-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveau Fire TV Stick avec Alexa (2020) à 29,99€
29.99 € 39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 De la sueur et du sang [FB en solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

De la sueur et du sang [FB en solo] Empty
MessageSujet: De la sueur et du sang [FB en solo]   De la sueur et du sang [FB en solo] Icon_minitimeJeu 3 Sep - 20:01





De la sueur et du sang [FB en solo] Giphy


Sueur ;


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi, après être retournée de Logue Town, commence un entraînement particulièrement difficile, déstabilisée face à un adversaire sur Whiskey Peak, elle s'est juré de s'entraîner ardemment.

▲▼




Cela devait bien faire des semaines qu'elle avait doublé les poids pour ses entraînements, et pourtant elle se trouvait faible. Elle passait par tous les exercices qu'elle connaissait, qu'elle maîtrisait, et elle travaillait l'ensemble, elle n'oubliait aucun détail. En passant par le renforcement physique, comprenant les classiques; pompes, abdominaux, tractions, la planche. Elle enchaînait, travaillait sa vitesse, son temps de réaction, sa force pure, son agilité, le maniement de ses armes, son style de combat. Elle ne voulait rien laisser au hasard.

Tous ses entraînements lui prenaient du temps, et heureusement il y avait de l'effectif au premier niveau d'Impel Down, cependant elle n'abandonnait pas son poste, c'était après tout pour elle aussi un lieu d'entraînement, ici on peut saigner qui on veut, quoi de mieux? L'endroit parfait dans lequel un psychopathe pourrait évoluer. Et les prisonniers errant au premier niveau d'Impel Down servaient plus de cobayes à ses techniques qu'autre chose. Et la jeune femme aux cheveux roses continuait à ce rythme durant quelques semaines, elle attendait, était patiente, d'aller s'entraîner dans sa nouvelle salle. "Son temple" disait-elle, autrement dit son nouveau lieu d'entraînement, une grande salle à Enies Lobby, et il fallait faire le chemin, car ce n'est pas à Impel Down qu'on trouvera des machines de ce genre.

Elle avait attendu sagement le jour où ses propres exercices ne lui faisaient plus mal, et cela prit quelques semaines tout de même. C'est ainsi que le jour même où elle ne sentait plus aucune douleur après son entraînement désormais quotidien, elle fonça en direction d'Enies Lobby, prête à s'entraîner avec encore plus de difficulté, elle en avait assez de travailler chaque exercice séparément. Elle voulait tout faire d'un coup, tout travailler en même temps. Une fois arrivée à destination elle se dirigea vers la gargantuesque salle, et une fois dans celle-ci avança jusqu'au fond afin de pénétrer dans un dôme. Celui-ci était en fait une salle technologiquement avancée, bien loin des salles en vieux bois de la prison sous-marine. Cependant, la salle en elle-même ne permettait pas de s'entraîner contre des robots, ou des entités artificielles, avec augmentation de vitesse, changement d'environnement, avec ou sans armes, un ou plusieurs, handicap à certains membres.

Non, c'était de simples systèmes mécaniques. Le dôme était en fait composé de deux salles, l'une étant plus petite que l'autre, étant la salle des commandes, là où l'on vient choisir son niveau de difficulté. Et l'autre, la salle de torture, là où l'on souffre. Programmé par une technique maîtrisée, il suffit de choisir son niveau de difficulté avant d'entrée. Et une fois la session commencée, le programme se lance. La gêolière avait sélectionné le premier niveau, afin de débuter, elle savait très bien que la machine qu'elle avait commandée était violente et même capable de la tuée. Elle se tenait là, au milieu de la salle, sur le socle de départ et attendait que le compte à rebours de la machine arrive à 0.

Elle voyait se déplier des bras mécaniques autour d'elle, et chacun venait l'attaquée, tour à tour. Et plus le programme avançait, plus la vitesse s'accélérait, les bras attaquaient de tous les côtés et aucun d'eux n'était à négliger. Et c'était bien là le problème dans ces sessions de 10 minutes, si l'on commet une erreur, on ne pourra pas se rattraper, ou très difficilement en tout cas. Sortie indemne et plutôt fière du premier niveau, Kairi activa directement le niveau 3, et alla se mettre en place.

