Partagez | 
 

 [FB ] Soirée à Logue Town – PV Choryo Supai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tokeyshi Nanao
Agent CP9
avatar
Messages : 136
Race : Humain
Équipage : La couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 8.864.000 B

MessageSujet: [FB ] Soirée à Logue Town – PV Choryo Supai   Ven 11 Sep - 3:57

Logue Town, année 1502 et quelques mois …

La ville connaissait un calme peu habituel en ce début de journée, on aurait pu croire qu’elle avait été désertée. Ce n’est qu’en s’approchant du port et des quartiers limitrophes à ce dernier, que l’on se rendait compte qu’elle était bien plus vivante qu’à l’accoutumée. Les rues et ruelles étaient parées de multiples fanions aux formes et aux couleurs variées. Les devantures des magasins étaient garnies de sucreries multicolores qui faisaient la joie des enfants de tout âge. On pouvait entendre, mélangeant leur rythme et musique, divers orchestres ou groupes, jouant ici et là, appelant les pieds à danser. Mais c’était au niveau du port lui-même que le gros de la fête se déroulait. Tous les pécheurs de la ville, avaient étalé leur pêche, prouvant leur maîtrise de ce métier souvent ingrat et difficile. Des stands proposant diverses épreuves, jeux et produits s’étaient répandus. Les tavernes qui n’ouvraient qu’à la tombée de la nuit, faisaient exception trop ravi de cette manne de clients supplémentaires. La plupart des dockers, avaient relâche en cette journée de fête et pour celles qui suivraient. Bien sur le port marchant et de plaisance, continuait leurs activités en marge de cette fête annuelle.

S’il y avait bien une profession qui ne chômait en cette période s’était bien les forces de la Marine. On pouvait même dire qu’ils étaient plus actifs qu’à l’accoutumé. Outre les Pirates, Contrebandiers, qui profitaient de ce chaos, tous les petits voleurs et malfrats trouvaient leur bonheur dans cette foule épaisse et mouvante. Le Sergent Tokeyshi, participait certainement à sa dernière grande fête, il allait bientôt être affecté à un autre service, une autre île, bien moins animée et vivante que celle-ci. Mais pour l’heure, il devait patrouiller dans les rues et ruelles, sur les docks, regarder sans profiter. Certains de ses camarades, lui avait donné rendez-vous dans une taverne une fois son service finit. Après tout la fête devait durer plusieurs jours et seule une invasion ou une tempête pourrait y mettre fin. Accompagné de trois soldats, le jeune homme quitta la base de la Marine et se dirigea vers sa zone de patrouille, les entrepôts maritimes. Ces derniers avaient connu une certaine activité ses derniers jours et même si cela n’avait rien de surprenant, une petite inspection n’allait nuire à personne, si ce n’est de possibles criminels. Sur le chemin, le menant, lui et sa patrouille, vers les entrepôts, ils durent échapper à plusieurs pièges. Le premier se présenta sous la forme d’une vieille femme et de son stand de pâtisseries maisons. Cette dernière se proposa d’offrir à ces braves jeunes hommes de quoi se mettre du baume au cœur et se remplissant l’estomac. Promettant d’y succomber plus tard, la patrouille continua son chemin. Le suivant se manifesta sous l’apparence d’une jeune et jolie personne, leur proposant de venir se désaltérer à l’ombre de ses arbres. Le sergent fut celui qui fut le plus désolé d’avoir a présenté un refus, les yeux de la demoiselle, ainsi que ses formes, flottaient dans son regard durant le reste du trajet. Ils ne firent aucune rencontre aux alentours des entrepôts, comme si les criminels avaient décidé de se faire plus discret qu’à l’ordinaire. Bien sûr, ils firent fuir quelques garnements, mais rien qui nécessite plus qu’un haussement de voix. Le reste de la journée fut de la teneur que la matinée, ce qui ne fit que renforcer le désir de voir la soirée arrivée, chez le Sergent et ses hommes.

