Partagez | 
 

 [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Dim 8 Nov - 2:52






Funky Session


Tous en piste !



''MAIS TU VAS CREVER, SALOPERIE ?!?''

Je n’étais pas dans la meilleure des postures et j’évitais d’être écrasé sous les pas de danse. La piste était occupée jusqu’à maintenant et j’avais esquivé les pas des plus mauvais danseurs. Pour les meilleurs, ils n’étaient pas présent ici, alors je ne peux pas dire si je pouvais les éviter. Cependant, alors que la rage emplissait le cœur de cet homme et qu’il me pourchassait, les clients découvrirent ma présence et tentaient de m’éviter. Forcément… Après tout, quand je regardais derrière moi, le gorille n’hésitait pas à pousse des gens hors de son chemin ! Mais pourquoi un tel acharnement envers un animal ? Normalement, on me laissait tranquille quand j’étais sous cette forme ! C’est qu’il est vraiment belliqueux ! Et apparemment, il n’était pas le seul sur le coup !

Je pensais m’enfuir par la porte de devant, mais il y avait l’un des gardes semblaient déjà en position. Avec un mec qui hurle à mort, c’était logique qu’il ait l’impression qu’on l’avait agressé. Il ne savait probablement pas que c’était un petit animal qui lui avait fait des misères… Sinon, ce serait peut-être quelques rires bien gras qu’il aurait reçu ! Mais dans les deux cas, la porte était bloquée… Je ne pourrais pas courir pour toujours !

Je courrais un peu partout dans la salle, ce qui commençait à taper sur les nerfs du patron. Enfin, surtout après que je me sois propulser vers le bar, renversants de nombreuses bouteilles d’alcool, probablement hors de prix, ainsi que le contenu de nombreux verres de la clientèle. Aie aie aie ! Plus je courrais, plus j’entendais les mécontentements de tous les adultes présents ! Il y a des gens qui sortaient et je tentais encore ma chance afin de passer à l’extérieur. Mais sans succès, avec cet ahuris qui disait presque tous mes faits et gestes ! Tant pis alors, j’ai tout fait pour ne pas en arrivé là, mais je n’avais plus le choix…

Désolé Kai, mais je vais commencer à les frapper !

Je changeais de cap, courant à présent vers le hurleur. Il ouvrait grand les bras, comme s’il tentait de me faire un câlin. Cependant, avec les horreurs qui sortaient de sa bouche et la rage sur son visage, il tentait probablement de me broyer les os s’il m’attrapait. Décidément, sans savoir que j’étais réellement un humain, il voulait vraiment m’attraper ! Mais il était tellement enragé que je devinais aisément ce qu’il voulait faire. Un gros bêta, voilà ce qu’il était ! Alors qu’il se penchait un peu vers moi, je fis une feinte avant d’arriver sur son dos. Je me transformais alors sous ma forme hybride sous le regard probablement perplexe de tous les gens présents. Avec mes griffes bien sorties, je sentais l’adrénaline du combat qui montait en moi ! Oh, j’allais bien m’amuser, j’en étais sûr !

''Aka tatsumaki ! ''

Je commençais à lacérer ma victime qui, pour une fois, criait pour une très bonne raison. Je sais, ça pique un peu d’être griffer par un animal. Il tentait de m’attraper pour me lancer plus loin, mais j’étais encore une fois trop rapide pour lui ! Après quelques secondes, je bondis sur le dos de cet homme, m’extirpant ainsi de cette position. Atterrissant sur la piste de danse, je fis une légère pose pour épater la galerie ! Enfin, ce qu’il en restait… Cependant, alors que je regardais dans la pièce, je pouvais voir que ce n’était plus l’heure de la rigolade. Je pouvais voir les hommes de main qui sortaient leurs armes à feu et qui les pointaient vers moi. En me grattant l’arrière de la tête, j’observais autour de moi. Cette fois, on ne jouait plus… Ils étaient sérieux.

''Alors… Vous aimez mes pas de danse ? Pas mal pour mon âge non ?''

Il y eu un moment de silence, puis un mouvement de la tête affirmatif par Dej Mader. Mais ce n’était probablement pas pour me féliciter, mais probablement pour donner l’ordre de tirer ! Bien vite, je redevins un animal et je me planquais derrière la première chose qui se trouvait devant moi ! C’était une simple table, elle ne résisterait pas aux balles bien longtemps.

Bon, j’avais peut-être besoin d’aide pour éviter d’être cribler de balles après tout…




Revenir en haut Aller en bas
Kari Crown
La Renarde
avatar
Messages : 304
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
162/200  (162/200)
Berrys: 26.334.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Dim 8 Nov - 13:43

Funky Session

Kari Entre en Scène !Funky Session - Acte XIV
Kari, à défaut de pouvoir faire autre chose, se contentait de regarder les multiples reflets colorés qui lui parvenaient de la piste de danse du rez-de-chaussée. Rag Jader allait venir, c’était quasiment sûr, mais il était impossible de savoir quand et en attendant, il fallait patienter.
Le fond sonore devenait dérangeant, à la longue. Autant on pouvait l’oublier, mais en l’instant Kari n’entendait que lui. Et ce qu’il y avait de plus frustrant, c’était que la musique ne parvenait pas distinctement aux oreilles de la brune, de sorte qu’elle ne puisse reconnaître le morceau joué. La baie vitrée semblait isoler une partie des sons.