Tout au long de la session, Kairi suait, les chocs étaient violents et elle ne devait pas cesser de se déplacer. À aucun moment elle ne devait perdre l'équilibre, ou perdre une seule seconde à regarder autre part. Ce dôme requérait une concentration totale et maximale. Et chaque personne entrant dans celui-ci devait se faire la promesse de donner le meilleur de soi-même. Les armes blanches ne causaient aucun souci aux bras mécaniques, amplement résistant aux impacts. Pour en revenir à notre protagoniste, actuellement, elle en bavait. Pile à cinq minutes du troisième niveau, les bras gagnaient en vitesse et la jeune femme se jura de réussir ce programme-ci. Hélas pour elle, la vitesse s'accélérait de trop et le choc produit sur ses armes faisait vibrer tout son corps, ce qui ralentissait sa propre vitesse. Et un coup bien placé vînt s'écraser sur son flanc droit, au niveau de ses côtes.

Elle ne regardait même pas le bras qui venait de produire un bruit sourd de par son attaque. Elle savait très bien que si elle gâchait à nouveau son précieux temps, la machine aurait raison d'elle et elle se verrait sortir, couverte d'hématomes, avec des jambes, des bras et des côtes cassées. Et ce fût dans un ultime élan de confiance, que la jeune femme réussit à terminer la session, puis tombèrent genoux au sol, lâchant volontairement ses Kageromarus qui retombèrent à côté d'elle dans un bruit métallique. Plaquant ses mains au sol en respirant rapidement, la gêolière essaya de se calmer, et resta dans cette position quelques minutes avant de se relever. Ramassant ses bijoux afin de les rengainer, elle sortît du dôme, sa main droite posée sur le flanc se situant du même côté. Dégoulinante de sueur et de plaisir, absolument satisfaite de la machine, elle quitta la grande salle d'entraînement après l'avoir traversée complètement. Elle prit le temps de se reposer quelques minutes à l'extérieur avant de repartir pour Impel Down, afin d'aller se doucher puis se reposer dans ses propres locaux.


▲▼


LE MOT DE LA FIN Ϟ


(c) MEI SUR EPICODE[url=http://www.epicode.bbactif.com][url=http://www.epicode.bbactif.com]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

De la sueur et du sang [FB en solo] Empty
MessageSujet: Re: De la sueur et du sang [FB en solo]   De la sueur et du sang [FB en solo] Icon_minitimeMer 9 Sep - 19:44





De la sueur et du sang [FB en solo] Giphy


Sang ;


▲▼


NOM Ϟ Lionheart.
PRENOM Ϟ Kairi.

AGE Ϟ 20 ans.
RACE Ϟ Humaine.
FACTION Ϟ Gouvernement mondial, Gardien d'Impel Down.

RÊVE Ϟ Tuer son ancien capitaine.
FRUIT DU DEMON / ARMES Ϟ Ori Ori No Mi / Fruit de la Constriction ; Deux kageromarus.
EXPLICATIONS Ϟ Kairi, après être retournée de Logue Town, commence un entraînement particulièrement difficile, déstabilisée face à un adversaire sur Whiskey Peak, elle s'est juré de s'entraîner ardemment.

▲▼




Pourquoi s'arrêter là? C'est ce que se demandait Kairi après s'être complètement lavée, désormais allongée dans son lit, afin de ce reposée. Ce troisième programme avait pourtant été très difficile, mais il fallait se surpasser! C'est ainsi que, le lendemain, après avoir effectué son entraînement quotidien et sa période de tour de garde au premier niveau d'Impel Down. Notre protagoniste partie de nouveau vers Enies Lobby. Après avoir accosté, puis s'être dirigé vers la salle d'entraînement et y être entrée, la jeune femme marcha dans l'allée menant au dôme, mais la porte se bloqua lorsque la geôlière voulue l'ouvrir.

