéressante tu sais où nous trouver.

Courir après cet homme ne lui servirait à rien désormais, lui-même ne pourrait de toute manière rien négocier de particulier, alors autant directement dire à celui-ci de venir voir Konan s'il voulait négocier quoi que ce soit. Se retournant alors vers l'immense oiseau qui venait d'atterrir à quelques mètres de lui il n'attendit pas de réponse de son interlocuteur pour grimper sur le dos de son Volia et de s'envoler dans les airs, rejoignant rapidement Miro qui survolait désormais le Colisée. Le regard de son partenaire était empli de questions sur ce qu'il s'était passé mais il ne les posa pas, il n'avait que trop appris le goût du maudit pour le silence pour savoir qu'il ne valait mieux pas le briser le premier. Tout était redevenu presque calme sur l'île mais Saireto savait pertinemment qu'il ne pouvait quitter les lieux sans une dernière action, sans y laisser une marque de sa part. Jetant un nouveau regard vers le sol de l'arène où se situaient encore quelques hommes il reposa finalement ses yeux sur Miro avant de lui lancer :

Donne moi six bombes!

Aussitôt son apprenti fouilla dans son large manteau, lançant les six boules explosives à son mentor qui les attrapa facilement. Jetant alors un dernier regard vers le Colisée il activa quatre d'entre elles avant de les jeter sur le Contre Amiral toujours au sol et ceux qui l'entouraient. Il se fichait que les bombes remplissent leur objectif ou non, si l'homme mourrait ça serait une bonne chose pour eux mais sinon il aurait envoyé un dernier avertissement aux justiciers présents sur l'île, enfin dernier pas tout à fait!




On rentre à la boutique en passant par le port!

La phrase adressé à son apprenti claqua dans le ciel avant que son volatile ne plonge en direction du port de l'île, tout en gardant une certaine altitude. Le maudit ne prêta aucune attention au résultat des explosifs lancés dans le Colisée, se concentrant plutôt à repérer les bâtiments gouvernementaux au port. Il en choisit alors rapidement deux et, activant les bombes restantes les jeta finalement sur ceux-ci au niveau du centre du navire avant de s'élever de nouveau dans les airs. Reprendre de l'altitude leur permettrait de se mettre hors de portée des tirs de représailles qui pourraient suivre. Désormais il ne leur restait plus qu'à rentrer, il avait un rapport à faire à Konan et il était partie d'Himitsu Shima depuis bien trop longtemps.



Revenir en haut Aller en bas
Kyoshiro
Pirate
avatar
Messages : 1521
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
43/75  (43/75)
Expériences:
455/500  (455/500)
Berrys: 66.560.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   Lun 11 Jan - 18:44






[Event] L'heure est aux changements - Groupe 8














Même si cette nouvelle capacité était auréolée d’un certain mystère car, à la connaissance Kyoshiro, personne ne pouvait vraiment expliquer de façon précise d’où elle venait, le haki était une chose que le bretteur avait encore du mal à comprendre mais qu’il avait rapidement appris à apprécier. Comment pourrait-il en être autrement ? Si son armement faisait encore des siennes et restait indompté, pour le moment en tout cas, son haki de l’observation s’était révélé très utile même s’il avait mis beaucoup de temps à s’habituer à toutes ces voix dans sa petite tête.
Mais au final cette nouvelle capacité venait compléter à merveille l’effroyable rapidité nouvellement acquise par le jeune homme qui, en plus de traverser des distances à grande vitesse, était désormais capable de prendre ses adversaires de court en sentant leurs attaques arriver à l’avance. N’était-ce pas là un avantage indéniable pour tout individu ayant la rapidité de son côté ? Un gros lourdaud n’aurait pas pu faire profiter pleinement de ces voix alors que lui, à présent, parvenait à sentir clairement ces voix tout autour de lui sans que sa tête n’en soit saturée. Erwin le lui avait expliqué sur Shabaody, il fallait une période d’acclimatation pour que ces voix soient moins oppressantes et que l’utilisateur maîtrise ce haki, tout portait à croire que cette période venait de prendre fin chez le jeune homme…au moins depuis Alabasta.

Mais malheureusement cette capacité n’était pas infaillible car il fallait consciemment l’activer pour sentir une attaque venir, ce qui impliquait de rester constamment sur ses gardes et malheureusement rares étaient les personnes n’ayant aucun instant de faiblesse dans leur vie ou simplement dans une journée. À quelques secondes près le jeune homme allait désactiver son haki et n’aurait pas pu sentir cette attaque venir des airs, mais fort heureusement sa propension à faire trainer les choses – couplée à sa fatigue et ses blessures – ralentit cette désactivation et lui permit de sentir les intentions hostiles de cet inconnu. Que faisait-il perché dans les airs ? Cela n’avait pas d’importance, il allait bientôt avoir dans ses mains des engins qui en disaient long sur ses intentions, le logia de la lumière n’avait pas besoin d’en savoir plus.

En un claquement de doigt il disparut et refit surface derrière le criminel haut perché.

« Pas de ça, ici. »

Spoiler:
 

Sa voix fut le seul signal de sa présence et, malheureusement pour ce criminel en herbe, il était déjà trop tard. L’instant d’après un coup de pied lumineux allait percuter la tempe droite de ce garçon qui, forcément, serait éjecté à grande vitesse vers un amas d’habitations en contrebas. Quoi ? Ah oui, vue la violence du coup et des chocs à venir il allait bouffer à la paille pendant quelques jours, mais ça lui apprendrait à faire le malin en essayant de jouer dans la cour des grands.