L’œil de la chasseuse fut soudainement attiré par un mouvement de foule en bas. Jusque-là les clients formaient un groupe hétérogène, certains préférant stagner au bar quand d’autres se déhanchaient fiévreusement, occupant ainsi toute la pièce. Et là, presque au centre de la piste de danse, là où tout le monde se mettait pour danser, il n’y avait presque plus personne. Les gens avaient déserté le centre, fui la peste et se tassaient tout autour, collés les uns aux autres.
La fille aux yeux vairons se décolla du mur pour s’approcher de la paroi de verre. Ce n’était pas normal, ça. Il se passait quelque chose en bas, c’était sûr. Un nom lui vint en tête. Pumori. Elle ne l’avait pas revu depuis qu’il avait proposé de faire une diversion. Ses yeux examinèrent rapidement ce qu’il se passait en bas. Au centre donc, se tenait… quelque chose. Un truc ressemblant grandement à un animal et pourtant à l’air humain. Un hybride. Tout de suite, Kari pensa à un fruit du démon. Un zoan. Elle en avait déjà croisé mais là elle devait bien reconnaître qu’elle ne voyait pas de quel animal il s’agissait. Il était griffu et poilu, son pelage se rapprochant du roux. La demoiselle secoua la tête. Ce n’était pas le moment de se laisser distraire.

La foule se tenait bien en cercle, à distance plus que respectueuse de l’hybride mi-homme mi-animal, quelques hommes costauds faisant un rempart humain entre les deux. Des hommes de Jader, à ne pas en douter au vu des armes à feu qu’ils pointaient en direction du maudit. Un peu en retrait d’eux, mais quand même devant ses clients, Kari reconnut l’homme qui lui avait valu le déplacement, son fameux trafiquant primé qui décidément, lui donnait beaucoup de travail. En un éclair, un sourire passa sur ses lèvres. Tiens donc…
Le possesseur du zoan était mis en joue par les gardes du primé et cette situation ne pouvait qu’aller à l’avantage de la brune. Toute l’attention était tournée sur Pumori, enfin Kari avait supposé que c’était lui, sinon cela aurait fait une trop grosse coïncidence. La situation se prêtait à merveille pour le plan de la chasseuse.

Elle pivota sur les talons, descendit l’escalier à toute vitesse. A priori, toutes les forces étaient engagées à surveiller les gestes du garçon donc elle ne croiserait pas grand-monde dans les couloirs de service. Arrivée en bas, elle devait trouver une issue qui mènerait à la piste de danse. La brune testa une porte qui resta verrouillée. A la seconde, elle fut plus chanceuse et put l’ouvrit doucement, se glissant par l’entrebâillement. Devant elle se dressait littéralement un mur. Un flot humain, la foule de clients entassés les uns contre les autres et qui empêchait à la chasseuse de bien voir ce qu’il se passait.
La fille aux yeux vairons s’avança, se frayant un chemin difficilement à travers la marée humaine. Personne ne voulait se pousser et Kari dut forcer le passage. Elle avait mémorisé à peu près la position de Jader par rapport à la salle, ce qui l’aida grandement. Elle n’aurait pas besoin de faire tout le tour avant de le trouver et réduirait ainsi le risque de se faire repérer. Finalement sa silhouette fut en vue. La brune s’approcha, détourna un instant le regard vers l’objet qui accaparait l’attention des autres et vit que le garçon s’était retranché derrière une table. Une table contre des armes à feu. Aucune chance qu’il ne survive avec ça, pour peu que les autres visent bien.

La chasseuse se concentra à nouveau sur sa cible. Ce qui allait advenir de Pumori n’avait pas grande importance sur le moment. Elle voulait Jader, point. Mais si en même temps elle réussissait à sauver la peau de son coéquipier, il lui serait redevable, et une personne redevable est toujours utile. Lentement, elle se rapprochait du trafiquant, et bientôt plus personne ne se retrouva entre eux. Elle était juste derrière lui, arrivée un peu sur le côté pour être sûre qu’il s’agissait bien de la bonne personne et visiblement il ne l’avait pas remarquée. La main droite de Kari bougea doucement jusqu’à la crosse de son pistolet. Et rapidement, elle fit un pas en avant, attrapa le primé en passant un bras autour de son cou, le fit reculer et pointa son pistolet sur sa tempe.
- Messieurs, ayez l’amabilité de déposer les armes, s’il vous plaît. Ou alors votre patron pourrait bien se retrouver amoché.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Lun 9 Nov - 6:15






Funky Session


Plus rapide qu'un panda !



J’entendais le bruit des balles qui percutaient la table de bois ainsi que le mur derrière moi. C’était la première fois que j’étais le centre d’attention d’une fusillade et, je vais être honnête, c’était un peu effrayant. J’avais peut-être une peau plus résistante sous ma forme hybride, mais j’étais persuadé que ça serait douloureux quand même ! Mais malgré cette petite voix dans ma tête qui s’effrayait, je gardais bon espoir. J’ai déjà vécu bien pire ! Ce n’est pas comme si ma vie était en danger, pas vrai ?

… Pas vrai ?

Malgré cette situation périlleuse, cette situation avait un petit quelque chose de… revigorant. C’était une expérience hors du commun ! Qui pouvait affirmer vivre une telle situation et la raconter par la suite ? Je ne m’avouais pas vaincu et je survivrais pour raconter cette histoire ! Peut-être qu’un équipage voudra de moi après une telle péripétie ? La pièce était habitée d’une ambiance très particulière. Ce mélange de coup de feu rythmé avec la musique et ponctué par les cris des quelques clients encore présents… Il n’y avait qu’à Mirror Ball que cette situation puisse être possible !

