Partagez | 
 

 Remise de Supernova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1663
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 8.597.042.528 B

MessageSujet: Remise de Supernova   Mer 16 Sep - 7:43





Un certaine obscurité dans un long tunnel, des bruits de pas, un bruit fort, des pattes qui s'efforçaient d'aller à vive allure, le "Crabe-déménageur". L'animal représentait un relais entre Ukkari et Alabasta, il donnait sur le village de Yuba pour être exact. Même si le gouvernement ne possédait plus que Nanohana, Ghetis pouvait encore se payer le luxe d'être un chasseur de primes et entrer dans ce village sans tracas, de plus Ghetis Archer brillait surtout pour son masque blanc, alors il passait inaperçu pour le moment, le gunbai bien envelopper dans une série de bandelettes.

Au fond de lui Ghetis était toujours le même homme, mais il ne pouvait plus prétendre au titre de Masque Vairon, de plus, plus le temps passait plus il sentait qu'il devait passer à la seconde étape de sa vie, la paix. Cette paix intérieure qu'il trouverait quand il aurait rendu hommage à son frère. Plus le temps passait et plus cette idée prenait une forme concrète dans l'esprit de l'homme au gunbai et il ne pouvait plus qu'avancer vers son projet. Aucun de ses camarades ne savait ce que comptait réellement faire l'homme une fois à Marineford, lui-même parlait régulièrement de la paix qu'il avait trouvé, mais il n'en parlait qu'en parabole et certains de ses amis commençaient à croire qu'il comptait mettre fin à ses jours, cependant, notre homme restait mystérieux à ce sujet et se devait de garder le secret le plus longtemps que possible.

- Ils sont déjà tous sur place donc?

- Tout à fait, ils nous attendent, le bateau est au sol comme tu l'as demandé, juste à côté du port.

- Et Ojo ?

- Dans son bocal, ils l'ont rempli en partie avec de l'eau comme tu le souhaitais, de quoi l'immobiliser. Pour la nourrir, ils vidaient le cylindre par un trou en-dessous de celui-ci, puis Yzis se peignait le Rose de l'Amour sur le visage pour la convaincre de manger la nourriture qu'on lui mettait dans le cylindre. Ce ne fut pas chose facile d'après Agon.

- Parfait, il ne me reste plus qu'à la livrer dans ce cas.

- Exact.



~

Ghetis demeurait le même homme, même si une part de lui-même vola en éclat avec le masque, il venait de perdre sa part d'ombre pour être exact. Ce Masque représentait la honte de son clan, il représentait la punition infligée au Vairon pour le punir de son cuisant échec durant une mission importe pour le clan. Il était leader de son unité à cette époque, Butch, Cassidy, Jessy, James, Giovanni, Chen et Nikolaï.... Tous de francs espoirs de Hunter Island, l'île de Nouveau Monde, mais leur leader ne sut les guider comme il le fallait.

*Nikolaï, encore une fois j'en viens à me demander si les choses auraient été différentes si tu avais dirigé le groupe, mais aujourd'hui je me retrouve à marcher dans une voie qui me convient, même si je n'ai pas pu sauver Noctis, je constate en lisant son journal qu'il est mort en faisant ce qu'il aimait faire. De plus il y a le brouillon de sa lettre de possible adieu... Il savait donc ce qu'il risquait et il partait peut-être même dans cette optique, sinon pourquoi avoir donner à Sypher toutes ses choses avant même que la bataille ne commence ? J'ai eu tort de m'en prendre aux amis de mon frère, même s'ils ne l'ont pas aidé, je ne peux pas les haïr, car lui les aimait à sa façon et ils le lui rendaient bien. Je comprends maintenant pourquoi ces hommes ne comprirent pas ma réaction la première fois. Je cherchais un fautif à la mort de mon frère, alors que j'avais moi-même été absent pour lui, probablement mort ou disparu à ses yeux. Aujourd'hui j'entends sa voix dans chacun de mes pas, il me guide, mais plus sereinement. Il n'est plus torturé entre les deux feux de son titre. Il vit aux côtés de celle qu'il aime. A moi de leur offrir une belle demeure et me faire pardonner auprès de ses camarades. Mon frère est mort heureux et comme l'a dit Sypher, il est mort en « roi ». Je dois donc lui rendre un dernier hommage et vivre pour moi désormais. Vivre en paix.*


Sur cette pensée Ghetis arriva à Ukkari, attendu au bout du tunnel par tout ses confrères de La Couronne, même Kys et Gladius, les deux nouveaux de l'organisation. Ils brillaient surtout pour leur compétence et leur mobilité sur les mers plutôt que pour leur expérience du combat, mais cela suffisait bien à notre homme. Tous sans exception étaient présents, mais ils ne s'attendaient sans doute pas à voir Ghetis sans son masque et si au début ils auraient pu réagir en ce demande qui était cette illustre inconnu, les yeux vairons, la corpulence, les habits et le gunbai fraîchement déballé témoignait bien de l'identité de l'homme sans masque.



- Mais Ghetis ! Ton masque ! Pourquoi tu ne m'as rien dit !

Dit un Yzis avec un visage décomposé en voyant l'homme sans son masque. Ghetis posa alors une main sur l'épaule de son plus ancien camarade et lui montra un franc sourire qui ne put qu'émouvoir son ami au bord des larmes.

- Alors... Alors.... Tu l'as trouvé ? Cette raison de vivre....

- Yzis... Tu m'avais promis de ne pas pleurer. Un homme doit être un minimum virile.

