Partagez | 
 

 Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Ven 9 Oct - 19:26

Finale

L'adrénaline parcourait mes veines alors que j'étais immobile, mon épée prête à se déchaîner, la chaleur de mon corps prête à embraser celui-ci. Je sentais chaque pulsation de mon coeur résonner dans tout mon corps, comme si mon corps tout entier était éveillé, prêt à se donner à fond. J'étais exalté comme jamais, un peu comme un ancien biker prêt à reprendre la route après une longue absence. Je crispais ma main gauche pour en faire craquer les doigts, afin d'effacer toute gêne que j'aurais pu ressentir dans mes mouvements à venir. Car oui, si j'étais bel et bien prêt à me battre, c'était tout bonnement parce que j'allais devoir le faire incessamment sous peu. Tout comme Joe et Britanicus, j'étais en finale. Et quel finale, puisqu'elle opposait les deux seuls groupes encore en compétition suite à la troisième manche.

Et face à nous se trouvait nos derniers opposants. Ou plutôt devrais-je dire "aussi bien face à nous qu'à nos côtés", puisque pour cette dernière manche, il s'agissait d'une bataille où il ne pouvait y avoir qu'un seul et unique vainqueur. J'allais devoir combattre aussi bien le trio face à moi que Joe et Britanicus. La seule différence maintenant, c'était que tout était permis dans ce dernier affrontement. Et quoi de plus normal, vu que cela devait marquer l'apogée de ce tournoi. Pouvoirs liés au Fruits du Démon, armes spéciales, Haki, mise à mort des perdants. C'était une All-Out War. Et on pouvait sentir l'envie d'en découdre qui émanait de chacun des participants présents. Même si nous ne nous connaissions pas tous, nous pouvions chacun sentir le désir de combattre qui brûlait dans notre âme.

Et quoi de mieux pour cela qu'un Colisée ? L'organisation des Etoiles Bleues s'était donnée à la peine de reproduire celui d'une célèbre île de Grand Line, à début du Nouveau Monde, pour faire vibrer encore plus ceux qui s'étaient déplacés pour voir le spectacle. Et si pour ma part, je me moquais bien des spectateurs, je ne pouvais pas m'empêcher d'afficher un rictus carnassier témoignant de la soif de sang et de l'envie de combattre qui battait dans mon coeur, n'attendant que l'occasion de pouvoir s'extérioriser. D'un mouvement sec, j e tirais mon épée de son fourreau afin de faire un rapide moulinet pour finalement la brandir devant moi. Je devais admettre que cette lame était assez exceptionnelle. Légère, solide et tranchante, tout ce que l'on pouvait demander en plus de la maniabilité. Qui plus est, je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais je me sentais étrangement en phase avec cet objet, comme s'il avait été fait pour moi.

Je jetais un oeil autour de moi pour voir l'état d'esprit qui régnait chez mes concurrents. Joe était impassible, comme à son habitude. Elle se tenait avec les bras croisés, me fixant du coin de l'oeil. Mais je voyais qu'elle tapotait son index contre son bras, signe d'une certaine anxiété, ou peut-être une impatience. A force de côtoyer l'apprentie révolutionnaire, je commençais à la cerner un peu de mieux en mieux et je savais qu'elle avait pris goût au combat. Le fait d'être une ancienne esclave avait éveillé son goût de l'effort physique, afin de ne plus jamais repasser par ces épreuves. Joe avait changé depuis que je l'avais secourue. Si elle devait se battre pour ne pas se faire capturer et ramener chez les Tenryuubitôs, sans doute qu'elle donnerait tout avec une rage et un engagement des plus violents. La jeune femme frêle n'ayant que des notions en combat était devenue une lionne prête à mordre aussi fort qu'elle pouvait rugir. Mais son caractère réservé laissait chez elle apparaître une certaine mesure, comme une réserve. Cette force qu'elle pouvait avoir, elle désirait ne pas la montrer.

De l'autre côté, nous avions le jeune Britanicus. Sans conteste, il ne représentait pas vraiment un danger pour moi, voire même pour le reste des participants. Certains estimaient qu'il était arrivé aussi loin par chance, et il était vrai qu'être dans la même équipe que Joe et moi, qui avions décidé de le prendre sous notre aile le temps du tournoi, était une certaine forme de chance. Mais ce n'était pas tout à fait exact. Si le jeune garçon avait été un sale gosse exécrable sans aucune valeur, alors sans doute l'aurais-je moi-même cogné et mis hors course. Mais le fait est que son état d'esprit, son courage et son abnégation avaient su me toucher. S'il n'avait pas un potentiel offensif très grand, sa force de volonté me laissait présager qu'il pourrait aller au bout de ses rêves s'il s'en donnait la peine et s'il s'entraînait sérieusement.

De l'autre côté, nous avions trois personnes que je ne connaissais pas, ni de réputation, ni de vue. Cela aurait pu aussi bien être le Pape que le clochard du coin que je n'aurais pas su faire la différence. L'autre équipe semblait néanmoins prête à en découdre, ce qui était normal compte-tenu du chemin parcouru pour arriver jusqu'ici. Et les acclamations des spectateurs impatients de voir le combat commencer n'atténuaient en rien le désir de commencer à se cogner mutuellement. Nous étions tous répartis sur l'arène circulaire, entourés par les flots et séparés des tribunes par ceux-ci. Alors que chacun de nous attendait le gong, je commençais à tapoter la poignée de mon épée avec mon index, dans un rythme qui me venait naturellement. J'entendais déjà la musique que pouvait générer mon esprit de par mon envie de combattre et ma soif de laisser libre court à toute ma rage. Alors que je baissais ma tête, laissant ma chevelure blonde cacher mon regard, tout ce que l'on pouvait voir était mon rictus carnassier, effrayant, témoignant de toute mon impatience et de la joie que j'éprouvais à l'idée de bientôt combattre. Ma voix résonna à travers le silence de l'arène.


Moete Kitazo !

J'avais du mal à me retenir de partir dans la mêlée avant même le début officiel de la dernière manche. Si je ne m'étais pas retenu, je n'aurais jamais pu empêcher mes jambes de me lancer dans le combat immédiatement, ou encore mes mains de faire voltiger mon épée. Mais si je parvenais tant bien que mal à me retenir, je ne pouvais pas m'empêcher de montrer certains signes d'envie extérieurs. Ainsi, mon corps commençait déjà à rougeoyer très légèrement, alors que de la fumée blanche s'échappait de mon corps. Tant que cette dernier ne devenait pas noire, c'était que j'arrivais à atténuer au maximum l'effet de la lave qui composait mon corps, en m'empêchant de la faire fulminer comme un véritable volcan. Mais on pouvait se demander pourquoi j'étais soudain si luisant et vaporeux cependant. Je ne pouvais le cacher à personne, et surtout pas à Joe, mais j'avais envie de me battre de toutes mes forces afin de laver l'affront de mon dernier combat, lors de la chasse aux drapeaux. Peut-être était-ce pour me rassurer face à la force écrasante qui m'avait mis hors-course, ou tout simplement pour me remettre dans le bain, mais une chose était sûre... Il n'y avait aucune chance que je me retienne pour ce dernier tour ! Ce furent mes dernières pensées, juste avant que la cloche du départ ne retentisse, donnant le signal de départ du dernier combat de ce tournoi !


Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Lun 16 Nov - 22:58

Here comes a new challenger

Le Tournoi des Étoiles Bleues. J'étais finalement arrivé en finale, après avoir passé les trois tours précédents, mais pour expliquer comment j'étais arrivé là, revenons un peu en arrière.