Kai était peut-être déjà partie bien loin, alors je devais me débrouiller tout seul ! Par réflexe, je fouillais rapidement dans mes poches. J’avais toujours quelque chose en cas d’urgence. Si je voulais esquiver la fusillade, je devais être plus rapide qu’eux ! Je sursautais alors qu’une balle traversa la table avant de terminer sa course dans le mur. Quelques billes tombèrent au sol, sortant de mes poches sous le choc. Ce n’était pas passé loin, un peu plus à droite et je venais d’y passer ! Je me dépêchais alors à trouver mon arme secrète !

Un emballage transparent qui permettait d’observer une pièce carrée d’un petit bonbon. Je gardais toujours avec moi quelques sucreries pour me donner un peu d’énergie pendant ma journée ! C’était aussi la seule chose qui pourrait me calmer un peu présentement. Si je ne pouvais pas réfléchir, autant lever les bras et s’avouer vaincu ! Et puis, si je devais mourir ici, je voulais au moins manger ce morceau de caramel ! J’engouffrais donc le bonbon et, recrachant l’emballage quelques secondes plus tard, je dégustais le sucre que j’incorporais. Et pourtant, je me sentais… bien. Très bien même ! J’avais l’impression d’être au sommet de ma forme, comme si je me réveillais après une bonne nuit de sommeil ! Non… C’est faux… C’était encore mieux que ça !

Alors que Kai arrivait en menaçant le patron du Foxtrot, je ne pouvais pas contenir mon surplus d’énergie ! Je sortis très rapidement de ma cachette, même selon mes propres standards, avant de bondir sur l’un des hommes de main. Il y avait eu une bonne distance entre les deux extrémités de la pièce, j’étais surpris de ma performance ! Mais pas autant que ma cible ! Alors que j’arrachais le fusil des mains de ma cible, je lui fis l’une de mes plus horribles grimaces afin de lui faire bien peur ! Et normalement, avec de belles dents tranchantes comme les miennes, ça fonctionnait bien.

Entre la menace qu’avait faite ma complice, qui tenait sa cible à bout portant, et ma performance, la peur commençait à ronger leurs esprits. D’une part, il y avait la chasseuse de prime qu’ils redoutaient tant et de l’autre côté de la médaille, il y avait moi ! Je sautillais sur place, incapable de me contenir. Un peu plus et je courrais sur les murs pour atteindre la boule disco au plafond ! Je ne savais pas si je pouvais le faire, mais je tenterais ma chance !

''Je pense que vous devriez l’écouter. Et je veux toutes les friandises que vous avez ! ''




Revenir en haut Aller en bas
Kari Crown
La Renarde
avatar
Messages : 304
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
162/200  (162/200)
Berrys: 26.334.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Lun 9 Nov - 19:47

Funky Session

Les Armes se BaissentFunky Session - Acte XV
Pointer un pistolet sur quelqu’un, ça faisait toujours son petit effet. Alors sentir le métal froid du canon contre sa tempe, je vous laisse imaginer dans quel état cela pouvait mettre une personne. Kari, même si elle ne le montrait pas, était contente. En effet, après tout le mal qu’elle s’était donné, voir le visage de Rag Jader se décomposer lentement en comprenant ce qu’il se passait ne pouvait que la ravir.
Il avait beau être trafiquant, il n’était pas intouchable. Mais visiblement cela ne lui arrivait pas souvent de se faire intimider de la sorte. Il demandait sûrement à ses hommes d’éliminer les menaces potentielles avant qu’elles ne deviennent vraiment nuisibles. Ce qui, en principe, aurait dû arriver pour la fille aux yeux vairons si Pumori ne l’avait pas trouvée et avertie avant.

La jeune femme le tenait fermement, le bras enroulé autour de son cou pour lui éviter tout moyen de fuite, même si en soit l’arme à feu était déjà un motif bien suffisant pour rester tranquille. Mais bon, on ne savait jamais. Un mouvement désespéré était si vite arrivé. Les paroles de la chasseuse avaient entraîné un silence presque mortel. La fusillade qui avait commencé avant se stoppa doucement et alors que l’odeur de poudre emplissait l’air, les canons des armes ennemies braquées sur la table derrière laquelle se tapissait le gamin se firent hésitants. Ils n’étaient pas complètement baissés pour autant, mais avaient tendance à pencher un peu trop vers l’avant pour viser Pumori.