Celle-ci finit par venir, mais avant de pouvoir se laisser porter par ses promesses, il devait encore finir ses rapports et les classer. Ceci fait, le début de soirée était déjà derrière lui, mais le reste de la nuit lui appartenait. D’ailleurs Tokeyshi se disait, qu’il irait bien rendre visite à la jeune beauté croisée le matin même, afin de voir si son offre tenait toujours. La soirée allait être douce, offrant un ciel étoilé sous lequel s'amuser. On pouvait entendre les échos des réjouissances parcourant les rues, appelant les retardataires à les rejoindre. Tokeyshi vêtu de son ensemble noir, offrant au regard sa beauté, se recoiffa machinalement, avant de quitter la Base militaire pour répondre à l'appel de la fête. Alors qu'il s’apprêtait à rejoindre la rue qui le conduirait vers les yeux d'une belle, il fut percuté par un de ses camarades passablement enivré, rentrant afin de prendre son service d'ici quelques heures. Un pas en arrière, le pied qui glisse au moment où il tente d'éviter la bouteille qui menace de répandre son contenu sur lui et le voila le cul sur le sol. Par chance, rien ne vint couler sur lui, quant à son camarade ce dernier avait glissé sur le sol s'étalant de tout son long. Des rires accompagnèrent le jeune homme lorsqu'il se releva. Les témoins de la scène, un groupe de soldat qui ayant finit leur service comptait eux aussi profiter de la soirée. Le regard de Tokeyshi réduisit de quelques octaves leur rire, qui disparut lorsqu'il leur ordonna de conduire leur camarade enivré jusqu'à son lit. Une petite vérification puis il se remit en route, l'incident ayant glissé sur lui, tout comme la saleté sur ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Choryo Supai
Matelot
avatar
Messages : 38
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
20/75  (20/75)
Expériences:
19/100  (19/100)
Berrys: 5.750.000 B

MessageSujet: Re: [FB ] Soirée à Logue Town – PV Choryo Supai   Jeu 22 Oct - 7:22


Mauvais Départ!







Dîtes je peux au moins récupérer mon pendule?

Les rires et les phrases que s'envoyaient les hommes devant lui entre deux boissons se stoppèrent tandis que les regards se tournaient vers le jeune homme en costume blanc sali accroupi dans une cage dans un coin de la pièce. Le bras de celui-ci dépassait à travers les barreaux pour désigner la pièce de métal pendouillant au bout d'une chaine de métal sur le bord de la table. L'intervention de leur prisonnier ne semblait pas avoir réellement plu à ses geôliers qui, sous l'influence de l'alcool, ne semblait pas vraiment enclin à lui faire de cadeaux. Deux d'entre eux se dirigeaient déjà d'un pas décidé vers lui, le forçant à retirer son bras et à se recroqueviller dans le fond de sa cage. Le premier homme donna un coup de pied dans la cage, s'apprêtant visiblement à donner une raclé au jeune hypnotiseur pour lui apprendre à se taire. Cependant une voix vînt stopper le duo bien décidé à lui donner une bonne leçon :

Nyahahahaha! Allons les gars c'est la fête! Et il faut avouer que ce petit gars nous a ramenés pas mal de pognon avec ce qu'il transportait! Filez lui donc son grigri si ça peut lui faire plaisir Nyahahahaha!

Aussitôt les hommes s'arrêtèrent, lançant un dernier regard menaçant accompagné d'un grognement à leur prisonnier avant de retourner à la table, lui lançant son pendule pour finalement retourner à leur fête. Patientant quelques secondes afin de s'assurer que personne ne vienne s'occuper de lui il s'empressa alors de tendre le bras à travers les barreaux de sa cage pour attraper son pendule. Son attachement à cet objet en apparence assez inutile était compréhensible dès lors que l'on connaissait ses capacités d'hypnotiseur. Le fait de récupérer son pendule lui donnait donc une première lueur d'espoir pour pouvoir fuir ceux qui le retenaient prisonniers depuis trois jours désormais. Effectivement il était en route vers la Ville de Shell via un navire marchand dont il avait payé le capitaine pour pouvoir y voyager lorsque ces pirates les avaient attaqués, tuant quelques marchands et le capturant finalement. Depuis les pirates avaient débarqués à Logue Town, profitant de la fête et de leur butin pour passer leur temps à boire et se battre. Le jeune homme était effrayé mais il savait que s'il ne faisait rien et ne prenait pas ses responsabilités dès maintenant il pourrait tout aussi bien passer le reste de sa vie dans cette cage. Se rapprochant alors des barreaux de la cage Choryo tenta d'attraper un léger caillou, agrippant alors celui-ci avant de chercher du regard une cible potentielle, plus personne ne faisait attention à lui désormais. Repérant alors celui qui serait son billet de sortie il lança un premier caillou, loupant l'homme en question et devant lancer un deuxième et un troisième projectile avant de parvenir à l'atteindre. Aussitôt le pirate réagit, cherchant des yeux le responsable de cette agression gratuite avant de poser le regard sur leur prisonnier. Aussitôt une grimace de rage apparue sur son visage tandis qu'il se levait violemment, venant d'un pas dirigé vers la cage où était enfermé le jeune hypnotiseur.