Alors que je venais de capturer un pirate recherché, j'avais fait une pause sur une île après avoir touché ma prime. Je m'ennuyai un peu, car depuis un moment, aucune chasse ne m'avait fait frissonner. Les ennemis étaient trop faibles, ou fuyaient plutôt que de combattre. Il y avait également quelques gros poissons, mais la plupart étaient hors de portée pour l'instant, et donc, je ne pouvais pas m'en occuper. Je me demandais donc quoi faire, quand je reçus soudain un courrier anonyme, mais spécifiquement adressé à moi. Curieux de savoir de qui il venait, et comment on m'avait trouvé, je m'empressai de lire la missive. Apparemment, un tournoi était organisé par une organisation nommée les Étoiles Bleues. Il y avait un prix intéressant pour le gagnant. Enfin, intéressant pour ceux qui le voulaient. Moi, personnellement, je ne crachais pas dessus si je l'obtenais, mais le tournoi en lui-même faisait bien plus bouillir mon sang, car ça signifiait des combats à la pelle, et sans doute quelques autres épreuves. L'auteur du courrier était intéressé par la récompense proprement dite, et il avait entendu dire que j'étais un combattant chevronné. Il me proposait donc de participer pour lui, ainsi j'aurais mes batailles, et lui plus de chances d'obtenir le prix. Il était également précisé que si je passais le premier tour, mon employeur se ferait connaître de moi. Autant dire que j'étais gonflé à bloc.
La première épreuve se déroulait sur l'Archipel Paradise : une mêlée générale en quatre groupes dans des arènes, avec les dix derniers debout de chaque groupe admis au tour suivant. Petite difficulté supplémentaire : il était interdit aux combattants ayant consommé un Fruit du Démon d'employer leurs pouvoirs. Mais cela ne me dérangeait aucunement. En effet, j'avais appris à combattre des années avant d'obtenir les pouvoirs du Dragon. Je pensais donc m'en sortir sans trop de difficultés. Et puis, ça rajoutait un peu de challenge à cette épreuve.
Assez rapidement, le ménage se fit parmi les cent et quelques combattants, jusqu'à ce que les qualifiés pour la suite se démarquent. La plupart étaient dans un état semblable au mien : essoufflés, courbaturés, présentant des blessures légères, mais une silhouette masquée d'une longue cape à capuche, donc anonyme, ressortait du lot, car l'individu en question semblait s'en être sorti avec plus d'aisance. J'entendis l'annonce de la liste des noms des gagnants, quand le dernier cité me figea, avant que je ne me mette à suer à grosses gouttes. Non, ça ne pouvait pas être possible. Elle ne pouvait PAS être là !

Yo Shura ! Tu t'es un peu amélioré apparemment. Je savais que ma lettre te ferai venir à coup sûr.

Si, elle l'était...

Salut Onee-san...

Suzuka Tatsuki, ma soeur aînée. Celle qui m'avait appris à me battre, et également la personne que je craignais le plus suite à ses entraînements infernaux. Alors que je me remettais difficilement de ma surprise, elle me prit à part, et m'expliqua qu'elle avait fait appel à moi pour augmenter ses chances de remporter le prix : une information gratuite, au choix. Elle en avait besoin pour l'aider à retrouver une personne qu'elle cherchait, étant elle aussi chasseuse de primes. De plus, elle voulait également mesurer mes progrès, depuis le temps que nous nous étions vus.

La deuxième épreuve se déroulait en équipe de dix, et sur une autre île. En entendant l'énoncé des règles, je compris qu'il y avait là un aspect plus tactique que la précédente. Après quelques discussions, nous nous mirent d'accord pour laisser trois « remparts », dont Suzuka, tandis que le reste d'entre nous iraient capturer le drapeau ennemi. Cela ne se déroula pas sans peine, mais au final, pendant que je m'occupais de maraver une partie des défenseurs adverses, aidé de mes partenaires du moment, ma frangine et son équipier parvinrent à repousser l'assaut adverse suffisamment longtemps pour que nous nous emparions du drapeau. Je m'en sortais avec une côte froissée, mais j'avais encore une fois réussi à avancer d'une étape.

Quant à la troisième épreuve... disons pour simplifier que seul la voix de Suzuka, tombée dans le même groupe que moi, m'avait permis d'être qualifié. Je ne disposais d'aucun don musical. Certes, je pouvais apprécier une belle musique, mais me donner une guitare, c'était attendre de moi que je m'en serve comme massue. Après moult discussions, et quelques arguments frappants, j'avais apporté ma contribution en me contentant des percussions, ce qu'il y avait de plus simple, et de suivre le rythme autant que possible. J'avais commis quelques fausses notes, mais la voix de la jeune femme avait couvert cela, et suffisamment captivé les autres pour qu'ils n'y fassent pas trop attention. Avec cela, nous obtinrent une note suffisante pour passer, enfin, à la dernière épreuve.

Celle-ci était une mêlée générale entre les six derniers candidats en lice, dans laquelle tout était permis. Aussi bien d'utiliser ses pouvoirs et capacités que d'achever un ennemi à terre, ou même de le tuer lorsqu'il tenait encore debout. Même si je redoutais de devoir affronter ma sœur, vu son objectif, nous nous étions mis d'accord sur un point. Nous n'interviendrions pas pour assister l'autre, mais nous ne le combattrions pas non plus, à moins de rester les deux derniers debout. Alors que nous arrivions dans le colisée, conçu pour contenir un maximum de spectateurs, je sentais mon sang bouillir de plus en plus, et pour tenter de me calmer, j'observais mes cinq adversaires. Ma sœur, évidemment, jeune femme solide, et employant le même style de combat que moi, mais avec une accentuation sur la vitesse opposée à mon usage de la force. Notre équipière du tour précédent, Athéna, une jeune fille rousse un peu plus jeune que moi, et combattant avec une épée courte, et une targe, ainsi qu'une armure légère en cuir. En face, se trouvaient trois individus dont je ne connaissais rien. Une jeune filles aux cheveux bleus, sans armes. Un autre jeune homme sans rien de particulier. Et le dernier, un blondinet armé d'une étrange épée noire, et qui dégageait une étrange lueur. Mais ce qui me frappa le plus chez lui, c'est son sourire carnassier. Un sourire que je voyais régulièrement dans le miroir. Le même sourire que j'affichais en ce moment même. Pas de doute, de tous les participants, c'était celui qui voulait le plus en découdre, après moi, bien sûr. Comme son cri l'annonça.
Frappant mon poing droit dans l'autre paume, j'annonçais moi aussi la couleur, criant juste avant que le gong ne résonne.

Ça va chauffer !

Aussitôt, je fis un bond en arrière, observant les autres participants. J'étais mal à l'aise pour combattre les femmes, donc, à moins que l'une ne prenne l'initiative de m'attaquer, il me restait deux opposants valables. Et comme c'était la finale, et qu'ils devaient avoir un assez bon niveau, je me préparai à changer de forme pour bloquer toute attaque trop dangereuse.

Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Jeu 19 Nov - 10:36

Finale 2

Les choses sérieuses allaient enfin commencer. On pouvait distinguer plusieurs types de combattants, plusieurs styles et surtout plusieurs attitudes. Il y avait ceux qui prévoyaient de rester sur leurs réserves, d'observer avant d'agir au bon moment. Parmi eux, le gamin qui faisait partie de mon trinôme, et le gosse aux cheveux argentés. Tous deux s'étaient mis en retrait, attendant de voir qui viendrait vers eux pour se battre. On pouvait qualifier ce comportement de défensif. A contrario, il y avait ceux qui allaient se lancer à corps perdu dans la bataille. Ceux-là étaient généralement des personnes avides de combat, vivant pour se battre et trouvant du plaisir dans les batailles. On y retrouvait la guerrière répondant au nom d'Athéna, ainsi que votre serviteur. Le son de la cloche avait suffi à me mettre dans un état d'euphorie guerrière, me lançant à l'assaut de la personne que j'avais repérée comme étant d'une nature similaire à la mienne. J'entendais par là bien sûr Athéna. En tant que bretteurs, il était légitime que nous en venions à croiser le fer pour voir de quoi l'autre était capable.