Une personne s'entraînait actuellement, et comme elle ne savait pas bien qui cela pouvait être et ni à combien de temps de session elle était, Kairi décida d'attendre sur le côté en regardant les aspirants CP9 s'entraîner de leur côté. Après quelques minutes la porte s'ouvrit, et un homme à la carrure assez imposante sortît, les aspirants qui jusqu'alors étaient extrêmement concentrés sur leurs exercices, s'arrêtaient pour aller voir l'homme, et lui poser des tas de questions :

- "Alors? C'était dur? Vous avez fait quel niveau? Comment est la machine? Comment elle attaque? Vous avez des conseils? Vous allez bien?"

Un bon tas de questions auxquels l'homme se contenta de répondre :

- "C'était facile, même pas une petite égratignure, le niveau 5 me déçois, je pensais avoir plus de challenge."

Il y eut un tas de réactions, mais toutes du même genre, que de la stupéfaction et de l'admiration à l'égard de leur -visiblement- supérieur. Kairi n'avait pas exactement eu la même réaction, elle était certes impressionnée de la performance, mais le comportement du CP9 l'agaçait plus qu'autre chose. Il se pavanait et lorsqu'il passa à côté de celle-ci qu'il ne reconnaissait pas, il lui lança un regard hautain. Celui qu'on déteste tous.


De la sueur et du sang [FB en solo] Latest?cb=20121221035956



C'est vrai qu'il avait l'air fort ce type, enfin à en juger par son physique. Malgré que son mental soit.. déplorable. Et c'est ce qui fatiguait Kairi, qui entra dans le dôme en claquant la porte derrière elle.





Elle n'hésita pas longtemps et ne prit pas plus de temps pour aller se placer au milieu de la salle. Il fallait qu'elle se le prouve, et même si c'était complètement dénuer de sens, même si elle l'avait fait dans un accès de rage, Kairi ne regretta pas une seule seconde son choix. Son coeur commençait à battre la chamade, il lui fallait relever ce défi. Les bras mécaniques se déplièrent alors, mais à la grande surprise de la geôlière, les bouts qui sont habituellement solides et uniformes, s'ouvrirent pour laisser place à des lames :

- " Et merde.. "

La session 5.. Kairi accentuait la pression qu'elle effectuait sur les manches de ses armes blanches. Elle les serraient fort et ferma les yeux quelques instants, avant que le compte à rebours ne prenne fin, puis elle les rouvrit. C'est alors qu'elle prit une grande bouffée d'air, se concentra au maximum et contracta tous ses muscles.. :

- " C'est parti!.. "

Les premiers coups furent violents, mais Kairi serrait le plus fort possible ses Kageromarus. Et elle n'avait pas l'intention de les lâcher, c'était plutôt la vitesse, les angles des attaques qui la contraignait. Elle tournait dans tous les sens pour arrêter les lames, pour les bloquer et les envoyer valser à l'autre bout de la salle. Les lames ne s'arrêtaient jamais, elles revenaient toujours, et changeaient toujours d'angle d'attaque, toujours plus vicieuse à chaque fois. Il fallait que sa garde soit parfaite, sans failles, mais une fois de plus ce ne fût pas le cas, et le programme 5 eût raison d'elle.

Un coup oblique trancha dans 2-3 centimètres de son ventre alors qu'elle avait esquivé le coup, puis une attaque dans le dos, et une autre, puis son flanc droit, et le gauche. La jeune femme ne contrait plus les attaques et laissait les lames entailler sa peau blanche, nacrant celle-ci d'un rouge écarlate. Durant ces quelques secondes où son corps bougeait seul, esquivant tant bien que mal l'acier aiguisé, elle se rappelait pourquoi elle était entrée dans cette salle. Pour ce psychopathe, elle revoyait son sourire amusé lorsque ce dernier largua sur l'embarcation de la femme aux cheveux roses une tête décapitée.