Dès que l'homme parvînt au niveau de la cage, visiblement énervé et déterminé à faire payer leur prisonnier pour son audace Choryo se mit lentement à faire osciller le pendule tandis que le pirate ouvrait déjà la cage. Il n'avait pas le droit à l'erreur et le savait, il comptait sur l'esprit peu vif et affaibli par l'alcool de sa cible pour parvenir à l'hypnotiser rapidement. Et malgré la pression du moment tout se passa comme prévu, jamais depuis qu'il avait appris à maitriser cet art le jeune homme n'avait eu une personne si facile à hypnotiser, en à peine quelques secondes son geôlier n'avait plus d'yeux que pour le pendule se balançant, oubliant tout le reste pour finalement sentir sa faible conscience se briser et tomber à la merci de l'hypnotiseur. Aussitôt Choryo murmura à l'homme :

Tu vas retourner t'amuser, dès que quelqu'un te regarde dans les yeux tu le frapperas.

L'homme sembla aussitôt redevenir normal, se relevant brusquement comme si rien ne s'était passé. Choryo demeura dans sa cage dans un premier temps tandis que sa victime retournait là où se trouvait sa pinte. Le maudit attendit alors que l'hypnotisé ne croise le regard d'un de ses confrères pour sortir de sa prison, l'hypnose marchait parfaitement et le ton était monté rapidement. Le premier coup envoyé par le possédé eus ainsi pour effet d'agiter toute l'assemblée et de lancer une sorte de bagarre générale qui concentra l'attention des pirates sur celle-ci. Tout se déroulait mieux que ce qu'aurait pu espérer Choryo, dans cette situation même si sa victime brisait l'hypnose la bagarre ne se stopperait pas. Prenant alors soin de longer les murs pour éviter de se faire repérer l'hypnotiseur progressa ainsi pendant quelques secondes avant que le capitaine, fatigué par le comportement de ses nakamas, n'intervienne. Frappant alors brusquement du poing sur la table il brisa celle-ci d'un seul coup, provoquant un véritable capharnaüm dans la pièce qui stoppa net la bagarre générale. Tous les regards se tournèrent alors vers lui, visiblement assez effrayés de sa réaction à venir, cependant une voix s'éleva, comme pour les sauver d'une grande réprimande :

Le prisonnier s'échappe! Rattrapez le!

Sur ces paroles tous les regars fixèrent Choryo qui sentit la pression monter en lui tandis qu'une goutte de sueur coulait lentement sur son front. N'hésitant pas une seconde de plus il se mit soudainement à courir, débarquant dans la rue d'une île qu'il ne connaissait pas. Derrière lui ce fut tout l'équipage qui débarqua à toute vitesse à sa poursuite, aussitôt le jeune hypnotiseur se mit à crier en espérant qu'on l'entende :

A l'aide! A l'aide!

Revenir en haut Aller en bas
Tokeyshi Nanao
Agent CP9
avatar
Messages : 136
Race : Humain
Équipage : La couronne

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
84/120  (84/120)
Berrys: 8.864.000 B

MessageSujet: Re: [FB ] Soirée à Logue Town – PV Choryo Supai   Dim 1 Nov - 4:47

Après son incident avec son collègue, Nanao comptait bien pouvoir savourer les plaisirs que la nuit lui promettait. Ce fut donc d’un pas plein d’entrain et d’assurance que le jeune Sergent Chef parcourait les diverses rues et ruelles le conduisant vers son objectif, les bras d’une belle demoiselle. Mais le destin semblait attendre autre chose de lui, que de la simple frivolité. Si aux détours de quelques ruelles, il avait pu remarquer des ombres se glisser dans l’obscurité, surement quelques couples pas trop légitimes ou quelques voyous dans l’attente d’un coup facile, rien ne le préparait à ce qui allait suivre. Vous vous dites qu’en tant que représentant de la Justice, il aurait dut aller s’assurer que rien de tel n’était en préparation. Mais je dois reconnaitre, que depuis qu’il avait appris que son affectation au sein de cet organisme gouvernemental, touchait à sa fin, il se montrait moins regardant. Après tout, il n’était pas un Marine de conviction, son affectation au sein de l’armée de la Justice devait juste lui permettre d’apprendre à comprendre, le fonctionnement de cette dernière, ainsi que de ceux qui la faisait vivre.
C’est alors que le destin, vint lui rappeler quel uniforme il portait pour l’instant. Il n’était pas encore un agent des Cinqs.