Je m'étais contenté de sortir mon épée pour me lancer à sa rencontre, nos lames s'entrechoquant avec une certaine violence. Nous nous étions ainsi retrouvé au centre de l'arène, sans tenir compte de nos autres opposants. Il fallait dire qu'entre épéistes, la rivalité était toujours de mise pour savoir qui était le meilleur. Je voyais alors derrière Athéna le dénommé Shura, tranquillement en arrière, à attendre que quelqu'un daigne aller vers lui. L'angle était bon et l'opportunité trop tentante. J'accentuais drastiquement la pression de mon épée sur celle d'Athéna pour la repousser en arrière, dans un mouvement du haut vers le bas qui n'avait rien d'anodin.


Ryuga Tenshô...

Une lame d'énergie repoussa la jeune femme en arrière, celle-ci opposant son épée à mon attaque, la faisant déraper rapidement en direction du combattant aux cheveux argentés. De quoi faire une pierre deux coups : repousser Athéna et l'envoyer valser sur ce gamin. Avec de la chance, la lame continuerait son chemin pour les pousser tous les deux à l'eau. Néanmoins, des bruits de pas précipités dans mon dos reportèrent mon attention sur mon flanc gauche. Je connaissais cette démarche rapide. Sans aucune hésitation, je me tournais, lâchant mon arme de la main droite, ne la tenant plus que par la gauche. Mon poing rencontra alors celui de Joe en provoquant un nouveau fracas. L'ancienne esclave avait profité de mon assaut précédent en y voyant une chance de me prendre au dépourvu. Je savais que ses coups au corps-à-corps étaient capable de passer outre ma défense de Logia, étant donné que la chaleur ne lui faisait rien et qu'elle était capable de palper l'immatériel.

On ne perd pas de temps à ce que je vois !

Sa seule réponse fut un sourire qui, pour le coup, je dois bien l'avouer, me décontenança. Un simple moment très court d'inattention qui suffit à la demoiselle pour qu'elle me colle son tibias au niveau du visage, m'envoyant valser au loin. La bougresse était déterminée à donner tout ce qu'elle avait. Sans doute voulait-elle faire ses preuves à mon égard en me battant, même si, au final, elle me laisserait choisir les informations si elle venait à gagner le tournoi. Cependant, je n'étais pas du genre à me laisser battre sans réagir. Et puis quoi encore ? Cette mijaurée allait voir de quel bois je me chauffais.

Me relevant en constatant que je n'étais pas si loin que cela du bord de l'arène, je comprenais qu'il valait mieux pour moi que j'évite de rester là. Néanmoins, c'était l'opportunité rêvée de souffler le moral de mes adversaires en leur montrant que je n'étais pas un simple épéiste. L'heure était venue de montrer la puissance du Magu Magu no Mi. Serrant les dents avec un air peu joyeux, je rangeais alors l'Épée de l'Empereur Dragon dans son fourreau, avant de lever ma main gauche au-dessus de ma tête. De ma main rougeoyante jaillit alors un flot de lave prenant la forme d'une sphère en rotation. La vitesse du mouvement circulaire produisait un son, couplé à la vapeur qui s'en échappait. Même si cela ne ferait pas grand-chose à Joe, je sentais que le reste des combattants en place risquait d'avoir quelques frayeurs en constatant la nature même de cette attaque.


Ça va chauffer hein ? Vous ne croyez pas si bien dire !

Lançant l'orbe, je laissais celle-ci atteindre l'endroit où se trouvait Athéna, Shura et celle qui était arrivée jusque là avec lui. J'avais axé mon arcane de façon à ce que la vitesse provoque plus de dégât que la lave, beaucoup moins concentrée, histoire d'éviter de tuer les trois protagonistes. S'ils étaient touchés, ces derniers s'en sortiraient avec des brûlures assez douloureuses et graves, le magma étant loin d'être une matière conciliante lorsqu'elle rencontrait l'épiderme humain. Mais au moins, il y avait peu de chance qu'ils trépassent.

L'explosion de la sphère incandescente provoqua ainsi davantage un souffle puissant qu'une déflagration risquant de calciner les pauvres âmes ciblées. Peut-être même que cela en éjecterait à l'eau, avec un peu de chances. Me redressant avec un rictus carnassier pleinement satisfait, je fixais les autres concurrents qui n'avaient pas été visés. Le gamin semblait terrifié, quant à Joe, elle me regarda avec un air accusateur, du genre « Sérieux ? ».


Bah quoi ? Je ne suis quand même pas venu pour beurrer les sandwichs !




Dernière édition par Pyras D. Dante le Sam 19 Déc - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Mer 16 Déc - 17:16

Echauffement

J'avais effectué dès le début du combat un bond en arrière. Cela pouvait être pris comme une mesure défensive, et c'était bien en partie le cas, mais cette action visait également un second objectif. En prenant ainsi du recul, j'obtenais une vue d'ensemble sur les autres combattants, me permettant ainsi de mieux choisir mon prochain mouvement. Je jetai donc un coup d'oeil rapide à mes différents adversaires. Athéna et le blondinet à la lame noire se précipitèrent aussitôt l'un sur l'autre. La fierté des épéistes ? L'autre homme du groupe semblait attendre tout comme moi. Quant à ma frangine... Elle s'avançait vers la dernière combattante, la jeune fille. Ou du moins, c'est ce qu'il me sembla voir avant que le spadassin ne repousse violemment son opposante, la propulsant vers moi. Celle-ci ne perdit néanmoins pas le Nord, et juste avant d'arriver près de moi, employa le moment de l'attaque qu'elle subissait pour pivoter rapidement, me portant un coup de taille vers la poitrine. Ne pouvant pas me permettre de bloquer une lame sous cette forme, je me contentais d'esquiver la première attaque en portant un coup de pied sur son bras, déviant ainsi la tranche. Mais elle ne s'arrêta pas là.
J'éludais ainsi une série de coups de justesse, me faisant malgré tout entailler légèrement à plusieurs reprises par des coups bien portés. Elle était persistante ! Cependant, Suzuka profita de l'opportunité pour l'attaquer elle aussi. La bretteuse avait fait l'erreur de trop se focaliser sur un seul ennemi, laissant ainsi une ouverture aux autres. Étant mal à l'aise face à cette jeune femme, et ne voulant pas trop aider ma sœur, je les laissai là et tournai mon attention vers le reste des finalistes.

Si les deux autres semblaient échanger de fameux coups, jusqu'à ce que le jeune homme soit presque repoussé hors du ring, un des derniers restait à l'écart, intimidé. Il était facile de lire à son langage corporel qu'il était le moins expérimenté du groupe. Donc, la proie la plus facile. Même si ce n'était guère amusant, il fallait le sortir de la finale : c'était le but du jeu. Mais un léger imprévu vint retarder cette course d'action.
Le propriétaire de l'épée noire venait de ranger celle-ci, et fit apparaître de sa main une sphère rotative... de lave ? Faisant écho à ma déclaration en début de match, il propulsa soudain celle-ci dans ma direction, tandis que les deux jeunes femmes, toujours verrouillées dans la même lutte, s'arrêtèrent un instant en sentant la menace approcher. Moi-même, je n'en menais pas large, mais s'il se décidait à employer son Fruit du Démon dès à présent, pourquoi n'en ferai-je pas de même ? En un instant, je pris ma forme hybride, et croisai aussitôt mes bras et mes ailes devant moi, créant ainsi une double couche de protection, en plus de mon épiderme de Dragon. J'encaissai alors le choc et reculai d'un bon mètre, mais plantai les griffes de mes pieds dans le sol pour éviter de me faire propulser dans l'eau. L'explosion dégagea pas mal de fumée, enveloppant ma silhouette et me masquant ainsi aux deux groupes. Je pense même que ma sœur s'inquiétait pour moi. Après avoir entendu le responsable de cette attaque parler à ses anciens équipiers, je réagis enfin.