- Ouais, mais tu arrives et puis tu me balances ça sans rien dire... Tu voulais que je réagisse comment.

- Ce sont des larmes de joie, alors je te pardonne. 

- Il faudra qu'on fasse comme on avait dit alors... Tu me laisseras le faire hein?

- Promis tu me feras ce fameux tatouage.

- Celui de la paix, ta paix.

- Merci Yzis.


Des retrouvailles émouvantes, mais voir Ghetis sans masque redonna du courage à tout ces camarades qui le croyaient en pleine dépression. Certes il avait perdu le masque involontairement, mais il en tira une certaine fierté et la force d'avancé. Aussi, lui et Yzis dure s'absenter un temps du reste du groupe une fois qu'ils arrivèrent tous au bateau.
Placer dans une des pièces du bateau, le Vairon se retrouvait coucher sur le ventre, le dos nu, ce tatouage allait être réalisé d'une façon très ancestrale et assez longue en dépit du talent du blondinet. A l'aiguille et à l'encre. Cette encre fut acheté depuis longtemps par Yzis et était connue pour tenir longtemps et bien se conserver, d'après ces dires elle venait d'un monstre marin difficile à trouver, mais il ne souhaitait pas en dire plus, gardant cela secret.


La scène se déroula dans le plus grand des secrets et se termina après de très longues heures de souffrance pour Ghetis qui fit la promesse à son camarade de ne pas utiliser ses verrous, chaque aiguille percuta sa peau avec puissance et chaque aiguille lui fit ressentir le poids de ses longues années de labeur, mais il touchait bientôt à la fin de son labeur, bientôt il serait libre. Libre d'être lui.


- Allons-y ! Direction l'office des primes !

L'île d'Ukkari ne possédait aucune base marine, mais c'était un point de passage obligé pour Ghetis. Maintenant, il retournerait sur son île récemment conquise, San Faldo. Il en devait le nettoyage au Vice-Amiral Loyckh et l'en remerciait grandement, il comptait mettre un maximum de chose en œuvre pour que l'île reste telle qu'il la lui avait laissé.

Le bateau montgolfière s'activa alors et prit la voie des airs en gonflant son énorme ballon blanc. L'éternal pose en guise de guide, le vent favorable en guise de booster et l’Éventail de Chasse quittait Ukkari pour se diriger vers San Faldo.


~

Voyage de quelques jours, le tatouage de Ghetis est perfectionné en cours route.

~




L'affaire serait vite résolue cette fois-ci. Arrivée à San Faldo, Ghetis se dirigea avec Pride et Yzis vers la base marine que La Couronne avait fait réhabilité, il n'y manquait plus qu'un dirigeant, mais l'Archer attendait d'entrer dans la Marine pour placer un protecteur à cette île, un individu de confiance. Pour le moment il composait en partie avec le maire et l'homme charger de diriger la base.


- Nous y voilà, c'est ici que ton voyage s'achève Ojo. Tu seras la deuxième Supernova dont j'ai permis la capture et peut-être pas la dernière. Tu feras coucou à Awazima de a part.

Dit-il à la femme prisonnière dans le tube qui servait de sac à dos à l'homme. Le cylindre contenait assez d'eau pour bien la détendre sans quelle se noie, de quoi calmer ses ardeurs de logia. Ghetis préparait sa capture depuis des lustres, ses proies chez les Supernovas avaient toujours été Dica et Ojo, il les avait toutes les deux enfermés, mais n'obtiendrait la prime que d'une seule d'entre-elle, Ariake Ojo.


Son gunbai en main, l'homme vêtu de ses habits ordinaires se présenta à l'office, accompagné de Pride qui était connu de tout les marines de la base, puisqu'il fut le meneur de la conquête. Ghetis n'y était venu que pour un bref escale vers Ukkari, puis Alabasta. Alors quand il se présenta le marin fut terriblement surpris de le voir se présenter comme Ghetis Archer avec... ce faciès.


- Je vous emmène Ariake Ojo, la peintre écarlate.

- Mais qui t'es toi ?

- Guss, c'est le patron.

- Ah Pride, jt'avais pas vu. Le patron ? Quel patr.... Bah mince, c'est le Archer ? Il est où son masque ? Il le portait en prévision du carnaval de demain c'est ça?

- Pitié....

- Je lance le code d'urgence du coup ! J'ai toujours rêvé de dire ça. Nous allons l'embarquer sur un bateau pour l'escorter vers Impel Down, nos collègues geôliers nous rejoindre sur l'eau. Les 171 millions vont vous être donnés, patientez.


- Je pars avec vous.

- Hein ?

- Je prends la direction de Marineford pour rejoindre officiellement la Marine, nous nous séparerons en chemin. Pride, Yzis.

- Je monte avec toi et quand tu iras à Marineford, moi j'irais à Impel Down les escorter, je ne suis pas marine pour rien.

- Moi je vais te garder l'île ne t'inquiète pas!

- Merci, mes amis, je compte sur vous !



Un « top-la » pour tout le monde et le base de San Faldo passait à l'action, Ojo allait vite être rapatriée chez elle, Impel Down. Elle représentait pour Ghetis l'ouverture vers une nouvelle voie et le début d'un événement sans pareil.
Revenir en haut Aller en bas
 

Remise de Supernova

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» remise en vente des maisons abandonnees
» Amphithéâtre [évènements officiels et remise de diplômes]
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458
» Premier entraînement et remise à niveau. [PV : Nuage de Nuit et Nuage de Lune]
» [Edition 2009] Remise et Partage de cadeaux du nouvel an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: San Faldo-