Kari fixa un bref instant la table criblée de balles. Décidément, le P’tit Rouge avait de la chance. Encore quelques secondes et les projectiles seraient passés au travers.
Soudainement, le maudit sortit de sa cachette. Quoique, le verbe bondir serait plus approprié. Il avait fondu sur l’un des hommes de main les plus proches, lui avait arraché le fusil des mains avant de… lui faire une grimace. Une grimace sous sa forme hybride bien entendu, laissant un bel aperçu sur les crocs dont était dotée sa bouche sous cette forme. La brune n’arrivait toujours pas à mettre un nom sur l’animal dont il avait hérité des caractéristiques. Tout ce qu’elle voyait, c’étaient les griffes tranchantes et la dentition plutôt pointue.
Il se mit enfin à parler :
- Je pense que vous devriez l’écouter. Et je veux toutes les friandises que vous avez !
La demoiselle se retint de rire en entendant la fin de la phrase avant de soupirer. Ce n’était pas la peine qu’il en rajoute, quand bien même il n’était qu’un enfant. Son intervention suscita néanmoins une nouvelle vague d’indécision dont la fille aux yeux vairons comptait bien profiter. Elle contempla un moment le demi-cercle de sbires dont le regard passait d’elle au garçon. Ils attendaient visiblement un signe, aussi quelconque fut-il, de leur chef.
- Alors monsieur Jader, commença Kari, je crois que vos hommes ne savent pas encore prendre de décisions sans vous. Voudriez-vous bien leur expliquer ce qu’il pourrait vous arriver si je pressais cette détente ?
Non Kari n’allait pas le tuer, à moins d’une grande complication dans son plan. Si elle réussissait à le ramener vivant à la Marine, on lui donnerait l’intégralité de la récompense. Et s’il était mort, la somme diminuait de moitié, autant dire qu’elle préférait le garder vif encore un moment. Elle le sentit se raidir sous sa prise. Il ne la connaissait pas et ne pouvait pas vérifier si elle bluffait ou pas.
- Bai… baissez vos armes ! bredouilla le primé. Maintenant !
Ayant enfin une directive, ils s’exécutèrent tous sans broncher ou presque. Ils avaient beau être silencieux, leurs yeux envoyaient des éclairs en direction de la chasseuse. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Bien. Maintenant, ils pouvaient partir.
Elle tourna la tête. La foule avait quelque peu diminué, certes, mais il y avait toujours deux ou trois badauds assez curieux pour rester observer. A partir de cet instant, Jader était leur ticket de sortie, même si elle n’écartait pas l’hypothèse d’un coup fumant de la part du trafiquant. Une baisse d’attention, un ordre, un tir rapide et bien placé et c’en était fini de Kari Crown. Il fallait donc qu’elle reste concentrée et surtout garder tous ces hommes à l’œil. Son regard s’arrêta sur Pumori. Il était encore temps de se servir de lui pour quitter l’endroit. Elle le héla :
- Pumori, on va sortir d’ici. Je veux que tu restes près de moi et que tu m’ouvres la voie, je ne tiens pas à faire d’autres rencontres en n’étant incapable de riposter.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Jeu 12 Nov - 15:52






Funky Session


Menaces mensongères



Les armes se baissèrent après que l’ordre soit donné. Kai avait la situation bien en main pour le moment. Enfin, il était bien dommage que l’on n’ait pas mis les armes à terre, mais c’était déjà un début. Si quelqu’un osait attaquer la chasseuse de prime, j’étais persuadé qu’elle utiliserait son otage comme bouclier humain. Et moi… Ils pouvaient bien essayer ! J’étais presque sûr que je pouvais éviter les balles présentement et de faire un triple salto arrière avant de désarmer le tireur !

Je me sentais vraiment bien et je débordais d’énergie ! Je tremblais d’excitation, donnant de rapides coups de pieds par terre. Je bondissais presque sur place pour être honnête ! Aller aller aller ! Donnez-moi quelque chose à faire ! Je suis armé et dangereux ! Enfin, j’étais dangereux avant d’être armé… Peut-être? Je pense que le sucre me monte à la tête… J’avais un peu de difficulté à rester concentré sur la scène présentement. J’observais les hommes de main, incertains de ce qu’ils devaient faire, ainsi que les quelques spectateurs encore présents. Sérieusement, nous avions encore un public ? J’étais impressionné ! Et la musique jouait encore ! Il devait y avoir des enregistrements pour ça, pas possible que les musiciens soient encore en train de jouer ! Et les lumières ! Et la boule disco ! Et…

Oui, je pense que je perdais encore plus rapidement mon attention qu’à la normale… Je devais bouger et vite ! Et une occasion se présenta alors que Kai me dit que nous devions partir. J’étais celui qui devait ouvrir la marche et la protéger pendant notre fuite. Je n’appréciais pas, par contre, qu’elle hurle mon nom alors que nous étions entourés d’adversaires. J’habitais ici, bon sang ! Si tous les membres de ce trafiquant n’étaient pas mis hors d’état de nuire après l’arrestation de leur chef, il y en a plusieurs qui me visiteraient à coup sûr ! Mais ce n’était pas le plus important pour le moment.

''Je te couvre ! S’il y en a un qui bouge, je vais utiliser ça !''

Je pense que cette scène devait être effrayante pour une grande majorité des hommes de main : un gamin hybride de 10 ans, étant très énervé par une surdose de sucre ingérer, qui tenait un pistolet dans leur direction. Peut-être que c’était Kai qui avait le plus à craindre pour le moment. Elle ne semblait pas du genre à apprécier les imprévus et, dans mon état, je pouvais difficilement me contrôler. Mais elle n’avait pas d’autre choix que de me faire confiance pour le moment.

Je lui fis signe de se diriger vers l’entrée, la porte ne semblait pas verrouillée. Je gardais mes yeux fixés sur les hommes de main, prêts à bondir ou à tirer en cas de besoin. Pas à pas, Kai se dirigeait vers moi. Chad Dodger ne semblait pas se débattre plus que nécessaire, ce qui était probablement causé par l’arme coller à sa tête. Tranquillement, doucement, c’était bien trop lent ! Mais une fois arrivé, j’ouvris la porte pour laisser Kai passer en première. Il y eut quelques mouvements, mais les menaces avec mon pistolet semblaient les garder en respect. Puis, je refermais la porte du Foxtrot une fois que j’étais à l’extérieur.