Ça faisait longtemps que j'avais plus eu aussi chaud... Mais je suppose qu'il est temps que je sois un peu sérieux moi aussi. Sinon, ça ne serait pas marrant !

Je sortis alors à toute vitesse de la fumée au moment même où elle commençait à se dissiper, profitant de la vitesse supérieure octroyée par cette forme. Dans le même mouvement, je chargeai l'homme-magma, qui sans doute confiant dans le résultat de cette attaque, avait tourné le dos à la moitié des adversaires. Je lui portai alors un Rising Fist avant d'enchaîner rapidement par deux Fire Ball sur le timide et la jeune fille qui les accompagnait. Si ma première cible avait bien été touchée, elle retomberait juste après les « explosions » de flammes.

Il y a plus d'un maudit dans cette finale ! Fire Dragon... ROAR !

Même Suzuka ignorait mes pouvoirs, ou du moins c'est ce que je pensais. Mais désormais, plus personne ne me sous-estimerait sur ce ring ! Sans ça, ça serait ennuyant !

Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Sam 19 Déc - 19:06

Finale 3

Détourner son attention d'un combat peut avoir bien des conséquences. Le genre de résultat déplaisant pour le pauvre bougre qui faisait trop confiance en certaines de ses capacités. Peut-être était-ce l'habitude d'avoir compté sur l'intangibilité des Logia, qui ressortait en cet instant. Car alors que je regardais Joe me fixer avec une expression de reproche quant à l'attaque que je venais de lancer, je n'avais pas gardé le contact visuel avec les cibles de mon assaut. Une erreur que je ne me serais jamais permise jadis, lorsque j'étais encore un humain normal. Et même si j'essayais de reprendre de bons réflexes, de ne plus faire appel aux pouvoirs défensifs du Magu Magu no Mi en cessant de me rendre intangible, je ne pouvais pas corriger mes anciens réflexes du jour au lendemain.

Voilà ce qui expliqua le fait que je n'avais pas vu et surtout fait attention à Shura lorsqu'il se mit à émerger du nuage de poussière pour me porter un uppercut. L'entendant courir, je n'eus que le temps de me tourner vers lui pour l'apercevoir au moment où son poing vint percuter mon menton, m'envoyant dans les airs après un sérieux choc. Si je n'avais pas une dentition solide, j'aurais sans aucun doute perdu quelques quenottes dans le feu de l'action. Mais serrant la mâchoire, je sentais mon corps s'élever suite à cette impulsion violente, m'envoyant à plusieurs mètres de haut. Si j'avais voulu me comporter comme tous les Logia, j'aurais laissé mon Fruit du Démon gérer ce genre de dommage, laissant juste ma tête voler en éclat comme un ballon de lave qui exploserait, avant de la reconstituer et de contrer l'homme-dragon d'un sérieux coup bien placé. Mais je devais couper court à ce genre d'action. Car même si cela me donnait l'illusion d'être invincible, mes récents combats m'avaient prouvé que c'était davantage une faiblesse qu'une force. Mon corps devait se réhabituer à la douleur pour pouvoir mieux l'encaisser.

Alors que j'ouvrais les yeux tandis que j'étais dans les airs, ma conscience reprenant le dessus sur la violence de l'attaque et le choc subi, je réaliser que les multiples coups que je m'étais pris depuis que j'avais décidé de neutraliser la nature intangible de mon pouvoir, commençaient à porter leurs fruits. Même si le coup était puissant, la douleur n'était plus aussi forte que je l'aurais imaginé pour ce genre d'assaut il y avait de cela quelques mois. Mon idée marchait : je recommençais à m'habituer au fait d'avoir un corps physique normal, ma résistance naturelle reprenant peu à peu le dessus. Mais je n'étais toujours pas au même niveau que jadis, même s'il y avait du progrès. Je devais continuer dans cette voie. Me battre encore et encore contre de puissants adversaires pour renouer avec mon "humanité" et donner à mon corps cette capacité d'encaisser que j'avais autrefois.

Alors que j'étais dans les cieux, Joe devait faire face à une attaque particulièrement rapide de Shura, les deux boules de feu fonçant vers elle à toute allure. La surprise de me voir me faire éjecter l'avait aussi décontenancée, l'empêchant de réagir trop rapidement aux projectiles. Ces derniers lui explosèrent pour ainsi dire en plein faciès, créant une détonation et un déluge de flammes. Elle n'avait eu que le temps de lever sa main droite pour intercepter l'une des attaques et empêcher le jeune Britanicus de se la prendre. Il fut cependant éjecté du ring à cause de l'onde de choc, se retrouvant au bord de celui-ci, suspendu en se tenant au rebord avec difficulté. Athéna, quant à elle, était plus bas en train de patauger et de râler sur le fait que mon précédent assaut l'ait envoyée rejoindre Neptune.

Arrivant au point culminant de mon ascension, ce qui indiquait le début d'une chute en direction du ring, je fis volte-face pour avoir le visuel sur mon point d'impact : l'arène. Notre ami draconique sembla prêt à en découdre davantage, expulsant des flammes par sa bouche de façon assez violente. Que comptait-il faire ? Me brûler ? Cela aurait été un comble. Je n'étais cependant pas inquiet pour Joe, sachant que ce genre d'attaque n'avait aucune chance de lui faire du mal. Mais m'être fait surprendre et surtout être visé par des flammes, compte-tenu de ma nature d'homme-magma, me mettait assez en colère. Et pour couronner le tout, j'étais face à un homme-dragon. Me faire battre par ce dernier aurait été la chose la plus déshonorante qui soit, compte-tenu de mon surnom. Je brandissais mon poing derrière moi avant de laisser la lave le faire rougir et l'envelopper.


Il ne peut y avoir qu'un seul Roi Dragon ! Et je ne suis pas prêt à laisser ma couronne à un autre ! DAI FUNKA !

Un immense poing de lave incandescente se matérialisa derrière moi, avant que je ne l'abatte devant moi, le libérant de façon à le faire foncer sur Shura en traversant ses flammes. Qui, du feu ou de la lave, allait remporter le duel lorsque les deux éléments allaient se rencontrer ? La réponse à cette question n'avait pas besoin d'être réfléchie pendant longtemps. La lave était connue pour être le seul élément capable de "brûler" le feu. Et cela, notre homme Dragon allait l'apprendre à ses dépends. Je ne voyais pas à travers ses flammes et j'ignorais si le Dai Funka l'avait bien frappé ou s'il avait trouvé un moyen d'esquiver, mais l'explosion de l'attaque fut suffisante pour répandre une bonne quantité de lave dans laquelle j'atterris en fléchissant les genoux, laissant le sol se creuser sous mes pieds en trahissant la violence de l'impact. Et pourtant, j'étais toujours en un seul morceau, comme si cet atterrissage n'avait rien changé.