Une fois débarrassé de ce gêneur, le jeune homme disparut et se matérialisa à côté de sa nouvelle camarade. Lui lâcha un sourire confus, il reprit sa route en justifiant son action par un :

« Désolé, ça m’aurait fait mal que tous nos efforts soient réduits à néant à cause d’un imbécile. »







Spoiler:
 















© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
avatar
Messages : 228
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
29/75  (29/75)
Expériences:
56/200  (56/200)
Berrys: 258.300.000 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   Mar 12 Jan - 14:28


Départ!


Une phrase désormais presque inaudible, suivie d'une grande lueur et d'une douleur intense qui persistait désormais alors que le Silencieux ne pouvait même plus bouger. Sa respiration était saccadée et difficile alors que la totalité de son être était encore en état de choc. Voilà ce dont se souvenait l'assassin, une phrase prononcée à son apprenti puis le flou, la douleur et le chaos. Recommençant finalement à retrouver des sensations dans son corps sa vision sembla revenir de manière plus nette tandis qu'une grande migraine s'intensifiait dans son crâne. Tentant de bouger lentement la tête pour identifier le lieu où il se trouvait il ne vit tout d'abord que des débris, son arrivée imprévu dans un bâtiment avait visiblement fait quelques dégats matériels. Finalement le maudit aperçu un corps inerte à quelques mètres de lui, le corps totalement bloqué par un large bloc de pierre tandis que le crâne écrasé de l'innocent baignait dans une flaque de sang. A cette vision Sairento ne pu s'empêcher de sourire, la douleur lancinante lui faisant aussitôt regretter cette liberté. Il était en sale état mais au moins il avait tué quelqu'un, dans un sens à ses yeux ça améliorait le résultat de sa mission. Le bruit de battements d'ailes accompagné des coups de vent signifiant l'arrivée de son partenaire ramenèrent le hors-la-loi au moment présent tandis que Miro s'approchait de lui en ne cessant de regarder autour de lui :

Il est sorti de nul-part! Je sais pas où il est passé!

Ce qu'il s'était passé était assez simple à comprendre, Sairento avait sous-estimé l'un des acteurs du jour et surtout sa volonté de garder les marines vivants, et Belzébuth n'avait pas tenu sa promesse de protection. Dans un sens il s'en fichait il ne lui avait jamais rien demandé, il prenait des risques en connaissant les dangers qu'il encourait. Cependant l'homme n'était déjà plus concentré sur eux, sinon il aurait déjà agi ne serait-ce que pour sauver le pauvre citoyen mort sous l'impact du maudit avec ce bâtiment. Rassemblant ses forces il leva lentement le bras pour calmer son apprenti avant de lui dire d'une voix fébrile :

On rentre!

Miro acquiesça alors en silence, aidant son mentor à se relever et le portant jusqu'à son oiseau où il prit soin de l'attacher de manière à ce qu'il puisse se reposer sans risquer de tomber en cas de changement de trajectoire de l'animal. Sairento allait quitter cette île en sale état mais il ne s'en faisait pas, les jours et les combats se suivaient mais ne se ressemblaient pas, tant qu'il survivait ses adversaires lui laissaient une chance de les tuer.



Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1218

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   Dim 17 Jan - 19:21




Cara Lroft

Le champ de bataille avait vu son dernier coup se faire tirer par l'homme-lumière. Cara Lroft, le regard intrigué, ne mit pas longtemps à comprendre les tenants et aboutissants de cette situation. Elle n'en pipa cependant pas mot et se contenta de continuer sa marche silencieuse tandis que ses agents se retiraient de l'île. Ils allaient bien sûr effacer la majorité des traces de leur présence en ces lieux, mais les témoignages du Contre-Amiral et d'autres différents acteurs iraient bien vite aux oreilles des autorités les plus compétentes, et cela, elle l'espérait. Qu'ils commencent à trembler, ça leur fera les pieds.

    - Partons maintenant. Une fois que j'aurai pris la mer, tu devras te rendre sur Shabaody. Sur le Groove 11 quelqu'un t'attendra à l'Oiseau Bruyant. De là vous partirez ensemble pour un périple sur le Nouveau Monde à la rencontre d'Eko.

Elle s'arrêta un instant en regardant le ciel. Elle-même était encore en état de se battre, mais elle n'en avait aucunement envie. Soupirant, elle reprit sa route.

    - Je vais cependant te donner un conseil : Eko est quelqu'un de calme, mais de perspicace. Ne lui mens pas.

Laissant en suspens ce conseil, elle arriva bien rapidement au navire qui lui permettrait de quitter l'île. Faisant un dernier 'Au revoir' au jeune homme, Cara mit les voiles sans attendre à bord d'une petite embarcation discrète qui n'arborait nullement de pavillon.


Brutus Torboyau

    - Aucun primé n'a été capturé, mais nous ne prévoyons pas un tel rassemblement, lança Brutus à l'escargophone en face de lui, directement relié à celui de Camille Elkens. Il se trame quelque chose d'anormal en ces lieux...

Toussotant un peu de sang, le berserker avait du mal à se remettre des dégâts qu'il avait subi. Au moins, il était vivant, et en meilleur état qu'Utomo Karast dont la convalescence serait sûrement de plusieurs mois. Un bref sourire passa sur son visage alors qu'il entendait sa responsable, à l'autre bout du fil, ronchonner sur la situation. Il aurait tôt fait de faire un rapport, dont Taito Nowaki aurait la place de héro... L'histoire, même si elle était à double entrée, allait encore embellir le dossier du Contre-Amiral.


Ce post conclut cet event. Karast est ramené en lieux sûrs, mais il en a pour un long moment à récupérer. Dans le Colisée et dans la ville, les dégâts sont nombreux, mais la marine ne s'attarde pas sur les lieux pour aider la population.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 8   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 1
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 7
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 4
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-