Je dis plus doucement, alors que je commençais à me calmer :

''Alors, ce n’était pas si mal finalement ! Et ils n'ont même pas remarquer que je n'avais pas de balles ! Bon... Maintenant, direction le bureau de la marine ?''




Revenir en haut Aller en bas
Kari Crown
La Renarde
avatar
Messages : 304
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
162/200  (162/200)
Berrys: 26.334.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Jeu 12 Nov - 19:12

Funky Session

Un OtageFunky Session - Acte XVI

Le jeune garçon, enfin pouvait-on le nommer ainsi sous la forme hybride qu’il arborait ? Bref, le P’tit Rouge semblait surexcité, bougeant nerveusement. Kari voyait cette réaction d’un très mauvais œil, même si elle ne fit aucune remarque. Elle ne pouvait se permettre de commettre des erreurs et devait rester concentrée mais Pumori faisait exactement tout l’inverse. Le pire fut lorsqu’il lui proposa de la couvrir avec le pistolet qu’il tenait à la main.
Un enfant. Avec une véritable arme à feu. Et surexcité. L’inconscience même. Et pourtant, la fille aux yeux vairons resta muette, se contentant de lui sourire pour lui montrer qu’elle comptait sur lui. Il était vrai qu’à l’instant, le gamin aux cheveux blancs aurait pu être traité de danger public. Seulement, si Kari le percevait comme ça, elle n’était sûrement pas la seule. Et encore, elle était du même camp que lui.

La chasseuse le contempla distraitement un court instant. Savait-il au moins viser ? Appuyer sur une détente était un jeu d’enfant pour le coup, mais viser correctement en était clairement une autre. Et lorsque l’on voyait l’individu dont il était question, la réponse était sûrement négative. Il y avait donc de quoi affoler un tant soit peu les sbires de Jader. Il suffisait d’un peu de chance, ou de malchance, tout dépendait du point de vue, et la balle pouvait faire mouche. Mais si l’on prenait en compte l’état dans lequel se trouvait Pumori, c’était encore pire. Tout serait aléatoire et Kari pourrait tout aussi bien être touchée par un tir qui ne lui était pas destiné.
La demoiselle ne put pousser davantage sa réflexion car son coéquipier lui faisait signer de sortir. Elle coula un regard vers la porte, située vers Pumori. Celui-ci tentait déjà de tenir en respect les hommes de main, les dissuadant d’un regard menaçant de tenter quelque chose. Alors lentement, la brune avança dans la direction tant convoitée. Elle faisait des pas de côté, croisant ses jambes régulièrement, laissant ainsi le corps du trafiquant la séparer de la horde de sous-fifres. Même en ayant le jeune maudit de son côté, elle ne put s’empêcher de garder en visuel les hommes tenus en respect. Simple habitude, d’autant plus qu’elle était sûre, comme ça, qu’ils ne tenteraient rien. Ou du moins, tout le temps que Jader serait son bouclier humain. Pas question de leur tourner le dos donc, ou même de se mettre de profil.

La progression sembla durer une éternité. Le primé se tenait tranquille, forcé de suivre le mouvement, le canon du pistolet toujours contre sa tempe. Kari passa près de Pumori, qui lui ouvrit la porte avant de la laisser passer. Pas le choix, elle devait quitter des yeux les sbires. Quand elle se tourna, certains cherchèrent déjà à bouger, mais visiblement la menace « gamin surexcité et armé » marchait bien puisqu’ils se calmèrent d’eux-mêmes. Après avoir rapidement passé la tête dehors, la chasseuse sortit complètement, son otage soigneusement devant elle. C’était désert. Tant mieux. Elle entendit la porte se refermer, tourna légèrement la tête pour voir le P’tit Rouge juste derrière elle. Il ne fallait pas traîner dans les parages.
Elle écouta cependant ce que le garçon avait à lui dire. Attends… il avait bluffé ? Elle faillit éclater de rire. SI jamais l’un des sbires avait un peu trop bougé, la supercherie aurait été démasquée immédiatement et le plan aurait suivi un tout autre chemin. Enfin. Kari toisa son coéquipier un instant. Le bureau de la Marine ? Il en avait de belles, lui !
- Il n’y a aucune base de la Marine sur cette île, vu le nombre de hors-la-loi qui s’y trouvent. On va d’abord reprendre les affaires qu’on avait laissées, trouver quelque chose pour ligoter ce monsieur et ensuite j’irai au port, il y aura sûrement un navire pour moi. Tu me guides jusque là-bas ?
La brune ne pouvait se résoudre à abandonner le P’tit Rouge comme ça, devant le Foxtrot. Premièrement, elle irait plus vite s’il la guidait. Deuxièmement, elle voulait en apprendre un peu plus sur ce mystérieux fruit du démon. Et troisièmement, c’était une façon plus douce de quitter quelqu’un en bons termes.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Ven 13 Nov - 20:48






Funky Session


Sur la corde raide



''Ah bon ? Il y a une aire de détention pourtant ! Mais le port est une bonne idée aussi. Ce n’est pas rare de voir leurs navires ici ! Les officiers ont le droit de faire la fête après tout.''