Mais au contraire, maintenant, j'avais une bonne quantité de ma lave à disposition, et j'étais prêt à en faire usage. Levant la main, je laissais l'élément incandescent se mouvoir derrière moi en une vague, prête à être lancée contre la personne que je viserai. Mais sur qui allais-je laisser la fureur du volcan exploser ? Je scrutais l'arène et les différents protagonistes avec un regard d'acier, sourcils froncés et iris contractés. On pouvait comprendre, en voyant mes yeux, l'origine de mes deux surnoms : Ryuu no Me, à savoir Oeil de Dragon, à cause de leur forme reptilienne singulière et leur couleur écarlate. Tout cela donnait l'impression que j'avais le regard de ce prédateur reptilien au caractère explosif. Et Ryuutei, le Roi Dragon, à cause de la noblesse qui émanait de ce regard, la forte volonté qui se dégageait, comme étant presque palpable, de mes yeux. A voir comment je fixais l'aire de combat pendant une bataille, on pouvait le deviner : j'étais du genre à me battre jusqu'au bout sans rien abandonner, la volonté du D. n'étant pas là pour faire jolie. Malgré les quelques traces laissées par le coup de Shura, on pouvait voir que j'étais toujours prêt à en découdre. Avec une voix ferme et sans crier, je lançais alors un avertissement à l'ensemble des protagonistes, exception faite de Shura.


Un duel entre Dragons pour savoir qui est le roi ne se fait pas avec de la retenue. Que ceux qui tiennent à leur vie disparaissent de cette arène... Et que les autres soient prêts à la perdre s'ils veulent continuer.

On pouvait sentir dans le timbre de ma voix que ce n'étaient pas des paroles en l'air. Le ton calme mais sérieux de mes mots suffisait à rendre l'ambiance encore plus pesante. Ajoutez à cela l'effet spectaculaire du magma et de mon corps embrasé, et vous obtenez un avertissement qu'il vaut mieux prendre au sérieux. Le combat venait d'entrer dans une nouvelle phase, et même Joe qui émanait du nuage de poussière provoqué par l'attaque de Shura, se mit en position de combat, trahissant à quel point j'étais sérieux, l'obligeant à se mettre en "mode combat". Restait à savoir si Shura allait relever le défi et si la dernière participante qui m'était inconnue allait accepter de prendre de tels risques. Mais une chose était sûre : un combat entre deux Dragons ne pouvait annoncer que deux choses : une hausse sévère de la température et un affrontement d'une intensité rarement égalable.




Dernière édition par Pyras D. Dante le Sam 16 Jan - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Sam 16 Jan - 16:43

Showdown

Mon coup avait atteint le blondinet de plein fouet, le catapultant dans les airs. Bien entendu, je n'étais pas naïf au point de croire que cela suffirait à l'éliminer, mais tout comme lui auparavant, ça me fournissait une opportunité pour faire un peu le ménage sur le ring. Il avait attaqué mes deux partenaires du tour précédent, je visai alors les siens. Pas par esprit de revanche, car il n'y avait plus d'équipe qui tenait, mais simplement car il ne pouvait y avoir qu'un seul vainqueur à ce tournoi, et il fallait bien commencer quelque part. Cependant, même cette phase-là ne se déroula pas comme prévu. J'avais lancé une boule de feu en direction de chacun de ces adversaires, mais de par leur nature, il y avait un léger délai entre chaque projectile. La première heurta la jeune fille de plein fouet, mais elle parvint à placer son bras de manière à protéger ma seconde cible. J'étais contrarié, mais je n'eus pas le temps de m'attarder plus avant sur ce point, car le jeune Dante réagit à son tour.

Il baragouina quelque chose à propos d'un roi-dragon, comme quoi c'était sa place, apparemment. Et ensuite, il frappa. Alors que j'avais envoyé une vague de flammes le cueillir lors de sa descente, il contre-attaqua en propulsant un énorme poing de lave qui perça mon attaque quasiment sans ralentir avant de s'écraser en plein sur moi. Même si mon Fruit m'immunisait grandement à la chaleur, on parlait de magma à ce stade : je sentis que ça chauffait et pas qu'un peu. Et même sans tenir compte de ce critère, sa lave, contrairement à mes flammes, possédait une masse non négligeable. Je mis un genou au sol et poussait un grognement de douleur tandis que je résistai, non sans difficulté, à cette attaque qui en aurait calciné un autre.
Derrière, Suzuka hurla en me voyant me faire ainsi ensevelir. Un cri de terreur pure, car elle ne savait ni que nous devrions faire face à un adversaire disposant de capacités si terrifiantes, ni que je disposais moi-même de pouvoirs suffisants pour y faire face. Soyons francs : sans le Ryuu Ryuu no Mi, il ne serait même pas resté de cendres de moi. C'est ce qui me motiva assez pour réagir. Ça, et le discours de Dante qui avait atterri sur le sol.

JE SUIS BIEN D'ACCORD !

Prenant alors ma forme animale totale, je surgis de l'amas de lave, propulsant celle-ci aux alentours en ouvrant mes ailes, avant de les refermer pour ne pas offrir de cible trop évidente. Je regardai alors ce que j'avais manqué pendant que ma vue était obscurcie. Derrière moi, Athéna était tombée à l'eau, et seule ma sœur aînée se trouvait. Dante, l'homme-magma, se tenait face à moi, entouré d'une belle quantité de son élément. Comme quoi, j'avais bien fait d'adopter cette forme, plus résistante encore à la chaleur, et plus puissante, même au dépens d'une agilité réduite. De manière plus étonnante, la jeune fille qui accompagnait celui qui était désormais ma cible principale se tenait sur la défensive, au bord de l'arène, et intacte, malgré les deux boules de feu qu'elle avait reçues. Disposait-elle d'une immunité aux flammes elle aussi ? Je me disposai alors à quatre pattes, les écailles fumantes et fixai attentivement le responsable des yeux tout en m'adressant à quelqu'un d'autre.

Nee-san, la lave ne peut pas me tuer, donc je compte terminer ce combat. Mais si tu n'es pas capable d'y faire face, mieux vaut que tu abandonnes tout de suite.

Je n'avais pas l'habitude de parler à mon aînée de la sorte. Ce fut sans doute ce qui la sortit de sa torpeur. Ça, et le fait de me voir indemne et si bravache, là où je n'osais en général jamais lui répondre. Mais cet adversaire faisait vraiment ressortir mon envie de combat.

Prends pas la grosse tête, petit ! Si tu peux résister à ça, moi aussi. Et puis, comme ça, ça sera en deux contre deux. Termina-t-elle en désignant la dernière combattante en lice d'un signe de tête. J'affichai alors un sourire. Oui, bonne idée. Si les demoiselles s'affrontaient, ça me laisserait le champ libre face à Dante. Et puis, Suzuka était une meilleure combattante que moi. Si elle affirmait pouvoir résister à de telles conditions de combat, ce n'était pas de la vantardise de sa part. Elle devait disposer d'un atout que j'ignorais, point final. Je ramenai alors mon intention sur mon adversaire.

Je tiens en tout cas à te féliciter : cela faisait longtemps que j'avais rencontré quelqu'un capable de me brûler. Mon sang bout d'excitation. Je me fiche complètement du prix de ce tournoi ou de qui est le Roi-Dragon. Je veux juste me battre avec toi jusqu'à ce que l'un de nous deux ne tienne plus debout !

Je le laissai alors répondre avant de frapper de toutes mes forces son emplacement de mon poing droit. Qu'il l'encaisse, le bloque ou l'esquive, le ring sous lui le ressentirait quoi qu'il arrive.

Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Dim 17 Jan - 9:58

Trône

Le jeune Shura semblait avoir repris du poil de la bête. J'étais plutôt impressionné de le voir ne pas succomber à mon précédent assaut. Après tout, ce n'était pas tous les jours que je croisais quelqu'un qui résistait au Magma. Et à dire vrai, hormis Joe, je n'avais encore vu personne pouvant supporter une coulée de lave sans se changer en petit tas de cendres ou ne laisser aucune trace. Si j'affichais un large sourire carnassier, Joe, elle, se contenta de hausser un sourcil perplexe quant à la résistance de ce Shura. Elle savait pertinemment que si je ne pouvais pas l'écraser grâce à la simple nature de mon pouvoir, j'allais employer une force brute contre laquelle le jeune homme ne pourrait rien. Liée à la technique et à l'instinct forgé par des années d'expérience, la force brute avait toutes les chances d'avoir raison de mon opposant.

La métamorphose en dragon de Shura fut assez spectaculaire, en particulier lorsqu'il envoya valser la coulée de lave qui le recouvrait un instant plus tôt. Le magma se dispersa en brûlant ce qui se trouvait sur son passage ou en formant des croûtes de roche flottant sur l'eau qui nous entourait. Notre ami prenait maintenant une place assez importante dans l'arène, et pourtant, je ne sourcillais pas. Si l'on m'appelait "Le Roi Dragon", ou encore "Oeil de Dragon", c'était principalement parce que j'étais censé régner sur ces reptiles ailés. Perdre contre l'un d'entre eux aurait remis en question ce titre, ce surnom. S'en suivit un échange entre les deux combattants, avant que Shura ne vienne vers moi pour... Tenter un coup de poing ? Sa déclaration laissait présager ce genre d'action, le jeune homme appartenant à la catégorie des "assoiffés de combat". Un large sourire plein de joie et d'arrogance sur le visage fut ma seule réponse.

Avec cette expression suffisante et une incroyable symétrie, je brandissais également mon poing derrière moi. Et alors que celui-ci se dirigeait vers la patte de Shura qui filait droit vers moi, le Magma se concentra autour pour former un gigantesque poing de lave qui restait rattaché à mon corps. Comme si tout mon bras était devenu celui d'un géant, fait de magma. Les deux poings se rencontrèrent dans un gigantesque choc, générant une onde dévastatrice qui suffisait à soulever une impressionnante quantité d'air. Mais au moment du contact, notre cher Shura dû sentir qu'il y avait deux problèmes. Le premier était l'indubitable différence de force entre nous. Je sentais bien que de mon côté, je pouvais supporter l'assaut, et même repousser le dragon, sans avoir à forcer comme une brute épaisse et tout donner. Le second problème n'était autre que la composition même de ce magma. Là où il aurait dû s'attendre à une masse compacte et extrêmement dure, au contact, le Dragon pouvait sentir que le poing géant n'était pas si consistant que cela, même s'il pouvait le repousser. Qu'est-ce que cela signifiait ?

La réponse arriva rapidement, lorsque les phalanges du poing éclatèrent, dévoilant un orbe similaire à celui qui avait fait tant de dégât et une explosion colossale quelques temps plus tôt. A l'intérieur du poing avait été généré un Hitôshi no Tamashi de belle taille et de bonne facture. Derrière un assaut simple se cachait une attaque encore plus dévastatrice, dissimulée de façon à frapper à bout portant mon opposant. Autant dire que la détonation et le dôme de lave qui en résultèrent suffirent à faire trembler l'arène, en plus de la faire se fendre encore davantage. Comment Shura allait-il réussir à contrer cela ? En était-il seulement capable ? Ou alors, peut-être qu'il finirait au sol après cet assaut. C'était lui qui avait voulu se lancer dans une épreuve de force pure et dure... Sans doute le regrettait-il maintenant.

Du côté de Joe, les choses étaient toutes autres. Alors qu'elle était face à la dernière adversaire, elle toisa celle-ci comme pour la jauger, mais sans lui dire un mot. Finalement, elle se mit de profil et commença à marcher en direction du bord de l'arène. Elle finit par arriver devant l'endroit où les deux mains du jeune Britannicus agrippaient le rebord pour ne pas tomber à l'eau. L'ancienne esclave fléchit les jambes en regardant l'adolescent, avant de lâcher quelques mots qui auraient de quoi faire frémir les esprits les plus sains... Parce qu'ils étaient diablement sadiques !


Ce petit doigt va au marché... Ce petit doigt va chez le docteur... Ce petit doigt va chez sa soeur... Ce petit doigt accompagne l'autre petit doigt...

Et à chaque fois qu'elle parlait d'un "petit doigt", elle soulevait le doigt du pauvre Britannicus qui avait, du coup, de moins en moins d'accroches sur le bord de l'arène. Ce dernier s'exprimait avec une certaine peur dans sa voix lorsqu'il s'adressa à Joe comme une pauvre victime que l'on torture dans la cours de récréation.

Ho... Hoy ! Joe ! Arrête ! C'est pas drôle ! Je vais tomber ! Arrête ! Mais arrête !

Malgré ses supplications, la jeune femme continuait son petit jeu avec un ton dénué d'émotion, de façon extrêmement placide. Plus que quatre doigts sur la deuxième main. Plus que trois. Plus que deux... Ha, plus qu'un ! Qu'allait-il se passer ? Elle souleva alors le dernier doigt qui retenait Britanicus qui poussa un cri comparable à celui d'un enfant que l'on viendrait de priver de goûter, tandis qu'il tombait en plein dans l'eau entourant l'arène. Et ce fut avec un air surpris plutôt déconcertant que la jeune Lazarus s'exprima par la suite;

Ha, il n'y a plus de petits doigts...

Le public ignora comment il devait gérer cette action de la part de la jeune fille. Sadique ou innocente ? C'était difficile à dire vu le ton qu'elle employait. Elle se releva alors pour faire face à la deuxième combattante qui se trouvait face à elle. Avait-elle éjecté Britannicus pour l'éliminer, purement et simplement, ou pour l'empêcher d'être victime des assauts de Dante et Shura, la lave représentant un danger mortel pour le jeune homme ? Il était impossible de répondre car, comme à son habitude, Joe n'affichait aucune expression sur son visage, se contentant d'être neutre pour finalement prendre une posture de combat. Elle ne comptait pas lancer le premier assaut contre l'autre femme, mais attendre celle-ci, pour dévoiler alors son atout majeur : le gain de capacité généré par la chaleur ambiante et le magma qu'elle avait accumulé depuis le début du combat.


Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Mar 2 Fév - 21:49

Obstacle

Le sourire sur le visage de ce gringalet de Dante était presque aussi grand que le mien. Lorsque nos regards se croisèrent, je compris alors, sans un mot, qu'il relevait mon défi. Un combat tout ce qu'il y avait de plus primaire, entre le volcan humain, et le Dragon de Feu, qui résidait habituellement dans ce genre de lieu. Je n'aurais rien pu demander de mieux. C'était comme un cadeau de Noël avant l'heure. J'avais déjà complètement oublié ma sœur aînée, l'autre jeune fille, ou la foule de spectateurs en délires devant un tel spectacle. À cet instant, le monde se réduisait à mon adversaire et moi-même. Prenez-ça pour de l'arrogance, de la folie, ou un manque flagrant de bon sens, mais telle était ma nature profonde. Je ne cherchais pas la mort, mais simplement l'adrénaline d'un combat digne de ce nom. Et ce, peu importe le résultat. La victoire, si elle avait lieu ici, ne serait qu'un bonus, mais c'était la méthode qui comptait, pas le résultat.