Ce sourire et ce comportement l'enrageait derechef, elle ne pouvait pas abandonner et sûrement pas perdre, et encore moins mourir sous ces lames-ci. Elle recommençait à parer les attaques avec ardeur. Et la fureur pouvait se lire dans son regard, ses doigts crispés autour des manches en bois, ses jambes qui semblaient se planter au sol au moment de parer, puis se déplacer à vitesse grand v pour se repositionner. Et Kairi se surpassait, elle donnait tout ce qu'elle pouvait alors que déjà, son propre sang coulait sur toute la longueur de son corps. Ses parades étaient plus fortes et elle ne perdait plus de temps, concentrée uniquement sur les déplacements des lames meurtrières, qui dansaient autour d'elle.

Tous ces efforts l'avaient bien aidée, mais c'était la session 5... bien avant, la session 3 l'avait blessée aux côtes, mais ce n'était rien par rapport à ce que subissait à présent la geôlière. Le rythme effréné des lames la surpassait totalement, et de nouveau les bras mécaniques tranchaient dans la chair de Kairi, alors que celle-ci était déjà occupée à parer d'autres coups plus importants, ceux qui ciblaient ses points vitaux. Son corps avait été secoué, balancé dans tous les sens. Son cerveau semblait retourner et sa vue était brouillée, pourtant les lames semblèrent disparaître un moment. Puis elle entendit le vent siffler, et jeta un coup d’œil sur son flanc droit, où un bras mécanique la projeta violemment le long du mur du dôme, avant que ce bras-ci ne revienne se replier puis se ranger comme les précédents.

Avalant sa salive, recrachant du sang, la jeune femme se leva tant bien que mal. Les yeux plissés, elle ne voulait plus qu'une chose, sortir de cet enfer vivante. Elle se déplaçait tel un zombie. Kairi arriva à la porte de sortie, et réussit à l'ouvrir, mais quelques mètres plus loin, la porte de sortie du dôme ne s'ouvrit pas, elle savait, désespérément que si elle n'ouvrait pas, elle mourrait ici. Elle leva alors son bras droit, elle-même à genoux, elle lâcha sa lame pour placer avec difficulté sa main sur la poignée de la porte, qui se tâcha de rouge. Et alors qu'elle ouvrît la dernière porte, franchissant son dernier obstacle, elle s'évanouit.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, ce fut l'espace d'une poignée de secondes, elle se faisait portée, deux CP9 l'aidait en la prenant chacun au tronc, laissant les bras ensanglantés de la jeune femme faire le tour de leurs nuques respectives. Elle semblait se faire évacuer, vers une salle de soins, espérait-elle. Et c'est ce qu'elle vit, lorsqu'elle rouvrit les yeux, attachée dans un lit d'hôpital pour qu'elle ne bouge pas d'un centimètre, ses plaies se faisaient soigner, personne d'autre dans la pièce hormis elle, et toutes ces machines et poches de sang. Elle resta éveillée 5 minutes tout au plus, puis se rendormie. La geôlière passa des semaines en salle de soins, son quotidien l'ennuyait mais elle ne devait pas bouger d'un pouce et pour cause, les blessures pourraient se rouvrirent.

C'est donc 2 mois après avoir survécu à la séance 5, que Kairi sortit de nouveau pour retrouver l'air libre, et Impel Down. Et donc son train-train quotidien, la surveillance du niveau 1. Au départ, seuls les plus gradés connaissaient la raison de son absence, mais celle-ci se fît véhiculer de bouche à oreille parfaitement, et les réactions sont diverses et variées. Ce qui ne change pas, c'est le sourire de la jeune femme, complètement fière d'être sortie du dôme, certes recouverte de son propre sang, mais sortie, et en vie.


▲▼


LE MOT DE LA FIN Ϟ


(c) MEI SUR EPICODE[url=http://www.epicode.bbactif.com][url=http://www.epicode.bbactif.com]

Revenir en haut Aller en bas
 

De la sueur et du sang [FB en solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Enies Lobby-