J’avais lancé un regard plein d’étonnement à Kai lorsqu’elle m’affirma qu’il n’y avait pas de marine sur l’île. C’était impossible, ils m’avaient chassé quand j’avais fui l’orphelinat et ils enferment souvent des criminels dans une geôle ! Je vivais ici depuis que j’étais encore plus petit, je connaissais l’endroit comme le fond de ma poche ! J’étais sûr de ce que j’avançais ! Je savais qu’il y avait un endroit où il était possible d’enfermer les criminels, il y avait même quelques hommes qui s’occupaient de régler de nombreux crime sur l’île. Peut-être que ce n’étaient pas des gens de la marine ? Pourtant, ce sont les seuls à faire la loi dans le monde ! Non, ce devait être des marines sous couverture et Kai ne savait pas la vérité. Forcément, j’avais probablement raison ! Mais je jouais le jeu, je n’allais pas lui faire de peine en lui disant la vérité. Elle cherchait peut-être aussi une excuse pour éviter les autorités locales puisqu’elle était chasseuse de prime. Tant de possibilité !

Toujours sous ma forme hybride, je regardais aux alentours. Quelque chose pour attacher notre nouveau compagnon d’infortune. Et rapidement : après tout, les hommes de main pouvaient arriver à tout moment ! Un peu plus loin, il y avait une corde à linge vide. Ce serait parfait ! Bondissant vers celle-ci, je me sentais un peu plus fatigué que je ne l’étais normalement. À ma grande surprise, je ballais presque à m’en décrocher la mâchoire. Toutes ses actions aujourd’hui devaient m’épuiser ! Pourtant, je pouvais faire bien plus en temps normal… Bof, ce n’est pas bien important après tout. Après m’être agrippé sur la corde, j’utilisais ma griffe pour la couper. Une fois que je mis le pied à terre, je repris mon apparence humaine avant de montrer ma trouvaille. Je commençais à ligoter le trafiquant alors que j’ajoutais :

''Par contre, ce n’est pas possible de récupérer mon baluchon… Il est à l’intérieur du Foxtrot. J’irais le chercher plus tard que tout se sera calmé. ''

Ou bien j’achèterais de nouveaux vêtements avec ma part pour la prime. Et une paire de souliers ! Mais ce qui m’inquiétait, c’était ce que ce groupe deviendrait une fois sans leur chef. Tenteraient-ils de me chasser ? Dans ce cas, je devrais m’éloigner de la taverne pour quelque temps. Qui sais, peut-être que c’était le bon moment pour partir en mer ? Ou bien je pouvais les traquer et les faire enfermer s’ils me cherchaient des noises. Tant de possibilité…

Mais ce n’était pas le plus important pour le moment. J’avais fait un travail impeccable ! Mon expérience avec les cordages sur les navires avait porté leurs fruits ! Je pris donc le pas pour nous diriger jusqu’au port, ce qui n’était pas bien difficile malgré la lourdeur que je commençais à ressentir. Aller, un petit bonbon pour la route pour me redonner du courage ! Hum, ça ne fonctionne pas aussi bien que je ne le pensais. Pourtant, ça fonctionne normalement ! Tant pis alors, j’avais au moins tenté le coup.

''Au fait… Je m’excuse pour ne pas avoir mentionné ma transformation… Les gens considèrent que ce n’est pas normal et pensent que je suis un monstre. Du coup, j’évite d’en parler…''

''Et tu fais bien de le faire ! Tu n’es qu’un être maudit qui met en péril l’ordre naturel des choses ! Peu importe qui vous êtes, vous causez toujours le chaos et la destruction ! On devrait vous balancer à la mer pour en finir !''

J’avais entendu des centaines de fois de telles choses, j’y étais habitué. Mais ce n’est pas parce que l’on s’habitue à quelque chose que de telles paroles n’en sont pas moins blessantes. Kai devait comprendre, elle aussi… Avec ses yeux… Tout ce qui est différent n’avait pas sa place pour certains. C’était aussi pour ça que je voulais quitter cette île… Je continuais de marcher, mais je gardais le silence. Je n’avais rien à lui dire. J’étais triste de ne pas avoir de bâillon et qu’il soit encore conscient. Enfin, c’était ce que je pensais. Peut-être que Kai n’avait pas la même vision que moi et qu’elle me considérait comme un monstre aussi…




Revenir en haut Aller en bas
Kari Crown
La Renarde
avatar
Messages : 304
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
162/200  (162/200)
Berrys: 26.334.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Ven 13 Nov - 23:07

Funky Session

C'est Bientôt la FinFunky Session - Acte XVII
La brune regarda son petit camarade dubitativement. Elle doutait fort de ce qu’il lui racontait. Mirror Ball était un repaire de hors-la-loi, quoi qu’il en dise, et la Marine n’était sûrement pas la bienvenue ici. Ou alors les soldats faisaient dans la discrétion pour rester hors des ennuis, ce qui était possible aussi. Kari ne chercha pas à répondre. Si elle commençait à expliquer à Pumori tous les enjeux politiques que ses dires impliquaient, ils en auraient probablement pour des heures. Et en l’instant, elle n’en avait pas du tout envie. Bon, il y avait peut-être deux ou trois idiots assez téméraires pour vouloir faire régner une pseudo-justice fantôme, mais ils devaient se terrer dans leur coin puisqu’elle ne les avait pas croisés.
Tenant toujours son primé, le menaçant encore de son pistolet, la fille aux yeux vairons vit le P’tit Rouge s’éloigner vers… une corde à linge. Tiens donc. Un faible sourire naquit sur ses lèvres. Inventif, le gamin. Elle le vit, d’un simple coup de griffe grâce à sa forme hybride, trancher la corde, puis reprendre forme humaine avant de revenir avec son trophée. Bien. Il entreprit lui-même de ligoter le trafiquant, faisant un travail rapide et efficace. C’était surprenant. Vraiment.