Armant son bras droit tout comme moi, le blondinet répondit avec un coup identique au mien, en générant autour de son bras une version du sien de taille semblable à ma patte, et en lave. Le choc fut brutal, et l'onde de choc en résultant balaya la totalité de l'arène, faisant même trembler les gradins. Pendant un temps, il sembla que nos forces était égales. Mais pendant un temps seulement. En effet, après une seconde environ, je fus repoussé en arrière, et ce, malgré ma masse conséquente et les griffes de mes trois autres pattes plantées dans le sol du ring. Je n'y avais pourtant pas été de main morte ! De plus, au lieu d'être constitué de magma complètement dense, son attaque commença à se déformer, et soudain jaillit de celle-ci une seconde : un orbe de lave rotatif, semblable à celui que j'avais encaissé et bloqué peu de temps auparavant. Mais celui-ci était plus imposant, et sans doute plus puissant en conséquence. Hélas, je n'avais pas eu le temps de me rétablir après avoir reculé, et sa technique me heurta le poitrail avant d'exploser violemment, m'éjectant encore plus loin, et endommageant la zone de combat une fois de plus.

Un instant plus tard, la fumée de l'explosion fut dissipée par un mouvement d'air important : celui de mes ailes, tandis que je faisais du sur place au dessus du ring, à une quinzaine de mètres de hauteur. Une marque noircie était visible sur l'avant de mon corps, et pour ceux qui parviendraient à lire l'expression de mon faciès reptilien, l'excitation y était disputée par la contrariété, et une intense réflexion.
Mes flammes ne pouvaient pas blesser mon adversaire, et j'étais immunisé à la chaleur de sa lave. Cependant, j'étais toujours sujet au souffle de ses explosions et à la puissance brute de l'inertie d'une masse de magma dense déployé contre moi, comme celle-ci. Plus prosaïquement, Dante était plus fort que moi. Je devais donc trouver une autre méthode pour le vaincre, ou du moins, pour ne pas être vaincu trop rapidement. Je décidai donc de jouer sur l'audace en tentant une idée qui venait de me traverser l'esprit.

Bravo Dante ! Tu m'es supérieur. Mais tant que je tiendrai debout, je continuerai de me battre ! Prépare-toi à ce qui vient !

Je plongeai alors, non pas vers l'homme-volcan, mais vers le centre de l'arène, la partie la plus endommagée par les divers chocs et explosions qui s'étaient succédés. Ajoutant ma vitesse et ma masse à ma force, je frappai la partie fendu du sol de deux Fire Impacts, un de chaque main, simultanément, afin de finir de détruire-celle-ci. J'étais après tout, le seul ici présent capable de voler. Si je réussissais à atteindre mon objectif, je pourrais triompher de la sorte. Ça serait un peu décevant, mais ça éviterait à ma frangine de m'écharper, et je pourrais sans doute compter sur la frustration de Dante pour avoir une revanche plus tard...

Suzuka, de son côté, avait jaugé sa propre adversaire, choisissant comme convenu de laisser les deux homme se battre. Elle avait été surprise quand la jeune fille s'était détournée pour éjecter du match le dernier candidat malheureux, mais elle avait choisi de ne pas en profiter. Sans être aussi atteinte que son cadet, elle appréciait elle-même une bonne bagarre, et ne voulait pas que ça se termine comme ça. Sans compter que le public n'aurait pas apprécié. Deux jolies filles qui se battaient entre elles par contre, ça risquait seulement d'augmenter l'audience. Elle attendit donc que Joe se retourner vers elle, avec un sourire sur le visage.

T'es une marrante toi alors ! Je te proposerais bien de rejoindre mon équipage... Mais on verra ça plus tard. Tiens-toi prête, j'arrive !

La jeune femme se précipita alors vers sa jeune opposante en usant de sa vitesse, pour lui asséner de multiples coups de poings et de genoux, car elle ne pouvait pas se permettre de sous-estimer une finaliste du prestigieux Tournoi des Étoiles Bleues ! Elle se permit même d'employer son atout, celui qui lui avait permis d'assurer sans mentir à son frère qu'elle survivrait à l'affrontement central : à chaque coup, la zone employée pour frapper se couvrait d'une étrange teinte noire. Suzuka employait, même de façon incomplète, le Haki de l'Armement. Mais soudain, en entendant crier Shura, elle s'interrompit juste à temps pour voir sa manœuvre, et deviner ses intentions.

Ah, le con !



Etant plus forte que Shura, Suzuka est censée être de force à peu près égale à Joe. Je te laisse décider du résultat entre elles. De même pour l'attaque sur l'arène. Je ne pense pas que tu me laisse faire, ou alors tu trouveras un moyen de t'en sortir : je te connais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Sam 6 Fév - 11:02

Game Over

Ce gros lézard avait du répondant, c'était un fait. Mais j'étais bien décidé à ne pas laisser le combat prendre la tournure qu'il désirait et ainsi lui laisser l'avantage. Voir qu'il avait réussi à encaisser un orbe magmatique explosif sans être mis hors-course m'avait tout de même assez surpris. Mais à bien y réfléchir, il n'y avait rien de bien étrange là-dedans. Un Dragon était une créature accommodée aux fortes températures. La lave devait constituer pour lui l'équivalent d'un bain un poil trop chaud, mais aucunement un danger mortel. Non, ce qu'il me fallait pour le mettre hors d'état de nuire, c'était un choc assez violent pour passer outre la résistance de ses écailles. Même si la chaleur du magma était inefficace, la violence des chocs et de l'explosion allait être un atout que j'allais devoir exploiter pour mettre au tapis ce sac-à-main volant.

Le voyant prendre son envol avant de se lancer dans une tirade tenant de la mise en garde, il me fallut peu de temps pour comprendre ses intentions lorsqu'il se dirigea à toute allure vers le centre de l'arène. Un impact à cette vitesse et avec cette force fendrait sans nul doute le socle de roche entier et n'en laisserait que très peu de traces, obligeant les combattants restants à se battre avec le handicap d'un lac où ils risquaient de se retrouver au moindre faux pas. Néanmoins, Shura avait commis une certaine erreur en décidant de procéder de la sorte. Venir au contact, lorsque l'on est vulnérable aux chocs et non aux effets des pouvoirs du Magu Magu no Mi, était la décision la moins sage possible. Comme si un Sniper décidait de se lancer dans le close-combat face à un adversaire rôdé. Cela me facilitait grandement la tâche.

Alors qu'il amorçait sa chute libre, je me dirigeais vers le centre de l'arène, non-loin de là où j'étais un instant plus tôt, Le magma libéré par mon corps se concentra autour de mes deux bras, leur donnant une apparence des plus imposantes, pouvant rivaliser aisément avec l'échelle du Dragon. Je savais d'expérience que la théorie des corps imposait que pour stopper un objet lancé à toute allure, il fallait opposer une force égale à la sienne, voire même supérieure. Et pour opposer une force comparable à celle d'un Dragon en chute libre, j'allais devoir y mettre tout ce que j'avais. Néanmoins, mon objectif n'était pas de stopper Shura et les effets de son attaque sur l'arène. Loin de là. Je savais très bien comment m'en sortir si jamais cette dernière venait à se briser. Après tout, du magma refroidit par de l'eau, lorsqu'il est condensé, peut former une plate-forme temporaire. Cela ne serait en rien problématique.

Je comptais en effet profiter de la force de projection de Shura pour décupler la puissance du coup que j'allais lui porter avec mes deux bras de lave gigantesques. Cela allait avoir le même effet que s'il courait à toute allure vers moi alors que je donnais un coup de marteau. Son corps risquait de fortement sentir l'opposition des deux forces : celle de sa lancée vers le sol, et celle de ma poussée dans la direction opposée. A n'en pas douter, selon l'endroit où mon attaque frapperait, notre ami risquait de la sentir passer. S'il voulait se lancer dans un combat de force brute, j'étais son homme.