Ceci arriva sous la forme d’un appel à l’aide, appel auquel le rouquin aurait été plus sensible s’il était venu d’une jeune femme. Mais la belle était remplacée par un jeune homme, aux cheveux blancs et au souffle court. Ce dernier devait courir depuis un moment ou bien tenter de fuir quelques problèmes. Nanao aurait pu faire celui qui n’avait rien entendu, prétextant une urgence toute réelle. Mais voilà, comment ignorer un appel au secours, lorsque celui qui le lance, vient d’apparaitre devant vous, à quelques mètres. Laissant un léger soupire derrière lui, notre jeune ami se dirigea vers le jeune homme. C’est alors qu’il aperçut le groupe d’individus patibulaires et louches. Il était clair que c’était à ces derniers que le jeune homme tentait de fuir.

…* Des pirates, c’est bien ma veine* …

Dans un signe d’abandon, Nanao attrapa le bras de l’infortuné et se mit à le tirer, lui faisant comprendre qu’il devait le suivre. L’idée de devoir engager un combat, avec tout ou une partie d’un équipage pirate, n’enchantait guère notre jeune ami. Non pas qu’il ne se sentait pas en mesure de les vaincre, mais il ne désirait nullement se mettre plus en retard qu’il risquait de l’être. De plus, si le combat s’engageait, le lieu n’était pas idéal, trop d’espace libre offrant un avantage au nombre.

… « Suit moi, je sais où trouver de l’aide » …

Bien sûr, il aurait pu le conduire vers la base de la Marine, mais cette dernière était assez loin et cela le rendrait immanquablement en retard. Par chance, il connaissait le parcours des patrouilles de Marine, il lui suffisait donc d’aller vers l’une d’elle pour régler le problème sans perdre trop de temps. Alors qu’il tirait la pauvre victime, oubliant de se demander pourquoi un équipage pirate pouvait bien lui courir après, le pied de Nanao glissa lui faisant perdre l’équilibre. Dans un réflexe acquis au fils des années, il lâcha le jeune homme, ne l’entrainant pas dans sa chute. Cette perte de temps, permit au premier pirate d’arriver sur eux.

… « Désolé » …

Tout en disant ce mot, Tokeyshi envoya son pied en plein dans le visage du criminel, dans un mouvement rapide lui permettant de retrouver son aplomb. Surpris par ce coup qu’il n’avait pas vu venir, le Pirate eut un instant d’arrêt, dont profita notre ami. Profitant de l’instant, Nanao fit signe à l’inconnu de continuer de courir. Cette seconde prise, permis au pirate de l’attraper par la manche, avant de se retrouver à son tour le cul par terre, ne comprenant pas ce qui venait de lui arriver. Il regarda d’ailleurs sa main, la resserrant dans le vide, se demandant comment sa prise avait pu lui glisser entre les doigts. Le jeune sergent, ne pris pas peine d’expliquer quoi que ce soit à ce dernier, préférant suivre le mouvement, surtout que le reste de l’équipage se trouvait à quelques pas derrière lui. Il pouvait parfaitement entendre les paroles prononcées par celui qui devait être leur chef. Ce dernier semblait donner une certaine valeur, à sa proie, car il ne comptait pas l’abandonner. Voyant que cette dernière ne prenait pas la bonne direction, Nanao lui cria un ordre.

… « Prend la première à droite, jusqu’à une petite fontaine, là tourne à gauche, tu devrais tomber sur une patrouille. Ne t’inquiète pas je te rattrape » ...

Ne restait plus qu’à espérer que la patrouille soit dans le secteur. Sinon ils allaient devoir se diriger vers la base. Une détonation se fit entendre et le rouquin compris qu’il venait d’être pris pour cible. Les pirates semblaient compter sur les bruits des feux d’artifices pour camoufler celui de leurs armes. Ainsi donc, ils étaient vraiment motivés, ce qui empêchait tout risque de rencontre avec une foule.
Revenir en haut Aller en bas
 

[FB ] Soirée à Logue Town – PV Choryo Supai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fiche d'île] Logue Town
» [Annulée] Contre le maître du rock [Logue Town, Rang C, Pour tous, Baston]
» Ce jour là, à Logue Town [FB][Pv Jude ]
» Fiche Technique de Diego
» Pirate charpentier désire rejoindre un équipage (Logue Town => Est Blue)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-