Kari hocha la tête. Si Pumori avait laissé ses affaires à l’intérieur d’un endroit malfamé, c’était son problème. Et de toute façon, il ne pourrait pas y remettre les pieds de sitôt si on prenait en compte le grabuge qu’il y avait fait. Elle haussa les épaules. Même si lui n’avait pas pris le soin de laisser ses affaires dans un coin pour éviter ce genre de problème justement, la brune s’était débarrassée de son sac à dos peu avant d’entrer en action, dans la rue par laquelle tous deux étaient arrivés. Cette idée de laisser traîner un sac, qui contenait toutes ses possessions, pouvait paraître complètement inconsciente, mais l’avoir sur le dos n’aurait fait que la gêner. Elle laissa un instant le primé aux mains du garçon, partit à la recherche de son sac. Rapidement, un air de satisfaction éclaira son visage lorsqu’elle le retrouva, visiblement intact. Il ne passait pas grand-monde par ici et ce n’était pas vraiment l’heure de la promenade. Par acquis de conscience sûrement, Kari fit un bref inventaire de ses possessions. Tout était bel et bien là.
Rassurée, elle revint rapidement vers les deux personnes qui l’attendaient puis Pumori se mit aussitôt en route. Oh, le port n’était certes pas loin, la marche allait sans doute être plus courte que ce que l’on pourrait penser.

Le garçon mit ce temps à profit pour… s’excuser de ne pas avoir parlé de son fruit du démon plus tôt. La jeune femme allait lui répondre lorsque Jader cria au scandale. Elle lui jeta un regard noir, qu’il ne vit sans doute pas puisqu’il marchait devant. Avait-il oublié sur qui était pointé le pistolet ? Mais ce qu’il dit ne fit qu’instaurer un silence. Kari avait fini par renoncer à parler. Ce n’était pas parce qu’elle était d’accord avec lui, c’était même tout le contraire. Elle se sentait personnellement concernée, de par ses yeux différents des autres. Il fallait dire qu’elle aussi avait bien souffert du regard et du jugement des autres par le passé. Mais à l’instant, elle faisait le choix de ne rien dire tout simplement parce qu’elle cherchait les bons mots. Autant certaines paroles venaient d’elles-mêmes, autant des fois elles avaient du mal à sortir. Et là, il s’agissait précisément du second cas.
La chasseuse appuya un peu plus le canon sur la tête qui se trouvait devant et curieusement, cette même personne n’ouvrit plus la bouche pendant tout le trajet. Les premiers navires entrèrent dans leur champ de vision. Le port était désert à cette heure, hormis quelques hommes qui s’occupaient sur leurs navires, mais ils restaient tout de même un nombre réduit. La fille aux yeux vairons jeta un bref coup d’œil à Pumori. Ce gamin inconnu qui l’avait aidé, elle allait devoir le quitter. Oh cela ne la gênait pas le moins du monde, le seul problème à vrai dire était son nom. Il était persuadé qu’elle s’appelait Kai, puisqu’elle s’était présentée ainsi à lui, mais elle allait bien devoir lui dire la vérité, un jour ou l’autre. Quoique… après tout ils n’allaient sûrement jamais se recroiser. Après un discret haussement d’épaules, son regard se porta sur les pavillons qui flottaient doucement dans l’air. Des pirates ou des marchands, principalement. La jeune femme soupira. Si d’habitude elle négociait son droit de séjour sur un navire pour une seule personne, elle allait devoir le faire pour deux aujourd’hui. Avisant un navire marchant à l’air correct, elle s’approcha, fit signe au matelot accoudé au bastingage avant de lui demander si elle et son primé pouvait monter à bord jusqu’à la prochaine île.

C’était le seul moyen de transport de Kari, aussi elle était habituée à négocier tout ceci en tâches à effectuer. L’homme acquiesça, partit un instant pour sûrement informer son capitaine et reparut en levant le pouce. Bien, elle avait un moyen de locomotion. Avec un peu de chance, sa prochaine destination serait affiliée au Gouvernement, et elle pourrait alors confier Rag Jader aux bons soins des soldats pour toucher sa récompense. Sinon, elle continuerait d’île en île jusqu’à tomber sur une base de la Marine. Même si cela impliquait de garder le primé à l’œil. Il ne manquerait plus qu’il se sauve, celui-là.
La brune jeta un regard sur le quai. Pumori était encore là. Elle lui offrit un sourire pendant que Jader se faisait escorter jusqu’au pont du vaisseau des mers par deux grands matelots. La demoiselle se rapprocha du garçon. Peut-être attendait-il qu’elle partage la prime vu qu’il l’avait aidée ? Non… c’était lui qui avait insisté, et de toute façon Kari ne pouvait rien lui donner, à moins qu’ils ne se rencontrent une nouvelle fois dans le futur. Mais là encore, ce n’était même pas sûr. Elle le fixa du regard avant de commencer :
- Ne laisse personne altérer l’image que tu as de toi. Ne te fie pas à leur jugement et ignore leur regard. On m’a souvent dit : « vis pour toi et pas pour les autres ». C’est ce que je fais. Alors oublie cette histoire de maudit et va de l’avant, d’accord ?
Ce que la jeune femme venait de dire n’était que la vérité. Avoir les yeux vairons n’était pas non plus une chose facile à porter vis-à-vis des autres, même si aujourd’hui elle était devenue imperméable aux remarques à ce sujet. Et ses mots avaient tout l’air de sonner comme un adieu. Un ultime conseil d’ami, même si Kari n’avait jamais été l’amie de Pumori. Pas un seul instant. Elle fit demi-tour et effectua un ou deux pas en direction du navire qui devait l’emmener loin d’ici. Mais avant, elle avait un dernier truc à dire.
- Au fait, ton fruit du démon, c’est quel animal ? demanda-t-elle avec un sourire.
Puis sans attendre la réponse, elle continua d’avancer jusqu’au pied du bateau et monta à bord, mettant fin ainsi à son séjour sur Mirror Ball. Le sourire toujours aux lèvres, son regard tomba sur Jader. Finalement, elle avait réussi à l’attraper son primé.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
P'tit Rouge
avatar
Messages : 364
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
187/250  (187/250)
Berrys: 30.843.000 B

MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   Dim 15 Nov - 5:11






Funky Session


Le prochain bateau sera pour moi !


Nous avons continué le reste du chemin dans un silence relatif. Cependant, bien que Kai n’ait pas soufflée un seul mot, l’absence de poursuite du discours de notre captif en disait long : s’il ne disait plus ce qu’il pensait, c’est qu’il avait maintenant peur pour sa vie. Je ne voyais pas ce qui se tramait derrière moi, mais j’imaginais bien que sa position devait l’enrager au plus haut point ! Un bien faible réconfort pour être tout à fait honnête. Mais bon, il y avait certaines choses qui n’étaient pas fausses.

Notre place n’était pas parmi les gens normaux et ça, je l’ai compris très rapidement. En tout cas, tant que des gens comme lui existerait ! Et puis, j’étais satisfait de ne pas être comme les autres. Je pouvais faire des choses que l’on ne pensait pas possible pour des gens normaux, ce n’était pas rien quand même. Peu importe si j’étais quelqu’un de maudit ou qui possédait un don étrange : ce n’est pas ça qui m’empêcherait de vivre ma vie ! D’un côté, je ne serais jamais obligé de vivre une vie comme celle de notre détenu. Et puis, si ce serait moi qui étais le chef de cette bande, je n’aurais pas échoué de cette façon !

Pourtant, c’était blasant de toujours être regarder d’un mauvais œil. On s’y habitue, mais ce n’est pas une condition que j’appréciais. Les gens du village sont sympas avec moi, ils ont appris à bien me connaitre ! Mais ce n’était pas le cas de toute l’île et encore moi le point de vu des gens des blues seas ! C’est peut-être pour ça que j’appréciais les marins en général : ils voyagent à travers le monde, donc ils avaient vu beaucoup plus que les gens qui restaient terrés sur une île ! Différentes cultures, différentes races, différentes mentalités ! La tristesse que j’avais ressentie il y a quelques minutes devenait à présent une impatience. J’avais simplement envie de partir pour vivre mes propres aventures et de trouver des gens qui voudraient bien de moi pour le voyage !

Et nous étions devant le port à présent. Pas un seul navire de la marine en vue… Ce n’était pas notre jour de chance pour se trouver un navire finalement… Mais ça n’empêcha pas Kai de questionner quelques personnes au port afin d’obtenir une place sur leur navire. Ce qui m’attristait encore plus dans tout ça, c’est la facilité avec laquelle elle accomplie cet exploit ! Alors, c’était terminé… Kai avait déjà un navire et le prisonnier était déjà escorter à bord. Elle ne savait pas sa chance : je pouvais demander pendant des jours à un équipage de me prendre simplement pour être refusé.

Mais avant de retourner une fois pour toute à bord du navire, Kai se retourna avant de me dire quelques paroles qui me semblaient assez importantes : de vivre pour moi et non pas les autres. D’oublier l’appellation de maudit que l’on m’avait apposé. C’était de bons conseils, je ne le niais pas. Mais si elle avait vécu la même chose que moi, elle savait que tout n’était pas aussi simple. Non, ce qui me redonna un peu sourire, c’est de savoir que quelqu’un d’autre que moi avait vécu ça et avait réussi à quitter son ancienne vie. Mine de rien, chasseuse de prime, ce n’est pas un mode de vie déplaisant.

Alors qu’elle se dirigeait une fois pour toute vers le navire, des adieux n’étaient pas vraiment mon fort de toute façon, elle me posa une question. Personne ne me l’avait posé avant ce jour ! Je mis mes mains en entonnoir près de ma bouche, afin que ma voix ait une plus grande portée, je lui dis alors qu’elle continuait de se diriger vers le navire :

''Mon animal ? J’ai le meilleur au monde : le panda roux !''

Je lui ai fait quelques signes de la main avant de me diriger vers la taverne. Pourtant, quelque chose m’échappais… Je ne devais pas recevoir une part de la prime ? Assez pour m’acheter une bonne paire de soulier ? Bon sang, j’avais oublié ! Tant pis, je lui demanderais une fois que je la recroiserais en mer ! C’était obligé maintenant ! Et puis, j’étais très fatigué… Je voulais simplement trouver mon lit pour le moment…




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Funky Session [PV Pumori Fulgen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Pumori Fulgen [Fiche Technique]
» Session time out...
» Jun Funky Thumbs . [U.C]
» Jade Siong ~Funky Cop~
» 8ème session : épilogue du premier chapitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Mirror Ball-