Désolé mais… Il est hors de question que je te laisse mon titre !!!

Étant positionné exactement entre les deux points d'impact de ses poings ardents, je lançait mes deux bras magmatiques en avant, paumes ouvertes, frappant l'endroit qui se présentait naturellement à moi, à savoir son thorax. Le choc des poings de Shura sur l'arène, combiné au choc de mes deux paumes de magma sur son torse, suffit à provoquer un souffle colossal, balayant ce qui se trouvait autour de nous. L'arène toute entière commença à se craqueler dans un séisme annonciateur de catastrophe. Des marbrures et fissures se dessinèrent alors que la plate-forme se séparait en plusieurs morceaux qui tombaient à l'eau. Ayant mis toute ma force physique dans cette attaque et préférant veiller à ne pas tomber, je sautais alors de l'endroit où je me tenais en direction de… Joe ? La première plate-forme encore debout où j'allais n'était autre que celle où la jeune Lazarus se trouvait, celle-ci s'étant contentée d'esquiver les assauts de son adversaire et de se placer en retrait lorsque cette dernière fut stupéfaite par l'assaut de son frère.

J'atterrissais alors juste devant elle, mon visage se trouvant à quelques centimètres du sien. Allez savoir pourquoi, cette soudaine proximité imprévue avait suffi à la déstabiliser, lui faisant monter le rouge aux joues, alors qu'elle perdit l'équilibre à cause des remouds du lac. Elle tomba à l'eau avant de s'accrocher au bord, complètement trempée. C'était un effet des plus inattendus, mais cela m'arrangeait, m'empêchant de me battre avec elle. Mais je ne pensais pas que la demoiselle pouvait être ainsi décontenancée, avec autant de facilité. L'effet de surprise avait-il été aussi grand que cela ou y avait-il une autre raison que j'ignorais ?

Cependant, il restait une question fondamentale dont j'attendais avec impatience la réponse : Étais-je le dernier encore debout ? Ou Shura et l'autre combattante avaient-ils survécu ?




Dernière édition par Pyras D. Dante le Sam 12 Mar - 5:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   Mar 8 Mar - 0:39

New Game ?

Mon plan pour gagner une fois tous les autres tombés à l'eau n'était pas mauvais en soi, mais il comportait néanmoins une très importante faille. Il considérait que les autres me laisseraient l'accomplir. Bien entendu, Suzuka-nee-san n'apprécierait pas, mais elle ne pourrait pas m'en empêcher. De plus, même si elle perdait, tant que j'emportais la récompense pour lui remettre, le résultat serait le même pour elle. Donc, mis à part qu'elle me ferait payer ce bain forcé, cela ne serait pas trop grave. Normalement.
La jeune fille lui faisant face ne devrait pas trop poser de problème non plus. Jusqu'ici, elle n'avait fait preuve d'aucun moyen de stopper un Dragon en pleine charge. Et même si elle en disposait, je savais que je pouvais compter sur ma sœur pour l'occuper durant la prochaine minute. Pour l'avoir déjà combattue à maintes reprises – trop à mon goût – je savais qu'elle pouvait se montrer très coriace. J'aurais presque eu de la peine pour cette gamine...
Non, le vrai problème était la tête blonde modèle réduit qui m'avait posé tant de difficultés jusqu'ici. Étant donné qu'il était lui aussi un utilisateur de Fruit du Démon, il ne pouvait pas se permettre de chuter dans l'eau. Et vu qu'il ne pouvait pas voler non plus, contrairement à moi, ma tactique signifierait une défaite quasi certaine pour lui. Il était donc certain qu'il ferait tout pour m'empêcher de la mener à bien.
Qu'il essaie donc ! Je ne demandais pas mieux...

En effet, comme pour me donner raison, l'homme volcan se dirigea vers le centre du ring afin de se placer à la verticale de mon piqué. En même temps, il généra deux énormes bras de lave, aussi imposants que les miens sous cette forme, pour recouvrir les siens. J'affichai alors un sourire carnassier reconnaissable même sur mon faciès de saurien. Il avait une fois de plus choisi l'épreuve de force. Rien n'aurait pu me faire plus plaisir. Car gagner un match si excitant avec un simple « ring out » aurait été quelque peu décevant, bien que nécessaire. Là, je pourrais combiner le travail et le plaisir. Lorsqu'il me provoqua, je fus obligé de lui répondre. Question de principe. Et aussi d'envie.

C'est ce qu'on verra !!!

Un instant après, une fraction de seconde seulement, le choc frontal, titanesque, eut lieu. Il parvint à ridiculiser l'échange de coup précédent. Au moment-même où mes poings entrèrent en contact avec le sol de l'arène, les siens percutèrent mon torse de plein fouet. Tout l'air se retrouva éjecté de mes poumons sous la violence du coup, et je crus sentir craquer plusieurs côtes. En parallèle, l'onde de choc résultante traversa toute l'arène, pourtant de taille impressionnante, et le ring proprement dit commença à se lézarder, avant de s'effondrer dans un vacarme de fin du monde. Ma vision devint noire un moment.

Il faut toujours... qu'ils se fasse remarquer

Flottant dos dans l'eau, Suzuka faisait cette constatation, mi contrariée, mi amusée. La jeune combattante avait réussi à ne pas être éjectée de la surface de combat en plantant ses mains et ses pieds dans la pierre de l'arène grâce au Haki de l'Armement, mais résister à une telle onde avait fini par user ses forces, déjà entamées par les combats avant. Émoussée, elle n'avait pas réagi à temps pour bondir à l'abri avant que son support ne s'effondre à l'eau. Elle avait donc perdu, mais au moins, elle s'était amusée. Et en plus, la capitaine avait pu constater les progrès de son cadet. Il était encore un peu brut de décoffrage, mais il avait du potentiel. Bien entendu, elle le savait déjà, sinon elle n'aurait pas accepté de l'entraîner, mais ça faisait toujours plaisir de le voir confirmer.

Et en plus, cet imbécile a perdu.

En effet, je repris conscience quelques secondes plus tard, et constatai avec surprise que la puissance de nos frappes avait été suffisante pour éjecter une masse aussi grande que moi dans les gradins. Sur le public. Une partie des spectateurs, malheureuse, se trouvait sous mon corps écailleux. Certains n'avaient pas eu de réflexes suffisants pour se retirer, et l'on pouvait observer des membres remuer spasmodiquement aux limites de l'impact. Il me fallut un petit moment pour réaliser la situation, puis j'éclatai de rire, un rire vite étouffé à cause de mes côtes fracturées ou enfoncées.

Splendide ! Je crois que j'ai jamais été aussi content de prendre une telle dérouillée ! Je me souviendrai de ton nom, Pyras Dante. Nous nous reverrons...

Attendant les soins offerts aux participants, je repris forme humaine, au grand soulagement de plusieurs spectateurs qui en avaient marre de bouffer du cuir de Dragon, avant de tourner de l'œil, mettant fin à ma participation au fameux Tournoi des Etoiles Bleues.



Désolé pour ce retard énorme, j'ai eu quelques imprévus IRL qui ont réduit mon temps et bloqué mon inspiration.
Je termine donc là, et je te laisse décider si tu veux poster une dernière fois ou demander la récompense directement.
Encore pardon pour le délai !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Tournoi des Étoiles Bleues - Fourth Part [PV Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un départ vers les étoiles
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Tournoi de risk à mtl
» Tournoi Champion Eternel (Paris 14, Porte d'Orléans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-